37 - amaroli temoignages

Téléchargez le document en format PDF

 

Témoignages de guérison avec la thérapie urinaire des humains et des animaux

Quelle est la fréquence d'utilisation de l'urine ? Il est utilisé dans la fabrication d'hormones, de diurétiques et de médicaments anticancéreux. En tant qu'urée, c'est l'un des principaux ingrédients de nombreuses crèmes pour le visage et la peau --- il suffit de lire les étiquettes --- car c'est l'un des meilleurs hydratants disponibles. En tant que médicament, il peut être utilisé sous forme d'extrait, injecté, topique et en applications orales. La recherche scientifique sur la thérapie urinaire a commencé au tournant du siècle dernier et s'est poursuivie peu après la Seconde Guerre mondiale, lorsque les sociétés pharmaceutiques ont réalisé qu'il y avait plus d'argent à gagner dans les extraits d'urine que dans la promotion de ses propriétés d'auto-guérison.

La thérapie urinaire est la médecine parfaite de la nature

 

Contenu

 

La thérapie urinaire une alternative naturelle

Soulagé de la maladie péridontale

Rick Kincade - Une amie a guéri sa maladie parodontale avec de l'urine et quand elle m'a dit que j'avais trouvé votre site Web et l'avais essayé pour mon mal de dents pour lequel je prenais de la vicodine et je m'attendais à me faire arracher. Après quatre utilisations d'urine, je suis arrivé chez le dentiste et il n'a pas pu me faire mal à la dent. Pas avec de la glace, de l'air froid, de l'eau froide ou de la cueillette. Je me suis réveillé au milieu de la nuit la nuit dernière avec un œil rose cachant mes paupières fermées. Je les ai lavés avec de l'urine et les rougeurs et les démangeaisons ont disparu en une demi-heure. Je l'utilise également sur une verrue qui s'est développée sous un ongle et cela semble aider ma hanche à guérir. Je suis vendu.

Question : si toutes les toxines sont éliminées par le foie, pourquoi y a-t-il encore de la drogue dans l'urine pour les tests sportifs et les problèmes juridiques ? Est-ce juste une si petite quantité que cela n'a pas d'importance? Existe-t-il des consignes différentes pour les enfants ? Merci pour votre cadeau. ps mon fils de 9 ans qui vient d'avoir 9 ans vient d'arriver avant de prendre un bain avec de l'urine dans un verre et nous avons mélangé 5 gouttes avec du jus d'orange pour lui, car il voulait l'essayer pour son hyperactivité qui cause des problèmes à l'école. Nous en avions discuté en rentrant de l'école aujourd'hui. a ajouté du jus d'orange et l'a bu pour la première fois, avec des avertissements de ne pas le dire aux gens à l'école. D Rick Surpris du nombre de personnes qui en ont entendu parler et d'une femme dont la mère a obligé tous les enfants à boire leur urine en grandissant.

 

Cas grave d'angine streptococcique atténué

Gracie Adams - Quand j'avais environ 20 ans, j'avais un cas grave d'angine streptococcique, j'avais pris des médicaments médicaux pendant une semaine. Ma gorge se serrait. Ma mère m'a parlé de ce vieux remède, l'urinothérapie de l'époque. Alors elle m'a dit d'utiliser mon urine, de me gargariser et d'en avaler aussi pour attraper une infection qui était profonde au-delà de ma gorge. J'ai fait ce qu'elle a dit. J'ai l'impression que si je n'avais pas utilisé ce remède, je serais mort. Mon père m'avait emmené chez le médecin tant de fois. Ma mère ne savait pas quoi à l'époque que c'était bon pour d'autres choses. Dieu merci, je me suis connecté et j'ai regardé c'est comme ça que j'ai trouvé votre site. Cela aidera tant de gens avec la situation actuelle, sans emploi ni assurance, afin que nous puissions prendre soin de nous de cette façon. Merci beaucoup et que Dieu vous bénisse pour toutes ces bonnes nouvelles. Paix, Grace

 

Témoignage pour la thérapie urinaire de Nouvelle-Zélande

Salut, j'aurais aimé être assez courageux pour vous donner mon nom, mais en raison de la pensée de la société autour de ce sujet (en raison de l'ignorance dans la plupart des cas), je pense qu'il serait préférable de garder mon identité anonyme. Mais je veux dire à ceux qui bénéficieraient de mon histoire et, espérons-le, vous donner l'espoir que vous pourrez avoir une meilleure santé sans médicaments nocifs. Je sens que je ne peux pas garder ça pour moi. Mes amis proches et ma famille le savent et ceux à qui j'ai choisi de le dire, ils sont tous d'accord parce que j'ai pu expliquer ce que j'ai appris et comment je me suis aidé moi-même. A quoi aurait ressemblé ma vie sans l'urinothérapie ne supporte pas d'y pense

Alors voilà ! Cela semble il y a une vie maintenant, mais quand je compte en arrière, cela ne fait que 8 mois ..... Je me suis réveillé un matin pour découvrir qu'un de mes doigts était douloureux, juste une articulation sur ma main droite, ce n'était pas étrange Je mange trop de blé, j'ai des articulations raides, donc c'est une indication que j'avais besoin de réduire ma consommation de blé, ce que j'ai fait... mais cette articulation douloureuse n'a pas disparu. Un mois plus tard, un doigt de mon autre main s'est enflammé et j'ai eu très peur, ce n'était pas seulement douloureux, mais c'était comme une douleur que je n'avais jamais ressentie auparavant, douloureuse, enflée, ce qui a commencé à rendre les tâches les plus simples vraiment difficiles à faire et a causé plus de douleur. Je savais que quelque chose n'allait pas car j'étais tellement fatiguée que je pouvais à peine fonctionner. Je suis normalement actif et j'ai un sport qui me maintient vraiment en forme, mais je ne pouvais même pas le faire, Candida et utiliserait le régime alimentaire pour contrôler cela . (Je n'ai jamais été en surpoids mais je n'étais tout simplement pas capable de manger certains aliments)

Une autre chose est que j'ai toujours été faible en fer tout au long de ma vie et récemment, j'ai réalisé l'importance de cela et étant également faible en B12, je pense avoir épuisé mon système immunitaire, donc maintenant à 47 ans, je n'ai plus de réserves pour continuer. ... de toute façon ..... après un mois, je devenais de plus en plus mauvais. Je suis allé voir mon médecin, qui m'a suggéré de faire des tests et de m'absenter du travail... Au final, j'ai arrêté plus de 3 mois, il s'avère que j'aurais besoin de chaque seconde de ce temps.

J'ai passé tous les tests auxquels le docteur pouvait penser et celui dont j'avais particulièrement peur était la polyarthrite rhumatoïde.RA est dans ma famille avec une tante et un grand-parent qui meurent jeunes et souffrent terriblement. Il s'avère que j'ai les symptômes mais pas de facteur rhumatoïde dans mon sang, donc je ne sais pas si c'est vraiment de la polyarthrite rhumatoïde, mais mon docteur dit que si j'allais chez un rhumatologue, ils diraient que j'ai de la polyarthrite rhumatoïde sans facteur sanguin. comme ça. On me conseillerait de prendre une série d'immunosuppresseurs et d'analgésiques. Je n'arrivais pas à comprendre que mon système immunitaire ne fonctionnait pas et que leur réponse était de l'éteindre complètement... J'ai pensé pourquoi ne pas le reconstruire... mais ils ne pensaient pas que cela au secours, mon système immunitaire attaquait mon corps pour une raison inconnue, alors mieux vaut l'éteindre ou l'enfer se déchaînerait !

Mon pronostic n'était pas bon, il constituait de la douleur et une durée de vie considérablement réduite. Si j'étais médicamenté, j'aurais environ 20 ans - si j'avais de la chance - avant que mes organes n'abandonnent, puis amenaient la mort lente et douloureuse. Yay j'étais juste ravie !!!!! Autant y mettre fin maintenant et sauver la douleur et le désespoir... Pour être honnête, je pensais que je préférerais me suicider plutôt que d'être réduit au pronostic susmentionné. Mais je suis une personne pleine d'espoir, donc je n'étais pas encore prête à franchir cette étape radicale. Je suppose que je pourrais toujours retourner chercher les médicaments, je pensais que je pouvais les avoir là-bas en dernier recours. Mais avant cela, j'ai dû essayer tout ce que je pouvais pour m'aider et il s'est avéré que je l'ai fait.

J'allais bien pire, j'essayais tout et rien n'avait d'effet durable, je commençais à vraiment désespérer. À ce moment-là, je perdais du poids car je ne pouvais pas décider quels aliments manger et ce qui me ferait flamber les mains, je ne pouvais pas faire de travaux ménagers, le nettoyage était particulièrement douloureux et je n'avais absolument aucune énergie, je m'évanouissais juste avant mon yeux des familles. Les tâches quotidiennes ont finalement été abandonnées, même conduire la voiture était douloureux car je ne pouvais pas saisir le volant ou le laisser glisser entre mes mains comme vous le faites lorsque vous tournez le volant, c'était horriblement douloureux même "l'air" me faisait mal aux mains , alors j'ai commencé à porter des gants pour tout. J'enroulais des pansements adhésifs autour de mes articulations douloureuses car ils sentaient qu'ils avaient besoin de soutien.

Je n'ai pas vraiment pensé à l'époque à prendre un soulagement de la douleur, je suppose qu'avec le recul, j'ai toujours fait confiance à mon corps pour me donner des réponses et masquer les symptômes n'a jamais été la norme pour moi. Je cherchais partout des réponses et tous les jours je cherchais mes symptômes sur Google dans l'espoir de trouver des réponses et de l'aide, beaucoup d'informations sur les régimes anti-inflammatoires, alors j'ai commencé le régime alcalin / acide et je l'ai trouvé bon. Je l'ai suivi à la lettre mais j'ai constaté que j'avais une diarrhée constante pendant 5 mois ! J'ai eu la chance d'avoir un bon ami qui était un naturopathe qui m'aiderait énormément.

J'avais essayé un autre thérapeute naturel en ville qui venait de me vendre des concoctions coûteuses qui coûtaient plus de 500,00 $ sans soulagement, j'ai arrêté d'y aller ....... c'est cher d'être malade et je ne travaillais pas, mais j'étais payé comme Dieu merci, j'ai eu du temps à posséder, mais pas assez pour couvrir ces horribles factures. J'irais quand même chez mon docteur juste pour vérifier vraiment, car elle ne pouvait pas faire grand-chose non plus.

Un jour, j'étais vraiment déprimé, j'ai allumé la télé et j'ai vu quelqu'un parler de régimes radicaux. Je l'ai regardé boire sa propre urine en disant que c'était bon pour ses maux et surtout son arthrite. Je n'en croyais pas mes oreilles ! Je n'en avais jamais entendu parler, alors je suis allé sur "Google" et j'ai trouvé une multitude d'informations sur la thérapie urinaire. J'ai lu et lu pendant des jours en absorbant ce que je lisais, je n'ai rien lu pour dire que c'était nocif, mais le pire qui pouvait arriver était que cela ne fonctionnerait pas pour certaines personnes ou certaines conditions. Mais toutes les informations étaient bonnes pour une Auto Immune, c'est ce que j'avais.

Donc, comme je n'allais pas mieux et que le résultat pour le reste de ma vie pourrait être une incapacité totale dans un fauteuil roulant à prendre des drogues qui finiraient par me tuer ! l'idée de boire ma propre urine semblait en fait une évidence. J'ai décidé ce que je devais perdre, et peut-être, juste peut-être, je pourrais être quelqu'un pour qui ça pourrait marcher... on ne sait jamais jusqu'à ce que vous essayiez quelque chose, j'ai toujours eu l'esprit ouvert à l'alternative alors je l'ai fait.

J'ai bu une petite quantité d'urine cet après-midi-là, je ne pouvais pas attendre le lendemain matin... Je suis un peu du genre tout ou rien. J'ai utilisé un jus pour masquer le goût, pas si mal du tout, je buvais d'énormes quantités d'eau donc c'était presque clair de toute façon. J'ai senti une petite explosion dans mon ventre ! c'était comme si mon corps disait enfin qu'elle avait raison ! J'ai rejeté cela comme étant juste mon esprit en espérant un bon résultat ! en 20 minutes, la douleur et l'enflure avaient diminué, je ne pouvais pas y croire OMG .....

Donc le lendemain matin vers 5h du matin, j'ai pris une autre dose (à mi-parcours) et l'ai eue dans un jus de légumes (j'ai toujours eu mon UT avec un jus de légumes car je suis un peu trempé ...... ça a juste un goût mieux ainsi... et devinez quoi... ça marche toujours... après l'avoir pris, je suis retourné me coucher et j'ai dormi comme un mort. J'ai fait ça pendant plusieurs jours, puis mes symptômes sont revenus ! J'ai décidé ce doit être la crise de guérison et j'ai donc augmenté l'UT au sommet, je le prenais 5 fois par jour, car je mangeais à peine juste un peu d'avocat, je suppose que j'ai fait un jeûne d'urine mais je ne le savais pas à l'époque Je m'en suis sorti et mes symptômes se sont atténués.

J'utiliserais l'urine pour tremper mes mains avec un soulagement immédiat et sur mon visage et mon cou également... c'est un hydratant incroyable. J'ai cessé d'utiliser des crèmes pour mon visage maintenant car je n'en ai tout simplement pas besoin. J'ai trouvé que faire un cataplasme avec de l'urine et du papier, ça se moulerait autour de mes doigts qui étaient vraiment douloureux pour que je puisse obtenir un soulagement la nuit pour dormir, après environ une semaine je n'avais plus à le faire ..... aussi J'ai très bien dormi car j'ai découvert que l'urine est excellente pour l'insomnie... au cours des mois suivants, les choses se sont vraiment améliorées.

Mon appétit s'est amélioré et j'ai commencé lentement à avoir de l'énergie pour faire des tâches simples. J'avais encore besoin de dormir tous les après-midi, mais il est important de ne pas se forcer lors du retour à la santé. J'ai découvert tellement de choses sur l'urine que je n'ai jamais su. des vitamines, des minéraux et des hormones uniques à ce dont votre corps a besoin... c'est tellement incroyable.

Je ne me suis jamais senti aussi optimiste et positif depuis que j'ai pris UT et l'une des raisons est la « dopamine », c'est l'hormone du bonheur ! J'ai l'impression de ne plus avoir peur de la vie, je sais juste que tout ira bien, je vous dis si jamais vous voulez un remède qui peut non seulement guérir votre corps, mais aussi votre corps, votre esprit et votre âme, UT est la clé pour bonheur et bonne santé. Quoi qu'il en soit, revenons à l'histoire, j'ai repris le travail 2 mois après avoir utilisé UT, ce qui est incroyable en soi, mais je n'y suis retourné que lentement, un jour par semaine. J'ai pris avec moi ma "crème spéciale"... un mélange de crème aqueuse et d'urine au cas où j'aurais un peu mal pendant la journée, je l'ai juste frotté et ça fait des merveilles. Mais maintenant, j'ajoute également un puissant mélange d'essences d'aromathérapie pour tuer toutes les odeurs indésirables !

J'ai une crème 'travail' et une crème 'maison' qui ont des forces différentes pour des raisons évidentes... mon mari ne s'est jamais plaint une seule fois de l'odeur ou de ce que je fais parce qu'il voit l'énorme différence dans ma santé. Je détesterais sentir l'urine ! Je fais donc très attention quand je l'utilise pur et quand j'utilise mes crèmes diluées. Je mets U sur ma peau tous les jours et j'ai maintenant la plus belle peau douce et souple. Mes yeux sont clairs et les blancs vraiment blancs ! Je n'ai plus de diarrhée et mon poids revient à des niveaux normaux. J'ai remarqué que chaque mois avant mes règles, certains symptômes revenaient et avec ma charmante amie, nous avons déterminé qu'il s'agissait d'une baisse définitive de la progestérone. J'utilise maintenant une crème à la progestérone naturelle pendant trois semaines avant mes règles et cela m'a énormément aidé.

Donc, avec un changement de régime alimentaire, une réduction du stress, une crème à la progestrone (toute naturelle, pensez-vous) et la thérapie par l'urine guérisseuse ultime ..... je peux être libre de reprendre la vie, un peu plus sage qu'avant. Je suis descendu à une fois par jour pour mon UT qui semble avoir stabilisé mes symptômes s'ils s'aggravent à nouveau, je vais juste augmenter ma consommation. (Je n'ai jamais eu de rhume ou de grippe depuis tout le temps que je prends l'UT non plus) J'ai appris que la mauvaise santé est à plusieurs niveaux, nous tombons malades parce que les choses ne sont pas équilibrées. Nous ne sommes pas seulement notre corps, nous sommes aussi notre corps, notre mental, notre esprit et nos émotions. Je crois que je suis tombé malade parce que j'avais besoin de m'en souvenir, j'étais devenu complaisant. Et j'avais besoin d'apprendre que je peux me guérir, aucune autre expérience ne m'aurait appris cela. Cela a été pour moi stimulant, cela a changé ma vie. Je vise tous les jours à être reconnaissant pour ma santé, à ne pas me traiter durement et à m'aimer suffisamment pour traiter mon corps avec le respect qu'il mérite. Et j'ai appris que dire non et avoir des limites vraiment solides n'est pas égoïste, c'est SAIN.

Aujourd'hui, alors que j'écris ceci, je suis à environ 95% de retour à la santé, j'ai encore des articulations raides certains matins, mais rien de tel que l'enflure et la douleur ont disparu et mon énergie est de retour. Je fais presque tout ce que je faisais avant, je suis juste plus conscient de mes limites et je fais attention à ne pas être stressé dans ma vie. Mes niveaux de fer sont encore bas et j'ai dû recourir à des injections pour cela, mais j'espère que pas pour toujours. J'espère que cela sera utile à quelqu'un, n'abandonnez jamais, ne dites jamais jamais et essayez quelque chose de différent, vous ne savez jamais quels seront les résultats ..... ps Je suis une femme de 47 ans, avec des enfants adultes et j'attends avec impatience le reste de ma vie!

Dans Light and much Laughter
UT Advocate.

 

Ruche libre en Floride

Ruche gratuite ! Témoignage de Lou Majors, Floride 7 août 2005

J'étais à court d'idées après avoir rincé mon corps avec de l'échinacée liquide... ça n'a pas marché. Une bouteille du meilleur argent colloïdal (Mesosilver) au cas où il s'agirait d'une infection cachée... n'a pas fonctionné. Rincer mon foie avec des graines de chardon-marie liquide au cas où il s'agirait d'une piqûre d'insecte ..... n'a pas fonctionné. À court d'options et d'idées, j'ai finalement trouvé votre site à la recherche de remèdes nouveaux et peu connus, j'ai lu sur l'uropathie, j'ai essayé et je suis totalement guéri... plus aucun symptôme !

J'ai fait le traitement de l'urine couplé à un complément alimentaire complet. Mon régime du matin commence par un verre d'eau tiède avec du citron, trente minutes plus tard une ou deux onces d'urine , une heure plus tard des fruits (généralement des myrtilles) puis trois boules de 'Greens+' ou 'The Perfect Food'. Je suis libre de ruche !!!!

 

Guérir les chiens avec l'urothérapie

Nous croyons fermement en la thérapie urinaire car nous avons vu des résultats étonnants dans tous les domaines ... par exemple, nos chiens lévriers avaient chacun différents types de blessures causées par des chutes, des barbelés au parc canin, etc. Ils ont une peau très fine et toute culbute peut leur donner une abrasion importante. Je crois que nous avons eu toutes sortes d'expériences avec nos animaux et avec les gens autour de nous pour prouver la grande guérison de l'urothérapie.

Dans chaque cas de blessures de nos lévriers, nous avons utilisé l'urothérapie... les plaies dont la taille varie d'un quart à la taille d'une orange... ont guéri très rapidement sans laisser de cicatrices, ce qui est totalement incroyable. Nous donnons des doses quotidiennes de thérapie urinaire à nos chiens chihuahua avec un régime BARF entièrement naturel (pour les cuisses, les cuisses et le foie de poulet haché chihuahuas) ainsi que des carottes crues, des haricots verts crus, du yaourt nature et avec des fruits) ... les lévriers mangez des quarts de cuisse entiers avec du yogourt nature additionné de spiriline et de levure de bière. Nos animaux sont en si bonne santé grâce à cette pratique et à ce régime. Les chatons avaient des infections des voies respiratoires supérieures qu'ils ont transmises à nos chihuahuas... nous leur avons donné à tous une thérapie par l'urine et nous leur avons fait subir des infections respiratoires.

Le problème le plus grave était le petit avorton qui a commencé à avoir des crises... nous avons travaillé avec elle constamment... d'abord en la mettant seule dans un environnement très sûr où elle ne se sentait pas menacée. Je lui ai donné de l'urothérapie de temps en temps tout au long de la journée et avant la nuit. Je l'enveloppais dans des couvertures chaudes et la mettais dans une petite cage de transport pour animaux de compagnie dans laquelle elle se sentait en sécurité. Comme elle était dans cette pièce dans un environnement très sécurisé avec la thérapie urinaire , elle a commencé à avoir de moins en moins de crises. Je suis aussi une guérisseuse naturelle... J'ai utilisé les mains pour guérir... J'ai littéralement senti de l'énergie électrique sortir d'elle et entrer dans mes mains... au début c'était vraiment puissant et puis progressivement c'est devenu de moins en moins puissant jusqu'à ce qu'elle a cessé d'avoir des crises depuis trois jours maintenant... la vision a été vraiment affectée au début au point d'être presque aveugle... Je lui mets souvent des gouttes d'urine dans les yeux et maintenant ses yeux passent d'un regard boueux, peu clair et flou à un bleu clair... elle voit maintenant tout une fois de plus .

Nous avons été étonnés de ses progrès et de la façon dont elle est maintenant un petit chat normal. L'un des autres chatons du petit garçon n'allait pas très bien non plus car il était petit comme elle... J'ai eu l'intuition de le faire monter avec elle et cela les a vraiment aidés tous les deux. Le reste de la portée est plus gros et se porte bien. L'un des plus gros avait le nez bouché aujourd'hui et les yeux qui coulaient. J'ai de nouveau utilisé de l'urine (soit celle de mon mari, soit la mienne, soit une combinaison des deux) et en quelques minutes, il respirait facilement et ses yeux se sont éclaircis . Nous continuons à leur donner tous les jours de l'urothérapie et tous sont maintenant en pleine santé.

 

Urothérapie pour le cancer de la mâchoire et de la gorge

Nous travaillons actuellement avec un Népolonais qui a été abandonné par des médecins à cause d'un cancer de la mâchoire et de la gorge qui s'était propagé dans ses poumons, etc. C'est incroyable ce que l'urothérapie fait pour lui... il aurait été déjà mort s'il n'avait pas commencé l' urinothérapie quand il l'a fait.

Mon mari documente ses progrès et prend des photos de la façon dont la thérapie urinaire élimine complètement tous les tissus morts et cancéreux et commence à reconstruire la zone avec de nouveaux tissus frais tout en régénérant la graisse et les nouvelles cellules pour réparer les énormes dommages causés par les opérations, la chimiothérapie , et le rayonnement. La thérapie d'urine a complètement enlevé certaines des cicatrices horribles qui ont été causées par la chirurgie extensive.

Je pourrais continuer indéfiniment dans nos propres vies sur ce que la thérapie d'urine a fait même sur le plan spirituel... nous vous sommes donc reconnaissants pour vos informations sur votre site concernant cette thérapie non découverte par la grande majorité de la population ici dans le NOUS. C'est certainement un don de Dieu. L'urinothérapie n'est pas réservée qu'aux humains...

 

L'ingestion d'urine peut avoir sauvé la jambe gangrène

Un témoignage de Rayna Knighton en Nouvelle-Zélande

Le père de mon amie Margaret avait un mauvais cas de diabète et la circulation sanguine dans l'une de ses jambes s'est totalement arrêtée. Les médecins en Angleterre où il vivait allaient lui amputer la jambe. Elle est allée en Angleterre pour voir ce qui se passait et a refusé de leur permettre d'amputer, même lorsqu'ils lui ont dit qu'il mourrait si ce n'était pas fait. Il devenait noir et la gangrène se déplaçait. Il y a quelque temps, je lui avais parlé des merveilleuses propriétés curatives de l'ingestion d'urine dont mon amie médecin homéopathe m'avait parlé, car elle était ouverte aux régimes de santé alternatifs. Il m'avait prêté quelques livres sur le sujet à lire et j'étais étonnée, et j'avouerai un peu sceptique, mais je lui ai tout de même transmis l'information.

Elle se souvenait de ce que je lui avais dit, et elle était désespérée, alors quand elle rendait visite à son père à l'hôpital, elle lui préparait une tasse de thé et versait un peu de sa propre urine dedans. En très peu de temps, les médecins ont été étonnés de constater que la circulation du sang avait repris dans sa jambe, qu'elle revenait à sa couleur normale et aussi que son diabète non contrôlé était sous contrôle. (Il doit encore prendre son insuline, mais les lectures de taux de sucre dans son sang sont raisonnables et stables)

Elle est restée en Angleterre avec ses parents pendant deux mois et les a finalement ramenés en Nouvelle-Zélande où ils ont déménagé dans une maison près de chez Margaret et son mari. Elle visite tous les jours et fait toujours de son père sa tasse de thé spéciale. Elle me dit qu'il serait horrifié s'il connaissait l'ingrédient supplémentaire dans son thé, et qu'il jardinait maintenant et se sentait généralement bien. Les médecins ne savent toujours pas ce qui s'est passé. C'est un homme qui était en mauvaise santé en général.

Quand j'en ai parlé à mon ami homéopathe, il m'a dit que j'avais sauvé la vie de cet homme et qu'il serait probablement mort s'ils avaient pris sa jambe. Il a également été surpris que cela se produise avec l'urine de sa fille et non avec la sienne, car les femmes ont des propriétés différentes dans leur urine que les hommes. Et que chacun de nous a des propriétés dans notre urine qui sont uniques à chacun de nous, il a donc été surpris que cette guérison se produise avec l'urine d'une femme. Margaret est très proche de son père et estime que la proximité a une incidence. Le point de tout cela est que rien n'a changé dans le traitement ou l'état de son père, sauf qu'il a un petit quelque chose en plus dans son thé tous les jours. Elle et moi sommes convaincus que le "thé" a fait la différence.

Margaret elle-même était malade depuis environ 7 ans. Elle avait eu un accident de voiture et par conséquent beaucoup de problèmes avec son cou. Elle ne pouvait pas tourner suffisamment le cou pour se sentir à l'aise de conduire, alors elle s'est arrêtée. Elle souffrait également d'infections continuelles et suivait souvent des cures d'antibiotiques, qui ne semblaient jamais éliminer les infections. Et en général, elle ne se sentait pas bien. Après avoir commencé sa propre thérapie urinaire, elle a commencé à se sentir beaucoup mieux. Plus d'infections, donc plus d'antibiotiques. Son cou va mieux, alors elle conduit à nouveau. Elle a retrouvé de l'énergie et me dit qu'elle ne s'était pas sentie aussi bien depuis sept ans. Elle est aussi plus belle que je ne l'ai jamais vue et utilise également son urine comme lotion pour la peau.

Je bois probablement environ 3 à 4 onces par jour dans mon thé du matin depuis plusieurs mois maintenant. Mon Richard m'apporte tous les matins une grande tasse de thé avec un peu de miel dedans, et quand il ne regarde pas j'y mets un petit quelque chose en plus. (Il serait également horrifié s'il savait ce que je faisais) L'urine du matin à mi-jet est la meilleure car elle contient une concentration plus élevée de bonnes choses qu'à tout autre moment de la journée. J'en utilise aussi un peu sur mon visage matin et soir avant de mettre les crèmes sur mon visage. J'en applique sur mon visage, je le frotte jusqu'à ce qu'il sèche, puis je le rince à l'eau tiède et, par conséquent, mon visage est repulpé, la peau est plus douce et les rides très réduites. J'ai presque 62 ans et ma peau n'a pas été aussi belle depuis des années.

J'ai récemment rencontré quelqu'un que je n'avais pas vu depuis environ trois ans le week-end dernier et qui n'en revenait pas de ma beauté. Elle a dit que j'avais l'air encore mieux maintenant que lorsque je l'avais vue trois ans plus tôt. Ma peau a maintenant un éclat que je ne peux qu'attribuer à cela. Ma peau est plus ferme et les rides ont presque disparu. Mes pores sont plus petits. De nombreuses crèmes pour le visage coûteuses contiennent de l'acide urique et nous savons d'où vient l'acide urique. Je n'ai pas eu de moment de dépression depuis que je fais ça. Je n'ai pas été malade. J'ai ressenti un mal de gorge après que nous soyons rentrés de notre dernier voyage et que nous ayons passé 31 heures en transit. Après avoir bu mon "thé du matin" le lendemain à la maison, j'ai senti le mal de gorge disparaître. Cet après-midi, j'ai eu mal à l'oreille, je me suis couché, j'ai dormi une heure, je me suis réveillé reposé et le mal d'oreille avait disparu. Je prenais habituellement de l'aspirine forte pour ce problème, que j'ai déjà eu. Tout ce que j'ai fait cette fois-ci, c'est dormir un peu !

La semaine dernière, j'ai très gravement infecté mon doigt, j'ai appliqué de la crème à la cortisone et mis un pansement dessus. Quatre jours plus tard, j'ai enlevé le pansement et l'infection était toujours là. Ça ne s'était pas amélioré d'un poil. J'étais effrayé par son apparence et j'ai pensé que j'allais essayer quelque chose de différent, alors plusieurs fois par jour, j'ai appliqué un peu d'urine sur mon doigt et j'ai vu l'infection disparaître en très peu de temps. Je n'ai jamais couvert le doigt avec un autre pansement, mais j'ai pris soin de le garder propre et j'ai appliqué mon urine souvent. C'est une guérison incroyable qui a eu lieu. Je fais la même chose avec les piqûres de moustiques et les petits insectes piqueurs uniques en Nouvelle-Zélande appelés phlébotomes, avec lesquels vous pouvez devenir fou parce que ces piqûres sont terribles - et presque immédiatement les démangeaisons disparaissent.

Il y a quelques mois, j'ai acheté le livre "Your Own Perfect Medicine" de Martha Christy (ISBN 0-9632091-1-6), celui que mon ami m'avait prêté et j'ai découvert plein de choses intéressantes et merveilleuses sur les anticorps, les vitamines , minéraux; dont la combinaison est totalement unique à chacun de nous. Selon Christy, il y a des anticorps anti-allergènes dans notre urine qui sont fabriqués par le corps lui-même et lorsqu'ils sont réintroduits dans le corps, les réactions allergiques s'arrêtent. Les compresses d'urine éclaircissent les affections cutanées. Les maladies redoutées disparaissent. Comme vous le savez probablement tous, c'est un livre merveilleux et instructif avec divers cas de guérisons miraculeuses.

J'oublie toujours de l'utiliser sur mes mains. J'ai lu que la peau des mains devient douce. Je vais essayer de m'en souvenir à partir d'aujourd'hui. Le livre souligne également que les traitements fonctionneront mieux si les gens s'appliquent à manger correctement et à prendre le temps de se reposer.

À la page 179, il est écrit : "De nombreux utilisateurs à vie de thérapie urinaire, comme l'ancien premier ministre de l'Inde, ont déclaré que l'utilisation régulière de la thérapie urinaire aide sensiblement à maintenir les niveaux d'énergie, à réduire le vieillissement et à prévenir les maladies."

Il est également mentionné comment prendre un peu de notre propre urine pour éliminer la dépression. Je suis si heureux que mes humeurs soient encore maintenant. Je suis toujours un peu ennuyé et fatigué et je ressens les émotions que vivent les gens normaux, mais cela ne semble plus avoir d'impact négatif et durable sur moi, ce qui est merveilleux. Je me sens paisible.

Ma fille m'a dit un jour qu'elle avait rencontré une infirmière à la retraite avec la plus belle peau qu'elle ait jamais vue et lui avait posé des questions à ce sujet. La femme, qui était âgée, lui a dit qu'elle avait été infirmière et qu'elle avait toujours conservé les couches imbibées d'urine des bébés et les avait appliquées sur son visage. Carrin trouvait ça terrible, mais ma fille a toujours malheureusement été plutôt fermée d'esprit.

Je suis sûr que cette information est de notoriété publique pour vous tous, mais étant un nouveau membre qui se joint pour la première fois, je prends le risque de répéter ce que vous savez peut-être tous de toute façon - donc si c'est vrai - veuillez m'excuser.

Meilleurs voeux de Rayna en Nouvelle-Zélande

L'uropathie est une approche de la santé qui est 100% sûre à utiliser, elle est extrêmement efficace, n'a jamais fait de mal à personne et elle est absolument gratuite. Il ne peut pas être contrôlé et vous bénéficiez vraiment de son utilisation. Des milliers de partisans de la thérapie urinaire certifient qu'il s'agit d'une modalité de guérison qui active le système lymphatique qui détoxifie le corps et lance le véritable processus de guérison et de régénération du corps. Une fois que vous vous serez familiarisé avec l'UROPATHIE et que vous commencerez à utiliser votre urine, vous serez en mesure de combattre des maladies individuelles, de prévenir et d'inverser les conditions qui vous rendent vulnérable à tous les types de problèmes de santé, notamment : les maladies infantiles, les allergies, le rhume, la grippe, l'hépatite, l'arthrite, l'hypertension, tous les types d'infections et de fièvres, le cancer et les infections opportunistes associées au SIDA.

 

54 ans et beaucoup plus heureux et surtout confiant envers l'avenir.

J'ai décidé de raconter notre expérience pour encourager les gens à commencer la thérapie. J'ai découvert la thérapie après que mon mari soit devenu désespéré face à une situation dans laquelle les médecins ne pouvaient rien faire. Cela a commencé par une simple démangeaison qui est revenue comme un cas grave de Candida après avoir reçu des antibiotiques puissants. Il était enflé et rouge jusqu'aux genoux, il avait des plaques rouges qui démangeaient sur son pied droit, son ventre, entre ses doigts etc. Inutile de dire qu'il souffrait. Son médecin a refusé de lui donner plus d'antibiotiques et il a été laissé à lui-même. Il a perdu 27 livres en 2 mois. Après avoir essayé toutes sortes de solutions naturelles sans résultat, il a voulu acheter des antibiotiques sur Internet. J'ai réussi à l'arrêter et j'ai promis de chercher une solution. Je lui ai dit : "Attends, je suis sûr qu'il y a quelque chose de 'naturel' qui pourrait t'aider". Après avoir cherché sur Internet toute la journée pendant une semaine, je suis tombé sur ce mot « urothérapie » qui était complètement nouveau pour moi. Il a retenu toute mon attention ! Je n'ai pas pu avoir assez d'articles à lire. J'ai décidé d'acheter quelques livres. Après que mon mari ait lu tous les articles que j'avais imprimés sur Internet, il était prêt à commencer. Je n'entrerai pas dans les détails ici, mais en deux jours, la rougeur et l'enflure ont disparu et il a fallu environ un mois avant que la douleur et les démangeaisons cessent. Aujourd'hui, il semble à nouveau en bonne santé, mais je ne sais pas ce qu'il serait aujourd'hui si nous n'avions pas entendu parler de cette thérapie.

Je l'ai rejoint un peu plus tard avec la thérapie et ça a complètement changé ma vie ! Je suis beaucoup plus heureux et surtout confiant envers l'avenir. J'ai 54 ans et même si j'avais l'air et me sentais en assez bonne santé pour mon âge, j'ai quand même grandement bénéficié de la thérapie ! Surtout, je dors beaucoup mieux (l'insomnie était mon plus gros problème) env. 8 heures par nuit maintenant et je ne prends aucun médicament. D'autres améliorations sont mon teint. Les gens disent que je parais mieux en vieillissant et qu'il y a une lueur autour de moi ??? Avant, j'avais un teint qui ressemblait à un pamplemousse avec des pores ouverts, etc. Maintenant, il est lisse et je n'ai plus besoin de rouge à lèvres car j'ai des couleurs roses naturelles sur les joues et les lèvres. Quand j'étais jeune, j'avais besoin de prendre des suppléments de fer car mon taux d'hémoglobine était toujours bas. Inutile de dire que j'étais toujours pâle.

Avec la thérapie et grâce à elle, je bois plus d'eau et je mange mieux. Changer ses habitudes est un long processus mais j'y arrive. Mon regard sur le vieillissement a changé et nous avons de beaux projets pour la retraite. J'ai eu d'autres petits problèmes qui auraient pu faire de la retraite un va-et-vient constant au cabinet du médecin. Avant de commencer la thérapie, je ne pouvais pas dormir sur le côté droit à cause d'une hanche douloureuse. Ce problème a disparu (j'ai quand même dû mettre une compresse sur la hanche). J'ai passé une pierre au rein avant de commencer la thérapie. Je n'ai pas été dérangé par ce problème depuis. J'avais l'habitude de nettoyer ma gorge (beaucoup de mucus) tout le temps, ce qui est ennuyeux pour les autres. Parfois, c'était si mauvais que ma gorge était « en feu » et je rêvais souvent que je retirais toutes sortes de « débris » de ma gorge.

Eh bien, au moins, je ne fais plus ces rêves, mais je me nettoie toujours la gorge de temps en temps, surtout après avoir mangé. La différence, c'est que je n'ai plus l'impression d'avoir quelque chose de coincé dans la gorge et que ça ne me fait plus mal. Je sens que le problème s'estompe. Je sais que boire plus d'eau aide aussi beaucoup. L'autre jour, je me suis débarrassé d'une taupe qui était aussi grosse qu'un pois (mais qui était élevée d'environ 1/16 de pouce) et qui grandissait chaque année. J'ai réalisé que l'urine devait pénétrer le grain de beauté. Il a séché et il est maintenant parti. Je pensais que j'aurais besoin d'une petite intervention chirurgicale pour me débarrasser de ce grain de beauté. C'était pour moi miraculeux ! Sylvie

 

Grand-mère utilise un traitement d'urine pour la gangrène

"Dernièrement, quand grand-mère (92 ans) a eu une très grave ecchymose à la cheville, maman était à bout de nerfs pour la faire guérir. Les antibiotiques du médecin n'ont pas aidé, ni l'argent colloïdal, le peroxyde, le pamplemousse. extrait de graines, ou de nombreuses herbes (échinacée, chaparral, etc.) Puis, quand maman a dit que cela ressemblait à une gangrène, je me suis souvenu des livres disant que l'application d'urine était à peu près le traitement le plus efficace contre la gangrène. Je l'ai mentionné... maman a dit que ça ne pouvait pas faire de mal... et dans les trois jours j'ai reçu un appel me disant que depuis qu'elle avait trempé un chiffon avec l'urine de grand-mère et qu'elle l'avait gardé appliqué (en le changeant plusieurs fois par jour), il on dirait que l'infection a disparu et qu'une peau rose saine se forme déjà sur les bords, après environ 5 ou 6 semaines de descente.Maman était ravie, tout comme grand-mère, dont la cheville ne faisait plus mal."
16 juillet 2002

 

Julie conseille de boire de l'urine

Il est difficile de convaincre les gens de boire leur urine car ils ne savent pas le faire sans se dégoûter. Comme je bois mon urine depuis des années, sur la recommandation d'un médecin japonais, je vais vous donner cette astuce afin que vous puissiez aider vos (espérons-le) nombreux amis et croyants :

Lorsque vous buvez votre urine, bouchez simplement votre nez; vous sentirez toujours le goût de l'urine, surtout lorsqu'elle est très salée (après avoir mangé de la salade par exemple), mais vous ne la sentirez pas du tout.

Ce n'est que lorsque j'ai commencé à utiliser cette méthode que j'ai pu me discipliner et que j'ai commencé à boire environ 2 à 3 onces d'urine chaque jour.

Je n'avais pas de choix; J'ai eu une double pneumonie, deux fois, et j'ai failli mourir à chaque fois. J'avais tout le temps la grippe et la gorge thoracique, et comme ma tension artérielle est assez basse, j'étais toujours fatiguée.

Mais le pire c'est que je n'ai pas d'assurance maladie ; si je tombe malade, il vaudrait mieux que je sois mort puisque je n'ai personne pour s'occuper de moi. Ma situation m'a beaucoup fait réfléchir.

Depuis que j'ai commencé à boire, je n'ai plus jamais été malade, mais franchement, la seule façon de le faire est de me boucher le nez.

Je bois actuellement mon urine environ 3 semaines par mois. J'arrête quand j'ai mes règles.

Je trouve merveilleux que vous ayez commencé ce site Web et je tiens à vous remercier de m'avoir permis d'obtenir beaucoup plus d'informations sur cette thérapie merveilleuse et miraculeuse. - Julie

 

Yogadhi voit une preuve personnelle du pouvoir de l'UT topique

J'ai eu une merveilleuse chance de voir les résultats preuve personnelle de la puissance de l'UT topique sur les coupures hier lorsque j'ai reçu une entaille relativement profonde sur mon front nécessitant 15 points de suture. Lorsque j'ai reçu la coupure, j'ai immédiatement appliqué une pression pour ralentir le saignement et j'ai conduit de la propriété OM On The Range à 45 minutes dans les montagnes jusqu'à l'hôpital. Après les points de suture, je suis rentré chez moi et j'ai immédiatement commencé à appliquer de l'urine par voie topique dans des serviettes imbibées pour le reste de la journée, ignorant les instructions du médecin d'appliquer une crème antibiotique qu'il m'a donnée.

Étonnamment, la douleur était modérée tout au long de la journée et l'enflure était minime. Je me sentais presque normal. Au moment du coucher, j'ai décidé qu'il était temps de suivre les conseils du médecin et d'utiliser la crème antibiotique. J'ai appliqué la crème et je suis passé dans un sommeil agité. Deux heures plus tard, je me suis réveillé du sommeil avec un mal de tête aveuglant. Quand je me suis regardé dans le miroir, j'ai vu avec stupéfaction qu'au cours de cette courte période, tout le devant de mon front était enflé d'environ un pouce et était d'un rouge vif et coléreux. La coupure qui était restée sous sédation toute la journée avec UT fuyait maintenant du sang, du pus et du liquide lymphatique sur mon visage.

Réalisant l'erreur que j'avais commise en arrêtant l'UT topique, j'ai immédiatement recommencé à appliquer des échantillons imbibés d'urine sur mon visage. Étonnamment, j'ai vu et ressenti en quelques minutes que ma douleur au front commençait à s'atténuer et que l'enflure diminuait. En une heure, tout était sous contrôle. Le saignement s'est arrêté, le pus a disparu. La peau a retrouvé une couleur presque normale et le mal de tête a complètement disparu en une heure. J'ai dormi paisiblement le reste de la nuit. N'est-ce pas incroyable ! Ici, devant mes yeux, j'ai vu l'effet de l'UT en tant qu'analgésique, antibiotique, nettoyant et somnifère. J'ai vu de façon spectaculaire comment l'UT peut réduire le gonflement des tissus et combattre les infections. Toute la guérison que j'ai vue si directement est fondamentale pour aider tous les états pathologiques. Le lendemain la cicatrisation s'est poursuivie rapidement. À l'endroit le plus traumatisant où il y avait un lambeau de peau assez large qui a été totalement écrasé dans mon crâne de près de 1/2 pouce, le tissu avait l'air d'un rose presque normal de santé. Il n'y a presque pas eu d'ecchymoses sauf autour des points de suture. J'attends avec impatience les résultats de demain et je vous tiendrai au courant. Tu es l'amour Yogadhi

 

Wendy connaît de grandes améliorations

J'ai beaucoup lu sur UT. J'ai lu plusieurs livres "Your Own Perfect Medicine" et "The Golden Fountain" J'ai commencé la thérapie. J'ai commencé par quelques gouttes et les 2 premières semaines j'ai remarqué une grande amélioration de mes allergies et de ma maladie auto-immune appelée "pemphigoïde". Je n'ai que des cloques dans la bouche mais elles peuvent être assez douloureuses. Ils semblaient aller beaucoup mieux et j'ai commencé à en ingérer quelques onces par jour. Maintenant, après six semaines, j'ai l'impression que ma bouche est de nouveau mauvaise. La seule raison pour laquelle j'ai l'impression d'avoir régressé est que je bois à nouveau deux verres de vin par nuit. Au début, quand j'ai commencé l'UT, j'ai arrêté le vin et le café. Peut-être que cela a une incidence sur les résultats. Selon Martha Christy, le régime alimentaire a beaucoup à voir avec la récupération. Je devrai peut-être simplement arrêter de boire du café et du vin si cela peut aider. Le rinçage avec de l'urine aide autant que le rinçage à la dexaméthasone que le médecin m'a donné, en fait plus encore. Je ne veux jamais utiliser les médicaments que les médecins veulent essayer (prednisone, néoral ou dapsone), je préfère utiliser cette thérapie. Je suis assez jeune pour avoir cette maladie qui touche 1 personne sur 350 000, la plupart ayant plus de 65 ans, me dit-on. J'ai 46 ans. J'aimerais vraiment essayer le jeûne urinaire, mais devrais-je ingérer plus d'urine quotidiennement avant d'essayer cela ? Je n'ai vraiment personne près de moi pour en parler. -Wendy J'aimerais vraiment essayer le jeûne urinaire, mais devrais-je ingérer plus d'urine quotidiennement avant d'essayer cela ? Je n'ai vraiment personne près de moi pour en parler. -Wendy J'aimerais vraiment essayer le jeûne urinaire, mais devrais-je ingérer plus d'urine quotidiennement avant d'essayer cela ? Je n'ai vraiment personne près de moi pour en parler. -Wendy

 

Guérir le diabète, améliorer la circulation sanguine et bien plus encore avec la thérapie urinaire

 

Guérir la brûlure au deuxième degré avec de l'urine âgée

Un témoignage de Shirley Robinson, Hollywood, CA - mai 2000

Un matin, mon fils a subi une grave brûlure au deuxième degré à cause de l'eau bouillante à la main gauche. Sa main était rouge vif (comme un homard fraîchement cuit) et enflée. Il souffrait beaucoup. J'ai tout de suite frotté sur sa main une crème chinoise pour les brûlures et lui ai donné 2 remèdes homéopathiques (causticum et cantharis). Dix minutes plus tard, la main était toujours rouge vif et enflée.

Je me suis souvenu de l'histoire d'un jeune garçon de la Chine ancienne qui avait été gravement brûlé sur tout le corps et qui était sur le point de mourir. Sa vie a finalement été sauvée grâce à une application externe d'urine très ancienne. J'ai donc attrapé ma bouteille d'urine de 7 ans (oui, sept ans) que j'avais rangée et j'ai trempé un gant de toilette avec, que j'ai enroulé sur la main de Sterling. J'ai placé un sac à sandwich en plastique sur la main, je l'ai recouvert d'un autre gant de toilette et j'ai passé son sweat-shirt sur la main. J'ai vérifié la main 10 minutes plus tard et la rougeur et l'enflure avaient disparu. Sterling s'endormit quelques heures. Quand il s'est réveillé, mon mari et moi avons regardé sa main avec un étonnement total. Nous ne pouvions pas dire qu'il avait jamais été brûlé. Tous les signes de gonflement, de rougeur ou de brûlure ont disparu !

Il y a sept ans, j'avais écouté une conférence sur les propriétés curatives de l'urine (en audio) du Dr Robin Murphy, naturopathe et homéopathe. Il a parlé de l'incroyable pouvoir de guérison de l'URINE ÂGÉE (la plus ancienne, la meilleure, mais je pense que ce n'est qu'à usage externe) et j'ai entendu parler de ce garçon de la Chine ancienne qui était proche de la mort suite à de graves brûlures sur tout le corps. Ils ont enveloppé tout son petit corps dans des serviettes imbibées de très vieille urine. Le lendemain, toute trace de brûlure avait disparu et le garçon était comme neuf.

Quand j'ai entendu cette conférence, je n'ai pas perdu de temps pour commencer à recueillir mon urine dans de grands bocaux en verre d'un gallon et de plus petites bouteilles en plastique. Au fil du temps, j'ai vu cette urine se transformer en un composé brun foncé extraordinairement odorant qui a fini par développer une petite mousse brune et blanche et des matières pétillantes. Parce que nous vivons à Los Angeles, j'étais terriblement inquiète qu'un tremblement de terre puisse casser ces bocaux, renverser le contenu dans mon appartement, et croyez-moi, nous devions déménager à cause de la puanteur. Chaque année, je débat de l'idée de jeter cette urine, avant qu'une catastrophe ne se produise.

Lorsque j'ai ouvert l'une des bouteilles hier matin pour aider Sterling, j'ai été surpris qu'après sept ans de vieillissement, cette urine ne sente pas aussi mauvais que je le pensais. Ça sentait plutôt l'ammoniac, et ce n'était pas si mal. (gros soulagement !). Après avoir été témoin de la guérison vraiment miraculeuse sur la main de mon fils, cette urine est plus précieuse pour moi maintenant que l'or et je continuerai à la garder et à la laisser vieillir aussi longtemps que je vivrai. Shirley

 

Pratique quotidienne de l'urothérapie depuis douze ans.

J'ai découvert la thérapie urinaire pour la première fois à l'été 1988 et je la pratique quotidiennement depuis douze ans. Il a tout guéri en moi, des maladies sexuellement transmissibles à la dépression. Je n'ai commencé que récemment à le combiner avec des exercices tantriques de zhao zheng pour éveiller la kundalini. J'ai maintenant 36 ans mais la plupart des gens disent que j'ai l'air d'avoir 24 ans, l'âge auquel j'ai commencé à pratiquer. Certains disent que j'ai l'air d'être adolescent. Je veux attendre d'avoir cinquante ans et je vous ferai savoir comment ça marche alors.

La raison pour laquelle les gens vieillissent et meurent est qu'ils meurent de faim. Au cours de mes recherches, je suis tombé sur un rapport d'autopsie qui décrivait l'intérieur du système intestinal. Les médecins ont découvert qu'à mesure que les gens vieillissent, leurs intestins deviennent recouverts de particules de nourriture, certains ont même trouvé des restes du tout premier repas dans leurs intestins (c'est ce qu'ils ont dit). Au fur et à mesure que les intestins deviennent recouverts de ces débris, la personne est moins en mesure de tirer sa nutrition de la nourriture qu'elle mange, mourant lentement de faim.

Avec manav mootra, l'urine nettoie en fait le tractus intestinal de ces débris et l'un de ses avantages est une augmentation de la sensation d'énergie. Toutes les toxines accumulées, qui étaient logées dans le corps et qui l'empoisonnaient lentement sont expulsées naturellement et le corps retrouve un état de santé naturel.

 

Remède universel urinaire et migraine

Gina Tyler

Comme vous le savez je suis Homéopathe, Herboriste, Aromathérapeute, Réflexologue. J'ai eu un problème avec une très mauvaise migraine pendant environ. 30 jours d'affilée, non stop (tous les jours). Cela ne m'est JAMAIS arrivé auparavant. J'ai (bien sûr) fait tout ce que j'ai pu avec des herbes et des traitements homéopathiques et j'ai changé mes habitudes alimentaires, etc. etc. RIEN N'A AIDÉ !!!! Jusqu'à ce que j'utilise URINE. J'ai déjà utilisé la thérapie urinaire en interne et en externe sur moi-même et sur les autres. Mais j'ai été tellement étonné de la rapidité de mon rétablissement en utilisant l'urine pour ma migraine. Le Remède UNIVERSEL a été mélangé (quelques gouttes de ma propre urine avec une once d'eau, et sucé (ou secoué) environ 1000 fois), ce qui en fait un remède homéopathique. J'ai pris quelques gouttes toutes les heures pendant une journée, après la troisième heure la migraine avait disparu !!!!! J'ai continué à prendre les gouttes jusqu'à la fin de la journée, en sucant le flacon 10 fois avant chaque prise. Je ne sais toujours pas quelle était la cause de mon mal de tête, mais il est parti sans effets secondaires des médicaments occidentaux suppressifs.

 

Nom : Drade Coda
Courriel : seventhnovember @ hotmail.com
Lieu : Westport, MA États-Unis :

Je pratique la thérapie auto-urine depuis environ deux ans maintenant. Enfant, on m'a diagnostiqué TRÈS tard dans le jeu un reflux rénal (où les valves de vos reins permettent à l'urine qu'ils ont déjà traitée d'être constamment rejetée, provoquant un surmenage SÉRIEUX. À l'âge de 10 ans, quand ils ont finalement diagnostiqué que c'était le problème, j'étais positivement gris. J'ai été victime d'une multitude de maux qui m'avaient toujours tourmenté en raison de ce "travail du système" excessif allant de la scarlatine à l'insuffisance cardiaque et aux accidents vasculaires cérébraux. Ayant traversé cette période de diagnostics erronés et de maladies graves, mon système immunitaire n'a jamais été capable de gérer ce que le système immunitaire des autres peut faire. Or, c'est là que la thérapie auto-urinaire entre en jeu, je dois dire, sans entrer dans les détails des aspects particuliers de la maladie en voie de disparition, que cela a été la seule chose qui a considérablement amélioré ma qualité de vie, je me sens littéralement plus jeune plus le temps passe. Même dans les moindres détails des cheveux, des dents, des yeux, des ongles, de la peau, etc., ils se sont tous améliorés à un degré incroyable. L'avant et l'après sont des preuves étonnantes de ce que cette thérapie donne. -Drade Coda

 

Les témoignages suivants proviennent de l'univers de la santé et de l'éducation de la bibliothèque d'éducation à la santé en Inde

Dr. VP Mehta, Mumbai
Je suis un médecin qualifié et expérimenté avec les plus hauts diplômes en médecine et en chirurgie. Le 12 mars 1986, on m'a diagnostiqué un cancer de la région ary-épiglottique (gorge) avec des ganglions lymphatiques cervicaux hypertrophiés. Après avoir reçu une chimiothérapie et une cure de cobaltothérapie, je devais être opéré. Entre août et octobre, j'ai essayé UrineTherapy. Le 5 octobre 1986, ma maladie était sous contrôle et la chirurgie proposée a été annulée. Non seulement je me suis rétabli sur le plan médical, mais je mène également une vie professionnelle pleinement active. En d'autres termes, même la qualité de ma vie s'est améliorée. Je ressens le même zèle que j'éprouvais il y a 30 ans.

Dr O., New York
Je riais et ricanais au fond de la salle. Après tout, qui prendrait au sérieux quelqu'un qui parle de boire sa propre urine pour guérir n'importe quelle maladie ! Ma principale préoccupation à l'époque était de savoir comment j'allais gérer ce diagnostic de SIDA avéré et avec quelle "spiritualité" j'allais gérer une lésion de sarcome de Kaposi buccale et palatine qui était censée se propager sans relâche dans tout mon corps. On m'a dit à peine deux mois avant cela que le pronostic pourrait être d'environ deux ans de plus si j'avais de la chance, et d'envisager sérieusement de préparer un « testament biologique ».

Pour des raisons évidentes, je semblais être beaucoup plus tolérant à l'idée d'appliquer l'urine par voie topique pour toutes sortes de conditions. Mon pied droit était la quintessence de la nécrose. Pendant des mois, les médecins avaient prescrit de nombreuses crèmes médicamenteuses différentes pour un cas vicieux de pied d'athlète/teigne. Rien ne semblait fonctionner. Après tout, la racine du problème est que le système immunitaire ne fonctionne pas à pleine capacité. J'avais hâte de rentrer chez moi pour mettre ma propre urine sur le pied.

Ce soir-là, c'était la première fois depuis de nombreux mois que les picotements ne me rendaient pas fou ! En fait, j'ai eu une nuit complète de sommeil. Non seulement l'état de la teigne a totalement disparu après quelques semaines, mais la peau sèche, craquelée et douloureuse tout autour de mes orteils et du bas du pied avait totalement changé de couleur et de texture ! Une nouvelle peau avait poussé et était douce comme celle d'un bébé. Il avait une belle nouvelle couleur rougeâtre, presque orange et cela ne semblait tout simplement pas être ma propre peau !

J'ai commencé avec anxiété à faire des recherches dans le domaine des fluides autogènes et, peu de temps après, j'ai décidé que le recyclage de mon urine était vraiment une forme inoffensive d'auto-tolérance basée sur des théories pas très différentes de celles de la science de l'homéopathie.

Boire mon urine n'était pas si difficile, mais me déconditionner était la vraie corvée. Je me suis sentie trahie par la société en apprenant que notre urine n'est pas une substance toxique, toxique et sale que notre corps expulse si héroïquement. Étant donné que l'urine est filtrée et nettoyée du sang, et que le sang est composé à 95% d'eau, combien de substances dangereuses peut-il vraiment y avoir dans l'urine ?

Commençant avec juste une petite once, j'ai progressivement commencé à boire la propre préparation distillée de mon corps avec respect au lieu de dégoût. J'ai ensuite obtenu mon diplôme pour boire jusqu'à 8 onces par jour. Au cours des 7 mois suivants, la lésion du sarcome de Kaposi est devenue de plus en plus petite jusqu'à disparaître totalement ! Les ulcères de la bouche qui me tourmentaient, piquant pendant les repas, ne sont pas revenus une seule fois. J'avais l'habitude d'avoir des épidémies mensuelles d'herpès génital, mais je suis ravi de dire que l'UrineTherapy autogène a produit un état de tolérance même contre le virus de l'herpès qui, tôt ou tard, en conjonction avec le virus Ebstein-Barr (EBV), Cytometgalovirus (CMV) , et le virus du papillome aurait sûrement compliqué mon existence et affaibli davantage mon système immunitaire... juste une question de temps. Je ne me suis JAMAIS senti mieux de ma vie. Maintenant, je ne crains plus pour ma vie.

Mr. B. Georgia
Je suis une PVA (personne atteinte du SIDA). Je fais de l'urinothérapie depuis trois mois. Ma fatigue et mes étourdissements se sont dissipés au cours du premier mois. J'ai ressenti des démangeaisons oculaires intenses. Quelques gouttes d'urine fraîche l'arrêtèrent immédiatement. Si j'oublie de prendre l'urine un jour, le lendemain je le paierai de fatigue. De plus, le gonflement de mes ganglions lymphatiques est réduit de 50 %.

Mme B. Floride
Je souffrais de migraines depuis 35 ans. De plus, la polyarthrite rhumatoïde me tourmentait depuis 15 ans. La douleur et l'enflure dans les articulations de mes mains étaient incroyables. Je ne pouvais pas quitter la maison sans analgésiques. Pendant quatre mois, la moitié de mon pied était couverte d'un champignon. J'ai essayé de nombreux traitements différents. Malheureusement, cela n'a fait qu'empirer. À 198 livres, j'étais également en surpoids. Inutile de dire que je n'étais pas l'image de la santé. Puis un ami m'a parlé de l'Urine Therapy. J'ai trempé mes pieds dans l'urine et en une semaine, le champignon a disparu. Puis j'ai commencé à boire ma propre urine. Le résultat était juste incroyable. Quatre mois et demi plus tard, mon poids était tombé à 130 livres. J'ai perdu 68 livres ! Mon arthrite a disparu et mes maux de tête ont disparu. J'ai l'impression d'avoir à nouveau 20 ans.

MT California
Il y a sept ans, on m'a diagnostiqué un trouble lymphatique. Les médecins ont d'abord pensé qu'il s'agissait de la maladie de Hodgkin. Lors de vacances au Brésil, j'ai contracté des parasites. L'un était Shigella et l'autre était Giardia. J'ai été traité avec de la pénicilline et de nombreux autres antibiotiques. Mais j'ai quand même perdu du poids et la diarrhée était persistante. Ensuite, le nouveau test de dépistage du SIDA est sorti et j'ai été testé positif. J'avais des problèmes constants de muguet. J'ai également souffert du sarcome de Kaposi par intermittence sur certaines parties de mon corps. Mon niveau d'énergie était très bas.

Pour faire court, j'ai commencé l'Urine Therapy. Le premier traitement avec de l'urine était sur ma peau. Le deuxième jour, j'ai remarqué que les lésions du SK commençaient à s'estomper. Puis j'ai commencé à boire ma propre urine. J'ai pris environ une once par jour au début.

Mon muguet est parti. Chaque fois que j'applique de l'urine sur une aberration ou une plaie sur ma peau, tout disparaît. La lésion KS dont je parlais ne fait même pas un quart de la taille d'origine. De plus, mon niveau d'énergie est beaucoup plus élevé. J'ai eu une colite. Je n'ai plus de côlon enflammé. Je suis stable comme une horloge et je ne souffre plus de diarrhée chronique. Donc, évidemment, cela fonctionne pour moi.

MS New York
Il y a un mois et demi, on m'a diagnostiqué une gonorrhée, des plaies anales et de l'herpès. J'ai pris des médicaments et l'état s'est amélioré, mais deux semaines plus tard, l'herpès est revenu encore pire. J'ai donc commencé UrineTherapy. En deux ou trois jours, tout s'éclaircit totalement. Ce qui était encore plus étonnant pour moi, c'est que le problème de parasites dont je souffrais depuis un certain temps a été résolu par inadvertance avec l'Urine Therapy, tout en traitant mon herpès.

Dr GK Thakkar Bombay
Ces 40 dernières années, j'ai souffert d'eczéma et les 20 dernières années de dysenterie amibienne. Je me suis débarrassé des deux maladies grâce à ce merveilleux remède, l'Urine Therapy. Vous serez encore plus surpris de savoir qu'il y avait aussi des effets secondaires; mais pas de la nature habituelle, dont vous souffrez dans les traitements allopathiques. J'ai aussi souffert de chute de cheveux et de pellicules. J'avais toujours des crevasses aux pieds et même aux lèvres en toutes saisons. Une fois tous les quelques mois, j'ai également souffert de stomatite. Je me suis débarrassé de toutes les plaintes et affections ci-dessus sans le savoir, en tant qu'effets secondaires de cette thérapie.

Ma femme était une patiente régulière depuis plus de 20 ans et souffrait de nombreuses maladies comme des problèmes d'oreille, des vertiges, de la constipation, des douleurs dans les articulations et bien d'autres. Elle a essayé les meilleurs traitements disponibles en allopathie, homéopathie et médecine ayurvédique mais sans aucun résultat. Enfin, elle a essayé UrineTherapy et s'est miraculeusement débarrassée de tous ses maux.

Et comme si cela ne suffisait pas, mon fils cadet, 17 ans, souffrait d'hématurie (sang dans les urines) depuis plus d'un an. Les médecins ont pensé que quelque chose n'allait vraiment pas avec ses reins et ont recommandé un polygraphe intraveineux. J'ai persuadé mon fils de commencer à boire son urine pendant 30 jours, puis de faire un autre test d'urine. Après cette période de temps, le rapport du test d'urine est revenu tout à fait normal !

M. M. Floride
Si cela vous intéresse à des fins de recherche, j'ai failli mourir des réactions de plusieurs antibiotiques puissants administrés pendant plusieurs mois d'infections pulmonaires. J'ai été hospitalisé trois fois au cours de la dernière année pour les problèmes gastro-intestinaux créés par les médicaments. Après le dernier séjour à l'hôpital, j'ai refusé de continuer à prendre les médicaments. La plupart des problèmes ont commencé à disparaître en quelques jours. Cependant, mes saignements rectaux dus à la colite et aux hémorroïdes internes ont continué. Entre-temps, un ami m'a dit que dans les collines du Tennessee, où il a grandi, les lavements d'urine étaient utilisés pour des problèmes similaires. Le 31 juillet 1988, j'ai commencé à utiliser l'urine pour les lavements quotidiens. À la fin de la semaine suivante, le saignement avait complètement cessé, et à ce jour (25 septembre 1988), je n'ai pas perdu une seule goutte de sang.

LA THÉRAPIE D'URINE A GUÉRI LA PNEUMONIE ET ​​PLUS ENCORE. novembre 2003.

J'ai eu une pneumonie, je suis allé voir le médecin qui m'a dit : « Si tu te sens plus mal, viens aux urgences et nous te mettrons à l'hôpital. Il m'a ensuite envoyé faire des radiographies.

Il m'a donné une ordonnance de DOXYCYCLINE. J'avais une douleur extrême à chaque respiration que je prenais et je n'ai pris que 2 pilules de ma prescription parce que je devenais de plus en plus malade.

Ma fille m'a conduit à l'urgence le lendemain matin (dans ma robe de chambre) parce que j'étais tellement malade que j'étais littéralement à bout de souffle. J'avais l'impression que mon poumon gauche pesait une tonne et je ne pouvais ni dormir ni m'allonger à cause du liquide accumulé. J'avais aussi une grosseur * sur * mes poumons qui ressemblait à un morceau de saucisse à l'ail sous la peau. Quand j'ai touché cette "saucisse", elle était toute visqueuse et visqueuse. Mon mari pouvait le voir clairement aussi car il était si grand.

Quand je suis arrivé à l'urgence, on m'a dit que l'urgentiste n'était pas à l'hôpital (j'habite dans une petite ville) et que je devrais me rendre à son bureau... Je l'ai fait. Il a insisté sur le fait que si je prenais du ZITHROMAX, j'irais mieux en trois jours. J'ai pris la prescription et c'était bien pire.

J'ai appelé le pharmacien et on m'a dit que ZITHROMAX ne resterait pas dans mon système plus de 48 heures. J'ai attendu, et pour la première fois de ma vie j'étais très consciente que des gens de mon âge (62 ans) mouraient de cette maladie. J'avais vraiment peur et je n'avais jamais été aussi malade de ma vie.

À la fin de mes 48 heures, je suis allé dans la salle de bain, j'ai avalé mon urine et **immédiatement** j'ai pu prendre une demi-poussée d'air. C'était à 10 heures du matin, j'ai consommé chaque goutte d'urine (du milieu) passée pour le reste de la journée.

Vers 15 heures le même jour, j'ai montré la « saucisse à l'ail » à mon mari qui a dit : « On dirait qu'elle est plus petite ». À 17 heures, je pouvais prendre un poumon plein d'air et le seul inconfort que je ressentais était le liquide dans mes poumons, mais c'était beaucoup moins qu'il ne l'était lorsque j'ai commencé l'UT ce matin-là et la douleur atroce avait disparu.

Le lendemain j'ai continué à consommer tout ce que je passais. Vers 11h30 le lendemain matin, la "saucisse à l'ail" était partie ! Je pouvais maintenant dormir confortablement, j'avais l'impression que tout sauf un tout petit point de liquide avait disparu de mes poumons et je *savais* que j'allais mieux ! En seulement deux jours, j'étais faible, mais j'étais guéri !

Environ huit jours après ma première visite chez le médecin et mes premières radiographies, le cabinet du médecin a appelé et a dit : « Libby, ils sont très préoccupés par la quantité de liquide qui est apparue sur les radiographies et le médecin veut vous voir tout de suite. ( Il s'agissait d'un médecin différent du médecin de l'urgence).

Le médecin avait l'air très choqué quand il est entré et j'étais assis là avec un grand sourire, respirant correctement et visiblement mieux. Je lui ai parlé du ZITHROMAX et il a dit : « Ouais, c'est le préféré de Bill. Je lui ai dit que ça n'aidait pas et il secouait la tête en accord avec moi. Je lui ai demandé combien de temps il fallait normalement pour se débarrasser d'une pneumonie et la quantité de liquide que j'avais et il a dit : "Oh, au moins 6 semaines."

Je lui ai alors dit que j'avais utilisé UT et lui ai demandé s'il en avait entendu parler. Il a dit: "Oui, j'en ai entendu parler." Cependant, il ne lui accorderait pas le mérite d'avoir guéri mon état. Il voulait que je fasse d'autres radiographies. J'ai dit: "Quand ma radiographie reviendra claire, accorderez-vous alors un certain crédit à UT.

Il a dit: "Non, c'était le ZITHROMAX." Je lui ai rappelé que je l'avais vu secouer la tête en signe d'accord quand j'ai dit que ça ne marchait pas et sa réponse a été : « J'ai besoin que tu fasses des radiographies tout de suite », et c'était la fin de notre visite. Je n'ai jamais été rappelé pour un autre contrôle.

Et quelques effets secondaires de l'UT : en décembre de l'année dernière, j'ai été victime d'un accident de voiture, j'ai eu des maux de dos atroces et on m'a prescrit des relaxants musculaires. Mon passe-temps préféré dans la vie est de danser mais depuis l'accident je ne pouvais même plus valser. Je ne pouvais pas balayer mes sols, passer l'aspirateur, soulever mes arrière-petits-enfants ou faire les courses car pousser le chariot rendait la douleur insupportable. Le quatrième jour après avoir commencé l'UT, mes maux de dos avaient disparu ! Depuis, je n'ai plus pris de médicaments et le soir du Nouvel An, j'ai dansé, j'ai même dansé ! Je n'ai eu aucune douleur !

  • Mon infection à levures est partie.
  • Même si je pensais que ma perte de poids de 22 livres était due à la pneumonie (et que Noël est passé), je n'ai repris que quatre livres.

"Merci mon corps, d'avoir créé une modalité de guérison si merveilleuse !"

Libby Lervik. [email protected]

 

La médecine de Bouddha

Bhikkhu U. Dhammajiva
Edité par : novice suédois Dhammasami (Samuel Nordius)

"Le cœur heureux, je rends hommage au sage suprême - le dispensateur de la paix bienheureuse, l'océan de vertu, le médecin des maux samsariques des êtres, le soleil qui dissipe l'obscurité poignante des fausses vues!" – Lo-wáda Sangarava , poème cinghalais du XVe siècle

Dans les centres de méditation birmans, comme dans les monastères de la plupart des pays bouddhistes theravada, on trouve souvent un médicament particulier : les noix jaunes de Myrobolan (en pali : Hritaki , en latin : Terminalia Chebula ) marinées dans de l'urine de vache. Le peuple birman l'appelle Pheya-se, « la médecine de Bouddha », car elle est basée sur une recette trouvée dans les plus anciens textes bouddhistes, le Pali Tipitaka . Il est considéré comme une panacée pour de nombreuses maladies. Mais suit-il vraiment le concept original de la recommandation du Bouddha d'utiliser le muttam (urine) comme médicament ? C'est ce que j'ai l'intention de clarifier dans cet article en me référant à quatre des plus anciennes écritures bouddhistes : 1.) Le Vinaya-Pitaka,l'ancienne collection de règles monastiques bouddhistes. 2.) Le Sutta Pitaka , l'ancienne collection des discours du Bouddha. 3.) Le soi-disant "Commentaire" et "Sous-commentaire", textes écrits par des bhikkhus (moines bouddhistes) dans les siècles qui ont suivi la mort du Bouddha pour clarifier le sens des textes trouvés dans les deux recueils mentionnés en premier.

Dans une traduction anglaise du Mahakkhandhaka (un texte en Mahavagga trouvé dans le Vinaya-Pitaka) , le Bouddha dit :

« La vie religieuse a l'urine en décomposition comme ressource médicinale. Vous devez donc vous efforcer de vivre toute votre vie. Le ghee, le beurre, l'huile, le miel et la mélasse sont des suppléments.

Une traduction alternative dit;

"Aller [dans la vie sainte] a l'urine fermentée comme support. Pour le reste de votre vie, vous devez vous y efforcer. Les allocations supplémentaires sont : ghee, beurre frais, huile, miel, sucre. "

Quatre de ces supports/ressources nécessaires sont répertoriés dans le Vinaya Pitaka. En pali, la langue des plus anciens textes bouddhiques, on les appelle « les Quatre Requis », considérés comme un minimum absolu pour que les bhikkhus puissent vivre la Vie Sainte conformément à l'enseignement du Bouddha. L'élément mentionné ci-dessus, l'urine fermentée, est la quatrième de ces ressources. Tous les quatre doivent être enseignés au bhikkhu nouvellement ordonné dans la salle d'ordination immédiatement après sa cérémonie d'ordination supérieure. C'est la responsabilité du précepteur de s'assurer que tous les jeunes bhikkhus les connaissent selon la prescription suivante du Bouddha.

"Je prescris, O bhikkhus, que celui qui confère l'ordination supérieure (à un bhikkhu), lui dise les quatre ressources."

Ce sont les quatre ressources répertoriées dans le Vinaya-Pitaka :

1. Robes : robes faites de chiffons pris dans un tas de poussière comme ressource
2. Nourriture d'aumône : morceaux de nourriture donnés en aumône comme ressource
3. Habitations : une habitation au pied d'un arbre comme ressource
Médicaments : décomposer l'urine en tant que médicament en tant que ressource

Ces quatre conditions/ressources que le Bouddha a décrites comme étant indispensables ou le strict minimum. En conséquence, un moine bouddhiste doit s'efforcer de vivre toute sa vie de bhikkhu en ne dépendant que d'eux. Celui qui est satisfait et satisfait de tout ce qui se présente avec ces stricts minimums est toujours formulé dans la communauté, ainsi que dans le Commentaire, comme étant satisfait des quatre conditions qu'il a. Toutes les choses supplémentaires qu'il rencontre au-delà de ces quatre éléments ne sont que le résultat de ses bonnes actions passées, mais elles sont généralement également autorisées pour les bhikkhus. En tant que fondateur de l'Ordre, et donc son premier bhikkhu, le Bouddha a assuré à tous les bhikkhu que les stricts minimums prescrits sont assez abondants. De plus, ils étaient, à cette époque, libres de trouver où irait un bhikkhu.

Dans le Vinaya Pitaka, les livres de discipline monastique, cette médecine (l'urine) est mentionnée à plusieurs endroits. À une occasion, par exemple, le Bouddha a recommandé que les fruits jaunes de Myrobalan marinés dans l'urine soient pris par voie orale pour un moine atteint de jaunisse (probablement de l'anémie) :

"O, moines! Je permets que l'urine et le Myrobalan jaune soient bu."

À une autre occasion, le Bouddha a inclus l'urine comme ingrédient dans un mélange à utiliser comme antidote pour les morsures de serpents venimeux. Les autres ingrédients sont les excréments, la terre et les cendres chaudes. Cette citation est tirée du Vinaya Pitaka :

« Pour les morsures de serpent, un médicament peut être composé des quatre grandes choses sales : excréments, urine, cendre et argile. S'il y a quelqu'un présent pour rendre ces choses permises, on devrait lui demander de les rendre permises. les prendre pour soi et les consommer."

Le Commentaire ajoute que ce médicament n'est pas seulement pour les morsures de serpent mais aussi pour toute autre morsure d'animal venimeux.

Examinons maintenant la deuxième collection ancienne de textes bouddhistes, le Sutta Pitaka. Selon l ' Ariyava ü sa Sutta dans Anguttara Nikaya , le Bouddha énonce quatre conditions requises des clans nobles (ou lignées de traditions) en neuf termes:

"Bhikkhus, ces quatre [conditions] appartiennent au clan noble, ont été reconnus par ceux qui sont passés, ont été honorés du passé, reconnus par le clan, n'étaient pas confus dans le passé et ne confondront pas à l'avenir et ne sont pas blâmés par les reclus, les brahmanes et les sages. Quels quatre ? »

Les quatre éléments suivants sont alors répertoriés :

1. Robes
2. Aliments d'aumône,
3. Logements et
4 . (plaisir dans le développement de) Méditation.

Dans les deux listes différentes mentionnées jusqu'à présent, la première (citée du Vinaya Pitaka) dit que les quatre conditions requises pour un moine sont 1. les robes, 2. les aliments d'aumône, 3. les habitations et 3. les médicaments. Dans la deuxième liste (qui est citée du Sutta Pitaka), les trois premiers sont identiques à la première liste tandis que le quatrième élément de la première liste, les médicaments, a été remplacé par (le plaisir de développer) la méditation.

Le commentaire de l'Ariyavaüsa Sutta dit que même si la liste, telle qu'elle apparaît dans le Sutta Pitaka, supprime le quatrième élément donné dans le Vinaya Pitaka (médicaments), cet élément doit être inclus dans le deuxième élément du Sutta (nourriture d'aumône). De plus, confirmant la même idée, le quatrième élément, (plaisir dans le développement de) la méditation, est spécifié comme "satisfaction avec les quatre conditions requises" dans le même commentaire. Ça dit:

"Parmi ces quatre appartenant au clan Noble, les trois premiers articles, comprenant treize austérités, sont élaborés dans le Vinaya pitaka tandis que l'article de (délice dans le développement de) la méditation est élaboré dans le reste des deux paniers ( pitakas ou collections de textes bouddhiques)."

Pour résumer, dans le Sutta Pitaka, vous ne trouvez que les trois premiers de ces quatre éléments requis, sans urine ni médicaments mentionnés, mais le Commentaire dit que le quatrième doit être inclus dans la liste, dans la nourriture d'aumône afin que tout soit terminé. rendre possible le plaisir du développement de la méditation.

D'où l'urine en décomposition comme la médecine peut le revendiquer pour tous les attributs précités, c'est-à-dire : l'urine était "reconnue comme médicament par les passés, les honorés du passé ; qu'elle était reconnue par le clan ; elle ne prêtait pas à confusion dans le passé". et il ne confondra pas à l'avenir; et il n'est pas blâmé par les reclus, les brahmanes et les sages."

Je voudrais citer une autre traduction du même Sutta qui va comme suit :

"O moines, ces quatre nobles lignées immaculées [y compris l'urine en décomposition comme médicament], de longue date, traditionnelles, anciennes, pures et jamais frelatées auparavant, qui ne sont pas frelatées et qui ne seront pas frelatées, non méprisées par les sages ascètes et les brahmanes ."

Les auteurs de cette traduction ont ajouté une note de bas de page disant que dans l'ancien Sri Lanka, c'était un discours bouddhiste très populaire parmi les personnes de tous horizons et qu'il est devenu l'inspiration d'un festival annuel. Dans les traductions cinghalaises traditionnelles, comme dans les birmanes et les thaïes, le médicament mentionné dans le texte a été considéré comme de l'urine de vache ou, plus précisément, des fruits de Myrobalan marinés dans de l'urine de vache. Du fait de cette traduction certaines des attributions de ce médicament mentionnées par le Bouddha ne paraissent pas très convaincantes ni pratiques car il serait parfois difficile pour un bhikkhu de trouver à la fois le fruit du Myrobalan et l'urine de vache. Cependant, dans les traductions anglaises récentes, nous obtenons un nouveau sens pratique à ce médicament.

Permettez-moi d'ajouter ici que ce n'est pas seulement dans le bouddhisme que l'on trouve l'urine comme médicament, mais aussi dans d'autres confessions telles que le christianisme (dans La Sainte Bible), l'hindouisme (dans le Damar Tantra) et, selon certaines affirmations, dans l'Islam aussi (dans La Sainte Coran). Ces traditions, cependant, ont une interprétation quelque peu différente de celle des textes bouddhistes sur la façon d'utiliser le médicament.

Je peux penser à deux raisons pour lesquelles l'utilisation de l'urine comme médicament a refait surface simultanément dans de nombreuses traditions à notre époque. Le premier est le nombre croissant de complications dans les traitements allopathiques ou chimiothérapeutiques dominants des maladies qui a fait un nombre croissant de personnes intéressées par les médecines alternatives. La seconde est la tendance générale à la recherche de systèmes de santé plus holistiques, même les plus anciens basés sur des lignes religieuses différentes. Quelles que soient les raisons, la méthode de l'urine a sa propre nature intrigante et pourrait, je crois, trouver encore un groupe croissant d'adeptes.

A regarder de plus près cette thérapie, sous la tendance actuelle, quelle que soit la croyance, on trouve un grand nombre de témoignages convaincants et de preuves subjectives sur les bienfaits de la médecine. Le bouddhisme peut contribuer à sa manière avec ses références canoniques et historiques sur ce sujet – à condition que ses idées soient présentées dans des traductions correctes ! Jusqu'à présent, nous avons retracé quelques citations du Vinaya Pitaka avec des informations pertinentes prescrites aux bhikkhus. Cependant, je pense que le texte du commentaire est intervenu de manière discutable et imparfaite. Dans les pays bouddhistes traditionnels, comme le Sri Lanka, la Birmanie ou la Thaïlande, aucun effort n'a été fait dans l'histoire du ressentiment pour avoir une idée claire de la façon dont le médicament devait être utilisé, ou de la façon dont il était utilisé à l'époque du Bouddha.

La quantité croissante de littérature sur le sujet, avec des témoignages et des preuves provenant d'autres sources, m'a fait réfléchir à deux fois et m'a poussé à renouveler ma façon de lire les passages cités dans les sources canoniques bouddhiques. Je suis retourné aux écritures originales, intactes par les traductions traditionnelles courantes. En enquêtant sur le Sutta Pitaka avec cette approche pragmatique curieuse, je suis tombé sur la citation suivante dans le Majjima Nikaya (les discours de longueur moyenne du Bouddha), Sutta numéro 46 appelé Dhamma Samadana Sutta :

"Bhikkhu, un homme souffrant de jaunisse arrivait et on lui disait : 'Ami, il y a une boisson faite d'urine putride, avec divers types de médicaments mis dedans. Si tu le désires - bois.' En buvant, ce ne serait pas agréable à voir, à sentir ou à goûter, mais en le buvant, vous guérirez de votre maladie. Il y réfléchit et le boit. Ce ne serait pas agréable à voir, à sentir ou à goûter, mais il guérirait de cette maladie. . Je dis que cette observance de l'Enseignement est comparable à cela, car elle est maintenant désagréable et apporte des résultats agréables à l'avenir."

Le Commentaire de ce Sutta dit :

"[Le mot pali] Putimuttan signifie juste 'urine'. On dit donc que même si une personne est de couleur dorée, son corps est décrit comme répugnant dans les Écritures. Même ? née le même jour, la vigne appelée Galocilata est aussi appelée Patilata (littéraire : plante grimpante répulsive). Même ainsi, extraite à ce moment précis, l'urine jeune (ou fraîche) est appelée juste puti (généralement traduit par « putride » ou « fermenté »).

Le sous-commentaire continue d'expliquer :

"[Le mot Pali] Putimuttan signifie urine qui est de nature répulsive . Tarunan signifie frais ou jeune ; lorsqu'il s'écoule, il fait chaud ?. De cette urine, la première partie de l'écoulement est signifiée ici. ? reste au chaud en raison de la température du corps."

Ces détails indiquent que les traductions courantes du Vinaya Pitaka pourraient être incorrectes. Le commentaire et le sous-commentaire nous amènent à une fin plus pratique et pragmatique, soutenue par la traduction directe du Dhamma Samadana Sutta . Pourtant, ils sont souvent interprétés comme signifiant uniquement l'urine putride d'une vache .

En consultant simplement le commentaire pertinent et son sous-commentaire, tous les doutes concernant la signification réelle peuvent être dissipés. Ils déclarent que l'urine - pour être précis: sa propre urine - ne serait pas agréable à la vue, à l'odorat ou au goût et a donc puti comme préfixe adjectival. Il est puti non parce qu'il est pourri ou fermenté mais parce que sa nature intrinsèque est répulsive pour les sens. Si les traductions courantes sont modifiées conformément à cette interprétation, l'idée de base de l'utilisation de l'urine comme médicament devient plus acceptable et, pour ne pas diminuer, tout à fait conforme à la recherche et à la littérature actuelles sur le sujet.

Il est également intéressant de noter que le médicament mentionné dans le Dhamma Samadana Sutta (sa propre urine mélangée à d'autres plantes médicinales) est recommandé à toute personne souffrant de jaunisse plutôt qu'aux seuls bhikkhus comme c'est le cas dans le Vinaya. Pitaka. Cela indique que le médicament n'était pas considéré comme un simple «dernier choix», mais comme un remède vraiment efficace.

Remarques conclusives

A la lumière de ces informations, nous devrions revoir la toute première citation de cet essai. Le thème principal jusqu'à présent est que l'urine répulsive en tant que médicament, qui est la dernière des quatre conditions requises pour les bhikkhu, est considérée comme le minimum absolu de médicament dont un bhikkhu aura besoin tout au long de sa vie.

Le terme pali Putimuttabhesajja est un terme composé composé d'au moins trois racines pali; puti, mutta et bhesajja. Comme nous l'avons déjà vu, ce mot a été traduit par :

1.) Décomposer l'urine comme médicament. Ou comme : 2.) Urine fermentée comme support.

Le mot puti signifie littéralement soit en décomposition soit fermenté, parfois traduit par rance ou putréfié. Muttam signifie urine, parfois traduit par urine de vache, et parfois par ammoniaque. Bhesajjam signifie médecine.

Dans le Vinaya Pitaka, que ce soit avec la consultation de son Commentaire ou non, il y a peu de chances de savoir de quel type d'urine il s'agit car ni le Vinaya ni son Commentaire n'apportent d'autre lumière sur le sujet. Dans le Sutta Pitaka, par contre, surtout dans le MN. Sutta No 46 et son commentaire et sous-commentaire pertinents, il y a suffisamment de preuves pour suggérer une signification plus pragmatique que celle communément acceptée aujourd'hui. « Ce ne serait pas agréable à voir, à sentir ou à goûter » suggère que l'adjectif putine signifie pas une décomposition, une fermentation ou une putréfaction, mais que l'urine est naturellement désagréable à la vue, à l'odorat ou au goût - une affirmation avec laquelle la plupart des gens seraient d'accord. La recommandation originale ne signifiait peut-être aucune décomposition, fermentation ou putréfaction, comme les traducteurs l'ont interprétée jusqu'à présent. Les Écritures n'indiquent pas non plus que c'était à l'urine de vache que le Bouddha faisait référence à l'origine.

De même, toutes les autres citations pourraient être corrigées en conséquence. Cela devrait donner une nouvelle approche radicale à la prescription donnée par le Bouddha. Cela donne certainement un nouvel espoir pour un mode de vie plus sain - non seulement pour les bhikkhus mais pour tous ceux qui cherchent à vivre une vie plus indépendante.

 

Méthodes d'auto-thérapie UT

Extrait du magazine Nexus Guérir avec la thérapie urinaire

Le jet moyen d'urine fraîche et chaude du matin est le plus puissant, et le boire mélangé avec du jus d'orange fraîchement pressé est probablement le moyen le plus rapide d'accomplir cette tâche, bien qu'il soit préférable de ne pas mélanger l'urine avec d'autres aliments ou boissons ou de prendre dans l'heure qui précède ou après avoir mangé.

Des gouttes orales d'urine fraîche peuvent être placées directement sous la langue. Les urinothérapeutes suggèrent à leurs patients de commencer par 5 gouttes d'urine fraîche du matin le premier jour, puis d'augmenter à 5 gouttes puis à 10 gouttes le deuxième jour et de prendre 10 gouttes le matin du troisième jour et la même quantité le soir avant d'aller se coucher. . Une fois que les patients se sentent à l'aise avec cette thérapie, ils peuvent augmenter progressivement la quantité comme ils l'entendent pour obtenir les résultats requis pour l'état de leur corps. Au fil du temps, ils peuvent apprendre à ajuster la quantité nécessaire en observant leurs réactions au traitement ; leur dosage peut atteindre jusqu'à une tasse pleine à la fois !

L'auto-urine peut être utilisée comme gouttes pour les yeux et les oreilles, dans les bains de pieds et même comme lavements efficaces. Les gouttes nasales peuvent aider à dégager le mucus et à dégager les voies nasales bloquées. Se gargariser avec est utile pour les maux de gorge et l'inhalation soulage la congestion des sinus et des voies respiratoires. Pris en interne, il a un effet laxatif et diurétique, car il nettoie le tube digestif.

Le Dr John Armstrong (auteur de The Water of Life) insiste sur la nécessité de masser avec de l'urine. Il insiste sur le fait que les remèdes fonctionnent plus rapidement et plus efficacement chez ceux qui sont baignés, massés, frottés et trempés dans leur propre urine. Il le recommande fortement pour les maladies plus graves, car l'urine est absorbée par la peau et le contenu hormonal et protéique est lentement réabsorbé dans le système, en contournant les sucs digestifs qui, autrement, auraient pu neutraliser leur puissance. De cette façon, il fonctionne également comme un excellent cosmétique pour hydrater et guérir les imperfections cutanées, les brûlures et les tissus cicatriciels. Cependant, pour cet usage, il est préférable d'utiliser une urine âgée de 4 à 8 jours. L'odeur d'ammoniac dans l'ancienne urine n'est pas toxique mais en fait bénéfique si elle est utilisée uniquement par voie topique et non prise en interne.
 

TRADUIT DE

UT reports from people & Pets 
https://www.shirleys-wellness-cafe.com/Testimonials/Urine-Testimonials