BLOG 6 de Tal SCHALLER

Chers amis

Sur youtube tal schaller j’ai mis une vidéo :  les masques sont troués et dangereux pour votre santé 

Dans ce blog je donne de nombreuses infos pour confirmer la folie de ces mesures dites de « sécurité sanitaire » qui ne reposent sur aucune base scientifique mais correspondent à une volonté de voir jusqu’où, grâce aux medias, le gens du pouvoir peuvent asservir les peuples et les rendre dociles afin de les priver de plus en plus de leurs libertés !

Oui derrière ces dogmes qui prétendent être « confirmés par la science » -et qui ne sont enfait que des outils pour vendre des médicaments et des vaccins- il y a en réalité une sorte de religion, le matérialisme, qui exploite  la peur de mourir pour que tous obéissent. Il est extraordinaire de voir que tous les « responsables de la santé » ne parlent jamais de la santé des populations  (ce qui augmente l’immunité et ce qui la fait baisser !) mais restent figés dans la croyance que : « la santé vient de l’extérieur : un vaccin ou un médicament et vous serez sauvés de la maladie ! »

Un tel aveuglement est presque incroyable ! Mais quand on croise dans les magasins, tous ces gens  masqués, on voit la force de la propagande gouvernementale, l’endoctrinement de tant de gens à la religion « BIG PHARMA »

Réveillons-nous ! Notre santé dépend de notre mode de vie, c’est une loi universelle ! Sortons de la peur soigneusement entretenue par les media officiels qui, hélas, sont de nos jours tous soumis à une censure terrible : quel journaliste peut prendre des infos de mes blogs et les publier ?

Nous sommes presqu'au bord du gouffre et les Français dorment toujours ! - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=Pd2a3tI2w

Un documentaire explosif sur la mondialisation et les folies de bill gates, qui a rencontré macron à bruxelles le 4 mai, rencontre consacrée au vaccin contre le coronavirus !

 

Aluminium : expertise du professeur FOURTILLAN

UN DOCUMENT CAPITAL POUR CESSER D’EMPOISONNER NOS ENFANTS

https://www.etresouverain.com/2020/05/25/aluminium-et-vaccin-danger/

 

STOP COVID ! Le grand jeu de l’été avec les smartphones pour localiser les personnes infectées !!

https://www.youtube.com/watch?v=ftTO1mwYhsM&feature=youtu.be&fbclid=IwAR2H0Wr-JBs0DlWYL_jbDwq7N_PRB1jaWLuy14Syfj-0E70pcfRuqKPEVTs

 

Rudolf Steiner (1861-1925) a été d'un certaine façon visionnaire ...

« Dans le futur, on éliminera l'âme par des médicaments.

Sous prétexte d'un « point de vue sain » se trouvera un vaccin par lequel l'organisme humain sera traité, dès que possible, éventuellement directement à la naissance, afin que l'être humain ne puisse développer la pensée de l'existence d'âme et Esprit.

Aux médecins matérialistes sera confiée la tâche d'éliminer l'âme de l'humanité.

Comme aujourd'hui, on vaccine les gens contre cette maladie ou telle maladie, ainsi à l'avenir, on vaccinera les enfants avec une substance qui pourra être produite précisément de telle sorte que les gens, grâce à cette vaccination, seront immunisés d'être soumis à la « folie » de la vie spirituelle.

Il serait extrêmement intelligent mais il ne développerait pas une conscience et c'est le véritable objectif de certains cercles matérialistes.

Avec un tel vaccin, vous pouvez facilement faire en sorte que le corps éthérique se détache dans le corps physique.

Une fois le corps éthérique détaché, la relation entre l'univers et le corps éthérique deviendrait extrêmement instable et l'homme deviendrait un automate, car le corps physique de l'homme doit être poli sur cette Terre par une volonté spirituelle.

Alors le vaccin devient une sorte de force arymanique ; l'homme ne peut plus se débarrasser d'un sentiment matérialiste donné. Il devient matérialiste de constitution et ne peut plus s'élever au spirituel. »

 

TOXICITE DE LA 5 G

Mail reçu : De mon côté voici, les principaux éléments que j'ai collecté sur le sujet de la 5G :

https://www.youtube.com/watch?v=RyetOOihKQ4&feature=youtu.be (Professor Pall - Washington University - Biochemistry & medical science => voir 10 minutes de 1h à 1h10)

https://peaceinspace.blogs.com/files/5g-emf-hazards--dr-martin-l.-pall--eu-emf2018-6-11us3.pdf (Prof Pall: sa publication médicale)

La 5G est l'idée « la plus stupide » de l'histoire du monde, selon un professeur émérite de l'université de Washington (Article de synthèse du professeur Pall)

Documentaire complet téléchargeable (1h15 - Documentaire de Sacha Stone - New earth project)

 

LE DANGER MORTEL DES MASQUES

https://fr.sott.net/article/35635-Le-danger-mortel-des-masques-par-le-Dr-Russell-Blaylock

« En portant un masque, les virus exhalés ne pourront pas s'échapper et se concentreront dans les voies nasales, pénétreront dans les nerfs olfactifs et voyageront dans le cerveau. »

covid mask

« Les chercheurs ont constaté qu'environ un tiers des travailleurs ont développé des maux de tête avec l'utilisation du masque, la plupart avaient des maux de tête préexistants qui ont été aggravés par le port du masque, et 60% avaient besoin de médicaments contre la douleur pour le soulager. En ce qui concerne la cause des maux de tête, alors que les sangles et la pression du masque peuvent être causales, la majeure partie des preuves indique l'hypoxie et/ou l'hypercapnie comme cause. C'est-à-dire une réduction de l'oxygénation du sang (hypoxie) ou une élévation du C02 sanguin (hypercapnie). »

« On sait que le masque N95, s'il est porté pendant des heures, peut réduire l'oxygénation du sang jusqu'à 20%, ce qui peut entraîner une perte de conscience, comme cela est arrivé au malheureux conduisant seul dans sa voiture portant un masque N95, le faisant s'évanouir, écraser sa voiture et subir des blessures. Je suis sûr que nous avons plusieurs cas de personnes âgées ou de toute personne ayant une mauvaise fonction pulmonaire qui s'évanouissent, tombent et se blessent à la tête. Bien sûr, cela peut entraîner la mort. »

mask, N95

« Une étude plus récente portant sur 159 professionnels de la santé âgés de 21 à 35 ans a révélé que 81% d'entre eux avaient développé des céphalées en portant un masque facial. Certains avaient des maux de tête préexistants par concentrations les plus élevées de virus. Et cela conduit à une tempête mortelle de cytokines chez un certain nombre de patients sélectionnés. »

« Cela devient encore plus effrayant. De nouvelles preuves suggèrent que dans certains cas, le virus peut pénétrer dans le cerveau. Dans la plupart des cas, il pénètre dans le cerveau par les nerfs olfactifs, qui se connectent directement à la zone du cerveau traitant de la mémoire récente et de la consolidation de la mémoire. En portant un masque, les virus exhalés ne pourront pas s'échapper et se concentreront dans les voies nasales, pénétreront dans les nerfs olfactifs et voyageront dans le cerveau. »

« Malheureusement, personne ne dit aux personnes âgées fragiles et aux personnes souffrant de maladies pulmonaires, telles que la MPOC (Maladie Pulmonaire Obstructive Chronique), l'emphysème ou la fibrose pulmonaire, de ces dangers lorsqu'ils portent un masque facial de quelque sorte que ce soit, ce qui peut entraîner une grave détérioration de la fonction pulmonaire. Cela inclut également les patients atteints de cancer du poumon et les personnes ayant subi une chirurgie pulmonaire, en particulier avec une résection partielle ou même l'ablation d'un poumon entier. »

« L'importance de ces résultats est qu'une baisse des niveaux d'oxygène (hypoxie) est associée à une altération de l'immunité. Des études ont montré que l'hypoxie peut inhiber le type de principales cellules immunitaires utilisées pour lutter contre les infections virales appelées lymphocytes T CD4 +. Cela se produit parce que l'hypoxie augmente le niveau d'un composé appelé facteur inductible d'hypoxie-1 (HIF-1), qui inhibe les lymphocytes T et stimule une puissante cellule inhibitrice immunitaire appelée Tregs. Cela prépare le terrain pour contracter toute infection, y compris celle du COVID-19 et rendre les conséquences de cette infection beaucoup plus graves. En substance, votre masque peut très bien vous exposer à un risque accru d'infections et, si cela advient, avoir un résultat bien pire. »

« Les personnes atteintes de cancer, en particulier si le cancer s'est propagé, seront exposées à un risque supplémentaire d'hypoxie prolongée, car le cancer se développe plus largement au sein d'un micro-environnement pauvre en oxygène. Un faible taux d'oxygène favorise également l'inflammation qui peut favoriser la croissance, l'invasion et la propagation des cancers. Des épisodes répétés d'hypoxie ont été proposés comme facteur important de l'athérosclérose et augmentent donc toutes les maladies cardiovasculaires et cérébrovasculaires. »

« Il y a un autre danger à porter ces masques au quotidien, surtout s'ils sont portés pendant plusieurs heures. Lorsqu'une personne est infectée par un virus respiratoire, elle expulse une partie du virus à chaque respiration. Si elle porte un masque, en particulier un masque N95 ou un autre masque bien ajusté, elle réinsufflera constamment les virus, augmentant la concentration du virus dans les poumons et les voies nasales... »

Dr Russell Blaylock

Dr Russell Blaylock

Russell L. Blaylock (né le 15 novembre 1945) est un auteur et un neurochirurgien américain à la retraite. Blaylock a introduit un nouveau traitement pour un sous-ensemble de tumeurs cérébrales, ainsi que l'amélioration de certaines opérations de traitement de l'eau dans le cerveau.

Blaylock a été professeur adjoint de neurochirurgie clinique au centre médical de l'université du Mississippi et est actuellement professeur invité au département de biologie du Belhaven College. Il est l'auteur de plusieurs livres et articles, dont Excitotoxins : The Taste That Kills (1994), Health and Nutrition Secrets That Can Save Your Life (2002) et Natural Strategies for Cancer Patients (2003), et rédige une lettre d'information mensuelle, le Blaylock Wellness Report.

 

Masques : explications techniques et médicales

Présentation de l'auteur du document ci-après :

Jean HUNTZIGER, 74 ans , habitant le SUNDGAU, naturopathe, marathonien, et auteur de livres liés à la santé

  • 43 années de pratique de cette alimentation saine
  • 8 années d’expériences par le centre de santé Pandora Le suivi iridologique de nombreux patients
  • Les conseils et soins de santé par les plantes La pratique sportive intensive de toute une vie « L'élevage » de 6 filles à travers ces concepts

Le tout sans AUCUNE maladie

La maladie n’est ni une punition de Dieu, ni une fatalité, ni une malchance … c’est la résultante de l’inobservation des lois de la nature.

Préserver la santé, l’améliorer quand elle est chancelante, la restaurer quand elle est compromise, est possible.

Appel urgent:
Connaissez-vous, un médecin,
une infirmière … qui pratique
l’injection sous-cutanée d

Vitamine C ?
Merci par avance.

 

Vous avez peut-être souvenir de ce film avec Jim Carrey et son masque magique … Tellement magique qu’à la fin il le jette … Faites de même avec le vôtre. Permettez que je vous donne quelques arguments pour ce faire.

La faculté de Lille ne semble pas plus convaincue car elle suggère de les enlever, au moins dans la rue … Un bon début dans l’hexagone.

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'est-ce que le système respiratoire ?

Le système respiratoire regroupe les organes qui permettent d'inspirer et d'expirer l'air dans le but de fournir de l'oxygène (O2) à l'organisme et d'éliminer le dioxyde de carbone (CO2). Lorsqu’un individu inspire l’air, celui- ci passe par la trachée, entre dans les bronches, passe par les bronchioles et se rend jusqu’aux alvéoles. C’est là que les échanges gazeux se font. Les alvéoles relient le système respiratoire aux capillaires du système circulatoire. Le sang qui circule dans les capillaires libère du CO2 et extrait l’O2 de l’air.

Au sein des poumons, l'oxygène est échangé contre du dioxyde de carbone. Ce processus a lieu dans des centaines de millions de sacs microscopiques : les alvéoles. L'oxygène provenant de l'air inspiré se diffuse des alvéoles vers les capillaires pulmonaires les entourant. Il se lie aux molécules d'hémoglobine se trouvant dans les globules rouges, et est pompé dans la circulation sanguine. Pendant ce temps, le dioxyde de carbone issu du sang dépourvu d'oxygène se diffuse des capillaires aux alvéoles ; il est expulsé lors de l' expiration.

Et voilà que sur cette merveille de « mécanique » on n’a rien trouvé de mieux que de coller un masque pour, version officielle et admise par la majorité, empêcher un virus de pénétrer !

Tout d’abord un peu d’une mécanique nettement plus simpliste concernant la croyance chamanique en la « protection » contre ce méchant virus du dit masque.

Tenez-vous bien, nous inhalons par 24 heures … 13.000 litres d’air ce qui donne 15 kg car chaque litre d’air « pèse » 1,2 g !

De quoi est composé ce 1.2 g d’air ?

  1. de particules en suspension (Particulate matter)
  2. De matériel biologique (particules libérées par les écosystèmes)
  3. De pollens, acariens, moisissures …
  4. De bactéries
  5. Et de notre insaisissable virus qui est bien sûr, et de loin, le plus petit constituant de ce 1.2 g d’air.

Et tout cela, au bout de la journée peut faire un tas de 15 kg de matières, stupéfiant non ? Etrangement, les masques ne prennent guère de poids à la fin de la journée … serait-ce parce qu’ils ne filtrent pas grand-chose ?

Juste pour l’ambiance, mettons-nous dans la peau d’un virus pour essayer de comprendre.

Un organisme humain c’est un dé à coudre de matière solide et 99,9% de vide où batifolent des milliards de virus. (de quoi calmer notre ego …)

Un virus c’est l’une de ces milliards de bestioles de 20 nanomètres soit 20 milliardièmes de mètre qui nous « infectent »

Un masque (officiel certifié AFNOR à 70% de filtration) c’est … des trous (officiels) de 3 microns, soit 3.000 nanomètres.

Amenons tout cela à notre échelle humaine pour bien visualiser.

Si on « augmente » la taille du virus à 2 cm, la taille des « trous » du masque, en proportion sera de 300 cm, c'est-à-dire 3 m. Et permettra (en calculant les surfaces) à 22.500 virus de vous faire une visite de contrôle de votre immunité.

Plus fort encore un masque c’est (grosso modo) 5 cm X 7 cm, donc 35 cm2 de « protection » à 70% de filtration. Surface des 30% restants 10.5 cm2, environ 100.000 microns constitués de trous de 3 microns. Il y a donc plus de 30.000 trous de 3 microns dans le masque. (faut bien que l’air passe quelque part …)

Par chaque trou peuvent s’infiltrer 22.500 virus et on en arrive à la coquette armée de 675 millions de virus qui peuvent faire le siège de votre personne ! Et en une inspiration SVP ! Des chiffres difficilement compréhensibles à notre échelle.

Dit autrement, les « trous » de respiration du masque sont …. 22.500 fois plus grands que le virus ! Pas de problème donc, même en marche arrière ...

Et nous sommes en présence d’un masque agréé. Imaginez ce qui se passe avec les masques « fait maison » dans des matériaux divers où les interstices du tissu sont des portes cochères pour les virus.

Autant dire que vu sous cet angle le masque est pour le moins inutile.

Pourrait-on dire que le masque arrête autant le virus que slip et pantalon les effluves d’un pet, et qu’il est indifférent de mettre l’un à la place des autres ou inversement ?

Les postillons ? Le masque arrête bien sûr les gros, mais pas les micros postillons qui voyagent dans un nuage gazeux … horreur, sur quelques dizaines de mètres d’après les chercheurs du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) Vite, un scaphandre !

Mais, s’il n’y avait que cela …

Au bout de quelques temps de respiration le masque, comme tout filtre dont c’est le rôle, se charge en impuretés. Là c’est vraiment marrant, on ne peut accuser ni le paysan du coin de répandre ses poisons, ni les gaz des voitures ou des cheminées, ni l’haleine éthylique du voisin mais sa propre respiration (50 à 60% sont réabsorbés) surtout que l’on rencontre encore des masqués fumeurs, le pompon !

Eh oui, cher masqué, tu t’empoisonnes toi-même en retenant, entre autres, le dioxyde de carbone, et certainement encore par d’autres composantes qui restent collés à ce fameux « empêcheur de respirer à fond ». Cela s’appelle l’hypercapnie mais n’existe pas, bien évidemment !

De plus, tu absorbes moins de ce précieux oxygène dont les cellules cérébrales raffolent … Cela s’appelle l’hypoxie qui n’existe pas plus !

Comme les instances officielles disent que le masque ne produit pas ces effets, je propose que quelques pontes médicaux ou autres journalistes inféodés soient au départ d’un prochain marathon, mais masqués. Je me ferai un plaisir de les accompagner et de recueillir leurs impressions. On n’ira certainement pas au bout ...

ET, franchement, tu te regardes dans ton miroir ? As-tu l’impression que tu es venu sur Terre avec un attirail pareil ?

Crois-tu que cette stupidité soit le meilleur moyen de lutter contre un virus ?

Ou que la nature soit tellement conne qu’elle n’a pas, au cours de quelques millions d’années d’évolution, mis au point un système pour protéger ceux qui la respectent ?

Réfléchis un peu et tu comprendras que le masque est un instrument de soumission, de méfiance de l’autre, de déstructuration de la société, et le début d’une forme de totalitarisme. Prends la peine de lire la psy Hannah Arendt qui a étudié les vices employés pour instaurer une dictature, vices qui avaient cours sous l’aimable Hitler, et le fraternel Staline, vices repris aujourd’hui, mais ce n’est pas possible, par des chantres autoproclamés de la démocratie et des droits de l’homme.

Et évite-toi de parler de complot. Voir ce qui se déroule dans les rues se passe de tout commentaire. Le plus grave dans cette histoire, c’est qu’on y entraîne nos gamins. Imaginez une enfance avec ce masque sur le nez, pas de sourire, pas de cris, impossible de humer l’herbe fraîche, le lilas, où le parfum de maman … sans parler des embrassades interdites, des accolades fraternelles, des bises entre copines … c’est cette humanité que nous voulons ?

Pour les pouvoirs par contre c’est un âge d’or. Plus aucune contestation, ni sociale, ni salariale, ni syndicale, plus de marches blanches, plus de grèves, plus de gilets jaunes, plus de dérèglement climatique, plus de femmes battues, plus de gens qui dorment dans des cartons … le peuple non seulement à genoux mais implorant sainte médecine de lui concocter un vaccin …

Je suis passablement consterné de voir des masqués dans les magasins bio … la notion d’immunité naturelle n’y semble pas plus au goût du jour qu’au supermarché… La déconnexion semble actée pour la plupart avec notre mère la nature via une existence de plus en plus hors sol.

Revenons à nos petits virus qui doivent être très étonnés de l’attention dont ils sont l’objet.

Pour eux les critères de l’existence sont simples.

Soit leur monture, nous en l’occurrence, respectent les lois de la vie et ils profitent du paysage en bon père de famille cornaqués fermement par l’immunité naturelle.

Soit la monture n’a pas lu le mode d’emploi de la matière organique ou s’en fiche et déglingue sans retenue la mécanique et déjà le virus se sent obligé d’intervenir pour essayer de remettre de l’ordre dans le métabolisme.

Bien sûr il pratique parfois de la même manière qu’un chirurgien de temps de guerre en face d’une gangrène avancée de la jambe, il coupe, le chirurgien la jambe, le virus la vie.

De cette histoire de covid qui n’est qu’un prétexte car croire que l’on a tout arrêté pour 250.000 morts en six mois à travers la planète alors qu’il en meurt autant CHAQUE jour d’autres maladies n’est pas sérieux. IL faut retenir deux enseignements.

1 Nous sommes, maintenant au troisième millénaire, mûrs pour une dictature, non pas parce qu’il y a de potentiels dictateurs parmi nous, mais parce que la majorité du peuple se comporte en moutons de panurge prêts a tout gober à partir du moment où « c’est la télé qui le dit » Et nous sommes en train d’y entrer !

2 L’immunité naturelle ? Avez-vous entendu parler d’immunité naturelle et des moyens de la conserver ou de la fortifier ? Pas un mot ! Pas même une allusion, sauf pour dire que cela n’allait pas.

Il faut vraiment être diplômé en crétinerie avancée ou avoir succombé à une attaque de peur paralysante pour ne pas voir la relation entre un virus et l’immunité naturelle. Cela semble le cas de la médecine dans son ensemble. (Pardon aux quelques médecins qui ont viré leur cuti)

Bon, manger des crudités ne vas pas rendre les labos milliardaires, (la vente des vaccins pucés si), mais vous permettra à vous, de ne pas craindre les virus avant que ne résonne l’heure de votre propre fin.

 

 

 

 

Si, si, même en mangeant comme la nature l’a prescrit, on reste certes plus longtemps jeune, sans accrocs de santé, mais on finit, tout de même, par mourir. Chienne de vie !

 

Covid ?

Juste pour vous dire, un record vient d’être battu, il n’y a que 72 personnes qui sont mortes de la grippe saisonnière cette année … (2.000 à 25.000 les autres années) on dit merci qui ?

On dit merci covid médiatique !

Que ceux qui n’ont pas encore intégré qu’on les roule profond dans la farine soient condamnés à rester dans le pétrin... Jusqu’à ce que compréhension s’en suive.

 

Reçu d’Amélie PAUL, naturopathe  au Canada

Je vous laisse le lien vers ma vidéo Youtube qui a eu beaucoup de succès :

https://youtu.be/3gFHetZ2pgI

Les 11 meilleures façons d'AFFAIBLIR son système immunitaire

On dit que le sarcasme est l'humour des faibles... Je n'ai jamais été aussi faible, pardonnez-moi! Voici mon palmarès des 11 meilleures façons d'AFFAIBLIR so...

 

Bill Gates a PARALYSÉ 490.000 enfants en Inde… C’est un monstre

30/04/2020 par Les coeurs unis Magazine (ma traduction)

Bill Gates, qui a PARALYSÉ 490.000 enfants en Inde, donne toutes les indications de ne pas avoir un désir d’aider.

Réalité : Bill Gates a couru avec le pédophile et trafiquant de sexe d’enfants Jeffrey Epstein. Gates a volé sur le jet d’Epstein, alors que le REVENU D’INTÉRÊT de Gates pouvait littéralement être cité dans « Gulfstreams par minute ».

 

FAIT : Gates a imposé un régime de « vaccination » en Inde qui consistait en une cinquantaine de doses avant qu’un enfant n’ait cinq ans.

FAIT : En conséquence directe, 490.000 enfants indiens ont été PARALYSÉS.

FAIT : Le gouvernement indien a expulsé l’organisation Gates du pays.

FAIT : Bill Gates, après avoir PARALYSÉ près d’un demi-million d’enfants N’A PAS MÊME FAILLI AVEC REMORD OU HORREUR DE CE QU’IL AVAIT FAIT, mais a plutôt écrasé l’accélérateur lors de l’exécution d’un plan visant à rendre obligatoires les « injections » sur LA COURSE HUMAINE ENTIÈRE, avec un total d’ingénierie. L’effondrement économique et la famine provoquée par l’homme étant le moyen de coercition, qui se joue désormais en temps réel.

Bill Gates, who PARALYZED 490.000 children in India, gives every indication of having a FETISH, NOT a desire to help.

Bill Gates en procès en Inde : Des millions d’enfants empoisonnés par des vaccins !

Bill Gates en procès en Inde : Des millions d’enfants empoisonnés par des vaccins !

 

Robert Kennedy Jr. affirme que Bill Gates est propriétaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et a qualifié le fondateur de Microsoft de « l'homme le plus puissant de la santé publique »... Bill Gates aurait « un contrôle total de notre société » grâce à la 5G .... Les autorités vont utiliser la 5G pour suivre les mouvements pour savoir où se trouve un individu à un moment donné... La 5G concerne la surveillance et la collecte de données... Bill Gates installe des puces dans des personnes à travers l'Amérique qui sont utilisées pour stocker les dossiers médicaux d'une personne, mais surtout pour quelque chose de beaucoup plus sinistre

Pétition : Nous appelons à des enquêtes sur la « Fondation Bill & Melinda Gates » pour faute professionnelle médicale et crimes contre l'humanité !

Le covid19 est une vaste fumisterie. Ils ont compté tous les morts qui avaient des symptômes ont été classés comme morts du covid19, alors que certains n'ont même pas été testés. Le covid19 sert à réduire le peu de liberté qu'il nous restait et le N.O.M. cherche à tuer les économies des états pour créer une nouvelle monnaie avec un gouvernement mondial. Même si les morts du covid19 n'avaient pas été gonflés 350.000 morts ça paraît beaucoup mais ça fait un taux de létalité de 0,04%. D'après le pr Raoult il y a 2,5 millions de morts annuels dû à des virus respiratoires...

 

Youtube : Distanciation et confinement inefficaces selon une étude de l'OMS de 2019

L’efficacité des mesures de distanciation et de confinement est nulle ! A cause des mesures prises, plus de 500 millions de gens risquent de mourir de faim !

Comme disait le président  Roosvelt : « En politique rien n’arrive par hasard, si cela se produit, c’était planifié ! » Pourquoi l’OMS a-t-elle préconisé ces gestes cette année ? Est-ce pour diminuer la population mondiale ?

 

Youtube : professeur RAOULT : 4.000 patients traités VS Big Data : qui croire ?

Raoult montre que la récente étude du Lancet est « foireuse ».

 

SUISSE le député De Siebenthal parle des « rebelles au coronavirus »

https://www.facebook.com/100036181330740/posts/253178315898211/?sfnsn=scwspmo&extid=ukVzUqsLQ90bmkDM&d=n&vh=i

 

La télévision d’état russe met en avant la théorie selon laquelle Bill Gates serait à l’origine de la pandémie de coronavirus

La théorie selon laquelle Bill Gates serait responsable de la pandémie de coronavirus a été mise en avant à la télévision d’État russe

 

L’émission Man and Law, diffusée aux heures de grande écoute sur la chaîne 1 du pays, a présenté un segment de 15 minutes dans lequel Gates était décrit comme un sponsor milliardaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui cherchait à « réduire la population de la planète ».

Quelque 51% des actions de Channel 1 sont détenues par des représentants de l’État russe.

Radio Free Europe a rapporté que le segment s’est appuyé sur un certain nombre de sources en ligne controversées, dont un site web sur l’homéopathie, un militant anti-vaccination et un site canadien pro-vie, pour critiquer M. Gates, qui a promis 250 millions de dollars pour développer un vaccin contre les coronavirus.

 

Un professeur italien dévoile l’imposture liée au Covid-19

Par Kamel M.

Le grand professeur italien Stefano Montanari a jeté un pavé dans la mare, en dénonçant un certain nombre de contre-vérités sur le Covid-19. Ce médecin, fort de ses quarante années d’expérience, a révélé que toutes les mesures barrières sont aussi inefficaces qu’un « grillage en bois contre les moustiques ». « Non seulement les masques, les gants et le confinement ne servent à rien contre l’épidémie, mais il n’y aura jamais de vaccin », a confié le professeur qui explique l’hécatombe qui a endeuillé son pays par l’état de délabrement général du système de santé en Italie.

« À quoi bon porter des gants qui sont un véritable foyer de virus, alors que notre peau est intelligente ? Quant au masque, si celui qui le porte est contaminé, il devra le changer toutes les deux ou trois minutes, sinon cela ne servirait à rien », a-t-il fait savoir, en ajoutant que « quand une personne asymptomatique est informée qu’elle est atteinte du Covid-19, elle sera terrorisée et se confinera en se privant de vitamine D et verra son état psychologique se dégrader en raison de l’absence de perspectives et des craintes pour son avenir ».

« Durant les dix dernières années, la médecine italienne a été détruite, des services voire des hôpitaux entiers ont été fermés », a affirmé le professeur Stefano Montanari, en soulignant que de nombreux licenciements ont été opérés dans le secteur de la santé et que le budget qui lui est alloué est allé en décroissant ces dix dernières années, sans parler de la corruption qui gangrène l’État, « si bien que ce qui revient à 10 euros ailleurs coûte le double en Italie », a-t-il dénoncé. « Le peu d’argent qui a été consacré au secteur a été mal utilisé. Vingt-sept millions de doses de vaccin contre la grippe porcine ont fini à la poubelle alors qu’il n’y a pas de moyens pour acquérir des respirateurs », fulmine le professeur, en indiquant que « les hôpitaux italiens n’étaient pas préparés pour accueillir les malades souffrant des complications du Covid-19 ». Selon lui, « c’est cette incapacité qui a rendu ce virus aussi fulgurant ». « Le problème, ce n’est pas ce virus qui existait déjà. Je ne peux pas attester qu’il a été produit en laboratoire ou est causé par les chauves-souris, mais je peux confirmer que ce virus mute si rapidement que le germe pathogène s’est propagé en Italie n’est pas le même qu’en Chine ou en Allemagne », a-t-il affirmé.

Le professeur Stefano Montanari est, par ailleurs, catégorique : « Le nombre de morts par le coronavirus est bas et tous les autres décès sont dus à d’autres pathologies ». « Si nous devions tester toute la population en Italie, nous constaterions que la moitié a réagi positivement au virus, car ce dernier a développé un anticorps naturel et tout ce qui se dit sur le vaccin, dans ces conditions, est une imposture mondiale vu que le virus mute de façon tellement rapide qu’on ne pourra pas suivre cette mutation et mettre au point le vaccin nécessaire à chaque fois », a-t-il fait remarquer, en se disant convaincu que la vaccination contre les virus à couronne « est un gros mensonge des grands groupes pharmaceutiques. Je suis certain qu’ils finiront par imposer ce nouveau vaccin à l’ensemble de la population, ce qui leur permettra d’engranger des milliards de dollars ».

« Le confinement tuera plus de gens que le virus lui-même et c’est peut-être cela le but de ceux qui ont propagé la terreur sur le Covid-19 », constate ce professeur italien de renom. « Toutes les entreprises économiques sont fermées hormis les Bourses. Aussi, ces entreprises peuvent être rachetées à des prix dérisoires. Leurs heureux acquéreurs deviendront encore plus riches une fois le confinement levé », a-t-il dit.

Et de conclure : « Je crois que tout ceci a été manigancé à des fins lucratives, car les laboratoires vont nous sortir un vaccin qu’ils présenteront comme la panacée et qui leur permettra de gagner des milliards, alors qu’il ne sera efficace que contre une seule forme de ce virus qui mute de manière furtive ».

Trouvé sur le net :

Dans mes montagnes en gros 80 pour 100 des gens ne porte pas de masque. On se Serre la main, on prend le café ensemble Franchement, on est toujours là. On rigole ensemble. On est pratiquement tous contents tant (les patrons que les ouvriers) de ce qui se passe dans le monde. On est tous d'accord pour dégager ce gouvernement; tous sans exception. On ne veux pas de vaccins, pas de traçage. On sait très bien que le système est définitivement mort, et on parle d'organiser un nouveau mode de Vie. Inconsciemment on a déjà tous commencer a changer de vie. On a réduit nos consommations alimentaires sur les grandes enseignes, trajet véhicule réduit. Mise en place de jardins personnels, de jardins collectifs, avec poule, canard, oie, cochon etc. je trouve ça excellent, les gens pour la plupart anticipent. On est près a réduire notre espérance de vie pour plus de simplicité, pour une meilleure qualité de vie. Donc toujours garder espoir !

 

PROFONDE REFLEXION

Le PDG d'Euro Exim Bank Ltd. a fait réfléchir les économistes lorsqu'il a déclaré :

« Un cycliste est un désastre pour l'économie du pays »

Il n'achète pas de voiture et ne prend pas de prêt automobile - N'achète pas d'assurance automobile - N'achète pas de carburant - N'envoie pas sa voiture pour l'entretien et les réparations - N'utilise pas de parking payant - Ne cause pas d'accidents majeurs - Ne nécessite pas d'autoroutes à plusieurs voies - Ne devient pas obèse !

Oui, eh bien, bon sang !!! Des gens en bonne santé ne sont pas nécessaires à l'économie. Ils n'achètent pas de médicaments. Ils ne vont pas dans les hôpitaux et les médecins. Ils n'ajoutent rien au PIB du pays.

Au contraire, chaque nouveau point de vente McDonald crée au moins 30 emplois - 10 cardiologues, 10 dentistes, 10 experts en perte de poids en dehors des personnes travaillant dans le point de vente McDonald. Choisissez judicieusement : un cycliste ou un McDonald ? Ça vaut le coup d'y penser.

PS : la marche est encore pire, ils n'achètent même pas de vélo.

Horrible et désastreux c'est La mort lente de notre planète.

 

Un autre vaccin Gates mord la poussière - des singes malades partout !

https://childrenshealthdefense.org/news/a

Par Robert F. Kennedy, Jr., président, Children's Health Defense

(liens sur le site)

Un jour après la révélation que le vaccin Gates / Fauci Moderna a causé des maladies graves chez 20% des receveurs à forte dose, Bill Gates a reçu des nouvelles dévastatrices sur son autre pari COVAX à « vitesse de distorsion ». Le vaccin à protéines de pointe d'Oxford Vaccine Group (OVG) était encore plus rapide que Moderna. En mai, Melinda Gates a prédit qu'il serait prêt pour le jab d'ici la fin des années. Oxford et les responsables britanniques ont promis 30 millions de doses d'ici septembre.

Le 24 avril, les scientifiques d'OVG ont annoncé qu'une petite étude sur les macaques avait prouvé l'efficacité du vaccin. OVG a rapidement recruté 510 volontaires sains pour des essais sur l'homme. Les données de prépublication publiées le 13 mai révèlent que le vaccin est moins prometteur que ce qu'imaginait l'équipe OVG.

Tous les macaques vaccinés sont tombés malades après avoir été exposés au COVID-19. Eleanor Riley de l'Université d'Edimbourg a déclaré à Forbes que le vaccin contenait des anticorps « insuffisants » pour prévenir l'infection et l'excrétion virale. Les singes vaccinés propagent la maladie aussi facilement que non vaccinés.

Pollard a utilisé son pouvoir et ses bouffonneries trompeuses sur le procès du singe pour bulldozer son vaccin COVID dans des essais humains. Il a évité les tests de placebo inerte et a limité les études de sécurité à trois semaines pour cacher les blessures à long terme.

Andrew Pollard frappe à nouveau

L'OVG est politiquement câblé. Le développeur principal, Andrew Pollard, jongle avec des conflits scandaleux qui lui permettent d'octroyer des licences, d'enregistrer et de mandater ses propres vaccins non testés aux masses. Pollard est conseiller principal auprès du groupe britannique MRHA, qui octroie des licences pour les vaccins, préside le comité britannique JVCI qui les mandate et conseille l' Agence européenne des médicaments (EMA). Il prend les paiements de pratiquement tous les grands fabricants de vaccins. En 2014, Pollard développé tristement célèbre de GlaxoSmithKline Bexsero vaccin contre la méningite, puis a mandaté aux enfants en dépit des signaux importants de sécurité pour la maladie de Kawasaki et la rareté des infections à méningocoque B. La notice indique que Bexsero peut provoquer la maladie de Kawasaki chez un enfant sur 1.000, selon les rapports des essais cliniques.

Pollard a utilisé son pouvoir et ses bouffonneries trompeuses sur le procès du singe pour bulldozer son vaccin COVID dans des essais humains. Il a évité les tests de placebo inerte et a limité les études de sécurité à trois semaines pour cacher les blessures à long terme.

Forbes a rapporté le 21 mai que la US Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) avait donné 1 milliard de dollars à Astra Zeneca en partenariat avec Oxford pour un déploiement précipité du vaccin en septembre.

Dans une mise à jour du 22 mai, les chercheurs d'Oxford ont révélé que « 1.000 vaccinations ont été effectuées » et que la prochaine étude inclura « jusqu'à 10.260 adultes et enfants et impliquera un certain nombre d'institutions partenaires à travers le pays ».

Pollard avance avec son vaccin inefficace. Mais un vaccin qui cache les symptômes et permet la transmission est pire que pas de vaccin du tout.

https://childrenshealthdefense.org/news/a

 

Les risques par rapport aux avantages des masques faciaux - existe-t-il un programme ?

Par le Dr Alan Palmer, écrivain collaborateur

Il y a eu un changement de position sur l'utilisation des masques faciaux avec l'épidémie de COVID-19. Au départ, cela n'était pas recommandé, puis nous avons reçu des signaux différents du médecin-chef américain Jerome Adams et de représentants du CDC, du NIH et d'autres agences. Plus récemment, les politiques recommandant le port de masques faciaux sont devenues plus courantes et souvent imposées dans les lieux publics. Existe-t-il une base médicale ou scientifique solide pour les recommandations ? Est-ce une grande partie de la simple signalisation de la vertu ? Y a-t-il une justification légitime à le faire pour protéger les personnes vulnérables ? Et si oui, à quel prix pour le reste de la société ? Il existe de nombreuses considérations importantes, y compris le risque par rapport à la récompense. Alors, quels sont les risques par rapport aux avantages ? Et y aurait-il une raison partisane pour certains décideurs politiques de pousser l'un sur l'autre 

Regardons les deux camps dans le débat :

L'avantage est supérieur au risque ...

Les partisans des masques faciaux utilisent les arguments suivants :

Nous pouvons empêcher les personnes infectées malades ou asymptomatiques d'infecter les autres en portant des masques - Il peut y avoir des preuves crédibles pour le suggérer, mais ce faisant, la personne infectée portant le masque peut aggraver leur infection en conséquence. Les arguments « portez-les uniquement dans un cadre médical » ci-dessous le prouveront. Il a été démontré que les masques N-95 bloquent 95% des particules en suspension dans l'air avec un diamètre médian > 0,3 μm2, tandis que les masques faciaux standard peuvent bloquer 50 à 70% des particules selon le masque. (http://medcraveonline.com/JLPRR/JLPRR-01-00021.pdf)

Si des personnes en bonne santé portent des masques faciaux, elles seront protégées de celles qui pourraient être infectées. Le contrepoint de la section suivante fera valoir l'argument contre cette logique.

Si vous portez un masque, vous êtes moins susceptible de toucher votre nez, votre bouche ou vos yeux, c'est là que la grande majorité des infections commencent. Certains prétendent que cela est vrai, mais on peut faire valoir que les gens manipulent fréquemment leur masque lors de l'ajustement les sur leur visage et de les retirer et de les mettre. Tout ce toucher du masque augmente le potentiel que la transmission virale au masque peut ensuite transférer aux cavités nasales et buccales. Une vidéo récente des conférences de presse du Groupe de travail sur le coronavirus l'a souligné, car le Dr Fauci et d'autres membres du groupe de travail sont fréquemment vus tripoter leurs masques en arrière-plan.

Les masques faciaux ne devraient pas être portés par des personnes en bonne santé pour se protéger contre une infection respiratoire, car rien ne permet de penser que les masques portés par des personnes en bonne santé sont efficaces pour empêcher les personnes de tomber malades.

Le risque est supérieur au bénéfice (sauf en milieu médical)

Les détracteurs de l'utilisation régulière de masques faciaux citent ce qui suit :

Les masques faciaux ne protègent pas le porteur de la transmission par d'autres

L'American Medical Association vient de publier une prise de position sur les masques :

« Les masques faciaux ne doivent être utilisés que par des personnes présentant des symptômes d'infection respiratoire tels que toux, éternuements ou, dans certains cas, fièvre. Les masques faciaux doivent également être portés par les professionnels de la santé, par les personnes qui prennent soin ou sont en contact étroit avec des personnes souffrant d'infections respiratoires, ou autrement selon les directives d'un médecin. Les masques faciaux ne devraient pas être portés par des personnes en bonne santé pour se protéger contre une infection respiratoire, car rien ne permet de penser que les masques portés par des personnes en bonne santé sont efficaces pour empêcher les personnes de tomber malades. Les masques faciaux doivent être réservés à ceux qui en ont besoin, car les masques peuvent être rares pendant les périodes d'infection respiratoire généralisée. Étant donné que les respirateurs N95 nécessitent des tests d'ajustement spéciaux, leur utilisation par le grand public n'est pas recommandée. » (Journal de l'American Medical Association (JAMA) ;21 avril 2020 volume 323, numéro 15 https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2762694)

Un examen attentif récent de la littérature, dans laquelle 17 des meilleures études ont été analysées, a conclu que « aucune des études n'a établi de relation concluante entre l'utilisation d'un masque / respirateur et la protection contre l'infection grippale ». (bin-Reza F et al. L'utilisation de masques et de respirateurs pour prévenir la transmission de la grippe : une revue systématique des preuves scientifiques. Resp Viruses 2012 ; 6 (4) : 257-67.)

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5779801/

Les masques faciaux limitent l'élimination du virus, recirculant le virus dans les voies respiratoires nasales / sinusales et supérieures

« En portant un masque, les virus exhalés ne pourront pas s'échapper et se concentreront dans les voies nasales, pénétreront dans les nerfs olfactifs et voyageront dans le cerveau ». Article de Russell Blaylock MD, publié le 14 mai 2020 dans Technocracy News & Trends. Le Dr Blaylock est un neurochirurgien éminent à la retraite et auteur de livres sur la santé. « Nous savons que les personnes qui ont les pires réactions au coronavirus ont très tôt les concentrations les plus élevées de virus. Et cela conduit à la tempête mortelle de cytokines dans un nombre sélectionné. » (Blaylock : les masques faciaux posent de graves risques pour la santé ; https://www.technocracy.news/blaylock-face-masks-pose-serious-risks-to-the-healthy/)

Cette réinspiration directe du virus dans les voies nasales peut contribuer à la migration du virus vers le cerveau. (1, 2) « De nouvelles preuves suggèrent que dans certains cas, le virus peut pénétrer dans le cerveau. Dans la plupart des cas, il pénètre dans le cerveau par les nerfs olfactifs (nerfs olfactifs), qui se connectent directement à la zone du cerveau traitant de la mémoire récente et de la consolidation de la mémoire. En portant un masque, les virus expirés ne pourront pas s'échapper et se concentreront dans les voies nasales, pénétreront dans les nerfs olfactifs et voyageront dans le cerveau. (3)

  1. Baig AM et al. Preuve du virus COVID-19 ciblant le SNC : distribution tissulaire, interaction hôte-virus et mécanismes neurotropes proposés. ACS Chem Neurosci 2020; 11: 7: 995-998. 
  2. Wu Y et al. Atteinte du système nerveux après une infection par COVID-19 et d'autres coronavirus. Comportement cérébral et immunité. 
  3. Perlman S et al. Propagation d'un coronavirus neurotrope murin dans le SNC via les nerfs trijumeaux et olfactifs. Virology 1989; 170: 556-560. 

Le port d'un visage peut provoquer des maux de tête et réduire les niveaux d'oxygène - Une étude récente impliquant 159 professionnels de la santé âgés de 21 à 35 ans a révélé que 81% ont développé des maux de tête en portant un masque facial… C'est-à-dire une réduction de l'oxygénation du sang (hypoxie) ou une élévation du CO2 sanguin (hypercapnie). Il est connu que le masque N95, s'il est porté pendant des heures, peut réduire jusqu'à 20% l'oxygénation du sang. Et une bonne oxygénation du sang est essentielle pour l'énergie, la clarté mentale, la concentration et le bien-être émotionnel. (Ong JJY et al. Maux de tête associés à l'équipement de protection individuelle - Une étude transversale parmi les travailleurs de la santé de première ligne pendant COVID-19. Maux de tête 2020; 60 (5): 864-877.)

Le port d'un masque facial permet de respirer à nouveau le dioxyde de carbone (CO2), que les poumons tentent d'expulser - Cela réduit à son tour la réponse immunitaire, affecte négativement la fonction des cellules épithéliales (cellules dans les poumons et les vaisseaux sanguins) et abaisse la quantité d'échange d'oxygène à travers les membranes alvéolaires. De l'article:

« L'hypercapnie, l'élévation du dioxyde de carbone (CO2) dans le sang et les tissus, survient fréquemment dans les maladies respiratoires aiguës et chroniques graves et est associée à un risque accru de mortalité. Des études récentes ont montré que l'hypercapnie affecte négativement l'immunité innée, la défense de l'hôte, la clairance de l'œdème pulmonaire et la prolifération cellulaire. La dysfonction épithéliale des voies respiratoires est une caractéristique des maladies pulmonaires avancées…. Ces changements dans l'expression des gènes indiquent que l'hypercapnie peut avoir un impact sur la fonction des cellules épithéliales bronchiques d'une manière qui peut contribuer à de mauvais résultats cliniques chez les patients atteints de maladies pulmonaires chroniques aiguës ou avancées sévères. »

Cela peut clairement avoir un impact négatif avec une maladie comme COVID-19. (https://www.nature.com/articles/s41598-018-32008-x.pdf)

Le port d'un masque facial peut augmenter votre risque d'infection - Le dernier point portait sur la baisse des niveaux d'oxygène après avoir porté un masque. Une baisse des niveaux d'oxygène (hypoxie) est associée à une altération de l'immunité. Des études ont montré que l'hypoxie peut inhiber le type de principales cellules immunitaires utilisées pour lutter contre les infections virales appelées lymphocytes T CD4 +. Cela se produit parce que l'hypoxie augmente le niveau d'un composé appelé facteur inductible de l'hypoxie 1 (HIF-1), qui inhibe les lymphocytes T et stimule une puissante cellule inhibitrice immunitaire appelée T-regs. Cela prépare le terrain pour contracter toute infection, y compris COVID-19 et rendre les conséquences de cette infection beaucoup plus graves. En substance, votre masque peut très bien vous exposer à un risque accru d'infections et, dans l'affirmative, avoir un résultat bien pire. De plus, une oxygénation réduite peut accélérer la croissance du cancer. (1. Shehade H et al.Tranchant: Le facteur 1 inductible par l'hypoxie régule négativement la fonction Th1. J Immunol 2015; 195: 1372-1376. 2. Westendorf AM et al. L'hypoxie améliore l'immunosuppression en inhibant la fonction des lymphocytes T effecteurs CD4 + et en favorisant l'activité Treg. Cell Physiol Biochem 2017; 41: 1271-84. 3. Sceneay J et al. L'immunosuppression induite par l'hypoxie contribue à la niche prémétastatique. Oncoimmunology 2013; 2: 1 e22355.)

Le port de masques faciaux est un rappel constant que nous devons craindre cet ennemi invisible ou « monstre » comme certains politiciens l'ont appelé - Il ne fait aucun doute que le port d'un masque renforce l'inquiétude et la peur au sujet de COVID-19. Même en public sans masque et en voyant que la plupart des gens portent des masques laisse un sentiment d'angoisse. La peur, l'inquiétude et l'anxiété sont de puissantes émotions immunosuppressives. Ceci est un autre facteur lié aux effets immunosuppresseurs des masques faciaux. Ceci est un lien vers une section d'un livre de 2007 intitulé Cytokines : Stress and Immunity - Second Edition 2007. Vous pouvez lire le chapitre 2 intitulé Worried to Death ? Inquiétude et dérégulation immunitaire en matière de santé et de VIH. Fait intéressant, le VIH est une infection virale, tout comme le SRAS-C0V-2 (COVID-19).

Que disent certaines agences gouvernementales ?

Le 27 avril 2020, le département de la santé publique du comté de Ventura en Californie a publié un résumé d'une feuille d'avantages et d'inconvénients sur les masques faciaux (lien à la fin de cette section). Une chose contre laquelle ils mettent en garde est le grand public qui achète et utilise des masques N-95, en raison de la pénurie d'EPI pour le personnel médical. C'est un conseil très sage. (https://www.simivalley.org/home/showdocument?id=22324)

Il cite également quelques autres avantages limités de la prévention de la transmission, assez bien caractérisés par cette citation :

« Il y a un très léger avantage protecteur à porter un masque médical au lieu de ne rien porter du tout dans un cadre communautaire. Le risque de contracter une infection virale est réduit de 6%. Lorsque le malade et le bien portent un masque médical dans un ménage, le risque est réduit de 19%. Il existe davantage de «preuves pour soutenir l'utilisation de masques médicaux pendant de courtes périodes par des personnes particulièrement vulnérables dans des situations transitoires à haut risque ».

Dans l'ensemble, les masques en tissu courants ne sont pas considérés comme protecteurs contre les virus respiratoires et leur utilisation ne doit pas être encouragée.

Mais que dit-il d'autre ?

Et quelles preuves scientifiques présentent-ils qui décrivent l'efficacité des masques et qui mettent en garde contre l'utilisation de masques par le grand public ? Voici un bon échantillonnage…

Avec une utilisation quasi universelle des vêtements et des masques médicaux portés en public à Wuhan, en Chine, pendant la saison de grippe 2019-2020 ayant conduit à l'épidémie de COVID-19, l'épidémie s'est propagée pratiquement sans contrôle.

« Les preuves disponibles montrent que (les masques en tissu)… peuvent même augmenter le risque d'infection en raison de l'humidité, de la diffusion de liquide et de la rétention du virus. La pénétration des particules à travers le tissu serait élevée ». « Dans l'ensemble, les masques en tissu courants ne sont pas considérés comme protecteurs contre les virus respiratoires et leur utilisation ne doit pas être encouragée. » (https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/hcp/ppe-strategy/face-masks.html)

« La rétention d'humidité, la réutilisation des masques en tissu et une mauvaise filtration peuvent entraîner un risque accru d'infection. »

Le virus peut survivre à la surface des masques faciaux.

« L'auto-contamination par une utilisation répétée et un retrait incorrect est possible. » (https://bmjopen.bmj.com/content/5/4/e006577)

Les matières textiles (qui peuvent être utilisées pour les masques en tissu) peuvent contenir des produits chimiques et des colorants nocifs (par exemple le formaldéhyde). Il n'y a aucune recherche disponible concernant la sécurité de la respiration à travers de tels matériaux, mais le formaldéhyde est un gaz qui peut irriter les yeux, le nez, la gorge et les poumons d'une personne, ou déclencher une crise d'asthme, même à de faibles concentrations. Une exposition prolongée au formaldéhyde peut provoquer le cancer. (https://ww2.arb.ca.gov/resources/fact-sheets/formaldehyde et https://www.gao.gov/new.items/d10875.pdf)

Le port de masques en tissu en public peut créer un faux sentiment de sécurité et de complaisance dans lequel les gens peuvent négliger d'autres pratiques d'hygiène. (https://www.who.int/publications-detail/advice-on-the-use-of-masks-in-the-community-during-home-care-and-in-healthcare-settings-in-the -contexte-du-nouveau-coronavirus- (2019-ncov) -épidémie)

Le lavage et le séchage fréquents d'un masque en tissu peuvent diminuer la capacité de filtration du masque. (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6599448/)

« Ni les masques chirurgicaux ni les masques en coton n'ont filtré efficacement le SRAS-CoV-2 pendant la toux des patients infectés… la taille et les concentrations de SRAS-CoV-2 dans les aérosols générés pendant la toux sont inconnues. Oberg et Brousseau ont démontré que les masques chirurgicaux ne présentaient pas une performance de filtre adéquate contre les aérosols mesurant 0,9, 2,0 et 3,1 μm de diamètre. Lee et ses collègues ont montré que des particules de 0,04 à 0,2 μm peuvent pénétrer dans les masques chirurgicaux. La taille de la particule du SRAS – CoV de l'épidémie de 2002-2004 a été estimée entre 0,08 et 0,14 μm ; en supposant que le SARS-CoV-2 a une taille similaire, il est peu probable que les masques chirurgicaux filtrent efficacement ce virus. » (https://annals.org/aim/fullarticle/2764367)

Au total, le document a présenté 18 arguments et études contre l'efficacité et l'utilisation des masques et 10 montrant un bénéfice limité. Après un examen minutieux des avantages et des inconvénients, je m'oppose carrément à leur utilisation autrement que par le personnel médical dans un contexte clinique, ou si une personne qui est à proximité d'une personne infectée risque de tousser ou d'éternuer directement, comme lors de la prise en charge ou de la visite d'une personne malade.

https://vcportal.ventura.org/CEO/VCNC/2020-05-05_VCNC_Masks_Pros_and_Cons.pdf

La conclusion de l'article de Russell Blaylock MD stipule ce qui suit :

« Il est évident à partir de cette revue qu'il n'y a pas de preuves suffisantes que le port d'un masque de quelque sorte puisse avoir un impact significatif sur la prévention de la propagation de ce virus. Le fait que ce virus soit une infection relativement bénigne pour la grande majorité de la population et que la plupart des groupes à risque survivent également, d'une maladie infectieuse et d'un point de vue épidémiologique, en laissant le virus se propager à travers la population en meilleure santé, nous atteindrons un niveau d'immunité du troupeau assez rapidement, ce qui mettra fin rapidement à cette pandémie et empêchera un retour l'hiver prochain. »

« Pendant cette période, nous devons protéger la population à risque en évitant les contacts étroits, en renforçant son immunité avec des composés qui renforcent l'immunité cellulaire et en général, en prenant soin d'elle. Il ne faut pas attaquer et insulter ceux qui ont choisi de ne pas porter de masque, car ces études suggèrent que c'est le choix judicieux à faire. »

Alors, quelle est la motivation derrière le masque ?

Compte tenu de toutes ces informations, il est temps de poser la question évidente. Quelle serait la motivation possible pour pousser le récit sur les masques faciaux et dans certains cas, même les règles obligatoires pour les masques faciaux ? Et comment cette motivation s'interface-t-elle avec les commandes prolongées de séjour à domicile ? Nous avons « aplati la courbe » pour éviter le risque de submerger notre système de soins de santé (mais il en va de même pour la Suède sans verrouillage - un excellent sujet pour un autre article), alors pourquoi la poursuite de l'éloignement social extrême et du mantra du masque facial ?

Voici une hypothèse, mais sous forme de deux questions. Cela implique une malveillance que je ne peux pas prouver sans l'ombre d'un doute, mais me faire plaisir un instant. En fin de compte, chaque personne doit en décider elle-même. Et c'est parti….

1. Si vous vouliez empêcher la population de bénéficier de l'immunité collective, ce qui soutiendrait davantage le besoin et le désir d'un vaccin, quelle serait la meilleure façon de le faire ?

2. Si vous avez réussi à empêcher les gens de développer une immunité naturelle en gardant tous les jeunes à faible risque en bonne santé à l'écart les uns des autres et que vous vouliez donc augmenter les chances d'une deuxième vague de virus en quelques mois, comment pourriez-vous augmenter les chances que ces personnes soient infectées et assurent une deuxième vague une fois qu'elles sont libérées de la quarantaine et commencent à se mélanger ?

Maintenant, associez ces deux questions avec les réponses appropriées:

A. Supprimez leur système immunitaire par la peur, la perte de revenu, le manque d'exercice et le soleil et les masques faciaux lorsque vous vous éloignez de la maison.

B. Gardez les jeunes et les personnes en bonne santé à la maison et séparés les uns des autres.

Si vous avez jumelé 1 avec B et 2 avec A, félicitations ! Bienvenue au nombre croissant de personnes libres d'esprit qui relient les points.

Une chose est sûre: tant de gens ont poussé le port de masques faciaux et la distanciation sociale à un extrême bizarre. Il y a quelques jours, j'ai vu une femme du quartier se promener dans la chaleur de la journée. Je lui ai fait remarquer que c'était certainement un moment chaud de la journée pour faire une promenade. Elle m'a regardé avec un regard étrange d'inquiétude sur son visage et a dit : « Ouais, mais au moins il n'y a personne d'autre maintenant ». D'autres exemples courants sont les personnes conduisant seules dans leur voiture avec un masque facial et les personnes marchant dans les parkings et sur les trottoirs peu fréquentés ou dans un parc portant des masques faciaux. Mon but en mentionnant ces exemples n'est pas de faire preuve de condescendance ou de critiquer des individus qui ont trop peur ou qui ne sont pas conscients des dommages que les masques faciaux peuvent leur causer. Ces individus ont été dupés par un média complice qui a continué à courir avec les modèles absolument, ridiculement, scandaleusement inexacts et n'a jamais ajusté leur niveau de battage médiatique et la peur de faire du commerce bien après que ces modèles aient été exposés pour ce qu'ils étaient - ridicule. Dans l'intervalle, les personnes qui vivent avec un niveau de peur irrationnel en conséquence, subissent des préjudices physiques et émotionnels.

Les niveaux d'oxygène réduits augmenteront l'anxiété, la fatigue et le brouillard cérébral, diminueront la capacité d'apprentissage en raison de la diminution de l'oxygène au cerveau, affaibliront leur système immunitaire et peuvent entraîner une augmentation du taux et de la gravité de tous les types d'infections, pas seulement du COVID-19.

Les recommandations du CDC pour l'ouverture des écoles exigent que les enfants portent des masques faciaux

Imaginez des salles de classe d'enfants portant des masques faciaux. Cette image me répugne à tant de niveaux. Cependant, mis à jour les lignes directrices du CDC le 19 mai 2020 et affiché sur leur site intitulé Considérations pour les écoles, recommande que les enfants plus âgés que l'âge de 2 porter des masques. En partie, il dit : « Enseignez et renforcez l'utilisation des couvre-visages en tissu ». Il continue ensuite à dire…

Remarque : Les revêtements de visage en tissu ne doivent pas être placés sur :

  • Enfants de moins de 2 ans
  • Toute personne qui a du mal à respirer ou qui est inconsciente
  • Toute personne incapable ou autrement incapable de retirer le revêtement facial en tissu sans assistance

https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/community/schools-childcare/schools.html

Et beaucoup dans le gouvernement et le système éducatif se font l'écho de ces recommandations absurdes. Mon opinion, basée sur la science que nous venons d'examiner, est que ce serait une énorme erreur. Obliger les enfants à porter des masques faciaux a le potentiel de causer des dommages psychologiques, émotionnels et physiques à long terme. Il favorise une peur excessive des germes (phobie) et des interactions sociales. Les niveaux d'oxygène réduits augmenteront l'anxiété, la fatigue et le brouillard cérébral, diminueront la capacité d'apprentissage en raison de la diminution de l'oxygène au cerveau, affaibliront leur système immunitaire et peuvent entraîner une augmentation du taux et de la gravité de tous les types d'infections, pas seulement du COVID-19. Nous savons que les enfants courent un très faible risque de complications liées à COVID-19. Pourtant, cette pratique de porter des masques faciaux pourrait potentiellement augmenter ce niveau de risque.

Enseigner aux enfants de bonnes pratiques d'hygiène et que leur système immunitaire peut aider à prévenir et à combattre les « germes » s'ils mangent des aliments sains, font de l'exercice et adoptent de bonnes habitudes de santé contribueraient grandement à leur donner des connaissances positives et pratiques qu'ils peuvent apprendre et utiliser tout au long de leur vie.

Aller de l'avant

Au fur et à mesure que nous apprenons les erreurs de calcul des modèles extrêmement exagérés, le codage et les calculs inexacts des décès par COVID-19 gonflant les chiffres, les pourcentages élevés de personnes qui sont déjà immunisées parce qu'elles ont eu l'infection et récupéré, beaucoup ne savaient même pas qu'elles étaient malades, nous nous rendons compte que le taux de mortalité par COVID-19 est loin de ce que nous pensions. Ensuite, il y a les erreurs commises dans les maisons de soins infirmiers et les établissements de soins de longue durée, notamment l'envoi de patients COVID positifs dans ces établissements et les erreurs dans la façon dont nous avons traité de nombreux cas avec des ventilateurs. Dans une analyse rétrospective de tous ces facteurs, je pense que nous réaliserons que la mortalité due au COVID-19 n'est même pas aussi mauvaise qu'une saison « normale » de grippe et de pneumonie.

Cela ne veut pas dire qu'au départ, nous n'aurions pas dû considérer le COVID-19 comme une grave crise sanitaire potentielle, mais 50.000 à 80.000 personnes meurent de grippe et de pneumonie chaque hiver. Ma plus grande préoccupation est la destruction de l'économie, la perte d'emplois, la perte de petites entreprises, les effets sur les mariages et les familles, la montée en flèche des troubles de santé mentale, les maladies liées au stress et les décès dus au désespoir et à la perte d'espoir, les personnes ne recevant pas les soins médicaux attention à des choses comme les problèmes cardiaques, l'hypertension artérielle et le cancer qu'ils obtiendraient autrement s'ils avaient accès aux hôpitaux et aux procédures de routine. Ce sont toutes les conséquences involontaires de ce que nous avons déjà fait, et si nous continuons à ignorer les nouvelles preuves des données, de la science et des expériences des médecins en première ligne, nous causerons certainement beaucoup plus de mal que de bien.

Le Dr Alan Palmer est l'auteur d'un livre électronique GRATUIT intitulé 1200 Studies- Truth Will Prevail. Il s'agit d'un outil de recherche incroyable avec des outils de navigation faciles, contenant des extraits et des résumés de plus de 1.400 études qui contredisent ce que le public dit sur l'innocuité et l'efficacité des vaccins.

Disponible sur le site de la Children's Health Defense.

 

La lettre confidentielle de LIBRE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ

50 millions d’euros la fausse étude anti hydroxychloroquine

Le 27 mai 2020

extraits

Ils interdisent un médicament classé sur la liste modèle de médicaments essentiels de l’OMS

Madame, monsieur, chère amie, cher ami,

50 millions d’euros, c’est ce que se seraient partagé les 4 criminels au service de l’Église Mondialiste et aux titres universitaires de « professeur » ou de « docteur » (Mandeep R Mehra, (prof.), Sapan S Desai (docteur), Frank Ruschitzka (prof), Amit N Patel (docteur)) pour descendre en flèche le traitement efficace « hydroxychloroquine et azithromycine ».

Le but de cette nouvelle escroquerie pseudo scientifique qu’ils présentent comme une « étude », alors que ce ne serait que la compilation de données informatiques dont on ne sait même pas s’ils elles existent réellement, est de justifier l’interdiction de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine, qui soignent efficacement, et à bas coût, les malades depuis des décennies.

50 millions d’euros à 4 en quelques jours

Tout ce « pognon de dingue » pour avoir compilé des données informatiques dont on ignore même si elles existent vraiment.

Chapeau bas ! Non, vraiment, Al Capone n’aurait pas réussi à faire un coup pareil.

Rappelons-le, le brevet de la chloroquine été déposé en 1939 et il se vendait librement (vous et moi pouvions en acheter autant que nous voulions sans la moindre ordonnance) des dizaines de millions de doses par an en France de chloroquine ou d’hydroxychloroquine (cela posait moins de problèmes de santé qu’avec le paracétamol).

Cerise sur le gâteau, ce qu’aucun média ne prend la peine de révéler (à notre connaissance) : l’hydroxychloroquine est inscrite sur la liste modèle des médicaments essentiels de l'OMS pour le traitement de fond des affections rhumatismales.

Nous sommes sont en passe de gagner la bataille de l’information

En février, au Canada, seuls entre 10 et 30 % des Canadiens croyaient à ce que les antis Nouvel Ordre Mondial (les complotistes comme nous), Radio Québec en tête, révélaient.

Aujourd’hui, d’après différents sondages, ils auraient dépassé la barre des 50 %, et ce serait dans de nombreux pays ainsi.

C’est sans doute ce qui explique le véritable état de panique dans lequel se trouvent les sbires en tout genre de Bill Gates et de son Église Mondialiste.

Ils sont obligés de tomber les masques.

Ils sortent du bois en ne sachant pas ce que l’avenir leur réserve en cas de défaite du Nouvel Ordre Mondial.

Mais attention, c’est lorsqu’elle est à terre et sérieusement menacée que la « pourriture étatique » (aurait dit William Shakespeare) est la plus dangereuse.

Nous avons eu assez d’éborgnés, d’amputés, de tabassés, de gazé et d’emprisonnés par les fonctionnaires aux ordres, inutiles d’en ajouter à la liste.

Il faut toujours que la peur change de camps avant d’agir publiquement pour défendre ses droits et sa liberté.

Merci aux combattants du numérique qui agissent pour la liberté, qui agissent contre le Nouvel Ordre Mondial, contre l’OMS et contre la future meurtrière vaccination obligatoire et le puçage de masse, merci aux combattants qui refusent l’esclavagisme qu’ils nous réservent.

Merci à Radio Québec,

Merci à notre ami et soutien Tal Schaller,

Merci à Pierre Cassen,

Merci au site Riposte Laïque, qui a très largement ouvert ses pages aux opposants de l’Église Mondialiste et de la future vaccination obligatoire,

Merci à Silvano Trotta, et son travail inlassable de compilation d’informations,

Merci à Marcel D., pour l’incroyable talent qu’il met au service de la vérité et de la liberté,

(les liens sont sur le site du libre consentement éclairé)

Merci à tous ceux que nous connaissons et qui nous soutiennent sans pouvoir le dire et le faire savoir par peur des représailles, vous êtes importants pour nous,

Merci à tous nos financiers et lecteurs qui partagent désormais nos lettres, si nous avons un rôle dans cette bataille de l’information, c’est grandement grâce à vous.

À ne jamais oublier

Sous la présidence d’Emmanuel Macron, l’État français et ses millions de fonctionnaires sont devenus les instruments d’une terreur néonazie actuellement symbolisée par :

- l’interdiction des soins autres que ceux agréés par le Grand prêtre du Nouvel Ordre Mondial, Bill Gates, véritable propriétaire de l’OMS (et dont l’exterminateur des personnes âgées, Emmanuel Macron est le représentant de commerce en France) ;

- la suppression de nos droits d’être humain et de nos libertés fondamentales, dont celle primordiale d’aller et venir où cela nous chante sans avoir de compte à qui que ce soit

Sous le regard silencieux et complice de la totalité de la classe politique française actuelle, de Marine Le Pen au raciste Jean-Luc Mélenchon, avec la participation active des fonctionnaires, l’éborgneur de Gilets jaunes, la Grande faucheuse des Ehpad, Emmanuel Macron a transformé :

- les Ehpad en camps concentrationnaires et en camps de la mort pour personnes âgées dont des dizaines de milliers ont été laissées sans soin, sans nourriture, dans un isolement total et dont beaucoup sont décédées sur leurs excréments et déshydratées (aucune enquête pénale n’a été à ce jour ordonnée à notre connaissance) ;

- une grande partie de la police française en gangs criminels organisée en véritables « Sections d’assauts » au service d’une répression sanglante de toutes les manifestations citoyennes (à l’image de celles des Gilets jaunes et de leurs yeux crevés, de leurs mains déchiquetées par des grenades militaires, tabassages, gazages généralisés, arrestation et détention arbitraire) ;

- une grande partie de la « justice » française, en machine à condamner les citoyens qui s’opposent à l’État, aux hauts fonctionnaires et aux politiciens corrompus (condamnations à la chaîne de dizaines de milliers Gilets jaunes sans aucun fondement juridique et avec des milliers de peines de prison ferme ni justifiées en fait et en droit) ;

- les pathologies hivernales habituelles en fausse pandémie (sous la gouverne de l’OMS de Bill Gates), afin de justifier la suppression de nos droits d’être humain et de nos libertés fondamentales, dont celle d’aller et de venir là où cela nous chante sans n’avoir de compte à rendre à personne (nous sommes attachés à nos domiciles avec le doit de faire 100 km alors que les étrangers peuvent aller où ils veulent)

- la Santé publique française, organisation de type mafieuse, car intégralement corrompue par l’industrie pharmaceutique chimique, en organisation criminelle de masse à l’origine de l’extension de la meurtrière vaccination obligatoire, de l’interdiction des médecines naturelles ou encore de celle des traitements efficaces contre les pneumopathies hivernales (hydroxychloroquine couplée avec l’antibiotique azithromycine, injection de vitamine C à hautes doses, Artemisia, etc.).

Notre santé ne les intéresse pas

Seuls les flux financiers qu’elle génère et les bénéfices personnels qu’ils peuvent en tirer motivent leurs décisions auxquelles nous devons nous soumettre de plus en plus de force.

La liberté, y compris thérapeutique, nos droits fondamentaux d’être humain sont comme jamais menacés par de véritables tueurs médicaux en séries

L’OMS, qui est devenue l’organisation la plus criminelle et la plus corrompue de toute l’histoire de l’humanité

Espérons que les États unis pas mal de pays africains quittent cette succursale commerciale et criminelle de Bill Gates et rappelons que l’exterminateur des personnes âgées, Emmanuel Macron, a refusé la proposition australienne d’ouvrir une enquête sur sa gestion de la fausse pandémie Covid-19.

Didier Raoult a confirmé ce que Libre Consentement Éclairé explique depuis le début

« Le confinement ne protège pas vraiment de l’infection. Maintenant, on en a la preuve » a-t-il déclaré.

 

L'Empire s'effondrera !

de Jean PERNIN, message de son fils Olivier

https://sites.google.com/site/roseetor/l-empire-s-effondrera

« Le Pouvoir corrompu composé essentiellement de larves sans âme, n’a de cesse d’insulter la médecine hippocratique du bon sens, héritage et sagesse du passé.

La contre-attaque des monstres de la pharmacie industrielle reprend de la vigueur. Elle n’allait pas s’avouer vaincue si facilement. N’oubliez pas l’énorme enjeu financier qui est le principal moteur de sa raison d’être. Les assassins de la prescription chimique ne soignent personne, ils empoisonnent les gens à longueur de journée. C’est la raison pour laquelle ils mènent une lutte sans merci aux médecines marginales, douces pour le corps et l’âme et salutaires pour la santé. Ces thérapies naturelles leur font peur, elles sont leurs moutons noirs. Ils ont pour objectif de les détruire dans leur totalité et comme vous le savez, le processus est déjà engagé.

Ces criminels ne se contentent pas de massacrer le corps et l’esprit de l’humain qui n’a plus, au final, la possibilité de mobiliser l’intime pharmacopée. Ils torturent des millions d’animaux innocents sur lesquels sont testés des substances vénéneuses, des poisons destinés à renouveler la gamme au tarif supérieur. Les actionnaires attendent leurs précieux dividendes !

Grâce à Dieu, cette médecine de chimistes – fous furieux de l’éprouvette – tire ses dernières cartouches. D’où la virulence de ses propos et la violence qui s’exprime actuellement de ses rangs. La peur change de camp, ils sont traqués par la Lumière ! Certes, ces gens sortent leurs griffes mais sont pour la plupart des tigres de papier. Ils ont détruit la véritable médecine. Ils l’ont détournée de son principal objet pour la transformer en un immense champ de ruines.

Que sont devenus les sages, les médecins de famille, ceux qui procuraient des conseils avisés pour le bien-être du corps et de l’esprit avant d’administrer quelconque médicament ? Qui se soucie aujourd’hui des véritables causes de la maladie ? Quel médecin se permet de renvoyer chez lui sans aucun traitement un patient, malade imaginaire qui se croit cependant rongé d’un mal sournois et mystérieux ? Docteur Knock est de retour, mais ce n’est pas nouveau ! Ce qui passe comme argent d’une poche à une autre nous effraie. La pitié éprouvée pour des êtres marqués du sceau de l’honnêteté mais pourtant à leur tour corrompus, entame profondément la confiance que Dieu place en l’humain. Le commerce de la maladie et de la mort, plus florissant que jamais, est la Honte absolue de votre Humanité ! Affligé comme toute conscience lucide et éveillée, le Père Céleste garde néanmoins confiance en ces âmes qu’il a par Amour créées.

Soyez malgré tout certains que ces actes criminels, ces mensonges, ces manigances ignobles sur le dos des plus faibles ne resteront pas lettre morte. Les plus grands profiteurs paieront très cher la note. Pour reprendre l’expression usitée ici-bas, elle sera très salée et grandement indigeste ! Ces êtres dont le Maître Jésus disait qu’ils ressemblent à des « sépulcres blanchis beaux au dehors, mais bourrés d’impuretés et de vices », seront réduits en poussière. Ils sont déjà rongés de l’intérieur par la vermine. Les voilà bientôt devenus totalement vermoulus tels de vieux meubles, et perdront une à une toutes leurs facultés.

Gardez-vous de demander conseil aux charlatans, à tous ces exploiteurs qui ont pignon sur rue. Comme je l’ai déjà dit, seul leur compte en banque mérite leurs meilleurs soins ! Cette médecine qui ne respecte rien ou si peu, pleurera très bientôt sur son sort. Et ce n’est que justice ! Elle vous ment depuis si longtemps qu’il vous faut désormais la réduire à néant. Une autre médecine respectueuse des lois naturelles du corps et de l’esprit renaîtra sur ses cendres. Ses nouveaux promoteurs attendent l’arme au pied le signal pour déloger le fourbe déguisé en médecin. Vous commencez à entrevoir la médecine du futur. Certains en bénéficient déjà mais d’autres thérapies viendront compléter les ressources actuelles peu onéreuses, d’une pratique médicale qui s’adressera à tous pour le bien de l’âme et de l’Humanité. En effet, le chemin de l’évolution emprunté par la masse grandissante des fidèles, favorisera l’éclosion de nombreux thérapeutes qui aujourd’hui s’ignorent.

Les rayons des pharmacies s’allégeront considérablement. En effet, la chimie moléculaire aura vécu pour laisser place au rayonnement ondulatoire cosmique qui équilibre la fonction électrique cellulaire des organes défaillants. Qu’elle soit diffusée par une connexion spirituelle lumineuse ou par l’intermédiaire d’un praticien expérimenté, l’information communiquée aux cellules habitées de l’esprit conditionne la santé. Vous seul en êtes l’artisan, il est urgent d’en prendre enfin conscience ! C’est une nouvelle révolution qui s’annonce dans ce domaine comme dans d’autres. L’ensemble du changement annoncé et souhaité sera conduit sur tous les fronts. Il ne subira plus l’entrave d’intérêts provocateurs et honteux d’une poignée d’inhumains. La résistance au changement sera tenace, mais la digue de l’argent n’y pourra rien changer. »

Alors que la quarantaine détruit l'économie, les cinq personnes les plus riches d'Amérique ont gagné 75 milliards de dollars de plus

Par Robert F. Kennedy, Jr., président, Children's Health Defense

(liens sur le site)

Au début de la quarantaine, j'ai averti que les despotes et les milliardaires tireraient parti de la crise pour renforcer la surveillance et le contrôle autoritaire. Ils transformeraient l'Amérique en un État de sécurité nationale, organiseraient la liquidation finale de la classe moyenne américaine et transféreraient sa richesse à une ploutocratie de milliardaires numériques et pharmaceutiques.

Effectivement, à une vitesse vertigineuse, nous sommes passés de la démocratie exemplaire mondiale à un État tyrannique proche de la police opérant sous la direction du Big Data / Big Telecom, du Medical Cartel et du Military / Industrial / Intelligence Complex.

Cette quarantaine étendue à l'échelle nationale a définitivement fermé plus de 100 000 petites entreprises , coûté 38 millions d'emplois et 27 millions d' Américains leurs soins de santé. L'élite super riche est en plein essor tandis qu'une classe moyenne désespérée patauge. Selon un rapport d' Americans for Tax Fairness , les milliardaires regardent leur richesse au-delà de l'imagination.

Entre le 18 mars, date du début du verrouillage, et le 19 mai, la valeur nette combinée de Bill Gates (Microsoft), Jeff Bezos (Amazon) Mark Zuckerberg (Facebook), Warren Buffett (Berkshire Hathaway) et Larry Ellison (Oracle) a augmenté de 75,5 milliards de dollars. . Selon les données de Forbes , la richesse totale des 630 milliardaires américains a bondi de 434 milliards de dollars - 15% - de 2,948 milliards de dollars à 3,382 milliards de dollars. Les valeurs technologiques sont les plus optimistes de l'État de surveillance. Microsoft (Bing), Facebook et Amazon facilitent notre dévolution vers l'oligarchie militarisée en imposant la censure contre toutes les expressions de dissidence.

La richesse de Zuckerberg a augmenté de 46,2% (en hausse de 25,3 milliards de dollars); Bezos de 30,6% (34,6 milliards de dollars ); Gates est de 8,2% (8 milliards de dollars). Leurs actions ont atteint des niveaux record cette semaine. Les parts d'Amazon ont augmenté de 29% depuis janvier et Facebook a bondi de 10% au même rythme que le Lockdown.

D'autres Tech Titans ont également vu leurs portefeuilles culminer; Buffett de 0,8% (en hausse de 564 millions de dollars) et Larry Ellison de 11,9% (en hausse de 7 milliards de dollars) Musk de 48% (en hausse de 11,8 milliards de dollars). Parmi les autres milliardaires qui croissent la richesse de la misère publique, citons le milliardaire technologique Michael Dell ; Baron pharmaceutique / médiatique Rupert Murdoch . Ces pivots auront besoin d'un État de surveillance / police pour protéger leurs gains obscènes de la rage du public.

Autre article sur le même site :

L'immunité au COVID-19 est un mystère. Des données récentes 3 suggèrent qu'une majorité de patients récupérés produisent des anticorps contre le SRAS-CoV-2. Mais les scientifiques ne savent pas si tout le monde produit suffisamment d'anticorps pour garantir une protection future, ce que pourrait être un niveau sûr ou combien de temps l'immunité pourrait durer. Les estimations actuelles, basées sur les réponses immunitaires à des virus étroitement apparentés tels que ceux qui causent le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), suggèrent que les individus récupérés pourraient être protégés contre la réinfection pendant un à deux ans. Mais si l'immunité contre le SRAS-CoV-2 imite plutôt celle observée avec le rhume, la période de protection pourrait être plus courte.

Les tests sérologiques ne sont pas fiables. Des tests pour mesurer les anticorps anti-SRAS-CoV-2 dans le sang peuvent être un outil précieux pour évaluer la prévalence et la propagation du virus. Mais ils varient considérablement en qualité et en efficacité. Cela a conduit l'OMS et l'ancien commissaire de la Food and Drug Administration des États-Unis, Scott Gottlieb, à mettre en garde contre leur utilisation dans l'évaluation de la santé individuelle ou de l'état immunitaire. Plusieurs tests disponibles sont suffisamment précis, ce qui signifie qu'ils sont validés pour avoir une spécificité et une sensibilité d'au moins 99%. Mais les données préliminaires suggèrent que la grande majorité n'est pas fiable 4. Une faible spécificité signifie que le test mesure des anticorps autres que ceux qui sont spécifiques du SRAS-CoV-2. Cela provoque des faux positifs, conduisant les gens à penser qu'ils sont immunisés lorsqu'ils ne le sont pas. Une faible sensibilité signifie que le test nécessite qu'une personne ait une concentration élevée d'anticorps anti-SRAS-CoV-2 pour qu'elle soit mesurée efficacement. Cela provoque des faux négatifs chez les personnes qui ont peu d'anticorps, conduisant à des individus potentiellement immunisés qui sont incorrectement étiquetés comme non immunisés.

 

Une nouvelle étude de recherche clarifie les résultats pour la santé des enfants vaccinés et non vaccinés

Impression

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE - 28 mai 2020

Contact:

Brian Hooker , Ph.D.
Défense de la santé des enfants
(509) 366-2269

Les enfants non vaccinés sont moins susceptibles d'être diagnostiqués avec des retards de développement, de l'asthme et des otites.

Redding CA - Une nouvelle étude évaluée par des pairs dans la revue SAGE Open Medicine détaille les résultats de santé des enfants vaccinés par rapport aux enfants non vaccinés provenant de trois pratiques pédiatriques aux États-Unis conclut que les enfants non vaccinés ont de meilleurs résultats de santé que leurs pairs vaccinés.

Les enfants de l'étude ont été suivis en continu pendant au moins 3 ans à partir de la naissance. L'étude était basée sur les dossiers médicaux de plus de 2000 enfants inscrits dans trois cabinets pédiatriques et nés entre novembre 2005 et juin 2015. Le statut vaccinal a été déterminé sur la base de toute vaccination reçue avant un an, ce qui a donné 30,9% des enfants dans les non vaccinés. groupe. Les résultats montrent que la vaccination avant un an a entraîné une augmentation significative des probabilités de diagnostics médicaux de retards de développement, d'asthme et d'infections de l'oreille chez les enfants.

Dans une analyse distincte, basée sur le nombre de vaccins reçus par un an, les enfants recevant plus de vaccins étaient plus susceptibles d'être diagnostiqués avec des troubles gastro-intestinaux que ceux qui n'avaient reçu aucun vaccin dans le même laps de temps. Dans les analyses temporelles, les enfants vaccinés avant l'âge de six mois présentaient des risques significatifs de chacun des troubles étudiés par rapport aux enfants non vaccinés dans la même période.

L'étude, co-écrite par le Dr Brian Hooker et M. Neil Miller, est unique en ce que tous les diagnostics ont été vérifiés à l'aide de dossiers médicaux abstraits de chacune des pratiques pédiatriques participantes. L'auteur principal de l'étude, le Dr Hooker, a déclaré: «Les résultats indiquent certainement de meilleurs résultats pour la santé des enfants qui n'ont pas reçu de vaccins au cours de leur première année de vie. Ces résultats sont cohérents avec des recherches supplémentaires qui ont identifié la vaccination comme un facteur de risque pour une variété d'effets indésirables sur la santé . Ces résultats méritent une étude supplémentaire à grande échelle des enfants vaccinés et non vaccinés afin de fournir une santé optimale ainsi qu'une protection contre les maladies infectieuses. "

La défense de la santé des enfants (CHD) a rassemblé près de 60 études qui constatent que les cohortes vaccinées sont beaucoup plus malades que leurs pairs non vaccinés. CHD est une organisation à but non lucratif dédiée à mettre fin à la récente épidémie de maladies chroniques affectant 54% des enfants . L'organisation reconnaît une variété d'expositions environnementales nocives contribuant à une dégradation globale de la santé des enfants.

 Du site Children's Health Defense.