BLOG 71 de Tal SCHALLER

Chers amis

En ces temps où l’OMS promeut des vaccins dangereux et l’OMC des OGM toxiques, où le GIEC n’est qu’un groupe de propagande de pseudo-scientifiques visant à lever des taxes à l’échelle mondiale (la taxe carbone) pour le leurre du « réchauffement climatique », où le FMI ruine tous les pays qui s’y sont soumis et que l’ONU, l’UNICEF et autres institutions internationales sont devenues des monstres qui ont perdu le sens de l’humain, nous  devons nous prendre en charge et cesser d’obéir à  des tyrans qui veulent détruire la vie sur Terre.

Dans un premier temps il est important de faire circuler des informations différentes des propagandes bien huilées des media classiques.

Quand on voit que Paris Match  a sorti un article porteur de louanges envers Bill Gates alors que celui-ci est l’ass assin, avec ses vaccins, de millions de gens, on mesure à quel point la presse est la télévision ne sont plus des organes d’information mais des outils au service des psychopathes qui veulent gouverner le monde mais qui, depuis peu, ont perdu puisque leur mondialisation est en échec. Il faut rendre hommage à tous ceux qui depuis plus de deux ans, ont persévéré pour montrer que le Covid n’était pas une pandémie mais une plandémie, un exercice grandeur nature pour voir jusqu’où on peut manipuler les foules par la peur et des consignes absurdes comme le confinement, la distanciation  sociale, les masques et autres délires…

Puissent les informations qui suivent vous aider à avancer vers toujours plus de conscience, de responsabilité individuelle et de compréhension que votre santé dépend de vous et pas des mesures extérieures que Big Pharma veut vous imposer en vous faisant croire que c’est « pour votre bien ! »

 

Youtube : Vaccination : Emmanuel Macron est très dangereux !

Maître DIVIZIO montre la folie vaccinale actuelle et les mensonges incroyables des gouvernants qui veulent imposer à tous des mesures totalement aberrantes.

 

Livre VACCINS UN GENOCIDE PLANETAIRE

Présenté par Tal SCHALLER avec David PATEK

https://vk.com/agoratvsuisse interview du 11 septembre

 

Expérience forte , troublante , inquiétante qui fait comprendre là où nous en sommes

C’est tout à fait la société
Elle suit sans réfléchir  c est ce qu on fait les gens pour avoir leurs vaccins

 

 

DÉCLARATION DE CRISE MÉDICALE INTERNATIONALE DUE AUX MALADIES ET DÉCÈS CO-LIÉS AUX « VACCINS COVID-19 »

Veuillez trouver ici une déclaration internationale de Crise Médicale émise par des médecins et des scientifiques du monde entier le samedi 10 septembre 2022 en raison de maladies graves et de décès nombreux liés à l'administration d'injections connues sous le nom de "vaccins Covid 19".
Pouvons-nous vous demander de diffuser largement ce courrier ?

https://rumble.com/v1jj5j0-belgische-artsen-vragen-aandacht-voor-internationale-medische-crisis.html et https://youtu.be/xz7xM0que58

Avec espoir

l'équipe docs4opendebate
https://docs4opendebate.be/fr/

extraits

Nous, médecins et scientifiques du monde entier, déclarons qu'il existe une crise médicale internationale due aux maladies et aux décès co-liés à l'administration de produits connus sous le nom de "vaccins COVID-19".

Nous assistons actuellement à une surmortalité dans les pays où la majorité de la population a reçu les vaccins dits "COVID-19". A ce jour, cette surmortalité n'a été ni suffisamment investiguée ni étudiée par les institutions sanitaires nationales et internationales.

Le grand nombre de morts subites chez des jeunes auparavant en bonne santé qui ont reçu ces "vaccins" est particulièrement préoccupant, tout comme l'incidence élevée de fausses couches et de décès périnatals qui n'ont pas fait l'objet d'enquêtes.

Un grand nombre d'effets secondaires indésirables, notamment des hospitalisations, des incapacités permanentes et des décès liés aux soi-disant "vaccins COVID-19", ont été officiellement signalés.

Le nombre enregistré n'a pas de précédent dans l'histoire mondiale de la vaccination.

 Un "arrêt" mondial des campagnes nationales d'inoculation avec les produits connus sous le nom de "vaccins COVID-19".

    Par conséquent, nous déclarons que nous nous trouvons dans une crise médicale internationale sans précédent dans l'histoire de la médecine, en raison du grand nombre de maladies et de décès associés aux "vaccins contre le Covid-19". Par conséquent, nous exigeons que les organismes de réglementation qui supervisent la sécurité des médicaments ainsi que les institutions de santé dans tous les pays, ainsi que les institutions internationales telles que l'OMS, PHO, EMA, FDA, UK-MHRA et NIH répondent à cette déclaration et agissent en conséquence. conformément aux huit mesures réclamées dans ce manifeste.

Cette Déclaration est une initiative conjointe de plusieurs professionnels qui se sont battus pour cette cause. Nous appelons tous les médecins, scientifiques et professionnels à souscrire à cette déclaration afin de faire pression sur les entités concernées et de promouvoir une politique de santé plus transparente.

 

Réchauffement climatique............. - ah oui?

https://aphadolie.com/2021/11/18/nouvelles-apparemment-insignifiantes/

un document exceptionnel qui dénonce la folie du « réchauffement climatique »

A LIRE ET A PARTAGER !!

 

Non éthique" et jusqu'à 98 fois pire que la maladie : des scientifiques de haut niveau publient une étude bouleversante sur les vaccins contre la COVID-19

https://www.theepochtimes.com/unethical-and-up-to-98-times-worse-than-the-disease-top-scientists-publish-paradigm-shifting-study-about-covid-19-vaccines_

Une équipe de neuf experts de Harvard, Johns Hopkins et d'autres grandes universités a publié des recherches révolutionnaires sur l'efficacité et l'innocuité des vaccins COVID-19 et pourquoi imposer des vaccins aux étudiants est contraire à l'éthique.

Cette étude de 50 pages, qui a été publiée sur The Social Science Research Network fin août, a analysé les données parrainées par le CDC et l'industrie sur les effets indésirables des vaccins et a conclu que les mandats de rappel du COVID-19 pour les jeunes peuvent causer de 18 à 98 événements indésirables graves réels pour chaque hospitalisation liée à une infection à la COVID-19 théoriquement évitée.

Le document est co-écrit par le Dr Stefan Baral , professeur d'épidémiologie à l'Université Johns Hopkins; le chirurgien Martin Adel Makary, MD, professeur à Johns Hopkins connu pour ses livres exposant les malversations médicales, notamment « Unaccountable : What Hospitals Won't Tell You and How Transparency Can Revolutionize Heath Care » ; et le Dr Vinayak Prasad , hématologue-oncologue, professeur au département d'épidémiologie et de biostatistique de l'UCSF, ainsi que l'auteur de plus de 350 articles universitaires et évalués par des pairs .

 

Risquer la désinscription

Comme l'a souligné l'étude, les étudiants des universités américaines, canadiennes et mexicaines se font dire qu'ils doivent recevoir une troisième dose de vaccins contre le COVID -19 ou être désinscrits. Les lycéens non vaccinés qui viennent de commencer l'université se font également dire que les vaccins COVID-19 sont «obligatoires» pour la fréquentation.

 

5 arguments éthiques contre les boosters obligatoires

Bien que rarement rapportés dans les médias grand public, les rappels de vaccins COVID-19 ont suscité de nombreuses controverses.

Alors que certains pays indemnisent discrètement les personnes pour les blessures dévastatrices causées par les vaccins et que d'autres pays limitent les recommandations de vaccins contre le COVID-19 , les États-Unis recommandent désormais aux enfants de 12 ans et plus de recevoir le rappel spécifique Omicron de Pfizer-BioNTech et aux jeunes adultes de plus de 18 ans. obtenez la photo mise à jour de Moderna.

Dans le même temps, les autorités de santé publique du Canada suggèrent que les Canadiens auront besoin de vaccins contre la COVID-19 tous les 90 jours.

Dans un contexte de recommandations de santé publique confuses et souvent changeantes et de fatigue des rappels , les auteurs de ce nouvel article soutiennent que les mandats de rappel des universités sont contraires à l'éthique. Ils donnent cinq raisons spécifiques à cette affirmation audacieuse :

1) Manque de transparence dans l'élaboration des politiquesLes scientifiques ont souligné qu'il n'existe aucune analyse formelle et scientifiquement rigoureuse des risques et des avantages pour déterminer si les rappels sont utiles dans la prévention des infections graves et des hospitalisations pour les jeunes adultes.

2) Préjudice attendu. Un examen des données actuellement disponibles montre que les mandats entraîneront ce que les auteurs appellent un «préjudice net attendu» pour les jeunes. Ce préjudice attendu dépassera le bénéfice potentiel des rappels.

3) Manque d'efficacité. Les vaccins n'ont pas efficacement empêché la transmission du COVID-19. Compte tenu de leur piètre efficacité – les auteurs appellent cela une « efficacité modeste et transitoire » – les méfaits attendus causés par les rappels l'emportent probablement sur les avantages pour la santé publique.

4) Aucun recours pour les jeunes adultes blessés par le vaccin. Forcer la vaccination comme condition préalable pour fréquenter l'université est particulièrement problématique car les jeunes blessés par ces vaccins ne pourront probablement pas recevoir d'indemnisation pour ces blessures.

5) Préjudice à la société. Les mandats, insistent les auteurs, ostracisent les jeunes adultes non vaccinés , les excluant des possibilités d'éducation et d'emploi universitaire. La vaccination forcée entraîne "des atteintes majeures au libre choix de la profession et à la liberté d'association", ont écrit les scientifiques, en particulier lorsque "les mandats ne sont pas étayés par une justification de santé publique impérieuse".

 

22 000 à 30 000 jeunes adultes précédemment non affectés doivent être vaccinés pour éviter une seule hospitalisation

Le manque d'efficacité des vaccins est une préoccupation majeure pour ces chercheurs. 

En d'autres termes, les vaccins à ARNm contre le COVID-19 sont essentiellement inutiles.

 

Les injections de rappel obligatoires causent plus de mal que de bien

Mais le manque d'efficacité documenté n'est qu'une partie du problème. Les chercheurs ont en outre découvert que pour chaque hospitalisation au COVID-19 évitée chez les jeunes adultes qui n'avaient pas été infectés auparavant par le COVID-19, les données montrent que 18 à 98 "événements indésirables graves" seront causés par les vaccinations elles-mêmes.

Ces événements comprennent jusqu'à trois fois plus de myocardites associées au rappel chez les jeunes hommes que d'hospitalisations évitées, et jusqu'à 3 234 cas d'autres effets secondaires si graves qu'ils interfèrent avec les activités quotidiennes normales.

Ce nouvel article est une lecture essentielle pour quiconque essaie de décider s'il a besoin de plus de vaccins. Les auteurs ont conclu leur étude par un appel à l'action. Les décideurs politiques doivent arrêter immédiatement les mandats pour les jeunes adultes, s'assurer que ceux qui ont déjà été blessés par ces vaccins sont indemnisés pour les souffrances causées par les mandats, et mener et partager ouvertement les résultats des analyses risques-avantages des vaccins pour différents groupes d'âge.

Ces mesures sont nécessaires, selon les auteurs, pour « commencer ce qui sera un long processus de rétablissement de la confiance dans la santé publique ».

 

LA FORCE D’UNE PENSEE D’UNITE

Les images saisissantes d’un professeur d’arts martiaux

https://youtu.be/98XJ_XuHlGA

 

Archbishop Carlo Maria Vigano.

https://www.stopworldcontrol.com/vigano

 extrait.

Les Nations Unies, le Forum économique mondial et l'Organisation mondiale de la santé prétendent tous sauver l'humanité, alors qu'ils détruisent l'humanité autant qu'ils le peuvent. Les gouvernements du monde entier prétendent servir le peuple, alors qu'ils le répriment et l'asservissent. L'industrie pharmaceutique dit qu'elles soignent les gens, alors qu'elles sont la principale cause des problèmes de santé chroniques. Les vaccins prétendent sauver des vies, alors qu'ils provoquent un génocide. Les médias d'information disent qu'ils informent le public, alors qu'ils trompent tout le monde. Les écoles et les universités disent qu'elles rendent les enfants plus intelligents, alors qu'en fait elles les empêchent d'être des penseurs créatifs et indépendants. La religion dit qu'ils représentent Dieu, alors qu'elle empêche trop souvent les gens de rencontrer véritablement leur Créateur. Les musées et les bibliothèques prétendent être des trésors de connaissances, tandis que les véritables découvertes et connaissances sont toutes cachées à l'humanité, dans des caves qui s'étendent à des kilomètres sous terre. Les forces de l'ordre disent protéger les bons citoyens, alors qu'en réalité elles sont souvent le prolongement des griffes cruelles des criminels.

C'est la marque du mal : il se présente toujours comme l'exact opposé de ce qu'il est. Les démons apparaissent comme des anges. Où le diable peut-il mieux se cacher que dans l'église ?

Rappelez-vous, Christ a été assassiné par les chefs religieux de cette époque ! Tous les vrais prophètes ont toujours été tués par les autorités religieuses. Cela n'a pas changé. Les pires des pires de notre monde, se présentent comme les plus saints de tous les hommes.

L'hypocrisie est le nom de leur jeu.

Parce que l'État de la Cité du Vatican est à la tête de ce mal mondial, il est en effet miraculeux de voir un homme comme l'archevêque Vigano se lever de l'intérieur de cette forteresse des ténèbres. Voir tant de mal autour de vous peut vous rapprocher de la lumière.

 

L’édito politique de Libre Consentement Éclairé

Ce sang des injectés qui fait peur…

Combien de temps leur reste-t-il à vivre avec un tel sang ?

L’édito politique de Libre Consentement Éclairé

Caillots fibreux trouvés dans des cadavres par l’embaumeur Richard Hirschman (Alabama - États-Unis).

   THE EPOCH TIMES revient dans son édition des États-Unis mise à jour le 3 septembre 2022, sur les découvertes de plusieurs embaumeurs : des « caillots caoutchouteux et fibreux » dans les cadavres qu’ils ont eus à traiter, dont les plus longs « sont aussi longs qu’une jambe humaine » et la plus épaisse « plus épaisse qu’un petit doigt ».

   Jusqu’à présent, c’était surtout l’embaumeur Richard Hirschman qui avait joué le rôle de lanceur d’alerte (voir infra), et ce qu’il y a de nouveau selon THE EPOCH TIMES, c’est que de « nombreux embaumeurs de différents États » révèlent, qu’eux également ont vu « ces étranges caillots, à partir de 2020 ou 2021. »

   Autre fait nouveau, des caillots « caoutchouteux et fibreux » découverts par Richard Hirschman ont été analysés et les résultats des analyses ont été comparés aux résultats des mêmes analyses effectuées sur du sang de personnes non « va xi nées » et en vie (analyses effectuées par Mike Adams, qui dirige un laboratoire accrédité ISO-17025 au Texas).

   « Il manque des éléments clés présents dans le sang humain sain ».

   Mike Adams a déclaré qu’il manque dans les caillots analysés des « éléments clés présents dans le sang humain sain, tels que le fer, le potassium et le magnésium », ce qui pourrait suggérer selon Mike Adam que « ces caillots sont formés à partir d'autre chose que du sang ».

   Quant à Richard Hirschman qui a embaumé des milliers de corps en 20 ans, il a répété ce qu’il a déjà dit à de nombreuses reprises : « Le sang que j’ai vu dans les corps que j’ai embaumés ces deux dernières années a changé. […] Avant 2020, 2021, nous trouvions des caillots sanguins dans 5 à 10 % des corps que nous embaumerions, maintenant nous en trouvons dans 50 à 80 % des corps ; en fait embaumer un corps sans aucun caillot, maintenant c’est rare (…) C’est une exception d’embaumer un corps sans caillot ».

   Mike Adam précise que les principaux marqueurs élémentaires du sang humain, tels que le fer, le magnésium, le potassium et le zinc manquent dans le caillot : « Ce sont des marqueurs clairs pour le sang humain. Le sang humain vivant aura toujours une teneur élevée en fer, sinon la personne serait morte. Ces caillots ne contiennent presque pas de fer, ni de magnésium, etc. »

   « Il n’y avait pas de flux sanguin dans ces vaisseaux. »

   THE EPOCH TIMES rapporte les propos du cardiologue Wade Hamilton qui a étudié les caillots sanguins : « Le fait que le magnésium, le potassium et le fer soient très faibles dans les échantillons pourrait suggérer qu’il ne s’agit pas des caillots post-mortem habituels, qu’en fait il n’y avait pas de flux sanguin dans ces vaisseaux. »

   Il déclare encore : « Ces zones [du corps] où les structures en forme de cordes sont visibles dans les vaisseaux sanguins n’ont pas reçu de circulation [sanguine]. »

   La protéine Spike impliquée ?

   Autre déclaration du cardiologue Wade Hamilton « Ce ne sont pas des caillots post-mortem normaux, mais plutôt de longues cordes minuscules qui peuvent avoir été la cause des décès en empêchant la circulation [sanguine] là où elles sont apparues. » Il précise également que des analyses ont montré que la protéine Spike peut se déplier et contribuer à la formation de « structures liées en forme de cordes serrées avec une torsion longitudinale ainsi qu'une liaison croisée ».

   « Des anomalies chez les femmes enceintes et les fœtus : Cela ne ressemble à rien de ce que nous avons déjà vu en médecine ».

   Cette fois, c’est un expert en médecine materno-fœtale qui s’exprime, le docteur James Thorp qui a observé des anomalies chez les femmes enceintes et les fœtus : « Les très gros caillots sanguins qui sont retirés avant et après la mort ne ressemblent à rien de ce que nous avons déjà vu en médecine […] Le vaccin COVID-19 détourne l’énergie des processus physiologiques du corps vers la production de la protéine Spike qui est toxique. Cela détourne l’énergie du processus normal de digestion interne également connu sous le nom d’autophagie. Cela entraîne un mauvais repliement des protéines et la propagation de gros caillots sanguins intravasculaires ainsi que diverses maladies connexes, notamment la maladie à prions, la maladie de Creutzfeldt-Jakob, l'amylose et les démences, notamment la maladie d'Alzheimer et autres. Bien qu'il soit possible que la maladie COVID-19 en elle-même puisse potentiellement contribuer à ces maladies, cela paraît peu probable et si tel est le cas, l’effet du vaccin serait 100 à 1 000 fois supérieur à celui de la maladie COVID-19. »

Images extraites de l’interview de Richard Hirschman par le docteur Jane Ruby (1 583 922 vues sur Rumble).

   Richard Hirschman révèle qu’il a trouvé ces matériaux caoutchouteux dans les gros vaisseaux des cadavres de personnes « va xi nées ».

   « En vingt ans d'embaumement, je n'avais jamais vu ces structures fibreuses blanches dans le sang, ni d'autres dans mon domaine » a-t-il précisé.

En parlant des morts qu’il embaume, il a encore déclaré à THE EPOCH TIMES :

   « Ils ne sont même pas morts du COVID. Ils meurent de crises cardiaques soudaines, d’accidents vasculaires cérébraux, de cancers. Peu importe de quoi ces gens meurent de nos jours, tant d'entre eux ont les mêmes anomalies dans le sang. »

   « Le sang est différent. Quelque chose fait changer le sang. Et mon but est d’essayer de dire : écoute, quelque chose ne va pas. Essayons de comprendre ce que c’est afin que nous puissions peut-être trouver un moyen d’aider à décomposer ce genre de choses et à sauver la vie des gens. Si ce n'est pas le vaccin, très bien ! Qu’est-ce que c'est ? Essayons de comprendre, car quelque chose en est la cause et cela ne peut pas être sain. »

 Le sang de 948 personnes sur 1006 (94 %) qui a été analysé un mois après l’injection d’un « va x in » tueur de Pfizer & Co., présente des agrégations anormales de globules rouges qu’accompagnait la présence de « particules de formes et de tailles variées d’origine incertaine et ressemblant à du métal ».

   À gauche, le sang d’une personne avant d’être injectée avec un « va x in » tueur de Pfizer & Co. À droite, le sang de la même personne un mois après avoir été injectée avec un « va x in » tueur de Pfizer & Co. Les cercles bleutés sont les globules rouges. Dans le sang analysé avant l’injection, elles ont une forme normale et habituelle.

   Dans son édition des États-Unis mise à jour le 7 septembre 2022, THE EPOCH TIMES revient cette fois sur l’état du sang des personnes qui ont été piquées avec un « va x in » tueur de Pfizer & Co.

   THE EPOCH TIMES reprend une étude menée en Italie par trois chirurgiens italiens, Franco Giovannini, Riccardo Benzi Cipelli, et Gianpaolo Pisanoqui, qui ont fait analyser le sang de 1006 personnes qui ont développé des signes pathologiques (évènements indésirables) après une injection des « va x ins » tueurs de Pfizer ou de Moderna.

  Depuis mi-2021, nous avons déjà fait état de plusieurs analyses de sang menées en Allemagne ou en Suisse et qui révélaient les mêmes phénomènes pathologiques : les injections des « va x ins » tueurs de Pfizer & Co. modifient le sang de nombreuses personnes (chez celles où elles ne le modifient pas, il se peut qu’elles aient reçu du liquide physiologique à la place des « va x ins » tueurs de Pfizer & Co.)

   Ce qu’il y a de nouveau, c’est que cette information, qui est quand même très inquiétante pour le devenir des injectés et, donc, vu leur nombre, pour le devenir de nos sociétés, est reprise par un journal très lu aux États-Unis, en particulier chez les Républicains (y compris à Washington que ce soit au Sénat ou à la Chambre des représentants.

   Par ailleurs, THE EPOCH TIMES serait l’un des journaux que Donald J. Trump et ses fils lisent quotidiennement.

Jamais avant 2021, de telles structures non biologiques n’avaient été observées dans le sang humain.

   Exemple de structures d’origine incertaine présentes dans le sang des injectés un mois après qu’ils ont été piqués avec un « va x in » tueur de Pfizer & Co. Ces structures semblent être en métal selon les chirurgiens italiens.

(Grossissement par 120)

   Formations tubulaires qui semblent « être à différents stades d’agrégation » et qui sont présentes dans le sang des injectés un mois après avoir été piqués avec un « va x in » tueur de Pfizer & Co. « Une configuration fibro-tubulaire de structures qui peuvent fusionner ensemble, atteignant des dimensions dix fois supérieures à leur taille initiale. »

   Images des analyses de sang effectuées au Brésil par le biologiste Felipe Reitz.

À gauche, il s’agit du sang d’une personne non-injectée avec un « va x in » tueur de Pfizer & Co et à droite de celui d’une personne injectée avec un « va x in » tueur de Pfizer & Co

(imagerie thermographique informatisée)

Ces analyses au Brésil révèlent ce qui a été observé en Allemagne, en Suisse et en Italie : les « va x ins » tueurs de Pfizer & Co. modifient le sang des injectés.

   THE EPOCH TIMES pose la question qui va rendre malades les « journalistes », les politiciens et les « médecins » de plateau télévision en France : Graphène ?

   Le journal cite Sherri Tenpenny, qui est médecin homéopathe à la pointe des connaissances sur les effets indésirables graves provoqués par les « va x ins » en général et dont nous apprécions le travail à Libre Consentement Éclairé.

   Elle explique : « Quoi que l’on trouve réellement, que les composants soient du graphène, de l’aluminium, de l’amyloïde cristallin, de la fibrine désintégrée, des particules nanotechnologiques hautement chargées ou autre chose, la perturbation du sang montrée sur ces diapositives est irréfutable, tout comme le sont les histoires correspondantes des patients impliqués ».

   Ce n’est plus vraiment du sang humain.

   L’analyse de sang effectuée au Brésil par le biologiste Felipe ainsi que l’étude menée par les trois chirurgiens italiens confirment ce que nous savions déjà grâce aux analyses effectuées en Allemagne et en Suisse : le sang des injectés n’est plus vraiment du sang humain.

   En effet, jamais le sang des êtres humains n’a contenu de telles structures fibro-tubulaires et jamais les globules rouges présents dans le sang humain n’ont été agglomérés comme ils le sont dans le sang des injectés.

   Une question essentielle se pose : combien de temps reste-t-il à vivre à ceux qui ont reçu les « va x ins » tueurs de Pfizer & Co. et qui ont ensuite développé des signes pathologiques ?

Combien de temps peut-on encore vivre avec un tel sang dans le corps ?

   À quand de telles analyses du sang des personnes injectées aux « va x ins » tueurs de Pfizer & Co. en France ?

 

CHOQUANT: Hydrogel et oxyde de graphène réduit trouvés dans 12 marques d'injections COVID

naturalhealth365.com/shocking-hydrogel-and-reduced-graphene-oxide-found-in-12-brands-of-covid-injections.html

NaturalHealth365 ) Les fabricants de vaccins COVID affirment que les composés divulgués dans leurs vaccins rémunérateurs ne sont pas nocifs pour la santé humaine. Cela seul n'est pas concluant - mais qu'en est-il des composés non divulgués ?

Dans un récent épisode du podcast Global Conversations with Regis Tremblay, une scientifique a discuté des découvertes choquantes de son équipe sur des milliers d'échantillons de vaccins COVID provenant de pas moins de 12 marques différentes. Il est presque difficile de croire que tant de marques pharmaceutiques fabriquent ces médicaments, n'est-ce pas ?

Note de TAL : à montrer à ceux qui croient encore que les vaccins sont des produits sûrs et utiles !!!

 

Lettre ouverte à Mr Michel Onfray, philosophe et polémiste

Par DR Gerard Delépine

https://nouveau-monde.ca/lettre-ouverte-a-mr-michel-onfray-philosophe-et-polemiste/

Monsieur,

Ce fut un immense plaisir de vous entendre sur Cnews sur l’émission de Yvan Rioufol, le dimanche 4 septembre 2022, plaider avec détermination et éloquence pour la sortie de l’Europe de Maastricht. Ce fut un ravissement de vous entendre défendre une ligne politique souverainiste cohérente en cette période où tant de politiques se comportent en girouettes, mais toujours pro Maastricht, pour plaire aux électeurs d’après les sondages biaisés dont nous abreuvent les médias dominants.

Créer un mouvement d’union large pour le Frexit qui se présenterait aux élections européennes donnerait enfin de l’espoir à la majorité des classes populaires et devrait les motiver pour sortir de l’abstention où les a enfermés jusqu’à présent l’absence d’alternance politique crédible.

Mais pour être totalement crédible, il est nécessaire que vous constatiez et admettiez votre erreur lorsque vous avez réclamé une « obligation vaccinale » anti-covid comme Ursula von der Leyen le demandait. On peut comprendre que vous ayez « cru » en un médicament abusivement qualifié « vaccin » présenté comme « la solution » à la crise covid. Je ne conteste pas non plus votre droit à vous le faire injecter, mais votre célébrité utilisée dans cette manipulation mondiale nous a attristé, effondré.

Ce traitement est expérimental, car ses essais phase 3 ne sont pas terminés (ils le seront peut-être en 2023). Imposer une obligation pour un médicament expérimental est contraire au code de Nuremberg[1], base de l’éthique médicale depuis 1946[2], mais aussi à la déclaration d’Helsinki de l’Association Médicale Mondiale[3], et à la convention d’Oviedo[4], texte juridique contraignant que la France a signé et transposé en droit national.

L’avis du conseil de l’Europe du 27 janvier 2021[5] l’a rappelé en demandant instamment aux États membres et à l’Union européenne de :

« s’assurer que les citoyens sont informés que la vaccination n’est PAS obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ne souhaite pas le faire personnellement » et « de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner ».

L’absence de consentement libre et éclairé pour un traitement expérimental a, en effet, été le principal motif de la condamnation des médecins nazis lors du procès de Nuremberg.

Je suis médecin, j’ai exercé en France près de 50 ans. De principe je ne suis ni pro ni anti-vaccin. J’ai toujours défendu les vaccins efficaces sans danger qui permettent d’éviter les maladies graves. Je suis contre les vaccins inutiles et contre les vaccins insuffisamment étudiés comme celui contre la dengue (qui a causé des centaines de morts aux Philippines), comme le vaccin Gardasil (qui augmente paradoxalement le risque de cancer invasif du col) et, pour l’instant, contre les pseudos vaccins Covid dont l’efficacité prétendue est contredite par les données officielles de l’OMS.

Les données officielles de l’OMS confirment en effet que loin d’éradiquer la maladie les campagnes de vaccination ont été suivies d’une accélération des contaminations (rythme mensuel de nouveaux cas par million multiplié par 3).

Cet échec des pseudo vaccins n’est pas dû aux non-vaccinés comme tente de le faire croire la propagande dominante, car les données officielles de l’OMS montrent que ce sont les pays très vaccinés qui souffrent de cette explosion de contaminations.

L’inefficacité totale des pseudo vaccins à prévenir les transmissions, maintenant prouvée, enlève toute justification à une éventuelle obligation vaccinale. De même les vaccins ne sont pas efficaces contre les formes graves, car les mortalités n’ont pas diminué depuis les vaccins.

Toutes les données présentées, officielles et publiées par l’OMS, démentent formellement la propagande officielle de la prétendue utilité des injections anti-covid. L’acceptation apparente des injections par la population a été extorquée par des mensonges permanents sur la nature et l’efficacité des pseudovaccins et des chantages répétés d’une violence extrême excluant des catégories de professionnels de leur sacerdoce et les discriminations exercées contre les vaccino prudents :

car la sécurité alléguée des vaccins n’a pas été confirmée, bien au contraire. De nombreux médecins le craignaient d’emblée, car leur élaboration a utilisé des techniques nouvelles jamais employées en infectiologie, a souvent sauté les étapes de sécurité :

pas d’études animales sérieuses, essai mélangeant phase 2 et 3, trop peu de sujets dans les essais, études sur des sujets en bonne santé de 18 à 55 ans qui ne constitue pas la population pour laquelle le vaccin pouvait être utile), recul de suivi ridicule (quelques semaines) et leur mise sur le marché trop rapide.

De même leurs indications, qui pouvaient se discuter pour les personnes à risques (pour lesquels existaient d’emblée des traitements précoces efficaces) n’auraient jamais dû concerner la majorité de la population (les moins de 65 ans) qui ne risquait presque rien et les enfants qui ne risquaient rien du tout. De ce point de vue, les chiffres actuels des organes officiels de surveillance des accidents vaccinaux (VAERS aux USA et Eudravigilance en Europe) sont angoissants et confirment qu’on aurait dû appliquer le principe de précaution tant que les essais n’étaient pas terminés.

Compte tenu de ces données, il paraîtrait utile que vous reveniez sur votre position passée sur l’obligation pseudo vaccinale (que d’ailleurs aucun pays démocratique n’a imposée). Étant donné la propagande actuelle pour un xième booster, et surtout pour l’injection des jeunes selon les préconisations de la Commission européenne que le gouvernement français suit rigoureusement, et par ailleurs votre célébrité, vous pourriez aider à protéger singulièrement les enfants et les jeunes.

Il est toujours difficile de reconnaître ses erreurs passées, mais une telle attitude grandit ceux qui en sont capables. La Première ministre norvégienne, Erna Solberg, a reconnu à la télévision que le confinement était inutile et qu’elle l’avait décrété par peur ; elle a été félicitée pour cela par ses compatriotes. Merci de l’imiter !

Je regrette d’avoir été aussi long, mais l’énoncé des faits avérés est nécessaire tant les mensonges officiels sont permanents. Je reste à votre disposition pour vous fournir tout renseignement que vous pourriez désirer sur ce problème. En vous souhaitant beaucoup de succès dans vos projets.

Bien à vous.

DR Gerard Delépine, chirurgien orthopédiste cancérologue et statisticien


  1. [1] https://famous-trials.com/nuremberg/1903[]
  2. [2] https://nouveau-monde.ca/les-decisions-du-proces-de-nuremberg-sont-dune-brulante-actualite/[]
  3. [3] https://www.wma.net/fr/policies-post/declaration-dhelsinki-de-lamm-principes-ethiques-applicables-a-la-recherche-medicale-impliquant-des-etres-humains/[]
  4. [4] https://www.coe.int/en/web/bioethics/oviedo-convention[]
  5. [5] https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/E-9-2021-004802_FR.html[]

 

EOLIENNES

Voici ma dernière vidéo ( Éolienne: le scandale en 1 minute ! ) diffusée sur notre plateforme indépendante La Minute de Ricardo, toujours sans concession, impartiale et proche du terrain:

Je regarde la vidéo « Éolienne: le scandale en 1 minute ! » en cliquant ici

 

La kleptocratie américaine : un gouvernement de menteurs, de voleurs et de hors-la-loi

Prepareforchange. : John et Nisha Whitehead

« L'HOMME LE PLUS DANGEREUX POUR TOUT GOUVERNEMENT EST CELUI QUI EST CAPABLE DE PENSER LES CHOSES PAR LUI-MÊME, SANS TENIR COMPTE DES SUPERSTITIONS ET DES TABOUS EN VIGUEUR. PRESQUE INÉVITABLEMENT, IL EN VIENT À LA CONCLUSION QUE LE GOUVERNEMENT SOUS LEQUEL IL VIT EST MALHONNÊTE, INSENSÉ ET INTOLÉRABLE. »—HL MENCKEN

La kleptocratie américaine (un gouvernement dirigé par des voleurs) continue d'aspirer le peuple américain dans un terrier de lapin dans un univers parallèle dans lequel la Constitution n'a aucun sens, le gouvernement est tout-puissant et les citoyens sont impuissants à se défendre contre les agents du gouvernement qui voler, espionner, mentir, piller, tuer, abuser et généralement infliger le chaos et semer la folie sur tout le monde et tout dans leur sphère.

Pensez-y.

Presque toutes les tyrannies perpétrées par le gouvernement américain contre les citoyens - soi-disant pour assurer notre sécurité et la sécurité de la nation - sont le résultat d'une menace fabriquée d'une manière ou d'une autre par notre propre gouvernement.

Cyber ​​guerre. Terrorisme. Attaques biochimiques. La course aux armements nucléaires. Surveillance. Les guerres de la drogue. L'extrémisme domestique. La pandémie de COVID-19.

Dans presque tous les cas, le gouvernement américain (souvent dirigé par le FBI) ​​a, à sa manière typiquement machiavélique, semé les graines de la terreur au niveau national et international afin d'étendre ses propres pouvoirs totalitaires.

Qui est le  plus gros acheteur et stockeur d'  armes cybernétiques sur le marché noir (des logiciels malveillants armés qui peuvent être utilisés pour pirater des systèmes informatiques, espionner des citoyens et déstabiliser de vastes réseaux informatiques) ? Le gouvernement américain.

Qui est le  plus grand fabricant et exportateur d'armes  au monde, au point d'armer littéralement le monde ? Le gouvernement américain.

Quel pays a  l'habitude de tester secrètement des armes et des technologies dangereuses  sur ses propres citoyens ? Le gouvernement américain.

Quel pays a  mené des expériences secrètes sur une population sans méfiance - citoyens et non-citoyens - rendant malades des personnes en bonne santé en les aspergeant de produits chimiques, en leur injectant des maladies infectieuses et en les exposant à des toxines en suspension dans l'air ? Le gouvernement américain.

Quel pays a un  modèle et une pratique de piégeage  qui consiste à cibler des individus vulnérables, à les alimenter avec la propagande, le savoir-faire et les armes destinés à les transformer en terroristes, puis à les arrêter dans le cadre d'une piqûre antiterroriste minutieusement orchestrée ? Le gouvernement américain.

Avez-vous encore la photo ?

Le gouvernement américain ne  nous protège  pas du terrorisme.

Le gouvernement américain  crée  la terreur. C'est, en fait, la source de la terreur.

Considérez que ce même gouvernement a pris chaque élément technologique qui nous est vendu comme étant dans notre meilleur intérêt - appareils GPS, surveillance, armes non létales, etc. - et l'a utilisé contre nous, pour nous suivre, nous contrôler et nous piéger.

Alors pourquoi le gouvernement fait-il cela? Argent, pouvoir et domination totale.

Nous n'avons pas affaire à un gouvernement qui existe pour servir son peuple, protéger ses libertés et assurer son bonheur. Ce sont plutôt les machinations diaboliques d'un programme de bricolage mené à une échelle épique dont le seul but est de garder les pouvoirs en place en permanence (et avec profit) employés.

Exemple : le FBI.

Les hommes de main du gouvernement sont devenus l'incarnation de la façon dont le pouvoir, une fois acquis, peut être si facilement corrompu et abusé. En effet, loin d'être durs avec le crime, les agents du FBI sont également parmi les contrevenants les plus notoires du pays.

Si le FBI implante des agents d'infiltration dans les églises, les synagogues et les mosquées ; émettre de fausses lettres d'urgence pour accéder aux relevés téléphoniques des Américains ; en utilisant des  tactiques d'intimidation  pour faire taire les Américains qui critiquent le gouvernement, ou en persuadant des individus impressionnables de  comploter des actes de terreur  , puis  de les piéger , l'impression générale de la force de police secrète de la nation est celle d'un voyou bien habillé, fléchissant ses muscles et faisant le sale boulot du patron.

C'est un complot diabolique aux conséquences profondes pour chaque segment de la population, quelle que soit l'orientation politique de chacun.

Comme l'écrit Rozina Ali pour  le New York Times Magazine , "l'approche du gouvernement en matière de lutte contre le terrorisme érode les protections constitutionnelles pour tout le monde, en brouillant les frontières entre la parole et l'action et en élargissant la portée de qui est classé comme une menace".

Ce n'est pas une agence qui semble comprendre, et encore moins respecter, les limites de la Constitution.

Par exemple, le FBI a  secrètement mis en place un stratagème de piégeage  dans lequel il a utilisé une société écran, ANOM, pour vendre des téléphones prétendument à l'épreuve du piratage à des syndicats du crime organisé, puis a utilisé ces téléphones pour les espionner alors qu'ils planifiaient des expéditions de drogues illégales, ont comploté des vols et passé des contrats pour des meurtres en utilisant ces téléphones piégés.

Au total, le FBI a intercepté  27 millions de messages  en 18 mois.

Cela signifie que le FBI espionnait également illégalement des personnes utilisant ces téléphones cryptés qui n'étaient peut-être pas impliquées dans une quelconque activité criminelle.

La simple  lecture d'un article de journal suffit désormais à vous faire signaler  par le FBI pour surveillance. L'agence a signifié une assignation à  USA Today  / Gannett pour fournir les adresses Internet et les informations sur les téléphones portables à tous ceux qui lisent un reportage en ligne un jour et une heure particuliers sur la fusillade mortelle d'agents du FBI.

C'est le danger de permettre au gouvernement de mener des opérations de surveillance, d'arnaque et de piégeage à grande échelle en utilisant des tactiques douteuses qui contournent l'État de droit : « nous, le peuple » devenons des suspects et des criminels potentiels, tandis que les agents du gouvernement, habilités à lutter contre la criminalité par tous les moyens à leur disposition, deviennent indiscernables des forces corrompues qu'ils cherchent à vaincre.

Pour poursuivre les terroristes, ils deviennent des terroristes. Pour poursuivre les trafiquants de drogue, ils deviennent des trafiquants de drogue. Pour aller après les voleurs, ils deviennent des voleurs.

Il est difficile de dire si nous avons affaire à une  kleptocratie  (un gouvernement gouverné par des voleurs), à une  kakistocratie  (un gouvernement dirigé par des politiciens de carrière sans scrupules, des entreprises et des voleurs qui flatte les pires vices de notre nature et se soucie peu des droits des citoyens américains), ou si nous sommes allés directement à une  idiotie .

Ce n'est certainement pas une république constitutionnelle, cependant.

Certains jours, on a l'impression que le gouvernement dirige son propre syndicat du crime avec la règle de la foule et la justice de style mafieux.

En plus de créer certains crimes afin de les "résoudre" ensuite, le FBI - l'agence gouvernementale chargée de l'application de la loi -  autorise également certains informateurs à enfreindre la loi , "y compris tout ce qui va de l'achat et de la vente de drogues illégales à la corruption de fonctionnaires et à la planification de vols. », en échange de leur coopération sur d'autres fronts.

USA Today  estime que des agents du gouvernement ont autorisé des criminels à commettre jusqu'à  15 crimes par jour  (5600 crimes par an). Certains de ces informateurs reçoivent des sommes astronomiques : un type particulièrement peu recommandable, arrêté plus tard pour avoir tenté d'écraser un policier, a en fait été  payé 85 000 $  pour son aide à tendre le piège d'un plan de piégeage.

En plus des fautes procédurales, des intrusions, des activités criminelles et des dommages à la propriété privée, la longue liste de crimes du FBI contre le peuple américain comprend la surveillance, la désinformation, le chantage, le piégeage, les tactiques d'intimidation et le harcèlement.

Par exemple, l'Associated Press a déposé une plainte auprès du ministère de la Justice après avoir appris que des agents du FBI avaient  créé un faux reportage AP  et l'avaient envoyé par e-mail, accompagné d'un lien cliquable, à un suspect d'alerte à la bombe afin d'implanter une technologie de suivi sur son ordinateur. et identifier son emplacement. Réprimandant l'agence, l'avocate de l'AP, Karen Kaiser, a déclaré: «Le FBI a peut-être voulu que cette fausse histoire soit un piège pour une seule personne. Cependant, l'individu aurait facilement pu republier cette histoire sur les réseaux sociaux, en distribuant à des milliers de personnes, sous notre nom, ce qui était essentiellement  une désinformation gouvernementale .

Là encore, pour ceux qui connaissent  COINTELPRO , un programme du FBI créé pour « perturber, égarer, discréditer et neutraliser » des groupes et des individus que le gouvernement considère politiquement répréhensibles, il ne faut pas s'étonner que l'agence maîtrise l'art de la désinformation gouvernementale.

Le FBI a été particulièrement critiqué à la suite des attentats terroristes du 11 septembre pour avoir ciblé des individus vulnérables et non seulement les avoir attirés dans de faux complots terroristes, mais aussi les avoir dotés de l'organisation, de l'argent, des armes et de la motivation nécessaires pour mener à bien les complots - le piégeage - puis les emprisonner pour leur soi-disant complot terroriste. C'est ce que le FBI qualifie de « poursuites préventives orientées vers l'avant ».

Autre retombée du 11 septembre, les National Security Letters, l'un des nombreux  pouvoirs illicites  autorisés par le USA Patriot Act, permettent au FBI d'exiger secrètement que les banques, les compagnies de téléphone et d'autres entreprises leur fournissent des informations sur les clients et ne divulguent pas les demandes. Un audit interne de l'agence a révélé que la pratique du FBI consistant à émettre des dizaines de milliers de NSL chaque année pour des informations sensibles telles que les dossiers téléphoniques et financiers, souvent dans des cas non urgents, est  criblée de violations généralisées .

Les capacités de surveillance du FBI, à égalité avec l'Agence de sécurité nationale, disposent d'une  mauvaise collection d'outils d'espionnage  allant des appareils Stingray qui peuvent suivre l'emplacement des téléphones portables aux appareils Triggerfish qui permettent aux agents d'écouter les appels téléphoniques.

Dans un cas, le FBI a en fait réussi à  reprogrammer à distance la carte Internet sans fil d'un "suspect"  afin qu'il envoie "des données de localisation de site cellulaire en temps réel à Verizon, qui a transmis les données au FBI".

Le FBI a également cherché à plusieurs reprises à  étendre ses pouvoirs de piratage invasif  pour permettre aux agents de pirater n'importe quel ordinateur, n'importe où dans le monde.

En effet, depuis des années maintenant, le gouvernement américain a créé ce qu'un initié du renseignement a qualifié de cyber-armée capable d'attaques offensives. Dans le cadre de ces programmes de cyberarmes, des agences gouvernementales telles que la NSA ont stocké toutes sortes de logiciels malveillants, de virus et d'outils de piratage malveillants qui peuvent " voler les mots de passe des comptes financiers, transformer un iPhone en appareil d'écoute ou, dans le cas de Stuxnet, saboter une installation nucléaire ».

En fait,  la NSA était responsable de la menace  posée par le ver malveillant « WannaCry » ou « Wanna Decryptor » qui, à la suite de l'accès de pirates informatiques à l'arsenal du gouvernement, a piraté plus de 57 000 ordinateurs et paralysé les soins de santé, les infrastructures de communication, la logistique, et des entités gouvernementales dans plus de 70 pays.

Remarquez que le gouvernement a été averti à plusieurs reprises des dangers d'utiliser des tactiques criminelles pour mener ses propres cyberguerres. Il a été averti des conséquences d'un retour de flamme si ses cyber-armes tombaient entre de mauvaises mains.

Le gouvernement a choisi d'ignorer les avertissements.

C'est exactement comme ça que les attentats du 11 septembre se sont déroulés.

Tout d'abord, le gouvernement a contribué à créer la menace qu'était Al-Qaida, puis, lorsque Ben Laden a laissé la nation sous le choc (malgré  d'innombrables avertissements qui sont tombés dans des oreilles sourdes ), il a exigé - et a reçu - d'immenses nouveaux pouvoirs. sous la forme du USA Patriot Act afin de lutter contre le danger même qu'il avait créé.

C'est devenu le  modus operandi du gouvernement fantôme,  quel que soit le parti qui contrôle la Maison Blanche : le gouvernement crée une menace - en sachant très bien les ramifications qu'un tel danger pourrait poser au public - sans jamais reconnaître le rôle qu'il a joué dans le déclenchement de cette menace. menace particulière sur une population sans méfiance, elle exige des pouvoirs supplémentaires afin de protéger « nous, le peuple » de la menace.

Pourtant, les pouvoirs en place ne veulent pas vraiment que nous nous sentions en sécurité.

Ils veulent que nous nous recroquevillions et que nous ayons peur et que nous soyons prêts à renoncer à chacune de nos libertés en échange de leurs promesses fantômes de sécurité.

En conséquence, c'est le peuple américain qui paie le prix de la cupidité insatiable du gouvernement et de sa quête de pouvoir.

Quelque part au cours des 240 dernières années et plus, la démocratie a cédé la place à la kleptocratie, et le gouvernement représentatif a été rejeté en faveur du pouvoir par des politiciens de carrière, des entreprises et des voleurs - des individus et des entités peu soucieux des droits des citoyens américains.

Comme je le souligne dans mon livre  Battlefield America : The War on the American People  et dans son pendant fictif  The Erik Blair Diaries , nos libertés sont devenues les victimes d'une guerre totale contre le peuple américain.

Source : https://www.thelibertybeacon.com

 

L'analyse en laboratoire des clichés COVID du monde entier révèle différents niveaux de toxicité, de contamination par les métaux lourds, selon les chercheurs

Le Dr Poornima Wagh est une scientifique titulaire de doctorats en virologie et en immunologie. L'année dernière, et avec l'aide de 17 autres scientifiques d'un total de sept pays, le Dr Wagh a analysé plus de 2 000 échantillons de vaccins COVID de 12 marques différentes. Ces marques distinctes incluent des marques bien connues telles que Pfizer/BioNTech/ Cominarty , Moderna, Johnson & Johnson (J&J), Novavax et AstraZeneca, ainsi que quelques autres versions dont vous n'avez peut-être pas entendu parler, notamment :

  • Sinopharm (Chine)
  • Sinovac (Chine)
  • Covishield (AstraZeneca fabriqué en Inde)
  • Soberana 02 (Cuba)
  • Pasto Covac (Iran)
  • CanSino (Chine)
  • ZifiVax (Chine)

Tout en discutant des recherches de son équipe - qui nécessitaient l'utilisation de techniques de laboratoire, notamment la microscopie en direct, la microscopie électronique à balayage (SEM) et la microscopie Raman - la Dre Wagh déclare que tous les échantillons étaient pratiquement identiques et avaient simplement des noms de marque différents avec au plus "mineur différences dans les adjuvants et les nanoparticules lipidiques synthétiques. Malgré ces curieuses similitudes, le Dr Wagh dit que son équipe "a trouvé 35 variations différentes dans les niveaux de toxicité des injections, allant de légèrement toxique à très toxique et tout le reste".

Incroyablement, le Dr Wagh affirme également que l'équipe n'a trouvé "aucun matériel biologique" dans l'un des échantillons, y compris, soi-disant, l'ARNm. Ce qu'ils ont trouvé inclus :

  1. Adjuvants (conservateurs), et en particulier l'hydroxyde d'aluminium (une neurotoxine connue)
  2. Saccharose (sucre)
  3. Chlorure de sodium (sel)
  4. Eau
  5. Nanoparticules lipidiques synthétiques telles que PEG et SM-102
  6. L'hydrogel, qui, selon le Dr Wagh, possède des propriétés magnétiques et peut être utilisé comme nanoantennes

L'équipe aurait également trouvé des billions de particules de métaux lourds, ainsi que de l' oxyde de graphène réduit .

Expliquant que l'oxyde de graphène réduit a de fortes propriétés magnétiques, le Dr Wagh dit que le composé "CIRCUIT littéralement à l'intérieur du corps humain, provoquant une inflammation massive et une dégénérescence des tissus".

« Par conséquent, poursuit-elle, nous assistons à une augmentation considérable des myocardites, des péricardites, des accidents vasculaires cérébraux, des caillots, des crises cardiaques et des convulsions chez les personnes vaccinées. L'activité électrique dans le corps est complètement perturbée et, dans la plupart des cas, le corps réagit par une inflammation systémique massive provoquant une dégénérescence et la mort.

Les preuves de son équipe corroborent les recherches d'autres équipes et laboratoires qui ont trouvé des preuves de choses comme la contamination par les métaux lourds dans ces piqûres.

« Le sang est différent. Quelque chose fait changer le sang. Et tout le but pour moi d'essayer de faire mon coming-out était d'essayer de dire : écoute, quelque chose ne va pas. Essayons de comprendre ce que c'est afin que nous puissions peut-être trouver un moyen d'aider à décomposer ce genre de choses et à sauver des vies », a déclaré Hirschman.

« Si ce n'est pas le vaccin, très bien ! Qu'est-ce que c'est? Essayons de comprendre, car quelque chose en est la cause et cela ne peut pas être sain.

 

Statut vaccinal

Hirschman n'est pas toujours en mesure de parler aux familles mais a essayé avec diligence de confirmer si les corps des personnes atteintes de caillots avaient été vaccinés.

La maison funéraire connaît parfois le statut vaccinal de la personne décédée et le lui dit ; parfois, il se peut aussi que la personne se soit fait vacciner et n'en ait pas parlé à sa famille.

«J'avais un homme de 49 ans, était en parfaite santé se préparant pour le travail, s'effondre mort. La prochaine chose que vous savez, je l'embaume, et devinez ce que je lui tire ? Le même truc. Même chose ! Il allait parfaitement bien, en parfaite santé. Choqué tout le monde. Découvrez, oh, ouais. Non seulement il a été vacciné, mais il a été boosté », se souvient Hirschman.

Il a également déclaré avoir trouvé la «même chose» chez un homme qui a eu un accident vasculaire cérébral pendant son sommeil et qui est décédé d'un cancer.

"J'ai parlé avec un embaumeur en Louisiane et elle a dit la même chose", a déclaré Hirschman. "Parfois, ils ne sont pas énormes, il existe d'autres variétés d'anomalies, certaines d'entre elles étaient petites, parfois ce sont de petites taches, comme des morceaux de sable ou de marc de café."

Hirschman a annoté les détails des corps qu'il a embaumés ces dernières années :

  • Nombre total d'organismes 2018 : 410
    1er trimestre 90
    2e trimestre 77
    3e trimestre 110
    4e trimestre 133
  • Nombre total d'organismes 2019 : 439
    1er trimestre 95
    2e trimestre 76
    3e trimestre 101
    4e trimestre 167
  • Nombre total d'organismes 2020 : 572
    1er trimestre 130
    2e trimestre 60
    3e trimestre 166
    4e trimestre 216
  • Nombre total de corps en 2021 : 632
    1er trimestre 198
    2e trimestre 91
    3e trimestre 164
    4e trimestre 179 (9 nov./19 coagulé ; 19/12 déc. 40 coagulé)
  • 2022 corps totaux à ce jour : 364
    1er trimestre 146 (38 non coagulés, 67 caillots lourds, 20 confirmés vaccinés)
    2e trimestre 90 (11 non coagulés, 38 caillots lourds, 21 confirmés vaccinés)
    3e trimestre 128 (19 non coagulés, 51 caillots lourds , 15 confirmés vaccinés)

 

Caillots étranges

Larry Mills, embaumeur agréé et directeur de funérailles dans l'État de l'Alabama, travaille dans le secteur funéraire depuis 1968 et est impliqué dans la procédure d'embaumement depuis le début de sa carrière.

«En tant qu'embaumeurs, nous voyons d'étranges caillots depuis l'épidémie de COVID. Ces caillots sont très caoutchouteux et très longs lorsqu'ils sortent des veines que nous utilisons lors de la procédure d'embaumement. Ils ressemblent vraiment à des vers de terre. Je n'ai jamais vu cela dans ma carrière jusqu'à présent », a déclaré Mills à Epoch Times.

D'autres pompes funèbres ou embaumeurs ont voulu garder l'anonymat, car ils ne savent pas comment réagiraient les pompes funèbres.

"Je peux vous dire avec certitude que les caillots que Richard a montrés en ligne sont un phénomène dont je n'ai pas été témoin avant probablement le milieu de l'année dernière. C'est à peu près tout ce que j'ai à dire à ce sujet. Je n'ai aucune connaissance de ce qui cause les caillots, mais ils ont apparemment commencé à apparaître vers le milieu de 2021 », a déclaré un autre embaumeur, agréé depuis 2001 environ, à Epoch Times.

"Vous pouvez [be] soyez assuré que les caillots que nous voyons ne sont pas quelque chose que nous avons jamais vu avant l'année dernière", a-t-il ajouté.

Un directeur de funérailles agréé et apprenti embaumeur qui travaille dans l'industrie funéraire depuis plus de 3 ans a participé à plus de 200 embaumements.

"En mai 2021, le processus d'embaumement est devenu plus difficile. Le drainage normal du sang était presque interrompu par un sang épais et gélatineux. Au lieu de cela, le sang coulant normalement sur la table, c'était très vicieux. Si épais qu'il ne laverait pas la table sans aide », a-t-elle déclaré à Epoch Times.

Au fil du temps depuis que les vaccins ont été distribués, elle a vu plus de "sang épais" ainsi que de "caillots épais et fibreux".

Les caillots coagulent non seulement les veines mais aussi les artères.

.

Explications possibles : Médecins

"Les très gros caillots sanguins qui sont retirés avant et après la mort ne ressemblent à rien de ce que nous avons jamais vu en médecine" , a déclaré à The Epoch le Dr James Thorp, un expert en médecine materno-fœtale qui a observé des anomalies chez les femmes enceintes et les fœtus . Fois.

« Le vaccin COVID-19 détourne l'énergie des processus physiologiques du corps vers la production de la protéine de pointe toxique. Cela détourne l'énergie du processus normal de digestion interne également connu sous le nom d'autophagie. Cela entraîne un mauvais repliement des protéines et la propagation de gros caillots sanguins intravasculaires ainsi que diverses maladies apparentées, notamment la maladie à prion, la maladie de Creutzfeldt-Jakob, l'amylose et les démences, notamment la maladie d'Alzheimer et autres. Bien qu'il soit possible que la maladie COVID-19 en elle-même puisse potentiellement contribuer à ces maladies, il est peu probable et si tel est le cas, l'effet du vaccin serait 100 à 1 000 fois supérieur à celui de la maladie COVID-19. dit Thorp.

Epoch Times PhotoFigure 1 La bonne conformation 3D d'une protéine dépend de l'énergie disponible dans le milieu cellulaire. Le mauvais repliement des protéines est plus susceptible de se produire pendant les périodes d'altération de la fonction mitochondriale et de stress oxydatif. (Avec l'aimable autorisation de James Thorp)

Hamilton a ajouté que : "Une autre explication possible de la faible teneur en électrolytes est qu'ils ont été absorbés et liés à la toxine dans le cadre d'un processus raté pour se débarrasser de la" toxine ", comme lorsque la vitamine B-12 est abaissée chez les patients sous médicaments antipsychotiques lorsque le corps tente de se débarrasser du médicament, lié au B-12 comme étape d'élimination. Chaque toxine doit être liée à un électrolyte pour quitter le corps.

Hamilton pense que l'accumulation écrasante de ces cordes qui ont "presque la résistance de l'acier" aurait pu causer la défaillance de plusieurs organes et la mort.

«Le terme amyloïde a déjà été utilisé pour décrire un certain nombre de conditions pathologiques dans les organes malades et est la cause de décès dans l'amylose, une maladie génétique rare. Ce n'est jamais normal. La question de savoir si une accumulation partielle de milliers de structures en forme de cordes peut causer de la fatigue en raison d'une diminution du flux sanguin, d'un brouillard cérébral ou d'une mort subite chez l'adulte est spéculative, mais certainement possible », a déclaré Hamilton.

Le Dr Sherri Tenpenny, qui analyse les effets indésirables des vaccins depuis environ trois décennies, pense également que les caillots sont liés aux protéines amyloïdes.

« Il semble que la réponse passe directement par cette aiguille. Maladie des protéines de pointe, entraînant le dépôt d'amyloïde dans les organes et le remplissage des artères et des veines », a déclaré Tenpenny à Epoch Times.

«La protéine de pointe interagit également avec les plaquettes et le fibrinogène, interférant avec le flux sanguin, entraînant également directement une hypercoagulation. Lorsque la protéine de pointe était mélangée à d'autres protéines sanguines, la structure combinée de type amyloïde était résistante aux enzymes qui décomposeraient normalement le caillot (appelé fibrinolyse altérée) », a-t-elle ajouté.

"Cela conduit à la persistance d'un nombre volumineux de micro-caillots dans de petits vaisseaux sanguins dans tout le corps appelés capillaires. Des millions de ces minuscules caillots bloquent efficacement le passage des globules rouges dans les tissus, diminuant l'échange d'oxygène et entraînant une défaillance du système multiorganique.

 

LES POULETS DE MAC DO....!.!

Une honte !!! Ceux qui Nourrissent leur corps avec cette horreur de souffrance méritent ils la santé  de leur corps et la paix de leur âme?

C’est dirigé contre mac-Do….mais il les nuggets sont utilisés et consommés dans d’autres secteurs !

 

Adaptation des vaccins COVID-19 pour l’automne 2022

https://www.aimsib.org/2022/09/04/adaptation-des-vaccins-covid-19-pour-lautomne-2022/

Pour les boursicoteurs de tout poil, la rentrée scolaire approche et, avec elle, les bonnes rentrées financières issues de l’exploitation de la peur artificiellement orchestrée des virus. Peu importe que le vaccin grippal 2021 ait battu tous ses records de nullité avec une efficacité possiblement NEGATIVE chez ses vaccinés de l’hiver dernier, peu importe également que SARS-CoV-2 ne crée aucune menace de santé publique : ces marchés représentent des sommes gigantesques que les cartels pharmaceutiques peuvent ponctionner annuellement sur nos frêles comptes sociaux et heureusement que ces vaccins ne fonctionnent jamais sinon ils tueraient la vente de leurs médicaments à suivre. C’est déprimant mais, au moins, c’est expliqué en détail par Emma Kahn. Lire Emma et tout comprendre, bonne lecture.    

On nous fait miroiter depuis 2 ans la souplesse des vaccins ARNm qui permet une adaptation rapide aux nouveaux variants circulants.
Il est question finalement de cette adaptation pour l’automne 2022 alors que le virus mute depuis qu’il a émergé.
Pourquoi est-ce si tardif et que peut-on en attendre ?
Que nous apprend l’histoire des vaccins à ce sujet avec l’adaptation annuelle du vaccin grippal ?

L’EMA et la FDA ont décidé pourquoi et comment seront adaptés les vaccins aux nouveaux variants, les deux agences ont la même position [1] [2].

Le MHRA vient d’approuver le 15 août 2022 la version reformulée du Moderna bivalent qui cible le variant Omicron BA.1 et la souche de Wuhan [3].

 

Efficacité des vaccins actuels contre les variants selon la FDA (USA)

Avant la réunion du 28 juin 2022, la FDA a publié un document [4] reconnaissant que les nouveaux variants circulants échappent aux anticorps induits par le vaccin « prototype » correspondant à la souche de Wuhan de 2019 mais « les vaccins actuellement disponibles ont conservé un certain niveau d’efficacité contre toutes les variantes du SRAS-CoV-2 épidémiologiquement importantes qui sont apparues à ce jour, avec une efficacité plus élevée contre les conséquences plus graves (hospitalisation et décès) que contre la maladie symptomatique légère ».
La FDA reconnaît cependant l’efficacité décroissante au fil du temps de la primovaccination et des rappels contre la maladie grave, l’hospitalisation associée à Omicron et une efficacité moindre chez les personnes immunodéprimées.

La FDA reconnaît même implicitement que les vaccins actuels n’empêchent pas les formes graves de Covid-19 puisque la décision de changement de souche pour le vaccin n’intervient que s’il est prouvé que le vaccin actuel n’est pas suffisamment efficace contre les formes graves.

Page 9 du rapport du 28 juin : Dans quelles conditions la FDA recommandera l’adaptation des vaccins :
« Le 6 avril, le VRBPAC a noté que, pour prendre une décision de changement de souche, il doit être prouvé que la composition actuelle des souches vaccinales n’est pas suffisamment efficace contre les maladies graves causées par les variantes en circulation ».
« The committee noted that any strain change decision should be data-driven, and that there should be evidence that the current vaccine strain composition is not adequately effective against severe disease caused by circulating variants coupled with compelling evidence that a proposed modified vaccine composition will provide improved vaccine effectiveness ».

Ceci est confirmé par une étude israélienne [5]. Sur des données non ajustées et pour les plus de 60 ans n’ayant pas été infectés (et donc pas protégés par l’infection naturelle avant la 2è ou la 3è dose), le risque est 18 fois plus élevé de faire une Covid sévère après la 3è dose par rapport aux personnes protégées par l’infection naturelle et 118 fois plus élevé avec seulement 2 doses, toujours par rapport aux non vaccinés protégés par l’infection naturelle.

Concernant la mortalité, dans le compte rendu de la réunion du Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee Meeting Report du CEPI et FDA du 6 avril 2022 [6], il est noté page 13 que l’efficacité de la 4è dose contre la mortalité est de 55% d’après les données israéliennes sur les cas notifiés plus de 12 jours après l’injection et dans les 21 jours après confirmation de l’infection. Donc l’efficacité réelle est moindre puisque, comme toujours, sont exclus les décès observés dans les 12 jours suivant l’injection, de plus les décès survenant plus de 21 jours après le premier test PCR positif sont aussi exclus.

 

Adaptation du vaccin aux nouveaux variants

La FDA constate que seul Omicron circule et que les souches antérieures ne circulent plus.
La FDA recommande aux fabricants de vaccins de développer un vaccin COVID-19 bivalent (prototype + protéine Omicron BA.4/5 S) à utiliser comme dose de rappel.
La FDA admet cependant les incertitudes sur notamment l’évolution future du virus, le manque de données sur l’efficacité clinique par rapport aux prototypes de vaccins antérieurs et les problèmes de fabrication qui pourraient survenir lors de la production d’une formulation vaccinale actualisée.

Selon un article publié en allemand [7] l’adaptation avec BA4/5 semble poser problème aux spécialistes de l’évolution du virus : l’apparition du dernier variant « Centaure » BA.2.75 qui accumule des mutations supplémentaires par rapport à BA4/5 remet en cause le choix de la FDA. Les fabricants avaient commencé à tester l’adaptation avec BA.1, puis la FDA recommande BA4/5, mais le virus mute plus vite que les décisions des agences de santé qui pourraient finalement décider de laisser les fabricants adapter leurs vaccins sans aucun essai clinique pour gagner du temps. C’est peine perdue car les vaccins seront toujours en retard sur le virus.

À ce sujet, nous verrons plus loin, comme dans le cas de la grippe, l’anticipation de l’évolution d’un virus est quasi impossible.

Au Royaume-Uni, le MHRA a approuvé, le 15 août 2022, le vaccin bivalent Moderna Wuhan/Omicron BA.1 (le seul pour lequel un essai clinique ait été effectué et qui ne concerne que l’immunogénicité = la production d’anticorps) [8]. Il est précisé sur le résumé des caractéristiques du produit que le risque de myo/péricardite après ce rappel bivalent n’a pas été exploré. Aucun nouveau résultat n’est fourni concernant la génotoxicité, la carcinogénicité, l’effet sur la fertilité et sur l’allaitement. Comme le souligne le JIM, « Cependant dès le dépôt du dossier d’autorisation auprès de la MHRA et du régulateur européen, Moderna avait reconnu que ce vaccin, ciblant prioritairement Omicron BA.1, était décalé par rapport à la réalité épidémique marquée par la prédominance de BA.5. Aussi, un autre vaccin est-il en cours de développement, qui pourrait être disponible cet automne. A cette date, néanmoins, un nouveau sous-variant d’Omicron, voire un nouveau variant, pourrait concentrer l’attention, confirmant la difficulté pour les laboratoires de concurrencer le virus dans cette course ». Cette approbation du bivalent Wuhan/BA.1 Moderna par le MHRA avant approbation du Pfizer adapté aux variants fait partie de la guerre commerciale que se livrent les deux fabricants de vaccins ARNm : Moderna vient de porter plainte contre Pfizer pour violation de son brevet couvrant la technologie ARNm [9].

Concernant les problèmes de fabrication, la FDA et l’EMA ont subi de fortes pressions des gouvernements US et de la Commission Européenne en novembre 2020 pour faire approuver les vaccins Pfizer par EMA et FDA malgré les problèmes d’efficacité et de sécurité.

Des mails déclassifiés montrent que les agences de régulation se sont inquiétées d’une « différence significative dans le % d’intégrité de l’ARNm/espèces tronquées entre les lots cliniques [des essais cliniques] (~78% d’intégrité de l’ARNm) sur lesquels l’analyse provisoire a été effectuée et les lots commerciaux [distribués à la population générale] proposés (~55%) » [10].

Le seuil avait été fixé à 70% d’intégrité puis, subitement, l’EMA et la FDA ont considéré ensuite que ce n’était plus un problème. Le 26 novembre 2020, une réunion Pfizer/EMA conclut : « Nous ⁣⁣ révisons la spécification d’intégrité de l’ARN pour la substance médicamenteuse qui devra être > ou = à 60%, la libération du produit médicamenteux devra être > ou ⁣⁣= à 55%, et la durée de conservation du produit médicamenteux > ou ⁣⁣= à 50% ».
Il était aussi écrit dans le compte rendu de cette réunion : « En outre, la possibilité de protéines traduites autres que la protéine de pointe prévue (S1,S2), résultant d’espèces d’ARNm tronquées et/ou modifiées, doit être abordée et les données pertinentes de caractérisation des protéines pour les espèces prédominantes doivent être fournies, si elles sont disponibles. » À ce jour, aucune nouvelle donnée n’a été fournie par les fabricants et ces préoccupations ont disparu des documents officiels.

Les fabricants ont forcé la main à la FDA puisqu’ils ont publié leurs essais sur les vaccins adaptés à Omicron BA.1 avant la décision de cette dernière prévue le 28 juin !

Le 8 juin 2022, Moderna publie un communiqué de presse [11] pour présenter son nouveau vaccin pour l’automne 2022 : le taux d’anticorps anti-omicron procuré par son booster spécifique de Omicron (mRNA-1273.214 : mélange de mRNA-1273 de la souche de Wuhan et d’ARNm spécifique de Omicron) est 8 x supérieur à celui procuré par le vaccin contre la souche de Wuhan seul, mais le taux est mesuré 1 mois seulement après l’injection ! Il s’agit d’injecter 50 μg donc Moderna reconnaît implicitement le surdosage du vaccin initial (100 μg)
Moderna prétend également avoir testé ce vaccin sur des participants séronégatifs (n’ayant officiellement jamais rencontré le SARS-CoV- 2) : où existe-t-il encore des humains n’ayant jamais rencontré le virus étant donné que le virus circule depuis presque 3 ans dans le monde entier et aussi chez les animaux sauvages ? D’après les chiffres officiels britanniques, plus de 80% des enfants non vaccinés ont des anticorps anti-Covid [12]. Les anticorps disparaissent avec le temps du sang des convalescents et la seule absence des anticorps couramment dosés (anti-spike par ELISA) n’est pas suffisante pour affirmer qu’une personne n’a jamais été en contact avec le virus [13].

Il existe des liens très forts entre Moderna, la FDA (et les régulateurs en général) et l’industrie pharmaceutique. Le matériel génétique de ce nouveau vaccin sera fabriqué pour Moderna par la société National Resilience située en Ontario. National Resilience a été fondée relativement récemment, en novembre 2020, et cherche à remplir ses énormes usines de fabrication avec « des technologies et des personnes capables d’établir et d’appliquer de nouvelles normes pour la fabrication de thérapies cellulaires et de thérapies géniques ainsi que de traitements à base d’ARN ».

 

Péché antigénique originel ou empreinte immunitaire : un frein à l'efficacité d'un vaccin adapté aux variants.

Moderna avait lancé en 2021 des essais avec des mélanges d’ARNm spécifiques des variants beta et delta avec le vaccin contre la souche de Wuhan mais ils n’ont pas été commercialisés et pourtant un rappel avec un ARNm spécifique du variant Beta provoquait 3 fois moins d’effets indésirables que le vaccin courant [15]. Il n’a pas été utilisé car il a montré une forte empreinte immunitaire (ou « péché antigénique originel ») laissée par le vaccin originel – la réaction immunitaire était fortement biaisée en faveur de la souche ancestrale : plus on vaccine avec la souche originelle, plus on renforce cette empreinte immunitaire comme l’a suggéré une publication qui prévoyait l’impact potentiel des rappels répétés du vaccin contre le SRAS-CoV-2 sur les réponses en anticorps : les anticorps, dirigés contre les antigènes communs à tous les variants, sont stimulés préférentiellement au détriment des anticorps dirigés contre le nouveau variant. Cette hypothèse a été vérifiée dans ces essais Moderna [16].

Remarque sur l’inadaptation des méthodes utilisées pour mesurer les corrélats de protection : au comité de discussion de la FDA du 6 avril 2022 [17], les experts ont tous reconnu qu’on ne connaît pas le corrélat de protection (le taux d’anticorps protecteurs).

D’après un article du 14 février 2022 dans Nature [18], les expériences sur les animaux montrent que les boosters adaptés aux nouveaux variants n’offrent que des avantages minimes par rapport aux vaccins ciblant la souche de Wuhan.

Une publication de Moderna démontre l’inadaptation des méthodes utilisées pour mesurer les corrélats de protection : chez des singes macaques le rappel avec un ARNm spécifique de Omicron montre exactement le même degré de protection que le rappel avec le vaccin possédant l’ARNm de la souche originelle.
C’est donc que ce type d’essai n’est pas adapté puisque chez les humains le vaccin fabriqué à partir de la souche de Wuhan ne protège quasiment pas contre omicron.
La protection contre l’invasion virale des poumons et l’inflammation est équivalente avec les 2 types de vaccins après challenge : les macaques infectés par Omicron sont protégés par les rappels vaccinaux. Donc, les essais sur les animaux ne sont pas transposables à l’homme car les vaccins (Wuhan ou adaptés) protègent les animaux de l’infection et de l’inflammation des poumons et du cerveau mais il faut noter que les animaux sont sacrifiés 8 jours après l’infection : les effets plus tardifs ne sont pas pris en compte (l’ADE par exemple).

 

L’avis de la FDA sur les essais cliniques des vaccins adaptés

Malgré ces résultats peu probants sur l’efficacité d’un vaccin adapté aux nouveaux variants, et après la pression des fabricants, la FDA recommande d’actualiser le vaccin en se fondant uniquement sur des études d’immunogénicité (mesure des taux d’anticorps induits).
En résumé, les fabricants Pfizer et Moderna ont soumis des données préliminaires sur des vaccins adaptés avec Omicron BA.1 ; ces données suggèrent que le vaccin modifié pourrait ne pas être aussi efficace sur Omicron BA4 et 5 que sur Omicron BA.1 qui ne circule plus. La FDA pourrait se contenter des études sur Omicron BA1 pour autoriser les vaccins modifiés BA.4/5.
Les seules données fournies montrent que le vaccin adapté confère plus d’anticorps anti-omicron BA.1 que le vaccin prototype contre la souche Wuhan. La FDA précise que la plupart des données proviennent d’essais qui n’ont pas été validés et les données et les analyses n’ont pas encore été vérifiées de manière indépendante. Si on regarde précisément les taux d’anticorps dits « neutralisants », on note que le vaccin adapté Omicron BA.1 seul neutralise autant le pseudovirus contenant la spike de Wuhan que le vaccin prototype anti spike de Wuhan, mais les deux neutralisent beaucoup moins Omicron que Wuhan (10 fois moins pour le vaccin prototype et 6 fois moins pour le vaccin omicron). Il n’y a pas eu d’étude sur des sujets non vaccinés, donc ces vaccins ne pourraient être utilisés qu’en rappel, les non vaccinés auraient droit au vaccin prototype contre la souche vieille de 3 ans, ce qui permettra d’écouler les stocks !

Voici la conclusion de la FDA
Pour les raisons mentionnées ci-dessus, afin d’optimiser la protection lors d’une éventuelle campagne de vaccination de rappel à l’automne 2022, la FDA recommande aux fabricants de vaccins de développer un vaccin COVID-19 bivalent (prototype + protéine Omicron BA.4/5 S) à utiliser comme dose de rappel. Plus précisément, la FDA demande aux fabricants de vaccins de mener rapidement des études cliniques dans des populations pertinentes (comprenant différents groupes d’âge et antécédents de vaccination) afin de générer des données sur la sécurité clinique et l’immunogénicité d’une composition de rappel bivalente (prototype + protéine Omicron BA.4/5 S) de ses vaccins COVID-19 autorisés. L’Agence considère que l’année en cours est une année de transition et que les données issues des études cliniques qui seront disponibles au cours des prochains mois, pourront éclairer toute recommandation future concernant la composition de la souche de la série primaire.

 

Pour anticiper ce qui va arriver, on peut se référer à ce qui se passe pour l’adaptation annuelle du vaccin grippe

Concernant les vaccins grippe, l’OMS décide tous les ans des souches qui constitueront un vaccin unique mondial alors que des souches différentes circulent selon les régions du monde (ce serait trop cher pour les fabricants de fabriquer des vaccins selon les régions).
Cette sélection est un échec total : les CDC avouent une efficacité de 0% contre le clade A H3N3 sur une épidémie dans une université en 2021 et une efficacité globale de 8% sur les plus de 6 mois et 14% contre le A/H3N2 après ajustement [20].

Une étude de cas montre 0% d’efficacité du vaccin grippe en 2021 : lors d’une épidémie de novembre 2021, il y a eu autant de pourcentage de vaccinés chez les infectés que chez les non infectés et ceci en excluant les personnes infectées vaccinées moins de 14 jours avant le test et celles non inscrites au registre officiel des vaccinés : donc le résultat est sans doute pire et l’efficacité est certainement « négative » ! [21]

De plus, le SARS-CoV-2 évolue beaucoup plus vite que le virus de la grippe selon Trevor Bedford [22]
La sous-unité S1 de la protéine spike évolue beaucoup plus vite que les protéines des virus de la grippe : 18,5 x 10¯³  substitutions d’amino-acides par an comparé à 7,5 pour le virus grippal A/H3N2, 4,4 pour le virus A/H1N1 et 1,5 pour la souche B/Vic)
« Le SARS2 est très mauvais candidat pour un vaccin » a affirmé Trevor Bedford !

 

Conclusion

Les scientifiques de la FDA et les fabricants savent que l’adaptation ne fonctionnera pas, mais on l’autorise quand même, exactement comme pour les vaccins pour les bébés et jeunes enfants de 6 mois à 5 ans. Notons qu’aucune donnée de sécurité n’est fournie, on peut s’en inquiéter au vu des données montrant la facilitation et l’aggravation de l’infection par le vaccin prototype avec les variants actuels.
Une étude récente montre que chez les infectés par omicron, les vaccinés boostés sont contagieux plus longtemps que les non vaccinés convalescents [23].

 

ORIGAPHYT
"le gardien de l’hiver"

Michel DOGNA

Alors que nous sortons de cette période Covid de 2 ans et demi où notre santé a plus ou moins été malmenée par les masques, les confinements et les tests PCR, ou carrément mise en danger par les injections dites "expérimentales" 1-2 et surtout 3, on a pu apprendre par les vraies sommités indépendantes en épidémiologie et en virologie (n’ayant pas accès aux plateaux télé), que le système immunitaire de ces vaxxés a souvent été endommagé – ceci au point de dire que beaucoup se retrouvent en terrain SIDA.

Or, il faut savoir qu’on ne meurt pas du SIDA mais des attaques virales et bactériologiques contre lesquelles l’organisme se trouve incapable de réagir à tel point qu’une simple petite bronchite peut se compliquer au point d’emporter le malade ad patres.
Sachant par ailleurs que sur 68 millions de "co-habitants" en France, 29% ont pu refuser d’être "piquousés", on peut considérer qu’il reste près de 49 millions d’individus fragilisés proportionnellement au nombre d’injections reçues.

C’est ce qui nous a amenés à réfléchir sur les dangers potentiels du prochain hiver – d’ailleurs les prophètes de malheur officiels qui se font un plaisir d’entretenir la peur parmi le peuple ne se sont pas gênés pour parler d’une hécatombe pour le prochain hiver.

Mais ceci est sans compter que les gardiens des médecines naturelles - dont nous-mêmes - avons déjà pensé à des parades renforcées pour mettre en échec cette fatalité programmée.

 

Qu'est-ce que l'Origaphyt

Bien sûr cela fait penser à origan et mieux encore, à son dérivé "Oréganol" que beaucoup de mes abonnés connaissent déjà et dont l’efficacité exceptionnelle n’est plus à démontrer dans les maladies infectieuses lourdes, qu’elles soient virales ou bactériennes.

Ce n’est pas un hasard lorsque l’on sait que les souches d’origan sélectionnées pour l’élaboration de l’Oréganol contiennent jusqu’à 60% de carvacrol. Le carvacrol est un phénol s’avérant un puissant bactéricide et anti infectieux qu’utilisaient déjà les égyptiens et en particulier pour les embaumements. Il cible particulièrement les voies respiratoires supérieures et les sites ORL. Il soulage aussi les douleurs musculaires, il combat la fatigue générale et résout les insomnies. Enfin, il permet aussi de stimuler les défenses naturelles du corps en favorisant le fonctionnement des globules blancs et le flux lymphatique.

 

Composition

  • Origan biologique (poudre de feuilles) : 350 mg
  • Extrait sec de graines de cumin noir titré à 5 % en thymoquinone : 25 mg
  • Extrait sec d’écorce de cannelle : 25 mg
  • Extrait sec de feuilles de sauge : 25 mg
  • Extrait sec de racine de gingembre titré à 5 % en gingérols : 25 mg
  • Anti-agglomérant : lithothamne

Le tout dans une gélule en pullulan.
Les boîtes sont de 90 gélules.

 

Propriétés spécifiques des composants pour cette application

Origan

L’origan utilisé dans la composition de l’Origaphyt pousse en Grèce où à 700-800 m d’altitude. Son principe actif est le carvacrol dont les variétés sélectionnées pour l’élaboration de l’Origaphyt contiennent plus de 60 pour cent.

L’origan à l’état sauvage pousse sur des terrains caillouteux et calcaires, c’est-à-dire riches en minéraux, auxquels il doit ses vertus nutritionnelles et thérapeutiques. Il contient une diversité et une densité minérales sans égales dans le règne végétal : calcium, magnésium, fer, phosphore, le cuivre, zinc, bore, potassium et manganèse qui en font une des sources de minéraux les plus riches parmi les plantes.

Il contient aussi des vitamines et des flavonoïdes qui ont des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antidouleur. Grâce à cette richesse, l’origan a un potentiel reconnu en tant qu’antioxydant efficace, mais aussi de précieuses propriétés antimicrobiennes, antifongiques et anticancérigènes.

  • Affection des voies respiratoires supérieures - ORL
  • Affection pulmonaire
  • Asthme
  • Allergies respiratoires
  • Anti-inflammatoire puissant
  • Anti-parasite bactérien et viral

 

Cumin

Epice traditionnelle indienne de la médecine ayurvédique - sa graine est utilisée en cuisine comme condiment digestif et anti ballonnement. Des études récentes ont aussi découvert que le cumin noir (ou nigelle) était antiseptique, anti-inflammatoire, et luttait contre les rhumes, les grippes et les fortes fièvres. Dans la composition d’Origaphyt on retrouve l’extrait de nigelle titré à 5% en thymoquinone, présent dans le Nuclei Quantum que j’ai déjà présenté.

  • Antiseptique
  • Anti-inflammatoire
  • Anti rhumes
  • Anti grippe
  • Limite les fièvres excessives (plus de 40°)

 

Sauge

Selon un dicton "Sauge au jardin éloigne le médecin" - ce qui signifie que la sauge à elle seule résout de très nombreux problèmes courants de santé. Ce qui nous intéresse ici, c’est son action en cas d’angine.

Nota : Peu de gens savent que l’infusion de sauge contient certains produits toxiques à long terme d’utilisation qu’il convient de faire évaporer. Donc, toujours faire bouillir (une pincée par tasse) pendant 3 minutes.

  • Antiseptique
  • Inflammation nez et gorge
  • Inflammations buccales (stomatite)
  • Pharyngite

 

Gingembre racine

  • Stimulant général
  • Sudorifique
  • Bronchite
  • Toux

Nota : En cas de bronchite on remplace avantageusement les célèbres enveloppements du thorax à la farine de moutarde qui faisait hurler les petits, par un linge trempé dans une infusion chaude de gingembre râpé.

 

Cannelle

L’écorce de cannelle à des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, bactéricides, anti­virales, antipa­rasitaires et antiseptiques. Elle est très efficace pour soigner tous les maux courants de l’hiver : le rhume, la toux, la grippe et les autres virus.

  • Spasmolytique
  • Tonique général
  • Bactéricide
  • Sudorifique

 

Indications de l'Origaphyt

  • Affections des voies respiratoires supérieures
  • Affections pulmonaires
  • Allergies respiratoires
  • Anti - inflammatoire puissant
  • Anti - parasite bactérien et viral
  • Asthme
  • Bronchite
  • Grippe (frissons, fièvre fatigue)
  • Rhumes
  • Toux et les maux de gorge

 

Posologie de l'Origaphyt

  • 1 à 2 gélules matin et soir toujours avoir chez soi).

 

Conseils annexes hivernaux

Pour lutter contre le froid hivernal, il faut se densifier, être plus yang. Regardez les arbres des pays chauds, comme ils sont expansifs et gorgés d’eau ; et regardez les arbres des pays aux hivers très froids comme ils sont petits, denses et secs afin de pouvoir résister au gel… Méfiez-vous du congélateur qui vous offre des aliments d’été quand il faut lutter contre le froid.

Sachez que plus vous êtes encrassé, plus vous risquez le rhume qui en outre est une sage autorisation de votre organisme pour faire un ménage profond très salutaire pour vous.

Nota : Si vous n’avez jamais de rhume, c’est soit que vous vous portez très bien, soit que vous vous portez très mal - ce qui signifierait que votre organisme est trop faible pour se permettre le luxe d’un rhume. C’est ce qu’enseignait le "Père de la naturopathie", PV Marchesseau.

 

Conseils généraux

  • Brumiser dans l’appartement ou le bureau des huiles essentielles telles que : Tea tree - Pin sylvestre - Eucalyptus globuleux.
  • Ne pas contrer un état fiévreux (salutaire) en dessous de 40°.
  • Eviter de se laver la tête. Mais si vous avez une baignoire, vous pouvez prendre un bain de 20 min à 39/40°pour bruler les virus pathogènes juste avant de vous coucher. La sudation est un remède très rapide.
  • La tisane de bourrache est très efficace pour cela (achat en pharmacie) - 10 g de fleurs dans ½ l d’eau - bouillir 3 min - infuser 15 min - souvent un bol suffit.
  • Supprimer les aliments très yin tels que yaourts, sucreries, et fruits d’été en donnant la préférence aux fruits secs.

 

Pour stopper net une inflammation débutante de la gorge

A pulvériser sur le cou et le bas du cou plusieurs fois par jour. Cela suffit souvent pour enrayer un départ de rhume ou d’angine. Par ailleurs ce moyen évite les inconvénients d’une réaction diarrhéique par voie interne (si cela se met à piquer au bout d’un moment, rincer simplement avec un gant de toilette).

 

Chlorure de Magnésium Zechstein à fabriquer soi-même : tout en bas de la page Zechstein il y a un lien vers le PDF "fabriquer son spray de magnésium"

https://apoticaria.com/products/chlorure-de-magnesium-fossile-zechstein-inside?ref=4

 

Vous pouvez vous procurer le produit ORIGAPHYT ici :

Origaphyt Apoticaria

 

L'industrie des vaccins ne prend même plus la peine de tester de nouveaux vaccins covid avant de les diffuser au public… et la FDA est de la partie

Sur naturalnews.com :

On nous dit que la nouvelle formulation du «booster» du coronavirus de Wuhan (Covid-19) pour la sous-variante «Omicron» ( Moronic ) est prête à être diffusée au public, même si la concoction mystérieuse n'a jamais été testée en matière de sécurité.

Selon des informations, l'industrie du vaccin a décidé de ne pas finir de tester les injections sur l'homme avant de demander à la Food and Drug Administration (FDA) américaine de les approuver. Et il semble que la FDA soit entièrement d'accord avec le plan.

Plutôt que d'attendre de voir comment les piqûres fonctionnent chez des humains réels, la FDA devrait simplement extraire des données aléatoires de la recherche animale impliquant d'autres piqûres pour délivrer une autorisation pour les nouveaux piqûres de rappel covid.

"Les preuves du monde réel des vaccins actuels à ARNm Covid-19, qui ont été administrés à des millions d'individus, nous montrent que les vaccins sont sûrs", a déclaré l'actuel commissaire de la FDA, Robert Califf, dans un tweet.

La FDA adopte la même approche pour approuver les vaccins contre la grippe saisonnière, qui changent d'année en année en fonction de ce que le gouvernement prétend être la souche en circulation la plus importante.

Au lieu de s'appuyer sur des données scientifiques solides pour chaque type d'injection individuel, la FDA suppose simplement que chaque nouvelle formulation de jab est la même que toutes les autres : parfaitement "sûre et efficace".

"Je suis mal à l'aise que nous allions de l'avant - que nous donnions des millions ou des dizaines de millions de doses aux gens - sur la base des données de la souris", a déclaré Paul Offit, conseiller de la FDA et directeur du Vaccine Education Center du Children's Hospital de Philadelphie. .

Comme vous vous en souvenez peut-être dans des rapports antérieurs, Paul Offit « For Profit » est depuis longtemps un fervent partisan des vaccins. Il a déclaré un jour qu'un enfant pouvait recevoir 10 000 doses de vaccin à la fois et aller très bien.

C'était avant l'opération Warp Speed, cependant. Offit parle maintenant comme beaucoup d'entre nous, exprimant sa perplexité face aux nouvelles règles du jeu qui disent qu'aucun test n'est requis en ce qui concerne les nouvelles injections.

On nous dit que non seulement la FDA n'exigera aucun nouvel essai clinique sur l'homme, mais elle ne convoquera pas non plus ses membres consultatifs qui évalueraient normalement les données et feraient les recommandations appropriées.

"Nous avons validé le procédé plusieurs fois et continuons à produire des vaccins sûrs et efficaces contre le Covid-19", a déclaré une porte-parole de Pfizer, rejoignant Moderna qui a fait la même déclaration.

Ce que cela signifie pour la personne moyenne, c'est que le gouvernement américain va une fois de plus vous enfoncer des poisons expérimentaux dans la gorge - sauf que cette fois, ces poisons ne sont même pas testés comme l'était le premier tour (en quelque sorte).

 

Sur le net  PAROLES FORTES DE VLADIMIR POUTINE 
que les medias français trainent tant dans la boue

"Je n'ai jamais demandé quoi que ce soit qui ne m'appartienne pas. Quand j'ai vu la Russie tomber, je me suis promis devant Dieu que je la sauverais. Il s'avère que je dois sauver le monde entier, car les démons qui ont envahi l'Occident ont détruit tout ce qui est spirituel sur cette planète. Je sais que je réussirai parce que j'ai le soutien du Seigneur... Je n'ai besoin de rien d'autre"

 

Après avoir détruit la société américaine, le CDC admet que l'immunité naturelle fonctionne mieux que les jabs COVID

https://www.naturalnews.com/2022-09-04-cdc-admits-natural-immunity-works-better-covid-jabs.html

Après deux ans et demi de militarisation des messages de santé publique et de destruction du tissu même de la société, les Centers for Disease Control (CDC) ont décidé que l'immunité naturelle fonctionne mieux que les jabs COVID. Le CDC fait maintenant la promotion d'un message "anti-vax" qu'il a censuré, dénigré et attaqué de manière agressive depuis 2000. Le CDC a mis à jour ses directives en août 2022 , demandant que les vaccinés et les non vaccinés soient traités de manière égale dans toute la société.

Depuis le début du scandale du covid-19, le CDC a menti sur le système immunitaire, l'exposition naturelle et les traitements disponibles, tout en déclarant les "menaces pour la santé publique" non infectées et en menaçant leur participation même à la société.

De bonnes personnes, des enseignants et des infirmières aux policiers et aux militaires, ont perdu leur emploi pour ne pas avoir pris un faux vaccin ou se soumettre à des mandats corporels coercitifs. L' administration Biden, si unificatrice , a ridiculisé, moqué et licencié les Américains, menaçant leurs droits à l'autonomie corporelle et leurs croyances individuelles à chaque étape du processus. Le gouvernement Biden a même travaillé avec des sociétés de médias sociaux pour censurer les Américains. Maintenant, le CDC admet que ces personnes avaient raison et étaient d'accord.

En raison des actions illégales du CDC, les purs sangs intrépides ont dû subir des attaques importantes contre leurs moyens de subsistance, leur carrière et leur éducation. Avec chaque jour qui passe, alors que l'immunité naturelle s'avère supérieure aux piqûres COVID, les purs sangs endurants trouvent un réconfort dans leur esprit et un plus grand sens du respect de soi, du but et de la dignité.

 

La distanciation sociale, les masques et l'isolement étaient une perte de temps inutile, nuisible à la société dans son ensemble

La grande majorité de la population était mieux exposée à son environnement naturel et les uns aux autres. La règle stupide de distanciation sociale de six pieds qui a imprégné la société n'a fait que traumatiser et transmettre des maladies mentales de masse, trompant une partie entière de la population dans un état de germaphobie, de psychose hypocondriaque.
Tous les efforts d'atténuation isolationnistes du CDC se sont avérés inefficaces et nuisibles, mais pire encore, la prémisse de la mise en œuvre de ces contrôles et mandats comportementaux reposait sur des mensonges sur l'immunité humaine . Le CDC aurait dû promouvoir un système immunitaire fort dès le départ, de sorte qu'une grande majorité de la population aurait vécu normalement et acquis une immunité  naturelle

Au lieu de cela, le CDC s'est concentré sur la théorie des germes, faisant peur aux gens de quelque chose qui allait toujours être hors de leur contrôle. Le CDC a donné aux gens l'illusion qu'ils contrôlaient les agents pathogènes, et ce contrôle névrotique a été imposé à d'autres qui n'ont pas consenti à ces états d'esprit malades et à ces édits abusifs. La vérité est que personne n'a été sauvé par des fermetures, des restrictions de voyage, des tests asymptomatiques ou des masques. Les gens n'ont été que blessés, car l'assemblée de l'église a été fermée, alors que Dieu a été moqué dans les rues par des émeutiers, des pillards, des meurtriers. Des gens ont été tués par le protocole de l'hôpital, alors que les familles étaient séparées, que se tenir la main et prier étaient interdits, alors que le protocole mortel était imposé aux patients. Les enfants ont été mentalement et physiquement blessés, car les droits parentaux ont été assujettis. Dans la guerre contre l'immunité naturelle, le CDC a imposé des masques sur le visage des enfants tout en retardant leur apprentissage et en détruisant les sports d'équipe. Tout cela a été fait pour précipiter la mise en place d'un programme expérimental de vaccination,

Dès le début du scandale du covid-19, le CDC était un négationniste du système immunitaire et s'attaquait systématiquement à tout comportement ou mode de vie favorisant une réponse immunitaire saine. Grâce aux conseils malveillants du CDC, des familles ont été déchirées, des individus ont été enfermés et n'ont pas reçu de traitement approprié pour diverses maladies et maladies chroniquesGrâce au CDC, les entreprises ont été fermées, l'éducation a été transformée en une moquerie d'abus mental et physique, la dépression, l'anxiété et le suicide sont devenus des effets secondaires acceptables tandis que des traitements antiviraux efficaces ont été refusés aux patients - le tout pour pousser un jab expérimental qui a échoué et s'est avéré tuer plus de personnes que tous les autres vaccins combinés.

 

Le crédit social arrive en France

Elie Bauer - La Lettre Investissement & Stratégie

Chers amis,

La Chine a annoncé vouloir inscrire les suspects de fraude téléphonique dans son système de crédit social1.

Les personnes inscrites n’auront plus le droit de prendre ni le train ni l’avion, et se verront bloquer l’accès à tous les services administratifs.

On pourrait penser que la même chose n’arrivera jamais en France parce que nous vivons en démocratie.

Pourtant… Nous n’avons jamais été aussi proches du modèle chinois.

 

Le gouvernement vous surveille.

En mai, le Sénat a déposé un rapport encourageant l’utilisation de la même technique de reconnaissance faciale dans la rue que celle utilisée en Chine2.

Cette technologie permet de localiser, pister et enregistrer les informations d’un citoyen dès qu’il est dans l’espace public.

Le gouvernement travaille en parallèle sur une nouvelle carte d’identité numérique3.

Elle permettra de centraliser toutes les informations d’un citoyen sur un serveur du gouvernement… 

… Et de conditionner l’accès à plus de 1000 services (procuration de vote, justifier sa majorité…).

Depuis plusieurs mois, le gouvernement utilise des satellites et l’Intelligence artificielle pour traquer les piscines non déclarées au fisc4.

Le Trésor nous explique qu’il sera généralisé à toute forme de “bâti non déclaré” (abris de jardin, vérandas…)5.

Nous basculons sans réagir dans un monde où l’Etat saura :

  • Les lieux et personnes que vous fréquentez.
  • Les achats que vous effectuez.
  • Les traitements dont vous avez besoin.
  • Les sites Internet que vous consultez.
  • Ce qu’il y a dans votre jardin…

 

“C’est pour votre bien”

La chanson est toujours la même : tout cela est “pour votre bien”.

Lutte contre le blanchiment d’argent, contre le terrorisme, contre la fraude fiscale…

Les bonnes raisons de vous surveiller ne manquent pas.

Ce sont exactement les mêmes arguments qui ont été avancés en Chine.

Le parti communiste ne s’est pas servi de ces outils pour punir les opposants politiques dès le début.

Il a d’abord habitué la population chinoise à être surveillée de manière occasionnelle.

Puis, caméra après caméra, tout l’espace public a été placé sous surveillance.

Le gouvernement s’est ensuite immiscé dans les foyers, contrôlant les naissances6 ou ce que les Chinois faisaient sur Internet7.

Il a fait croire à sa population que cette surveillance était la seule garante de sa sécurité8.

Que sans le parti communiste le pays sombrerait dans le chaos9.

Alors les ennemis du parti sont devenus les ennemis du peuple.

Ils sont devenus les “terroristes” qui menaçaient le pays.

Les enfants des Chinois qui critiquaient le régime se sont vu mystérieusement refuser l’accès aux facultés ; ceux qui manifestaient contre le gouvernement ont perdu le droit de se déplacer10.

Le système de crédit social est devenu un gigantesque outil de contrôle et de répression de la population.

L’écrasante majorité des Chinois ne s’en révolte pas : si le parti fait tout ça, c’est pour sa sécurité.

 

Le totalitarisme “doux”

Le monde change.

Les dictatures ne sont plus imposées brutalement après un coup d’Etat de militaires ou une révolution.

Elles s’installent étape par étape, avec le regard approbateur de la population.

La démocratie devient un piège : 

Elle pare les décisions les plus injustes de la légitimité d’avoir été consenties par la majorité.

Toutes ces atteintes à notre vie privée nous privent si lentement de notre liberté que nous ne nous en apercevons pas… 

Un peu comme le soleil ne semble jamais bouger si on le regarde, et pourtant chaque instant éloigne le jour et nous rapproche de la nuit.

Les opposants ne sont plus envoyés dans des camps comme autrefois. 

Le gouvernement préfère laisser faire la pression sociale :

“Si tu n’as rien à cacher, pourquoi est-ce que tu as peur ?”

La population devient une deuxième police, la meilleure alliée du pouvoir.

Nous glissons ainsi vers une forme de totalitarisme “doux”, où notre servitude est consentie, puis entretenue par une population qui la trouve désirable.

 

Les mondialistes terrorisent l'humanité avec une PÉNURIE artificielle de tout : Nourriture, énergie, engrais et plus encore…

Natural News ) Comprenez cette grande vérité cosmique : L'univers fonctionne sur un écosystème d'abondance automatique, où la masse est abondante (et gratuite), et la masse peut être convertie en énergie à un coût quasi nul (via la fusion chaude, la fusion froide, LENR, etc.). L'abondance automatique est intelligemment conçue dans les lois mêmes de la physique.

L'énergie , à son tour, peut être utilisée pour créer des carburants et des engrais, deux intrants nécessaires à une alimentation abordable. De plus, l'univers fournit le soleil qui nous apporte chaleur, énergie et photosynthèse, le tout gratuitement .

Lorsque la géo-ingénierie ne crée pas de sécheresses artificielles, la pluie tombe du ciel gratuitement et les rivières, les ruisseaux et les océans regorgent de vie et d'abondance (sauf lorsque nous les polluons avec des pesticides, des boues biologiques et des plastiques, bien sûr).

Grâce à ces dons de Dieu, toutes les ressources dont l'humanité a besoin pour atteindre l'abondance et mettre fin à la souffrance existent déjà autour de nous et sont presque gratuites pour l'humanité. Lorsque ces ressources sont correctement exploitées, chaque être humain peut être en bonne santé, riche, abondant, habillé et nourri. Personne n'a besoin de souffrir de la pénurie.

Toute la rareté dans le monde est conçue comme un moyen de contrôle .

Les gouvernements produisent de la pénurie en fermant les pipelines, en fermant les exploitations agricoles, en taxant la productivité et en provoquant délibérément des pénuries alimentaires et de l'inflation. L'impression d'argent vole les économies de tout le monde, créant une rareté de la valeur d'achat des dollars précédemment gagnés.

Une réglementation gouvernementale trop zélée met fin à l'agriculture et à la production alimentaire, entraînant une pénurie artificielle, une inflation des prix des denrées alimentaires et une famine mondiale. En outre, les sanctions économiques de l'OTAN contre la Russie ont dévasté l'approvisionnement en engrais et en gaz naturel de l'Europe occidentale, entraînant une pénurie artificielle d'énergie qui se traduira par le gel des bâtiments, l'eau froide et des prix dévastateurs de l'énergie cet hiver. (Voir Scarcity.news pour une couverture médiatique ciblée de la question de la rareté.

Encore une fois, tout cela a été délibérément créé par les gouvernements et les mondialistes. Dans un monde où l'énergie peut être presque gratuite, ils veulent s'assurer que l'énergie est incroyablement chère. Dans un monde où la nourriture peut être abondante et propre, ils conçoivent l'industrie agricole pour s'assurer que la nourriture est empoisonnée avec des pesticides et du glyphosate tout en étant incroyablement chère à acquérir. Dans un monde où presque tout le monde peut être en bonne santé grâce à la nutrition et aux herbes sauvages, les pouvoirs en place obligent les humains à se rendre dans des centres d'empoisonnement médicamenteux appelés « cabinets médicaux » et « hôpitaux » où ils sont fanatiquement empoisonnés par la chimiothérapie, les antidépresseurs, les statines et les vaccins. .

Dans un monde où tout le monde pourrait être aisé, les gouvernements taxent les travailleurs dans l'oubli financier, les terrorisant avec des agents du fisc armés qui détruisent les entreprises et les familles simplement pour démontrer leur pouvoir de destruction .

Dans un monde où la pluie tombe du ciel gratuitement, des États américains comme l'Oregon criminalisent littéralement la collecte d'eau de pluie dans les fermes rurales, privant les gens de leur droit divin de collecter gratuitement la pluie qui tombe du ciel.

Si les gouvernements pouvaient trouver un moyen de taxer le soleil, ils le feraient aussi. Vous vivriez dans les ténèbres à moins de payer la «taxe solaire». (Bien sûr, ils taxent le carbone maintenant, ce qui signifie qu'ils taxent tout ce qui est fait de carbone d'une manière ou d'une autre, y compris nous tous.)

Comprendre que la rareté n'est pas l'ordre naturel des choses . C'est le résultat d'un enfer artificiel mis en place par des anti-humanistes qui veulent faire souffrir l'humanité sous leur tyrannie.

 

Le chemin vers l'abondance humaine nécessite la défaite et le démantèlement des architectes mondialistes de la "ville effrayante"

Comme expliqué dans le podcast Situation Update d'aujourd'hui, ci-dessous, la percée de l'abondance humaine nécessitera la défaite et le démantèlement des architectes de la "ville effrayante" qui travaillent pour exterminer l'humanité. Cela signifie les vaincre politiquement, reprendre de l'argent honnête pour le peuple, démanteler toutes les institutions de la tyrannie (le FBI, la FDA, l'EPA, etc.) et déclarer l'absence de tyrannie à l'échelle mondiale.

Surtout, l'argent honnête doit être la base de ce système de liberté humaine , car sans argent honnête, l'humanité ne peut jamais être libre.

L'argent honnête doit être décentralisé. Pas de banques centrales. Pas de monnaie fiduciaire soutenue par rien. L'argent honnête est de l'argent adossé à de l'or, de l'argent, du pétrole ou d'autres biens réels ayant une valeur intrinsèque , contrôlé par le Peuple, et non par les gouvernements ou les banquiers centraux (escrocs, fraudeurs et cartels).

Commanditaire : Treasure Island Precious Metals est un commanditaire de Brighteon.TV et fournit une livraison assurée d'or et d'argent physiques à votre porte, à des prix compétitifs, sans tactiques d'appâtage ni de longs délais d'attente pour la livraison réelle. Découvrez leur inventaire actuel sur BrighteonMetals.com .

À l'heure actuelle, les pays BRICS déploient leurs propres bourses de dédollarisation à une vitesse record. La Russie et l'Inde règlent maintenant les devises sans utiliser de dollars du tout, comme le rapporte RT , et la Russie et la Chine sont sur le point d'annoncer la même chose pour régler le yuan et le rouble sans utiliser de dollars :

«Nous avons mis en place le mécanisme des règlements mutuels en roubles et en roupies, et nos pays n'ont pas besoin d'utiliser le dollar dans les règlements mutuels. Et aujourd'hui, un mécanisme similaire de règlements mutuels en roubles et en yuans est en cours de développement par la Chine… » – Purnima Anand, présidente du Forum international des BRICS

En d'autres termes, les nations non occidentales déploient en fait un embargo économique contre les nations occidentales en se débarrassant de leurs devises gonflées et en menant un commerce mondial sans l'Occident. Le dollar va, à un moment donné, plonger à une valeur proche de zéro. L'avenir de l'argent est de l' argent soutenu par des métaux précieux et des matières premières , et les pays BRICS ont les matières premières, y compris l'énergie, tandis que les nations occidentales n'ont guère plus que la dette, des élections truquées, la tyrannie gouvernementale, des cartels pharmaceutiques et une "industrie de services" qui ne produit rien .

L'avenir de l'économie mondiale sera dirigé par la Chine, la Russie et l'Inde, et non par les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France, etc. C'est maintenant aussi clair que le jour :

 

LE MORINGA,nommé "l’arbre à miracles

Michel DOGNA

  1. Le Moringa est un arbuste des pays chauds originaire du nord de l’Inde, dont les multiples applications thérapeutiques ont été enseignées et utilisées depuis des millénaires par la médecine Ayur Védique, ce qui lui a valu la légende de guérir 300 maladies. Avec le temps, cet ami de l’homme a été diffusé, particulièrement sur le continent africain et les îles environnantes.
  2. A l’île Maurice, de nombreux autochtones en possèdent un dans leur jardin, particulièrement pour utiliser ses feuilles en salade qu’ils appellent BRED MOUROM ; mais la population boude
    majoritairement cette merveilleuse pharmacie cadeau de la nature en raison d’un préjugé colporté disant que c’est de la "pharmacie du pauvre" (ce qui sous-entend à tort : pas très efficace). Ainsi, ces gens préfèrent s’en remettre au facile assistanat de la pharmaco chimie (scientifique !) promotionné par des "vrais médecins" (!) formés en France et en Grande Bretagne.
  3. L’arbuste lui-même est très vivace et il résiste bien à la sécheresse ; mais dans un climat tropical bien arrosé il prolifère abondamment allant jusqu’à grandir de 3 à 4 mètres dans une année. Alors on le taille, ce qui augmente sa production de feuilles. A l’instar du dicton français qui dit que "tout est bon dans le cochon", il est dit de même que "tout est bon dans le Moringa".
    En effet, il donne des cosses dont les graines genre petits pois peuvent donner une excellente huile cosmétique, d’où le nom botanique : Moringa oléifera.
    Les cosses entières peuvent être cuites à la manière des haricots verts.
    L’écorce des branches, de même que les racines peuvent être réduites en poudre à usage thérapeutique que nous verrons plus loin.
  4. Composition
  5. Des analyses menées au Japon et en Thaïlande en 2007 ont expliqué les vertus exceptionnelles du Moringa. On y trouve des quantités importantes de vitamines A, C, B1, B2, B3, E, D, K, de protéines, de fer, de calcium, de zinc, de sélénium, et surtout fait rare : les 10 acides aminés essentiels pour l’homme.
  6. A l’analyse minérale pour 100 g, on trouve : du Fer très majoritaire : 32,30 gr - du Calcium : 2,8 gr - du Magnésium : 825 mg - du Potassium : 1,16 gr - du zinc et du sélénium.
    Par ailleurs, le Moringa constitue une riche combinaison de zéatine, de quercitine, de βsitostérol, d'acide caféylquinique et de kaempférol.
  7. Un aliment exceptionnel
  8. Récemment, le Moringa a été identifié par le World Vegetable Center (Taiwan) comme le légume au plus fort potentiel nutritionnel parmi 120 espèces alimentaires étudiées.
    Au Sahel, les feuilles de Moringa oleifera sont consommées comme légumes et celles de Moringa stenopetala constituent le repas de base du peuple Konso en Éthiopie, originaire de la région du lac Baringo au Kenya ainsi que d'Éthiopie. Toutes les espèces de Moringa produisent un liquide sucré au niveau des feuilles. Celui-ci est particulièrement abondant chez le Moringa stenopetala.
    Les feuilles fraîches se servent en salade d’entrée à la vinaigrette, comme n’importe quelle salade. Les cosses peuvent être préparées à la manière des mange-tout, cuits à la poêle dans de l’huile avec du sel et du poivre. L’huile est délicieuse et ne rancit pas. 
  9. Nota : La tisane peut un peu rebuter par son goût âcre, et elle est mieux supportée refroidie. Aussi il est plus sympathique d’ajouter une cuillérée à café de la formule poudre dans des soupes de légumes ; on obtient ainsi de véritables soupes thérapeutiques détox.
  10. Un trésor de santé
  11. Quelles que soient les parties utilisées du Moringa, elles sont : 
    1. anti-tumorales,
    2. anti-pyrétiques,
    3. anti-épileptiques,
    4. anti-inflammatoires,
    5. anti-ulcéreuses,
    6. anti-spasmodiques,
    7. hypocholestérolémiantes,
    8. anti-oxydantes,
    9. stimulantes hépatiques,
    10. antibactériennes,
    11. antifongiques.
    1. Le Moringa stimule la circulation sanguine, régule la glycémie, résout les ulcères d’estomac, les douleurs gastriques, la gale, les mycoses.
    2. Les feuilles du Moringa reconstruisent et renforcent les os fragiles (ostéoporose), combattent l’anémie et compensent la malnutrition en général ; elles stoppent la dysenterie, les infections cutanées et les coliques.
    3. C’est un bon laxatif et un bon purgatif, qui stimule le transit intestinal. En outre, le Moringa est un excellent diurétique.
    4. Il prévient les maladies cardio-vasculaires et ophtalmologiques, il combat efficacement les rhumes et la grippe, il entretient le cerveau et les nerfs, il est un soutient de la qualité des dents, et retarde le vieillissement. 
  12. Indications testées du Moringa
  13. Les feuilles sèches pour infusions ou en poudre pour soupes et sauces : 
    1. Anémie ferriprive
    2. Arthrite
    3. Cystite
    4. Fièvres
    5. Hypotension artérielle
    6. Prostatisme (hypertrophie)
    7. Transit intestinal : accélère
  14. Les racines ou écorce en poudre – par voie interne
    1. Appétit : manque
    2. ... Cette liste est non exhaustive et peut être étendue à de nombreux autres problèmes de santé...
  15. Posologies
  16. Poudre de Feuilles sèches :
    1 cuil à café dans une grande tasse – Infuser 10 min – matin et soir.
  17. Poudre d’écorce ou de racines :
    1 cuil à café dans 1,5 L d’eau – 1 à 2 verres par jour
  18. SEUL EFFET INDESIRABLE (prudence…)
    Bien que les documents Internet annoncent « anti-hypertenseur » confirmé par des études, les autochtones des îles qui utilisent abondamment le Moringa disent qu’il ne doit pas être consommé par ceux qui font de l’hypertension – j’ai demandé l’avis de médecins locaux qui ont confirmé la véracité de cette réputation populaire.
    Cela paraît normal puisque qu’il est indiqué contre l’HYPOTENSION
  19. Vous pouvez trouver le produit ici :

Moringa bio gelules Laboratoire Biologiquement

Note de TAL : à Mangily, près de Tuléar (Madagascar) une ONG cultive le Moringa et distribue sa poudre dans les écoles comme complément alimentaire avec des résultats remarquables pour éviter les carences nutritionnelles. Le Moringa est un vrai trésor de la nature.

 

La Respiration Naturelle: un outil indispensable de guérison et d’épanouissement selon les taoïstes chinois

Raymond REYMONDIER

Chers amis,

De par le monde entier scientifiques, chamans, médecins, thérapeutes divers, religieux, yogis, utilisent le puissant agent curateur connu : notre respiration.

En France, à ma connaissance aucun thérapeute n'utilise simplement et bêtement le plus vieil élément de santé pour des raisons que j'ignore...

Peut-être que ce moyen thérapeutique est trop simple, ne rapporte rien à un système de santé qui repose sur le fric même chez les adeptes des méthodes de vie saine !

Enfin quand vous apprenez à gérer votre santé par un moyen des plus commun, vous vous passez des thérapies longues et coûteuses donc aussi de thérapeutes tout simplement.

Moi,  écrire ne me rapporte rien, sinon la joie d'apporter un bien être à mes amis par un moyen qui ne coûte rien - et par la politique Amish de Macron ( voir mon article), on est bien obligé de gérer sa santé dans une grande sobriété de moyen financier-

Alors explorons encore des aspects importants d'une manière saine de respirer à savoir :

 

      1. La Respiration Naturelle: un outil indispensable de guérison et d’épanouissement

Tout travail avec notre respiration requiert, si on veut en retirer un profit réel, une connaissance mentale claire des mécanismes de la respiration naturelle, de sa relation avec nos muscles, nos organes, nos tissus, et une compréhension basique de son impact sur notre métabolisme. Tout travail avec notre respiration requiert d’être calme et ancré dans l’instant présent pour jouir d’une clarté sensorielle accrue et d’un ressenti organique global. 

Enfin, c’est au moyen de l’observation attentive et objective des diverses forces psycho-physiques et émotionnelles qui agissent sur notre mouvement respiratoire que nous pourrons commencer à libérer notre respiration et ainsi faire l’expérience de son pouvoir extraordinaire et de sa capacité à nous soutenir dans notre processus de guérison, d’épanouissement et d’éveil. Au-delà de notre pratique de Qi Gong, chaque moment nous offre l’opportunité d’atteindre une conscience plus approfondie de nos propres habitudes respiratoires.

                1.  

Le mécanisme

Les poumons et le cœur reposent sur la cloison musculaire en forme de dôme que constitue le diaphragme. Pendant l’inspiration, le diaphragme s’aplatit vers le bas pour ainsi créer de l’espace aux poumons qui eux se gonflent et se remplissent en commençant par le bas. Au même moment, les basses côtes s’élargissent tandis que l’abdomen se détend pour faciliter la descente du diaphragme et pour permettre le mouvement des organes qui sont légèrement compressés vers le bas par le diaphragme. Ensuite se produit un mouvement d’expansion multidimensionnel de la cage thoracique qui permet le remplissage de la partie médiane et haute des poumons. Au cours de l’expiration, le diaphragme se relâche et remonte pour reprendre sa forme originale de dôme, la paroi abdominale se rétracte vers l’intérieur pendant que les poumons commencent à se dégonfler. Simultanément, la cage thoracique se relâche et le sternum s’affaisse

                1.  

Le métabolisme

C’est dans les alvéoles qu’a lieu l’échange vital entre oxygène et gaz carbonique : l’oxygène frais pénètre le système circulatoire pour être transporté à travers tout le corps par les molécules d’hémoglobine du sang. Les déchets gazeux, tel le dioxyde de carbone, sont ramenés par le sang de façon à être éliminés au moment de l’expiration. C’est la phase diaphragmatique de la respiration qui permet d’amener l’air vers les parties les plus profondes des poumons et c’est justement dans le bas des poumons que la plus grande partie de notre sang attend son oxygénation.

              1.  

Respiration et guérison physiologique

Nous profitons de nombreux bénéfices physiologiques simplement en tournant notre attention vers le mécanisme de notre respiration pour améliorer son fonctionnement.

L’interaction des poumons, du diaphragme, des mouvements de la cage thoracique, des abdominaux et du périnée constitue la principale pompe des liquides lymphatiques. 

Lorsque la respiration profonde est jumelée à des mouvements doux de contraction et de relaxation des muscles (tels les mouvements de Qi Gong), cette association et coordination forme un réel cœur lymphatique. 

L’inspiration profonde fait descendre le diaphragme qui compresse alors les organes de la cavité abdominale, et à l’expiration le diaphragme remonte ce qui causera un mouvement de pompe qui élimine les déchets, purifie le sang usé et les toxines.

La respiration profonde (ce qui ne veut pas dire volumineuse) ramène l’équilibre homéostatique (yin/yang) du système nerveux autonome et active le réflexe de guérison, les mécanismes de restauration, le système immunitaire.

La respiration lente et profonde crée un état de relaxation qui initie l’expansion des capillaires sanguins, diminue la pression sanguine ce qui permet à une plus grande quantité d’oxygène de migrer vers les endroits qui nécessitent d’être guéris et nourris. La respiration ample ( là encore, amplitude c'est l'augmentation du volume de la cage thoracique mais pas grand volume d'air quantitatif pris à la minute comme dans l'hyperventilation) et profonde stimule le relâchement de nombreux neuropeptides provenant du centre respiratoire dans le cerveau. De plus, la respiration lente et consciente produit des fréquences vibratoires plus lentes dans le cerveau de type Alpha. Ces ondes activent la médecine intérieure pour le corps physique, mental, émotionnel.

                1.  

Poumons et respiration:

Le Poumon, en tant que fonction en médecine chinoise, est appelé le Maître des Souffles, nous pouvons comprendre combien l’acte respiratoire est capital pour la santé physique et psychique.

Les poumons régissent la respiration, ils distribuent et font circuler toutes les énergies du corps. Ils règlent le débit de l’énergie dans les méridiens. Pour profiter d’une respiration plus profonde, il faut expirer avant tout. Ensuite l’inspiration se fait naturellement sans forcer. L’inspiration est donc une phase d’accueil et de détente. L’inspiration est ouverture, déploiement. Il s’agit bien d’un accueil du souffle et non d’une volonté de prendre de l’air. L’amplitude de notre inspiration est le reflet de notre désir à embrasser la vie Ici et Maintenant. C’est le reflet de notre aptitude à se laisser remplir d’une nouvelle perception de nous-mêmes, des autres et de la vie. L’amplitude de notre expiration est le reflet de notre aptitude à lâcher prise, à laisser aller, à accorder notre confiance à autre chose qu’à notre image de soi (identification). C’est le reflet de notre désir à se défaire du connu, des conditionnements, des préconceptions, des croyances limitatives.

J’expire, je laisse aller l’ancien.

J’inspire,

J’accueille le nouveau.

J’accepte le changement,

Je me transforme à chaque respiration. 

Respiration et épanouissement de la conscience :

 

La respiration affecte le cœur, donc elle est directement reliée à notre état de conscience émotionnelle et mentale.

La respiration est le pont vers la conscience.

L’énergétique des poumons et du cœur nous permet de voir, d’accepter ce qui Est, de sentir l’immédiateté de nos ressentis, d’embrasser tout ce qui se vit en nous sans nier, sans juger, sans se défendre.

Respirer profondément augmente la quantité d’énergie disponible pour sentir le plaisir autant que la douleur. Respirer profondément c’est s’abandonner à la joie de sentir pleinement le courant de la vie qui nous parcourt comme des vagues en surface sans que le calme des eaux profondes de la conscience en soit affecté. Même si l’acte respiratoire est un mouvement réflexe de conservation et de survie orchestré par le système nerveux autonome, la qualité de notre respiration est toutefois dépendante de l’équilibre harmonieux entre le corps, les pensées et les émotions. La cage thoracique devient rigide et dure lorsque nous n’avons pas conscience des mouvements respiratoires et de l’influence directe que les pensées et émotions ont sur ces mouvements. Cette rigidité peut s’assouplir en prenant l’habitude d’habiter notre corps, en améliorant la qualité de notre présence empathique, en observant attentivement notre mouvement respiratoire et en prenant conscience que nous pouvons évacuer avec l’expiration nos tensions, nos pensées stressantes et les émotions troublantes qu’elles génèrent. La respiration consciente permet au Qi de mieux circuler donc de renouer notre alliance sacrée avec le flot de l’univers.

      1.  

Respirer amplement c’est embrasser la vie et laisser son courant circuler à travers nous.

Lorsque la respiration est prise en otage par l’état de stress, les tensions internes ou la confusion mentale, la circulation du Qi est grandement affectée. Il se crée des stagnations, des congestions, des états de vide ou de trop plein, et d’intoxication. Harmoniser la respiration consciemment permet d’harmoniser les forces intérieures, d’apaiser les émotions, de calmer le mental et de transformer notre état de conscience. Quand la respiration est ample, le Qi est fluide. Quand le Qi est fluide et ordonné, le cœur est en paix. Quand le cœur est en paix, l’Esprit irradie sa beauté. La méditation en action On peut arriver à un grand état de santé et de bien-être en pratiquant la respiration dans sa forme la plus simple et naturelle.

Vous pouvez faire ce test : s’il vous est possible de passer une journée entière en respirant d’une façon lente, profonde et totalement consciente, Tan Tien ( hara) allumé et vibrant, corps délié, centré et détendu, présence témoin stable, émotions qui circulent, mental compulsif éteint, cœur serein, peut-être aurez-vous découvert, à travers cette expérience, La Pratique Spirituelle la plus profonde !

Celle qui vous apporte l’équilibre physique, mental et émotionnel que vous recherchez, voire une ouverture vers d’autres dimensions de conscience. Le chemin n’est pas ailleurs que sous nos pieds et chaque instant de la vie quotidienne devient une opportunité sacrée d’expansion intérieurement.

Ouf ! ça demande du temps pour écrire mais ça fait du bien de pratiquer par la suite ...Alors matin-midi-soir prenez soin de vous !

 

Le plus gros mensonge de l’histoire: La base de données est erronée. Il n’y a jamais eu de pandémie. Les mandats Covid, y compris le vaccin, sont invalides. | Mondialisation - Centre de Recherche sur la Mondialisation 

Sur le site 

nicole delepine 

Sur le site mondialisation.ca vous pouvez traduire en 27 langues portugais etc.. et dont celles-ci-dessus

Et pour ceux qui préfèrent les vidéos

Video: Covid-19 « Vaccin Tueur », Verrouillage, Crise économique et sociale, Crimes contre l’humanité | Mondialisation - Centre de Recherche sur la Mondialisation

 

Les jeunes adultes meurent en nombre record, mais pas à cause du COVID-19

https://www.theepochtimes.com/young-adults-dying-in-record-numbers-but-not-from-covid-19_4716218.html?utm_source=Health&utm_campaign=health-2022-09-

L'infirmière enseignante, le Dr John Campbell, sonne l'alerte face à une vague de décès inexpliqués . Selon les données gouvernementales que Campbell a examinées, beaucoup plus de personnes meurent que prévu sur la base des moyennes des cinq à sept dernières années et des moyennes des années antérieures au COVID. Bon nombre de ces décès excessifs surviennent chez des adultes jeunes, par ailleurs en bonne santé.

Campbell compte 2,44 millions d'abonnés sur sa chaîne YouTube . Il a récemment partagé davantage de données gouvernementales montrant que des personnes jeunes et en bonne santé continuent de mourir de manière inattendue, et non du COVID.

Au cours de la première semaine après que Campbell a publié une de ces vidéos , "Décès excessifs, les données", le 28 août, elle avait recueilli plus de 916 000 vues et plus de 20 000 commentaires.

Campbell et bien d'autres, dont Carl Heneghan , demandent maintenant une enquête nationale et internationale à grande échelle sur cette surmortalité , en utilisant les données des certificats de décès et des notes des médecins, ainsi que des examens post-mortem effectués par des pathologistes spécialisés dans la découverte les causes sous-jacentes d'un décès inattendu.

"Nous devons savoir pourquoi", a déclaré Campbell. "Cela devrait vraiment être fait de toute urgence."

20 000 commentaires lient les problèmes de santé et les décès aux vaccins COVID-19

Dans le même temps, les commentateurs semblent fortement soupçonner que l'éléphant dans la pièce - le dénominateur commun de la surmortalité - est le programme de vaccination contre la COVID-19 .

Corps étranger dans le sang

La science récemment publiée et évaluée par des pairs peut aider à expliquer l'augmentation des décès excessifs. Comme décrit dans une étude de 60 pages publiée dans l'International Journal of Vaccine Theory, Practice, and Research en août, une équipe de médecins en Italie a étudié le sang de 1 006 patients qui avaient reçu une injection de vaccins à ARNm COVID-19 et ont ensuite consulté un médecin. prise en charge des différents symptômes. Des corps étrangers ont été trouvés dans 94 % de leur sang.

Cela rejoint l'expérience de certains professionnels chargés de préparer les corps pour les rites funéraires. Plusieurs embaumeurs à travers les États-Unis ont observé de nombreux gros caillots «fibreux» et caoutchouteux, parfois longs, à l'intérieur des cadavres qu'ils ont préparés pour l'inhumation. On ne sait pas encore si la cause de ce qui semble être un nouveau trouble de la coagulation est les infections au COVID-19, les vaccins contre le COVID-19, les deux, ou autre chose.

Pire qu'il n'y paraît ?

Par conséquent, l'augmentation des décès excédentaires est encore pire qu'il n'y paraît. Les États-Unis ont plus souffert, cumulativement, de décès excessifs que tout autre pays, selon Campbell . Toute mort inutile est tragique. Mais des taux de mortalité excessifs de cette ampleur, en particulier chez les jeunes, sont un sujet de préoccupation national et international.

 

Les mensonges du gouvernement sur les vaccins

Néo-nutrition est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 


Chère lectrice, cher lecteur, 

Ministres, journalistes, donneurs de leçons... 

... tout le monde veut vous convaincre que « sans vaccination nous serions au Moyen-Âge ». 

C'est le plus gros mensonge de nos élites ultra-libérales. Je vais vous montrer pourquoi en deux minutes. 

Ce qu’on vous cache sur le vaccin contre la rougeole

En clair : la vaccination de masse contre la rougeole a éliminé les tous derniers cas mortels de rougeole après 1985. Mais le gros des vies ont été sauvées par une meilleure alimentation, une meilleure hygiène et les efforts de prévention. PAS PAR LE VACCIN. 

Mais tout est organisé pour vous laisser dans l’ignorance d’une vérité aussi importante. On brasse du vent, on vous enfume et on fait beaucoup de bruit pour vous faire passer à la caisse de Big Pharma. 

Seules quelques personnes courageuses et bien informées vous disent la vérité sur les vaccins

Saviez-vous par exemple que ? 

  • La rougeole est une maladie bégnine qui guérit en quelques jours. Seuls les malades du Sida, les enfants souffrant de malnutrition, les femmes enceintes et les nourrissons de moins de un an peuvent souffrir de complications. 

    Et même : ça ne veut pas encore dire qu’ils en mourront forcément… 

     
  • Il est impossible de vacciner un bébé contre la rougeole avant l’âge d’un an. 
     
  • Avant 12 mois le bébé est protégé par les anticorps de sa mère (placenta, sein). 
     
  • Mais si la mère a été vaccinée, elle produit moins d’anticorps que si elle avait vraiment eu la rougeole ! Donc une mère vaccinée contre la rougeole est un danger pour son bébé ! 
     
  • Le vaccin contre la rougeole ne fonctionne pas à 100% (aucun vaccin ne marche à 100%) : 

    Par exemple au Québec en 1989 il y a eu 1.363 cas de rougeole, alors que la population est vaccinée à 99%. Et 85% des personnes infectées étaient vaccinées. 

     
  • Selon le Dr Poland cité par mon ami Xavier Bazin dans sa lettre Santé Corps Esprit cette semaine : 

    « Plusieurs études ont démontré que 2 à 10 % des personnes immunisées avec deux doses du vaccin contre la rougeole n’arrivent pas à développer des niveaux protecteurs d’anticorps, et que cette immunité peut diminuer au cours du temps et résulter en une infection. 

    Par exemple, pendant les éruptions de rougeole aux États-Unis entre 1989 et 1991, 20 à 40 % des individus affectés avaient été immunisés avec une ou deux doses du vaccin. Pour une éruption en octobre 2011 au Canada, plus de 50 % des 98 individus avaient reçu deux doses du vaccin anti-rougeole. » 

    (Dr Poland est un chercheur pro-vaccin de la Société internationale des Vaccins qui a des liens notoires avec le laboratoire pharmaceutique Merck) 

     
  • La vaccination contre la rougeole est systématique depuis les années 1980 en France. 
     
  • Entre 1960 et 1980, il y avait maximum une trentaine de morts par an. Bien sûr c’est toujours trop. Avouons cependant que c’est loin d’être un drame de santé publique, comme on nous rebat les oreilles… 

    Pour comparer, il y a :
    • 3.000 morts sur la route dont plein d’enfants 
    • 30.000 morts empoisonnés par des médicaments 
    • 40.000 morts de la polution, etc. 

Mon ami Xavier Bazin posait cette semaine dans sa lettre Santé Corps Esprit LA question qui fait mal au lobby des vaccins infiltré dans la République : 

« Pourquoi la critique des vaccins relève-t-elle du sacrilège, plutôt que de la discussion scientifique raisonnable et apaisée ? » 

Et c’est pareil pour la variole, la tuberculose et les oreillons. 

Le vaccin pour les oreillons n'offre aucune garantie

Le vaccin pour les oreillons n’est pas plus efficace que celui pour la rougeole.  

La proportion des cas survenus chez les vaccinés n'a cessé de croître : 

  • 22 % en 1992 
  • 30 % en 1993 
  • 37 % en 1994 
  • et 61 % en 2001. 

En Suisse, cette proportion a même atteint 75 %. 

 

Même l'OMS avoue que la variole n'a pas été éradiquée par le vaccin

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), ce n’est pas la vaccination de masse qui a éradiqué cette maladie, mais des mesures d’hygiène. Vous pouvez le lire vous-même page 32 du rapport de l’OMS disponible ici. 

Affirmer le contraire est la plus grosse "fake news" – fausse info – répétée en boucle par les médias et les idiots utiles de Big Pharma. 

Le 28 juin 2017, 200 personnalités perpétuaient ce mythe dans leur appel en faveur des onze vaccins de Macron… Ils devraient être jugés pour propagande mensongère et mise en danger de la vie d’autrui !

Actuellement, les immunologistes s’interrogent sur les poussées épidémiques qui surviennent dans les populations vaccinées. Ce constat est évidemment embarrassant pour eux. À l’évidence il s’agit d’une faillite de la vaccination, qui non seulement a de terribles effets pervers mais n’a jamais « éradiqué » une maladie

 

Les fausses informations sur les vaccins viennent du gouvernement !

C’est le professeur Bernard Bégaud, ancien président de l’Université de Bordeaux, spécialiste de santé publique, qui accuse le gouvernement de mentir dans Libération du 12 juillet : 

« Il est malhonnête et contre-productif de nier » que 2000 personnes sont touchées par la sclérose en plaques après qu’on leur a injecté le vaccin de l’hépatite B. Il existe « au moins une étude » ayant montré un lien entre sclérose en plaques et vaccin contre l’hépatite B. « Pourquoi mentir ? » demande-t-il. « De même, pour défendre la vaccination contre l’hépatite B, on a exagéré le risque de cancer du foie par 100 ! ». 

Car n’en doutez pas : les excités et les extrémistes sont bien au gouvernement, dans les labos et dans les journaux ! Nous, nous sommes du côté de la science, eux sont dans l’invective et le fanatisme. 

 

Le futur scandale sanitaire sera celui des 11 vaccins de Macron

La vaccination c’est un peu comme les antibiotiques. C’est un progrès fabuleux pour la santé de l’humanité. Là n’est pas la question. 

Mais trop d’antibiotiques tue les antibiotiques… Et trop de vaccins affaiblit l’immunité de populations entières. Si on en abuse trop on ne pourra même plus se soigner. 

C’est ce qui arrive quand on traite la santé des Français comme une administration ou une entreprise, avec des réglements, des procédures anonymes, des textes appliqués aveuglément, quand on oublie qu’on a affaire à des vrais gens avec des visages

Mais tout ça cache de sinistres questions d’argent et de profits. Résultat : on vous injecte des super-vaccins bourrés de toxiques avec des conséquences forcément incalculables. Tout ça est CONNU. C’est une certitude. 

La sagesse populaire dit : « ne pas abuser des bonnes choses ». On accepte les trois vaccins actuellement obligatoires (diphtérie, tétanos, poliomyélite). Mais là où ça dérape c’est quand les labos prennent le pouvoir pour nous pousser à la folie vaccinatoire avec ONZE vaccins ! 

Tout ça engage la responsabilité future de nos dirigeants, personnellement et pénalement. Voilà ce qui arrive quand l’argent de Big Pharma corrompt nos élites politiques et scientifiques. 

 

From: Health Impact

Astrophysicist Weather Expert: Climate is Always Changing and Has Nothing to do with Man - Climate "Scientists" are on "Gravy Train" to Secure Funds

L'astrophysicien et météorologue spécialiste de la météo Piers Corbyn a récemment été interviewé par un journaliste du studio moscovite de RT.com au sujet du temps exceptionnellement chaud observé dans de nombreuses régions du monde cette année, le journaliste déclarant que la ligne médiatique standard de l'entreprise est un exemple clair de "changement climatique."

Mais Piers Corbyn a répondu :

    Eh bien, le climat a toujours changé, mais cela n'a rien à voir avec l'homme.

Corbyn est le fondateur de "Weather Action" et il a commencé à expliquer qu'ils avaient prédit qu'il y aurait une chaleur extrême en Europe de l'Est en Russie cet été avant même que cela ne se produise, et que ces conditions météorologiques sont causées par "un certain schéma de circulation", et non du CO2, mais une combinaison de l'activité solaire et des phases de la lune.

Le journaliste à Moscou l'interrompt alors d'une voix élevée et dit :

    Excusez-moi, juste une minute ! Vous dites que ce n'est pas causé par l'homme, comment se fait-il qu'ils rapportent que cette vague de chaleur est reconnue comme la pire depuis mille ans dans l'histoire enregistrée en Russie ?!

    Et bien sûr, l'homme y est pour quelque chose, n'est-ce pas ?

Corbyn a répondu calmement : "Non".

    L'homme n'y est pour rien. Le seul lien est que l'homme est ici en même temps que le soleil et la lune font des choses.

Il poursuit en expliquant qu'une situation très similaire s'est produite il y a environ 132 ans. Il déclare que ceux qui prétendent le contraire essaient simplement de gagner de l'argent grâce au récit sur le changement climatique.

C'est quatre minutes et demie intéressantes et divertissantes à regarder. Un clip plus court d'un peu plus de 2 minutes a été publié sur Twitter et fait le tour des médias alternatifs aujourd'hui, où des commentaires sont faits tels que "Nous pensons que c'est la dernière fois que M. Corbyn sera autorisé à la télévision",

Nous avons mis en ligne l'intégralité de l'interview sur nos chaînes Bitchute, Odysee et Telegram.

Piers Corbyn va apparemment souvent à l'encontre des dictateurs de la "science", comme l'indique sa page Wikipédia :

Piers Richard Corbyn (né le 10 mars 1947) est un météorologue anglais, homme d'affaires, anti-vaxxer et théoricien du complot.

 

...Vêtements neufs empoisonnés :
les "marques" en profitent !

Michel DOGNA

C’est un lieu commun de dire que depuis près d’un siècle le gouvernement mondial des hyper riches traite de plus en plus violemment les populations - tels des nuisibles - par tous les moyens possibles. A commencer par la prétendue protection pasteurienne des vaccins, qui a été au cours des décennies responsable de millions de fragilisations ou d’handicaps à vie, ainsi que de multiples accidents infantiles mortels… qu’il n’est pas de bon ton de dénoncer bien qu’une quarantaine d’ouvrages - rien qu’en français - en aient établi la preuve statistique formelle !

Mais depuis la guerre de 39/45, la mode américaine irresponsable du rendement à-tout-prix a envahi l’Europe et le reste du monde, violant par un empoisonnement chimique artificiel les équilibres naturels de la vie au niveau végétal, animal, puis humain qui est au bout d’une chaine alimentaire malade. Cet empoisonnement industriel agro-alimentaire à grande échelle, en dépit de multiples scandales récurrents (additifs toxiques ou cancérigènes, perturbateurs endocriniens, métaux lourds, etc) est doublement rentable puisque qu’il nourrit l’industrie médico pharmaceutique, premier chiffre d’affaire mondial.

Mais ce n’est pas tout, on empoisonne volontairement l’eau (fluor, aluminium) et l’air (chemtrails, tiques infestées à la borrélia, moustiques porteurs d’Ebola…), les ondes radio WIFI, compteurs Linky qui transforment les logements en gros fours micro-ondes, réseaux mortifères 4G et surtout 5G dont nous avons déjà abondamment parlé. Oui, nous sommes attaqués de partout et tant pis pour ceux qui ne se méfient pas ou n’ont pas les moyens de se protéger.

Une attaque inattendue

Alors il reste un créneau dont peu de gens se méfient, qui est celui des vêtements neufs et chaussures sports neuves des grandes marques, qui sont imprégnés de dangereux produits capables de diffuser à travers la peau entrainant des mystérieux problèmes de santé plus ou moins graves.
Ces produits sont :

  • Le Chlore,
  • Les Composés perfluorés (PFC),
  • Le Formaldéhyde,
  • Des Métaux lourds,
  • Des Nano-matériaux,
  • Le Nonylphénol éthoxylé,
  • Des Perturbateurs endoctriniens,
  • Des Phtalates,
  • Des Polybromodiphényléthers.

Quels sont les risques ?

  • Les polybromodiphényléthers (PBDE) agissent sur la tension artérielle, altèrent la mémoire et handicapent l’apprentissage même à des doses minimes. Au contact de la peau, elles pénètrent dans l’organisme, et même celui des fœtus des femmes enceintes, puisqu’on en retrouve dans des cordons ombilicaux des bébés.
     
  • Les composés fluorés (PFC) sont des perturbateurs endocriniens. Ils provoquent entre autres des problèmes d’infertilité et favorisent le développement des cancers.
     
  • Le formaldéhyde (pour la fixation des colorants) est une substance cancérogène avérée pour l’homme et signalée par le centre international de recherche sur le cancer. Le formaldéhyde provoque aussi des irritations aux yeux et affecte les voies respiratoires. Il est allergisant et favorise le terrain asthmatique.
     
  • Le nonylphénol éthoxylé qui est aussi un perturbateur endocrinien.

Vérifiez les étiquettes

Bien qu’il y ait une loi sur l’étiquetage des textiles qui stipule que la composition du tissu doit indiquer le nom et le pourcentage des différentes fibres textiles présentes dans le vêtement, il n’y a aucune obligation légale à noter les procédés de traitement, donc impossible d’avoir des informations sur les ajouts. Par ailleurs, les fibres représentant moins de 15% de la composition du produit peuvent être désignées par les termes "autres fibres", (ce qui est un manque flagrant de transparence !).

NOTA : Sachez qu’il existe en revanche des labels écologiques vous permettant d’acheter des vêtements certifiés "non ou peu traités".

Argumentation des traitements des tissus

Ce que l’on vous dit, (mais est-ce vrai ?) c’est :

  • Pour donner de la tenue au tissu et le rendre infroissable,
  • Pour rendre le tissu résistant et hydrofuge,
  • Pour faciliter le nettoyage et le repassage.

Ce que l’on ne vous dit pas : 

c’est que les vêtements non traités ont un gros avantage que n’ont pas les vêtements traités : celui de ne pas polluer votre corps  en particulier :

  • ils absorbent mieux voire totalement la transpiration,
  • ils régulent mieux voire parfaitement la température,
  • ils protègent mieux voire très bien des odeurs de transpiration.

Attention pour les bébés
Il convient de redoubler d’attention pour les bébés, non seulement pour les vêtements mais aussi et surtout aux peluches, qu’on leur offre innocemment et qui peuvent aussi être empoisonnées par des traitements chimiques.

LE BOYCOTT DES GRANDES MARQUES :
       Meilleur moyen pour éviter l’empoisonnement vestimentaire !

Je ne peux pas citer toutes les marques mainstream non éthiques dont il faut se méfier mais tout le monde connait par exemple : Nike, Adidas, Puma, Zara ou aussi Louis Vuitton et Lacoste.
Ados, ne vous laissez pas hypnotiser par les magnifiques tenues de gala portées par des chanteurs ou des vedettes du show biz qui servent d’affiches publicitaires pour les grandes marques de vêtements, car il est fort à parier que les tissus utilisés pour eux sont sains.

Achetez des vêtements écologiques, non, traités, Bio

Le marché de marques de vêtement alternatif, tout en étant "moderne" et biologique a augmenté ces dernières années. En tapant des mots clefs comme "vêtement bio" ou le type de vêtement bio qui vous intéresse le plus sur internet, vous trouverez de nombreuses boutiques adéquates. Voyez aussi s’il existe des boutiques de vêtement bio dans votre ville même. 
Il faut privilégier les vêtements labellisés par des organismes indépendants et fiables tel que le label Oeko-Tex 100 qui limite les substances nocives dans les textiles.

Toujours laver les habits neufs avant de les porter

Concernant les vêtements traités, ne vous faites pas d’illusion, les poisons étant bien incrustés, un seul lavage n’éliminera pas tout. Si le vêtement dégorge au premier trempage, il faut le laisser tremper et le relaver à la machine ou à la main (avec des gants) jusqu’à ce qu’il ne dégorge plus de couleurs. Mais retenez que bio ou non, tout vêtement neuf doit toujours être lavé au moins une fois avant son utilisation.

Et les chaussures de sport chic de marque ?

Je ne pense pas que les chaussettes soient une protection sûre car la sueur des pieds est un excellent facteur de transmission des poisons, sachant de plus que les pieds sont des sites privilégiés d’échanges et d’absorption phyto-aromatiques lorsqu’on marche pieds nus dans la nature.
Exemple : des expérimentations ont montré qu’il ne faut que deux minutes pour qu’un peu d’huile essentielle de lavande placée sous un pied soit transmis dans les surrénales.
Enfin, on n’envisage pas bien le fait de mettre une paire de Nike payée bien chère dans la machine à laver !!!…

 

Le nouvel ordre mondial

Stop World Control

Il ne fait aucun doute que le nouvel ordre mondial criminel qui s'établit tout autour de nous s'effondrera sur la tête de ceux qui l'ont construit.

Le plan

Il existe des principes universels, éternels et inébranlables dans notre monde, qui ne peuvent être changés - jamais. L'un de ces principes intemporels est très simple :

La force de tout bâtiment est sa fondation. Un bâtiment avec une mauvaise fondation s'effondrera toujours sous la pression.

Le Nouvel Ordre Mondial est comme un bâtiment massif, qui est érigé dans le monde entier. C'est la plus grande construction jamais réalisée. Le voir peut être intimidant, car il est si énorme et implique tous les gouvernements du monde, collaborant à l'érection de ce géant Nouvel Ordre Mondial d'une tyrannie sans précédent. Être témoin de ce système massif partout dans le monde est très effrayant pour beaucoup de gens. Mais il y a une merveilleuse nouvelle…

La fondation de ce nouvel ordre mondial est aussi fragile et bancale que possible, ce qui signifie qu'elle s'effondrera sûrement. Car, quel est son fondement ? Le canular le plus exposé de tous les temps : C0VID !

Des centaines de millions de personnes dans le monde - parmi lesquelles se trouvent les plus intelligents, les plus courageux, les plus créatifs et les plus attentionnés de toute l'humanité - sont pleinement conscientes que C0VID est une opération criminelle.

Des preuves abondantes que cela a été planifié peuvent être vues dans ce rapport de preuves détaillé : https://www.stopworldcontrol.com/proof

D'innombrables avocats, journalistes, scientifiques, policiers, bons politiciens, médecins, infirmières et bien d'autres personnes courageuses et éduquées savent tous que C0VID est un plan directeur criminel.

De plus en plus de preuves sont révélées chaque jour, de plus en plus de dénonciateurs se manifestent, de plus en plus de gens voient que le C0VID est un crime organisé contre l'humanité.

Notre WorldFreedomDirectory montre plus de 650 organisations différentes dans le monde entier, qui savent qu'il s'agit d'une arnaque et se battent pour l'exposer. Et tout cela n'est que le début d'un réveil mondial aux proportions incompréhensibles.

C'est une bonne nouvelle pour nous tous, car si nous voyons que ce canular massif est exposé comme rien n'a jamais été exposé auparavant dans toute l'histoire, et nous savons que ce mensonge exposé est le fondement même du Nouvel Ordre Mondial, alors nous pouvons être assurés que le NWO s'effondrera.