BLOG 66 de Tal SCHALLER

Nous sommes vraiment dirigés par des psychopathes déshumanisés qui ne font qu’obéir aux ordres des meneurs fous qui veulent diminuer la population mondiale à coup d’injections toxiques. Nul doute qu’il vont tenter de jouer à nouveau la carte de la peur pour masquer à nouveau les populations, les contrôler de multiples manières et asservir toujours plus ceux qui ont résisté aux injections expérimentales ou les ont refusées. Notre seule chance de les mettre en échec est que de plus en plus de gens éteignent leur télévision et s’informent sur internet des vrais chiffres et des vraies études qui montrent les effets catastrophiques des « vaccinations » sur les peuples occidentaux.

Malgré la propagande mensongère des medias la vérité sort du puits : ce qui menace nos vies et celles de nos enfants, ce n’est pas un virus ou autre agent extérieur mais bien ces injections diaboliques et les déluges chimiques que BIG PHARMA et BIG INDUSTRIES font pleuvoir sur nos têtes.

Si nous voulons sortir de génocide planétaire qui est en marche, il est vraiment capital de présenter à nos concitoyens des informations non censurées et no manipulées. C’est le rôle de ce blog ! Bonne lecture !

 

Michel DOGNA :

Nouvelle  de ce matin (02.07.2022), les killnet ( super hackers) embauchés par Poutine ont bloqué l'informatique de tous les centres d'impôt des US  - je crois qu'il s'apprête à faire pareil à tous les pays de l'Europe qui travaillent contre la Russie pour le compte de  l'Otan et de Biden  - c'est çà la 3ème guerre mondiale en plein storm !- sans armes  juste en bloquant le système nerveux  des états - si çà ne suffit pas  ce sera le tour des administration et des banques          Waf ! génial Poutine !!!!

 

Silvano Trotta a fait une publication intéressante

Partagez cette vidéo aux parents qui voudraient faire vacciner leurs enfants. Le Docteur Clare Craig dévoile les curieux essais de Big Pharma et Pfizer en particulier ! Et les très étranges résultats ! (

https://vk.com/wall444549918_69704

 

Youtube : Émotions à Saintes - résister à la dérive totalitaire

Jean Dominique MICHEL magnifique d’humanité et de bienveillance

Youtube : Le Réveil 2 ans après - Professeur Christian Perronne

La grande sagesse du professeur qui dit toute la vérité sur le COVID et les dizaines de milliers de morts dus aux injections expérimentales…

 

La fin de l’hégémonie ?

IHU-MI – 21 juin 2022

 

Pr Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection :

Les médecins sont faits pour traiter et pas pour dire aux malades au téléphone : « Je peux pas vous voir parce que vous êtes malade avec une maladie que je soigne pas. »

Le Comité d’éthique ne devrait pas être constitué de gens qui ont passé la moitié de leur vie à être payés par l’industrie pharmaceutique.

Il y a cinq fois moins de morts chez les malades du covid quand ils sont traités à l’hydroxychloroquine et l’azithromyCINE

H index de 162 signifie que Raoult a fait 162 articles qui ont été cités plus de 162 fois

Les gens qui veulent expliquer à Raoult ce qu’est la science sont des gens qui ont publié 100 fois moins que lui.

La dame de l’ANSM (Ratignier-Carbonneil C) a un H index de 3

Olivier Véran a un H index de 3

Et c’est eux qui vont expliquer à Raoult ce qu’est la science, comment on traite les angines, etc.

Nous sommes au début d’un désastre médical

Nous sommes au début d’un désastre médical parce que le problème n’est pas celui d’imposer les nouvelles molécules pour soigner, dans ce pays. Le problème c’est de soigner les gens avec des médecins, avec des infirmières, avec des personnels de soin qui soient suffisant en nombre, et suffisamment bien payés.

Qu’on arrête de brutaliser et de pénaliser les gens qui ont été foutus dehors parce qu’ils ne voulaient pas se faire vacciner. Il y en a qui ne reviendront jamais parce qu’ils ont refait leur vie autrement, parce qu’on les a traités d’une telle manière qu’ils ne veulent plus revenir.

Et ceci n’avait pas de sens scientifique. Maintenant, tout le monde sait que ça n’évite pas la contagion. Et, quand on regarde les données que nous avons, c’est même pas sûr que ça évite la gravité d’une manière significative 

Le vaccin n’a apparemment pas beaucoup d’effets positifs. Par contre, il a des effets négatifs qui peuvent être terribles.

 

Efficacité de l’hydroxychloroquine (vidéo)

http://mai68.org/spip2/spip.php?article11917

 

Révélations explosives sur les vaccins ARN (vidéo)

http://mai68.org/spip2/spip.php?article11919

(vivre sainement)

 

Pour mémoire voici ce que soutient le Pape

Les fabricants de vaccins utilisent des cellules foetales humaines de bébés avortés vivants. Un bébé de 32 semaines c’est un bébé vivantLes bébés d'accouchements précoces survivent à 21 semaines maintenant,  nous parlons donc de bébés viables. Voilà ce qu’on a injecté aux gens : des cellules de bébés vivants 

 

Qu’est-ce qu’un foetus de 31 semaines ? 25ème semaine ?12ème semaines ?

 

Le 2 juin 2022 à 10:35, Envoyé par Dr N. Delepine ,a écrit :

Entretien de Robert F. Kennedy Jr avec le Dr Theresa Deisher sur l'utilisation de l'ADN fœtal avorté dans les vaccins - La vérité vous rendra libres (la-verite-vous-rendra-libres.org)

 Avec un pdf en français de la vidéo jointe dans l’article

« Un énième témoignage. Qui se perd dans les limbes de l’Internet, évacué par un quelconque algorithme qui va l’empêcher à tout jamais de parvenir jusqu’à la connaissance du grand public. Jusqu’à sa conscience transcendante. Car si ce n’était pas le cas, les peuples feraient un carnage ; et comme un seul homme, ils iraient chercher jusque dans les chiottes ces suppôts de Satan. 

Alors, inlassablement, il faut relayer, même si on a l’impression que cela ne sert à rien. Il faut se battre, coûte que coûte. Pour la Vie. Pour la Beauté, pour le Bien, pour le Vrai. Refuser la barbarie de toutes ses forces. »

Extraits :Le Dr Deisher a répondu à la question de savoir pourquoi les fabricants de vaccins ont commencé à utiliser des cellules foetales humaines.: « Je pense que c’est compliqué .Le mouvement de défense des droits des animaux était très actif à l’époque. Par exemple, la varicelle aurait pu être fabriquée dans une lignée cellulaire de cobaye, mais l’utilisation d’animaux pour la recherche suscite de nombreuses objections. Les défenseurs d’animaux les ont poussés à utiliser les corps des bébés avortés ….. ce qui est vraiment alarmant, c’est l’absence de tollé à propos des bébés humains, nés vivants à l’âge de cinq ou six mois, afin que leur coeur puisse être obtenu en état de battre, et ils doivent battre pour être utilisés dans la recherche qui est faite. Si le coeur a cessé de battre , il n’est pas utile.Vous ne pouvez l’utiliser.

Donc ces bébés sont mis au monde vivants et leur coeur est découpé sans anesthésie. Je ne ferai pas ça à une souris. On leur coupe le coeur ou on leur coupe le visage pour obtenir de bons tissus cérébraux…

Stanley Plotkin…a utilisé environ 75 foetus pour fabriquer les nombreux vaccins auxquels il a participé. Il a dit qu’ils ont utilisé le foetus entier. Le foetus a été avorté et il a été découpé en plusieurs parties .Ils ont utilisé les langues, ils ont utilisé les yeux, ils ont utilisé toutes les parties du foetus… Ils utilisent le bébé et certains scientifiques achètent le coeur, d’autres le cerveau. Ils achètent les jambes ou les yeux.Les parties du corps sont vendues à la recherche. J’ai reçu un catalogue il y a 20 ans .Je n’oublierai jamais les prix. Un bébé de 32 semaines c’est un bébé vivantLes bébés d'accouchements précoces survivent à 21 semaines maintenant,  nous parlons donc de bébés viables.

…..

Allez voir la suite de ce document  envoyé par Nicole DÉLÉPINE

Entretien de Robert F. Kennedy Jr avec le Dr Theresa Deisher sur l'utilisation de l'ADN fœtal avorté dans les vaccins - La vérité vous rendra libres (la-verite-vous-rendra-libres.org)

 

VOIR LE FILM + PARTAGER
Infertilité: un plan diabolique

Là où il y a un risque, il doit y avoir un choix.

 

Children's Health Defense Europe [email protected] via cmail20.com

https://childrenshealthdefense.eu/fr/chd-europe/

Dans ce court métrage de 29 minutes réalisé par le cinéaste primé Andy Wakefield, Robert F. Kennedy, Jr. et Children's Health Defense, découvrez :

“C'est avec une ironie opportune que l'Organisation Mondiale de la Santé révèle son vrai visage dans sa tentative désespérée de prendre le contrôle de la santé mondiale.”
                                                                                                Dr. ANDY WAKEFIELD

“Un principe constant de la pratique médicale éthique est que chaque patient a le droit de donner son consentement volontaire en toute connaissance de cause. Nous dénonçons la violation flagrante de ce principe par l'OMS dans sa campagne sournoise visant à empêcher et à interrompre les grossesses de millions de femmes africaines sans méfiance. L'OMS a fait croire à ces femmes qu'elles faisaient partie d'un programme de santé publique visant à protéger leurs nouveau-nés. Il s'agit d'un message opportun indiquant que l'OMS n'est pas apte, à quelque niveau que ce soit, à dicter la politique de santé mondiale” 
 ROBERT F. KENNEDY, Jr.

Merci de partager ce film gratuit avec votre famille, vos amis, vos collègues et vos communautés aussi largement que possible afin de sensibiliser le plus grand nombre aux expérimentations médicales diaboliques menées dans le passé afin qu'elles n'aient plus jamais lieu.

 

Ils ne savent plus quoi inventer pour cacher leurs assassinats…

L’édito politique de Libre Consentement Éclairé

2022.06

Le 29 juin 2022

Franco Corbelli

Responsable de l’ONG « Ditti civili » (« Droits civiques »)

« 15 médecins sont morts subitement, un chiffre sans précédent en Italie ».

   Après l’arrêt cardiaque dû au sapin de Noël, la péricardite due au réchauffement climatique, la grippe de la tomate, il faut maintenant compter avec « la mort subite de l’adulte ».

C’est nouveau, cela n’a jamais été répertorié dans la moindre littérature médicale, où que ce soit dans le monde, et c’est la dernière trouvaille des assassins à la seringue d’ARNm pour cacher leurs crimes.

   Franco Corbelli révèle que « 15 médecins sont décédés subitement (dont plusieurs étaient des jeunes dans la trentaine et la quarantaine) au cours des soixante derniers jours en Italie. Ils étaient tous vaccinés et en bonne santé. Un fait choquant et inquiétant, qui est sans précédent, pas seulement dans notre pays, où, dans le silence assourdissant du gouvernement, des institutions, de la politique et de la presse grand public, les morts éclairs et inexplicables se poursuivent, même dans ces dernières heures, à un rythme impressionnant ».

   Les tests PCR produisent de faux malades et les « va x ins » de Pfizer & Co. transforment les bien-portants en malades ou en cadavres.

   En France, c’est silence absolu aussi bien, médiatique que politique, les morts s’additionnent par dizaines de milliers, les malades par millions.

   Au sujet des masques, cela fait des mois qu’ils ont disparu de Floride, du Texas, du Royaume-Uni, de Suisse (etc.), sans que cela ne provoque la moindre flambée épidémique, mais qu’importe aux politiciens français, l’important est de museler et de terroriser le bon peuple

  Allemmagne/ Moins la population est injectée aux « va x ins » à l’ARNm, moins elle est positive au « C19 » (tests PCR). Plus la population est injectée aux « va x ins » à l’ARNm, plus elle est malade avec l’apparition dans ses rangs de « la mort subite de l’adulte ».

   « Un tiers des agents de santé allemands vaccinés sont absents pour cause de maladie ».

   Le site suisse alémanique « uncutnews », cite les données d’une étude présentée au Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID), qui s’est tenu à Lisbonne, au Portugal, du 23 au 26 avril 2022.

   Cette étude a été menée sur des personnels de santé travaillant en hôpital en Allemagne et ayant reçu au moins une dose des quatre « va x ins » anti-« C19 » (BioNTech/Pfizer, Moderna, Oxford/AstraZeneca et Janssen Jansen).

   Les auteurs de l’étude, Julia Reusch (hôpital universitaire de Würzburg) et ses collègues médecins Isabell Wagenhäuser, Alexandre Fork, Manuel Krone et Nils Petri, révèlent que sur 1 797 personnels de santé travaillant en hôpital, 588, soit 32,72 %, ont pris un congé de maladie après avoir été injecté avec un « va x in » anti-« C19 », ce qui a entraîné 1 777 jours d’arrêt de travail (de 2 à 47 jours d’arrêt de travail par malade).

   En France, combien d’arrêts maladie dus aux mortelles injections des « va x ins » de Pfizer & Co. ?

   Secret d’État.

 

L'industrie du vaccin se suicide.

https://healthimpactnews.com/2022/pro-vaccine-masses-who-survived-covid-injections-targeted-for-monkeypox-vaccines-as-depopulation-plans-advance/

Il a été annoncé cette semaine que le CDC a commandé 1,6 million de doses de vaccins bavarois contre la variole et le monkeypox à injecter à des personnes au cours du second semestre 2022, en commençant par 56 000 doses immédiatement, 240 000 doses supplémentaires dans les semaines à venir, puis 750 000 doses supplémentaires. pendant le reste de l'été avec 500 000 doses supplémentaires à l'automne.

Avec le carnage qui vient de se produire au cours des 18 derniers mois où 7 478 300 personnes ont été tuées et 583 023 500 personnes ont été blessées par des tirs expérimentaux de COVID aux États-Unis et en Europe, qui dans le monde tomberaient à nouveau dans le piège des mensonges de Big Pharma et de leurs politiciens copains, et vous inscrire pour obtenir ces clichés ?

Certainement pas les anti-vaxxers, et certainement pas ceux qui ont été assez fous pour se faire vacciner contre le COVID, ont été blessés par eux, puis se sont réveillés au fait qu'on leur avait menti et qu'ils avaient donc énormément souffert.

Non, ces injections ciblent évidemment ceux qui ont survécu aux injections de COVID, pensaient que les injections leur conféraient en quelque sorte des avantages puisqu'elles sont toujours en vie et respirent, et font confiance aux tyrans médicaux pour guérir leur peur de la fausse pandémie de monkeypox qui n'a même pas vraiment commencé encore.

La plupart d'entre eux souffrent probablement d'une sorte d'infection cutanée qui a probablement été produite comme un effet secondaire des injections de COVID, comme le zona, et ils seront amenés à croire qu'ils ont une nouvelle forme redoutée de monkeypox qui a besoin d'un autre vaccin.

Il s'agit d'un suicide de commercialisation de vaccins, car ils tuent et paralysent les membres de la secte des vaccins et détruisent leurs activités commerciales récurrentes. De toute évidence, réduire la population mondiale est un objectif louable dans leur esprit, à tel point qu'ils sacrifient l'avenir du modèle commercial des vaccins en détruisant leurs futurs clients.

https://healthimpactnews.com/2022/pro-vaccine-masses-who-survived-covid-injections-targeted-for-monkeypox-vaccines-as-depopulation-plans-advance/

 

BIENFAITS DU RIRE POUR LA SANTE :

Pour leur étude parue dans la revue Complementary Therapies in Clinical Practice, des scientifiques allemands ont examiné 45 études menées dans 14 pays différents sur les trente dernières années. Seules ont été retenues celles dans lesquelles les participants avaient un problème de santé au départ (diabète, maladies cardiovasculaires, cancer, dépression…) et qui ont suivi une thérapie par le rire spontané ou simulé (yoga du rire), individuellement ou en groupe. Ils ont par exemple mesuré l’effet du rire sur des paramètres physiologiques tels que la glycémie, la pression artérielle, l’inflammation, la douleur, la mobilité, ou des paramètres mentaux comme le stress et l’anxiété. « Dans l’ensemble, nous avons pu déterminer un effet positif des interventions par le rire, résume la chercheuse Katharina Stiwi, tant sur les valeurs cibles physiologiques et physiques que sur les paramètres mentaux. » Il a également été démontré que le rire thérapeutique pratiqué en groupe est plus efficace que lorsque les participants rient seuls. En termes de caractéristiques psychologiques, le rire spontané (provoqué par des jeux ou des films humoristiques) est apparu moins efficace que le rire intentionnel et dirigé, lequel est généralement accompagné d’exercices de respiration et de relaxation. Les auteurs ont également constaté une corrélation entre l’effet et l’âge des sujets de l’étude : plus ils sont jeunes, plus la thérapie par le rire s’avère utile. Les auteurs d’une autre revue systématique se sont également penchés sur les effets de la thérapie par le rire, en cherchant cette fois à déterminer son impact sur la pression sanguine et la fréquence cardiaque. Publiée dans la revue spécialisée Humor, ce travail suggère que le rire entraîne bel et bien une réduction de la tension artérielle et une variabilité positive du rythme cardiaque. Dans l’ensemble, les études analysées fournissent surtout la preuve que la fréquence du rire est associée à une meilleure santé cardiovasculaire. Pour vivre longtemps, il faut donc rire souvent. Y.R. (Source : Mediquality) L

 Lire LE RIRE UNE MEVEILLEUSE THERAPIE du dr Schaller, Kinou-le-clowm et Cotinne Cosseron.

 

Les taux de natalité chutent dans le monde après la vaccination de masse contre le COVID-19 en 2021

From: Health Impact News

De plus en plus de preuves que les programmes de vaccination de masse contre le COVID-19 ont été spécifiquement conçus pour réduire la population mondiale afin de s'adapter à l'"Agenda vert" selon lequel la terre ne peut plus supporter les niveaux de population actuels continuent d'être rapportées, car les statistiques montrent maintenant une baisse des taux de natalité dans le monde suite au COVID -19 et déploiements de vaccins en 2021. Comme nous l'avons récemment signalé, les vaccins COVID-19 provoquent un pourcentage plus élevé de fausses couches que même les pilules abortives. Il est vraiment étonnant de voir à quel point nos responsables de la santé au sein du gouvernement, tels que la directrice du CDC Rochelle Walensky, sont devenus diaboliques et criminels lorsqu'ils passent à la télévision et mentent de manière flagrante au peuple américain sur la sécurité et l'efficacité de ces vaccins COVID tueurs. Les médias d'entreprise financés par l'industrie pharmaceutique sont également complices de meurtres de masse et d'intentions criminelles de nuire. C'est une catastrophe mondiale qui se déroule sous nos yeux, car les pénuries de main-d'œuvre paralysent déjà notre économie en raison du nombre de personnes décédées et paralysées par les vaccins, et maintenant nous voyons qu'il y a peu d'espoir de reconstituer la main-d'œuvre de sitôt, alors que les taux de natalité diminuent rapidement et que les jeunes adultes en âge de procréer deviennent stériles. Nous vivons vraiment des temps mauvais !

 

La Covid repart, échec absolu d’une folie à 600 milliards

Auteur(s)

Pierre-Antoine Pontoizeau, pour FranceSoir

"L’enjeu majeur est de se libérer de cette emprise irrationnelle de quelques-uns sur le destin du plus grand nombre."

 Pixabay

TRIBUNE — Toutes les décisions de la politique sanitaire d’Emmanuel Macron ont coûté plus de 600 milliards, pour quel résultat ?

 

Les coûts de la politique sanitaire

Le confinement des premiers mois a été évalué par Laurent Cappelletti, professeur au CNAM. Dès avril 2020, il l’estimait à un coût mensuel de 150 milliards d’euros. Il avait raison. L’accroissement de l’endettement de la France de 700 milliards résulte bien de cette première folie, même s’il tient marginalement à quelques autres facteurs. L’ardoise sanitaire, c’est environ 600 milliards. En plus du confinement, les vaccinations représentent quelques milliards aussi. 146 millions de doses ont été administrées pour un prix compris en 15 et 20 euros la dose selon les périodes. La seule vaccination a couté entre 2,3 et 2,8 milliards d’euros. Concernant les tests, bien mal nommés anti-Covid, le simple mois de décembre et ses 28 millions de tests ont couté un milliard d’euros à l’assurance maladie. Le ministre des Comptes publics reconnaissait un mois plus tard que les tests anti-Covid coutaient 1,5 milliard pour le mois de janvier. Deux mois de tests ont couté 2,5 milliards, pour quoi faire ? La politique sanitaire représente donc une hystérie de plus de 600 milliards d’euros.

 

Un ministre des Finances amnésique

Et nous entendons un ministre des Finances parler de « côte d’alerte » avec près de 3 000 milliards d’euros de dette, soit 114,5 % du PIB. Peut-il rendre des comptes sur sa responsabilité et ses résultats puisqu’il a contribué à son accroissement abyssal ? Nous étions en 2017 à 2 200 milliards et 98 % du PIB. Peut-il expliquer le ratio d’efficacité de cette dépense inédite dans l’histoire économique de la France ?

Lire aussi : Port du masque, vaccination, certificat covid de l'UE: une histoire sans fin?

 

La valeur concrète de cette folle dépense

Prenons la mesure de cette dépense sanitaire faramineuse. Rappelons que le fonctionnement annuel d’un hôpital départemental s’estime dans une fourchette de 250 à 350 millions d’euros. Ce sont donc 2 000 hôpitaux fonctionnant pendant un an où 100 hôpitaux départementaux fonctionnant pendant 20 ans. 600 milliards, c’est 15 ans du budget de la défense (un peu moins de 40 milliards en 2021) ou dix ans du budget de l’éducation nationale (55 milliards en 2021). Un tel sacrifice jamais engagé dans les dépenses publiques de la France exige un résultat rapide et parfait, à la hauteur de la dépense et des promesses exposées comme des certitudes de foi par tous les spécialistes, non ? Nous avons tous en mémoire l’agressivité, le scientisme des certitudes, l’arrogance et le mépris du ministre Véran en particulier. 600 milliards pour quoi faire ?

 

La nullité du résultat

Or, cette dépense inouïe a-t-elle obtenu un résultat à la hauteur, soit l’éradication rapide du virus ? Non, puisque nous parlons d’une 7e vague, que des personnes meurent encore de cette maladie, même si fort heureusement, ce ne sont pas des milliers par jours. Mais ce confinement initial nous a-t-il libéré de la maladie ? Non. Le 2e confinement ? Non. La vaccination a-t-elle fonctionné ? Non, puisque aujourd'hui les chiffres démontrent que les malades sont des vaccinés ainsi que les hospitalisés. Charlatanisme, escroquerie ? Et les tests ont-ils été utiles ? Non plus, puisque la maladie demeure. Alors à quoi ont servi ces 600 milliards de dépenses publiques ? Et nous n’avons pas aujourd’hui la capacité de mesurer le cout des effets indésirables. Il risque d’être élevé.

 

La liberté démocratique d’inventaire des responsabilités

Est-il possible dans une société libre et démocratique de demander à nos nouveaux élus d’ouvrir une commission d’enquête transparente, voire populaire, pour exiger des réponses sur les responsabilités de ces engagements de dépenses faramineuses ? Il y a là plusieurs enjeux. Celui de ne jamais reproduire une telle folie. Celui de sanctionner les ministres, voire le Président à la hauteur de cette absolue folie. Celui enfin de solder cette dépense par des mesures et sanctions financières à l’encontre de ceux qui ont profité, voire corrompus : Union européenne, laboratoires, actionnaires des laboratoires, États complices, etc.

Voir aussi : "Nous contredisons des forces politiques et financières extrêmement puissantes" Laurent Mucchielli

L’enjeu majeur est de se libérer de cette emprise irrationnelle de quelques-uns sur le destin du plus grand nombre. Ils ont démontré qu’ils ne savaient rien. Nous avons maintenant la preuve que la dépense était irrationnelle, non pertinente et aujourd’hui sans résultat. Il est urgent de changer radicalement de paradigme. C’est cela le progrès, non ? Du moins, c’est une obligation avant de demander au Français de se sacrifier encore alors qu’il faut solder cette dette en la recouvrant auprès des auteurs de cette hystérie.

 

Christiane Singer

L'émerveillement de l'enfant est spontané, une découverte joyeuse des richesses de la vie.

L'émerveillement de l'adulte est un choix, une posture.

Je choisis d'être présent(e) au cœur de la vie, à ce qui bouge en moi, à chaque ressenti tel qu'il est.

Je m'ouvre sans intention, sans attente et sans vouloir.

Je me laisse traverser.

J'accueille ce qui est.

Je m'abandonne à la nature des choses.

Dans cette disponibilité et cette vulnérabilité, le cœur grand ouvert, l'incroyable puissance de la vie œuvre à travers moi et la magie opère.

Merveilleux !

« Notre devoir le plus impérieux est peut-être de ne jamais lâcher le fil de la Merveille. » Christiane Singer

 

Avec mes meilleurs souhaits pour un été de détente et de joie §

Tal SCHALLER