BLOG 3 de Tal SCHALLER

LE VIRUS ET LE GUERRE DES VACCINS

Du site prepareforchange

Par des patriotes anonymes,

LES VACCINS PROVOQUENT LA MALADIE ET LA PROPAGANDE DES GLOBALISTES

TRAITEMENTS AUX VIRUS CACHÉS ET INTERDITS AUX AMÉRICAINS

DROGUES ANTI-VIRALES RÉUSSIES INTERDITES PAR LE CDC ET LE NIH

Le CDC et le NIH nous mentent. Il n'y a pas de vaccins efficaces connus contre les virus - ils n'existent tout simplement pas, et pourtant tout le temps et l'argent des CDC et des NIH sont dépensés pour créer de nouveaux vaccins, horriblement chers, pour les « guerres de vaccins » - qui font activement rage dans votre circulation sanguine que vous lisez cet article. Les deux grandes institutions pharmaceutiques (CDC / NIH) ignorent le fait que les vaccins n'arrêtent pas les virus, ils créent et améliorent les virus et les maladies subséquentes.

Ces organisations anti-santé ne permettent aucune recherche sur les traitements qui se sont révélés efficaces contre les virus dans de nombreux autres pays. Tous les traitements énumérés ci-dessous qui ont un nom de médicament entre parenthèses après son nom sont des traitements approuvés dans de nombreux autres pays, à l'exception des États-Unis d'Amérique contrôlés par les CDC / NIH.

Certains des médicaments antiviraux les plus efficaces et prometteurs :

Pléconaril, Remdesivir, pyrazolo-pyrimidine, l'oseltamivir (Tamiflu), le zanamivir (Relenza), Abacavir pour le VIH, l'amprénavir (Agenerase) pour le VIH, l'amantadine, rimantadine, Galidesivir, Interféron, Reverse Transcriptase Inhibitor, cidofovir, Combivir, Daclatasvir (Daklinza), Darunavir, Dolutégravir, Acyclovir (Aciclovir) pour l'herpès / varicelle, Atazanavir, Adéfovir pour l'hépatite B, Balavir, Baloxavir marboxil (Xofluza), Bocéprévir (Victrelis), Amantadine pour la grippe, Doravirine (Entifavir, Elvecirir, Pifeltro), Famciclovir, Fosamprenavir, Ganciclovir (Cytovene), Ibalizumab (Trogarzo), Imunovir, indinavir, letermovir (Prevymis), le lopinavir, le nelfinavir, Nexavir, Norvir, le penciclovir, Peramivir (Rapivab), le raltégravir, rilpivirine (Edurant), Ritonavir, Saquinavir, siméprévir (Olysio), SOFOSBUVIR, télaprévir, Trizivir, Telbivudine (Tyzeka), Tenofovir alafenamide, Tenofovir disoproxil, Tenofovir, Tipranavir, Valaciclovir (Valtrex), Valganciclovir, Zanamivir (Relenza) Ampligen, Arbidol, Atripla, Biktarvy, Cobicistat (Tybost), Delavirdine, Descovy, Didanosine, Docosanol, Ecoliever, Edoxudine, Efavirenz, Emtricitabine, Enfuvirtide, Fomivirsen, Foscarnet, Fosfonet, Ibacitabine, Idoxuridine, Imiquimod, Inosine, Interferon type I, Interferon type II, Interferon type II, Interferon type II, Interferon type III, Interferon type III Maraviroc, méthisazone, moroxydine, névirapine, nitazoxanide, peginterféron alfa-2a, peginterféron alfa-2b, pléconaril, podophyllotoxine, pyramide, ribavirine, Rimantadine, stavudine, trifluridine, tromantadine, truvada, vicrivine, vicrivine, vicrivine, vicrivine agents liants: pléconaril, vapendavir et pirodavir, inhibiteurs de la protéase 3C: rupintrivir, Soluble ICAM-1: tremacamra

On pourrait se demander : « Alors, ce n'est pas criminel pour le CDC / NIH d'ignorer les traitements efficaces contre les virus au lieu de poursuivre l'impasse, la mauvaise science de la théorie selon laquelle les vaccins arrêtent les virus ? » La réponse est simplement - oui, elle est, et les coupables qui promeuvent ces mensonges qui ont tué de nombreuses personnes doivent être arrêtés, condamnés et emprisonnés. Il s'agit d'une opération sous faux drapeau de médecins, politiciens, éducateurs, bureaucrates et criminels corrompus pour nous vendre de l'huile de serpent sous le couvert de vaccins qui promettent de « mettre fin à toutes les maladies ». Les vaccins vous donnent en fait le virus dont ils font la publicité pour arrêter le virus - puis le virus se propage partout au lieu de l'éliminer.

Ce mensonge est si « grand » que la machine de propagande britannique qui anime les Nations Unies a travaillé sans relâche pour convaincre le monde entier que les vaccins sont la seule réponse pour mettre fin à l'agression des virus contre l'humanité. Ils ont mené cette guerre contre l'humanité pour dépeupler le monde, c'est pourquoi après 140 ans de « mensonge des vaccins », il y a encore plus de virus actifs tuant des gens qu'auparavant et beaucoup de ces « virus tueurs » sont fabriqués en laboratoire et amélioré pour être plus virulent et mortel. Des milliers de milliards de dollars ont été dépensés pour les rêves insaisissables du « vaccin X » qui inoculera à chaque être humain un vaccin qui arrête tous les virus.

C'est une mauvaise science qui essaie d'imiter les idées de l'homéopathie , mais sous une forme allopathique qui ne fonctionne pas. Cette « arnaque au vaccin » enrichit simplement les menteurs et les assassins de l'OMS / CDC / NIH qui empochent les fonds donnés par Bill Gates, les Clinton, la Reine d'Angleterre, le Wellcome Trust, le Carlyle Group, le Pirbright Institute et de nombreux autres faux organismes de bienfaisance et les donateurs d'entreprise qui soutiennent ce mensonge mal construit.

Tout comme la Food and Drug Administration (FDA) n'a pas de laboratoire pour tester les médicaments ou les aliments qu'ils « approuvent », les NIH et les CDC consacrent également leur gros argent à la recherche effectuée par des sociétés pharmaceutiques, des universités et des entreprises privées les sociétés. Le NIH et le CDC ont une petite poignée de choses bonnes et utiles qu'ils ont accomplies au cours de leurs nombreuses années de contrôle de l'Amérique et du monde. Et même ces choses se concentraient sur les vaccins, pas sur les traitements efficaces. Nous devons également tenir compte de la puissante domination mondiale des problèmes de santé, du dépeuplement, de l'alimentation et de l'agriculture et d'autres problèmes de « développement » qui sont contrôlés par l'Organisation mondiale de la santé des Nations Unies (plus la Banque mondiale, l'UNICEF et de nombreuses autres organisations des Nations Unies).

L'OMS dit essentiellement au CDC / HIN (et au monde) quoi faire. Les Britanniques gouvernent le monde en coulisses et c'est pourquoi le VACCINE LIE a commencé en Angleterre avec Burroughs-Wellcome & Company lorsque des « pilules » ont été créées. Au cours du plan de 200 ans pour dominer le monde, le mythe de la création de la santé par le biais de « pilules » et de « tirs » est devenu l'arme biologique la plus puissante de la planète. Il a rapidement supplanté la guerre en tant que plus grand producteur d'argent pour Warlord Bankers et l'aristocratie d'entreprise.

Récemment, lorsque le président Trump a accidentellement appelé le meurtrier fasciste et fascinant Dr Anthony Fauci du NIH pour n'avoir jamais étudié le remdesivir comme traitement efficace du COVID-19 au cours des 40 dernières années, il a été utilisé pour arrêter les virus, et a récemment été utilisé dans La Chine et la Corée du Sud pour arrêter la propagation virale de COVID-19, Fauci a déclaré qu'il n'était pas efficace et ne serait pas étudié par le NIH. Fauci travaille pour Bill Gates, les Clinton, le Conseil privé de la Reine et les voyous médicaux mondialistes de l'OMS et ils ne veulent pas de traitement ou de cure, juste leur arnaque vaccinale. Nous constatons maintenant que de nombreuses études ont été menées sur le remdesivir et qu'il s'est révélé efficace dans plus de 90% des cas. Trump avait raison et Fauci avait tort.

Voici quelques informations sur le médicament Remdesivir de Gilead ; que, par la façon dont Fauci a aidé à créer en 1986, quand il a utilisé des malades du SIDA vivant avec le VIH comme cobayes pour implanter des virus dans leurs intestins afin de créer une protéine cellulaire appelée virions. Rappelez-vous, Fauci et l'ensemble des NIH, connaissent ces virions (des dizaines énumérés ci-dessus) et les médicaments qui ont été développés à partir d'eux depuis ce temps. Fauci et le CDC / OMS ignorent le traitement efficace contre le VIH / SIDA et promeuvent les médicaments anti-SIDA qui sont les médicaments les plus chers de l'histoire - bon pour le modèle commercial de Big Pharma. Les virions sont un traitement et non un vaccin, ils ne peuvent donc pas être étudiés en Amérique ou ailleurs, les Vaccine Warlords peuvent empêcher la recherche de trouver une réponse efficace aux virus - les virions et les autres traitements.

Il y a quelques mois, le Dr Fauci et le NIH ont annoncé qu'ils allaient avoir un vaccin contre le SIDA. Puis, des mois plus tard, il a annoncé que c'était un échec complet et ils retournaient à la planche à dessin - après que le NIH avait déjà reçu des centaines de milliards pour trouver un remède contre le SIDA. En fait, les NIH / CDC / WHO n'ont jamais trouvé de remède pour quoi que ce soit. Ils ont dépensé NOTRE argent pour créer des réacteurs auto-immuns, des rétrovirus, des virus animaux / humains améliorés, des virus synthétiques, des virus à ADN recombiné, etc., etc., etc.

Nous fournissons ci-dessous un résumé de ce qu'est Remdesivir et des traitements comme eux. Ce sont de vrais guérisseurs de virus que le NIH refuse de reconnaître ou a permis d'étudier, donc la FDA n'approuvera aucun de ces traitements.

 

TRAITEMENTS PROMETTEURS

Le remdesivir est un médicament antiviral développé par la société biopharmaceutique américaine Gilead Sciences. Il s'agit d'un analogue de nucléotide, en particulier un analogue d'adénosine, qui s'insère dans les chaînes d'ARN viral, provoquant leur terminaison prématurée. Il est à l'étude en 2020 en tant que traitement post-infection possible pour COVID-19. Remdesivir a été créé et développé par Gilead Sciences comme traitement de la maladie à virus Ebola et des infections à virus Marburg. Gilead Sciences a par la suite découvert que le remdesivir avait une activité antivirale in vitro contre plusieurs virus filo-, pneumo-, paramyxo- et corona-.

Le pléconaril (formule chimique: C18H18F3N3O3) est un inhibiteur de la capside utilisé précédemment pour traiter les infections à entérovirus. Le pléconaril est efficace pour inhiber la réplication. Le pléconaril conduit à un raidissement de la structure de la capside, empêchant la libération d'ARN dans la cellule. Le pléconaril a été utilisé comme traitement à « usage compassionnel » chez les nouveau-nés et les patients immunodéficients atteints d'infections graves à entérovirus.

Le pléconaril est un médicament antiviral de la classe des inhibiteurs de la capside virale, fabriqué par Schering-Plough et destiné à la prévention des exacerbations aiguës de l'asthme et des symptômes du rhume courants chez les patients asthmatiques ayant été exposés au picornavirus. Il agit en inhibant la réplication virale. L'utilisation du pléconaril n'a pas été approuvée par la Food and Drug Administration des États-Unis (FDA) en raison du fait qu'il s'est avéré induire une activité enzymatique du CYP3A, augmentant ainsi le risque d'interactions médicamenteuses graves.

Le pléconaril se lie à une poche hydrophobe de la protéine virale 1, la principale protéine qui compose la capside (coquille) des picornavirus. Cela rend la capside virale rigide et comprimée et empêche le non-revêtement de son ARN. En conséquence, le virus est empêché de se fixer à la cellule hôte et de provoquer une infection.

Le pléconaril inhibe la réplication virale en se liant à une poche hydrophobe sur la capside virale. Activité in vitro, il est efficace contre presque tous les entérovirus couramment isolés et 90% des isolats cliniques de rhinovirus.

Pyrazolo [1,5-a] pyrimidine - pyrazolo [1,5-a] pyrimidine est la base d'une classe de médicaments sédatifs et anxiolytiques liés dans leurs effets aux benzodiazépines. La plupart des médicaments de cette classe commercialisés à ce jour sont destinés à induire le sommeil et sont prescrits aux personnes souffrant d'insomnie. Cependant, certains composés plus récents produisent des effets anxiolytiques avec relativement peu de sédation et sont développés pour être utilisés comme médicaments anti-anxiété non sédatifs et traitements antiviraux. Ils comprennent : Zaleplon (Sonata), Indiplon, Ocinaplon et Lorediplon.

Voir l'article : Attributs médicinaux des dérivés d'échafaudage à base de pyrazolo-pyrimidine ciblant les kinases comme agents anticancéreux

 

LES VACCINS CRÉENT LE CANCER, LE DIABÈTE ET LES MALADIES CARDIAQUES

Ci-dessous, nous fournissons deux articles qui démontrent que de nombreuses maladies chez les adultes sont générées par des vaccins infantiles contenant des poisons, des cancers, des virus, des rétrovirus et une pléthore d'autres contenus pervers qui montrent clairement que les vaccins sont des armes de guerre biologique menées contre le circulation sanguine de l'humanité. Les vaccins sont des expériences de plantation d'ADN manipulé de virus animaux dans l'ADN humain. Il s'agit simplement de guerre biologique. La recherche a démontré que si un enfant contracte un entérovirus puissant (voir l'annexe) alors que son système immunitaire est encore en développement, il pourrait endommager de façon permanente des organes comme le pancréas ou le cœur. Il a été constaté que certains vaccins attaquent directement les cellules bêta du pancréas qui produisent l'insuline. Ainsi, un vaccin qui cible le diabète est injecté à la plupart des Américains pendant l'enfance.

Les médecins sont complices, même s'ils sont entraînés (lavés au cerveau) à croire à la « théorie des vaccins ». Aucune théorie scientifique ne dure longtemps, c'est pourquoi Gates et l'industrie des vaccins sont déterminés à cacher les traitements et à promouvoir de nouveaux vaccins. L'industrie des vaccins stimule la demande médicale américaine, qui comprend l'industrie la plus lucrative des États-Unis.

Ne vous y trompez pas, ces méchants seigneurs de la guerre des vaccins ont planifié cette stratégie de guerre contre le dépeuplement et ils sont sûrs d'avoir leurs armoires bien approvisionnées en traitements aux virions au cas où eux ou leurs amis attraperaient le virus. Ils savent également qu'il existe de nombreux autres traitements naturels contre les virus qui sont désapprouvés par les médecins allopathes qui dirigent nos institutions médicales gouvernementales comme la FDA.

Veuillez être averti que les articles ci-dessous vous « pilule rouge » si vous n'avez pas été au courant de ce complot diabolique pour contrôler la population mondiale, sa santé et sa qualité de vie.

 

Déclencheur viral pour les avantages et les inconvénients du diabète de type 1

par Christophe M. Filippi et Matthias G. von Herrath

De : Diabetes, The American Diabetes Association, novembre 2008

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2570378/

« Un nombre important de virus ont été associés au diabète de type 1, y compris les entérovirus tels que le Coxsackievirus B (CVB), mais aussi le rotavirus, le virus des oreillons et le cytomégalovirus. Il a été suggéré que le virus de la rubéole provoque le diabète de type 1, mais jusqu'à présent, seul le syndrome de la rubéole congénitale a été définitivement associé à la maladie. Les principaux candidats viraux pour provoquer le diabète de type 1 chez l'homme sont les entérovirus.

Le Coxsackievirus B4 est la souche entérovirale la plus courante trouvée chez les individus pré-diabétiques et diabétiques. L'ARN CVB a été détecté dans le sang de patients au début ou au cours du diabète de type 1. Les réponses immunitaires cellulaires aux antigènes CVB se sont révélées être améliorées chez les patients diabétiques de type 1 après le début de la maladie. Une souche CVB4 a été isolée du pancréas d'un enfant diabétique décédé, passée à travers des cellules bêta murines et induite par le diabète après inoculation chez la souris. »

Le diabète de type 1 peut être déclenché par un virus courant

Une étude suggère que les chercheurs ont découvert que les enfants exposés aux entérovirus sont plus susceptibles de développer la maladie auto-immune, par Amanda MacMillan, Santé, 10 janvier 2017

https://www.health.com/condition/type-1-diabetes/diabetes-enterovirus

« Les entérovirus sont un groupe de virus qui causent généralement des maladies bénignes, comme le rhume. Certaines souches d'entérovirus - comme le poliovirus, l'entérovirus-D68 et le coxsackievirus (également connu sous le nom de maladie des mains, des pieds et de la bouche) - peuvent provoquer des symptômes plus graves.

Des recherches antérieures ont également suggéré que les enfants exposés aux entérovirus sont plus susceptibles de développer un diabète de type 1, une maladie auto-immune qui endommage les cellules productrices d'insuline dans le pancréas, que ceux qui ne l'ont pas. »

Si le médecin connaît cette information, que les vaccins causent le diabète, pourquoi donneraient-ils JAMAIS un autre vaccin ? Et, nous pourrions ajouter des centaines d'autres études montrant que les vaccins créent le cancer, les maladies cardiaques, les maladies du foie et de nombreuses autres maladies. Partout, les médecins le savent, mais seuls les médecins en dehors de l'Amérique en parlent. Des dizaines de naturopathes, homéopathes et chiropraticiens qui ont parlé publiquement de ce mensonge de vaccin ont été assassinés, abattus dans la rue dans de nombreux cas.

L'espionnage industriel utilisé par Big Pharma est si puissant que récemment le couple qui possédait l'une des plus grandes sociétés pharmaceutiques s'est pendu dans sa propre maison après avoir découvert qu'il avait volontairement fabriqué des médicaments qui tuent au lieu de guérir. Des milliards de dollars en procès contre Big Pharma ne ralentissent pas du tout sa mission. Payer des milliards d'amendes est simplement « le prix à payer pour faire des affaires ». Tuer leurs clients est une procédure opératoire standard dans le secteur des médicaments. La vente d'huile de serpent (vaccins) est leur seule préoccupation.

 

CONNAISSEZ VOS ENNEMIS

La liste suivante de seigneurs de la guerre contre la drogue, de vaccinateurs fascistes, de progéniteurs originaux d'armes biologiques virales, d'eugénistes du dépeuplement, de meurtriers, de propagandistes et d'ennemis de l'humanité n'est qu'une courte (mais puissante) liste des généraux, maréchaux et amiraux qui dirigent tous les la guerre contre la circulation sanguine humaine. Nous fournissons ces informations pour vous informer sur l'ennemi, ses tactiques et sa stratégie. Nous ne pouvons gagner la guerre que si nous connaissons notre ennemi et le gardons à proximité.

Pour un exposé complet sur Big Pharma et les entreprises qui bénéficient de vaccins empoisonnés, consultez l'un de nos précédents rapports Anonymous Patriot Intelligence. Vois ici :

* Organisation Mondiale de la Santé - les seuls points de vantardise que l'OMS peut faire sont : l'éradication de la variole [mensonge - elle a été utilisée pour propager le SIDA-VIH], la quasi-éradication de la polio [mensonge - le vaccin contre la polio de Gates a paralysé un demi-million de personnes en Inde] , et le développement d'un vaccin contre Ebola [mensonge - il n'y a pas de vaccin efficace contre Ebola]. Ses priorités actuelles incluent les maladies transmissibles [leur propagation], en particulier le VIH / SIDA [inoculé la plupart de l'Afrique avec le virus], Ebola [créé en laboratoire], le paludisme [aucun remède] et la tuberculose [aucun remède ou traitement efficace] ; les maladies non transmissibles telles que les maladies cardiaques et le cancer [créés par le biais de vaccins] ; une alimentation saine [favorise les poisons comme le glyphosate], la nutrition et la sécurité alimentaire. Essentiellement, l'OMS n'a jamais aidé à prévenir ou à mettre fin à une maladie.

L'OMS dépend des États membres et des donateurs privés pour le financement. En 2018, l'OMS disposait d'un budget de plus de 4,2 milliards de dollars des 194 pays membres évalués et des contributions volontaires, la part du lion provenant d'une « taxe » sur l'Amérique.

En 2007, l'OMS a organisé des travaux sur le développement d'un vaccin contre la grippe pandémique par le biais d'essais cliniques en collaboration avec de nombreux experts et responsables de la santé. Une pandémie impliquant le virus de la grippe H1N1 a été déclarée en avril 2009. Des critiques ont affirmé que l'OMS avait exagéré le danger, semant « la peur et la confusion » plutôt que « des informations immédiates ». Environ 30 millions de personnes ont contracté le virus et plus de 17.000 sont décédées en Amérique. L'OMS n'a rien fait pour examiner les « traitements » de la grippe porcine ou de toute autre grippe à ce jour.

Après l'épidémie d'Ebola de 2014 en Afrique de l'Ouest, l'organisation a été fortement critiquée pour sa bureaucratie, son financement insuffisant, sa structure régionale et son profil de personnel. Il ne contenait pas, ne comprenait pas et n'aidait pas à traiter les victimes du virus.

Le sous-département de l'OMS, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), a été critiqué pour la façon dont il analyse la tendance de certaines substances et activités à provoquer le cancer et pour avoir un biais politiquement motivé lorsqu'il sélectionne des études pour son analyse. L'OMS et le CDC n'ont même pas abordé la question des décès dus au tabac, l'un des plus grands tueurs au monde. L'OMS protège simplement British American Tobacco (BAT) et ne fait rien pour résoudre le problème.

Selon l'Associated Press, l'OMS dépense régulièrement environ 200 millions de dollars par an en frais de voyage, plus qu'elle ne dépense pour s'attaquer aux problèmes de santé mentale, au VIH / sida, à la tuberculose et au paludisme réunis.

* National Institutes for Health - En 2019, le budget annuel des NIH était de 39 milliards de dollars américains. Le NIH comprend 27 instituts et centres distincts de différentes disciplines biomédicales et est responsable de nombreuses réalisations scientifiques, y compris la découverte de fluor pour prévenir la carie dentaire [poison cérébral], l'utilisation du lithium pour gérer le trouble bipolaire [toxicomanie psychologique], et la création de vaccins contre l'hépatite [propagation du VIH / sida], Haemophilus influenzae (HIB) [virus d'origine humaine] et le papillomavirus humain (HPV) [cause de stérilité et de décès].

Depuis les années 1930, les National Institutes of Health ont investi près de 900 milliards de dollars dans la recherche fondamentale et appliquée qui a formé les secteurs pharmaceutique et biotechnologique [Big Pharma slave]. Malgré l'investissement crucial des contribuables, les consommateurs américains paient de plus en plus pour leurs médicaments sur ordonnance [qui ne fonctionnent que moins de 50% du temps]. Les contribuables paient essentiellement pour Big Pharma. Plus de 1.000 milliards de dollars par an sont dépensés en médicaments.

Une étude de 2018 sur les contributions financières du National Institute of Health (NIH) aux approbations de nouveaux médicaments a révélé que l'agence avait contribué à la recherche publiée associée à chacun des 210 nouveaux médicaments approuvés par la Food and Drug Administration de 2010 à 2016. Plus de 100 milliards de dollars de financement des NIH ont été consacrés à la recherche qui a contribué directement ou indirectement aux 210 médicaments approuvés au cours de cette période de six ans. La subvention du NIH Research Project Grant (R01) - qui soutient la recherche liée à la santé - était de loin le type de subvention le plus couramment utilisé pour financer la science qui a soutenu les nouveaux médicaments. En tout, le NIH a octroyé près de 118.000 subventions R01 liées à ces médicaments de 2010 à 2016. Aucun d'entre eux n'était un « traitement » pour un virus - juste des vaccins.

Dans les années 1980, le Congrès a promulgué une série de lois conçues pour accélérer la recherche financée par les taxes sur les nouveaux produits. L'une de ces lois, la loi Bayh-Dole de 1980, a permis aux universités et aux petites entreprises de breveter et / ou de licencier toutes les découvertes de leurs recherches médicales financées par les impôts et financées par les National Institutes of Health (NIH). Avant cette loi, les découvertes financées par les contribuables appartenaient au domaine public (c.-à-d. Que de nouveaux médicaments étaient disponibles pour toute entreprise qui en voulait). À la suite de cette législation, les universités qui ont effectué des travaux parrainés par les NIH pouvaient facturer des redevances et fournir des revenus aux institutions sans but lucratif. Une législation a également été adoptée qui a permis au NIH de conclure des accords avec des sociétés pharmaceutiques, transférant les découvertes du NIH directement à l'industrie, devenant ainsi un bras corrompu de Big Pharma.

* Burroughs-Wellcome & Company - Les magnats pharmaceutiques américains Henry Wellcome et Silas Burroughs ont fondé Burroughs-Wellcome & Co. en Angleterre en 1880. Cette entreprise pharmaceutique était l'une des quatre grandes organisations qui ont finalement fusionné pour devenir GlaxoSmithKline.

Après la mort de Silas Burroughs en 1895, Henry Wellcome a étendu l'entreprise à plusieurs continents et à de nombreux pays, dont les États-Unis. En 1924, Wellcome a consolidé tous les avoirs de la société sous un parapluie d'entreprise qu'il a nommé The Wellcome Foundation Ltd. À sa mort en 1936, son testament a acquis toutes les actions de l'entreprise dans une nouvelle entité caritative - le Wellcome Trust. Le but du Trust était d'utiliser les bénéfices de la Wellcome Foundation pour faire avancer la recherche en médecine et en histoire médicale. En 1993, un don de 400 millions de dollars des fiduciaires lui a permis de devenir une entité indépendante sans aucun lien avec la Wellcome Foundation ni avec GlaxoSmithKline [soi-disant], qui en 2000 avait acheté toutes les actions de Wellcome Foundation.

Burroughs Wellcome & Company a financé des scientifiques qui ont développé des anti-toxines pour le tétanos, la diphtérie et la gangrène gazeuse. Ils ont également isolé l'histamine, conduisant à la production d'antihistaminiques, et l'insuline standardisée et d'autres médicaments. Aux laboratoires de recherche de l'entreprise aux États-Unis, ils ont développé le premier médicament contre la leucémie et les suppresseurs du système immunitaire pour les transplantations d'organes, développé l'acyclovir qui empêche la réplication du virus de l'herpès et l'AZT, le premier médicament approuvé pour traiter le VIH.

En 1985, la Wellcome Foundation valait 1 milliard de livres sterling. Cela a conduit à une énorme augmentation du financement de la recherche scientifique du Wellcome Trust. La dotation du Trust était alors d'environ 26,5 millions de livres sterling par an. En 1995, le Wellcome Trust a vendu la majeure partie de la participation restante dans Wellcome plc à Glaxo plc. Cela a créé Glaxo Wellcome plc, qui a fusionné avec SmithKlineBeecham en 2000 pour créer GlaxoSmithKline. En vendant les actions, les actifs du Wellcome Trust sont passés de 3,4 milliards de livres sterling en 1988 à 15 milliards de livres sterling en 2000. Nos dépenses caritatives annuelles moyennes sont passées de 28 millions de livres sterling dans les années 80 à 650 millions de livres sterling en 2007.

* Burroughs Wellcome Fund - Fondé en 1955 dans le prolongement du Wellcome Trust basé en Angleterre. Depuis 1970, le Burroughs Wellcome Fund est un organisme américain de recherche médicale à but non lucratif qui finance la recherche biomédicale dont le siège est situé dans le Research Triangle Park en Caroline du Nord. Le Fonds a octroyé plus de 40 millions de dollars chaque année à la recherche axée sur les maladies infectieuses, la science biomédicale et d'autres domaines liés à la santé. Ce laboratoire BSL-P4 partage toutes ses données avec le laboratoire Wu Han IV où le virus COVID-19 a été créé et diffusé expérimentalement lors du dîner de célébration annuel de Wu Han qui a attiré 40.000 personnes (les plus importantes) du monde entier en 2019.

* Pirbright Institute - Le Pirbright Institute (anciennement Institute for Animal Health) est un institut de recherche de Surrey, en Angleterre, dédié à l'étude des maladies infectieuses. Il fait partie du Biotechnology and Biological Sciences Research Council (BBSRC) du gouvernement britannique. Il a commencé en 1914 pour tester les vaches pour la tuberculose. Compton a été créé par l'Agricultural Research Council en 1937. Pirbright est devenu un institut de recherche en 1939 et Compton en 1942. En 1963, Pirbright est devenu l'Institut de recherche sur les virus animaux et Compton est devenu l'Institut de recherche sur les maladies animales. En 1987, Compton, Houghton et Pirbright sont devenus l'Institut pour la santé animale, financé par le BBSRC.

Les travaux précédemment effectués à Compton ont soit déménagé dans le secteur universitaire, ont pris fin ou ont été transférés sur le site de Pirbright. Le site de Compton effectue actuellement des travaux sur les maladies animales endémiques, notamment certains virus aviaires et une petite quantité d'immunologie bovine, tandis que Pirbright travaille sur les maladies animales exotiques (généralement causées par des épidémies de virus). Pirbright dispose de laboratoires de référence nationaux et internationaux sur les maladies. Il s'agit de l'un des laboratoires de niveau 4 de biosécurité au monde (communément appelé « P4 » ou BSL-P4).

Au départ, 25% de ses revenus proviennent d'une subvention de base du BBSRC d'environ 11 millions de livres sterling. Environ 50% provient de subventions de recherche d'organisations gouvernementales connexes, telles que DEFRA, ou de l'industrie et des organismes de bienfaisance (tels que le Wellcome Trust, la Fondation Gates, la Reine Elizabeth, Carlyle Group, WB, Unicef, WEF, DARPA, WB, CDC, NIH, etc.). Les 25% restants proviennent des paiements directs pour les travaux effectués et leurs nombreux brevets.

L'Institut Pirbright effectue des recherches, des diagnostics et des virus de surveillance véhiculés par des animaux, tels que le virus de la fièvre aphteuse (FMDV), la peste porcine africaine, la fièvre catarrhale du mouton, la dermatose nodulaire contagieuse et les animaux d'élevage de grippe aviaire et porcine. La compréhension des virus vient de la biologie moléculaire. Il s'agit essentiellement d'un laboratoire d'armes biologiques.

* Merial Animal Health Institute - Merial est une multinationale de santé animale. En janvier 2017, Merial a été acquise par Boehringer Ingelheim. En août 1997, Merial a démarré en tant que joint-venture entre les filiales de santé animale de Merck & Co. (MSD AgVet) et Sanofi-Aventis (Rhône-Mérieux). Merial est devenue la division de la santé animale de Sanofi, lorsque Sanofi a racheté la part de 50% de Merck dans la coentreprise. Le 30 décembre 2016, Boehringer Ingelheim a conclu un échange de leurs activités OTC pour les activités de santé animale de Sanofi. Merial est maintenant la propriété de Boehringer Ingelheim et combinée avec leur entreprise de santé animale, Boehringer Ingelheim Vetmedica, pour former Boehringer Ingelheim Animal Health.

Merial produit de nombreux produits et vaccins pour les animaux domestiques, les animaux de ferme et la faune. Merial compte environ 6.900 employés et est présent dans plus de 150 pays dans le monde. Leur chiffre d'affaires en 2015 était d'environ 2,5 milliards d'euros. Certains des produits les plus populaires de Merial sont Frontline, Heartgard, NexGard, Ivomec, PureVax et Previcox.

En octobre 2009, Merial a annoncé qu'elle investissait 70 millions de dollars US dans son usine de vaccins pour volaille dans la zone de développement de haute technologie de Nanchang, en Chine. Le 9 mars 2010, Sanofi-Aventis a annoncé avoir exercé une option pour combiner Merial avec Intervet / Schering Plough, l'activité santé animale de Merck. La nouvelle coentreprise serait détenue à parts égales par Merck et Sanofi-Aventis. Le 22 mars 2011, ils ont annoncé la résiliation mutuelle de leur accord pour former une nouvelle joint-venture en santé animale.

Merial a fait l'objet d'une enquête dans le cadre d'une épidémie de fièvre aphteuse au Royaume-Uni en 2007, après qu'une souche de fièvre aphteuse provenant de l'une de leurs installations de recherche a été découverte à Pirbright, une ferme de Surrey, en Angleterre, en août 2007. Les enquêteurs ont conclu que la libération était due à une fuite de virus vivant du système de drainage.

* QinetiQ est une société multinationale britannique de technologie de défense basée à Farnborough, dans le Hampshire. Il est le sixième plus grand entrepreneur de défense du Royaume-Uni et s'occupe de tous les aspects de la guerre - y compris les armes biologiques. Il a été créé en avril 2001 ; auparavant, il faisait partie de la Defense Evaluation and Research Agency (DERA), une agence gouvernementale britannique aujourd'hui disparue comme la DARPA. Une grande partie des actifs, des sites et des employés de DERA ont été transférés à QinetiQ, d'autres éléments ont été intégrés au Laboratoire des sciences et technologies de la défense (DSTL), qui appartient toujours au gouvernement. QinetiQ a réalisé de nombreuses acquisitions d'entreprises liées à la défense et à la technologie, principalement celles basées aux États-Unis, et est un fournisseur de confiance du gouvernement américain.

Fin 2002, le groupe Carlyle, une société américaine de capital-investissement, a annoncé publiquement son intention d'acquérir une participation importante dans QinetiQ. En février 2003, le groupe Carlyle a finalisé l'acquisition d'une part de 33,8% pour 42 millions de livres sterling. Avant l'introduction en bourse de QinetiQ des années plus tard, la propriété de l'entreprise était partagée entre le ministère britannique de la Défense (56%), Carlyle Group (31%) et le personnel (13%). Le groupe Carlyle devait rester investi dans QinetiQ pendant trois à cinq ans, après quoi un flottement boursier aurait lieu.

Le 12 janvier 2006, une annonce a été faite au Parlement par le Dr John Reid, secrétaire d'État à la Défense, concernant le flottement imminent de QinetiQ. Reid a déclaré que le groupe Carlyle « continuera de conserver une participation importante dans la société » et que le gouvernement continuera à détenir une « part d'or » pour protéger les intérêts de la sécurité et de la défense du Royaume-Uni. La controverse a été générée par les rendements très élevés générés à la fois pour le groupe Carlyle et les cadres supérieurs de l'entreprise ; Il semblerait que Sir John Chisholm aurait bénéficié de plus de 20 millions de livres sterling à lui seul. Lord Moonie, qui a géré la vente initiale, a déclaré en 2006 que la participation de 31% du gouvernement n'aurait pas dû être vendue lorsque les marchés boursiers languissaient en 2002.

En 2013, des rapports ont révélé que des pirates chinois avaient compromis la recherche militaire sensible menée par QinetiQ. Il a été affirmé qu'entre 2007 et 2010, l'entreprise nord-américaine de QinetiQ a fait l'objet d'une cyberattaque. Le Pentagone a déclaré qu'il confie toujours à QinetiQ une technologie de défense sensible. QinetiQ a établi un partenariat avec le fournisseur de réseau de téléphonie mobile Vodafone pour prendre en charge les services de sécurité Internet de bout en bout avec la 5G, compromettant à nouveau l'accord Five Eyes des États-Unis et du Royaume-Uni.

QinetiQ North America est connu pour ses connexions avec le monde des espions, notamment les satellites secrets, les drones et les logiciels utilisés par les forces spéciales américaines en Afghanistan et au Moyen-Orient. L'ancien directeur de la CIA, George Tenet, a été administrateur de la société de 2006 à 2008 et l'ancien chef des espions du Pentagone, Stephen Cambone, a dirigé une division majeure. Son parent britannique a été créé comme spin-off d'un laboratoire gouvernemental d'armes qui a inspiré le laboratoire de Q dans les thrillers de James Bond de Ian Fleming.

L'expertise d'espionnage de QinetiQ n'a pas empêché les cyberespions chinois de déjouer l'entreprise. Au cours d'une opération de trois ans, des pirates informatiques liés à l'armée chinoise ont infiltré les ordinateurs de QinetiQ et ont compromis la plupart, sinon la totalité, des recherches de l'entreprise compromettant la sécurité nationale américaine. À un moment donné, ils se sont connectés au réseau de l'entreprise en profitant d'une faille de sécurité identifiée des mois plus tôt et jamais corrigée. Il y avait des traces des intrus dans plusieurs de leurs divisions et dans la plupart de leurs gammes de produits. Au cours de leur assaut pluriannuel contre des sous-traitants de la défense, les espions ont volé plusieurs téraoctets - soit des centaines de millions de pages - de documents et de données sur les programmes d'armes, éclipsant en grande quantité tout vol de secrets de la guerre froide. Le hack QinetiQ a compromis des informations vitales pour la sécurité nationale des États-Unis, y compris les armes biologiques.

Des enquêtes plus approfondies ont révélé davantage de failles de sécurité. En 2008, une équipe de sécurité a découvert que le réseau interne d'entreprise de QinetiQ était accessible à partir d'un parking de Waltham, Massachusetts, à l'aide d'une connexion Wi-Fi non sécurisée. La même enquête a révélé que des pirates russes avaient volé des secrets à QinetiQ pendant plus de deux ans et demi via un ordinateur de secrétaire, qu'ils avaient truqué pour envoyer les données directement à un serveur de la Fédération de Russie, selon une enquête interne.

En 2009, les espions ont passé 251 jours à attaquer au moins 151 machines, y compris des ordinateurs portables et des serveurs, cataloguant le code source et les données d'ingénierie de QinetiQ. Les pirates ont dribblé les données du réseau en petits paquets pour éviter la détection, réussissant à s'en tirer avec 20 gigaoctets avant d'être finalement arrêtés. La mémoire cache volée comprenait une technologie militaire hautement sensible et équivalait à 1,3 million de pages de documents ou plus de 3,3 millions de pages de feuilles de calcul Microsoft Excel.

Les pirates informatiques peuvent également avoir utilisé QinetiQ pour pénétrer dans l'arsenal de Redstone de l'armée américaine via un réseau partagé avec les ingénieurs de QinetiQ à Huntsville, à proximité. Une infraction à la base, domicile du Commandement de l'aviation et des missiles de l'armée américaine, a été liée par des enquêteurs militaires à QinetiQ, selon une personne familière avec l'enquête. Les failles de sécurité à QinetiQ ont conduit à des enquêtes par plusieurs agences fédérales, dont le FBI, le Pentagone et le Naval Criminal Investigative Service.

QinetiQ est une entreprise britannique travaillant en Amérique pour les Chinois. C'est l'une des raisons pour lesquelles ils sont directement connectés à la Chine via Vodaphone. QinetiQ possédait une autorisation pour les armes biologiques P4 dans de nombreuses installations et connaissait parfaitement les programmes américains d'armes biologiques.

* Centre de contrôle et de prévention des maladies - est le principal institut de santé DHHS en Amérique se concentrant sur le contrôle et la prévention des maladies grâce aux vaccins et à la vaccination. Le CDC n'a jamais trouvé un seul « traitement » pour un seul virus. Fondamentalement, il s'agit d'un laboratoire d'armes biologiques qui contrôle 26 brevets de vaccins (4,1 milliards de dollars de revenus par an) et crée des contrats avec des sociétés pharmaceutiques pour fabriquer des vaccins toxiques conçus sur mesure qui sont ensuite fabriqués en Chine. Le CDS n'a jamais rencontré de maladie infectieuse ou de virus qu'il n'aimait pas - puis s'est transformé en arme dans leurs laboratoires. En 1946, il a été appelé le « Centre des maladies transmissibles » parce qu'il se concentrait sur la propagation des maladies transmissibles du paludisme à la polio, ignorant tout le temps les « traitements » et les brevets de vaccins qui ne fonctionnent pas et propagent le virus. Le CDC a étudié les insectes plus que les humains et a eu l'idée géniale de tuer le paludisme avec du DDT, qui a empoisonné toute une génération d'Américains. C'est la même logique utilisée pour inventer la théorie du vaccin - un autre nom pour la dépopulation.

En mai 1994, le CDC a admis avoir envoyé des échantillons de maladies transmissibles au gouvernement irakien de 1984 à 1989, qui ont ensuite été réutilisées pour la guerre biologique, notamment la toxine botulique, le virus du Nil occidental, Yersinia pestis et le virus de la fièvre Dengue. Cette politique était courante et des toxines ont été envoyées dans de nombreux pays à des fins expérimentales de bio-armement.

Depuis 2013, les laboratoires du CDC de niveau de biosécurité 4 sont parmi les rares qui existent dans le monde et servent comme l'un des deux seuls dépôts officiels de variole dans le monde. Le deuxième dépôt de variole réside au Centre national de recherche en virologie et biotechnologie de la Fédération de Russie. Le CDC a révélé en 2014 qu'il avait découvert plusieurs échantillons de variole égarés et que des employés de laboratoire avaient potentiellement été infectés par le charbon. L'Office of Public Health Preparedness a été créé lors des attaques à l'anthrax de 2001 peu de temps après les attentats terroristes du 11 septembre 2001. Son objectif était de coordonner parmi le gouvernement la réponse à une série de menaces de terrorisme biologique, ouvrant une « recherche » sans fin sur les virus comme armes biologiques.

Le budget du CDC pour l'exercice 2018 est de 11,9 milliards de dollars. Cela rapporte également environ 4,1 milliards de dollars sur les 26 brevets de vaccins qu'ils possèdent par l'intermédiaire de leur branche privée appelée CDC Foundation. Le CDC attribue plus de 85% de son budget annuel par le biais de subventions à de grandes sociétés pharmaceutiques - qui ont l'immunité étendue à toutes leurs expériences de bio-armes. Le CDC est protégé par un « tribunal des vaccins » spécial qui lui confère une immunité totale contre les poursuites. Le CDC a manipulé plus de 400 virus, maladies, bactéries et virus artificiels qui se retrouvent souvent dans leurs vaccins.

La CDC Foundation fonctionne indépendamment de la CDC en tant qu'organisation privée à but non lucratif 501 (c) (3) constituée dans l'État de Géorgie. La création de la Fondation a été autorisée par l'article 399F de la loi sur les services de santé publique pour soutenir la mission du CDC en partenariat avec le secteur privé, y compris les organisations, fondations, entreprises, groupes éducatifs et particuliers. Cette fondation est la « couverture » pour accepter des dons à l'oreille de la Fondation Bill et Melinda Gates, Wellcome Trust, Fondation Clinton, Banque mondiale, Organisation mondiale de la santé et bien d'autres. Essentiellement, la fondation est une opération de blanchiment de capitaux de vaccins qui est un organisme de bienfaisance « accréditif » qui enrichit les donateurs.

La réponse du CDC à la crise du SIDA dans les années 80 a été critiquée pour avoir promu certaines politiques de santé publique qui ont nui aux personnes séropositives et pour avoir fourni une éducation publique inefficace.

La réponse de l'agence aux attaques à l'anthrax de 2001 a également été critiquée pour sa communication inefficace avec d'autres agences de santé publique et avec le public.

 

CONTENU DU VACCIN CDC QUI TUE

La liste ici de certains des produits chimiques cancérigènes inclus dans les vaccins CDC provient directement des : Centers for Disease Control and Prevention Epidemiology and Prevention of Vaccine-Preventable Diseases, 13th Edition April, 2015. Cette liste d'horribles poisons n'est que la pointe de l'iceberg. Prenez le vaccin Prevnar, qui a de nombreux poisons « répertoriés » mais ne mentionne pas le fait qu'il contient également 23 pneumonies virales et 18 pneumonies bactériennes sous forme LIVE. Vous êtes inoculé avec la maladie même visée par le faux vaccin. Nous listons ci-dessous le contenu de certains des vaccins CDC les plus courants. Vous remarquerez également que de nombreux autres virus font partie des formules vaccinales. Le CDC nous inocule des virus vivants d'animaux. C'est la preuve que le CDC ne se préoccupe pas de la « prévention » des maladies, mais en fait, se concentre simplement sur la « création et le contrôle » des maladies avec pour arrière-pensée le contrôle mondial total de l'humanité par le biais de « vaccins tueurs ».

Contenu du vaccin

Adénovirus - saccharose, D-mannose, D-fructose, dextrose, phosphate de potassium, plasdone C, lactose anhydre, cellulose microcristalline, polacriline potassique, stéarate de magnésium, acétate de cellulose phtalate, alcool, acétone, huile de ricin, FD&C Yellow # 6 aluminium lake colorant, albumine sérique humaine, sérum bovin fœtal, bicarbonate de sodium, cultures de cellules fibroblastes humaines-diploïdes (WI-38), milieu modifié Eagle de Dulbecco, glutamate monosodique

Anthrax (Biothrax) - hydroxyde d'aluminium, chlorure de benzéthonium, formaldéhyde, acides aminés, vitamines, sels inorganiques et sucres

BCG (Tice) glycérine, asparagine, acide citrique, phosphate de potassium, sulfate de magnésium, citrate de fer ammonium, lactose

DT (Sanofi) - sulfate d'aluminium et de potassium, peptone, extrait bovin, formaldéhyde, thimérosal (trace), milieu Mueller et Miller modifié, sulfate d'ammonium

DTaP (Daptacel) - phosphate d'aluminium, le formaldéhyde, le glutaraldéhyde, le 2-phénoxyéthanol, le milieu de Stainer-Scholte modifié milieu de croissance de Mueller, modifié milieu acide Mueller-Miller casamino (sans infusion de cœur boeuf), le diméthyl - 1-bêta-cyclodextrine, le sulfate d'ammonium

DTaP (Infanrix) - formaldéhyde, glutaraldéhyde, hydroxyde d'aluminium, polysorbate 80, milieu Fenton (contenant de l'extrait bovin), milieu Latham modifié (dérivé de la caséine bovine), milieu liquide Stainer-Scholte modifié

DTaP-IPV (Kinrix) - formaldéhyde, glutaraldéhyde, hydroxyde d'aluminium, cellules Vero (rein de singe), sérum de veau, hydrolysat de lactalbumine, polysorbate 80, sulfate de néomycine, polymyxine B, milieu de Fenton (contenant de l'extrait bovin), milieu de Latham modifié (dérivé de caséine bovine), milieu liquide Stainer-Scholte modifié

DTaP-HepB-IPV (Pediarix) - formaldéhyde, gluteraldéhyde, hydroxyde d'aluminium, phosphate d'aluminium, hydrolysat de lactalbumine, polysorbate 80, sulfate de néomycine, polymyxine B, protéine de levure, sérum de veau, milieu de Fenton (contenant de l'extrait bovin), milieu de Latham modifié (dérivé) de caséine bovine), milieu liquide Stainer-Scholte modifié, cellules Vero (rein de singe)

DTaP-IPV / Hib (Pentacel) - phosphate d'aluminium, polysorbate 80, formaldéhyde, saccharose, gutaraldéhyde, albumine de sérum bovin, 2-phénoxéthanol, néomycine, sulfate de polymyxine B, milieu de croissance Mueller, milieu acide casamino Mueller-Miller (sans infusion de cœur de bœuf), Milieu Stainer-Scholte (modifié par l'ajout d'acides casamino et de diméthyl-bétacyclodextrine), cellules MRC-5 (diploïde humain), milieu CMRL 1969 (complété par du sérum de veau), sulfate d'ammonium et milieu 199

Hib (ActHIB) - sulfate d'ammonium, formol, saccharose, milieu Mueller et Miller modifié

Hib (Hiberix) - formaldéhyde, lactose, milieu semi-synthétique

Hib (PedvaxHIB) - sulfate d'hydroxyphosphate d'aluminium, éthanol, enzymes, phénol, détergent, milieu de fermentation complexe

Hib / Hep B (Comvax) - levure (le vaccin ne contient pas d'ADN de levure détectable), nicotinamide adénine dinucléotide, chlorure d'hémine, peptone de soja, dextrose, sels minéraux, acides aminés, formaldéhyde, sulfate d'aluminium de potassium, sulfate d'hydroxyphosphate d'aluminium amorphe, borate de sodium, phénol, éthanol, enzymes, détergent

Hib / Ménage. CY (MenHibrix) tris (trométamol) -HCl, - saccharose, formaldéhyde, milieu synthétique, milieu semi-synthétique

Hep A (Havrix) - hydroxyde d'aluminium, supplément d'acides aminés, polysorbate 20, formol, sulfate de néomycine, protéines cellulaires MRC-5

Hep A (Vaqta) sulfate d'hydroxyphosphate d'aluminium amorphe, albumine bovine, formaldéhyde, néomycine, borate de sodium, cellules MRC-5 (diploïde humain)

Hep B (Engerix-B) hydroxyde d'aluminium, protéine de levure, tampons de phosphate, dihydrogénophosphate de sodium dihydraté

Hep B (Recombivax) - protéines de levure, peptone de soja, dextrose, acides aminés, sels minéraux, sulfate d'aluminium et de potassium, sulfate d'hydroxyphosphate d'aluminium amorphe, formaldéhyde, tampon phosphate

Hep A / Hep B (Twinrix) - formol, protéine de levure, phosphate d'aluminium, hydroxyde d'aluminium, acides aminés, tampon phosphate, polysorbate 20, sulfate de néomycine, cellules diploïdes humaines MRC-5

Papillomavirus humain (HPV) (Cerverix) - vitamines, acides aminés, lipides, sels minéraux, hydroxyde d'aluminium, dihydrogénophosphate de sodium déshydraté, 3-O-desacyl-4 Monophosphoryl lipide A, cellule d'insecte, bactérienne et protéine virale

Papillomavirus humain (HPV) (Gardasil) - protéines de levure, vitamines, acides aminés, sels minéraux, glucides, sulfate d'hydroxyphosphate d'aluminium amorphe, L-histidine, polysorbate 80, borate de sodium

Papillomavirus humain (HPV) (Gardasil 9) - protéines de levure, vitamines, acides aminés, sels minéraux, glucides, sulfate d'hydroxyphosphate d'aluminium amorphe, L-histidine, polysorbate 80, borate de sodium

Grippe (Afluria) - bêta-propiolactone, thimérosol (flacons multidoses uniquement), phosphate de sodium monobasique, phosphate de sodium dibasique, phosphate monobasique de potassium, chlorure de potassium, chlorure de calcium, taurodésoxycholate de sodium, sulfate de néomycine, polymyxine B, protéine d'oeuf, saccharose

Grippe (Agriflu) - protéines d'oeuf, formaldéhyde, polysorbate 80, bromure de cétyltriméthylammonium, sulfate de néomycine, kanamycine, baryum

Influenza (Fluarix) Octoxynol-10 trivalent et quadrivalent (Triton XĮ-tocophéryle) - hydrogénosuccinate, polysorbate 80 (Tween 80), hydrocortisone, sulfate de gentamicine, ovalbumine, formaldéhyde, désoxycholate de sodium, saccharose, tampon phosphate

Grippe (Flublok) - phosphate de sodium monobasique, phosphate de sodium dibasique, polysorbate 20, baculovirus et protéines des cellules hôtes, baculovirus et ADN cellulaire, Triton X-100, lipides, vitamines, acides aminés, sels minéraux

Grippe (Flucelvax) - protéine cellulaire Madin Darby Canine Kidney (MDCK), ADN cellulaire MDCK, propiolactone, tampon phosphate

Grippe (Fluvirine) - éthoxylate de nonylphénol, thimérosal (flacon multidose - trace uniquement dans une seringue préremplie), polymyxine, néomycine, bêta-propiolactone, protéines d'oeuf, tampon phosphate

Grippe (Flulaval) - trivalent et quadrivalent, thimérosal, formaldéhyde, désoxycholate de sodium, protéines d'oeuf, tampon phosphate

Influenza (Fluzone : standard (trivalent et quadrivalent), haute dose et intradermique) -formaldéhyde, éthoxylate d'octylphénol (Triton X-100), gélatine (formulation trivalente standard uniquement), thimérosal (flacon multidose uniquement), protéine d'œuf, tampons au phosphate, saccharose

Acide éthylène diamine tétraacétique quadrivalent (EDTA) - glutamate monosodique, gélatine porcine hydrolysée, arginine, saccharose, phosphate de potassium dibasique, phosphate monobasique de potassium, sulfate de gentamicine, protéine d'œuf

Encéphalite japonaise (Ixiaro) - hydroxyde d'aluminium, cellules Vero, sulfate de protamine, formaldéhyde, albumine sérique bovine, métabisulfite de sodium, saccharose

Méningocoque (MCV4-Menactra) - formaldéhyde, tampons phosphate, gélose Mueller Hinton, milieu Watson Scherp, milieu Mueller et Miller modifié, détergent, alcool, sulfate d'ammonium

Méningocoque (MCV4-Menveo) - formaldéhyde, acides aminés, extrait de levure, milieu complet Franz, milieu CY

Méningocoque (MPSV4-Menomune) - thimérosal (flacon multidose uniquement), lactose, gélose à la caséine Mueller Hinton, milieu Watson Scherp, détergent, alcool

Méningocoque (MenB-Bexsero) - hydroxyde d'aluminium, E. coli, histidine, saccharose, désoxycholate, kanomycine

seringue politique corona

Méningocoque (MenB-Trumenba) - polysorbate 80, histodine, E. coli, milieu de croissance pour la fermentation

ROR (MMR-II) - Milieu 199 (vitamines, acides aminés, sérum bovin fœtal, saccharose, glutamate), Milieu essentiel minimum, phosphate, albumine humaine recombinante, néomycine, sorbitol, gélatine hydrolysée, culture de cellules d'embryons de poulet, WI-38 humain fibroblastes pulmonaires diploïdes

MMRV (ProQuad) - saccharose, gélatine hydrolysée, sorbitol, L-glutamate monosodique, phosphate de sodium dibasique, albumine humaine, bicarbonate de sodium, potassium, phosphate monobasique, chlorure de potassium, phosphate de potassium dibasique, néomycine, sérum de veau bovin, culture de cellules d'embryons de poulet, Fibroblastes pulmonaires diploïdes humains WI-38, cellules MRC-5

Pneumocoque (PCV13-Prevnar 13) - acides casamino, levure, sulfate d'ammonium, polysorbate 80, tampon succinate, phosphate d'aluminium, bouillon de peptone de soja

Pneumocoque (PPSV-23-Pneumovax) - phénol

Polio (IPV - Ipol) - phénoxyéthanol, formaldéhyde, néomycine, streptomycine, polymyxine B, cellules rénales de singe, milieu modifié Eagle MEM, protéine de sérum de veau, moyen 199

Rage (Imovax) - Albumine humaine, sulfate de néomycine, indicateur de rouge de phénol, cellules diploïdes humaines MRC-5, bêta-propriolactone

Rage (RabAvert) - ȕ-propiolactone, glutamate de potassium, protéine de poulet, protéine d'oeuf, néomycine, chlortétracycline, amphotéricine B, albumine sérique humaine, polygéline (gélatine bovine traitée), EDTA sodique, sérum bovin

Rotavirus (RotaTeq) - du saccharose, du citrate de sodium, du phosphate de sodium monobasique monohydraté, de l'hydroxyde de sodium, du polysorbate 80, des milieux de culture cellulaire, du sérum fœtal bovin, des cellules vero [L'ADN des circovirus porcins (PCV) 1 et 2 a été détecté dans RotaTeq. Le PCV-1 et le PCV-2 ne sont pas connus pour provoquer des maladies chez l'homme.]

Rotavirus (Rotarix) - acides aminés, dextrane, sorbitol, saccharose, carbonate de calcium, xanthane, milieu Eagle modifié de Dulbecco (chlorure de potassium, sulfate de magnésium, nitrate ferrique (III), phosphate de sodium, pyruvate de sodium, glucose, solution concentrée de vitamines, L- cystine, L-tyrosine, solution d'acides aminés, L-glutamine, chlorure de calcium, hydrogénocarbonate de sodium et rouge de phénol) [Le circovirus porcin de type 1 (PCV-1) est présent dans Rotarix.

Variole (Vaccinia-ACAM2000) - albumine sérique humaine, mannitol, néomycine, glycérine, polymyxine B, phénol, cellules Vero, HEPES

Td (Decavac) - sulfate d'aluminium et de potassium, peptone, formaldéhyde, thimérosal, tissu musculaire bovin (provenant des États-Unis), milieu Mueller et Miller, sulfate d'ammonium

Td (Tenivac) - phosphate d'aluminium, formaldéhyde, milieu de casaminoacides Mueller-Miller modifié sans infusion de cœur de bœuf, sulfate d'ammonium

Phosphate d'aluminium Td (Mass Biologics), formaldéhyde, thimérosal (trace), phosphate d'ammonium, milieu Mueller modifié (contenant des extraits de bovins)

Tdap (Adacel) – le phosphate d'aluminium, le formaldéhyde, le glutaraldéhyde, le 2-phénoxyéthanol, le sulfate d'ammonium, le milieu de Stainer-Scholte, diméthyl-bêta-cyclodextrine, la modification du milieu de croissance de Mueller, Mueller-Miller casamino milieu acide (sans infusion de cœur boeuf)

Tdap (Boostrix) - formaldéhyde, le glutaraldéhyde, l'hydroxyde d'aluminium, le polysorbate 80 (Tween 80), le milieu Latham dérivé de la caséine bovine, moyenne Fenton contenant un extrait de boeuf, le milieu liquide de Stainer-Scholte

Typhoïde (Typhim Vi inactivé) - bromure d'hexadécyltriméthylammonium, formaldéhyde, phénol, polydiméthylsiloxane, phosphate disodique, phosphate monosodique, milieu semi-synthétique

Typhoïde (orale - Ty21a) - extrait de levure, caséine, dextrose, galactose, saccharose, acide ascorbique, acides aminés, lactose, stéarate de magnésium, gélatine

Varicelle (Varivax) - saccharose, phosphate, glutamate, gélatine, L-glutamate monosodique, phosphate de sodium dibasique, phosphate de potassium monobasique, chlorure de potassium, phosphate de sodium monobasique, chlorure de potassium, EDTA, composants résiduels des cellules MRC-5, y compris l'ADN et les protéines, néomycine, sérum bovin fœtal, cultures de cellules diploïdes humaines (WI-38), cultures de cellules de cobayes embryonnaires, cultures de poumons embryonnaires humains

Fièvre jaune (YF-Vax) - sorbitol, gélatine, protéine d'oeuf

Zoster (Shingles - Zostavax) - saccharose, gélatine porcine hydrolysée, L-glutamate monosodique, phosphate de sodium dibasique, phosphate de potassium monobasique, néomycine, chlorure de potassium, composants résiduels des cellules MRC-5, y compris ADN et protéines, sérum de veau bovin

UN TABLEAU LISTE DES EXCIPIENTS ET DES MÉDIAS DE VACCINS PAR EXCIPIENT PEUT ÊTRE TROUVÉ DANS: GRABENSTEIN JD. IMMUNOFACTS : VACCINS ET MÉDICAMENTS IMMUNOLOGIQUES - 2013 (38ÈME RÉVISION). ST LOUIS, MO : WOLTERS KLUWER HEALTH, 2012.

La conclusion évidente de ce résumé des crimes du CDC est simplement que le CDC est l'outil de dépopulation des mondialistes et la machine de guerre pour créer des vaccins générant des milliards de profits pour les personnes mêmes qui « donnent » au CDC.

Si le CDC dépensait autant de temps et d'argent pour trouver des « traitements » pour les virus au lieu de vaccins qui ne peuvent jamais fonctionner sur un virus - nous aurions des centaines de « traitements » pour les infections virales et bactériennes.

Fondation Bill et Melinda Gates - Bill Gates, le seigneur de guerre des vaccins et le roi de la dépopulation, a commis des « crimes contre l'humanité »' et doit être poursuivi pour dépeuplement planifié - meurtre mondial. Dans le cadre d'un plan britannique centenaire de dépeuplement du monde, Bill Gates a commis ces « crimes » qui lui permettent de corrompre ouvertement toutes les grandes universités et installations biomédicales (niveau de biosécurité P 1-4) du monde entier pour se concentrer exclusivement sur vaccins et non traitements contre les virus. Voici la courte liste :

Bill et Melinda Gates

A lancé l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) en 2000 (don de 750 millions de dollars) une « Alliance pour les vaccins », qui prétend avoir vacciné la moitié des enfants du monde (avec des vaccins toxiques).

A donné à 496.000 enfants indiens la polio grâce à son nouveau « vaccin contre la polio », comme l'a confirmé l'OMS. Gates est maintenant recherché en Inde pour crimes contre l'humanité.

En 2018, 75% des cas de polio dans le monde provenaient de « Gates Vaccines ». Gates a présenté au monde une nouvelle forme de polio qu'il a financée.

En 2014, Gates a administré à 23.000 filles indiennes des vaccins contre le VPH - Gardasil et Cervarix de Merck et Glaxo Smith Kline (anciennement Burroughs-Wellcome) - 5% ont eu des effets secondaires graves, la plupart ont été stérilisés en permanence, sept sont décédés et le vaccin était inutile contre le VPH. Le personnel de Gate a été poursuivi par le gouvernement indien pour falsification de signatures, coercition et refus de traitement médical pour des effets secondaires.

En 2002, Gates a vacciné de force des enfants sud-africains contre la méningite. Beaucoup ont développé une paralysie permanente. La presse a qualifié Gates d’« impitoyable et immoral ».

En 2010, Gates a administré son vaccin antipaludique à 5.000 enfants africains - 151 sont décédés – 1.000 ont eu des effets secondaires graves, notamment des paralysies et des convulsions.

En 2014, l'OMS a stérilisé chimiquement des millions de femmes kenyanes avec un « vaccin contre le tétanos Gates » qui était toxique, et plus tard, l'OMS l'a admis publiquement.

A créé le Groupe stratégique consultatif d'experts (SAGE) pour conseiller l'OMS sur les politiques de vaccination et de vaccination, la recherche et le développement et les systèmes de distribution. Ce groupe secret est présidé par Sir Peter Vallance, ancien directeur de Glaxo Smith Kline, un chef de guerre des vaccins de haut niveau.

Gates a engagé 10 milliards de dollars dans la campagne de l'OMS pour réduire la population mondiale grâce à de nouveaux vaccins. Il s'est vanté que son nouveau programme vert pour l'Afrique dépeuplerait l'Afrique de 10 à 15%.

Partenariat avec la Fondation Rockefeller, l'UNICEF, l'OMS, la Banque mondiale, le DFID, le DNIH, le CDC, le WEF, les fabricants de vaccins et autres pour exiger des identifiants biométriques obligatoires pour suivre les vaccinations dans le monde entier. C'est la « guerre du vaccin », la domination du monde.

rocsyringe

A contrôlé le Département du développement international (DFID) grâce à des dons depuis 2000. Ce groupe britannique exige que les pays donnés à la guerre des vaccins Gates et il contrôle la propagande des vaccins dans les médias pour cacher la véritable intention des seigneurs de la guerre des vaccins et faire des portes, SAGE, OMS, CDC , NIH et Big Pharma sont de véritables héros qui veillent à la sécurité des personnes partout dans le monde. Le DFID organise un sommet international sur les vaccins en juin 2020. Quiconque remettra en question le verrouillage de la guerre des vaccins contre Bill Gates et le discours universel sur la vaccination sera réduit au silence.

A accordé 40 millions de dollars en 2008 au professeur Chris Witty, médecin hygiéniste en chef de l'Angleterre et conseiller scientifique en chef pour le ministère de la Santé et des Affaires sociales (DHSC), le National Institute for Health Research (NIHR), le Department for International Development (DFID) et Membre du conseil d'administration de SAGE pour contrôler la promulgation du vaccin britannique. Chris Witty est Gates Vaccine Warlord en Angleterre tout comme Anthony Fauci est Gates Vaccine Warlord en Amérique.

Lancement de la Coalition for Epidemic Preparedness (CEPI) en 2017 pour accélérer la création et la distribution de nouveaux vaccins. Le CEPI a donné 8,4 millions de dollars à l'Imperial College en 2017 pour développer le « Vaccine X », un vaccin ciblé pour chaque personne sur la planète.

Don de 200 millions de dollars au CDC pour aider à développer un vaccin COVID-19 sachant qu'aucun tel vaccin n'est possible.

 Fait un don de 100 millions de dollars aux efforts d'Anthony Fauci pour créer de nouveaux vaccins à l'Institut national de la santé. Le NIH a fait don de 3,7 millions de dollars de cet argent au Wu Han Institute of Virology (entre autres), le seul laboratoire de niveau quatre doté d'armes biologiques en Chine où le médecin chinois (Dr Qiu) qui avait enfreint le Laboratoire national canadien de microbiologie avait pris le britannique / Les armes biologiques à virus canadien, développées par Pirbright, Merial et QinetiQ en Chine.

A fait don de 184 millions de livres sterling à l'Imperial College de Londres pour de fausses prévisions de décès par propagande Covid-19 (2,2 millions en Amérique et plus de 1,5 million en Angleterre). Gates se tourne vers COVID-19 pour forcer ses programmes de vaccination du tiers monde sur le monde occidental et les ID de vaccins obligatoires implantés dans chaque être humain.

Un enfant meurt toutes les 30 secondes de faim, 3 millions par an, mais ce n'est pas suffisant pour Bill Gates, le seigneur de guerre des vaccins - roi de la dépopulation et de l'eugénisme. Il veut que chaque être humain (à l'exception de ses amis) se fasse vacciner contre le virus « Vaccine X » - quand il sait qu'aucun vaccin ne peut arrêter un virus. Tout « vaccin Gates » est toxique, point final.

les portes me font confiance

Bill Gates a soudoyé, influencé ou contrôlé :

  • Centre de contrôle et de prévention des maladies
  • Anthony Fauci, Institut national des allergies et des maladies infectieuses
  • Consortium de modélisation de l'impact des vaccins
  • Sir Peter Vallance (x-Glaxo Smith Kline-SAGE)
  • Institut Pirbright
  • Institut de santé animale Merial
  • Glaxo Smith Kline / Pfizer
  • Imperial College / Harvard University
  • Fondation Wellcome / Wellcome Trust
  • La Reine d'Angleterre / Détentrice d'or de Pirbright
  • La MHRA - Agence de réglementation des médicaments et des soins de santé
  • GAVI, The Vaccine Alliance
  • CEPI, Coalition pour la préparation aux épidémies
  • UNICEF
  • L'Organisation mondiale de la santé
  • Professeur Chris Witty, médecin-chef britannique
  • SAGE, l'organisation secrète des vaccins
  • Département du développement international du DFID, entre autres.

Nous sommes allés à la Fondation officielle Bill et Melinda Gates et avons retiré un échantillon des bénéficiaires de dons de Gates. Fondamentalement, vous avez la majorité des criminels complices du projet de Bill de créer des vaccins (pour son propre enrichissement) au lieu de reconnaître les dizaines de traitements éprouvés pour les virus qui n'incluent pas de vaccins. Nous avons énuméré bon nombre de ces traitements ci-dessus et soulignons que les pots-de-vin de Bill empêchent tout le monde d'être « autorisé » à regarder dans n'importe quelle direction, sauf les vaccins - qui ne peuvent jamais fonctionner en raison de leur « mauvaise science ». Mais les vaccins dépeuplent, malades et mutilent dans de nombreux cas. Bill et Melinda le savent très bien. Cela fait partie du plan « Santé mondiale » vers lequel de nombreux dons vont.

En fait, lorsque vous lisez l'objectif de la subvention, veuillez traduire comme suit :

  • Planification familiale - dépopulation
  • Santé mondiale - contrôle des vaccins de la terre
  • Croissance mondiale - pots-de-vin aux nations via (International) Bank Reconstruction and Dev.
  • Paludisme - le paludisme a déjà de nombreux traitements efficaces et de nombreux vaccins
  • Polio - Vaccin toxique contre la polio de Gates (496.000 nouveaux cas créés)
  • SIDA VIH - Gates a soutenu l'OMS et les CDC pour créer et continuer le VIH
  • Contrôle du tabac - protection de la responsabilité britannique / américaine en matière de tabac
  • Développement de vaccins - aucun vaccin n'est sûr ou n'a jamais fait ses preuves
  • Pneumonie - il existe déjà de nombreux vaccins contre la pneumonie
  • Maladies tropicales - pour développer de nouveaux brevets sur de nouveaux virus
  • Child Health Global - Le programme de vaccination contre la VPH de Gates, entre autres
  • Développement agricole - Programme Gates pour les OGM en Afrique et dans le monde

 

Connaissez vos virus

Les entérovirus sont un genre de virus à ARN simple brin de sens positif associés à plusieurs maladies humaines et mammifères. Les entérovirus sont nommés par leur voie de transmission à travers l'intestin. Des études sérologiques ont distingué 71 sérotypes d'entérovirus humains sur la base de tests de neutralisation d'anticorps. Sur la base de leur pathogenèse chez l'homme et l'animal, les entérovirus ont été initialement classés en quatre groupes, les poliovirus, les virus Coxsackie A (CA), les virus Coxsackie B (CB) et les échovirus.

Les entérovirus provoquent un large éventail de symptômes, et bien que leur longue liste de signes et de symptômes devrait les placer sur la liste de diagnostic différentiel de nombreuses maladies, ils passent souvent inaperçus. Les entérovirus peuvent provoquer des éruptions cutanées chez les petits enfants, des rhumes d'été, une encéphalite, une vision trouble ou une péricardite. Les infections entérovirales ont une large gamme de présentation et de gravité. Les entérovirus non polio provoquent 10 à 15 millions d'infections et des dizaines de milliers d'hospitalisations aux États-Unis chaque année. Vous trouverez ci-dessous les maladies courantes liées aux entérovirus, notamment la poliomyélite.

  • Poliomyélite principalement par voie fécale-orale avec syndrome semblable à la poliomyélite trouvé chez les enfants qui ont été testés positifs pour l'entérovirus 68.
  • La maladie fébrile non spécifique est la présentation la plus courante d'une infection à entérovirus qui comprend des symptômes de: fièvre, douleurs musculaires, maux de gorge, détresse gastro-intestinale / inconfort abdominal et maux de tête. Chez les nouveau-nés, l'image peut être celle d'une septicémie et peut être grave et menacer le pronostic vital.
  • Méningite aseptique chez les enfants. Aux États-Unis, les entérovirus sont responsables de 30.000 à 50.000 hospitalisations pour méningite par an à la suite de 10 à 15 millions d'infections.
  • La maladie de Bornholm ou pleurodynie épidémique se caractérise par de fortes douleurs paroxystiques dans la poitrine et l'abdomen, accompagnées de fièvre et parfois de nausées, de maux de tête et de vomissements.
  • La péricardite et / ou la myocardite sont généralement causées par des entérovirus avec des symptômes de: fièvre avec dyspnée, douleur thoracique, arythmies, insuffisance cardiaque et infarctus du myocarde.
  • La conjonctivite hémorragique aiguë peut être causée par des entérovirus.
  • L'herpangine est causée par le virus Coxsackie A et provoque une éruption vésiculaire dans la cavité buccale et sur le pharynx, ainsi qu'une forte fièvre, des maux de gorge, des malaises et souvent une dysphagie, une perte d'appétit, des maux de dos et des maux de tête.
  • La fièvre aphteuse est une maladie infantile le plus souvent causée par une infection par le virus Coxsackie A ou EV71.
  • L'encéphalite est une manifestation rare d'entérovirus généralement causée par l'échovirus 9.
  • La myocardite est caractérisée par une inflammation du myocarde (cellules du muscle cardiaque). L'un des entérovirus les plus courants responsables de la myocardite est le virus Coxsackie B3.
  • Le syndrome de fatigue chronique, une infection respiratoire ou gastro-intestinale aiguë est associé à l'entérovirus.
  • Le diabète sucré de type 1 s'est révélé être une réponse auto-immune déclenchée par un virus dans laquelle le système immunitaire attaque les cellules infectées par le virus ainsi que les cellules bêta productrices d'insuline dans le pancréas.

Les entérovirus affectent des millions de personnes dans le monde chaque année et se trouvent souvent dans les sécrétions respiratoires (par exemple, la salive, les expectorations ou le mucus nasal) et les selles d'une personne infectée. Historiquement, la poliomyélite était la maladie la plus importante causée par un entérovirus, à savoir le polio-virus. Il existe 81 entérovirus non polio et 3 polio qui peuvent provoquer des maladies chez l'homme. Sur les 81 types non polio, il existe 22 virus Coxsackie A, 6 virus Coxsackie B, 28 échovirus et 25 autres entérovirus.

  • L'entérovirus C, est une espèce d'entérovirus dont le sous-type le plus connu est le poliovirus, la cause de la poliomyélite. Il existe trois sérotypes de poliovirus, PV1, PV2 et PV3.
  • L'entérovirus D est une espèce d'entérovirus qui provoque des maladies chez l'homme. À ce jour, cinq sous-types ont été identifiés. L'entérovirus 68 provoque une maladie respiratoire et est associé à une paralysie flasque aiguë (PFA) - une maladie similaire à la polio.

Le virus Coxsackiev B1-4 (CVB 1-4) était auparavant connu sous le nom de virus Ljungan. Ces virus sont généralement les maladies néonatales les plus graves et les plus mortelles. Les symptômes courants peuvent inclure la myocardite, la méningo-encéphalite et l'hépatite. D'autres symptômes moins graves peuvent inclure une pneumonie, des symptômes gastro-intestinaux, une pancréatite et des convulsions. Les patients atteints du virus Coxsackie B4 semblent avoir une herpangine, une amygdalite et une pharyngite.

Le Coxsackievirus A (CVA) est principalement associé à la maladie de la main, de la fièvre aphteuse chez l'homme. Les virus Coxsackie B peuvent provoquer des signes et des symptômes, similaires à un rhume, mais ces virus peuvent également entraîner des maladies plus graves, notamment la myocardite (inflammation du cœur); péricardite (inflammation du sac entourant le cœur); méningite (inflammation des membranes qui tapissent le cerveau et la moelle épinière); et pancréatite (inflammation du pancréas).

Coxsackievirus B (CVB) - Maladie main-pied-bouche

Le Coxsackievirus B3 (CVB3) est un entérovirus à ARN simple brin et un membre de la famille Picornavirdae. Une fois que le virus pénètre dans la circulation systémique de l'hôte via de l'eau ou des aliments contaminés, il peut voyager et infecter le cœur et provoquer une myocardite. Une fois à l'intérieur du cytoplasme, le virus peut utiliser la machinerie ribosomique de l'hôte pour proliférer et reproduire les descendances pour une infection ultérieure.

Les Coxsackievirus B4 (CVB4) sont des entérovirus de la famille des Picornaviridae et peuvent être trouvés dans le monde entier. Le Coxsackievirus B4 possède des cellules tueuses naturelles pour les cellules des îlots pancréatiques. L'infection peut entraîner une apoptose des cellules bêta qui augmente le risque d'insulite.

Groupes de Coxsackievirus :

  • Entérovirus A : sérotypes CVA-2, CVA-3, CVA-4, CVA-5, CVA-6, CVA-7, CVA-8, CVA-10, CVA-12, CVA-14 et CVA-16.
  • Entérovirus B : sérotypes CVB-1, CVB-2, CVB-3, CVB-4, CVB-5, CVB-6 et CVA-9.
  • Entérovirus C : sérotypes CVA-1, CVA-11, CVA-13, CVA-17, CVA-19, CVA-20, CVA-21, CVA-22 et CVA-24.

Coronavirus

Les coronavirus sont un groupe de virus apparentés qui provoquent des maladies chez les mammifères et les oiseaux. Chez l'homme, les coronavirus provoquent des infections des voies respiratoires qui peuvent aller de légères à mortelles. Les maladies bénignes comprennent certains cas de rhume, tandis que des variétés plus meurtrières peuvent provoquer le SRAS, le MERS et le COVID-19.

Quatre coronavirus circulent continuellement dans la population humaine et produisent les symptômes généralement bénins du rhume chez les adultes et les enfants dans le monde :

  • OC43
  • HKU1
  • HCoV
  • 229E
  • NL63

Les coronavirus provoquent environ 15% des rhumes communs. La majorité des rhumes sont causés par des rhinovirus. Les quatre coronavirus légers ont une incidence saisonnière survenant pendant les mois d'hiver dans les climats tempérés.

Les trois coronavirus humains produisent des symptômes potentiellement graves :

  • Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV)
  • Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV)
  • Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV-2 / COVID 19)

Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) - En septembre 2012, un nouveau type de coronavirus a été identifié, initialement appelé Novel Coronavirus 2012, et maintenant officiellement nommé coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV). L'Organisation mondiale de la santé a émis une alerte mondiale peu après. Il semble que le virus ait eu du mal à se propager d'homme à homme, car la plupart des personnes infectées ne transmettent pas le virus. Les seuls cas américains (les deux ont survécu) ont été enregistrés en mai 2014.

En mai 2015, une épidémie de MERS-CoV s'est produite en République de Corée, lorsqu'un homme qui s'était rendu au Moyen-Orient s'est rendu dans quatre hôpitaux de la région de Séoul pour soigner sa maladie. Cela a provoqué l'une des plus importantes flambées de MERS-CoV en dehors du Moyen-Orient. En décembre 2019, 2468 cas d'infection à MERS-CoV avaient été confirmés par des tests de laboratoire, dont 851 étaient mortels, soit un taux de mortalité d'environ 34,5%.

Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV) - En 2003, à la suite de l'épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) qui avait commencé l'année précédente en Asie et de cas secondaires ailleurs dans le monde, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié un communiqué de presse indiquant qu'un nouveau coronavirus identifié par un certain nombre de laboratoires était l'agent causal du SRAS. Plus de 8.000 personnes ont été infectées, dont environ 800 sont décédées.

Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV-2 / COVID 19) - En décembre 2019, une épidémie de pneumonie a été signalée à Wuhan, en Chine. Le 31 décembre 2019, l'épidémie a été attribuée à une nouvelle souche de coronavirus, qui a reçu le nom provisoire 2019-nCoV de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), rebaptisée plus tard SARS-CoV-2 (Corona Virus ID-19).

Au 27 avril 2020, il y avait eu au moins 208.131 décès et plus de 3.002.303 cas dans la pandémie de pneumonie à coronavirus signalés. La souche Wuhan a été identifiée comme une nouvelle souche de Betacoronavirus du groupe 2B avec une similitude génétique d'environ 70% avec le SRAS-CoV. Le virus a une similitude de 96% avec un coronavirus de chauve-souris, il est donc largement soupçonné de provenir également de chauves-souris.

Les coronavirus sont des virus enveloppés avec un génome d'ARN simple brin de sens positif. Ils ont des pointes en forme de club caractéristiques qui font saillie de leur surface, ce qui en micrographie électronique crée une image qui rappelle la couronne solaire, dont leur nom dérive.

Les coronavirus ont été découverts pour la première fois dans les années 1930 lorsqu'une infection respiratoire aiguë de poulets domestiques s'est révélée être causée par le virus de la bronchite infectieuse (IBV). Dans les années 40, deux autres coronavirus animaux, le virus de l'hépatite de souris (MHV) et le virus de la gastro-entérite transmissible (TGEV), ont été isolés. Il n'était pas réalisé à l'époque que ces trois virus différents étaient liés.

Il a été démontré que les nouveaux virus froids de type IBV sont morphologiquement liés au virus de l'hépatite de souris (MHV). Ce nouveau groupe de virus de type IBV est devenu connu sous le nom de coronavirus après leur aspect morphologique distinctif. Le coronavirus humain 229E et le coronavirus humain OC43 ont continué d'être étudiés au cours des décennies suivantes. D'autres coronavirus humains ont depuis été identifiés, dont le SRAS-CoV en 2003, le HCoV NL63 en 2004, le HCoV HKU1 en 2005, le MERS-CoV en 2012 et le SARS-CoV-2 en 2019 (COVID-19).

Dans les années 1890, le coronavirus humain OC43 a divergé du coronavirus bovin après un prétendu événement de propagation inter-espèces. On suppose que la pandémie de grippe de 1890 pourrait avoir été causée par un tel événement de débordement, et non par le virus de la grippe, en raison du calendrier associé, des symptômes neurologiques et de l'agent causal inconnu de la pandémie.

Lorsque des coronavirus humains ont été découverts dans les années 1960, ils ont été isolés en utilisant deux méthodes différentes au Royaume-Uni et aux États-Unis. Il y a également eu un grand nombre de coronavirus animaux identifiés depuis les années 1960. MERS-CoV aurait émergé chez l'homme de chauves-souris à travers l'hôte intermédiaire de chameaux, « selon la théorie ». Le SRAS-CoV a divergé des chauves-souris en 1986, bien que les virologues affirment que les chauves-souris et les espèces humaines se propagent beaucoup plus loin.

Les coronavirus sont divisés en alphacoronavirus et bétacoronavirus qui infectent les mammifères - et en gammacoronavirus et deltacoronavirus qui infectent principalement les oiseaux.

Alphacoronavirus 1 (TGEV)

Alphacoronavirus 1 :

  • Coronavirus humain 229E
  • Coronavirus humain NL63
  • Miniopterus bat coronavirus 1
  • Miniopterus bat coronavirus HKU8
  • Virus de la diarrhée épidémique porcine
  • Coronavirus rhinolophus bat HKU2
  • Scotophilus bat coronavirus 512

Bêta-coronavirus (coronavirus murin - MHV)

Betacoronavirus 1 :

  • Syndrome respiratoire aigu sévère
  • SARS-CoV
  • SRAS-CoV-2
  • Coronavirus humain OC43
  • Coronavirus humain HKU1
  • Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS)
  • Coronavirus murin (virus de l'hépatite de souris - MHV)
  • Coronavirus bovin
  • Coronavirus hérisson 1
  • Pipistrellus bat coronavirus HKU5
  • Rousettus bat coronavirus HKU9
  • Tylonycteris bat coronavirus HKU4

Gamma-coronavirus (IBV aviaire)

  • Coronavirus aviaire
  • Coronavirus béluga SW1

Deltacoronavirus (Bulbul coronavirus HKU11)

  • Bulbul coronavirus HKU11
  • Coronavirus porcin HKU

Echovirus

Les échovirus sont à l'origine de nombreuses infections virales non spécifiques. Ils se trouvent principalement dans l'intestin et peuvent provoquer des troubles nerveux. Les symptômes habituels du coxsackie et de l'échovirus sont la fièvre, une éruption cutanée légère et une maladie bénigne des voies respiratoires supérieures.

Cytomégalovirus

Le cytomégalovirus (CMV) est un genre de virus de l'ordre des Herpesvirales que les humains et les singes servent d'hôtes naturels. Il est également lié à d'autres virus de l'herpès au sein de la sous-famille des Alphaherpesvirinae, qui comprend les virus de l'herpès simplex 1 et 2 et le virus de la varicelle-zona, et la sous-famille de Gammaherpesvirinae, qui comprend le virus d'Epstein-Barr et le virus de l'herpès associé au sarcome de Kaposi. Plusieurs espèces de cytomégalovirus ont été identifiées et classées pour différents mammifères. Le plus étudié est le cytomégalovirus humain (HCMV), également connu sous le nom de bêtaherpèsvirus humain 5 (HHV-5). Les rongeurs ont également des virus précédemment appelés cytomégalovirus.

Rotavirus

Le rotavirus est un genre de virus à ARN double brin de la famille des Reoviridae. Les rotavirus sont la cause la plus courante de maladie diarrhéique chez les nourrissons et les jeunes enfants. Presque tous les enfants du monde sont infectés par un rotavirus au moins une fois avant l'âge de cinq ans. L'immunité se développe à chaque infection, les infections ultérieures sont donc moins graves ; les adultes sont rarement touchés. Il existe dix espèces du genre, appelées A, B, C, D, E, F, G, H, I et J. Le rotavirus A, l'espèce la plus commune, est à l'origine de plus de 90% des infections à rotavirus chez l'homme.

Le virus est transmis par voie fécale-orale. Il infecte et endommage les cellules qui tapissent l'intestin grêle et provoque une gastro-entérite qui est souvent appelée « grippe intestinale » malgré l'absence de relation avec la grippe. En 2013, les rotavirus ont causé 37% des décès d'enfants dus à la diarrhée et 215.000 décès dans le monde, et près de deux millions d'autres sont tombés gravement malades.

Il existe des traitements reconnus. Il a été démontré que les probiotiques réduisent la durée de la diarrhée à rotavirus et, selon la Société européenne de gastroentérologie pédiatrique, les interventions efficaces comprennent l'administration de probiotiques spécifiques tels que Lactobacillus rhamnosus ou Saccharomyces boulardii, la diosmectite ou le racécadotril et l'utilisation d'une solution de réhydratation orale à faible osmolarité et et la supplémentation en zinc.

Virus des oreillons

Les oreillons orthorubulavirus (MuV) sont l'agent causal des oreillons qui provoquent un gonflement des glandes parotides, des glandes salivaires et d'autres tissus épithéliaux. Les symptômes des oreillons sont la fatigue, les courbatures, les maux de tête, la perte d'appétit, la fièvre de bas grade, le gonflement des glandes salivaires. Les oreillons peuvent également entraîner des douleurs musculaires, une surdité, une méningite, une pancréatite, un gonflement des testicules ou des ovaires et la mort. La plupart des personnes qui contractent les oreillons présentent des symptômes du virus. L'infection naturelle est actuellement limitée aux humains et le virus est transmis par contact direct, propagation de gouttelettes ou objets contaminés. Il s'agit d'une « maladie évitable par la vaccination », bien que des flambées importantes se soient produites ces dernières années en raison du vaccin lui-même.

Virus Zoster - varicelle

La varicelle, également connue sous le nom de varicelle, est une maladie hautement contagieuse causée par l'infection initiale par le virus varicelle-zona (VZV). La maladie se traduit par une éruption cutanée caractéristique qui forme de petites cloques qui démangent, qui finissent par croûter. Cela commence généralement sur la poitrine, le dos et le visage. Il se propage ensuite au reste du corps. D'autres symptômes peuvent inclure de la fièvre, de la fatigue et des maux de tête. Les symptômes durent généralement de cinq à sept jours. Les complications peuvent parfois inclure une pneumonie, une inflammation du cerveau et des infections bactériennes de la peau. La maladie est souvent plus grave chez l'adulte que chez l'enfant. Les symptômes commencent 10 à 21 jours après l'exposition au virus.

La varicelle est une maladie aéroportée qui se propage facilement par la toux et les éternuements d'une personne infectée. Il peut se propager d'un à deux jours avant l'apparition de l'éruption jusqu'à ce que toutes les lésions se soient recroquevillées. Il peut également se propager par contact avec les cloques. Ceux qui ont le zona peuvent propager la varicelle à ceux qui ne sont pas immunisés par contact avec les ampoules.

Pour ceux qui présentent un risque accru de complications, des médicaments antiviraux tels que l'aciclovir sont recommandés. L'aciclovir (ACV), également connu sous le nom d'acyclovir, est un médicament antiviral efficace. Il est principalement utilisé pour le traitement des infections par le virus de l'herpès simplex, la varicelle et le zona. D'autres utilisations comprennent la prévention des infections à cytomégalovirus après la transplantation et les complications graves de l'infection par le virus d'Epstein-Barr.

En 2013, il y avait 140 millions de cas de varicelle et de zona dans le monde. En 2015, la varicelle a fait 6.400 morts dans le monde. La sorivudine, un analogue nucléosidique, s'est révélée efficace dans le traitement de la varicelle primaire chez des adultes en bonne santé. Il a également été possible de le guérir avec un dosage continu d'acyclovir.

Rougeole

La rougeole est une maladie infectieuse hautement contagieuse causée par le virus de la rougeole. Les symptômes se développent généralement 10 à 12 jours après l'exposition à une personne infectée et durent 7 à 10 jours. Les premiers symptômes comprennent généralement de la fièvre, de la toux, un écoulement nasal et des yeux enflammés. De petites taches blanches appelées taches de Koplik peuvent se former à l'intérieur de la bouche deux ou trois jours après le début des symptômes. Une éruption cutanée rouge et plate qui commence généralement sur le visage puis se propage au reste du corps commence généralement trois à cinq jours après le début des symptômes. Les complications courantes incluent la diarrhée (8% des cas), l'infection de l'oreille moyenne (7%) et la pneumonie (6%). D'autres noms incluent le morbilli, la rubéole, la rougeole rouge et la rougeole anglaise. La rubéole, également connue sous le nom de « rougeole allemande », et la roséole sont des maladies différentes causées par des virus non apparentés.

La rougeole est une maladie aéroportée qui se propage facilement par la toux et les éternuements des personnes infectées. Il peut également se propager par contact direct avec la bouche ou les sécrétions nasales. Il est extrêmement contagieux - neuf personnes sur dix qui ne sont pas immunisées et partagent un espace de vie avec une personne infectée seront infectées. Les gens sont contagieux pour les autres de quatre jours avant à quatre jours après le début de l'éruption cutanée.

La rougeole affecte environ 20 millions de personnes par an, et en 1980, 2,6 millions de personnes en sont mortes et en 1990, 545.000 sont décédées. Le risque de décès chez les personnes infectées est d'environ 0,2%, mais peut aller jusqu'à 10% chez les personnes souffrant de malnutrition.

ERDRP-0519 est un médicament antiviral qui est le premier médicament spécifiquement développé pour cibler le morbillivirus de la rougeole. Il agit comme un inhibiteur de l'enzyme virale ARN polymérase qui est essentielle pour la réplication virale.

Le favipiravir, vendu sous la marque Avigan, est un médicament antiviral utilisé pour traiter la grippe au Japon. Il est également à l'étude pour traiter un certain nombre d'autres infections virales comme les antiviraux expérimentaux (T-1105 et T-1106), c'est un dérivé de pyrazinecarboxamide. Lors d'expériences sur des animaux, le favipiravir a montré son efficacité contre le virus du Nil occidental, le virus de la fièvre jaune, le virus Ebola, la fièvre aphteuse ainsi que d'autres flavivirus, arénavirus, bunyavirus et alphavirus, entérovirus et virus de la fièvre de la vallée du Rift.

 

LA MORT DES VIRUS ET LA FIN DES GUERRES DES VACCINS

Les preuves et les faits présentés ci-dessus montrent parfaitement que les vaccins ne sont pas créés pour la santé, mais en fait pour la mort. Les seigneurs de la guerre et les médecins savent que la théorie des vaccins est défectueuse, et pourtant ils laissent les vaccins nuire, tuer et mutiler des millions de personnes chaque année. Les traitements contre les virus bien connus et acceptés sont cachés et presque interdits en Amérique. Les sources britanniques et des Nations Unies pour ces crimes contre l'humanité ont été présentées. Vous pouvez vous décider et vous faire votre propre opinion. De toute évidence, les auteurs ont fait des recherches et se sont fait une opinion. Les vaccins sont du poison, résistez-y à tout prix.

Le CDC admet devant la Cour fédérale qu'ils n'ont aucune preuve que « les vaccins ne causent pas l'autisme »

1 mai 2020 par Edward Morgan

Par Joe Martino

 

EN BREF

Les faits : Dans un récent procès, le CDC a admis devant un tribunal fédéral qu'ils n'avaient aucune étude, preuve ou science prouvant que les vaccins ne causent pas l'autisme.

Réfléchissez : Pourquoi ont-ils menti pendant des années à ce sujet ? Pourquoi ont-ils mené une campagne médiatique massive pour faire honte à ceux qui remettaient en question les vaccins ? Pourquoi ont-ils inventé le terme « anti-vaxxer » pour mettre les personnes qui remettent en question les vaccins sous un jour négatif ?

Il s'agit vraiment d'une histoire explosive lorsque vous en comprenez toutes les implications, mais les principaux médias n'y toucheront probablement pas. Les titres pourraient se lire « Dans un procès étourdissant, le CDC admet qu'ils n'ont aucune preuve que les vaccins ne causent pas l'autisme » - mais plutôt des grillons. Les organisations de médias indépendantes comme CE doivent laisser raconter ces histoires et risquent en même temps davantage de démonétisation pour dire la vérité que le public devrait savoir. Bien sûr, nous savons également que depuis que la portée des médias indépendants a été réduite, diffuser des histoires comme celle-ci est très difficile et dépend de vous, cher lecteur, pour passer le mot.

En date du 2 mars 2020, le CDC a admis devant la cour fédérale qu'ils n'avaient aucune preuve prouvant que les vaccins administrés aux bébés ne causent pas l'autisme. Pendant des années, ils ont affirmé que les études avaient été effectuées, que les preuves étaient claires et qu'il y avait un consensus : « les vaccins ne causent pas l'autisme ». Pourtant, c'était un mensonge.

Une organisation appelée Informed Consent Action Network (ICAN) a joué un rôle déterminant dans cette admission. Comme ils l'ont déclaré dans leur propre communiqué de presse :

À l'été 2019, l'ICAN a soumis au CDC une demande en vertu de la Freedom of Information Act (FOIA) demandant « Toutes les études sur lesquelles le CDC s'appuie pour affirmer que le vaccin DTaP ne cause pas l'autisme ». L'ICAN a également soumis cette même demande pour HepB, Hib, PCV13 et IPV, ainsi que pour demander au CDC de fournir des études pour soutenir l'exposition cumulative à ces vaccins au cours des six premiers mois de la vie ne causant pas l'autisme. Malgré des mois de demandes, le CDC n'a pas produit une seule étude spécifique en réponse à ces demandes FOIA. L'ICAN a donc été contraint de poursuivre le CDC devant un tribunal fédéral, où le CDC a finalement reconnu, dans une stipulation signée par un juge de la Cour fédérale, qu'il n'avait aucune étude pour soutenir qu'aucun de ces vaccins ne causait l'autisme.

En bref, le CDC a fourni une liste d'études qui devaient prétendre que les vaccins ne causaient pas l'autisme, seulement, aucune de ces études ne l'a prouvé. Une partie de la liste était une revue récente de l'Institute of Medicine (IOM), financée par le CDC. Cette étude a effectué une revue complète des études relatives au vaccin DTaP. Il cherchait à déterminer si le vaccin cause ou non l'autisme. L'OIM n'a pas été en mesure d'identifier une seule étude confirmant que le DTaP ne cause pas l'autisme. Ce qu'ils ont trouvé est une seule étude qui a montré une association entre le DTaP et l'autisme.

Ainsi, pendant des années, le CDC a faussement affirmé que « les vaccins ne causent pas l'autisme ». Cela n'était basé sur aucune preuve, aucune étude, aucune science, juste des spéculations. À leur tour, ceux qui ont interrogé les vaccins étaient appelés anti-vaxxers, non scientifiques et extrémistes quant à leurs opinions, mais avaient-ils tort de prétendre que les vaccins peuvent provoquer l'autisme et qu'ils ne se sentent pas en sécurité ? Il ne semble pas que ce soit le cas si l'on considère que la science et les preuves disponibles suggèrent qu'il est très probable que les vaccinés jouent un rôle dans l'autisme. Cela, comme nous le savons maintenant, n'a pas été démystifié ni entièrement prouvé.

Le détail qui nous touche près de chez nous ici à CE est que les vérificateurs des faits ont distribué de fausses allégations au sujet de notre contenu vaccinal, déclarant que « les vaccins ne causent pas l'autisme ». Cela a entraîné une réduction de notre portée et la destruction presque complète de notre entreprise en raison de la démonétisation. Pourtant, d'où ces vérificateurs ont-ils obtenu leurs informations ? Le CDC. Et maintenant nous le savons, le CDC n'a jamais eu la preuve pour faire les réclamations qu'ils ont faites, et les vérificateurs des faits étaient en fait faux ou vraiment mal informés. Ces fausses déclarations du CDC ont également conduit à créer une culture d'acceptation aveugle des vaccins, même s'il n'y a aucune preuve de leur innocuité.

Cela conduit au défi que peu de gens réalisent concernant les organisations de vérification des faits comme Snopes ou celles qui travaillent sur Facebook ; ce qu'ils font, c'est se tourner vers les principales organisations et le gouvernement pour obtenir leurs « faits ». Et ces faits l'emportent sur tout ce qui a été avancé qui remet en question ces « faits ». Les vérificateurs des faits ne sont donc essentiellement que des pourvoyeurs de faits produits par les gouvernements et les grandes entreprises. Certains sont également payés par de grandes sociétés.

« Les données les plus récentes du CDC montrent que 1 enfant sur 36 né cette année aux États-Unis développera l'autisme, […] Il s'agit d'une véritable épidémie. Si le CDC avait dépensé les mêmes ressources pour étudier les vaccins et l'autisme, tout comme il a mené une campagne médiatique contre les parents qui prétendent que les vaccins ont causé l'autisme de leur enfant, le monde serait un meilleur endroit pour tout le monde. »

Le CDC se plaint que ceux qui soulèvent des préoccupations au sujet de la sécurité des vaccins ne sont pas scientifiques et sont mal informés, […] Mais lorsque nous avons demandé au CDC des études pour soutenir son affirmation selon laquelle « les vaccins ne causent pas l'autisme », il est clair que leur affirmation n'est pas fondée. Dans la science - Del Bigtree, fondateur de l'ICAN.

Il existe une abondance de données scientifiques montrant que les vaccins pourraient être liés à l'autisme, de nombreuses manières différentes. Prenons l'aluminium par exemple, une étude publiée en 2018 a découvert des quantités élevées d'aluminium dans le tissu cérébral des personnes autistes :

L'exposition humaine à l'aluminium a été impliquée dans les TSA, les conclusions étant équivoques. À ce jour, la majorité des études ont utilisé les cheveux comme indicateur de l'exposition humaine à l'aluminium, tandis que l'aluminium dans le sang et l'urine a également été utilisé dans une mesure beaucoup plus limitée. Les vaccins pédiatriques qui contiennent un adjuvant d'aluminium sont une mesure indirecte de l'exposition des nourrissons à l'aluminium et leur utilisation naissante a été directement corrélée à l'augmentation de la prévalence des TSA. Les modèles animaux de TSA continuent de soutenir une connexion avec l'aluminium et les adjuvants à l'aluminium utilisés dans les vaccinations humaines en particulier.

Le fait que l'aluminium sous forme adjuvante ne sorte pas du corps sous forme d'aluminium dans notre propre nourriture, par exemple, est l'une des multiples façons dont les scientifiques ont montré comment les vaccins pouvaient être impliqués dans l'étiologie de l'autisme. Vous pouvez en savoir plus sur les vaccins et l'aluminium en particulier, ici.

The Takeaway

Ce n'est pas la première fois dans l'histoire que les grandes organisations de santé, les scientifiques et les médecins prétendent que quelque chose était sûr alors qu'il ne l'était pas. Regardez les cigarettes, l'agent orange et le DDT. Ce ne sont là que quelques-uns qui sont devenus des connaissances courantes après que de nombreuses personnes ont fait connaître les dangers associés à ces produits. Pendant tout ce temps, les entreprises qui les possédaient et leurs amis se sont battus pour prétendre que ces personnes n'étaient pas scientifiques, menteuses et erronées.

Voyons-nous cela maintenant avec les vaccins ? Il semble bien suivre le même schéma. Une chose que je regarde toujours est que si les grandes organisations ne peuvent pas répondre à la simple question, et se tournent plutôt vers le ridicule, les injures et les campagnes médiatiques pour semer le doute, alors vous savez qu'elles cachent quelque chose. À mon avis, les CDC connaissent très bien les dangers des vaccins et ils gagnent du temps pour comprendre comment se garder propres lorsque les cartes tombent. Parce qu'ils le feront.

Youtube / PlanDemic, a film about the global plan to take control of our lives, liberty, health & freedom

A fantastic film about Dr Mikovits auteur de The Plague

ABOUT THE FILM Humanity is imprisoned by a killer pandemic. People are being arrested for surfing in the ocean and meditating in nature. Nations are collapsing. Hungry citizens are rioting for food. The media has generated so much confusion and fear that people are begging for salvation in a syringe. Billionaire patent owners are pushing for globally mandated vaccines. Anyone who refuses to be injected with experimental poisons will be prohibited from travel, education and work. No, this is not a synopsis for a new horror movie. This is our current reality. Let’s back up to address how we got here... In the early 1900s, America’s first Billionaire, John D. Rockefeller bought a German pharmaceutical company that would later assist Hitler to implement his eugenics-based vision by manufacturing chemicals and poisons for war. Rockefeller wanted to eliminate the competitors of Western medicine, so he submitted a report to Congress declaring that there were too many doctors and medical schools in America, and that all natural healing modalities were unscientific quackery. Rockefeller called for the standardization of medical education, whereby only his organization be allowed to grant medical school licenses in the US. And so began the practice of immune suppressive, synthetic and toxic drugs. Once people had become dependent on this new system and the addictive drugs it provided, the system switched to a paid program, creating lifelong customers for the Rockefellers. Currently, medical error is the third leading cause of death in the US. Rockefeller’s secret weapon to success was the strategy known as, “problem-reaction-solution.” Create a problem, escalate fear, then offer a pre-planned solution. Sound familiar? Flash forward to 2020... They named it COVID19. Our leaders of world health predicted millions would die. The National Guard was deployed. Makeshift hospitals were erected to care for a massive overflow of patients. Mass graves were dug. Terrifying news reports had people everywhere seeking shelter to avoid connect. The plan is unfolding with precision. But the masters of the Pandemic underestimated one thing... the people. Medical professionals and every-day citizens are sharing critical information online. The overlords of big tech have ordered all dissenting voices to be silenced and banned, but they are too late. The slumbering masses are awake and aware that something is not right. Quarantine has provided the missing element: time. Suddenly, our overworked citizenry has ample time to research and investigate for themselves. Once you see, you can’t unsee. The window of opportunity is open like never before. For the first time in human history, we have the world’s attention. Plandemic will expose the scientific and political elite who run the scam that is our global health system, while laying out a new plan; a plan that allows all of humanity to reconnect with healing forces of nature. 2020 is the code for perfect vision. It is also the year that will go down in history as the moment we finally opened our eyes.

 

LA GRAND FAUCHEUSE DES VIEUX

Libre Consentement Éclairé

            18.739 morts dus à la grande faucheuse des Ehpad, à l’exterminateur des personnes âgées, au pyromane de Notre-Dame-de-Paris, à de l’éborgneur de Gilets jaunes, Emmanuel Macron ?

Madame, monsieur, chère amie, cher ami,

Comme l’avait annoncé le professeur Perronne, des dizaines de milliers de personnes âgées sont mortes (parfois de déshydratation), car le gouvernement et la plupart des responsables de services hospitaliers à la solde de l’industrie pharmaceutique ont refusé de leur prescrire le protocole « hydroxychloroquine - l'azithromycine (antibiotique contre infections pulmonaires, ORL et angines) ».

Motif : la chloroquine que contient hydroxychloroquine, qui était en vente libre, rappelons-le, jusqu’au 15 janvier 2020 c’est-à-dire que vous est moi pouvions aller dans n’importe quelle pharmacie pour en acheter autant que nous voulions, et pour un prix modique, s’est subitement transformée en substance vénéneuse extrêmement dangereuse, alors que cela faisait plus de 70 ans qu’elle était consommée sans problème et qu’elle a soigné des centaines de milliers de personnes en 2019 !

18.739 morts que le professeur Perronne avait annoncés

            Pour rappel, le 7 avril 2020 sur BFM, le Pr Perronne, chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital de Garches, a déclaré « des dizaines de milliers de gens vont mourir alors qu'on sait que l'hydroxychloroquine marche »

Il nous faut entrer ceci dans nos mémoires et ne jamais l’oublier

            En prévision des affections pulmonaires hivernales, la Grande faucheuse des Ehpad, l’éborgneur des Gilets jaunes, le pyromane de Notre-Dame-de-Paris, l’exterminateur des personnes âgées, Emmanuel Macron et son gouvernement ont fait interdire le 15 janvier 2020 le seul médicament qui permettait de soigner rapidement et efficacement les affections pulmonaires hivernales et alors même que ce médicament à base de chloroquine était en vente libre depuis plus de 70 ans à moins de 5 € !

            Pire, ces criminels ont refusé de lever cette interdiction afin d’imposer des traitements dangereux et hors de prix, et de permettre ainsi aux actionnaires de l’industrie pharmaceutique chimique d’engranger des milliards de dollars de profit !

            Pour combien d’argent versé sur leurs comptes bancaires, y compris dans les paradis fiscaux, en retour de leur interdiction de l’hydroxychloroquine ?

            Au 5 mai 2020, les relevés de l’Insee comptabilisent désormais depuis le 1er janvier 2020 jusqu’au 20 avril 2020, 109.831 décès

            Pour la même période en 2019, nous avions 86.606 décès, soit 23.225 décès de plus en 2020 qu’en 2019.

Pour la même période en 2018, nous avions 94.881 décès, soit 14.950 décès de plus en 2020 qu’en 2018.

Autrement dit :

En 2020, par rapport à 2019, pour la même période, cela représente 23.225 décès de plus.

En 2020, par rapport à 2018, pour la même période, cela représente 14.950 décès de plus.

Des milliers de morts en plus, mais chez les personnes âgées qu’ils ont laissé crever en Ehpad et à qui ils ont a refusé des soins pour ne pas encombrer les hôpitaux qui étaient vides !

            Les relevés de l’Insee nous enseignent que chez les moins de 65 ans, les fluctuations de la mortalité entre 2018, 2019 et 2020 révèlent une sous-mortalité chez les moins de 65 ans. On peut d’ailleurs considérer que cette sous-mortalité aurait également dû apparaître dans les classes d’âge de plus de 65 ans.

Mais le confinement et le refus de soins, ou simplement d’hydratation ont généré une surmortalité significative et importante dans ces classes d’âge, comme le prévoyait le professeur Perronne.

Moins de morts qu’en 2018 et 2019 chez les moins de 65 ans

            Les chiffres communiqués par l’Insee révèlent que pour les moins de 65 ans il y a moins de morts qu’en 2018 et 2019 chez les femmes.

Pour les hommes, il y a moins de morts chez les moins de 50 ans qu’en 2018 et 2019, et un peu plus dans la trance d’âge 50 ans – 64 ans (632 de plus qu’en 2019 et 108 de plus qu’en 2018).

Selon l’Insee et ses données du 5 mai 2020, nous avons en nombre de décès au 20 avril, chez les femmes :

De 0 à 24 ans 

2018 : 336

2019 : 328, soit 10 de moins qu’en 2018

2020 : 294, soit 39 de moins qu’en 2019 et 49 de moins qu’en 2018

De 25 à 49 ans

2018 : 1.001

2019 : 1.022, soit 21 de plus qu’en 2018

2020 : 1.008, soit 14 de moins qu’en 2019 et 7 de plus qu’en 2018

De 50 à 64 ans

2018 : 3321

2019 : 3081, soit 240 de moins qu’en 2018

2020 : 3.468, soit 387 de moins qu’en 2019 et 147 de moins qu’en 2018

De 65 à 74 ans

2018 : 4.646

2019 : 4.666, soit 20 de plus qu’en 2018

2020 : 5.503, soit 837 de plus qu’en 2019 et 857 de plus qu’en 2018

De 75 à 84 ans

2018 : 8752

2019 : 7957, soit 795 de moins qu’en 2018

2020 : 10.110, soit 2.153 de plus qu’en 2019 et 1.358 de plus qu’en 2018

À partir de 85 ans

2018 : 30.170

2019 : 26.638, soit 3.352 de moins qu’en 2018

2020 : 34.477, soit 7.839 de plus qu’en 2019 et 4.307 de plus qu’en 2018

 

Chez les hommes :

De 0 à 24 ans

2018 : 527

2019 : 533, soit 6 de moins qu’en 2018

2020 : 407, soit 126 de moins qu’en 2019 et 120 de moins qu’en 2018

De 25 à 49 ans

2018 : 2.076

2019 : 1.973, soit 103 de moins qu’en 2018

2020 : 1.967, soit 6 de moins qu’en 2019 et 109 de moins qu’en 2018

De 50 à 64 ans

2018 : 6.478

2019 : 5.954, soit 524 de moins qu’en 2018

2020 : 6.586, soit 632 de plus qu’en 2019 et 108 de plus qu’en 2018

De 65 à 74 ans

2018 : 8.830

2019 : 8.408, soit 422 de moins qu’en 2018

2020 : 10.365, soit 1.957 de plus qu’en 2019 et 1.535 de plus qu’en 2018

De 75 à 84 ans

2018 : 11.265

2019 : 10.375, soit 890 de moins qu’en 2018

2020 : 13.783, soit 3.408 de plus qu’en 2019 et 2.518 de plus qu’en 2018

À partir de 85 ans

2018 : 17.470

2019 : 15.693, soit 1.747 de moins qu’en 2018

2020 : 21.369, soit 5.676 de plus qu’en 2019 et 3.899 de plus qu’en 2018

Nous devons en savoir plus !

            Comme nous ne cessons de le répéter depuis le mois de décembre 2019, il n’y avait pas plus de risques de mourir en hiver cette année que lors des hivers des autres années. Alors, comment expliquer cette augmentation importante de morts chez les plus de 65 ans ?

            Pour répondre à cette question très précisément, il nous faudrait savoir, personne décédée par personne décédée et en plus de leur âge exact :

- Pathologie existante et sous traitement médicamenteux (rappelons que les plus de 65 ans sont gavés de médicament chimique, jusqu’à 28 par jours ! Rappelons également que ces médicaments causent la mort de 20.000 personnes par an en France selon les professeurs Bernard Debré et Philippe Even) ;

- Traitements médicamenteux

- Consommation d’alcool et de tabac

- Vaccination, les personnes décédées ont-elles été vaccinées contre la grippe à l’automne hiver 2019 (40 % des personnes décédées en Italie auraient été vaccinées)

- Quel traitement thérapeutique mis en œuvre pour traiter l’affection pulmonaire

Stupéfiante déclaration d’Olivier Véran : cela ne sert à rien de faire des tests !

Le ministre a reconnu que toute personne qui était atteinte d’un syndrome grippal (de la petite toux et fièvre à la pneumonie) était considérée comme porteuse du Covid-19, que cela ne servait à rien de le vérifier et que le traitement était le même pour tous !

            Rappelons que ce type est médecin et ministre de la Santé et qu’il se prépare à nous imposer la vaccination le puçage, comme au bon vieux temps du Reich !

(Vidéo diffusée sur FaceBook, nous avons égaré le lien, mais nous certifions les propos)

            55 € pour tout médecin néonazi qui déclarera un cas de Covid-19 aux éborgneurs de Gilets jaunes !

            La machine néonazie est en marche à plein régime, afin que les « brigades » sanitaires épaulées par les fonctionnaires éborgneurs, puissent vous imposer le tatouage et l’isolement, chaque médecin qui dénoncera un porteur de Covid-19, c’est-à-dire quelqu’un qui tousse ou qui a une petite fièvre, toucherait 55 € !

Néonazisme, quand tu nous tiens !

            Répétons-le, il n’y a pas de pandémie et on ne risque pas plus sa vie cet hiver que les autres hivers, tous les chiffres alarmistes qui sont publiés sont faux, totalement faux et toutes les mesures qui sont prises au nom de ce Covid-19 pour prétendument nous protéger, sont criminelles.

Arriverons-nous à les stopper et à les mettre hors d’état de nuire ?

Arriverons-nous à les empêcher de s’asseoir sur nos droits fondamentaux d’être humain et sur nos libertés individuelles, dont celle d’aller et de venir où cela nous chante et quand cela nous chante ?

Arriverons-nous à leur interdire de nous imposer leurs dangereux vaccins et leur puçage de masse ?

Dans une lettre ouverte au ministre suisse de la santé, un groupe de médecins suisses parlent d’un « décalage entre le scénario de menace, alimenté surtout par les médias, et [leur] réalité »

Voici ce que dit la lettre : « Les cas de Covid19 observés dans la population générale [sont] peu nombreux et pour la plupart bénins, mais « les troubles anxieux et crises de panique » sont en augmentation dans la population et de nombreux patients n’osent plus se présenter à des rendez-vous d’examen importants, « et ceci à cause d’un virus dont la dangerosité n’existe selon nous en Suisse que dans les médias et dans nos têtes. »

Les auteurs dénoncent ensuite « une atmosphère de peur et d’insécurité [qui] s’est répandue dans la société et nous affecte tous, et n’augure rien de bon pour l’avenir. Une grande partie de la peur actuellement répandue dans la population vient de ce que nous considérons comme une présentation unilatérale des évènements dans les médias. »

« Des patients annulent leurs rendez-vous avec nous à cause de la peur du virus, les services d’urgences sont vides et de plus en plus de patients souffrent de troubles anxieux et de crises de panique. »

« Les personnes âgées dans les maisons de retraite ne peuvent plus recevoir la visite de leurs proches, la solitude et l’isolement perçus augmentent. Les patients atteints de démence sont grandement perturbés par les mesures restrictives, des tranquillisants plus forts sont nécessaires et le risque de chute augmente. »

Ils déplorent enfin un « écart entre le scénario de menace, qui est particulièrement alimenté par les médias, et [leur] réalité. »

« Ces mesures sont très drastiques pour nous tous et portent également atteinte à nos droits constitutionnels fondamentaux. De plus, elles contribuent involontairement à l’émergence et au maintien des peurs, entre autres parce que les militaires ont été mobilisés pour faire face une crise dont nous n’avons pas jusqu’à présent pas constaté la réalité. La demande aux plus de 65 ans de rester à la maison ne nous semble pas appropriée dans la situation actuelle. L’exercice en plein air s’est avéré être un élément important dans la prévention des maladies cardiovasculaires, du cancer et, par exemple, de l’ostéoporose. Les mesures qui prétendent sauver des vies favorisent les maladies chez la majorité des personnes touchées.

 

LE SAUT QUANTIQUE A DEJA EU LIEU

Les élites sombres sont très effrayées, elles savent que l'humanité était en train de s'élever à une vibration très élevée mais n'étaient pas conscientes de à quel point ni de la quantité d'âmes éveillées qu'il y a maintenant.

Ils ne se cachent plus, leurs attaques sont directes et frontales, il y en a qui ne sont pas encore capable de le voir, mais cela ne signifie pas que ce n'est pas réel.

            Les attaques vont augmenter, ils vont essayer par tous les moyens de faire en sorte que les gens ne se réveillent pas, que les éveillés ne puissent pas communiquer, qu'ils soient vu comme des fous ou des délinquants.

Quoi qu'ils fassent, peu importe, le saut quantique s'est déjà produit et c'est inarrêtable.

L'humanité considère déjà les animaux comme ses semblables, elle respecte déjà la mère Terre, elle comprend qu'il n'y a pas de séparation.

Les âmes incarnées arrivent déjà en tant que maîtres, pas pour expérimenter, s'incarnent par amour.

            Il est possible que nous soyons témoins du changement total ou pas, il est possible que la transition dure une semaine ou 300 ans mais il est imparable.

            Faites ce que vous voulez durant la transition, souvenez vous que vous vous êtes offert à être ici et maintenant, vous êtes les instigateurs du changement, quoi qu'il arrive, quoi que vous voyez, vous avez votre part de responsabilité.

Une seule chose vous est demandée, seulement une, ne soyez pas de la nourriture.

C'est la seule chose à faire, c'est aussi simple que cela.

            L'être humain entre autre chose, est l'un des générateurs les plus puissants qui existe, nous sommes des tourbillons, en fonction de la polarité avec laquelle tu t'allignes, tu crées une fréquence ou une autre.

Ces entités se nourrissent de la fréquence négative, nous les avons nourris durant des millénaires.

            L'éveil de l'humanité incline le tourbillon collectif vers le pôle positif, par conséquent elles attaquent avec une telle férocité qu'elles sont en train de mourrir de faim.

            Probablement tu le savais déjà, ou peut être que c'est la première fois que tu reçois ce messag, peu importe, demande toi si ça résonne en toi, ne crois rien.

            Connecte toi avec ton âme et observe, si ton âme te dis que c'est vrai, ne perd pas une seconde de plus de ton existence à servir de nourriture.

            Elimine les passions basses de ta vie, haine, rencoeur, envie, peurs, vices, aliments provenants de la souffrance d'un autre être, mensonges, ambition, égoïsme , tristesse, méfiance, tout ça génére des énergies négatives, nourriture pour les ténèbres.

            Sois conscient de tes émotions et si dans certaines occasions tu te sens ainsi, change ton énergie, met une musique qui t'éléve et chante, danse, respire, allume un feu, embrasse tes chats, ton chien ou ton animal de compagnie, sors dans la nature ou dans un parc, médite, fais de l'exercice, fais ce qui est nécessaire pour changer tout de suite cette énergie parce qu'elle est en train de servir de nourriture.

Sois toujours conscient, c'est la seule chose que je te demande, n'alimente pas les forces obscures.

            Alimente ton âme avec tout ce qui t'aide à t'élever, si tu t'habitues à vivre dans la fréquence de l'amour, ta réalité changera à ta volonté sans effort, c'est imparable, tu es un être puissant.

            N'ai pas peur, libère ton esprit de la matrice, concentre ton attention sur ce que tu veux plus que tout, profite, sois heureux, souris, chante, danse, aime.

 

PROCLAMATION QUOTIDIENNE

JE SUIS LA PORTE OUVERTE QUE RIEN NI PERSONNE NE PEUT FERMER

JE SUIS LA SANTE PARFAITE DANS CE CORPS PARFAIT QUE DIEU A CREE POUR MON AME;

JE SUIS LE CERCLE MAGIQUE DE PROTECTION INVINCIBLE AUTOUR DE MOI, QUI REPOUSSE TOUT ELEMENT PERTURBATEUR ET TOUT DANGER QUI ESSAYE DE PENETRER POUR ME NUIRE.

JE SUIS LA PERFECTION DANS MON MONDE.

De Alejandro Jodorowski

 

Déclaration officielle de l’OMS

Chers amis,

Une information d’autant plus intéressante qu’elle émane de l'OMS

Déclaration officielle récente de l’OMS :

« Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 3,8 millions de personnes en sont infectées, dont plus de 270.000 sont décédées ».

Le taux de mortalité de la pandémie du Covid-19 est donc égal à : 270.000 / 3.800.000 = 0,071 %, chiffre donc inférieur à 0,1 %, ce qui est extrêmement bas comme pour la moins dangereuse des grippettes enregistrées à ce jour.

Info intéressante : Artemisia annua : l'estragon contient de l'artémisine

Youtube Silvano TROTTA : Révélations choc : Docteur Délépine Georges et Nicole.

Le docteur Délépine qui est médecin et statisticien montre, chiffres de l’OMS en mains que les pays qui ont le plus confiné ont eu beaucoup plus de gens infectés et de morts ! Des chiffres qui PROUVENT DE MANIERE INCONTOURNABLE QUE LE CONFINEMENT EST UNE ENORME ERREUR !

Youtube : Le film VAXXED complet VF : de la dissimulation à la catastrophe ! INFORMEZ VOUS

            La deuxième vague est une prophétie auto-réalisatrice : elle sera enclenchée par les virus & les différentes saloperies composants les vaccins qui seront devenus obligatoires... Même technique que le remède-poison AZT pour les Gays drogués et les mineurs Sud-Africains, voir l'édifiant chapitre 1 de ce livre (en ligne) : https://www.editionsmarcopietteur.com/resurgence/285-sida-opium-diamants-et-empire-9782874341694.html

ATTENTION AUX DERIVES SECTAIRES !!!

Document permettant aux mineurs d’identifier et dénoncer leurs parents en pleine dérive sectaires (boire des Jus, faire des jeûnes, douter de la parole du gouvernement...) énorme !

https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Reprise_deconfinement_Mai2020/69/2/Fiche-Derives-sectaires_1280692.pdf?fbclid=IwAR13vlpAeGWu5bPW2NFN5Pitd3oFUFM-4JCJSU2MhQK5yv47vh0atjiCyzw

Voyez ce qu‘il publient en France, comme c‘est pernicieux, ils pensent à tout quand même, quelle rapidité.

            UNE FEMME MEDECIN INDIGNEE DE LA POLITIQUE ACTUELLE DU GOUVERNEMENT.

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1326796277512201&id=100005455236172?sfnsn=scwspmo&extid=2bfWhaLsCvOE4FXd&d=n&vh=i

JUDY MIKOVITZ UNE VIDEO DE HAUTE VALEUR

Dr Judy MIKOVITZ est la plus grande virologue et scientifique du monde. Vous êtes prêt?

Elle sort de son silence après avoir été chassée de partout parce qu’elle a osé remettre big pharma en question. Maintenant les gens ne peuvent plus douter.

Si qqn ose vous traitez encore une seule fois de complotiste, balancez lui cette vidéo en plein visage.

Le nombres de morts sont truqués et vous savez pourquoi ? Les hôpitaux et certains médecins reçoivent des milliers de dollars quand on classe le décès comme covid-19 et la somme elle se double quand on met le patient sous respirateur !!!

Les masques font baisser votre système immunitaire !!!

Vous voulez aussi savoir pourquoi l’interdiction d’aller à la plage cette été ???

Asseyez-vous et accrochez-vous, on ne peut plus venir avec théorie du complot et fake news complotiste...

Ah oui et ps : si tu as le malheur d’avoir fait le vaccin contre la grippe, je te souhaite déjà maintenant bonne chance ....⚠️⚠️

https://www.facebook.com/willyburn.bennett/posts/1118220655243406?hc_location=ufi

 

Robert Kennedy Jr. revient à la charge contre la 5G ainsi que Bill Gates en affirmant qu’il « est propriétaire de l’OMS »

Robert Kennedy Jr. affirme que Bill Gates est le propriétaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et a appelé le fondateur de Microsoft « l’homme le plus puissant en matière de santé publique ».

            (Note ExoPortail : Ceci fait directement suite à la première charge ultra sourcée de Robert Kennedy Jr contre Bill Gates contre son programme vaccinal : https://exoportail.com/robert-f-kennedy-jr-expose-le-programme-de-bill-gates-pour-les-vaccins-dans-un-rapport-cinglant/)

Kennedy Jr, le fils de Robert F. Kennedy et le neveu de John F. Kennedy, a fait ces affirmations dans une interview sur la chaîne YouTube Valuetainment.

Kennedy a affirmé que Gates fournit 10 % du budget de l’OMS et a déclaré que l’OMS « mendie » pour le financement de Gates.

Il a affirmé que M. Gates avait utilisé son influence pour modifier l’approche de l’OMS en matière d’éradication des maladies.

Kennedy a déclaré que l’OMS avait l’habitude d’employer une politique d’élimination des maladies par l’élimination de la pauvreté. Il a déclaré que la meilleure façon d’éliminer une maladie était de fournir aux communautés appauvries des ressources adéquates, comme de l’eau propre, des installations sanitaires et une nourriture suffisante et nutritive.

Toutefois, il affirme que M. Gates a modifié cette approche.

Kennedy affirme que Gates a fait en sorte que l’OMS se concentre sur l’éradication des maladies par la vaccination.

« Il croit que le seul chemin vers la santé est à l’intérieur d’une seringue », a déclaré Kennedy dans l’interview de deux heures.

La moitié du budget de l’OMS est consacrée au programme de vaccination contre la polio de M. Gates, selon Kennedy, qui prétend que le vaccin propage en fait la polio.

Il prétend que le vaccin de la Fondation Gates a provoqué des épidémies de polio dans le monde entier dans des endroits qui n’ont pas vu la polio depuis des décennies et a déclaré que 70% des cas de polio sur terre proviennent du vaccin Gates.

« Je pense que Gates est « bien intentionné » de la même manière que les pionniers qui ont apporté la variole aux Indiens l’étaient. Je pense qu’il croit qu’il est en quelque sorte ordonné divinement pour apporter le salut au monde par la technologie ».

Bill Gates a donné plus de 300 millions de dollars pour développer un vaccin COVID-19 et vise à introduire un plan d’action mondial pour les vaccins afin de « lutter contre les maladies dans le monde entier ».

(Note ExoPortail : Voir aussi le demi-million de personnes pétitionnent la Maison Blanche pour réclamer une investigation sur les «crimes contre l’humanité de Bill Gates » : https://exoportail.com/un-demi-million-de-personnes-petitionnent-la-maison-blanche-pour-reclamer-une-investigation-sur-les-crimes-contre-lhumanite-de-bill-gates/)

M. Kennedy a également évoqué certaines thèses concernant le nouveau réseau 5G, qui est actuellement déployé dans le monde entier.

Il a déclaré que Bill Gates aurait « le contrôle total de notre société » grâce à la 5G. Kennedy a affirmé que Gates a beaucoup investi dans les réseaux 5G et possède des centaines de milliers d’antennes terrestres.

Kennedy a affirmé que les autorités utiliseraient la 5G pour suivre les mouvements afin de savoir où se trouve un individu à un moment donné.

« La 5G n’a pas pour but de vous aider à télécharger votre jeu vidéo rapidement », a-t-il déclaré. « La 5G, c’est de la surveillance et de la collecte de données ».

Il a ajouté que les mesures actuelles de confinement qui sont en place pendant la pandémie COVID-19 forment la société à faire ce qu’on lui dit.

« Cette pandémie nous apprend à accepter ce type de surveillance, à accepter ces contraintes sur nos droits civils, à permettre au gouvernement de venir nous dire que nous devons rester à la maison et ne pas envoyer nos enfants à l’école ».

L’affirmation la plus importante de Kennedy est peut-être celle selon laquelle Bill Gates installe des puces dans les populations américaines. Il a dit que ces puces pourraient être utilisées pour stocker les dossiers médicaux d’une personne mais a dit qu’elles seraient utilisées pour quelque chose de bien plus sinistre.

Il a dit qu’un officier de police pourrait potentiellement scanner la puce au milieu d’une enquête pour rechercher le casier judiciaire d’une personne ou ses antécédents.

Reuters a publié un article le 5 mai dernier qui prétends déconstruire l’affirmation de Kennedy concernant la micropuce.

            Note ExoPortail : Je conseillerai à Reuters de lire ces articles sourcés qui peut être affineraient leur discernement :

Bill Gates souhaite des « certificats numériques » pour révéler qui a été testés ou vaccinés contre le Covid-19 : https://exoportail.com/bill-gates-souhaite-des-certificats-numeriques-pour-reveler-qui-a-ete-testes-ou-vaccines-contre-le-covid-19/

Nouveau brevet : Microsoft veut exploiter la cryptomonnaie en utilisant les ondes cérébrales et la chaleur corpo

 

COMMENT NEUTRALISER UN VACCIN :

En cas d’impossibilité totale d’échapper à un vaccin (ex. chantage professionnel, refus d’entrée dans un centre de formation, etc.), se munir d’argile en pâte et faire un cataplasme d’argile verte, d’une bande de gaze, d’un tissu pour recouvrir et de sparadrap.

Gagner les toilettes aussitôt après l’injection et étaler largement l’argile en couche épaisse à l’emplacement du vaccin avant de fixer le pansement.

Garder au moins deux heures.

Le vaccin sera absorbé en totalité par l’argile.

Toutes les opérations de ce genre qui ont été effectuées sur des bébés ou des chiens et des chats se sont avérées efficaces à 100% sans apparition des manifestations courantes (température, abattement, etc.).

- Charbon Végétal activé : 1 cap. toutes les 30 minutes pendant une journée. Le charbon absorbera tout ce qui n’a pas été absorbé par l’argile.

ATTENTION, ANNULERA l’effet de tous les médicaments.

Infos complémentaires :

« L’argile qui guérit »

http://www.boutiquesante.be/publication.php?id=52&PHPSESSID=c6rikvdbj2ruuo9e3pf63tscl1

Autre méthode pour compléter et rendre encore plus efficace le cataplasme :

Par mesure de sécurité, on pourra en plus stimuler les défenses par les différentes méthodes qui suivent, au choix ou en association :

- Chlorure de magnésium : 40 ml de solution pour un adulte, 25 ml pour un enfant, trois fois par jour, le jour de la vaccination et le lendemain.

Préparation, dissoudre 20 g (9 c. à thé) dans 1 litre d’eau chaude.

Boire chaud ou froid à votre goût.

Garder au frigo.

AUTRES PRÉCISIONS : En plus du cataplasme d’argile verte à placer immédiatement sur la vaccination, dissoudre 9 c à thé de chlorure de magnésium dans 1 litre d’eau.

Boire 1 verre 3 heures avant la vaccination, 1 verre 1 heure avant, puis 1 verre toutes les 2 heures après la vaccination (à concurrence de 6 verres).

Le lendemain boire 5 verres dans la journée, répétez pendant 4 jours(certains auront une diarrhée passagère, si elle persiste, diminuez la dose).

Les souches vaccinales seront détruites par l’augmentation énorme de vos propres anticorps.

Le problème réside dans les additifs toxiques, souvent inconnus, contenus dans le vaccin, contre lesquels on ne peut pas grand chose.

- Extrait de pépin de pamplemousse ou d’agrumes Citrovie : 30 gouttes dans de l’eau, 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours.

NB: Découvert en 1980, son action s’étend à environ 800 souches de bactéries et de virus, et à environ 100 souches de champignons, ainsi qu’à un très grand nombre de parasites unicellulaires.

C’est un score unique, qui en fait le plus puissant antibiotique naturel connu, alors que l’action des antibiotiques conventionnels se limite aux bactéries.

De plus, contrairement à ces derniers, il est totalement dépourvu de toxicité et stimule les défenses immunitaires au lieu de les inhiber.

- Vitamine C naturelle : acérola ou cynorrhodon 2 à 3 g par jour pendant 2 à 3 jours.

Le meilleur remède consiste, pour les gens en bonne santé, à ne PAS se faire vacciner.

Le taux de mortalité de cette grippe est très inférieur à la grippe saisonnière car celle-ci fait entre 250.000 et 500.000 morts par année dans le monde alors que la grippe porcine a fait environ 5000 morts depuis qu’elle a commencé.

Ne jamais se faire vacciner pendant une épidémie, surtout si l’on risque d’être en contact avec des malades.

Le risque de contagion et d’aggravation de la maladie devient beaucoup plus important.

NOTE DE TAL : ce sont de bons conseils mais je ne crois pas que l’argile absorbera la totalité du vaccin ! Donc il vaut mieux éviter les vaccins qui sont pleins d’aluminium et des plus de 200 produits chimiques (voir les articles 19 et 20 sur santeglobale.world)

 

INFO VENANT D’ITALIE UNE AUTRE VISION DU COVID !

ON S’ÉTAIT BIEN TROMPÉ SUR LE TRAITEMENT DU COVID19, MAINTENANT ON SAIT ENFIN !

Pr Jacques Theron neuroradiologue CHU Caen. Dernières nouvelles sur Covid19.

Grâce aux autopsies pratiquées par les Italiens ... il a été démontré que ce n'est pas une pneumonie ... mais c'est une coagulation intravasculaire disséminée (thrombose). Par conséquent, la façon de le combattre est avec des antibiotiques, des antiviraux, des anti-inflammatoires et des anticoagulants.

Les protocoles sont modifiés ici depuis midi !

Selon des informations précieuses de pathologistes italiens, des ventilateurs et des unités de soins intensifs n'ont jamais été nécessaires. Si cela est vrai pour tous les cas, nous sommes sur le point de le résoudre plus tôt que prévu.

Important et nouveau sur le coranovirus :

Partout dans le monde, COVID-19 est attaqué à tort en raison d'une grave erreur de diagnostic physiopathologique.

Le cas impressionnant d'une famille mexicaine aux États-Unis qui prétendait avoir été guérie avec un remède à la maison a été documenté: trois aspirines de 500 mg dissoutes dans du jus de citron bouilli avec du miel, prises à chaud. Le lendemain, ils se sont réveillés comme si rien ne leur était arrivé !

Eh bien, les informations scientifiques qui suivent prouvent qu'elles ont raison !

Ces informations ont été publiées par un chercheur médical italien :

Grâce à 50 autopsies effectuées sur des patients décédés de COVID-19, les pathologistes italiens ont découvert qu'il ne s'agit PAS de PNEUMONIE à proprement parler, car le virus non seulement tue les pneumocytes de ce type, mais utilise une tempête inflammatoire pour créer une thrombose vasculaire endothéliale.

Comme dans la coagulation intravasculaire disséminée, le poumon est le plus touché car il est le plus enflammé, mais il y a aussi une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral et de nombreuses autres maladies thromboemboliques.

En fait, les protocoles ont laissé les thérapies antivirales inutiles et se sont concentrés sur les thérapies anti-inflammatoires et anti-coagulantes. Ces thérapies doivent être effectuées immédiatement, même à domicile, dans lesquelles le traitement des patients répond très bien.

Ce dernier s'est révélé moins efficace.

En réanimation, ils sont presque inutiles. Si les Chinois l'avaient dénoncé, ils auraient investi dans la thérapie à domicile, pas dans les soins intensifs !

COAGULATION INTRAVASCULAIRE DIFFUSÉE (THROMBOSE) :

Donc, la façon de le combattre est avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires et des anticoagulants.

Un pathologiste italien rapporte que l'hôpital de Bergame a fait un total de 50 autopsies et une à Milan, 20, c'est-à-dire que la série italienne est la plus élevée du monde, les Chinois n'en ont fait que 3, ce qui semble confirmer pleinement les informations. Auparavant, en résumé, la maladie est déterminée par une coagulation intravasculaire disséminée déclenchée par le virus ; il ne s'agit donc pas d'une pneumonie mais d'une thrombose pulmonaire, une erreur diagnostique majeure.

Nous avons doublé le nombre de places de réanimation à l'USI, avec des coûts déraisonnables, inutilement. Rétrospectivement, nous devons repenser les radiographies pulmonaires qui ont été discutées il y a un mois et qui ont été administrées comme pneumonie interstitielle; en fait, elle peut être entièrement compatible avec la coagulation intravasculaire disséminée.

Le traitement en USI est inutile si la thromboembolie n'est pas résolue en premier. Si on ventile un poumon où le sang ne circule pas, cela ne sert à rien, en fait, neuf patients sur dix meurent.

Parce que le problème est cardiovasculaire et non respiratoire.

C'est la microthrombose veineuse, et non la pneumonie, qui détermine la mortalité.

Pourquoi les thrombus se forment?

Parce que l'inflammation, selon la littérature, induit une thrombose par un mécanisme physiopathologique complexe mais bien connu. Malheureusement, ce que la littérature scientifique a dit, en particulier chinois, jusqu'à la mi-mars, était que les anti-inflammatoires ne devaient pas être utilisés. Maintenant, la thérapie utilisée en Italie est avec des anti-inflammatoires et des antibiotiques, comme dans la grippe, et le nombre de patients hospitalisés a été réduit.

De nombreux décès, même dans la quarantaine, avaient des antécédents de fièvre pendant 10 à 15 jours, qui n'étaient pas traités correctement.

L'inflammation a causé de nombreux dommages aux tissus et a créé un terrain propice à la formation de thrombus, car le problème principal n'est pas le virus, mais l'hyperréaction immunitaire qui détruit la cellule où le virus est installé. En fait, les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde n'ont jamais eu besoin d'être admis aux soins intensifs parce qu'ils sont sous corticothérapie, ce qui est un excellent anti-inflammatoire.

C'est la principale raison pour laquelle les hospitalisations en Italie diminuent et deviennent une maladie traitable à domicile. En la traitant bien à la maison, non seulement l'hospitalisation est évitée, mais aussi le risque de thrombose.

Ce n'était pas facile à comprendre, car les signes de microembolie ont disparu ! Avec cette découverte importante, il est possible de revenir à la vie normale et d'ouvrir des accords fermés en raison de la quarantaine, pas immédiatement, mais il est temps de publier ces données, afin que les autorités sanitaires de chaque pays fassent leur analyse respective de ces informations et préviennent de nouveaux décès inutile !

Le vaccin peut arriver plus tard.

Nous pouvons maintenant attendre.

En Italie, à ce jour, les protocoles changent.

Selon des informations précieuses de pathologistes italiens, les ventilateurs et les unités de soins intensifs ne sont pas nécessaires. Par conséquent, nous devons repenser les investissements pour bien faire face à cette maladie.

TESTS A L’ECOLE EN FRANCE

Anne Hidalgo, maire de Paris souhaite que les enfants subissent un test covid le jour de leur rentrée à l'école, à partir du jeudi 14 mai. Avec accord des parents.

extrait de : https://www.lci.fr/population/deconfinement-faut-il-tester-les-enfants-de-retour-a-l-ecole-contre-le-coronavirus-comme-le-propose-anne-hidalgo-a-paris-2152949.html

 

Déconfinement : faut-il tester les enfants de retour à l'école, comme le propose Anne Hidalgo ?

Déconfinement : faut-il tester les enfants de retour à l'école, comme le propose Anne Hidalgo ?

RETOUR À L'ÉCOLE - Les enfants qui retourneront en classe après le 11 mai devront-ils être testés ? C'est la proposition de la maire de Paris, Anne Hidalgo, pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Une telle stratégie serait-elle vraiment efficace ? Un chercheur nous éclaire.

Alors que les écoles de la ville de Paris rouvriront progressivement leurs portes à compter du jeudi 14 mai, la maire de Paris, Anne Hidalgo, souhaite que les élèves puissent être testés avant leur retour en classe. « J'ai proposé qu'il puisse y avoir des tests PCR pour l'ensemble de nos agents de la ville qui interviennent dans les écoles, et j'ai également proposé que nous puissions tester les enfants, avec le consentement des parents, au moment de la reprise des écoles », a-t-elle affirmé ce mardi sur LCI (voir la vidéo en tête de cet article).

Les tests PCR, contrairement aux tests sérologiques, permettent de déterminer la présence du virus au moment de la réalisation du test. Selon le gouvernement, à compter du 11 mai, 700.000 tests seront réalisés chaque semaine en France, pour dépister les personnes symptomatiques ainsi que leurs contacts. Faut-il également tester les enfants avant leur retour en classe ? « C'est une bonne idée », répond à LCI Étienne Decroly, directeur de recherche au CNRS. « Mais il faut voir qui nous testons et ce que nous faisons ensuite. »

En effet, selon le chercheur, pour que les tests sur les enfants soient utiles, il faut qu'ils soient effectués sur l'ensemble des élèves. « Si nous testons un enfant sur deux, cela n'a pas de sens », explique-t-il. « Si nous décidons que l'école doit être un sanctuaire, alors l'ensemble des personnes qui entrent dans l'établissement doivent être testés, de manière à éviter d'y laisser des personnes contaminées. Si nous ne testons que certains enfants, l'école deviendra un lieu de mélange entre des personnes testées, dont nous sommes certains qu'ils ne sont pas infectés, et des enfants dont nous ne connaissons pas le statut, dans lequel il y aura peut-être des infectés. »

Tester sans isoler « n'a pas beaucoup de sens »

En outre, « si nous testons une partie des enfants et pas une autre et qu'ils sont ensuite en contact, c'est comme si nous n'avions testé personne », affirme Étienne Decroly. Pour le chercheur, « mieux vaut décider de tester une école et pas une autre, plutôt que de faire aléatoirement des tests un peu partout ». « Sinon, ils ne seront pas très efficaces : il faut organiser des sanctuaires. »

De plus, pour qu'une telle mesure soit efficace, les tests ne suffisent pas. « Depuis deux mois, nous répétons que tester pour tester, cela ne sert à rien », continue le directeur de recherche. « Ce qui fonctionne, c'est tester puis isoler, l'un sans l'autre n'a pas beaucoup de sens. »

Ajout

Qu'adviendra-t-il des personnes positives ?

Les personnes testées positives seront invitées à s'isoler soit chez elles (ce qui entraînera le confinement de tout le foyer pendant 14 jours), soit dans un lieu mis à disposition, notamment des hôtels réquisitionnés, quand la nature de leur logement rend l'isolement difficile.

Le gouvernement n'a pas retenu la mesure, un temps envisagée, de contraindre à l'isolement les personnes testées positives qui refuseraient de se soumettre à ces règles sanitaires. « Nous faisons confiance à l'esprit de responsabilité des Français », a expliqué Olivier Véran.

 

Aviation en chute libre

Michel DOGNA

Aviation en chute libre

Michel DOGNA

Aviation en chute libre

Michel En septembre, ils prévoient 8.000 avions groundés au minimum. En comptant une moyenne de 5.8 équipages par avion (moyen et long courrier confondus), ça fait plus de 90.000 pilotes au chômage dans le monde. Je vous laisse faire les calculs pour les PNC.

 

TRES BELLE VIDEO SUR NOTRE FUTUR

Regardez « Rêver un nouveau futur pour le monde d'après 2020 » sur YouTube

https://youtu.be/s8ZnvrhE47g

 

La Paix mondiale commence dans un cœur à la fois.

Quelques phrases clés relevées dans cette vidéo :

- en état de choc, nous sommes manipulables

- la peur nous rend esclaves

- soyez le changement que vous voulez voir dans le monde (GANDHI)

- essayons d'attraper le virus du bonheur

- pour faire évoluer le monde, travaillons sur nos peurs individuellement avant collectivement.

- restons dans la paix coûte que coûte, arrêtons de nous diviser.

 

Grippe : hiver 2019-2020, 72 morts

Les magiciens du bureau néonazi des statistiques de la Santé publique en France ont encore frappé !

            Avant cette grande manipulation internationale, les autorités de Santé, afin de nos convaincre de nous vacciner, annonçaient tous les ans entre 10.000 et 15.000 morts, lorsque ce n'était pas plus !

Libre Consentement Éclairé

Pierre Lefevre

                        Madame, monsieur, chère amie, cher ami,

La grippe n’aurait fait que 72 victimes lors de cet hiver !

Vous avez bien lu, c’est officiel et l’information émanerait de l’organe de propagande néonazi de l’État français, Santé Publique France.

            Alors que tous les ans on nous explique que la grippe fait entre 10.000 et 15.000 morts, cette année, miracle, les médecins et les statisticiens au service de la Grande faucheuse des Ehpad, Emmanuel Macron, nous annoncent 72 morts ! Pas 71, pas 73, non, 72 morts !

Qu’en concluez-vous ?

Nous, nous pensons qu’ils ont un problème arithmétique. Comme ils ont classé tous les décès en Covid-19 pour nous terroriser, du coup, ceux de la grippe doivent disparaître de leurs statistiques et ils risquent bientôt de nous annoncer des chiffres négatifs, style : « Cette année, il y a eu moins 8.900 décès dus aux rhumes (pas 8.900 de moins) ».

            Pour lire l’article de la Dépêche sur la question, cliquez sur « 72 morts de la grippe lors de l’hiver 2019-2020 »

            Pour lire ce qu’en dit l’Institut Pasteur afin que l’on se vaccine, cliquez sur « Grippe : de 10 000 à 15 000 morts de la grippe tous les ans »

            Pandémie ? Quelle pandémie ? Il y a eu moins de morts au 1er trimestre 2020 qu’aux 1er trimestres 2019, 2018, 2017 et 2015

D’après les données de l’Insee sur la mortalité aux premiers trimestres des années 2015 à 2020, le 1er trimestre 2020 est un trimestre qui enregistre moins de décès que les autres années, excepté pour le 1er trimestre 2015 :

- 2015 = 170.769

- 2016 = 157.705

- 2017 = 170.934

- 2018 = 172.340

- 2019 = 170.000

- 2020 = 169.800

            Pour télécharger le fichier des données avant qu’il ne disparaissent, cliquez sur « L’Insee confirme la fausse pandémie »

Les tests de détection du Covid-19 : la grande fraude

            La propagande des néonazis qui ont laissé crever des personnes âgées dans les Ehpad pour nous offrir tous les soirs un lot de morts afin de nous faire peur (officiellement c’était pour ne pas encombrer les hôpitaux… qui étaient pour la plupart vides), repose sur les tests de détection des personnes infectées par leur prétendu Covid-19.

            On peut sérieusement douter de la réalité de ce Covid-19 après avoir vu cette vidéo, ou le Président tanzanien, John Magufuli, explique comment des échantillons de substance de papaye présentés comme des prélèvements humains sont revenus comme positif au Covid-19 !

            La supercherie du Nouvel Ordre Mondial est ainsi démasquée par un président africain, serait-ce signe du refus de certains pays d’Afrique de continuer à être les réservoirs à cobayes de Bill Gates et de ses amis de Big Pharma et de Monsanto ?

            La suite nous le dira, enfin, si Donal Trump est réélu le 3 novembre prochain, sinon, nul doute qu’une chape de plomb recouvrira la vérité afin d’imposer la surveillance mondiale avec les vaccins et les puces connectés à la 5 G.

            Question : pourquoi ne pas faire la même chose que John Magufuli en France et dans les pays occidentaux ?

            Pour voir les déclarations de John Magufuli cliquez sur : « Le Président de la Tanzanie ridiculise le Nouvel Ordre Mondial »

L’étonnement désespéré de Didier Raoult, pour qui l’épidémie est terminée

            « Il s’est mis en place quelque chose de très étonnant, on ne soigne pas les gens, ensuite on interdit aux médecins de prescrire des médicaments qui pourraient marcher ».

Pour regarder la déclaration de Didier Raoult, cliquez sur « Il faut soigner les gens ».

Jean-Dominique Michel valide les analyses de Libre Consentement Éclairé

Jean-Dominique Michel, spécialiste mondialement reconnu, valide les analyses de Libre Consentement Éclairé au sujet de la fausse pandémie du Covid-19.

            Nous ne voulons pas dire qu’il est un membre ou un soutien, d’ailleurs il ne nous connaît sans doute pas, mais toujours est-il qu’au sujet de ce prétendu nouveau coronavirus, ces propos confirment les nôtres, et après les centaines, voire les milliers, de courriels d’injures et de menaces que nous avons reçus, cela fait du bien !

            À voir et à écouter en cliquant sur « Jean-Dominique Michel dévoile un peu plus la grande manipulation »

Le site « swprs.org » dévoile le dessous des cartes et confirme les analyses de Libre Consentement Éclairé

À l’aide de références incontestables et nombreuses, il nous est confirmé que :

- « La létalité du Covid19 est en moyenne de 0,2% environ et est donc de l’ordre d’une forte grippe (Influenza) et environ vingt fois inférieures à celle initialement supposée par l’OMS. »

- « Le risque de décès pour l’ensemble de la population en âge d’aller à l’école et de travailler, même dans les « hotspots » (foyers d’infection) mondiaux, est du même ordre que le risque de décès lors des déplacements quotidiens pour aller au travail en voiture. »

- « L’âge médian des personnes décédées dans la plupart des pays (y compris l‘Italie) est supérieur à 80 ans et seulement 1% environ des personnes décédées n’avaient pas de maladie grave antérieure. Le profil de la mortalité correspond donc essentiellement à une mortalité normale. »

- « Dans la plupart des pays, jusqu’à 50 à 70% des décès sont survenus dans des Ehpad , qui ne tirent aucun bénéfice d’un confinement général. De plus, il n’est souvent pas clair si ces personnes sont vraiment décédées du Covid19 ou de stress à des niveaux élevés, de peur et de solitude. »

- « Jusqu’à 50 % des décès en excès ne sont pas provoqués par le Covid19, mais par les effets du confinement, la panique et la peur. »

- « De nombreux reportages dans les médias, rapportant que des jeunes et des personnes en bonne santé sont décédés du Covid19, se sont avérés être faux : beaucoup de ces personnes ne sont en fait soit pas mortes du Covid19, ou alors elles étaient déjà gravement malades auparavant (par exemple une leucémie non détectée), ou ils avaient 109 ans au lieu de 9 ans. »

- « Les pays sans confinements et interdictions de contacts, tels que le Japon, la Corée du Sud et la Suède n’ont jusqu’à présent pas connu de tendance plus négative que les autres pays. La Suède a même récemment été saluée par l’OMS comme un modèle exemplaire et bénéficie désormais d’une immunité élevée. »

- « Contrairement aux hypothèses initiales, diverses études ont montré qu’il n’y a aucune preuve de propagation du virus par les aérosols (particules en suspension dans l’air) ou par des frottis (comme les poignées de porte, les smartphones ou chez le coiffeur). »

- « Il n’y a pas non plus de fondement scientifique pour l’efficacité des masques respiratoires chez les personnes en bonne santé ou asymptomatiques. Au contraire, les experts avertissent que ces masques entravent la respiration et deviennent des « lanceurs de germes ».

- « Plusieurs experts ont décrit les vaccins obligatoires contre les coronavirus comme inutiles, voire dangereux. En fait, le vaccin contre la soi-disant grippe porcine de 2009 a entraîné de graves dommages neurologiques et a donné lieu à des indemnisations à hauteur de millions (de livres sterling). »

- « Il n’y a jamais eu de raison médicale pour la fermeture des écoles. »

La plupart des fonctionnaires et des médecins seront-ils aux côtés des éborgneurs pour rentrer dans nos maisons et appartements afin de nous soumettre ?

Agiront-ils comme ceux qui en 1940 se sont rangés derrière Pétain et Hitler ?

En France, allons-nous laisser la bande de néonazis qui nous dirige et leurs fonctionnaires éborgneurs nous imposer le puçage et la vaccination de masse ?

Les analyses de Libre Consentement Éclairé

Depuis le début de cette gigantesque manipulation internationale orchestrée par l’Église mondialiste et les Démocrates américains menés par Barack Obama et le couple Clinton depuis 2009 (la fausse pandémie H1N1 était une répétition de ce qui se passe aujourd’hui), nous n’avons cessé de vous proposer une autre lecture, une autre compréhension des faits et des morts qui étaient quotidiennement balancés à nos cerveaux pour nous terroriser.

            Nous avons expliqué pourquoi il n’y avait pas de pandémie, pourquoi nous ne risquions pas plus de mourir cet hiver des pathologies hivernales que les autres hivers.

            Nous avons dénoncé le confinement généralisé à la mode de l’éborgneur en chef des Gilets jaunes, du pyromane de Notre-Dame-de-Paris, de la Grande faucheuse des Ehpad, de l’exterminateur des personnes âgées, Emmanuel Macron.

            Nous avons dit dès le début que ce confinement était très dangereux, car en plus de bloquer l’économie et d’envoyer à la misère, aux aides sociales et parfois au suicide des millions de salariés et de petits entrepreneurs, il ferait mourir de maladies diverses plus de personnes que les pathologies hivernales habituelles.

            Toutes nos lettres étaient à contre-courant de ce que pouviez lire ou entendre dans les médias corrompus et à la solde de l’Église mondialiste (rappelons simplement que le « journal » Le Monde a encaissé, en plus des subventions de l’État français, c’est-à-dire de nos impôts et taxes, plus de 4 millions de dollars de la part du Grand prêtre Bill Gates via sa fondation afin de nous matraquer avec leurs fausses informations et leur propagande).

            On nous a menacés, injuriés, traités de tous les noms, mais nous n’avons pas arrêté et nous continuerons à lutter pour nos droits fondamentaux d’être humain et pour nos libertés individuelles.

Nous ne sommes plus isolés

            Inutile de se plaindre, luttons, refusons leur politique néonazie, stoppons-les avant qu’il ne soit trop tard !

            Nous ne sommes plus isolés, nous ne sommes plus seuls, partout des langues de gens honnêtes se délient et dévoilent un peu plus ce gigantesque complot.

            Aux États-Unis, le Président Donald Trump ne fléchit pas, même si sa réélection est sérieusement menacée.

Au Canada francophone, Radio-Québec est le fer de lance de ceux qui refusent le néonazisme mondialiste.

En France, le site Riposte Laïque a largement ouvert ses pages à ceux qui dénoncent les incohérences du récit et de la propagande qu’ils nous imposent.

            En Afrique et à Madagascar, ils sont de plus en plus nombreux à dire non à Bill Gates et à sa clique d’assassins. Ajoutons, cela mérite d’être signalé, qu’ils soignent maintenant avec succès les infections pulmonaires avec une plante majeure de la pharmacopée chinoise, Qing Hao, qui est la plante entière de l’Artemisia, utilisée également avec succès dans l’empire du Milieu depuis plus de 2.300 ans.

Il faut identifier nos ennemis et nous battre

Notre principal ennemi ?

La pourriture étatique française (comme l’aurait appelée William Shakespeare), qui applique les mesures néonazies de la Grande faucheuse des Ehpad, de l’éborgneur en chef des Gilets jaunes, de l’exterminateur des personnes âgées, Emmanuel Macron, comme elle appliquait les mesures antijuives de Pétain et de Hitler entre 1939 et 1945.

            Leurs brigades sanitaires vont voir le jour rapidement pour nous ficher, nous « pucer » et nous vacciner de force.

Que devons-nous faire ? Nous battre bien sûr !

Comment ? Là est la question et à ce sujet il faut se rappeler Staline « Le pape, combien de divisions ? ».

            Créons une armée invisible de citoyens libres qui créent des blogs, des sites, qui communiquent avec tout ce que permet la technologie numérique : saturons le réseau de notre combat et de notre résistance !

            Étouffons leur propagande avec la vérité partout où cela est possible, n’ayons pas peur de perdre des batailles, souvenons-nous du mot d’un autre tyran, Mao Zedong « De défaite en défaite, jusqu’à la victoire ! »

Ensuite, ensuite nous allons faire des propositions précises dans nos prochaines lettres.

Préparons-nous au pire, les wagons à bestiaux dans lesquels ils veulent nous mettre pour nous envoyer en camps, nous pucer et nous vacciner de force ne sont pas loin.

Les fonctionnaires éborgneurs sont prêts à frapper de plus belle, l’heure est au combat !

 

Les Forces de la Lumière nous aident contre le Virus !

Depuis plusieurs décennies les Forces de la Lumière agissent pour nous libérer de l'Ombre et nous éveiller !

Source : Prepare For Change par Derek Knauss

https://operationdisclosure1.blogspot.com/2020/04/light-forces-update-no-202004.html#more

Mise à jour sur les forces légères -- N° 2020/04

Vue actuelle sur le virus Corona !

En réalité, la pandémie dite du « coronavirus » n'est pas ce qu'elle semble être, comme le découvrent de plus en plus de personnes sur cette planète.

Les Forces de Lumière vous demandent de rester détendus et calmes, mais actifs en termes d'attention, de réseau, de travail intérieur et de suivi de la mission dans la libération de cette planète.

Bien que ce soit un virus, qui a été produit artificiellement en laboratoire, il s'agit d'une infection virale normale, comme toute autre infection grippale qui a été active tout au long des années précédentes.

Elle n'est guère différente des autres.

Ceux qui sont de l'Obscurité sont incarnés dans des corps physiques humains.

Par conséquent, pour atteindre leurs objectifs, ils utilisent des souches provenant de groupes de virus normaux, car sinon ils mettraient également leur propre santé ou leur vie en grand danger.

La véritable intention derrière cette pandémie comprend la création d'un certain modèle de comportement, l'acceptation de restrictions et l'annulation complète de tous les droits de manière permanente.

Un groupe viral composé d'une substance de base et qui existe depuis longtemps et continuera donc d'exister, est donc maintenant créé comme la dernière forme de terroriste sans visage.

Ainsi, la prochaine fois qu'il mutera et réapparaîtra (ce qui est déjà annoncé lentement), on tentera d'utiliser cela comme un raisonnement supplémentaire pour prolonger les restrictions ou pour supprimer complètement tous les droits jusqu'à ce que tous ceux qui sont touchés par les restrictions s'y habituent et l'acceptent complètement comme la nouvelle norme...

Cette version normale du virus est/était censée représenter un danger permanent, selon l'agenda du côté obscur, par une manipulation intensive et la distribution de fausses informations. 
En conséquence, cela conduira à une suppression totale de tous les droits - comme nous l'avons déjà décrit - et à un contrôle complet et total par ceux qui détiennent l'autorité réelle.

Si ce n'est pas le cas, ceux qui ont encore le sens des responsabilités devront annuler toutes les mesures en place et lever toutes les restrictions, c'est-à-dire rendre tous les droits à la population et faire face au fait qu'aucune pandémie grave n'existe ou n'a existé.

Cela susciterait évidemment beaucoup de questions gênantes de la part de la population, notamment sur la question de savoir si les personnes au sein du gouvernement et de l'autorité ont vraiment les meilleures intentions de la population à l'esprit.

Le côté obscur a propagé le virus simultanément à intervalles rapprochés dans plusieurs pays afin de tenter d'accélérer sa propagation.

Le résultat escompté ne s'est pas concrétisé.

La propagation de ce système d'arme biologique a été lancée par le côté obscur à la fin de l'année 2019.

Son objectif à long terme était d'affaiblir de plus en plus le système immunitaire de la population et d'augmenter simultanément le taux de mortalité.

Il s'agit simplement d'une autre tentative dans une série d'efforts que le côté obscur continue d'utiliser pour réduire la population en recourant à des intentions cachées.

La propagation des maladies n'est pas un phénomène nouveau.

Elles font partie du programme de dépistage en cours du Côté Obscur.

Les maladies d'origine humaine sont testées sur la population de surface.

La planète fait l'objet d'expérimentations depuis des décennies dans le cadre de programmes qui incluent les chimies, les OGM, les aérosols, l'ensemencement des nuages, les produits pharmaceutiques, les armes biologiques, les armes à fréquence audio et énergétique, les technologies à micro-ondes, les CEM, les pesticides, les 5G, etc.

Nous ne pouvons pas oublier que ces mêmes programmes ont un impact dévastateur sur tous les animaux, les plantes et les écosystèmes de la Terre.

Le programme comprend également des vaccinations qui visent à préparer et à initier le micro-puçage de la population de surface.

Cela permettrait de relier synthétiquement toutes les personnes concernées à un ou plusieurs programmes d'intelligence artificielle qui pourraient alors déclencher à distance une réduction ou une régulation systématique de la taille des habitants dans le monde.

Une partie du plan du côté obscur consistait à permettre une espérance de vie de seulement 30-35 ans maximum pour la population de surface.

Cette énorme réduction et manipulation de la réduction de l'espérance de vie n'est pas un point récent de l'agenda du Côté Obscur - ces tentatives ont déjà existé sur cette planète.

La population humaine mondiale est trop importante pour être gérée et contrôlée de manière cohérente par un groupe d'élite aussi restreint.

 

Actions des Forces de la Lumière !

Les Forces Légères ont pris des mesures pour limiter l'effet du virus.

L'une d'entre elles consiste à accélérer la récupération.

Les forces de la lumière utilisent des technologies de la lumière qui peuvent diriger le virus et le font passer beaucoup plus rapidement à travers les systèmes du corps.

L'aide apportée par les Forces Légères dépend de la volonté des gens d'accepter ou non cette aide, selon leurs intentions.

En d'autres termes, si la personne vit et se comporte sincèrement avec son cœur par sa prise de décision, sa détermination, sa cohérence et son service effectif, ses intentions sont claires et ouvertes à l'aide.

Ce sont des technologies de pointe des Forces de Lumière qui peuvent transmettre des codes de lumière avec des informations de guérison dans les systèmes physiques - chacun d'eux étant spécifiquement adapté à chaque être individuel, affecté, divin sur cette planète.

Elles renforcent et augmentent la vibration de la lumière et affectent ainsi le système immunitaire des individus, des animaux et même des écosystèmes.

Tous sont alimentés avec les énergies nécessaires dont leur système individuel a besoin.

Cette mise au point des hautes technologies lumineuses est effectuée à la surface de la planète par la partie incarnée des forces lumineuses, connue sous le nom d'équipe au sol.

L'équipe au sol porte les codes ADN de la Terre d'origine, de la race humaine, ainsi que des codes spéciaux aux qualités uniques provenant des civilisations d'où ces équipes sont originaires.

Ils sont capables d'absorber complètement les codes de lumière correspondants et de les délivrer, avec précision, aux habitants concernés dans les dosages nécessaires.

Cela se produit pour ceux qui sont ouverts et prêts à le faire.

Il existe un autre ensemble de membres de la Force Légère incarnés qui peuvent rejoindre l'équipe au sol dans leurs travaux.

Ce sont les Graines d'Étoile (Starseeds) qui ont choisi de venir sur la planète pour aider à ce processus. Ils détiennent également certaines clés de code de lumière qui permettraient d'utiliser ces techniques de guérison. Cependant, cela n'est possible que pour ceux qui choisissent de suivre leur mission.

Il y a beaucoup de Graines d'Étoile qui ne se réveilleront jamais de leur mission à cause de la programmation implacable de l'Ombre.

Un tel engagement est plus rare que vous ne le pensez.

Sachez que les Forces de Lumière disposent de plusieurs méthodes pour identifier les Graines d'Étoile qui sont sur la bonne voie, car un tel travail de guérison ne serait pas possible avec quelqu'un qui a encore des distorsions.

Vous pouvez être une Graine d'Étoile mais pas nécessairement une graine d'Étoile éveillée.

Malgré ces mesures prises par les Forces de Lumière, chaque habitant de la surface a également une responsabilité personnelle en termes d'alimentation, de style de vie, d'attitude intérieure, d'activité, de récupération et de leur préparation au travail intérieur - cela signifie un découplage complet de l'ancienne matrice 3D.

Grâce aux ordres de « s'abriter chez soi » et de « s'éloigner socialement », un effet secondaire positif a été créé pour la Terre et tous les écosystèmes.

En raison de la restriction considérable, la circulation des véhicules est considérablement réduite et par conséquent ses émissions de gaz d'échappement, y compris celles causées par les navires, les avions, les voitures et les camions de transport longue distance.

La restriction du chemin de fer ou l'interdiction de certaines traditions telles que les incendies de Pâques ont également réduit les polluants toxiques.

C'est une rupture importante pour la nature, les écosystèmes, l'air, l'atmosphère, etc.

Cela déclenche également un énorme élan de nettoyage et de régénération, ce dont la planète, les écosystèmes et le règne animal ont un besoin urgent.

Cependant, rien de ce dont nous parlons n'est la faute de la population normale de surface.

Les humains ont été privés de la connaissance et de l'utilisation de nombreuses technologies existantes, écologiques, modernes et respectueuses de l'environnement.

Ces technologies permettraient certainement d'assurer des transports sans émissions de gaz d'échappement et autres poisons nocifs.

 

Actions de la Planète Terre - Renforcement du système immunitaire !

En outre, la Terre, en tant qu'être vivant, a activement contribué au renforcement du système immunitaire par le biais de deux impulsions (ondes) - provenant du noyau terrestre.

La première a eu lieu au début du mois de février de cette année et la seconde au début du mois d'avril.

Grâce à ces impulsions (ondes), la planète Terre a, pour la première fois depuis très longtemps, la possibilité d'exercer une influence directe de renforcement et de guérison sur tous les êtres qui lui sont liés.

Ainsi, elle, la Terre mère, protège ses enfants, auxquels elle a donné un corps, de manière naturelle.

Plus particulièrement à ceux qui l'aiment en retour.

De cette manière, la planète Terre elle-même contribue au renforcement de notre système immunitaire.

Si le système immunitaire de la population humaine naturelle est stable et fort, son propre système immunitaire l'est aussi.

Ce sont des énergies de guérison provenant du Soleil central cosmique, qui sont entrées dans cette galaxie via le Soleil central universel et le Soleil central galactique, et qui influencent donc aussi notre Soleil dans ce système solaire et donc aussi la Terre.

Mais ce ne sont pas les grandes ondes cosmiques que beaucoup d'entre vous attendent.

Une attaque du côté obscur avec tous ses systèmes d'armes est toujours une attaque contre la planète elle-même - qui est la base de la vie pour tous les êtres qui y vivent.

Afin d'affaiblir le système immunitaire d'une civilisation, dans le passé, la première chose qui se produisait était une attaque contre le système immunitaire d'une planète, qui est responsable de l'équilibre des écosystèmes.

De telles attaques affaiblissent alors également le système immunitaire des écosystèmes, ce qui affaiblit ensuite le système immunitaire des civilisations animales qui en dépendent.

Et de plus, le système immunitaire de la civilisation humanoïde aussi - puisque tout est connecté via les corps (information cellulaire/ADN).

 

Opérations des Forces Légères - Reconnexion de la Terre !

Une condition préalable essentielle à la libération, à l'ascension de la civilisation entière et à l'intégration dans le réseau cosmique des systèmes planétaires, est votre connexion avec la planète.

La séparation de la planète et la création d'un monde artificiel sur Terre, qui s'est développé pendant des siècles, a en outre entraîné de nombreuses maladies destructrices et exotiques.

En outre, cela a conduit à des intentions, des pensées et des comportements qui ne sont pas naturels.

La plupart d'entre vous n'ont pas du tout conscience de ces manipulations.

Tous ces comportements sont actuellement complètement détachés et dissous par les Forces de la Lumière.

Ce détachement est un processus très intense, entrelacé et complexe, qui provoque une instabilité dans toute la matrice 3D.

Afin de contrecarrer l'agenda du côté obscur et de rétablir la connexion vitale avec la planète, certaines actions ont été menées par les forces de la lumière qui peuvent maintenant être annoncées.

Dans les années 2000 à la fin de 2012, après une longue période, la triple flamme du cœur de la population de surface a été activée.

La triple flamme correspond au Saint Graal.

Un équipage spécial de la partie incarnée des Forces de la Lumière a cherché dans cette densité la flamme du cœur de chaque être sur cette planète.

La Flamme-Cœur n'était dans beaucoup qu'une petite étincelle et non plus une flamme, mais elle était toujours là - ce qui a encouragé la Source à intervenir.

Dès qu'une étincelle était trouvée par l'équipage de surface des Forces Légères, ils donnaient un signal à la Source via leurs clés spéciales.

La Source répondit par un signal.

Ce signal lumineux était ancré dans l'étincelle divine et remis à sa place désignée dans le cœur de chaque humain et animal.

L'étincelle dans le cœur-flamme avec le signal restait inactive pendant un temps prescrit - et la Source l'activait le moment venu.

Après la fermeture des portes cosmiques à la fin de 2012, le signal de la Source a commencé à se déployer progressivement et à briller dans les étincelles ou les flammes du cœur - déclenchant un processus d'éveil.

Cela a déclenché le sentiment de faire le travail intérieur et de commencer le processus de détachement de la matrice.

À la mi-2019, une flotte spéciale en coopération directe avec un équipage sélectionné de la partie incarnée du personnel au sol a distribué des graines de lumière par l'intermédiaire de leurs clés spéciales dans un grand aéroport très fréquenté en utilisant une technologie lumineuse spéciale.

Un tel aéroport a été choisi comme le meilleur moyen de se développer et de fournir rapidement ces informations à la population mondiale.

Cette mission a duré plusieurs mois.

Les graines de lumière ont été placées dans chaque être qui a une étincelle de cœur divine (flamme de cœur) dans le Kundalini-Soleil qui existe dans chaque être humain.

Cela existe aussi chez les animaux.

Fin 2019, le plus grand nombre possible de personnes/animaux a été atteint.

Pour entrer en contact avec les 4 à 5 milliards d'êtres humains sur terre (oui, les 7 milliards d'êtres humains sur terre sont un chiffre gonflé destiné à soutenir leurs multiples agendas), ces graines de Lumière avaient une autre particularité.

Chaque membre de la famille qui avait un contact physique avec ce vaisseau recevait cette semence de lumière et la transmettait au membre de la famille suivant lors de leur prochaine rencontre.

Ainsi, pas à pas, toute la structure familiale a été atteinte.

Il n'était plus important de savoir si le contact du membre de la famille était un contact physique direct ou un contact sous une autre forme.

Seul le lien du cœur au sein de la structure familiale était important.

Cela signifie que les graines de lumière pouvaient se multiplier par le biais des porteurs.

Un porteur de chaque famille était suffisant pour apporter cette graine de lumière dans toute la structure familiale, y compris leurs animaux domestiques.

Ainsi, à la fin de 2019, une grande partie de la population a été touchée par ces graines de lumière.

Ces graines légères sont également liées au triple cœur-flamme.

À partir d'octobre 2019, une flotte spéciale s'est positionnée au cœur de la terre jusqu'à une certaine zone sous la surface de la planète.

Cette flotte spéciale est reliée aux graines de lumière qui étaient auparavant distribuées à la population de surface et en même temps au cœur de la terre.

Le noyau de la terre est relié au soleil et le soleil est relié au soleil central galactique, entre autres.

A partir de janvier 2020, cette flotte spéciale a commencé ses opérations pour augmenter la fréquence terrestre.

L'augmentation de la fréquence provient régulièrement du Soleil Central Galactique qui, à son tour, est alimenté par les autres soleils centraux et ceux-ci sont alimentés en énergie cosmique par la Source.

Grâce à ces augmentations et à la connexion à chaque Soleil Kundalini de chaque être sur la surface de la planète, la fréquence dans chaque corps humain et animal s'est naturellement aussi multipliée.

Cette énergie circule à travers le Soleil Kundalini dans leur corps et l'énergie Kundalini montante se répand alors progressivement dans tous les systèmes physiques.

Grâce à la haute technologie de balayage et d'observation des forces lumineuses, il est possible de tout surveiller et de tout enregistrer.

Toutes les réactions de la population de surface affectée sont constamment évaluées afin de réduire ou d'éviter tout stress et toute contrainte supplémentaire pour les systèmes physiques, énergétiques et psychologiques.

Ainsi, toutes les parties touchées de la population de surface ont été ancrées et non perturbées au cœur de la terre pendant un certain temps. (Le cœur de la Terre Mère).

Les ancres sont également reliées aux forces de la lumière, au soleil, etc.

Nous avons donc tous en nous le potentiel pour passer avec la Terre-Mère à sa prochaine phase.

Chacun de nous a le choix de s'abandonner à ces changements et d'élever sa vibration pour la rejoindre sur son chemin.

Comme nous l'avons déjà dit, cela implique un travail intérieur et une auto-analyse.

Le travail intérieur est le découplage complet de la matrice 3D.

Toutes les mesures prises par les Forces de Lumière ont l'effet suivant :

Grâce à notre capacité désormais accrue à absorber les énergies lumineuses, les codes de lumière, etc., le système immunitaire de la population de surface se renforce en plus et automatiquement.

Comme cette Lumière en expansion devient plus ancrée dans les systèmes du corps, cette Lumière est en fait capable de brûler la nanotechnologie présente dans notre corps.

Le côté obscur ne peut plus condenser les implants dans ces zones du corps inondées de Lumière en permanence grâce à leurs nanotechnologies.

Pour le plus grand plaisir des Forces de la Lumière, toutes les mesures de technologie de la Lumière qu'elles ont utilisées ont également des effets dissolvants sur les Tunnels de Seth.

Les Tunnels de Seth ont été couplés à certains systèmes d'armes exotiques (dont certaines bombes Toplet) et ont été reliés à la population de surface.

Ce sont tous ces facteurs qui ont poussé le côté obscur à réaliser son programme de manière presque précipité.

En raison de la dissolution supplémentaire des tunnels de Seth, l'influence suppressive du côté obscur sur la population de surface est automatiquement libérée à un rythme toujours croissant.

Et cela déclenche une énorme poussée d'éveil pour ceux qui peuvent ou veulent l'accepter.
Cependant, ce qu'il faut comprendre dans tout le processus de libération, c'est que seuls ceux qui s'abandonnent à ces changements en feront l'expérience.

Tous les autres qui s'accrochent aux anciennes structures se reconnectent simplement aux anciennes structures matricielles 3D oppressantes et maintiennent ainsi ces mêmes structures avec tous leurs inconvénients et leurs dangers.

 

Youtube : Notre terre d’abondance, nous la devons à cette crise de 2020

https://youtu.be/iVdHlfYwnDM

ABSOLUMENT GENIAL !!!

30 ans après la crise du covid 19, la NatuRawChef Marie-Sophie L, créatrice de la fameuse chaîne de restaurants L’instant Cru, témoigne de la façon dont la crise de 2020 a permis un retour à une terre de justice et de partage et a évité de justesse le naufrage de la planète. À l’époque, Marie-Sophie L’accompagnait déjà en ligne des milliers de personnes « De la Découverte à la Maîtrise de sa Rawfood Gourmande révolutionnaire. Elle a depuis, contribué magnifiquement à restaurer la vitalité d’une grande partie de la population et celle de la planète en plantant des milliers de jungles fruitières et de vergers en accès libre dans le monde ! Une interview de Jamil Osma le 24 juin 2050, au Raw Adventure Center, Center chez Mimi et Jacky Boisset, champions de monde de raid aventure où elle résidait pendant le confinement à l'époque de la crise du Covid 19. Vous pouvez encore être accompagné en ligne par Marie Sophie L, grâce au code JOYEUSEMENT en cliquant sur ce lien https://linstantcru.learnybox.com/pro... Les plus belles recettes crues à la source de leur création. Pour recevoir vos recettes gratuites et vous inscrire à la Newsletter de Marie-Sophie, cliquez ici https://linstantcru.learnybox.com/off... ou rendez-vous sur linstantcru.com

 

Révélations Choc ! Docteurs Delépine Nicole & Gérard

Silvano Trotta

 

Le film VAXXED complet VF : de la dissimulation à la catastrophe ! INFORMEZ VOUS