BLOG 54 de Tal SCHALLER

Chers amis

Le sanitarisme et le covidisme sont en train de s’écrouler : le poids des mensonges finit par faire tomber les murs érigés par les medias et les politiciens corrompus, obéissants aux ordres de Nouvel Ordre Mondial

 

David Pujadas : « Pour 12 millions de cas Omicron, on a eu 200 personnes en réa, ce sont des faits ! »

Publié le 20 janvier 2022

On a envie de dire : jeu, set et match ! Circulez, y’a plus rien à voir ! Il semble que la vérité qui prenait l’escalier est de plateaux sponsorisés. LCI, par la voix de David Pujadas, a confirmé que Omicron contamine la population comme le ferait un vaccin à virus vivant atténué et rend ainsi possible l’immunité collective.

Il y a quelques moins encore on l’aurait traité de « complotiste » !

UN GRAND MOMENT !


Pays-Bas

Aux Pays-Bas, un nouveau député Gideon van Meijeren demande au Premier ministre Mark Rutte ce qu’il pense du livre de Klaus Schwab, The Great Reset et dévoile, preuve à l'appui, le mensonge de ce dernier ! pic.twitter.com/MchZv3n1YM

 

Vous trouverez ci-dessous des infos utiles pour sortir de la propagande des medias et pouvoir penser par vous-même !

 

Nouvel article sur L'Informateur.

Grande-Bretagne : Le gouvernement britannique admet que les vaccins ont endommagé le système immunitaire naturel des personnes doublement vaccinées.

par Qactus


ENFIN ÇA TOMBE

Le gouvernement britannique admet que les vaccins ont endommagé le système immunitaire naturel des personnes doublement vaccinées.

Le gouvernement britannique a admis qu'après une double vaccination, on ne sera plus jamais en mesure d'acquérir une immunité naturelle complète contre les variantes du Covid - ou éventuellement contre tout autre virus.

Regardons donc la "vraie" pandémie commencer maintenant ! Dans son "Rapport de surveillance du vaccin COVID-19" de la semaine 42, l'autorité sanitaire britannique
reconnaît, à la page 23, que "les niveaux d'anticorps N semblent être plus faibles chez les personnes infectées après deux doses de vaccin".

Il est également précisé que cette baisse des anticorps est en fait permanente. Qu'est-ce que cela signifie ? Nous savons que les vaccins n'empêchent pas l'infection ou la transmission du virus (en fait, le rapport indique ailleurs que les adultes vaccinés sont désormais beaucoup plus susceptibles d'être infectés que les adultes non vaccinés).

Les Britanniques constatent maintenant que le vaccin altère la capacité de l'organisme à produire des anticorps après l'infection, non seulement contre la protéine spike, mais aussi contre d'autres parties du virus.

En particulier, les personnes vaccinées ne semblent pas produire d'anticorps contre la protéine de la nucléocapside, l'enveloppe du virus, qui est un élément crucial de la réaction chez les personnes non vaccinées.

À long terme, les personnes vaccinées sont beaucoup plus vulnérables à d'éventuelles mutations de la protéine spike, même si elles ont déjà été infectées et guéries une ou plusieurs fois.

Les personnes non vaccinées, en revanche, acquerront une immunité durable, voire permanente, contre toutes les souches du prétendu virus après l'avoir contracté naturellement, ne serait-ce qu'une fois.

Les premières compagnies d'assurance font marche arrière, car une énorme vague de dommages les attend.
Anthony Fauci confirme que le test PCR ne permet pas de détecter les virus vivants.

Anthony Fauci confirme que ni le test antigène, ni le test PCR ne permettent de dire si quelqu'un est contagieux ou non !

Tous les fondements de la soi-disant pandémie sont donc caducs.

Le test PCR était le seul indice d'une pandémie. Sans test PCR, pas de pandémie

Pour tous les collaborateurs de la presse, les médecins, les avocats, les procureurs, etc. C'est la dernière clé, la preuve ultime que toutes les mesures doivent être levées immédiatement

VEUILLEZ PARTAGER EN MASSE

Source

Qactus | 25 janvier 2022 à 14 h 39 min | Catégories : COVID-19Grande Bretagne | URL : https://wp.me/pbYbqw-vAf

 

 

France media numérique : Le nombre de décès liés au football en décembre 2021 a atteint la moyenne annuelle des 12 dernières années.

 

 

La lettre confidentielle de

LIBRE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ

 

POUR UNE FRANCE CITOYENNE ET NOS LIBERTÉS RETROUVÉES

« Un excès de décès indique un programme (« agenda ») de dépeuplement »

(« Excess Deaths Point to Depopulation Agenda »)

 

   Le 5 novembre 2021, Mike Yeadon (ex-vice-président de Pfizer) donna une interview à Mike Whitney pour le très sérieux site Web « The Unz Review », qui fut créé en 2013 par Ronald Keeva Unz.

   Au sujet de ce dernier, précisions qu’avant de se lancer en politique aux États-Unis (républicain qui milite constamment pour l’augmentation du salaire minimum), Ronald Keeva Unz a fait fortune dans la Silicon Valley (il a également créé « Wall Street Analytics » à New York en 1988, société qui a été rachetée en 2006 par la société de notation Moody's). Ronald Keeva Unz dirige « The Unz Review » dont il est également le rédacteur en chef.

Ronald Keeva Unz

Mike Yeadon

   « Je pense qu’il est très probable que la prochaine phase impliquera des décès à une échelle qui éclipsera les allégations de “décès par Covid-19” » Mike Yeadon.

   Dans cette interview, Mike Yeadon commente l’incompréhensible hausse de mortalité en 2021, par rapport à 2020, dans les pays où la politique étatique a quasiment rendu les injections obligatoires.

   Ils se débarrassent des personnes âgées en premier !

   À Libre Consentement Éclairé, nous n’avons toujours pas « avalé » le silence total, et complice, des politiciens professionnels et de leurs roquets-carpettes (qu’ils soient « journalistes », pseudo-experts, pseudo-médecins), qui officient dans les médias subventionnés, au sujet des 25 ou 35 000 personnes âgées qu’ils ont véritablement « assassinées » dans les EHPAD en 2 mois en 2020.

   Lorsque le professeur Christian Perronne a annoncé cela, l’intégralité de la classe politico-médiatique française, et jusqu’à ce jour, fut prise de coma intellectuel : aucune réaction, aucune question, rien, électroencéphalogramme politico-médiatique français totalement plat à ce sujet (un grand commis de l’État annonce « qu’on » a provoqué la mort d’entre 25 et 35 000 personnes âgées par refus de soins et injections de Ri – vo – tril, et il ne se passe rien, comme si cela avait été normal et attendu, comme on attend la neige l’hiver en montagne, comme si cela était prévu).

   Mais, « assassiner » les personnes âgées par refus de soins ou en les piquant à coup de Ri – vo – tril dans les EHPAD et autres résidences de personnes âgées mal en point n’est pas suffisant aux mondialistes et aux hommes de Davos, il leur faut également s’attaquer aux personnes âgées en bonne santé ou, en tous les cas, qui sont encore suffisamment autonomes pour ne pas vivre dans des mouroirs à vieux.

   Et pour eux, l’absence de soins ou les piqûres de Ri – vo – tril ne sont pas disponibles, ce qui n’est pas un obstacle, puisque la principale arme de dépopulation produite par Pfizer & co reste les injections à l’ARNm, au graphène et autres mortelles saloperies, et là, il existe une disponibilité universelle.

   L’exemple de la hausse de la mortalité chez les personnes âgées provoquée par les injections de Pfizer & co en Écosse.

   La hausse de mortalité en Écosse fin 2021 est retenue à titre d’exemple du lien qui ne pourrait qu’exister entre ce que nous appelons depuis plus d’un an, « les mortelles injections » et l’explosion de la mortalité chez les personnes âgées.

   Et à la question « Pourquoi la mortalité en Écosse est-elle plus élevée en 2021 qu’en 2020 ? », la réponse de Mike Yeadon est limpide : « Parce que plus de gens meurent. Et la raison pour laquelle plus de gens meurent est que plus de gens ont été vaccinés. En d’autres termes, il y a un lien entre la hausse de la mortalité et le vaccin contre le Covid-19. »

En marron, mortalité chez les 15-44 ans, en gris, chez les 45-64 ans, en jaune, chez les 65-74 ans,

en bleu chez les 75-84 ans et en vert chez les plus de 85 ans.

   Le coup de la « preuve » manquante.

Dès que l’on établit ne serait-ce que l’éventualité d’un soupçon de la possible existence d’un lien entre des décès et les mortelles injections de Pfizer & co, les « roquets-carpettes » des hommes de Davos vous lancent, tout sourire jusqu’aux oreilles : « vous n’avez aucune preuve de ce que vous affirmez, vous ne pouvez pas le prouver, c’est une affirmation mensongère » (alors qu’ils n’abordent jamais cette question avec les décès attribués au prétendu Covid-19 alors qu’ils sont dus par exemple à un cancer en phase terminale ou à un accident de la circulation : il faut savoir que si vous mourez d’un cancer en phase terminale, l’hôpital et le médecin traitant toucheront une partie des 8 milliards et 475 millions d’euros réservés au « surcroît d’activité » que votre mort a provoqué, les primes « Covid » pouvant atteindre 1 500 €).

   « La mortalité toutes causes confondues n’est pas seulement en légère hausse, mais elle dépasse largement la moyenne des cinq dernières années. »

   Anticipant les réactions de meutes « roquets-carpettes » qui se nomment entre eux « journalistes » et qui sont aux ordres de Bill Gates, Mike Whitney, l’interviewer lui sort le fameux « Vous ne pouvez pas le prouver » et Mike Yeadon de répondre : « Vous avez raison, je ne peux pas. Les preuves sont toutes circonstancielles. Mais elles sont tout de même convaincantes. Par exemple, l’augmentation de la mortalité ne se produit pas seulement en Écosse. Elle apparaît dans de nombreux pays qui ont lancé des campagnes de vaccination de masse plus tôt dans l’année. Ils constatent tous une hausse significative de la mortalité toutes causes confondues. Pourquoi cela ? Que font-ils différemment en 2021 de ce qu’ils faisaient les années précédentes ? (…) Pourquoi y-a-t-il plus de gens qui meurent en 2021 qu’en 2020 ? Et n’oubliez pas que la mortalité toutes causes confondues n’est pas seulement en légère hausse, mais qu’elle dépasse largement la moyenne des cinq dernières années. »

   Hausse des décès en Allemagne.

   Mike Yeadon ajoute « Regardez ce récent article d’Alex Berenson (écrivain et ancien journaliste du New York Times qui a été, tout comme nous, banni de Tweeter à cause de ses révélations) sur Substack (plateforme de mise en ligne d’articles) : « L’Écosse compte 87 % d’adultes vaccinés ; le nombre de décès hebdomadaires est désormais supérieur de 30 % à la normale. (…) Ajoutez l’Allemagne – la nation la plus peuplée d’Europe – aux pays qui connaissent une mortalité anormalement élevée, toutes causes confondues, qui n’est PAS liée au Covid. En septembre, l’Allemagne a signalé près de 78 000 décès, soit plus de 10 % de plus que le chiffre attendu…»

   Hausse inexpliquée des décès au Danemark, en Finlande, en Norvège, en Irlande, en Israël, au Royaume-Uni.

   La suite de l’interview est consacrée à ces hausses de décès inexpliquées et non-associées au prétendu Covid-19 par les autorités sanitaires de ces pays.

   Alors que les morts étiquetés « Covid-19 » par les autorités sanitaires elles-mêmes étaient proches de zéro, on apprend qu’il y a eu plus de décès, toutes causes confondues, au Danemark entre juillet et novembre 2021 et que lors des mêmes périodes entre 2011 et 2021 (10 ans).

   Des mortelles injections qui ciblent prioritairement les jeunes.

   En France, aucun des « roquets-carpettes » et aucun des politiciens professionnels ou des candidats médiatiquement déclarés à la future élection présidentielle ne nous parle de ces plus de 200 athlètes de haut niveau qui s’écroulent, morts pour la plupart, sur des terrains de sports alors qu’ils étaient en parfaite santé, mais s’étaient fait injecter (selon la FIFA il y aurait 500 % d’augmentation des crises cardiaques chez les joueurs de foot professionnels).

   Pourtant, et contrairement aux personnes âgées assassinées dans les EHPAD, nous sommes convaincus que le scandale de ces morts éclatera prochainement, pourquoi ? Tout simplement à cause des milliards que charrie le foot professionnel et de l’extrême fragilité financière que peut provoquer pour un club la perte d’un de ses meilleurs joueurs.

   Les personnes âgées qui meurent en EHPAD ne menacent de ruiner aucun millionnaire, la mort du meilleur attaquant et du meilleur buteur d’un club de foot en coupe d’Europe, si.

   Mike Yeadon commente également un graphique qui avait été publié sur Tweeter avant qu’il ne soit supprimé : « Ce qui est si inquiétant dans ce graphique, c’est qu’il montre comment les vaccins ciblent les jeunes : “Alors que les décès dus au COVID ont largement concerné les personnes âgées, ce sont les jeunes qui supportent le poids des « effets indésirables graves » (blessures) dus aux « vaccins ». Selon VigiAccess, la base de données des événements indésirables de l’Organisation mondiale de la Santé, 41 % des plus de 2,4 millions de lésions vaccinales signalées à ce jour (début novembre 2021) concernent les moins de 44 ans, et seulement 6 % les plus de 75 ans” ».

   Autres faits et chiffres pour le Royaume-Uni

Entre le début du mois de juillet et le début du mois d’octobre 2021, il y a eu des milliers de décès supplémentaires qui n’ont pas été causés par le coronavirus et selon la majorité des experts de la santé, cette situation est tout à fait inhabituelle pour l’été, avec et selon les données de « Public Health England » (PHE) :

   - 1 700 décès associés aux « vaccins » anti-covid apparaissent dans le système de notification des événements indésirables « Yellow Card ».

   - 2 103 décès supplémentaires pour des cardiopathies ischémiques (insuffisance d’apport de sang généralement provoquée par l’obstruction d’un vaisseau sanguin par un caillot).

   - 1 552 décès supplémentaires pour des insuffisances cardiaques.

   - 760 décès supplémentaires pour des maladies cérébrovasculaires (AVC, ruptures d’anévrismes).

   - 3 915 décès supplémentaires ont concerné d’autres maladies de la circulation sanguine.

En pourcentage, cela nous donne :

   - Insuffisance cardiaque : 24 % de décès de plus que ceux inscrits dans la base des données de référence pour la même période pendant les années précédentes.

   - Cardiopathies ischémiques : 19 % de décès de plus que ceux inscrits dans la base des données de référence pour la même période pendant les années précédentes.

   - AVC : 16 % de décès de plus que ceux inscrits dans la base des données de référence pour la même période pendant les années précédentes.

   - Autres maladies de la circulation sanguine : 18 % de décès de plus que ceux inscrits dans la base des données de référence pour la même période pendant les années précédentes.

   Qui va passer sans encombre 2022 ?

   À Libre Consentement Éclairé, on ne peut qu’être d’accord avec Mike Yeadon lorsqu’il précise : « Toutes ces affections cérébrovasculaires, cardiaques et circulatoires ne sont pas tombées du ciel en 2021. Il s’agit de lésions générées par les « vaccins » (injections). (…) Et elles sont toutes liées à la protéine spike qui est le « mécanisme d’action biologique qui endommage les vaisseaux sanguins, les organes, et provoque des caillots sanguins, et qui peut tuer un être humain ».

   Enfin, aux États-Unis et selon le Centers for Disease Control and Prevention (CDC), à ce jour 100 millions de personnes auraient déjà survécu au Covid et posséderaient désormais cette fameuse immunité naturelle dont, en France, les assassins en blouse blanche qui pullulent dans les médias veulent nous convaincre qu’elle n’existe pas et qu’il n’y aurait que l’immunité provoquée par les injections qui tuent, mais qui leur rapportent tant.

   Toujours selon le CDC, 190 millions de personnes auraient été doublement vaccinées. Vont-elles passer l’année 2022 sans cardiopathie, sans insuffisance cardiaque, sans AVC et sans autres maladies de la circulation sanguine ?

   « Une pandémie qui a été prévue, qui a fait l’objet d’une planification, qui fait partie de leur agenda depuis de nombreuses années »

   Cette fois, c’est le célèbre avocat Reiner Fuellmich qui dénonce le plan des mondialistes milliardaires et des psychopathes de Davos, lors d’une conférence de presse tenue hier à Bruxelles, le 23 janvier 2022.

   Il ajoute : « Nous savons que les tests sur lesquels les mesures sont basées ne peuvent rien nous dire, et qu'il n'y a pas d’infection asymptomatique, nous savons que ce virus, qu’il soit naturel ou artificiel, n’est pas plus dangereux que la grippe commune ! Ce qui est dangereux par contre, extrêmement dangereux, ce sont ces injections appelées « va x ins ». Il faut mettre une fin à tout cela et nous y arriverons (…) Nous devons nous débarrasser des structures globales sur lesquelles la clique de Davos essaye d’avoir la mainmise. »

 

Sur le net : Prof. Christian Perronne : "Si on avait généralisé le protocole du Pr Raoult [ au lieu de le calomnier] on aurait évité 25.000 morts."

Pour l'assassin d'une personne, on a une idée de la sanction encourue.

Pour celui qui a causé en toute conscience et préméditation un nombre renversant de décès, on vote pour lui ?

 

KLA.TV : Sans argent liquide = le seuil de l¹enfer (par Ivo Sasek).

https://qactus.fr/2022/01/23/kla-tv-sans-argent-liquide-le-seuil-de-lenfer-p
ar-ivo-sasek/

Le but des mondialistes, c’est « vous ne posséderez plus rien mais vous serez heureux »… ils avancent vers la suppression de l’argent liquide ! Très bien démontré par Ivo SASEK

 

FRANCE MEDIAS NUMERIQUE

Le scandale financier et sanitaire des tests PCR anticovid répétitifs

https://nouveau-monde.ca/le-scandale-financier-et-sanitaire-des-tests-pcr-anticovid-

Par Gérard Delépine

Depuis mai-juin 2020, la propagande gouvernementale nous rabâche :

« testez-vous, pour vous protéger et protéger les autres ».

Cette propagande a reçu un accueil enthousiaste et populaire bien conditionné par des médias aux ordres diffusant un message unique. Certains anxieux se sont fait tester plusieurs fois par jour aboutissant à réaliser plus de 2 millions de tests en un seul jour début janvier 2022, et à une dépense de plus d’un milliard d’euros pour le seul mois de décembre 2021.

Pourtant l’intérêt des dépistages chez les asymptomatiques n’a pas été démontré.

Le rôle d’un gouvernement est de gérer l’argent public au mieux, en attribuant les ressources là où elles sont utiles, en se guidant sur des bilans réguliers coût/efficacité, mais pour les tests (qui ont été élevés au niveau d’un tabou), cela n’a jamais été fait. Toute critique semble quasiment blasphématoire.

Le dépistage massif au moment des fêtes de Noël 2021 a-t-il été utile ?

Le but des tests est officiellement de dépister les asymptomatiques supposés contaminants pour les isoler et casser ainsi la chaîne des contaminations. Si cela était efficace, on devrait observer, une à deux semaines après un dépistage massif, une baisse franche des nouveaux cas quotidiens. Les chiffres et les courbes publiés par l’Organisation Mondiale de la Santé permettent de vérifier l’évolution inverse.

L’« épidémie de tests » a commencé début novembre 2021 et s’est accélérée depuis cette période, depuis que le gouvernement veut maintenir la peur et convaincre la population de vacciner les jeunes et les enfants.

Cette augmentation massive du nombre de nouveaux cas journaliers ne résulte pas seulement de l’augmentation forte du nombre de tests réalisés (le pourcentage de tests positifs a également augmenté durant cette période).

Durant ces derniers mois, le dépistage massif n’a donc pas permis de limiter la progression de l’épidémie.

 

Pourquoi le dépistage des asymptomatiques est inutile

Le dépistage anticovid par tests PCR mis au point par Drosten, le conseiller d’Angela Merkel, et imposé par l’OMS dès janvier 2020 repose sur deux hypothèses : la supposée spécificité des tests et le caractère soi-disant contaminant des personnes testées positives. Or aucune de ces deux hypothèses n’est vraie.

Chez une personne ne présentant aucun signe clinique, la positivité d’un test PCR n’indique absolument pas qu’elle est malade, ni qu’elle le deviendra, ni qu’elle est porteuse de virus, ni qu’elle peut le transmettre.

Ces constatations ont initialement été faites dès septembre 2020 sur 3790 cas positifs.[1]

De même aucun des 300 asymptomatiques positifs en PCR dépistés autour de Wuhan (10 millions de personnes testées)[2] ne s’est révélé porteur de virus cultivable, ni contaminant, ni atteint par la maladie après un mois de surveillance.

 

La spécificité du test PCR Covid est très incertaine[3]

En septembre 2020 un article du Lancet[4] soulignait le manque de spécificité du test et le danger de ne pas le confronter aux éléments cliniques.

«Tout résultat de test de diagnostic doit être interprété dans le contexte de la probabilité de maladie avant le test. Pour COVID 19, l’évaluation de la probabilité pré-test inclut les symptômes, les antécédents médicaux de COVID-19 ou la présence d’anticorps, toute exposition potentielle à COVID-19 et la probabilité d’un autre diagnostic. Lorsque la probabilité de pré-test est faible, les résultats positifs doivent être interprétés avec prudence…

L’excrétion prolongée d’ARN viral, dont on sait qu’elle dure des semaines après la guérison, peut-être une raison potentielle de résultats positifs aux tests par écouvillonnage chez les personnes précédemment exposées au CoV-2 du SRAS. Toutefois, et c’est important, aucune donnée ne suggère que la détection de faibles niveaux d’ARN viral par RT-PCR équivaut à une infectiosité, à moins que la présence de particules virales infectieuses n’ait été confirmée par des méthodes de culture en laboratoire. » 

Dès novembre 2020, la chambre d’appel du tribunal de Lisbonne avait jugé[5] que ce test manquait trop de fiabilité pour affirmer le diagnostic de Covid chez un asymptomatique et décider de son isolement.

La FDA a admis dans un document récent[6] que le test PCR « Covid » a été développé sans échantillon viral spécifique isolé pour l’étalonnage des tests, reconnaissant qu’il teste quelques séquences d’ARN insuffisamment spécifiques du virus.

Dans le document de la FDA, il est clairement indiqué que le matériel génétique ordinaire de la grippe saisonnière a été utilisé comme marqueur de test dans les kits de test PCR. Il n’existe aucun test légitime permettant d’identifier avec précision la présence du SRAS-CoV-2.

Extraits choisis du document de la FDA de janvier 2020 et réactualisé régulièrement (dernier en juillet 2021)

« Since no quantified virus isolates of the 2019-nCoV were available for CDC use at the time the test was developed and this study conducted, assays designed for detection of the 2019-nCoV RNA were tested with characterized stocks of in vitro transcribed full length RNA (N gene; GenBank accession : MN908947.2)… »

« Étant donné qu’aucun isolat de virus quantifié du 2019-nCoV n’était disponible pour une utilisation par les CDC au moment où le test a été développé et que cette étude a été menée, des tests conçus pour la détection de l’ARN 2019-nCoV ont été testés avec des stocks caractérisés d’ARN transcrit in vitro sur toute la longueur (gène N ; Accession GenBank : MN908947.2) de titre connu (copies d’ARN/μL) enrichi en un diluant constitué d’une suspension de cellules A549 humaines et d’un milieu de transport viral (VTM) pour imiter l’échantillon clinique.

CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel

« Les résultats concernent l’identification de l’ARN du SRAS-CoV-2.

L’ARN du SRAS-CoV-2 est généralement détectable dans les échantillons des voies respiratoires supérieures et inférieures pendant l’infection. Les résultats positifs sont révélateurs d’une infection active par le SRAS-CoV-2, mais n’excluent pas une infection bactérienne ou une co-infection par d’autres virus. L’agent détecté peut ne pas être la cause définitive de la maladie. Les laboratoires aux États-Unis et dans leurs territoires sont tenus de rapporter tous les résultats aux autorités de santé publique compétentes.

Les résultats négatifs n’excluent pas l’infection par le SRAS-CoV-2 et ne doivent pas être utilisés comme seule base pour le traitement ou d’autres décisions de prise en charge des patients. Les résultats négatifs doivent être combinés avec des observations cliniques, des antécédents du patient et des informations épidémiologiques. »

 

« Mea Culpa de l’OMS »

L’OMS en avril 2021 avait attiré l’attention de l’invalidité de trop des tests PCR, surtout lorsque les laboratoires utilisent un nombre de séquences d’amplification du signal trop élevées. Aucun compte n’a été tenu de cette mise en garde, du moins dans la plupart des labos français.[7]

Vous trouverez ci-dessous la « rétractation » soigneusement formulée par l’OMS :

« Le document d’orientation de l’OMS sur les Tests diagnostiques pour le dépistage du SARS-CoV-2 souligne que les résultats faiblement positifs doivent être interprétés avec prudence. La valeur de cycle seuil (Ct) nécessaire pour détecter le virus est inversement proportionnelle à la charge virale du patient. Lorsque les résultats du test ne correspondent pas au tableau clinique, il convient de prélever un nouvel échantillon et de répéter le test en utilisant une méthode d’amplification des acides nucléiques identique ou différente.

L’OMS rappelle aux utilisateurs de DIV que la prévalence d’une maladie altère la valeur prédictive des résultats de test ; à mesure que la prévalence diminue, le risque de faux positifs augmente.

Cela signifie que la probabilité qu’une personne ayant obtenu un résultat positif (SARS-CoV-2 détecté) soit réellement infectée par le SARS-CoV-2 diminue à mesure que la prévalence diminue, quelle que soit la spécificité déclarée du test. »

Ces mises au point officielles confirment que les tests PCR ne sont pas fiables et ne devraient en aucun cas être utilisés par les gouvernements comme preuve de la « pandémie ».

 

Les coûts financiers et humains colossaux de ces tests inutiles et trompeurs

En 2021, le seul coût direct des tests avoisine les 12 milliards d’€. Mais il faut aussi tenir compte des coûts indirects résultant des mesures sanitaires inutiles qui en résultent (quarantaines injustifiées). Avec près de 300 000 cas quotidiens et le double ou triple de cas contacts, le nombre total de victimes de ces tests dépasse plusieurs millions de personnes, aboutissant à la désorganisation de l’hôpital, des entreprises et des familles, de l’école (l’isolement d’un enfant testé positif entraîne souvent l’arrêt de travail d’un des parents) et la facture de ces coûts indirects dépasse les 50 milliards €.

Sans compter les angoisses injustifiées créées par ces tests qui aggravent les problèmes psychologiques de la population et entravent la reprise économique via arrêts de travail pour dépression, etc.

Tout ça pour aucun bénéfice sanitaire mesurable !

Il est grand temps que nos dirigeants reviennent aux moyens classiques d’évaluer des épidémies, le comptage des malades et celui des morts de la maladie et abandonnent leur stratégie du gouvernement par la peur qui saborde l’économie. Le réseau sentinelle existe et est parlant. Il n’y a qu’à le consulter pour faire cesser cette comédie des faux malades.

 

L’impasse des tests | Mondialisation — Centre de Recherche sur la Mondialisation Vidéo :

  1. [1] Rita Jaafar Corrélation entre 3790 échantillons positifs de réaction en chaîne de polymérase quantitative et cultures de cellules positives, y compris 1941 isolats de coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère — Maladies infectieuses cliniques, 28/9/2020 ciaa1491[ ]
  2. [2] France info avec AFP : Après avoir mobilisé plus de 28 000 soignants sur plus de 2 800 sites, les autorités de Wuhan (Chine) ont réalisé la plus vaste opération de dépistage du Covid-19 chez dix millions d’habitants pour un prix de 127 millions de dollars — lundi 9 août 2020[ ]
  3. [3] Covid : La PCR nasale peut-elle mentir ? Dr Pascal Sacré, AIMSIB, 30 août 2020[ ]
  4. [4] Elena Surkova Vladyslav, Nikolayevskyy, Francis Drobniewski False-positive COVID-19 results: hidden problems and costs Lancet: September 29, 2020[ ]
  5. [5] http://c-politix.lescigales.org/La-Cour-d-Appel-de-Lisbonne-condamne-les-tests-PCR-et-les-decisions-administratives-qui-en-decoulent.html[ ]
  6. [6] Centers for Disease Control and Prevention Division of Viral Diseases 1600 Clifton Rd NE Atlanta GA 30329 CDC-006-00019, Revision: 07 CDC/DDID/NCIRD/ Division of Viral Diseases Effective: 07/21/2021[ ]
  7. [7] Le Pr Prof Michel Chossudovsky mentionne qu’il existe plusieurs autres défauts concernant le test PCR qui ne sont pas abordés dans cet article. (Voir le livre électronique de Michel Chossudovsky :
    The 2020 Worldwide Corona Crisis: Destroying Civil Society, Engineered Economic Depression, Global Coup d’État and the Great Reset (Chapitre II)
    ou La crise mondiale du Corona de 2020 de Michel Chossudovsky[ ]

 

La Criminelle Arnaque du COVID-19:93% des autopsies révèlent que des personnes vaccinées contre le Covid-19 sont mortes du vaccin

par Michel Duchaine

La piqûre de vax Covid-19 a été impliquée dans 93% des décès de personnes autopsiées. Le point le plus intéressant à noter est que le coroner ou le procureur général a affirmé qu'ils n'étaient pas dus aux piqûres du génocide. Au départ, quinze corps ont été examinés, âgés de 28 à 95 ans. Ils étaient décédés de 7 jours à 6 mois après la "vaccination". Cependant, un examen plus approfondi a révélé que la piqûre ayant provoqué un caillot était la cause du décès de 14 des 15 patients. L'organe le plus attaqué était le cœur, mais d'autres organes étaient touchés comme les poumons et le foie. La signification de ces découvertes est déconcertante, car cela signifie qu’il existe un potentiel de millions de décès.

 

Comment les Boliviens ont vaincu les mandats de vaccination du gouvernement socialiste :

https://www.theepochtimes.com/road-blocking-bolivians-defeat-government-vaccine-mandates_4225707.html?utm_source=newsnoe&utm_campaign=breaking-2022-01-21-2&utm_medium=email&est=Cw5OD2XD%2BEKixDhxUJfFg2ZYreoiDDvKBfHzczbIW5JaeMGP5zNO15rJg8RXq2ZPKQ%3D%3D

SANTA CRUZ, Bolivie - Le 19 janvier, l'administration du président socialiste Luis Arce a annulé l'exigence d'une preuve de vaccination contre le virus du PCC (Parti communiste chinois) pour entrer dans tout établissement public ou lieu de commerce.

L'annonce a été faite par le ministre de la Santé, Jeyson Auza.

Les responsables du parti Mouvement pour le socialisme (MAS) ont annoncé les  «décrets suprêmes» originaux  4640 et 4641 le 28 décembre, qui ont déclenché des manifestations à l'échelle nationale et des réactions juridiques dans les villes de Santa Cruz, La Paz, Cochabamba, El Alto et Sucre.

« Les peuples autochtones [en Bolivie] se sont toujours méfiés des initiatives médicales occidentales », a déclaré l'avocat Alejandro Gutierrez à Epoch Times.

Gutierrez a expliqué que les personnes qui s'opposaient aux mandats de vaccination citent l'article 44 de la constitution nationale, qui protège contre l'expérimentation scientifique ou médicale sans consentement, comme motif de rejet des décrets.

Le 17 janvier, les manifestants ont établi des barrages routiers menant de la ville d'El Alto à la capitale La Paz.

Le chef du magistère rural de La Paz, Rudy Callisaya, a déclaré que les blocs resteraient dans 20 provinces du département de La Paz jusqu'à ce que le gouvernement accepte de rejeter les décrets sur les vaccins.

Les routes que Callisaya s'est engagée à empêcher avec d'autres manifestants sont un élément vital de la chaîne d'approvisionnement permettant à la nourriture et aux biens essentiels d'arriver à La Paz.

La ville tire la majorité de ses biens de la vaste campagne bolivienne.

Les manifestations de solidarité organisées contre les décrets à Cochabamba le 18 janvier se sont heurtées à une réponse policière agressive.

L'opposition aux mandats de vaccination a érigé des barrages routiers à des points clés le long de l'avenue Petrolera et d'autres zones du sud de la ville.

La police arrive dans l'après-midi et retire les blocs tout en tirant des gaz lacrymogènes sur les dissidents non armés.

Plus tard dans la soirée, les manifestants sont revenus en plus grand nombre et ont reconstruit les barrières routières.

Le 19 janvier, après 48 heures d'intenses confrontations avec des civils opposés aux mandats, le gouvernement a accepté d'annuler les ordonnances exigeant une preuve de vaccination.

PREUVES DE LA TOXCICTE DES INJECTIONS :

Le Dr Sucharit Bhakdi et le Dr Arne Burkhardt ont fait un travail merveilleux pour sensibiliser le public à ces dangereux piqûres de vax Covid-19. Les membres des familles ont demandé que les corps de ces victimes soient minutieusement examinés. Le Dr Bhakdi a consacré toute sa vie à la pratique, à l'enseignement et à la recherche en microbiologie et en maladies infectieuses. Le Dr Burkhardt est un pathologiste et virologue de renommée mondiale qui a publié plus de 300 articles dans les domaines de l'immunologie, de la bactériologie et de la virologie. Les deux hommes travaillent actuellement en Allemagne. Ironiquement, le Dr Bhakdi envisage de quitter le pays parce que les autorités sanitaires veulent que son enfant de 4 ans soit piqué par vax Covid.

Le Dr Bhakdi et le Dr Burkhardt ont tous deux remarqué que chez 14 des 15 patients témoins, il y avait de nombreuses preuves de l'attaque du corps contre lui-même, ce qu'ils n'avaient jamais vu auparavant. Ces patients étaient des personnes décédées à la maison, lors d'événements sportifs, dans la voiture ou au travail. Le Dr Burkhardt a pu ajouter 55 patients supplémentaires à ses examens, portant le nombre total à 70. Chez plus de 90 % des personnes décédées, le Dr Burkhardt a découvert une auto-attaque auto-immune dans les tissus de ces organes par des lymphocytes T tueurs, dans la plage d’âges de 28 à 90 ans. Dans tous les décès, ils ont trouvé les mêmes résultats pathologiques. Le seul dénominateur commun à toutes ces personnes était le vax génocidaire Covid, une thérapie génique, qui a causé des dommages aux protéines de pointe aux tissus. Quatre des victimes du vax Covid-19, n'ont reçu qu'une seule dose. À chaque piqûre de Covid, le système immunitaire s'aggrave progressivement. Le Dr Bhakdi décrit les injections comme «fuyantes», produisant des protéines de pointe qui préparent les organes à l'attaque des lymphocytes tueurs. Il a également noté que ces lymphocytes du système lymphatique sont en train de mourir. Ces cellules sont responsables de la destruction des virus et des bactéries déjà présents dans notre corps, tels que la mononucléose infectieuse, le cytomégalovirus, le virus de l'herpès, le virus d'Epstein-Barr, la tuberculose, la toxoplasmose et tout autre virus dormant. Le Dr Bhakdi a également noté qu'il y a "une explosion de tumeurs et de cancers parmi les vaccinés que personne ne peut expliquer". Les lymphocytes sont les cellules responsables du contrôle des cancers dans notre corps.

Le Dr Hoffe avait découvert plus tôt cette année dans ses propres recherches que 60% des patients qui avaient reçu la piqûre de génocide Covid avaient des niveaux élevés de D-dimères, ce qui est un indicateur de coagulation sur les parois des petits vaisseaux sanguins. Le Dr Ryan Cole, un autre pathologiste, constate une multiplication par vingt du cancer de l'utérus, ainsi que d'autres tumeurs. Le Dr Cole a noté que les « vaccins » n'incitent pas les patients à produire suffisamment d'IgA sécrétoires. L'immunoglobuline A est la première ligne de défense contre les microbes nocifs, tout en maintenant une réponse immunologique équilibrée. Enfin, le Dr Cole reconnaît que les infiltrats de lymphocytes T dans la population piquée sont destructeurs de tissus. Il veut faire une étude pour voir comment la protéine de pointe se dépose dans les organes au site des infiltrats.

CONCLUSION

Le fameux docteur Bhakdi a été nominé pour un prix Nobel en 2021.Il est actuellement le scientifique le plus censuré de la planète!

Le travail de l'équipe Bhakdi/Burkhardt est une bombe. C'est la première fois qu'une étude explique comment les piqûres du vax du génocide tuent les lymphocytes dans le système lymphatique, ce qui équivaut à une station d'épuration du corps. Cela conduira par conséquent à l'émergence d'agents pathogènes dormants infectant l'hôte. Je connais personnellement une infirmière praticienne en Pennsylvanie qui a contracté le zona et une infection au Covid-19, après sa troisième injection de rappel. L'une des questions que je me pose et sur laquelle je pense que nous avons besoin de plus de recherches est la suivante : la mort des lymphocytes est-elle une conséquence permanente de l'injection de Covid ? Nous savons par des études antérieures que chaque injection semble détruire l'immunité. Les piquants se préparent-ils à une facilitation de l'infection par des anticorps (Antibody-dependant enhancement ou ADE en anglais), ce qui conduirait à des infections percées ? [Une infection percée est un cas de maladie dans lequel un individu vacciné devient infecté par la maladie, en raison du fait que le vaccin n'a pas réussi à fournir une immunité complète contre l'agent pathogène]

Le travail de l'équipe Bhakdi/Burkhardt, ainsi que du Dr Hoffe et du Dr Cole, peut être décrit comme suit.
- Premièrement, les événements inflammatoires dans les petits vaisseaux sanguins sont caractérisés par une abondance de lymphocytes T et de cellules endothéliales mortes, qui à leur tour peuvent conduire à des caillots sanguins.
- Deuxièmement, il y a une accumulation importante de lymphocytes T dans les tissus entourant les vaisseaux sanguins.
- Troisièmement, il y a une infiltration massive des organes et des tissus avec ces cellules tueuses.
D'après les travaux de tous ces scientifiques, nous voyons que le cœur est le principal organe impliqué, mais la coagulation peut se produire n'importe où avec ces piqûres Covid, du cerveau aux vaisseaux sanguins. Ces "injections de caillots" doivent être stoppées immédiatement !

Source
Réseau d'actualités Nemos - 11 janvier 2022

 

VACCINES ET SMARTPHONES

https://odysee.com/@JEANPAUL:9/vaccin%C3%A9s-Oui-je-sais:3

Vidéo très courte mais très instructive

Le dr broussalian montre que tout injecté peut être repéré avec un smartphone

 

LA LEÇON DE L'AIGLE ET DU CORBEAU

Le seul oiseau qui ose s'attaquer à un aigle est le corbeau.

Celui-ci se pose sur le dos de l'aigle et lui mord le cou.

L'aigle ne réagit pas, il ne se bat pas avec le corbeau.

Il ne gaspille pas son temps ni son énergie à lutter contre ce corbeau.

Au lieu de cela, il ouvre juste ses ailes en grand et commence à s'élever dans les airs, toujours plus haut dans le ciel.

Plus l'aigle s'élève, plus cela devient difficile pour le corbeau de respirer, et il finit par retomber, inconscient par manque d'oxygène.

 

A RETENIR

Ne luttez pas contre les corbeaux, contentez-vous juste de vous élever.

Les corbeaux vont probablement s'accrocher et bientôt, ils vont retomber.

Ne vous laissez pas distraire de votre mission...

Chaque fois que quelque chose, quelqu'un vous énerve, vous déçoit, vous attaque, souvenez-vous de cette image, déployez vos ailes, et montez.

Ils ne pourront vous suivre.

 

France :  Se faire soigner (covid)

 

Littéralement criminel

Le Dr Pierre Kory accuse la suppression des données sur l'ivermectine d'avoir coûté "un demi-million de vies"

Publié par wikistrike.com sur 27 Mai 2021, 16:08pm

Lors d'une récente conférence Zoom, le Dr Pierre Kory, de l'Alliance Front Line COVID-19 Critical Care, a exposé de nombreux détails montrant que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a sciemment supprimé les données sur l'efficacité de l'ivermectine contre le virus afin de favoriser les intérêts de Big Pharma en matière de vaccins.

Article initialement paru sur worldtribune.com et traduit par France Soir, cet article faisant écho à l'analyse du Collectif citoyen publiée le 23 décembre dernier :
Ivermectine : De l’indifférence scandaleuse au mensonge criminel

"C'est criminel", a déclaré Kory. "C'est littéralement criminel". Le médicament "aurait pu sauver un demi-million de vies cette année s'il avait été approuvé".

Selon M. Kory, l'OMS ne fait que participer aux tactiques d'un "manuel de désinformation" usé par le temps. Ce terme a été inventé par l'Union of Concerned Scientists il y a 50 ans afin de décrire les stratégies que les entreprises ont développées au fil des décennies pour "attaquer la science lorsqu'elle va à l'encontre de leurs intérêts financiers".


Il se compose de cinq parties :

L'imposture - Mener des recherches contrefaites et tenter de les faire passer pour des recherches légitimes.
Le blitz - Harceler les scientifiques qui s'expriment sur des résultats qui dérangent l'industrie.
La diversion - Fabriquer de l'incertitude sur la science là où il n'y en a pas ou peu.
L'écran - Acheter de la crédibilité par le biais d'alliances avec le monde universitaire ou des sociétés professionnelles.
La solution - Manipuler les fonctionnaires ou les processus gouvernementaux pour influencer les politiques de manière inappropriée.

 

Dans l'intégralité de l'appel Zoom, censuré depuis par YouTube mais disponible sur Bitchute, Pierre Kory décrit comment les cinq phases ont été déployées contre les résultats scientifiques de l'ivermectine. Un exemple concret serait celui de la corruption des principales revues médicales, dont les rédacteurs en chef refusent que les études sur l'ivermectine soient soumises à un examen par les pairs. Le participant institutionnel le plus flagrant, cependant, reste l'OMS.

Cependant, 28 essais contrôlés randomisés portant sur près de 3 000 patients n'ont pas suffi à l'OMS pour approuver cette thérapie salvatrice pour le COVID-19.

"L'OMS a effectivement commis une action criminelle", a déclaré M. Kory. "Ce qu'on voit là, ce n'est clairement pas de la science".

 

Sur le net :  le futur ?

Oubliez le concept de passe "sanitaire" ou "vaccinal" c'est le contrôle par l'intelligence artificielle monétaire numérique à venir.
C'est prouvé tout les "vaccins" Moderna, Pfizer, ... contiennent des nanos antennes et résistors.

C'est la transformation de l'être humain en interface décidée par la haute finance, ce n'est ni un hasard ni pour rien que les banques on le contrôle de 99.9 % de l'information et du divertissement, et surtout de la politique.
Les injectés perdront toute empathie et le contrôle de leurs pensées et émotions interconnectés avec cette intelligence artificielle.

Vous remarquerez en ce moment les publicités à la tv et dans la rue des banques qui transforme le moyen de paiement par téléphone pour faire disparaître doucement le liquide, ils avancent leur agenda à petits pas mais sûrement en ciblant la jeunesse, les autres ne les intéressent plus au long terme. L'argent à un certain niveau n'a plus d'importance, c'est le contrôle et le pouvoir de corruption ruisselant le long de la pyramide qui importe.

C'est un plan d'extermination de l'espèce humaine comme on l'a connue, des clones s'occuperont de la maintenance des robots, les robots s'occuperont de la productivité et du rendement.

Allez leur dire que les libertés qu'ils perdent leurs enfants et petits enfants ne les connaîtront pas en acceptant ce système.

 

« Nous avons échoué » : un grand titre danois présente ses excuses et charge les autorités.

extraits

Le 7 janvier dernier, l'un des plus grands journaux danois a présenté des excuses à son lectorat, avouant avoir été « absorbés de façon presque hypnotique » par les discours des autorités pendant près de deux ans, et n'avoir pas fait preuve d'assez de vigilance.

Un échec partagé avec les autorités sanitaires

Autre exemple mis en avant par le journal : celui des vaccins. « Les vaccins sont constamment désignés comme notre "super arme". Et nos hôpitaux sont appelés "super hôpitaux". Néanmoins, ces "super-hôpitaux" sont apparemment soumis à une pression maximale, même si la quasi-totalité de la population est armée d'une "super-arme". Même les enfants sont vaccinés, dans une très large mesure, ce qui n'a pas été fait dans nos pays voisins », explique humblement le Ekstra Bladet pour souligner le manque d'efficacité des vaccins, notamment pour faire face à Omicron, qui contamine les vaccinés comme les non-vaccinés. Un constat qui fait écho à ce que l'on peut entendre en France.

Aussi le journal tient-il à partager son échec avec les autorités : « Dans l'ensemble, les messages adressés par les autorités et les responsables politiques au public dans cette crise historique laissent beaucoup à désirer. Ils mentent, comme ils l'ont toujours fait lorsque la population perd confiance en eux. »

 

08:20 (il y a 1 heure)

 

Reseauarcencieldelaterre  /

Jean Hudon 

Bonjour à tous/toutes

Considérant les nombreuses réactions positives reçues suite à mes récents courriels dont celui du 4 janvier intitulé En préparation à l'effondrement du Mensonge de la Peurdémie mondiale, où je me suis permis de vous communiquer certains points de vue de scientifiques dissidents, ainsi que LE VENT TOURNE, je crois que vous serez probablement intéressé.e.s à prendre également connaissance de ce qui suit.

En espérant ne pas vous importuner avec ce qui suit si vous avez choisi de croire ce qu'affirment les gouvernements et les médias traditionnels, en dépit de que je considère être une masse suffisante de points de vue divergents et de preuves démontrant qu'il y a eu, à tout le moins, une énorme fraude médicale facilitée par des décisions politiques prises dans la précipitation et au mépris de la prudence la plus élémentaire.

L'entêtement des gouvernements à refuser de reconnaître l'efficacité de nombreux traitements sécuritaires et efficaces, lorsqu'ils sont employés à temps, pour traiter les symptômes de la Covid ; à poursuivre les campagnes de vaccination avec des produits dont les effets secondaires désastreux auraient normalement dû entraîner la fin de leur utilisation depuis longtemps ; et les mesures de plus en plus répressives et coercitives pour tenter d'obliger les personnes ayant choisi de refuser ce que l'on pourrait considérer comme une forme déguisée d'aide médicale à mourir, contribuent à alimenter les réflexions de celles et ceux qui ont compris vers quelle dérive tyrannique nous entraine l'instrumentalisation de ce virus.

Selon toute vraisemblance, explique-t-on dans cette vidéo - https://youtu.be/4JMRmuykV4k - il a été créé dans un laboratoire que possède la CIA à Fort Detrick (où a d'abord éclaté par accident la pandémie avec les premiers décès rapportés par les médias en juin 2019 dans un centre pour personnes âgées avec d'autres rapportés en juillet) et non à Wuhan où la population locale a été délibérément infectée par une 2e génération plus mortelle que la souche originale.

La seconde vidéo (également en anglais) suivante donne plus de détails et vaut vraiment la peine d'être regardée: https://youtu.be/0KrWEIwVzrE

Le contenu visuel de cette vidéo est disponible à https://sites.google.com/view/usa-made-sars.

Vous y découvrirez le complot maçonnique appelé The Anglo-Saxon Mission, (détails en français dans La Mission Anglo-Saxonne) conçu pour éliminer la moitié de la population mondiale et établir un régime tyrannique planétaire après avoir éliminé une grande parie de la population chinoise, selon ce que rapportait en 2010 Bill Ryan, anciennement du Project Camelot. Cette vidéo mentionne que Trump est un complice de ce complot génocidaire, tout comme le Center for Disease Control (CDC) et la FDA. Fait à noter : cette vidéo ne fait aucune mention du Forum économique mondial et de son fondateur Klaus Schwab, une cible favorite de nombreux conspirationnistes, pour employer la terminologie dénigrante des médias de propagande. En complément, voir aussi 258 years of U.S. Bio War Crimes: SARS-Cov-2 from CIA Bioweapon Lab in Fort Detrick à https://youtu.be/diI5KwQp-Xk?t=1904

Voici quelques autres vidéos et textes recommandés à votre attention...

Le point de basculement - Infinite Waters - After Skool

https://youtu.be/GaZcfwn-GkQ

La vidéo suivante a été rapidement supprimée de plusieurs plateformes Web

https://www.instagram.com/tv/CYxi5DdhJRQ/

RÉSUMÉ : Quatre médecins réputés répondent à une question d'une personne leur demandant ce qu'ils pensent de la découverte d'hydroxide de graphène et de nano robots dans les vaccins. Au lieu de s'intéresser à ces histoires que les sceptiques qualifient de «conspirationnistes», leurs réponses soulignent plutôt le fait que jamais auparavant autant de médecins et de chercheurs de renom, pour qui la vaccination a toujours été considérée comme scientifiquement raisonnable, avaient soulevé des tas de questions valides sur ces vaccins contre la Covid, mettant ainsi leur carrière en danger; pourquoi le fait que plus de 20,000 décès rapportés dans le système de pharmacovigiance américaine (VAERS), une infime partie du nombre réel, n'avait pas mené à l'arrêt de ces vaccins, et pourquoi des centaines d'athlètes de haut niveau tombaient morts sur les terrains de soccer après avoir été vaccinés; pourquoi la liste des ingrédients de ces vaccins est toujours gardée secrète; pourquoi aucune étude sur des animaux n'avaient été menées avec ces vaccins, une pratique de base avant l'approbation de tout vaccin; pourquoi la protection de l'immunité naturelle qui était auparavant considérée comme nettement meilleure que l'immunité artificielle est-elle rejetée par les autorités de la santé qui insistent que seule la "vaccination" procure une immunité; et ainsi de suite. L'un d'eux rappelle que la protéine Spike (spicule) est une toxine dont les études animales ont clairement démontré qu'elle provoque de nombreux problèmes de santé graves, et qu'il est impossible de savoir durant combien d'années les cellules du corps, programmées par l'ARN messager des vaccins, vont produire cette toxine mortelle.

Toute personne raisonnable devrait au moins avoir un réflexe de curiosité pour essayer de comprendre pourquoi ces médecins soulèvent toutes ces questions, plutôt que de continuer à croire béatement les déclarations rassurantes des gouvernements.

La réaction de déni de milliards de personnes ayant aveuglément accepté de se faire injecter ces produits expérimentaux est, pour ma part, la plus grande énigme à résoudre, comme si la répétition incantatoire quotidienne du nombre de "cas" détectés et de personnes présumément hospitalisées et/ou décédées prétendument de ce virus avait créé un espèce d'envoûtement collectif, qui rend les humains incapables de réfléchir par eux-mêmes et de se rendre compte qu'on les mène à l'abattoir en agitant constamment des épouvantails effrayants, en tordant sans cesse le cou à la science, et en diabolisant quiconque contredit la vérité officielle afin de contraindre les gens à se soumettre à cette tyrannie sanitaire sans protester. La seule explication plausible est la suivante...

Dr Louis Fouché : On fouette votre mémoire traumatique, un peu comme un enfant battu - 24 sept. 2020

https://youtu.be/RqOVY43zUfY

L’Agence Européenne du Médicament avoue que les doses de rappel peuvent dérégler le système immunitaire - 13 janvier 2022

https://www.lelibrepenseur.org/lagence-europeenne-du-medicament-avoue-que-les-doses-de-rappel-peuvent-deregler-le-systeme-immunitaire/

Des responsables de l’Agence Européenne du Médicament ont publiquement reconnu que l’administration d’une dose de rappel tous les 4 mois, approximativement, peut provoquer des dégâts irrémédiables sur les systèmes immunitaires avec un risque de surcharge. Ils avertissent également contre un phénomène de « fatigue » et d’exaspération des populations.

Pfizer : Albert Bourla avoue que son vaccin ne sert à rien ! - 13 janvier 2022

https://www.lelibrepenseur.org/pfizer-albert-bourla-avoue-que-son-vaccin-ne-sert-a-rien/

Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, vient de réaliser une vidéo assez extraordinaire dans laquelle il avoue que les 2 doses de vaccin ne servent strictement à rien question protection contre le Covid-19. La 3e dose de rappel est à peine utile, il va falloir attendre la nouvelle formule qui arrivera au mois de mars contre le variant Omicron. Du coup, il faut comprendre que les rats de laboratoires qui sont en train de se faire piquer avec la 3e dose aujourd’hui seront obligés au mois de mars prochain d’en faire une nouvelle, une 4e… et ainsi de suite. Évidemment, il veut préparer les gouvernements à lui acheter son nouveau produit adapté à Omicron.

 

Le Pr Perronne reçu au Parlement du Luxembourg pour débattre sur la vaccination contre la Covid-19

https://lemediaen442.fr/le-pr-perronne-recu-au-parlement-du-luxembourg-pour-debattre-sur-vaccination-contre-la-covid-19/

Le Pr Perronne a été invité à s’exprimer au Parlement du Luxembourg — comme le Pr Luc Montagnier, prix Nobel, la généticienne Alexandra Henrion-Caude. Le journal Luxembourg Wort a conclu de l’intervention de Christian Perronne qu’il n’a pas permis de dissiper l’odeur de soufre planant sur ce 48e débat public — sous-entendant assez de ces débats inutiles!

En effet, comment lutter par la parole et les arguments scientifiques contre des médias recevant des millions d’aides de l’État ? Le Luxembourg Wort a reçu 1 600 000 € entre 2003 et 2019. Il fait partie du groupe Mediahuis, l’un des plus grands groupes de médias d’Europe. Il ne devrait pas avoir besoin de subventions pour survivre. Est-ce le prix d’une orientation rédactionnelle favorable aux grands groupes pharmaceutiques ? La réponse est dans la question.   

Christian Perronne s’est présenté comme ayant présidé la Commission des maladies transmissibles, du Haut conseil de la santé publique, conseillé pendant quinze différents gouvernements sur la gestion des crises sanitaires, présidé le Comité technique des vaccinations du gouvernement français. Il a continué en faisant un état des lieux de la gestion de la crise sanitaire en France : manque d’études scientifiques dans les décisions des autorités médicales, conflits d’intérêt, fraudes… CLIP

Pour écouter l'ensemble des témoignages, aller à https://www.chd.lu/ArchivePlayer/video/3523/sequence/191533.html

Pour savoir avec quel dédain les médias propagandistes ont accueilli ces témoignages, voir...

 

L'Espagne propose de "reprendre une vie normale" et de traiter le Covid-19 comme la grippe (14/01/2022)

https://www.francesoir.fr/politique-monde/espagne-vie-normale-covid-grippe

 

Vaccination contre le COVID : 51 raisons et 200 études pour lesquelles elle doit être un choix librement consenti
https://www.francesoir.fr/sites/francesoir/files

Une épidémie de non-vaccinés? - 10 janvier 2022

https://reinfocovid.ca/covid-19-epidemie-de-non-vacccines/

Début janvier 2022, 67,9 % des personnes décédées de la COVID-19 au cours des 28 derniers jours étaient « adéquatement vaccinées[1]» tandis que 78,7 % de la population l’était[2]. L’écart est de 10,8 points, en baisse rapide. Au 5 janvier 2022, sur le total de 415 nouvelles hospitalisations COVID-19 recensées par Santé Québec[3], 62,2 % concerne des personnes doublement vaccinées depuis plus de 14 jours. Si l’on tient compte du nombre quotidien moyen d’hospitalisations toutes causes confondues en 2020 de 2 703[4], ce 5 janvier 2022 les non adéquatement vaccinés nouvellement hospitalisés pour la COVID-19 représenteraient 5,8 % du total des nouvelles hospitalisations contre 9,1 % pour les vaccinés[5]. Toutes ces données montrent donc qu’il est faux d’affirmer que les non-vaccinés surchargent le système de santé. Pourtant, malgré ces chiffres et plutôt que de s’interroger sur la stratégie vaccinale, le gouvernement et les médias rejettent la responsabilité sur les non-vaccinés.

 

Une véritable bombe : Aux États-Unis le CDC ne reconnaît plus le test PCR comme une méthode valide pour détecter les « cas confirmés de Covid-19 »

https://www.mondialisation.ca/bombe-le-cdc-ne-reconnait-plus-le-test-pcr-comme-une-methode-valide-pour-detecter-les-cas-confirmes-de-covid-19/5663468

Ceci explique sans doute pourquoi les gouvernements ont soudain renoncé depuis quelques jours à utiliser les tests PCR.

 

The Pfizer inoculations for Covid-19 - More Harm Than Good

https://www.canadiancovidcarealliance.org/wp-content/uploads/2021/12/The-COVID-19-Inoculations-More-Harm-Than-Good-REV-Dec-16-2021.pdf

Ce sont les preuves implacables, dans une présentation brillante qui démontre, de façon très simple et accessible à tous, à quel point les études de Pfizer sont truquées du début à la fin, avec la complicité des autorités sanitaires, politiques et des médias. Cet exposé doit devenir viral à l'heure des discussions sur le pass vaccinal. Le monde entier doit connaître la vérité! Version vidéo en français dans Pfizer - La plus grande escroquerie mondiale détricotée !

DR. MCCULLOUGH - COVID EARLY TREATMENT MEDICATIONS AND THEIR WIDE SCALE RESTRICTION AND SUPPRESSION

https://www.bitchute.com/video/0B9cJUXX8tGw/

Unvaccinated Hospital Staff Only Ones Telling the Truth Regarding Vaccine Injuries as They Prepare to Leave the Medical System (22 octobre 2021)

https://healthimpactnews.com/2021/unvaccinated-hospital-staff-only-ones-telling-the-truth-regarding-vaccine-injuries-as-they-prepare-to-leave-the-medical-system/

Traduction: Nous assistons à une panne totale et à un échec du système hospitalier américain. Les infirmières et les médecins éthiques sont censurés et licenciés, tandis que ceux qui restent sont confrontés à des conditions de travail horribles en raison du manque de personnel, et beaucoup d'entre eux sont sur le point de se mettre en grève en Californie et ailleurs. Les infirmières et le personnel hospitalier non vaccinés qui ne sont pas encore partis se présentent pour décrire les scènes d'horreur dont ils sont témoins dans les hôpitaux, où la majorité des patients sont maintenant complètement vaxxés et souffrent de terribles effets secondaires des vaccins. Et tout cela, mis à part les grèves à venir, est censuré dans les médias appartenant à l'industrie pharmaceutique. Le Conejo Guardian, une publication d'information indépendante à but non lucratif du comté de Ventura, en Californie, vient de publier un article de lanceurs d’alerte du personnel hospitalier déclarant que les médecins dissimulent les effets graves causés par le vaccin COVID-19 et ne les signalent pas au VAERS. « Ils ne veulent pas signaler qu'ils voient que 80% des personnes aux urgences sont vaccinées, alors que seulement 40% du comté est vacciné », explique une infirmière.

 

Sur le net : Les vaccins forcés sont un viol médical

Personne ne devrait être obligé d'insérer quelque chose dans son corps, en particulier quelque chose qui  n'arrête  même pas la propagation de la maladie  et qui pourrait le blesser ou le tuer. Les vaccins forcés sont un viol médical, et s'ils sont normalisés sous le faux prétexte de "protéger les autres", ils ouvriront la porte à une multitude de procédures forcées et d'injustices dégoûtantes.

OPERATIONS 5G A SUIVRE…..
C’est parti….plus efficace que des pétitions

le 14 janv 0:54

 Depuis deux ans, les actes de sabotage contre les infrastructures de télécommunication et contre le déploiement de la 5G se sont multipliés.

Des antennes-relais sont incendiées, des câbles de fibre optique sectionnés, des pylônes déboulonnés. Dans la nuit, des personnes brûlent des engins de chantier, s’attaquent avec des disqueuses aux relais téléphoniques ou détruisent à coup de masse des armoires électriques.

Rien qu’au mois de novembre dernier, trois antennes sont parties en fumée à Saint-Héand dans le département de la Loire. Quelques jours auparavant, à Toulouse, quatre camionnettes d’une entreprise d’installation de fibre optique étaient enflammées. Dans le Gard, entre Salindres et Barjac, des milliers de personnes ont été privées d’internet après que des câbles aient été coupés à la hache.

https://vk.com/ericmontana?w=wall430568862_33906%2Fall      

      

CONCOURS DE MENSONGES

Quand on laisse gonfler les petits mensonges ils deviennent toujours plus gros… jusqu’à ce qu’ils éclatent !

Nous en sommes là : allons-nous continuer à croire ceux qui veulent « pour notre bien » nous contrôler, nous esclavager toujours plus ou allons-nous nous réveiller et sortir de cette peur infondée et totalement irrationnelle ?

Une petite liste, non exhaustive, à vous de choisir le « meilleur mensonge » :

-Tous les virus et bactéries sont des ennemis dangereux pas des « agents de nettoyage ».

-Pasteur était un vrai saint, pas un grand faussaire.

-Les masques et la distanciation sociale nous protègent.

-Tous les contacts entre êtres humains sont dangereux.

-Le covid19 tue bien plus que les grippes des années passées.

-Seuls les vaccins sont efficaces pour nous protéger.

-Les vaccins actuels sont des vaccins pas des thérapies géniques dangereuses

-Les autorités de surveillance nous protègent.

-Big Pharma ne cherche qu’à avancer vers la santé de tous, pas vers le profit de quelques uns.

-Les médicaments chimiques et les vaccins sauvent des millions de vies.

-La médecine qui consistait à soigner individuellement chaque patient est démodée.

-Le confinement est une mesure de protection des gens, pas une excuse pour implanter des antennes 5G sans contrôle.

-Les politiciens sont intègres et n’obéissent pas aux ploutocrates

-L’OMS se consacre à la santé des êtres humains plutôt qu’à la santé financière de Bill Gates et ses amis.

-Le test PCR montre qui est contaminé et doit être isolé. C’est un test fiable.

-Les technocrates-ploutocrates qui nous dirigent veulent le bien de tous et en aucun cas diminuer la population mondiale.

-Bill Gates est le « médecin du monde » (selon Paris-Match !) et non un dangereux psychopathe.

-le Nouvel Ordre Mondial est une invention magnifique qui assurera le bonheur de tous.

-Nous allons vers un futur radieux, à condition d’obéir !

-etc, etc

NB : Ceux qui osent contester les medias et leurs experts (qui n’ont pas de conflits d’intérêts !) sont des « complotistes » participants à des « dérives sectaires » !

 

NANOPARTICULES/ TOUTES LES PREUVES SONT LA :

https://lilianeheldkhawam.com/2021/12/15/nanoreseau-integre-au-corps-humain-extraordinaire-dossier-realise-par-un-scientifique/#more-61107

L' INFO EST ACCESSIBLE : FAUT JUSTE CHERCHER ( si vous ne savez pas où, envoyez moi un mail et je vous indiquerai des sites fiables.)

L'heure n'est plus au doute : la dictature mondiale tente de s'installer. C'est un fait que, seuls ceux qui persistent à prendre l'info dans les médias de masse, peuvent nier. L' info, la vraie, en parle depuis un moment ! Si ce n'est pas déjà fait, faites la démarche : allez sur le net ! La vérité n'est que là !!

 

Les régulateurs de l’UE et l’OMS demandent l’arrêt des rappels de COVID, citant des preuves de l’échec de la stratégie.

par Mohamed Tahiri

Les autorités de réglementation des médicaments de l'UE, les experts de l'Organisation mondiale de la santé et l'ancien président du groupe de travail britannique sur le COVID ont tous cité des preuves de plus en plus nombreuses de l'inefficacité des stimulateurs ARNm du COVID et de la nécessité d'abandonner cette stratégie.

Les régulateurs des médicaments de l’Union européenne ont averti mardi que les rappels fréquents de la COVID pourraient nuire au système immunitaire et ont déclaré qu’il n’y avait actuellement aucune donnée à l’appui des doses répétées. Cela survient un mois après que les régulateurs des médicaments de l’UE ont déclaré qu’il était logique « d’administrer des rappels de vaccin contre la COVID-19 dès trois mois après le schéma posologique initial à deux injections », dans un contexte d’inquiétudes concernant la variante Omicron. Selon l’Agence européenne des médicaments (EMA), des doses continues de rappel tous les quatre mois pourraient présenter un risque de surcharge du système immunitaire des personnes et entraîner de la fatigue. Au lieu de cela, l’agence a recommandé aux pays d’espacer les intervalles entre les rappels et de coordonner leurs programmes avec le début de la saison froide dans chaque hémisphère – en suivant les plans des stratégies de vaccination contre la grippe. « Bien que l’utilisation de rappels supplémentaires puisse faire partie des plans d’urgence, des vaccinations répétées à intervalles courts ne représenteraient pas une stratégie durable à long terme », a déclaré mardi Marco Cavaleri, responsable de la stratégie vaccinale de l’EMA, lors d’un point de presse. Les boosters « peuvent être faits une fois, ou peut-être deux fois, mais ce n’est pas quelque chose que nous pouvons penser qu’il faut répéter constamment », a déclaré Cavaleri. « Nous devons réfléchir à la façon dont nous pouvons passer du contexte actuel de pandémie à un contexte plus endémique. » Cavaleri a déclaré que plus de données sont nécessaires sur l’impact d’Omicron sur les vaccins et une meilleure compréhension de l’évolution de la vague actuelle pour décider si un vaccin spécifique à la nouvelle variante est nécessaire. « Les résultats préliminaires d’études récemment publiées montrent que l’efficacité du vaccin contre la maladie symptomatique est considérablement réduite pour Omicron et a tendance à diminuer avec le temps », a déclaréCavaleri. « Il est important qu’il y ait une bonne discussion autour du choix de la composition du vaccin pour s’assurer que nous avons une stratégie qui n’est pas seulement réactive ... et essayer de trouver une approche qui conviendra afin d’éviter une future variante », a-t-il ajouté. Pas plus tard que le mois dernier, Cavaleri, s’exprimant au nom de l’EMA, a déclaré qu’il était logique d’administrer des rappels COVID dès trois mois après le schéma posologique initial à deux doses en raison du nombre d’infections « extrêmement inquiétant ». « Bien que la recommandation actuelle soit d’administrer des rappels de préférence après six mois, les données actuellement disponibles soutiennent l’administration sûre et efficace d’un rappel dès trois mois après son achèvement », a déclaré Cavaleri lors d’un point de presse en décembre.

 

L’OMS met en garde les rappels répétés contre une stratégie non viable contre les nouveaux variants

Le Groupe consultatif technique de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur la composition vaccinale contre la COVID-19 (TAG-CO-VAC) a averti le11 janvier qu'« une stratégie de vaccination basée sur des doses de rappel répétées de la composition vaccinale originale est peu susceptible d’être appropriée ou durable ». Le groupe d’experts, créé par l’OMS pour évaluer les performances des vaccins contre la COVID, a déclaré que fournir de nouvelles doses de vaccins déjà existants à mesure que de nouvelles souches du virus apparaissent n’est pas le meilleur moyen de lutter contre une pandémie. TAG-CO-VAC a déclaré que des vaccins contre la COVID qui peuvent prévenir l’infection et la transmission, en plus de prévenir les maladies graves et les décès, sont nécessaires et devraient être développés. Jusqu’à ce que de tels vaccins soient disponibles, et à mesure que le virus SARS-CoV-2 évolue, la composition des vaccins COVID actuels pourrait devoir être mise à jour, a déclaré le groupe. Les vaccins contre la COVID doivent être génétiquement et antigéniquement proches des variantes circulantes du SARS-CoV-2, être plus efficaces dans la protection contre l’infection et devraient provoquer une réponse immunitaire large, forte et durable afin de réduire le besoin de doses de rappel successives, a déclaré TAG-CO-VAC. « C’est fini, les gens », a écrit Alex Berenson, ancien journaliste du New York Times et auteur à succès. « À part quelques Israéliens malchanceux, personne ne recevra une quatrième dose du vaccin original. »

Berenson a écrit :

« Tout le monde avec des yeux peut voir que cela ne fonctionne pas contre Omicron - et si vous n’avez pas reçu une troisième dose,à ce stade, pourquoi le feriez-vous? Vous obtenez au plus des semaines de protection légèrement améliorée pour les effets secondaires potentiellement graves. « Au lieu de cela, l’OMS promet / exige maintenant des vaccins basés sur la souche dominante du Sars-Cov-2 en ce moment. Cette promesse est aussi vide que toutes les autres que les bureaucrates de la santé et les fabricants de vaccins ont faites. » Berenson a noté qu’il y a eu au moins cinq « variantes préoccupantes » majeures au cours de la dernière année seulement, dont deux sont devenues dominantes à l’échelle mondiale. « Même les vaccins à ARNm ne peuvent pas être cuits et livrés assez rapidement pour correspondre à la souche de virus qui devient dominante », a déclaré Berenson. « La COVID est plus rapide que les scientifiques. »

 

Graphénisation de l'Atmosphère...

La Newsletter de Michel DOGNA

 

... et de l'Humanité
incontournable par les chemtrails !

Petits rappels

L’oxyde de graphène issu de la nanotechonologie est produit sous forme de particules invisibles à l’échelle atomique c’est-à-dire de quelques nanomètres (diviser 1 millimètre en 1 million pour obtenir 1 nanomètre)

Aussi, cela fait près de deux ans que je rabâche (dans le vide) la stupidité crasse des masques-muselières pour faire barrière au CORONA COV mesurant une dizaine de nanomètres, donc à plus forte raison au graphène.

J’ai aussi mis en garde mes abonnés à la consommation industrielle agro-alimentaire que la Quinta Columna espagnole a épinglé sur 68 produits courants (laitages, petits déjeuners, chocolats, biscuits, etc.), en particuliers dans les marques affiliées au groupe Nestlé, qui contenaient de l’oxyde de graphène. Alors boycottez Nestlé !

Mais ils ont pensé aux petits malins bien informés qui font attention à tout – c’est ainsi que l’on trouve maintenant du graphène non seulement dans TOUS les vaxxins, mais :

  • dans de nombreux médicaments (faut le faire !),
  • dans les tests embouts de tiges-tests nasales PCR (il faut exiger le test salivaire),
  • dans les sérums physiologiques,
  • dans les cosmétiques,
  • dans les emballages alimentaires,
  • dans les encres des vêtements,
  • dans les chaussures ! (au prétexte de bio-senseurs),
  • dans l’épuration des eaux,
  • dans les fertilisants de synthèse agricoles,
  • dans les biocides agricoles…

et même dans les masques muselières !!! – (je conseille d’en confectionner vous-même ou d’en faire confectionner par une couturière dans des tissus de votre choix.
Aucun règlement ne l’interdit.

Le piège suprême est atmosphérique

Voici plus de 20 ans que nous, les semeurs d’alertes, attirons l’attention sur les quadrillages de trainées d’avions persistantes dans le ciel (chemtrails) qui n’existaient pas avant. Les trainées de vapeur d’eau condensée résultant de la combustion du kérosène s’appellent des contrails et ne subsistent pas plus que quelques minutes dans le ciel en haute altitude. Les chemtrails, eux, peuvent mettre une demie journée à se diluer, puis se mélanger créant un ciel voilé avant de disparaitre. Je ne vais pas réinventer l’eau chaude en réécrivant des articles–clés incontournables de mes journaux et de mes ouvrages tels :

  • "la mort qui descend du ciel" dans Alertes en vrac (éd Guy Trédaniel) ou
  • "complot criminel contre l’humanité" dans mon ebook Impostures légales contre la vie

Les espaces privilégiés sont les villes pour les concentrations humaines, et les cultures intensives, visant l’alimentation industrielle.
Des prélèvements réguliers par des laboratoires officiels comme Analytika sur des retombées ont pu mettre en évidence des tas de "bonnes choses" pour notre santé telles que des phtalates, des perturbateurs endocriniens, différents virus épidémiques, et puis un bouquet de métaux nanométriques très toxiques comme du strontium, du baryum, de l’aluminium, du titane, du césium, de l’arsenic, du béryllium, du chrome, du cobalt… et maintenant devinez quoi… de l’Oxyde de Graphène ! Tous ces éléments mélangés à des filaments aéroportés ont aussi été relevés sur place et identifiés par le comité scientifique italien Galileo.

  • Nota : Beaucoup de personnes ont déclaré des maladies bizarres suite à ces épandages, en particulier la mystérieuse maladie des morgellons (inflammations et démangeaisons cutanées avec des sortes de vers qui bougent sous la peau).

Difficile d’échapper à cet invisible nanobrouillard empoisonné qui nous tombe régulièrement dessus et qui est destiné à être absorbé, véhiculé vers nos neurones via les pores de la peau et les muqueuses du nez ou inhalé à chaque inspir comme cela s’est passé pour l’amiante, créant de la fibrose dans les poumons, puis diffusant dans le sang.
Avec ou sans masque, c’est la même chose puisque comme nous l’avons vu, les mailles les plus petites sont encore beaucoup trop larges pour de la nanotech… et des virus !

Du sang sui devient de la confiture

Une alerte a été donnée par les tatoueurs. L’un d’eux a confié sur les réseaux sociaux : "Depuis quelques mois, nous nous rendons compte que les gens vaccinés réagissent bizarrement lors des séances de tatouage : la peau des vaccinés ne perle plus du tout. Nous notons aussi que les rougeurs et les gonflements sont presque inexistants."

"Certes ce n’est pas spécialement dérangeant pour notre métier mais c’est très alarmant. Il y a bien une modification au niveau du sang, la peau ne se défend plus."

"C’est simple : en 20/30 minutes nous pouvons vous dire si vous avez été vaxxé ou non, juste en regardant comment la peau se comporte."

Alors que se passe-t-il exactement ?

  1. L’oxyde de graphène nano se présente sous la forme de microscopiques couteaux qui, dans le flux sanguin génèrent des dégâts importants : 
    - D’abord ils griffent et blessent les parois lisses des vaisseaux, ceci créant par les plaquettes des milliers de micro-croûtes de réparation, le sang se trouve ainsi freiné, ce qui oblige le cœur à un travail supplémentaire permanent.
    - Beaucoup de globules rouges, eux-mêmes blessés, larguent de l’hémoglobine qui se coagule par l’oxygène – c’est ainsi que le sang s’épaissit dangereusement.

    A titre d’exemple, je cite les nombreuses remarques d’infirmières qui sont confrontées à des colmatages de cathéters sur des vaxxés tellement leur sang est devenu épais. Ceci veut dire que la plaisante comparaison du sang à de la confiture n’est pas exagérée !

    Nota : la découverte de ce processus a valu au Dr Andreas Noack, chimiste autrichien renommé, d’être assassiné quelques jours après avoir passé son message de mise en garde du graphème, expliquant sur les réseaux sociaux pourquoi les nombreuses morts subites dans les heures ou les jours qui suivent les vaxx (no comment !).
     
  2. L’oxyde de graphène est supra conducteur électrique et magnétique 
    - Au niveau du sang, l’hémoglobine des globules rouges contenant du fer les orientent tous pareillement en nord/sud. Ils ont ainsi tendance à s’accrocher entre eux en serpents N S N S N S N… Mais il peut se produire aussi des clusters (amas) pouvant aussi entrainer dans des endroits clefs des morts subites par thromboses et colmater des réseaux capillaires entiers. 
    - Au niveau du cerveau, on sait que la présence locale de magnétite peut créer d’importants dysfonctionnements neuronaux et des états de confusion mentale.
    - Au niveau ADN, ce sujet a déjà été évoqué récemment dans une précédente news, expliquant que le graphène fait de vous une parfaite antenne ambulante accordée sur la 5G et que vous devenez psycho-programmable et télécommandable à souhait totalement à votre insu.

    Cela s’appelle du viol de conscience !

Que faire pour être en zone sécurité ?

Je vais faire un bis repetita…

Première chose en urgence : savoir où en est votre sang

Donc faire doser votre sang en D-DIMERE dans n’importe quel laboratoire médical
pour contrôler la viscosité de votre sang. 
Vous ne devez pas dépasser la limite de 500. 

Voici au choix ou en association ce que vous pouvez faire

Rappel du principe pour détruire le graphène

Le graphène étant électropositif comme tous les bio-indésirables
il est possible de le neutraliser par des éléments électronégatifs.


Contrôle du graphène

Pour connaitre le résultat de votre dépollution 
un seul moyen : refaire un D-DIMERE 
vous devez être à moins de 500.
 

Pour éclaircir le sang 

BOULEAU PUBESCENT gemmo D1 
- ou : AULNE DES MONTAGNES gemmo D1 
- ou : CORNOUILLER SANGUIN gemmo D1 

- Posologie commune : 25 gtts + eau avant 3 repas
- Flacons 100ml
Cde : http://www.legattilier.com/Redirect.asp?AccID=124849&AdCampaignID=84227

 

La mélatonine réduit considérablement la mortalité due au COVID-19 : étude

Par Joseph Mercola

https://www.theepochtimes.com/melatonin-significantly-reduces-covid-19-mortality_4211068.html?utm_source=healthia&utm_campaign=health-2022-01-16&utm_medium=email&est=HDXDa02ZWMmDDX5BUvRqde16q%2FjzzbgdSWbQu373sa0Ba22T3r2vNhWziwnL9iEHXA%3D%3Dplus grand plus petit 

Imprimer

La mélatonine est une hormone synthétisée dans votre glande pinéale et plusieurs autres organes, en fait dans la plupart des cellules, y compris les monocytes et les macrophages pulmonaires humains, car elle est en fait synthétisée dans vos mitochondries.

Bien que plus connue comme régulateur naturel du sommeil, la mélatonine a également de nombreuses autres fonctions importantes. Notamment, il joue un rôle important dans la prévention du cancer et peut prévenir ou améliorer certaines maladies auto-immunes, telles que le diabète de type 1.

Il possède également des propriétés anticonvulsivantes et antiexcitotoxiques, et est un puissant antioxydant avec la capacité rare de pénétrer dans vos mitochondries, où il aide à prévenir l'altération mitochondriale, la panne d'énergie et la mort des mitochondries endommagées par l'oxydation. Ça aussi:

  • Stimule la fonction immunitaire
  • Aide à recharger le glutathion (et une carence en glutathion a été liée à la gravité du COVID-19)
  • Peut améliorer le traitement de certaines maladies bactériennes, dont la tuberculose
  • Aide à réguler l'expression des gènes via une série d'enzymes

Comme indiqué dans le Journal of Critical Care :

« La mélatonine est une molécule polyvalente… La mélatonine joue un rôle physiologique important dans la régulation du sommeil et du rythme circadien, l'immunorégulation, les fonctions antioxydantes et protectrices des mitochondries, le contrôle de la reproduction et la régulation de l'humeur. La mélatonine a également été signalée comme efficace dans la lutte contre diverses infections bactériennes et virales.

La mélatonine a également un rôle important dans le traitement du COVID-19

Au cours des deux dernières années, la mélatonine est apparue comme une arme surprise contre le COVID-19. Il a été démontré qu'il jouait un rôle dans les infections virales, bactériennes et fongiques et dès juin 2020, les chercheurs ont suggéré qu'il pourrait être un complément important au traitement COVID-19. Selon les auteurs de cet article, la mélatonine atténue plusieurs caractéristiques pathologiques du COVID-19, notamment :

  • Stress oxydatif excessif et inflammation
  • Réponse immunitaire exagérée entraînant une tempête de cytokines
  • Lésion pulmonaire aiguë
  • Syndrome de détresse respiratoire aiguë

En octobre 2020, une revue scientifique, « Potentiels de la mélatonine contre les infections virales, y compris COVID-19 : preuves actuelles et nouvelles découvertes », résumait les mécanismes par lesquels la mélatonine peut protéger contre et améliorer les infections virales telles que le virus respiratoire syncytial, l'hépatite virale, la myocardite virale , Ebola, virus du Nil occidental et virus de la dengue.

Sur la base de ces découvertes collectives, ils ont émis l'hypothèse que la mélatonine pourrait offrir une protection similaire contre le SRAS-CoV-2. Une base mécaniste pour cela concerne les effets de la mélatonine sur les kinases activées par p21 (PAK), une famille de sérine et de thréonine kinases. Les auteurs expliquent :

« Au cours de la dernière décennie, les PAK ont acquis une grande attention en médecine en raison de leur contribution à une diversité de fonctions cellulaires. Parmi eux, PAK1 est considéré comme une enzyme pathogène et son activation inhabituelle pourrait être responsable d'un large éventail d'états pathologiques tels que le vieillissement, l'inflammation, le paludisme, l'immunopathologie des cancers, les infections virales, etc...

Fait intéressant, la mélatonine exerce un éventail de propriétés anti-PAK1 importantes… Il a été proposé que les coronavirus pourraient déclencher la voie de signalisation CK2/RAS-PAK1-RAF-AP1 via la liaison au récepteur ACE2.

Bien que cela ne soit pas encore scientifiquement confirmé, les inhibiteurs de PAK1 pourraient théoriquement agir en tant qu'agents potentiels pour la gestion d'une récente épidémie d'infection au COVID-19. En effet, Russel Reiter, un pionnier de premier plan dans la recherche sur la mélatonine, a récemment souligné que la mélatonine pouvait être incorporée dans le traitement du COVID-19 comme alternative ou adjuvant.

La mélatonine réduit la mortalité liée au COVID-19

Puis, le dernier jour de 2021, Melatonine Research a publié un commentaire de recherche discutant d'une étude d'octobre 2021 par Hasan et. al., qui ont découvert que la mélatonine réduisait considérablement la mortalité lorsqu'elle était administrée à des patients COVID gravement infectés. Selon les auteurs :

« Dans un essai clinique monocentrique, ouvert et randomisé, il a été observé que le traitement à la mélatonine réduisait le taux de mortalité de 93 % chez les patients gravement infectés par le COVID-19 par rapport au groupe témoin.

Il s'agit apparemment du premier rapport à montrer une réduction aussi importante de la mortalité chez les personnes gravement infectées par le COVID-19 avec un traitement simple. Si cette observation est confirmée par des essais cliniques plus rigoureux, la mélatonine pourrait devenir une arme importante pour lutter contre cette pandémie.

Les commentateurs soulignent qu'à moins de 5 $ par traitement, la mélatonine est un ajout rentable à tout plan de traitement. À titre de comparaison, les anticorps monoclonaux Regeneron coûtent environ 2 100 $ par dose et le remdesivir coûte 3 100 $ par traitement. La mélatonine n'a pas non plus d'effets secondaires graves, elle peut donc être utilisée universellement.

Dans le groupe de soins standard uniquement, 13 des 76 patients sont décédés (17,1%), contre un seul des 82 patients (1,2%) qui ont reçu de la mélatonine en plus de tout le reste. C'est une réduction de la mortalité de 93 pour cent.

L'essai Hasan a inclus 158 patients COVID hospitalisés âgés de 18 à 80 ans. Tous avaient confirmé une infection grave par le SRAS-CoV-2.

Quatre-vingt-deux des patients ont été inclus dans le bras mélatonine et ont reçu 10 milligrammes (mg) de mélatonine une demi-heure avant le coucher pendant 14 jours, en plus des soins thérapeutiques standards, qui comprenaient l'intubation à l'oxygène, le remdesivir, la lévofloxacine (un antibiotique de protection contre les infections bactériennes secondaires), la dexaméthasone (un anti-inflammatoire) et l'énoxaparine (un anticoagulant).

Dans le groupe de soins standard uniquement, 13 des 76 patients sont décédés (17,1%), contre un seul des 82 patients (1,2%) qui ont reçu de la mélatonine en plus de tout le reste. C'est une réduction de la mortalité de 93 %, ce qui est tout à fait remarquable. Trois mécanismes d'action responsables de ce succès semblent être une combinaison de ses activités antioxydantes, anti-inflammatoires et immunorégulatrices.

Au cours de la deuxième semaine d'infection, une période où les patients gravement infectés peuvent s'aggraver, le groupe mélatonine s'en est bien mieux sorti que le groupe de soins standard uniquement, avec seulement deux patients développant une septicémie, contre huit dans le groupe de soins standard uniquement grouper.

L'essai Hasan soutient également les résultats d'une série de cas cliniques publiés en 2020, où les patients diagnostiqués avec une pneumonie COVID-19 ont reçu 36 mg à 72 mg de mélatonine par voie intraveineuse par jour, en quatre doses fractionnées, en tant que traitement d'appoint à la norme de soins.

Tous les patients ayant reçu de la mélatonine se sont améliorés en quatre à cinq jours et tous ont survécu. En moyenne, ceux qui ont reçu de la mélatonine sont sortis de l'hôpital après 7,3 jours, contre 13 jours pour ceux qui n'ont pas reçu de mélatonine.

Comment la mélatonine prévient la septicémie

Ce n'est pas la première fois que la mélatonine est mise en évidence pour sa capacité à prévenir et à traiter la septicémie. Un article de 2010 dans The Journal of Critical Care a noté que la mélatonine aide à prévenir et à inverser les symptômes du choc septique en :

  • Diminution de la synthèse des cytokines pro-inflammatoires
  • Prévention des dommages oxydatifs induits par les lipopolysaccharides (LPS), de l'endotoxémie et des altérations métaboliques
  • Suppression de l'expression génique de la mauvaise forme d'oxyde nitrique, l'oxyde nitrique synthase inductible (iNOS)
  • Empêcher l'apoptose (mort cellulaire)

De même, une étude de 2014 dans le Journal of Pineal Research a souligné que la mélatonine s'accumule dans les mitochondries et possède à la fois une activité antioxydante et anti-inflammatoire qui pourrait être utile dans le traitement de la septicémie.

Il s'agissait d'une étude d'escalade de dose de phase 1 chez des volontaires sains pour évaluer la tolérabilité et les effets sur la santé de la mélatonine à différentes doses. Ils ont également évalué l'effet de la mélatonine dans un modèle de sang total ex vivo imitant la septicémie.

Aucun effet indésirable n'a été signalé pour des doses allant de 20 mg à 100 mg, et les tests sur modèle sanguin ont révélé que la mélatonine et son métabolite 6-hydroxymélatonine « avaient des effets bénéfiques sur le dysfonctionnement mitochondrial induit par la septicémie, le stress oxydatif et les réponses des cytokines… » Les auteurs ont en outre expliqué :

"Le dysfonctionnement mitochondrial initié par le stress oxydatif entraîne l'inflammation et est généralement accepté comme jouant un rôle majeur dans la défaillance des organes induite par la septicémie. Il a été reconnu que les antioxydants exogènes peuvent être utiles dans le sepsis, et plus récemment, le potentiel des antioxydants agissant spécifiquement dans les mitochondries a été mis en évidence.

Nous avons montré précédemment que les antioxydants ciblés sur les mitochondries, y compris la mélatonine, réduisaient les dommages aux organes dans un modèle de septicémie chez le rat… Des modèles in vitro de septicémie montrent que la mélatonine et son principal métabolite hydroxylé, la 6-hydroxymélatonine, sont tous deux efficaces pour réduire les niveaux de septicémie clé. cytokines, stress oxydatif et dysfonctionnement mitochondrial.

Dans les modèles de septicémie chez le rat, la mélatonine réduit les dommages oxydatifs et le dysfonctionnement des organes et diminue également la mortalité.

On pense que la dose nécessaire à l'action antioxydante est considérablement plus élevée que celle administrée pour la modulation du cycle veille-sommeil, mais la dose réelle requise chez l'homme n'est pas claire, en particulier parce que les principaux effets bioactifs de la mélatonine orale dans le contexte de l'inflammation sont probables. être médiée principalement par les niveaux de métabolites.

La mélatonine a de nombreux mécanismes d'action

En ce qui concerne les infections virales, la mélatonine ne cible pas réellement le virus lui-même. Il aide principalement l'hôte, réduisant la réaction excessive des cellules hôtes au pathogène, augmentant ainsi la tolérance de l'hôte au virus. Comme expliqué dans le commentaire vedette de Melatonin Research, "Cette tolérance laisse suffisamment de temps à l'hôte pour développer la réponse immunitaire adaptative et finalement éradiquer les agents pathogènes envahisseurs."

En régulant vos réponses immunitaires, la mélatonine aide également à prévenir les tempêtes de cytokines, ce qui tue finalement certains patients atteints d'une infection grave par le SRAS-CoV-2. La mélatonine est également un cytoprotecteur connu aux propriétés neuroprotectrices pouvant potentiellement réduire les séquelles neurologiques documentées chez les patients infectés par le COVID-19. 33

Une partie des avantages de la mélatonine contre le COVID peut également être liée au fait qu'elle améliore la signalisation de la vitamine D 34 et, ensemble, la mélatonine et la vitamine D améliorent de manière synergique votre fonction mitochondriale. En fait, vos mitochondries sont les cibles communes finales pour les deux.

J'ai écrit de nombreux articles détaillant l'importance de l'optimisation de la vitamine D pour prévenir l'infection par le SRAS-CoV-2 et une maladie COVID-19 plus grave. Les preuves à cet égard sont franchement accablantes et l'augmentation des niveaux de vitamine D dans la population générale pourrait être l'une des stratégies de prévention les plus importantes à notre disposition. Pour en savoir plus, téléchargez mon bilan vitamine D, disponible gratuitement sur stopcovidcold.com . La mélatonine peut également combattre l'infection par le SRAS-CoV-2 en :

Epoch Times Photo

 

La mélatonine réduit le risque de test COVID-19 positif

Les données de la Cleveland Clinic soutiennent également l'utilisation de la mélatonine. Ici, les chercheurs ont analysé les données des patients du registre COVID-19 de la Cleveland Clinic à l'aide d'une plateforme d'intelligence artificielle conçue pour identifier les médicaments qui peuvent être réutilisés.

En identifiant les manifestations cliniques et les pathologies partagées par le COVID-19 et 64 autres maladies, ils ont pu conclure que certaines protéines associées aux maladies chroniques sont fortement liées aux protéines du SARS-CoV-2. En d'autres termes, un certain nombre de protéines semblent jouer un rôle clé dans les pathologies observées à la fois dans le COVID-19 et d'autres maladies chroniques.

Ces connexions suggèrent que les médicaments déjà utilisés pour une maladie chronique peuvent être réutilisés et utilisés dans le traitement du COVID-19, car il agit sur une ou plusieurs cibles biologiques partagées. La mélatonine s'est distinguée à cet égard. Les patients qui utilisaient de la mélatonine comme supplément avaient, en moyenne, un risque inférieur de 28 % d'être testés positifs pour le SRAS-CoV-2. Les Noirs qui utilisaient de la mélatonine étaient 52% moins susceptibles d'être testés positifs pour le virus.

Malheureusement, deux points de données clés manquants dans l'analyse sont la posologie utilisée et la durée de la supplémentation. Ces données n'ont pas été incluses dans le registre des patients, nous ne savons donc pas combien de mélatonine est nécessaire, ni combien de temps vous devez en prendre, pour réduire votre risque d'infection par le SRAS-CoV-2 au degré trouvé dans cette étude.

La mélatonine fait partie intégrante du protocole de première ligne

Au début de 2020, la Front Line COVID-19 Critical Care Alliance (FLCCC) a élaboré des protocoles de traitement préventif, ambulatoire et hospitalier 46 sur la base des idées des médecins fondateurs en soins intensifs. Le Dr Paul Marik, un médecin de soins intensifs connu pour son protocole salvateur de septicémie à la vitamine C, est l'un de ces médecins.

Marik a publié un article dans le Journal of Thoracic Disease en février 2020 donnant la justification scientifique de l'utilisation de la mélatonine pour aider à réguler le déséquilibre oxydatif et le dysfonctionnement mitochondrial que l'on trouve couramment dans la septicémie.

Cela a été suivi d'un article publié dans Frontiers in Medicine en mai 2020, dans lequel lui et une équipe de scientifiques ont présenté un algorithme thérapeutique pour la mélatonine dans le traitement du COVID-19 en particulier. "Les multiples actions de la mélatonine en tant qu'anti-inflammatoire, antioxydant et antiviral (contre d'autres virus) en font un choix d'utilisation raisonnable", ont-ils écrit.

Sur la base de ses mécanismes d'action connus, le FLCCC a intégré dès le départ la mélatonine dans ses protocoles de traitement précoce et hospitalier. Vous pouvez télécharger les derniers protocoles sur le site Web du FLCCC .

En tant que thérapie de soutien, le FLCCC recommande de prendre 6 mg avant le coucher si vous traitez le COVID-19 symptomatique précoce ou léger. Le protocole de traitement hospitalier demande entre 6 mg et 12 mg de mélatonine la nuit, jusqu'à la sortie.

Pour les patients qui traitent le syndrome COVID-19 longue distance (LHCS), ils recommandent de prendre entre 2 mg et 12 mg par nuit. Commencez par une faible dose et augmentez selon la tolérance. Si votre sommeil est perturbé, diminuez votre dose. (De faibles doses de mélatonine vous aideront à vous endormir, tandis que des doses plus élevées peuvent déclencher des insomnies.)

Conseils généraux pour la supplémentation

Bien que les doses suggérées lorsqu'elles sont utilisées contre le COVID soient nettement plus élevées que celles que vous prendriez normalement pour améliorer votre sommeil, ces doses ne semblent présenter aucun danger. La recherche n'a trouvé aucun effet indésirable pour des doses allant de 20 mg à 100 mg. 52

Ces gammes de doses sont jusqu'à 100 fois supérieures à une dose conservatrice typique de 0,5 mg, mais il est encourageant qu'aucun effet indésirable n'ait été observé à ces doses élevées. Il serait toutefois prudent de n'utiliser des doses aussi élevées que pendant des périodes limitées où vous pourriez en avoir besoin.

Quelle que soit la dose que vous prenez - et je recommande de commencer à faible dose, à 1 mg ou moins - assurez-vous de prendre de la mélatonine le soir, avant de vous coucher. L'augmentation des niveaux de mélatonine est la raison pour laquelle vous vous sentez somnolent le soir, il est donc déconseillé de le prendre le matin ou pendant la journée, lorsque votre niveau naturel est (et devrait être) bas.

La mélatonine est également mieux prise par voie sublinguale, sous forme de spray ou de comprimé sublingual. Par voie sublinguale, il peut pénétrer directement dans votre circulation sanguine et n'a pas à passer par le tube digestif. De ce fait, son effet se fera sentir plus rapidement.

Sources et références

Pour avoir un éclairage différent, voici leurs déclarations sur la crise, sur ce virus et cette maladie dont le taux de létalité établie par le plus réputé des épidémiologiques, John Ioannidis, est équivalent à la grippe saisonnière au niveau mondial :

 

CHRISTIAN VELOT :

Maitre de conférence en génétique moléculaire de l'université de paris-saclay,

EX membre du CRIIGEN (comité de recherche et d'informations indépendantes sur le génie génétique ) viré depuis peu à cause de ses prises de position :

Dans ce documentaire, il nous explique qu'elles sont les différentes techniques vaccinales et qu'est ce qui les diffèrencies de ces nouvelles thérapie à ARNm et à adenovirus :

https://odysee.com/@EddyM:0/vaccins-anti-covid-19-%E2%80%A2-quelles-technologies-quels-risques:e

 

ALEXANDRA HENRION CAUDE :

Généticienne spécialisée dans l'ARN, ancienne directrice des recherches à l'INSERM (institut national de la santé et de la recherche médicale)

 Son point de vue sur la vaccination des enfants : (2mn 19 s)

https://odysee.com/@AlexandraHenrionCaude:7/2-l-injection-des-enfants:1

 

Doit-on avoir peur de la cinquième vague ? (1mn58 s)

https://odysee.com/@AlexandraHenrionCaude:7/1-Stress-et-5eme-vague:4

 

Sur le piège des mises à jour vaccinales : Bill Gates l'un des leaders de ce coup d'état a créé microsoft (2mn 19 s) https://odysee.com/@AlexandraHenrionCaude:7/3eme-dose-et-immunite:d

 

Interviewé par le renard buté ( 13mn 51 s et 32 mn 52 s)

https://odysee.com/@RenardBute:3/interviewalexandrahenrioncaude1:4

https://odysee.com/@RenardBute:3/interviewalexandrahenrioncaude2:1

 

CHRISTIAN PERRONNE :

Médecin et professeur des universités-praticien hospitalier français. Il est spécialisé dans les pathologies tropicales et les maladies infectieuses émergentes. Il a été président de la commission spécialisée « Maladies transmissibles » du haut conseil de la santé publique.

Lui aussi viré pour ses prises de position.

 Une de ces intervention sur Cnews : https://crowdbunker.com/v/6b7QyC3LDd

 Son témoignage sur les effets secondaires de la vaccination et remontées dans les centres de pharmacovigilance : (2mn 38 s) https://odysee.com/@fabroots2:3/T%C3%A9moignages-gla%C3%A7ants-rapport%C3%A9s-par-Pr-Perronne.:4

 Interview plus complète pour découvrir Perronne, l'homme : (20 mn 05 s) https://odysee.com/@WakeUp:d/Premie%CC%80re-consultation-Professeur-Christian-Perronne:a

 

Professeur LUC MONTAGNIER

Biologiste virologue français, ancien directeur émérite de recherche au CNRS (centre national de la recherche scientifique ), prix Nobel de médecine en 2008 pour sa découverte du VIH responsable du SIDA.

Il y a plus d'un an et demi, déjà, il déclarait, bien que denigré, que ce virus était issu d'un laboratoire.

Aujourd'hui, cela est confirmé par la science et même les merdias ne peuvent plus réfuter : (19mn 25 s) https://odysee.com/@Abracadabra:3/lucmontagnier:7

 

GERRT VANDEN BOSSCHE

Docteur en médecine, ce virologue et vaccinologue indépendant a travaillé auparavant pour GAVI, the vaccine alliance et pour la fondation bill et mélinda gates.

Voici ses déclarations récentes sur la contagion des vaccinés : (36 mn 07 s)

https://odysee.com/@FlowerPower:b/Interview-de-Geert-Vanden-Bossche-sur-BAM---23-d%C3%A9cembre-2021:7

 

MIKE YEADON

Ancien vice-président et directeur scientifique de PFIZER pendant 16 ans.

Vidéo de mai 2021 mais qui anticipe exactement ce que nous vivons sur le pass vaccinal et ses mises à jour du système immunitaire :(11mn11s)

https://odysee.com/@JeanneTraduction:a/YeadonSenta:d

 

ROBERT MALONE

Biologiste moléculaire, épidémiologiste, spécialiste des maladies infectieuses, il a travaillé sur l' ARN messager, et découvert que celui-ci peut pénétrer des cellules humaines et les conduire à produire des protéines. Cette découverte est liée au développement des vaccins à ARN m. Qui, mieux que lui, peux nous parler de ses injections ? Son avertissement sur les dangers de la vaccination : (4mn33s)

https://odysee.com/@Pluton-Nix:3/Robert-Malone---Concepteur-de-la-technologie-ARNm---Avertissement:3

 

Docteur VLADIMIR ZELENKO

Le Dr Vladimir Zelenko est connu à New York pour avoir trouvé un traitement préventif très efficace contre le covid19, à base d'hydroxichloroquine et de zinc. Il a publié de nombreuses études et a soigné des milliers de personnes avec succès.

Aujourd'hui, atteint d'un cancer, il veut se mettre en accord avec sa religion et son dieu.

Etant juif, il alerte la communauté rabbinique sur le danger de la vaccination : (30mn36 s)
https://odysee.com/@cielvoile:4/zelenko:0

 

Chaîne d'odysee qui répertorie les effets secondaires de la vaccination :

https://odysee.com/@corona-vaxx-effets-secondaires:7

 

Sur les morts subites filmées de plus en plus fréquentes : https://crowdbunker.com/v/iZIC4elJH1

 

Puce d'implantation sous cutanée qui vous permettra de télécharger votre pass vaccinal et bien d'autres choses comme vos moyens de paiement :

https://aphadolie.com/2021/12/23/covid-19-suede-humain-2-0-bientot-une-micropuce-sous-la-peau-pour-remplacer-son-pass-sanitaire-ou-vaccinal/

 

- Documentaire MAL TRAITÉ sur le sujet de l'interdiction des traitements ambulatoires ou précoces : (1 h 27 mn 33 s) : https://maltraites-ledoc.com/

 

Ils parlent comme des anges et se conduisent comme des assassins : (2mn 19 s)

https://crowdbunker.com/v/kg8NRYUJTx

 

Sur les 11 vaccins obligatoires pour les enfants :

https://crowdbunker.com/v/viGTRVJVNM

 

Sur la 4e dose et l'abonnement vaccinal :

https://crowdbunker.com/v/1QfDXU39rz

 

Les merdias ont boycotté ces scientifiques sous l'anathème du complotisme, formule passe-partout qui permet de discréditer son adversaire sans débattre. Ils ont été boycottés sur les plateaux télé, ou seule s'élève la voix de médecins aux énormes conflits d'intérêts .

 

Et pour comprendre qui dirige le monde : https://odysee.com/@JeanneTraduction:a/Monopole:3

 

Le député néerlandais Thierry Baudet évoque le rapport prophétique de la Fondation Rockefeller de 2010, déroulant dans le détail le scénario de la pandémie actuelle.  https://www.lelibrepenseur.org/le-depute-neerlandais-thierry-baudet-evoque-le-rapport-prophetique-de-la-fondation-rockefeller-de-2010-deroulant-dans-le-detail-le-scenario-de-la-pandemie-actuelle/?fbclid=IwAR2h7x2MvMBla_-6kbtrl5hS0FZhGzPmcwjNjPrKYWTw7Z_cd28EvMXqWSw

 

Tourné en caméra cachée dans un vaccinodrome :

https://www.youtube.com/watch?v=lRgfuZcENTU , https://www.youtube.com/watch?v=5aquIvozMBk , https://www.youtube.com/watch?v=dLkVDNyjzSk , 
https://www.youtube.com/watch?v=k5gxKtEpaaY

 

Sur la dangerosité des vaxxins anticovid : 

https://cv19.fr/2022/01/10/plus-de-1000-etudes-scientifiques-sur-la-dangerosite-des-vaccins-covid-19

 

Alexandra Henrion-Caude et Pr Christian Perronne: « C’est en train de craquer de partout ! »

2  video sur la page : une de  1  minute 14      et une de     19  minutes

https://resistance-mondiale.com/christian-perronne-cest-en-train-de-craquer-de-partout

   

Pr PERRONNE :Toutes les lois pour le vaxx sont illégales !!!         sur  chaîne télé   CNews                  January 18th, 2022

https://odysee.com/@ArtemisiaCollege:7/lois_vax_illegales:b      2  minutes

 

Le gouvernement Français veut interdire la vitamine D !!!

Alexandra Henrion-Caude et Christian Perronne qui réagissent au projet du gouvernement d'inclure la vitamine D sur la liste des substances présentant des propriétés de perturbation endocrinienne, en vue de son interdiction.

 

Lettre SANTE CORPS ESPRIT :La vérité sur ces « vaccins » commence à sortir, préparez-vous à un véritable feu d’artifices

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Contre le Covid, les gouvernants occidentaux n’ont pas arrêté de prendre des mesures qui ne marchent pas dans la durée :

  • Confinements[1]
  • Masques
  • Vaccins

Et les mêmes gouvernants ont refusé, voire interdit les mesures qui marchent[2] :

  • Prévention (vitamine D, etc.) ;
  • Traitements précoces (protocole Raoult, ivermectine, etc.).

Ce n’est pas seulement le « crime du siècle », avec des centaines de milliers de morts évitables.

Ce qui s’est passé avec les vaccins est un des plus grands tours d’illusionnisme jamais réalisé.

On n’a pas arrêté de nous dire que ces vaccins étaient « la seule solution »…

…alors qu’il apparaît désormais que ces vaccins sont en échec total pour ralentir la circulation du virus.

Par chance, le Pr Raoult a décidé de siffler la fin de la récréation.

« Plus on vaccine, plus il y a de cas », a-t-il asséné ces derniers jours.

Oui, c’est bien ce qu’il a dit, chiffres à l’appui : dans le monde, « plus on vaccine, plus il y a de cas de Covid ».

Ce qui est précisément le contraire de ce qui était espéré avec ces vaccins qu’on nous avait vendus « efficaces à 95 % ».

Alors, d’où vient la tromperie ?

D’où est venue l’illusion d’une efficacité contre les contaminations ?

Il est temps de révéler l’un des secrets du « tour de magie » qui nous a été infligé.

En apparence, les vaccins ont l’air efficaces... de même que la comédienne sur scène a vraiment « l’air » d’être coupée en deux par David Copperfield…

Mais tout ceci était largement une illusion, un artifice.

Voici comment :

Regardez comment on transforme un vaccin de plomb… en vaccin en or

L’ingrédient principal de « l’illusion » vient du choix des définitions.

On a défini comme « pleinement vacciné » celui qui est vacciné 2 semaines après la 2ème dose ».

Cela ne paraît rien… mais avec ces vaccins-là, cela change TOUT :

Vous allez le voir, je vais réaliser maintenant devant vous le tour de magie en question[3].

Imaginez un vaccin d’eau salée – donc sans le moindre effet préventif.

Maintenant, imaginez que vous avez 200 personnes, dont :

  • 100 sont « non vaccinés » ;
  • et 100 sont double vaccinés (avec de l’eau salée).

Disons que chaque personne a environ 10 % de risques d’attraper le Covid toutes les 2 semaines.

Que se passe-t-il après un mois ?

  • Sur 100 non-vaccinés, 19 attrapent le Covid (10 ont le Covid les 2 premières semaines, puis 9 les 2 suivantes) ;
  • Sur 100 double vaccinés, même chose, 19 attrapent le Covid.

Tout cela est logique puisque dans mon exemple, le vaccin « eau salée » n’a pas d’effet.

Donc, les 2 groupes ont autant de chances d’être infectés : 19 %.

Et maintenant, mesdames et messieurs, préparez-vous à être ébahis.

Voici comment on transforme de l’eau salée en un vaccin « efficace ».

Il suffit de changer les définitions.

Maintenant, on ne compte les « double vaccinés » que 2 semaines après leur injection.

Les 10 infections des 2 premières semaines chez les « vaccinés » sont donc désormais attribuées aux « non-vaccinés » :

Et voici le résultat :

  • Non vaccinés : 29 infections (19 + 10) ;
  • Double vaccinés : 9 infections (19 - 10).

Tada !!!

Soudainement, votre vaccin paraît efficace : à peu près 3 fois moins d’infections (66 % d’efficacité) chez ceux qui ont reçu le « vaccin » !

Tout ça, alors qu’on n’a injecté que de l’eau salée !

Et ce n’est pas tout :

C’est bien pire que ça, car il y a un pic d’infections dans les 2 semaines qui suivent l’injection !

Dans mon exemple, j’ai fait comme si tout le monde (vaccinés et non-vaccinés) avait autant de risques d’attraper le Covid.

Mais avec les fameux vaccins Covid, ce n’est pas vrai.

Dans les premières semaines suivant l’injection, votre risque d’attraper le Covid explose !

Ce n’est pas nouveau : cela se voit depuis des mois, comme le nez au milieu de la figure.

En juillet dernier, je vous ai écrit une lettre intitulée : Tabou : plus de risques après la première dose.

Je vous avais aussi renvoyé vers une vidéo sidérante, qui montre une explosion des infections à chaque fois que les campagnes de vaccination ont commencé.

Évidemment, personne dans les médias n’en avait parlé.

Mais ces derniers jours, le Pr Raoult a décidé de cracher le morceau.

Pour lui, il ne fait plus aucun doute que les vaccins augmentent nettement le risque d’infection Covid, dans les premières semaines.

Et cette fois, ajoutons ce « sur-risque » d’infection pendant les 2 premières semaines.

Avec des définitions « normales », cela donne :

  • Sur les 100 non-vaccinés : toujours 19 infections (10 les 2 premières semaines, 9 les 2 suivantes) ;
  • Sur les 100 vaccinés : 28 infections (20 les 2 premières semaines, 8 les 2 suivantes).

Mais en comptant les vaccinés des 2 premières semaines comme « non-vaccinés », cela donne ceci :

  • 100 non-vaccinés : 39 infections (30 les 2 premières semaines, puis 9 les suivantes) ;
  • 100 vaccinés : 10 infections (0 les 2 premières semaines, 10 les suivantes).

Vous voyez : l’efficacité de votre « vaccin » vient de monter encore d’un cran !

Ce n’est plus 3 fois moins d’infections, mais 4 fois moins !

Alors que ce vaccin, dans ces hypothèses, a doublé votre risque d’infection au départ !

Magique, je vous dis.

Et on vous a refait le coup avec la 3ème dose !

La 3ème dose paraît efficace dès lors qu’on ne compte les « boostés » qu’après 2 semaines.

Dans ce cas, toutes les infections des 2 premières semaines suivant la 3ème dose sont attribuées aux « doubles vaccinés ».

Et voilà pourquoi de nombreuses données montrent que les « double vaccinés » sont beaucoup plus infectés que les « non-vaccinés » !

Pas forcément parce qu’ils ont « plus de risques »… mais parce qu’on leur attribue les infections des « triples vaccinés ».

Ce n’est pas glorieux pour les « 2 doses », mais cela permet tout de même de faire croire à l’efficacité de la 3ème dose.

Et même si le vaccin protège réellement des formes graves, pendant 2 ou 3 mois…

…il ne faut jamais oublier qu’il en augmente le risque pendant les premières semaines !

C’est probablement ce qui explique l’explosion de morts « Covid » dans les pays qui ont déclenché la vaccination de masse en pleine épidémie, comme Israël, Émirats et Grande-Bretagne.

En Israël, Grande-Bretagne et EAU, pays qui ont vacciné massivement à partir de décembre 2020 ou début janvier 2021, on a observé un pic de mortalité jamais atteint auparavant.

Dans les Ehpad, les ravages de la 1ère dose se voyaient même à l’œil nu.

Souvenez-vous du cri du cœur du Pr Martin Verno, expert en gérontologie auprès du gouvernement britannique, en janvier 2021 :

« Je suis profondément inquiet de voir des flambées d’infections chez des résidents de maisons de retraite vaccinés avant et après 21 jours » (moment de la 2ème dose)[6].

Mais bien sûr, tout cela a été étouffé. Oublié.

Par chance, le Pr Raoult a décidé de déterrer ce dossier brûlant.

Résultat : les critiques se sont à nouveau déchaînées contre lui. Les hyènes ont même réussi à dresser sa propre fille contre lui.

Mais savez-vous comment a réagi notre Cyrano national ?

En twittant une citation du héros d’Edmond Rostand :

« Mon cher, si tu savais comme l'on marche mieux

Sous la pistolétade excitante des yeux !

Comme, sur les pourpoints, font d'amusantes taches

Le fiel des envieux et la bave des lâches ! »

Longue vie au Pr Raoult, trésor national !

Bonne santé,

Xavier Bazin

TEXTE COMPLET AVEC GRAPHIQUES SUR LE SITE SANTE CORPS ESPRIT

PS : Je tiens à saluer l'initiative d'Eric Verhaeghe, qui propose à tous ceux (vaccinés ou non-vaccinés) qui souhaitent résister à l'oppression de devenir des « objecteurs de conscience vaccinale ».

C'est une bonne idée, car l'objection de conscience est un statut protégé par la Cour Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme (arrêt Vavricka).

Normalement, violer les droits d'un objecteur de conscience est une discrimination, passible de 3 ans de prison et de 45.000€ d’amende.

Donc, chaque fois qu'un commerçant ou fonctionnaire vous demande votre pass, présentez-lui votre déclaration d'objection de conscience vaccinale !

Vous pouvez télécharger un modèle d'objection de conscience ici, sur le site Courrier des Stratèges.

Sur cette page Internet, Eric vous explique aussi comment vous organiser, et comment réagir face à un refus.

Courage, et gardons en tête le mot d'ordre du Dr Louis Fouché : Tous résistants dans l'âme - Éclairons le monde de demain !

 

Les hackers crackent les serveurs, Moderna et Pfizer ! Toutes les données sur les décès par vaccin sont désormais publiques pour toutes les entreprises grâce aux pirates !

par Qactus

 

BONNES NOUVELLES!!!!

Les pirates ont fait irruption dans toutes les sociétés pharmaceutiques et ont gracieusement volé toutes les données médicales sur les vaccins !!!! Le Grand Réveil a commencé !!! Partagez ce lien partout !!!!

Ils Indiquent le nombre de décès et d'invalidités associés à chaque lot.

Nombre = indique la toxicité relative d'un lot/lot par rapport à une autre réaction (jusqu'à x50).

Jusqu'à ce que nous le sachions, il vaut mieux être prudent.

["Code de lot" = "numéro de lot" = le numéro qui apparaît sur votre carnet de vaccination].

Facebook bloque l’adresse e-mail du site, inscrire avec des espaces entre chaque lettre

Où vous pouvez voir les liens en direct ci-dessous. Téléchargez et enregistrez tous les éléments au cas où le site tomberait en panne !!! Vérifiez votre code de lot (numéro de lot).

Voici le site avec tous les codes :

Voici le lien vers le site Web ci-dessous.

Howbad.Info

Et voici les codes à chercher par exemple : utilisé le traducteur en ligne.

  • Codes de lot Moderna
  • Codes de lot Pfizer
  • Codes de lot Janssen
  • Moderna (hors USA)
  • Pfizer (hors USA)
  • Janssen (hors USA)
    Boosters Mise en garde par Mois
  • Mauvais lots du mois
    Variation de la toxicité
  • Toxicité cumulée dans le temps PDF
  • VIDÉO : Variation de toxicité entre lots
  • Décès par loterie PDF
  • VIDÉO : Lots non BPF associés au décès et à l'invalidité.
  • VIDÉO : Team Enigma - Variabilité de la Covid Vaccinale
  • VIDÉO : VAERS révèle des lots super toxiques.
    Les codes de lot codent-ils pour la toxicité ?
  • Classification de toxicité 20A-21A de Moderna pour les vaccins Covid PDF
  • Moderna : Étiquetage alphabétique des différentes toxicités PDF
  • Pfizer : Étiquetage alphabétique des différentes toxicités PDF
  • VIDÉO : Les numéros de lot de Pfizer codent-ils pour la partie 1 de la toxicité ?
  • VIDÉO : Codage des numéros de lot Pfizer pour la partie 2 sur la toxicité ?
  • VIDÉO : Les numéros de lot de Moderna codent-ils pour la toxicité ?
    Base de données VAERS
  • Bibliothèque scientifique Covid

Les médecins parlent du VAERS

La source des données ci-dessous :

Vaers analysis.info

Toutes les données proviennent de VAERS, une base de données publique de plus de 700 000 rapports d'événements indésirables pour les vaccins Moderna, Pfizer et Janssen-Covid-19 aux États-Unis. Notre intention est de présenter les données du VAERS sous une forme accessible et impartiale qui peut être facilement consultée à l'aide des liens suivants.

Système de notification des événements indésirables liés aux vaccins (VAERS)

2 Extrait trouvé sur le site :

Tutoriel vidéo 1 : Extraction de données de lot erronées du VAERS - décès, invalidités, hospitalisations.

https://www.howbad.info/

"Il est douteux que ces différences soient dues à la démographie. L’industrie pharmaceutique semble exporter le handicap ! Les maladies chroniques offrent certainement une meilleure source de revenus que la mort subite. Et les pays européens riches peuvent se permettre le médicament.

Nous devons tenir compte du fait que les chiffres sont en fait pires qu’il n’y paraît à première vue. Je m’explique. Aux États-Unis, le lot 039K20A est associé à 39 handicaps sur 4911. Ainsi, 0,8 % des signalements sont des handicaps. En dehors des États-Unis, moderna batch 3002332 est associé à 63 handicaps sur 1050 - donc 6% des rapports sont des handicaps

Donc, en réalité, le pourcentage de rapports avec un résultat d’invalidité est 10 fois plus élevé en dehors des États-Unis."

 

Youtube RAOULT Pourquoi OMICRON résiste-il au vaccin ?

 

Dr. FUELLMICH / lots de vaccins tueurs

Les fabricants du vaccin COVID ont travaillé de manière coordonnée dans l’intention de tuer et de mutiler délibérément les personnes qui ont reçu leurs vaccins.

« Ce ne sont pas les vaccins. Dans certains lots, on peut voir que quelque chose se passe et c’est là que l’on observe des cas de toxicité se traduisant par des décès. Le médecin allemand a ajouté que les vaccins Pfizer et Johnson & Johnson présentent une horrible accumulation de cas dans certains lots.as vrai qu’il y a la même substance dans chaque vaccin. Et nous avons une preuve très solide avec les lots qui sont différents, formés différemment, ont un effet différent », a expliqué qu’une fois que l' »intention » a été prouvée, il n’y a aucune immunité ou protection de responsabilité pour quiconque ou toute organisation impliquée dans ces crimes contre l’humanité.

« Si vous regardez l’ensemble des preuves, il y a plus qu’assez de preuves. Une présentation très récente faite par [l’ancien vice-président de Pfizer], le Dr Mike Yeadon, montre précisément comment ils utilisent ces différents lots pour réaliser une expérience dans l’expérience afin de déterminer le type de dosage nécessaire pour tuer et mutiler des gens », a déclaré M. les systèmes de déclaration n’ont jamais été assez robustes pour un essai clinique pur et simple sur des millions, voire des milliards de personnes.

« Si nous pouvons prouver l’intention criminelle, ou même la négligence grave, l’homicide involontaire, il se pourrait bien que ceux qui ont été lésés, ou ceux qui ont perdu un être cher, puissent effectivement obtenir une forme de compensation », a déclaré White.

« Pour l’instant, c’est pratiquement impossible au Royaume-Uni et dans le monde entier. Et c’est le cas pour les vaccins depuis très, très longtemps. C’est presque comme incroyable, qu’il y ait une sorte d’effort synchronisé. » que les conclusions auront d’immenses répercussions juridiques lorsqu’il sera prouvé que les vaccins ont été délibérément et intentionnellement faits pour nuire aux gens.

« Vous devez tirer la conclusion légale et la conclusion légale est son intention. Et à partir de son intention, vous pouvez obtenir des dommages-intérêts punitifs. Vous pouvez aller jusqu’à 21 fois le dommage réel, qui s’ajoute au dommage réel. Dans ces cas, je pense que vous pouvez aller jusqu’à mille fois parce que ces personnes ont été si gravement blessées. Je pense que cela suffira à démanteler l’ensemble du secteur », a conclu M. Fuellmich.

 

Le Conseil mondial de la santé révèle comment éliminer les protéines Spike

EN BREF

  • Si vous avez eu le COVID-19 ou reçu une injection contre le COVID-19, vous pouvez avoir des protéines Spike dangereuses qui circulent dans votre organisme
  • Les protéines Spike peuvent circuler dans votre organisme après une infection ou une injection, causant des dommages aux cellules, aux tissus et aux organes
  • Le Conseil mondial de la santé a publié un guide pour éliminer les protéines Spike, avec des étapes simples que vous pouvez suivre pour potentiellement réduire les effets des protéines Spike toxiques dans votre organisme
  • Les 10 principaux ingrédients essentiels de l'élimination des protéines Spike comprennent la vitamine D, la vitamine C, la graine de nigelle, la quercétine, le zinc, la curcumine, l'extrait de chardon-Marie, la NAC, l'ivermectine et le magnésium

Par le Dr. Mercola

Avez-vous eu le COVID-19 ou reçu une injection contre le COVID-19 ? Donc, vous avez probablement des protéines Spike dangereuses qui circulent dans votre organisme. Tandis que la protéine Spike est naturellement présente dans le SRAS-CoV-2, quelle que soit le variant, elle est également produite dans votre corps lorsque vous recevez une injection contre le COVID-19. Sous sa forme native dans le SARS-CoV-2, la protéine Spike est responsable des pathologies de l'infection virale.

Sous sa forme sauvage, elle est connue pour ouvrir la barrière hémato-encéphalique, provoquer des dommages cellulaires (cytotoxicité) et, comme l'a déclaré le Dr Robert Malone, l'inventeur de la technologie de la plate-forme de base des vaccins à ARNm et à ADN, dans un commentaire sur News Voice, « est active dans la manipulation de la biologie des cellules qui tapissent l'intérieur de vos vaisseaux sanguins, les cellules endothéliales vasculaires, en partie grâce à son interaction avec l'ACE2, qui contrôle la contraction des vaisseaux sanguins, la pression artérielle et d'autres choses ».

Il est également révélé que la protéine Spike à elle seule suffit à provoquer une inflammation et des dommages au système vasculaire, même indépendamment d'un virus.

Aujourd'hui, le Conseil mondial de la santé (WCH), une coalition mondiale d'organisations orientées sur la santé et de groupes de la société civile qui cherchent à élargir les connaissances en matière de santé publique, a publié un guide pour l'élimination des protéines Spike, avec des mesures simples que vous pouvez prendre pour potentiellement réduire le effets de la protéine Spike toxique. Vous pouvez consulter son guide complet avec des remèdes naturels, y compris les dosages, à la fin de cet article.

Pourquoi devriez-vous envisager une élimination des protéines Spike ?

Les protéines Spike peuvent circuler dans votre organisme après une infection ou une injection, causant des dommages aux cellules, aux tissus et aux organes. « La protéine Spike est une protéine mortelle », déclare le Dr Peter McCullough, qualifié en médecine interne, cardiologie et épidémiologie, dans une vidéo. Elle peut provoquer une inflammation et une coagulation dans tous les tissus dans lesquels elle s'accumule.

Par exemple, l'étude de biodistribution de Pfizer, qui fut utilisée pour déterminer où les substances injectées se retrouvent dans l'organisme, a montré que la protéine Spike du COVID dans les injections s'accumulait en « concentrations assez élevées » dans les ovaires.

En outre, une étude japonaise de biodistribution pour le vaccin de Pfizer a révélé que les particules de vaccin se déplacent du site d'injection vers le sang, après quoi les protéines Spike en circulation sont libres de se déplacer dans tout l'organisme, y compris vers les ovaires, le foie, les tissus neurologiques et d'autres organes. Le WCH a ajouté :

« La protéine Spike du virus est associée à des effets indésirables, tels que : caillots sanguins, brouillard cérébral, organisation pneumonique et myocardite. Elle est probablement responsable des nombreux effets secondaires de [l'injection] contre le Covid-19… Même si vous n'avez eu aucun symptôme, ni été testé positif pour le Covid-19, ni subi des effets secondaires indésirables après une injection, il peut encore y avoir des protéines Spike persistantes à l'intérieur de votre organisme.

Afin de les éliminer après une injection ou une infection, les médecins et les praticiens holistiques suggèrent quelques actions simples. L'idée est que nettoyer le corps des protéines Spike… dès que possible après une infection ou une injection peut protéger contre les dommages causés par les protéines Spike restantes ou circulantes. »

Les inhibiteurs et les neutralisateurs des protéines Spike

Un groupe de médecins internationaux et de praticiens holistiques, avec de l'expérience pour aider les individus à se remettre du COVID-19 et des maladies post-injection, ont compilé des options naturelles pour contribuer à réduire la charge des protéines Spike dans votre organisme. Ci-après sont présentés des inhibiteurs de la protéine Spike, ce qui signifie qu'ils inhibent la liaison de la protéine Spike aux cellules humaines :

Brunelle commune

Aiguilles de pin

Émodine

Margousier

Extrait de feuille de pissenlit

Ivermectine

L'ivermectine, par exemple, s'arrime au domaine de flexion du récepteur Spike du SARS-CoV-2 lié à l'ACE2, ce qui peut interférer avec sa capacité à se fixer à la membrane cellulaire humaine. Ils ont également compilé une liste de neutralisateurs des protéines Spike, qui la rendent incapable de causer d'autres dommages aux cellules. Cela inclut :

N-acétylcystéine (NAC)

Glutathion

Tisane au fenouil

Tisane à l'anis étoilé

Tisane aux aiguilles de pin

Millepertuis

Feuille de consoude

Vitamine C

Les composés végétaux indiqués dans le tableau ci-dessus contiennent de l'acide shikimique, qui peut contrecarrer la formation de caillots sanguins et réduire certains des effets toxiques de la protéine Spike. La nattokinase, une variété de soja fermenté, peut également contribuer à réduire l'apparition de caillots sanguins.

Comment protéger vos récepteurs ACE2 et éliminer l'IL-6

La protéine Spike se fixe aux récepteurs ACE2 de vos cellules, altérant le fonctionnement normal des récepteurs. Ce blocage peut altérer le fonctionnement des tissus et pourrait être responsable du déclenchement d'une maladie auto-immune ou de saignements anormaux ou de coagulation, y compris la thrombocytopénie thrombotique induite par le vaccin.

L'ivermectine, l'hydroxychloroquine (avec du zinc), la quercétine (avec du zinc) et la fisétine (un flavonoïde) sont des exemples de substances qui peuvent naturellement protéger vos récepteurs ACE2. L'ivermectine agit à cet égard en se liant aux récepteurs ACE2, empêchant la protéine Spike de le faire.

L'interleukine 6 (IL-6) est une cytokine pro-inflammatoire qui est exprimée après l'injection et son taux augmente chez les personnes atteintes du COVID-19. C'est pour cette raison que l'Organisation mondiale de la santé recommande les inhibiteurs de l'IL-6 pour les personnes gravement atteintes du COVID-19. De nombreux inhibiteurs naturels de l'IL-6, ou anti-inflammatoires, existent et peuvent être utiles pour ceux qui cherchent à éliminer les injections contre le COVID-19 ou le COVID-19 :

Boswellia serrata (encens)

Extrait de feuille de pissenlit

Cumin noir (Nigella sativa)

Curcumine

Huile de krill et autres acides gras

Cannelle

Fisétine

Apigénine

Quercétine

Resvératrol

Lutéoline

Vitamine D3 (avec vitamine K)

Zinc

Magnésium

Tisane au jasmin

Épices

Feuilles de laurier

Poivre noir

Noix de muscade

Sauge

Comment éliminer la furine et la protéase à sérine

Pour parvenir à entrer dans vos cellules, le SARS-CoV-2 doit d'abord se lier à un récepteur ACE2 ou CD147 sur la cellule. Ensuite, la sous-unité de la protéine Spike doit être clivée par protéolyse (coupée). Sans ce clivage protéique, le virus se fixerait simplement au récepteur et n'irait pas plus loin.

« Le site de la furine est la raison pour laquelle le virus est si transmissible et pourquoi il envahit le cœur, le cerveau et les vaisseaux sanguins », a expliqué le Dr Steven Quay, médecin et scientifique, lors d'une audience du Sous-comité de surveillance et de réforme du GOP House sur certaines crises de coronavirus.

L'existence d'un nouveau site de clivage de la furine sur le SRAS-CoV-2, tandis que d'autres coronavirus ne contiennent pas un seul exemple de site de clivage de la furine, est une raison importante pour laquelle beaucoup pensent que le SRAS-CoV-2 fut créé par la recherche de gain de fonction (GOF) dans un laboratoire. Les inhibiteurs naturels de la furine, qui empêchent le clivage de la protéine Spike, peuvent vous aider à éliminer la furine et comprennent :

  • Rutine
  • Limonène
  • Baicaléine
  • Hespéridine

La protéase à sérine est une autre enzyme qui est « responsable du clivage protéolytique de la protéine Spike du SARS-CoV-2, permettant la fusion de la cellule hôte avec le virus ». L'inhibition de la protéase à sérine peut donc empêcher l'activation de la protéine Spike et l'entrée du virus dans les cellules. Le WCH a compilé plusieurs inhibiteurs naturels de la protéase à sérine, notamment :

Thé vert

Tubercules de pomme de terre

Algues bleu-vert

Soja

N-acétylcystéine (NAC)

Boswellia

Top 10 des ingrédients essentiels pour l'élimination des protéines Spike et guide complet

Vous trouverez ci-dessous le guide complet du WCH sur les substances utiles pour l'élimination des protéines Spike toxiques, y compris les doses recommandées, que vous pouvez confirmer avec votre praticien de santé holistique. Si vous ne savez pas par où commencer, les 10 composés suivants sont les « essentiels » pour éliminer les protéines Spike. C'est un bon point de départ pour élaborer une stratégie de santé plus complète :

Vitamine D

Vitamine C

NAC

Ivermectine

Graine de nigelle

Quercétine

Zinc

Magnésium

Curcumine

Extrait de chardon-Marie

Le Guide du Conseil mondial de la santé pour éliminer la protéine Spike

Substance

Source(s) naturelle(s)

Où s'en procurer

Dose recommandée

Ivermectine

Bactéries du sol (avermectine)

Sur ordonnance

0,4 mg/kg par semaine pendant 4 semaines, puis une fois par mois

*Lisez les instructions sur l'emballage pour déterminer s'il existe des contre-indications avant utilisation

Hydroxychloroquine

 

Sur ordonnance

200 mg par semaine pendant 4 semaines

*Lisez les instructions sur l'emballage pour déterminer s'il existe des contre-indications avant utilisation

Vitamine C

Agrumes (par ex. oranges) et légumes (brocoli, chou-fleur, choux de Bruxelles)

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

6 à 12 g par jour (répartis à égalité entre l'ascorbate de sodium (plusieurs grammes), la vitamine C liposomale (3 à 6 g) et le palmitate d'ascorbyle (1 à 3 g)

Brunelle commune (communément appelée petite consoude)

Plant de petite consoude

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

207 ml par jour

Aiguilles de pin

Pin

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Consommez la tisane 3x par jour (consommez également l'huile/résine qui s'accumule dans la tisane)

Margousier

Margousier

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Selon les instructions de votre praticien ou de la préparation

Extrait de feuille de pissenlit

Pissenlit

Complément (tisane de pissenlit, café de pissenlit, teinture de feuilles) : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Teinture, selon les instructions de votre praticien ou de la préparation

N-acétylcystéine (NAC)

Aliments riches en protéines (haricots, lentilles, épinards, bananes, saumon, thon)

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Jusqu'à 1 200 mg par jour (en doses fractionnées)

Tisane au fenouil

Fenouil

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Aucune limite supérieure. Commencez avec 1 tasse et surveillez la réaction de votre organisme

Tisane à l'anis étoilé

Badianier de Chine (Illicium verum)

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Aucune limite supérieure. Commencez avec 1 tasse et surveillez la réaction de votre organisme

Millepertuis

Millepertuis

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Tel qu'indiqué sur le complément

Feuille de consoude

Consoudes

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Tel qu'indiqué sur le complément

Lumbrokinase, serrapeptidase ou nattokinase

Natto (plat japonais à base de soja)

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

2 à 6 gélules, 3 à 4 fois par jour à jeun, une heure avant ou deux heures après un repas

Boswellia serrata

Boswellia

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Tel qu'indiqué sur le complément

Cumin noir (Nigella sativa)

Famille des renoncules

Épiceries, magasins d'alimentation naturelle

 

Curcumine

Curcuma

Épiceries, magasins d'alimentation naturelle

 

Huile de poisson

Poissons gras

Épiceries, magasins d'alimentation naturelle

Jusqu'à 2 000 mg par jour

Cannelle

Canneliers

Épiceries

 

Fisétine (Flavonoïde)

Fruits : fraises, pommes, mangues Légumes : oignons, noix, vin

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Jusqu'à 100 mg par jour ; à consommer avec de la matière grasse

Apigénine

Fruits, légumes et fines herbes, persil, camomille, vigne-épinards, céleri, artichauts, origan

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

50 mg par jour

Quercétine (Flavonoïde)

Agrumes, oignons, persil, vin rouge

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Jusqu'à 500 mg, deux fois par jour ; à consommer avec du zinc

Resvératrol

Arachides, raisins, vin, myrtilles, cacao

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Jusqu'à 1 500 mg par jour, pendant 3 mois au maximum

Lutéoline

Légumes : céleri, persil, feuilles d'oignon

Fruits : pelures de pomme, fleurs de chrysanthème

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

100 à 300 mg par jour (Recommandations types des fabricants)

Vitamine D3

Poissons gras, huiles de foie de poisson

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

5 000 à 10 000 UI par jour, ou la quantité nécessaire pour atteindre 60 à 80 ng/ml, tel que testé dans votre sang

Vitamine K

Légumes à feuilles vertes

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

90 à 120 µg par jour (90 pour les femmes, 120 pour les hommes)

Zinc

Viande rouge, volaille, huîtres, graines entières, produits laitiers

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

11-40 mg par jour

Magnésium

Légumes verts, graines entières, noix

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Jusqu'à 350 mg par jour

Tisane au jasmin

Feuilles de jasmin commun ou de Sampaguita

Épiceries, magasins d'alimentation naturelle

Jusqu'à 8 tasses par jour

Épices

 

Épiceries

 

Feuilles de laurier

Laurier-sauce

Épiceries

 

Poivre noir

Poivrier noir

Épiceries

 

Noix de muscade

Muscadier

Épiceries

 

Sauge

Sauge

Épiceries

 

Rutine

Sarrasin, asperges, abricots, cerises, thé noir, thé vert, tisane aux fleurs de sureau

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

500 à 4 000 mg par jour (Consultez un praticien de santé avant de prendre des doses plus élevées)

Limonène

Écorce d'agrumes, tels que les citrons, les oranges et les citrons verts

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Jusqu'à 2 000 mg par jour

Baicaléine

Scutellaires

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

100 à 2 800 mg

Hespéridine

Agrumes

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

Jusqu'à 150 mg, deux fois par jour

Thé vert

Feuilles de Camellia Sinensis

Épiceries

Jusqu'à 8 tasses de thé par jour ou tel qu'indiqué sur le complément

Tubercules de pomme de terre

Pommes de terre

Épiceries

 

Algues bleu-vert

Cyanobactéries

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

1 à 10 grammes par jour

Andrographis Paniculata

Chirette verte

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

400 mg, 2x par jour

*Vérifiez les contre-indications

Extrait de chardon-Marie

Silymarine

Complément : magasins d'alimentation naturelle, pharmacies, boutiques de compléments alimentaires, en ligne

200 mg, 3x par jour

Soja (Bio)

Soja

Épiceries, magasins d'alimentation naturelle

 

 

Nouvel article sur L'Informateur.

 

CONTINUEZ À TÉLÉCHARGER ET À DIFFUSER LA VIDÉO « Ils étaient fiers d'être vaccinés… Ils en sont morts ! » DISPONIBLE MAINTENANT DANS 11 LANGUES DIFFÉRENTES, en cliquant sur ce lienhttps://formations.emergences.net/C0VlD-lNF0 

 

CANADA :Le convoi de la liberté

 24 janvier 2022

*** Le convoi de protestation des camionneurs canadiens (70 000) pour le 29janvier se dirigent vers Ottawa capitale du Canada. La ville est située dans l'est de l'Ontario. En français et anglais

https://qactus.fr/2022/01/23/canada-convoi-de-la-liberte-freedom-convoy-2022-les-dons-ont-depasse-la-barre-des-2-millions-de-les-agriculteurs-commencent-a-sy-mettre-aussi-trudeau-aurait-demande-laide-de-l/

 

Martine Gardénal, ancien médecin de l’équipe olympique : « Il y a une perte de puissance de 40 % chez les sportifs vaccinés »

Clémence Houdiakova recevait, sur Ligne Droite, Martine Gardénal, médecin homéopathe, médecin du sport, anciennement médecin de l’équipe olympique. Lors de cet entretien, Martine Gardénal jette un pavé dans la mare : « Il y a des sportifs qui se plaignent d’une grande fatigabilité. Une étude publiée au mois de juin — tout ça reste silencieux pour ne pas ébruiter que ces injections ont des effets secondaires — annonçait une perte de puissance et de fatigabilité qui modifiait les résultats de 40 %. C’est énorme, on perd la moitié de ses résultats. »

Il va sans dire qu’au vu de cette étude, l’élimination de Novak Djokovic laisse une chance aux deux vaccinés Rafael Nadal et Roger Federer.

Lire la suite de l’article : https://lemediaen442.fr/martine-gardenal-ancien-medecin-de-lequipe-olympique-il-y-a-une-perte-de-puissance-de-40-chez-les-sportifs-vaccines/

 

Dr Soulier

Dr Soulier : Nous sommes en 2022 et la France vient de battre son record de tests positifs avec plus de 400 000 patients positifs en une seule journée. Le Ministre de la Santé a même annoncé que 10 % de la population française est considérée cas contact. Malgré ces statistiques effrayantes montrant l’image d’une France paralysée par la maladie, Laurent Toubiana nous explique sur CNews que le Réseau Sentinelles ne relève quasiment pas de malades fin décembre 2021. La question est donc simple, a-t-on encore le droit de parler d’épidémie quand il y a justes des tests positifs, mais pas de malades ?

On y est, l'horreur des chiffres arrive !

Vaccin : L'Office National de la statistique confirme l'augmentation significative des décès d'adolescents en Grande-Bretagne 

80 scientifiques demandent une enquête

 

 

Augmentation des décès d’adolescents en Grande-Bretagne

Au cours de la même période, il n’y a eu que 2 décès impliquant le Covid.

 

 

https://www.lessymboles.com/flambee-de-deces-denfants-et-de-jeunes-adultes-au-royaume-uni/?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Lettre-MDS-289

 

LE PLAN GOUVERNEMENTAL FACE AU COVID 19 :

Nouvel article sur FRANCE MEDIAS NUMERIQUE

 
 

Notification d’enquête criminelle du directeur de la santé publique. Avertissement de danger de vaccin

par Mohamed Tahiri

Objet : Confirmation de la cessation immédiate de diverses violations des obligations légales et des devoirs de diligence. Résumé des déclarations de preuves préparées, soumises et acceptées pour l'enquête criminelle britannique, numéro de crime 6029679/21, ainsi que le dépôt auprès des tribunaux pénaux internationaux (CPI) Cette déclaration est liée à votre rôle dans le soutien au déploiement des injections de SARS-CoV-2 au Royaume-Uni. Ces injections sont dangereuses, toujours en essai clinique, et doivent être retirées immédiatement, maintenant que nous avons le vaste ensemble de preuves de leurs effets potentiellement mortels et mortels sur la population du Royaume-Uni et des territoires associés. Votre incapacité à enquêter sur ces préoccupations désormais connues équivaut à une négligence grave dans l'exercice de vos fonctions et vous rend personnellement responsable, ainsi que le conseil d'administration, d'une faute grave dans une fonction publique, d'une faute dans une fonction publique et / ou, rendant tous les titulaires de charge potentiellement responsables d' une faute professionnelle. homicide involontaire - en ce sens que vous avez ignoré les méfaits connus des injections de SRAS-CoV-2. Vos actions ou omissions à partir de maintenant confirmeront si vous avez, volontairement , manqué à ce devoir.

Suite de l’article sur le site

 

Nouvel article sur L'Informateur.

 
 

Europe : Écouter, Klaus Schwab et Ursula Von Der Leyen ! POUR la Loi sur le puçage… En l’associant au « Rapport de Rome » en prévision des « prochaine pandémie ».

par Qactus

Klaus Schwab discute du "European Chips Act" et de la nécessité d'un "cerveau physique pour la numérisation et de le localiser dans une certaine mesure en Europe". Ensuite, poursuit en disant que le Forum économique mondial a lancé le "rapport du Club de Rome".

Comme nous le savons maintenant ils ne se cachent plus du tout bien au contraire.

Ils vous parlent directement des micropuces, et du "rapport du Club de Rome", ce qui veut dire en d'autres termes, que leurs intentions véritables est bien celle que nous parlions depuis deux ans, à savoir entrer le passeport sanitaire et tout autres contrôles à l'intérieur de notre corps, afin de tous nous pucer. 

Exactement : "Il parle de la digitalisation du cerveau humain" rien que ça ??

Nous avons toujours eux raison sur la motivation de ces dingues sur les Peuples. Le pass sanitaire actuel n'est qu'un passage papier/numérique temporaire pour vous faire avaler en douceur leur futur, la résistance n'est plus que jamais d'actualités pour les arrêter maintenant.

Klaus Schwab et Ursula Von Der Leyen en bon sataniste qu'ils sont et tout sourire suite à l'annonce relative à une nouvelle loi européenne sur les puces visant à développer l'expansion de celles-ci sur le territoire de l'U.E Les décideurs du monde vous préviennentVoir leur site sur l'intelligence weforum.org

 

L’action mondiale pour crimes contre l’humanité engagée par Reiner Fuellmich contre l’OMS a été jugé recevable par la Cour supérieure de justice du Canada. Le Procès commence…! 

 

 
 

https://www.profession-gendarme.com/laction-mondiale-pour-crimes-contre-lhumanite-engagee-par-reiner-fuellmich-contre-loms-a-ete-juge-recevable-par-la-cour-superieure-de-justice-du-canada-le-proces-commence/

 

Livre des Dr Nicole et Gérard Delépine :

"Les enfants sacrifiés du Covid"

 

Nouvel article sur L'Informateur.

 
 

USA : Les compagnies d’assurance constatent une hausse de 40 % du nombre de décès. Le CDC, « Certains spécialistes craignent que cette augmentation sans précédent soit liée au vaccin ».

par Qactus


Voici ma dernière vidéo ( Vera Charave rescapée d’Auschwitz -Similitude avec le régime nazi. entretien exclusif ) diffusée sur notre plateforme indépendante La Minute de Ricardo, toujours sans concession, impartiale et proche du terrain:

Je regarde la vidéo « Vera Charave rescapée d’Auschwitz -Similitude avec le régime nazi. entretien exclusif » en cliquant ici

 

RESPIRER LA PLÉNITUDE 

DE L’HÊTRE DANS LA FORÊT

­

­

­

­

­

J’aime à dire que c’est la forêt qui m’a appris à respirer. Et qu’un Hêtre m’a transmis son secret : il respire avec le cosmos. Les arbres expirent lorsque nous inspirons. Et ils inspirent lorsque nous expirons. N’est ce pas merveilleux que nous respirions ensemble ? Entre l’air que j’inspire et l’absolu, il n’y a aucune différence. C’est toujours l’atmosphère du monde qui retourne à elle-même.

L’air frais de la forêt, c’est l’air frais de la totalité.

L’Hêtre m’a enseigné son secret. Nous sommes un seul et même corps qui éclot sous de multiples apparences. La terre est notre chair et l’énergie est notre feu. Notre souffle est de d’air et notre sang est de l’eau. En inspirant, c’est la totalité qui me remplit. Puis en expirant, je remplis cette totalité. Voici la découverte à faire : inspiration et expiration fusionnent dans une seule et même respiration universelle.

Promenons-nous dans les bois et plaçons-nous devant l’arbre de votre choix. Pas forcément le plus grand ni le plus beau mais celui qui vous attire. Comme un frère qui vous appellerait au loin dans la forêt. A l’inspiration, sentez le souffle de l’arbre qui vous remplit. Puis à l’expiration, sentez l’arbre qui se remplit de votre souffle. Dans ce va et vient du souffle, observez cet éternel retour de la création sur elle-même. Laissez-vous bercer par le rythme naturel de votre respiration. Et maintenant, découvrez cette force de vie qui prend le relais. Car Ô Miracle, ça respire tout seul !

Le souffle de vie qui nous anime est un fil d’Ariane qui vous relie à cet inter-être que nous sommes. Dans ces intervalles entre inspire et expire, vous réalisez que ça respire tout seul. C’est le Vivant qui se vit en en lui-même dans cette respiration universelle. Ce n’est pas votre corps qui respire, mais c’est la totalité qui vous fait respirer.

Lorsque votre respiration individuelle se relâche, elle se mêle naturellement à la forêt qui l’entoure. Les contours de l’inspiration et de l’expiration fusionnent avec ceux du dehors et du dedans. Une seule et même respiration universelle vous unifie dans  sa présence.

Votre cœur se dilate et une chaleur maternelle remplit l’atmosphère. La vibration de l’Hêtre vous relie de la terre au ciel.

C’est la Vie qui vous fait respirer, et votre cœur le sait. Le grand secret c’est que votre sensation d’être n’est pas limitée. Elle remplit déjà tous les paysages qui vous entourent. Ce sont les contractions de la respiration qui ont figé votre essence. Vous la ressentez peut être comme étant la vôtre, mais elle était déjà le TOUT avant d’être vous.

Des arbres au soleil et des nuages aux rivières, tout cela respire l’amour. L’amour que la terre porte au ciel dans ce va et vient de l'absolu par le souffle. L’amant et l’aimé se sont retrouvés. Leur plénitude est celle de l'unité.

Voici le secret que l'Hêtre de la forêt m’a enseigné.

Pour lire La Lettre de l'ETRE sur Un Grand Secret :

 http://ungrandsecret.fr/

Note de TAL : Alors, courage, ne baissons pas les bras, la grande bataille que nous livrons contre le COVIDISME est sur le point d’être gagnée mais ne croyez pas que les partisans fous du Nouvel Ordre Mondial vont cesser leur guerre : ils vont tenter de supprimer l’argent liquide, de contrôler tous les êtres humains grâce aux nanoparticules injectées, de maintenir les peuples dans la peur grâce à la censure des medias dans tous les pays du monde, d’inventer de nouveaux « virus tueurs » puisque le COVID n’a pas fonctionné comme ils le voulaient (voyez à ce propos sur le site verite-covid19.fr les remarquables travaux du professeur Jean Bernard FOURTILLAN qui a prouvé de manière irréfutable comment l’Institut Pasteur de Paris a cherché à créer des « armes biologiques » appelées « vaccins » !) en un  mot de faire vivre tous les êtres humains en esclavage. C’est le « transhumanisme» qui veut nous livrer à l’Intelligence Artificielle contrôlée par une petite élite de psychopathes et à leurs injections répétées…

Mais les preuves s’accumulent de la réalité de cette « nouvelle biologie » qui affirme que les virus et les bactéries ne sont pas des ennemis mais des alliés au service de notre santé…Celle-ci -et cela a toujours été ainsi- dépend de notre mode de vie. Cette compréhension nous délivre de la peur et de la croyance qu’un « ennemi extérieur, virus ou bactérie, nous menace ! Alors nous voyons s’écrouler la citadelle de BIG PHARMA(vaccins, remèdes chimiques, aliments transformés, gestes barrière,masques et confinements) pour laisser la place à un nouveau monde de solidarité, de partage et d’unité de tous les êtres vivants,ce qu’exprime si bien ce texte de

 

Deepak Chopra

"A l'intérieur des cellules du tissu de la chenille, il y a des cellules appelées cellules imaginales. Elles sont si différentes des autres cellules que le système immunitaire de la chenille les prend pour des ennemis et tente de les détruire. Mais de nouvelles cellules imaginales continuent d'apparaître, et de plus en plus...

Soudain, le système immunitaire de la chenille ne peut plus les détruire assez vite et ils deviennent plus forts en se connectant les uns aux autres pour former une masse critique qui reconnaît leur mission de réaliser l'incroyable naissance d'un papillon… Je crois fermement, comme beaucoup d'autres, qu'il y a une effervescence évolutive dans le tissu de la société actuelle. 

Malgré la clameur de la peur, de la cupidité, de la surconsommation et de la violence qui s'exprime, il existe une union d'hommes et de femmes que nous pouvons appeler des cellules imaginatives, qui révèlent un monde différent, une transformation, une métamorphose...

C'est le temps de l'éveil. Des groupes de cellules imaginales se rassemblent partout ; elles commencent à se reconnaître; elles développent les outils pour augmenter le niveau de conscience, afin que la prochaine étape de notre société humaine se manifeste, pour créer une nouvelle société qui cessera d'être une chenille et deviendra un papillon. Une nouvelle dimension de la Vie, plus compatissante et plus juste, une humanité enracinée dans le bonheur et la compréhension mutuelle...

Soyez des cellules enthousiastes ! Connectez-vous avec les autres, rassemblez-vous, rassemblez-vous... et unissons-nous tous pour construire une Humanité Nouvelle !"

,