Newsletter 141 du 12 janvier 2020

Téléchargez le document en format PDF

NEWSLETTER santeglobale.world

Nouvelles dates de stages et formation 2020

 

Stage du 21 au 23 Février 2020 « Techniques de guérison de la santé holistique »

 

Stage du 10 au 12 Avril 2020 « Initiation au chamanisme sauvage »

 

Stage du 17 au 19 Avril 2020 « Sortir des conflits grâce à la connaissance des SPPA (Sous-Personnalités Psycho-actives) »

 

Stage du 08 au 10 Mai 2020 « Conflits de couple : Prévention et Guérison »

 

 

Stage du 15 au 17 Mai 2020 « Ouvrir sa médiumnité et communiquer avec les êtres de lumière »

 

 

Stage du 23 au 25 Mai 2020 « Le Jeûne Holistique »

 

 

Stage 29 Juillet au 01 Août 2020 « Médecine Holistique, quantique et intégrative »

 

 

Stage du 13 au 16 Août 2020 « Initiation au Chamanisme Sauvage »

 

Stage 27 au 30 Août 2020 « Sortir des conflits grâce à la connaissance des SPPA »

 

 

Formation à 4 du 12 au 15 Mars 2020 « Les personnages intérieurs qui doivent réaliser nos missions de vie »

 

Formation du 24 au 27 Septembre 2020 « Déployer ses ailes de médiums »

 

Formation du 22 au 25 Octobre 2020 « Libérez Le Chamane Sauvage en vous »

 

CONFÉRENCE à Villaz-St-Pierre (Romont) : samedi 15 février 2020 site pour informations

recto-verseau.ch

 

CONFÉRENCE à Martigny de Tal et Johanne le 29 Février 2020 à 14h et 17h : renseignements sur

http://salonsantebienetre.ch

 

Du 29 Mars au 05 Avril 2020 - Retraite dans le désert tunisien :

une occasion exceptionnelle pour bénéficier de l'énergie puissante du désert afin d' ouvrir ses sens intérieur et de développer son côté chamane-guérisseur, capable de voyager dans les mondes subtils pour en capter la sagesse et la force créatrice !

 

Rencontres Régénère : du 25 au 28 Juin 2020 au saut du loup à Miramont la Guyenne

 

Algues, Powerstrips Forevergreen, vaccins et maladies mentales

Tal SCHALLER

 

            Depuis 1965, la NASA utilise des algues pour fabriquer du carburant. De plus, elle fait consommer aux astronautes des algues bleu vert pour maintenir leur immunité en forme. Ces algues ont la capacité de maintenir le pH du sang à 7.325 de sorte qu’aucun virus, ni bactérie pathogène ne puisse se développer dans l’organisme. Evidemment, Big Pharma ne veut pas que vous soyez tenu au courant de ces faits car vous pourriez cultiver des algues vous-mêmes dans un aquarium sur votre balcon (et n’auriez alors plus besoin de remèdes chimiques) ou encore en consommer sous diverses formes ! Grâce aux Powerstrips Forevergreen, vous pouvez bénéficier des fantastiques ressources du phytoplancton, cette microalgue qui est à l’origine de toute la chaîne alimentaire et vous assurer ainsi que votre organisme ne manquera d’aucune des substances naturelles fondamentales nécessaires au bon fonctionnement de tous les organes. Hippocrate disait il y a 2.500 ans « Que l’aliment soit ton médicament » et cette vérité est toujours d’actualité. La croyance que les remèdes chimiques sont la seule réponse valable aux symptômes et aux maladies correspond à un véritable génocide planétaire : des millions de gens meurent non de maladie mais des traitements toxiques qu’ils consomment par ignorance et par la manipulation mentale d’un corps médical qui a mis de côté le serment d’Hippocrate (dans lequel il était écrit « Je ne donnerai pas de poisons aux malades ! ») pour obéir aveuglément aux industriels de la chimie.

            Heureusement de plus en plus de thérapeutes, médecins ou naturopathes, s’ouvrent aux concepts de la médecine holistique et donnent à l’alimentation vivante et naturelle ainsi qu’aux compléments nutritionnels de qualité (comme les microalgues) une place capitale pour aider le corps à se guérir et avancer vers la santé globale. Partout dans le monde on assiste à cette prise de conscience que notre santé dépend de notre mode de vie et pas de mesures extérieures comme les médicaments et les vaccins. Sur Youtube talschaller vous pouvez aller voir : « L’empire vaccinal, un colosse aux pieds d’argile » qui montre comment cet hallucinant empire planétaire ne peut que s’effondrer puisqu’il ne repose sur aucune base scientifique solide. Né d’idées de savants, comme Louis Pasteur, qui n’avaient absolument pas compris comment fonctionne le système immunitaire et qui croyaient, avec naïveté presqu’incroyable, qu’une même substance injectée à tous allait pouvoir être efficace, les vaccins représentent une des plus grande folie de notre temps, la négation de ce fondement capital de la médecine depuis des millénaires, à savoir que le médecin doit tenir compte des particularités de chacun de ses patients et, par conséquent, ne pas donner le même traitement à tous.

            Vacciner tous les nourrissons avec un cocktail de substances chimiques et de métaux toxiques (235 produits divers dans un seul vaccin !), sans compter les cellules fœtales et les nanoparticules de toutes sortes, cela n’est pas de la médecine, c’est un acte de type religieux, une « marque au fer rouge », un moyen pernicieux de s’assurer que les enfants seront malades et consommeront force médicaments chimiques toute leur vie ! C’est sacrifier des générations entières sur l’autel d’un « science sans conscience », une pseudo-science qui a vendu son âme aux marchands.

            D’où ce réveil des êtres humains qui se lèvent pour dire « ma santé et celle de mes enfants, c’est mon affaire, pas celle des laboratoires, des vaccinalistes et des vendeurs de drogues légales appelées « médicaments ». Ceux qui prennent conscience de cela doivent trouver le chemin de la liberté sans s’opposer violemment aux forces des autorités car un refus massif peut entraîner des sanctions lourdes.

            Mais lorsqu’on ose sortir de la peur, des voies existent pour éviter les conflits inutiles… je décris cela dans mon ebook Vaccins, bienfaiteurs ou assassins ? La faillite de l’empire vaccinal (disponible sur santeglobale.world) et je reçois des mails très chaleureux de parents qui se sentent compris et aidés dans leur démarche pour mener leurs enfants vers une vie heureuse.

            Les livres, DVD, CD et documents de notre site santeglobale.world sont des outils précieux pour vous soutenir dans votre dynamique d’apprentissage de la santé ainsi que pour « faire passer le message » à ceux que vous rencontrez et qui cherchent à sortir des souffrances, des dépendances et des maladies. Il y a beaucoup de travail à faire pour venir en aide à tous ceux que la psychiatrie, après leur avoir collé une étiquette de « maladie mentale » sur le front (d’une manière totalement arbitraire !) oblige à consommer des médicaments chimiques très toxiques qui n’ont jamais montré la moindre efficacité thérapeutique. Mes deux livres Libérez votre folie douce et Comment un malade mental peut sortir des griffes de la psychiatrie chimique et devenir thérapeute montrent les voies de la libération, la clé fondamentale étant qu’en apprenant à libérer ses émotions à travers le corps, sans violences extérieures, le corps va pouvoir fabriquer lui-même toutes les substances que l’on achète chez le pharmacien ou sur le marché des drogues illégales ! C’est vraiment génial ! Dans le livre Le rire une formidable thérapie nous montrons aussi cette puissante prise de conscience qu’aucun médicament n’est nécessaire à celui qui sait rire, pleurer et danser ses émotions !

            Et j’aimerais terminer sur un « coup de cœur » : le livre de Johanne La chamane sauvage. Quel récit bouleversant, mieux que tous les romans qui inventent des histoires. Les aventures réelles d’une petite fille qui, dans les fins fonds de Madagascar, découvre les pratiques des chamanes de son village et apprend tous leurs secrets… Le surnaturel vécu dans toute sa force et la collaboration avec le monde des Esprits révélée dans toute sa splendeur. On y rencontre toutes sortes d’Esprits de la nature, d’ancêtres, de sages du passé mais aussi de sirènes et d’entités aussi étonnantes que merveilleuses. On suit pas à pas cette petite fille dans l’apprentissage de tous les outils des chamanes, c’est passionnant ! En même temps sa clairvoyance lui permet aussi de voir là ou les chamanes de son village ont des limitations mentales, des blocages et des tabous qui les freinent dans l’application de leurs arts de guérison. L’enseignement novateur des SPPA commence déjà à montrer la puissance de ses concepts. Par la suite, dans ses autres livres, Johanne aura l’occasion d’apporter sa remarquable contribution à l’éveil des conscience par ce jeu des SPPA qui, en nous, créent notre réalité et dont les missions respectives sont essentielles pour assurer la réussite de notre vie sur Terre.

 

VACCINS ET ALUMINIUM : L'HEURE EST GRAVE ! IL FAUT AGIR MAINTENANT !

 

Bonjour et bonne année 2020 à tous,

Comme vous le savez déjà je participe à un combat contre la maladie de parkinson avec le professeur Jean-Bernard Fourtillan.

Les patchs m'ont apporté un confort indéniable pendant un an jusqu'en Septembre 2019 et nous pensons qu'avec des quantités plus importantes les bénéfices seront encore plus flagrants.

            Pour nous aider à débloquer la situation je vous serais infiniment reconnaissante de lire et de faire suivre à tous vos contacts.

MERCI d'avance pour tous les malades.

Christine Jézéquel.

 

----- Message transmis -----

De : Jean-Bernard FOURTILLAN <[email protected]

 

Chers amis, participants de l’essai des patchs de VLT et 6-MH,

La plupart d’entre vous espèrent que le Directeur Général de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité des Médicaments), monsieur Dominique MARTIN, et la Ministre de la santé, madame Agnès BUZYN, son autorité de tutelle, vont être sensibles à vos appels de détresse, et autoriser la reprise de la fabrication des patchs.

Cette démarche n’a absolument aucune chance d’aboutir, pour les raisons suivantes.

Monsieur Dominique MARTIN et madame Agnès BUZYN viennent d’apprendre que les maladies telles que : les maladies de Parkinson et à Corps de Lewy, la Sclérose en plaques (SEP), la maladie de Charcot (SLA), et, dans une faible proportion, la maladie d’Alzheimer, ne sont pas des maladies physiologiques, mais sont dues à la neuro-toxicité de 3 métaux, normalement absents dans notre organisme, le mercure, le plomb et l’aluminium. Et, à l’heure actuelle, monsieur Dominique MARTIN et madame Agnès BUZYN, découvrent qu’ils sont seuls responsables, en France, de l’explosion spectaculaire de ces maladies neuro-dégénératives, due, pour l’essentiel, à l’aluminium présent dans les vaccins, car ils ont délivré les Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) de tous les vaccins contenant l’adjuvant aluminique. Alors que ces médicaments, toxiques chez l’animal, sont formellement interdits chez l’homme, en vertu de la promulgation, en 1996, par la FDA et l’OMS, d’une Dose minimale Toxique de l’aluminium, par voie orale, chez l’animal, fixée à 1 mg d’aluminium/kg de poids/jour. Lorsque l’on met l’aluminium dans un médicament, il devient un médicament, et la Dose minimale Toxique précitée devient le résultat d’une étude préclinique (étude effectuée chez l’animal), effectuée selon les règles de l’art, qui permet de conclure à la toxicité de ce médicament, et interdit définitivement ce médicament chez l’homme. C’est l’expert pharmacologue-toxicologue spécialisé en pharmacocinétique, que je suis, qui est en mesure de vous le certifier.

Un médicament toxique chez l’animal est formellement interdit chez l’homme, ceci quelle que soit la valeur de cette Dose minimale Toxique. Dès que le mot toxique est prononcé, lors d’un essai préclinique, chez l’animal, le médicament est interdit chez l’homme.

Remarque importante : La plupart des gens assimilent, à tort, la signification du mot toxique à celle de mots tels que tolérance, effets secondaires, effets indésirables, etc.

Un médicament toxique conduit à la mort,

à court terme, chez les jeunes enfants, et moyen terme, chez les adultes

Il n’y a jamais eu de médicament toxique sur le marché des médicaments à usage humain. A titre d’exemple, le Médiator®, qui provoque des effets secondaires, et indésirables, délétères, en particulier de l’hypertension artérielle pulmonaire, des valvulopathies cardiaques, etc., ne s’est pas révélé toxique au cours des essais précliniques règlementaires effectués chez l’animal. Sinon il n’aurait jamais eu d’AMM.

Vous l’aurez compris, ces 2 personnes (Dominique MARTIN et Agnès BUZYN) ont été placées à ces postes de responsabilités, par les Laboratoires pharmaceutiques, par ce qu’elles sont incompétentes, corruptibles, et par conséquent manipulables (obtentions faciles des AMM, entre autres).

La seule façon de débloquer les patchs, avec 100% de chances de réussir, passe par les 4 Laboratoires pharmaceutiques (Sanofi, Pfizer, GSK, MSD) qui vont être obligés d’arrêter la fabrication des vaccins contenant de l’aluminium. Je suis en pour parler avec eux depuis le 8 décembre, comme le savent certains d’entre vous, ainsi que madame Brigitte JOLIVET (la juge d’instruction qui a dirigé l’opération de police judiciaire lancée contre moi par l’ANSM et la ministre de la santé), que j’ai tenus informés.

Lorsqu’ils arrêteront, car ils seront obligés de le faire, la fabrication des vaccins contenant de l’aluminium, les 4 laboratoires diront qu’ils ne savaient pas que ces vaccins étaient dangereux et interdits, en disant que l’ANSM et la ministre de la santé avaient donné les autorisations de mise sur le marché de ces vaccins.

            Ce rappel a pour but de montrer que les documents ci-après, que nous allons, tous ensemble, diffuser le plus largement possible aux hommes du monde entier, vont leur permettre, désormais, de refuser, pour eux-mêmes ou leurs enfants, l’administration de tous les vaccins contenant de l’aluminium.

Je compte sur vous.

Il faut aller très vite pour arrêter les dégâts, en particulier le massacre des enfants nouveaux-nés.

La rapidité et le succès de cette démarche dépendent de vous : chacun doit diffuser les informations que nous apportons à des crèches, établissements scolaires, universités, médecins, pharmaciens, professionnels de santé, associations de malades, l’hommes politiques et tous les élus, les médias, etc., en France et dans le monde entier, et demander aux destinataires de propager, à leur tour, le message.

Avec toute mon amitié et mes encouragements

 

Jean-Bernard FOURTILLAN

documents à demander à [email protected]>

PS de Tal je me joins à cette démarche vertueuse : nous ne pouvons pas laisser des milliers d'enfants se faire empoisonner sans mot dire ! Je montre la folie vaccinale et les moyens de l'éviter dans Vaccins, bienfaiteurs ou assassins ? La faillite de l'empire vaccinal disponible sur santeglobale.world. Faisons circuler ces informations capitales pour notre avenir à tous.

 

DEMANDE DE SOUTIEN

 

 

       

Andrianina et Mirana vivent à Tuléar, dans le Sud de Madagascar. Ils ont 09 et 13 ans et travaillent bien à l’école où ils avancent avec succès. Hélas un problème de dentition leur gâche la joie de vivre. Il s’avère qu’un traitement d’orthodontie est indispensable chez eux pour les deux/trois années à venir. Leur famille n’ayant pas les moyens d’assumer les frais de ce traitement, nous nous permettons de lancer cette « opération de sauvetage » afin que leurs si beaux visages gardent leur beauté et qu’ils puissent manger correctement une fois ces mesures de ré-équilibration de la sphère dentaire réalisées. Nous lançons donc cet appel à l’aide financière ! Si vous vous sentez inspiré à participer, vous pouvez nous envoyer un chèque (en mettant au dos « pour Andrianina et Mirana ») au nom de Johanne ou de Tal SCHALLER, ou nous demander un Rib (Suisse ou France) pour faire un versement bancaire. Nous comptons sur vous ! Johanne et Tal SCHALLER-RAZANAMAHAY.

 

ZONES BLEUES OU VIVENT LES CENTENAIRES DE NOTRE PLANETE TERRE

 

Nous avons reçu ce mail de David TRAN :

            « Je suis David un ami de Thierry Casanovas. Je suis professionnel de santé avec plus de 25 ans d'expérience, j’ai voyagé dans 75 pays pour apprendre et enseigner les principes de vie en bonne santé et de la vitalité.

J’ai fondé LifeForce, une méthodologie intégrative qui permet de renforcer les 5 piliers fondamentaux de la vie pour vivre et vieillir en bonne santé.

            Avec ma compagne nous partons autour du monde nous immerger dans les « zones bleues » pour réaliser un reportage sur la longévité.

Nous allons médiatiser ce voyage avec les réseaux sociaux et avec nos partenaires pour en faire un support de divertissement et de développement personnel.

            Nous avons actuellement accès à plus d’1.000.000 d’abonnés et recherchons de nouveaux partenaires pour diffuser ce contenu : « C'est possible de vieillir en bonne santé ! » C’est d’ailleurs le titre de ma conférence sur TedX qui sera bientôt diffusée. »

            Après une longue conversation téléphonique avec David lors de laquelle nous avons pu apprécier son dynamisme et son enthousiasme pour diffuser les lois universelles de la santé, nous avons à cœur de faire connaître ce remarquable projet que nous vous invitons à découvrir sur son site : www.lifeforcewithyou.com

            Apportez votre soutien à cette aventure précieuse pour aider tous les habitants de la planète à comprendre comment vivre heureux et en bonne santé à tout âge !

            NB. : Nombre des grands principes de la « vie joyeuse » sont décrits dans le livre de Tal Secrets éternels de jeunesse et de vitalité disponible sur www.santeglobale.world

 

PROPOLIS : Cet incroyable remède fabriqué par les abeilles

Xavier BAZIN

 

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Je les entends déjà ricaner.

« Un remède fabriqué par les abeilles ? Pff… Sûrement de la médecine folklorique. Qui peut croire que le produit des abeilles peut guérir, à part quelques bobos ou hippies qui pensent que la Nature est forcément bonne et bienfaisante ? »

Ils sont nombreux à penser ça, notamment dans le corps médical.

Et je dois vous faire une confession : il y a une dizaine d’années, je n’étais pas loin de penser comme ça.

Avant d’être frappé moi-même par des problèmes de santé, je croyais que la médecine moderne était 100% scientifique et toute-puissante. Et qu’un médicament prescrit par un médecin valait forcément mieux qu’un remède naturel traditionnel.

Autant vous dire que je n’avais rien compris.

En réalité, la propolis des abeilles, a un nombre de bienfaits hallucinant pour votre santé.

Les abeilles l’utilisent pour boucher les trous de la ruche et la protéger contre les agressions extérieures. Grâce à la propolis, une ruche est plus stérile que le plus stérile des blocs opératoires !

Vous comprenez pourquoi la propolis est puissamment efficace contre les bactéries, les virus et les parasites.

Suite de l’article sur santeglobale.world

 

Hygiène émotionnelle

De la newsletter de JEREMIE MERCIER, holothérapeute (suite de l’article sur santeglobale.world)

 

Tout le monde connaît à peu près les règles basiques d’hygiène corporelle.

Prendre une douche au moins quelques fois dans la semaine.

Se laver de temps en temps les mains avec du savon.

Aller aux toilettes quand on en a besoin, etc.

La base est à peu près là pour l’hygiène physique.

Ce qui est plus surprenant par contre, c’est que...

 

Les bases de l’hygiène émotionnelle ne sont pas du tout connues !

 

Pour résumer de façon un peu caricaturale, mais avec une image facilement compréhensible, la plupart des gens sont soit dans la constipation émotionnelle (refoulement) soit dans la diarrhée émotionnelle (libération d’émotions de façon souvent incontrôlée, et en plus souvent sur les autres).

Pour beaucoup de personnes, il y a un monde inconnu : celui de la continence émotionnelle, c’est-à-dire savoir vivre ses émotions librement, sans être ni dans le refoulement ni dans l’extériorisation sur les autres.

 

Ma première fille m'a beaucoup appris

 

À la naissance de ma première fille en 2009, je me sentais plutôt prêt dans mon rôle de père (évidemment la réalité est toujours différente de la théorie). Je m’étais énormément documenté avant de devenir père et avec ma femme, nous pensions faire les choses plutôt bien (selon nos critères).

Mais quelques semaines après la naissance, malgré mon écoute que je pensais attentive des besoins de ma fille, il arrivait des fois où elle se mettait à pleurer et geindre sans raison apparente. Ses besoins de nourriture, de contact, de propreté, de chaleur, etc. semblaient tous comblés ! Et pourtant, elle semblait ne pas aller bien.

Désemparé, j’ai accepté l’idée qu’il me manquait un élément. Mais lequel ?

Cet élément, je l’ai découvert dans un livre de Aletha Solter : « Pleurs et colères des bébés, une approche révolutionnaire ».

Il me manquait en fait la compréhension des besoins d’extériorisation des émotions de ma fille.

Eh oui ! Quand on est bébé, même quand les parents s’occupent bien de nous, il y a plein de trucs super chiants.

Par exemple, on a du mal à se faire comprendre des autres, on n’arrive pas à attraper des objets qui nous attirent, on a peut-être une nostalgie de la période passée dans le ventre de sa mère, ou encore on a des sensations physiques bizarres qu’on n’a pas encore bien apprivoisées et qui génèrent des tensions nerveuses.

Bref, tout ce paquet de pensées, d’émotions et de sensations, quand on est bébé et qu’on est encore connecté à ses besoins, eh bien on veut que ça sorte ! Et la meilleure façon que semblent avoir trouvée les tout petits bébés, c’est de crier, pleurer, gesticuler, bref d’utiliser leur corps avec intensité pour sortir les émotions. Et ça marche admirablement bien !

 

Les très jeunes enfants sont d'excellents enseignants en extériorisation des émotions !

 

Cependant, les parents non conscients de ces besoins d’extériorisation peuvent avoir tendance à les nier chez leur enfant. Pour cela, les parents peuvent par exemple surnourrir leur enfant (lui donner à manger quand il n'a pas du tout envie de manger en fait), le bercer ou lui mettre une tétine dans la bouche pour le calmer et ainsi l'empêcher de lâcher ses émotions.

Comme tu le comprends maintenant, sans le savoir, la plupart des parents empêchent un besoin naturel et primordial de lâcher ses émotions chez l’enfant en lui apprenant très tôt à les refouler.

Cet apprentissage du refoulement émotionnel dès le plus jeune âge et ce manque d’éducation à l’hygiène émotionnelle sont des fléaux qui font de nous des handicapés émotionnels, qui souffrent inutilement.

Je parlerai prochainement des conséquences concrètes de cette absence d’hygiène émotionnelle dans notre vie d’adulte. Ces conséquences sont nombreuses, notamment au niveau de notre santé !

Et toi, avais-tu conscience qu'avec plein de bonnes intentions, la plupart des parents enseignent l'art du refoulement émotionnel dès la petite enfance ? Quelles conséquences penses-tu que cet apprentissage du refoulement des émotions a sur ta vie actuellement ?

Suite de l’article sur santeglobale.world

 

Cancer du sein : vraie prévention et exploitation abusive

Michel DOGNA

 

D’abord je voudrais faire tomber le mythe tenace comme quoi plus on détecte tôt un cancer, plus on a des chances d’en guérir. C’est ce que l’on a cru longtemps et que l’on colporte encore, mais plus aucun médecin sérieux et sincère ne soutient encore ce dogme.

Bien au contraire, le dépistage positif, non seulement crée un poison mental de peur (nocebo), mais il risque de déranger un petit nodule cancéreux tranquille que l’organisme a soigneusement emprisonné dans un kyste. Et à partir de là, si par peur et ignorance vous vous soumettez au « protocole », votre vie risque de basculer….

Je rappelle que nous fabriquons tous les jours des micro-cancers qui sont systématiquement détruits par les cellules NK (Killers) si nos défenses immunitaires fonctionnent correctement.

 

Une cible favorite chez les femmes

 

La plupart des femmes qui me contactent pour un cancer sont atteintes au niveau d’un sein. Bien que je ne me prenne pas pour un institut de statistiques, je me suis néanmoins demandé pourquoi les seins semblent-ils être la cible de prédilection féminine de cette calamité.

A noter que parallèlement les tumeurs cancéreuses de la mamelle chez les chiennes et les chattes sont en croissance continue depuis quelques décennies. Or le principal facteur commun entre les humains et les animaux de compagnie est un type d’alimentation commun (restes) de plus en plus industriel, donc chimique. En plus j’ai relevé pour les animaux un lien constant avec les croquettes dont on fait tant la publicité et qui aboutissent très souvent au bout de quelques années à la fatalité cancéreuse.

Mais pourquoi spécialement la mamelle des mammifères est-elle le site majeur des formations tumorales ? Parce que la mamelle est un lieu de transit d’une partie de ce qui est ingéré. En particulier, nous savons que chez une femme qui allaite, son bébé aura du lait aux épinards si elle a mangé des épinards, du lait au poulet si elle a mangé du poulet, etc., mais aussi du lait à la nicotine si elle fume, ou du lait aux médicaments si elle en prend, ou du lait aux traitements chimiques agro-alimentaires industriels (engrais, pesticides…) – une chance pour les seins de la mère allaitante qui vidange ainsi ses poisons, mais pas de chance pour le nourrisson qui se gave de lait empoisonné – (mauvais départ dans la vie qui s’ajoute au coup de grâce multi vaccinal).

Le problème est que la mode - du moins chez nous – n’est pas à l’allaitement prolongé, et cela fait des seins un lieu de macération toxinique quasi permanent. Il est curieux que personne ne soulève jamais ce problème en rapport direct avec la pollution. Par ailleurs il faut prendre en compte 6 risques majeurs qui sont :

  • Les hormones artificielles (pilules contraceptives et traitements de la ménopause).
  • Les produits laitiers omniprésents dans l’alimentation conventionnelle.
  • La conséquence de la gestion de drames de séparation.
  • Le rabattage médiatisé pour la mammographie régulière soi-disant préventive.
  • Les biopsies.
  • L’arnaque lobbyiste du surdiagnostic soi-disant de sécurité.

 

Danger des hormones artificielles

 

Elles sont reconnues officiellement comme cancérigènes bien que les laboratoires le nient et que les grands médias (aux ordres) affirment qu’elles sont sans danger – c’est un affreux mensonge qui passe même dans les livres scolaires. Le professeur Joyeux écrit : « Les associations de parents d’élèves sont aveuglées sur ces sujets. Elles savent surtout que leurs filles sont ainsi protégées des grossesses précoces et donc des IVG qui s’ensuivent. Là est l’essentiel, on ne veut pas voir plus loin. » et il ajoute : « Avez-vous remarqué que la pilule Diane 35 a été d’abord retirée en France, face au scandale de santé et, quelques mois plus tard, elle revient avec l’accord de l’Europe ?! »

 

Danger des produits laitiers directs et cachés

 

Moi qui suis d’origine paysanne, voici 30 ans que je dénonce les dangers multiples du lait actuel. Au risque de me répéter, un veau met 3 ans pour devenir adulte, alors qu’un bébé va mettre 20 ans.

Il est donc évident que le taux d’hormones de croissance du lait de vache doit être beaucoup plus conséquent que celui du lait de femme – déjà là il y a un problème – mais il s’y ajoute une chose plus grave encore qui échappe totalement au public :

Du temps de ma jeunesse, une très bonne vache laitière donnait au maximum 16 à 18 litres de lait par jour ; maintenant le crédit agricole n’accorde un prêt pour du matériel à un herbager que s’il prouve que ses vaches donnent 35 à 40 litres par jour !

Or pour y parvenir, il n’y a d’autre choix que de se procurer au vétérinaire du coin des hormones de croissance spéciales et de complémenter le broutage quotidien des vaches avec des granulés ou des farines. Alors qu’une vache vit normalement 25 à 30 ans, ces vaches à haut rendement sont usées en 6 à 7 ans.

Il est clair qu’il n’y a que du mal à prendre dans ce lait moderne bourré d’hormones de croissance, sans compter les antibiotiques et les pesticides – bref, un parfait élixir de cancer !

 

Risque des sorties de drames conjugaux

 

Je ne compte pas le nombre de femmes qui enfin libérées d’un enfer conjugal qui n’a que trop duré, enfin sorties d’un divorce compliqué, et enfin recasées dans une autonomie paisible, ont déclenché un cancer du sein. Il semble même que la phase du lâcher prise soit un passage dangereux de largage des énormes stress accumulés. Aussi, il paraît indispensable d’avoir la chance de pouvoir libérer la charge du plexus en ayant quelqu’un de bienveillant à qui se confier, parler et sortir de l’isolement propice à la rumination.

 

Risque génétique

 

Une fille dont la mère a contracté un cancer du sein doit être vigilante, surtout si elle n’est pas sortie des habitudes alimentaires familiales, sans pour autant faire de la parano (La peur attire le danger !).

A titre anecdotique, il m’est quelquefois arrivé de recevoir en consultation une mère et sa fille ; et j’ai eu presque à chaque fois la surprise de devoir donner la même prescription aux deux – ce qui prouve un lien génétique très fort entre elles : on pourrait dire un « copié-collé » !

 

Danger des mammographies (statistiquement inutiles)

 

Il faut dire d’entrée que toutes les femmes sont d’accord pour avouer que ce n’est pas une partie de plaisir de se faire écrabouiller douloureusement les seins (certaines en pleurent) - de plus cette pratique traumatisante n’est pas exempte de dégâts internes, surtout lorsqu’il y a une présence de mastose kystique, de ganglions enflammés ou de nodules fibreux

Le Dr Charles Simone, ancien associé à l'Institut National du Cancer, disait que « les mammographies augmentent le risque de développer un cancer du sein et augmentent le risque de disperser une tumeur existante ».

La nouvelle recommandation de faire une mammographie tous les 2 ans (même en 3 D) est considérée par les médecins non sous influence, inutile, inefficace, dangereuse, et infondée scientifiquement (c’est du business). Une étude suédoise publiée dans le British Medical Journal qui impliquait 60.000 femmes, a révélé que 7 tumeurs sur 10 signalées par les mammographies étaient en fait de « faux positifs ».

Déjà en juillet 2006, dans une étude sur 1.600 femmes européennes publiée sur le Journal d'Oncologie Clinique, des chercheurs ont montré que les femmes ayant subi des mammographies présentent un risque d'au moins 54% plus élevé de développer un cancer du sein par rapport à celles qui n'en ont jamais fait.

Une étude américaine publiée dans le New England Journal of Medicine a conclu que non seulement les mammographies n'ont pas permis de détecter efficacement certains cancers avancés, mais ont parallèlement conduit à des diagnostics erronés ayant conduit en 30 ans plus d'un million de femmes aux Etats-Unis à « bénéficier » des traitements traumatisants que l’on connait, pour un cancer du sein qui n’existe pas.

 

Danger des biopsies (à éviter absolument)

 

Alors que la mammographie présente déjà des risques traumatiques non négligeables, la biopsie consistant à pratiquer un carottage invasif du ou des kystes suspects relève d’une technologie violente, dangereuse et peu efficace, en outre contestée par de nombreuses sommités médicales.

Au cours des essais de médicaments anticancer, on admet que plus de 5% des biopsies réalisées sont susceptibles de provoquer des complications : douleurs, infections et dommages accidentels sur un organe voisin, saignements (qui peuvent être suffisamment graves pour nécessiter une transfusion sanguine ou une intervention chirurgicale pour les stopper).

Par ailleurs, des études américaines récentes ont mis en évidence et confirmé un risque certain de prolifération de cellules cancéreuses par les biopsies.

 

Quand on confond mastose kystique et cancer

 

Un jour, à la sortie d’un de mes stages de médecine holistique, une jeune femme de 28 ans apparemment originaire des Caraïbes est venue se confier à moi pour me demander mon avis car très inquiète. Des médecins lui avaient détecté un cancer d’un sein qu’ils projetaient d’enlever tout simplement (mastectomie).

C’était une fille svelte, magnifique et apparemment en excellente santé – de fait elle avait plusieurs boules indolores dans le sein, qui selon elles étaient très mobiles à la palpation. J’ai conclu à de simples formations kystiques bénignes probablement dues à une trop grande consommation de laitages. Le test kinésiologique confirma qu’il n’y avait pas de présence cancéreuse. Cette jeune femme a failli perdre bêtement un sein pour satisfaire un protocole stupide. Je l’ai revue plus tard, elle allait très bien.

Nota : lorsqu’une formation kystique commence à projeter des adhérences, il se produit des déformations disgracieuses du sein – et là seulement, il y a une forte probabilité de foyer cancéreux.

Les médecins, surtout oncologues, devraient recevoir une formation en sophrologie comme on le fait pour les sports de haut niveau, visant à rassurer et ménager des patients psychologiquement fragilisés – ce qui n’est parait-il guère le cas dans les usines à Cancer officielles en France.

 

Les cancers dormants

 

J’ai lu en provenance des annales des accidents mortels de la route, la révélation d’un fait étonnant résultant des autopsies obligatoires qui s’ensuivent : une personne sur cinq à partir de 50 ans est porteuse sans le savoir d’une petite formation tumorale cancéreuse. Peut-être ne l’aurait-elle jamais su de toute sa vie – peut-être aussi que 5 ou 10 ans après il n’y aurait plus eu aucune trace de la tumeur...

Alors chers amis, que penser des statistiques de guérisons que l’on nous donne à partir du mélange de véritables cancers actifs et de cancers imaginaires ou dormants liés au sur-diagnostic ?

 

VACCINS ET GUERRE DU GOLFE : Notre combat contre la criminelle et meurtrière obligation vaccinale vous concerne !

 

Les vaccins peuvent provoquer la mort subite du nourrisson (comme cela est d’ailleurs indiqué sur certaines notices des laboratoires pharmaceutique aux USA), auquel cas la mort est rapide.

            Ils peuvent également déclencher une encéphalite plus ou moins fulgurante (inflammation du tissu qui protège le cerveau, puis du cerveau lui-même) auquel cas le nourrisson meurt, généralement à l’hôpital après des jours et des jours de souffrance (sa mort n’est naturellement jamais associée aux vaccins qui lui ont été injectés de force).

Ils peuvent également déclencher la survenue de cancers, comme cela a été démontré par une commission parlementaire officielle italienne qui enquêtait sur l’explosion de cas de cancers survenus chez les militaires italiens ayant participé à la guerre du Golfe.

            Mais les vaccins peuvent également vous tuer à petit feu, en détruisant peu à peu certaines de vos fonctions physiologiques et neurologiques. C’est ce que l’on apprend en regardant l’excellent film de Scott Miller qui a enquêté sur ce qui est appelé aux USA le « vaccine syndrome ».

 

Aux cancers des militaires italiens s’ajoutent le « vaccine syndrome » des militaires US

 

Une interview de Scott Miller a été réalisée avant la sortie publique du film. Elle est disponible sur YouTube (elle est en anglais, mais il est possible de générer automatiquement des sous-titres en français avec la fonction « paramètres » qui correspond à la petite roue dentelée en bas à droit de la fenêtre YouTube).

            Dans cette interview, il raconte comment tout part d’un reportage qu’une chaîne de télé US lui demande de réaliser sur l’affaire Jared Schwartz, un caporal de l’United States Marine Corps (on peut lire un bref résumé de cette affaire sur le site de CNN en cliquant sur « CNN Jared Schwartz »).

            Nous sommes en juin 1999, et Jared Schwartz est le premier militaire à être jugé par un tribunal militaire US pour avoir refusé de se faire vacciner contre l’anthrax à cause des effets secondaires du vaccin (à l’époque, plus de 200 militaires avaient été exclus de l’armée pour ce motif). Après avoir été condamné à 45 jours de prison et à une amende de 16.000 dollars US, il fit appel de sa condamnation et le juge Carver confirma le jugement initial le 20 mai 2005.

            Ce qu’il y a d’intéressant dans la décision du juge, c’est qu’elle nous permet de comprendre à quel point tout est verrouillé, à quel point le système nous tient et à quel point la vérité sur ce que sont ces vaccins n’intéresse pas les autorités administratives, militaires et judiciaires.

Seules semblent compter aux yeux du juge, les décisions des responsables politiques, le reste n’a aucun intérêt, tout est balayé d’un revers de main. On comprend à lire les motivations de son jugement, qu’à ses yeux mieux vaut que nous tombions gravement malades ou que vous mourrions, plutôt que nous remettions en cause une décision politique, fut-elle guidée par la corruption.

 

Le « vaccine syndrome » de la guerre du Golfe

 

Le film Scott Miller, sorti aux USA en 2015, raconte l’histoire dramatique de nombreux militaires américains qui souffrent encore aujourd’hui, pour ceux qui ont survécu, des conséquences de la vaccination qui leur a été imposée contre la maladie du charbon (anthrax).

            Ce film est également une attaque contre la politique coupable qui a été menée par les démocrates et Obama aux US.

À cet égard, Scott Miller nous rappelle que l’industrie du vaccin a donné des centaines de millions de dollars en faveur des campagnes électorales de cinq présidents US, dont pour celles de Clinton et celle d’Obama.

            Comment expliquer cela ? Scott Miller cite des chiffres officiels : plus d’un million de militaires ou d’anciens militaires qui souffrent du syndrome de la guerre du Golfe, et au cours de son premier mandat, Obama n’a rien fait pour s’inquiéter de ce qui leur était arrivé, pire, il ne changea rien à la politique vaccinale de l’armée américaine. Si la guerre en Irak a tué plus de 6.000 soldats, le vaccin contre l’anthrax en a tué 35.000 !

Pour regarder le film sur YouTube (en anglais), cliquez sur « Vaccine Syndrome »

 

Vivre plus longtemps avec du bicarbonate de soude

DOCTEUR MARK SIRCUS (https://drsircus.com/)

 

En tant que spécialiste mondial du bicarbonate de sodium, je briserai la deuxième loi de la sémantique générale et hurlerai du haut de la montagne grâce à la plus puissante antenne radio que TOUS LES patients cancéreux, tous les diabétiques, malades du sida et des reins, souffrent de la maladie d’Alzheimer et de la maladie de Parkinson, les enfants autistes, les personnes sur le point de se faire vacciner et qui reçoivent une chimiothérapie et une radiothérapie, voire un scanner ou une tomodensitométrie doivent recevoir du bicarbonate de sodium, du potassium ou même du magnésium. Le bicarbonate de magnésium est parfait car nous apportons le magnésium en tant que partenaire égal dans la vie de chacun.

Étant donné que nous vivons sur une planète empoisonnée par des dizaines de milliers de produits chimiques, de plastique, de métaux lourds et de niveaux croissants de radiation et de pollution électromagnétique, nous devons sortir des vents violents de la toxicité et donner à notre corps une pause avec ces médicaments nécessaires universellement.

Tous les médecins, les associations de médecins, la FDA et les CDC, ainsi que les praticiens alternatifs et toutes les personnes impliquées dans la santé devraient en prendre note et faire sonner le glas de la chose en médecine avec laquelle tout le monde devrait pouvoir se mettre d'accord. Avec tant de désaccord sur tout ce qui se passe au 21e siècle, il est soulageant de pouvoir parvenir à un consensus sur quelque chose.

Mes recommandations ne s'arrêtent pas là et si cela dépendait de moi, j'élargirais le consensus pour inclure l'iode, le sélénium, le soufre, l'argile et une zéolite en tant qu'éléments d'un protocole universel. Cependant, cet essai est axé sur les bicarbonates.

            Une étude publiée récemment dans le Clinical Journal de l'American Society of Nephrology a révélé qu'avoir des niveaux équilibrés de bicarbonate dans votre corps réduit les risques de décès prématuré. L'étude a examiné les données compilées dans l'étude sur la santé, le vieillissement et la composition corporelle de 2.287 participants.

L'auteur de l'étude, le Dr Kalani Raphael, professeur agrégé et spécialiste en néphrologie et hypertension à l'Université de l'Utah, et ses collègues ont étudié le pH, le dioxyde de carbone et le bicarbonate en association avec la survie à long terme. Selon l'Université de l'Utah, « les patients gravement atteints présentant de graves anomalies acido-basiques ont très peu de chances de survivre ».

Le Dr Raphael a constaté que les faibles niveaux de bicarbonate étaient liés à un risque accru de décès prématuré de 24%. « Ce que nous avons découvert, c’est que les personnes âgées généralement en bonne santé et présentant de faibles concentrations de bicarbonate avaient un risque de décès plus élevé », a déclaré Raphael. Les résultats de l'étude aident les cliniciens à mieux évaluer le risque de décès prématuré des patients en analysant de plus près leurs concentrations de bicarbonate dans le sang, ce que les médecins ne font jamais. Ce qu'il dit, c'est que le secret de la santé réside dans des niveaux suffisants de bicarbonate. Les adultes plus âgés dont le sang contient peu de bicarbonate risquent de décéder prématurément.

« De manière uniforme, chez les patients malades, l'augmentation du tampon alcalin des tissus permet aux patients de se sentir mieux. Comme mentionné ci-dessus, cela est particulièrement vrai chez les patients chimiquement sensibles, et peut en fait être un « remède » dans le sens où nous augmentons la capacité du corps à réagir de manière saine aux stimuli nocifs. Si j'utilise le bicarbonate de sodium par voie intraveineuse chez de tels patients, il est généralement administré deux fois par semaine pendant une période de 4 à 5 semaines. Le bicarbonate de sodium est un moyen très efficace d’améliorer directement la santé cellulaire en rendant le tissu plus alcalin », conclut le Dr Eric Chan.

Le bicarbonate de sodium possède la propriété d’absorber les métaux lourds, les dioxines et les furannes. La comparaison des tissus cancéreux avec les tissus sains de la même personne montre que les tissus cancéreux ont une concentration beaucoup plus élevée de produits chimiques toxiques, de pesticides, etc. Lorsque le corps contient suffisamment de bicarbonate, il est plus capable de résister à la toxicité des agressions chimiques.

 

Traitement des conditions acides avec du bicarbonate

 

La suracidité, qui est très courante aujourd'hui, est une condition dangereuse qui contribue à une foule de problèmes de santé graves, mais les médecins refusent de tester les niveaux de pH (beaucoup mieux et moins coûteux à faire à la maison) et s'opposent à la prescription de bicarbonate de sodium, ce qui est simple, le bicarbonate de soude, pour remédier à cette condition commune. Un environnement interne acide est le lieu idéal pour le développement de maladies, notamment le cancer. Les environnements de pH normaux résistent aux maladies et à la formation de cancers. Le bicarbonate de sodium est la méthode éprouvée pour « accélérer » le retour à la normale des niveaux de bicarbonate dans le corps. Le bicarbonate de sodium est un médicament puissant, l'un des plus puissants, il fera monter le pH rapidement, ainsi que l'oxygène, dans la plupart des tissus, et c'est pourquoi il est si efficace.

L'acidose est extrêmement commune dans notre société, principalement en raison du régime alimentaire et du mode de vie américains. Bien que les œufs, les produits laitiers et les viandes soient acides, le principal problème concerne les aliments transformés. Ceux-ci incluent la farine blanche, le sucre, le café et la soude, qui créent un environnement acide. Une respiration trop rapide provoque également une acidité, tout comme les médicaments, les édulcorants artificiels, l'exposition aux radiations (tests médicaux) et l'exposition à tous les produits chimiques et pesticides et même à l'air pollué que nous respirons et à l'eau que nous buvons.

Lorsque nous devenons acides, le corps vole les os et les organes comme le sodium, le potassium, le magnésium et le calcium pour neutraliser l'acide. Cela met le corps à rude épreuve et, malheureusement, peut passer inaperçu pendant de nombreuses années, en particulier parce que les médecins prescrivent d’autres médicaments acidogènes pour masquer les symptômes de l’acidité.

Lorsque notre pH devient acide, nous sommes généralement confrontés à la fatigue, aux infections, à l'obésité, à la dépression, à la peau sèche, aux ulcères, au diabète, au déficit immunitaire, aux problèmes hormonaux, au vieillissement prématuré, à la faiblesse des os, à la levure, à la digestion lente, à la vessie, aux reins, douleurs articulaires dues à l'accumulation d'acide lactique. Des scientifiques britanniques du Royal London Hospital ont montré que le bicarbonate de sodium pouvait considérablement ralentir la progression de la maladie rénale chronique.

Le bicarbonate de sodium est le moyen le plus rapide, le plus sûr et le plus sûr d’aider votre corps à équilibrer le pH, prolongeant ainsi la durée de vie en réduisant la formation de maladies graves. C'est également l'un des meilleurs médicaments (aliments) pour traiter le cancer.

 

Bicarbonate et Cancer

 

Un certain nombre d'études ont montré que le pH extracellulaire dans les cancers est généralement inférieur à celui dans les tissus normaux et qu'un pH acide favorise la croissance tumorale invasive dans les cancers primitifs et métastatiques. Le pH externe des tumeurs solides est acide en raison de l’augmentation du métabolisme du glucose et de la mauvaise perfusion. Il a été démontré que le pH acide stimulait l’invasion des cellules tumorales et la métastase in vitro et dans les cellules avant l’injection de la veine de la queue in vivo.

Le Dr Robert J. Gillies de la faculté de médecine de la Wayne State University, « L’acidité générée par le microenvironnement de la tumeur est à la base de l’invasion locale. Le pH des tumeurs solides est acide en raison de l’augmentation du métabolisme par fermentation et de la faible perfusion. Dans tous les cas, le pH péritumoral était acide et hétérogène et les régions où l'invasion tumorale était la plus forte correspondaient aux régions où le pH était le plus bas. L'invasion tumorale ne s'est pas produite dans les régions à pH normal ou proche de la normale. À l'appui de l'importance fonctionnelle de nos résultats, l'administration orale de bicarbonate de sodium était suffisante pour augmenter le pH péritumoral et inhiber la croissance tumorale et l'invasion locale dans un modèle préclinique, étayant l'hypothèse d'une invasion à médiation acide.

 

Santé pancréatique

 

Le pancréas est touché, comme tous les organes, si le corps devient trop acide. Le pancréas est particulièrement sensible aux conditions acidesSans suffisamment de bicarbonates, le pancréas est lentement détruit. Lorsque le pancréas perd la capacité de produire suffisamment de bicarbonate essentiel au bon fonctionnement des enzymes pancréatiques, les protéines non digérées pénètrent dans le sang, induisant des réactions allergiques et une inflammation.

« La surveillance des taux de sucre dans le sang, de la production d'insuline, de l'équilibre acido-basique, de la production de bicarbonate de bicarbonate et de l'enzyme avant et après les essais permet de découvrir que le pancréas est le premier organe à développer une fonction inhibée due à divers stress », écrit le Dr William Philpott et le Dr Dwight K. Kalita dans leur livre Brain Allergies.

 

Bicarbonate de soude

 

Le bicarbonate de soude est composé à 100% de bicarbonate de sodium. Lorsqu'il est mélangé à un acide, le bicarbonate de soude réagit en faisant des bulles et en dégageant du dioxyde de carbone. Cela se produit lorsque l'acide gastrique entre en contact avec de l'acide gastrique, Le bicarbonate fonctionne si bien comme médicament, car il se transforme en dioxyde de carbone. J’ai toujours prétendu que l’association de traitements oraux et transdermiques était préférable à une administration par voie intraveineuse, sauf en cas d’urgence.

Le Journal of Nutrition a mené une étude sur l'eau minérale gazeuse et plate. Les participants à l'étude ont été invités à boire 1 litre de mousseux ou encore tous les jours pendant deux mois, suivis de deux mois dans l'autre eau. Il a été constaté que la consommation d’eau gazeuse entraînait une réduction significative du taux de cholestérol des lipoprotéines de basse densité (LDL) (généralement considéré comme un facteur de risque de maladie cardiaque), ainsi qu’une augmentation significative des taux de cholestérol des lipoprotéines de haute densité (HDL) (généralement pris pour réduire le risque de maladie cardiaque). Ces changements, ainsi que d’autres changements biochimiques induits par la consommation d’eau gazeuse, ont été estimés réduire d’un tiers environ le risque de développer une maladie cardiaque au cours de la prochaine décennie.

Vous pouvez acheter une boîte de bicarbonate de soude pour moins d’un dollar, ce qui en fait le remède à la maison le moins cher et le plus utilisé dans les salles de soins intensifs et les salles d’urgence lorsque le pH sanguin devient incontrôlable. Une eau gazeuse (remplie de bicarbonates / CO2) remplace facilement tous les médicaments à base de statine et de nombreux autres produits pharmaceutiques, mais votre médecin ne veut pas que vous sachiez cela.

Des bulles de gaz dans de l'eau gazéifiée sont créées en ajoutant du dioxyde de carbone à de l'eau ordinaire. L'eau gazéifiée ne contient pas d'acide phosphorique, ce qui élimine le calcium des os et provoque l'acidité du sang. L'eau gazeuse contient un ingrédient qui manque aux boissons gazeuses: le bicarbonate. Le bicarbonate minimise la perte de calcium des os. Étant donné que l’acidité du sang n’est pas excessive lors de la consommation d’eau gazeuse à cause du bicarbonate, une plus grande quantité de calcium reste dans les os.

Nous parlons de médicaments sérieux quand nous parlons de bicarbonate de sodium. L'utilisation précoce et plus fréquente de bicarbonate de sodium est associée à des taux de réanimation précoces plus élevés et à de meilleurs résultats neurologiques à long terme dans les unités d'urgence. Le bicarbonate de sodium est très bénéfique pendant la RCP.

 

Conclusion

 

             

 

Les oncologues sont des imbéciles quand ils se moquent du bicarbonate (CO2) parce qu’ils ne connaissaient d’abord pas la science médicale, l’importance de ce gaz sain et nécessaire, ne savaient pas que dans le sang les échanges de bicarbonate et de CO2, pratiquement à la vitesse de la lumière, merci à une enzyme anhydrase carboniques à côté de nous. Cela permet l'interconversion rapide du dioxyde de carbone et de l'eau en bicarbonate et en protons ou inversement.

Les oncologues ne savent pas en quoi tout cela est lié à un environnement cellulaire sain, car davantage d’oxygène parvient aux cellules lorsque le sang contient suffisamment de CO2 (bicarbonate). Ils ne savent pas pourquoi c'est important pour la prévention du cancer, le traitement du cancer et la guérison du cancerLe dioxyde de carbone (bicarbonate) est un nutriment ainsi qu'un produit de la respiration et de la production d'énergie dans les cellules. Son absence ou son déficit est par lui-même un point de départ pour des perturbations dans le corps.

Les docteurs Alina Vasiljeva et David Nias ont écrit : « À la fin du XIXe siècle, les scientifiques Bohr et Verigo ont découvert ce qui semblait une loi étrange ; une diminution du taux de dioxyde de carbone dans le sang entraîne une diminution de l'apport d'oxygène aux cellules du corps, notamment au cerveau, au cœur, aux reins, etc. Le dioxyde de carbone (CO2) est responsable du lien entre l'oxygène et l'hémoglobine. Si le niveau de dioxyde de carbone dans le sang est inférieur à la normale, il sera alors difficile de libérer l'oxygène de l'hémoglobine. D'où la loi Verigo-Bohr.

Dans les conditions cliniques, une faible teneur en oxygène et en dioxyde de carbone est généralement associée. L’augmentation thérapeutique du dioxyde de carbone, par inhalation de ce gaz dilué dans l’air, est souvent un moyen efficace d’améliorer l’oxygénation du sang et des tissus. La prise de bicarbonate par voie orale et dans les bains augmente les taux de CO2 (bicarbonate) dans le sang, tout comme la respiration lente.

 

POLLUTION ELECTROMAGNETIQUE

 

Chers amis,

Nous apprécions vivement les compétences de Philippe VILLOZ. C'est lui qui a recréé notre site internet ! Il se trouve qu'il a, en tant que géobiologue, testé des dizaines de produits existants pour tenter de neutraliser la toxicité des ondes nocives. Le fruit de ses recherches s’appelle TERVICA : ce sont des produits d'une efficacité prouvée scientifiquement et qui ont déjà changé la vie de milliers de personnes électrosensibles. C'est pourquoi nous tenons à vous les faire connaître, pour votre plus grand bien et celui de vos proches. Testez vous-même leur puissance pour ne plus subir ces agressions de la vie moderne que les pouvoirs publics, soumis aux industriels, continuent à minimiser.

Comment mieux vous protéger contre les nuisances électromagnétiques 5G?

L’électrosmog est aujourd’hui sur toutes les lèvres en raison de ses effets nocifs pour la santé. Rien d’étonnant à cela, puisqu’il augmente presque chaque jour. Les nouvelles fréquences de transfert de données, appelées LTE ou G4 ou G5, représentent une nouvelle étape dans cette direction qui nous conduit de plus en plus à la maladie.

L’électrosmog, comme on l’appelle, naît de l’accumulation de diverses influences électromagnétiques sur un lieu quelconque.

Une lampe de chevet crée un champ magnétique qui peut être nocif pour la santé, mais elle ne constitue pas encore un électrosmog.

L’électrosmog naît uniquement lorsqu’agissent simultanément dans la chambre un radioréveil, un téléviseur et un réseau wifi.

De plus, l’électrosmog peut être renforcé par un rayonnement extérieur haute fréquence, comme par exemple une antenne de télécommunication ou votre propre téléphone sans fil (rayonnement DECT) et celui de l’appartement voisin.

 

Comment pouvons-nous nous protéger efficacement contre ces effets électrosmog ?

 

Les dispositifs Tervica (compatible 5G) protègent contre les perturbations électromagnétiques.

Ils sont très efficaces, surtout pour les personnes électrosensibles.

Ils sont adaptés :

  • aux êtres humains
  • aux animaux
  • aux plantes

et peuvent être utilisés :

  • dans la maison
  • à l’extérieur
  • dans les véhicules
  • en entreprise
  • à la campagne

 

Pour découvrir et commander les dispositifs Tervica, cliquez sur ce lien:

https://www.best-harmony-life.tv/commandez-les-dispositifs-tervica/?aff=8ksb4f&cpg=m6iakgkw

 

Vidéos

 

Youtube : en anglais, excellent !!!

Un psychiatre crée une révolution en s’appuyant sur des scanners du cerveau pour voir les déséquilibres et corriger le mode de vie des malades mentaux. Enfin une psychiatrie sans drogues chimiques !

How Dr. Daniel Amen Repairs the Brain with Healthy Living

 

UN MESSAGE D’ESPOIR

 

L’année du « drame », Joe Dispenza avait 23 ans. Il venait tout juste d’ouvrir son cabinet de chiropracteur.

Mais ce jour-là, en 1986, sa vie prit un tournant radical :

« En Californie du Sud, par une journée ensoleillée d’avril, j’ai été renversé par un SUV lors du triathlon de Palm Springs auquel je participais. »

La violence du choc l’a placé dans un état critique.

Non seulement il avait 6 vertèbres brisées, mais les vertèbres de sa colonne vertébrale s’étaient comprimées, et des fragments osseux menaçaient sa moelle épinière.

Pour ses médecins, il fallait faire une lourde opération chirurgicale : c’était sa seule chance de pouvoir espérer remarcher un jour.

Dans tous les cas, il resterait handicapé à vie, avec des douleurs chroniques jusqu’à la fin de ses jours.

Joe Dispenza demanda alors d’autres avis médicaux. Tous lui dirent la même chose, et lui conseillèrent d’opérer.

Mais Joe prit une autre décision. Voici son explication :

« Je crois qu’il y a une intelligence, une conscience invisible, à l’intérieur de chacun de nous, qui est dispensatrice de vie. Elle nous soutient, nous maintient, nous protège et nous guérit à chaque instant. Elle crée presque 100 milliards de cellules spécialisées, elle veille à ce que nos cœurs battent des centaines de milliers de fois par jour, et elle peut produire chaque seconde des centaines de milliers de réactions chimiques dans une seule cellule.

Je me suis dit à l’époque que si cette intelligence était réelle et si elle possédait des capacités aussi étonnantes, je pourrais essayer de me connecter à elle ».

Il faisait confiance à son esprit pour l’aider à guérir son corps.

Alors il sortit de l’hôpital et décida de se concentrer sur sa guérison, en pensée.

Il passait ses journées à focaliser son cerveau sur le moment présent. Il s’efforçait de ne ressentir ni regret du passé, ni crainte pour l’avenir.

Et il travaillait mentalement à reconstruire sa colonne vertébrale, vertèbre par vertèbre.

Il visualisait une colonne entièrement restaurée. Il se projetait, étape par étape, en train de marcher à nouveau.

Ce n’était pas facile, car d’innombrables pensées négatives venaient perturber cette démarche (qu’allait-il faire de son cabinet, allait-il rester paralysé à vie, etc.).

Mais il les écartait consciencieusement, et reprenait au début la visualisation de sa guérison.

Au bout de quelques semaines, il eut un déclic :

« Je me suis senti complet, satisfait, entier. Pour la première fois depuis mon accident, j’étais vraiment détendu et présent à la fois dans mon corps et dans mon esprit. Il n’y avait aucune rumination mentale, aucune analyse, aucune pensée, aucune obsession, comme si quelque chose s’était débloqué et une sorte de paix et de silence prévalait ».

Il continua de plus belle sa visualisation.

Et deux mois après son accident, il put se lever et marcher. Sans la moindre chirurgie, il était totalement rétabli.

Deux mois plus tard, il reprenait ses consultations en tant que chiropracteur. Et aujourd’hui, plus de 30 ans après l’accident, il n’a quasiment jamais eu de douleur au dos.

Il est devenu un thérapeute mondialement connu pour ses travaux sur les capacités de guérison de l’esprit !

 

PROMOTION   pour la nouvelle année !!!

 

Pour vous encourager à lire et écouter « santeglobale » nous vous offrons, jusqu’au 15 février 2020 une réduction de 50% sur le troisième livre (ou CD et DVD acheté hors téléchargement). Profitez de l’aubaine, instruisez-vous à moindre coût et soyez aussi encouragés à faire cadeau à vos proches de ces documents qui ont le pouvoir de changer la vie de ceux qui les reçoivent !

Saisir le code de réduction MAREDUCTION2020 dans le panier lors de la validation de commande.

Lien vers la boutique.santeglobale.world

Dans tout processus de guérison, il y a d’abord une information qui dit « oui, tu peux aller mieux et apprendre à gérer ta santé sur tous les plans ! D’autres l’ont fait avant toi ! Imite-les plutôt que de te laisser convaincre que tu ne peux t’en sortir qu’avec des médicaments chimiques ou des opérations chirurgicales ! Oui tu as en toi des ressources puissantes et ton corps n’est pas ton ennemi mais ton allié… »

Ensemble, bâtissons un monde de paix, de santé, de partage et d’amitié dans lequel les informations positives circulent et apportent de l’espoir à tous.

 

 

ET BONNE ANNEE 2020 A TOUS !

 

 

Votre équipe santeglobale.world

  
 

Vous recevez cet e-mail car vous êtes référencé sur notre base de données.
Conformément à l'article 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978,
vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression
des données vous concernant.

Si vous souhaitez vous désinscrire, merci d'utiliser le lien suivant.