BLOG 49 de Tal SCHALLER

Chers amis,

Quelle époque ! Les multinationales à la solde des ploutocrates-technocrates veulent tout régimenter dans nos vies pour nous mettre en « esclavage numérique », c’est-à-dire ligotés et bâillonnés non par des chaînes de métal comme dans le passé mais  par des nanoparticules de graphène et autres substances qui feront, grâce à la 5G et à l’Intelligence Artificielle, vibrer nos neurones sur les longueurs d’onde adéquates de l’obéissance aux ordres des puissants, sous peine de recevoir des décharges électriques punitives ou d’être tout simplement exclus de l’humanité par des décharges plus fortes…Dur à croire mais pourtant bel et bien en cours de réalisation si nous ne nous dressons pas contre cette folle tyrannie qui avance pas à pas à coup de mesures qui nous privent de plus en plus de nos libertés. Vous croyez encore que nos dirigeants veulent notre bien et notre prospérité ? Ouvrez les yeux : ils sont des marionnettes à la solde de ces psychopathes qui veulent mettre le monde entier à genoux et régner sur tous les peuples. Comme le dit un mail reçu :

« Il est très probable que le produit injecté contienne des composants détectables, par un système électronique/ adapté, et incorporés aux téléphones, lesquels serviront de relais rapprochés pour envoyer l’information à un récepteur distant. Voir les brevets Microsoft et autres mis à jour par le Pr Fourtillan sur le site verite-covid19.fr »

Puissent les informations qui suivent vous aider à vous réveiller et éveiller vos proches sur ce qui se passe vraiment dans notre monde car le pouvoir des despotes ne repose que sur la servilité et l’obéissance  des masses.. Il est temps d’entrer en résistance sans violence mais avec détermination !

Le médecin et officier de réserve Heiko Schöning prouve dans son nouveau livre « GAME OVER » les machinations criminelles autour du COVID-19. Comme dans un copier-coller, dix-huit ans plus tôt, les auteurs d'aujourd'hui ont commis un crime similaire avec la bactérie mortelle de l'anthrax.

 

www.kla.tv/20334

extrait : Je ne peux que dire très sérieusement une chose : c’est que ce nous vivons actuellement – le Covid – est une supercherie, une illusion. Et cela dans le monde entier. C'est très sérieux. Et de nombreuses personnes sont déjà mortes à cause de ces mesures. Avec les mesures de confinement, des gens meurent en Inde et aussi en Afrique parce qu'ils sont affamés. Nous voyons ici aussi, bien sûr, les mesures répressives, notamment en matière d'économie. Et c'est, pour ainsi dire, l'objectif principal, c'est-à-dire l'économie de taille moyenne, qui est détruite, par un crack économique délibérément provoqué. Et quel est le prétexte, le stratagème ? C’est un virus, qui a été épandu – j’avais déjà averti en septembre 2019 lors d’une longue interview – virus déversé en septembre 2019. Et à ce moment-là j'ai pu prédire que des criminels planifiaient pour 2020 une grande panique avec des agents pathogènes. C'était 4 mois avant le début de la crise du Covid.

Au vu de l'augmentation spectaculaire du nombre de victimes et de décès dus à la vaccination pour la seule année 2021, le professeur Werner Bergholz, ancien professeur à l'université Jakobs de Brême, tire la conclusion suivante : « Nous avons un problème ! » Cela demande une enquête très précise.
 

www.kla.tv/20351

extrait : De 2000 à 2020, nous avons eu environ 40 millions de vaccinations par an et environ 20 décès mis en corrélation étroite de temps avec la vaccination. Cette année, jusqu'à juillet inclus, nous avons 1 230 décès jusqu'au 31 juillet. Cependant, nous avons déjà effectué 80 à 90 millions de vaccinations cette année avec ces différents vaccins Covid 19. Cela signifie que, si vous faites le calcul, nous avons 20 décès d’un côté, 1 200 de l’autre, mais ici on arrive tout de même, selon comment on le calcule, à un chiffre beaucoup plus élevé, entre 30 et 100. Il ne s'agit donc pas d'une légère augmentation, mais d'une augmentation dramatique.

 

Suivi de l’essai clinique de Pfizer à six mois : sûr et efficace ?

Le collectif citoyen, pour FranceSoir

Extraits :

-Les malaises et arrêts cardiaques se multiplient dans le monde, mais les injections sont toujours hors de cause ! Pourtant, la propre étude de Pfizer à six mois, publiée le 28 juillet 2021 et sa version « revue par les pairs », publiée le 15 septembre 2021, passée complètement inaperçue, incrimine directement et clairement le vaccin Pfizer.

-Le laboratoire américain affirme dans son abstract et dans le résumé du texte principal ce que reprennent en boucle les khmers blancs sur les plateaux ainsi que le gouvernement et les autorités sanitaires : le vaccin est sûr, efficace et très bien toléré. Il est donc aujourd’hui quasiment impossible pour les familles des victimes de faire reconnaître leur statut et leur préjudice ou tout simplement de se faire entendre, car ce qui leur arrive est scandaleusement nié par le gouvernement et les autorités sanitaires.

-ll y a donc quatre fois plus de chance de mourir d’une crise cardiaque dans le groupe vacciné que dans le groupe placebo

-Après un mois : 13,9% d’effets secondaires dans le groupe placebo contre 30,2% dans le groupe vacciné. Ce qui fait plus du double !

En se basant sur les données du VAERS aux USA, Steve Kirsch est arrivé à la conclusion que dans la population des adolescents de 12-17 ans, pour sauver une vie de la maladie, c’est six ados en bonne santé qui meurent des injections Pfizer (Moderna n’étant pas approuvé pour les < 18 ans aux USA). Oui, vous avez bien lu !-

-De son côté, Facebook a effacé toutes les pages de témoignages de personnes vaccinées victimes d’effets secondaires graves, qui voulaient simplement témoigner de leur calvaire et demander de l’aide. Facebook a donc contribué à effacer toutes les preuves de cette fraude de Pfizer permettant ainsi la validation de ces produits qui deviennent quasiment obligatoires pour des millions de personnes qui n’en ont pas besoin.

-Avec les injections de rappel qui semblent se profiler tous les six mois, on ne peut parler au mieux que de traitement chronique par injection.

-Par conséquent, peut-on encore imposer ces produits avec cette indication qui est fausse et sous l’appellation de « vaccin » ?

Peut-on encore exclure de la société des millions de citoyens français en imposant le pass de la honte pour les forcer à s’injecter ?

 

L'inventeur de la technologie de l'ARNm affirme que les personnes entièrement vaccinées sont des "super-diffuseurs" de COVID.

Dans le dernier épisode du podcast "The Hidden Gateway", le Dr Robert Malone, reconnu pour son rôle dans l'invention de la technologie des vaccins à ARNm, a déclaré : "L'idée que si tout le monde est vacciné sur le lieu de travail, le virus ne se propagera pas est totalement fausse. Un mensonge total.

https://childrenshealthdefense.org/defender/j

Richard BOUTRY : Bonjour à tous! Quels sont les vrais chiffres de l’incidence finalement de l’injection après dix mois de piquouze? Nous le verrons ce soir avec la présence exceptionnelle sur le plateau de la Une TV d’Hervé Seligmann, ce biologiste statisticien qui a travaillé avec le Professeur Raoult à l’IHU de Marseille.  Il faut retenir 7 choses de cette interview exceptionnelle qui passera ce soir 21 heures sur « Ondes de Choc ».

1. Les personnes vaccinées ont plus de chances de mourir si elles attrapent le Covid que les autres.  C’est un fait, il le prouve !

2. Plus, on baisse en âge, plus l’effet de la vaccination est grave, donc imaginé pour nos enfants !

3. Plus il y a de vaccinés, plus il y a de cas Covid, comme c’est le cas en Inde, en Israël, au Portugal ou encore aux Etats-Unis.

4. Non seulement cela, mais plus vous avez de gens vaccinés dans votre population et plus la mortalité infantile augmente ! Chez les jeunes, les prédictions sont très mauvaises, déjà 25% de morts en plus chez les vaccinés en comparant notamment les courbes, ce que le docteur Seligman fait mieux que personne.

5. La grosse part de la mortalité a lieu après les 15 premiers jours de la première injection. La troisième injection est elle aussi terrible, si l’on se fie en Israël où, en plein mois d’août, après la troisième dose, on a eu plus de morts que l’hiver.

6. Les effets indirects de la vaccination sur les personnes non vaccinées sont vraiment préoccupant.  C’est ce qu’on appelle le shading, la contagion des vaccinés sur les non vaccinés.

7. Plus l’âge baisse chez les vaccinés, plus l’immunité est forte pour les jeunes par rapport aux virus, c’est facile à comprendre mais paradoxalement, plus les jeunes sont fragilisés par l’injection.  C’est ce qu’on appelle le choc provoqué par cette injection sur des corps sains.

Oui, vous l’avez compris, ce qui est primordial, c’est de dire que les non vaccinés risquent de se faire contaminer par les vaccinés ! Elle n’est pas belle histoire !? Je vous invite bien sûr à suivre cette interview en direct sur www.launetv.com ce soir à 21h, avec aussi les gros problèmes de fertilité et d’allaitement des femmes enceintes avec la fameuse protéine Spike et le lait, tout cela véhiculé ensemble. Le docteur Hervé Seligman, le dit: On ne pourra plus jamais dire que l’on ne savait pas !  Oui, c’est vraiment le fantasme Malthusien de ces hommes au pouvoir qui s’exerce ! Oui, la vaccination, c’est un outil de dépopulation massive.  Cet ancien proche du Professeur Raoult, qui connaît vraiment les vrais chiffres, me le confie la vie, ce n’est pas un jeu, ce n’est pas la roulette Russe ! Et dire que l’on va maintenant vacciner les enfants de 5 ans et ensuite ceux de 6 mois. Ben voyons !!!Tout juste sorti de presse ! Ça commence à s'effilocher. "Le Groupe consultatif européen sur la vaccination de l'Organisation Mondiale de la Santé, dont l'ancien vice-président est le professeur Christian Perronne, a déclaré hier que toutes les personnes vaccinées devaient être mises en quarantaine pendant les mois d'hiver sous peine de contracter une maladie grave. Perronne est spécialisée dans les pathologies tropicales et les maladies infectieuses émergentes. Il a été président du comité technique des maladies transmissibles du Haut Conseil de la santé publique. Confirmant la détérioration rapide de la situation en Israël et au Royaume-Uni, l'expert en maladies infectieuses a déclaré :

 "Les personnes vaccinées devraient être mises en quarantaine et isolées de la société.Il a poursuivi : "Les personnes non vaccinées ne sont pas dangereuses ; les personnes vaccinées sont dangereuses pour les autres. C'est prouvé maintenant en Israël - je suis en contact avec beaucoup de médecins en Israël - ils ont de gros problèmes, les cas graves dans les hôpitaux sont parmi les personnes vaccinées, et aussi au Royaume-Uni il y a le plus grand programme de vaccination et il y a aussi des problèmes ."

Le groupe de travail actuel sur la pandémie de COVID-19 en France aurait "complètement paniqué" après avoir reçu la nouvelle, craignant une pandémie s'il suit les instructions des experts. Le médecin israélien Kobi Haviv a déclaré à Channel 13 News :

"95% des patients gravement malades sont vaccinés. Les personnes entièrement vaccinées représentent 85 à 90 % des hospitalisations. Nous ouvrons de plus en plus de succursales COVID. L'efficacité des vaccins diminue ou disparaît."

NB " Toute piqûre de rappel rendra la situation 10 fois pire !

ChildrensHealthDefense.org

 

Grand remous en Italie : Pour l’Institut supérieur de la Santé italien, le Covid a tué moins que la grippe

Les médias sont gênés, les politiciens ennuyés, l’info quasi occultée mais pas tout-à-fait :

« Selon le nouveau rapport (qui n’avait pas été mis à jour depuis juillet) de l’Institut supérieur de santé sur la mortalité du Covid, révèle le quotidien Il Tempole virus qui a mis le monde à genoux aurait tué bien moins qu’une simple grippe ».

Ce ne sont pas les données publiées par un blog complotiste, mais les statistiques officielles publiées par l’Institut supérieur de Santé italien (ISS) concernant la mortalité du Covid. Un résultat qui fait réfléchir et qui souligne la différence entre « mort du Covid » et « mort avec le Covid ». Selon les données officielles publiées par l’ISS, il semblerait donc que la plupart des décès survenus au cours des deux dernières années de restrictions et de privations soient principalement dus à l’état antérieur des patients. Covid ou pas Covidhttps://reseauinternational.net/grand-remous-en-italie-pour-linstitut-superieur-de-la-sante-italien-le-covid-a-tue-moins-que-la-grippe/

 

USA : La crise mondiale du carburant s’étend à une crise de livraison à grande échelle et des cargos remplis de marchandises sont bloqués à l’extérieur des ports californiens à perte de vue.

Par Qactus

La crise mondiale du carburant s'étend à une crise de livraison à grande échelle ! Des dizaines de pétroliers dans tous les ports de Californie et Des cargos remplis de marchandises sont bloqués à l'extérieur des ports californiens à perte de vue qui attendent de décharger les marchandises.

Il semble que la "CRISE" soit faite pour quelque chose. Ils organisent la pénurie à grande échelle pour nous contraindre a leur NOM et leurs injections : Première phase, la seconde phase risque d'être d'un autre âge.

Le great reset de Davos suivi a la lettre. Pénurie générale organisée, hyperinflation chaos, crise financière, monnaie de singe… solution avec l’abandon des propriétés individuelles ("vous ne posséderez rien et vous serez heureux") a dit le Gourou de Davos K. Schwab, avec la monnaie et identité numérique, salaire universel qu’ils pourront couper a tout moment dès qu’il y aura un semblant de contestation ou simplement une injonction non-respecter, tout ça pour le contrôle total de la population qui restera.

La technologie est aux mains des élites ploutocrate dégénérées, leur plan est clair et annoncé, ils en font même des livres.

Ils annoncent toujours ce qu’ils vont faire pour préparer l’esprit des braves moutons pour atténuer leur réaction de contestation.

 

Epidémie de problèmes cardiaques chez des sportifs

Reseauinternationa.net

  • Match interrompu suite à un arrêt cardiaque de l’arbitre lors d’un match joué par Lauber SV (district de Donauwürth)
  • Le joueur de football JSG Hoher Hagen de 17 ans doit être réanimé pendant le match à Hannoversch Münden
  • ASV Baden (Basse-Autriche) joueur s’évanouit sur le terrain et doit être réanimé
  • Gifhorn joueur amateur Marvin Schumann doit être réanimé après arrêt cardiaque
  • L‘arbitre assistant lors d’un match de Kreisliga Augsburg à Emersacker s’évanouit avec des problèmes cardiaques
  • Kreisliga lecteur SpVgg Oelde II doit être réanimé par les joueurs
  • Le joueur du Birati Club Münster subit le sort d’Eriksen lors d’un match de Kreisliga contre le FC Nordkirchen II : effondrement d’un arrêt cardiaque. Le match est interrompu
  • Le footballeur Dylan Rich, 17 ans, meurt d’une crise cardiaque pendant un match en Angleterre
  • L‘entraîneur de gardien SV Niederpüring souffre d’une crise cardiaque après l’entraînement.
  • Lucas Surek (24) de BFC Chemie Leipzig souffre de myocardite.
  • Le Kingsley Coman (25) du FC Bayern München subit une opération cardiaque après une arythmie.
  • Le footballeur du FC Nantes, 19 ans, subit un arrêt cardiaque en entraînement en 16.9.21
  • Le coach Dirk Splitsteser de SG Traktor Divitz s’évanouit mort sur le bord du terrain
  • Rune Coghe (18) d’Eendracht Hoglede (Belgique) subit une crise cardiaque pendant le match
  • Pendant le match de qualification pour la Coupe du Monde féminine entre l’Allemagne et la Serbie à Chemnitz, une femme de ligne anglaise doit être emmenée hors du terrain avec des problèmes cardiaques
  • Un joueur de football de 16 ans, sans nom, à Bergame, souffre d’un arrêt cardiaque (6.9.2021)
  • Le chef d’équipe Dietmar Gladow de Thalheim (Bitterfeld) subit une crise cardiaque mortelle avant le match
  • Le coach de football Antonello Campus âgé de 53 ans s’évanouit mort en Sicile alors qu’il s’entraînait avec son équipe de jeunesse
  • Anil Usta de la VfB Schwelm (Ennepetal) s’effondre dans le champ avec des problèmes cardiaques
  • Dimitri Liénard du FC Strasbourg s’évanouit avec des problèmes cardiaques pendant un match de Ligue 1
  • Diego Ferchaud (16) de l’ASPTT Caen subit un arrêt cardiaque lors d’un match de championnat de sub-18 à Saint-Lô.
  • Ain / France : Frédéric Lartillot succombe à une crise cardiaque dans sa loge après un match amical.
  • Le footballeur belge Jente Van Genechten (25) subit un arrêt cardiaque au stade initial d’un match de coupe.
  • Le footballeur amateur belge Jens De Smet (27) de Maldegem subit une crise cardiaque pendant le match et meurt à l’hôpital.
  • un joueur de football de 13 ans du club Janus Nova de Saccolongo (Italie) s’évanouit sur la pelouse avec un arrêt cardiaque
  • Andrea Astolfi, directrice sportive de Calcio Orsago (Italie) subit une crise cardiaque fulminante après son retour d’entraînement et meurt à l’âge de 45 ans sans aucune maladie antérieure
  • Abou Ali (22) s’effondre avec un arrêt cardiaque pendant un match de deux ligues au Danemark
  • Le pro de Bordeaux Samuel Kalu s’évanouit avec un arrêt cardiaque pendant un match de Ligue 1
  • Le Français N‘Sakala (31) de Besiktas Istanbul tombe sur le terrain sans aucune intervention de son adversaire et doit être amené à l’hôpital

 

La poliomyélite – La plus grande escroquerie médicale de tous les temps

Reseauinternational.net

La maladie la plus souvent invoquée pour défendre les vaccins est sans conteste la poliomyélite. Par coïncidence, c’est aussi le plus grand mensonge et la plus grande escroquerie médicale de tous les temps. Les toxines causant la « polio » sont bien documentées. Le virus responsable de la polio n’a jamais existé.

1824 : Les ouvriers métallurgistes souffraient depuis des siècles d’une paralysie similaire à la polio, causée par le plomb et l’arsenic présents dans les métaux qu’ils travaillaient. Le scientifique anglais John Cooke observe : « Les fumées de ces métaux, ou leur réception en solution dans l’estomac, provoquent souvent des paralysies ».

1890 : Aux États-Unis, on commence à pulvériser de l’arséniate de plomb jusqu’à 12 fois par été pour tuer le carpocapse des pommes.

1892 : Des épidémies de polio commencent à se produire dans le Vermont, une région de culture de pommes. Dans son rapport, l’inspecteur du gouvernement, le Dr Charles Caverly, note que les parents signalent que certains enfants tombent malades après avoir mangé des fruits. Il déclare que « la paralysie infantile se produit généralement dans des familles comptant plusieurs enfants, et comme aucun effort n’a été fait pour les isoler, il est très probable qu’elle n’est pas contagieuse » (un seul enfant de la famille ayant été touché).

1907 : L’arséniate de calcium est utilisé principalement sur les cultures de coton.

1908 : Dans une ville du Massachusetts comptant trois usines de coton et des vergers de pommiers, 69 enfants tombent soudainement malades de paralysie infantile.

1909 : Le Royaume-Uni interdit les importations de pommes en provenance des États-Unis en raison de la présence de résidus importants d’arséniate de plomb.

1921 : Franklin D. Roosevelt développe la polio après avoir nagé dans la baie de Fundy, au Nouveau-Brunswick. La toxicité de l’eau pourrait être due à des écoulements polluants.

1943 : Introduction du DDT, un pesticide neurotoxique. Au cours des années suivantes, son utilisation se généralise dans les foyers américains. Par exemple, du papier peint imprégné de DDT a été placé dans les chambres d’enfants.

1943 : Une épidémie de polio dans la ville britannique de Broadstairs, dans le Kent, est liée à une laiterie locale où les vaches étaient lavées au DDT.

1944 : Albert Sabin rapporte qu’une cause majeure de maladie et de décès des troupes américaines basées aux Philippines était la poliomyélite. Les camps militaires américains y sont pulvérisés quotidiennement avec du DDT pour tuer les moustiques. Les colonies philippines voisines n’ont pas été touchées.

1944 : Le NIH rapporte que le DDT endommage les mêmes cellules de la corne antérieure qui sont endommagées dans la paralysie infantile.

1946 : Gebhaedt montre que la saisonnalité de la polio est en corrélation avec la récolte des fruits.

1949 : Le Dr Morton Biskind, endocrinologue, praticien et chercheur médical, constate que le DDT provoque « des lésions de la moelle épinière similaires à celles de la polio humaine ».

1950 : Le directeur médical de l’hygiène industrielle de la santé publique américaine, J.G. Townsend, note la similitude entre l’empoisonnement au parathion et la polio et pense que certaines polio pourraient être causées par la consommation de fruits ou de légumes contenant des résidus de parathion.

1951 : Le Dr Biskind traite ses patients atteints de polio comme des victimes d’empoisonnement, en éliminant les toxines de la nourriture et de l’environnement, en particulier le lait et le beurre contaminés par le DDT. Le Dr Biskind écrit : « Bien que les jeunes animaux soient plus sensibles aux effets du DDT que les adultes, dans la mesure où la littérature disponible est concernée, il ne semble pas que les effets de telles concentrations sur les nourrissons et les enfants aient même été pris en compte ».

1949-1951 : D’autres médecins déclarent avoir du succès dans le traitement de la polio avec des antitoxines utilisées pour traiter les empoisonnements, le dimercaprol et l’acide ascorbique. Exemple : Le Dr. F. R. Klenner rapporte : « Lors de l’épidémie de poliomyélite en Caroline du Nord en 1948, 60 cas de cette maladie ont été pris en charge… Le traitement consistait en des doses massives de vitamine C toutes les deux à quatre heures. Les enfants jusqu’à quatre ans recevaient une injection de vitamine C par voie intramusculaire… Tous les patients étaient cliniquement bien portants au bout de 72 heures ».

1950 : Le Dr Biskind présente au Congrès américain des preuves que les pesticides sont la principale cause des épidémies de polio. Il est rejoint par le Dr. Ralph Scobey qui déclare avoir trouvé des preuves évidentes d’empoisonnement en analysant les traces chimiques dans le sang des victimes de la polio.

Commentaire : C’était un non-lieu. La théorie de la causalité virale ne devait pas être remise en question. Les carrières d’éminents virologues et d’autorités sanitaires étaient menacées. Les idées de Biskind et Scobey sont tournées en ridicule.

1953 : Les vêtements sont rendus imperméables aux mites en les lavant dans de l’EQ-53, une formule contenant du DDT.

1953 : Le Dr Biskind écrit : « On savait déjà en 1945 que le DDT était stocké dans les graisses corporelles des mammifères et qu’il apparaissait dans leur lait… pourtant, loin d’admettre une relation de cause à effet entre le DDT et la polio qui est si évidente et qui, dans n’importe quel autre domaine de la biologie, serait immédiatement acceptée, pratiquement tout l’appareil de communication, tant profane que scientifique, a été consacré à nier, dissimuler, supprimer, déformer et tenter de convertir en son contraire cette preuve accablante. La diffamation, la calomnie et le boycottage économique n’ont pas été négligés dans cette campagne ».

1954 : Une législation reconnaissant les dangers des pesticides persistants est promulguée, et l’élimination progressive du DDT aux États-Unis s’accélère parallèlement à un transfert des ventes de DDT vers les pays du tiers monde.

(Notez que l’élimination progressive du DDT coïncide avec le début de la vaccination généralisée contre la polio. Cela dit, les cas de polio ne montent en flèche que dans les communautés qui acceptent le vaccin antipoliomyélitique, car ce dernier contient des métaux lourds et d’autres toxines, de sorte que le récit de la paralysie recommence. Comme les vaccins contre la polio provoquent d’énormes pics de polio, le public mal informé demande davantage de vaccins contre la polio et le cycle s’emballe de manière exponentielle).

1956 : l’American Medical Association impose à tous les médecins agréés de ne plus classer la polio comme telle. Tous les diagnostics de polio sont rejetés au profit du syndrome de Guillain-Barré, de la PFA (paralysie flasque aiguë), de la paralysie de Bell, de l’infirmité motrice cérébrale, de la SLA (maladie de Lou-Gehrig), de la SEP, de la MD, etc. Ce tour de passe-passe a été fabriqué dans le seul but de donner au public l’impression que le vaccin contre la polio avait réussi à faire reculer la polio ou à l’éradiquer. Le public a mordu à l’hameçon et, jusqu’à ce jour, de nombreux arguments en faveur des vaccins sont alimentés par le mensonge fabriqué concernant l’éradication de la polio par le vaccin.

1962 : Publication de Silent Spring de Rachel Carson.

1968 : Abandon de l’homologation du DDT aux États-Unis.

2008 : La paralysie flasque aiguë (PFA) fait toujours rage dans de nombreuses régions du monde où l’utilisation de pesticides est élevée, et où le DDT est toujours utilisé. La PFA, la sclérose en plaques, la paralysie de Bell, l’infirmité motrice cérébrale, la sclérose latérale amyotrophique (maladie de Lou Gehrig) et le syndrome de Guillain Barré sont tous des diagnostics de type « panier de crabes », aux symptômes similaires, liés à l’empoisonnement par les métaux lourds et à une charge toxique élevée.

2008 : L’OMS déclare sur son site web : « Il n’y a pas de remède à la polio. Ses effets sont irréversibles ».

Conclusion

La croyance moderne selon laquelle la polio est causée par un virus est une tragédie permanente pour les enfants du monde. Les fonds publics sont gaspillés pour des vaccins inutiles et dangereux alors que les enfants pourraient être traités avec des antitoxines. Un débat sur le mythe de la vaccination est justifié, ainsi qu’une enquête complète sur le véritable programme exécuté contre l’humanité, impliquant la science, les produits chimiques, les vaccins, le domaine médical en général et le gouvernement.

Propositions de ressources pour vérifier ces informations :

learntherisk.org/vaccines/diseases/#Polio

westonaprice.org/pesticides-and-polio-a-critique-of-scientific-literature

source : https://truth11.com

via https://cv19.fr

 

TOUTE LA VERITE SUR LA MAFIA  BIG PHARMA

https://youtu.be/UsRs6gDXVcQ

 

Vaccins contre le Covid-19 : la télévision israélienne largue la bombe

Reseauinternational.net

Dans le reportage de la télévision israélienne ci-dessous, l’horrible vérité apparaît : Les personnes vaccinées peuvent attraper et propager le COVID à d’autres tout aussi gravement que les personnes non-vaccinées.

  • 94% des personnes infectées de plus de 60 ans sont complètement vaccinées
  • À plus de 60 ans peu importe que vous soyez vacciné ou non, vous avez les mêmes chances de contracter la maladie
  • La baisse de l’effet protecteur peut également être observée chez les personnes plus jeunes.
  • La « charge virale » chez les personnes vaccinées n’est pas inférieure à celle des personnes non vaccinées

Les personnes vaccinées qui ont été infectées peuvent transmettre la maladie de la même manière que les personnes non vaccinées !

source : https://resistance-mondiale.com

 

MASQUES INUTILES ET DANGEREUX :

Voici une liste de 30 études montrant que les masques sont inutiles contre le COVID-19.

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.05.18.21257385v1.full-text

https://swprs.org/face-masks-evidence/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29395560/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32590322/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15340662/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26579222/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31159777/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4420971/

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.01.20049528v1

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.30.20047217v2

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMp2006372

https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2749214

https://www.cmaj.ca/content/188/8/567

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5779801/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19216002/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4420971/

https://academic.oup.com/cid/article/65/11/1934/4068747

https://www.jstage.jst.go.jp/article/bio/23/2/23_61/_pdf/-char/en

https://link.springer.com/article/10.1007/BF01658736

https://www.journalofhospitalinfection.com/article/0195-6701(91)90148-2/pdf90148-2/pdf)

https://web.archive.org/web/20200717141836/https://www.cidrap.umn.edu/news-perspective/2020/04/commentary-masks-all-covid-19-not-based-sound-data

https://www.nap.edu/catalog/25776/rapid-expert-consultation-on-the-effectiveness-of-fabric-masks-for-the-covid-19-pandemic-april-8-2020

https://www.nap.edu/read/25776/chapter/1#6

https://wwwnc.cdc.gov/eid/article/26/5/19-0994_article

https://academic.oup.com/annweh/article/54/7/789/202744

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6599448/

https://www.acpjournals.org/doi/10.7326/M20-1342

https://link.springer.com/article/10.1007/s00392-020-01704-yhttps://clinmedjournals.org/articles/jide/journal-of-infectious-diseases-and-epidemiology-jide-6-130.php?jid=jide

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1130147308702355

Tal : Les masques ne servent à rien qu’à vous empêcher de bien respirer et à vous intoxiquer avec les substances chimiques qu’ils contiennent :Les virus sont tout petits et ils passent à travers les masques aussi facilement qu’un moustique traverse un grillage !Hallucinante histoire qui montre la puissance des media actuels : avoir réussi à convaincre des millions de gens qu’il fallait avoir peur et se protéger des méchants virus qui sont la cause des maladies virales, quel tour de force ! Le but des masques n’est pas la PROTECTION DES POPULATIONS MAIS LEUR SOUMISSION AU NOUVEL ORDRE MONDIAL !

 

 La nervosité de Pfizer concernant les origines de son vaccin COVID cache une histoire d’horreur cet article traduit de l’anglais et une bombe !

14 octobre 2021 par anne, publié dans non classé

Cette histoire, inconnue jusqu’à présent, devrait au minimum exiger l’approbation de toute demande d’exemption religieuse de l’employeur ou du gouvernement en matière de vaccination.

Le 6 octobre, avec l’aide du Project Veritas (PV) de James O’Keefe, un dénonciateur de Pfizer a révélé, dans des courriels internes ayant fait l’objet d’une fuite, que les dirigeants de la société avaient, selon les termes de PV, « demandé au personnel de garder le secret sur l’utilisation de tissus fœtaux humains dans les tests de laboratoire du vaccin COVID ».

La vidéo cite un courriel du directeur principal de la recherche mondiale de la société, qui admet qu' »une ou plusieurs lignées cellulaires dont l’origine peut être retracée jusqu’au tissu fœtal humain ont été utilisées dans des tests de laboratoire associés au programme de vaccination ». Le directeur scientifique de l’entreprise identifie spécifiquement la lignée cellulaire en question comme étant « des cellules HEK293T… (qui) sont finalement dérivées d’un fœtus avorté ».

 

LES DECOUVERTES A VENIR

Pressegalactique.com

Transmis par Lee Carrol

Vous vous trouvez dans une période de changement attendu, et la première chose qui arrive est une épidémie. Vous devez vous demander, « Est-ce qu’il y a un lien ? » Et nous avons donné la réponse à plusieurs reprises. En effet (c’est lié) ! Plus que lié, il est le catalyseur de ce qui suit. Cette épidémie a presque arrêté les attributs opérationnels normaux de cette planète, et je vous ai dit que c’était comme arrêter une grande usine pour qu’elle puisse se rééquiper.

Nous avons discuté de la métaphore d’une usine qui ne peut pas s’arrêter. Après un certain temps, elle commence à être dysfonctionnelle, et ceux qui la font fonctionner entament un processus d’avidité et de manque d’intégrité. La situation devient si mauvaise qu’elle devient gravement inefficace, mais personne ne peut l’arrêter. C’est trop gros. Cependant, l’épidémie l’a arrêté ! Cela donne de l’espace, n’est-ce pas ? C’est un espace que personne n’attendait, donné pour voir les inefficacités de l’usine (les systèmes de la Terre). C’est un temps pour se rééquiper et voir clairement les choses qui ont grandi dans les coins sombres où vous n’avez jamais pu regarder auparavant. C’est une chance de voir plus de lumière que jamais et d’identifier ceux qui vous empêchent de la voir.

Très chers, ce n’est que le début de ce dont nous avons discuté. Nous vous avons donné quelques messages de changement dans le passé et nous vous avons dit, « attention à ceci, » ou « attention à cela. » Ces choses arrivent. Il y a des choses à venir qui vous surprendront, qui sont vraiment sensationnelles et remplies de surprises, et quand je vous parle de certaines de ces choses, vous pouvez demander, « Dans combien de temps, Kryon, dans combien de temps ? ». Chacune de ces choses que je vais vous donner maintenant existe en fait déjà. Elles existent déjà sous une certaine forme ou sont en cours de développement. Permettez-moi d’être clair : certaines de ces choses reposent sur l’humanité, attendant de vivre l’expérience… Mais « Kryeon, de quoi tu parles ? »

Les inventions sont données quand elles sont nécessaires

Permettez-moi de revenir en arrière et de revisiter certains messages que vous avez peut-être déjà entendus : Les inventions majeures qui ont changé la culture de cette planète semblent souvent se produire d’un seul coup, partout sur le globe, presque comme si elles étaient livrées à la conscience d’un seul coup depuis un autre endroit.

Il est rare qu’un seul individu ait une idée qui change ensuite la planète. C’est peut-être l’histoire qu’on vous a racontée, mais ces inventions et découvertes profondes se produisent généralement simultanément, et le premier individu à les manifester est celui qui en reçoit le crédit.

L’électricité : Certaines des inventions qui se manifestent sur la planète semblent bizarres dans leur timing. Vous pourriez regarder en arrière et vous demander : « Pourquoi cela a-t-il pris si longtemps ? Comment est-ce possible ? » Si vous commencez à regarder les faits, la découverte de l’électricité en est un. Depuis combien de temps cette énergie est-elle évidente pour l’humanité de tant de façons ? Qu’il s’agisse d’électricité statique, comme les étincelles que vous produisez lorsque vous bougez vos pieds sur certaines substances, ou qu’il s’agisse d’éclairs dans le ciel… pourquoi a-t-il fallu attendre jusqu’à il y a seulement deux cents ans pour que l’on s’y intéresse vraiment, ou que l’on se pose la question : « Je me demande si c’est une énergie que nous pourrions utiliser ? » Quant à savoir qui l’a réellement inventé, vous saviez que c’était Michael Faraday, n’est-ce pas (ou avez-vous eu une autre histoire) ? Et que ce n’était pas vraiment l’électricité, mais plutôt l’induction électromagnétique (le magnétisme) ?

Le vol en est un autre. Les Chinois font voler des cerfs-volants et connaissent les courants éoliens depuis 3 000 ans. Pourquoi n’y avait-il pas d’hommes dans le ciel, utilisant des cerfs-volants et des courants ascendants avec la compréhension profonde que l’humanité avait déjà de ces choses ? Qu’est-ce qui a pris tant de temps ? Aujourd’hui encore, vous voyez ceux qui sautent du sommet des montagnes sans vol motorisé – avec un cerf-volant attaché à eux. Où était-ce ? Cela aurait dû être intuitif et se produire il y a mille ans. Vous aviez observé les oiseaux, vous faisiez voler des cerfs-volants, et pourtant, pendant des milliers d’années, personne ne l’a fait. Cela a-t-il un sens ? Il a fallu attendre que les frères Wright vous le donnent en utilisant des moteurs. C’était il n’y a pas si longtemps et ils n’ont devancé les Français que de deux semaines avec leur célèbre premier vol ! Vous voyez ce que je veux dire ? Cette invention a été « livrée sur le terrain » quand elle était prête – et sur toute la Terre en même temps.

Les inventions qui changent la Terre en profondeur de cette manière se produisent quand le moment est venu. Vous pouvez ne pas être d’accord. Vous pourriez dire : « Oh, nous pouvons penser à ces choses quand nous le voulons ». Ce n’est pas vrai, sinon de nombreuses inventions qui étaient complètement « prêtes et intuitives » seraient arrivées encore plus tôt qu’elles ne l’ont fait.

Il y a des choses à venir qui sont déjà là, très chers, d’une certaine manière. Elles sont déjà dans le champ, attendant d’être cueillis. Je veux vous en parler. Certains ont déjà entendu cela auparavant.

Les meilleures inventions à venir ne seront pas de haute technologie

Ne soyez pas surpris si les découvertes les plus avancées, qui vont changer profondément cette planète, n’ont rien à voir avec l’intelligence artificielle ou des quantités massives de calcul. Vous pourriez dire qu’il s’agit d’un « retour aux sources », car certaines des meilleures inventions utiliseront des modèles et des principes physiques de base qui ont toujours existé, mais auxquels vous n’avez pas encore pensé.

« Kryon, de quoi tu parles ? »

Laissez-moi vous parler de la roue à énergie magnétique. Il peut s’agir de deux, voire de trois roues, mais il existe un modèle simple, un réseau d’aimants qui, lorsqu’ils sont placés correctement, peuvent faire tourner une roue – pour toujours.

En utilisant la simple énergie de poussée/traction de petits ou de grands aimants placés ensemble dans une matrice spécifique, vous pouvez faire tourner cette roue pour toujours. Vous savez, n’est-ce pas, que les aimants naturels sont très puissants, qu’ils poussent et tirent avec une grande force, sans temps de repos ou de récupération, sans effets secondaires et sans carburant. C’est un énorme secret ! Pourquoi ne l’avez-vous pas vu avant ? Mettez-les ensemble dans un réseau où ils pousseront et tireront les uns contre les autres et feront tourner la roue de la taille que vous souhaitez – jusqu’à la fin des temps ! Tout ce que tu dois faire, c’est huiler les roulements de temps en temps. Avez-vous pensé à cela ? Très chers, écoutez : Si vous pouvez faire tourner quelque chose, vous pouvez le connecter à un générateur électrique. De l’électricité, en grande quantité, pour toujours !

Je veux que vous réfléchissiez à ce que cela signifie. Imaginez : Pas de piles. Mais « Kryeon, de quoi tu parles. On doit avoir des piles. » Très chers, cette affirmation est tellement d’hier ! Imaginez votre appareil préféré. Un téléphone, peut-être ? Et si, au lieu d’une batterie, il était équipé d’un minuscule moteur magnétique rotatif qui alimentait l’appareil en temps réel – pour toujours ! Non seulement il n’y aura plus de piles à l’avenir, mais il n’y aura plus à recharger quoi que ce soit. Chaque chose électronique que vous avez a son propre générateur minuscule et rotatif intégré.

« Kryeon, quelle taille peut avoir cette roue ? » Eh bien, réfléchissons : tout ce que j’ai dit peut être agrandi. Ainsi, au lieu d’une batterie dans une voiture électrique, il y a un moteur électrique plus grand qui tourne en dessous, fournissant toujours de l’électricité à ce que nous appellerons maintenant la super capacité (quelque chose que nous n’avons que brièvement évoqué). Vous aurez toujours assez d’électricité pour parcourir des centaines et des centaines et des centaines de kilomètres sans jamais vous arrêter. Et même pendant que vous dormez, l’électricité est toujours produite vers la « super capacité ». Cela ne s’arrête jamais.

« Kryeon, je ne comprends toujours pas comment tout cela va changer la planète entière. »

Très chers, je parle d’une alimentation individuelle pour chaque bâtiment qui existe sur la planète – sans être connecté à aucun réseau. PAS DE FILS ET PAS DE SOURCE EXTÉRIEURE. Aucun phénomène météorologique ne provoquera plus jamais la fermeture d’une ville ou la mort de personnes parce qu’elles ne peuvent pas obtenir d’électricité – parce qu’elle est juste à l’extérieur dans un petit moteur en rotation qui ne s’arrête jamais et qui fonctionne toujours, pour alimenter tout ce qui est nécessaire. Le magnétisme est la réponse. C’est l’électricité gratuite, instantanée et mobile pour tous.

Chaque continent de la planète pourrait disposer d’autant d’électricité qu’il le souhaite ou qu’il a besoin pour alimenter instantanément les villages, les hôpitaux, les communications, l’enseignement par Internet, etc. L’internet fonctionnerait, quoi qu’il arrive. Pouvez-vous imaginer quand tout le monde pourrait parler à tout le monde ? Les cultures et les continents commenceraient à se soigner et à s’éduquer.

Tout cela peut se produire à partir d’un modèle non découvert – un réseau magnétique. L’assemblage de ces aimants pour qu’ils poussent et tirent de manière à tourner éternellement peut être adapté à n’importe quelle taille – miniaturisée ou massive. Ils peuvent alimenter des navires et des voitures – et ils sont éternels. Il n’y a pas de ressource plus facile et plus sûre à utiliser pour alimenter cette planète que le magnétisme. Aucune ressource naturelle n’est brûlée, aucune pollution, et tout est entièrement sûr.

Kryon – Cela ne peut pas marcher.

« Kryon : Si je possédais cette invention, il existe des forces qui ne la laisseraient jamais se développer. J’aurais peur de l’avoir ! Les compagnies d’électricité de la planète l’achèteront et le cacheront parce qu’elles veulent vendre ce qu’elles ont. Ils ne laisseront jamais cela se produire. »

Arrêtons-nous un instant. Très chers, ce n’est pas le monde de votre père. Qu’est-ce que je vous ai dit sur le changement ces 30 dernières années ? NE PAS POSTULER L’AVENIR SUR CE QUI S’EST PASSÉ DANS LE PASSÉ. Le changement est en train de changer la conscience de la planète.

En ce moment, les compagnies d’électricité partout dans votre pays sont en difficulté. Les combustibles fossiles sont en difficulté, si vous ne l’avez pas remarqué. L’énergie nucléaire, l’ancien Saint Graal de l’énergie, s’est clairement révélée être exceptionnellement dangereuse ! Tous les systèmes de production d’énergie de masse conventionnels sont en train d’échouer.

Je peux vous dire que les compagnies d’électricité de ce pays (les États-Unis), même si elles utilisent la vapeur, le vent ou la lumière du soleil, sont toutes impatientes de découvrir cette invention ! C’est simple, efficace, aucun investissement énorme n’est nécessaire, et (c’est prêt ?) ce sont EUX qui fabriqueront et vendront les unités, en les améliorant et en trouvant de plus en plus d’utilisations pour vous libérer tous de toute sorte de réseau électrique. Je vous le dis, c’est un nouveau monde, et ceux qui sont dans le « business de l’énergie » seront les premiers à vouloir l’utiliser.

La force la plus élevée et la plus puissante de l’humanité

Laissez-moi vous donner ma préférée : Il y a des choses que votre corps fait, qui n’ont à voir qu’avec la conscience, rien d’autre. Au cours des vingt dernières années, il y a eu une tonne de preuves. La conscience est une énergie. Elle peut modifier la physique.

On n’a pas toujours pensé que c’était le cas. Dans le passé, la conscience était quelque chose d’ésotérique, de mal défini, et elle n’avait pas sa place dans la physique. Aujourd’hui, c’est le cas. Il y a maintenant une lente constatation que la conscience doit absolument être considérée comme de l’énergie.

Pensez-y : si la conscience est une énergie, alors, comme toutes les autres énergies physiques, il doit y avoir des règles ou des axiomes. Cela devient une science prédictive. Lorsque vous commencerez à comprendre ce qu’ils sont, vous aurez des réponses profondes à certains des plus grands mystères de la santé : L’énergie de la conscience est la raison de l’effet placebo ! Quelqu’un prend une pilule enrobée de sucre, et on lui dit que la pilule va créer une guérison – et puis elle le fait ! Quel est le processus ? Comment cela est-il possible ?

Quelqu’un prend une teinture homéopathique, une substance chimique trop petite pour créer une réaction chimique. Et pourtant, elle guérit ! Que se passe-t-il ? Comment cela fonctionne-t-il ? La réponse est l’énergie et la physique de la conscience combinées à ce qu’on appelle les neurones miroirs : Ce que le corps voit et attend, il le crée souvent lui-même. Par exemple, vous voyez quelqu’un d’autre manger un repas et vous salivez. C’est la conscience de la chimie, très chers.

Vous êtes-vous déjà demandé si les neurones miroirs pouvaient jouer un rôle puissant et plus important dans un futur système de guérison ? Et si vous pouviez convaincre votre corps qu’il est en train de guérir ? Les neurones miroirs ne peuvent pas faire la différence entre ce que vous croyez et ce qui se passe chimiquement. Par conséquent, la conscience ordonne au corps de se guérir lui-même, et il le fait ! Vous comprenez maintenant comment la rémission spontanée peut fonctionner. Lorsque vous convainquez le corps qu’une guérison est en train de se produire, il y croit si complètement qu’il se guérit lui-même. Ce sera un nouveau processus de guérison. Il sera le meilleur de tous ceux qui ont jamais existé – utilisant l’énergie de la conscience de manière nouvelle, mesurable et scientifique.

Pas d’intelligence artificielle – pas d’avancées super technologiques.

Au lieu de cela, cela devient la révélation de ce que vous, en tant qu’humains, avez toujours eu. Votre Puissance !

Je veux que vous réfléchissiez à ces changements, car ils sont dans le champ des possibles. Pensez-vous que lorsque la science a découvert que la conscience est de l’énergie, ils ont simplement laissé cela de côté ? Non. Ils ont voulu en savoir plus sur ce qu’elle est. La première chose qu’ils ont réalisée est qu’ils ont affaire à une énergie multidimensionnelle. En effet, la science ne pense peut-être pas immédiatement aux potentiels d’autoguérison qui existent, mais elle finira par le faire.

Combien de temps cela prendra-t-il ? Cela dépend de vous. Combien d’entre vous croient à ces choses ? Car la croyance elle-même, pourrait-on dire, est un transmetteur de réalité, car lorsque vous croyez à quelque chose, vous pouvez le faire se produire.

Des changements arrivent sur cette planète, très chers, et je vous l’ai dit. Nous continuons à vous parler de ceux qui amélioreront l’humanité, et il arrivera un moment où la dernière chose que vous voudrez faire les uns aux autres sera de vous entretuer. Il y a un précédent pour cela dans d’autres endroits dont j’ai parlé, donc je l’ai vu. Je l’ai vu.

Je suis Kryeon, amoureux de l’humanité.

English version : https://eraoflight.com/

 

Les survivants de l'Holocauste exigent l'arrêt de la vaccination !

19.10.2021 | www.kla.tv/20242

Opinion sans fard, aujourd'hui avec une lettre ouverte à l'Agence européenne des médicaments (EMA) : Les survivants de l'Holocauste exigent l'arrêt de la vaccination ! Avant l'autorisation prévues du vaccin Covid en Europe, des survivants de l'Holocauste et leurs descendants ont remis une lettre ouverte à l'Agence européenne des médicaments (EMA) le 25 août 2021. Ils y demandent l'arrêt immédiat du programme de vaccination et mettent en garde contre un nouvel holocauste à une échelle encore plus grande. Kla.TV a décidé de rendre publique cette importante voix dissidente. Vous trouverez ci-dessous le texte original de la lettre : Chers Mesdames et Messieurs, Nous, survivants des atrocités commises contre l'humanité pendant la Seconde Guerre mondiale, nous nous sentons obligés d'obéir à notre conscience et d'écrire cette lettre. Il est évident pour nous qu'un autre holocauste à plus grande échelle se déroule sous nos yeux. La majorité de la population mondiale ne comprend pas encore ce qui se passe, car elle n'a jamais expérimenté même de loin, un crime organisé d'une telle ampleur. Nous, par contre, nous savons. Nous nous souvenons du nom de Josef Mengele. Certains d'entre nous ont des souvenirs personnels. Nous avons une expérience de « déjà vu » si horrible que nous nous levons pour protéger nos chers concitoyens. Parmi les innocents menacés figurent désormais des enfants et même des nourrissons. En quatre mois seulement, les vaccins COVID-19 ont tué plus de personnes que tous les vaccins disponibles réunis depuis entre la 2ème moitié de l'année 1997 et la fin de 2013, soit une période de 15,5 ans. Ce sont les personnes de 18 à 64 ans qui sont les plus touchées, un groupe qui n'apparaît pas dans les statistiques du Covid. Nous vous demandons d'arrêter immédiatement cette expérience médicale effroyable sur l'humanité. Ce que vous appelez « vaccination » contre le SRAS-Cov-2 est en fait une interférence blasphématoire avec la nature. Jamais auparavant on n'avait tenté d'immuniser l'ensemble de la population mondiale en introduisant un ARNm synthétique dans le corps humain. Il s'agit d'une expérience médicale à laquelle le code de Nuremberg doit être appliqué. Les 10 principes éthiques de ce document représentent un code de base de l'éthique médicale formulé au cours du procès médical de Nuremberg afin de garantir que les gens ne soient plus jamais soumis à des expériences et procédures médicales involontaires. Principe 1 du Code de Nuremberg : (a) Le consentement volontaire du sujet est absolument essentiel. C'est-à-dire que la personne concernée doit être capable, au sens juridique, de donner son consentement ; qu'elle doit pouvoir, sans être influencée par la force, la fraude, la ruse, la pression, la prétention ou toute autre forme de persuasion ou de coercition, exercer son jugement ; qu'elle doit avoir une connaissance et une compréhension suffisantes du domaine en question dans ses détails afin d'être en mesure de prendre une décision en toute connaissance de cause. (b) Cette dernière condition impose qu'avant d'obtenir le consentement, le sujet soit informé de la nature, de la durée et du but de l'expérience, de la méthode et des moyens qui seront employés, des conséquences ou des dangers auxquels on peut raisonnablement s'attendre, ainsi que des conséquences pour sa santé ou sa personne qui peuvent résulter de sa participation. (c) Le devoir et la responsabilité de déterminer la valeur du consentement incombent à toute personne qui ordonne, dirige ou effectue l'expérience. Il s'agit d'un devoir et d'une responsabilité personnels qui ne peuvent être impunément transmis à d'autres. Re (a) : On ne peut pas parler d'une décision libre. Les médias de masse répandent la peur et la panique et utilisent les règles de propagande de Goebbels en répétant des contre-vérités jusqu'à ce qu'elles soient crues. Depuis des semaines, ils appellent à l'ostracisme des personnes non vaccinées. S'il y a 80 ans, les Juifs étaient diabolisés comme étant à l'origine de maladies infectieuses, aujourd'hui, ce sont les non-vaccinés qui sont accusés de propager le virus. L'intégrité physique, la liberté de voyager, la liberté de travailler, le vivre ensemble, ont été retirés aux gens afin de leur imposer la vaccination. Les enfants sont séduits par la vaccination contre la volonté de leurs parents. Re (b) : Les 22 terribles effets secondaires déjà énumérés dans l'autorisation d'urgence de la FDA n'ont pas été communiqués aux sujets testés. Nous les énumérons ci-dessous pour le plus grand bénéfice du public mondial. Par définition, il n'y a jamais eu de consentement éclairé. Entre-temps, des milliers d'effets secondaires ont été enregistrés dans de nombreuses bases de données. Alors que les soi-disant nombre de cas sont diffusés dans tous les médias toutes les 30 minutes, il n'y a aucune indication sur les effets secondaires graves, ni sur la manière et l'endroit où les signaler. Pour autant que nous le sachions, même les effets secondaires signalés ont été supprimés à grande échelle dans toutes les bases de données. Le principe 6 du Code de Nuremberg exige : « Les risques encourus ne devront jamais excéder l'importance humanitaire du problème que doit résoudre l'expérience envisagée. » Il a été démontré que la « vaccination » contre le covid est plus dangereuse que le covid pour environ 99 % des personnes. Comme l'a démontré l'Université Johns Hopkins dans une étude portant sur 48 000 enfants, le virus ne présente aucun risque pour les enfants. Leurs propres données montrent que des enfants pour lesquels le virus ne présente aucun risque ont subi des crises cardiaques après la vaccination ; plus de 15 000 enfants ont eu des effets indésirables - dont plus de 900 événements graves. À ce jour, au moins 16 adolescents sont morts après avoir été vaccinés aux États-Unis. Il est bien connu que seuls 1 à 10 % des « effets indésirables des vaccins » sont signalés. Et à l'heure où nous écrivons, les chiffres augmentent rapidement. Principe 10 du Code de Nuremberg : « Le scientifique chargé de l'expérience doit être prêt à l'interrompre à tout moment, s'il a une raison de croire que sa continuation pourrait entraîner des blessures, l'invalidité ou la mort pour le sujet expérimental. » Apparemment, 52% de la population mondiale a reçu au moins une vaccination. La publication honnête du nombre réel de personnes ayant été victimes des "vaccins", gravement blessées et décédées dans le monde entier aurait dû avoir lieu depuis longtemps. Nous parlons maintenant de millions de personnes. Fournissez-nous maintenant le nombre réel de victimes du vaccin Covid. Combien de victimes des vaccins faudra-t-il encore pour éveiller votre conscience ? Liste des effets indésirables connus par la FDA (Service du gouvernement américain de pharmacovigilance) avant l'autorisation d'urgence :

1. le syndrome de Guillain-Barré (faiblesse musculaire)

2. encéphalomyélite aiguë disséminée (maladie du système nerveux central)

3. myélite transverse (inflammation de la moelle épinière)

4. encéphalite/encéphalomyélite (inflammation du cerveau ou de la moelle épinière)

5. convulsions (crises d'épilepsie)

6. attaque cérébrale

7. narcolepsie et cataplexie (maladie du sommeil)

8. anaphylaxie (collapsus circulatoire dû à des réactions immunitaires)

9. infarctus aigu du myocarde (crise cardiaque)

10. myocardite/péricardite (inflammation du muscle cardiaque)

11. maladie auto-immune

12. décès

13. les résultats de la grossesse et de la naissance

14. autres maladies démyélinisantes aiguës (atteintes du système nerveux)

15. réactions allergiques non anaphylactiques (réactions allergiques sans collapsus circulatoire)

16. thrombocytopénie (manque de plaquettes)

17. coagulation intravasculaire disséminée (coagulation du sang dans les vaisseaux)

18. thromboembolie veineuse (formation d'un caillot de sang dans une veine)

19. arthrite et arthralgie (inflammation/douleur des articulations)

20. la maladie de Kawasaki (maladie systémique aiguë due à une inflammation des artères de petite et moyenne taille)

21. syndrome inflammatoire multisystémique chez l'ENFANT

22. maladie aggravée par un vaccin

 Signé Les survivants des camps de concentration nazis, leurs fils, filles et petits-enfants, y compris les personnes de bonne volonté et de bonne conscience. Les données personnelles des survivants de l'Holocauste et de leurs petits-enfants peuvent être mises à disposition à des fins d'authentification sur demande officielle. Dans une lettre ouverte, les données ne sont pas publiées afin de protéger les signataires contre des représailles. Pour la même raison, le contact n'est possible que par e-mail : [email protected]

De rw.

Lettre à télécharger : Allemand :

https://doctors4covidethics.org/wp-content/uploads/2021/09/Stop-Holocaust_EMA_DE.pdf

 

Un laboratoire fournit plus de 40.000 résultats incorrects de tests PCR en Grande-Bretagne

Un agent de santé effectue un test PCR sur une femme dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital universitaire Rafic Hariri à Beyrouth, la capitale libanaise, le 5 janvier 2021. (Joseph Eid/AFP via Getty Images)

Les autorités sanitaires britanniques ont annoncé vendredi qu’environ 43 000 personnes pourraient avoir été informées à tort qu’elles n’avaient pas le Covid-19 en raison de dysfonctionnements liés aux tests PCR effectués par un laboratoire privé.

Le laboratoire Immensa Health Clinic Lab de Wolverhampton, en Angleterre, a été suspendu de ses activités de traitement de tests après que des rapports ont fait état de résultats négatifs incorrects. Des responsables de l’Agence britannique de sécurité sanitaire ont précisé que les résultats défectueux faisaient partie des tests traités par le laboratoire entre début septembre et cette semaine.

« Environ 400 000 échantillons ont été traités par le laboratoire, dont la grande majorité a donné des résultats négatifs, mais on estime que 43 000 personnes pourraient avoir reçu des résultats négatifs de tests PCR incorrects » principalement dans le sud-ouest de l’Angleterre, selon l’agence

Suite sur L'Informateur.

 

Le Meilleur des Mondes de Bill Gates et Big Telecom !

childrenshealthdefense.org

Robert F. Kennedy, Jr. a écrit la semaine dernière au sujet de la police de Malibu qui avait verbalisé à Point Dume des surfeurs 1 000 dollars chacun pour avoir utilisé l’océan pendant le confinement. S’agissait-il simplement d’un raisonnement policier affligeant qui nous fera rire après la quarantaine? Ou quelqu’un d’autre pense-t-il que c’est la première vague d’entraînement à la docilité et à l’obéissance à quelque chose de plus permanent? Les puissantes entités étatiques et corporatives utilisent-elles la crise actuelle pour enlever les droits fondamentaux et intensifier les pressions afin de promouvoir les vaccins et la surveillance? Est-ce que quelqu’un d’autre sent l’obscurité suffocante de la tyrannie descendant sur notre peuple? Et enfin, est-ce que quelqu’un partage ma crainte que Bill Gates – et son associé de longue date Tony Fauci – sera en quelque sorte en charge de la gestion de notre version du meilleur des mondes.

 

Imaginez un monde où le gouvernement n’a pas besoin de policiers pour interpeller ces surfeurs ou pour vous verbaliser lorsque vous violez la distanciation sociale avec votre petite amie. Supposons que les ordinateurs découvrent votre voyage à la plage en suivant vos mouvements à l’aide d’un flux d’informations provenant de votre téléphone portable, de votre voiture, de votre GPS, de la technologie de reconnaissance faciale intégrée à la surveillance en temps réel via satellites, des caméras montées et des puces implantées. Les procureurs ou les robots assignés à leur bureau vous informeront de votre infraction par SMS tout en retirant simultanément votre pénalité de 1 000 dollars en cryptomonnaie de votre compte courant. Bienvenue dans l’Amérique de Bill Gates. C’est juste au coin de la rue.

Stratégies 5G

Récemment, Bill Gates a annoncé son soutien financier à un plan d’un milliard de dollars afin de couvrir la Terre de satellites de vidéosurveillance. La société, EarthNow, lancera 500 satellites pour suivre en direct presque tous les « coins » de la Terre, fournissant un feedback vidéo instantané avec à peine un délai d’une seconde. Selon Wikipedia, l’entreprise s’attend à ce que ses clients incluent « les gouvernements et les grandes entreprises ». Antennes 5G déployant une vaste gamme d’antennes espionnes 5G au sol. Par l’intermédiaire de sa Fondation Bill & Melinda Gates, Gates a acheté 5,3 millions d’actions Crown Castle d’une valeur actuelle d’un milliard de dollars. Deuxième plus grand actif technologique de la Fondation après Microsoft, Crown Castle possède une infrastructure 5G sur tous les grands marchés américains. L’entreprise exploite et loue plus de 40 000 tours de téléphonie mobile, 65 000 petits relais mobiles qui constituent l’infrastructure centrale de la 5G, et plus de 120 000 km de fibre déployée vers tous les grands marchés américains, qui, au lieu d’alimenter votre maison, vous fournissant un Internet câblé, sûr, rapide, a été confisquée pour connecter les tours 5G.

Big Telecom, Big Data, et Bill Gates sont en train d’appâter les Américains dans le piège d’une tyrannie numérique, à coups d’annonces télévisées qui coûtent des millions de dollars et qui prétendent que leur investissement de plusieurs milliards de dollars dans la 5G se résume à des vitesses de téléchargement plus rapides pour les jeux vidéo et les films. Mais la 5G n’a presque rien à voir avec l’amélioration de vos vies; il s’agit de contrôler votre vie, de commercialiser des produits et de récolter vos données à des fins d’intelligence artificielle.

L’or noir du 21ème siècle ce sont les données. La 5G est l’infrastructure de « l’Internet des Objets » de Gates,un monde où des dizaines de milliards d’appareils « intelligents » : téléphones portables, ordinateurs, automobiles, portes de garage, montres Apple, couches pour bébés et même nos corps vivants, seront interconnectés sans fil pour permettre à Big Data de recueillir et de vendre nos informations personnelles.

Commentaire : Pour plus d’informations sur l’Internet des Objets/Corps, nous vous suggérons ces articles : À quoi pourraient bien servir des bio-nanocapteurs en oxyde de graphène ? À l’Internet des corps (IoB)

Obsession vaccinale et transhumanisme

Gates, Elon Musk, Amazon, Facebook et les Telecoms lancent les fleurons de la nouvelle ruée vers l’or, une flotte grouillante de 50 000 satellites et un réseau de 2 000 000 d’antennes terrestres et de tours de téléphonie mobile dans le but d’extraire même la plus petite des données fournies par nos appareils intelligents. Cette toile d’araignée émettrice de rayonnements micro-ondes permettra à Big Data/Big Telecom et Big Brother de capturer ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur de chaque personne à chaque moment de la vie. Gates récoltera, contrôlera, triera, caractérisera, analysera et vendra des millions de téraoctets de renseignements personnels provenant d’appareils intelligents — données de santé privées, dossiers médicaux, nos habitudes d’achat, nos réponses biométriques et comportementales à la publicité, la capacité d’apprentissage de nos enfants, nos expressions faciales et les conversations entendues par Siri, Alexa et les microphones de votre téléphone portable allumé. Ses sociétés et d’autres utiliseront ces analyses pour développer l’intelligence artificielle (IA) et vous transformer en une machine à consommer prévisible et facilement manipulée.

La prochaine fois que vous acheterez un appareil « intelligent » , rappelez-vous que l’appareil n’est pas le produit – le produit c’est vous.

État de surveillance et transhumanisme

Les entreprises utiliseront le système de surveillance 5G de Gates pour vendre des produits et accroître la capacité de l’IA. Les gouvernements l’utiliseront pour faire la transition du monde vers une singularité totalitaire plus despotique qu’Orwell ne l’aurait jamais imaginé. Les titans de la Silicon Valley comme Elon Musk, Peter Thiel et l’ingénieur en chef de Google Ray Kurzweil parlent avec impatience du « transhumanisme », le processus par lequel l’humanité deviendra mi-humaine, mi-machine via le génie génétique et les implants chirurgicaux.

Bill Gates investit massivement pour accélérer cette réalité modifiée. Son ambition de nous identifier tous avec des puces sous-cutanées injectées comportant des données vaccinales semble être simplement un tremplin vers un état de surveillance global.

Récompenser la docilité

Microsoft a breveté une technologie sinistre qui utilise des capteurs implantés pour surveiller l’activité du corps et du cerveau. Elle récompensera les humains dociles avec des paiements en cryptomonnaie lorsqu’ils exécuteront les activités assignées.

Le brevetWO |2020| 060606, a gagné en notoriété et le surnom de « Ordre mondial 2020 666 ». Microsoft décrit ce dispositif comme un « système de cryptomonnaie » et explique qu’il est « capable » d’utiliser les données d’activité corporelle pour miner le bitcoin en réponse à la bonne exécution des tâches assignées.

(ce brevet est décrit en détail sur le site www.verite-covid19.fr)

Les personnes qui acceptent d’installer les capteurs sans fil nocifs de Microsoft recevront périodiquement des instructions « de service » via smartphone pour regarder une certaine publicité, écouter une chanson spécifique, marcher dans une allée de supermarché spécifique, ou pour prendre un certain vaccin. Cette puce recueillera des données à partir de capteurs intégrés qui surveillent les ondes cérébrales, le flux sanguin et d’autres réactions corporelles. Le système transférera la cryptomonnaie dans le compte du sujet après l’achèvement de la tâche assignée. Le bon côté de l’invention dystopique de Microsoft devrait être de constituer une source bénie de revenus pour les 40% d’Américains mis au chômage par des quarantaines COVID périodiques, par les voitures électriques autonomes de Musk, qui s’appuient également sur le déploiement de la 5G, et par l’intelligence artificielle, dont les robots. Gates vendra-t-il les données que nous lui donnerons gratuitement à des entreprises qui nous enlèveront nos emplois en retour?

Posséder des villes intelligentes

La maintenance et l’analyse des données collectées par une infrastructure 5G nécessitent des ordinateurs massifs logés dans d’immenses complexes de stockage de données. Pour garder le contrôle de cette infrastructure, Bill Gates est en train de bâtir sa propre « ville intelligente » dans l’ArizonaSelon KPNX-TV, il a dépensé 80 millions de dollars pour un terrain de 10 000 hectares près de Phoenix dans le but de le transformer en « ville intelligente » où tout est interconnecté via un réseau sans fil, y compris des flottes de véhicules autonomes. Les 80 000 habitants de la ville de Gates travailleront principalement dans des centres de données.

Pour consolider son contrôle sur ce que les gens entendent, apprennent et pensent, Gates a acheté des actions de Liberty Global, l’une des plus grandes sociétés internationales de télévision et d’Internet, opérant dans 30 pays et actuellement en pleine croissance.

Contrôle de la reproduction

Gates contrôlera même votre corps,votre chambre à coucher, votre armoire à pharmacie et même les cycles menstruels et l’ovulation des femmes. Il a investi environ 18 millions de dollars dans MicroCHIPS, une entreprise qui, entre autres appareils à base de puces, développe des implants anticonceptionnels munis d’interrupteurs et de puces sans fil pour la livraison de produits actifs qui permettent à un seul implant de stocker et de livrer précisément des centaines de doses thérapeutiques sur des mois voire des années. Les implants seront actionnés sans fil par le patient pour délivrer des médicaments. Connaissant le zèle missionnaire de Gates afin de contrôler la population, toutefois, certains clients pourraient craindre que le système soit contrôlable à distance.

L’expansion du cloud sans fil entre 2012 et 2015 équivaut à l’ajout de 4,9 millions de voitures sur les routes.

Contrôle du climat : géoingénierie

La conviction apparente de Gates que Dieu l’a chargé d’utiliser la technologie pour le salut de l’humanité est illustrée par l’un de ses projets les plus ambitieux. Gates finance des scientifiques de Harvard qui utilisent la géoingénierie pour bloquer le soleil afin d’inverser le réchauffement global et le changement climatique.

Ce projet est exemplaire à la fois de par l’orgueil, l’hypocrisie et la prise de risque qu’il manifeste. L’expansion massive de l’utilisation du sans fil et du réseau sans fil 5G, dont Gates en est l’un des instigateurs principaux, est le facteur le plus important de l’augmentation de la consommation d’énergie. L’expansion du cloud sans fil entre 2012 et 2015 équivaut à avoir ajouté 4,9 millions de voitures de plus sur routes. La 5G devrait augmenter de façon exponentielle la consommation d’énergie de plus de 170 % d’ici 2026. Proposer d’utiliser le réseau « intelligent » sans fil pour diminuer l’empreinte carbone grâce à la géotechnologie est un projet insensé — et non une solution au changement climatique

Pour consolider le contrôle mondial, Gates a déclaré la guerre à l’argent comptant, et les confinements COVID-19 ont fourni aux gouvernements un prétexte commode pour saborder l’argent comme un danger pour la santé. Gates et sa fondation sont le fer de lance du passage mondial d’une économie monétaire vers les transactions numériques. Gates et Microsoft sont parfaitement positionnés pour profiter d’un système de paiement numérique. En contrôlant les transactions numériques (et en supprimant l’argent comptant), Gates peut contrôler et surveiller tout ce qu’un pays et ses citoyens font.

Les institutions financières occidentales — Mastercard, PayPal, Visa, eBay et Citi — ont longtemps œuvré pour un monde sans espèces. La banque à distance permet aux banques et aux consortiums financiers de percevoir des frais sur chaque transaction.

L’économie numérique permettra au gouvernement de surveiller et d’examiner toutes les transactions, de geler les comptes numériques et de bloquer les « flux financiers » pour punir la désobéissance. Opérant dans le cadre d’un partenariat public-privé avec le gouvernement, les milliardaires de la technologie non seulement contrôleront la nation, mais seront en mesure de microgérer la population mondiale. La monnaie numérique est l’instrument ultime du contrôle social. Après tout, dans une société sans argent, la survie est impossible sans accès au système économique numérisé. Les pauvres, qui n’ont pas de comptes bancaires, souffriront de manière disproportionnée.

Borg Milliardaire

Alors que le confinement constitue un cataclysme pour l’économie mondiale, c’est une opportunité pour Gates. En achetant nos actifs dévalués pour un sou, les 100 milliards de dollars de Gates pourraient faire de lui le premier trillionnaire au monde [qui possède 1000 milliards ou plus, NDT]. Mais le confinement est aussi l’occasion d’élargir sa puissance et sa domination. Sous la direction de Gates, Microsoft est devenu connu sous le nom de «The Borg» en raison de son appétit pour le contrôle total du marché. Maintenant, Gates cherche à mettre toute l’humanité sous sa botte. Son culte de la technologie et sa mégalomanie menacent nos libertés, notre démocratie, notre biologie, notre planète, notre humanité et nos âmes.

Le rayonnement micro-ondes utilisé pour la surveillance sans fil du monde n’est pas biologiquement tolérable, en particulier pour les enfants en développement. Des milliers d’études publiées évaluées par des experts documentent abondamment les effets néfastes physiques profonds de la technologie sans fil sur les humains, les animaux et les plantes. La maladie et la dégradation de l’environnement dues à la technologie sans fil sont déjà très répandues. Le contrôle par Big Telecom des agences de réglementation et des médias américains et mondiaux et le contrôle financier de Gates de l’Organisation mondiale de la santé ont permis à quelques milliardaires de propager le mensonge invétéré selon lequel le sans-fil est inoffensif.

Les rêves technologiques de Gates ne sont pas biologiquement durables. Sa tour de Babel est vouée à s’effondrer, avec un impact catastrophique pour les humains de second ordre. Il est temps de démanteler la Tour avant qu’il ne soit trop tard.

 

DIDIER RAOULT DANS TPMP : «ON NE PEUT PAS DIRE POUR OU CONTRE LE VACCIN»

Par CNEWS -

000_1ws703-taille1200_616f22b5e50d1

Le véritable problème selon l’ancien directeur de l’IHU Méditerranée Infection est le rôle prépondérant pris par l’État au détriment de l’avis médical de proximité.

Invité de «Touche pas à mon poste» (TPMP) ce mardi 19 octobre, le professeur Didier Raoult a donné son avis sur le traitement du Covid-19 en France, regrettant que l’avis des médecins ne soit pas dominant sur cette question par rapport aux dispositions prises par le gouvernement français, se basant plus sur un aspect politique que sanitaire.

Questionné sur une recommandation ou non de la vaccination liée au Covid-19, le célèbre scientifique marseillais a souligné l’importance de l’avis du médecin de proximité, indiquant que chaque traitement est spécifique aux problématiques du patient.

«Cela dépend de la personne en face de moi. Si c’est une personne obèse, je lui dirais de se vacciner. Si c’est une personne qui a peur de la maladie et qui veut se vacciner, je lui dirais “vaccinez-vous”. Si quelqu’un me dit “écoutez, je suis terrifié par ce vaccin et j’ai peur d’avoir des effets secondaires”, je lui dirais “pour l’instant, et tant que vous n’êtes pas dans une situation épidémique, ce n’est pas nécessaire», a expliqué Didier Raoult dans TPMP ce mardi soir.

Et d'insister : «on ne peut pas dire vous êtes pour ou contre les vaccins, c'est une question idiote. Il faut savoir quel vaccin, pour qui, à quel moment, à quel âge». 

 

L’AVIS MÉDICAL PLUS FORT QUE CELUI DE L’ETAT SELON LUI

Le véritable problème selon l’ancien directeur de l’IHU Méditerranée Infection est le rôle prépondérant pris par l’État au détriment de l’avis médical de proximité.

"On ne peut pas dire pour ou contre le vaccin, c'est une question idiote"

Il a pointé du doigt certaines décisions surprenantes prises par le gouvernement, à l’image de l’interdiction de l’hydroxychloroquine, qui a fonctionné selon lui dans tous les pays qui l’ont utilisé avec un respect des dosages.

«Je crois au conseil médical et je pense qu’un des problèmes qu’on a avec le vaccin, c’est qu’on pense que l’État peut décider à la place des médecins et quelle est la situation de chacun», a assuré le professeur dans l’émission de C8 ».

 

Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Voyez l'interview réalisée par notre sentinelle de KAIROS au jeune juge portugais démis de ces fonctions suite à sa plainte pour crime contre l'humanité.

 

Un juge portugais porte plainte pour crime contre l'humanité

«Nous, élus locaux, demandons l'abandon du passe sanitaire»

Une centaine d'élus de Haute-Savoie décrivent les conséquences sociales du dispositif dans leur territoire et militent pour son abandon.

Extraits :

Chaque jour, dans nos communes de Haute-Savoie, qu'elles soient grandes ou petites, rurales ou urbaines, nous constatons peu à peu la division s'immiscer. Nous voyons les couples que nous avons unis se déchirer. Nous assistons à l'éclatement d'associations centenaires. Aux refus gênés d'accueillir des clients par des restaurateurs déjà au bord de la rupture financière.

Plus globalement, nous voyons la politique s'immiscer là où elle n'avait pas sa place jusqu'alors. Les pro et anti, que ce soit sur le sujet du passe ou du vaccin, se retrouvent subitement en opposition, là où ils vivaient paisiblement en harmonie. Les contrôles permanents sont autant de rappels, de coups de couteau, dans cette plaie de discorde. Ils sont effectués par des hommes et femmes qui n'en ont pas la vocation et qui subissent eux-mêmes de devoir se substituer à ce qui, jadis, était le pré carré des compétences régaliennes. Hier, nos policiers municipaux ne pouvaient pas contrôler une identité dans la rue, aujourd'hui vigiles ou bénévoles d'associations sont contraints de mettre en œuvre des barrages filtrants à l'entrée d'un gymnase ou d'un centre commercial.À  cette implosion sociétale sans précédent, nous voyons nos services publics, déjà fragiles, subir de plein fouet les suspensions d'agents. Les lits déjà trop peu nombreux de nos Ehpad se ferment les uns après les autres, à la suite de suspensions de soignants. Les mêmes, qu'hier encore, nous applaudissions tous le soir venu. Laissant ainsi, autant de familles dans l'embarras et les plus fragiles d'entre nous, nos seniors, dans des situations inacceptables. Nous constatons, aussi, le retour contraint de personnes en situation de handicap, qui ne peuvent rester dans leurs centres spécialisés, faute de personnel. Les pharmacies de nos villages se retrouvent contraintes à réduire leurs amplitudes horaires faute de personnel vacciné. Nos centres de secours, déjà en tension perpétuelle, doivent se réorganiser et faire face au refus de pompiers déjà volontaires à se faire vacciner.»

Plus largement, le passe, mis en œuvre dans un manque de concertation certain, est générateur d'une incompréhension grandissante. Ce dispositif, à géométrie variable, crée un imbroglio des plus total. Une école de musique, si elle est portée par une collectivité en est exemptée, mais si dans la commune voisine elle est sous forme associative, le passe s'applique. Un groupe de musiciens professionnels n'a pas besoin du précieux sésame pour répéter, quand il est dans le même temps imposé aux amateurs. Les enfants des collèges jouent ensemble au basket sans passe, mais le soir venu, dans le même gymnase, avec les mêmes enfants et cette fois dans le cadre associatif, le passe s'applique. Il est obligatoire dans les trains, mais pas les métros, dans les musées, mais pas les écoles, les exemples sont nombreux... Générant ainsi autant de frustrations doublées d'un sentiment profond d'injustice, dont nous sommes malgré nous les réceptacles.

Il est temps d'extraire du quotidien déjà lourd de nos concitoyens, la discorde créée par ce dispositif, d'ôter des frêles épaules de ceux qui n'ont rien demandé, un contrôle qu'ils n'ont pas à assumer à leur niveau. Il est pour nous, élus locaux, le temps d'abandonner le contrôle du passe sanitaire de la vie quotidienne des Français.

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/nous-elus-locaux-demandons-l-abandon-du-passe-sanitaire-20211019

 

« Inadmissible » : Pfizer et Moderna vont récolter 93 milliards de dollars en ventes de vaccins COVID en 2022

https://childrenshealthdefense.org/defender/airfinity-pfizer-moderna-billions-covid-vaccine-sales/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=798eab5b-477f-4720-9579-1cc7fa3150d8

Un rapport du groupe d'analyse de données de santé, Airfinity, prévoit des ventes et des bénéfices «sans précédent» pour Pfizer et Moderna en 2022. Selon la People's Vaccine Alliance, les entreprises fixent le prix de leurs vaccins jusqu'à 41 milliards de dollars au-dessus du coût de production estimé.

"Le modèle commercial de Big Pharma - recevoir des milliards d'investissements publics, facturer des prix exorbitants pour des médicaments vitaux, payer peu d'impôts - est de la poudre d'or pour les riches investisseurs et les dirigeants d'entreprise, mais dévastateur pour la santé publique mondiale", a déclaré Robbie Silverman, responsable de l'engagement dans le secteur privé. pour Oxfam .

Moderna et Pfizer-BioNTech ont facturé jusqu'à 24 fois le coût potentiel de production de leurs vaccins.

L'analyse des techniques de production de Pfizer-BioNTech et Moderna, qui n'ont été développées que grâce à un financement public de 8,3 milliards de dollars, suggère que ces mêmes vaccins pourraient être fabriqués pour aussi peu que 1,20 $ la dose.

Pfizer a déclaré que ses marges bénéficiaires sur les vaccins sont inférieures à 30%, mais comme la société ne divulgue pas ses dépenses, il n'a pas été possible de vérifier de manière indépendante ses marges bénéficiaires, a rapporté ActionAid International .

 

81 études de recherche confirment l'immunité naturelle au COVID « égale » ou « supérieure » à l'immunité vaccinale

hildrenshealthdefense.org/defender/research-natural-immunity-covid-brownstone-institute/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=798eab5b-477f-4720-9579-1cc7fa3150d8

Le Brownstone Institute répertorie 81 des études scientifiques et des rapports de preuves/énoncés de position de la plus haute qualité, complets et solides sur l'immunité naturelle par rapport à l'immunité induite par le vaccin COVID-19.

Nous ne devrions imposer les vaccins COVID à personne lorsque les preuves montrent que l' immunité acquise naturellement est égale ou plus robuste et supérieure aux vaccins existants. Au lieu de cela, nous devons respecter le droit à l'intégrité corporelle des individus de décider par eux-mêmes.

Les responsables de la santé publique et l'establishment médical, avec l'aide des médias politisés, induisent le public en erreur en affirmant que les injections de COVID-19 offrent une meilleure protection que l'immunité naturelle.

Ces études ont également révélé que les équipements de protection individuelle (EPI) et les masques étaient essentiellement inefficaces en milieu de soins.

 

La pandémie a créé 130 nouveaux milliardaires, 2 100 milliards de dollars de nouvelles richesses, tandis que des millions de personnes ont souffert

hildrenshealthdefense.org/defender/covid-pandemic-billionaires-trillions-new-wealth/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=798eab5b-477f-4720-9579-1cc7fa3150d8

Une nouvelle analyse d'Americans for Tax Fairness et de l'Institute for Policy Studies montre qu'au total, 745 milliardaires détiennent désormais 5 000 milliards de dollars de richesse collective, soit « les deux tiers de plus que les 3 000 milliards de dollars de richesse détenus par les 50 % les plus pauvres des ménages américains. ."

« La grande fortune de ces milliardaires au cours des 19 derniers mois est d'autant plus frappante lorsqu'elle est comparée à l'impact dévastateur du coronavirus sur les travailleurs. Près de 89 millions d'Américains ont perdu leur emploi , plus de 44,9 millions ont été malades par le virus et plus de 724 000 en sont morts.

Les milliardaires ne paient qu'un taux d'imposition de 8%, inférieur à celui des millions de travailleurs américains", a déclaré Wyden.

 

Dr Rochagné Kilian (Ontario)- 80% des patients des urgences avec des problèmes mystérieux ont reçu les deux doses du vaccin

https://les7duquebec.net/archives/267579Un médecin ontarien démissionne à cause des vaccins forcés, dit que 80% des patients des urgences avec des problèmes mystérieux ont reçu les deux doses du vaccin.

docteur La Dr Rochagné Kilian a récemment démissionné de son poste de médecin urgentiste et de médecin de famille en raison de ses inquiétudes selon lesquelles le système de santé de l’Ontario et Grey Bruce Health Services (GBHS) ont dépassé les limites éthiques tout au long de la pandémie.

 

Ce qu'on ne vous a jamais dit sur l'expérimentation vaccinale à grande échelle: UN MEDECIN SAIN S'EXPRIME.

Les réflexions d'un médecin urgentiste devenu médecin homéopathe sur la plus grande expérimentation vaccinale de tous les temps à laquelle on se livre sous nos yeux

-Ce qu'on ne vous a jamais dit c'est qu'en vous injectant le vaccin le produit n'est qu'en phase expérimentale-( curieux non ?)

- Cela suppose qu'en fait les éléments que l'on perçoit sur les patients,  auraient été actés en d'autres temps et ainsi les contre-indications et effets secondaires vous auraient été présentés-

- Normalement, il faut jusqu'à dix ans pour passer de la recherche initiale à la distribution d'un vaccin à grande échelle. Selon le site de la chaîne de télé History, le vaccin contre les oreillons aurait été, en 1967, le plus rapide de l'histoire à être homologué, après seulement 4 ans.-

-Les essais cliniques sur l’homme se déroulent en trois phases (plus une quatrième phase après l’autorisation de mise sur le marché pour vérifier l’innocuité du vaccin à long terme et son efficacité à grande échelle et chez des personnes présentant des affections chroniques) :

  • phase 1 et 2 : dans des centres cliniques spécialisés, sont étudiés la tolérance et la production d’anticorps sur un petit groupe de personnes en bonne santé (entre 10 et 500) ;
  • phase 3 : à l’hôpital, en centres d’essais privés ou chez les médecins traitants habilités, le vaccin prometteur est comparé à un placebo ou à un vaccin comparateur ayant déjà une autorisation de mise sur le marché.L’élaboration d’un vaccin s’échelonne habituellement sur 10 à 15 ans.

Le vaccin développé le plus rapidement, celui contre Ebola, a exigé cinq ans d’efforts. Entre chacune des étapes pour développer un vaccin, on marque habituellement une pause. Celle-ci permet aux scientifiques de minutieusement analyser leurs résultats avant de passer à la prochaine phase, et aux investisseurs d’interrompre leur implication si l’issue du projet devient trop incertaine. 

 Alors qu'en temps normal vous auriez dû vous faire injecter le précieux médicament salvateur en phase 4, et bien aujourd'hui vous vous trouvez "coincé" entre la phase 2 et 3, disons celle où on devrait se trouver pour acter tous les effets secondaires afin de ne pas "offrir" à la population un produit dangereux.

 Donc il est tout à fait raisonnable de penser que, par exemple si la Haute Autorité demande à ce qu'un rappel ne se fasse pas avec Moderna  ( curieux vous ne trouvez pas ?) c'est qu'il arrive la même chose qu'Astrazeneca, on est en train de voir le potentiel néfastes du vaccin sur une population cobaye. La Haute Autorité affiche un désaccord : on continue

On a n'a pas mis en évidence à chacun d'entre nous que pour ce qui touche ces nouveaux vaccins, on peut dans certaines circonstances avoir des doses trop faibles, mais que dans d'autres avoir des doses trop fortes mais aussi des purs placebos. 

Oui, les produits expérimentaux injectés ne portent aucune indication précise sur le flacon et les "injecteurs vaccinaux" ne savent en fait rien de ce qu'ils injectent à leurs patients.

-Autre aspect plus grave: parfois les injections ont été faites directement dans une veine alors qu'elles ne devraient se faire qu'en sous cutanée ( bonjour les dégâts) .

 Alors si certaines personnes ne souffrent pas de séquelles vaccinales c'est tout simplement qu'elles ont reçu simplement de l'eau distillée mais d'autres, qui voient des effets graves se produire peuvent être tombé sur des flacons " chargés " en molécules disons toxiques.( voir plus bas les appréciations du docteur)

-Mais une seule chose est à prendre en compte : nous ne sommes pas entré en phase 3 et en vous faisant vacciner vous êtes censé le savoir puisqu'il n'y a pas d'obligation légale à le faire. 

Vous n'y êtes allé que pour avoir un  pass, donc vous avez "usé" de votre liberté.

S'il vous arrive quoi que ce soit de négatif: ce n'est pas de la faute au gouvernement et encore moins de Pfizer et toute la bande..

-Disons que d'après Veran et les autres il n'y a jamais d'effets secondaires : si vous êtes malade vaccinal c'est que vous complotez contre la sainte parole gouvernementale.

Il manquerait plus que bien portant que vous êtes, une simple injection vous fasse flancher; en tombant malade vous devenez complotiste  disons c'est une maladie nouvelle  !

 

Le médecin s'exprime et je lui laisse la parole:

"Je voudrais apporter ici quelques éléments de pratique clinique qui sont très importants pour aider à comprendre ce qui se passe:

-d'abord, sachez que depuis le début de l'année, les phases 2 et 3 des études se chevauchent.

C'est important à comprendre pour deux raisons:

La première, c'est que le principe du double (voire triple) aveugle se poursuit encore à ce jour. 

La deuxième, c'est qu'on ne peut considérer le vaccin comme un produit fini.

 

Rentrons dans le détail et dans la vie réelle:

lorsqu'on récupère un flacon en pharmacie ambulatoire (j'ignore comme cela se passe dans les toxinodromes ou dans les hôpitaux), il n'existe pas de notice, pas de boîte. Et sur l'étiquette collée sur le flacon: aucune mention du dosage.

CE QUI EST LOGIQUE: DOUBLE AVEUGLE. l'injecteur et l'injecté ne savent pas ce que contient le flacon:

Est ce un placebo, ou bien une dose à 10microg, ou bien dose à 20, ou bien dose à 30, ou bien dose à 40, ou bien dose à 100 ?

Personne ne sait et Personne ne DOIT SAVOIR. C'est le principe même de l'étude.

 

Il s'agit d'une phase 2 d'essai clinique, dans laquelle on cherche à connaître les DOSES TOXIQUES et la DOSE EFFICACE.

Voilà pourquoi les effets secondaires graves, les décès, suite aux injections sont là: pour AFFINER la dose idéale qui tue le moins et qui handicape le moins. En plus, définir celle qui sera la plus efficace pour prévenir la maladie....

 

C'est ça, être "éclairé" lorsqu'on consent à participer à une étude de phase 2: 

savoir qu'il y aura des morts et des effets secondaires sérieux voire handicapants, et qu'on assume en prendre le risque.

CE N'EST PAS UN PRODUIT FINI.

ET c'est écrit en TOUTE TRANSPARENCE dans les publications des industriels sur ClinicalTrial.gov. (pour BIONTECH, les phases 1,2,3 se chevauchent jusqu'en mai 2022, à date de la mise à jour en ligne du 26 aout 2021)

 

IL est CAPITAL de bien faire passer cette information, il me semble:

CE N'EST PAS un PRODUIT FINI qui est utilisé.

Tantôt il s'agit d'eau salé (le fameux placebo), tantôt des fioles aux dosages de 10 microgrammes, tantôt des fioles à 20, ou à 30 ou à 40 ou à 100microgramme.

Et la structure même de la PHASE 2 est bâtie sur le principe de l'IGNORANCE de la composition du produit par l'injecteur ET l'injecté.

MAIS PAS DU PRINCIPE de la Phase 2. PAS DU PRINCIPE.

C'est sur ce point précis qu'existe une grande confusion.

C'est sur ce point précis que l'éclairage du consentement fait défaut.

Suis je bien clair ?

En d'autres termes, chacun d'entre les injectés (et d'entre les injecteurs) doit SAVOIR CLAIREMENT QU'IL IGNORE CE QU'ON LUI A injecté.

Suis je bien clair ?

Jean-Philippe S.   docteur en médecine "libre"

Et l’on parle d’éthique ???

 

Objet : Ayez le courage de regarder EN FACE ce qu’est réellement leur « Loi Bioéthique  qu’ILS ont voté en France. Vidéo. | «Pro Fide Catholica

https://profidecatholica.com/2021/10/18/ayez-le-courage-de-regarder-en-face-ce-quest-reellement-leur-loi-bioethique-quils-ont-vote-en-france-video/

EFFETS SECONDAIRES

Cette chaîne TV américaine prise à son propre « piège »

Aux États-Unis, la chaîne WXYZ-TV Channel 7, filiale d’ABC a lancé un appel sur Facebook pour trouver des histoires de personnes non-vaccinées décédées du covid[5].

Mais comme pour CNews, le plan ne s’est pas passé comme prévu.

Au total, la chaîne a reçu plus de 255'000 commentaires, dont la plupart concernaient des victimes… de la vaccination[6] !

Parmi les témoignages, on peut lire par exemple[7] :

Becky : sa tante est décédée une semaine après la vaccination. Ils ont fait le lien entre le décès et le vaccin quand ils ont rendu visite à un autre cousin, dont un proche est aussi décédé dans des circonstances similaires après avoir reçu le vaccin.

Krista : elle a déclaré qu'elle connaissait au moins trois personnes décédées peu de temps après avoir été vaccinées.

Maximilien : il connaît un homme de 37 ans qui a été vacciné et est décédé d'un anévrisme cérébral huit jours après avoir reçu le vaccin.

Richard : la fille de 12 ans de son collègue a eu besoin de services médicaux d'urgence lorsqu'elle s'est effondrée une heure après avoir reçu sa deuxième injection.

Jessica : sa mère a subi une crise cardiaque quatre jours après avoir été vaccinée et elle a maintenant un caillot de sang dans les poumons.

Etc.

Quand les médias donnent la parole à la population, on se rend alors compte que la situation est beaucoup moins rassurante que ce qu’on nous dit.

D’ailleurs, l’OMS a répertorié 1'074'200 cas d’effets secondaires en Europe potentiellement liés aux vaccins anticovid[8].

Et un rapport du 8 mai 2021 fait état de plus de 10’000 décès liés aux 4 vaccins autorisés en Europe[9].

En Martinique, des médecins révoltés par des protocoles de "soins palliatifs covid" : "c'est de l'euthanasie active !"

« On dit aux malades de rester chez eux, et on leur donne un protocole de soins palliatifs. C’est de l’euthanasie active ! » Voici le cri d’une soignante en Martinique, souhaitant rester anonyme à cause des pressions exercées sur ceux qui contestent les autorités de santé. Aux Antilles, les soignants enragent que le Conseil de l’Ordre des médecins leur demande, selon eux, de « tuer plutôt que de soigner ». « Ça va à l’encontre totale du serment d’Hippocrate ! »

Le 7 septembre, nous avions publié les témoignages de médecins et de collectifs de citoyens aux Antilles ; ils imputaient le nombre de malades au fait que les autorités de santé empêchent les médecins de soigner, notamment par le retrait des traitements précoces des pharmacies. Ils déploraient aussi que les médias oublient de rappeler que les corps des Antillais sont fortement fragilisés par la chlordécone, pesticide ayant fait scandale quand la France avait continué à en envoyer outre-mer, après que le produit a été interdit en métropole.

Le 9 septembre, des soignants de toutes spécialités avaient témoigné dans le quotidien régional France-Antilles Martinique, affirmant que le Conseil de l’Ordre des médecins de Martinique préconisait qu’ils appliquent un protocole de "fin de vie" à des personnes en détresse respiratoire à domicile. Un autre médecin, joint par téléphone, nous explique : « dans l’impréparation, on voit que la version officielle de toutes les autorités de santé, de l’ARS, du Conseil de l’Ordre, c’est : "si vous avez des symptômes du virus, faites-vous tester, et si vous êtes positifs, restez chez vous, et si ça s’aggrave, appelez le 15." Dans le discours officiel, il n’y a jamais eu "Allez voir votre médecin traitant". On a dit aux patients de rester chez eux. Et là, quand vous êtes gravement malades, vous allez à l’hôpital, mais si vous avez plus de 47 ans, on vous dit que vous ne pouvez pas aller en réanimation. » 

 

FranceSoir : La vaccination obligatoire des soignants, c’est aussi un sujet qui vous choque ? 

- Ah mais c’est une horreur. On a des cris, des pleurs, on a des gens qui sont obligés de partir, qui ont sauvé des patients lors du premier confinement. Si vous voulez, quand vous avez fait ces études-là, que vous avez passé votre vie à soigner des gens, et surtout qu’on vous a applaudi pendant les confinements, c’est inimaginable d’en arriver là, on vous jette l’opprobre, on vous traite pire qu’un animal. C’est… C’est tortionnaire, on est dans un système tortionnaire, il n’y a pas d’autres mots. 

Il faut voir la détresse des soignants. 

On est dans des injonctions contradictoires depuis mars 2020, il y a eu des confinements qui ont fait plus de morts que le Covid. Parce que ce virus n’a tué que 0,05% de la population d’âge moyen de 84 ans, comme le dit bien Raoult. Là il y a une statistique qui vient de sortir en Martinique, il y a 360 000 habitants environ, avec 40 000 tests positifs. Y’a 39 000 et quelque personnes qui sont guéris, et seulement 512 morts, cela ne fait que 1,1% de la population. 

Suite sur https://www.francesoir.fr/societe-sante/martinique-soins-palliatifs-covid-19

 

Le rapport de Jérusalem : « Nous sommes les rats de laboratoire du monde »

par Mohamed Tahiri

Dans le premier épisode de « The Jerusalem Report » de CHD.TV, l'animatrice Ilana Rachel Daniel a donné un aperçu de la vie en Israël au cours des 10 derniers mois avec des informations et des commentaires sur les mandats de vaccination, la propagande, la censure et le sale accord de Pfizer avec le gouvernement. Sur le premier épisode de ce CHD.TV « Le rapport de Jérusalem , » hôte Ilana Rachel Daniel a expliqué comment son pays a conduit le monde dans le temps passé dans bouclages coronavirus, décrivant en détail ce qu'il a été comme cette dernière année. Daniel a décrit comment le peuple d'Israël a répondu à l'accord de porte dérobée entre Pfizer et le ministère de la Santé qui a échangé une remise sur les vaccins COVID en échange de la santé privée et des données personnelles des citoyens israéliens, faisant d'Israël le premier pays à devenir une expérience massive de vaccins . Daniel a déclaré que les décisions politiques étaient prises sans consentement éclairé, étaient imprégnées de coercition et d'intentions malhonnêtes. "Nous sommes et étions les rats de laboratoire du monde", a déclaré Daniel. « À ce jour, les citoyens israéliens n'ont jamais vu qu'une version publiée dans les médias et fortement expurgée de ce contrat », entre Pfizer et le gouvernement israélien. Daniel a dit : « Nous avons entendu des rumeurs d'une prétendue clause de pénalité si les quotas ne sont pas atteints. Nous avons également entendu des développeurs de vaccins israéliens mis hors course par le gouvernement. Il semblerait que nous soyons redevables à Pfizer de la suppression des autres traitements. » Elle a décrit les mandats de masques d'extérieur, les citoyens assignés à résidence et les mandats de vaccination, ainsi que les passagers israéliens retirés des vols internationaux. « Dans un coup final à nos revendications de démocratie », a déclaré Daniel, « nous sommes empêchés de divulguer les procès-verbaux du cabinet Corona [virus] et des réunions similaires, car ils ont été soumis à une loi de confidentialité de 30 ans. » Daniel a cité l'État d'Israël disant : « Le droit du public de savoir n'est pas absolu. Aussi dans cet épisode :

Le refus d'Israël de divulguer les données sur les décès dus au COVID, bien que tous les dossiers médicaux des citoyens soient la propriété du gouvernement.

Les médecins israéliens n'admettent pas de blessure due au vaccin. Daniel a déclaré que la confiance dans l'établissement médical diminuait parmi les citoyens.

Les citoyens ont peur de s'exprimer sur les blessures et les décès liés au vaccin.

Les campagnes de propagande médiatique pour les vaccins COVID ont ciblé les enfants et les femmes enceintes et ont caché les blessures causées par le vaccin aux citoyens.

Mises à jour sur le Green Pass , les boosters et la censure.

Daniel a dit que la vérité éclaterait. Elle a déclaré que le Comité populaire israélien , un groupe d'enquête indépendant signalant des événements indésirables en Israël, et The Testimonies Project documentent la vérité sur les blessures causées par les vaccins, la coercition du gouvernement et les conditions de type totalitaire en Israël. « Il est clair pour beaucoup ici en Israël et à l'étranger que nous nous battons non seulement pour nous-mêmes, mais intentionnellement pour vous aussi », a déclaré Daniel, rappelant aux téléspectateurs que les citoyens d'Israël regardent le reste du monde se battre pour la liberté médicale. Elle a dit: "Vos victoires, où qu'elles se trouvent, sont les nôtres."

Ilana Rachel Daniel, conseillère en santé, chercheuse en santé et sécurité, militante et écrivaine, s'est associé aux co-fondateurs du parti Rappeh car ce mouvement est celui qui, enfin, place la barre plus haut.

Il laisse derrière lui les arguments de droite et de gauche, pro et anti, voire les appellations religieuses, et nous demande : quels sont les dénominateurs communs les plus fondamentaux que nous partageons ? Comme beaucoup d'entre vous l'année dernière, elle a été témoin de la destruction délibérée des valeurs selon lesquelles nous vivons et des systèmes en place pour les faire respecter au nom de la « santé publique ». Elle a passé des nuits entières aux prises avec les incohérences dans les explications que notre gouvernement a offertes pour ses politiques. «Après une année complète, des milliards et des milliards de dollars, et les esprits scientifiques les plus brillants à cette tâche, je demande : comment des blocages mortels et une technologie nouvelle, expérimentale et risquée peuvent-ils être nos seules options ?

Le remède est devenu bien pire que le mal.

Je maintiens que le droit à l'autodétermination et à l'autonomie corporelle ne sont pas des privilèges offerts par le gouvernement, mais sont des droits inaliénables inhérents à chaque individu avec qui nous partageons la planète.

Le consentement éclairé est une composante fondamentale d'une société saine et fonctionnelle.

Les libertés d'expression, de choix et la capacité de gagner un salaire honnête et d'élever une famille en conséquence sont des droits sur lesquels le gouvernement ne peut pas empiéter.

Nos gouvernements ne nous rendront pas nos libertés.

Au contraire, ils prennent des mesures pour les éradiquer davantage.

Je ne suis pas une politicienne.

Je fais partie de ce mouvement parce que ce pays est plus que ma maison et nos concitoyens sont plus que des voisins.

C'est notre terre et c'est notre refuge.

Les nations regardent maintenant comme elles l'ont toujours fait.

Je souhaite leur rendre notre capacité à les éclairer.

C'est notre mouvement, c'est notre témoignage, c'est notre avenir.

Cela change pour le mieux au moment où nous reprenons ensemble la responsabilité. »

https://players.brightcove.net/6223967412001/default_default/index.html?videoId=6277304121001 « The Jerusalem Report »

 

Le Docteur Zandré Botha découvre une étrange structure noire dans le sang des personnes vaccinées

Le Docteur Zandré Botha, docteur sud-africaine en médecine alternative et experte en analyse sanguine, a observé dans le sang de patients et dans des fioles à vaccins, une structure étrange, non biologique et auto-assemblée.

Les personnes vaccinées ont les globules rouges qui s'agglomèrent et qui ne peuvent pas apporter l'oxygène aux organes car les agrégats ne peuvent pas circuler dans les petits capillaires !

Les Globules blancs du système immunitaire ont disparu !

Elle observe aussi des boules noires dans le liquide vaccinal qui se transforme en maillage carré lorsque cela sèche (sans doute du graphène !).

Les thérapeutes qui reçoivent ces personnes vaccinées ressentent aussi des troubles, ce qui montre que les vaccinés émettent des particules contaminantes !

Elle s'est soignée avec le même traitement qu'elle donne aux vaccinés 

vidéo (18 minutes 20):

https://www.etresouverain.com/2021/10/27/alcyon-pleiades-conseille-le-dr-zandre-botha-decouvre-une-etrange-structure-noire-dans-le-sang-des-personnes-vaccinees/

 

De prepareforchange/

Les boîtes de vaccin COVID-19 d'AstraZeneca indiquent une date de fabrication du 15 juillet 2018. . . Mais "COVID-19" n'a été découvert qu'en 2019 et n'a été nommé que le 11 février 2020.

https://halturnerradioshow.com/index.php/en/news-page/world/how-did-astra-zeneca-manufacture-covid-19-vaccine-in-july-of-2018-before-the-disease- a-même-

 

ET ENCORE : de Benjamin FULFORD

Les dirigeants des nations les plus puissantes du monde se réuniront à Rome pour le Sommet du Groupe des 20, puis se rendront à Glasgow pour la  Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26)  afin de cimenter les engagements climatiques avec d'autres pays.

Mais avec des informations selon lesquelles le président chinois Xi Jinping ne se rendra pas en Europe pour l'un ou l'autre événement, les observateurs occidentaux réduisent leurs attentes…

https://www.scmp.com/news/china/diplomacy/article/3151854/cop26-g20-prospects-dimmer-without-chinas-xi-jinping-room

Les Asiatiques sont intéressés par la préservation de la nature, mais sont également conscients qu'il n'y a aucune preuve scientifique que le carbone provoque le réchauffement climatique, selon une source de la société secrète asiatique. "Nous ne fonderons pas la politique mondiale de protection de l'environnement sur des mensonges", a expliqué la source.

"Nous devons résoudre les problèmes posés par la civilisation industrielle, maintenir les activités humaines dans les limites de l'écologie et de l'environnement, et mener une conservation holistique et une gouvernance systématique des montagnes, des rivières, des forêts, des terres agricoles, des lacs, des prairies et des déserts", a déclaré le président chinois. Xi Jinping explique.

http://www.news.cn/english/2021-10/16/c_1310247836.htm

Sans financement asiatique pour le cafouillage de la COP26, on s'attend à une grave crise en Occident -en particulier aux États-Unis- au cours des prochains mois.

Masques faciaux : un danger pour notre planète, nos enfants et nous-mêmes

Par  Derek Knauss

De 0ff-guardian.com :

IL SEMBLE QU'HIER ENCORE, UNE CAMPAGNE MASSIVE CONTRE LES PAILLES EN PLASTIQUE À USAGE UNIQUE ÉTAIT À LA MODE. LA TENDANCE ANTI-PAILLE BIEN OUBLIÉE ÉTAIT BASÉE SUR DES NOMBRES ASTRONOMIQUES; 500 MILLIONS DE PAILLES SUGGÉRÉES UTILISÉES CHAQUE JOUR RIEN QU'AUX ÉTATS-UNIS, AVEC PLUS D'UN DEMI-MILLIARD DE PAILLES EN PLASTIQUE CONSOMMÉES ET JETÉES, CHAQUE JOUR  .

On estime que 8,3 milliards de pailles en plastique sont venues polluer les belles plages de la planète. Le contrecoup contre les pailles semblait être dû aux impacts horribles sur l'environnement marin en particulier.

Les équipements de protection individuelle (EPI) en 2020, en particulier les masques faciaux, sont devenus un nouveau genre de pollution. La majorité des masques faciaux achetés et éliminés sont des masques chirurgicaux à usage unique en tissu soufflé à l'état fondu fabriqué à partir de polypropylène, un type de thermoplastique . La grande majorité de tous les masques jetables consommés ont deux couches extérieures avec un filtre entre elles (polypropylène), fabriquées à partir de fibres de plastique non tissées.

 

194 milliards de masques faciaux et de gants équivalent à plus de 6 milliards de masques faciaux consommés et jetés chaque jour.

Sur la base du document susmentionné, six mois de masques faciaux à eux seuls - équivalent à sept cent soixante-quatorze milliards, tandis que 12 mois de consommation, équivalent à un superbe mille milliards cinq cent quarante-huit milliards de masques faciaux.

Pendant ce temps, «le Canada à lui seul a commandé plus de 153 millions de respirateurs N95, près de 400 millions de masques chirurgicaux et 18 millions de masques faciaux non médicaux. Cela n'inclut pas la demande du secteur privé. En tant que nouveau marché émergent, les arbres (communautés biologiques invisibles à l'œil humain) ne peuvent pas seulement être sacrifiés sur l'autel de « l'énergie verte », on peut aussi les pulvériser en masques « écoresponsables » .

Qu'est-il arrivé à tous ceux qui se souciaient de nos crises environnementales ? Celui du changement climatique, de la biodiversité et de la pollution des océans ?

 

Microplastiques & Santé Humaine

Les microplastiques sont de minuscules fragments de plastique de moins de 5 millimètres de diamètre, soit environ 0,2 pouces. Ils sont à peine visibles à l'œil humain .

Une étude de 2019 a montré que la consommation humaine de microplastiques varie de 39 000 à 52 000 particules par jour. Ces estimations passent à 74 000 et 121 000 lorsque l'inhalation est prise en compte. Cela revient à l'homme ingérant env. 5 grammes de plastique chaque semaine, 5 grammes étant l'équivalent d'une carte de crédit ou d'un nickel américain. Plus tôt en 2019, les principaux conseillers scientifiques de la Commission européenne ont déclaré :

LES PREUVES [SUR LES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SANITAIRES DUS AUX MICROPLASTIQUES] FOURNISSENT DES MOTIFS DE RÉELLE PRÉOCCUPATION ET DE PRÉCAUTION À EXERCER. »

Plus récemment, le 17 août 2020, des chercheurs ont analysé 47 échantillons de tissus humains. Des traces de microplastiques ont été trouvées dans les 47 échantillons.

Cela soulève la question suivante : quel sera le résultat de l'application de matériaux microplastiques, c'est-à-dire des masques faciaux, directement et en toute sécurité sur nos voies respiratoires ?

Les travailleurs exposés aux particules de flocage de polypropylène ont développé un poumon de travailleur de flocage . La présence de microplastiques dans les tissus pulmonaires humains a été décrite dans un article scientifique de 1998, à la suite de la recherche de tissus pulmonaires appartenant à des patients cancéreux ayant été exposés de manière prolongée aux fibres plastiques.

En plus de la pollution par les particules causant des dommages aux tissus pulmonaires et réduisant la capacité pulmonaire, elle aggrave d'autres problèmes de santé respiratoire tels que l'asthme. En 2013, le Centre international de recherche sur le cancer, une institution appartenant à l'Organisation mondiale de la santé, a conclu que la pollution par les particules provoque le cancer du poumon .

Dans les troupeaux professionnels, "le processus de coupe entraîne la formation de particules ou de fibres en suspension dans l'air dans la plage respirable". . Alors que les masques faciaux subissent une friction continue avec la respiration, la parole et les mouvements du visage, il semble probable, voire probable, que des microfibres de polypropylène microscopiques , dans une certaine mesure, soient effectivement ingérées à la fois dans le corps et les poumons.

Les particules qui ne sont pas inhalées dans les poumons (la grande majorité) se retrouvent dans nos cours d'eau. Pour être plus succinct, chaque particule produite, qui ne pénètre pas dans notre corps, ira plutôt dans nos cours d'eau. Les particules sont ensuite ingérées dans le corps par l'homme et la vie non humaine (animaux marins et poissons), dont une partie est également ingérée par l'homme. Bien sûr, en plus, nous buvons de l'eau, tout comme la vie non humaine.

Est-ce ainsi que nous protégeons la biodiversité ? Est-ce cela que nous entendons par protéger la santé?

 

Masques en tissu

Pour atténuer ce dernier cauchemar environnemental et sanitaire, les gens ont été encouragés à porter des couvre-visages en tissu réutilisables composés de trois couches de tissu.

Le 25 septembre 2020, une étude de l'Université de Californie-Davis a révélé que le tissu des couvre-visages en tissu faits maison libère une grande quantité de fibres dans l'air. L'étude a souligné l'importance de les laver. Ce qui n'est pas discuté, ce sont les mêmes fibres inhalées et ingérées.

Considérez cet extrait de l'article, À quel point la respiration des microplastiques est-elle dommageable ? [c'est nous qui soulignons] :

Les microplastiques lavés des vêtements synthétiques contribuent jusqu'à 35 % des particules de plastique qui polluent nos océans. Chaque fois que nous faisons notre lessive, 9 millions de microfibres en moyenne se retrouvent dans les usines de traitement des eaux usées qui ne peuvent pas les filtrer, et à cause de cela, ces fibres finissent dans l'océan. De plus, rien qu'en portant des vêtements synthétiques, des fibres plastiques sont constamment libérées dans l'air .

Jusqu'à présent, toutes les recherches se concentraient sur la pollution par les microfibres lors du lavage du linge. Cependant, une étude récente montre comment le port de vêtements en polyester pollue l'environnement dans une mesure similaire : porter des vêtements en polyester libère autant de fibres microplastiques dans l'air que lors du lavage.

Il est prudent de supposer que ceux qui portent des masques pendant de longues périodes sont les plus à risque

 

Nos enfants

En juin 2020, le Children's Sick Kids Hospital , peut-être l'hôpital le plus prestigieux du Canada, a conseillé que les enfants, dans l'ensemble presque totalement épargnés par le virus, ne devraient pas porter de masques et a ajouté que l'interaction physique et le jeu étaient essentiels à leur bien-être. .

LES INTERACTIONS ÉTROITES TELLES QUE LE JEU ET LA SOCIALISATION SONT VRAIMENT ESSENTIELLES AU DÉVELOPPEMENT DE L'ENFANT ET NE DOIVENT PAS ÊTRE DÉCOURAGÉES… DANS L'ENSEMBLE, NOUS PENSONS QU'IL N'EST NI RÉALISTE NI DANS L'INTÉRÊT SUPÉRIEUR DES ENFANTS D'ÉVITER COMPLÈTEMENT TOUTE INTERACTION ET JEU RAPPROCHÉS. »

Dr Daphne Korczak, Pédiatrie, Psychiatrie

POUR LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS, LES MASQUES SONT UN NON-NON ABSOLU. LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS ONT UN SYSTÈME IMMUNITAIRE EXTRÊMEMENT ACTIF ET ADAPTATIF ET ILS ONT BESOIN D'UNE INTERACTION CONSTANTE AVEC LE MICROBIOME DE LA TERRE. LEUR CERVEAU EST ÉGALEMENT INCROYABLEMENT ACTIF, CAR IL A TELLEMENT À APPRENDRE. LE CERVEAU DE L'ENFANT, OU LE CERVEAU DU JEUNE, A SOIF D'OXYGÈNE. PLUS L'ORGANE EST MÉTABOLIQUEMENT ACTIF, PLUS IL A BESOIN D'OXYGÈNE. CHEZ LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS, CHAQUE ORGANE EST MÉTABOLIQUEMENT ACTIF.
Dre Margarite Griesz-Brisson MD, PhD , neurologue consultante et neurophysiologiste [ 
transcription complète ]

Ces recommandations ont été largement ignorées par les médias et, malgré les avertissements, le gouvernement et les commissions scolaires ont rendu obligatoires les masques et la distanciation sociale pour les enfants.

L'hôpital a en outre signalé que 1500 enfants asymptomatiques avaient été testés, aucun n'a été testé positif

DES PILOTES AMERICAINS REFUSENT LES VACCINS

Des pilotes ont refusé de prendre les commandes car on veut leur imposer le vaccin, et des milliers de vols sont annulés,  car sans pilotes les  avions sont cloués au sol,  faute de personnel volant.   cette compagnie est l’une des principales compagnies intérieures américaines (SOUTHWEST) 

https://thehighwire.com.  la chaine de Del BigTree

 

https://thehighwire.com/videos/a-very-special-episode-tomorrow-on-the-highwire-october-21st-2021/.

SUICIDES DES ENFANTS 

Une courbe des suicides des enfants qui bondit. Comme jamais. Rien de plus grave que ça !

Dans un pays normal, Véran, Castex et Macron démissionneraient d’un bloc ! https://t.co/8Hh0wMJSb4

https://twitter.com/f_philippot/status/1451147800067125249?s=20

 

Mail reçu :

Je vous envoie le mail d'un médecin en retraite qui fait partie du même choeur que moi.....Ce message m'a interloqué, « Ne te voyant pas revenir à la chorale, toi parmi les piliers du Chœur, je me suis renseigné. Il semble que tu sois opposée au vaccin. Pourtant, nous avons maintenant 2 ans de recul et il me semble que le vaccin a largement fait preuve de sa très grande efficacité, et aussi très grande innocuité. Effets secondaires extrêmement rares, et effets secondaires bénins vraiment bénins.

C’est bien dommage. Tu te prives de participer au Chœur, et en plus tu nous prives.

Les non-vaccinés doivent faire très attention. Il y en a qui se retrouvent hospitalisés, voire aux soins intensifs, voire plus… Alors c’est trop tard. »

 

Molnupiravir : Veran veut nous faire avaler la pilule

R.Reymondier

Veran s'est adressé au géant du médicament Merck pour nous faire livrer 50000 doses d'un médicament dont en fait, on ne sait pas grand chose: si ce n'est ce qu'en disent les créateurs du Vioxx.

Comme d’habitude,la plupart des médias et de nombreux « experts de la santé », en particulier Veran - le grand professeur de santé publique de l'épidémiologiste Mondial Macron- ont simplement pris le récent communiqué de presse de Merck pour argent comptant et se sont enthousiasmés pour le nouveau médicament expérimental, malgré le fait que le Remdesivir en 2020 et l’oseltamivir (Tamiflu) en 2009 (pendant la fausse « pandémie de grippe porcine »)se sont avérés être des « échecs » inutiles ou même toxiques de plusieurs milliards de dollars. En effet, le fabricant de Tamiflu Roche fait toujours face à un procès de 1,5 milliard de dollars pour de fausses allégations concernant l’efficacité du médicament.

En 2007, Merck elle-même a été poursuivie par environ 50 000 personnes pour des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques causés par son médicament contre l’arthrite approuvé par la FDA, le Vioxx; Merck a finalement dû payer des dommages et intérêts de près de     5 milliards de dollars.

Ainsi, pour vraiment déterminer l’efficacité et l’innocuité du nouveau médicament anti-covid Molnupiravir de Merck, des études indépendantes sont nécessaires. Bien sûr, de telles études sont très peu susceptibles de se produire dans un proche avenir. Au lieu de cela, les gouvernements vont simplement s’approvisionner en médicaments pour des milliards de dollars.

Et bien monsieur Veran s'est montré sous son véritable rôle dont je vous parlais: un agent commercial pour big pharma.
Mais le big pharma dont je vous parle est celui qui pollue nos champs avec le GLYPHOSATE puisqu'il est propriétaire de Montsanto.

Disons que si Veran est très regardant sur une molécule dite toxique et qu'on nomme l'hydroxychloroquine et qui coûte trois fois rien, il n'en est pas de même pour un produit qui rapporte beaucoup d'argent et dont en fait, on n'en sait moins que le remdésivir.

Enfin, l'argumentaire qu'on pouvait entendre sur l'hydroxychloroquine est posé de la même façon ( disons que c'est du copier-coller pour Veran) pour ce qu'en dit Veran. Disons que selon lui, c'est le même usage et le même intérêt de la chloroquine de Raoult avec le prix en plus et la toxicité aussi. Mais quand ça rapporte on n'est pas regardant.

Oui, si monsieur Veran est très pointilleux à l'encontre des " dérives " du professeur Raoult, disons qu'il est moins rigoureux à l'encontre des entreprises qui sont pourvoyeuses de poisons comme le vioxx et le glyphosate.

Dans un récent communiqué de presse,Merck écrit que son nouveau médicament antiviral oral Molnupiravir a réduit les hospitalisations covid d’environ 50%, passant d’environ 14% dans le groupe témoin à environ 7% dans le groupe de traitement, dans un essai de phase 3 avec environ 700 participants. L’étude elle-même n’a pas encore été publiée. Selon la presse, molnupiravir coûterait environ 700 $ par traitement.

Le mode d’action du Molnupiravir est similaire au mécanisme de l’échec du Remdesivir – ce qu’on appelle la mutagénèse létale,c’est-à-dire l’ajout de mutations pour briser la réplication virale de l’ARN – mais contrairement au Remdesivir, le Molnupiravir serait résistant au mécanisme de relecture génétique du coronavirus.

Du côté positif,l’essai Molnupiravir a été conçu comme une étude de traitement ambulatoire précoce (dans les 5 jours suivant l’apparition des symptômes) ciblant les patients à haut risque (plus de 60 ans ou présentant un facteur de risque majeur, d’où les taux d’hospitalisation élevés). C’est ainsi que cela devrait être fait. 

En revanche, de nombreuses études sur des médicaments réutilisés à faible coût et non brevetés ont été réalisées chez des patients hospitalisés ou incluaient des patients jeunes et en bonne santé, ce qui rend presque impossible l’obtention de résultats statistiquement significatifs.

Du côté négatif,peu importe ce que Merck peut prétendre, la forme active de Molnupiravir (EIDD-2801) s’est avérée avoir des propriétés mutagènes,ce qui peut causer des dommages à l’ADN lors de la réplication de l’ADN et, par conséquent, potentiellement augmenter le risque de cancer ou de malformations congénitales. En effet, pendant et après l’essai Molnupiravir de Merck, les participants devaient       « s’abstenir de rapports hétérosexuels».

C’est la raison pour laquelle le développeur original, PharmaAsset, a arrêté le développement du médicament il y a près de 20 ans. Pour la même raison, l’ancien chef de la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) des États-Unis, Rick Bright, a refusé le financement de l’essai du Molnupiravir en avril 2020; en réponse, Bright a été licencié par le ministère américain de la Santé et a rendu publique une plainte.

Ironiquement,alors que Merck affirme, sans preuve publiée, que son nouveau médicament, à prix élevé et potentiellement mutagène est « sûr », en février, le même Merck a affirmé, également sans preuve, que son médicament hors brevet, à bas prix et bien établi, l’ivermectine, pourrait ne pas être sûr.

Non Veran, n'est pas du genre à s'en faire compter par des charlatans de la santé comme Raoult et toute la bande de complotistes du monde entier.

Non Veran ne va pas se mêler aux petites gens de la santé à bas prix, disons les prolos de la santé pour tous.

Veran en bon COMMERCIAL de BIG PHARMA est dans la cour des grands créateurs qui invalident notre santé au quotidien avec d'une part le glyphosate et d'autre part le Vioxx - un scandale plus important que le médiator ( avec milliers de morts à l'appui et qui curieusement n'a jamais fait la une de nos journaux)

Veran c'est bien le clown blanc dont je parlais. Prompt à monter au créneau pour dire que les masques ne servaient à rien l'an dernier, prompt à fustiger un traitement qui a sauvé la vie de millions de personnes dans les pays pauvres ( j'ai des preuves moi) et à faire interdire cette molécule, prompt à foncer pour des millions d'euros pour un traitement qui risque ( peut-être..peut être pas de vous guérir du covid ...c'est pas prouvé vraiment) oui qui risque de vous faire développer un cancer.

Quand on s'appelle Veran on risque tout même le ridicule mais le pire : c'est nous qui allons payer la facture et là ça fera moins rire.

La santé naturelle est GRATUITE et c'est une grâce divine ( si on est croyant) la santé artificielle COÛTE beaucoup et vous maintient entre les mains de financiers sans scrupules qui ont tous les moyens de payer de lourdes amendes afin de faire des profits.

      MERCI VERAN : QUEL BONHEUR DE TRAVAILLER POUR NOUS !

 

TOUT SUR LE CONTENU DES VACCINS PFIZER :

https://lesbelgessereveillent.be/graphene-vaccins-covid-karen-kingston-ex-employee-pfizer-temoigne-retranscription/

1918:

       Gouvernement Clémenceau Grippe Espagnole

         A-t-on vacciné tous les français contre la Grippe Espagnole : NON;

          A-t-on eu un conseil sanitaire : NON 

          A-t-on eu un pass sanitaire : NON

          Avions-nous les protections indispensables dans les hôpitaux : OUI

          Disparition : OUI

1957: 

          Gouvernement Cotty : Grippe Asiatique.
           A-t-on vacciné : NON

           A-t-on eu un conseil sanitaire :NON

           Avions-nous les protections indispensables dans les hôpitaux: OUI

           Avions-nous un pass sanitaire : NON

           Disparition : OUI

1968 et 1969: 

          Gouvernement De Gaulle Grippe de Hong Kong

           A-t-on vacciné : NON

           A-t-on eu un conseil sanitaire :NON

           Avions-nous les protections indispensables dans les hôpitaux: OUI

           Avions-nous un pass sanitaire : NON

           Disparition : OUI

2020 :

          Gouvernement Macron Grippe Covid-109

          Avions-nous les protections indispensables dans les hôpitaux: NON

          Avons-nous un conseil sanitaire: OUI

          Avons-nous vacciné: OUI

          Avons-nous un pass sanitaire : OUI

          Disparition : NON

 

Piqûre, suppo ou gélule ? par Frederic Chaumont

 Jusqu'au bout, le gouvernement et ses commanditaires semblent décidés à engranger un maximum de profits au détriment du peuple français.
Rien ne les arrête.
L'animal blessé continu son offensif jusqu'à l'estocade finale !
N'attendons pas plus !  https://rumble.com/vof34f-piqre-suppo-ou-glule-.html

source : http://www.verite-covid19.fr/

 

ATTENTION  fluvoxamine

https://vk.com/id627932191?w=wall623312115_43909

c'est officiel !! un traitement contre la covid-19 à seulement 4$ publié par "the lancet" !
la fluvoxamine, petite soeur de l'ivermectine !
tout autant efficace que l'ivermectine et surtout au même coût : 4$ !!
alors véran !! on fait quoi maintenant ??
vont-ils oser interdire un traitement efficace publié par " the lancet " comme ils l'ont fait avec les autres ??
4 dollars ? 91% d’efficacité ? pas d’effets secondaire ?
mais lol pas assez cher !!
essai randomisé publié dans le lancet ? des choses à se faire pardonner ? Veran préfère le monulpiravir sans essai 50% d’efficacité mais à 600 dollars !

Note de Tal : VOUS AVEZ LA LE PREUVE QUE VERAN DEFEND BIG PHARMA ET PAS VOTRE SANTE ! IL ACHETE AVEC L’ARGENT DE VOS IMPOTS UN MEDICAMENT PAS ENCORE AUTORISE ET MOINS EFFICACE QUE L’IVERMCECTINE… ET IL EST MINISTRE DE LA SANTE ??? VOTRE SANTE OU LA SANTE FINANCIERE  DE BIG PHARMA ???

 

Nouvel article sur brunobertez

Vous avez aimé le Covid  ? Vous allez adorer sauver la planète ! Travail exceptionnel.

La pandémie a-t-elle été organisée ? Je propose ci-dessous un développement chronologique qui permettra à chacun de se faire sa propre idée. Les faits rapportés sont exacts et facilement vérifiables. Nous indiquons à cet effet au moins une source pour chacun d’eux (nos sources sont de deux ordres : des documents accessibles sur internet, que le lecteur pourra consulter grâce aux liens que nous faisons et l’excellent travail de Philippe Aimar : Enquête sur un virus, le Jardin des Livres, Paris, 2021, que nous référencerons de la manière suivante : Ph. A. avec le numéro de page).

Nous présentons en fin d’article nos propres réflexions et conclusions.

Un exposé chronologique de la pandémie :

2000 : L’Alliance GAVI, une organisation qui se propose  de vacciner toute la population mondiale, est créée par la Fondation Bill et Melinda Gates, la Banque mondiale et l’OMS (OMS qui, on le sait, est largement financée par des fonds privés, dont la Fondation Gates) (source).

2010 : Dans ses “Scénarios of the Future of Technology and International Development“ (Source : PDF en français ici), la fondation Rockefeller imagine une pandémie mondiale faisant plusieurs millions de morts. Les Etats, prédit le scénario Lock step, refuseront de fermer leurs frontières (à l’exception de la Chine)  ce qui accélérera la propagation du virus. Il y aura des confinements, des obligations de porter des masques faciaux et un « verrouillage » gouvernemental des sociétés. A terme des « identifiants biométriques » seront mis en place pour tous les citoyens, des scanners détecteront les « intentions antisociales » et le « dépistage médical » deviendra la règle.

2010 : Dans une conférence TED de Longbeach (Californie), Bill Gates compte sur de « nouveaux vaccins » pour « réduire la population de 10 à 15% » : « Il y a 6,8 milliards de gens sur la Terre… Si on fait un bon boulot sur les nouveaux vaccins, services de santé, la santé reproductive, on pourrait réduire ça de 10 à 15%. » (source vidéo). On sait que Bill Gates est aujourd’hui, avec sa fondation,  au centre de la stratégie vaccinale au niveau mondial.

2014 : livraison du laboratoire P4 de Wuhan, construit par le groupe français Mérieux (Ph. A. 135).

2014, avril : l’Institut Pasteur communique avoir « perdu » des tubes contenant le virus du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS). On apprendra par le Figaro et le Monde qu’il est question de 2349 tubes ! (Source)

2014 : Des documents récents attestent qu’Anthony Faucy, avec le soutien de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses et du National Institutes of Health, ou NIH (Etats-Unis) commence, dès 2014, à financer les recherches en gains de fonction au laboratoire P4 de Wuhan. La cible est un coronavirus transmis par les chauves-souris. L’objectif du gain de fonction est de créer un virus capable de tuer des humains. 7,4 millions de dollars provenant du NIH (mais aussi du Pentagone) ont été versé au laboratoire P4 via EcoHealth Alliance de Peter Daszak. Peter Daszak, un proche d’Anthony Fauci, est aussi un ami de Shi Zheng-Li, une virologue du laboratoire de Wuhan, spécialiste des chauves-souris. Les transferts de fonds dureront jusqu’en 2019.

2015 : Shi Zheng-Li et Peter Daszak prédisent dans Nature Medicine une possible épidémie de SRAS (Ph. A. 146)

2016, Microsoft (Bill Gates) et d’autres multinationales (Accenture, PWC, Cisco Systems), créent ID2020, une organisation qui se propose de « fournir une identité numérique » à toute la population mondiale (source).

 2017, janvier : Anthony Fauci, directeur de l'Institut National des Allergies et Maladies Infectieuses (NIAID), futur Expert Maximo du Covid 19, annonce que Trump « devra affronter une surprenante épidémie de maladie infectieuse » . (Ph. A. 163). Question : comment le sait-il ?

2017, janvier : au Forum de Davos, est créé le CEPI, une fondation récoltant des « dons » pour le développement des vaccins (source).

2017, février : Marisol Touraine, ministre de la Santé, Bernard Cazeneuve, premier ministre et Yves Levy, directeur de l’INSERM et époux d’Agnès Buzyn, futur ministre de la Santé, inaugurent solennellement le laboratoire P4 de Wuhan.

2017, décembre : les époux Sherman (Barry et Honey) propriétaire du laboratoire Apopex Inc. (Canada) sont retrouvés assassinés (par étranglement). Ils figuraient parmi les principaux fabricants d’hydroxychloroquine (Ph. A. 9).

2018 : La Commission européenne lance un gigantesque sondage dans 28 pays pour savoir ce que la population pense de la vaccination (« Est-il important pour les enfants d’avoir des vaccins ?», « les vaccins sont-ils sûrs ? », etc.) Source.   

2018, décembre : Le Conseil de l’UE décrète que « la vaccination est l’une des mesures de santé publique les plus efficace et les plus rentable », qu’il faut lutter contre les « fausses informations » à ce sujet et mettre en place un « carnet/passeport de vaccination commun pour tous les citoyens de l’U.E. » (source)

2018, juillet : Le club Dolder, le Bilderberg de Big Pharma, est reçu par Emmanuel Macron (source). En avril de la même année, Macron avait déjà reçu Bill Gates.

2019, septembre : l’Alliance GAVI (qui veut tous nous vacciner) et ID2020 (qui veut donner à tous une « identité numérique »), s’associent dans un programme  qui « vise à tirer partie de la vaccination pour fournir une identité numérique à tous ». Premier lieu d’expérience : le Bangladesh (source).

2019, septembre : Global Vaccination Summit à Bruxelles, réunissant l’OMS et la Commission européenne. L’un des thèmes abordés : « In Vaccines we trust » (sic !). De nouveau, il en sortira l’idée d’imposer un « passeport vaccinal » (source)

2019, octobre :

Le laboratoire P4 de Wuhan est fermé du 07 au 24 octobre en raison d’un « évènement dangereux » (selon la chaîne américaine NBC) (Ph. A. 60).

Le 18 octobre débutent les Jeux “Olympiques“ Militaires à Wuhan : 9308 athlètes de 110 pays sont arrivés depuis plusieurs jours dans la ville.

 Octobre : début de la circulation du virus : les témoignages de nombreux sportifs militaires bientôt atteints par la maladie mais aussi une étude de l’Université d’Harvard et de Boston (fondée sur le nombre de véhicules stationnant devant l’hôpital de Wuhan en octobre 2018 et en octobre 2019 - Ph. A.  89 et s.) sont corroborés par une étude publiée le 17 mars 2020 sur le site de Nature qui conclut que le virus Sars-Cov2 était « en circulation vers le 1er octobre » (Ph. A. 264).

 Le 18 octobre à New-York, exercice Event-201 qui simule une pandémie mondiale. Cet exercice, planifié depuis plusieurs mois, est organisé par le Forum de Davos, la fondation Bill et Melinda Gates et le Johns Hopkins Center (financé par Bill Gates).

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, demande à l’ANSM de classer l’hydroxychloroquine dans la catégorie des produits vénéneux.

2019, décembre : des chercheurs du Massachussetts Institute of Technology (M.I.T) financés par la Fondation Gates mettent au point des nanoparticules composées de cristaux à base de cuivre pouvant être injectées en même temps que le vaccin. Ces nanoparticules comportent des données pouvant être lues par un Smartphone. Parmi les généreux mécènes du MIT, on relèvera, outre la Fondation Gates, l’Open society du Georges Soros, la Carnegie Corporation, la Ford Foundation et quelques multinationales dont Microsoft… (source)

2020, janvier : l’hydroxychloroquine devient officiellement une substance vénéneuse

2020, 23 janvier : la ville de Wuhan et la province du Hubei sont confinées. Des vidéos montrant des personnes qui s’effondrent soudainement dans la rue circulent sur le net.

2020 : les Etats-Unis distribuent plus de 11 milliards de dollars aux labos afin qu’ils fabriquent un vaccin. (Ph. A. 180).

2020, mars : Premier confinement en France (le 17), mais aussi au Royaume-Uni (le 23), en Italie (le 12), aux Etats-Unis (40 Etats au 06 avril), etc… Au total, près de 4 milliards de personnes dans près de 80 pays sont confinés chez elle au 30 mars (source). NB : La France a confiné sa population alors qu’il y avait 16 003 cas Covid dans le monde et 815 décès sur une population mondiale de 7.8 milliards d’être humains ! (source : statistiques Covid). Comme prédit par la fondation Rockefeller en 2010, aucun Etat ne ferme ses frontières, sauf la Chine (source

2020, avril : The Telegraph rapporte qu’en Angleterre 600 000 tests PCR ont été contaminés au Covid 19  (Ph. A. 236). Santé Canada signale que 380 000 tests PCR contaminés ont été interceptés (source), même chose au Luxembourg (source) ou aux Etats-Unis (source). En Suisse, 700 000 tests ont été contaminés par des « germes » (source). Combien ailleurs ? Combien de tests contaminés n’ont pas été repérés ?  Comment cela est-il possible ?

2020, mai : Le Lancet publie une étude grossièrement truquée condamnant l’hydroxychloroquine. Immédiatement, la plupart des gouvernements occidentaux, dont la France, interdisent aux médecins l’utilisation de l’hydroxychloroquine et mettent fin aux essais cliniques. Le Lancet retirera cette étude et présentera ses excuses. L’interdiction de l’hydroxychloroquine ne sera néanmoins jamais levée.

2020 avril : l’Etat français choisit Microsoft de Bill Gates pour stocker les données de santé des Français (source).

2020 avril : Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, et plusieurs autres scientifiques de renom démontrent que le virus sorti du laboratoire P4 de Wuhan est un virus artificiel, c’est-à-dire créé par l’homme (source).

2020, juin : Le forum de Davos nous fait savoir via Klaus Schwab que la crise du Covid va être l’occasion d’un « Great Reset » et d’une « transformation de l’humanité » (source : K. Schwab et Thierry Malleret, The Great Reset)

2020, décembre : la plus grande usine fabricant de l’hydroxychloroquine, située à Taïwan, est détruite par une gigantesque explosion (source).

2020 : la fiabilité des tests PCR est remise en cause par des scientifiques. En augmentant le nombre de cycles pour détecter le virus, les analyseurs mesurent des résidus inactifs de virus et créent de faux cas positifs. L’importance de l’épidémie est ainsi artificiellement surévaluée (source).

2021, janvier : Les premières campagnes de vaccinations intensives commencent partout dans le monde.

2021, août : Selon l’OMS, 191 pays sur 194 ont des vaccinations en cours (source). Aujourd’hui (24 oct.) 3.8 milliards d’êtres humains, soit 49% de la population mondiale, se sont faits injecter des produits expérimentaux modifiant leur fonctionnement cellulaire.

2021, octobre : dans de nombreux pays, le droit à mener librement une existence normale est désormais soumis à l’obligation vaccinale. Une sorte de carte d’identité digitale pour tous, avec traceurs et données médicales intégrés (dont celle de la vaccination) est désormais à l’ordre du jour (Ph. A. 251).

 Que peut-on conclure de cette énumération chronologique ?

Premièrement, que cette pandémie était anticipée, voire préparée, depuis plus de vingt ans.

Deuxièmement,  que certains « savaient » ce qui allait se passer et comment cela allait se passer.  La fondation Rockefeller décrit précisément, en 2010, les confinements, les masques, mais aussi les frontières ouvertes qui vont faciliter la diffusion du virus. Fauci annonce que cela se passera sous le mandat de Trump. La Commission européenne sonde la population de 28 pays et se prépare, plusieurs mois avant l’épidémie, à faire face aux « fausses informations ». La simulation Event-201 est étonnement juste et précise. Etc.

Troisièmement, que la pandémie a été précédée de manœuvres suspectes : création d’ID2020, partenariat GAVI/ID2020, sommet de l’UE sur la vaccination, agitation du club Dolder, simulation de pandémie (Event-201)…

Quatrièmement, que tout a été fait pour écarter l’hydroxychloroquine comme traitement de substitution à la vaccination : classement comme substance vénéneuse, études bidons, interdiction pure et simple (mais aussi assassinats et usine qui part en fumée)…

Cinquièmement, que les Chinois comme les Occidentaux, notamment les Etats-Unis et la France, sont impliqués dans le laboratoire P4 de Wuhan.

Sixièmement, que l’existence du Covid 19 ne doit rien au hasard : c’est un virus artificiel rendu plus pathogène pour l’homme grâce à des financements venus des Etats-Unis via Anthony Fauci, une vieille connaissance de Bill Gates.

Septièmement, qu’il y a une succession stupéfiante de “hasards“. La France construit un laboratoire  P4  en Chine. L’institut Pasteur s’aperçoit l’année même où ce laboratoire est livré que des tubes contenant le SARS ont par hasard disparu de ses locaux. Par hasard, des sommes importantes venues des Etats-Unis parviennent à ce même laboratoire pour rendre un virus SARS plus pathogène à l’humain. En octobre 2019, un virus SARS artificiellement rendu plus dangereux s’échappe par hasard du laboratoire. Il se trouve que, par hasard, le 18 de ce même mois commencent à proximité du laboratoire des compétitions sportives qui expliquent la présence à Wuhan de sportifs, provenant de 80 nations, susceptibles d’avoir diffusé le virus dans le monde entier (le virus est détecté dans les eaux usées de Milan le 18 décembre 2019 ; des scanners effectués à Colmar en novembre 2019 montrent déjà des traces de Covid… Cf. Philippe Aimar, op.cit.). Il se trouve encore que, par hasard, toujours le 18 octobre, des gens qui prédisent une pandémie depuis plus de vingt ans la simulent (quasiment comme elle se produira) afin d’anticiper et de s’accorder sur les mesures à prendre au niveau politique, économique, médiatique ou des « fausses informations ». 

Huitièmement, que la diffusion du virus semble avoir été facilitée : les frontières sont volontairement laissées ouvertes, des centaines de milliers de tests PCR ont été contaminés par le Covid 19, les traitements qui pourraient stopper le virus sont interdits (hydroxychloroquine, ivermectine…) ou ignorés (vitamine D, zinc, activité physique…), les soins avant l’hospitalisation et la réanimation sont, par décision politique, quasiment inexistants….   

Neuvièmement, qu’on ne peut dissocier la pandémie d’une « stratégie du choc » : confinement de la moitié de l’humanité alors qu’il y avait moins de 1000 morts au niveau mondial, exagération du nombre des décès (partout on étiquette comme “morts du Covid“ des accidentés ou des personnes déjà en fin de vie), augmentation du seuil de cycles des tests PCR afin d’obtenir plus de cas positifs, climat anxiogène installé par les médias, etc.

Dixièmement, que ce virus a indéniablement facilité l’agenda des Bill Gates et des Klaus Schwab : Great Reset, obligation vaccinale avec de « nouveaux vaccins », passeport vaccinal, identité numérique (bientôt le puçage des populations ?), contrôle de la population. Dépopulation ?

Nous commençons donc à comprendre globalement ce qu’il s’est passé. Pour le moins tout cela a été anticipé, savamment préparé et patiemment construit (sauf à mettre cette succession de faits sur le compte du hasard). Les gouvernements occidentaux ont été soit passifs, soit complices. Seule la Suède se démarque véritablement. Mais ce qui nous semble encore obscur est le rôle de la Chine.

On ne peut imputer à la Chine la totalité de ce qu’il s’est passé. Nous avons vu que la France, et surtout les Etats-Unis ont, à travers les oligarchies qui les dominent, une responsabilité certaine : sans la France, il n’y aurait pas eu de laboratoire P4 à Wuhan, ni peut-être de transfert dans ce labo de plusieurs centaines de tubes contenant du SARS (comment peut-on voler, sans que personne ne s’en aperçoive, 2349 tubes d’un agent aussi mortel dans un lieu aussi sécurisé que l’Institut Pasteur ?). Sans les Etats-Unis, il n’y aurait pas eu d’étude de gains de fonction. Mais sans une coopération chinoise, le virus n’aurait pas pu s’échapper du laboratoire au "bon moment" (les jeux militaires) pour provoquer une diffusion rapide au niveau mondial. Nous voyons bien les agissements de l’oligarchie, côté occidental, mais nous distinguons mal ceux qui sont à la manœuvre côté chinois : le PCC, l’oligarchie chinoise ou seulement quelques personnalités corrompues œuvrant au sein du laboratoire ?

Quoi qu’il en soit, l’opération Covid initiée par Big Pharma, Big Tech, Bille Gates, l’OMS et le Forum de Davos nous a fait tomber dans un piège dont nous aurons du mal à sortir. Ils n’en resteront pas là, il faut en être certain. Déjà s’annonce d’ailleurs la prochaine “opération“ :

Vous avez aimé vous faire vacciner ? Vous adorerez sauver la planète !

Antonin Campana

 

Le château de cartes du COVID s'effondre : Le groupe d'experts de la FDA sur les vaccins se prononce contre les injections mortelles

https://reseauinternational.net/le-chateau-de-cartes-du-covid-seffondre-le-groupe-dexperts-de-la-fda-sur-les-vaccins-se-prononce-contre-les-injections-mortelles/

 

Les heureux dératiseurs !

Par Philippe W. et Pierre Lefevre

2021.10

Lettre du 31 octobre 2021

Une nouvelle pandémie a vu le jour, une vraie, pas une fausse.

   Cela devient un fléau sanitaire mondial qui provoque des morts partout où il frappe, que ce soit au Vietnam, dans les pays de l’UE, en Australie, en Nouvelle Zélande, aux Etats-Unis, en Irlande, etc…

   De cette nouvelle pandémie, l’OMS et les néonazis génocidaires qui nous gouvernent n’en soufflent mot.

   Pourtant elle est bien réelle et si ce n’est déjà fait, elle va prochainement frapper à la porte de vos proches qui se sont fait injecter, il vous suffit d’observer en silence.

   Cette nouvelle pandémie, se nomme AVC, ou « Accidents Vasculaires Cérébraux » et elle se marie avec une autre pandémie, celle qui se nomme « péricardite », ou inflammation du péricarde, (le péricarde est la structure fibreuse qui entoure le cœur).

   La particularité de ces pandémies, c’est qu’elles ne frappent que ceux qui se sont fait injecter les mortelles saloperies censées les protéger d’une fausse pandémie au faux coronavirus.

   « Ce n’est pas fini, attendez-vous à un véritable tsunami de maladies auto-immunes dès le printemps 2022 ».

   « L’ARNm injectée avec du graphène et à l’Hydra Vulgaris ne peuvent que favoriser et provoquer l’apparition de maladies auto-immunes mortelles à très court terme. Toutefois, il faut un minimum de 48 semaines pour que les processus physiopathologiques se mettent en place, définitivement, dans l’organisme d’un individu « vacciné » avec ces « produits », nous informe un de nos contacts, immunologiste de réputation internationale (qui souhaite rester en vie et continuer à nourrir sa famille en restant anonyme).

 

Nous avons affaire à des eugénistes.

   Face à la véracité du génocide en cours, l’étonnante passivité et soumission de la population française (il y aurait 88 % d’injectés), est sans doute due au fait qu’il est très difficile de reconnaître une réalité qui est moralement inacceptable.

   Surtout lorsque cette réalité est forgée par ceux qui nous assassinent tout en professant à longueur de journée, dans les médias de milliardaires subventionnés, la nécessité de sauver l’Humanité à coups d’injections d’ARNm, de graphène et d’Hydra vulgaris.

   Agir pour sauver l’Humanité, n’y a-t-il pas meilleure conduite à tenir dans une existence ?

   Pour les eugénistes injecteurs, nous ne faisons pas partie de cette Humanité. À leurs yeux, nous ne sommes que des rats, des nuisibles dont ils veulent se débarrasser.

   C’est de cette autre réalité qu’il est si difficile d’intégrer dans son esprit, en continuant tant bien que mal à vivre son quotidien sans s’extraire de la propagande médiatique à la solde de nos assassins.

   Il ne faut pas croire qu’ils sont sans morale, bien au contraire !

   C’est un point clé ! Seulement ils ne partagent pas la même morale que nous qui voyons un frère dans notre prochain.

   D’ailleurs, diriez-vous que la dératisation est amorale ? Non, bien sûr, car il s’agit de nettoyage sanitaire et hygiénique au service de l’Humanité, rien de plus !

   Du nettoyage sanitaire et hygiénique, c’est ce qu’ils font en nous injectant !

   Pour un eugéniste, l’extermination d’une partie de la population est aussi nécessaire que celle des rats lorsqu’ils deviennent trop nombreux.

   Et tout comme les dératiseurs avec les rats, ils n’ont aucun état d’âme à participer directement à l’extermination d’hommes, de femmes et d’enfants qui sont pour eux en surnombre et qui menacent ainsi non seulement l’Humanité, mais également la planète.

   Il s’agit d’un nettoyage ethnique écologique !

   Sauf qu’il s’agit de nettoyage ethnique : ils se débarrassent de l’ethnie occidentale porteuse des valeurs universelles qui ont fondé la démocratie, le libéralisme économique, le droit à la propriété privée et les droits de l’Homme et du citoyen.

   Tout ce dont ils ont horreur et qui dans les phantasmes de ceux qui les suivent et leur obéissent menace la planète, et pourquoi pas, tout le système solaire.

   Un véritable génocide vaccinal

   Ainsi, pour les psychopathes de Davos et de l’OMS, Bill Gates en tête, le génocide vaccinal n’est pas autre chose qu’une dératisation rendue nécessaire !

Il en va simplement de la survie de l’Humanité et de la planète, nous disent-ils, alors qu’il s’agit simplement pour eux d’assurer la pérennité du pouvoir économique et politique qu’ils exercent sur le Monde.

   Le délire eugéniste s’accompagne toujours d’un complexe de supériorité.

   Pour la caste des génocidaires vaccinaux, nous ne sommes que des « inutiles », pour reprendre le mot du néonazi Laurent Alexandre.

   Et notre « inutilité », nous la devons à notre idiotie congénitale, cette idiotie qui nous sortirait, selon eux, du genre humain.

   Ils en sont persuadés, ils peuvent faire de nous ce qu’ils veulent, car nous ne serions que des idiots congénitaux.

   Ils n’ont aucun doute là-dessus, tout comme les dératiseurs ne doutent pas un instant que les rats n’ont aucune chance face à eux.

   Ils sont convaincus qu’au final, ils gagneront

   « Une gare, c’est un lieu où on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien ».

   Le 29 juin 2017, lors de son discours inaugural du campus de start-up « Station F », l’Exterminateur des personnes âgées, Emmanuel Macron, a déclaré dans une ancienne gare à Paris : « Une gare, c’est un lieu où on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien ».

   À ses yeux et à ceux des politiciens professionnels et des hauts fonctionnaires, nous ne sommes rien, tels les rats qui nichaient autrefois dans les gares de France et dont ils ont réussi à se débarrasser.

 

Nouvel article sur FRANCE MEDIAS NUMERIQUE

DERNIÈRES NOUVELLES: L’IRLANDE A DENONCE LES VACCINS COVID19 COMME UNE FRAUDE !

par Mohamed Tahiri

Comment appellerons-nous la ville où 99,7% de la population adulte âgée de 18 ans est entièrement vaccinée et lutte toujours contre le taux d'infection à coronavirus le plus élevé de leur pays ? Vous ne savez pas ? Eh bien, nous l'appellerons Waterford, en Irlande ! La zone électorale sud de la ville de Waterford a un taux d'incidence sur 14 jours de 1 486 cas pour 100 000 habitants, soit trois fois la moyenne nationale, qui s'élève à 493 infections pour 100 000 habitants. – Le temps irlandais  C'est une terrible mise en accusation de la validité et de la fiabilité des clichés de coronavirus pris par cette population. Un vaccin doit protéger les gens contre l'infection par le virus ; son travail est d'arrêter sa propagation, pas d'augmenter son taux d'infection. Eh bien, c'est précisément ce qui s'est passé à Waterford, en Irlande. Cependant, cette ville n'est pas la seule aux prises avec des cas révolutionnaires ! C'est seulement parmi les villes avec la pire image de C-19. Une étude récente a révélé que les personnes vaccinées étaient 13 fois plus susceptibles d'être infectées et sept fois plus susceptibles d'être hospitalisées que la population non infectée dotée d'une immunité naturelle. L'étude a déclaré: ''Cette étude a démontré que l'immunité naturelle confère une protection plus durable et plus forte contre les infections, les maladies symptomatiques et l'hospitalisation causées par la variante Delta du SRAS-CoV-2, par rapport à l'immunité induite par le vaccin à deux doses BNT162b2. Les personnes qui étaient toutes deux précédemment infectées par le SRAS-CoV-2 et ayant reçu une dose unique du vaccin ont obtenu une protection supplémentaire contre la variante Delta. '' Alex Berenson a rapporté : Le gouvernement britannique  avertit que les personnes qui reçoivent les vaccins semblent avoir une réponse immunitaire moins complète au Sars-Cov-2 après l'infection. Peut-être encore plus inquiétant, les scientifiques ont maintenant trouvé des preuves que les vaccins peuvent produire des changements inquiétants à long terme dans le système immunitaire. Le vaccin contre le coronavirus n'est pas aussi efficace que les autorités l'avaient prédit. En fait, ils facilitent des infections plus répandues de variantes du C-19 – des personnes qui savent qu'elles ne prendront plus de vaccins. Les sociétés Big Pharma représentent un gang de menteurs ! En raison de la situation actuelle, les gens ne feront pas confiance au CDC et à la FDA parce qu'ils ont prouvé qu'ils sont une mafia hautement corrompue derrière l'industrie pharmaceutique. Purdue Pharma a créé et soutenu la peste de l'oxycontin qui a tué plus de 500 000 personnes : Purdue admet avoir commercialisé illégalement et de manière trompeuse ses opioïdes, notamment « à plus de 100 prestataires de soins de santé dont la société avait de bonnes raisons de croire qu'ils détournaient des opioïdes » pour en faire un usage abusif ; des médecins payés illégalement pour prescrire plus d'opioïdes ; et pris part à d'autres pratiques frauduleuses et illégales. Purdue dit qu'il a fait tout cela entre 2007 et au moins 2017 – après qu'un  plaidoyer de culpabilité distinct  en 2007 a forcé l'entreprise à payer plus de 600 millions de dollars d'amendes. Comment la FDA est-elle liée à Oxy ? Un haut fonctionnaire de la FDA a approuvé l'étiquetage d'Oxy comme non addictif et a accéléré sa mise sur le marché. Curtis Wright, autrefois  directeur  de la Food and Drug Administration des États-Unis qui supervisait l'évaluation des analgésiques, a obtenu un poste avec une rémunération de 400 000 $ pour la première année chez Purdue Pharma un an après avoir dirigé l'approbation d'OxyContin, selon le livre " Empire of Pain: The Secret History of the Sackler Dynasty ” par Patrick Radden Keefe.- The Business Insider  Je suppose que le coup de coronavirus est encore une fois un déjà vu, mais il est plus répandu que l'oxycontin. Sources: Le temps des Irlandais

 

CONCLUSION

Avez-vous besoin d’autres preuves ? Croyez-vous encore les fables des media dominants, leurs sornettes chiffrées qui vous maintiennent dans la peur et la soumission ? Voulez-vous vivre masqués pour toujours, avec de nouveau vaccins tous les six mois et des gestes barrière qui vous privent de tout contact humain ? Allez-vous voter bientôt pour un nouveau président qui comme ses prédécesseurs, obéira aux ordres des ploutocrates-technocrates-psychopathes qui veulent génocider des millions d’êtres humains et persuader les survivants qu’ils veulent leur bien ?

L’heure du choix est arrivée à qui voulons-nous obéir ? Aux autorités corrompues et dévoyées ou à notre guidance personnelle intérieure qui nous relie à notre corps de lumière et à la sagesse universelle ?

Laissez-moi vous rappeler la loi de l’un qui régit déjà des centaines de milliers de planètes plus évoluées que la Terre

(La Confédération Galactique) :

LA LOI DE L’UN

Pratique numéro 1 : Conscience de l’unité

La Loi de l’Un est la compréhension que tout ce qui existe a été créé par une énergie intelligente et fait part du TOUT-UN. La Loi de l’Un est une science sacrée qui s’occupe des mécanismes de la conscience et des Lois Naturelles qui gouvernent l’Univers. TOUT-UN reconnaît que la Vérité Eternelle est l’Amour Eternel, qui est la conscience organique du Créateur Infini, Dieu. Cet Amour Eternel, lorsqu’il s’incarne, correspond à la lumière intérieure christique qui donne à l’Etre humain sa dimension divine et éternelle. En étant UN avec TOUT, chaque être est protégé éternellement par l’Amour de Dieu.

Pratique numéro 2 : S’aimer soi-même.

L’unité avec tout conduit naturellement à s’aimer, se respecter et s’honorer soi-même. Sentir la force de vie qui coule à travers vous vous permet d’être souverains et d’incarner l’Amour Eternel de Dieu, dans l’expression d’une liberté individuelle qui respecte celle des autres. En se délivrant de la peur et des souffrances dues à l’ignorance, chacun peut devenir l’Amour en action, la manifestation de l’Esprit divin.

Pratique numéro 3 : Aimer les autres.

En apprenant à vous aimer vous-mêmes, vous commencez à pouvoir aimer les autres, en reconnaissant, en respectant et en honorant la précieuse force de vie qui coule à travers eux. Aimer les autres comme vous vous aimez est l’état de naturel de cette souveraineté personnelle dans laquelle vous vénérez autant les autres que vous-mêmes, cette souveraineté qui vous libère de toute échelle de valeur, de toute compétition et de tout besoin de dominer autrui.

Pratique numéro : Aimer la Terre et la Nature.

Il s’agit d’aimer la Terre et toutes ses créations, le peuple des minéraux, des végétaux et des animaux qui sont tous des créatures vivantes et conscientes. Reconnaître la force de vie qui est présente dans toute la création permet d’honorer et de respecter la nature et tous les êtres vivants afin  de vivre en harmonie avec tous.

 Pratique numéro 5 : Rendre service aux autres.

En vous aimant et en honorant votre chemin personnel, trouvez comment aider les autres avec discernement, en évitant les rôles de domination d’autrui, de parasitisme, de vampirisme émotionnel ou de bourreau-victime. Agissez dans l’amour inconditionnel, la fluidité de chaque instant, sans assujettir l’autre ni dépendre de lui. Lorsque plusieurs êtres humains agissent de concert au service des autres, il se produit un échange d’énergie entre eux qui assure un développement puissant de leur conscience. Plus vous amplifiez le champ d’énergie du service à autrui, plus la joie, l’harmonie et  mille cadeaux merveilleux peuvent emplir votre vie. Plus vous agissez au service du Plan Divin, la Loi de l’Un, plus vous recevez le soutien spirituel de la force de Dieu et pouvez sentir sa présence aimante.

Pratique numéro 6 : Expansion de la conscience.

Apprenez à développer votre clarté intérieure et votre intégrité en accroissant votre conscience. Pour que votre identité spirituelle s’affirme toujours plus, il faut discipliner votre mental intellectuel. Si l’Ego règne, il repousse toute autorité autre que la sienne. Si le corps mental multiplie les obstacles, vous ne pouvez pas faire l’expérience de votre identité spirituelle. Pour l’expansion de la conscience, le premier pas consiste à être attentif à la qualité de vos pensées et de vos croyances. Le second est d’apprendre à entrer dans le silence. Laissez vos émotions sortir du corps physique (comme le font les petit-enfants) pour calmer votre mental désordonné, pacifier votre Ego et entrez dans l’espace intérieur de la tranquillité. Vous pourrez alors recevoir la guidance de votre âme, ce Christ intérieur qui vous conduit hors des peurs et des dogmes vers une conscience en constante expansion dans les Royaumes de la Paix et de l’Amour.

Pratique numéro 7 : La co-création responsable.

Plus vous assumez votre identité spirituelle et laissez couler à travers votre être l’amour éternel, plus vous pouvez suivre la guidance qui vous montre comment co-créer avec Dieu, en percevant l’intelligence de son Plan. En suivant la voie spirituelle, votre vie s’épanouit et devient toujours plus consciente et plus lumineuse. La joie, la paix et la plénitude vous nourrissent à tout moment. En co-créant de façon consciente et responsable avec Dieu vous coopérez avec toutes les manifestations de la vie divine. Vous ne cherchez plus à posséder ou à contrôler qui que ce soit, vous êtes libérés des désirs, des aversions et des jeux de pouvoir. Vous êtes des gardiens de la Vie qui agissent en partenaires de Dieu, au service des autres, et cela vous libère, et pour toujours, de tout lien karmique. Vous êtes un souverain divin, resplendissant de lumière, d’amour et de conscience qui vit en harmonie avec tous les êtres vivants sur la Terre et sur toutes les planètes de la galaxie. Vous devenez alors  un citoyen galactique à part entière !

Tal SCHALLER

 

Message reçu ce jour au réveil sur LE SENS DE LA VIE

Maître Johanne Razanamahay

 31.10.2021

Vous existez pour évoluer en élevant toujours plus la Conscience Divine en entretenant le règne de la Lumière qui est le berceau de toutes les formes de Vies

Vous vivez pour pour vous épanouir au nom du règne de la Vie partout dans l'Univers même si vous avez oublié pour la plupart les outils et moyens naturels de la santé

Vous existez pour briller d'intelligence et de sagesse en faisant rayonner le monde  même si beaucoup ne comprennent pas bien ce que cela veut dire et entraine comme conséquence pour se laisser casser par la modestie et l'humilité castrantes pour ne pouvoir assumer avec force et joie

Vous vivez pour être satisfaits et heureux en assainissant l'environnement et l'atmosphère avec vos enchanteurs états partout partout...

Vous vivez pour Aimer car c'est l'Amour qui vehicule la musique des Caresses et les chants vibratoires de Tendresse encouragent à exister pour la continuité de la Vie

Vous existez pour le bonheur de tous les Êtres Vivants en faisant vibrer plus fort tous les Éléments producteurs de la Sacrée Alchimie et en embellissant magnifiquement la Charmante Nature

Vous êtes de l'Amour, de la Puissance et de la Joie conus pour s'amuser, pour rire joyeusement et pour chanter pour l'entretien de ces étoiles qui brillent dans vos yeux.

Ce qui fait battre la musique de vos cœurs et colorent prodigieusement les astres et les étoiles.

C'est pourquoi vous devez vous en souvenir et vous relever avec Foi et Courage de toutes vos chutes pour les rappeler à tous, en eduquant les immatures et en soignant les "possédés" déséquilibrés et malades.

Parce que la méchanceté et la destruction ne font pas partie des Lois Universelles au Service de la Santé, de la Vie et du Bonheur. 

 

DERNIERE HEURE 

une lettre remarquable/

 Le 27 octobre 2021

Docteur Hervé STAUB

68140 MUNSTER

Lettre ouverte à

Monsieur Jean CASTEX Premier Ministre

Monsieur Olivier VERAN Ministre de la Santé

Mesdames et Messieurs les Députés et Sénateurs

Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre de la Santé,

Mesdames et Messieurs,

Dans le cadre de la crise actuelle et en tant que médecin, après m’être largement documenté à partir de nombreuses sources toutes vérifiables, je tenais à vous faire part de mes réflexions. Je souhaite que vous les considériez en toute objectivité, en faisant abstraction de toute tendance partisane quelle qu’elle soit, de sorte que vous ne puissiez plus dire ignorer les éléments ci-après exposés.

Depuis maintenant plusieurs mois, en raison de l’épidémie de SARS-COV 2, il a été préconisé comme seul traitement l’injection d’une substance qualifiée à tort de vaccin. Cette substance, selon les règles pasteuriennes, n’est en effet pas un vaccin mais une thérapie génique en phase 3 d’expérimentation, ayant reçu une autorisation de mise sur le marché provisoire. Cette AMM provisoire a été attribuée à la condition de l’absence de tout autre traitement efficace. Or, contrairement à toutes les déclarations officielles, reprises et diffusées par la plupart des médias, des traitements et des moyens de prévention efficaces existent. J’y reviendrai ultérieurement.

Vous n’ignorez pas que les substances injectées, dénommées vaccins, sont expérimentales (cf. le produit de Pfizer qui est en essai de phase 3 jusqu’en janvier 2023). Par conséquent, leur injection est contraire à la loi, si l’on se réfère à la Convention d’Oviedo, à la déclaration d’Helsinki et au Code de Nuremberg. Ce sont des traitements expérimentaux administrés en l’absence de consentement libre et éclairé de la part des personnes injectées. En effet, la majorité des sujets injectés ignore la composition de la soupe « vaccinale ». Plusieurs scientifiques dont le Docteur R. Young, ont mis en évidence dans le « vaccin » de Pfizer, de l’oxyde de graphène, des particules de Trypanosoma cruzi responsable du SIDA et de nombreuses nano particules de divers métaux. Dans le produit d’Astra Zeneca, outre l’oxyde de graphène, les scientifiques ont décelé des particules d’acier inoxydable, du poly-éthylène-glycol (PEG) et de l’alcool éthylénique, substances cancérigènes.

Les pseudo-vaccins actuels n’empêchent ni de contracter la maladie, ni de faire des formes graves, ni de la transmettre, contrairement à ce qui est affirmé en boucle par

les médias officiels. Vous avez comme exemples flagrants les pays champions de la « vaccination » : Israël, la Grande Bretagne, l’Islande, Singapour ou encore Hong Kong.

Par ailleurs, plusieurs agences sanitaires dénoncent l’immunité collective obtenue par la « vaccination » et qui n’est qu’un mythe. Selon ces agences et plusieurs épidémiologistes, « obtenir l’immunité collective par la vaccination générale est hors d’atteinte ». D’ailleurs, il est à présent bien prouvé que l’immunité obtenue naturellement est nettement supérieure à celle donnée par la « vaccination ».

Ces traitements expérimentaux, qualifiés à tort de vaccin, représentent un danger réel en raison de leur composition, non seulement pour les adultes mais aussi pour les enfants et les adolescents. Vous trouverez tous les chiffres des décès et des effets secondaires graves liés aux pseudo-vaccins sur les sites officiels du VAERS aux Etats-Unis et d’Eudravigilance pour l’Europe. A titre d’illustration, à la date du 10 septembre 2021, le VAERS a enregistré 14.925 décès sur plus de 3,1 millions d’accidents graves secondaires à l’injection. Il y a également eu 1614 décès foetaux chez les femmes ayant reçu un « vaccin » anti-covid, alors qu’aucun décès foetal n’a été déploré en 2021 chez les femmes enceintes ayant reçu un vaccin anti-grippal.

Pourquoi alors continue t’on de recommander aux femmes enceintes de se faire injecter avec cette thérapie génique ? Pourquoi le déni des traitements peu coûteux dont l’Ivermectine, ayant prouvé leur efficacité sur de larges tranches de la population dans différents pays ? Ainsi, à titre d’exemple pour l’Ivermectine, voici quelques chiffres :

à ce jour, il y a eu 31 essais contrôlés randomisés. Tous ont établi que l’ivermectine réduisait considérablement les taux de mortalité et d’hospitalisation, ainsi que le risque de contracter le covid. En Inde, dans l’Uttar Pradesh, avec une population de 241 millions d’habitants, au 10 septembre 2021, seulement 11 cas ont été enregistrés et pas un décès. Une réussite similaire fut notée en Indonésie après que le gouvernement ait autorisé en juillet 2021 l’usage du médicament, alors que le variant delta faisait des ravages. Mêmes réussites au Mexique et au Pérou.

Avec de telles preuves qui sont, je le répète, vérifiables, pourquoi ce type de traitement (et il en existe d’autres) n’est-il pas conseillé en France alors qu’il est inoffensif, pourquoi ne parle t’on en boucle que du pseudo-vaccin ? La réponse à cette question est simple : si l’on admettait l’existence de remèdes efficaces, l’AMM temporaire serait annulée et les injections géniques perdraient toute leur raison d’être. Je vous laisse tirer vos propres conclusions.

Pourquoi envisage-t-on d’injecter les enfants et les adolescents alors qu’ils ne constituent pas un facteur réel de transmission du virus (cf. des études de l’INSERM, notamment à propos de l’enfant des Contamines). Par conséquent, les enfants sains ne peuvent espérer aucun bénéfice personnel des injections, alors qu’en revanche ils ne sont pas à l’abri d’effets secondaires graves. Pourtant certains « experts », niant les faits établis, prétendent que la « vaccination » des enfants serait utile pour contrôler le covid et protéger leurs ainés. Alors qu’il n’en est rien.

Au total, et il est fondamental de le souligner, les pseudo vaccins de Pfizer, Astra Zeneca, Moderna et Janssen sont des agrégats complexes de nano particules d’oxyde de graphène, composés de divers nano éléments fixés à des acides nucléiques génétiquement modifiés d’ARNm, provenant de cellules animales et de cellules foetales avortées. Ces ingrédients sont hautement magnéto-toxiques, cytotoxiques et génotoxiques pour les membranes cellulaires des plantes, des insectes, des oiseaux, des animaux et des humains, ainsi que pour leur génétique. Ceci a déjà entrainé de graves accidents (estimés à plus de 500 millions de par le monde) et / ou la mort (estimée à plus de 35 millions).

En conclusion, il faut rejeter toute obligation « vaccinale » pour quelque raison que ce soit, en particulier chez les enfants, dont on ignore toutes les répercussions à moyen terme et a fortiori à long terme.

En revanche, il faut préconiser la stimulation des défenses immunitaires naturelles et des actions préventives, en plus des gestes barrières.

Pourquoi n’en parle-t-on jamais sur les médias officiels, pourquoi ne voit-on pas sur les plateaux télé officiels les scientifiques de haut niveau (et ils sont nombreux) pouvant prendre le contre-pied de ceux qui s’y retrouvent invariablement et qui n’ont d’autre discours que celui de la « vaccination » ?

Probablement, pour un certain nombre d’entre vous, Mesdames et Messieurs, je vais être qualifié de « complotiste ». Que cela ne tienne, j’en serai honoré.

Mais pour les autres qui ne se voilent plus la face, je les laisse libres de leurs réflexions et des conclusions qu’ils en tireront en toute honnêteté.

Recevez, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre de la Santé, Mesdames et Messieurs les Députés et Sénateurs, l’expression de ma respectueuse considération.

Docteur Hervé STAUB

 

Nouvel article sur L'Informateur.


REPORTAGE : Plus de 400 jets privés à la consommation vorace transportent des fraudeurs du changement climatique à la COP26… Les avions vides sont obligés de parcourir 30 miles depuis l'aéroport pour éviter les embouteillages.

Pendant des décennies, les mondialistes qui ont promis de "sauver le monde" se sont efforcés de convaincre les particuliers et les entreprises d'accepter de se faire voler leurs revenus et leurs libertés au nom du "changement climatique d'origine humaine". Malheureusement, ces dernières années ont prouvé au monde entier à quel point il est facile d'obtenir l'adhésion de nations entières lorsque les dirigeants mondialistes se réunissent et demandent aux citoyens de rentrer dans le rang. Qui aurait cru que c'était si facile ? Il n'a fallu que quelques mois pour qu'un virus artificiel sorte d'un laboratoire de la Chine communiste et prive les citoyens des pays libres du monde entier des droits et libertés que Dieu leur a donnés.

Alors que des Australiens sont menottés et arrêtés pour s'être assis sur le sable près de l'océan et que des Américains sont licenciés pour avoir refusé de se faire vacciner contre le COVID, des milliardaires du monde entier montent dans leurs jets privés gourmands en carburant pour trouver de nouveaux moyens de priver les citoyens ordinaires d'encore plus de droits (aussi impossible que cela puisse paraître).

Le fondateur d'Amazon et multimilliardaire Jeff Bezos, le "président du sous sol" Biden, le spectacle de clowns du Royaume-Uni, qui comprend Boris Johnson et l'arrogant prince Charles, qui a passé toute sa vie à faire un pied de nez aux Britanniques ordinaires, ont rejoint de riches PDG et des dirigeants mondiaux radicaux à Glasgow pour décider de la manière dont ils peuvent imposer des charges fiscales écrasantes aux citoyens des nations libres du monde entier, afin de réparer le temps.

Les hypocrites du climat, qui ont pris l'habitude de dire aux autres comment vivre leur vie tout en crachant plus de gaz à effet de serre en une semaine que des villes entières, ont une fois de plus été démasqués par des médias honnêtes pour leur hypocrisie démesurée.

Le Daily Mail rapporte que le Gulf Stream de Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, qui a coûté 48 millions de livres sterling, a mené un défilé de 400 jets privés à la COP26, dont le prince Albert de Monaco, des dizaines de membres de la famille royale et des dizaines de PDG "verts", alors qu'un extraordinaire embouteillage a obligé les avions vides à parcourir 30 miles pour trouver un espace de stationnement.

M. Bezos, qui donne régulièrement des conférences sur le changement climatique, est arrivé à Glasgow après avoir célébré le 66e anniversaire du fondateur de Microsoft, Bill Gates, sur un superyacht à 2 millions de livres sterling par semaine au large des côtes turques, un événement qui a suscité de nouvelles accusations d'hypocrisie écologique. Selon les rapports, il a rejoint le bateau en hélicoptère.

L'hypocrisie était à son comble lorsque le président du Nigeria, pays extrêmement pauvre, s'est rendu au sommet des hypocrites en jet privé.

Quelqu'un se demande-t-il pourquoi les médias d'entreprise refusent de rapporter la vérité sur ces imbéciles de milliardaires hypocrites et ces dirigeants élus de gauche qui vont passer une semaine à comploter sur la façon de voler nos revenus afin de pouvoir relever Dieu de ses fonctions de régulateur du temps ?