BLOG 37 de Tal SCHALLER

Chers amis

Nous vivons des heures graves car ce qui est injecté à des millions d’habitants de la Terre n’est pas un vaccin mais UNE ARME BIOLOGIQUE DE DESTRUCTION MASSIVE.

Pour ma part je dénonce depuis 50 ans l’inutilité et la toxicité des vaccins mais maintenant nous avons affaire à génocidaires bien décidés à tuer une grande partie de l’humanité et à traiter les survivants comme des êtres sans âme, ; des transhumains ayant perdu toute connexion spirituelle. Difficile à croire ? Les preuves s’accumulent chaque jour. Dans l’INFO EN QUESTION du jeudi 13 mai (que vous pouvez voir dans les vidéos qui ne seront jamais supprimées sur santeglobale.world) Jean Jacques Crévecoeur a montré, pays par pays, que plus on vaccine, plus les gens meurent. Ce n’est plus de covid19 qui tue mais les « vaccins » qui, avec une effroyable efficacité, détruisent des vies par milliers, et ce n’est que le début de cette PLANDEMIE organisée par cette petite équipe de ploutocrates-technocrates qui, avec BIG PHARMA, veulent dominer la planète entière. Sur www.formations-emergence.net vous trouverez cette vidéo bouleversante : Me 5 mai : cliquez sur Vidéo à partager en urgence - VERSION FRANÇAISE avec des photos de  ceux qui, après vaccination, sont morts dans les heures ou les jours suivants l’injection mortifère

Un document à partager au plus grand nombre pour éveiller les consciences !

 

Vous croyez que le transhumanisme est une utopie ? voyez donc cette vidéo Youtube : Travailleurs Chinois : Leurs Ondes Cérébrales Surveillées par des Capteurs Sans Fil

C’est hallucinant !

Et maintenant place à des informations capitales pour votre survie et celle de l’humanité toute entière !

Ne croyez rien sans aller vérifier vous-même les sources d’information… Puis partagez autour de vous, sans rien imposer mais en demandant à vos interlocuteurs ce qu’ils pensent de ce que vous leur avez transmis…C’est par la « pédagogie en douceur » que nous avancerons tous ensemble plutôt que par des « guerres idéologiques » où l’on dit « j’ai raison, tu as tort ».

Ainsi si certains de vos proches se sont fait vacciner, ne les condamnez pas ! Posez-leur des questions et donnez-leur ces informations qu’ils ignorent en les invitant à une réflexion personnelle sur ce qu’est vraiment l’immunité.

En fait la faillite de BIG PHARMA est inéluctable car cet empire repose sur la croyance que la santé de chacun découle de mesures extérieures : vaccins ou traitement chimiques. Or cette croyance est un dogme  aussi peu scientifique que de croire que la Terre est plate ou que le pape est ne peut jamais se tromper ( l’ « infaillibilité papale » au nom de laquelle on a tué un grand nombre d’hérétiques et de guérisseuses appelées « sorcières » !)

Il y a une vérité universelle fondamentale : notre santé dépend de nous, de notre mode de vie, et la guérison ne vient jamais de l’extérieur mais de la « vis medicatrix naturae » de notre propre corps. A nous d’agir AVEC notre corps plutôt que CONTRE lui en l’empoisonnant avec des substances chimiques qui ne font que gagner des fortunes à BIG PHARMA en détruisant notre santé.

 

Sur le site verite-covid19.fr  Perdition gouvernementale... l'avocate de Fourtillan s'exprime :

Frédéric CHAUMONT y fait d’abord l’apologie des BLOGS de TAL sur santeglobale.world et je l’en remercie chaleureusement

Puis, retour sur l'incarcération abusive du Professeur Jean-Bernard Fourtillan. Suite à la convocation du 10 Mai, la juge le reconvoque pour une autre convocation le 27 mai et le maintient en détention provisoire. Elle montre que les brevets de l’Institut Pasteur sont à l’origine du génocide des populations. Fourtillan a reçu plus de 1000 lettres de soutien qui l'aident à tenir le coup.
Les actualités de la semaine en France (le passe sanitaire est une terrible folie dictatoriale !) et aux Etats Unis.

Hana ARENDT : « Pour tenter d’instaurer son pouvoir absolu le régime en place inonde d’informations contradictoires la population. »

« Un temps vient où les hommes deviendront fous, et quand ils voient quelqu’un qui n’est pas fou, ils l’attaqueront en disant : Vous êtes fou, vous n’êtes pas comme nous. »  Saint Antoine le Grand

Vaccins/ Taux d'efficacité ? On sait pas ! Qui paye en cas d'effets secondaires ? On sait pas ! Qui fait 26 milliards de bénéfices cette année ? On sait, ça, c'est PFIZER :)

 

Après des compagnies d'assurances refusant d'assurer des personnes VACCINÉES, la Croix-Rouge japonaise interdit le don de sang des mêmes personnes vaccinées – logique non ? Mais chez nous tout va bien, elles peuvent disséminer leur sang infesté de protéine SPIKE

 

ARNAQUE DES TESTS

EXTRAIT lettre du libre consentement éclairé:/

Sous couvert d’anonymat (ils tiennent à pouvoir continuer à payer leurs factures), des biologistes travaillant pour différents laboratoires pharmaceutiques nous avaient signalé une double arnaque qui permet aux laboratoires pharmaceutiques et à la pourriture étatique française d’affirmer que les vaccins sont efficaces à plus de 90 - 95 %.

Une criminelle et assassine double arnaque

   En fait ces chiffres seraient obtenus grâce à une criminelle et assassine double arnaque qui consiste :

   - À ne pas utiliser de sérum physiologiste comme placébo, mais des vaccins (généralement contre l’hépatite B), ainsi beaucoup les effets indésirables sont communs aux deux groupes, en particulier pour les allergies, ce qui permet aux laboratoires de dire qu’il n’y en a pas de différence entre le groupe « placébo » et le groupe « vaccins ».

   - À ne pas utiliser le même nombre de cycles de réplications pour le groupe « placébo » et le groupe « vaccins », ainsi pour le groupe « placébo » ils utiliseraient jusqu’à 45 cycles, ce qui donne un résultat très important de « positif » au pseudo Covid-19, et pour le groupe « vaccins », ils utiliseraient moins de 25 cycles de réplications, ce qui donne un résultat très faible de « positif » au pseudo Covid-19.

 

   La deuxième arnaque au service des injections mortelles d’ARNm et de cellules de reins de singes chargées en adénovirus

   La deuxième arnaque serait maintenant utilisée pour les injectés à l’ARNm ou aux cellules de reins de singes chargées en adénovirus, c’est que nous informe une lectrice, Laurence W. : « On réduit maintenant le nombre de cycles sur les tests PCR réalisés sur les personnes vaccinées, afin de prouver l’efficacité de la vaccination. C’est pas beau ça ? Plus de faux positifs. La vaccination est miraculeuse. »

 

Incompétence et stupidité ou calcul machiavélique ?

https://www.jrc.or.jp/donation/about/refrain/detail_08/

 

 Décryptage de la fiche technique du vaccin COVID-19 de chez PFIZER

https://rumble.com/vgnyvn-2021050-laile-stick-vous-dcrypte-la-fiche-technique-du-vaccin-covid-19-de-c.html

 

Bonne nouvelle pour tous les « non vaccinés »  
…. non éligibles au  PASS SANITAIRE ! ANIMAP :

https://www.francesoir.fr/politique-france/animap-le-site-des-commercants-qui-ne-demandent-ni-test-ni-vaccin

 

LE SITE ANIMAP

Je vous propose de découvrir le site https://animap.fr/

 

Il s’agit d’un répertoire d’industries et de produits, pour les entreprises de tous les secteurs, n’excluant personne, vacciné ou non, testé ou non, et qui permettent à tous d’accéder librement à leurs produits et services.

1192 prestataires n’exigeant ni dépistage ni vaccination ! Des êtres humain quoi !

 

Un génocide est en cours, mais l’antidote contre la protéine spike des faux vaccins existe

https://odysee.com/@ArtemisiaCollege:7/genocide_en_cours_antidote_de_la-proteine_spike-:7 (1 h)

https://tvs24.ru/pub/watch/3171/un-g-nocide-est-en-cours-mais-l-antidote-contre-la-prot-ine-spike-des-faux-vaccins-existe/ (1 h)

 

Le Thé aux aiguilles de Pin (Suramine)

https://www.artemisia-college.info/_iserv/dlfiles/dl.php?ddl=antidote-proteine-spike.pdf

https://translate.google.com/translate?sl=en&tl=fr&u=https://www.naturalnews.com/2021-05-09-is-pine-needle-tea-the-answer-to-covid-vaccine-shedding-suramin-shikimic-acid.html%23

 

Youtube/ Traitements génétiques anti-Covid : ce que vous devez savoir

REINFO COVID 2021

Ce soir, pour la première émission "Science en Conscience" de ReinfoCovid et présentée par Jérémie Mercier, notre invité sera Vincent Reliquet, médecin généraliste et confondateur de l'AIMSIB (Association Internationale pour une Médecine Scientifique, Indépendante et Bienveillante) et rédacteur en chef du site : https://www.aimsib.org/

 

 MYSTERE DANS LES TOURS 5G

Pourquoi certains composants de la tour cellulaire 5g sont-ils etiquetes «cov-19»?

Depuis 5 jours

 

Les rapports sortent actuellement, pour montrer que certains des composants électriques utilisés dans les installations de la tour 5G portent l’indication « COV-19 » , qui se trouve être presque identique à Covid-19, le nom utilisé pour la infection prétendument causée par le coronavirus de Wuhan.

Le compte «Patriot Street Fighter» sur Telegram est l’un des derniers à partager des séquences vidéo  des composants, qui peuvent clairement être vu avec le marquage COV-19.

 

Les installateurs de composants 5G du monde entier ont signalé des marques similaires sur l’équipement entrant dans leurs tours, ce qui montre que le phénomène est étrangement répandu et n’est clairement pas une coïncidence.

 

Comme vous vous en souvenez peut-être dès le début de la plandémie , des rapports ont été publiés sur la façon dont Wuhan, en Chine, où tout est originaire, venait d’allumer ses tours 5G presque au même moment où les habitants de la région ont commencé à tomber malades. Certains d’entre eux sont tombés tellement malades qu’ils sont tombés morts dans les rues, c’est ce qu’on nous a dit.

Donald Trump a accéléré le déploiement de la 5G ici aux États-Unis peu de temps après, et nous voici un an plus tard avec de nombreux malades et mourants, prétendument du «virus»

Que se passe-t-il vraiment ici? Nous laisserons à nos lecteurs le soin de décider s’il existe un lien entre la 5G et les symptômes et la maladie associés au virus chinois.

Il semble bien que :

Les vaccins combinés à la 5G,
et non pas certains «virus» fantômes,
 propagent la maladie et la mort


APPLICATION DES EAUX USAGEES ET DE L’URINE EN CULTURE MARAÏCHERE

Rudi BOS

L'utilisation d'eaux usées en agriculture est une pratique de plus en plus répandue dans les zones arides en Afrique de l'Ouest, en particulier au Sahel, où la culture pluviale ne peut se faire sur une longue période. C’est parfois la seule source d’eau disponible pour l’agriculture. Lorsqu’elles sont bien gérées, les eaux usées peuvent aider au recyclage des nutriments et de l’eau et ainsi à réduire les dépenses en engrais ou simplement à rendre l’amendement des terres accessible aux agriculteurs.

Les plantes ont besoin de trois nutriments principaux : l’azote, le phosphore et le potassium. L’azote est nécessaire pour la croissance des feuilles ; le phosphore pour les racines, les fleurs et les fruits ; le potassium se charge de la santé des plantes. Un litre d’urine contient environ 6g d’azote, 1g de phosphore et 2g de potassium. L’urine humaine agit rapidement et est considéré comme un engrais équilibré pour le jardin. Un engrais naturel et gratuit donc, qui s’inscrit aussi dans une action écologique.

Suite l’article :

 à demander par mail à [email protected].com

    

Ceci est un événement de l'ampleur d'une extinction à l'échelle planétaire 

C'est probablement le message le plus important que vous ayez jamais écouté.
 
Ce qui suit est republié de naturalnews.com, écrit par Mike Adams.

 

Le vaccin est l'arme biologique. Plus précisément, la protéine de pointe est l'arme bioactive, et elle est conçue pour se propager d'une personne à l'autre, étant transmissible à partir des vaccinés afin d'infecter les non vaccinés.

N'oubliez jamais que Bill Gates a longtemps voulu utiliser les moustiques pour transporter les vaccins afin que les gens puissent être vaccinés contre leur propre gré (et complètement sans consentement éclairé). Maintenant, il s'avère qu'ils n'ont pas besoin de moustiques. Ils ont des humains hautement obéissants prêts à jouer le même rôle.

Les personnes à qui on injecte le vaccin à l'ARNm voient leur corps transformé en usines d'armes biologiques, produisant des particules de protéines de pointe qu'elles répandent par la bouche et la peau (et le sperme, d'ailleurs - NDT : voir aussi ceci), infectant tout le monde autour d'eux. La protéine de pointe est biologiquement active et provoque des caillots sanguins, entraînant des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques, une embolie pulmonaire et des effets d'infertilité. Les propres documents de Pfizer révèlent que ce phénomène est bien connu des développeurs de vaccins.

Ce qui devient maintenant évident, c'est que les vaccins d'aujourd'hui ont été délibérément conçus pour fonctionner comme des vaccins auto-réplicatifs, pour propager les armes biologiques à protéines de pointe à ceux qui refusent d'être vaccinés. Comme l'écrivait le Bulletin of the Atomic Scientists l'année dernière, "les scientifiques travaillent sur des vaccins qui se propagent comme une maladie. Qu'est ce qui pourrait mal tourner ?"

Cela explique tous les effets bizarres de la coagulation sanguine actuellement ressentis chez les personnes non vaccinées qui se trouvent à proximité de personnes vaccinées. Nous rapporterons beaucoup plus à ce sujet dans les jours à venir.

 

Les mondialistes ont lancé le vaccin auto-réplicatif de la "solution finale"

et ont l'intention de mettre fin à l'humanité une fois pour toutes

Dans la mise à jour de la situation d'aujourd'hui, je révèle comment les mondialistes se sont lancés dans un effort d'extermination génocidaire à l'échelle de la planète pour anéantir la race humaine, mettre fin à toutes les nations et tuer littéralement des milliards de personnes. Le vaccin anti-covid est l'élément clé de ce plan génocidaire contre l'humanité, et cela explique pourquoi ils déploient des efforts si désespérés pour faire taire les sceptiques du vaccin, censurer les médecins et les scientifiques, et contraindre autant de personnes que possible à se faire injecter le vaccin.

En raison de la nature transmissible de la protéine de pointe et du détournement de la synthèse des protéines du corps avec des vaccins à ARNm, les mondialistes n'ont probablement besoin que ne soit vaccinée qu'environ 50% de toute population donnée, et ils ont déjà atteint cet objectif dans la plupart des pays.

Ils n'ont même pas besoin que l'autre moitié de la population donne son consentement, car ces personnes seront "vaccinées" avec la transmission de la protéine de pointe elle-même. Cela signifie que presque tout le monde sera infecté par la protéine de pointe, ce qui rend presque tout le monde vulnérable à la possibilité d'une réaction hyperinflammatoire lorsqu'il est exposé à des souches de coronavirus de type sauvage qui seront libérées plus tard cette année. (C'est un système d'arme binaire, vous comprenez ?)

D'où l'extrême importance de la modulation immunitaire, de suivre un régime anti-inflammatoire, et d'éviter les substances allergènes dans l'alimentation et la médicaments, etc.

La vidéo du Dr Sherri Tenpenny avec 4 autres médecins explique des concepts très importants sur la façon dont cette protéine de pointe est transmise par les vaccinés. Le Dr Tenpenny prend soin de noter qu'il ne s'agit pas de "l'excrétion" de particules virales, mais plutôt de la "transmission" de particules de protéines de pointe basées sur l'adénovirus utilisé pour fabriquer le vaccin .

 

Le vaccin est la pandémie………..C’est une pandémie vaccinale !

 La protéine de pointe est l'arme biologique. Et toute personne recevant l'injection d'ARNm voit son propre corps transformé en une usine d'armes biologiques qui est exploitée pour infecter d'autres personnes.

Si quelqu'un doit être masqué en ce moment, ce sont les gens qui ont été vaccinés. Ce sont les super épandeurs. Ce sont les bio-bombes ambulantes.

Écoutez, apprenez et partagez partout où vous le pouvez :

 

COLLABOS (co-labos ?) DU PASS SANITAIRE SE DÉMASQUENT

https://nouveau-monde.ca/les-collabos-co-labos-du-pass-sanitaire-se-demasquent/

Par le docteur Gérard Delépine

Le chantage « vacciné ou discriminé » de nos gouvernants suscite la collaboration active de certains soumis, politiques, artistes, professions en péril, médecins, pharmaciens, biologistes, etc. et des médias aux ordres des milliardaires.

Au lieu de réclamer avec l’ensemble de la population le retour de nos libertés fondamentales bafouées inutilement, et l’autorisation des traitements précoces efficaces, ils préfèrent cautionner des mesures antidémocratiques d’apartheid et jouer les capos.

Ainsi certains prestataires de services du secteur des mariages auraient proposé au ministère la mise en place d’un pass sanitaire[1] pour pouvoir se marier, comme le directeur du festival d’Avignon[2] pour pouvoir assister au festival. Jean Vilar doit se retourner dans sa tombe ! le maire de la Baule aurait aussi vendu son âme du diable pour des broutilles.

Certains politiques se démasquent, rendant très inquiets pour les prochaines élections.

De Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon en passant par Jean-Christophe Lagarde et François Bayrou, nous avons entendu des appels à l’élargissement de la vaccination voire à son obligation, sans cri d’orfraie contre cette étoile jaune-verte du Covid qui viendrait discriminer honteusement des catégories de population : les vaccinés, les non-vaccinés, les allergiques, les anciens malades covid chroniques, etc. et tous ceux dont les statuts particuliers ne leur permettraient pas d’entrer dans les cases prévues par nos administratifs.



70 ans après la Seconde Guerre mondiale et les horreurs de la Shoah, et des juifs discriminés par le port de l’épouvantable étoile jaune, comment la mémoire collective peut-elle manquer à ce point ?

Cette discrimination envisagée ne choque pas la plupart des journalistes, y compris les femmes, les gens de couleur, etc. qui passent leurs vies à trouver des anomalies racialistes dans l’Histoire et dans notre culture.

Un exemple grotesque du jour : le baiser du Prince à la Belle au Bois dormant est-il raciste ?

Nous en sommes à ce degré de folie, mais séparer les gens sur la foi d’un vaccin qui ne protège pas, d’un test PCR qui est un vaste enfumage, d’un statut sanguin d’anticorps sans valeur médicale ne les gênerait pas ! Comme d’ailleurs les végans ou autres écologistes militants contre les OGM dans l’alimentation, qui ne sont pas pour autant conduits à refuser une drogue injectable dans son propre organisme de type OGM.

Et pourtant, rappelons-le une nouvelle fois, il n’y a pas de Pandémie comme l’affirme le rédacteur en chef du Lancet : « covid-19 » is not a pandemic »[3]. La mortalité directe du Covid a touché essentiellement les plus de 80 ans et les conséquences se verront surtout sur tous les drames, non du virus, mais des mesures liberticides majeures prises par les pays soumis à l’ordre mondial dirigé au moins apparemment par l’OMS.

L’effet premier de la pseudo « pandémie » Covid est-il la perte de tout bon sens ?

QUELS SONT LES VRAIS MOTIFS D’UN PASSEPORT SANITAIRE ?

Notons qu’en ce début mai 2021, il est déjà refusé par les USA, la Russie, et l’Inde et singulièrement l’OMS. Mais l’UE, et la France à ses pieds sont plus extrémistes que tous les autres. Pourtant imagine-t-on la France se couper de sa riche clientèle américaine libre de circuler chez elle, ou bien imposer son passeport sanitaire aux Européens et pas à tous les autres voyageurs? On voit bien que tout cela est grotesque et a surtout dans l’immédiat le but de convaincre à la vaccination un maximum de Français et d’éviter d’avoir trop de doses inutilisées comme pour le vaccin H1N1.

NÉANMOINS LA TENTATION TOTALITAIRE EST PRÉSENTE

C’est la démocratie qu’ils veulent assassiner

Rappelons ici que le droit au mariage constitue l’un des droits humains fondamentaux, et que toutes les restrictions de liberté qu’on nous impose n’ont aucune utilité sanitaire démontrée. Elles ont totalement échoué et nous ont placés, en un an, parmi les six grands pays européens à la mortalité Covid19 la plus forte.

De même, la liberté de se réunir et de disposer de son corps représente un des droits humains essentiels.

Comme celui de refuser de prétendus vaccins (de fait produits de thérapie génique différents des vaccins classiques) totalement expérimentaux. Leurs résultats actuels en populations sont très inquiétants, car suivis de très fortes hausses post vaccinales des contaminations et des morts attribués au Covid19, pendant 4 à 6 semaines ainsi que l’illustre la comparaison des courbes OMS des épidémies en Grande-Bretagne que les médias érigent en succès.

Les Pays-Bas sont discrets, mais tellement plus efficaces, en ne vaccinant qu’avec discernement

On peut comprendre les difficultés extrêmes de nombreuses professions menacées de mort par les médias qui taisent les traitements précoces efficaces qui ont démontré tout leur intérêt dans les pays qui les ont utilisés.

Mais cela devrait les inciter à devenir des résistants, à combattre fermement la tyrannie au lieu de tenter des petits arrangements avec les tyrans. Les libertés ne se négocient pas, elles s’obtiennent et se défendent par la lutte ! La collaboration avec l’oppresseur affaiblit la résistance et doit être sanctionnée. Boycottons tous ceux qui prônent de pareilles mesures !

Se marier est un droit reconnu et protégé par des textes fondamentaux

Que ce soit l’article 16 de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1948, l’article 23 du Pacte International des droits Civils et Politique, l’article 8 et 12 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme.

La décision n° 2003-484 du 20 novembre 2003 du Conseil Constitutionnel a rappelé que la liberté matrimoniale est un principe à valeur constitutionnelle protégé par les articles 2 et 4 de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789.

Le mariage comme les festivals doivent rester des fêtes. Limiter le nombre de personnes, leur faculté de choisir leurs tenues (en fermant des magasins jugés non essentiels), leurs modalités festives constitue des atteintes disproportionnées à ce droit.

Ces fêtes ne sont pas dangereuses

Après la fête de la musique, les fêtes sauvages techno ou pas, le carnaval de Marseille ou la réunion récente des Buttes Chaumont, les covidterroristes ont prétendu que leurs participants mettaient en danger autrui, les policiers ont parfois dérapé[4], et les procureurs ont poursuivi en justice leurs organisateurs.

Pourtant aucun de ces rassemblements n’a été suivi par le moindre cluster. Dans un monde où la raison dominerait, la charge de la preuve devrait incomber aux avocats du confinement et des mesures sanitaires, car ce sont eux qui ont abandonné 100 ans de sagesse médicale en santé publique et l’ont remplacé par des obligations jupitériennes non testées piétinant la liberté, le libre choix du médecin pour le traitement de son patient, et des droits de l’homme.

Des mesures sanitaires liberticides aux résultats catastrophiques

La chloroquine a été interdite de prescription au prétexte qu’il n’existait pas de preuve scientifique de son efficacité. Mais les mesures de restrictions de libertés ont été imposées alors qu’aucune preuve n’existe qu’elles puissent être utiles.

Et depuis un an, la totalité des études analysant les faits avérés montrent qu’elles ne modifient guère l’évolution de l’épidémie et qu’elles infligent des dommages considérables[5] non seulement sanitaires (victimes collatérales par défaut de soins, troubles psychiques, suicides), mais aussi crise économique, explosion de la dette, massacre de l’enseignement, et de l’avenir des jeunes, chômage.

Les avocats français de ces mesures (J. P. Delfraissy et le conseil scientifique) se sont basés sur leur foi dans la prophétie de Ferguson (simple simulation mathématique totalement erronée).

Analysant les faits avérés, ils ont récemment reconnu la nocivité du confinement : « l’impact de l’enfermement général sur des économies entières a été dévastateur, le pire à venir étant le taux de chômage et la dette nationale. Les conséquences sociales et sanitaires (y compris la santé mentale) sont également colossales, en particulier pour les jeunes générations, bien qu’elles soient à faible risque en termes de morbidité et de mortalité par infection par le SRAS-CoV-2 ».et la nécessité d’un changement de stratégie sanitaire[6] : « il est temps d’abandonner les approches fondées sur la peur et fondées sur un confinement généralisé apparemment aléatoire et stop-start comme principale réponse à la pandémie »

Les pays européens tels que la Biélorussie, les Pays-Bas, la Finlande et la Suède qui n’ont pas imposé ces mesures liberticides ont une mortalité Covid bien plus faible que la nôtre.

Les états américains qui ont supprimé la totalité de ces mesures abracadabrantesques, comme le Texas et le Mississippi, bénéficient de la poursuite de la décrue majeure de l’épidémie avant même que la vaccination ait pu agir, puisqu’au 23 avril 2021 moins d’un tiers de la population était vaccinée alors que ses promoteurs estiment que la couverture vaccinale doit atteindre 70-80% pour qu’elle soit efficace.

Le pass vaccinal témoigne d’une angoisse qui ignore la logique. Si l’on croit à l’efficacité et à l’innocuité du vaccin et si on a peur de la maladie, il est normal de se faire vacciner; mais si on croit que le vaccin protège le vacciné, il est totalement illogique de craindre le contact des non-vaccinés et incompréhensible de vouloir leur imposer un médicament expérimental, d’autant que le ministre lui-même reconnaît que la vaccination n’empêche pas les transmissions virales et que le Conseil d’État s’est rangé à son avis «les personnes vaccinées peuvent être porteuses du virus et contribuer à sa diffusion dans des proportions qui ne sont aujourd’hui pas connues. » [7] [8]

 

Conséquences du pass vaccinal en France

Le pass vaccinal n’est pas recommandé par l’OMS ni par la Maison-Blanche, et interdit dans de nombreux États américains, car jugé contraire à la constitution. Ni la Chine, ni l’Inde, ni la Russie ne le prônent.

Imposer dans les restaurants, les hôtels, les festivals et autres lieux de culture et de spectacles français un tel pass vaccinal aboutirait à dissuader les clientèles étrangères de venir visiter la France, de fréquenter nos établissements et les inciteraient à se diriger vers des pays plus libres.

Ce n’est pas d’un pass repoussoir de clientèle que ces professionnels ont besoin.

Ce dont la France a besoin ce n’est pas d’un pass inapplicable que seuls quelques pays européens veulent imposer, mais du retour aux libertés de se déplacer et de travailler pour tous et de la liberté de prescrire pour les médecins.

L’exemple de tous les pays qui ont récemment tenté la suppression des mesures prétendument sanitaires montre que ce n’est pas dangereux.

Comme le disait Victor Hugo « la seule chose dont j’ai peur, ce sont des gens qui ont peur »

Boycottons les collabos
Privilégions les commerçants résistants que vous trouverez en consultant ANIMAP, le site des commerçants qui ne demandent aucune preuve de test ou de vaccin sur les sites

Et des appels à se liguer pour refuser le passeport sanitaire émanent de partout. Citons l’appel de Mike Yeadon relayé par le blog de jeannesmits (réf 8)

Le passeport vaccinal, un instrument de tyrannie durable, inédit, et absolu, selon Mike Yeadon, ancien vice-président de Pfizer[9] 30 avril 21

Le Dr Mike Yeadon, ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer, a évoqué il y a quelques jours les plans visant à étendre la mise en œuvre du passeport vert dans un appel public à la vigilance adressé à America ’s Front line Doctors, association de médecins qui soutient les traitements efficaces contre le COVID-19 et s’oppose à la vaccination au moyen d’un agent biologique expérimental :

« Nous y sommes en Israël maintenant, et le Royaume-Uni sera pareil dans quelques semaines. »

Emmanuel Macron a annoncé que le passeport sanitaire devrait être mis en place début juin en France pour autoriser l’accès aux grandes manifestations publiques. Ce ne serait pas un passeport vaccinal, mais de « statut COVID », puisqu’il faudrait apporter la preuve soit de la vaccination, soit d’un test covid négatif de moins de 48 heures, soit d’une infection ayant muni le porteur d’anticorps.

Ce que dit Mike Yeadon, les outils sont là : ce sont eux qui sont mis en place.

« Certains diront que cela relève du fantasme. Je les aide à l’espérer, comme le disait ma chère Maman. Mais sachez que d’ores et déjà en Alaska, un village interdit à ses habitants de faire leurs courses en personne si elles n’ont pas été vaccinées. Et là, pour le coup, il ne s’agit pas d’une mesure ponctuelle pour « stopper la pandémie » : il n’y a aucune raison de revenir en arrière. »

MESSAGE DE Mike Yeadon aux médecins américains de Front Line Doctors

  • « À vous qui pensez que les passeports vaccinaux sont bons, ou du moins corrects, je m’adresse à vous.
  • Si vous êtes une personne vulnérable et que vous avez été vacciné, vous êtes protégé. Vous n’avez pas besoin de connaître le statut immunitaire d’autrui. Remarquez que même s’ils ont été vaccinés, cela ne garantit pas qu’ils ne puissent pas être porteurs d’une seule particule virale et vous la transmettre. Il n’est donc pas utile pour vous ou pour votre sécurité de savoir que tout le monde a été vacciné.
  • Si vous avez refusé de vous faire vacciner, par exemple, parce que vous n’êtes pas exposé à ce virus, sachant que les jeunes sont PLUS exposés à la grippe qu’au COVID-19, vous n’avez pas non plus besoin de connaître le statut immunitaire des autres.
  • La vaccination protège ceux qui en ont besoin. Les passeports vaccinaux ne protègent personne.
  • Mais le passeport vaccinal est utile à nos maîtres. Il s’agira de la première base de données au format commun, utilisable de Boston à Bogota, contenant votre identifiant numérique unique et un indicateur d’état de santé modifiable (initialement relatif au statut vaccinal).
  • Celui qui contrôle cette base de données et tout algorithme régissant ce qu’elle autorise ou refuse, possède un contrôle absolument totalitaire sur tous les aspects de votre vie.
  • Imaginez un avenir dans lequel un passeport vaccinal valide serait nécessaire pour entrer dans un terrain de sport ou un musée. Passeport vaccinal invalide : pas d’entrée.
  • Imaginez maintenant que les règles soient durcies (et elles le seront). Désormais, vous ne pourrez plus entrer dans les grands centres commerciaux ou dans des hôtels sans un passe valide.
  • Ira-t-on plus loin ? Bien sûr, pourquoi pas. L’algorithme sera modifié et vous ne pourrez plus entrer dans les grands supermarchés ou prendre les transports publics.
  • Une étape tyrannique pourrait consister en une modification de Visa/MasterCard qui exigerait un passeport vaccinal valide AVANT qu’un terminal ne s’ouvre pour une transaction d’achat.
  • Dès lors, vous ne pourriez même pas acheter une bouteille d’eau. Ou du carburant. Ou quoi que ce soit d’autre.
  • Ping ! Votre passeport vaccinal vous ordonne de vous présenter pour votre rappel de vaccin. Si vous ne le faites pas, votre passe expire. Pensez-vous avoir le choix ?
  • Ping ! On vous rappelle que vous devez aussi amener votre petit-fils, car sa mère ne l’a pas fait. Si vous ne le faites pas, votre passe devient invalide, tout comme celui de la mère du bébé. Pensez-vous toujours que vous aurez le choix ?
  • Le fait que je puisse facilement trouver des exemples doit au moins vous indiquer que le potentiel de contrôle totalitaire de toute la population se trouve tapi comme un ver au centre de cet avenir orwellien.
  • Ce n’est pas de la spéculation. On nous dit que ce système est sur le point d’arriver. Vous serez contraint de vous faire vacciner ou vous serez rapidement marginalisé.
  • Une fois que vous serez vaccinés, les libertés limitées qu’ils vous accordent peuvent être retirées à tout moment.
  • Ne vous faites pas d’illusions en imaginant que « personne ne pourrait être aussi méchant ». Je vous renvoie à de nombreux exemples au cours du siècle dernier. Il y a beaucoup de gens mauvais et la seule différence ici est l’ÉCHELLE et la nature irréversible du mal.
  • Maintenant que vous avez vu ce qu’il est si facile de faire pour prendre le contrôle total d’une société entière, vous DEVEZ vous opposer et trouver des moyens d’empêcher un système de passeport vaccinal de voir le jour. Par tous les us et moyens nécessaires. Enfin, à ceux qui disent que tout cela relève seulement d’une série d’erreurs malencontreuses et de l’incompétence, je vous invite à regarder ce documentaire. Bien avant d’arriver à la fin, vous réaliserez, comme je l’ai fait avec une horreur croissante, qu’il ne s’agit absolument pas d’incompétence. C’est un exercice répété et des exercices de ce type sont utilisés pour des jeux de guerre depuis des années, voire des décennies. Cela vous fera peut-être changer d’avis sur les origines de ce désordre et de ces crimes. Mais s’il vous plaît, une chose : ne dites pas qu’on ne vous a pas prévenus. »[10]

 

Vous êtes prévenus ! PRÉVENEZ VOS VOISINS ET AMIS.

RÉSISTEZ !


  1. [1] Marcelo Torello Covid-19 : pour les mariages, bientôt un pass sanitaire ? le point le 03/05/2021[ ]
  2. [2] Festival d’Avignon – Olivier Py : “Il faudra un pass sanitaire pour entrer dans la Cour d’honneur “La Provence 1/5/2021[ ]
  3. [3] Lancet vol 396,10255 SEPT 2020 P 874[ ]
  4. [4] Vidéo exclusive : les images d’une opération de police qui dérape à Marseille La Provence 3/5/2021 https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6342405/video-exclusive-les-images-dune-operation-de-police-qui-derape-a-marseille.html[ ]
  5. [5] https://torontosun.com/opinion/columnists/canadian-experts-research-finds-lockdown-harms-are-10-times-gL Atlani, D Bruno Lina, Franc, Chauvin-F Delfraissy, D Malvy L’évasion immunitaire signifie que nous avons besoin d’un nouveau contrat social COVID-19 the Lancet public health 18 février 2021 DOI 6,reater-than-benefits/wcm/cc911cf4-fb29-4cb7-9f7e-3d39b368fb6f/amp/?[ ]
  6. [6] Le Conseil scientifique retourne sa veste partiellement sur le confinement. L’heure des comptes approche-t-elle ? (francesoir.fr) [ ]
  7. [7] https://www.europe1.fr/sante/le-conseil-detat-deboute-un-octogenaire-vaccine-qui-demandait-a-etre-deconfine-4035600[ ]
  8. [8] https://www.conseil-etat.fr/actualites/actualites/les-restrictions-de-deplacement-des-personnes-vaccinees-sont-justifiees[ ]
  9. [9] https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2021/04/Mike-.html[ ]

[10] © leblogdejeannesmits pour la traduction
Les liens de partage sur les réseaux sociaux ne figurent plus sous les articles de ce blog. Censure ? Aidez-moi à faire circuler les informations ci-dessus en copiant ce lien permanent https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2021/04/Mike-.html pour le partager par courriel ou sur une plateforme que vous fréquentez. Merci ![ TOP.

 

Extrait de la lettre de Rodolphe BACQUET (Alternatif Bien-etre)

Pour lire cette lettre, vous devez me montrer la preuve que vous êtes vacciné !

Je fais comme en Chine et en Israël où… si vous voulez faire vos courses… dîner au restaurant avec votre moitié… aller au cinéma le samedi soir… au musée le dimanche après-midi…

Vous devez prouver que vous êtes vacciné en montrant votre « QR code » numérique.

Celui-ci contient toutes vos informations personnelles.

En Europe, ce même passeport vaccinal arrive en juin.

« Ce ne sera pas obligatoire » nous dit-on mais… vous ne pourrez juste rien faire si vous ne l’avez pas !

Vous avoir « à l’usure »

La stratégie est de vous avoir à l’usure.

Les non-vaccinés seront moqués. Puis ostracisés.

Le pari est qu’inévitablement, comme tout le monde, vous tendrez votre bras en disant « vaccinez-moi, qu’on n'en parle plus ! ».

J’ai une autre conception de la lutte contre le Covid.

Ça s’appelle « l’autodéfense ».

Plus nous serons nombreux à la pratiquer, plus cet autoritarisme d’État reculera.

Ces solutions concrètes pour votre immunité et celle de vos proches… je les ai publiées dans un livre que je vous offre gratuitement.

J’y parle des bienfaits multiples et prouvés des cures de zinc et de vitamine D.

Mais aussi, études à l’appui, du rôle de la propolis, des purificateurs d’air qui éliminent le virus chez vous, de la technique de « stimulation » du thymus, de l’efficacité des échinacées.

Ce sont des conseils concrets et efficaces contre le Covid. Dont l’efficacité est documentée, point par point.

Ensemble, propageons-les… Informons la population française de leur existence et changeons la trajectoire qu’on veut nous imposer !

Si vous pensez que j’exagère… lisez bien ce qui suit.

7 milliards de cobayes à la solde de Big Pharma

Je pense que nous vivons une des plus grandes « expérimentations » de l’histoire.

7 milliards de vaccinés, 7 milliards de clients, voilà le rêve le plus fou de Big Pharma, pour un vaccin produit en quelques mois alors qu’il faut dix à quinze ans d’habitude.

Si vous pensez qu’après la piqûre, « tout redeviendra comme avant »… Vous faites une grosse erreur !

Voyez par vous-même cet article du 24 mars 2021 du magazine américain Bloomberg :

« Il faut nous préparer à une pandémie permanente ».

Une pandémie permanente ! Le « rêve » ultime !

Regardez ce qui se passe, en dépit de toutes les contradictions des scientifiques encore lucides :

  • Les personnes vaccinées doivent continuer à porter un masque ;
  • Peuvent encore être infectées ;
  • Doivent respecter les distances sociales ;
  • Ne sont pas protégées des variants ;
  • Peuvent encore infecter les autres.

Ils sont à deux doigts de nous dire que ce vaccin est inutile et dangereux !

Et pendant ce temps…

…pas un mot sur les solutions anti-Covid non-vaccinales qui marchent.

Celles qui stimulent votre immunité, éliminent le virus de votre maison, aident vraiment face aux formes graves.


Après le slogan nazi « ARBEIT MACHT FREI » (« Le travail rend libre »), vient le slogan néonazi et français « La vaccination rend libre »

   Pierre Lefevre

L’inviolabilité du corps humain

   En France, l’inviolabilité est une norme juridique (loi n° 94-653 du 29 juillet 1994 relative au respect du corps humain) reprise dans l’article 16 du Code civil qui dispose que « la loi assure la primauté de la personne, interdit toute atteinte à la dignité de celle-ci et garantit le respect de l’être humain dès le commencement de sa vie » et dont l’article 16-1 précise sans que cela puisse prêter à confusion « chacun a droit au respect de son corps. Le corps humain est inviolable ».

 Injecter de force dans le corps de bébés de 8 semaines des substances hautement dangereuses, n’est-ce pas violer un corps humain ?

   Par ailleurs, si les parents s’opposent à cette violation du corps de leur bébé qui vient de naître, des fonctionnaires leur retireront la « garde » du bébé, qui sera placé après que des pseudos médecins lui auront injecté de force les 73 ou 76 antigènes et les substances hautement toxiques qui vont avec…

   Les parents seront naturellement ensuite condamnés pénalement par d’autres fonctionnaires « juges ».

   Au sujet de la « vaccination », rappelons-le, elle ne repose sur aucune donnée scientifique fiable (nous le maintenons, les près de 300 ouvrages écrits sur la question en langue anglaise et la cinquantaine en langue française, à partir de données publiques et officielles, le démontrent sans contestation possible, la « vaccination » est une fausse science, comme l’a été la « science du tabac » ou encore « la science de l’amiante »).

 

   Qui sont nos ennemis ? Un début de réponse

Arrêtons-nous à ces deux simples questions pour essayer d’avoir un début de réponse à notre question initiale, à savoir : qui sont nos ennemis ?

À la lecture de ces deux exemples, nous avons un début de réponse :

   - Sont nos ennemis, des ennemis mortels, les politiciens professionnels à la française qui votent des lois contraires au droit protecteur de l’être humain, à nos libertés fondamentales et à l’inviolabilité du corps humain (ce droit protecteur est principalement issu du procès des médecins, des politiciens et des fonctionnaires nazis à Nuremberg à la sortie de deuxième guerre mondiale).

- Sont nos ennemis, des ennemis mortels, les fonctionnaires éborgneurs, mais également les fonctionnaires « juges » qui les couvrent et condamnent bien souvent avec sévérité les victimes.

 - Sont nos ennemis, des ennemis mortels, les pseudos médecins « enfermistes » et « injectistes », porteurs de masques et germes pathogènes.

 

 Ce premier club de nos ennemis mortels forme un cercle solidaire

Les politiciens professionnels à la française gèrent les carrières des fonctionnaires, y compris des fonctionnaires éborgneurs, des fonctionnaires « juges » ou encore des fonctionnaires de la Santé publique (tu parles d’une santé), et ils décident grâce à différents processus de sélection et de contrôle de la carrière des pseudos médecins.

 Ce cercle est un cercle de solidarité, ils se tiennent tous la main, lorsque ce n’est pas autre chose, et ils font leurs petites affaires, et parfois leurs grosses fortunes, au détriment des citoyens qui œuvrent dans le privé et qui sont aux yeux de ces parasites de nos impôts, taillables et corvéables à merci.

 

   Les salariés du privé, ceux qui sont à la base de toute création de richesse, sont taillables et corvéables à merci, ils sont doublement, voir triplement exploités, par qui ? Par nos ennemis !

Premièrement, ils le sont par le capital détenu par les actionnaires, si l’on se contente d’une lecture marxiste de l’économie.

 Deuxièmement, ils sont exploités par les politiciens professionnels (tout aussi nombreux que totalement inutiles), qui votent les lois fiscales et sociales, ainsi que les lois contraires nos droits d’êtres humains, à nos libertés fondamentales et à l’inviolabilité de nos corps.

 Ces politiciens à la française n’oublient pas eux-mêmes de décider de leurs très confortables rémunérations (prises sur la création de richesse des salariés et entrepreneurs du privé).

Ils décident également et des cotisations sociales qui vont servir à gaver les actionnaires de Big Pharma (et leurs obligés, politiciens et fonctionnaires de santé), ainsi que ces pseudos médecins, mais vrais « enfermistes », vrais « injectistes » d’ARNm ou d’adénovirus de chimpanzés, et vrais porteurs de masques (eux-mêmes porteurs de germes pathogènes).

 Troisièmement, les salariés et entrepreneurs du privé sont également exploités par ces millions de fonctionnaires qui vivent du montant des impôts, des taxes votées par les politiciens (tout aussi nombreux que socialement parfaitement inutiles pour la plupart, précisons à ce sujet que l’on peut très bien enseigner ou soigner sans être fonctionnaires, comme c’est le cas dans de nombreux pays).

Les camps de « rétentions sanitaires » entourés de barbelés sont construits, ils nous y parqueront et nous injecterons de force leurs poisons.

 En Nouvelle-Zélande, aux États-Unis, au Canada, en Allemagne se sont construits des camps entourés de barbelés.

 En France, on ne sait pas, mais de toute façon les fonctionnaires néonazis savent très bien utiliser les stades pour commettre leurs basses besognes.

 Il y a une sorte de savoir-faire administratif acquis lors de la rafle dite du « Vel d’Hiv », ou les fonctionnaires éborgneurs de l’époque parquèrent 8 000 juifs au vélodrome d’hiver de Paris, avant que les agents de la SNCF ne les convoient dans les camps de la mort. C’était le 16 juillet 1942.

 

Si leur « Néonazi Pass » nous est imposé, que croyez-vous qu’il se passera rapidement pour les non-vaccinés ?

 Nous serons arrêtés par des fonctionnaires éborgneurs, sur mandats de fonctionnaires « juges », d’après des lois votées par nos politiciens professionnels et des pseudos médecins, mais vrais « enfermistes », nous injecterons de forces leur ARNm ou leurs adénovirus de chimpanzés.

Ils feront comme leurs prédécesseurs ont fait entre 1940 et 1945 avec les juifs, ils feront fièrement leur travail d’extermination de l’humanité, n’en doutez pas une seconde.

 

Vous pensez que nous sommes excessifs ?

Alors, remémorez-vous :

La première loi votée par ces députés, toutes tendances confondues, il s’agit de la loi de l’extension vaccinale portée à 73 ou 76 « vaccins » (censés lutter contre 11 maladies) qui sont injectés dans les corps des nourrissons dès l’âge de 8 semaines…

La sanglante et meurtrière répressions des Gilets Jaunes par les fonctionnaires éborgneurs.

La loi votée à la demande de l’Exterminateur des personnes âgées, Emmanuel Macron, et de ses sbires néonazis, qui autorise l’assassinat des bébés qui viennent de naître au nom du droit à l’avortement pour des raisons « sociales »…

 La loi votée par les mêmes qui autorise les chimères, c’est-à-dire la création d’êtres à partir d’embryons d’animaux et d’embryons d’êtres humains…

 

Ajouter à cela :

Le dangereux port du masque, dont toutes les études menées en milieux hospitaliers démontrent qu’il ne protège de rien.

L’interdiction de l’hydroxychloroquine organisée en octobre 2019, sans que la moindre raison médicale sérieuse soit donnée, et alors que l’on savait depuis 2002 que ce médicament est efficace dans le traitement précoce des pneumonies associées à des atteintes virales et coronavirales.

La quasi-interdiction à l’hôpital et en ville de tout ce qui peut nous soigner si l’on tombe malade : vitamine D, zinc, Ivermectine, vitamine C injectable, Artemisia annua, etc.

 

Des mesures dignes d’Hitler, de Staline et Pol Pot réunis

Sans oublier les mesures dignes des débuts d’Hitler, de Staline et Pol Pot réunis : le confinement, le couvre-feu, les injections d’ARNm et d’adénovirus de chimpanzé et… le refus de soins des personnes âgées en EHPAD dont plusieurs dizaines de milliers auraient été véritablement « assassinées » à coup de Ri-vo-tril ou par déshydratation, enfermés à clé dans leur chambre jusqu’à ce que mort s’ensuive…

Les politiciens, les hauts fonctionnaires et les pseudos « médecins » néonazis qui vivent aux crochets de nos impôts, taxes et charges sociales, sont nos ennemis, et tant que nous n’occuperons pas la rue jour et nuit pour les chasser, nous ne pourrons que subir, si nous restons en France.

Ils sont en train de gagner cette guerre sans avoir à combattre, tant notre soumission semble définitive.

 Pourtant, pourtant il suffirait que ceux qui tiennent à leurs droits d’êtres humains et à leurs libertés fondamentales, se lèvent, occupent la rue jour et nuit et disent : Non ! Pourtant, il suffirait…

Allons-nous continuer à les laisser faire ? Allons-nous continuer à attendre passivement, soumis, qu’ils nous imposent leur Néonazi Pass ?

 

NOTICE DES VACCINS /

Dans cette courte vidéo, Alex Jones, animateur de radio, réalisateur et créateur du site Infowars nous démontre que rien n’est indiqué sur la notice des vaccins expérimentaux actuellement utilisés sur les populations.

Selon la loi, la notice est censée indiquer tous les effets secondaires et les ingrédients...

Se déroule sous nos yeux, un crime de masse !

 

AUCUNE INDICATION SUR LES NOTICES DES VACCINS COVID... - Quantum Leap — InfoVF

Youtube : Pr. Christine Rouzioux : « L'épidémie redémarre dans plusieurs Ehpad chez des sujets vaccinés ! »

 

La plus grosse escroquerie du siècle

Roland Reymondier

Dans quelques années nous serons à même de comprendre que cette histoire de Covid-19, si elle est une réalité, aura laissé place à la plus vaste manipulation médiatique qu'on ait jamais vu.

Des pouvoirs publics incapables d'assurer correctement leur rôle de protection de toute la population se sont arrogés le droit voire le devoir de nous bâillonner, de nous mystifier et maintenant seringues à la main de nous vacciner.

Vous pourriez penser qu'un Coty président de la république en 1957, qu'une De Gaulle autre président en 1968 partent en guerre contre les virus grippaux de la grippe asiatique et de la grippe de Hong Kong ?

Moi non, mais aujourd'hui tout est permis, tout est convenu même les plus grosses conneries qu'on puisse nous faire gober.

En fait ces deux épidémies récentes qui proportionnellement ont fait bien plus de morts que le covid récent en fonction du nombre d'habitants de la planète, ont disparu SANS L'INTERVENTION TÉLÉ D'UN DE GAULLE OU POMPIDOU.

Enfin, ces épidémies comme le H1N1 ont toutes disparu sans coup férir et sans vaccin aucun.

Et bien il en ira de même avec le virus chinois qui s'en ira mais avec une grande différence: un enrichissement des entreprises Pfizer et cie...et peut-être des centaines de milliers d'handicapés et parfois morts pour soi-disant la la bonne cause.

Mais le plus grave à mon sens, c'est que la démocratie française est devenue une caste française qui prenant le pouvoir nous a embastillé.

Enfin, notre pognon, notre indépendance française est-elle entre les mains de décideurs de la commission de Bruxelle.

Notre politique sanitaire dépend-elle du bon vouloir des sociétés pharmaceutiques américaines qui, par le passé, ont été des escrocs pouvant payer des amendes records pour des agissements malhonnêtes ?

Regardez  cette mascarade avec astrazeneca....dont ils viennent de découvrir ( Bruxelle)  les effets quelque peu indésirables.
Mais rien que cela devrait nous inciter à penser qu'on est loin de pouvoir mesurer des effets qui se feront apprécier dans les temps à venir quand ils se seront manifestés au cœur de notre génome modifié comme pour les OGM de Montsanto.

 

Le consentement est tel que la réflexion de la plupart d'entre nous a faillie.

Dites-moi, en un autre temps, qui parmi la population française s'est opposé à l'enfer du Vel d'Hiv et le cloisonnement de populations juives de Drancy ?

 

Et bien ce mécanisme de "consentement" sans aucune révolte de notre part s'est mis en place sans presque aucun remous.

Notre liberté nous a été confisquée avec la même audace que dans ces années sombres de l'occupation.

Les gens ne remettent plus en question la vaccination mais s'opposent simplement sur l'identification du vaccin qu'ils vont consentir à se laisser piquer. (Oui, on achève bien les chevaux)

Oui, certains soupirent dans le flux des longues files d'attente des vaccinodromes comme d'autres soupiraient dans les longues files d'attente les emmenant dans de jolies lieux aménagés pour eux dans le beau pays germain sans trop se poser la question sur le bien fondé de cette direction qu'on avait choisi pour eux seuls et leurs familles.

Oui, eux aussi avaient consentis et on assistait alors à pour ainsi dire aucun refus net et subversif...car tout le monde soit disant civilisé, CONSENTAIT.

C'est cela le consentement, c'est accepter l'inacceptable à partir du moment où tout le monde le fait.

 

                                                                     Actuellement, on ruine notre économie: on y consent.
                                                                     On a fermé les magasins de proximité source de vitalité:on consent.

                                                                     On a bâillonné la culture: on consent;

                                                                     On a privé notre jeunesse:on consent;

                                        Et on finit par nous vacciner et pour sentir la fin de cette oppression physique, mentale, médiatique: ON CONSENT.

 

                                                                      LIBERTE CHERIE TU ES EN BERNE ET TON PEUPLE Y CONSENT. 

 

Alors certaines classes dirigeantes l'ont bien compris ce mot liberté n'est valable que pour ceux qui s'enrichissent sur le consentement des autres n'est-ce pas Pfizer ?

Les médias félons ne sont plus des lieux où l'on débat, où on s'affronte, où on s'invective, où se créent des tribunes libres...

Alors il existe sur le net quelques lieux de résistance face aux rouleaux compresseurs des moyens médiatiques mis en place par ceux qui s'arrogent le droit, voire le devoir de faire ce qu'ils entendent de notre santé.

Mais en fait vous saviez, vous que cette maladie se soigne et se guérit parfaitement de la part de médecins, oui ça paraît bête et même absurde de penser que des milliers de médecins en France ont permis la guérison de beaucoup de personnes sans aucun vaccin.

Alors si je comprends bien direz-vous: ON NOUS AURAIT MENTI !

OUI mais pourquoi se gênerait-il puisqu'une majorité d'individus consentent sans broncher le moins du monde:ils auraient bien tort de se comporter différemment puisque c'est le mobile premier d'une société purement capitaliste et sans espoir d'en sortir.

A VOIR /Il existe des traitements contre la covid-19 selon le docteur Maudrux (acteur-nature.com)

 

Les médecins suisses préviennent leurs patients sur les risques du vaccin contre le Covid

 

Message du 02/05/2021:

« Voilà le texte préparé par une femme médecin travaillant en Suisse romande afin d’alerter ses patients avant qu’ils acceptent de se faire vacciner contre le Covid-19.

Votre consentement éclairé avant de recevoir le vaccin à ARN COVID-19

Quelques vérités à accepter avant que je vous injecte le vaccin :

 

1. Je comprends que je reçois un vaccin expérimental, entièrement nouveau, avec des ingrédients inédits qui n’ont jamais été administrés en masse avant l’été 2020.

 

2. Je consens à participer à une expérience internationale menée par des entreprises pharmaceutiques et des politiciens qui n’assument aucune responsabilité pour tout dommage causé.

 

3. Je suis d’accord de fournir mes données médicales personnelles pendant la durée de deux ans, au cours de cette étude post-autorisation de phase 3 puis 4.

 

4. Je comprends que les vaccins sont encore en phase expérimentale et que les essais cliniques de phase 3 sont en cours – leurs achèvements prévus en octobre 2022 pour Moderna et en janvier 2023 pour Pfizer-BioNTech Comirnaty.

 

5. Je suis au courant que les résultats définitifs de la sécurité et de l’efficacité de ces vaccins expérimentaux sont inconnus à ce jour.

 

6. Je prends conscience que ce vaccin expérimental est un produit de génie génétique 100% synthétique – c’est un OGM, un organisme génétiquement modifié, qui sera injecté dans mon corps.

 

7. Je comprends que ce vaccin expérimental peut :

-     ne pas me protéger de la maladie Covid-19 (ne protégerait potentiellement que des formes graves)

-     ni prévenir la transmission du virus SRAS-CoV-2.

 

8. Je reconnais que l’analyse du ratio bénéfice-risque de ce vaccin expérimental est fondée sur des risques inconnus et minimisés, et des avantages surestimés et présumés. Les risques potentiels incluent l’atteinte à la fertilité, les troubles de la coagulation et les troubles neurologiques.

 

9. J’accepte l’idée fausse selon laquelle être humain signifie être toujours un contaminant potentiel et un vecteur de maladie, idée faite pour susciter la peur.

 

10. Je comprends qu’avec le vaccin, je dois garder les mesures barrières : règles de distanciation sociale, du port du masque, PCR et quarantaine si je suis testé positif à l’avenir.

 

11. Je reconnais qu’à ce jour, des milliers de décès ont été signalés à la suite de cette campagne de vaccination expérimentale, ainsi que des centaines de milliers de blessés souffrant de troubles neurologiques, d’inflammations sévères et d’effets indésirables cardiovasculaires (thromboses, AVC, infarctus).

 

12. Je comprends que la maladie de Covid n’est à haut risque que pour les personnes âgées et les immunodéprimés, et que pour plus de 99.7% de la population le décès n’est pas un risque : 99.7% de survie ! 

 

13. J’ai pris connaissance des politiques et accords en Suisse concernant l’indemnisation et les compensations (maximum payé= CHF 70’000) : 

je comprends qu’il pourrait s’avérer impossible de poursuivre le fabriquant de cette injection contre le Covid-19 au cas où elle serait responsable d’un dommage sur ma santé, ou d’un décès.

 

14. Je comprends et j’ai lu la liste des effets indésirables significatifs signalés en lien avec les injections contre le Covid-19. 

Les effets indésirables connus comprennent : l’infection au Covid-19, l’anaphylaxie, des problèmes neurologiques, troubles cardio-vasculaires graves, maladies auto-immunes, affections chroniques, la cécité et la surdité, problèmes de fertilité, dommages sur les fœtus, fausse-couches, mort-nés et décès.

 

15. Je suis informé que la probabilité statistique de décès par Covid-19 est de 0,003% pour les jeunes (entre 0 et 19 ans), 0,02% entre 20 et 49 ans, 0,5% pour des individus âgés de 50 à 69 ans, 5,4% pour les seniors âgés de 70 ans et plus quand non soignés.

 

16. J’ai pris connaissance que bien que vendues sous le nom de « vaccins », ces injections Covid-19 ARNm sont des thérapies géniques expérimentales.

Les fabricants de vaccin décrivent officiellement l’approche ARNm, jamais autorisée auparavant, comme un moyen de « programmer les cellules d’un individu » ou, en usant de la terminologie de la société Moderna, comme le déploiement d’un nouveau « logiciel ».

Dans la recherche passée, les injections d’ARNm ont montré qu’elles avaient un élément inflammatoire intrinsèque, ce qui rend difficile la détermination d’une balance bénéfice/risque « acceptable ».

 

17. En tant que cobaye, je suis bien conscient que, contrairement à tout autre essai thérapeutique de médicament, je ne serai pas payé ni défrayé par le laboratoire pour cet essai de phase 3 dans la population générale.

J’ai bien lu et compris, je donne mon consentement éclairé et j’accepte de me faire vacciner en toute liberté avec le vaccin expérimental Moderna/Pfizer et décharge entièrement mon médecin de toute responsabilité civile et pénale concernant cette injection et ses possibles conséquences.

 

Fait à                                  Le …/…/…

Signature du patient :

 

 

Synthèse du PLAN

Michel DOGNA

Le principe de base satanique est le mensonge :

CE QU’ON NOUS DIT BON EST MAUVAIS

CE QU’ON NOUS DIT MAUVAIS EST BON

CE QU’ON NOUS AFFIRME VRAI EST FAUX

CE QU’ON NOUS AFFIRME FAUX EST VRAI

CE QU’ON NOUS INTERDIT EST LA VOIE

CE QU’ON NOUS OBLIGE EST L’IMPASSE

CE QU’ON NOUS PROMET "LIBERTE" EST ESLAVAGE ET PRISON,

CE QU’ON NOUS PROMET "BONHEUR" EST MALHEUR ET DESOLATION,

CE QU’ON NOUS PROMET ÊTRE "LA VIE" EST "LA MORT".


Cet article a pour dessein de donner une vue d’ensemble synthétique de la situation dramatique que nous traversons, commentée par un tel flot d’infos, de débats contradictoires et d’analyses compliquées, qu’il y a de quoi pour beaucoup - surtout les accros à la télé - d’être dans une confusion totale. Et c’est le but car toutes statistiques sont mensongères ou inversées ! Alors, de grâce ! une fois de plus :

Eteignez votre télé et allumez votre cerveau !

Rappels masques

De qui se moque-t-on ?

- Quand on sait que les virus ne font que quelques nanomètres (un millionième de millimètre = un millième de micron), face aux plus petites mailles en microns des tissus,

- Quand on sait que les coronas virus ne se déplacent pas par voie aérienne, mais par voie humide (postillons) et contacts directs manuels,

- Quand on peut voir sur Internet des reportages dans le monde de nombreuses manifestations de masse, meetings, etc. majoritairement non masqués qui n’ont été suivies d’aucune catastrophe sanitaire,

- Quand on s’est aperçu que le port prolongé du masque (commerces, écoles – catastrophique pour les enfants et sans réaction des parents !!!) créait des problèmes de santé inquiétants (céphalées par hypoxie du cerveau et intoxication au CO², graves surinfections pulmonaires, grande fatigue, alors qu’ils ont renforcé d’autorité l’obligation !

- Quand on a prouvé scientifiquement que les masques sont inadaptés contre les virus (ce qui est même marqué sur les emballages des paquets de 50), et que même dans les blocs opératoires les masques ne sont pas antivirus, (cette information est censurée).

- Quand différents laboratoires indépendants ont montré comment les masques deviennent en quelques heures des cloaques pestilentiels de bactéries que nous recyclons dans nos poumons à chaque inspir, alors qu’aucune réaction gouvernementale ne s’en est suivie.

Croyez vous vraiment que nos dirigeants
nous veulent du bien ?

Un homme d’esprit a dit : "Mettre un masque en vélo, en moto, en voiture ou en marchant seul dans la nature est aussi stupide que de dormir seul avec un préservatif".

 

Test PCR  

Une terrible et dangereuse arnaque

  • 1 - Savez-vous qu’au-dessus de 25 réplications de l’ADN du prélèvement nasal, la spécificité du repérage viral se disperse vers des reliquats mémoriels d’attaques virales passées (grippes, etc.). Or le test PCR pratiqué en effectue 45 ! Alors que penser de la fiabilité d’une telle technique compliquée, coûteuse (plus de 70 €), et plus que fantaisiste ?
     
  • 2 - Savez-vous que les virologues et épidémiologistes indépendants sont tous en accord pour dire que 94% des tests sont faux (entre les faux positifs et les faux négatifs) - mieux on a vu des gens positifs un jour et négatifs le lendemain - c’est ainsi que votre vie peut prendre un virage inattendu plus ou moins dramatique (sur le plan familial et professionnel) pour rien alors que vous êtes en parfaite santé - mais possiblement « porteur asymptomatique » !!! ???
     
  • 3 - Savez-vous que l’hôpital Slovène de Bratislava a découvert par des investigations au microscope des embouts de tiges des tests PCR des microfilaments tubulaires en nylon contenant de l’hydrogel DARPA (lab. de guerre bactériologique). Lorsque l’écouvillon va gratter (voire blesser) la fine paroi au fond du cavum à l’arrière de laquelle se trouve le cerveau et la glande pinéale, l’hydrogel DARPA ainsi que des métaux nanométriques (argent, lithium, aluminium, mercure) passent directement la barrière hémato encéphalique ?
  • NOTA : L’hydrogel DARPA est une substance artificielle qui crée un transducteur entre des signaux électromagnétiques et les cellules, tissus et organes vivants. L’hydrogel et le lithium bloquent jusqu’à détruire la glande pinéale, ceci pouvant transformer la personne pensante en un biorobot contrôlable ! 
     
  • Les vaccins contiennent pareillement de l’hydrogel DARPA, du lithium et des informations génétiques. Quand ils enfoncent la tige, et qu'ils la tournent, ils déposent ces choses, qui se trouvent à l'extrémité des cotons-tiges. 
     
  • Selon le Dr Buttar, les vaccins contiennent pareillement de l’hydrogel DARPA, du lithium et des informations génétiques - donc quand vous allez vous faire tester, vous êtes en fait déjà pré-vacciné. Par ailleurs, je ne suis pas en mesure de connaitre le pouvoir de pénétration de l’hydrogel qu’on nous met sur les mains à l’entrée des grands magasins. 

    Pour ceux qui veulent en savoir plus (en anglais) sur les expériences, cliquez sur :

    L’analyse a été réalisée au cours des mois de novembre 2020 à mars 2021

Mais bonne nouvelle : ce même hôpital nous dit que l’Ivermectine (vendue sur Internet sous le nom commercial de STROMECTOL - 35€ environ les 10 cachets - est capable de neutraliser l’hydrogel :
 https://www.acheterivermectine.com/

  • 4 - Savez-vous qu’il existe secrètement deux sortes de tiges-test : moitié tiges normales et moitié tiges pré-polluées, ceci dans le but de faire du chiffre de cas positifs ? Nous en avons eu la preuve par une anecdote rapportée grâce à une amie par une employée de pharmacie d’Amsterdam qui a voulu ranger deux cartons de tiges éclatés et a fait une incroyable découverte dont voici la photo, qu’elle a eu le réflexe de prendre avant que le gérant de la pharmacie arrive ; de fait au vu de l’étalage, il se mit en colère et la vira précipitamment de l’arrière-boutique.

Pourquoi tant de colère ? il y a fort à parier qu’il a été largement payé pour collaborer à cette fraude.

  • 5 - Autre bonne nouvelle : Savez-vous enfin qu’il existe venant de Belgique un nouveau test ultra-efficace, celui-là spécifique pour tous les covid pratiquement instantané (en 30 s), non dangereux pour 5 € seulement, mais blacklisté… et pour causes !  

https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/frederic-baugniet-au-defi-de-la-verite?utm_source=NL

Mais nos gouvernants n’en veulent pas,
ils ne pourraient plus tricher…

Rappels confinement

La prison à domicile

Je ne m’étendrai pas ici sur cette mesure incroyablement stupide décriée par toutes les instances médicales dignes de ce nom, qui n’a rien de prophylactique mais juste politique par un isolement social, plus facile à gérer et dans le but de ruiner l’économique des pays avec comme seule porte de sortie le faux vaccin !

https://www.aubedigitale.com/trump-avait-raison-la-lumiere-du-soleil-detruit-le-covid-8-fois-plus-vite-que-les-scientifiques-ne-le-pensaient-selon-une-etude/

Source : Aube digitale

  • NOTA : Le prétexte de Bill Gates que les chemtrails servent à nous protéger des rayons toxiques du soleil est un énorme mensonge (parmi beaucoup d’autres de sa part) dans le seul but de la réduction de la population mondiale.

 

VACCINS ARNm (messagers)

Vaccinés : des distributeurs ambulants de la redoutable protéine Spike

Les vaccins ARNm ne sont pas des vaccins, ils ne sont pas faits pour protéger des covids, mais au contraire pour l’accueillir et les faire dupliquer massivement par nos cellules. C’est une réécriture de votre code génétique. Les survivants seront des OGM mi-humains mi-robots.

¤ D’abord pourquoi un vaccin pour une maladie que l’on sait parfaitement soigner ? Ce ne sont pas les remèdes qui ont fait leur preuve qui manquent : STROMECTOL, AZITHROMYCINE, CLARITHROMYCINE, ARTEMISIA ANNUA, NIVAQUINE, HYDROXYCHLOROQUINE, et comme par hasard, ils sont interdits de vente et de prescription aux médecins en France !

¤ Pourquoi les campagnes de vaccination sont suivies d’une hécatombe de morts dans les jours semaines ou mois qui suivent - et l’on ne compte pas les gens qui restent gravement handicapés.

¤ Pourquoi les laboratoires se sont légalement déchargés de toute responsabilité post-vaccinale et qu’aucune assurance ne veut cautionner ce risque ? Cela ne devrait-il pas mettre la puce à l’oreille aux hésitants ?

¤ Pourquoi les grands médias font-ils le silence total sur ces faits ou minimisent drastiquement les chiffres pendant qu’ils redoublent la publicité de la vaccination ?  Pour obéir à leurs maitres hyper riches qui les nourrissent et veulent finaliser le contrôle total des populations par le fameux passeport santé vaccinal vert. Mais pas de chance, le gouvernement fédéral américain a fait savoir qu’il n’y participerait pas. La Russie a fait de même, si bien que l’Europe se retrouve seule avec cette mesure suicidaire…

La protéine Spike est la pièce maitresse des vaccins ARNm.

La protéine Spike est la clé qui permet au SARS-CoV-2 de pénétrer dans nos cellules. C’est elle qui, se dispersant dans l’organisme, programme l’ARN cellulaire pour accueillir les covids, en annulant provisoirement les défenses immunitaires, et les reproduire massivement.
Mais lorsqu’un nouveau covid mutant va se présenter, il va y avoir selon les chercheurs une déflagration immunitaire telle qu’elle peut tuer la personne en 36/48 heures.

Par ailleurs la protéine SPK attaque l’hémoglobine et tend à créer des caillots sanguins, ce qui explique toutes les morts subites par embolie cardiaque, cérébrale ou pulmonaire. Enfin c’est elle qui est le vecteur de contagion par les vaccinés et non les covids.

Deux parades inattendues à essayer :

Stromectol (ivermectine), dont j’ai parlé plus haut avec les dosages pondéraux suivants :

  • 40-60 kg = 15 mg
  • 60-80 kg = 18 mg
  • Plus de 80 kg = 24 mg

 

NOUVELLES DE FUELLMICH

Si vous lisez la presse ou les médias engagés,  vous n'êtes pas sans connaître Maître Fuellmich et tous les avocats en Europe et ailleurs (Kennedy aux USA) qui se battent pour notre liberté.

https://michelledastier.com/les-proces-arrivent-avec-lavocat-reiner-fuellmich/

 

VICTOIRE!

Le deuxième tribunal de Nuremberg au Canada est déposé et accepté


https://francemediasnumerique.com/2021/05/07/le-deuxieme-tribunal-de-nuremberg-au-canada-est-depose-et-accepte/

 

VACCINS • L’obligation est officiellement illégale

 

Utile rappel: toute obligation de vaccination est désormais illégale par défaut.

Le Conseil de l’Europe (à ne pas confondre avec l’UE), auquel appartiennent tous les États européens à l’exception du Belarus, du Kosovo et du Vatican et qui est le parrain de la Cour européenne des droits de l’homme, a décidé le 27.01.2021 dans sa résolution 2361/2021, entre autres, que personne ne peut être vacciné contre sa volonté, sous la pression.

Les 47 États membres sont invités à signaler avant la vaccination que cet acte n’est pas obligatoire et que les personnes non vaccinées ne doivent pas subir de discrimination.

La discrimination est également expressément interdite en cas de risques sanitaires existants ou si une personne ne souhaite pas être vaccinée. Les fabricants de vaccins sont tenus de publier toutes les informations sur la sécurité des vaccins.

Avec cette résolution, la plus importante organisation de défense des droits de l’homme en Europe a désormais établi des normes et des obligations, ainsi que créé des lignes directrices en vertu du droit international, qui doivent être appliquées par les 47 États membres, y compris l’UE en tant qu’organisation.

Les discriminations, par exemple sur le lieu de travail ou les interdictions de voyager pour les personnes non vaccinées, sont donc légalement exclues. Dans toute procédure judiciaire, contre toute autorité, tout employeur, tout fournisseur de voyages, tout responsable de maison, etc.

 

Une image contenant texte, personne, journalDescription générée automatiquement

 

 

EFFETS DES VACCINS SUR LES NON VACCINES

https://www.mondialisation.ca/la-bombe-humaine-effets-de-la-vaccination-arnm-sur-les-personnes-non-vaccinees/5656131?fbclid=IwAR12LuOCYzyjTUGYwmx11Ayf_ALQYmdYPyDh353XkH17sol9SnFbRQXLZdc

EXTRAITS :

Des centaines, des milliers de personnes NON « VACCINEES « rapportent avoir des « effets secondaires  » des vaccins Pfizer et Moderna , mais SANS être vaccinées .

  • Avril 2021, États-Unis :des milliers de femmes rapportent avoir des problèmes de saignements , de menstruations anormales, de fausse couches, très graves.
  • le FAIT EST QUE ces femmes ne SONT PAS « VACCINEES « mais ont été en contact avec des personnes “ vaccinées’ . D’autres personnes rapportent des péricardites, maladies auto immunes, zona, thromboses, paralysie de Bell après contact étroit avec des ‘ vaccinés» .
  •  

C’est déja confirmé: le « vaccin » mRNA à spike protéine synthétique + Hydrogel nanotechnologique, produit de nombreux cas d’effets secondaires sur le système reproductif féminin, plus des milliers d’autres cérébraux, cardiaques, neurologiques, neuro musculaires, caillots sanguins, thromboses, des milliers de décès aussi, à présent que la « vaccination « s’est amplifiée dans le monde .

  • Les courbes de la ‘ pandémie ‘ et les statistiques montrent que le nombre de personnes soi disant malades de « covid nouveaux variants » (selon la propagande officielle ) est en explosion dans tous les pays qui ont ‘vacciné’ massivement comme Israel, Bresil, Inde, USA, Monaco, etc.
  • La liste d’ effets secondaires sur les systèmes reproductifs féminin et masculin est répertoriée de manière officielle (pour les personnes qui SONT « VACCINEES  » ) avec seulement 1% des cas reportés (thetruedefender.com).

 

Vous pouvez être vacciné avec un test PCR, même sans le savoir

20 avril 2021 | 2 Commentaires 

Il nous a paru important de reproduire dans nos colonnes et bien qu’elle date du 18 février 2021, cette analyse parfaitement documentée qui s’appuie sur des travaux de l’Université Johns Hopkins. Il ne faut pas compter sur les médias inféodés et subventionnés pour évoquer le sujet.
Le sujet est très grave et ne doit pas être pris à la légère. Il appartient à nos lecteurs de se faire leur propre avis.
« L’important n’est pas de convaincre mais de donner à réfléchir. »

[source : GreatReject, traduction automatique révisée par nos soins]

 

L’Université Johns Hopkins confirme :
Vous pouvez être vacciné avec un test 
PCR, même sans le savoir

Dans cet article, Jan Walter décrit, avec de nombreuses références sourcées, quelles techniques sont envisagées pour vacciner encore et encore la population, alors même les gens sont de plus en plus critiques à l’égard des vaccinations. Ceci n’est alimenté que par la pression continue pour une « vaccination » de masse contre une maladie non létale pour 99,8% des personnes, avec un nouveau type de « vaccin » qui est en fait la thérapie génique au moyen de l’ARNm. Cela ressemble à de la science-fiction et c’est effrayant, mais les méthodes et les techniques sont à l’œuvre. La question est de savoir jusqu’où nous laisserons nous mener ?

 

Les vaccinations de plus en plus observées et une option effrayante se dessine

En janvier 2019, l’OMS(1) a défini le nombre croissant de cas d’effets secondaires critiques de la vaccination comme l’une des dix principales menaces pour la santé mondiale. Depuis le fiasco sans précédent de la vaccination Corona(2), le nombre de refus de vaccination s’est vraiment multiplié.

Pendant ce temps, une résistance prend forme au sein même de l’establishment médical institutionnel. Malgré cela les technocrates de l’OMS continuent d’insister sur un taux de couverture vaccinale irréaliste d’au moins 70 pour cent.

Aujourd’hui, plusieurs experts et anciens journalistes grand public comme John O’Sullivan avertissent que la campagne massive de tests PCR pourrait être un programme de vaccination de l’OMS déguisé (voir Principia Scientific )(3). O’Sullivan fait référence à une nouvelle technologie développée à l’Université Johns Hopkins qui est censée permettre de réaliser des vaccinations secrètes grâce à un test PCR (voir Université Johns Hopkins)(4).

Inspirés par un ver parasite qui plante ses dents acérées dans les intestins de son hôte, les chercheurs de l’Université Johns Hopkins ont développé de minuscules micro-dispositifs en forme d’étoile qui se fixent à la muqueuse intestinale et peuvent administrer des médicaments dans le corps.

Ces minuscules appareils, appelés « Theragrippers », [note de la traduction : thérapinces ou pinces thérapeutiques ] sont constitués de métal et d’un film mince qui change de forme. Ils sont recouverts de cire de kérosène sensible à la chaleur et chacun ne dépasse pas une particule de poussière (voir figure ci-dessous).

Theragrippers - Thérapinces

Lorsque le revêtement en kérosène de la thérapince atteint la température corporelle, les appareils se ferment de manière autonome et se fixent sur la paroi du côlon. En raison de l’action d’étanchéité, les minuscules dispositifs à six pointes s’enfouissent dans la muqueuse et se fixent au côlon, où ils sont maintenus et libèrent progressivement leur charge de médicament dans le corps. Peu à peu la thérapince perd son emprise sur le tissu et elle est évacuée du côlon grâce à la fonction musculaire gastro-intestinale normale.

Remarque : selon l’Université Johns Hopkins, les thérapinces sont en fait administrées avec un coton-tige (voir la figure ci-desssous).Thérapince coton-tige

L’équipe de recherche de l’Université Johns Hopkins a publié les résultats probants d’une étude animale en tant qu’article de couverture dans Science Advances le 28 octobre 2020(4), confirmant que la nouvelle technologie fonctionne parfaitement :

Ici, nous rapportons que les grappins thérapeutiques mécanochimiques actifs inspirés du parasite GI, ou thérapinces, peuvent survivre 24 heures dans le tractus gastro-intestinal d’animaux vivants en adhérant de manière autonome aux tissus muqueux. Nous observons également une remarquable multiplication par six de la demi-vie d’élimination lors de l’utilisation de la délivrance médiée par ripper du modèle analgésique kétorolac trométhamine. Ces résultats fournissent une excellente preuve que les microdispositifs à changement de forme et autobloquants améliorent l’efficacité de l’administration de médicaments à long terme.

PCR test vaccinal

Par coïncidence, le test PCR en Chine est désormais également effectué de manière anale car la fiabilité des résultats serait meilleure et bien sûr, cette pratique est immédiatement soutenue dans les médias grand public occidentaux (voir Business Insider )(6).

Remarque : Si vous ne pouvez pas imaginer qu’un gouvernement puisse vous administrer des toxines contre votre volonté et sans votre consentement, pensez à toutes les expériences horribles sur des humains qui ont été admises par la suite et qui, selon Wikipédia(7) se sont poursuivies jusque dans les temps modernes. En 2007, le CDC(8) [Note de la traduction : Center for Disease Contro and Prevention] a même admis qu’entre 1955 et 1963, 10 à 30 millions de citoyens ont été infectés par le cancérigène SV40 via la vaccination contre la polio.

 

Cette vaccination n’est pas une vaccination, mais une thérapie génique

Dans une vidéoconférence révélatrice(9) avec le Dr Judy Mikovits, Robert Kennedy Jr. et le Dr David Martin, il est expliqué que le vaccin à ARNm, selon la définition légale, n’est pas du tout un vaccin. On l’appelle à tort un vaccin pour cacher le fait que le prétendu vaccin est, en fait, une thérapie génique. Médecin expérimenté et épidémiologiste, le Dr Wolfgang Wodarg, a déclaré dans une interview censurée à Rubikon, « En fait, ce vaccin “prometteur”devrait être INTERDIT pour la grande majorité des gens car il s’agit de génie génétique !» Mary Holland, vice-présidente et avocate en chef de l’Organisation de défense de la santé des enfants, prévient : « Les nouvelles technologies vaccinales entraîneront probablement de nouveaux types de dommages liés aux vaccins. Puisqu’il n’y a jamais eu de vaccin à ARNm approuvé, nous ne savons vraiment pas à quoi ressembleront de tels dommages. Parce que les vaccins ont été développés si rapidement et que les essais cliniques sont si courts, les dommages à long terme sont totalement inconnus. »

Ce qui est particulièrement effrayant, c’est que la grande majorité ne sait même pas ce que fait le vaccin à ARNm dans leur corps. Ils se laissent simplement vacciner à l’aveugle, et ce malgré le fait que de plus en plus d’experts médicaux indépendants voire orthodoxes les mettent en garde (voir les médecins du monde entier mettent en garde contre la « vaccination » ARNm)(10). Dans ce contexte, il ne faut pas oublier que la société américaine modeRNA Therapeutics fut fondée en 2010 non pas en tant que fabricant de vaccins, mais en tant que société de génie génétique. L’exemple des nombreux scandales de Monsanto montre clairement que le génie génétique ne sert pas à protéger les espèces, mais plutôt à gagner en puissance. Le programme caché est de modifier génétiquement les espèces afin de les breveter ou de les posséder. L’ancien secrétaire d’État américain Henry Kissinger a dit un jour : « Celui qui contrôle la semence contrôle le monde. » (voir la revue de presse)(11).

 

Et après ? Vont-ils breveter notre corps après nous avoir génétiquement modifiés avec le vaccin à ARNm ?

Le Dr Carrie Madej(12), une spécialiste en médecine interne avec plus de 19 ans d’expérience, déclare que le vaccin Covid-19 pourrait en fait être un cheval de Troie pour breveter les humains parce qu’il altère notre ADN. Selon un article publié dans la revue scientifique britannique phys.org en janvier 2020(13), il est confirmé que l’ARN modifié a un impact direct sur notre ADN. Le passage suivant est particulièrement alarmant : « Plusieurs groupes de recherche travaillent maintenant ensemble pour étudier l’effet que cela peut avoir sur la molécule d’ADN. Nous savons déjà que les régions de la boucle R sont associées à des séquences d’ADN contenant des gènes actifs, et que cela peut entraîner des cassures chromosomiques et la perte d’informations génétiques. » Le fait que les principaux fabricants de vaccins tels que Pfizer avertissent leurs sujets de ne pas se reproduire après la vaccination est également alarmant (voir Pfizer, PDF p. 132 )(14). Ce faisant, la société pharmaceutique confirme explicitement que le vaccin ARNm peut avoir des effets négatifs sur la reproduction humaine mais continue de vendre ses « vaccins » !

Conclusion : Quiconque dispose de quelques notions d’Histoire sait que l’expérimentation génétique et l’expérimentation humaine ne sont pas nouvelles. Bien que l’eugénisme moderne ait ses origines au XIXe siècle, les idées, les mesures et les justifications des interventions et influences étatiques et sociales sur la reproduction sont connues depuis l’Antiquité. On les trouve déjà dans la « La République » de Platon, qui, cependant, se limite à la sélection et à l’éducation de l’État. À la Renaissance, des lignes de pensée analogues se retrouvent dans les écrits utopiques sociologiques tels que « L’Utopie » de Thomas Morus, « La Nouvelle Atlantide » de Francis Bacon ou encore « La Cité du Soleil » de Tommaso Campanella. Mais parce que le bon sens résiste instinctivement à de telles interventions, l’establishment s’est toujours efforcé de déguiser ses véritables intentions avec des stratagèmes trompeurs. Les nazis, par exemple, ont déguisé l’eugénisme en « science de la santé héréditaire » ou en « soins héréditaires » pour le rendre acceptable pour les masses. Et aujourd’hui, le même programme de maladie nous est vendu avec un nouveau « vaccin » pour nous sauver d’une supposée « pandémie ».

Sources :
(1) https://web.archive.org/web/20200812085538/https://www.who.int/news-room/feature-stories/ten-threats-to-global-health-in-2019
(2) https://www.legitim.ch/post/schockierende-bilder-beh%C3%B6rden-verschweigen-massenhaft-corona-impfsch%C3%A4den
(3) https://principia-scientific.com/are-pcr-tests-secret-vaccines/
(4) https://hub.jhu.edu/2020/11/25/theragripper-gi-tract-medicine-delivery/
(5) https://advances.sciencemag.org/content/6/44/eabb4133
(6) https://www.businessinsider.com/microbiology-professor-china-anal-swab-test-covid-19-makes-sense-2021–1?r=MX&IR=T
(7) https://en.wikipedia.org/wiki/Human_subject_research
(8) http://web.archive.org/web/20110307094146/http:/www.cdc.gov/vaccinesafety/updates/archive/polio_and_cancer_factsheet.htm
(9) https://www.bitchute.com/video/4fVFgHXPELoO/
(10) https://tinyurl.com/y32qpl74
(11) https://www.presseportal.de/pm/62556/3331518
(12) https://banthis.tv/watch?id=5f176746677a7f01e9302af6
(13) https://phys.org/news/2020–01-rna-effect-dna.html
(14) https://pfe-pfizercom-d8-prod.s3.amazonaws.com/2020–11/C4591001_Clinical_Protocol_Nov2020.pdf

Lire également : Tests PCR : on ne peut pas leur faire confiance publié le 19 septembre 2020 dans nos colonnes.

  • Robert F. Kennedy Jr.: Pourquoi le vaccin COVID-19 devrait être interdit et évité à tout prix
  • Je voudrais attirer votre attention de toute urgence sur des questions importantes liées à la prochaine vaccination Covid-19. par Robert F. Kennedy Jr.
  • Pour la première fois dans l’histoire de la vaccination, les vaccins dits d’ARNm de dernière génération interviennent directement dans le matériel génétique du patient et modifient donc le matériel génétique individuel, qui représente la manipulation génétique, ce qui était déjà interdit et jusque-là considéré comme criminel.
  • Cette intervention peut être comparée à des aliments génétiquement manipulés, ce qui est également très controversé.
  • Même si les médias et les politiciens banalisent actuellement le problème et demandent même bêtement un nouveau type de vaccin pour revenir à la normalité, cette vaccination est problématique en termes de santé, de moralité et d’éthique, et aussi en termes de dommages génétiques qui, contrairement aux dommages causés par les vaccins précédents, seront irréversibles et irréparables.
  • Chers patients, après un vaccin sans précédent contre l’ARNm,vous ne serez plus en mesure de traiter les symptômes du vaccin d’une manière complémentaire.
  • Ils devront vivre avec les conséquences, parce qu’ils ne peuvent plus être guéris simplement en enlevant les toxines du corps humain, tout comme une personne avec un défaut génétique comme le syndrome de Down, le syndrome de Klinefelter, le syndrome de Turner, l’arrêt cardiaque génétique, l’hémophilie, la fibrose kystique, le syndrome de Rett, etc.), parce que le défaut génétique est pour toujours!
  • Cela signifie clairement : si un symptôme de vaccination se développe après une vaccination contre l’ARNm, ni moi ni aucun autre thérapeute ne pouvons vous aider, car les dommages causés par la vaccination seront génétiquement irréversibles.
  • À mon avis, ces nouveaux vaccins représentent un crime contre l’humanité qui n’a jamais été commis d’une manière aussi importante dans l’histoire.
  • Comme l’a dit le Dr Wolfgang Wodarg, médecin expérimenté : « En fait, ce « vaccin prometteur » pour la grande majorité des gens devrait être interdit, parce qu’il s’agit d’une manipulation génétique! »
  • Le vaccin, développé et approuvé par Anthony Fauci et financé par Bill Gates, utilise la technologie expérimentale de l’ARNm. Trois des 15 cobayes humains (20%) a connu un « événement indésirable grave ».
  • Remarque : L’ARN messager ou ARNm est l’acide ribonucléique qui transfère le code génétique de l’ADN du noyau cellulaire à un ribosome dans le cytoplasme, c’est-à-dire celui qui détermine l’ordre dans lequel les acides aminés d’une protéine se lient et agissent comme un moule ou un modèle pour la synthèse de cette protéine.
  • Ressource : Robert F. Kennedy, Jr.
  • Vaccin COVID = DOMMAGES GÉNÉTIQUES IRRÉVERSIBLES – UN CRIME CONTRE L’HUMANITÉ.
  • LE CORONAVIRUS EXISTE-T-IL OU NON?
  • clarification:
  • 1. LE VIRUS EXISTE-T-IL?
  • Oui, comme beaucoup d’autres virus.
  • 2. A-T-IL UN REMÈDE?
  • Oui, si vous utilisez les médicaments appropriés et ne laissez pas votre santé entre les mains de systèmes de santé corrompus et mercantiles.
  • 3. Y A-T-IL DE BONS MÉDECINS?
  • Oui et beaucoup, certains agissent discrètement en donnant des traitements appropriés, d’autres ont été plus audacieux et il ya beaucoup de vidéos dans les réseaux parler de ces traitements, et beaucoup ont été menacés, disqualifiés ou réduits au silence.
  • 4. LES SCIENTIFIQUES ÉTUDIENT-ILS?
  • Oui, et il y a un syndicat mondial qui demande à plus de médecins et de scientifiques appelés Médecins et Scientifiques pour la Vérité, d’exposer la fausseté du traitement qu’ils ont donné à la question des insectes.
  • 5. S’AGIT-IL D’UNE PANDÉMIE?
  • Non. L’OMS a modifié le terme qui faisait référence à la pandémie, avant le lancement du bug afin de mettre fin à la pandémie.
  • 6. EST-CE CONTAGIEUX?
  • Oui, comme toute grippe.
  • 7. SI J’ATTRAPE LE VIRUS, CELA SIGNIFIE-T-IL QUE JE VAIS MOURIR?
  • Non. Si vous avez des symptômes, il suffit de prendre le médicament approprié dès le premier jour (renforcer le système immunitaire, prendre des anti-inflammatoires et antigrippaux) et vous guérir à la maison.
  • 8. PEUT-ON L’EMPÊCHER?
  • Oui, être aussi propre que vous devriez l’être, et maintenir un système immunitaire élevé. Et vous avez aussi: Thérapie à l’ozone, dioxyde de chlore avec le protocole préventif.
  • 9. LE NOMBRE D’INFECTÉS ET DE MORTS PAR LE VIRUS EST-IL CERTAIN?
  • Non. Aux États-Unis, il a été découvert que toutes les données, serait en fait 10% de ce nombre, parce que les causes de décès étaient d’autres maladies, et les tests ne sont pas fiables, ils donnent de faux positifs.
  • 10. LES CAS RÉELS ASYMPTOMATIQUES DE POSITIFS?
  • L’être humain a de nombreux micro-organismes et virus dans le corps et cela ne signifie pas que vous êtes une personne malade ou infectée, ou que vous avez le virus, cependant, les virus qui sont censés « si agressif » présentent certains symptômes chez les patients parce que le corps libère des alarmes d’un intrus (fièvre, maux de tête, vomissements, etc) et selon la théorie de Koch la réponse est NON.
  • 11. LE VIRUS A-T-IL ÉTÉ CRÉÉ?
  • Oui, dans un laboratoire.
  • 13. DANS QUEL BUT?
  • Pour être l’excuse de restreindre les libertés, de changer le système économique actuel à une obéissance plus oppressante / asservissante, effrayante, aveugle troupeau.
  • 14. DE NOMBREUX PAYS FONT-ILS PARTIE DE CE PLAN MALVEILLANT?
  • oui.
  • 15. ALLONS-NOUS NOUS EN SORTIR?
  • oui. Et tous ceux qui ont contribué aux décès et au plan tomberont, et ils paieront pour ce qu’ils ont fait.
  • 16. DOIS-JE AVOIR PEUR?
  • Non. La peur diminue votre système immunitaire et vous rend mentalement contrôlable.
  • 17. LES MÉDIAS FONT-ILS PARTIE DU PLAN?
  • oui. Les propriétaires des médias sont complices. C’est ce qu’on appelle le contrôle de l’esprit.
  • 18. QUE DOIS-JE FAIRE?
  • Vous vous protégez, et si vous tombez malade, vous savez déjà comment vous guérir à la maison, ou avec votre médecin de confiance qui ne s’engagera pas dans le protocole d’abandon.
  • 19. DOIS-JE ÊTRE VACCINÉ?
  • Non. Si vous êtes en bonne santé, les vaccins apportent des produits chimiques, des métaux lourds et une série de « bugs » qui n'affectent plus votre santé à moyen et à long terme, à la fois physiquement et mentalement.
  • C’est votre corps, et c’est votre droit de décider à ce sujet, et sur votre santé physique et mentale. Feriez-vous confiance à un vaccin après la création d’un virus pour exterminer l’humanité?

 

VACCINS DES VERITES QUI DERANGENT :

Chers amis,

 « Merci pour votre commentaire, votre temps est écoulé » a interrompu une voix d’homme.

Alors qu’elle témoignait devant la CDC, l’équivalent de la Haute autorité de santé aux États-Unis, le Dr Janci Chunn Lindsay a été coupée en plein discours[1].

Il est vrai que l’oratrice avait été royalement créditée de trois minutes pour développer ce qui aurait difficilement pu être développé en moins d’une heure. 

Tenez-vous bien, ce qu’elle dit est choquant.

Vaccins : stérilité, coagulation du sang, évasion immunitaire, les sujets qui fâchent…

Tout d’abord, permettez-moi de vous présenter le Dr Janci Chunn Lindsay :
Cette biologiste américaine a elle-même contribué au développement d’un vaccin contraceptif humain temporaire dans les années 1990[2].

Ce vaccin a fini par provoquer une destruction ovarienne auto-immune involontaire et la stérilité chez les modèles d’expérimentation animale alors qu’aucune analyse de séquence ne le prévoyait.

Pour cette spécialiste, il est en train de se passer la même chose avec les vaccins Covid, sauf que, cette fois-ci, les risques sont encore plus nombreux et que les vaccins sont déjà injectés à l’humain, sans tests préalables assez longs sur les animaux.

Elle soulève trois risques en particulier qui, s’ils sont avérés, me paraissent suffisamment sérieux pour mériter l’arrêt immédiat de la vaccination en attendant des tests supplémentaires (le dernier est hallucinant).

1. Les vaccins pourraient provoquer des caillots sanguins, dans certains cas mortels

Le Dr Janci Chunn Lindsay alerte sur des décès par coagulopathie chez de jeunes adultes en bonne santé, sans comorbidités secondaires.

Au 9 avril 2021, le système de notification VAERS, le programme américain de sécurité des vaccins, a enregistré 795 rapports relatifs à des troubles de la coagulation sanguine, dont 338 dus à une thrombocytopénie (une baisse du nombre de plaquettes dans le sang).

En Europe, ce sont 230 cas de thrombocytopénie qui ont été rapportés au 1er mai, dont 20 ont été suivis d’un décès. Les données sont consultables sur la base de données européennes des rapports d’effets indésirables susceptibles d’être liés à l’utilisation de médicaments ou de vaccins[3].

Le site précise toutefois : « Les informations publiées sur le présent site internet concernent des effets indésirables suspectés, par exemple des événements médicaux ayant été observés après l'utilisation d'un médicament, mais qui ne sont pas obligatoirement liés ou dus au médicament ».

Pour le Dr Janci Chunn Lindsay et d’autres médecins, il existe cependant des explications moléculaires qui pourraient expliquer le lien causal entre la vaccination et cet effet secondaire grave. 

En effet, l’infection naturelle du Sars-Cov 2 est connue pour provoquer une coagulopathie due à la fameuse protéine Spike du virus.

Or le principe des vaccins est d’injecter une petite partie de virus dans votre corps, normalement pas assez pour que cela vous nuise, mais juste assez pour que votre corps identifie le virus et soit en mesure de le repousser.

Normalement… Car des scientifiques ont trouvé qu’injecter une faible dose du vaccin Covid à des souris qui ont des récepteurs ACE-2 comme ceux des humains entraîne une thrombose disséminée[4]

L’expérience a été répétée sur du sang humain in vitro (en laboratoire) et a également provoqué le développement de caillots sanguins résistants à la fibrinolyse, le processus défensif de l’organisme qui permet de détruire les caillots sanguins.

« Ceci reste à confirmer par de plus vastes études », précisent les auteurs de cette grande étude.

Avouez quand même que ça fait froid dans le dos… Et ce n’est pas tout….

2. Les vaccins pourraient nuire à la fertilité ainsi qu’au bon déroulement de la grossesse

Au 9 avril 2021, 100 fausses couches ont été signalées au VAERS (programme américain de sécurité des vaccins). Des rapports ont également fait état d’une altération de la spermatogenèse et du placenta dans les modèles animaux lors d’infection naturelle, ou de vaccination.

De plus, de multiples rapports rapportent des menstruations irrégulières chez les femmes vaccinées. Ces cas doivent encore être étudiés. 

Mais il y a un risque assez élevé d’atteinte à la fertilité. L’explication est la suivante : les vaccins pourraient induire des anticorps à réaction croisée avec la syncytine (une protéine présente dans le corps).

Si c’est réel et que la vaccination est rendue obligatoire ou forcée avec la mise en place d’un passeport vaccinal, cela signifie qu’on pourrait sans le vouloir stériliser une partie de notre génération.

Le Dr Janci Chunn Lindsay conclut : « Nous ne pouvons tout simplement pas administrer ces [vaccins] à nos enfants, qui présentent un risque de 0,002 % de mortalité due à la Covid, s’ils sont infectés, ou à toute autre personne en âge de procréer, sans mener une enquête approfondie sur cette question ». 

C’est vrai que ça fait réfléchir… D’autant plus avec le dernier argument du Dr Janci Chunn Lindsay...

3. Les vaccins provoqueraient une évasion immunitaire qui entraînerait la création de virus mutants plus mortels

Selon le Dr Janci Chunn Lindsay, il existe des preuves solides que la vaccination entraîne la création de virus mutants plus mortels qui infectent dans les pays vaccinés une population plus jeune et causent plus de décès liés au Covid.

Voici ses deux arguments :

  1. Les vaccins entraineraient une mutation du virus, qui le rendrait plus virulent pour pouvoir toucher des hôtes devenus plus résistants ; les lymphocytes T seraient les médiateurs de ce mécanisme[5] ;
  2. Dans les pays où la vaccination est forte, le nombre de décès liés au Covid aurait augmenté[6].

Autant le premier argument est irréfutable, autant le deuxième reste à confirmer.

Car tous les pays ne communiquent pas de la même façon : certains, comme la France, choisissent de déclarer le nombre de décès et effets secondaires potentiels même si aucun lien n'est établi. 

On n’a donc pas la preuve certaine que ces décès sont directement liés au Covid, mais vous allez voir que les chiffres sont troublants.

Une montée en flèche des décès et effets secondaires persistants susceptibles d’être liés aux vaccins

Le total des « effets indésirables susceptibles d’être liés à l’utilisation de médicaments » mis à jour le 24 avril 2021 sur la base de données officielle a dépassé le million.

En tout, il y aurait à ce jour 1 751 117 018 effets secondaires rapportés dans l’Union européenne, dont 1 335 168 effets secondaires non résolus (= persistants) ou « en cours de résolution », soit une augmentation de 170 % d’effets secondaires non résolus en trois semaines seulement par rapport au 3 avril.

Au 3 avril 2021, 5 966 décès étaient officiellement susceptibles d’être liés aux quatre « vaccins » utilisés dans l’Union européenne.

Trois semaines plus tard, au 24 avril, pour les seuls « vaccins » Moderna, Pfizer et Astra Zeneca (sans même comptabiliser le « vaccin » Janssen, peu inoculé à ce jour dans l’UE), on atteint 8 686 décès susceptibles d’être liés à ces trois « vaccins », c’est-à-dire une augmentation de près de 50 %.

On nous dira, encore une fois, qu’on ne peut pas établir avec certitude le lien de causalité entre la vaccination et les effets secondaires ou décès… Mais étant donné la rapidité avec laquelle ces chiffres évoluent directement après la mise en place des campagnes de vaccination, la question mérite d’être posée.

Prenez soin de vous,

Floriane


[1] Vidéo YouTube : 
Dr. Janci Chunn Lindsay - CDC ACIP public comment - April 23, 2021

[2] https://www.linkedin.com/in/janci-lindsay-ph-d-b212319/

[3]  http://www.adrreports.eu/fr/index.html

[4] Zhang, S., Liu, Y., Wang, X. et al. SARS-CoV-2 binds platelet ACE2 to enhance thrombosis in COVID-19. J Hematol Oncol, 2020

[5] https://www.lemonde.fr/podcasts/article/2021/04/08/covid-19-les-vaccins-seront-ils-a-la-hauteur-des-variants_6075950_5463015.html?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1617861821

[6] http://www.adrreports.eu/fr/index.html

 

Médecine véritable et santé

Pour redécouvrir la vision de la santé véritable telle qu’elle fut décrite par d’éminents observateurs qui pratiquèrent une vraie science, voici en ensemble de liens vers des vidéos et des lectures indispensables :

 

VACCINS RISQUES GRAVES Pr RAOULT

https://youtu.be/0-7R3r5_-EA

 

COVID-19 : L’Ivermectine confirmée comme une puissante prophylaxie

Ce médicament peu coûteux, utilisé pour le traitement de l'onchocercose (parasitose) a déjà fait couler beaucoup d’encre, en particulier lorsqu’une seule dose de cet antiparasitaire s’est montrée capable d’éradiquer, in vitro, tout le matériel génétique du SARS-CoV-2 en 48 heures. Cette nouvelle revue de la littérature, menée par un consortium d’experts, sous l’égide de la Front Line COVID-19 Critical Care Alliance (FLCCC), avec la participation de trois scientifiques chevronnés du gouvernement américain, confirme l'ivermectine comme un médicament efficace, en prophylaxie et pour le traitement de COVID-19. Une analyse publiée dans l’American Journal of Therapeutics qui appelle durement, preuves à l'appui, à passer outre les directives des agences sanitaires et à inclure l'ivermectine dans la norme de traitement.

L’ivermectine est un antiparasitaire approuvé par la FDA qui s'est également révélé efficace in vitro contre une large gamme de virus, notamment le VIH, la dengue, la grippe et le Zika. Un effet antitumoral a également été suggéré. Les résultats prometteurs de l’étude in vitro publiée dans la revue Antiviral Research avaient déjà fortement suggéré l’intérêt d’un repositionnement du médicament, ce consortium de recherche conclut :

« Nous avons fait le travail que les autorités médicales n'ont pas réussi à faire,

nous avons effectué l'examen le plus complet des données disponibles sur l'ivermectine ». L’auteur principal, le Dr Pierre Kory, président de la FLCCC précise que le groupe a respecté des normes d’analyse rigoureuses des données déjà publiées dans la littérature.

  • 27 essais contrôlés précisément, publiés jusqu’à janvier 2021, ont été analysés dont 15 étaient des essais contrôlés randomisés (ECR). Et, dans la lignée des précédentes méta-analyses d'ECR déjà publiées sur l'ivermectine publiées, l’équipe d’experts confirme
  • une réduction importante et statistiquement significative de la mortalité, du délai de récupération et de la clairance virale chez les patients COVID-19 traités par ivermectine ;
  • 3 ECR et 5 études d’observation portant sur près de 2.500 patients rapportent, de manière unanime, que l'ivermectine, en cas d’utilisation régulière, réduit considérablement le risque de contracter le COVID-19.

 

Une pratique déjà mondiale et à généraliser en population générale ? De nombreuses régions du monde reconnaissent maintenant que l'ivermectine est une prophylaxie et un traitement puissants contre le COVID-19. L’Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Slovaquie, la République tchèque, le Mexique et maintenant l’Inde ont approuvé l’utilisation du médicament par des professionnels de la santé. Cette nouvelle analyse révèle que des campagnes de distribution d'ivermectine ont conduit à plusieurs reprises à « des diminutions rapides de la morbidité et de la mortalité à l'échelle de la population ».

 

« Il ne fait aucun doute que l'ivermectine est très efficace en tant que prophylaxie et traitement sûrs du COVID-19.

Nous ne pouvons plus compter sur les autorités sanitaires pour procéder à un examen honnête des preuves médicales et scientifiques. Nous demandons donc aux autorités régionales de santé publique et aux professionnels de la santé du monde entier d'exiger que l'ivermectine soit incluse dans la norme de soins afin de mettre fin à cette pandémie une fois pour toutes ».

 

Source: American Journal of Therapeutics May, June, 2021 DOI : 10.1097/MJT.0000000000001377

Review of t he Emerging Evidence Demon strating the Efficacy of

 

Odysee : Docteur Geert Vanden Bosscht parle des risques des vaccins ARN au niveau mondial

Roland Reymondier :

)

Chers amis,

ça y est, ils ont finis par vous convaincre: il faut dire qu'ils y ont mis la dose ( aussi de vaccins même s'il en manque toujours)

Vous voyez, c'est pas trop compliqué de manipuler la conscience des gens: il suffit d'y mettre le paquet et le pognon à grand renfort de publicité " JE REVIENS TE CHERCHER"

Si vous êtes pas encore vacciné c'est que vous êtes "complotistes" c'est pas comme toutes ces belles et intelligentes personnes qui y ont été sans coup férir sous l'oeil attendri de la bande à Castex.

Hà on en voit déjà qui reviennent de leur vaccinodrome comme on viendrait à son banc après avoir reçu la communion dominicale.
Ils arrivent tout content en clamant " ça y est j'y suis allé " comme s'ils avaient fait le chemin de Compostelle.

C'est touchant...troublant...émouvant comme on peut lobotomiser si facilement une populace aux aboies !

ENFIN YA QUE LA FOI QUI SAUVE mais au fait, savent-ils vraiment les enjeux de cette vaccination de masse ?

 

UN PEU DE PÉDAGOGIE ALORS

Vous avez reçu la première dose de Pfiser et jusqu'ici tout va bien...Vous saviez au moins que vous êtes dans une phase expérimentale j'espère.
Déjà à court terme on enregistre des effets pernicieux, à moyen terme ça commence à se voir mais à long terme...On ne sait pas grand-chose sinon rien.

Quand on manipule le génome humain avec autant d'insouciance et sans recul suffisant ( mois voire années) on peut bien s'attendre à certaines retombées génétiques inattendues. 

Si Pasteur ( Sanofi) ne se sont pas lancé à la sauvette pour produire un vaccin c'est que leur expertise vaccinale porte sur plus d'une centaine d'année et il était hors de question pour eux de faire un vaccin à la sauvette là où il faut au moins une bonne dizaine d'année d'expérimentation pour mettre un vaccin sur le marché.

 

On est jamais trop prudent car si le remdévésir mais aussi la thalidomide, le distilbène en un autre temps ne semblaient nullement poser de problème à très court terme, ils étaient tous validés par le concours d'une science sans conscience:

il n'en demeure pas moins que les victimes au moins des deux derniers se comptent par plusieurs milliers avec pour conséquence la fabrique de monstre sans bras ni jambe ( thalidomide) et des cancers sur au moins trois générations de femmes qui ayant consommée le distilbène en 1950 on vu fille, petite-fille et arrière petite fille avoir de sérieuses atteintes gynécologiques et même cancers.

Aujourd'hui ces sociétés pharmaceutiques avides de pognons faciles et qui n'ont pas fait preuve d'intégrité morale en fraudant dans le passé on pris le pouvoir auprès de nos gouvernements européens en affirmant vous soigner par vaccins "suspects" et vous ont fait croire que surtout il n'y a aucune thérapie salvatrice ALORS QUE CELA EST FAUX POUR LE COVID 19.

ALORS SI VOUS METTEZ VOTRE VIE EN JEU ET QUE VOUS AVEZ PLUS DE 60 ANS C'EST PAS SI GRAVE CAR COMME MOI, VOUS N'AVEZ PAS UNE SI GRANDE ÉCHÉANCE DE VIE ET PUIS ON ACHÈVE BIEN LES VIEUX BOURRICOTS ( J'EN FAIS PARTIE ET CELA M'AMUSE UN PEU )

 

MAIS S'IL VOUS PLAIT SI VOUS ETES JEUNE, SI VOUS AVEZ DES ENFANTS QU'ON RISQUE DE VACCINER AVANT QUE DE COMMETTRE L'IRRÉMÉDIABLE LISEZ CELA/

 

DANGERS SUR LA VACCINATION DE MASSE ET DES ASPECTS NON CONNUS ET SURTOUT PAS RÉVÉLÉS

 

Il y a tellement de choses à l’ordre du jour de vaccination du coronavirus de Wuhan (Covid-19) que les gens ne sont pas au courant, mais que des experts comme le médecin en médecine interne, le Dr Carrie Madej, avertissent avoir des implications inquiétantes pour l’avenir de l’humanité.

(Article d’Ethan Huff réédité de NaturalNews.com)

Dans l’épisode suivant de Brighteon Conversations with Mike Adams, le Garde forestier de la santé, le Dr Madej parle de la façon dont nous devons faire passer le mot au sujet de la composante mortelle de protéines « spike » et d’autres éléments des « vaccins » qui sont utilisés pour étiqueter, suivre et contrôler les populations du monde comme le bétail.

« Il semble que nous n'ayons pas de freins et de contrepoids », se lamente le Dr Madej sur la facilité avec laquelle l’état médical « profond » de perpétrer cette fraude sur les masses.

« C’est un peu comme si un coup d’État s’était produit dans le monde entier et on ne nous en a pas parlé. C’est donc un peu un défi d’essayer de réveiller tout le monde et de leur faire voir comment on leur ment et la tromperie qui se passe.

Pour vous aider à faire connaître ce qu’elle sait, la Dre Madej participe à un événement national de 90 jours appelé « The Arise Tour » qui commence le 15 mai. Il mettra en vedette une variété d’experts qui parleront de la liberté médicale, de la liberté d’expression, des droits constitutionnels et des droits de l’homme.

Vous pouvez en savoir plus sur The Arise Tour à ce lien.

Wuhan Vaccins contre la grippe transforment les humains en chimères synthétiques appartenant à Big Pharma

Ce qui semble inquiéter le Dr Madej, ce sont les composants synthétiques des injections de virus chinois qui transforment essentiellement les humains en organismes génétiquement modifiés (OGM).

Ce que Big Pharma fait en injectant des composants d’ARN messager (ARNm) dans le corps des gens transforme le génome humain en quelque chose de synthétique, rendant les destinataires comme chimères non humaines.

« Ils mettent en vous des gènes synthétiques, des gènes synthétisés et des génomes », prévient le Dr Madej. « Est-ce UN TRANSHUMAIN ?

Qu’est-ce que cela nous fait?

Elle explique également au cours de l’entrevue comment la Cour suprême convient qu’il est tout à fait possible de breveter des humains et de les transformer en propriété de sociétés pharmaceutiques par le biais de ces types d’injections, qui contiennent des « nanobots exotiques » et d’autres technologies futuristes.

« Breveter des humains est possible », ajoute-t-elle. « Qu’est-ce qui ne va pas avec notre monde en ce moment? Aucun être humain ne doit être possédé comme un morceau de propriété ou chattel.3

En ce qui concerne la protéine spike, le Dr Madej explique que ces additifs artificiels programment le corps non seulement de réagir aux envahisseurs, mais aussi pour se blesser. Et une fois à l’intérieur du corps, ils peuvent être utilisés à d’autres fins telles que pour contrôler les gens à travers les stimuli extérieurs tels que le rayonnement 5G.

« La protéine spike qu’ils sont la programmation de votre corps pour faire ... il semble qu’il peut être transmis et qu’il peut blesser votre corps », dit le Dr Madej.

« Qu’est-ce que cette substance synthétique, autoréplicante, inorganique et non vivante – que fait-elle? Une fois que ces petites particules sont entrées en vous, elles peuvent être utilisées comme biocapteurs. Pourraient-ils transmettre un signal ou une sorte d’impulsion pour vous contrôler?

La Dre Madej approfondit les preuves scientifiques qui existent à l’appui de ses allégations, alors assurez-vous de consulter l’entrevue complète ci-dessous :

« Comment savons-nous vraiment ce qui se passe exactement quand personne n’a même analysé le contenu de ces flacons? Personne n’a eu un groupe de recherche indépendant faire cela », dit-elle encore sur le mystère entourant ces injections.

« Je ne sais pas comment nous allons de l’avant avec cette expérience de type Dr Mengele. »

N’oubliez pas de SerendipityGroup.org pour en savoir plus sur le travail du Dr Madej.

Vous pouvez également suivre les dernières nouvelles sur le coronavirus wuhan (Covid-19) à Pandemic.news.

 

 

Effets secondaires vaccin anti Covid 19
par le Dr Sherri Tenpenny          6 min 30

https://www.infovf.com/video/pour-sherri-tenpenny-les-vacins-sont-des-machines-tuer-parfaitement-concues--9280.html?fbclid=IwAR3I6mEt1psoYkPyUJH84TaCmzYF3Z3VJfOdjqvLg208dp8e6lND3us5xqM

 

Cette entrevue avec le prix Nobel Luc Montagnier doit faire le tour du monde!!! BRAVO Pr MONTAGNIER

Pr Montagnier : "C'est très simple: les variants viennent des vaccinations" :

https://www.youtube.com/watch?v=KrIoPIQZmUE  (11min01)

 

Ces informations doivent être transmises à un maximum de gens.

 

 FranceSoir,

 

Efficacité des vaccins : tout est une question de présentation !

Efficacité des vaccins : Pfizer annonce 95% et Moderna 94%...vraiment ?

Et si c’était plutôt : Pfizer 0.71% et Moderna 1.1%...vous feriez-vous vacciner ?

Quand Pfizer vous dit que son vaccin est efficace à 95%, qu’est-ce que cela signifie exactement ? 

Cette « efficacité » est la réduction du Risque Relatif de faire la forme grave de la maladie Covid-19.

Cette valeur est liée :

  • aux conditions de l’essai clinique
  • aux personnes sélectionnées pour cet essai 
  • ainsi qu’à la période durant laquelle l’essai a été effectué

Par exemple si les personnes sélectionnées avaient été plus âgées, avec plus de comorbidités ou si l’essai avait été effectué pendant une période de forte circulation du virus, comme en Inde aujourd’hui, l’efficacité relative de ce même vaccin aurait été beaucoup plus faible.

Ce qui est important pour les personnes auxquelles on propose un vaccin ou un traitement c’est la valeur de réduction du « Risque Absolu ».

Commençons par rappeler les définitions des risques relatifs et absolus :

Le Risque Relatif : c’est un nombre qui vous dit comment quelque chose que vous faites ou ne faites pas peut modifier votre risque de développer une maladie.

Par exemple : si vous ne fumez pas on va vous dire que vous avez 30% de chance en moins de faire une maladie cardiovasculaire qu’une personne qui fume. La réduction du risque relatif dans ce cas-là est de 30%. Il s’agit toujours de comparaisons entre deux groupes ; et savoir à quel groupe vous appartenez-vous permet d’évaluer la probabilité que vous avez de développer ou non ladite maladie.

Vous avez compris, ce nombre est relatif et ne s’applique pas à votre cas personnel mais au groupe auquel vous appartenez. Cette information sur la réduction du risque relatif est utile pour les chercheurs car elle leur permet de combiner les résultats de différents essais cliniques pour faire des méta-analyses. En aucun cas cette information ne permet de vous donner le bénéfice que vous pourriez attendre d’un traitement car elle ne tient pas compte de votre risque de base de développer la maladie sans traitement.

Ce qui importe pour chacun d’entre nous c’est de savoir ce que le traitement ou vaccin peut nous apporter à titre personnel. Pour cela il faut donc connaître la valeur de « Réduction du Risque Absolu ».

Le Risque Absolu : c’est votre propre probabilité initiale de développer une maladie comme un cancer, une maladie cardiovasculaire…ou le Covid-19 si vous êtes infectés par le Sars-Cov-2.  Il faut donc connaître son risque personnel (en %) de développer ladite maladie sans traitement et d’y soustraire la valeur de « réduction du risque absolu » (en %) provenant des essais cliniques.

  • C’est cette valeur que nous avons besoin de connaître pour pouvoir prendre une décision éclairée sur les bénéfices d’un traitement par rapport aux risques d’effets secondaires encourus à titre personnel.

Mais cette valeur de « réduction du risque absolu » est toujours beaucoup plus faible que la valeur de « réduction du risque relatif » et n’est donc pas assez sexy pour vendre de nouveaux produits faits à la va vite. C’est pour cette raison que les labos préfèrent utiliser la valeur de Réduction du Risque Relatif et non pas la valeur de Réduction du Risque Absolu.

Un exemple simple d’essai clinique pour illustrer (Ref.1) :

image1.png

(Ref.1) https://www.mdpi.com/1648-9144/57/3/199

Vous comprendrez donc aisément pourquoi les labos utilisent la valeur de Réduction du Risque Relatif et non pas Absolu !

Cette donnée de réduction du risque relatif est utilisée pour le marketing et la propagande car elle exagère le bénéfice réel attendu. En revanche, ces mêmes labos utilisent la valeur de Réduction du Risque Absolu pour minimiser l’importance des effets secondaires !

Pour les personnes qui doivent décider de prendre ou non un traitement ou un vaccin, les médecins doivent leur donner la valeur de Réduction du Risque Absolu afin qu’ils puissent évaluer le bénéfice REEL qu’ils peuvent en espérer.  C’est la base du consentement éclairé !

Effectuons à présent l’exercice avec les vaccins de Pfizer et Moderna en utilisant les données des essais cliniques. Pour cela il nous faut quelques formules mathématiques (Ref.2):

(Ref.2) https://bestpractice.bmj.com/info/toolkit/learn-ebm/how-to-calculate-risk/

Vaccin Pfizer (Ref.3) :

image2.png

(Ref.3)  https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2034577

Donc si vous êtes jeune avec un risque proche de 0% de faire une forme grave de la maladie Covid-19, prendriez-vous le vaccin pour une réduction de ce risque de 0.71% avec tous les effets secondaires graves voire mortels ? Même avec un risque de faire une forme grave de 30% qu’est-ce que ces 0.71% vont-ils bien pouvoir changer pour vous ? Posons-nous la question !

image3b.jpg

Un autre paramètre est aussi très important : c’est ce qu’on appelle le NNT qui est le nombre de personnes qui doivent être vaccinées, pour qu’une seule personne puisse avoir un bénéfice du vaccin.

Dans le cas du vaccin de Pfizer : NNT = 1 / ARR = 1 / 0.0071 = 141.

Cela veut dire que sur les 141 personnes vaccinées avec Pfizer, 140 personnes vont prendre le risque des effets secondaires sans en tirer aucun bénéfice !

Prendrez-vous ce risque ?

Surprise du chef : les données israéliennes confirment bien la réduction du risque relatif RRR de 94% mais pour ce qui est de la réduction du risque absolu dans la « vraie vie (masqués et distanciés) » ils tombent à ARR = 0.46%, donc pire que les 0.71% !!! Dans ce cas il faudra vacciner NNT = 1 / 0.0046 = 217 personnes pour qu’1 seule ait le bénéfice du vaccin soit 1.5 fois plus que les données de l’essai clinique. Mais les « experts » se sont bien gardés de s’étendre sur ce paramètre.
 

Au tour du vaccin Moderna (Ref.4) :

(Ref.4) https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/nejmoa2035389

image4.png

Dans le cas du vaccin de Moderna : NNT = 1 / ARR = 1 / 0.011 = 91.

Il faudra donc vacciner 91 personnes pour qu’une seule en tire les bénéfices. Les 90 autres auront pris le risque des effets secondaires, voire de mourir sans aucun bénéfice !

Voilà donc les données complètes pour les vaccins Pfizer et Moderna qui sont sensés sauver le monde !

Dans la règlementation de mise sur le marché de la FDA (Ref.5), il est notifié que les labos doivent mettre toutes ces données à disposition du public afin que tout un chacun puisse évaluer les risques et les avantages basés sur des preuves et d’éclairer le consentement.

Fournir les risques absolus, pas uniquement les risques relatifs. Les patients sont indûment influencés lorsque les informations sur les risques sont présentées en utilisant une approche d’évaluation du risque relatif ; cela peut entraîner des décisions sous-optimales. Ainsi un format de risque absolu doit être utilisé »

 

(Ref.5) : P60. https://www.fda.gov/media/81597/download + https://www.fda.gov/about-fda/reports/communicating-risks-and-benefits-evidence-based-users-guide

2.          Provide absolute risks, not just relative risks. Patients are unduly influenced when risk information is presented using a relative risk approach; this can result in suboptimal decisions. Thus, an absolute risk format should be used.

Etrangement ni la FDA, ni l’EMA ne l’ont exigé pour ces vaccins… et au contraire elles n’insistent que sur le bénéfice basé sur l’évaluation de la Réduction du Risque RELATIF ! Omettre de donner toutes les infos au public pour permettre le consentement éclairé est non seulement malhonnête mais dangereux.

Un exemple de publicité « présentant », sans le dire, les données de réduction du risque relatif et absolu sur l’affiche (Ref.6) : il s’agit du blockbuster de Pfizer Atorvastatine « Lipitor – US ou Tahor - FR » qui est une statine permettant d’abaisser les taux de cholestérol et de triglycérides circulant dans le sang. 

L’affiche présente en gros la réduction du risque de faire une crise cardiaque en prenant ce médicament :  - 36%. Mais il s’agit de la Réduction du Risque Relatif et non pas du Risque Absolu. Pour trouver la Réduction du Risque Absolu, il faut suivre l’astérisque :

image5.png

Ce médicament a permis à Pfizer d’engranger des bénéfices records pendant plus d’une décennie : US$ 130 milliards !

(Ref.6) : https://www.healthnewsreview.org/toolkit/tips-for-understanding-studies/number-needed-to-treat/

Comment est-ce possible que nos autorités sanitaires, nos ministres et autres médecins de plateau peuvent nous raconter que ces vaccins série spéciale Covid-19 fonctionnent, que leur bénéfice est supérieur au risque, qu’ils vont nous sortir de la crise avec de telles données ?

Comment peuvent-ils envisager de faire vacciner les personnes non à risque ou encore les enfants alors que ces vaccins ne leur seront non seulement d’aucun bénéfice mais que les effets secondaires, parfois mortels, sont eux bien réels et s’accumulent jour après jour… et bien sûr sans connaître les effets secondaires à long terme !

Pourtant certains rétorqueront que la vaccination fonctionne en citant les exemples en Israël et en Angleterre, pays dans lesquels il n’y a quasiment plus de morts.

Alors regardons les courbes de mortalité de ces deux pays (Ref.7, 8). Israël et l’Angleterre ont commencé par les plus âgés et plus fragiles : vous pouvez voir une explosion de la mortalité concomitante avec le début de la vaccination, phénomène qui est également observé dans tous les pays qui vaccinent en masse. C’est ce que certains épidémiologistes appellent l’effet « moisson ». Le début de la campagne de vaccination a précipité la mort des plus fragiles.

image6.png

 

(Ref.7) : https://www.worldometers.info/coronavirus/country/uk/
 

image7.png

(Ref.8) : https://www.worldometers.info/coronavirus/country/israel/

Après cela, il est normal que les courbes de la mortalité baissent comme nous le voyons. Rien de miraculeux !

Les cas d’infection de personnes doublement vaccinées se multiplient partout dans le monde, les personnes vaccinées dans les EHPADs continuent à mourir et personne ne veut regarder la vérité en face. Mais qui sont donc les 300-400 morts que nous avons encore tous les jours en France si les personnes vulnérables sont quasi toutes vaccinées ? Quelle différence avec avant la vaccination ? Pourquoi personne ne pose les bonnes questions mais au contraire, on s’obstine dans cette fuite en avant morbide.

Il y aura donc bien une quatrième vague à l’automne qui emportera les personnes vulnérables, vaccinées ou non, et au lieu de reconnaître l’inutilité et la toxicité de ces thérapies géniques, le narratif est déjà bien rôdé : on prépare les esprits aux nouveaux variants, aux vaccins qui ne seront pas efficaces et au booster dans 6 mois ! Puis il y aura l’abonnement annuel chez Pfizer. Et le plus cynique c’est que c’est le PDG de Pfizer lui-même qui annonce la suite (Ref.9) !

(Ref.9) : https://www.latribune.fr/economie/international/une-troisieme-dose-du-vaccin-pfizer-probablement-necessaire-selon-son-pdg-882539.html

Comment en est-on arrivé là ? Difficile de rationaliser cette folie furieuse qui va laisser des gens malades, infirmes ou morts alors que cette maladie ne leur aurait rien fait. Mais quelle société peut accepter et encourager cela ??? Quelle société qui a déjà fait tant de mal à ses plus jeunes envisage aujourd’hui de les mettre encore plus en danger avec des thérapies géniques dont on ne sait rien sur les effets secondaires à long terme ?

Et pour arriver à leurs fins, les dirigeants européens avancent avec le passeport sanitaire et le passeport vaccinal. Ils maintiennent la population dans la trouille pour l’empêcher de réfléchir.

Nous serons nombreux à nous en souvenir….et ils rendront des comptes !

Auteur(s): Marceau, pour FranceSoir

 


ANTIDOTES DU TEST PCR ET DES VACCINS ARNm

qui détruisent la protéine SPK et l’hydrogel DARPA

Deux réponses complémentaires à mon précédent article

Michel DOGNA

 

Dans mon précédent article j’avais simplement évoqué la Suramine, remède que j’ai découvert en dernière minute de ma rédaction, réputé capable de neutraliser la protéine SPK et l’hydrogel DARPA – La Suramine est un médicament de 100ans d’âge utilisé pour traiter la maladie du sommeil et la cécité des rivières africaines. Elle a été isolée à l'origine à partir d’un extrait d'huile d'aiguille de pin mais elle n'est disponible qu’en injection

Il est possible de trouver la Suramine sur internet, mais l’achat est réservé aux professionnels de santé. En outre cet antiparasite n’est pas dépourvu de dangerosité ainsi que de nombreuses molécules extraites de leur contexte naturel. Or ce contexte naturel est connu, à la portée de tous, bon marché et sans les inconvénients, en l’occurrence les aiguilles fraiches de pin sylvestre qui permet d’en faire une décoction très efficace.

Il était prévisible que les instigateurs de la fausse pandémie et des vaccins meurtriers, tels le Dr Faucy et Bill Gate aient prévu une parade réservée à leur usage personnel. Le Dr Judy Mikovits affirme que les mondialistes sont bien conscients que le thé aux aiguilles de pin est la réponse aux armes de dépeuplement covid, et qu'ils utilisent secrètement ce thé aux aiguilles de pin pour se protéger du fléau qu'ils ont déclenché.

RAPPEL DES EFFETS INDESIRABLES DE LA PROTEINE SPK
           
(selon les infos scientifiques du Bombshell Salk Institute)

  • Maux de tête massifs
  • Micro-caillots et ecchymoses soudaines dans tout le corps
  • Cycles menstruels exceptionnellement lourds chez les jeunes et après la ménopause
  • Fausses couches
  • Réduction du lait maternel 
  • Stérilité chez les femmes et les hommes
  • Les animaux domestiques meurent peu de temps après que les propriétaires aient reçu le « vaccin. »

J’avais parlé aussi du stromectol (ivermectine) en tant qu’antidote – voici les conseils d’utilisation :

STROMECTOL 3 mg comprimés

Posologie :  20 µ grammes /kg      enfants plus de 15ans

Exemples :

50 kg = 4 à 5 compr     60kg = 5 à 6 compr     70kg = 6 à 7 compr          7 à 80 kg = 8 compr

Prendre 1 dose unique (pas de nourriture dans les 2 h qui précèdent et suivent)

Contre indication
Ne pas oublier que l’ivermectine présente une certaine toxicité zt qu’il est abortif – donc éviter en cas de grossesse et d’allaitement

THE AUX AIGUILLES FRAICHES DE PIN SYLVESTRE

Le thé aux aiguilles de pin est l'un des antioxydants les plus puissants qui soient et il était déjà connu pour traiter le cancer, l'inflammation, le stress et la dépression, la douleur et les infections respiratoires. Il tue également les parasites. Mais surtout, ce qui nous intéresse est dans ses effets inhibiteurs de la  cascade de coagulation qui provoque, des mini-caillots, avec des accidents vasculaires cérébraux et des cycles menstruels anormalement lourds – et aussi contre la réplication et la modification inappropriées de l'ARN et de l'ADN. 

TROUVAILLES COMPLEMENTAIRES
DE LA RECHERCHE INDEPENDANTE

Il a été découvert que les aiguilles de pin contiennent non seulement de la suranime, mais aussi de l’acide shikimique, une grosse molécule vantée pour divers effets médicinaux – c’est la molécule trouvée dans l’Anis étoilé, l'herbe de médecine chinoise qui guérit la peste et qu’elle utilise aussi pour traiter les épidémies et les maladies respiratoires. C’est en effet est le médicament antiviral le plus utilisé au monde pour traiter la grippe porcine, la grippe aviaire et la grippe saisonnière
En outre Une étude publiée dans Research Gate confirme que l’affichage shikimique offre une activité antiagrégante plaquettaire, ce qui signifie qu’il aide à arrêter les caillots sanguins.
 

PRÉPARATION DE LA TISANE

La méthode nous vient de peuplades amérindiennes qui utilisent beaucoup cette tisane

Il faut des aiguilles fraiches (vertes) de pin sylvestre (mais pas de sapin) – s’assurer que c’est bien du pin sylvestre.

NOTA : vu que l’on n’a pas forcément la possibilité d’avoir cela sous la main, j’ai testé qu’il est possible de les congeler sans les altérer pour autant, ce qui est logique puisque les pins sont des arbres adaptés aux pays froids (même la Sibérie) – A cet effet on peut organiser des journées cueillette pour se faire un petit stock d’avance.

Bien rincer une petite botte d’aiguilles  de quoi remplir une cuillère à soupe
Séparer les bouts marrons et les jeter
Découper les aiguilles en en petits bouts
Mettre l’équivalent d’une grande tasse d’eau dans un poêlon, et y ajouter la cuillère à soupe   d’aiguilles découpées
Amener à ébullitions durant 1 minute
puis couvrir et infuser 8 à 10 min
Verser dans la tasse sans filtrer et attendre que les aiguilles coulent toutes au fond
C’est Prêt – le goût est excellent – on peut y ajouter un peu de citron


PROPRIETES DE LA TISANE

  • Active la prduction des globules rouges
  • Anti agrégant plaquettaire
  • Antiviral puissant
  • Cntient 5 fois plus de vitamine C que le citron
  • Récupère rapidement les frces physiques
  • Renfrce les défenses immunitaires.

INDICATIONS

  • Caillots sanguins
  • Corona Covid
  • Epidémies
  • Hydrogel Darpa
  • Maladies respiratoires
  • Peste
  • Protéine Spike
  • Thromboses

Précautions sécuritaires
1 - Certains conifères comme les ifs sont très toxiques
2- Assurez-vous qu’il s’agit bien de pins sylvestres et non maritimes
3 – Il y a un doute concernant un risque d’avortement des femmes enceintes

 Une note d’humour : HUMOUR : Jean-Marie Bigard - La blague de Jésus (Europe 1).

https://www.youtube.com/watch?v=_G76tqSp3QI.

 

ODYSEE :5G -Military Technology- L'arbre Qui Cache La Forêt (Long Métrage)

Sous-titré en français, un film exceptionnel qui montre que la 5G et les chemtrails sont un véritable génocide-écocide planétaire. Les effets sur la santé de ces ondes éléctromagnétiques  à haute intensité sont terribles, effroyables, et le public n’en sait rien !

 

10 faits ahurissants sur les masques

Docteur Thiery SCHMITZ

Chère lectrice, cher lecteur,

Au moment où je vous écris, 23 États sur les 51 que comptent les États-Unis ont levé les restrictions concernant les masques – presque tous ont levé celles sur les rassemblements et les autres restrictions (1).

Le calendrier du gouvernement français, lui, soumet la fin de cette obligation à l’instauration d’un « pass sanitaire »(2), au contraire du gouvernement américain.

D’un côté donc, il y a une société libre, qui refuse le masque obligatoire, dont l’efficacité en extérieur n’est prouvée par AUCUNE ETUDE.

De l’autre, une société totalitaire – la nôtre – où aucune restriction de liberté ne garantit un vrai retour à la normale.

Car c’est un fait : l’instauration du pass sanitaire ne garantit pas la réouverture des discothèques ou la fin du port du masque obligatoire.

Pire encore, il vous interdit d’activité politique et d’avoir accès à des rassemblements culturels importants.

Aussi, avant de vous révéler 10 faits scientifiques ahurissants sur les masques, je voudrais vous adresser un petit mot sur le pass sanitaire que les gouvernements européens cherchent à imposer partout.

 

Pass sanitaire : la fin du secret médical

Le pass sanitaire représente le basculement dans une société totalitaire, puisqu’il entérine la fin du secret médical.

En effet, vous devrez attester systématiquement d’un état de santé particulier – conforme aux exigences gouvernementales.

Ceci est réellement totalitaire, puisque le totalitarisme consiste à privilégier systématiquement la masse sur l’autonomie et l’intégrité de l’individu.

Donc, avec le pass sanitaire, chaque fois que vous vous rendrez dans un rassemblement important, on vous demandera si vous êtes conforme aux politiques sanitaires du gouvernement, comme nous le transmettent d’ores et déjà les informations officielles. (3)

Cette conformité sanitaire consiste actuellement à discriminer les personnes selon la présence d’un virus dans leur corps, qu’ils en soient malades ou pas, selon des tests dont la validité n’est pas assurée par l’observation de symptômes par un médecin.

 

Le gouvernement "serra la vis"

Si ces mesures sont, comme les précédentes, tout aussi inefficaces contre la pandémie, nous devrons nous attendre à ce que le gouvernement serre encore plus la vis, selon son expression favorite.

En un mot, il transformera le pass sanitaire en passeport vaccinal. Le dispositif sera déjà mis en place, restera seulement à changer sa destination.

Ainsi, votre vie sociale sera conditionnée par l’injection d’un produit expérimental dont les effets secondaires ne conduiront à aucune indemnisation – car justement, elles n’existent que pour les vaccins obligatoires. (4)

Certaines activités sociales – comme la présence à des meetings et des manifestations, surveillée numériquement dès le mois de juin – ne manqueront pas d’être conditionnées par la prise régulière de produits expérimentaux.

Nous le savons : avec les variants qu’on nous agite comme des chiffons rouges depuis des mois, un seul vaccin ne suffira pas.

Il faudra encore d’autres vaccins et d’autres encore, jusqu’à la prochaine pandémie, qui ne manquera pas de se produire dans un monde devenu incapable de fermer ses frontières.
Car la crise du coronavirus était prévisible et sera amenée à se reproduire. C’est même pour faire face à cela qu’une simulation d’épidémie de coronavirus a été organisée par la fondation Bill et Melinda Gates.

Cela s’est produit quelques semaines avant la pandémie – le très officiel Evènement 201(5), qui n’a rien d’un fantasme « complotiste ».

 

Une discrimination légale ?

Car, rappelons-le, le pass sanitaire consiste dans la mise en place logistique d’un futur passeport vaccinal.

Celui-ci, s’il devait avoir lieu, instaurerait donc une discrimination légale comparable à celle de l’apartheid en Afrique du Sud, ou à l’étoile jaune durant le régime de Vichy, ni plus ni moins.

Car il est très possible que votre condition physique ne vous permette pas de vous faire vacciner.
Rappelons que le doyen des Bretons, Camille Lehoux, est mort à 108 ans, quatre jours après avoir été vacciné.

Il avait survécu à deux guerres mondiales et à la grippe espagnole. Le « vaccin » semble avoir eu raison de lui (6), comme d’un certain nombre de nos aînés, notamment.

Si vous êtes aussi trop fragile, ce sera donc malgré vous, que vous ne pourrez plus assister à des évènements culturels et politiques. Et vous serez déchu de fait de votre citoyenneté.

Il est donc temps de réfléchir aux mesures gouvernementales qui ont été imposées, et notamment à la réduction de liberté indéfinie qui a été décrétée par le gouvernement : l’imposition des masques obligatoires.

Voilà pourquoi il est important de remettre les pendules à l’heure sur les masques.

 

Les 10 faits ahurissants sur les masques

1/ L’idée que les masques ne présenteraient aucune difficulté respiratoire, ou hypoxie, avancée par l’AFP, ne repose que sur des dires de médecins étrangers, et sur AUCUNE ETUDE (7). On ne peut d’ailleurs qu’être très surpris que dans cet article d’une agence de presse française, aucun professeur français n’ait été consulté – par risque de représailles légales, sans doute.

2/ Les masques sont censés protéger de la pandémie, dont le virus fait 0,12 microns, mais ils ne sont pas capables de protéger des particules de fumée, dont la taille fait 0,4 microns. En fait, ils n’ont jamais servi qu’à éviter des infections sous-cutanées dans le cadre de la chirurgie (8).

3/ 70% des personnes infectées aux Etats-Unis portaient un masque en permanence. Seulement 7,8% des personnes infectées n’en portaient pas ou quasiment jamais (9).

4/ Il a été prouvé par 14 études recensées pour le centre de contrôle des épidémies aux Etats-Unis, le CDC, que les masques sont absolument inutiles pour empêcher la propagation d’épidémies de type grippal – telles que la « pandémie » (10).

5/ Le masque a réduit le taux d’oxygène dans le sang dans une étude effectuée sur 53 chirurgiens, qui devraient selon toute probabilité avoir « l’habitude » de porter des masques (11).

6/ Une étude effectuée sur 159 jeunes travailleurs dans le domaine de la santé, âgés de 21 à 35 ans, a montré que 81% d’entre eux avaient des maux de tête à cause de ces masques, et que cela affectait directement leur capacité à travailler (12).

7/ Le manque d’oxygène dans le sang accroît les risques d’apparition et de développement des cancers (13).

8/ Le manque d’oxygène accroît aussi très significativement les risques d’athérosclérose, donc d’AVC et d’infarctus (14).

9/ Il a été prouvé, dans une étude officielle pour le CDC américain, une baisse de la santé mentale chez 24% des enfants de 7 à 11 ans, et de 31% des enfants de 12 à 17 ans (15). Ceci n’est pas étranger au port du masque, qu’ils supportent très mal, comme l’a prouvé l’étude allemande ci-dessous

10/ Une étude allemande faite sur 25930 enfants sur toute l’Allemagne a prouvé que le masque avait un effet désastreux sur eux (16) :

68 % des parents rapportent que leurs enfants portant des masques sont victimes d’impacts négatifs majeurs sur leur santé physique, psychologique et comportementale.

Dès 6 ans, on peut constater les symptômes physiques suivants :

  • Les maux de tête : 53,3%
  • Les difficultés de concentration : 49,5 %
  • Les malaises : 42,1 %
  • Les troubles de l’apprentissage : 38 %
  • La somnolence et la fatigue : 36,5 %
  • L’oppression sous le masque : 35,6 %
  • La sensation d’étouffement : 29,7 %
  • Les vertiges : 26,4 %
  • La gorge sèche : 22,7 %
  • La sensation de syncope : 20,7 %
  • Les démangeaisons dans le nez : 17,1 %
  • La nausée : 16,6 %
  • La sensation de faiblesse : 14,7 %
  • Les douleurs abdominales : 13,5 %
  • La respiration accélérée : 12,2 %
  • La sensation de maladie : 9,7 %
  • La sensation d’oppression dans la poitrine : 8 %

Et voici les symptômes comportementaux :

  • L’enfant est plus irrité : 60,4 %
  • L’enfant est de moins bonne humeur : 49,3 %
  • L’enfant ne veut plus aller à l’école ou à la maternelle : 44 % – L’enfant est plus agité qu’à l’accoutumée : 29,2 %
  • L’enfant dort moins bien que d’habitude : 31,1 %
  • L’enfant développe des angoisses : 25,3 %
  • L’enfant dort plus qu’à l’accoutumée : 25 %
  • L’enfant est réticent à bouger et à jouer : 17,9 %

On a également recensé 269 plaintes pour aggravation des problèmes de la peau : augmentation des boutons, éruptions cutanées, phénomènes allergiques autour de la bouche et maladies fongiques dans et autour de la bouche.
À ce niveau-là, entre l’inutilité flagrante des masques et la torture qui consiste à les faire porter aux plus jeunes, on se demande pourquoi ils sont encore préconisés.

 

Le monde d'après n'en est pas un

Jamais je n’aurais pensé que nous pourrions vivre un jour dans un monde pareil.
Le masque a réussi à briser la société ; chacun est isolé dans sa terreur, inoculée chaque jour par les médias de masse.

Chacun a peur des autres. Nous ne sommes plus frères comme dans la devise de la République française. Votre prochain est une menace pour vous, et vous êtes une menace pour lui.

Vous êtes aussi un danger potentiel pour toute personne âgée ou fragile, et donc vous devez impérativement vous abstenir de toute proximité physique.

Or cela implique de laisser les aînés et les plus jeunes de souffrir de tristesse ou de solitude – jusqu’à en mourir, bien souvent.

Selon le professeur en médecine Richard Delorme, les tentatives de suicide des moins de 15 ans ont doublé depuis le début de la pandémie. (17)

Finalement, le masque est devenu le symbole d’une société qui ne peut plus communiquer que par les outils numériques.

Or ceux-ci sont étroitement surveillés par leurs créateurs, en ligne directe avec les pouvoirs publics, comme le montre actuellement la politique de censure très dure de Twitter, Facebook, Google, YouTube.

Devant la violence sourde de ces dispositifs, ne serait-il pas temps qu’un gouvernement, qui prétend agir par le peuple et pour le peuple, y mette un terme ?

Partagez ce message autant que possible, tant que vous le pouvez !

Dr. Thierry Schmitz

Sources

(1)https://www.nytimes.com/interactive/2020/us/states-reopen-map-coronavirus.html

(2)https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-cinq-questions-sur-le-pass-sanitaire-qui-devrait-etre-obligatoire-pour-acceder-a-certains-rassemblements_4603995.html

(3)https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-cinq-questions-sur-le-pass-sanitaire-qui-devrait-etre-obligatoire-pour-acceder-a-certains-rassemblements_4603995.html

(4)https://www.leparisien.fr/societe/vaccins-une-clause-de-non-responsabilite-pour-les-labos-cinq-minutes-pour-comprendre-la-polemique-10-12-2020-8413532.php

(5)https://dossiers-publics.ch/une-pandemie-de-coronavirus-simulee-2-mois-et-demi-avant-le-covid-19/

(6)https://www.breizh-info.com/2021/02/04/158476/necrologie-le-doyen-de-la-bretagne-sest-eteint-4-jours-apres-setre-fait-vacciner-contre-le-covid-19/

(7)https://factuel.afp.com/covid-19-bien-porte-le-masque-nest-pas-dangereux-pour-la-sante

(8)https://redstate.com/scotthounsell/2020/09/10/the-cdc-accidentally-admits-cloth-masks-are-not-effective-n254048

(9)https://thefederalist.com/2020/10/12/cdc-study-finds-overwhelming-majority-of-people-getting-coronavirus-wore-masks/

(10)https://wwwnc.cdc.gov/eid/article/26/5/19-0994_article

(11)Bader A et al. Preliminary report on surgical mask induced deoxygenation during major surgery. Neurocirugia 2008;19:12-126.

(12)Ong JJY et al. Headaches associated with personal protective equipment- A cross-sectional study among frontline healthcare workers during COVID-19. Headache 2020;60(5):864-877.

(13)Blaylock RL. Immunoexcitatory mechanisms in glioma proliferation, invasion and occasional metastasis. Surg Neurol Inter 2013;4:15.

(14)Savransky V et al. Chronic intermittent hypoxia induces atherosclerosis. Am J Resp Crit Care Med 2007;175:1290-1297.

(15)https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/69/wr/mm6945a3.htm

(16)https://assets.researchsquare.com/files/rs-124394/v2/3c831c8c-03c2-4d1a-aa24-a92bbb272be3.pdf

(17)https://www.lejdd.fr/Societe/covid-19-les-enfants-ces-oublies-de-la-pandemie-4032996

 

NUREMBERG 2.0 ...les procès commencent le 16 mai

Philippe WEBER parle des actions de l’avocat FUELLMICH : https://www.facebook.com/watch/?v=534690084210825

 

Bilan 3 mois de vaccination Covid19 en allemagne

A quoi ressemble le bilan après environ 3 mois de vaccination Covid19 ? Cette émission montre ce qui s'est passé dans les maisons de retraite allemandes après les vaccinations Covid19.
Les chiffres officiels de l'Institut Paul-Ehrlich et de l'Agence européenne des médicaments (AME) sont très alarmants. Comme ces chiffres sont dissimulés ou minimisés par les médias de masse, cet « appel au réveil urgent » est un appel à tous afin que les faits choquants de cette émission soient révélés au public !

en France les médiats ne donnent aucunes informations sur ces événements

www.kla.tv/18755