BLOG 15 de Tal SCHALLER

 

Chers amis

Les temps changent vite et de plus en plus de gens

réalisent la folie des mesures préconisées par les

gouvernements et les media, comme je le montre sur youtube

talschaller  La mode des cache-bouches !

 

Voici quelques infos utiles :

Youtube : Jean-Jacques Crèvecoeur, Manif du 12-09-2020, Montréal.

Manifestation contre les mesures d'urgences sanitaires imposée au Québec

par le gouvernement de la C.A.Q.(Coalition Avenir Québec)

de François Legault

 

Youtube Pr Toussaint 'Les tests se retournent contre nous

à l'heure actuelle!'

https://youtu.be/zzsAVTIMeAs 

 

UNE IMAGE QUI VAUT TOUS LES DISCOURS :

 
 

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=3135991513194573&id=100003512656809&sfnsn=scwspmo&extid=k5aAudk2grCLHl8A

 

youtube Covid 19: L'appel des soignants belges (partie 2)

DANS CE NUMERO 2: les chiffres, la gravité réelle de la maladie et les tests Signez l'appel des soignants belges sur le Covid, ici: https://www.transparence-coronavirus.... Lien vers la vidéo n°1 de l'appel des soignants (sur leur ras-le bol, l'oubli du système immunitaire et la dramatisation de la maladie, les traitements entravés et le contexte scolaire anxiogène): https://youtu.be/qDEil74oZh4

Les sources pour cette vidéo n°2: Modification des critères de pandémie par l'OMS (en 2009): LALO, C., BOURBOTTE, E., « Grippe H1N1, l’OMS a-t-elle menti ? », 20H TF1, 17 février 2010. https://www.youtube.com/watch?v=GfB--... Nouvelle version de seuil épidémique pour le Covid-19 (0 cas): « Sur quels critères peut-on dire qu'une épidémie est terminée? », La Libre, 4 mai 2020. https://www.lalibre.be/belgique/socie... Extrait de cet article: "Sur quels critères peut-on dire qu'une épidémie est terminée? À quel moment les modèles prédictifs prévoient-ils la fin de l'épidémie en Belgique ? Pour répondre, les experts se basent sur la définition adoptée par l'OMS. "Pour déclarer qu'une épidémie est terminée, il faut constater l'absence de nouveaux cas cliniques pendant une période qui correspond à deux fois celle d'incubation de la pathologie. Celle-ci va jusqu'à 14 jours dans le cas du Covid-19, donc 28 jours. Il faudrait ne pas avoir de nouveaux cas sur le territoire belge pendant 28 jours pour qu'on puisse déclarer que l'épidémie est terminée. Vu le type de virus auquel nous faisons face, il est peu probable que ce soit le cas dans les semaines et les mois qui viennent. Il va falloir vivre avec l'épidémie pendant plusieurs mois encore." « Coronavirus : l'OMS prévoit une épidémie "très longue" et une crise "comme on n'en voit qu'une par siècle" », RTBF, 1er août 2020. https://www.rtbf.be/info/societe/deta... Le Document du SAGE (comité britannique), ici: https://www.gov.uk/government/publica... Sur la signification et la fiabilité de ces tests: Jusqu'à 56% de faux négatifs avec les tests PCR (British Medical Journal): « Interpreting a covid-19 test result », BMJ 2020; 369 (Published 12 May 2020) https://www.bmj.com/content/369/bmj.m... NEW YORK TIMES « 90% des tests PCR devraient être négatifs » (VOSTFR), Youtube,6 septembre 2020. https://www.youtube.com/watch?v=zLtbx... Pr Jean-François Toussaint, interrogé sur LCI : 'Les tests se retournent contre nous à l'heure actuelle!', Youtube, 11 septembre 2020. https://www.youtube.com/watch?v=zzsAV... Bollekens, P., Montay, J. « Votre test PCR est positif ? Cela ne signifie pas nécessairement que vous êtes porteur du Covid-19, ni contagieux », RTBF, 7 septembre 2020. https://www.rtbf.be/info/societe/deta... « Feu vert pour un test qui permet de distinguer le coronavirus de la grippe», La Libre, 4 septembre 2020. https://www.lalibre.be/planete/sante/... Articles du Dr Pascal Sacré, anesthésiste, sur la question des tests: https://www.mondialisation.ca/les-tes... https://www.aimsib.org/2020/08/30/cov...

MOINS

 

BONNES NOUVELLES

Avec la vidéo du 20 août « Toute la vérité sur COVID-19 et le vaccin ChAdOx1 nCovid-19 », et les documents preuves désormais sur le site www.verite-covid19.fr, nous avons fait plier le Nouvel Ordre Mondial. Chacun des promoteurs confondus, essaye de s’en sortir séparément, en rejetant la faute sur les autres. 

Nous assistons à cette situation hallucinante où l’OMS, l’autorité suprême en la matière, annonce officiellement que l’épidémie est terminée en Europe, en déclarant que le confinement est terminé et que le vaccin n’est plus nécessaire. Cette déclaration va être étendue au monde entier. En même temps le seul vaccin développé ChAdOx1 nCovid-19 et fabriqué depuis longtemps vient d’être définitivement suspendu. Donc les criminels ont loupé leur coup. Personne ne sera vacciné.

Nous sommes sauvés !

Et Macron et son gouvernement, ainsi que le conseil scientifique, font mine, chacun à leur manière, de dire qu’ils ne savaient pas qui était responsable de cette épidémie artificielle et de ce projet criminel d’asservissement, d’extermination et de contrôle de la population mondiale par le NOM (Bill Gates et ses alliés, toutes les agences de Santé occidentales et les BIG Pharmas)

Nous l’avons échappé belle !

D’ici peu, les peuples du monde entier auront compris. Ils descendront dans la rue et demanderont des comptes.

Ça ne doit plus jamais arriver ! Plus jamais ça !

Partagez cette vidéo et aller sur le site www.verite-covid19.fr

Trouvé sur le net : « Un détail: que se sont dit pendent 3 heures Macron et ses ministres dans un "conseil de défense", qui était censé être le prélude de "mesures fortes", et dont le seul "résultat" a été de diminuer la période de quarantaine après un test Covid positif de quatorze jours à une semaine? C'est surréaliste, puisque le résultat des tests prend 8 jours. Si un test est positif, on l'apprend après que la période de "contagion" est terminée. A quoi cela sert-il donc de se faire tester? Tout cela est ridicule à un point qui dépasse l'entendement. « 

Voici un site de la Banque Mondiale qui montre les commandes de matériel de test et d'écouvillons pour le Covid-19 (mentionné en toutes lettres), en... 2018 !!! J'ai cherché la fake-news, le site miroir bidon, le truc qui cloche, je ne trouve pas.

Ce site prouve que TOUT était préparé à l'avance : https://wits.worldbank.org/trade/comtrade/en/country/ALL/year/2018/tradeflow/Imports/partner/WLD/nomen/h5/product/902780

 

 

LES MEFAITS DE LA 5G

Vous pouvez trouver les documents 1+2 en bas de la page de ce lien :

https://www.priartem.fr/5PS : Traduction en francais :

Vous pouvez trouver les documents 1+2 en bas de la page de ce lien :

https://www.priartem.fr/5G-la-goutte-d-eau-qui-va-faire.html

Vous trouverez le document 3 sur le lien :

https://www.stoplinky88.fr/2020/03/15/la-5g-est-une-folie-un-scientifique-nous-explique-pourquoi/

 

 


Maltraitance des enfants
dans les écoles
maladies liées au port du masque permanent obligatoire en classe

 

Voici un petit panorama des conséquences du port obligatoire du masque à l’école pendant toute la journée pour les élèves à partir de 11 ans. Ceci est révélé par des médecins généralistes qui donnent l’alerte sur le fait que 25% des pathologies actuellement rencontrées en cabinet sont les conséquences dues au port du masque.

En voici une liste non exhaustive :

  • Bronchites sévères
  • Conjonctivites graves (cause expirs rejetés vers le haut)
  • Furonculoses
  • Grande fatigue
  • Herpès labiaux
  • Impétigo
  • Staphylococcies sur les lèvres et les joues
  • Streptocoques

Sans compter les allergies cutanées dues au frottement du masque et les irritations aux oreilles dues aux élastiques

Çà ce n’est que la partie visible, il faut rappeler encore une fois :

  1. Que le masque prive de 19,5% d’oxygène, ceci abaissant le rendement du cerveau (sympa pour des étudiants) et les défenses immunitaires.
     
  2. Que le masque augmente de 25 à 30% la concentration du CO² dans l’organisme, ceci occasionnant très souvent de violents maux de tête par intoxication générale chez de nombreux élèves (sympa pour être concentré !)
     
  3. Que le masque réinjecte en circuit fermé les charges virales et bactériologiques, ceci faisant appel à un gros travail immunitaire (cela tombe mal vu ce que nous avons vu au step 1) donc risquant d’aboutir à des infections ORL et pulmonaires graves - d’autant plus que par la vapeur d’eau rejetée à chaque expir on entretien derrière le masque une mini atmosphère chaude très humide. Or tout le monde sait que dans les pays chauds humides les maladies infectieuses prolifèrent allègrement.

 

  • Honte aux dirigeants du gouvernement vendus à Big pharma et à l’OMS.
  • Honte à la police en armes de guerre qui contrôle les masques des enfants à l’entrée de lycées.
  • Honte aux maires qui obéissent docilement à des décrets illogiques et mortifères.
  • Honte aux chefs d’établissements collabos.
  • Honte aux profs soumis acceptant la fonction de tortionnaires des élèves.
  • Honte aux syndicats qui ne défendent pas les enseignants.
  • Honte aux associations de parents d’élèves qui ne se mobilisent pas contre cette dictature mortifère prétendument médicale.
  • Honte à tous ceux qui ne cherchent pas à s’informer autrement que par la télé-mensonges.

Les risques face au port continuel du masque annoncés par des médecins non soumis.

  • Les bactéries qui se collent sur les masques se transforment en champignons.
  • Il existe 3000 bactéries par centimètre carré sur une main.
  • Porter un masque rend malade. En quelques semaines, vous allez faire de l’hyperventilation, vous allez tousser et avoir mal à la gorge, vous allez avoir d’énormes soucis de bronches car vous allez développer un champignon interne dû à la respiration de la moisissure, champignons des bactéries.

Voici comment ils vont créer la "deuxième vague Covid 19" promise : ils diront que c’est une nouvelle épidémie respiratoire. Il est logique que si tout le monde porte un masque, une nouvelle vague va arriver ; or, elle ne sera pas due à un virus grippal, mais le résultat d’une infection bactériologique des bronches, due à une respiration constante dans un cloaque de "cuvette de WC".

CONFIRMATION : j’ai vu personnellement des personnes que je connais autour de moi qui portaient continuellement le masque, être victimes d’une bronchite épouvantable alors qu’elles sont - au départ - dotées d’une santé robuste et travaillent en plein air.

Ultime rappel

Les trous d’un masque font 3 microns ce qui correspond à 3.000 nanomètres alors qu’un virus ne fait que 15 à 20 nanomètres (cherchez l’erreur !).

Il ne faut pas sortir de Saint-Cyr pour comprendre qu’on se paye notre tête…

Tous les médecins dignes de ce nom savent qu’il n’existe aucun masque antivirus.

Même les masques chirurgicaux pour les salles d’opération ne protègent que des bactéries, levures et champignons, et doivent être changés toutes les 3 ou 4 heures.

Regardez ce qui est marqué sur l’étiquette des paquets de 50 masques vendus par les pharmaciens :

Ce produit ne protège pas des contaminations virales ou infectieuses.

 
 

.

Cher(e) ami(e) de la Santé,

L’hystérie autour de la Covid s’aggrave.

Après le masque obligatoire sur la plage, ou seul dans votre voiture…

… ils veulent maintenant profiter du coronavirus pour multiplier les vaccinations cet hiver !

Contre la grippe d’abord : les appels se multiplient pour vacciner massivement la population[1].

Le problème est que cela risque fortement d’être contre-productif.

D’abord parce qu’il y a un petit risque qu’on vous vaccine contre la grippe au moment même où vous êtes en train d’avoir une infection Covid.

Or, comme l’a rappelé récemment le Pr Montagnier, il est dangereux de se faire injecter un vaccin quand votre système immunitaire est occupé à lutter contre une autre infection.

Ensuite, je rappelle qu’une étude publiée récemment dans la célèbre revue Vaccine a montré que la vaccination antigrippale augmente de 36 % le risque d’infections à coronavirus[2].

On ne sait pas vraiment pourquoi, mais les dynamiques entre virus et immunité sont très complexes, et ce genre d’effet de bord est en réalité très courant.

La Covid n’est donc pas un bon argument en faveur de la vaccination antigrippe.

C’est du simple bon sens, et pas du tout une idéologie « anti-vaccin ».

Mais il y a encore plus absurde.

Au nom l’épidémie, ils veulent maintenant vacciner nos bébés contre le rotavirus, le virus de la gastro !

Si vous vous dites qu’il n’y a aucun rapport entre la Covid et la gastro des bébés, c’est que vous êtes encore sain d’esprit au milieu de la folie ambiante.

Mais ceux qui ont intérêt à vous vendre ce vaccin, eux, ont trouvé un rapport.

Selon eux, le vaccin anti-rotavirus permettrait de réduire les hospitalisations de bébés souffrant de gastro.

Et donc, l’intérêt serait d’alléger la charge sur les hôpitaux cet hiver, au moment où il pourrait risquer d’y avoir une « deuxième vague ».

Et c’est ainsi que l’Académie de Médecine a publié cet été un communiqué intitulé :

« Covid-19 : une opportunité pour vacciner les nourrissons contre les infections à rotavirus »

Pour moi, c’est encore une preuve qu’on vit dans un monde de fous…

… et que la Covid-19 a est surtout une « opportunité » pour faire tout et n’importe quoi, du moment que cela arrange Big Pharma !

Je ne dis pas cela en l’air — accrochez-vous bien, car ce que je vais vous dire est assez sidérant :

Déjà, il n’y a aujourd’hui aucune preuve que les hôpitaux risquent de subir cet hiver le même niveau d’épidémie qu’en mars-avril dernier.

En ce moment même, alors qu’on vous alarme sur l’explosion du nombre d’infections, le nombre de malades hospitalisés pour Covid n’augmente pas sérieusement à l’échelle nationale.

Si vous ne me croyez pas, regardez le graphique ci-dessous :

 

 

 

Courbe du nombre de malades hospitalisés pour Covid du mois mars jusqu’au 7 septembre

Certes, il y a une légère augmentation des hospitalisations et réanimations en Provence-Alpes-Côte d’Azur, mais rien d’affolant pour l’instant, d’autant que le nombre de morts reste ridiculement faible.

Et de toute façon, il n’y a pas de lien direct entre l’hospitalisation des bébés et des adultes !

Les services de pédiatrie des hôpitaux et les urgences pédiatriques n’ont rien à voir avec les services qui accueillent les malades de la Covid !

Donc, même si la vaccination réduisait le nombre d’hospitalisations de bébés, cela ne soulagerait pas les équipes chargées d’accueillir les malades de la Covid !

Le raisonnement est donc plus que bancal.

Mais le plus inquiétant, c’est que ce vaccin anti-rotavirus est surtout inutile et dangereux.

Inutile parce que la véritable cause des hospitalisations des bébés souffrant de gastro, c’est la déshydratation !

Pour l’éviter, il suffirait de donner à toute maman qui sort de la maternité du « soluté de réhydratation orale », à donner à leur bébé en cas de gastro.

Hélas, on ne parle pas de cette solution simple, qui ne coûte que quelques euros.

Non, on préfère plutôt vous vendre le vaccin anti-rotavirus, qui coûte entre 130 et 150 euros pièce.

Ils n’hésitent pas à recommander un vaccin qui tue des bébés

Suite de l’article sur

ww.sante-corps-esprit.com

 

 

 

 

Scandale : 483 millions d’argent public pour financer la censure
 

Chers amis du Naturel,

MOBILISATION GÉNÉRALE !

Emmanuel Macron vient d'annoncer un plan d' un demi-milliard d'euros pour renflouer des journaux tenus majoritairement par des milliardaires liés à Big Pharma !

C'est un scandale énorme, lisez jusqu'au bout ce message urgent du lanceur d'alerte Thierry Champion, et partagez-le à tous vos contacts, VITE !

Votre dévoué,
Guillaume Chopin

Cher(e) ami(e),

Imaginez qu’un milliardaire recrute un journaliste complaisant pour propager son idéologie …

…et qu’on vous oblige, vous, citoyen ordinaire, à payer le salaire de ce journaliste, à la place du milliardaire !

Comment réagiriez-vous ?

Eh bien c’est exactement ce que vient de décider Emmanuel Macron.

Au moment où les petits restaurateurs mettent la clé sous la porte…

…au moment où des centaines de milliers de salariés et d’indépendants n’ont plus de revenus…

…Emmanuel Macron a annoncé un plan de 483 millions d’euros supplémentaires à des journaux tenus majoritairement par des milliardaires !

Pourtant, la presse n’a pas été frappée de plein fouet par le coronavirus.

Au contraire : avec le confinement, la volonté de s’informer n’a jamais été si grande en France.

Les sites d’informations ont reçu 50% de visites en plus, la plupart des kiosques sont restés ouverts et la poste a continué de fonctionner.

Mais c’est bien à la presse qu’Emmanuel Macron va verser un demi-milliard d’euros de plus d’argent public !

Cette somme énorme sera prélevée dans votre porte-monnaie, sur vos impôts .

Pire, elle vient s’ajouter aux 840 millions annuels que l’État donne déjà à la presse.

Et je ne compte pas les 6 milliards d’euros qui vont directement de votre poche vers les médias publics.

C’est de l’argent qui sert par exemple à payer le salaire de Patrick Cohen, présentateur de France 5, payé plus de 20 000 euros par mois pour défendre le pouvoir macroniste et cracher son venin contre des personnalités indépendantes comme le Pr Didier Raoult.

Si vous et moi ne réagissons pas maintenant , le plan Macron va puiser dans notre épargne pour donner de l’argent indu à ce genre de « journalistes » ! Non, je n’accepte pas de renflouer ces grands médias de milliardaires

C’est d’autant plus scandaleux que les milliardaires, eux, ne vont rien payer du tout :
Robin des Bois à l’envers : on prend aux pauvres pour donner aux riches !
Le journal Médiapart a fait le calcul, la situation est invraisemblable .
Les 4 journaux dominants sont tenus par 4 milliardaires Bernard Arnaud ( Le Parisien ), Patrick Drahi ( Libération) , Serge Dassault ( Le Figaro) et Xavier Niel ( Le Monde)…
 et ces journaux se partagent un tiers des aides directes publiques à la presse !!!
Si vous en doutez, regardez comme les médias officiels sont dans les mains de 7 milliardaires :
Prenez le cas de Bernard Arnault, qui possède Le Parisien , Les Échos et Challenges .
Bernard Arnault est le 4 ème homme le plus riche du monde.
Eh bien il reçoit quand même 15 % de toutes les aides publiques directes à la presse, prélevées sur vos impôts !
Et il n’y a pas que les milliardaires qui possèdent des journaux : il y a aussi les banques, comme le Crédit Mutuel, qui possède la plupart des quotidiens régionaux de l’Est de la France !
Au total, selon Médiapart, les journaux des milliardaires et des banques se partagent la moitié des aides publiques directes !
« Ce chiffre résume toute la situation de la presse française, prise dans les filets d’un capitalisme opaque qui vit en consanguinité avec l’État : sept milliardaires et une banque empochent à eux seuls 49 % des aides publiques [1] »
Nous ne pouvons pas laisser faire cela.
Le plan Macron est d’autant plus scandaleux que ces grands médias dominants touchent AUSSI de l’argent de Facebook, Google et d’autres milliardaires comme Bill Gates !
Bill Gates, Facebook et Google donnent des millions aux journaux officiels – mais Macron veut vous obliger à donner aussi !
En 2019, la Fondation de Bill Gates a donné 2 millions d’euros au journal Le Monde .
Ce n’est pas de la générosité gratuite : l’objectif est manifestement d’acheter la rédaction pour éviter les critiques contre Bill Gates et répandre son idéologie.
Et ce n’est pas tout : avec Bill Gates, il y a aussi Google et Facebook.
Selon une enquête de Mediapart appelée « Comment Facebook achète la presse française », le journaliste d’investigation conclut :
« On parle de millions d’euros distribués aux médias hexagonaux par Facebook [2] »
Mais pourquoi Facebook, une multinationale américaine, donne-t-elle de l’argent aux médias français ?
Réponse officielle : pour faire la « chasse aux fausses nouvelles ».
Le problème, c’est que pour Facebook, les « fausses nouvelles » sont celles qui dérangent le système , même si elles sont vraies !
Mark Zuckerberg, le patron de Facebook l’a déclaré publiquement : Facebook censurera tout message qui prétend que l’hydroxychloroquine du Pr. Raoult est efficace contre la Covid !!!
Un journaliste de Libération a reconnu l’énormité de la situation, sur France Inter :
« Nous, on travaille pour Facebook, comme un certain nombre de médias en France travaillent pour Facebook.

On est rémunéré pour faire le ménage dans les contenus qui circulent [3] ».
Oui, ils font le ménage contre toutes les vérités qui déplaisent au système !
Et le géant Google a fait exactement la même chose, avec son fonds de 60 millions d’euros pour la presse.
Là encore cet argent va majoritairement aux journaux tenus par des hommes d’affaires ou milliardaires, comme Matthieu Pigasse pour l es Inrocks et L’Obs (179 000 euros), Arnaud Lagardère pour Paris-Match (130 000 euros) ou encore Patrick Drahi pour L’Express (237 000 euros), Libération et BFM-TV.
Vous croyez que Google fait cela par générosité ? Pas du tout, c’est pour défendre son idéologie !
Tout récemment, la patronne de Youtube (filiale de Google) a déclaré qu’elle supprimerait de la plateforme toutes les vidéos qui prétendent que la vitamine C a une efficacité contre la Covid-19.
Vous vous rendez compte de cette censure ?
Alors qu’il est prouvé scientifiquement que la vitamine C est utile pour renforcer nos défenses immunitaires contre n’importe quel virus !
Clairement, Bill Gates, Facebook et Google financent les journaux pour censurer les traitements qui dérangent les projets de Big Pharma !
Tous ces milliardaires et multinationales forment un petit monde, aux mêmes idées, avec une influence gigantesque sur le pouvoir politique et l’information médiatique !
Et c’est pour eux qu’on veut nous faire mettre la main à la poche ? `
Dites-le, haut et fort, en signant vite notre pétition : Non, je n’accepte pas de renflouer ces grands médias de milliardaires
Le plan Macron est d’autant plus catastrophique qu’il va tuer les journalistes et médias indépendants :
Macron a le culot de parler de pluralisme ?!
Il est clair que les milliards de subventions publiques et privées contribuent à tuer les petits médias indépendants :
   * Ceux qui ne reçoivent pas la moindre subvention de l’Etat ;
    * Et ceux qui ne touchent pas un centime de Facebook, Google ou Bill Gates !
Alors que ce sont eux, les médias indépendants, qui sont ESSENTIELS à l’information libre, réelle, et pluraliste !
Mais Emmanuel Macron a le culot de dire que son plan a pour but de favoriser le « pluralisme », donc la diversité d’opinion !
Alors que tous ces médias tiennent le même discours, à peu de choses près !
Voici ce qu’ils ont écrit en 2017…     
Et bien sûr, Emmanuel Macron voudrait que ces médias recommencent en 2022 !
La vérité, c’est que le plan Macron a pour but d’acheter les médias, pour qu’ils soient encore plus complaisants avec lui !
MAIS PAS AVEC NOTRE ARGENT !
Dites NON au versement de cet argent public – c’est à dire notre argent – à des médias tenus par des milliardaires, qui défendent leur idéologie.
C’est à ces grandes fortunes de renflouer leurs propres journaux, pas aux travailleurs et petits retraités !
Il faut défendre la diversité d’opinions contre la toute-puissance des médias officiels, qui tirent tous dans le même sens !
Signez la pétition, et partagez-là à tous vos contacts !
Il n’y a rien de plus important.
Au-delà de nos impôts, c’est la libre circulation des idées et des opinions qui est en jeu ! Je signe la pétition "STOP" au plan de relance de la presse
Je compte sur vous,

Thierry Champion
Sources :
[1] Mediapart : les milliardaires de la presse gavés d'aides publiques et privées
[2] Comment Facebook achète la presse français
[3] Libération : Facebook rémunère Le Monde et Libération pour trier les fake news

mamyvelandco.centerblog.net › 449-stop-au-plan-de-relance-de-la-presse

https://www.stop-au-plan-macron.fr/signature. ... Publié le 31/08/2020 à 08:55 par mamyvelandco Tags : non pétition plan stop presse macron milliardaires.



Youtube : Allô cerveaux disponibles ?

UNE EXCELLENTE VIDEO PLEINE DE BON SENS

Les parents n4ont plus de discernement plus d4esprit critique plus de doute ni d'empathie Allô parents mettez vous à la place de votre enfant avec un masque toute la journée partout : couloir classe récré leurs petits cerveaux et petits poumons ne vont plus s' oxygèner Agissez avant que votre enfant vous soit enlevé sans votre consentement

Corinne, vous vous interrogez sur notre police et la gendarmerie, mais dites-vous bien que ce sont les mêmes qui en 1942 conduisirent les enfants dans l'enfer du Vél' d'Hiv'. Les témoignages des survivants insistent sur le manque total d'humanité de ces gens-là . Aucune compassion, au contraire beaucoup de zèle. Je ne place nul espoir dans cette milice sans cœur et sans âme, je les ai vu agir contre les gilets jaunes, molestant des personnes âgées, trainant des femmes par les cheveux, agissant de façon arbitraire et violente contre des citoyens dont le seul tort était de porter un gilet jaune pour défendre une certaine idée de la Liberté. Ces gens sont impardonnables, rien à espérer, bien au contraire

Rendre obligatoire pour tous partout et tout le temps un truc qui sert juste à ne pas postillonner sur une plaie situé a 50 cm de nous. C'est vraiment très fort. Encore plus quand ont lit sur les packets de masques un avertissement pr2cisant qu'ils sont inefficaces pour les virus et bactéries. Sur les masques dit " grand public " il est carrément écrit " non mEdical device " ( pour les mauvais esprit qui pensaient qu'il y a un rapport directe entre les mots santé, sanitaire et médical en français ... laissez tomber ! ) Nous sommes donc supposé croire que porter un masque pour tous, tout le temps est partout n'aura aucun effet n2gatif sur notre santé ... car sinon c'est déjà 135€. Pourquoi imposer par la force cette croyance ? Alors qu'il y a déjà des millions de clients potentiels captif des pharmaceutiques qui ne vont pas voir les médecins et ne pratique pas les traitements NON PRIS EN CHARGE par la sécurité sociale. Il faut croire que ce vivier de suicidaires ne suffit plus. L'acronyme "CPAM", n'a jamais signifié "caisse primaire d'assurance santé ". C'est aux médecins de sortir du bois, je n'aurais jamais cru que cette corporation serait aussi lâche. D'ailleurs, si vous voulez tester la compétence réelle de votre médecin, demandez lui de vous faire un certificat médical précisant que votre état actuel de santé contre indique le port du masque ... Si celui ci refuse, demandez lui de vous notifier son refus par écrit, au cas où vous contracteriez prochainement une pathologie respiratoire quelconque. Dans le second cas, je vous conseille de changer de médecin. Sachez par avance, que quelques médecins vous feront le certificat médical demandé, mais qu'AUCUN n'acceptera de vous notifier par écrit un refus. Le vent tourne toujours, et la peur n’empêche pas de mourir, elle empêche juste de vivre.

 

ASTRAZENECA RENONCE A SON VACCIN !

https://www.youtube.com/watch?time_continue=18&v=2udwWov00nU&feature=emb_logo

 

Didier Raoult, directeur de l'IHU Méditerranée : «la situation actuelle ne m'inquiète pas»

Le professeur Didier Raoult était l'invité exceptionnel de Laurence Ferrari en direct de l'IHU Méditerranée, ce lundi 14 septembre. Interrogé sur l'évolution de l'épidémie, il s'est montré rassurant. «La situation actuelle ne m'inquiète pas», a-t-il expliqué car «si on fait le diagnostic des gens et qu'on s'en occupe, la mortalité est faible». Il précise que «les gens qui meurent sont des gens qui d'ailleurs ont une espérance de vie très courte» De même, sur l'usage de l'hydroxychloroquine, le médecin explique que le médicament réduit de 50% la mortalité chez les groupes susceptibles de mourir de cette maladie»

Sur youtube tal schaller allez voir tous les jeudi soir à 20h L’INFO EN QUESTION, une émission d’actualités positives et précieuses !

 

Courage’ nous allons vaincre ! Les ploutocrates-technocrates ne passeront pas !

 

Dernière heure :

 

LETTRE OUVERTE AUX ENSEIGNANTS

Par Evelyne MELAN
Je suis professeur des écoles et directrice à la retraite et je ne reconnais plus mes anciens collègues.
Avant, quand les gouvernements nous demandaient de mettre en œuvre des mesures, des programmes qui nous choquaient, nous n’hésitions pas à manifester, à faire grève pour défendre l’intérêt de nos élèves.
Aujourd’hui, j’ai l’impression qu’on vous a fait un lavage de cerveau.
Êtes-vous devenus des esclaves de la pensée unique ?
Où est votre curiosité intellectuelle, votre sens de l’information, de la critique ?
On vous dit à la TV qu’un virus très dangereux nous attaque et vous ne vérifiez pas ces affirmations ?
Où sont les mourants, tombent-ils dans les rues ?
Quels malades gravement atteints connaissez-vous parmi vos relations ? (Je ne parle pas de ceux dits « positifs » atteints d’un vague rhume ou d’une petite fièvre…)
Et cela ne vous intrigue pas ?
Vous ne cherchez pas à vous informer en acceptant de donner la parole à des contradicteurs ?
C’est pourtant ce qu’on apprend dans toutes les facultés : se faire sa propre opinion après avoir examiné les diverses thèses.
Mais non ! Vous obéissez à des décrets, des ordres de vos ministres sans même vous demander s’ils sont légaux, s’ils n’enfreignent pas le droit et la Constitution (ce qui est le cas).
Cela ne vous rappelle-t-il pas les pires époques de notre histoire ?
Et vous acceptez de vous transformer ainsi que vos élèves en tristes masques sans expressions ni vie...
Vous risquez d’être les premiers à en pâtir (votre voix, votre respiration, vous obligeront sans doute rapidement à réexaminer la question).
Mais laissez-moi vous dire ce que j’ai constaté ce matin, en passant devant un collège, à l’heure de la sortie. J’ai eu envie de pleurer.
Une masse de gamins silencieux, aux yeux tristes, n’osant se toucher s’est dirigée vers moi. A l’endroit où d’habitude, après quatre heures de cours, c’étaient rires, bousculades et chahut, régnait un malaise palpable.
Ahurie, j’ai vu alors trois policiers armés de fusil de guerre à la porte !
À la porte d’un collège !
Armés de fusils prêts à tirer !
Sur qui ?!?
Des gamins qui s’embrasseraient, qui se prendraient par la main ?
Mais où vivons-nous ?
J’ai vraiment pris peur pour l’avenir de notre société et de nos enfants.
J’ai trois petits-enfants en âge scolaire. Hier une de mes petites filles m’a montré des boutons tout autour de sa bouche et son nez, elle se plaint de maux de tête tous les soirs.
L'aîné de mes petits-enfants, qui vient de rentrer en IUT, doit suivre une semaine sur deux ses cours seul dans sa chambre sur son ordinateur. Super l’ambiance fac !
Mais que faisons-nous de nos élèves, de notre jeunesse ?
N’est-ce pas plus grave qu’un programme contre lequel nous nous sommes rebellés jadis ?
A-t-on transformé l’élite intellectuelle de notre pays, les gens capables de réfléchir, en moutons de Panurge ?
Ou bien croyez-vous vraiment la publicité TV de la petite fille qui ne veut pas tuer sa grand-mère avec le méchant virus.
Mais écoutez une grand-mère : « Je préfère mourir demain si je ne dois plus embrasser mes petits-enfants, les voir rire et chahuter et flirter avec leur petite copine. »
Faut-il que ce soient les retraités qui descendent dans la rue pour manifester leur angoisse, leur inquiétude, non face à un virus moribond mais face à une société liberticide où on transforme les gens en robots sans sentiment ni expression derrière leur masque ?
Allez-vous vous réveiller avant qu’il ne soit trop tard ?