BLOG 17 de Tal SCHALLER

CHERS AMIS,

Ne manquez pas d’aller voir le site www.verite-covid19 et la dernière vidéo « Toute la vérité : 30 ans d’histoire de covid19 » qui montre de façon irréfutable la responsabilité de l’Institut Pasteur dans ce plan diabolique de génocide planétaire !

Vous y verrez aussi la vidéo que j’ai faite avec Frédéric Chaumont sur « La chute de l’empire vaccinal ».

FAITES CIRCULER LES INFOS DE CE SITE , C’EST VITAL POUR METTRE FIN A L’IGNORANCE DE NOS CONCITOYENS SUR CE QUI SE PASSE VRAIMENT …

NOUS NE SOMMES PAS EN GUERRE CONTRE UN VIRUS MAIS CONTRE LA FOLIE DE NOS DIRIGEANTS QUI OBEISSENT AUX ORDRES DU NOUVEL ODRE MONDIAL !

A ce propos je suis heureux d’annoncer que mon livre Vaccins un génocide planétaire ? vient d’être réédité par Marco Pietteur, cet éditeur belge dont je salue le courage puisqu’il ose publier des livres sur des sujets brûlants depuis de nombreuses années. La nouvelle édition est publiée sous le titre Vaccins, un génocide planétaire. Nouvelle édition Covid19

Vous pouvez constater que le point d’interrogation a disparu dans le titre ! Comme quoi la question que je posais il y a quelques années est devenu une certitude : oui les vaccins ont pour but de supprimer des millions d’êtres humains et ils sont l’instrument de Bill Gates et de ses amis psychopathes pour contrôler toute l’humanité.

Le site

MoneyRang News – YouTube est plein de trésors. Voici  un extrait d’une vidéo de Jean Jacques Crévecoeur :

« Je rappelle que LE PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA MÉDECINE C’EST D’OBTENIR LE CONSENTEMENT LIBRE ET ÉCLAIRÉ, ÇA VEUT DIRE QU’ON LEUR A DONNÉ TOUTES LES INFORMATIONS. Comme il n’y a aucune liberté et comme il n’y a aucune aucun éclairage de la part du système de santé, c’est clair que vous allez accepter votre injection de cyanure. C’était un exemple, évidemment, c’est une analogie, mais si je reviens à la vaccination, moi je suis un anti-vaccin parce que j’ai étudié suffisamment la question pour vous affirmer en vous regardant dans les yeux que les vaccins, aucun vaccin ne fonctionne, aucun vaccin n’a jamais été utile, et aucun vaccin n’est sans danger.  C’est à dire qu’il y a un danger et il y a des effets secondaires pour tous les vaccins. Alors il y a des effets secondaires qui sont spectaculaires parce qu’ils apparaissent dans les jours, dans les heures, dans les semaines ou dans les mois qui suivent. Il y a des effets secondaires qui sont totalement pernicieux, qui sont ce qu’on appelle le déplacement ou le remplacement épidémiologique qui fait que, effectivement, vous ne faites plus la maladie contre laquelle vous avez été vacciné mais quelques années plus tard vous contractez une maladie qui est beaucoup plus grave. Alors on va vous vacciner contre cette maladie plus grave et vous avez développé une maladie encore beaucoup plus grave mais peut-être dix ans plus tard, ce qui fait que plus on vaccine une population plus l’état de santé de la population se dégrade. C’est la raison pour laquelle, pour des raisons humanitaires, pour des raisons de respect de l’intégrité physique des êtres humains, que je suis et je resterai un anti-vaccins farouche et que n’importe quel médecin vienne me démontrer que les vaccins ont servi à quoi que ce soit dans l’histoire de la médecine et je peux lui faire la démonstration qu’aucun vaccin n’a jamais apporté quelque chose de bon à l’humanité. J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à tenir cette position. » 

NB de TAL ; Quelle sagesse !! Tous les jeudi à 20h nous proposons L’INFO EN QUESTION qui, depuis déjà 18 semaines, vous apporte ce que les medias cachent avec soin !

(Voir sur youtube tal schaller)

Citation de Martin Luther King :

«La lâcheté demande:« Est-ce sûr? L’opportunisme demande ;«est-ce diplomatique? La vanité entre et demande «est-ce populaire? Mais la conscience demande seulement «est-ce vrai? » et il arrive un moment où vous devez prendre une position qui n’est ni sûre, ni diplomatique, ni populaire, mais que vous devez prendre parce que votre conscience vous dit qu’elle est juste.»

Remember the quote from Dr. Benjamin Rush, one of the signers of the Declaration of Independence: “Unless we put medical freedom into the Constitution, the time will come when medicine will organize into an undercover dictatorship.(A moins que nous ne mettions la liberté médicale dans la constitution, la médecine se transformera en une dictature sournoise)

Constitution du 24 juin 1793 (France)

Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Le masque est le symbole universel bien connu, de la " servitude" plus ou moins volontaire. En le portant, vous vous signalez au monde comme "soumis", ayant abdiqué votre personnalité, votre volonté, aux mains d'autrui. Puisqu'on sait qu'il ne sert à rien, sinon à ce que vous preniez le risque de tomber plus sûrement malade, car c'est un vrai "nid à microbes"!

Voir aussi : https://respir.ch/blog/vu-du-cote-anatomie-physiologie-mefaits-du-masque/

 

Youtube : Marcel sur le reconfinement, la colère et nos résistants

Excellent ! Le peuple français doit se révolter !

 

Youtube : VOSTFR : Discour de Robert F Kennedy Jr à la Conférence Children's Health - Berlin 28 Août 2020

Les autorités mentent et leur « science » n’est que contrôle des peuples !

Objet: Une étude réalisée sur 39 pays indique que la mortalité Covid-19 et le taux de vaccination contre la grippe sont statistiquement associés.

 https://www.researchgate.net/publication/344270570_Positive_association_between_COVID-19_deaths_and_influenza_vaccination_rates_in_elderly_people_worldwide

Youtube :TESTS : Canalisation de Monique MATHIEU

Les tests sont très dangereux et totalement inutiles. Evitez-les à tout prix

https://www.youtube.com/watch?v=KLRCioDDBCA&ab_channel=%C3%89tapesNouvelleTerre

Youtube : Le chemin spirituel vers la Nouvelle Terre – Lilou Macé interroge Monique Mathieu et Serge Boutboul sur l’époque actuelle…Sortir de la peur est vraiment essentiel  pour devenir rayonnant !

LORSQUE les CHIRURGIENS, lors des OPÉRATIONS, ne PORTENT PAS de MASQUE...

Lorsque les chirurgiens, lors des opérations,
ne portent pas de masque...

"Au lieu de reconnaître les dommages causés par les ondes radiola société se déchire en instituant des mesures qui ne protègent personne et qui, au contraire, rendent les gens malades et les tuent. Je ne mentionnerai ici qu'une seule de ces mesures: les masques.

Ayant fait des études de médecine, j'ai été choqué lorsque j'ai lu l'étude de Neil Orr, publiée en 1981 dans les Annales du Collège royal des chirurgiens d'Angleterre. Le Dr Orr était chirurgien à l'unité chirurgicale de Severalls à Colchester. Et pendant six mois, de mars à août 1980, les chirurgiens et le personnel de cette unité ont décidé de voir ce qui se passerait s'ils ne portaient pas de masque pendant les opérationsIls n'ont porté aucun masque pendant six mois et ont comparé le taux d'infection des plaies chirurgicales de mars à août 1980 au taux d'infection des plaies de mars à août des quatre années précédentes.

Et ils ont découvert, à leur grand étonnement, que lorsque personne ne portait de masque pendant les opérations, le taux d'infection des plaies était inférieur de moitié à ce qu'il était lorsque tout le monde portait un masque. Leur conclusion: "Il semblerait qu'une contamination minimale puisse être obtenue au mieux en ne portant pas de masque du tout" et que le port d'un masque lors d'une opération chirurgicale "est une procédure standard qui pourrait être abandonnée".

J'ai tellement été étonné que j'ai parcouru la littérature médicale, sûr que c'était un coup de chance et que les nouvelles études doivent montrer l'utilité des masques pour prévenir la propagation des maladies. Mais, à ma grande surprise, la littérature médicale des quarante-cinq dernières années est cohérente: les masques sont inutiles pour prévenir la propagation des maladies et, au contraire, sont des objets insalubres, qui propagent eux-mêmes des bactéries et des virus.

En 1975, Ritter et al. ont constaté que "le port d'un masque chirurgical n'avait aucun effet sur la contamination environnementale globale de la salle d'opération".

Ha'eri et Wiley, en 1980, ont appliqué des microsphères d'albumine humaine à l'intérieur de masques chirurgicaux au cours de 20 opérations. À la fin de chaque opération, les lavages de plaies étaient examinés au microscope. "La contamination de la plaie par des particules a été démontrée dans toutes les expériences."

Laslett et Sabin, en 1989, ont découvert que les capuchons et les masques ne sont pas nécessaires lors du cathétérisme cardiaque"Aucune infection n'a été trouvée chez aucun patient, qu'un capuchon ou un masque ait été utilisé", ont-ils écrit. Sjøl et Kelbaek sont arrivés à la même conclusion en 2002.

Dans l'étude de Tunevall de 1991, une équipe de chirurgie générale n'a porté aucun masque pendant deux ans dans la moitié de ses opérationsAprès 1 537 opérations réalisées avec des masques, le taux d'infection des plaies était de 4,7 %, tandis qu'après 1 551 opérations réalisées sans masque, le taux d'infection des plaies n'était que de 3,5 %.

Une étude réalisée par Skinner et Sutton en 2001 a conclu que "les preuves en faveur de l'arrêt de l'utilisation des masques chirurgicaux semblent plus solides que les preuves disponibles pour soutenir leur utilisation continue".

En 2001, Lahme et al. ont écrit que "Les masques chirurgicaux portés par les patients lors d'une anesthésie régionale n'ont pas réduit la concentration de bactéries aéroportées sur le champ opératoire dans notre étude. Ils sont donc inutiles".

En 2001, Figueiredo et al. ont rapporté qu'en cinq ans de dialyse péritonéale sans masque, les taux de péritonite dans leur unité n'étaient pas différents de ceux des hôpitaux où les masques étaient portés.

Bahli a effectué une revue systématique de la littérature en 2009 et a constaté que "aucune différence significative dans l'incidence de l'infection des plaies postopératoires n'a été observée entre les groupes portant des masques et les groupes opérés sans masque".

Les chirurgiens de l'Institut Karolinska en Suède, reconnaissant le manque de preuves en faveur du port de masques, ont cessé de les exiger en 2010 pour les anesthésiologistes et autres personnels non masqués en salle d'opération. "Notre décision de ne plus exiger de masques chirurgicaux de routine pour le personnel non opéré est une entorse à la pratique courante. Mais les preuves à l'appui de cette pratique n'existent pas", a écrit le Dr Eva Sellden.

En 2010, Webster et al. ont fait état de chirurgies obstétriques, gynécologiques, générales, orthopédiques, mammaires et urologiques pratiquées sur 827 patients. Tout le personnel non gynécologue portait un masque dans la moitié des opérations, et aucun des membres du personnel non gynécologue ne portait de masque dans la moitié des opérations. Des infections du site opératoire sont survenues dans 11,5 % des cas pour le groupe "Masques" et dans seulement 9 % des cas pour le groupe "Sans masque".

Lipp et Edwards ont passé en revue la littérature chirurgicale en 2014 et n'ont trouvé "aucune différence statistiquement significative dans les taux d'infection entre le groupe masqué et le groupe non masqué dans aucun des essais". Vincent et Edwards ont mis à jour cette revue en 2016 et la conclusion est la même.

Carøe, dans une revue de 2014 basée sur quatre études et 6 006 patients, a écrit qu'"aucune des quatre études n'a trouvé de différence dans le nombre d'infections postopératoires, que vous ayez utilisé un masque chirurgical ou non".

Salassa et Swiontkowski, en 2014, ont étudié la nécessité des blouses, des masques et des couvre-chefs dans la salle d'opération et ont conclu que "rien ne prouve que ces mesures réduisent la prévalence des infections du site chirurgical".

Da Zhou et al, en examinant la littérature en 2015, ont conclu qu'"il y a un manque de preuves substantielles pour soutenir les allégations selon lesquelles les masques protègent soit le patient soit le chirurgien de la contamination infectieuse".

En Chine, les écoles interdisent désormais aux étudiants de porter des masques pendant l'exercice physique. Pourquoi? Parce que cela les tuait. Il les privait d'oxygène et les tuait. Au moins trois enfants sont morts pendant les cours d'éducation physique, dont deux en courant sur la piste de leur école, alors qu'ils portaient un masque. Et un homme de 26 ans a souffert d'un collapsus pulmonaire après avoir couru deux miles et demi en portant un masque.

L'obligation de porter un masque n'a fait baisser le taux de mortalité nulle part. Les 20 États américains qui n'ont jamais ordonné aux gens de porter un masque à l'intérieur et à l'extérieur ont des taux de mortalité COVID-19 nettement inférieurs à ceux des 30 États qui ont rendu le port du masque obligatoire. La plupart des États sans masque ont un taux de mortalité COVID-19 inférieur à 20 pour 100 000 habitants, et aucun n'a un taux de mortalité supérieur à 55. Les 13 États qui ont un taux de mortalité supérieur à 55 sont des États qui ont imposé le port de masques dans tous les lieux publics. Il ne les a pas protégés.

Références scientifiques de certaines des études mentionnées dans l'article ci-dessus, recherchées et trouvées, notamment sur le site scientifique bien connu "Pubmed", par des lecteurs commentateurs coopératifs (merci à eux!):

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/1853618/

12160.info/m/blogpost

jdfor2020.com/…/1981-surgeons-m…

Voici, par exemple, la traduction française du résumé de l'une d'entre elles:

"Il n'a jamais été démontré que le port d'un masque chirurgical diminue les infections postopératoires des plaies.

Au contraire, une diminution de 50 % a été signalée après l'omission des masques faciaux.

La présente étude a été conçue pour révéler toute différence de 30 % ou plus dans les taux d'infection des plaies en chirurgie générale, que l'on utilise ou non des masques faciaux. Pendant 115 semaines, un total de 3 088 patients ont été inclus dans l'étude. Les semaines ont été désignées comme "masquées" ou "démasquées" selon une liste aléatoire. Après 1 537 opérations réalisées avec des masques faciaux, 73 (4,7 %) infections de plaies ont été enregistrées et, après 1 551 opérations réalisées sans masque facial, 55 (3,5 %) infections sont apparues. Cette différence n'était pas statistiquement significative (p supérieur à 0,05) et les espèces bactériennes cultivées à partir des infections de plaies ne différaient en aucune façon, ce qui aurait étayé le fait que la différence numérique était une différence statistiquement "manquée".

Ces résultats indiquent que l'utilisation de masques faciaux pourrait être reconsidérée. Les masques peuvent être utilisés pour protéger l'équipe opératoire des gouttes de sang infectées et des infections transmises par l'air, mais il n'a pas été prouvé qu'ils protègent le patient opéré par une équipe saine."

Ceux qui veulent faire leurs propres recherches et vérifications (ce qui est, naturellement, très bien et ne peut qu'être encouragé!) pourront aisément le faire à l'aide des indications déjà fournies...

La conclusion est, d'ores et déjà, toutefois, simple et évidente: Si, en milieu hospitalier, il n'est pas prouvé (et même, au contraire!) que le port du masque protège le patient vis-à-vis des infections bactériennes, combien de fois est-il plus évident encore que, dans la population générale en bonne santé - et en particulier à l'air libre! - le masque n'offre absolument aucune protection!!! Tout au contraire, les masques sont des nids à microbes!

Tout le reste n'est pas de la science, mais juste de la croyance et de la politique!!!

Voire de la dictature!

Source : laveritesansmasque.blogspot.com

GRAND REQUISITOIRE COVID

Voici en 20 pages le tableau général de l’affaire Covid présenté par un grand collectif de sommités médicales qui dénoncent l’immense arnaque des mesures arbitraires malveillantes imposées à partir d’une dictature ennemie de l’humanité

La dernière version de ce document se trouve ici : https://cutt.ly/UfCWJPd

“Fichier” -> “Télécharger” ou “Imprimer” dans le menu en haut à gauche de la fenêtre.

Tout ce qui suit est factuel et sourcé de façon systématique. Autant que faire se peut, nous reprenons les propos de médecins et d’experts relayés par des grands médias.

NB DE TAL : ce rapport est excellent, très complet et détaillé ! Un document de référence pour montrer la folie de la dictature actuelle

 

Vandana Shiva: Implications sinistres du brevet n ° 060606 de Bill Gates

 par Edward Morgan

prepare for change

B y  Ann Kreilkamp,

Cet article, lui-même un extrait du dernier livre de Shiva,  Uneness vs the 1%: Shattering Illusions, Seeding Freedom,  doit être absorbé dans son intégralité pour que nous puissions même commencer à comprendre comment le mondialiste Bill Gates a capturé la scission encore inconsciemment accélérée entre l'esprit. et le corps (y compris le corps de la Terre et toutes ses créatures), initié philosophiquement par Descartes au XVIIe siècle, accéléré depuis par le matérialisme mécaniste, l'industrialisation, l'anthropocentrisme, la cupidité, le capitalisme prédateur et le colonialisme, et se rapprochant désormais de sa singularité: le prise de contrôle complète du corps / esprit humain, pour que les «données» soient «minées».

Notez que ce brevet n ° 060606 a été accordé à Microsoft le 26 mars 2020, alors que la plandémie s'intensifiait. Horaire! Et rappelez-vous que 666 se trouve être le  Nombre de la Bête , comme mentionné dans le Nouveau Testament, Livre d'Apocalypse 13:18.

En mars 2015, Bill Gates a montré une image du coronavirus lors d'une conférence TED et a déclaré au public que c'était à quoi ressemblerait la plus grande catastrophe de notre temps. La vraie menace pour la vie, a-t-il dit, ne sont « pas des missiles, mais des microbes ». Lorsque la pandémie de coronavirus a balayé la terre comme un tsunami cinq ans plus tard, il a relancé le langage de la guerre, décrivant la pandémie comme `` une guerre mondiale ''.

«La pandémie de coronavirus oppose toute l'humanité au virus», a-t-il déclaré.

En fait, la pandémie n'est pas une guerre. La pandémie est une  conséquence  de la guerre. Une guerre contre la vie. L'esprit mécanique lié à la machine à sous de l'extraction a créé l'illusion de l'homme comme séparé de la nature et de la nature comme matière première morte et inerte à exploiter. Mais, en fait, nous faisons partie du biome. Et nous faisons partie du virome. Le biome et le virome, c'est nous. Lorsque nous faisons la guerre à la biodiversité de nos forêts, de nos fermes et de nos tripes, nous nous faisons la guerre.

L'urgence sanitaire du  coronavirus  est inséparable de l'urgence sanitaire d'extinction, de l'urgence sanitaire de la perte de biodiversité et de l'urgence sanitaire de la crise climatique. Toutes ces urgences sont enracinées dans une vision du monde mécaniste, militariste et anthropocentrique qui considère les humains comme séparés - et supérieurs aux - autres êtres. Des êtres que nous pouvons posséder, manipuler et contrôler. Toutes ces urgences sont enracinées dans un modèle économique basé sur l'illusion d'une croissance illimitée et d'une cupidité illimitée, qui violent les frontières planétaires et détruisent l'intégrité des écosystèmes et des espèces individuelles.

De nouvelles maladies surviennent parce qu'une agriculture mondialisée, industrialisée et inefficace envahit les habitats, détruit les écosystèmes et manipule les animaux, les plantes et d'autres organismes sans respecter leur intégrité ou leur santé. Nous sommes liés dans le monde entier par la propagation de maladies comme le coronavirus parce que nous avons envahi les maisons d'autres espèces, manipulé des plantes et des animaux à des fins commerciales et cupides, et cultivé des monocultures. Alors que nous coupons les forêts à blanc, alors que nous transformons les fermes en monocultures industrielles qui produisent des produits toxiques et vides du point de vue nutritionnel, alors que notre alimentation se dégrade par la transformation industrielle avec des produits chimiques synthétiques et  le génie génétique, et alors que nous perpétuons l'illusion que la terre et la vie sont des matières premières à exploiter à des fins lucratives, nous nous connectons effectivement. Mais au lieu de nous connecter sur un continuum de santé en protégeant la biodiversité, l'intégrité et l'auto-organisation de tous les êtres vivants, y compris les humains, nous sommes connectés par la maladie.

Selon l'Organisation internationale du travail , `` 1,6 milliard de travailleurs de l'économie informelle (représentant les plus vulnérables sur le marché du travail), sur un total mondial de deux milliards et une main-d'œuvre mondiale de 3,3 milliards, ont subi des dommages considérables à leur capacité à gagner vivant. Cela est dû aux mesures de verrouillage et / ou au fait qu'ils travaillent dans les secteurs les plus durement touchés. Selon le Programme alimentaire mondial,  un quart de milliard de personnes supplémentaires seront poussées à la faim et 300 000 pourraient mourir chaque jour . Ce sont aussi des pandémies qui tuent des gens. Tuer ne peut pas être une prescription pour sauver des vies.

La santé concerne la vie et les systèmes vivants. Il n'y a pas de «vie» dans le paradigme de la santé que Bill Gates et ses semblables promeuvent et imposent au monde entier. Gates a créé des alliances mondiales pour imposer une analyse descendante et des prescriptions pour les problèmes de santé. Il donne de l'argent pour définir les problèmes, puis il utilise son influence et son argent pour imposer les solutions. Et dans le processus, il s'enrichit. Son «financement» aboutit à un effacement de la démocratie et de la biodiversité, de la nature et de la culture. Sa «philanthropie» n'est pas seulement du philanthrocapitalisme. C'est du philanthro-impérialisme.

La pandémie de coronavirus et le verrouillage ont révélé encore plus clairement comment nous sommes réduits à des objets à contrôler, avec notre corps et notre esprit comme les nouvelles colonies à envahir. Les empires créent des colonies, les colonies renferment les biens communs des communautés autochtones vivantes et les transforment en sources de matières premières à extraire à des fins lucratives. Cette logique linéaire et extractive est incapable de voir les relations intimes qui soutiennent la vie dans le monde naturel. Il est aveugle à la diversité, aux cycles de renouveau, aux valeurs de don et de partage, ainsi qu'au pouvoir et au potentiel de l'auto-organisation et de la mutualité. Il est aveugle au gaspillage qu'il crée et à la violence qu'il déchaîne. Le verrouillage prolongé du coronavirus a été une expérience de laboratoire pour un avenir sans humanité.

Le 26 mars 2020, au plus fort de la pandémie de coronavirus et au milieu du verrouillage, Microsoft a obtenu un brevet de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). Le brevet WO 060606 déclare que «l'activité du corps humain associée à une tâche fournie à un utilisateur peut être utilisée dans un processus d'extraction d'un système de crypto-monnaie…».

L'activité corporelle que Microsoft souhaite exploiter comprend les radiations émises par le corps humain, les activités cérébrales, la circulation des fluides corporels, la circulation sanguine, l'activité des organes, les mouvements corporels tels que les mouvements oculaires, les mouvements faciaux et les mouvements musculaires, ainsi que tout autre activités qui peuvent être détectées et représentées par des images, des ondes, des signaux, des textes, des nombres, des degrés ou toute autre information ou donnée.

Le brevet est une revendication de propriété intellectuelle sur notre corps et notre esprit. Dans le colonialisme, les colonisateurs s’attribuent le droit de prendre les terres et les ressources des peuples autochtones, d’éteindre leurs cultures et leur souveraineté et, dans les cas extrêmes, de les exterminer. Le brevet WO 060606 est une déclaration de Microsoft selon laquelle notre corps et notre esprit sont ses nouvelles colonies. Nous sommes des mines de «matières premières» - les données extraites de notre corps. Plutôt que des êtres souverains, spirituels, conscients et intelligents prenant des décisions et des choix avec sagesse et valeurs éthiques concernant les impacts de nos actions sur le monde naturel et social dont nous faisons partie et auquel nous sommes inextricablement liés, nous sommes des `` utilisateurs ». Un «utilisateur» est un consommateur sans choix dans l'empire numérique.

Mais ce n'est pas la totalité de la vision de Gates. En fait, il est encore plus sinistre de coloniser les esprits, les corps et les esprits de nos enfants avant même qu'ils n'aient l'occasion de comprendre à quoi ressemblent la liberté et la souveraineté, en commençant par les plus vulnérables.

En mai 2020, le gouverneur Andrew Cuomo de New York a annoncé un partenariat avec la Fondation Gates pour «réinventer l'éducation». Cuomo a qualifié Gates de visionnaire et a soutenu que la pandémie a créé «un moment de l'histoire où nous pouvons réellement incorporer et faire progresser les idées [de Gates]… tous ces bâtiments, toutes ces salles de classe physiques - pourquoi avec toute la technologie dont vous disposez?

En fait, Gates tente de démanteler le système d'éducation publique des États-Unis depuis deux décennies. Pour lui, les étudiants sont des mines de données. C'est pourquoi les indicateurs qu'il préconise sont la fréquentation, l'inscription à l'université et les scores à un test de mathématiques et de lecture, car ils peuvent être facilement quantifiés et exploités. En réinventant l'éducation, les enfants seront suivis grâce à des systèmes de surveillance pour vérifier s'ils sont attentifs alors qu'ils sont obligés de suivre des cours à distance, seuls à la maison. La dystopie est celle où les enfants ne retournent jamais à l'école, n'ont pas la chance de jouer, n'ont pas d'amis. C'est un monde sans société, sans relations, sans amour et sans amitié.

Alors que je regarde vers l'avenir dans un monde de portes et de barons de la technologie, je vois une humanité qui est davantage polarisée en un grand nombre de personnes `` jetables '' qui n'ont pas leur place dans le nouvel Empire. Ceux qui sont inclus dans le nouvel Empire ne seront guère plus que des esclaves numériques.

Ou, nous pouvons résister. Nous pouvons semer un autre avenir, approfondir nos démocraties, récupérer nos biens communs, régénérer la terre en tant que membres vivants d'une famille d'une seule terre, riche de notre diversité et de notre liberté, un dans notre unité et notre interdépendance. C'est un avenir plus sain. C'est un pour quoi nous devons nous battre. Nous devons le revendiquer.

Nous sommes au bord d'un précipice d'extinction. Laisserons-nous s'éteindre notre humanité en tant qu'êtres vivants, conscients, intelligents et autonomes par une machine avide qui ne connaît pas de limites et qui est incapable de rompre sa colonisation et sa destruction? Ou allons-nous arrêter la machine et défendre notre humanité, notre liberté et notre autonomie pour protéger la vie sur terre?

Ce qui précède est extrait du livre de Vandana Shiva  Uneness vs the 1%: Shattering Illusions, Seeding Freedom  (Chelsea Green Publishing, août 2020) et est réimprimé avec l'autorisation de l'éditeur.

 

2021: L'année du vaccin le plus meurtrier

PREPARE FOR CHANGE

De Gary Barnett:

«Il existe de nombreuses preuves pour prouver que la vaccination des enfants fait plus de mal que de bien.» «Il n'y a aucune preuve qu'un vaccin antigrippal développé à ce jour soit efficace pour prévenir ou atténuer toute attaque grippale. Les producteurs de ces vaccins savent qu'ils ne valent rien, mais ils continuent de les vendre, de toute façon.

Dr J. Anthony Morris, ancien directeur du contrôle des vaccins et virologue de recherche, FDA américaine

Dans ce pays, la vaccination de masse des enfants à des niveaux volumineux n'est rien de moins qu'une maltraitance totale ou pire. En outre, vacciner les anciens en introduisant des virus toxiques par des vaccins qui contiennent également des adjuvants toxiques et dangereux altérant le cerveau, est certes criminel, mais frôle également le concept de meurtre prémédité. C'est l'essence même de l'industrie des vaccins qui est contrôlée par les organisations mondiales de la santé, les fondations eugéniques et les géants pharmaceutiques; tous liés au gouvernement pour le financement et la promotion par la propagande de la fausse efficacité de la vaccination de masse. Ce n'est rien de plus qu'un effort générant des bénéfices de plusieurs milliards de dollars par des partenariats d'entreprises et de gouvernements très peu scrupuleux et pervers qui cherchent à gagner du pouvoir.

Il y a aussi beaucoup plus de tromperie évidente ici. GAVI et l'OMS travaillent main dans la main, avec la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations ( CEPI ), et tentent de vacciner le monde à court terme en affirmant qu'un virus mortel appelé Covid-19 dévastera la planète. 

Les acteurs impliqués dans cette réinitialisation globale destinée à prendre le contrôle total de toutes les populations, travaillent tous ensemble en se faisant passer pour des ennemis. Il n'en est pas autrement dans la politique des partis, comme dans ce pays où les démocrates et les républicains sont pensés et prétendent être des ennemis mortels; tous deux recherchent continuellement les mêmes programmes. Ils veulent tous deux le pouvoir et le contrôle, mais ils veulent aussi des dépenses gouvernementales illimitées, l'impression d'argent, des soins de santé socialisés, le protectionnisme, le contrôle économique, les restrictions commerciales, la guerre, le contrôle géopolitique et la vaccination de masse obligatoire. Il s'agit d'un effort mondial dirigé par un système de pouvoir descendant dans lequel tous les dirigeants travaillent ensemble contre le peuple. C'est le modus operandi constant des dirigeants et des classes politiques,

Ce vaccin Covid, qui est probablement déjà sur les étagères et prêt à l'emploi, est un élément très clé de la reprise et de la réinitialisation mondiales. Je pense que c'est peut-être l'aspect le plus important du complot actuel, car s'il est largement accepté, il entraînera des maladies et des décès extrêmes dans le monde, provoquant une peur renouvelée et grave dans le monde entier. C'est exactement ce qui est nécessaire pour inciter les gens à accepter une concoction non testée et probablement fatale destinée à aider à accélérer l'avancée d'un système totalitaire et technocratiquement géré. De plus, il n'y a aucun moyen de savoir ce qui pourrait éventuellement être mis dans ce vaccin pour provoquer l'implantation d'une technologie altérant le gène chez des sujets humains. L'expérimentation sur des citoyens sans méfiance a toujours été un facteur de production et d'utilisation de la vaccination,

Je suis d'avis qu'il y aura une augmentation massive de l'isolement, de la quarantaine, du suivi et du traçage, des exigences de masque plus strictes, des verrouillages, des fermetures d'entreprises et des pratiques d'application de la loi beaucoup plus agressives, comme cela a été télégraphié dans des pays tels que l'Australie et la Nouvelle-Zélande. , La Chine et une grande partie de l'Europe ces derniers temps. Je pense que la période la plus dangereuse est directement à venir, et commencera probablement pour de bon dès octobre ou novembre de cette année, et s'aggravera continuellement tout au long des mois d'hiver et du reste de 2021.

L'effort de vaccination ira de l'avant, mais pour que cela soit accepté par une majorité, il faudra que les propagandistes qui contrôlent ce récit répandent beaucoup plus de peur. .

À ce stade, les gens de ce pays pensent que les choses se sont légèrement améliorées et qu'il y a une lumière à venir, mais ce n'est qu'une illusion. La plupart sont encore dans une situation désastreuse sur le plan économique ou psychologique et sont mûrs pour les abus de l'État. C'est juste le calme avant la tempête, car la deuxième phase qui a déjà été implantée dans l'esprit des gens va bientôt arriver à moins qu'un grand nombre d'Américains ne se réveillent.

 

Youtube : Malaria business : les laboratoires contre la médecine naturelle ?

Une excellente vidéo sur l’Artemisia qui montre, à Madagascar, les effets spectaculaires de cette plante magique qui met en déroute les plans de Bill Gates et de Big Pharma. L’histoire étonnante de Lucille Cornet-Vernet qui a créé la maison de l’artemisia (maison-artemisia.org)

 

Malaria business : gagner des centaines de milliards.
500.000 morts tous les ans pour rien, alors qu'un médicament gratuit existe, mais il est interdit par BIG-PHARMA.
-Lorsque les laboratoires pharmaceutiques s'arrogent le droit d'interdire des moyens de guérison simples et naturels, afin de promouvoir leurs intérêts pécuniaires au détriment des personnes malades.
 
Il font la même chose en ce moment avec la chloroquine qui guérit le covid en 1 semaine.

 

Covid-19 : L’oligarchie démasquée avec Florian Philippot – Le Samedi Politique

La crise sanitaire a agi comme un révélateur. Avec l’arrivée du Covid-19, les maux qui sommeillaient à bas bruit en France sont devenus criants. Au-delà de l’incompétence de ses dirigeants, le système mondialisé est apparu défaillant. La résilience de notre pays s’est évanouie en même temps que sa souveraineté. Les hôpitaux sont dépossédés, les anciens abandonnés. L’exemple le plus symbolique de cette crise sans précédent réside toujours dans les masques. Inutiles tant qu’introuvables, ils sont désormais obligatoires pour un peuple qui accepte docilement son nouveau confinement individuel. Englué dans une industrie démantelée, les conflits d’intérêts dénoncés par Didier Raoult, les pressions de l’OMS à la botte financière de Bill Gates ou de l’Union Européenne, le gouvernement français a montré et montre encore sa faillite. Une démonstration de faiblesse qui le pousse à avancer toujours plus loin dans les décisions liberticides en agitant les peurs à renfort de mensonges. Dans ce livre-synthèse "Covid-19 : L’oligarchie démasquée" (disponible ici : https://les-patriotes.fr/livre-loliga... ), Florian Philippot (ancien député européen et président des Patriotes) revient aux racines de cette crise dans un manifeste en forme de « Plus jamais ça » et propose des solutions pour sortir de l’impasse. Il plaide en faveur d’un rassemblement des patriotes et souverainistes pour sortir de l’engrenage Macron.

NON A LA DICTATURE

18:57 (il y a 4 minutes)

 

 

BONJOUR,
La loi d'obligation scolaire a été votée par une loi de Juillet 2019, applicable en 2021.  Ainsi on contrôlera tous les enfants ‌nés depuis la 1.1.2018 qui doivent subir l'obligation vaccinale mortifère de 11 vaccins .... Les enfants nés avant et non vaccinés du seul  DTP obligatoire alors,  qui a disparu du marché en juin 2008, sont actuellement pistés et renvoyés de l'école pour défaut de vaccination alors que la seule possibilité de répondre au DTP est de faire un DTPCoq avec valence Coq non obligatoire et renfermant aluminium neurotoxique (d'où risques d'effets collatéraux). Les recours en référé devant le tribunal administratif sont refoulés avec conseil de recours éventuel en cassation si parents pas d'accord. Il n'y a plus d'état de droit.
Les parents qui auront choisi un enseignement par correspondance (dont l'académie demande par écrit la preuve du suivi) ne pourront plus le faire d'après les dernières déclarations de Macron.

CETTE DICTATURE N'EST PLUS ACCEPTABLE. IL EST TEMPS DE SE REVOLTER.
Serge RADER

Regardez "Martine Wonner à l'Assemblée" sur YouTube

https://youtu.be/Hpk6PFtU2Tc

Magnifique !!!

 

Youtube : Appel à un recours judiciaire collectif contre les mesures anti-corona       

Les tests PCR et les masques sont en train de détruire l’économie et nous devons agir avec des recours collectifs (par exemple : dommages monétaires dûs au confinement)

 

Lettre recommandée ouverte à Madame la Première Ministre du gouvernement belge provisoire.

Marc Benit

Bilan catastrophique de la gestion de crise :
- plus haut taux de mortalité par habitant au monde ;
- Crime contre l'Humanité envers nos aînés ;
- démonstration incontestable par graphiques officiels SCIENSANO que les masques ne servent à rien ;
- démonstration par graphiques officiels SCIENSANO que l'épidémie est finie depuis des mois ;
- manque de transparence sur le vaccin génétique ARNm avec possible marquage des êtres humains (possible 2ème Crime contre l'Humanité) ;
- propagation d'informations mensongères anxiogènes des experts ;
- possible Haute Trahison pendant période de catastrophe naturelle en livrant la population de l'état souverain de Belgique à des mesures coercitives contestées dictées par des pouvoirs étrangers ;
- demande insistante de levée de toutes les mesures coercitives qui détruisent la vie sociale et économique de la Belgique pour raison de fin de l'épidémie !

Merci de partager sans modération par toute voie (Facebook, messages personnels, presse,...) afin d'informer la population belge de ce que les radios et télévisions officielles ne leur disent pas...

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10224301264179615&id=1244167795

Youtube : La plus grande diversion de la crise globale actuelle

 Mika DENISSOT

Vous rappelez vous du monde d’hier ? De l’ancien monde. Un monde où les enfants jouaient dans la rue. Un monde où nous étions libres de nous rencontrer de s’aimer, de faire la fête. Un monde où nous pouvions nous exprimer en toute liberté. Un monde où nous étions libres de faire des choix. Choisir comment nous voulions vivre. Comment nous voulions mourir. De la manière dont nous voulions nous soigner. Eh bien depuis le Covid , ce monde n’existe plus et ne reviendra plus. Ne croyez pas que ce soit les gouvernements qui ont pris le peuple en otage non. Eux aussi le sont … pris en otage. Et de plus en plus avec cette crise financière 2020 Nous entrons dans une nouvelle ère. Sous la base d’un virus inoffensif pour la plus grande majorité de la population mondiale, les entreprises privées et les multinationales prennent petit à petit le contrôle de notre monde, de notre économie, prennent le contrôle des états, et même du président Macron des décisions politiques, de nos impôts de nos comportements et de plus en plus : le contrôle sur nos vies. Dans cette vidéo nous allons regarder l’autre côté de cette pandémie. Les vrais enjeux derrière cette mascarade planétaire. Le plan admirablement orchestrer qui est mis en place pour construire un nouveau système.

NB de Tal : 26 milliardaires contrôlent les media et l’humanité. Pour eux le monde est un business. La pseudo-pandémie est une machination pour faire s’effondrer les classes moyennes. 99,7 % des gens ne sont pas malades, 0,0001 de morts du covid dans le monde ! Toutes les banques sont en faillite. On crée de la monnaie pour sauver les banques mais cet argent n’a plus aucune valeur. Les ploutocrates-technocrates veulent supprimer l’argent liquide. Mika montre comment ces « élites » ont su manipuler pour construire un nouveau monde, le leur ! La pandémie est un portail pour imposer un « nouvel ordre mondial ». Tout ce qui nous rend heureux est désormais interdit. Osez changer et vous libérer de tout ce qui vous entrave. Investissez dans des entreprises utiles et faites ce que vous aimez ! Le choix est là . laisser d’autres personnes décider de votre existence ou prendre votre vie en mains !

Youtube : Dr TOUBIANA : Dès qu'un indicateur n'est pas assez anxiogène, ils changent d'indicateur ! (Sud Radio)

Les chiffres quotidiens donnés par les media ne veulent rien dire !

La deuxième vague est une théorie non fondée ! Dans une épidémie de grippe, un nouveau virus peut apparaître mais ce n’est pas une « deuxième vague ». Actuellement, le niveau de léthalité est très très faible ! Une immunité collective s’est formée et nous protège.

Le confinement est une pure folie !

On  nous ment….   on nous ment !

CLAIR, NET & PRÉCIS : 99,7% des Français testés sont ni positifs ni malades ! Le chercheur épidémiologiste Laurent Toubiana explique sur Sud Radio pourquoi la situation n'est pas celle que l'on veut nous faire croire. Lire notre article complet pour tout comprendre de l'épidémie et de cette 2nde vague qui n'arrive toujours pas : www.nexus.fr/actualite/news/epidemie-terminee-toubiana/

 

Youtube :Bill Gates and the Population Control Grid

https://www.corbettreport.com/gates The takeover of public health that we have documented in How Bill Gates Monopolized Global Health and the remarkably brazen push to vaccinate everyone on the planet that we have documented in Bill Gates' Plan to Vaccinate the World was not, at base, about money. The unimaginable wealth that Gates has accrued is now being used to purchase something much more useful: control. Control not just of the global health bodies that can coordinate a worldwide vaccination program, or the governments that will mandate such an unprecedented campaign, but control over the global population itself.

 

YoutubeMesures Covid et démocratie en danger : Senta Depuydt et Robert Kennedy

Senta Depuydt, nouvelle président de la branche européenne de l'association Children's Health Defense ► https://childrenshealthdefense.eu/ de Robert Kennedy Jr explique à Jérémie Mercier ► http://www.jeremie-mercier.com/ son point de vue sur la situation actuelle en rapport avec la "crise Covid" et les menaces que cette situation fait planer sur la démocratie.

Avec clarté Senta montre l’agenda global du Nouvel ordre Mondial et comment la pandémie a été utilisée pour créer une dictature mondiale.

Note de Tal :Abonnez vous à la chaîne Youtube de Jérémie Mercier qui a été formé comme holothérapeute chez nous avant d’aller à l’Institut Hippocrate de West Palm Beach. Il est l’auteur de deux livres pleins d’humour et de gaieté, à découvrir sur son site : J’arrête de creuser ma tombe avec mes dents et Hygiène émotionnelle.

Youtube Trump prépare la fin de l'épidémie

Alexis Cossette-Trudel de radio québec dit tout la vérité sur les manipulations des peuples par des autorités qui obéissent aux ordres du nouvel ordre Mondial mais n’ont plus aucune base scientifique. Les experts officiels sont bidon et les journalistes obéissent aux ordres. Les tests covid ne veulent rien dire  car ils ne détectent que des fragments infinitésimaux de virus !

CETTE VIDEO EST EXCEPTIONNELLE DE CLARTE ET DE PUISSANCE

RIEN NE PEUT ARRETER LA  VERITE

 

"Corona Scandale":

La résistance mondiale s'organise !
Crime contre l'Humanité selon Maitre Fuellmich - YouTube

 Discours prédigéré par la brillantissime EMA KRUSU

https://www.youtube.com/watch?v=o7y8HxNVRvo

Bonjour, je m'appelle Reiner Fuellmich et je suis admis au barreau en Allemagne et en Californie depuis 26 ans.

J'ai pratiqué le droit principalement en tant qu'avocat plaidant contre des sociétés frauduleuses telles que la Deutsche Bank, autrefois l'une des plus grandes banques du monde et des plus respectées, aujourd'hui l'une des organisations criminelles les plus toxiques au monde.
 
VW, l'un des constructeurs automobiles les plus importants et les plus respectés au monde, aujourd'hui connu pour sa fraude géante sur le diesel et Kuehne and Nagel, la plus grande compagnie maritime du monde, que nous poursuivons dans une affaire de corruption de plusieurs millions de dollars.

Je suis également l'un des quatre membres de la commission d'enquête allemande sur le Corona.
 
Depuis le 10 juillet 2020, ce comité écoute un grand nombre de témoignages de scientifiques et d'experts internationaux pour trouver des réponses aux questions sur la crise du Corona, que de plus en plus de personnes dans le monde entier se posent.
 
Tous les cas de corruption et de fraude commis par les entreprises allemandes mentionnés ci-dessus sont dérisoires en comparaison de l'ampleur des dommages que la crise du Corona a causés et continue de causer.
 
Cette crise du Corona, selon ce que nous savons aujourd'hui, doit être rebaptisée "scandale du Corona". Et les responsables de cette crise doivent être poursuivis pénalement et pour dommage civil. Sur le plan politique, tout doit être fait pour que plus jamais personne ne soit en position de pouvoir tromper l'humanité ou tenter de nous manipuler avec ses programmes corrompus.
 
C'est pourquoi je vais maintenant vous expliquer comment et où un réseau international d'avocats plaidera la plus grande affaire de délit civil de tous les temps : le scandale de la fraude Corona, qui s'est entre-temps transformée en probablement le plus grand crime contre l'humanité jamais commis.

Youtube/Mensonges, vaccins, libertés publiques menacées : Les scandales du Covid #6

 

Youtube :L'Interview de Didier Raoult du 06 10 2020 “Bolsonaro me prend pour un Sauveur”

Raoult reconnaît qu’un vaccin est quasiment impossible puisque les coronavirus ne cessent de muter.

 

Prenez les vaccins ou perdez votre emploi: l'État policier médical de Bill Gates exprime clairement ses intentions

Naturalnews.com

Le New England Journal of Medicine soutient le plan infâme de Bill Gate pour revendiquer la propriété de chaque être humain et les forcer à les vacciner indéfiniment. Le plan totalitaire, publié dans la prestigieuse revue médicale, révèle des stratégies pour forcer l'observance du vaccin covid-19 aux individus et aux familles par la manipulation, la coercition, la perte de revenus et l'ostracisation sociale.

Des études cliniques ont déjà été menées pour déterminer la meilleure façon de forcer la population à se conformer aux prochaines injections expérimentales modificatrices d'ARN. Ce document avertit que «le non-respect devrait entraîner une sanction» qui comprend l'isolement et la perte de revenus. Le document demande que les sanctions soient «relativement importantes», y compris «la suspension de l'emploi ou les ordonnances de rester à la maison». Les auteurs de l' article du NEJM viennent de Yale, de l'Université de Stanford et de l'Université de l'Indiana - des institutions financées par la Fondation Bill et Melinda Gates, les fanatiques de vaccins obligatoires qui s'intéressent au contrôle de la population et à l'eugénisme.

Bill Gates publie son plan pour affaiblir les gens dans la conformité

L'événement 201, organisé par Bill Gates en 2019, a jeté les bases de la vaccination de 7 milliards de personnes sur la planète à l' aide de la messagerie pandémique. La technologie vaccinale à venir est une nouvelle plateforme de modification de l'ARN et des cellules qui reprogramme les ribosomes de cellules humaines pour produire les propriétés des protéines de pointe virale, augmentant ainsi les réponses immunitaires expérimentales. La vaccination obligatoire n'est pas seulement un contrôle manifeste du corps et de l'esprit des gens (esclavage humain), mais la science elle-même est une forme d' esclavage physiologique, reprogrammant le système immunitaire humain pour qu'il dépende de l'utilisation perpétuelle des injections de thérapie ARN et de leurs modifications expérimentales des cellules humaines. .

Bill Gates et ses amis eugénistes veulent la conformité humaine, et cela commence par affaiblir la population avec des menaces pour ses moyens de subsistance, comme le montrent les réponses de santé publique totalitaires menées en 2020. Les personnes en bonne santé sont menacées d'être arrêtées à domicile, isolées de leur famille et de leurs amis. , la réduction de l'oxygène par des menaces de masque obligatoires, entre autres renforts négatifs abusifs qui contraignent le respect d'un état policier médical et un nouvel ordre mondial de vaccination forcée. Les êtres humains ont été forcés de croire qu'ils retrouveront leur liberté dès qu'un vaccin sera disponible, et c'est ce genre de coercition qui est l'antithèse de ce qu'est vraiment la liberté. 

Les employeurs seront menacés de fermeture et de poursuites jusqu'à ce qu'ils forcent les employés à se faire vacciner

Parce que les gens se sont généralement conformés en 2020 à d'autres décrets médicaux inutiles, les planificateurs centraux de vaccins reconnaissent que les mesures volontaires fonctionneront dans un premier temps. Le document rappelle que «six critères de fond» doivent être remplis avant que l'État ne puisse forcer les gens à vacciner en les punissant. Au départ, les gens baisseront la garde parce que le plan consiste d'abord à «encourager l'adoption volontaire… en utilisant des moyens tels que des campagnes d'éducation du public et la vaccination gratuite».

Pour ceux qui ne se conforment pas initialement, ils seront blâmés pour les futures épidémies de maladies respiratoires et les futures épidémies artificielles créées par des tests PCR hypersensibles et faussement positifs qui continuent de détecter des débris viraux non infectieux qui ne font que perpétuer les messages pandémiques. Une fois que ces dissidents seront socialement ostracisés, ils se conformeront. D'autres seront finalement convaincus de se soumettre parce que c'est «pour le bien de tous». Ils ne voudront pas être étiquetés «anti-science» et être le paria parmi leurs pairs.

Si ces plans ne fonctionnent pas, les employeurs seront menacés de mettre la santé publique en danger s'ils ne forcent pas leurs employés, vendeurs et / ou clients à se soumettre au protocole de vaccination. Les employeurs, craignant d'être fermés ou poursuivis pour ne pas avoir appliqué les règles du CDC, pousseront finalement les gens à être arrêtés à domicile ou à licencier. Cette coercition abusive est déjà menée avec des protocoles de distanciation sociale et de mandat de masque, qui visaient à évaluer la conformité humaine avant la mise à disposition du vaccin. Cette pression financière et des moyens de subsistance forcera en fin de compte à se conformer aux vaccins à grande échelle, à moins que les gens ne se rebellent et n'exigent la fin de la tyrannie médicale .

Bill Gates sur la bonne voie pour accroître sa fortune grâce aux liens de la Fondation avec les fabricants de vaccins

Par Jeremy Loffredo

Un article révélateur de The Nation cette semaine rapporte certains des conflits d'intérêts que la Fondation Bill & Melinda Gates détient dans la quête mondiale d'un vaccin COVID-19. Selon l'article, les investissements de la fondation dans des entreprises qui travaillent au développement de vaccins COVID-19 mettent Gates «en mesure de tirer potentiellement des gains financiers considérables de la pandémie COVID-19».

The Nation cite l'exemple de la participation de 40 millions de dollars de la fondation dans CureVac, une société pharmaceutique allemande dont l'action a grimpé de 400% après son introduction en bourse en août. Un article similaire de Nation publié plus tôt cette année a rapporté que la Fondation Gates détient également des actions et des obligations d'entreprises dans les sociétés pharmaceutiques Merck, GlaxoSmithKline, Novartis et Sanofi, et la fondation accorde à ces mêmes sociétés des subventions caritatives pour des projets tels que le développement de nouveaux médicaments.

AstraZeneca, la société pharmaceutique britannique qui a obtenu une licence exclusive pour contrôler le vaccin COVID-19 produit par la recherche de l'Université d'Oxford, est considérée comme un pionnier dans la course aux vaccins. Selon The Nation: «Gates lui-même a décrit sa fondation comme étant intimement impliquée dans le partenariat entre AstraZeneca et l'Université d'Oxford.» Gates avait le pouvoir de pousser l'université… parce que la fondation est l'un des fondateurs et des plus grands bailleurs de fonds de la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations, qui à son tour finance le développement de vaccins de l'Université d'Oxford (à hauteur de quelque 384 millions de dollars ).

AstraZeneca a également reçu 750 millions de dollars de l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination, une organisation que la Fondation Gates a aidé à mettre en place et continue de financer à ce jour. Malgré des questions sur la sécurité du vaccin AstraZeneca, les gouvernements du monde entier l'ont déjà acheté, à la charge des contribuables.

Il convient également de noter les subventions de la Fondation Gates, totalisant 20 millions de dollars , à Moderna, dont le vaccin a également été décrit comme l'un des favoris du COVID-19. La fondation a un « accord-cadre de projet de santé mondiale » avec l'entreprise, acceptant de lui donner jusqu'à 100 millions de dollars pour développer sa technologie d'ARNm, en échange de recevoir «certaines licences non exclusives», qui n'ont pas encore été spécifiées publiquement.

Même avec tout cela, Gates ne divulgue pas publiquement ses conflits d'intérêts lorsqu'il apparaît à la télévision en tant qu'expert du COVID-19. Et, comme le rapporte The Nation, lorsque Gates a écrit un article dans le New England Journal of Medicine, il a simplement énuméré ses conflits d'intérêts comme «nombreux». Selon Forbes, Gates a vu sa valeur nette personnelle augmenter de plus de 10 milliards de dollars depuis le début de la pandémie.

Malgré la déclaration sincère de la Fondation Gates de rechercher des «opportunités mutuellement avantageuses» avec les fabricants de vaccins, il est rare de trouver dans les médias grand public des reportages sur les conflits d'intérêts de la fondation. Cela peut être dû au fait que la fondation finance un certain nombre de grands médias, notamment NPR, BBC, ABC et Al Jazeera, ainsi que des publications comme le Daily Telegraph et le Financial Times. Toute la section «Développement global» du Guardian est rendue possible grâce à un partenariat avec la Fondation Gates.

La fondation investit également dans des programmes de formation en journalisme. Selon le Seattle Times, «des experts coachés dans des programmes financés par Gates rédigent des articles qui apparaissent dans les médias du New York Times au Huffington Post, tandis que les portails numériques brouillent la frontière entre le journalisme et le spin.»

Selon Robert F. Kennedy, Jr., président de la Défense santé des enfants, l'exposé de la Nation « est un changement rafraîchissant pour ceux qui cherchent des reportages critiques sur l' auto-déclaré « le plus grand bailleur de fonds de vaccins dans le monde. »

Jeremy Loffredo est journaliste pour Children's Health Defence.

 

Une neurologue allemande met en garde contre le port du masque : « La privation d'oxygène provoque des dommages neurologiques irréversibles »

Fawkes-news

 

 

C'est l'un des billets les plus importants que j'aie jamais rédigés, alors je vous invite à le lire. J'ai retranscrit les extraits les plus marquants du récent et très urgent message vidéo du Dr Margareta Griesz-Brisson, qui a été traduit de l'allemand en anglais par Claudia Stauber.


Le Dr Margareta Griesz-Brisson, docteur en médecine, est neurologue consultante et neurophysiologiste, titulaire d'un doctorat en pharmacologie, avec un intérêt particulier pour la neurotoxicologie, la médecine environnementale, la neurorégénération et la neuroplasticité. Voici ce qu'elle a à dire sur les masques et leurs effets sur notre cerveau :

« La réinhalation de l'air que nous respirons va incontestablement générer un déficit en oxygène et une saturation en dioxyde de carbone. Nous savons que le cerveau humain est très sensible à la privation d'oxygène. Il y a des cellules nerveuses, par exemple dans l'hippocampe, qui ne peuvent pas rester plus de 3 minutes sans oxygène - elles ne peuvent pas survivre.

Les symptômes d'alerte aigus sont les maux de tête, la somnolence, les vertiges, les problèmes de concentration, le ralentissement du temps de réaction - qui sont des réactions du système cognitif.

Cependant, lorsque vous souffrez d'une privation chronique d'oxygène, tous ces symptômes disparaissent, car vous vous y habituez. Mais votre efficacité demeure altérée, et la sous-alimentation en oxygène de votre cerveau continue de progresser.

Nous savons que les maladies neurodégénératives mettent des années, voire des décennies, à se développer. Si aujourd'hui, vous oubliez votre numéro de téléphone, cela indique que le processus de dégradation de votre cerveau a démarré il y a 20 ou 30 ans.

Vous pensez peut-être que vous vous êtes habitué à porter un masque et à inspirer l'air que vous venez d'expirer, mais il n'en reste pas moins que les processus dégénératifs dans votre cerveau s'amplifient à mesure que votre privation d'oxygène se poursuit.

Le deuxième problème est que les cellules nerveuses de votre cerveau sont incapables de se diviser normalement.


Je ne porte pas de masque, j'ai besoin de mon cerveau pour réfléchir. Je veux avoir les idées claires quand je m'occupe de mes patients, et ne pas être anesthésiée au dioxyde de carbone.

Il n'existe pas d'exemption médicale infondée pour les masques faciaux, car la privation d'oxygène est dangereuse pour chaque cerveau. Chaque être humain doit pouvoir décider librement s'il veut porter un masque absolument inefficace pour se protéger contre un virus.

Pour les enfants et les adolescents, les masques sont un interdit absolu. Les enfants et les adolescents ont un système immunitaire extrêmement actif et adaptatif, et ils ont besoin d'une interaction constante avec le microbiome de la Terre. Leur cerveau est également incroyablement actif, car il a beaucoup à apprendre. Le cerveau de l'enfant, ou de l'adolescent, a soif d'oxygène. Plus l'organe est métaboliquement actif, plus il a besoin d'oxygène. Chez les enfants et les adolescents, chaque organe est métaboliquement actif.

Priver le cerveau d'un enfant ou d'un adolescent d'oxygène, ou le restreindre de quelque manière que ce soit, est non seulement dangereux pour sa santé, mais aussi absolument criminel. Le manque d'oxygène inhibe le développement du cerveau.
L'enfant a besoin du cerveau pour apprendre, et le cerveau a besoin d'oxygène pour fonctionner. Nous n'avons pas besoin d'étude clinique pour le savoir. C'est un fait physiologique simple et incontestable. Un manque d'oxygène provoqué consciemment et délibérément est un danger absolument délibéré pour la santé, et une contre-indication médicale absolue.

En médecine, une contre-indication médicale absolue signifie que ce médicament, cette thérapie, cette méthode ou mesure ne doit pas être utilisé, et n'est pas autorisé à être utilisé. Pour contraindre par la force toute une population à utiliser une contre-indication médicale absolue, il faut qu'il y ait des raisons précises et sérieuses à cela, et ces raisons doivent être présentées à des organismes interdisciplinaires et indépendants compétents, pour être vérifiées et autorisées.
».
Je sais à quel point le manque d'oxygène est dommageable pour le cerveau, les cardiologues savent à quel point il est dommageable pour le cœur, les pneumologues savent à quel point il est dommageable pour les poumons. La privation d'oxygène endommage tous les organes.

Pourquoi les autorités médicales infligent-elles des sanctions aux médecins qui accordent des exemptions aux gens ? La personne ou le médecin doivent-ils sérieusement prouver que la privation d'oxygène est nocif pour tous ? Quel genre de médecine nos médecins et nos associations médicales représentent-ils ?

Qui est responsable de ce crime ? Ceux qui veulent le faire appliquer ? Ceux qui le laissent se produire et jouent le jeu, ou ceux qui ne l'empêchent pas ?

Il ne s'agit pas de masques, ni de virus, et certainement pas de votre santé. Il s'agit de bien plus que cela. Je ne rentre pas dans ce jeu. Je n'ai pas peur.

Comme vous pouvez le remarquer, ils nous prennent déjà notre air. L'impératif à l'heure actuelle est la responsabilité personnelle. Nous sommes responsables de ce que nous pensons - pas les médias. Nous sommes responsables de ce que nous faisons - pas nos supérieurs. Nous sommes responsables de notre santé - pas l'Organisation mondiale de la santé. Et nous sommes responsables de ce qui se passe dans notre pays - pas le gouvernement. »

 

Un psychothérapeute a fait un sketch téléphone

 https://www.youtube.com/watch?v=a1ZnjByK9ic   

 

ACTION ! Groupez-vous, organisez-vous  et n‘obéissez plus…….

Hilary Clinton en mauvaise passe :

 https://youtu.be/L5YPJwiTf1A

En conclusion je voudrais rappeler que l’histoire peut nous aider à mieux comprendre la réalité actuelle :

 Résumé du Livre-choc Sida, opium, diamants et empire »

De Nancy Turner Banks

par Tal SCHALLER  (auteur d’une des préfaces de ce livre)

Dans ce livre stupéfiant de rigueur scientifique et de précision historique l’auteur montre que les virologistes, soutenus par des fonds importants par la guerre contre le cancer qu’avait déclaré le président Nixon, ont cherché avec ardeur un virus qui serait la cause du cancer. Ils n’ont rien trouvé…en raison du mode vie toxique de nombreux américains, notamment les homosexuels qui abusaient des antibiotiques et de diverses drogues, des maladies de déficience immunitaires on fait leur apparition. Les médecins étant formés à reconnaître et  traiter les problèmes infectieux du 19ème siècle, les problèmes de toxicité du mode de vie du 20ème furent incompris.
Robert Gallo en Amérique et Montagnier en France eurent l’idée géniale d’attribuer tous ces problèmes d’immunité basse non pas à un mode de vie toxique mais à un rétrovirus qu’ils affirmaient avoir découvert : le virus HIV. On en fit la cause de la destruction immunitaire qui était en réalité causée par les vaccins, les antibiotiques, les drogues et tous les produits chimiques de l’alimentation et de l’environnement. Les jeunes homosexuels furent davantage frappés parce qu’ils utilisaient des drogues en grandes quantités. Et le sida est toujours resté cantonné dans le groupe des utilisateurs de drogues sans jamais passer dans la population générale comme une maladie infectieuse aurait dû le faire. L’industrie pharmaceutique a proposé pour soigner les dégâts de ce virus inexistant des produits d’une terrible toxicité, aggravant ainsi la toxicité qui avait détruit l’immunité des jeunes américains.
Il s’agit, au nom du profit, d’un véritable génocide.

Il faut dire, et c’est vraiment le pitch de l’histoire, comme on dit aujourd’hui, que ce virus soi-disant tueur n’a jamais été isolé !

Le virus HIV qui a été mis par l’Institut Pasteur dans le vaccin anti covid19 est une virus artificiel fabriqué !

Quand on a demandé à Gallo ou Montagnier de prouver l’existence du HIV naturel, ils bafouillent, ils n’ont rien à dire, sauf « mais tout le monde le sait ! » ! Leur hypothèse virus HIV=sida restera toujours une hypothèse qu’aucune recherche ultérieure ne pourra vérifier. Dans le sang des malades, impossible de trouver des virus en masse comme cela devrait être le cas dans n’importe quelle maladie infectieuse transmissible. Lorsqu’ on utilise  le système de la PCR, la charge virale, on lui attribue un sens tout-à-fait arbitraire. Et on dose dans le sang des malades les fameuses cellules T4. Si elles sont basses, alors on donne des doses de chimie  plus fortes… sans dire aux malades que ces cellules, au moindre signe de stress, quittent le sang pour se cacher dans les ganglions lymphatiques ! Alors quand les cellules T4 augmentent dans le sang, signifiant que le malade est moins stressé, on lui dit que le traitement a bien marché ! Tout la virologie est battue en brèche : avant on vous disait que d’avoir des anticorps contre un virus, c’est bien ! Soudain le test HIV qui est sensé mesurer vos anticorps contre ce virus est un signe de maladie ! En un mot ce n’est plus de la science, c’est du commerce de « vente de peur en gros ».

Et personne, parmi les médecins, n’attire l’attention des malades sur leur mode de vie toxique ! Non, on leur dit de vivre comme d’habitude, de juste ajouter quelques pilules qui ont toutes comme point commun de faire baisser l’immunité !

Le délire est total : au lieu de s’occuper de ce qui fait baisser l’immunité et de le changer, on met la faute sur un soi-disant virus qu’il faut tuer au plus vite à coup de chimiothérapie toxique ! Les bureaucrates de l’administration Reagan et le centre de contrôle des maladies envoyèrent un océan de peur dans tout l’univers en affirmant que cette maladie était sexuellement transmissible et toujours fatale. Le test qui permet de déceler la séropositiveté n’est pas spécifique pour le virus HIV. Il peut  être positif pour pas moins de 70 autres causes ! Et des millions de gens crurent aux annonces terrifiantes de la presse : une maladie transmissible sexuellement qui va décimer l’humanité. Un test qui fait basculer la vie de milliers de gens en bonne santé dans la croyance  qu’ils ont le sida et vont mourir, et des traitements chimiques violents qui les tuent en quelques mois. Pourtant, la preuve d’une transmission sexuelle du virus HIV n’a jamais été apportée ! C’est une hypothèse, un mythe né dans le cerveau de scientifiques qui ont perdu la raison, et cela devient LA vérité au nom de laquelle on diabolise les relations sexuelles, on condamne des séropositifs à la prison pour avoir soi-disant infecté leur partenaire, on attaque avec violence tous les partisans des médecines naturelles qui osent contredire les thèses officielles, bref, on nage en pleine folie médiatique, politique et humaine. Les bénéficiaires de ce délire ? L’industrie pharmaceutique dont les usines tournent à plein régime pour traiter tous des malades ou ces futurs malades. Pour elles, le sida, c’est la poule aux œufs d’or, l’affaire du siècle. Les industriels savent qu’un jour le public va se réveiller, réfléchir et voir qu’il a été trompé. Mais ce jour-là, ils trouveront une autre maladie pour faire peur, un autre traitement présenté comme celui qui va tout guérir. Business is business ! Que des millions de vies soient gâchées et que des milliers et des milliers de gens meurent pour rien, que des scientifiques se soient abaissés à de sordides manipulations des faits, tout cela ne les touche pas. C’est le profit qui compte. Vive le fric ! Vive Saint Bénéfice !

Dans ce livre l’auteur montre que, dans d’autres secteurs que la médecine, l’argent mène le monde. Il met en évidence les trafics de drogues illégales organisés par les membres de la « ploutocratie », soit ceux qui tiennent les rênes du pouvoir en coulisse des dirigeants politiques. Ils gèrent aussi le marché de l’or et des pierres précieuses.

Avec la fin du régime d’apartheid en Afrique du sud des milliers de mineurs souffrant d’asbestose, de silicose et de tuberculose allaient pouvoir aller devant les tribunaux pour attaquer la De Beers Company et d’autres compagnies minières, qui allaient devoir payer des millions de dollars de dédommagements. Que faire pour protéger leurs bénéfices ?
Depuis l’apparition de cette soi-disant épidémie, toutes les maladies dont souffraient les Africains ont été rebaptisées sida, y compris les maladies des mineurs ! Du coup les compagnies productrices de diamant, au lieu de devoir payer pour les maladies des mineurs ont reçu des fonds pour les traiter puisque c’était le sida qui les tuait, pas la mine ! Puissante opération commerciale qui, en changeant de terme, innocente les assassins !

Avec la précision d’un détective et le force d’un historien qui vérifie toutes ses sources, l’auteur brosse un tableau saisissant de la société actuelle où l’argent justifie tous les mensonges, dans tous les domaines. Il apporte à tous ceux pour lesquels ce genre d’information est difficile à admettre, car cela change des moules du conformisme social, les preuves de la manière dont se sont passés les évènements et les références qui permettent de dépasser l’illusion collective créée par des « scientifiques » qui ont manipulé leurs travaux pour favoriser leur gloire personnelle et l’essor de l’industrie pharmaceutique. Il montre de manière irréfutable que le sida est un problème de toxicité du mode de vie, dans les pays riches, et de malnutrition et autres problèmes immunosuppresseurs, dans les pays pauvres. Mais tout l’édifice sida=virusHIV=mort est un château de cartes qui ne résiste pas à un examen objectif.

Un virus inexistant, un test diagnostic totalement sans valeur, des traitements chimiques qui renforcent l’intoxication de l’organisme, en un mot une incroyable saga rendue possible par l’ignorance du public et la peur grâce à laquelle on vend n’importe quoi, avec le concours de medias dénués de sens critique et prêt à dire tout ce que les multinationales chimiques leur demandent d’affirmer haut et fort pour augmenter leurs ventes.

SUR LE SITE DES EDITIONS MARCO PIETTEUR VOUS POURREZ TELECHARGER GRATUITEMENT LE CHAPITRE 1 DE CE LIVRE

https://www.editionsmarcopietteur.com/resurgence/285-sida-opium-diamants-et-empire-9782874341694.html

 

Youtube LETTRE OUVERTE à mon médecin Dr Réjean Thomas / par Bernard Lachance

La supercherie du sida bien montrée par un canadien, l'auteur du site sidacensure, un site remarquable!

CONCLUSION de Tal : Cette histoire du sida aurait pu nous faire prendre conscience de la folie de Big Pharma mais tel ne fut pas le cas ! Grace aux profits gigantesques générés par la vente des vaccins et des médicaments chimiques, les multinationales ont pris toujours plus de contrôle des politiciens et des medias et nous sommes devenus les esclaves du « tout chimique ».

Pourtant la loi universelle dit, depuis toujours, que notre santé dépend de notre mode de vie, pas d’un vaccin ou d’un traitement médical. Il est vraiment temps de sortir de la peur et de prendre notre santé et notre vie en mains !

Cerise sur le gâteau :

https://www.youtube.com/watch?v=ziau-NzPLKU

Censure sur Facebook, bras armé du Nouvel Ordre Mondial

 

Et la dernière newsletter de Michel DOGNA

Masques - Test PCR :
Bonnes Nouvelles !

Le Néti indien
pour éviter les "PCR faux positifs"

Ceux qui ne s’alimentent pas exclusivement sur les chaines TV nationales officielles et BFM TV ont compris depuis longtemps que le test PCR est une opération bidon.
Je rappelle que Kary Mullis - l’inventeur - a dit lui-même que cette méthode était réservée à la recherche mais inadaptée pour le dépistage des maladies, et en particulier pour le Covid.
Les professeurs Péronne et Toussaint ont parfaitement expliqué techniquement pourquoi ça ne peut pas marcher :

Les échantillons prélevés doivent être amplifiés pour être mesurables. Or, plus on effectue de cycles d’amplification, plus on trouve des résidus de virus de toutes sortes qui représentent en fait un historique des contacts viraux que l’on a eu et qui n’ont rien à voir avec le Covid. En Allemagne et en Italie, on réplique 20 à 24fois ce qui est raisonnable. Mais en France et en Suisse, on réplique 40 à 45 fois… C’est du grand n’importe quoi, totalement aléatoire.
Cela veut dire qu'il n'y a quasi que des faux positifs… qui se portent parfaitement bien, mais sont considérés comme DANGEREUX !

En clair un positif en France aurait peu de chance de l’être en Allemagne ou en Italie ; cela rappelle les tests Elisa et Western Blot pour le SIDA. Le but est évidemment de ratisser le plus large possible pour amener au piège du "vaccin magique". Et je ne parle pas des 75 € pour le test gratuit, remboursés par la SS, donc par les con-tribuables.

Ecoutez ce qu‘Ema Krusi pense de tout cela        12 min

https://www.youtube.com/watch?v=zchEAWywtes&fbclid=IwAR2Vw2h5NLhBrCO7-cJ_ahJbQ-N-C44TpWKGDZD0yj6MpNsU4EK88xYTwe0

Peut-on échapper à cette arnaque généralisée ?

Pour ce qui est du test lui-même, difficile dès que vous voulez bouger. Par contre un médecin ingénieux, bien sûr anonyme (vu que nous sommes en dictature) a confié un super tuyau d’une logique évidente pour éviter d’être catalogué à tort positif. Ceci m’a été transmis par Yves Rasir, rédacteur de NEOSANTE.

La cavité nasale : un filtre à air "Hight Tech"

Elle comprend des poils, des cellules ciliées, et des muqueuses gluantes avec des replis pour augmenter la surface de contact, où viennent se coller les poussières et les germes organiques indésirables. Un drainage naturel autonettoyant s’effectue régulièrement par le mouchage.

Maintenant imaginons une commission d’hygiène industrielle qui – constatant - toutes sortes de poussières, bactéries, virus, levures, etc., dans les filtres d’air conditionné d’une entreprise, la ferait fermer pour insalubrité. Ce serait stupide puisque la charge des filtres ne reflète pas l’état de l’air des locaux, mais celui de l’air extérieur aspiré (il suffit donc de changer les filtres). C’est le même raisonnement stupide en simplifié qui est tenu concernant les tests PCR positifs, votre organisme pouvant être absolument sain. Cette référence dite sanitaire arbitraire est pourtant capable de vous bloquer tous les accès et vous envoyer en confinement.

La solution avant un test PCR

Merci au docteur X de m’avoir mis sur la voie en proposant intelligemment un lavage du nez avec du sérum physiologique comme il est fait pour les bébés.
Mais ce lavage partiel m’a ramené à une pratique ancestrale beaucoup plus complète, que les swamis indiens utilisent quotidiennement ; c’est le Néti, lavage complet de la cavité nasale tous les matins, ce qui fait qu’ils n’attrapent jamais de rhumes.
Cela se pratique avec un Lota, sorte de petite théière en plastique ou en cuivre qui se vend couramment en boutique diététique – d’ailleurs, à défaut, vous pouvez prendre une vraie théière dont le bec verseur est souvent bien adapté aux narines. Je vous propose de taper "néti" sur google et vous trouverez des photos de la pratique :

Les indiens effectuent cela avec de l’eau tiède salée (assez pour faire dégorger les muqueuses mais pas trop pour éviter la sensation de brûlure)

Comme vous voyez il faut bien pencher la tête en entrouvrant la bouche au-dessus d’un lavabo ou dehors sur une pelouse

L’eau doit atteindre l’arrière palais et ressortir par l’autre narine

Recommencer à l’envers en penchant la tête de l’autre côté

Puis mouchez-vous abondamment (sans mouchoir) – vous serez étonné(e) de tout ce qui sort de votre nez….

Vous verrez la sensation de bien-être et de légèreté de la tête qui s’ensuit

Ne vous étonnez pas si ensuite à plusieurs reprises en vous penchant en avant, un peu d’eau résiduelle s’écoulera de votre nez.

Vous aurez ainsi très peu chance de vous retrouver faux positif 
vu que votre cavum sera débarrassé de tout miasme récurrent

  • NOTA : Personnellement j’utilise parfois du chlorure de magnésium à 20 g/litre à la place de l’eau salée

Peut-être serez-vous assez séduit(e) pour continuer cette pratique régulièrement – Pourquoi pas ? A noter que Le Néti peut résoudre efficacement les rhinites chroniques ainsi que les problèmes ORL qui en découlent

''L'appel de Jean-Dominique Michel (anthtopologue)

à Olivier Véran" (ministre de la santé)

Monsieur le ministre je vous en prie démissionnez !

https://youtu.be/KFxNKrx9lw0          (5min 34)

 

C’est l'institut Pasteur France qui a créé le Covid

Une machination diabolique pour un massacre des peuples est démasquée

par Frédéric Chaumont

https://youtu.be/GrDcFnB6Ads               (12min 26 )

 

La guerre des masques

Nous avons connu toutes sortes de guerres : guerres tribales, guerres politiques, guerres de religions, guerres économiques, guerres du pétrole, guerres raciales, guerres du sexe, et même la "guerre des boutons" (film), et à présent voici pour nous occuper "la guerre des masques" où, comme d’habitude, il y a deux camps adverses : les PRO-masques et les ANTI-masques. A savoir maintenant qui a tort et qui a raison. ?

Pour le savoir, essayons de faire une étude comparative de chaque profil d’individu.

Le PRO-masque :

  • Il se sent sécurisé en portant le masque.
  • Il a même une certaine (coquetterie ?) fierté à porter le masque.
  • Il considère les anti-masques comme de dangereux irresponsables.
  • Il pense que les dissidents du masque sont des ennemis potentiels.
  • Il a très peur de la maladie et du Covid en particulier.
  • Il ne remet pas en question des habitudes alimentaires toxiques.
  • Il ne fait pas confiance à la sagesse de son corps.
  • Il fait confiance totale à la médecine officielle.
  • Il est addict à la télé et il la place comme référence absolue.
  • Il obéit aveuglément aux injonctions officielles.
  • Il rejette tout ce qui ne correspond pas aux allégations de la télé.
  • Il n’a aucun sens critique face à la Loi.
  • Il compte sur l’assistanat protecteur du gouvernement.
  • Il ne cherche pas à se renseigner sur Internet.
  • Il n’essaye pas de faire le point par lui-même.
  • Il ne retient que les infos qui lui font peur.
  • Il ne condamne pas les incohérences évidentes du système.
  • Il écoute religieusement les menteurs corrompus des grands labos.
  • Il se détourne des sommités médicales de valeur.
  • Il refuse d’admettre les résultats des remèdes interdits.
  • Il fait la queue pour faire le test PCR
  • Il attend impatiemment le vaccin promis
  • Il pense que la maltraitance scolaire de ses enfants les protège
  • Il pense être un acte civique de dénoncer aux autorités les insoumis du masque.
  • Il pense que les autorités lui veulent du bien.

L’ANTI-masque :

  • Il respecte la liberté d’option des PRO-masques.
  • Il n’a pas peur de la maladie et du Covid en particulier.
  • Il fait confiance à l’intelligence de son corps.
  • Il entretient ses défenses naturelles par une alimentation la plus saine possible.
  • Il consomme de préférence des remèdes alternatifs naturels non dangereux.
  • Il refuse toute proposition illogique.
  • Il opte pour des comportements cohérents, même à contre-courant.
  • Il peut être entièrement autonome et non assisté.
  • Il ne s’occupe pas de la télé et ne tient pas compte de ce qu’on y dit.
  • Il se renseigne sur de nombreux sites Internet de ré-information.
  • Il confronte les données les mieux documentées.
  • Il réfléchit par lui-même.
  • Il ne se réfère qu’à des professionnels non sponsorisés par des labos.
  • Il prête surtout attention à ceux qui n’ont pas accès aux grands médias.
  • Il est attentif aux alerteurs persécutés.
  • Il suit ses instincts de conservation.
  • Il affirme être le protecteur attitré de ses enfants.
  • Il refuse de livrer ses enfants à des règlementations irresponsables.
  • Il est farouchement contre toute obligation sanitaire suspecte.
  • Il n’a pas peur de s’afficher insoumis face à la privation arbitraire de libertés.
  • Il interprète le port du masque comme un signe de soumission.
  • Il pense que les autorités ne lui veulent pas du bien.

Une démonstration très simple

La preuve que le masque est encore plus dangereux
que ce que l’on savait déjà : IL EST CANCEROGENE

Les 2 poisons cancérogènes relevés par l’appareil au bout de seulement 13 secondes :

le formaldéhyde et le Toluène

 https://youtu.be/v_Cjet14e9M            (3 min 37 )
 (le son n’est pas très bon)

Enfin, une bombe inattendue !

  • Le CDC (Center of Disease Control) vient de s’excuser auprès des américains en disant que le port du masque ne sert strictement à rien !
  • Notre équivalent français, conseil scientifique, vient d’admettre que la transmission se fait par les mains.

Ils sentent que le vent tourne, mais ils veulent ré-attaquer autrement car il faut trouver un prétexte pour nous imposer un nouveau confinement. Alors ils se rabattent sur cette manu-contamination.
Mais pas de chance, l’officiel gel hydroalcoolique (qui pénètre au travers de la peau) a été suspecté par plus de 200 chercheurs de 29 pays, de favoriser les CANCERS DU SEIN.

En effet deux composants antiseptiques, le Triclosan et le triclocarban, en plus de ne pas avoir démontré leur fiabilité dans l’élimination bactérienne, sont suspectés d’être de graves perturbateurs endocriniens et d’accroitre les allergènes. Ainsi ils préconisent de se laver les mains au savon, tout simplement.

En attendant il faudrait que tous ceux qui ont payé une amende de 135€ s’associent pour attaquer l’état en justice et exiger le remboursement des amendes pour défaut du port du masque !

 

Pour suivre les vidéos de Silvano TROTTA, c'est ici :

https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f

Une association est née qui nous fédère tous, c'est le moment où jamais ! Michel et moi sommes inscrits, faites comme nous ! :

www.bonsens.org

 

le groupe FB de Bon Sens : https://www.facebook.com/BonSensAssociation?locale=fr_FR

Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de poids décisionnaire ! Merci à vous tous, ensemble, nous gagnons !