BLOG 53 de Tal SCHALLER

Chers amis

La newsletter ci-dessous de Michel DOGNA résume brillamment la situation actuelle ! Je vous laisse apprécier…suivront des infos utiles pour démolir les gigantesques mensonges des medias et des gouvernants soumis au Nouvel Ordre Mondial…bonne lecture !

 


Plan COV19 résumé sur 2020 -2021

 

Non les imposteurs qui nous gouvernent
ne font pas n’importe quoi !

Oui ce sont des marionnettes
100% aux ordres du Deep State satanique !

Non ce ne sont plus des vrais humains
mais des robots sans âme…

Oui ils iront jusqu’au bout du plan "Blue Beam"
si on ne les arrête pas !

Non ne seront pas aidés ceux qui se soumettent aux vaxx
sans obligation majeure !

Et tant pis pour les naïfs qui gobent
tous les mensonges des média télés !

 

L’art de raisonner juste sur des hypothèse fausses

Revenons début janvier 2020 à Wuhan : des gens tombent subitement morts en marchant dans la rue, d’autres meurent en quelque minutes d’une embolie pulmonaire, d’autres d’une crise cardiaque fatale… Panique !

Hypothèse officielle :

Un méchant coronavirus grippal nommé COV 19 échappé accidentellement du laboratoire P4 (haute sécurité expérimentale) de Wuhan – ceci agrémenté d’une histoire à dormir debout avec des pangolins et des chauves-souris…

Réalités associées :

  1. En décembre 2019 toute la population de Wuhan a reçu un vaccin obligatoire (déjà ARNmessager) contre la grippe, qui on le sait maintenant, a pour premier effet (confidentiellement classique) de faire chuter toutes les défenses immunitaires. Mais ce n’est pas tout, nous avons pu apprendre plus tard par la Dr Karen Kingston - ex employée Pfizer, que ce vaccin avait été chargé d’oxyde de graphène nano – preuves à l’appui les factures du principal fabricant chinois qui attestent une très grosse vente aux grands labos à cette époque (revoir "Le grand secret de Pfizer" – news du 26 aout 21). On apprendra quelques mois plus tard par la Quinta Columna espagnole que tous les vaccins ARNm contiennent de l’oxyde de graphène qui génèrent des milliers de micro caillots sanguins. Ceux-ci ayant tendance à s’agglutiner occasionnent des thromboses subites, souvent fatales.
     
  2. 10 000 antennes relais 5G qui avaient été préalablement installées dans Wuhan ont été mises en service pile en même temps que l’alerte de l’hécatombe Corona Covid.
    Des études d’un laboratoire de recherche indépendant ont mis en évidence qu’une nouvelle fréquence porteuse 60 gigaHz de la 5G excite les atomes d’oxygène ambiant le rendant partiellement inutilisable par l’hémoglobine du sang – des pluies d’oiseaux et d’insectes morts  en vol furent relatés à cette époque dans des journaux, ceci confirmant l’action asphyxiante du rayonnement 5G 60 gigaHz.
     
  3. On ne parle guère non plus de la protéine Spike des vaxx ARNm qui, à l’aide de l’hydrogel Darpa, s’invite à l’intérieur des cellules qu’elle rencontre, et embauche leur ARN pour la dupliquer à l’infini dans tout le corps - ceci endommageant gravement, voire mortellement, les réactions immunitaires face aux agressions des variants à venir. J’en reste là par souci de concision.

 

Arrêter de se tromper de cible

Nous avons là trois armes de destruction massive complémentaires et non répertoriées - puisqu’ invisibles - qui ont permis de stigmatiser au départ le monde entier par des effets effrayants d’une soi-disant pandémie corona – car il fallait que personne ne comprenne l’origine top secret de la catastrophe. Oui il fallait un leurre, un faux drapeau pour détourner l’attention du public, et ce leurre a été le Cov 19 une simple grosse grippe que l’on a monté en mayonnaise, en interdisant tous les remèdes basiques efficaces.

Même la plupart des scientifiques s’y sont laissés prendre ! J’en suis aussi étonné que consterné, car je continue à voir encore maintenant au bout de deux ans, que parmi la plupart des "poids lourds" de la recherche et de la médecine, aucun à part quelques rares "hors-pistes", ne relève la tête du guidon covid/variants, et ne prend en compte ce trio fatal "graphène/5G/spike". Même chose dans la majorité des débats TV et vidéos !

On ne sort pas de ce mirage viral !!!

  • NOTA : savez-vous que tout vaxxé est sans le savoir porteur d’un identifiant détectable par un simple tél portable androïde ?

 

Quel est le rôle réel des 3, 4, 5ème doses, dites "Boosters" ?

Nous avions vu que l’oxyde de graphène nano rend notre corps supra conducteur magnétique et électrique et en fait une excellente antenne. De son côté, la 5G sert de porteuse de télécommande pour programmer le corps (et éventuellement l’esprit) des vaxxés.
Mais nous avions vu aussi que le graphène rencontre des ennemis in situ, qui sont le L-Glutathion et possiblement les antidotes qui sont : la TM gemmo d’aiguille de pin et/ou le dioyde de chlore ClO²- - du Sanchlor. Donc, avec les semaines et les mois, les vaxxés s’appauvrissent en oxyde de graphène, ceci handicapant le contact radio de la 5G.

Considérez donc que les doses dites vaccinales anti-variants sont encore un joli mensonge – le seul but est de vous recharger en graphène pour entretenir le contact avec votre "maître" qu’est devenue la 5G !

 

A titre de conclusion

  • Combien de temps va-t-on encore faire passer pour des vaccins, des soupes de Frankenstein qui ne sont faites que pour falsifier notre ARN puis notre ADN, ceci  pour nous diminuer et non nous augmenter, nous blesser et non nous nous protéger, et faire des 10% de survivants prévus « des robots » corvéables et jetables à souhait ?
     
  • Combien de temps va-t-on continuer à disserter à l’infini sur des chiffres et des statistiques contradictoires qui ne mènent qu’à des mesures de second ordre, autour d’un virus qui a vécu 70 jours comme tous les virus et qu’on n’a même jamais su isoler, ou de ses multiples variants aussi éphémères, vers un bourbier sans fin et sans solutions ?
     
  • Combien de millions de morts prématurées ou subites post vaccinales, combien de millions de grand parents (les soi-disant inutiles), combien de millions de jeunes détruits physiquement et mentalement va-t-il falloir pour que le peuple sorte de sa torpeur disciplinée pour enfin, sans même avoir à  se battre, DIRE ENSEMBLE NON A TOUT, ET ARRETER D’OBEIR aux tyrans criminels ainsi qu’à leurs valets collabos profiteurs corrompus.
     
  • Rien ni personne ne peut faire quoique ce soit contre cela.
     
  • Nota : militaires, gendarmes et diverses forces de l’ordre n’attendent que cela pour se joindre au peuple et le soutenir.

* * * * *

 

ATTENTION : QU’EN EST-IL
DES ASSURANCES VIE ?

Voici une histoire qui fait jurisprudence :

Un riche industriel retraité de Versailles, s’étant fait vaxxer (par prudence) contre le cov19 est mort subitement quelques jours après. Il possédait une assurance vie de plusieurs millions - lorsque les héritiers contactèrent l’assurance, il leur fut répondu qu’ils n’assuraient pas ce risque vaccinal.
Furieux les héritiers attaquèrent la société d’assurance, et ils perdirent le procès par l’argument que le vaccin étant officiellement expérimental et non obligatoire, le donateur avait été classé dans la rubrique SUICIDE !

J’avais mis en garde mes lecteurs depuis longtemps.
Si vous ne croyez pas à cette histoire, contactez vous-même votre assurance-vie.

 

* * * * *

Mais très bonnes nouvelles vaXX

LA BOMBE JURIDIQUE DE REINER FUELLMICH

Ses découvertes suffisantes pour démanteler 
toute l’organisation mondiale du crime

R. Fuellmich arrive à la conclusion qu’il y a préméditation, il y a déjà quelque temps, mais il craignait de ne pas avoir assez de preuves. Alors qu’en réalité il y en a plus qu’assez !

Ce ne sont pas des vaccins, il y a des substances différentes dans chaque lot d’injection, et nous en avons les preuves. Il y a en fait une recherche afin de trouver quel est le bon dosage pour tuer et mutiler les gens. C’est donc une roulette russe pour les vaxxés. Le Dr Carry Madej avait déjà signalé ce fait.

En tant qu’avocat, c’est une preuve inéluctable de préméditation, et à partir de là, PERSONNE ne peut bénéficier d’une quelconque immunité (juridique).

Pour en savoir plus : 20 min (mettre le son sur 0 et affichez 0,75% de vitesse pour avoir le temps de lire, si nécessaire).

https://la-verite-vous-rendra-libres.org/video-tous-les-lots-de-vaccins-ne-contiennent-pas-la-meme-chose-certains-lots-sont-mortels-reiner-fuellmich-dr-wodarg-dr-white/

MONSTRUEUX ! Reiner Fuellmich explique avoir des preuves que des lots toxiques de vaccins sont utilisés dans le but prémédité de tuer des gens. Vous avez 1 chance sur 200 de tomber sur un de ces lots dangereux ! C’est la Roulette Russe !! C’est pire que ce qui était arrivé à Nuremberg !!!

www.businessbourse.com/2022/01/10/monstrueux-reiner-fuellmich-explique-avoir-des-preuves-que-des-lots-toxiques-de-vaccins-sont-utilises-dans-le-but-premedite-de-tuer-des-gens-vous-avez-1-chance-sur-200-de-tomber-sur-un-de-ces-lots

 

 

SCANDALE EN SLOVENIE
qui confirme

L'infirmière en chef du centre médical universitaire, de Ljubljana, qui est chargée de recevoir et de gérer les lots de vaccins, a démissionné, elle a parlé devant les caméras et a montré des ampoules contenant la solution de vaccination. Elle a montré aux gens les codes sur les ampoules marquées des codes de chiffres 1, 2 ou 3 et a ensuite expliqué la signification de ces chiffres :

  • Le numéro 1 est un placebo, une solution saline.  
  • Le numéro 2 est une bouteille RNA classique.  
  • Le numéro 3 est un segment d'ARN avec un gène onco, lié à l'adénovirus et qui provoque un cancer des tissus mous dans les 2 ans.

Elle affirme qu'elle a personnellement assisté à la vaccination de tous les politiciens et personnes importantes et qu'ils ont tous reçu la piqûre numéro 1, donc ils ont reçu une solution saline, un placebo. Ce qui explique aussi pourquoi une seule personne photographie tous les politiciens pour les médias.

 

TRIBUNAL INTERNATIONAL 
ça commence par la tête du serpent

Reiner Fuellmich, avocat américain et allemand, inculpe et nomme Bill Gates et Klaus Schwab devant une audience du Parlement polonais en tant que conspirateurs criminels de la pandémie mondiale qui a causé des souffrances sans précédent et la mort de millions de victimes innocentes dans le monde. Il dénonce l’Agenda 2030 pour ce qu’il est : un plan tyrannique pour posséder et contrôler toute chose et toute personne !

https://planetes360.fr/reiner-fuellmich-nous-avons-a-faire-a-des-psychopathes-et-des-sociopathes/

 

POLICE A BUCAREST (Roumanie)

La police a défilé pour protester contre les restrictions sanitaires dans la capitale et les sanctions infligées à la population. “Nous n’imposerons plus d’amendes, ni de sanctions au peuple concernant le Covid. Nous ne sommes pas des mercenaires !”

Du coup, c’est officiel, le gouvernement roumain a fermé TOUS les centres de vaccination car 70% des citoyens ne veulent pas du vaccin. La coercition n'a pas fonctionné !

https://www.brighteon.com/1c8b8129-e073-4c12-b84d-3cbfbdd34d3b

 

Plus de 946 000 blessés ou morts dûs au vaccin!  USA

https://rumble.com/vs4ncj-plis-de-946-000-blesss-ou-morts-ds-au-vaccin-pearson-sharp.html
 

Interviews et Opinions

France-soir

Jean-Marc Sabatier (CNRS) : vaccination des enfants, rappels et maladies auto-immunes (partie 2)

Que savons-nous de l’immunité ? Comment les vaccins ont-ils été élaborés ? Ont-ils encore une efficacité sur les nouveaux variants ? Quelle dangerosité pour le nouveau variant Omicron ? Que sont les phénomènes ADE ?  Lire la suite

 

Jean-Marc Sabatier : "Il faut prendre conscience urgemment des problèmes de ces vaccins" (partie 3)

Compte tenu de ce que vous avez dit précédemment, doit-on s’attendre dans les prochaines années à une crise sanitaire due non pas au coronavirus, mais à une politique vaccinale pratiquée de manière déraisonnable ? Lire la suite

 

Nouvel article sur FRANCE MEDIAS NUMERIQUE

Une étude révèle que les personnes portant un masque sont plus méchantes, plus égoïstes, moins morales et plus violentes.

par Mohamed Tahiri

Le port du masque en public changera la façon dont les gens se comportent, et les conséquences pour la société pourraient être dévastatrices.

 

SUR LE NET : En Chine, la loi punit désormais les parents pour le mauvais comportement de leurs enfants

La Chine part à la chasse aux "mauvais" parents. Désormais, le gouvernement chinois indique le chemin à suivre quant à l’éducation des enfants : si les parents ne les élèvent pas correctement, ils sont punissables par la loi, depuis le 1ᵉʳ janvier 2022.

https://twitter.com/letitshine69/status/1478294086419468289

 

 

Vaccins ARN : 1 000 Français décédés en six mois

Le tueur silencieux révélé dans les morgues

Du sang coagulé formant une "gélatine épaisse" au lieu d’un sang fluide !

 

Santé Non Censurée

Chère lectrice, cher lecteur,

J’étais le premier à vous en parler l’année dernière.

Les langues commencent à se délier sur les graves effets constatés suite à la vaccination ARN.

Au-delà des chiffres, c’est auprès des laboratoires d'analyse de sang et dans les morgues que de nouvelles informations nous parviennent.

Dans les morgues de plusieurs régions de France, il y aurait une augmentation de décès dans la tranche des 40 et 60 ans1

Il s’agit là d’un constat de terrain fait par des spécialistes de soins de conservation des corps (aussi appelés thanatopracteurs).

Le rôle de ces préparateurs est de “gommer” les stigmates de la mort pour donner au défunt un air apaisé et présenter le corps dignement à la famille. 

Seulement, depuis mars 2021, ces préparateurs témoignent d’un afflux régulier de corps dont le seul stigmate à gommer est un petit pansement rectangulaire… marque d’une vaccination récente.

« Le sujet est tabou. C'est un sujet brûlant » témoigne l’un d’entre eux dans une interview récente au Journal France Soir2  avant d’ajouter que lui même et beaucoup de ses confrères observent :

« De plus en plus d’AVC, d’infarctus et de morts inexpliquées chez des sujets âgés de 40 à 60 ans. »

Mais au-delà des preuves d’une vaccination récente observée sur les corps, les préparateurs font une autre découverte inattendue.

 

Du sang coagulé formant une "gélatine épaisse"
 au lieu d’un sang fluide !

Au détour d’une autre interview, c’est cette fois un chef d'une entreprise de thanatopraxie qui confirme ces morts post-vaccinales et avoue qu’en 15 ans de métier, il n’a « jamais vu ça ».
→ Ni sur la problématique de sang coagulé qui forme une  « gélatine épaisse » qui ne s'écoule pas normalement.

Concrètement, quelques jours après avoir reçu une dose de vaccin, le sang devient si épais que des cœurs s'arrêtent ou dysfonctionnent…

Et bien que terrifiantes, ces observations de terrain sont confirmées par les chiffres des décès post-vaccinaux.

 

Près de 1 000 décès liés aux vaccins en 6 mois !

En France, ce sont les centres de pharmacovigilance qui sont chargés de recenser les effets secondaires des vaccins anti COVID-19.

Si l’on additionne les conséquences les plus graves, pour chacun des 4 vaccins.

On parvient au tableau ci-dessous qui livre le constat de : 

  • Plus de 15 000 effets secondaires graves ;
  • Plus de 2 800 mises en jeu du pronostic vital ;
  • Et près de 1 000 morts.

Le tout en seulement 6 mois3 (chiffres de janvier à juillet 2021).

 

Parmi ces accidents post-vaccinaux, on retrouve les myocardites, les péricardites et les accidents vasculaires cérébraux (AVC)...

 

Flambée des cas de péricardites, myocardites après une injection à l’ARN

Mon enquête est formelle. 

En 2021, les cas d’atteintes cardiaques post-vaccinales ont flambé en Europe.

Voici les chiffres officiels que j’ai réussi à me procurer. 

Graphique issu de la base de données EudraVigilance : le réseau européen de traitement, notification et d'évaluation des effets indésirables4


Depuis le lancement de la vaccination de masse, on enregistre plus de de 15 654 péricardites et myocardites sur les territoires Européens.

Ces résultats sont extrêmement inquiétants.

    

VACCIN PFIZER QUELLE HECATOMBE !

Reçu de Catherine Frade Docteur en Pharmacie, d’ancienne directrice réglementaire internationale dans l’industrie pharmaceutique. 

1, 5 Million de morts pour la vaccin Pfizer = 1 506 525 décès pour le vaccin Pfizer = 746 566 (EU) + 131 466 (UK) + 620 493 (US) au 17 aout 2021 - La page 30 de la 4e version du rapport RMP (Risk management plan) de Pfizer publiée le 25 Nov 21 donne en page 30 le détails mortalité, repris ici en français (source officielle https://www.ema.europa.eu/en/documents/rmp-summary/comirnaty-epar-risk-management-plan_en.pdf)

Au 17 août 2021, 620 493 décès ont été signalés aux États-Unis pour tous les groupes d'âge
parmis 36 951 181 cas d’effets secondaires (1,7 % des cas). En date du 17 août 2021, 746 566 décès ont été signalés déclarés dans l'UE/EEE pour tous les groupes d'âge parmi 35 381 520 cas d’effets secondaires (2,1% des cas). En date du 17 août 2021, le Royaume-Uni a enregistré 131 466 décès dus au COVID-19 dans tous les groupes d'âge parmi 6 352 224 cas (2,1% des cas).
Selon une méta-analyse récente d'études pédiatriques publiées jusqu'en octobre 2020, la mortalité des patients pédiatriques était de 0,1 à 2 %. Dans une étude de janvier à juin 2020 utilisant la base de données nationale sur la mortalité infantile (NCMD) en Angleterre, 5,7 % des 437 enfants âgés de 0 à 17 ans qui sont décédés étaient positifs au PCR SRAS-CoV-2 et ceux qui sont morts du COVID-19 étaient plus âgés et avaient plus de chances d'être d'origine d'origine ethnique non blanche.

Les données sur la mortalité sont également présentées par Worldometer, une organisation indépendante qui publie en ligne des statistiques actuelles et fiables sur le COVID-19.
La mortalité de l'infection par le SRAS-CoV-2 est définie par le nombre cumulé de décès parmi les cas détectés.
Au 15 août 2021, la mortalité globale liée au SRAS-CoV-2 pour l'UE + le Royaume-Uni était de 878 344
décès, soit 171 pour 100 000 personnes. La mortalité signalée dans les pays de l'UE et au Royaume-Uni variait de 18 à 312 décès pour 100 000 personnes (tableau 1). La Finlande et Chypre ont déclaré la plus faible mortalité ; La Hongrie, la République tchèque et la Bulgarie ont déclaré la mortalité la plus élevée.
Aux États-Unis, au 15 août 2021, la mortalité était de 637 439 décès (191 pour 100 000 personnes).
La mortalité aux États-Unis était très similaire à celle du Royaume-Uni (192 pour 100 000).
La mortalité globale rapportée chez les patients hospitalisés pour le COVID-19 varie de 12,8 % à 26 %
dans l'Union Européenne (UE), aux États-Unis et au Royaume-Uni.
Les taux de mortalité diminuent avec le temps, probablement en raison de une meilleure compréhension de la COVID-19 et de sa gestion.

Source officielle : https://www.ema.europa.eu/en/human-regulatory/overview/public-health-threats/coronavirus-disease-covid-19/treatments-vaccines/vaccines-covid-19/covid-19-vaccines-authorised : Les dernières informations officielles à jour sur les vaccins, diffusés par EMA, le site officiel de l’agence européenne du médicament.

Michel Dogna 

 

Encore des amateurs pour la 3ième dose ?

https://fb.watch/anXAqckHa2/

 

Le Conseil mondial de la Santé (WHC) appelle à un arrêt immédiat des « vaccins » expérimentaux contre la Covid-19

par Bon Sens.

Des témoignages, des études, des appels à la prudence mis à mal, quand bien même LES FAITS sont édifiants et prouvés scientifiquement.

Tous ces appels de Médecins, Scientifiques, lanceurs d’alerte ne peuvent plus être ignorés…

Le Conseil mondial de la Santé (WCH) appelle à un arrêt immédiat des « vaccins » expérimentaux contre la Covid-19, dans une déclaration qui a été créée et signée par des médecins, des avocats et d’autres personnes aidant à diriger le nouveau Conseil mondial de la santé.

ET CE NE SONT PAS DES CONSPIRATIONISTES !

Des experts de renommée mondiale, dont le Dr Paul Alexander, le Dr Byram Bridle, le Dr Geert Vanden Bossche, le Prof. Dolores Cahill et les Drs. Sucharit Bhakdi, Ryan Cole, Richard Fleming, Robert W. Malone, Peter McCullough, Mark Trozzi, Michael Yeadon, Wolfgang Wodarg et Vladimir Zelenko, ENTRE AUTRES, avertissent constamment le monde des effets indésirables résultant des injections expérimentales de Covid-19. ILS mettent également en garde contre leurs effets à long terme, qui ne peuvent être connus pour le moment, car la plupart des essais cliniques ne seront achevés qu’en 2023, et certains jusqu’en 2025.

Le Conseil Mondial de la Santé a débuté en septembre 2021 dans le but de fournir les derniers avis scientifiques impartiaux. Il s’agit d’une coalition faîtière initialement composée de 45 organisations axées sur la santé du monde entier. Les recommandations élaborées par les médecins sont conçues pour aider le public à prendre les meilleures décisions en matière de santé.

Le Conseil Mondial de la Santé déclare qu’il est temps de mettre un terme à cette crise humanitaire. En outre, le Conseil déclare également que toute implication directe ou indirecte dans la fabrication, la distribution, l’administration et la promotion de ces injections viole les principes fondamentaux de la common law, du droit constitutionnel et de la justice naturelle, ainsi que le Code de Nuremberg, la Déclaration d’Helsinki et d’autres traités internationaux.

Nous savons maintenant que les enfants sont plus de cent fois plus susceptibles de mourir de ces injections expérimentales que Covid-19.

Les athlètes injectés, dans le monde, s’effondrent sous nos yeux. Malgré le fait que les systèmes de notification soient limités et passifs, des millions d’effets indésirables ont été enregistrés, notamment la mort, la paralysie, les caillots sanguins, les accidents vasculaires cérébraux, la myocardite, la péricardite, les crises cardiaques, les fausses couches spontanées, la fatigue chronique et la dépression extrême…

Déclaration du WCH (World Council for Health)

Déclaration du Conseil mondial de la santé sur Omicron (B.1.1.529)

Une autre déclaration, celle de Barrington, qui regroupe des épidémiologistes des maladies infectieuses et scientifiques de la santé publique, qui sont vivement préoccupés par les effets néfastes sur la santé physique et mentale des politiques COVID-19 en vigueur, et ils recommandent une approche qu’ils appellent, la protection ciblée.

 

Des résultats d’autopsie donnent des preuves irréfutables du rôle des injections à base d’ARNm dans les décès post vaccination

https://reseauinternational.net/des-resultats-dautopsie-donnent-des-preuves-irrefutables-du-role-des-injections-a-base-darnm-dans-les-deces-post-vaccination/

 

BONNE NOUVELLE ….TRES TARDIVE !!!

Le gouvernement français ne le sait pas encore ?

Etats-Unis : le CDC (Center for Disease Control) a admis que le test PCR ne faisait pas la distinction entre la grippe et le Covid, et que cela avait gonflé les chiffres du Covid. Il a donc décidé de le supprimer après le 31 Décembre 2021

Mais pour le PCR on  le savait depuis le début !!! DEUX ANS pour que ce soit reconnu officiellement !

 

Bonnes nouvelles /MESSAGES DES ETRES GALACTIQUES

ANNE GIVAUDAN

En:https://www.youtube.com/watch?v=uTDeY3HzZUs

https://www.youtube.com/watch?v=uTDeY3HzZUs

 

Les « vaccins » contre le Covid n’arrêtent pas l’infection ou la propagent, alors à quoi servent-ils réellement ?

Par Cogiito

https://www.afinalwarning.com/569610.html

Une nouvelle recherche publiée dans le journal Lancet Infectious Diseases révèle que les « vaccins » contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19) ont un impact « minimal » sur la prévention de la transmission de la maladie.

Il s’avère que la variante dite « delta », qui, selon les médias grand public, représente 99 % de tous les nouveaux « cas » de virus chinois aux États-Unis, déjoue facilement les vaccins.

Une personne “complètement vaccinée” peut toujours attraper et propager des germes chinois, selon le journal. Et pourtant, le régime Biden insiste toujours pour que tout le monde fasse les injections à « vitesse de distorsion ».

Les responsables locaux comme le maire de New York, Bill de Blasio, exigent également que les gens retroussent leurs manches pour les vaccins. Ceux qui refusent sont menacés de pertes d’emplois et d’autres sanctions.

“LES GOUVERNEURS ET LES MAIRES DU MAINE À LOS ANGELES EXIGENT QUE LES EMPLOYÉS PUBLICS, ET MÊME LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS, SALUÉS IL Y A QUELQUES MOIS COMME DES HÉROS, SE FASSENT VACCINER SOUS PEINE DE SE RETROUVER SANS TRAVAIL”, ÉCRIT BETSY MCCAUGHEY POUR REAL CLEAR POLITICS .

« Tout comme les politiciens ne lisent pas les projets de loi avant de les voter, ils ne suivent pas la science mais veulent tout de même imposer au reste d’entre nous ce qu’il faut faire.

 

L’Amérique n’est plus le pays de la liberté

Le nouveau document de recherche a révélé que les personnes entièrement vaccinées qui ont ensuite été testées positives pour la grippe Fauci ont infecté d’autres personnes au sein de leur foyer à un taux plus élevé (environ 25 %) que les personnes non vaccinées (environ 23 %).

CEUX QUI ONT PRIS LES VACCINS AVAIENT LA MÊME CHARGE VIRALE DANS LEURS VOIES RESPIRATOIRES SUPÉRIEURES QUE CEUX QUI N’EN ONT PAS PRIS, CE QUI LES REND TOUT AUSSI CONTAGIEUX.

 

“Nos résultats montrent que la vaccination à elle seule ne suffit pas à empêcher les gens d’être infectés par la variante delta et de la propager”, a annoncé le co-auteur de l’étude Ajit Lalvani.

Il s’avère que les taux d’infection sont à peu près les mêmes chez les personnes vaccinées et non vaccinées, ce qui rend les piqûres médicalement inutiles.

« UNE CHOSE EST SÛRE : LA SCIENCE EST INCERTAINE À CE SUJET », A AJOUTÉ MCCAUGHEY. 

« DONC, LE GOUVERNEMENT NE DEVRAIT PAS AVOIR LA MAIN LOURDE POUR IMPOSER DES MANDATS PRÉTENDANT RENDRE LES LIEUX DE TRAVAIL PLUS SÛRS. »

Reste à voir si les gens se conforment ou non, mais les «règles» seront en place pour injecter en masse dans la majeure partie du pays de force ces cocktails de médicaments expérimentaux de Big Pharma.

 « Le vaccin cible la protéine de pointe et exerce une pression sur le virus, mais ne le tue pas », a écrit un commentateur de Real Clear Politics .

« En quoi cela diffère-t-il de l’immunité naturelle ? 

L’immunité naturelle cible les 28 protéines du virus, ce qui rend une mutation résistante à l’immunité naturelle extraordinairement plus difficile, car des mutations dans la plupart ou la totalité des 28 protéines seraient nécessaires. 

Voici le kick. Tout cela est enseigné en microbiologie de première année, donc cela ne devrait pas être nouveau pour le CDC. »

Les sources :

RealClearPolitics.com

NaturalNews.com

 

"De nombreuses vies sont détruites" par l'incapacité du gouvernement à reconnaître l'immunité naturelle, selon un médecin

Le Dr Marty Makary, chercheur en santé publique à la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, a accusé mardi des responsables gouvernementaux de pratiquer le « maccarthysme moderne » contre quiconque suggère que les jeunes en bonne santé, en particulier ceux qui se sont remis de COVID, n'ont pas besoin coups de rappel. Le Dr Marty Makary a accusé mardi les responsables de la santé publique de « maccarthysme moderne » et de publier des études qui ne méritent pas « une expérience scientifique de 7e année ».

Le chercheur en santé publique et professeur à la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health a déclaré aux membres du House Select Committee on the Coronavirus Crisis que certaines politiques COVID sont devenues «trop extrêmes, trop rigides et ne sont plus guidées par des données cliniques».

Il est un ardent partisan de la reconnaissance de l'immunité naturelle et de ne pas obliger les personnes qui se sont remises de COVID – en particulier les jeunes – à se faire vacciner.

Ce point de vue a fait de lui la cible de critiques, a déclaré Makary.

"Nous avons un maccarthysme des temps modernes chaque fois que quelqu'un remet en question les injections de rappel COVID pour les enfants", a déclaré Makary.

Makary a rappelé aux membres du comité que, malgré un budget annuel combiné d'environ 58 milliards de dollars, ni le CDC ni les National Institutes of Health n'ont produit d'études crédibles sur l'immunité naturelle au COVID – quelque chose que son équipe de recherche entreprend, en utilisant de l'argent privé.

Le CDC a publié deux études plus tôt cette année, affirmant que l' immunité vaccinale l'emporte sur l'immunité naturelle. Ces études étaient si imparfaites , de l'avis de Makary, qu'elles étaient "pires qu'une expérience scientifique en 7e année".

Makary a accusé le CDC d'avoir sciemment publié des études erronées afin que les gens obtiennent le vaccin, plutôt que d'attendre d'acquérir une immunité naturelle en obtenant et en se remettant du virus.

"De nombreuses vies sont détruites" par l'incapacité du gouvernement à reconnaître l'immunité naturelle, a déclaré Makary.

https://childrenshealthdefense.org/defender/lives-destroyed-government-failure-natural-immunity/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=c03212f2-180b-498d-b552-54fef6bb98d0

 

R.Reymondier :

Les inventeurs de maladies " -manoeuvres et manipulations de l'industrie pharmaceutique-

Chers amis,

Pendant combien de temps encore allez-vous décider que votre santé ne dépend pas de vous ?

Pendant combien de temps allons-nous laisser gérer notre patrimoine génétique un peu comme une roulette russe, mais plus grave encore, pourquoi mettre à contribution des enfants sains aujourd'hui ...Mais qui demain connaîtrons peut être un triste sort ?

Mais enfin qui sont les coupables de cette triste histoire, oui qui ?

Qu’il soit président(e), ou roi, reine, une bonne partie de notre avenir est entre leurs mains, qu’ils soient compétents, ou pas, et ils sont en grande partie responsables de la situation sanitaire du pays...

C’est bien là le problème, car il y a de nombreuses raisons pour douter de la compétence de certaines de ces personnes élues, ou nommées.

En effet, on sait que les décisions de ce gouvernement dépendent en grande partie des orientations données par « Conseil scientifique covid-19 », sans vraiment connaître leurs compétences en la matière, et surtout garantir leur indépendance.

Or, vous devez certes savoir, puisqu'on vous pique en toute connaissance de cause, que 7 des 14 membres de ce Conseil ont eu, ou ont encore, des liens d’intérêt à des niveaux très différents, raison pour laquelle, un ancien membre nommé de ce conseil, un certain Didier Raoult en a démissionné. 

Oui Didier Raoult a certes de gros défauts, mais sa qualité réelle est celle d'un soignant de la première ligne du covid dont il a guéri plein de gens comme le maire de Nice.

Même si pour 4 d’entre eux, les montants n’excèdent pas quelques centaines ou milliers d’euros ( oui c'est tellement peu aux yeux d'un smicard que bien des personnes qui me lisent trouveront mon intervention ridicule) cumulés en 8 ans, il n’en reste pas moins que cela pourrait entacher la crédibilité de ce conseil. lien

Le président de cette institution s’appelle Jean-François Delfraissy, et les déclarations de ce spécialiste posent question de par leur contradiction, c'est un peu à cause de cela que je l'appelle Défraîchi, oui vous savez qu'en vieillissant comme moi par exemple, le cerveau même de cette si BELLE INSTITUTION MACRONIENNE DONT LE SORT EST VOUÉ AU SECRET DÉFENSE ne marche pas comme le vôtre alors voici quelques perles: 

 Après avoir déclaré : « le vaccin protège assez peu contre l’infection  » , (lien) il a ajouté : « les vaccins sont loin d’être un échec (...) ils perdent une partie de leur efficacité après 5 à 6 mois... ». lien

Plus récemment, il a déclaré devant les sénateurs : « en pratique opérationnelle, il ne faut pas laisser s’installer l’idée que les anticorps servent à quelque chose ». lien

Encore plus étonnant, ce sont les multiples déclarations surprenantes d’Olivier Véran, celui-là même qui a nommé les membres de ce « conseil scientifique »...

Il a en effet déclaré que : « le vaccin protégeait contre le virus...mais que les plus exposés devaient tout de même faire leur dose de rappel  ». lien

Mais le cerveau défraichi a trouvé son digne successeur en la personne du ministre de la santé:

Car, en été 2021Véran affirmait que la 3ème dose de vaccin n’impacterait en rien le pass-sanitaire. lien

Or on sait aujourd’hui que ceux qui n’ont pas pris leur « 3ème dose », n’ont plus droit au pass-sanitaire...

Plus sérieusement, essayons de comprendre la stratégie de ce gouvernement, voire les contre-vérités dont il est coutumier.

Olivier Véran avait affirmé cet été que 85% des hospitalisés n’étaient pas du tout vaccinés, et que seulement 7% l’étaient. lien

Pas de chance...S’il faut en croire « le courrier du soir  », les admissions à l’hôpital concernent prioritairement les vaccinés (57%) ce qui met un doute sérieux sur l’efficacité des injections... et sur la parole ministérielle. lien

Le Pr Annane, chef de service réanimation de l’hôpital Raymond Poincaré ne dit pas autre chose : « il faut être transparent, dans mon service, 2/3 des patients sont vaccinés 2 doses  ». lien ou lien

Pour répondre à la polémique, l’infectiologue répond qu’il est tout à fait normal qu’il y ait plus de vaccinés à l’hôpital que de non vaccinés, puisque les vaccinés sont majoritaires dans le pays... (lien), mais alors à quoi riment les mensonges du ministre de la santé ?

D’ailleurs cette large majorité de vaccinés à l’hôpital est confirmée par les résultats officiels publiés par la DREERS (Direction de la Recherche, des Etudes de l’Evaluation et des Statistiques) sur ce lien.

Même Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a reconnu une certaine incohérence du gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire. lien

Sauf que lui-même a été pris en défaut, prenant le contrepied d’une déclaration de Christophe Castaner, l’ex-ministre de l’intérieur, lequel assurait que « la 3ème dose de rappel aux soignants relevait du naturel », alors qu’Attal annonçait l’inverse. lien

Il a encore gaffé début novembre en annonçant un futur couvre-feu, avant d’être démenti une heure plus tard par Matignon. lien

Dans cet article, d’autres contradictions de nos dirigeants qui devraient nous inquiéter.

Tous ces dérapages plus ou moins contrôlés n’auraient-ils pas pu être évités si des scientifiques réellement indépendants, et de haut niveau avaient été consultés ?

Vous avez dit science ?  Oui beaucoup de personnes en lisant mes écrits pensent qu'il faut que je cesse et que mes délires finiront par lasser celles et ceux qui docilement s'en vont se faire piquer pourtant, parlons science et celle qui est la plus pure pratiquée depuis des décennies par celles et ceux quiavaient des carrières autrement plus convaincantes que ceux qui siègent aujourd’hui dans le « conseil scientifique  »...

 

Qui sont-ils donc ces dangereux trublions ?

D'abord un français découvreur du virus du Sida à savoir Luc Montagnier, Nobel de médecine, ensuite de Tasuku Honjo, Nobel de médecine lui aussi, du Pr Martin Kulldroff, grand épidémiologiste (lequel a dénoncé les méfaits du confinements) lien , du Pr Malcolm H. Levitt, Nobel de chimie, du Pr. Didier Raoult, l’un de nos plus éminents virologue, de l’épidémiologiste Robert Malone, inventeur des vaccins ARNm, et qui a déclaré la protéine Spike toxique (lien), du Pr Peter Mccullogh, cardiologue, qui a dénoncé les risques de pathologies cardiaques liés au vaccin, rappelant qu’une approbation définitive d’un vaccin prenait entre 10 et 20 ans (lien), de la généticienne Alexandra Henrion Caude, spécialiste en ARNm, hostile au masque et au vaccin (lien), du Pr Christian Peronne, spécialiste en maladies infectieuses, prônant l’utilisation de l’hydroxychloroquine, et de l’azithromycine, du Pr Vladimir Zelenco, considéré comme le Didier Raoult américain (lien)... face au simple néphrologue, Gilbert Deray, au généraliste Jérôme Marty, ou au médecin réanimateur Bruno Mégarbane...et à tant d’autres « experts » qui phagocytent les plateaux médiatiques. lien

Et quid de Christian Vélot, qui explique par le détail toutes les erreurs commises par « le conseil scientifique  » ?

 

MENSONGES A LA PELLE

Réveillez-vous, idiots ! Si vous avez volontairement reçu le traitement de modification génétique connu sous le nom de « vaccin » COVID-19 (Pfizer, Moderna, Johnson & Johnson, AstraZeneca, etc.), vous avez été amené à injecter un produit nocif, dangereux, non approuvé et souvent mortel dans ton corps. Un produit totalement inutile qui ne vous protège pas, ne fournit pas d'immunité ou n'empêche pas la transmission du virus, mais détruit votre système immunitaire, endommage vos organes, provoque des caillots sanguins et une inflammation interne, et vous rend plus sensible à de nombreuses maladies, y compris le cancer .

Parce que vous avez pris le « vaccin », votre corps fabrique des millions ou des milliards de protéines de pointe. La protéine de pointe est toxique, pathogène (causant des maladies) et coagulante (elle provoque des caillots sanguins). Ces protéines de pointe synthétiques fabriquées par vos cellules sont censées être identiques à la protéine de pointe du virus SARS-CoV-2, telle que déterminée par la modélisation informatique de fragments génétiques fournis aux États-Unis par des laboratoires chinois contrôlés par le Parti communiste chinois.

C'est ce que votre corps produit par millions ou milliards, déroutant votre système immunitaire, affaiblissant sa capacité à fabriquer des cellules T auxiliaires essentielles et des cellules CD8 qui éloignent d'autres virus et maladies.

L'hydrogel lipidique qui recouvre les brins d'ARNm fragiles des injections Pfizer et Moderna contient des nanoparticules qui traversent la barrière hémato-encéphalique, provoquant une paralysie, des convulsions incontrôlables, des maladies neurodégénératives, une perte de vision permanente, des lésions de la colonne vertébrale, etc. Des centaines de milliers de personnes ont subi ces "effets secondaires" - ou sont mortes - quelques heures ou jours après avoir reçu le vaccin.

Les fabricants de vaccins connaissaient parfaitement tous les effets indésirables potentiels. Par conséquent, le soi-disant « vaccin » est une arme biologique. Son seul objectif concevable est le dépeuplement. Le « vaccin » n'a rien à voir avec l'amélioration de votre santé. C'est un instrument de contrôle social, qui fait partie de la Grande Réinitialisation visant une société technofasciste autoritaire où « vous ne posséderez rien, et vous serez heureux », selon le Forum économique mondial.

Tu devrais savoir:

* Les blocages que vous observez comme un rituel clé dans votre nouvelle religion d'État - le culte de Covidian - sont absurdes et n'ont aucun fondement scientifique.

* Vos couches faciales (« masques ») sont inutiles. Il n'y a aucune base scientifique pour justifier leur utilisation, mais ils augmentent les maladies bactériennes chez le porteur de masque et sont particulièrement dangereux pour les enfants, bloquant le flux d'oxygène et potentiellement blessant leur cerveau.

* Le test PCR frauduleux est une arnaque. Il est incapable de diagnostiquer une maladie ou une infection, comme l'a souligné le Dr Kary Mullis, inventeur et lauréat du prix Nobel de la technique PCR. Le CDC, la FDA et l'OMS ont tous officiellement admis que le test PCR ne vaut rien et ne peut pas différencier le COVID-19 de la grippe saisonnière ou du rhume ! Les tests de diagnostic introduits en décembre pour remplacer le faux test PCR sont tous des gadgets « d'autorisation d'utilisation d'urgence », aussi dénués de sens que le test PCR.

* Le test PCR donne des faux positifs jusqu'à 97 % du temps. Pourtant, ces données indésirables ont été (et sont) utilisées comme base pour déclarer une pandémie et appliquer les verrouillages, les masques, la distanciation sociale et les vaccins obligatoires.

Les pouvoirs en place ont testé votre volonté de vous conformer. Être trompé. Faire des choses irrationnelles et autodestructrices. Et tu as obéi, tu es tombé dans le piège. Vous avez craqué pour l'arnaque, fondée sur un virus respiratoire moins dangereux que la grippe saisonnière selon les propres statistiques des gouvernements.

Les personnes que vous qualifiez d'« anti-vaccins » ou de « théoriciens du complot » ne sont pas de telles choses. Ce sont des gens ordinaires, tout comme vous. Mais contrairement à vous, ils ont fait preuve de bon sens. Ils n'ont pas été intimidés par la campagne alarmiste de mensonges et de désinformation des médias dominants 24h/24 et 7j/7. Ils ont fait leurs devoirs et ont rapidement découvert que les soi-disant «vaccins» Covid sont un grand danger des milliers de fois plus dangereux que tout prétendu «nouveau coronavirus».

Devinez qui est exempté de toutes les exigences et mandats pour obtenir le « vaccin » COVID-19 ? Les personnes suivantes sont totalement exemptées : tous les sénateurs et représentants de la Chambre des États-Unis ainsi que tout le personnel du Congrès ; 6 000 employés de la Maison Blanche ; tous les employés de Pfizer (2 500), Moderna (1 500) et Johnson & Johnson (120 000) ; 15 000 employés du CDC ; et 14 000 employés de la FDA.

Maintenant, voyez-vous l'éléphant dans la pièce ? Les politiciens contrôlés par Pharma, les fabricants de vaccins, les agences de santé corrompues du CDC et de la FDA appartenant à Big Pharma, les représentants du gouvernement qui imposent les coups de mort sur le reste d'entre nous… Ils sont tous EXEMPTS de recevoir le jab. Ils savent ce qu'il y a dans le sérum toxique et quel mal il peut faire. Mais vous devez le prendre ou perdre votre emploi. Vous devez vous faire piquer avec le cocktail génétique si vous voulez faire du shopping ou manger au restaurant.

Voyez-vous à quel point c'est insensé et criminel ? Pensez-vous toujours que c'est une « théorie du complot folle » ? Vous êtes proche. C'est en effet un complot insensé, ourdi par des eugénistes, des défenseurs de la dépopulation, des oligarques super riches et des partisans du gouvernement mondial il y a plus de vingt ans.

Oh, j'ai presque oublié… Deux millions d'étrangers illégaux sont également exemptés des vaccins par le président non élu Biden, afin qu'ils puissent inonder le pays, prendre un bus ou un avion à réaction vers les États républicains, et propager la maladie et la mort alors qu'ils reçoivent un gouvernement sans fin documents et votez démocrate. Et les républicains laissent faire.

Si vous avez été vacciné par peur de perdre votre emploi, alors toutes mes excuses, vous êtes dans une situation très difficile.

Si vous avez volontairement reçu le coup et que vous en êtes fier, comme Jennifer Aniston, Arnold Schwarzenegger, Dolly Parton, Hugh Jackman, Kathy Hochul (NY Governor), Don Lemon (CNN), Mike Pence, Martha Stewart, Amber Heard, Bruce Springsteen, Alexandria Ocasio-Cortez, Jane Fonda, Bernie Sanders, Greta Thunberg, Willie Nelson et bien d'autres, alors vous êtes un imbécile ignorant. Vous êtes un disciple obéissant de la nouvelle religion d'État, Branche Covidian. Vous êtes tombé amoureux d'un récit officiel qui a des trous plus gros que des cratères lunaires. Le récit officiel a été complètement démoli, mais vous avez subi un lavage de cerveau et vous vivez toujours dangereusement dans une réalité alternative qui s'est superposée au spectacle d'horreur réel et réel de l'escalade de la tyrannie.

Vous devez être déprogrammé.

Vous ne devez plus jamais prendre un autre « vaccin » ou rappel génétique contre le Covid.

Vous devez dire à vos amis, à votre famille et à tous ceux que vous connaissez de rester à l'écart de ces tirs mortels.

Réveillez-vous et sentez le café! Il n'est pas trop tard pour vous retirer du culte de Covidian. Si vous avez le coup fatal, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour renforcer votre système immunitaire et réduire les risques de maladie ou de décès induits par le vaccin sur la route.

Les Unvaxxed ne sont pas vos ennemis. Ils ne présentent absolument aucun danger pour vous, malgré les mensonges flagrants des médias contrôlés affirmant qu'il y a une « pandémie des non vaccinés ». C'est tout le contraire qui est vrai : des dizaines de milliers de personnes en bonne santé et non vaxxées qui ont été à proximité du vaxxed souffrent de terribles problèmes, apparemment causés par l'excrétion de protéines de pointe par les individus vaxxés par le souffle, la salive, la transpiration et l'urine. Ces problèmes très réels incluent des douleurs menstruelles atroce, des saignements pendant la grossesse, des fausses couches, des caillots sanguins massifs, des douleurs musculaires sévères, des ecchymoses aléatoires sur tout le corps, des migraines incessantes, une péricardite, des maladies auto-immunes, le zona et même la paralysie de Bell (paralysie faciale).

Pour parler franchement, les vaccinés sont des « lépreux » avec lesquels les non vaccinés feraient bien d'éviter les contacts prolongés. De nombreux salons de coiffure, salons de beauté et médecins holistiques refusent désormais de voir toute personne vaccinée contre le COVID-19.

Les Unvaxxed ne sont pas vos ennemis. Une fois que vous aurez réalisé ce qui vous a été fait et pourquoi, rejoignez les Unvaxxed pour vaincre un ennemi commun, pour exposer et punir les monstres qui ont perpétré cette fraude colossale et pour annuler les mesures totalitaires qui, si elles se poursuivent, détruire les États-Unis, physiquement, moralement et politiquement

 

"Ils ont déjà préparé la prochaine pandémie Marburg"

par Kieran Morrissey :
Soyez attentif aux paroles
de ce chercheur

"Bonjour je m’appelle Kieran Morrissey. Je suis un ingénieur de 61 ans et j’ai travaillé ces 22 dernières années dans un grand hôpital universitaire de Dublin, où j’ai acquis une connaissance approfondie du fonctionnement du système de santé irlandais.

Au cours de mes récentes études sur l’immunologie et la virologie pour essayer de mieux comprendre ce qui se passe avec les virus et les vaccins qu’ils promeuvent, j’ai découvert un article écrit en 2017, par deux chercheurs italiens, le couple Gatti et Montanari, qui testent des vaccins depuis 2004. Ils en ont examiné 44 au total et ont découvert que ces vaccins sont contaminés avec des nanoparticules inorganiques, y compris toutes sortes de substances telles que les métaux lourds, le plomb, etc.

Cela m’amène à penser que les vaccins provoquent des réactions immunitaires depuis de nombreuses années qui peuvent se présenter comme des grippes et d’autres maladies. Plus les symptômes apparaissent, plus on administre de vaccins pour tenter de les prévenir… Il y a une sorte de boucle sans fin entre les vaccins et les maladies.

Donc les vaccins provoquent des maladies qui exigent plus de vaccins…

Mais au cours de l’enquête, j’ai découvert quelque chose d’encore plus inquiétant.

En avril 2021, Bill Gates/GAVI a publié un article sur son site web dans lequel il affirmait que Marburg était la prochaine grande pandémie dont nous devions nous inquiéter. Marburg est une fièvre hémorragique relativement rare. Nous n’avons eu que 16 cas depuis 2005.

Que savent donc Bill Gates et GAVI que nous ne savons pas ? Pourquoi est-ce une menace ? Pourquoi l’OMS et les médias conventionnels ne publient-ils pas des articles sur cette maladie rare ?

J’ai fait des recherches plus approfondies et j’ai découvert qu’ils avaient déjà développé un test PCR spécial pour cela. C’est très inquiétant, car maintenant ils peuvent prouver que n’importe qui pourrait avoir le Marburg grâce à un "test", aussi fantaisiste que le test PCR covid. Mais comme ce test PCR actuel, il sera difficile de le réfuter.

J’ai aussi trouvé qu’ils ont publié des articles  affirmant que la maladie de Marburg se transmet par les chauves-souris de façon asymptomatique, ce qui a été réfuté pendant la pandémie du Covid. Si vous n’avez pas de symptômes, vous n’avez pas de virus, et vous ne pouvez pas le transmettre asymptomatiquement. La propagation asymptomatique d’un virus n’existe pas. Bien que ceci ait été largement admis, des articles qui disent le contraire sont publiés !

La nouveauté la plus inquiétante que j’ai découverte, c’est qu’on est en train de développer très rapidement un nouveau vaccin pour Marburg appelé RIVAX, qui contient de la RICINE, une substance hyper toxique qui a été utilisée dans les attentats terroristes du métro de Tokyo et qui a tué un grand nombre de gens. Pourquoi ont-ils mis une toxine si dangereuse dans un vaccin ? C’est très étrange et inquiétant.

Mais comment pourraient-ils initialiser cette pandémie de Marburg sans la propager ? Très simple : en fait ils l’ont déjà initialisée. Les lésions causées par les vaccins Covid comprennent des hémorragies et des caillots, qui sont très semblables à celles de la fièvre hémorragique. En administrant les vaccins de rappel aux prisonniers, dans les maisons de retraites et les hôpitaux, ainsi qu’aux enfants en contact étroit dans les écoles, ils provoquent davantage d’hémorragies et de caillots qu’ils appellent "fièvre hémorragique".

Ils feront le test avec le nouveau test PCR et diront que c’est le Marburg.

Cela expliquerait le nombre excessif de morts que nous voyons dans les hôpitaux, ce sera une couverture. Ils diront que les décès ne sont pas dus à des lésions causées par le vaccin Covid, mais au Marburg. Il y aura une soudaine et très grande panique. Il y aura une hystérie de masse jamais vue auparavant. Les gens feront tout pour obtenir quelque chose qui les protège. Le vaccin Rivax sera lancé rapidement et administré "à titre expérimental", comme ça s’est passé avec le vaccin Covid.

Cependant, une grande différence avec le vaccin à la ricine, c’est que l’infrastructure est en marche et les ressources sont déjà en place pour la développer et la gérer dans un laps de temps très court. Ils pourraient atteindre une couverture de 100% de la population en un temps record. La ricine contenue dans le vaccin va pouvoir tuer des milliards de personnes très rapidement. Il n’y a aucun moyen connu de l’arrêter une fois que c’est commencé.

Arrêter de se faire vacciner contre le Covid est le seul moyen d’arrêter cette épidémie de Marburg, annoncée par Bill Gates, GAVI, l’OMS, etc.

Nous devons convaincre nos amis, notre famille et tout le monde que la vaccination est une erreur qui les rendra encore plus malades !

Vous devez compter sur votre immunité naturelle et la renforcer avec de la vitamine C et de la vitamine D, du zinc et tous les autres minéraux nécessaires. Si vous êtes atteint de Covid, l’Ivermectine et l’hydroxychloroquine sont très efficaces. Nous n’avons pas besoin d’un vaccin qui provoque des symptômes de fièvre hémorragique. Nous devons arrêter cela immédiatement. Si nous ne le faisons pas, nous serons confrontés à une prétendue pandémie de Marburg, qui sera le prétexte pour lancer le vaccin à base de ricine qui tuera des milliards de personnes.

Veuillez faire connaître cette vidéo à tout le monde. J’ai publié toutes les recherches dont j’ai parlé ici sur www.lewrockwell.com  S’il vous plaît, lisez-les.

S’il vous plaît, faites vos propres recherches. Vous verrez que ce que je dis est vrai. Vous vous rendrez également compte que je ne gagne rien à dire tout cela, je perds plutôt. Je suis sûr que mon travail à l’hôpital est en danger, et Dieu sait quoi d’autre.

Par le Dr Roberto Petrella
(médecin gynécologue italien) 
Ecoutez-le bien :

"Il y aura bientôt une fausse pandémie appelée Marburg."

Vidéo partie 3

https://www.brighteon.com/e89a29cb-8bcf-4652-beba-457c98ce0e17

"Veuillez faire connaître cette vidéo dès que possible avant qu’ils ne lancent la menace du Marburg, un prétexte pour injecter ces substances mortelles de ricine."

 

Réaction d’anticipation
de Michel Dogna

Je ne suis jamais enclin à endosser des présentations fatalistes. Il y a toujours une brèche dans le filet et nous l’avons constaté concernant le cov19. Pendant que la majorité des gens se polarisent sur les dégâts collatéraux, les incohérences historiques, etc., ma seule et unique préoccupation est de trouver la faille permettant de s’échapper, car il y en a toujours une qui est secrètement réservée aux élites tortionnaires.

Les nombreuses personnes qui me connaissent depuis longtemps savent que j’ai un don particulier pour les tests kinésios me permettant de communiquer en mode OUI- NON avec une banque de connaissances universelles omniprésentes, et que certains pourraient appeler improprement "intuition". Ceci facilite grandement mes recherches.

Bien que je ne me trompe que très rarement, je ne livre généralement à mon public les résultats de mes recherches (limitées au domaine de la santé) qu’après vérifications pratiques. Mais cette fois, devant l’urgence je décide d’anticiper, d’autant plus que les remèdes naturels que je propose ne sont jamais dangereux.

Donc, je récapitule, si vous êtes testé vrai ou faux Marburg (fièvre hémorragique de la famille Ebola) par le nouveau test PCR cité plus haut, il vous faudra :  

  1. échapper au vaccin mortel à la ricine,
  2. s’occuper de la maladie de Marburg - en préventif et en curatif - pour la durée de la zone de danger avec :

* Zéolithe clinoptilolite surfine (immuno-défiscience – toxémie)

(une fiche Zéolithe détaillée sera éditée dans la news du 16 décembre)

Maintenant pour le nouveau (faux) test PCR nasal spécifique "Marburg", d’après des complications conséquentes suspectes qui me sont parvenues, il est possible qu’il y ait déjà un peu de ricine dans l’embout. La ricine étant tirée des graines de ricin, l’antidote homéo est évidemment :

* Ricinus 30 CH  

  • 30gtts avant les 3 repas. Flacon 90 ml

 

LE MARQUAGE… et pire ! 

avec Frédéric Chaumont – Jasper Mader 

4 déc

https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/68_Marquage-du-b%C3%A9tail:9

(17 min)
 

 

Zéolithe Clinoptilolite Surfine... une grande diversité d'applications !

Michel DOGNA

Les zéolithes se trouvent au niveau de formations volcaniques ayant sédimenté lentement en présence de gaz et de vapeur d’eau. Toutes les indications de l’argile concernent la zéolithe, en interne comme en externe, avec l’avantage que l’action de cette dernière est plus rapide.

Il existe 106 types de zéolithe naturelle sous forme feuilletée, cristalline ou fibreuse. La variété retenue, en raison de ses propriétés thérapeutiques supérieures, est la "Zéolithe clinoptilolite". Celle diffusée en France est issue des Balkans, dans la région de Kozark.

Ses composants majoritaires sont la silice SiO2 (62%) et l’alumine Al2O3 (12,5%), suivies de l’oxyde de calcium CaO (3%) et de l’oxyde de magnésium MgO (1,3%).

Le procédé tribomécanique

Les particules minérales sont réduites à des dimensions allant du micron à quelques nanomètres, par des dizaines de milliers de collisions à haute vitesse avec d’autres particules, formant une poudre minérale d’une surface active démultipliée - lorsque la taille des particules est divisée par 10, la surface active est multipliée par 1000, ainsi que la capacité d’échange et d’absorption de la zéolithe.

 Cette technologie est aujourd’hui la seule au monde permettant d’obtenir des nanoparticules sans recourir aux méthodes électrochimiques, et porte l’activité de la zéolithe à un niveau jamais atteint jusque-là dans le domaine du vivant. 

La Zéolithe micronisée est connue pour ses propriétés absorbantes exceptionnelles et son pouvoir d’échanges ioniques, ceci lui permettant de capter les radicaux libres toxiques.

Cette technologie brevetée appelée Micronisation Tribomécanique permet d’obtenir des nanofeed (aliments enrichis à la zéolithe) pouvant être utilisées en nutrition animale. Une étude de l’ITP (Institut Technique du Porc) a montré que cet additif alimentaire permet apporter une solution prophylactique de remplacement supérieure aux antibiotiques, avec un facteur de croissance identique des porcelets en post-sevrage – donc moins de casse en élevage industriel.

Mes dernières investigations

Devant l’urgence face à la surprise épidémique Marburg en vue, classée "fièvre hémorragique" type Ebola, nous avons cherché quelle pourrait être la parade naturelle à ce nouveau fléau, prévoyant par expérience que :

  1. le nouveau test PCR serait encore une fois truqué, voire infectant,
  2. que le vaxx proposé serait pire que le mal.

N’ayant pas de réponse toute faite dans ma boite à outils « holistique », j’ai soudain repensé au succès des nanofeed vanté par l’Institut Technique du Porc concernant la résistance particulière de porcelets aux maladies habituelles, bien meilleure qu’avec les antibiotiques courants.

Ainsi, n’ayant pas encore eu l’occasion de rencontrer des victimes du Marburg, je ne peux pas encore annoncer la translation expérimentale sur humains des résultats porcins comme avérée – mais comme dans l’adage : "Tout homme a dans son cœur un cochon qui sommeille", j’ai toutes les chances d’avoir raison…

Ma seule référence pour l’instant est donc dans mes tests kinésio (que je pratique intensivement depuis plus de 40 ans pour diagnostiquer et solutionner les problèmes de santé). Aussi je me permets d’annoncer avec conviction la Zéolithe clinoptilolite comme traitement de choix contre le Marburg en préventif et en curatif.

Applications expérimentées

Résultats constatés sur des cas cliniques depuis 30 années :

* Un antioxydant majeur :

  • Les radicaux libres sont des molécules usées auxquelles il manque un électron, et qui sont de ce fait électropositives. Or les éléments électropositifs dans le corps sont toxiques et causent un vieillissement organique accéléré. La zéolithe neutralise ces radicaux libres.

* Système circulatoire :

  • Accélération de la récupération post-infarctus.
  • Réduction et récupération totale des œdèmes.

* Système digestif :

  • Élimination des ulcères duodénaux.
  • Stabilisation et régulation optimale du système digestif,

* Rhumatismes :

  • Arthrite rhumatismale.

* Fonctions rénales :

  • Traitement des infections rénales.

* Pathologies dermatologiques :

  • Pathologies dermatologiques comme la séborrhée, les dermatites, l’herpès (les deux types HSV1 et HSV2)… par voie orale (per os) ou par application externe de poudre.

* Blessures et brûlures :

Accélération de la guérison des brûlures avec application directe de la poudre.

* Périodontosis :

  • Traitement du périodontosis et élimination des micro-organismes dans la bouche à l’aide de la poudre en additif dans les dentifrices.

* Amélioration de la qualité de la peau :

  • Permet une amélioration de l’hydratation de la peau ainsi qu’une résistance accrue à différents facteurs extérieurs, comme les rayons UV.

* Augmentation de l’endurance :

  • Permet une amélioration de l’endurance lors d’efforts physiques intenses.
  • Permet une diminution, voire même une élimination des courbatures après un exercice intense.

* Mycoses :

  • Élimination complète et rapide de nombreuses infections de la peau (Candida et autres) ou des muqueuses avec une application directe de la poudre.
  • Élimination des mycoses plantaires.
  • Traitement des mycoses au niveau des organes internes (qui peuvent être le résultat de procédés radiologiques en combinaison avec des antibiotiques).

Résumé des indications

  • Arthrite
  • Blessures et brûlures : en ext
  • Cancers : adjuvant de désintoxication
  • Cardiaque : insuffisance
  • Cardio-vasculaire : tous problèmes
  • Circulation capillaire déficiente
  • Circulation sanguine : stases
  • Cirrhose
  • Dépression
  • Diabète type 2
  • Diurétique
  • Fièvres hémorragiques
  • Herpès types 1 et 2
  • Immunodéficience
  • Infarctus : récupération
  • Infections vaginales
  • Insomnies
  • Leucémie
  • Mycoses cutanées et muqueuses
  • Œdèmes
  • Papillomavirus
  • Parodontose
  • Peau : séborrhée
  • Radicaux libres toxiques
  • Toxémie
  • Ulcère duodénal

Posologie

  • 1 dosette (non métallique) dans de l’eau, 2 fois par jour, loin des repas.
    Cure standard 3 mois.
     

NOTA :

  1. Le grand pouvoir absorbant de la zéolithe porte à prendre en compte la nécessité de faire les prises à distance des médicaments de même qu’avec, l’argile ou le charbon activé.
  2. La zéolithe peut constiper au départ – il y a des tas de solutions pour y remédier, ne serait-ce que les suppositoires à la glycérine - ou commencer avec des demies- dosettes la première semaine le temps que l’intestin s’habitue.

Vous pouvez vous procurer la zéolithe ici :

Pot 200 ou 500 gr :
https://apoticaria.com/products/zeolithe-clinoptilolite-surfine?ref=4?variant=32277565112401

 

Brevet Fauci pour le SIDA induit par Vaxx : la glycoprotéine 120 du VIH contenue dans Vaxx

Regardez ici :

https://forbiddenknowledgetv.net/fauci-patent-vaxxed-induit-aids-biotech-analyst-hiv-glycoprotein-120-contained-in-vaxx/

Comme je l'ai signalé pour la première fois le 9 février 2020 , et à nouveau le 15 mars 2020 , des chercheurs de l'Institut indien de technologie de Delhi avaient publié un article le 31 janvier sur leurs découvertes de quatre insertions uniques dans le nouveau coronavirus. Ce sont ces caractéristiques qui l'ont rendu « nouveau », car elles n'avaient été trouvées auparavant dans aucun autre coronavirus.

Il se trouve que ces insertions semblaient être la même glycoprotéine de pointe GP120 trouvée sur le virus VIH. Dans le résumé, les scientifiques indiens ont écrit que ce fait était « peu susceptible d'être de nature fortuite », ce qui était une manière délicate de dire que le SRAS CoV-2 est une arme biologique.

Les quatre séquences de récepteurs GP120 et gag du VIH qu'ils ont découvertes dans le virus du SRAS CoV-2 sont ce qui permet aux virus VIH et COVID d'entrer dans les cellules du corps humain et de se lier aux cellules humaines CD4 (sang blanc de type T) .

Si la présence du VIH GP120 dans le nouveau coronavirus était due à une mutation/recombinaison aléatoire, nous nous attendrions à voir d'autres séquences du VIH distribuées au hasard dans le génome du virus de Wuhan. Mais nous ne le faisons pas.

Ces séquences du VIH se trouvent UNIQUEMENT dans les sites de liaison critiques, ce qui est une indication claire de l'intentionnalité.

Les scientifiques indiens ont été rapidement contraints de retirer leur article et The Lancet a immédiatement publié une déclaration signée par 27 scientifiques rejetant complètement la possibilité que le virus ait pu fuir de l'Institut de virologie de Wuhan, ce qui a effectivement tué toute étude significative sur l'origine du virus .

Près de deux ans plus tard, la boucle est bouclée.

Analyste en biotechnologie et ancienne employée de Pfizer, Karen Kingston se joint à Stew Peters pour discuter du nombre de personnes injectées avec le soi-disant « vaccin » dont le système immunitaire est anéanti et présentent des symptômes rares qui sont couramment observés chez les patients atteints du SIDA, tels que comme le virus de l'herpès associé au sarcome de Kaposi , le complexe Mycobacterium avium [MAC] et le nombre de CD4 appauvri .

Elle entre ensuite dans la preuve de la façon dont le vaccin produit la protéine de pointe qui contient le VIH GP120, ce qui pourrait expliquer pourquoi ces symptômes inhabituels se produisent.

Elle dit : « Le codon, la séquence de la glycoprotéine 120 du VIH se trouve dans la protéine de pointe. Cela s'appelle 'double CGG'… En juin de cette année, le Wall Street Journal a fait un article à ce sujet et ce qu'ils ont dit était, 'le double CGG est supprimé naturellement, l'inverse est vrai dans le travail de laboratoire. La séquence d'insertion de choix est le double CGG.'

"Qu'est-ce que ça veut dire? Cela signifie qu'il ne s'agit pas d'un code génétique naturel et les scientifiques l'ont mis intentionnellement dans des virus chimériques à gain de fonction pour deux raisons. 1) Ils savent alors, ils l'ont marqué avec leur code et 2) ils peuvent le suivre.

"Mais ce qui est plus alarmant, c'est que lorsque la glycoprotéine de pointe a été libérée, elle a en fait été séquencée par un certain nombre de scientifiques en Inde en janvier de cette année [ sic - c'était en 2020] et ils ont trouvé quatre insertions de VIH dans la glycoprotéine de pointe. Quatre. Et la glycoprotéine 120 de pointe du VIH, ce qu'elle fait, c'est qu'elle épuise complètement vos cellules CD4.

« Et ce qui est plus alarmant, c'est… une étude qui a été réalisée en 2004 et vous voyez les suspects habituels : une étude parrainée par le NIH, elle est réalisée avec des gens de Harvard, elle est réalisée avec une organisation de recherche sur le sida, elle est réalisée avec Berlin et elle est terminée de l'Université de Pékin en Chine et ce qu'ils ont fait, c'est qu'ils ont pris le coronavirus SARS-CoV-1 et ils voulaient l'optimiser pour l'infection et le récepteur de l'inhibiteur de l'ACE-2.

"Et la façon dont ils l'ont fait, c'est qu'ils ont mis le VIH de singe, le VIH simien là-dedans, ils ont utilisé des codons de leucémie murine de souris. Mais ce qui est le plus intéressant, c'est qu'ils ont dit : « La médiation de l'infection par une variante de protéine de pointe dont le domaine cytoplasmique avait été tronqué et modifié pour inclure un fragment de la queue cytoplasmique de la glycoprotéine d'enveloppe du virus de l'immunodéficience humaine de type 1 était, dans les deux cas, plus efficace que la protéine de pointe de type sauvage.'

« Ainsi, en ajoutant la glycoprotéine 120 du VIH, ils l'ont rendu plus réceptif aux récepteurs ACE-2 dans vos poumons et vos reins, ainsi qu'à vos cellules T, vos cellules CD4, pour les annihiler.

« Maintenant, c'est la partie où les mâchoires des gens vont tomber : nous savons que CGG ne se trouve pas dans la nature, donc, il est brevetable. Eh bien, qui a fait toutes les recherches là-dessus ? Et à qui appartient-il ? Eh bien, le Dr Fauci a fait un certain nombre d'études, il s'est payé plus de 11,677 millions de dollars avec les dollars des contribuables américains, entre 2014 et 2020 pour la recherche, en utilisant la glycoprotéine 120 du VIH et en l'intégrant dans les coronavirus – et il l'a brevetée. Il détient plusieurs brevets à ce sujet.

« Donc, chaque fois que l'on injecte à quelqu'un l'ARNm synthétique, produisant la glycoprotéine de pointe Wuhan-HU-1, Fauci gagne un sou...

« Il ne s'agit pas d'interroger le Dr Fauci. La preuve est là que cet homme est un sociopathe génocidaire mondial et qu'il a causé la mort de millions d'adultes et d'enfants américains et qu'il a également induit une maladie auto-immune.

« Gardez à l'esprit que l'ARN, le coronavirus, qu'il soit synthétique ou qu'il soit zoonotique ou infecté par l'homme, c'est un virus instable. Les enfants ne sont jamais infectés.

"Ce que les scientifiques ont fait, en collaboration avec le Dr Fauci, c'est qu'ils ont pris un virus instable, l'ont encapsulé dans une biosphère, ajouté une militarisation chimérique à gain de fonction de ce virus, l'ont injecté dans des corps humains et leur ont dit que c'était" sûr et efficace '.

"Pendant ce temps, un enfant qui n'aurait aucune chance d'être infecté par cela reçoit maintenant une injection d'une arme biologique, elle détourne son système immunitaire parfaitement sain, équilibré et en ordre afin qu'il produise réellement une glycoprotéine de pointe causant la maladie et efface son système immunitaire, ils développent donc une maladie auto-immune, également connue sous le nom de syndrome d'immunodéficience acquise, également connu sous le nom de SIDA…

«Ce n'est rien de moins qu'un complot en vue de commettre des voies de fait graves et le meurtre d'enfants. C'est tout ce que c'est…

« Nous allons assister à une attaque de maladies auto-immunes rares, tout comme nous l'avons vu avec le VIH, des choses que les gens n'avaient jamais vues. Les adultes attrapaient la leucémie féline, ils attrapaient encore une fois quelque chose appelé MAC , qui est causé par les excréments des vers de terre. Ils souffraient également de troubles neurologiques majeurs. C'est ce que nous apportons au peuple américain et à nos enfants.

Kingston pense que les médecins qui acceptent cela sont motivés financièrement et qu'Anthony Fauci et les légions de ses complices ont leur place en prison.

 

Pourquoi cacher ce qui se passe dans les deux premières semaines après la vaccination ?

Cacher une partie des données conduit à des conclusions erronées

De nombreux articles ont été publiés montrant à quel point les vaccins protègent les personnes après la deuxième dose. Une partie de cet effet est une illusion. L'effet se produit en raison d'une mesure inexacte et d'un phénomène appelé biais de survie .

Biais de survie se produit lorsqu'un groupe est comparé à deux moments, mais que les membres du groupe changent entre les moments. Ce serait comme évaluer la qualité d'une école de natation qui privilégie la technique consistant à jeter les gens au milieu de l'océan, à les laisser quelques heures et à revendiquer le mérite de savoir à quel point les élèves restants savent nager. Au bout de deux heures, il ne restait plus que ceux qui savaient déjà nager et peut-être quelques-uns qui ont appris à nager à la dure ! Les pauvres âmes qui se sont noyées entre-temps ne comptent même pas. Attribuer la capacité de natation des personnes restantes à l'entraîneur qui est arrivé 2 heures plus tard donnerait évidemment une image très trompeuse. Souligner que personne ne s'est noyé dans les leçons ultérieures serait tout aussi trompeur pour déterminer le succès de la « technique d'enseignement ».

Avec la vaccination contre le covid, il y a une période de deux semaines après la vaccination qui n'est pas incluse dans les données . La raison invoquée est que les vaccins mettent un certain temps à induire des anticorps et que, par conséquent, les données des deux premières semaines ne sont pas pertinentes. De toute évidence, cela est défectueux. Et si les vaccins avaient des effets délétères visibles d'emblée, qui n'ont rien à voir avec la production d'anticorps ? Un exemple est le taux élevé de zona observé après la vaccination contre le covid, suggérant qu'il existe un problème de réactivation virale. Cela peut expliquer pourquoi les taux d'infection au Sars-CoV-2 sont en fait plus élevés chez les vaccinés que chez les non vaccinés au cours des deux premières semaines suivant la vaccination.

L'élimination des deux premières semaines a pour effet un biais de données trompeur. Si des personnes sont infectées et meurent pendant cette période, cela doit être inclus. La possibilité que le vaccin lui-même puisse exercer un effet sur le taux d'infection ne peut être ignorée et l'ensemble des données doit être inclus afin d'évaluer avec précision l'efficacité. En ne mesurant que la période après le risque plus élevé d'infection (0-14 jours), il est possible de se tromper. Tout signal serait manqué.

En plus d'être absurde en termes de risque individuel de supprimer cette période de temps, il y aura également un impact sur la communauté au sens large. Si le vaccin provoque en fait un pic d'infections au cours des deux premières semaines, cela augmentera inévitablement la propagation et entraînera une augmentation du nombre d'infections dans cette communauté pendant cette période. Par conséquent, l'évaluation de l'impact du programme de vaccination doit inclure non seulement l'effet sur l'individu, mais l'impact sur la communauté au sens large.

Suite sur

https://prepareforchange.net/2021/12/18/why-hide-what-happens-in-the-first-two-weeks-after-vaccination/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=why-hide-what-happens-in-the-first-two-weeks-after-vaccination

 

ODMS: le syndrome du masque de privation d’oxygène touche désormais le monde entier

https://cogiito.com/a-la-une/odms-le-syndrome-du-masque-de-privation-doxygene-touche-desormais-le-monde/

https://www.afinalwarning.com/577172.html

La recherche révèle que l’utilisation prolongée de masques Covid, faits maison ou N95, peut provoquer une perte d’oxygène allant de 5% à 20%, conduisant à une hypercapnie (un excès de dioxyde de carbone dans la circulation sanguine généralement causé par une respiration inadéquate), des crises de panique, vertiges, vision double, acouphènes, problèmes de concentration, maux de tête, réactions ralenties, convulsions, altérations de la chimie du sang et suffocation dues au déplacement d’air .

 

Un chercheur principal du Johns Hopkins Center for Health Security affirme que le port d’un masque pendant une période prolongée peut altérer la chimie du sang

SELON LES EXPERTS DES NATIONAL INSTITUTES OF HEALTH (NIH), RESPIRER TROP DE DIOXYDE DE CARBONE (CO2) PEUT METTRE LA VIE EN DANGER. 

À l’heure actuelle, tout le monde a au moins connu cette sensation d’étourdissement, de vertige et d’agitation de respirer à nouveau à plusieurs reprises dans son propre air déjà traité. Ce ne sont là que les premiers signes avant-coureurs de problèmes de santé beaucoup plus graves.

En fait, porter un masque jour après jour peut entraîner des altérations de la chimie du sang , ce qui entraîne des « modifications du niveau de conscience, si elles sont graves », selon Amesh A. Adalja, MD et chercheur principal au Johns Hopkins Center pour la sécurité sanitaire dans le Maryland :

Ça s’empire. 

Une neurologue allemande, la Dr Margarite Griesz-Brisson, MD, PhD (en pharmacologie), spécialisée en neurotoxicologie et médecine environnementale, prévient que la privation d’oxygène due au port prolongé d’un masque Covid peut provoquer des dommages neurologiques permanents.

Elle déclare dans ses recherches :

« LA RÉ-INHALATION DE NOTRE AIR EXPIRÉ CRÉERA SANS AUCUN DOUTE UNE CARENCE EN OXYGÈNE ET UNE INONDATION DE DIOXYDE DE CARBONE. NOUS SAVONS QUE LE CERVEAU HUMAIN EST TRÈS SENSIBLE À LA PRIVATION D’OXYGÈNE. 

IL Y A PAR EXEMPLE DES CELLULES NERVEUSES DANS L’HIPPOCAMPE, QUI NE PEUVENT PAS RESTER PLUS DE 3 MINUTES SANS OXYGÈNE

– ELLES NE PEUVENT PAS SURVIVRE. LES SYMPTÔMES D’AVERTISSEMENT AIGUS SONT DES MAUX DE TÊTE, DE LA SOMNOLENCE, DES ÉTOURDISSEMENTS, DES PROBLÈMES DE CONCENTRATION, UN RALENTISSEMENT DU TEMPS DE RÉACTION – DES RÉACTIONS DU SYSTÈME COGNITIF.

La raison pour laquelle tant de porteurs de masques n’ont AUCUNE IDÉE que ces dommages chroniques leur arrivent, c’est parce qu’une fois qu’une personne souffre d’une privation chronique d’oxygène, tous ces symptômes disparaissent, car la personne s’habitue à l’état de privation ; cependant, leur efficacité reste altérée et le manque d’apport d’oxygène approprié au cerveau continue de progresser dangereusement.

C’est pourquoi, après une utilisation prolongée du masque, beaucoup de gens disent qu’ils ne s’en soucient plus (c’est un jeu de mots involontaire parce qu’ils perdent la tête).

Les maladies neurodégénératives mettent des années à se développer, mais nous sommes déjà depuis deux ans dans la pandémie du port de masques

Les médias et le CDC ont tellement vanté la pandémie, y compris la variante presque inoffensive d’Omicron, que les Américains portent leurs masques même lorsqu’ils sont complètement seuls dans leur maison, voiture, bureau ou marchent et font du jogging à l’extérieur. 

 

Les enfants sont obligés de porter leurs masques toute la journée à l’école, avec des pauses masques minimes ou nulles, même pendant la récréation. 

Certaines personnes portent littéralement leur masque lorsqu’elles font de l’exercice sur des machines de cardio-training au gymnase.

Plus vous pensez vous habituer au port de votre masque , plus les processus dégénératifs dans votre cerveau s’amplifient, alors que la privation d’oxygène se poursuit, explique la Dr Margarite Griesz-Brisson. 

DE PLUS, LES CELLULES NERVEUSES DU CERVEAU SONT INCAPABLES DE SE DIVISER NORMALEMENT, ET LES CELLULES NERVEUSES ENDOMMAGÉES SONT RÉGÉNÉRÉES CAR LE CERVEAU NE PEUT PAS VIDER LES « POUBELLES ».

L’ODMS est comme une anesthésie induite par le dioxyde de carbone

 

Plus le cerveau est métaboliquement actif, plus il a besoin d’oxygène, et c’est pourquoi il est absolument ridicule que des enfants portent des masques toute la journée. De plus, leur système immunitaire est si adaptatif qu’ils ont besoin d’une “interaction constante avec le microbiome de la Terre”, comme l’a dit le neurologue allemand.

Cette  privation constante d’oxygène , qu’il s’agisse d’une torture lente à 5% à 20% toute la journée, est non seulement dangereuse pour la santé des enfants et des adolescents, elle inhibe le développement du cerveau, créant des dommages irréversibles, y compris des dommages neurologiques permanents, selon un expert dans le domaine. 

LAISSEZ CELA S’INSTALLER PENDANT UNE MINUTE. C’EST UNE ANESTHÉSIE AU MASQUE. C’EST L’OPPOSÉ DE LA VALEUR D’ALLER À L’ÉCOLE ET D’APPRENDRE.

Connaissez-vous quelqu’un qui souffre du syndrome du masque de privation d’oxygène ? 

Respirez l’air et changez cet environnement quotidien dès que cela est humainement possible. 

Pour des informations fiables sur la santé sur Internet, accédez à Vaccines.news pour des mises à jour sur les vaccins expérimentaux (tous les vaccins Covid) qui provoquent des caillots sanguins et d’autres effets secondaires horribles.

Les sources de cet article incluent :

Pandemic.news

TruthWiki.org

NaturalNews.com

BlueCat.Media

UCC.org

 

 

PRATIQUEZ  A PARTIR D'AUJOURD'HUI  LES MERVEILLEUSES PERLES DE PENSÉES POSITIVES D’ÉMILE COUÉ

R.Reymondier

  • Ce ne sont pas les années qui font la vieillesse, mais bien l’idée qu’on devient vieux ; il y a des hommes qui sont jeunes à 80 ans et d’autres qui sont vieux à 40 ans.
  • Les mots « je voudrais bien » amènent toujours « mais je ne peux pas », lorsqu’il y a un doute, il n’y a pas de résultats.
  • Ayez la certitude d’obtenir ce que vous cherchez et vous l’obtiendrez, pourvu que cette chose soit raisonnable.
  • Nous pouvons nous donner à nous-mêmes des suggestions plus fortes que qui que ce soit.
  • Chacune de nos pensées, bonnes ou mauvaises, se concrétisent, se matérialisent, deviennent en un mot une réalité dans le domaine de la possibilité.
  • Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux. ( dire cela matin et soir 20 fois de suite sans s'arrêter pour raisonner et le faire de façon mécanique et sans crispation)
  • Ne dites jamais : je vais essayer de …mais : je vais faire…car lorsqu’il y a un doute, il n’y a pas de résultat.
  • Pensez toujours je peux et jamais je ne peux pas.
  • Toute idée que nous avons dans l’esprit tend à devenir une réalité pour nous et se transformer en acte.
  • Qui part dans la vie avec l’idée « j’arriverai », arrive fatalement, parce qu’il fait ce qu’il faut pour y arriver.
  • Est riche celui qui se croit riche, pauvre celui qui se croit pauvre.
  • L’homme est ce qu’il pense. (Epitecte)
  • Impossible n’est pas français… Ce qui est français c’est facile et je peux.
  • Vos mains tremblent, vos pas sont incertains, dites-vous bien que tout cela est en train de disparaître, et peu à peu cela disparaîtra.
  • Il vaut mieux ne pas savoir d’où vient le mal et le faire passer plutôt que de le savoir et de le conserver.
  • La crainte de l’échec le fait presque sûrement échouer, de même que la pensée du succès le conduit au succès : les obstacles qu’il rencontre, il les surmontera toujours.
  • Avec de la confiance en soi, on peut arriver à tout (dans le domaine des choses raisonnables, bien entendu)
  • Plus vous faites de bien aux autres, plus vous en faites à vous-même.
  • L’altruiste trouve sans le chercher ce que l’égoïste cherche sans le trouver.
  • Celui qui possède de grandes richesses devrait en consacrer une grande partie à faire du bien.

 

Le placebo: UNE BELLE SOLUTION CONTRE  la douleur?

Pour beaucoup dans le monde des neurosciences, l’humble placebo a mis en lumière une nouvelle voie pour sortir de la douleur pour les patients qui avaient auparavant perdu espoir.

L’effet placebo était une gêne pour beaucoup dans le domaine de la recherche médicale. Il y a des années, c’était juste quelque chose qui devait être comptabilisé et enregistré. Cependant, au cours de la dernière décennie, les pionniers dans le domaine des neurosciences et de la connexion corps-esprit ont adopté les travaux du professeur Irving Kirsch et de ses collègues, dont les travaux visent à comprendre la nature même de l’effet placebo et la réponse aux attentes. En fait c'est tout le travail d'Emile Coué revisité par la communauté scientifique actuelle.

 

Le fantastique travail du professeur KIRSCH mis à votre disposition

Le professeur Kirsch, chargé de cours à Harvard, a passé les 50 dernières années à étudier l’effet placebo lui-même. Contrairement à beaucoup dans les années 1970, il a adopté le placebo et a utilisé son existence même afin d’examiner exactement ce qui se passait dans la physiologie d’une personne lorsque l’acte de boire de l’eau sucrée pouvait réduire la douleur, ou une injection de solution saline pouvait permettre au corps de gérer les symptômes.

L’effet placebo dans des milliers d’études a montré que l’attente joue un rôle crucial dans la récupération et peut avoir autant de puissance qu’une intervention médicale ou chirurgicale. Lorsqu’une personne croit qu’elle reçoit un analgésique (mais c’est vraiment un comprimé de sucre), son cerveau produira sa propre version naturelle des opiacés endogènes (provenant de l’intérieur) pour obtenir le résultat auquel elle s’attendait.

Cette réponse suggère que le fait d’avoir des croyances positives au sujet d’un traitement aide à produire le résultat qu’ils veulent/s’attendent à ce qu’il se produise.

Et bien qu’au début de sa carrière, les recherches du professeur Kirsch aient pu sembler en marge de la science, il est depuis longtemps l’auteur de 10 livres et de plus de 250 articles de revues scientifiques et son analyse de cela a influencé les directives officielles pour le traitement de la dépression au Royaume-Uni.

Comprendre les mécanismes et les effets physiologiques du placebo a permis aux cliniciens d’éduquer leurs patients et de leur apprendre ensuite comment il est possible de produire leur propre version naturelle d’un médicament, d’un analgésique ou d’un antidépresseur avec le pouvoir de l’esprit, et de soulager leurs symptômes.

Le placebo et la compréhension de la réponse du corps à la douleur (et comment cela a très peu à voir avec l’état des tissus du corps) ont conduit à l’examen du placebo comme un traitement futur potentiel pour le soulagement de la douleur.

De nouveaux programmes de formation pour aider les patients à « penser » pour sortir de la douleur se sont avérés populaires au cours des dernières années, notamment The Lightning Process, conçu par le Dr Phil Parker, chercheur et conférencier à la London Metropolitan University et auteur de 4 livres sur le bien-être et la santé.

 

Attente de réponse: 

UNE RÉPONSE QUI SOUVENT DÉPASSE VOS ATTENTES

Au cœur des travaux du professeur Kirsch se trouvait l’idée de « l’attente de réponse ». Kirsch dit : « C’est une idée que j’ai inventée dans les années 1970 pour expliquer ce qui se passe quand un patient prend un placebo.

Il examine essentiellement le rôle de l’attente ou de la croyance lorsqu’il s’agit de traiter la douleur ou l’anxiété. Nous avons examiné la réponse involontaire et comment si une personne croit qu’elle va éprouver quelque chose de différent - plus de douleur, moins de douleur, plus d’anxiété moins d’anxiété - cela peut être augmenté, diminué ou généré par l’expérience de prendre un placebo (eau sucrée ou comprimés de craie). En fin de compte, cela montre que les patients ont en eux la possibilité de changer leur expérience indépendamment de ce qui existe. S’il y a un stimulus qui vous fait ressentir de la douleur, vous pouvez le moduler en fonction de vos croyances.

D’accord avec cette définition de l’effet placebo, le Dr Phil Parker ajoute; « la psychologie de celui-ci aura un effet physiologique - il y aura des changements dans les neurotransmetteurs, la pression artérielle, etc. Il y a d’excellentes recherches sur la façon dont les mots que nous utilisons affectent le cerveau ».  L’espérance elle-même n’est donc pas seulement un événement subjectif, c’est aussi un événement physiologique.

 

PROUVONS-LE

Le scepticisme à l’égard de ce lien entre l’esprit et le corps a persisté pendant la majeure partie de la dernière partie du XXe siècle, mais le Dr Phil Parker postule que cela a maintenant changé et qu’en raison de l’ensemble des preuves de recherche sur l’esprit influençant le corps (et vice versa), l’idée qu’ils sont interconnectés et qu’il n’y a en fait pas de division est maintenant bien acceptée. 

Il y a plus de vingt ans maintenant, le Dr Parker a développé le Lightning Process,un programme d’entraînement de 3 jours, qui enseigne aux clients souffrant de douleurs chroniques, d’anxiété et de dépression, à utiliser l’imagerie, les techniques d’auto-coaching et les mouvements corporels, basés sur cette recherche corps-esprit, pour apporter des changements dans leur santé physique et mentale. Il dit: « Le modèle d’attente de Kirsch est un bon moyen de voir pourquoi les gens ont des réponses extraordinaires au processus de foudre et aux approches corps-esprit en général. Nous expliquons à nos clients comment certaines des recherches sur les placebos montrent que vous pouvez affecter votre corps et apporter des changements bénéfiques ». 

Malgré une multitude de recherches identifiant les avantages pour les personnes atteintes de problèmes de santé chroniques et résolvant la douleur pour revenir à une vie normale, certains sont encore sceptiques quant aux changements qui n’impliquent pas de produits pharmaceutiques.

Le Dr Phil Parker a déclaré: « Malgré les preuves, il existe encore une résistance dans certaines communautés à l’idée que l’esprit et le corps sont interconnectés. Il est évident pour beaucoup que les deux ne peuvent pas être séparés. Le rougissement est un exemple très évident de la connexion corps-esprit. Un stimulus externe, une pensée ou une gêne créera une réponse physique et il sera difficile de traverser votre vie sans avoir une telle expérience. J’utilise souvent cet exemple pour montrer comment il n’y a pas de rupture, ni de distinction entre l’esprit et le corps - ils s’influencent mutuellement et ne sont jamais séparés.

Le Dr David Hamilton, ancien pharmacologue et auteur de How Your Mind Can Heal Your Body convient qu’il ne peut y avoir de différenciation entre les deux. Il dit « chacun affecte toujours l’autre - c’est comme le temps et l’espace, c’est vraiment la même chose. L’esprit, pour nous dans notre expérience quotidienne, se sent distinct, mais peut-être qu’ils ne sont que deux expressions différentes de la même chose, et sont finalement beaucoup plus enchevêtrés que notre expérience quotidienne ne nous le fera croire.

 

Comment exploiter l’effet placebo et l’activer?

S’il est possible de générer votre propre dopamine, cortisol ou ocytocine, comment pouvez-vous le faire à volonté? Le Dr Phil Parker a formé des milliers de personnes pour y accéder et déclare: « Au début, cela m’a surpris de voir de tels changements, mais après avoir vu des gens apporter des changements incroyables à long terme à leurs conditions physiques, résoudre la douleur chronique et obtenir des résultats qu’ils ne pouvaient pas imaginer auparavant, je ne le remets plus en question. »

D’accord avec le Dr Phil Parker, le Dr Hamilton suggère : « Une façon de déclencher votre propre analgésique personnel est de penser à des pensées chaleureuses et affectueuses sur les gens. L’ocytocine est « l’hormone de la gentillesse » pour moi. Les effets de la gentillesse sont à bien des égards l’opposé physiologique du stress. Pensez à quelqu’un que vous aimez et dont vous vous souciez, un moment qui a été bien dépensé, peut-être qu’il a fait quelque chose de vraiment gentil pour vous et que vous ressentez de la gratitude pour cela, vous allez générer de l’ocytocine. N’importe quelle façon d’accéder à ce sentiment est l’un des meilleurs moyens de le générer. »

Le Dr Parker ajoute: « De la même manière que la production d’hormones de stress a un effet physiologique sur notre corps, l’accès à des souvenirs de bien-être aura un effet profondément positif sur le corps. »

Il semblerait que la pratique mentale d’un mouvement ou d’un sentiment puisse avoir un changement physiologique profond sur le corps, semblable à un placebo.

Les avantages de l’imagerie mentale ou de la répétition ont été beaucoup étudiés au cours des dernières années et comment cela peut avoir pour effet de « recâbler le cerveau ». Une étude modeste menée par le neuroscientifique Alvaro Pascual-Leone à Harvard en 2007 a montré que la pratique mentale d’une pièce pour piano par des volontaires qui imaginaient pratiquer le piano générait le même développement dans le cerveau que les volontaires de l’étude qui ont entrepris la pratique physique réelle de la même pièce de piano. Les résultats de son étude ont montré que l’entraînement mental avait le pouvoir de changer la structure physique du cerveau.

L’étude sur le piano de Pascual-Leon a plus récemment été soutenue par d’autres chercheurs qui ont découvert comment la pratique mentale répétée et l’imagerie du swing de golf parfait, ou du service de tennis parfait, aident à améliorer le physique. Si le cerveau peut utiliser l’imagerie de cette manière pour améliorer l’action physique, les applications pour la douleur sont passionnantes.

Le Dr Parker dit cependant que les trois règles pour réussir avec cela sont « pratiquer, pratiquer, pratiquer » ou « répéter, répéter, répéter ». Il ajoute : « Lorsque l’on travaille avec la neuroplasticité du cerveau, ou comme certaines personnes l’appellent « le processus de recâblage », il ne faut pas longtemps pour que la pratique et la répétition soient absorbées inconsciemment et que le cerveau et le corps intègrent ce nouveau comportement comme dominant. La même chose peut être vraie pour la réponse placebo avec douleur.

Dans la célèbre étude placebo de Kaptchuk, certains des répondants ont demandé à continuer à prendre le placebo à la fin de l’étude - ils savent que le médicament n’est pas un médicament actif, mais ils avaient éprouvé des avantages répétés en le prenant et voulaient continuer à rester sans douleur. »

L’éducation semble être un élément clé de l’utilisation de la réponse au placebo pour de bon, tout comme la façon dont le placebo est administré. S’il a donné lieu avec une attente de changement ou d’allégement, alors les résultats seront à venir.

Le Dr Parker conclut : « C’est notre travail en tant que cliniciens d’éduquer les patients à la puissance de leur espérance de réponse et de leur fournir les outils nécessaires pour exploiter efficacement cet effet placebo, ou comme le professeur Luana Colloca aime l’appeler « la pharmacie interne », à l’avenir, sans avoir besoin de prendre de l’eau sucrée ou d’ingérer une pilule de craie. »

 

... le MENOPHYT

Michel DOGNA

L’équilibre hormonal de la femme présente une incidence déterminante sur deux axes de sa santé : le syndrome prémenstruel, et la ménopause.

Le syndrome prémenstruel se déroule dans les dix jours qui précèdent les règles et peut donner lieu à divers gonflements, une prise de poids, des maux de tête, mal au dos, irritabilité, dépression, gonflement et sensibilité des seins, fatigue, perte de libido (par drôle, hein ?).
Ces signes d’une dominance œstrogène peuvent évoluer en dépôts graisseux sur les hanches et les cuisses (aïe!), prise de poids croissante (aïe aïe !), fibromes utérins, seins fibrokystiques (aïe aïe aïe !) – et précipitation du processus par une envie constante de sucreries !

La préménopause et la ménopause présentent aussi des symptômes bien connus de beaucoup de femmes, du genre bouffées de chaleur, irritabilité ou fatigue chronique, décalcification, formations kystiques, fibrome utérin, endométriose, sécheresse vaginale, développement pileux, mais tout cela n’est pas un passage obligé comme le laissent à penser les dogmes médicaux officiels.

Ensuite Michel DOGNA montre que tous les traitements avec des

hormones de synthèse sont aberrants ! Lisez l’article complet sur son site.

 

PUCAGE GENERALISE

Que penser de la vaccination à tout prix ?: Olivier JOBIN To: Le Pargneux Michel • - "Vaccination" et affichage sur les Smartphones d'un code alphanumérique unique Posted:

Il semble que beaucoup de vaccinés aient un code alphanumérique spécifique, une adresse MAC Bluetooth unique, qui apparaît à l’écran lorsque le Bluetooth est activé en mode recherche de périphériques. Ce type d'adresse physique, assigné à chaque puce Bluetooth injectée avec le vaccin, propose environ 281.000 milliards d'adresses MAC possibles ! Lorsque l'on marche dans la rue, les codes alphanumériques changent avec le flux continu de piétons et de véhicules. Les adresses ont toutes le même format alphanumérique normalisé (adresse MAC), douze chiffres et lettres, séparés par deux points. Plus il y a de monde, plus les codes apparaissent, la liste évolue en permanence. Le fait que les codes changent avec les passants n’a de sens que si ces personnes elles-mêmes en sont porteuses. Pour information, les GSM et les objets connectés ne renvoient que rarement ce type de code, mais des noms d'appareils ou des références constructeurs. Ces codes ne sont visibles qu'avec certains smartphones, Samsung, Asus et d'autres, les IPhones ne les affichent pas, ainsi que certains téléphones chinois. Les smartphones qui datent un peu sont plus sensibles et sont capables de détecter ces codes alphanumériques uniques sur plus de 20 mètres. Avant de crier au fake, faites vous-même l'expérience suivante, qui est à la portée de tous : Vous ne devez pas être vacciné et être en possession d'un smartphone qui détecte ces codes. Vous ne devez avoir sur vous aucune montre connectée et autre oreillette Bluetooth. Placez-vous dans un endroit naturel ou au centre d'un parking nonfréquenté, à l'air libre, sans personne dans un rayon de 40 mètres, afin de ne pas polluer l'expérience. Lancez une première recherche de nouveaux périphériques Bluetooth sur votre smartphone, afin de vérifier qu'aucune adresse MAC n'apparait. Ensuite, faites signe à un ami vacciné, situé en dehors du périmètre, afin qu'il vous rejoigne et relancez une nouvelle recherche périphériques Bluetooth sur votre smartphone. Son adresse MAC unique va apparaitre. Demandez-lui ensuite de retourner où il était, son adresse MAC va disparaitre. Relancez régulièrement la recherche, dès qu'elle s'arrête. Vous pouvez recommencer avec plusieurs vaccinés. Communiquez l'adresse alphanumérique à votre ami, elle est unique et correspond dorénavant à son identité numérique. L'expérience a été répétée de nombreuses fois avec des vaccinés Pfizer et Moderna, et il semble que de rares vaccinés ne renvoient pas de code, ce qui est probablement dû à une micro-puce défectueuse ou restée coincée dans la seringue. Un vacciné peut aussi réaliser seul cette expérience, dans les mêmes conditions, sauf que quand il lancera la recherche des périphériques Bluetooth, le même code apparaitra toujours, partout où il se trouve, ce code qui lui a été attribué lors de sa vaccination étant unique au monde. Comment ce tour de force a-t-il été possible ? La technologie des micro-puces intelligentes permet de réaliser des puces d'un dixième de millimètre, voire moins, comme le précise le fabriquant Hitachi. La taille de ces puces permet leur injection à travers une aiguille de seringue sans le moindre problème. Les flacons servant à la vaccination contiennent, la plupart du temps, plusieurs doses, il n'est donc pas possible de diluer les puces dans le liquide vaccinal, il y aurait risque d'en aspirer plusieurs en même temps ou pas du tout. Une puce unique est probablement placée a l’intérieur des seringues ou des aiguilles, qui sont fournies spécifiquement pour la vaccination. Lors de l'aspiration du liquide vaccinal, la puce située a l'intérieur de la seringue ou de l'aiguille, se dilue dans le liquide et est ensuite injectée avec le produit, dans le muscle. Fonctionnement Tant que la micro-puce reste dans la seringue, elle est inactive, mais dès son contact avec le liquide injectable, il se produit une activation radioélectrique de la puce. Beaucoup essaient de justifier la présence de graphène dans le vaccin, lui attribuant des propriétés toxiques, ou une forme d'intelligence qui agirait sur la physiologie du corps. Sa toxicité est connue, mais elle serait plutôt un effet collatéral chez certains, non recherché par les scientifiques qui ont élaboré le vaccin. Les propriétés électriques du graphène justifient plutôt sa présence. Au contact du graphène, la puce s'active électriquement et émet son signal Bluetooth, avec son code unique de marquage. L'élimination progressive du graphène, par les mécanismes naturels du corps, nécessite une réinjection régulière de graphène, afin de maintenir la puce active, d'où ces rappels ad vitam æternam. Lors d'injections multiples, plusieurs puces se retrouvent donc dans un même corps, et la première puce injectée doit donc désactiver les puces suivantes, tout en mémorisant le nombre d'injections, afin de conserver l'identité unique du sujet inoculé. Pourquoi les vaccins chinois et russes ont été prohibés en occident ? Des tests ont été pratiqués en Ukraine et en Russie et les vaccins SputnikV et Sinopharm ne renvoient aucune adresse MAC, ils ne permettent donc pas le marquage numérique. Pourquoi imposer violemment cette vaccination inefficace ? Afin de mettre en place l'identité numérique et le contrôle total des populations, chaque humain, au moins dans les pays occidentaux, doit posséder une identité numérique. Contrôle des populations Quand la totalité des populations sera vaccinée/pucée, l'ensemble des systèmes de contrôle sera activé, à travers des lecteurs de puces discrets, placés dans tous les lieux publics, des objets connectés et tout autre système permettant de détecter les puces Bluetooth (Smartphones, télévisions, PC, tablettes, électroménager connecté, capteurs divers et variés...). Ces "détecteurs" renverront l'information de votre présence partout où vous vous rendrez, dans les rues, y compris chez vous. Ces micro-puces ne permettent pas directement le suivi GPS, qui est système gourmand en énergie et nécessitant une antenne conséquente. Votre géolocalisation sera réalisée indirectement, au moyen des informations sur votre présence, communiquées par la multitude des appareils communicants, qui vont envahir votre vie, si ce n'est déjà fait. Et la 5G dans le paysage ? Les antennes 5G ont la capacité de balayer une zone, tel un radar, et d'identifier simultanément les propriétaires des GSM présents dans leurs champs. Cette capacité reliée aux informations renvoyées par la détection de votre puce, permettra, en fonction de contraintes qui vous seront imposées (interdiction de se rendre dans tel endroit, de circuler en voiture, d'entrer dans un hôpital ou un supermarché...), de vous localiser avec certitude et précision, et de déclencher une alerte, avec mise de votre code d'identification numérique en liste noire. Vos comptes en banque, votre permis de conduire, votre carte vitale pourront être immédiatement désactivées et les forces de l'ordre prévenues pour intervention. Toute personne qui ne possèdera pas de puce valide, ou en fonctionnement, sera facilement localisée, puisque l'antenne 5G essayera de corroborer votre position avec celle renvoyée par les détecteurs locaux. Vous serez donc considérés comme asocial ou terroriste et arrêté, afin d'être inoculé de force, après un séjour de rééducation dans un centre "citoyen". Pour quand ? Nous y sommes, la chasse aux non-vaccinés est lancée, ils devront céder, de gré ou de force, afin que ce vaste plan de contrôle des populations se mette en place. La technologie est disponible et va rapidement être effective, avant deux ans, les gens découvriront qu'ils se sont faits pucer sans s'en rendre compte ! L'avenir de l’humanité est donc dans les mains des "ADN Free", les non-vaccinés, leur détermination seule peut encore stopper cette folie de l'oligarchie, ces

malades congénitaux.

Rumble —Moins de 3 minutes pour la démonstration : mesures du CO2 dans l'air libre en ppm puis sous masques sanitairement INUTILE et pire, TOXIQUE ! Les procès vont pleuvoir...

https://rumble.com/vsfgqx-mesures-co2-toxiques-sous-masques.html

 

Covid : 2 heures de vérité après 2 ans de mensonges!

Par Élise Blaise qui reçoit quatre invités prestigieux, tous scientifiques : la généticienne Alexandra Henrion-Caude, spécialiste de l’ARN, le professeur Christian Perronne, infectiologue et ancien conseiller des gouvernements en matière de santé publique, Laurent Toubiana, épidémiologiste et directeur de l’IRSAN, et Laurent Montesino, médecin réanimateur, ainsi que la participation du généticien moléculaire, Christian Vélot et le témoignage de Marc Doyer, dont l’épouse, Mauricette, aurait contracté la maladie de Creutzfeld-Jakob après la deuxième injection du vaccin Pfizer.

Au fil de ces deux heures d’émission, la stratégie du gouvernement et ses effets sont passés au crible pour expliquer pourquoi un an après le lancement de la campagne de vaccination, les pouvoirs publics et médiatiques continuent à terroriser les Français.

Manipulation des chiffres, prise en charge des patients malades du Covid, traitements interdits, vaccination massive et effets secondaires, conflits d’intérêts… tous les sujets que les médias refusent d’aborder avec honnêteté et sérieux sont traités ici, par des scientifiques et des praticiens de renom.  Source : Covid : 2 heures de vérité après 2 ans de mensonges ! – Nouveau Monde (nouveau-monde.ca)

 

Pour le vaccinologue Geert Vanden Bossche, les non-vaccinés sont une chance pendant cette épidémie

Au-delà d’être le « groupe témoin » gênant pour l’industrie pharmaceutique — et qui énerve notre président — les non-vaccinés sont une chance pendant cette épidémie. La raison est qu’ils sont les acteurs principaux de l’« immunité de groupe » via leur immunité innée, ce que les vaccinés ne sont plus depuis l’injection. Selon le vaccinologue Geert Vanden Bossche, « l’immunité innée est un facteur, un pilier crucial pour l’immunité de groupe. Donc, on commence maintenant à vacciner — et pas uniquement les enfants. On va donc diminuer le réservoir d’individus qui peuvent contribuer à l’immunité de groupe en les vaccinant. Les non-vaccinés — et surtout les enfants — sont les aspirateurs de la pandémie ».

 

SUR LE SITE DE REACTION 19/

Validité des autotests et leur utilisation comme « passe sanitaire » !

UN DOCUMENT UTILE !

 

 Il est temps d'admettre l'échec », déclare un immunologiste de premier plan au ministère israélien de la Santé

https://childrenshealthdefense.org/defender/admit-failure-pandemic-israel-ministry-of-health/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=0e833e6f-41d4-4a9c-a3aa-386bf425dd10

Dans une lettre ouverte au ministère israélien de la Santé, le professeur Ehud Qimron, chef du département de microbiologie et d'immunologie à l'Université de Tel Aviv, a écrit : « Lorsque les concepts destructeurs s'effondrent un par un, il ne reste plus qu'à dire aux experts qui ont dirigé la gestion de la pandémie — nous vous l'avions dit.

Le professeur Ehud Qimron, chef du département de microbiologie et d'immunologie de l'Université de Tel Aviv et l'un des plus grands immunologistes israéliens, a dénoncé la semaine dernière ce qu'il a appelé la mauvaise gestion de la pandémie par le gouvernement israélien.

Dans une lettre ouverte au ministère israélien de la Santé , Qimron a écrit :

« Deux ans plus tard, vous réalisez enfin qu'un virus respiratoire ne peut être vaincu et que toute tentative de ce type est vouée à l'échec. Vous ne l'admettez pas, car vous n'avez admis presque aucune erreur au cours des deux dernières années, mais avec le recul, il est clair que vous avez lamentablement échoué dans presque toutes vos actions, et même les médias ont déjà du mal à couvrir votre la honte."

Dans sa lettre détaillée et critique, Qimron a accusé le gouvernement d'avoir ignoré la science épidémiologique établie sur les infections et l'immunité naturelle, a nié les preuves concernant l'échec de la vaccination et des tests, n'a pas mis en place de protocoles fiables pour signaler les effets secondaires et s'est engagé dans des blocages inutiles qui « ont détruit le l'éducation de nos enfants et leur avenir.

Une grande partie de la lettre est consacrée à dénoncer l'échec du gouvernement à consulter ou à suivre les recommandations des scientifiques les plus qualifiés dans le domaine, au lieu de s'entendre avec Pfizer pour publier « des articles non objectifs avec des cadres supérieurs de Pfizer sur l'efficacité et la sécurité des vaccins. "

Qimron a comparé les « politiques destructrices » d'Israël – des politiques reflétées aux États-Unis – avec les « politiques sensées de certains autres pays ».

Il a conclu qu'il n'y a actuellement aucune urgence médicale.

"La seule urgence maintenant est que vous définissez toujours des politiques et détenez d'énormes budgets pour la propagande et l'ingénierie psychologique au lieu de les diriger pour renforcer le système de santé", a écrit Qimron.

Lisez la lettre originale en hébreu ici ou la traduction complète de google ici :

Ministère de la Santé, il est temps d'admettre l'échec

En fin de compte, la vérité sera toujours révélée, et la vérité sur la politique des coronavirus commence à être révélée. Lorsque les concepts destructeurs s'effondrent un à un, il ne reste plus qu'à le dire aux experts qui ont dirigé la gestion de la pandémie — nous vous l'avions dit.

Deux ans plus tard, vous réalisez enfin qu'un virus respiratoire ne peut être vaincu et que toute tentative de ce type est vouée à l'échec. Vous ne l'admettez pas, car vous n'avez admis quasiment aucune erreur au cours des deux dernières années, mais rétrospectivement, il est clair que vous avez lamentablement échoué dans presque toutes vos actions, et même les médias ont déjà du mal à couvrir votre la honte.

Vous avez refusé d'admettre que l'infection vient par vagues qui s'estompent d'elles-mêmes, malgré des années d'observations et de connaissances scientifiques. Vous avez insisté pour attribuer chaque déclin d'une vague uniquement à vos actions, et ainsi, grâce à une fausse propagande, « vous avez vaincu la peste ». Et encore une fois vous l'avez vaincu, et encore et encore et encore.

Vous avez refusé d'admettre que les tests de masse sont inefficaces, malgré vos propres plans d'urgence le déclarant explicitement (« Plan de préparation du système de santé en cas de pandémie de grippe, 2007 », p. 26).

Vous avez refusé d'admettre que la guérison est plus protectrice qu'un vaccin, malgré les connaissances et les observations antérieures montrant que les personnes vaccinées non guéries sont plus susceptibles d'être infectées que les personnes guéries.

Vous avez refusé d'admettre que les vaccinés sont contagieux malgré les observations. Sur cette base, vous espériez obtenir une immunité collective par la vaccination, et vous avez également échoué.

Vous avez insisté pour ignorer le fait que la maladie est des dizaines de fois plus dangereuse pour les groupes à risque et les personnes âgées que pour les jeunes qui ne font pas partie des groupes à risque, malgré les connaissances venues de Chine dès 2020.

Vous avez refusé d'adopter la « Déclaration de Barrington », signée par plus de 60 000 scientifiques et professionnels de la santé, ou d'autres programmes de bon sens.

Vous avez choisi de les ridiculiser, de les calomnier, de les déformer et de les discréditer. Au lieu des bons programmes et des bonnes personnes, vous avez choisi des professionnels qui manquent de formation appropriée pour la gestion des pandémies (physiciens en tant que conseillers en chef du gouvernement, vétérinaires, agents de sécurité, personnel des médias, etc.).

Vous n'avez pas mis en place de système efficace pour signaler les effets secondaires des vaccins, et les rapports sur les effets secondaires ont même été supprimés de votre page Facebook . Les médecins évitent de lier les effets secondaires au vaccin, de peur que vous ne les persécutiez comme vous l'avez fait avec certains de leurs collègues.

Vous avez ignoré de nombreux rapports faisant état de changements dans l'intensité et la durée des cycles menstruels . Vous avez caché des données qui permettent une recherche objective et appropriée (par exemple, vous avez supprimé les données sur les passagers à l'aéroport Ben Gourion). Au lieu de cela, vous avez choisi de publier des articles non objectifs avec des cadres supérieurs de Pfizer sur l'efficacité et la sécurité des vaccins.

 

Dommage irréversible à la confiance

Cependant, du haut de votre orgueil, vous avez également ignoré le fait qu'à la fin la vérité sera révélée. Et cela commence à se révéler. La vérité est que vous avez ramené la confiance du public en vous à un niveau sans précédent et que vous avez érodé votre statut de source d'autorité.

La vérité est que vous avez brûlé des centaines de milliards de shekels en vain – pour avoir publié des actes d'intimidation, pour des tests inefficaces, pour des fermetures destructrices et pour avoir perturbé la routine de la vie au cours des deux dernières années.

Vous avez détruit l' éducation de nos enfants et leur avenir. Vous avez fait en sorte que les enfants se sentent coupables, effrayés, fument, boivent, deviennent dépendants, abandonnent et se disputent, comme l'attestent les directeurs d'école à travers le pays. Vous avez nui aux moyens de subsistance, à l'économie, aux droits de l'homme, à la santé mentale et à la santé physique.

Vous avez calomnié des collègues qui ne se sont pas rendus à vous, vous avez monté les gens les uns contre les autres, divisé la société et polarisé les discours. Vous avez qualifié, sans aucune base scientifique, les personnes qui ont choisi de ne pas se faire vacciner d'ennemis du public et de propagateurs de maladies.

Vous faites la promotion, de manière inédite, d'une politique draconienne de discrimination, de déni de droits et de sélection des personnes, y compris des enfants, pour leur choix médical. Une sélection qui manque de toute justification épidémiologique.

Lorsque vous comparez les politiques destructrices que vous poursuivez avec les politiques sensées de certains autres pays, vous pouvez clairement voir que les destructions que vous avez causées n'ont fait qu'ajouter des victimes au-delà des personnes vulnérables au virus.

L'économie que vous avez ruinée, les chômeurs que vous avez provoqués et les enfants dont vous avez détruit l'éducation sont les victimes en trop du fait de vos propres actions uniquement.

Il n'y a actuellement aucune urgence médicale, mais vous cultivez une telle condition depuis deux ans maintenant à cause de la soif de pouvoir, de budgets et de contrôle.

La seule urgence maintenant est que vous définissez toujours des politiques et détenez d'énormes budgets pour la propagande et l'ingénierie psychologique au lieu de les diriger pour renforcer le système de santé.

Cette urgence doit cesser !

Professeur Udi Qimron, Faculté de médecine, Université de Tel Aviv

 

Et encore :

En préparation à l'effondrement du Mensonge de la Peurdémie mondial :

lecourrierdesstrateges.fr/2022/01/12/project-veritas-au-pentagone-la-nocivite-des-vaccins-a-arn-messager-est-un-secret-de-polichinelle/

 

Voilà chers amis, le monde va bientôt basculer car les mensonges deviennent trop évidents… à nous de diffuser des infos propices à une réflexion non manipulée afin que les consciences s’éveillent !

Tal SCHALLER

 

Audition du Pr Christian Perronne au Parlement du Luxembourg : Toute la manipulation autour du covid révélée en 8 minutes

https://reseauinternational.net/covid-19-urgent-audition-du-pr-christian-perronne-au-parlement-du-luxembourg-toute-la-manipulation-autour-du-covid-revelee-en-8-minutes/

Le Très Honorable, Vénérable et Courageux Professeur Christian PERRONNE né le 19 mars 1955 à Angers, est un médecin et Professeur des universités-praticien hospitalier français. Il est spécialisé dans les pathologies tropicales et les maladies infectieuses émergentes. Il a été président de la commission spécialisée « Maladies transmissibles » du Haut Conseil de la Santé publique en Franceprésident des Comités techniques des vaccinations pendant de nombreuses années, Vice-Président à l’OMS du groupe d’experts pour les vaccins pour toute la zone EURO de l’OMS incluant l’Europe, la Russie et l’Asie Centrale.

Il était l’invité du Parlement luxembourgeois, ce jeudi 13 Janvier 2022. Il a commencé son audition par une présentation rapide de son parcours professionnel dans le domaine de la santé, des épidémies et des vaccins, ensuite il a expliqué de façon claire toute la manipulation et la supercherie autour du COVID-19 et des vaccins, en 8 minutes. On ne peut pas faire mieux ! Écoutez-le dans cet extrait vidéo !

« Ce ne sont pas des vaccins, la preuve c’est qu’ils ne marchent pas, n’empêchent pas les contaminations ni les formes graves. Dans les pays qui ont le plus vacciné, plus de 90% des gens en réanimation sont des double ou triple vaccinés ».

source : https://soleilverseau.com

 

Contaminations, formes graves, effets secondaires : Pour chaque nouveau mensonge, quinze aveux pitoyables

https://reseauinternational.net/contaminations-formes-graves-effets-secondaires-pour-chaque-nouveau-mensonge-quinze-aveux-pitoyables/