BLOG 24 de Tal SCHALLER

 CHERS AMIS

NOUS SOMMES A UNE GRAND TOURNANT

 

 

TOP MUST CAPITAL ;-) ACTIVATION FINALE DE L’EÌRE DU VERSEAU French promotional video - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=7bR33-x8aAk&feature=youtu.be

Faites-vous plaisir en diffusant cette nouvelle tant attendue,

ALLELUIA, vers la lumière ! 

P.S. https://fr.prepareforchange.net/2020/11/27/a-diffuser-largement-age-ere-du-verseau-activation-finale-le-21-decembre-2020/

 

Le professeur jb fourtillan LIBERE !!

Les vidéos qui l’annonçaient sur youtube tal schaller et sur jasper mader ont été immédiatement censurées sur youtube… mais vous pouvez trouver ces infos sur www.verite-covid19.fr

Tout le monde en parle...le professeur Montagnier en a parlé sur France soir ainsi que le professeur Perronne. Tous deux ont dit « on se croit sous Staline ».

La vérité éclate au grand jour et nous allons sortir de la dictature de Big Pharma, Big Tech et Big Money…c’est en route et rien ne peut arrêter la vérité en marche !

Notre futur ne sera pas BIG RESET, le triomphe de Bill Gates et des vaccins pour tous mais BIG REVEIL, la conscience collective qui veut une humanité sans masques ni geste barrières inhumains, une humanité joyeuse dans la fraternité et la solidarité !

Retroussons nos manche et agissons pour faire émerger la nouvelle conscience !

Nous sommes 99% de la population mondiale et nous allons mettre fin à la dictature sanitaire du 1% qui veut nous mettre en esclavage numérisé !

Leurs vaccins sont des poisons mortels qui donnent à mon livre Vaccins, un génocide planétaire une nouvelle publicité et à mes blogs de tal une magnifique impulsion !

 

 

TRENTE EXPERTS DE LA SANTE DENONCENT LE VACCIN TUEUR ! alo

https://odysee.com/@Vivresainement:f/30-experts-de-la-sante-denoncent-ce-vaccin-de-croque-mort:a

Quelques effets secondaires du vaccin-bricolé
• Syndrome de Guillain-Barré
• Encéphalomyélite aiguë disséminée
• Myélite transverse
• Encéphalite / myélite / encéphalomyélite
• Méningo-encéphalite / méningite
• Encéphalopathie
• Convulsions / crises
• AVC
• Narcolepsie et cataplexie
• Anaphylaxie
• Infarctus aigu du myocarde
• Myocardite / péricardite
• Maladie auto-immune
• Décès
• Fausse couche
• Autres maladies démyélinisantes aiguës
• Réactions allergiques non anaphylactiques
• Thrombocytopénie
• Coagulation intravasculaire disséminée
• Thromboembolie veineuse
• Arthrite et arthralgie / douleurs articulaires
• Maladie de Kawasaki
• Syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants
• Maladie renforcée par le vaccin


 

CLIC :

https://reseauinternational.net/la-fda-enumere-les-effets-secondaires-potentiels-des-vaccins-covid-dont-la-mort/

 

Luc Montagnier au défi de la vérité (France-Soir 17/12/20).

  Lien YT : https://www.youtube.com/watch?v=08CAfBz5qws.

 

Discours magistral de Louis Fouché à Marseille le 5 décembre 2020 (France Fidèle le 06/12/20).

  Lien YT : https://www.youtube.com/watch?v=YUvOMLMcjO4&t=26s

Vaccin Pfizer, 6 décès lors de l'expérimentation

Six personnes sont décédées dans la phase avancée de l'essai de Pfizer sur le vaccin

COVID-19 ": ce n'est pas rapporté par le site Web de Marcello Pamio, mais par la Food and Drug Administration, l'agence suprême et hautement officielle qui autorise la commercialisation des médicaments, et est même l'autorité internationale dont toutes les agences occidentales de la drogue tiennent compte de l'opinion.

Dans  le rapport du 8 décembre intitulé «  Réunion du comité consultatif sur les vaccins et les produits biologiques connexes le 10 décembre 2020  », les résultats de l'essai clinique du vaccin Pfizer / BioNTech COVID-19 révèlent que deux participants à l' étude sont décédés à la suite de ce a été classé comme «événements indésirables graves. »À la page 41 du document, deux destinataires du vaccin classé comme«> 55 ans »sont décédés:  « [O] a  subi un arrêt cardiaque 62 jours après la vaccination no. 2 et est décédé 3 jours plus tard, et l'autre est décédé d'une artériosclérose 3 jours après la vaccination no. 1 ".

En fait, en proportion, le vaccin de Pfizer a déjà tué plus que le Covid dont il devrait nous protéger, qui a un taux d'élétalité de 0, quelque chose. À tel point que CNN sort avec ce titre

Que reste-t-il à faire à un pauvre complot quand CNN le dit?

Et expliquez dans les mots du Dr Kelly Moore, le contremaître des vaccinations au Royaume-Uni: «Une des choses que nous voulons nous assurer que les gens comprennent, c'est qu'ils ne devraient pas être inutilement alarmés s'il y a des rapports, une fois que nous avons commencé à vacciner, de quelqu'un ou plus de personnes qui meurent dans un jour ou deux après la vaccination et qui résident dans des maisons de soins infirmiers de longue durée. Ce serait quelque chose auquel nous nous attendrions, comme un événement normal, parce que les gens meurent fréquemment dans les RSA. "

«Nous ne serions pas du tout surpris de voir, par coïncidence, quelqu'un se faire vacciner puis mourir peu de temps après avoir reçu un vaccin , non pas parce que cela a quelque chose à voir avec la vaccination, mais simplement parce que c'est là que les gens peuvent de leurs vies résident » , a déclaré Moore.

Vous comprenez donc: l'argument selon lequel Covid ne tue que des personnes très âgées avec diverses pathologies, était un signe de déni et il était interdit de l'utiliser, manifestant entre autres une absence cynique de miséricorde. Aujourd'hui, cependant, cet argument est juste et sensé lorsque les vaccinateurs l'utilisent après les vaccinations en maison de retraite: si trop de personnes meurent, cela ne dépend pas du vaccin, mais de l'âge avancé.

Désormais, les effets secondaires ne sont plus dénoncés par les no-vax clandestins et les ennemis du progrès: les médias maistream vous en parlent.

L'un des effets secondaires constatés chez les volontaires est la paralysie de Bell, qui déforme le visage. Rapporté par les médias britanniques et australiens.

… Mais ensuite ça passe la plupart du temps.

. Mais la FDA ne considère pas cela comme grave.

À quoi sert de crier que le véritable but de la «pandémie» est de détruire l’économie et de réduire la misère de millions de personnes à 24 heures? 

 

VOUS NE CROYEZ PAS AUX SATANISTES ?

Témoignage de Ronald Bernard, un banquier hollandais de l’élite mondialiste. Ronald Bernard a rapidement gravi les échelons de la finance mondiale jusqu’à ce qu’il soit invité à participer à des sacrifices d’enfants. C’est à ce moment précis qu’un déclic s’est opéré en lui et qu’il a décidé de cesser toutes ses activités financières frauduleuses. Après s’être caché sous de fausses identités durant des décennies pour ne pas se faire assassiner par ses anciens patrons, Ronald Bernard est sorti de l’ombre pour dévoiler tous les mécanismes du système financier mondial qui servent à maintenir la population dans un état constant de misère et de servitude. Le message final de Ronald Bernard en est un d’espoir en ce qu’il expose des solutions qui impliquent la participation de tout un chacun pour mettre fin à cette situation et reconstruire une nouvelle réalité basée sur des valeurs humanistes. https://www.youtube.com/watch?v=n2ip52oDUbA

Prévisualiser la vidéo YouTube Témoignage de Ronald Bernard au cours de la Commission d'enquête internationale sur le trafic humain

mqdefault 

Témoignage de Ronald Bernard au cours de la Commission d'enquête internationale sur le trafic humain

 

Le vaccin Sanofi/GSK ne sera prêt que fin 2021

https://www.lecho.be/entreprises/pharma-biotechnologie/le-vaccin-sanofi-gsk-ne-sera-pret-que-fin-2021/10271267?utm_source=SIM&utm_medium=email&utm_campaign=&utm_content=&utm_term=

 

Q SCOOP – Martine Wonner: La dictature se durcit en France.

par Qactus  09.12.2020

https://videos.files.wordpress.com/HpEmucsZ/129933753_2745047239104788_2444682751394600305_n_hd.mp4
 

Martine Wonner, ancienne députée LREM dissidente, revient sur ce qu’il s’est passé à l’Assemblée Nationale ces deux derniers soirs.

ETAT D’URGENCE JUSQU’AU 1er AVRIL 2021 : voté hier soir par un vote bloqué du gouvernement, il prévoit un ETAT D’URGENCE ILLIMITÉ inscrit dans la loi qui sera voté en janvier 2021 par le Parlement, avec un confinement régulier

ALERTE CONFINEMENT : Fin de confinement au 16 Décembre et reprise du 5 Janvier jusqu’au 16 Février minimum ...Vraisemblablement jusqu’au 31/03.

VAC_IN : L'heure du choix !

•8 déc. 2020

Philippe WEBER

Les médias ont transmis la peur à la population pour la Covid et de nombreuses personnes attendent le vac-in pour être immunisé. Mais tenons compte de l’avis de TOUS les scientifiques surtout sur les vaccins nouveaux. Pas de précipitation ! Vous trouverez ci-après une synthèse de ces avis.

 4ème MUTATION du covid (Dr Fouché sur Odysee) 0 :40 https://odysee.com/@COVID:3/Louis-Fou... Dr FOUCHE « Tout savoir sur les vac-ins » sur C News (1 :20) https://www.youtube.com/watch?v=Iq95j... Lettre de ROBERT KENNEDY sur les vac-ins ARN (Sur Silvano Trotta) https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f/V... Pr PERRONNE sur Sud Radio Le danger des vac-ins ARN Minute 13.30 (620 000 vues) https://www.youtube.com/watch?v=2fcFa... 1 mort avec Astrazeneca https://www.ladepeche.fr/2020/10/22/l... Site de MODERNA : financement de B.Gates 120 millions de dollars https://www.modernatx.com/ecosystem/s... ARRET DU VAC-IN demandé par des anciens responsables de Pfizer (Pétition en cours) https://translate.google.fr/translate... Points de vue de 5 MEDECINS https://www.youtube.com/watch?v=pNHJX... Discours de MONSIEUR VAC-IN : Alain Fischer (1 :30) https://www.youtube.com/watch?v=Kq7Zr... MUSIQUE : FrAnck Nabet, chercheur, compositeur de musique en gamme naturelle et au diapason 432 Hz, 20 ans de création musicale pour les nouvelles thérapies Musique Les Archanges (Michael) https://www.harmonymusic.fr/

 

Note de Tal : Excellente vidéo avec une fin montrant comment prendre des décisions  non avec l’intellect mais avec le cœur ! Puissant !!

 

VACCIN ANTI GRIPPE EN SUISSE :

En Suisse, pour les 42 premières semaines de 2020, il y a eu une moyenne de 1246 décès/semaine. Puis, leur nombre augmente : pour les semaines 43 à 48 (depuis la mi-octobre à fin novembre), il y en a eu 1825 par semaine !

Que s’est-il passé à partir de la mi-octobre ? – Je vous le donne en mille : c’était le début de la vaccination contre la grippe ! Et qui sont prioritairement vaccinés : les aînés… et les tranches d’âge touchées sont celles à partir de 65 ans et prioritairement celle des 80 et plus !

J’ajoute que d’après les statistiques officielles effectuées depuis 2015, il n’y avait jamais eu un tel pic en novembre : 8'332 décès… alors que la moyenne suisse de décès mensuels sur les 9 premiers mois était la plus basse depuis 2015 (et ce malgré le pic des semaines 12 à 17), soit 5'541 décès/mois!

A croire que le vaccin pour la grippe de cette année contient des éléments nouveaux par rapport aux années précédentes... peut-être les nanoparticules?

 

DES EXPERTS DENONCE LE VACCIN CROQUE-MORT :

https://odysee.com/@Vivresainement:f/30-experts-de-la-sante-denoncent-ce-vaccin-de-croque-mort:a

 

DANMARK ILS ONT FAIT CEDER LE GOUVERNEMENT MAIS LES MEDIA NE L’ONT PAS DIT !

https://www.youtube.com/watch?v=bOAOwpUG-E8&feature=youtu.be

 

LE PRESIDENT DU MEXIQUE  EST CONTRE LES MASQUES ET LE CONFINEMENT :

https://www.facebook.com/photo/?fbid=3965323336830875&set=a.1037294866300418

 

Vaccins ARNm UN MESSAGE CAPITAL !!

 
Message de Robert F. Kennedy, Jr.

"A tous mes patients:

Je voudrais attirer votre attention de toute urgence sur des questions importantes liées à la prochaine vaccination contre Covid-19.  Pour la première fois dans l'histoire de la vaccination, les vaccins dits ARNm de dernière génération interviennent directement dans le matériel génétique du patient et, par conséquent, altèrent le matériel génétique individuel, qui représente une manipulation génétique, ce qui a été interdit et jusque-là considéré comme criminel.  Cette intervention peut être comparée à celle des aliments génétiquement modifiés, qui est également très controversée.  Même si les médias et les politiciens banalisent désormais le problème et appellent même bêtement au retour à la normale d'un nouveau type de vaccin, cette vaccination est problématique en termes de santé, de morale et d'éthique, mais aussi en termes de dommages génétiques qui,  contrairement aux dommages causés par les vaccins précédents, ils seront irréversibles et irréparables.

Chers patients, après un vaccin ARNm sans précédent, vous ne pourrez plus traiter les symptômes du vaccin de manière complémentaire.  Vous devrez vivre avec les conséquences, car on ne pourra plus être guéris simplement en éliminant les toxines du corps humain, tout comme vous ne pouvez pas guérir une personne avec un défaut génétique comme le syndrome de Down, le syndrome de Klinefelter, le syndrome de Turner, l'arrêt cardiaque génétique,  hémophilie, fibrose kystique, syndrome de Rett, etc.), car le défaut génétique est éternel!

Cela signifie clairement: si un symptôme de vaccination se développe après une vaccination par ARNm, ni moi ni aucun autre thérapeute ne pourrons vous aider, car les dommages causés par la vaccination seront génétiquement irréversibles.  À mon avis, ces nouveaux vaccins représentent un crime contre l'humanité qui n'a jamais été commis à une telle échelle dans l'histoire.  Comme le disait le Dr Wolfgang Wodarg, un médecin expérimenté: En fait, ce "vaccin prometteur" pour la grande majorité des gens devrait être INTERDIT, car il s'agit d'une manipulation génétique!  "
Le vaccin, développé et approuvé par Anthony Fauci et financé par Bill Gates, utilise la technologie expérimentale de l'ARNm.  Trois des 15 sujets humains (20%) ont connu un «événement indésirable grave».
...

Remarque: l'ARN messager ou l'ARNm est l'acide ribonucléique qui transfère le code génétique de l'ADN du noyau cellulaire à un ribosome dans le cytoplasme, c'est-à-dire celui qui détermine l'ordre dans lequel les acides aminés d'une protéine se lient et agissent comme un modèle ou  standard pour la synthèse de ladite protéine.


Robert F. Kennedy, Jr. (https://en.m.wikipedia.org/wiki/Robert_F._Kennedy_Jr.)

 

 

 

Le temps est venu pour les Français de se rebeller

L’échelle de jacob  extaits

Le coronavirus tue moins de 1 % des personnes qu’il infecte

Les études médicales indiquent que le taux de mortalité par coronavirus des citoyens ne vivant pas dans des maisons de retraite se maintient bien en dessous de 1 % en moyenne. Le pourcentage le plus élevé de décès a été enregistré dans les maisons de retraite, pour les personnes âgées souffrant de maladies préexistantes. Les personnes vivant dans des établissements de soins de longue durée représentent 8 % des cas d’infection par les coronavirus, mais 45 % de l’ensemble des décès dus aux coronavirus.

La pneumonie/grippe tue environ 9.000 Français chaque année, et cela malgré les vaccinations. Pourtant, nous sommes censés paniquer et céder toutes nos libertés au nom de l’arrêt d’une maladie qui touche un pourcentage infime de la population ? C’est pourquoi les médias et les gouvernements ont décidé de se focaliser sur le nombre d’infections plutôt que sur les décès. Le nombre de décès ne justifie pas le degré de panique que l’establishment tente de fomenter.

Les confinements détruisent l’économie et c’est l’objectif

C’est une question de mathématiques et de finance de base ; le secteur des petites entreprises de l’économie est en train de mourir. Les petites entreprises représentent environ 50 % de l’emploi. L’argent du renflouement en raison de la Covid-19, n’est pas parvenu à la grande majorité des petites entreprises qui étaient censées le recevoir. Beaucoup d’entreprises qui ont bénéficié d’un prêt sont au bord de la fermeture ou de la faillite. Tout nouveau confinement sera le dernier clou du cercueil pour l’économie française, à l’exception des grandes entreprises qui se taillent la part du lion des fonds de relance.

Combien de vies seront détruites à cause de la pauvreté et de l’effondrement économique, si la tendance actuelle se poursuit ? Ce sera bien plus que le nombre de vies perdues à cause du Covid-19.

Pourquoi personne ne parle-t-il de la solution la plus pratique pour lutter contre la pandémie ? Le petit pourcentage de personnes qui sont les plus exposées au risque peut rester chez lui et prendre les précautions nécessaires, pendant que le reste d’entre nous poursuit sa vie. Pourquoi nous ordonne-t-on de faire exactement le contraire, juste pour que moins de 1 % de la population se sente plus en sécurité ? En quoi cela est-il logique, raisonnable ou scientifique ? La seule réponse logique est que la réaction de confinement vise à contrôler, et non à sauver des vies.

Les lois sur les masques ne sont pas scientifiques

Il semblerait que les masques soient un placebo ; s’ils avaient réellement fonctionné, alors nous devrions connaître une baisse spectaculaire du nombre de cas, et non une augmentation.

En outre, pourquoi le gouvernement tente-t-il de forcer les citoyens à porter des masques à l’extérieur, en plein air et au soleil, alors que les virus ne peuvent pas survivre dans de telles conditions ? La lumière UV du soleil est le stérilisateur de la nature, mais personne dans les médias dominants ou au sein du gouvernement ne reconnaît ce fait scientifique. Cela montre une fois de plus que les lois sur les masques sont une question de contrôle, et non de science ou de sauvetage de vies.

La vaccination est inutile et potentiellement dangereuse

Pourquoi les gens devraient-ils se faire vacciner contre un virus dont plus de 99% d’entre eux survivront facilement de toute façon ? Pourquoi ne pas simplement obtenir une « immunité collective » par la propagation naturelle de l’infection et par des anticorps ? Les médias grand public continueront d’ignorer ces questions parce qu’elles ne sont pas adaptées à l’agenda globaliste.

En outre, pourquoi faire confiance à un vaccin qui a été lancé comme un paquet de lessive en moins d’un an ? La Chine et le reste du monde ont passé plus d’une décennie à essayer de développer un vaccin contre le SRAS sans succès, mais nous sommes censés croire qu’ils ont réussi à créé un vaccin contre le Covid-19, lié au SRAS, en quelques mois ?

La rébellion est nécessaire pour mettre un terme à la machine de la peur

En conclusion, il existe une infinité de raisons pour lesquelles nous devons mettre fin une fois pour toutes au programme de confinement de la fable pandémie. Les mesures de confinement, les masques et les plans de vaccinations massives sont un tremplin vers quelque chose de bien pire : une tyrannie médicale et une centralisation à une échelle sans précédent. Je ne suivrai pas personnellement de telles règles parce qu’elles ne sont pas scientifiquement ou moralement fondées. Ce sont des absurdités destinées à effrayer le public, le briser, et à l’amener à la soumission et au consentement.

Une rébellion contre de telles mesures serait très facile à gagner. Il suffit de refuser de suivre leurs plans. Que vont-ils faire ? Enfermer des millions de personnes ? Nous abattre ? Cela irait à l’encontre du but supposé des mesures qu’ils exigent que nous suivions. Et, s’il s’agit de violence, qu’il en soit ainsi. Je n’ai aucun problème à me battre pour défendre mes libertés et celles des générations futures. Il est peut-être temps que la majorité silencieuse qui s’oppose au confinement s’organise pour ce futur possible.

 

Youtube/ Didier Raoult : «Si on s'amusait à faire ce vaccin obligatoire, vous auriez une révolution»

7 déc. 2020

 Regardez "Épidémies, Traitements, Vaccins" sur YouTube

Date: 8 décembre 2020

https://youtu.be/_XCV327EYw0

LE BON SENS DE RAOULT,  SENSATIONNEL ! Il montre comment les multinationales dictent leurs lois et le fait que les vaccins qui arrivent n’ont absolument pas fait preuve de leur efficacité ! Tout cela pour une épidémie fort peu dangereuse…sauf pour les personnes âgées et déjà malades !

 

PAS UN VACCIN UNE THERAPIE GENIQUE ! PERRONNE ET STEINER

Le professeur Christian Perronne, qui affirme être pourtant en faveur des vaccins et a présidé pendant des années des instances élaborant la politique vaccinale, a écrit récemment :

« Toutes ces mesures sont faites pour que les Français réclament un vaccin. Or quel est l’intérêt d’un vaccin généralisé pour une maladie dont la mortalité est proche de 0,05% ? Aucun. Cette vaccination de masse est inutile. De plus, les risques de la vaccination peuvent être plus importants que les bénéfices. (…) Le pire est que les premiers « vaccins » qu’on nous propose ne sont pas des vaccins, mais des produits de thérapie génique [c’est-à-dire qui vont faire de l’homme un OGM !, ndlr].
On ne connaît absolument pas les conséquences de cette injection, car c’est une première chez l’homme. Et si les cellules de certains « vaccinés » fabriquaient trop d’éléments viraux, entrainant des réactions incontrôlables dans notre corps ?
(…)
Les personnes qui font la promotion de ces thérapies géniques, faussement appelées « vaccins » sont des apprentis sorciers et prennent les Français et plus généralement les citoyens du monde, pour des cobayes. »

S’il s’agit d’un vaccin généralisé et obligatoire, l’humanité va être mise face à un des plus grands dangers de son évolution : nous assistons aux débuts de « l’homme génétiquement modifié »…

Cette situation est à mettre en parallèle avec ce que déclarait Rudolf Steiner, clairvoyant et prophète de son temps, au cours d’une conférence le 7 octobre 1917 :

« Il ne faut pas se leurrer : on est en présence d’un mouvement bien déterminé. Autrefois, au concile de Constantinople, l’esprit a été éliminé, on a institué un dogme : l’homme n’est fait que d’une âme et d’un corps, et parler de l’esprit devint une hérésie. On aspirera sous une autre forme à éliminer l’âme, la vie de l’âme. Et ce temps viendra, dans un avenir pas très lointain où l’on dira : parler d’esprit et d’âme, c’est pathologique ; seuls sont bien portants les gens qui ne parlent que du corps. On considèrera comme un symptôme pathologique le fait qu’un être humain se développe d’une façon telle qu’il en vienne à penser qu’il existe un esprit et une âme. Ces gens seront considérés comme des malades, et l’on trouvera, soyez-en sûrs, le remède qui agira sur ce mal. Dans le passé, on a éliminé l’esprit (la foi dans un principe spirituel individuel). On éliminera l’âme au moyen d’un médicament. En partant d’une « saine vue des choses », on trouvera un vaccin grâce auquel l’organisme sera traité dès la prime jeunesse autant que possible, si possible dès la naissance même, afin que le corps n’en vienne pas à penser qu’il existe une âme et un esprit. Les deux courants, les deux conceptions du monde s’opposeront radicalement.
(…)
L’une réfléchira à la manière d’élaborer des concepts et des représentations qui soient à la mesure de la réalité véritable, de la réalité d’âme et d’esprit. Les autres, les successeurs des actuels matérialistes, chercheront le vaccin qui rendra les corps « sains », c’est-à-dire constitués de telle façon qu’ils ne parleront plus de ces « sottises » que sont l’âme et l’esprit, mais, parce qu’ils sont « sains », ils parleront des forces mécaniques et chimiques qui, à partir de la nébuleuse cosmique, ont constitué les planètes et le soleil. On obtiendra ce résultat en manipulant les corps. On confiera aux médecins matérialistes le soin de débarrasser l’humanité des âmes. »

(Extrait de : Rudolf Steiner – La chute des esprits des ténèbres)

À méditer sérieusement…

 

Une bouffée de smog pour Noël

Pour calculer la pollution intérieure de l’air, les scientifiques ont vu les choses en grand.

Ils ont placé des capteurs et des caméras de précision dans une maison préfabriquée spécialement pour l’expérience.

Pendant un mois, ils se sont livrés à toutes sortes d’activités ménagères dans cette maison, et notamment à la préparation d’un dîner de Thanksgiving complet[2].

En cuisinant la dinde aux légumes, les chercheurs ont littéralement fait exploser les taux de PM2,5.

Les PM2,5 sont les particules fines qui mesurent moins de 2,5 micromètres. Ce sont les plus redoutées : elles sont tellement petites qu’elles s’infiltrent jusqu’au fond des alvéoles de vos poumons.

Leur inhalation est un fléau pour la santé :

  • Une équipe chinoise a montré que les PM2,5 augmentent le risque d’hypertension[3].
     
  • Elles seraient liées à l’apparition du cancer du poumon, d’après une vaste méta-analyse[4].
     
  • Pour l’EPA (United States Environmental Protection Agency), les particules fines seraient aussi liées à de nombreux problèmes cardiovasculaires (crises cardiaques), respiratoires (asthme) et morts prématurées.
     
  • La pollution tue plus de 7 millions de personnes par année, selon un récent rapport de l’OMS[5].
     

Avec la préparation du repas, les niveaux ont atteint 200 μg/m3 (microgrammes par mètre cube) pendant une heure, bien au-delà du niveau moyen de New Delhi qui est de 143 μg/m3 [6].

C’est aussi 10 fois plus que la pollution dans les rues de Paris, qui n’est en moyenne « que » de 18 μg/m3 [7].

Et pas besoin de cuisiner un menu de fête pour faire grimper dangereusement le taux de particules : griller un toast au grille-pain suffit à faire monter le taux de 30 μg/m3.

Qu’il s’agisse des flammes de la cuisinière à gaz, des restes carbonisés dans le four ou sur vos plaques, de la cuisson des aliments… Tout contribue à intoxiquer votre cuisine.

Selon Marina Vance, coauteur de l’étude et professeure adjointe en génie mécanique à l’Université du Colorado, même faire bouillir de l'eau sur une cuisinière peut élever les taux de particules en suspension dans votre appartement et avoir des impacts négatifs sur votre santé.

Sans compter les nombreux composés organiques volatils (COV) qui proviennent de vos shampooings, parfums, produits de nettoyage, etc.

Et ces COV ne se contentent pas de se répandre dans votre appartement.

Ils finissent par s'échapper et contribuent à la formation d'ozone et de particules fines dans l’atmosphère.

Ils seraient même une source de pollution atmosphérique mondiale encore plus importante que les voitures et les camions.

Lors du meeting de l’AAAS, Marina Vance a d’ailleurs déclaré : « Les maisons n'ont jamais été considérées comme une source importante de pollution de l'air extérieur et le moment est venu de commencer à s’y intéresser. »

On ne peut pas éliminer totalement les particules fines de notre cuisine, mais rassurez-vous, on peut tout de même limiter les dégâts grâce à quelques mesures simples :

  • Ouvrez la fenêtre quand vous cuisinez, et aérez tous les jours votre appartement.
     
  • Enclenchez votre hotte (si vous en avez une) quand vous utilisez la cuisinière.
     
  • Évitez les cuissons fortes comme le grill, le toaster, la friture, la poêle…
     
  • Privilégiez les cuissons douces (vapeur, four basse température…)
     
  • Remuez souvent les aliments qui cuisent à la casserole ou à la poêle, afin d’éviter qu’ils accrochent au fond et carbonisent.
     
  • Le plus simple moyen de ne pas polluer votre intérieur : mangez cru, tout simplement (salades, gaspacho…) !

Note de Tal : vive l’alimenation vivante !!!Lisez mon livre Respectez votre capital santé avec l’alimentation consciente qui montre toutes les étapes pour passer du steak-frites à l’alimentation pranique !

 

QUI EST VRAIMENT DONALD TRUMP ?

Alors que tous les médias l’ont toujours présenté comme un fou, voire un monstre

https://vol370.blogspot.com/2020/12/0312-qui-est-vraiment-donaldtrump-les.html

 

SUR LE NET LETTRE à Mr VERAN :

Monsieur le Ministre,

Je m'étonne lorsque vous parlez d'une " épidémie d'un grande brutalité", alors que nous savons tous que le taux de létalité n'est que de 0,07%, ce qui avoisine celui d'une grippe ordinaire. 

Quant à l'âge médian des décès par Covid-19, il est de 84 ans, c'est-à-dire, au-delà de l'espérance de vie. Il faut donc relativiser et vos termes sont outranciers.

Par ailleurs, nous savons que parmi ces morts, 96% des patients décédés présentaient une ou des pathologies gravissimes, et seraient morts de toute façon dans les mois qui ont suivi. 

La " brutalité" que vous évoquez parait plutôt être le fait des décrets pris, tel que 

"la détention arbitraire, les mesures de séquestration", comme l'explique Maître Virginie de Araujo-Recchia, dans un Rapport où elle s'appuie sur le Code de Nuremberg. Il y est évoqué 

" le consentement volontaire" indispensable, dont on redoute qu'un jour, on utilise à cet effet la 

Loi du 5 juillet 2011, du Président Sarkozy, pour dire que le " discernement" serait " aboli", chez ceux qui ne voudraient pas de votre ARME vaccinale, au motif qu'ils feraient courir aux autres un "péril imminent". Tout cela apparait, aux esprits libres, comme " cousu de fil blanc". 

 

ALUMINIUM TOXIQUE :

Des petits échanges qui trainaient sur la toile, avec mention des toxicité de l'aluminium ( spécification du Nouveau Monsieur Vaccin, Pr Fisher)

https://twitter.com/Fanny78474325/status/882710456149962754/photo/1

https://twitter.com/Fanny78474325/status/882710456149962754

https://twitter.com/Zarouatt/status/1335636551120908288/photo/1

 

 

TR: Médecins, Pharmaciens, Infirmiers... Premier avertissement

Code de Nuremberg
et obligation Vaccinale !


Covid-19 — La campagne vaccinale expérimentale à venir constitue un viol du Code de Nuremberg et une atteinte à l'intégrité d'autrui !

 

M.K. Scarlett pour Sott.net

Le "Code de Nuremberg" établi une liste de dix critères contenue dans le jugement du procès des médecins de Nuremberg, qui s'est tenu de décembre 1946 à août 1947, une liste qui précisent les conditions auxquelles doivent satisfaire les expérimentations pratiquées sur l'être humain pour être considérées comme "acceptables"


Nicole Delépine écrivait en 2017 :

"Le Dr Leo Alexander, chef médical consultant américain au procès de Nuremberg, a averti en 1949 que "C'est à partir de débuts insignifiants que les valeurs d'une société entière peuvent être renversées". Il a souligné que bien avant l'arrivée au pouvoir des nazis en Allemagne, un changement dans la culture médicale s'était déjà produit "ouvrant la voie à l'adoption d'un point de vue hégélien utilitariste" avec une littérature traitant de l'euthanasie et de l'extermination des personnes handicapées dès 1931."
Selon le principe de précaution médicale, le principe, par défaut, de la vaccination doit relever de recommandations et non d'obligations et c'est le rôle du parlement que de protéger les droits des citoyens en dehors de toute querelle médicale et en l'absence de péril. 

Ceci étant posé, voici le communiqué de Christian Cotten du 2 décembre 2020. La vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=5rxeNg7zLzg

 

Médecins — Pharmaciens — Infirmiers — Fonctionnaires de la santé !
Premier avertissement avant poursuites pour viol du Code de Nuremberg et atteinte à l'intégrité d'autrui !

Une campagne de vaccination est organisée par la Haute Autorité de Santé de l'État français. Vous serez ainsi sollicités dans les prochaines semaines pour la mettre en œuvre, tout particulièrement dans les EHPAD. Les vaccins qui seront utilisés sont des vaccins à ARN messager. Ce type de formulation n'a jamais été utilisée auparavant et les études préliminaires ne sont pas publiées. Il n'existe à ce jour aucune information disponible ni pour les scientifiques ni pour la population, relativement à la composition précise et exacte de ces produits médicaux, pas plus qu'aux probables effets secondaires à court et long termes, bénins ou handicapants voire létaux.

Cette campagne vaccinale est ainsi constitutive de façon irréfragable d'une expérimentation médicale, puisque son caractère novateur conduit à ce que strictement personne ne puisse en connaître les conséquences pour les populations qui seraient sujets de cette expérimentation et qu'il est largement documenté scientifiquement que nombre de vaccins produisent de multiples effets secondaires et des accidents vaccinaux handicapants ou mortels.

Les expérimentations médicales sont encadrées en droit pénal international par le Code de Nuremberg, d'interprétation la plus stricte : un certain nombre de médecins ont ainsi été condamnés à mort en 1947 pour violation des principes de ce Code, reconnu internationalement depuis cette époque.

 

 

L'article 1 du Code de Nuremberg expose ce qui suit :
Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne concernée doit avoir la capacité légale de consentir ; qu'elle doit être placée en situation d'exercer un libre pouvoir de choix, sans intervention de quelque élément de force, de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d'autres formes sournoises de contrainte ou de coercition ; et qu'elle doit avoir une connaissance et une compréhension suffisantes de ce que cela implique, de façon à lui permettre de prendre une décision éclairée.

Ce dernier point demande que, avant d'accepter une décision positive par le sujet d'expérience, il lui soit fait connaître : 
la nature, la durée, et le but de l'expérience ; les méthodes et moyens par lesquels elle sera conduite ; tous les désagréments et risques qui peuvent être raisonnablement envisagés ; et les conséquences pour sa santé ou sa personne, qui pourraient possiblement advenir du fait de sa participation à l'expérience. L'obligation et la responsabilité d'apprécier la qualité du consentement incombent à chaque personne qui prend l'initiative de, dirige ou travaille à l'expérience. Il s'agit d'une obligation et d'une responsabilité personnelles qui ne peuvent pas être déléguées impunément.

Au regard des informations accessibles à ce jour, strictement aucun citoyen français ne peut être en situation de consentir de façon libre et éclairée à la vaccination anti-Covid-19 qui est annoncée par les institutions.

Ainsi, le fait pour toute personne qui participerait à tout acte ou tentative d'acte de vaccination avec l'un des vaccins anti-Covid-19 annoncés, tout particulièrement au sein d'un EPHAD auprès de personnes âgées par définition en situation de faiblesse, circonstance aggravante, serait en situation de commettre une expérience médicale inacceptable en violation du Code de Nuremberg et une atteinte à l'intégrité d'autrui par administration de substances potentiellement nuisibles, en application de l'article 222-15 du Code Pénal, sanctionnable par les article 222-7 à 222-14-1 du même code.

 

 

En d'autres termes,

 tout fonctionnaire de l'État, tout pharmacien fournisseur de la dite substance nuisible, vendue sous le terme de "vaccin" par un procédé de tromperie, tout médecin prescripteur et tout infirmier, toute entreprise ou institution exigeant un certificat vaccinal, qui participerait directement ou comme complice actif ou passif à une vaccination d'une personne âgée en EPHAD en décembre 2020 ou janvier 2021, comme cela leur sera demandé par les autorités de santé, se rendrait coupable d'un acte délictuel voire criminel.

Une très large majorité de citoyens français ont parfaitement compris la supercherie de la campagne annoncée de vaccination anti-Covid-19 et refuse cette vaccination pour elle-même et tout particulièrement pour les personnes âgées et fragiles ainsi que pour les enfants, premiers sujets de cette expérience médicale inacceptable fondée sur un produit présenté par fraude comme un produit qui serait bénéfique pour la santé.

La présente vaut donc, d'une part, de premier avertissement sans frais à l'ensemble des acteurs du système de santé, des fabricants ou livreurs aux médecins, infirmiers ou aides soignantes susceptibles de prêter leur concours à ces opérations d'expériences médicales malfaisantes fondées sur un produit potentiellement nuisible.

La présente vaut donc, d'autre part, appel solennel à toute la population soucieuse de sa santé et de celle de ses proches à mettre en œuvre toute les actions possibles de résistance pacifique face à cette expérience médicale inacceptable au regard des droits fondamentaux garantis par le droit international et tout particulièrement le Code de Nuremberg.

Dans ces circonstances, la dénonciation publique et nominative des acteurs professionnels qui participeraient à cette expérience, directement ou indirectement devient une nécessité éthique urgente visant à la sauvegarde de la santé de tous.

En conséquence de ce qui précède, j'invite solennellement tout personne dont un parent placé en EHPAD est susceptible d'être atteint dans son intégrité physique par une vaccination ou tentative de vaccination, à communiquer la présente à la direction et au personnel de l'établissement concerné, en précisant votre opposition formelle à la vaccination illégale de votre parent.

Références :Références :

·                    Code de Nuremberg, Wikipédia

·                    Association Internationale pour une Médecine Scientifique et Bienveillante : Vaccins anti-Covid, sûrs et efficaces ? Avis du Conseil Scientifique, de la HAS, ce qu'en a fait la Commission Européenne - Emma Kahn - 29 novembre 2020 

 

https://changera.blogspot.com/2020/12/code-de-nuremberg-et-obligation.html#more 

https://fr.sott.net/article/36364-Covid-19-La-campagne-vaccinale-experimentale-a-venir-constitue-un-viol-du-Code-de-Nuremberg-et-une-atteinte-a-l-integrite-d-autrui#

UNE VIDEO CAPITALE, A DIFFUSER PARTOUT !!!
La preuve que  le masque est encore plus dangereux que ce que l’on savait déjàhttps://youtu.be/v_Cjet14e9M
>Les 2 poisons relevés par l’appareil sont
le formaldéhyde et le Toluène

Ce documentaire EXPLOSIF circule sur internet 



Le documentaire « MAL TRAITÉS : comment les malades ont été privés de remèdes efficaces » est un MONUMENT.  
  

Ce n’est pas un « pavé dans la mare », comme disent les journalistes.

C’est un rocher dans la mare…que dis-je, une montagne…

…Qui éclabousse tous les étages de notre système de santé.


Car OUI ! Ce film incroyable montre qu’on a volontairement privé les malades de remèdes efficaces contre la pandémie.

Et alors qu’on ne parle plus que du vaccin, de très nombreux médecins, chercheurs, des scientifiques parmi les meilleurs au monde, témoignent dans ce film de la puissance de la médecine naturelle :
 

  • Des molécules naturelles comme la vitamine D, le glutathion, le zinc pourraient à elles-seules diviser par deux le nombre d’infections, d’hospitalisations et de morts !
  • Des médecines comme l’aromathérapie ou la phytothérapie détiennent des trésors contre le virus, et malgré cela elles ont été totalement ignorées.

Vous pouvez accéder à ce documentaire exceptionnel en vous rendant sur ce site :
 

https://www.directe-sante.com/pages/documentaire/

 


Vraiment, c’est un documentaire qui devrait être déclaré d’UTILITE PUBLIQUE.

D’autant plus que les médias sont déjà en train de nous assommer avec une « troisième vague ».

Nous ne devons plus acceptés d’être « mal traités !!! »
 

Alors regardez ce film, transférez cet email à tous vos contacts et partagez la bande-annonce sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter !

 

AUSTRALIE LE VACCIN SPOUTNIK REFUSE

Le gouvernement australien a mis fin à son accord avec la société de biotechnologie CSL Limited pour fournir 51 millions de doses d’un vaccin anti-Covid en cours de développement par l’Université du Queensland après la détection lors des essais de tests faussement positifs au VIH.

L’Australie a annulé la production d’un vaccin contre le Covid-19 développé par l’Université du Queensland et fabriqué par la société de biotechnologie CSL après que des essais ont montré qu’il pouvait interférer avec le diagnostic du VIH, plusieurs participants ayant eu des résultats de test faussement positifs.

L’accord d’un milliard de dollars prévoyant l’achat par le gouvernement australien de plus de 50 millions de doses du vaccin contre le coronavirus de l’Université du Queensland a été résilié.

«Le vaccin de l’Université du Queensland ne pourra pas être utilisé sur la base des avis scientifiques, et cela ne fera plus partie du plan de vaccination de l’Australie», a déclaré vendredi 11 décembre le Premier ministre du pays, Scott Morrison, cité par le Guardian.

 

 

AVERTISSEMENT: le virologue renommé Sucharit Bhakdi met en garde contre le vaccin contre le coronavirus altérant le gène créé à la hâte

De prepare for change

 

L'ancien directeur émérite de l'Institut de microbiologie médicale et d'hygiène de la Johannes-Gutenberg-Universität à Mayence, en Allemagne, explique que la «norme» scientifique pour la création de vaccins est de «quatre à cinq ans». L'éminent médecin rejette l'idée qu'un vaccin contre le coronavirus si bien développé pourrait être sûr.

Taux de mortalité par coronavirus obscurci

L'un des points les plus évidents est que le vaccin est destiné à une maladie dont le taux de mortalité est incroyablement faible en Allemagne. «Parmi ces 0 à 70 ans, 0,7% sont décédés avec et de COVID-19. 0,7% sont morts », explique-t-il. Mais le vrai scandale est que ces chiffres sont occultés du public, dans un effort apparent pour faire paraître la maladie plus mortelle qu'elle ne l'est en réalité. De même, cet auteur a cherché le taux de mortalité du coronavirus en Amérique par âge et il est très difficile à trouver. "Vous ne pourrez pas trouver la réponse, car vous n'obtiendrez une réponse que si vous recherchez les rapports du RKI [Institut Robert Koch] et calculez le nombre vous-même."

Le médecin explique que le coronavirus est «à peu près aussi dangereux qu'un virus de la grippe. Une grippe saisonnière modérée. Le docteur Bhakdi explique en outre que la grande majorité des décès sont des personnes dont la santé est déjà compromise. En tant qu'individu de plus de 70 ans, le médecin explique qu'il n'est toujours pas concerné, car il n'a pas de comorbidités. «J'ai peut-être plus de 70 ans, mais je n'ai aucune condition préexistante, et si je le voulais, je ne mourrais pas si je ne me jetais pas dans les escaliers, par désespoir», dit-il ironiquement.

Comme indiqué précédemment à RAIR , le Dr Deborah Birx en Amérique a déclaré lors d'une conférence de presse en avril que «… si quelqu'un meurt avec le COVID-19, nous comptons cela comme un décès par COVID-19.» Dans cet esprit, il n'est certainement pas exagéré de se méfier du nombre de morts du virus. En outre, les directives du  CDC  pour déclarer la cause de décès, les «certificateurs de décès» sont informés de la «certification appropriée de la cause de décès pour les cas où une  infection à COVID-19 confirmée  ou suspectée a entraîné la mort.» (emphase de l'auteur) Ce guide n'a pas été retiré.

Un `` tout nouveau type de vaccin ''

Le docteur Sucharit Bhakdi fait une déclaration incroyablement puissante tout en expliquant que le vaccin en cours de développement «n'est pas un vaccin conventionnel normal, et ce n'est pas comme le vaccin contre la grippe». Il dit que le vaccin est «à base de gènes» et que son fonctionnement est «encore inconnu scientifiquement et médicalement». Alors que de nombreuses personnes se sont battues contre les aliments génétiquement modifiés, explique le virologue, «nous parlons [maintenant] d'une vaccination qui manipule génétiquement le corps humain, et apparemment ces mêmes personnes n'ont aucune inquiétude à ce sujet.

Le médecin a expliqué très simplement que toutes les personnes ont des «lymphocytes», la défense naturelle du corps contre les virus, y compris la grippe. C'est un «principe de base de l'immunologie», explique-t-il. «Je crois que cela a toujours fonctionné et c'est la raison pour laquelle nous, adultes, sommes relativement bien protégés», a déclaré Bhakdi. «Si vous avez moins de 70 ans et que vous n'êtes pas gravement malade», les lymphocytes feront leur travail.

Cependant, si l'on utilise le vaccin pour «injecter le gène du virus», les lymphocytes «ne reconnaîtront pas que c'est uniquement le gène qui a été injecté et non le virus». Le résultat, explique-t-il, sera que les lymphocytes «y iront de toute façon et tueront ces cellules». Bhakdi poursuit: «C'est ce que nous appelons une réaction auto-immune.»

 

LA TEINTURE D’IODE

ce merveilleux antiseptique universel

Michel DOGNA

 

Durant tout le 19ème siècle et la moitié du 20ème siècle la teinture d’iode fut utilisée chez nous comme antiseptique général et comme précieux complément alimentaire multi usages. Mais comme ce produit simple et peu couteux gênait le marché des antibiotiques, il a été subitement déclaré dangereux et n’est plus délivré qu’en très petites quantité.
Savez-vous que du temps de nos arrières grand’mères il était courant de mettre 1 goutte de teinture d’iode dans le biberon des bébés pour faciliter le développement de leur cerveau ?
Non seulement on n’a jamais entendu parler d’accidents, mais les bébés se développaient à merveille et en bien meilleur santé que nos pauvres bébés hyper-vaccinés actuels.

De plus, elle n’avait pas les inconvénients bien connus des antibiotiques actuels, générateurs de champignons et levures offrant le lit des cancers et faisant maintenant l’objet d’une antibiorésistance.

Sachez que l’iode tue 90 % des bactéries pathogènes, des moisissures, levures, protozoaires, candidas, staphylocoques et virus sur la peau en 30 à 90 secondes. Mais la fac de médecine a fait oublier aux médecins et au public ce champion de la désinfection !
Mieux encore, les cellules porteuses de tyrosine sur leur membrane externe sont tuées instantanément par une simple réaction chimique avec l’iode qui détruit leurs protéines.

Le Dr Guy Abraham (USA), expert de l’iode a fait la preuve de ses multiples applications :

  • Elle est d’abord un soutient thyroïdien bien connu.
    En 1819, Jean Coindet montra que la teinture d’iode réduisait les goitres.
    Par ailleurs, une étude menée par le Dr Brownstein sur 24 patients a montré que 92 % de ceux qui souffraient d’une thyroïdite de Hashimoto et de la maladie de Basedow présentaient une insuffisance d’iode. Et presque tous ces patients ont eu une amélioration considérable après qu’on leur ait prescrit la solution de Lugol.
  • Elle est un soutien endocrinien général remarquable.
    Ainsi elle agit sur la pression artérielle, la glycémie, sur toutes les fonctions génitales, en particulier les seins, les ovaires, l’utérus, la prostate, mais aussi sur l’hypophyse et les surrénales.
  • Elle prémunit contre le cancer du sein.
    On connaît depuis plus de 50 ans le lien entre cancer du sein et niveaux d’iode.
  • Elle active l’élimination de métaux toxiques : fluor, brome, plomb, cadmium, arsenic, aluminium et mercure.
  • Elle protège l’organisme des champs électromagnétiques, de la radioactivité, et autres polluants ambiants.
  • Elle a un effet antioxydant semblable à celui de la vitamine C.
  • Elle prémunit des maladies dégénératives.
  • Elle régule l’humeur et soutient une bonne santé mentale.

NOTA : On estime que de nombreux Japonais absorbent environ 14 mg d’iode par jour, c’est-à-dire plus de 100 fois l’AJR (Apport Journalier Recommandé), à travers leur consommation d’algues. Aussi ils enregistrent des taux très faibles de cancer du sein, de l’utérus, des ovaires et de la prostate, ainsi que de mastopathies fibrokystiques.
Or cette faible incidence ne subsiste pas lorsqu’ils s’expatrient aux États-Unis.
La fréquence de ces pathologies s’aligne alors sur celle des américains.

Grandeur et Décadence : Historique de l'iode

En 1821, François Magendie fut le premier à introduire de l’iode dans une pharmacopée.

En 1829, Jean Lugol, un médecin français effectuant des recherches sur les utilisations médicales de l’iode dans les maladies infectieuses, observa que la présence d’iodure de potassium dans l’eau augmentait nettement la solubilité de l’iode. Il créa alors la Solution de Lugol

En 1890, La 6e édition de “La Pharmacopée Extra de Martindale” a parrainé 30 médicaments dérivés de l’iode.

En 1928, “Martindale” avait étendu sa couverture à 128 articles avec de l’iode.

NOTA : L’iode fut utilisé avec succès pour les pathologies respiratoires, notamment les maladies pulmonaires chroniques telles que l’asthme et la broncho-pneumopathie chronique obstructive, en raison de son action fluidifiante sur le mucus. Mais, il fut aussi utilisé dans la syphilis et, en dermatologie, dans les dermatites inflammatoires et les infections fongiques. 

En 1930, le sel iodé fut introduit dans l’alimentation.

Mais en 1948, mise à mort de l’iode !

Une seule étude de Wolff-Chaikoff  (probablement commandée et subventionnée par Big Pharma) a conclu à une possible grosse hypothyroïdie par l’ingestion (en quantités démentielles) d’iode inorganique par des rats ; il fut aussitôt décidé arbitrairement qu’il fallait éviter l’iode comme la peste. Ainsi, l’iode, ce grand gêneur du grand lobby mafieux de la maladie fut subitement retiré de la chaîne alimentaire.

Dans les années 1950-1960, les antibiotiques remplacèrent systématiquement l’iode dans les maladies infectieuses.
L’iode fut remplacé par les bronchodilatateurs pour les patients pulmonaires. Les antihistaminiques remplacèrent l’iode pour les symptômes du rhume. L’iode disparut ainsi progressivement de la science médicale. Trop simple, trop efficace et si peu coûteux… donc pas rentable !

La solution de Lugol

Dans le manuel du préparateur pharmacien, on trouve une formule forte et une faible.

L’option pour une formule demi-forte est la suivante :

  • Iode                               0,5g
  • Iodure de potassium  1g
  • Eau distillée qsp          100 ml

Exemples de cas résolus selon les annales de EARTH CLINIC

  • Adénite (inflammation des glandes),
  • Allergies,
  • Arythmie cardiaque,
  • Asthme,  
  • Audition : baisse,
  • Boutons cutanés en externe,
  • Broncho pneumopathies obstructives,
  • Cancers de la peau,
  • Candidose,
  • Cholestérol,
  • Cœur : arythmies,
  • Concentration difficile,
  • Conjonctivite aiguë,
  • Dépression,
  • Dermatites inflammatoires,
  • Diabète de type 2,
  • Eczéma,
  • Electrosensibilité,
  • Erection : troubles,
  • Fatigue chronique,
  • Fibromes utérins,
  • Fluor : intoxication,
  • Frilosité,
  • Gangrène,
  • Glande pinéale : faible,
  • Glycémie : hypo,
  • Goitre,
  • Goutte (12 ml par jour),
  • Goutte,  
  • Grains de beauté,
  • Herpès génital, fibromyalgie,
  • Humeur maussade,
  • Hypertension (12 ml par jour),
  • Hypophyse : hypo,
  • Infection de la vessie,
  • Infection des gencives,
  • Infection vaginale à levures,
  • Infections mycosiques,
  • Infections,
  • Intoxication au brome,
  • Intoxication au fluor,
  • Kystes aux seins,
  • Kystes divers,
  • Kystes ovariens,
  • Maladie de Basedow,
  • Maladie de la hanche,
  • Maladies dégénératives,
  • Malaria,
  • Mastoses fibrokystiques,
  • Métaux toxiques (plomb, cadmium, arsenic, aluminium et mercure),
  • Nodules,
  • Œdèmes,
  • Panaris,
  • Peau sèche,
  • Prostate : adénome,
  • Psoriasis,
  • Radioactivité ambiante,
  • Règles irrégulières,
  • Rhumatismes,
  • Scarlatine,
  • Seins : douleurs,
  • Sinusite : 1 goutte dans l’eau de lavage du nez (Néti),
  • Stérilité,
  • Surrénales faibles,
  • Syphilis,
  • Thyroïde : en hypo et en hyper (régulateur),
  • Thyroïdite de Hashimoto,
  • Ulcères,
  • Verminoses du chat et du chien : 1 goutte dans la pâtée,
  • Vue déficiente.

Mode d'emploi de la Solution de Lugol

Posologie par voie orale

5 gouttes dans un peu d’eau aux 3 repas

Méthode par voie cutanée (facile à contrôler)

Voici une façon facile de se recharger en iode d’une façon sécure et sans risque d’overdose en utilisant l’intelligence de la peau. En effet, la peau absorbe ce dont l’organisme a besoin et le bloque lorsque le plein est effectué.

Il suffit de badigeonner de la teinture sur une plage de peau de préférence peu visible comme la face interne des cuisses ou des bras si l’on met des manches. La peau va alors être teintée en marron, et tout va dépendre du temps que cette coloration va mettre pour disparaitre :

  • Si la teinte disparait en quelques heures, c’est que vous êtes en grande carence d’iode ; effectuez un nouveau badigeon.
  • Si la teinte disparait en 24 heures, vous êtes en carence moyenne.
  • Si la teinte met plusieurs jours à disparaitre, votre peau n’en veut plus, votre organisme est rechargé.

Notez que cette méthode très simple dispense d’analyse

Méthode mixte

Si vous souhaitez faire agir simultanément, référez-vous aux taches marrons de vos cuisses : si elles persistent plusieurs jours, c’est qu’il faut tout arrêter.

Effets de désintoxication des halogènes indésirables

Les populations industrialisées subissent une baisse vertigineuse d’iode dans l’alimentation, et l’invasion d’éléments halogènes tels le fluor (dentifrices) et le brome (dans le pain) qui poussent lentement l’iode hors de l’organisme et prennent sa place dans les organes récepteurs – d’où souvent la nécessité de gros apports d’iode pour les déloger.

Les symptômes de désintoxication se manifestent communément par fatigue, rhume, nausées, transpirations nocturnes, perte d’appétit. D’autres symptômes fréquemment rapportés concernent le plan mental et émotionnel, avec des troubles passagers incluant paranoïa, humeur dépressive, sommeil médiocre, cauchemars.

Une fois les poisons excrétés, les symptômes cessent et le corps retrouve un état de fonctionnement optimal, supérieur à celui d’avant la détoxication.

Vous pouvez vous procurer l'Iode dans toutes les pharmacies

 

Le vaccin est là !

L’industrie pharmaceutique avance comme un bulldozer depuis le début en éliminant sur son passage tout ce qui pourrait lui faire manquer son véritable but : le magot vaccinal. 

Le Pr Raoult, l’hydroxychloriquine, le Pr Perronne et tous les héros qui se sont levés sur son chemin pour tenter de défendre la médecine, la vérité, mais surtout la santé de chacun d’entre nous en ont pâti.

Elle applique son plan depuis le début comme nous l’avons souvent montré.

Les premiers vaccins, particulièrement à ARN, vont être bientôt validés nous dit-on. 

Mais ce qui est incroyable, c’est que nous n’avons jusqu’ici, selon de l’aveu de Mr Vaccin du gouvernement le Pr Alain Fischer, que des communiqués de pub des laboratoires, mais aucune donnée scientifique.

Nous savons cependant qu’il n’a pas été vraiment testé sur les personnes à risques, qu’il ne protège pas de la transmission du virus, ce qui rend caduque la notion de vaccination altruiste qui devient donc inutile. 

Nous n’avons que deux mois de recul, ce qui est dérisoire et ne nous apporte aucune sécurité.

Nous n’avons aucune idée de ce que pourraient être les effets à moyen et long terme.

Est-ce que cet ARN vaccinal, qui est en fait un OGM, ne va pas contre toute attente s’intégrer dans l’ADN humain, rien n’est moins sûr. Nous deviendrions alors « génétiquement modifiés » sans savoir ce que cela pourrait donner. Frankenstein, nous voilà !

Mais déjà les premiers effets secondaires apparaissent.

Les responsables nous avaient déjà dit qu’il y aurait des accidents. Que nous aurions au moins, rien qu’en France, 500 maladies de Guillain et Barré (forme de paralysie des 4 membres qui touchent les sujets jeunes). et de nombreux autres effets secondaires.

Les premières arrivent. Des réactions allergiques violentes aux premières injections en Angleterre.

« Deux cas de réactions allergiques sévères dans les minutes qui ont suivi l'injection du vaccin de Pfizer et BioNTech contre le Covid-19 ont défrayé la chronique au Royaume-Uni, deux jours après le début de la campagne nationale. » Voir les détails plus bas.

Beaucoup disent qu’ils n’ont jamais vu autant d’effets secondaires importants, aussi rapides, après un vaccin.

Mais ce qu’il y a de beaucoup plus grave c’est ce que soulèvent Les docteurs Wodarg et Yeadon. 

Cette information mériterait d'être confirmée tant elle est grave, mais ce n'est pas le cas actuellement. Tous les chercheurs ne reconnaissent pas l'homologie. 

Ils annonçaient des réactions allergiques très fortes, elles se confirment dès les premiers jours en Angleterre. Ils parlent d’un risque de réaction exagérée et d’un risque de mourir plus grand quand on rencontrera le virus sauvage. C’est la notion d’anticorps facilitant que nous avons déjà vu à propos du vaccin contre la Dengue et qui a causé de nombreux morts et l’abandon de la vaccination.

Mais surtout, et cela est extrêmement grave, ils parlent d’un risque de stérilité d’une durée indéterminée. La protéine dite de pointe qui est visée comme site d’action par le vaccin, présente des homologies avec une molécule la syncityne 1. Cela veut dire que comme ces deux molécules sont semblables, les anticorps qui protégeraient du Covid 19 vont aussi attaquer et bloquer la  syncytine.

Or, la syncytine est une protéine indispensable à l’implantation de l’oeuf dans la paroi de l’utérus et à son acceptation par le système immunitaire de la mère (l’oeuf est à 50% différent, cela s’appelle l’immuno tolérance).

C’est cette protéine qui a permis il y a 40 millions d’années de passer du stade ovipare au stade mammifère. Nous risquons de remettre en cause 40 millions d’années d’évolution. Cela donne le vertige et cela sans aucun recul. Avec un risque de stérilisation d’une grande partie de l’humanité.

 C'est pour vérifier ce genre d'information qu'il faut plusieurs années avant de mettre sur le marché un vaccin.

Un peu partout dans le monde la résistance s’organise. 

Vous avez vu les grandes manifestations en France, qui pourtant sont très peu relayées dans des médias qui appartiennent presque tous à des groupes financiers qui n’ont pas intérêt à dire la vérité.

En Inde il y a même la plus grande grève de l’histoire de l’humanité. Qui dépasse largement l’époque de Gandhi.

250 Millions de personnes sont en grève. Qui en parle ? Voir plus bas.

Le Danemark refuse l’obligation vaccinale et obtient gain de cause après 9 jours de manifestation.

 

Nous sommes au coeur d’une énorme mutation, où tout est manipulé.

Nous savons maintenant, grâce aux courbes de virus dans les eaux usées, que les mesures sanitaires  prises par le gouvernement pour cette 2° vague n’ont eu aucune action sur le cours de l’épidémie. Regardez bien les dernières vidéos du Pr Raoult.

Il est vraiment temps de libérer la capacité de soin des médecins de terrain et de les laisser prescrire selon leur compétence en particulier le traitement du Pr Raoult HCQ + AZT. Vit C D Zinc.

Le film Mal Traités reprend très bien tout cela.

Ainsi que plusieurs articles repris plus bas.

Nous vous proposons d’adhérer à REINFO COVID.  Le collectif dont le porte parole est le Dr Louis Fouché.

Tant pour les particuliers que pour les médecins.

Lien du site : https://reinfocovid.fr/

 

 

 

MORT D’UNE LANCEUSE D’ ALERTE :

Brandy Vaughan est une militante contre la vaccination. Elle connait son sujet d’autant plus qu’elle a longtemps exercé de hautes responsabilités chez Merck avant d’en démissionner. Elle a reçu par la suite toutes sortes de menaces visant à la faire taire. Finalement, elle a été assassinée. Il faut absolument regarder les deux vidéos ci-dessous. Dans la première, elle fait état des menaces qui pèsent sur elle, et confirme qu’elle n’a pas d’intentions suicidaires, tout en étant jeune et en bonne santé, craignant pour sa vie.

https://www.youtube.com/watch?v=Asa9wODtKCM

Elle a été retrouvée morte par son fils, âgé de 9 ans:

https://www.thesun.co.uk/news/13429512/brandy-vaughan-anti-vaccination-dead/

Dans cette troisième video, interrogee par Deborah Donnier, de Prévention Santé, elle expose toute la corruption de l’industrie pharmaceutique et les dangers de la vaccination forcée des enfants (et des adultes).

https://www.youtube.com/watch?v=vAwJrQIDTgQ&t=159s

 

INFO TRES IMPORTANTE:

Ils sont en train de former à la "va vite" un bon nombre de pharmaciens au dépistage avec test PCR, nullement fiables.

Il existe aujourd'hui suffisamment d'études et professionnels de la médecine sérieux et sans conflits d'intérêts pour le démontrer.

Avant de vous faire tester inutilement, car ce n'est pas anodin, lisez attentivement le document joint. "Ils" risquent bien de vous obliger à vous faire tester avant d'aller dans vos familles, ou mieux au retour, ou les 2, en vous invitant à la délation, ce qui pourrait amener des membres de votre familleà se faire tester même s'ils ne le souhaitent nullement et savent pertinemment quand ils sont en pleine santé, fatigués ou malades.

Surtout s'ils prennent soin préventivement de leur santé. Gardez toujours en vue que la vente des tests coûtent une fortune, ruinent la sécu.

et gavent encore et toujours les mêmes... De plus, stop à l'infantilisation et à la dictature qui s'installent.

Chacun est suffisamment responsable pour consulter son médecin dès les premiers symptômes.

En tout cas, la grippe, c'est fini, comme Capri. L'an dernier 72 cas"environ" au lieu de quelques milliers, et cette année on n'en n'entend plus parler...

Attention, on va jouer comme toujours sur votre état émotionnel. Noël, c'est une journée. Notre liberté, c'est pour la vie....

 

La cour d’appel portugaise juge les tests PCR peu fiables.

Un professeur portugais et sceptique quant au confinement m’a envoyé un long e-mail informatif sur une décision récente de la Cour d’appel portugaise qui jette un doute sur la fiabilité du test PCR.

C’est un grand hommage à l’intégrité du système juridique portugais que la Cour semble comprendre de manière très détaillée les lacunes du test PCR en tant qu’outil de diagnostic, en particulier lorsqu’il n’est pas utilisé en combinaison avec un diagnostic clinique.

Avec l’Espagne et la Grèce, le Portugal est l’un des rares pays, de ce qui est appelé Occident, où suffisamment de personnes sont encore en vie pour savoir à quoi ressemble une dictature. A noter que leur nombre diminue, car il faut avoir au moins 60 ans pour avoir vécu la révolution de 1974 de manière significative.

J’étais adolescent à l’époque et je me souviens très bien de la vie quotidienne sous la censure, les grands médias mensongers, la brutalité policière, la détention arbitraire au nom de «l’intérêt national», etc. – toutes ces choses que j’espérais que je n’aurais plus plus jamais à vivre mais que l’actuel climat dû au Covid a mis en évidence de manière très vivante.  Pourtant, c’est peut-être précisément à cause de ces événements qui se sont produits dans la mémoire d’homme que notre gouvernement a été moins sévère face à la pandémie que la plupart des autres européens.

Le Portugal est un petit pays mais fait partie de l’UE et donc ce qui se passe ici a encore une certaine importance internationale. C’est pourquoi j’ai pensé que vous seriez intéressé à en savoir plus sur certains développements récents.

Dans une décision récente, datée du 11 novembre 2020, une cour d’appel portugaise s’est prononcée contre l’Autorité régionale de la santé des Açores concernant une décision d’un tribunal inférieur de déclarer illégale la mise en quarantaine de quatre personnes.

Parmi ceux-ci, un avait été testé positif pour Covid en utilisant un test PCR; les trois autres ont été considérés comme ayant subi un risque d’exposition élevé. Par conséquent, la régie régionale de la santé a décidé que tous les quatre étaient infectieux et dangereux pour la santé, ce qui exigeait qu’ils soient isolés.

Le tribunal inférieur s’était prononcé contre l’Autorité sanitaire et la cour d’appel a confirmé cette décision avec des arguments qui approuvent explicitement l’argumentation scientifique du manque de fiabilité des tests PCR.

La décision du tribunal portugais est un long texte. Je donne ci-dessous un résumé du passage clé.

Les principaux points de la cour sont les suivants:

Un diagnostic médical est un acte médical que seul un médecin est légalement qualifié pour entreprendre et dont ce médecin sera seul et entièrement responsable. Aucune autre personne ou institution, y compris les agences gouvernementales ou les tribunaux, n’a une telle autorité.

Il n’appartient pas à la Régie régionale de la santé des Açores de déclarer une personne malade ou un danger pour la santé. Seul un médecin peut le faire. Nul ne peut être déclaré malade ou dangereux pour la santé par décret ou loi, ni comme conséquence administrative automatique du résultat d’un test de laboratoire, quoi qu’il en soit.

 

Ce qui précède suffirait à considérer la mise en quarantaine forcée des quatre personnes comme illégale.

Le tribunal a cependant jugé nécessaire d’ajouter quelques considérations très intéressantes sur les tests PCR:

«Sur la base des preuves scientifiques actuellement disponibles, ce test [le test RT-PCR] est en soi incapable de déterminer au-delà de tout doute raisonnable que la positivité correspond en fait à une infection par le virus SARS-CoV-2, pour plusieurs raisons, parmi lesquelles deux sont primordiaux (auquel il faudrait ajouter la question de l’étalon-or, qui, en raison de la spécificité de cette question, ne sera pas considérée ici): la fiabilité du test dépend du nombre de cycles utilisés; la fiabilité du test dépend de la charge virale présente. »
 

Le tribunal conclut que «si une personne est testée par PCR comme positive lorsqu’un seuil de 35 cycles ou plus est utilisé (comme c’est la règle dans la plupart des laboratoires en Europe et aux États-Unis), la probabilité que ladite personne soit infectée est <3% et la probabilité que ledit résultat soit un faux positif est de 97%. » La Cour note en outre que le seuil de cycle utilisé pour les tests PCR actuellement en cours au Portugal est inconnu [N.B. – Je sais par connaissance que dans au moins certains laboratoires portugais, le seuil est de 35 cycles].


Citant Surkova et al. (2020)), le tribunal déclare en outre que tout test de diagnostic doit être interprété dans le contexte de la probabilité réelle de maladie telle qu’évaluée avant d’entreprendre le test lui-même, et exprime l’opinion que «dans le paysage épidémiologique actuel de Grande-Bretagne, il est de plus en plus probable que les tests Covid 19 donnent de faux positifs, avec des implications majeures pour les individus, le système de santé et la société. »

Le résumé de l’affaire du tribunal pour se prononcer contre l’appel de la Régie régionale de la santé se lit comme suit:

«Compte tenu du doute scientifique – exprimé par les experts, c’est-à-dire ceux qui comptent – sur la fiabilité des tests PCR, compte tenu du manque d’information sur les paramètres analytiques des tests, et en l’absence de diagnostic du médecin justifiant l’existence d’infection ou de risque, il n’y a aucun moyen pour ce tribunal de déterminer si C était effectivement un porteur du virus SRAS-CoV-2 ou si A, B et D avaient été exposés à un risque élevé. «Je prévois que cette décision aura des implications juridiques massives dans mon pays. Notez que cela fait suite à une décision antérieure de la Cour constitutionnelle, notre plus haute juridiction, déclarant comme une privation illégale de liberté une décision du gouvernement régional des Açores de forcer en quarantaine de 14 jours chaque passager atterrissant dans un aéroport du territoire.

 

UNE FEMME MEDECIN AFRICAINE MONTRE SES SUCCES AVEC L’HYDROXYCHLOROQUINE

https://odysee.com/@neoleonwindworld:0/LE-VRAI-REMEDE-CONTRE-LE-COVD-19-EST-CONNUE:e

Claire Edwards membre de L ONU dénonce le génocide du Covid

vidéo censurée sur YouTube

( Cette vidéo n’est pas vraiment récente  et donc ne tient pas compte de la grande purge actuelle effectuée par l’alliance militaire sous le commandement du général Flynn – C’est néanmoins un tableau très complet en 21 min du plan diabolique contre l’humanité qui est en cours mis en œuvre par la cavale démocrate et tous les valets corrompus du Deep state dans le monde . C’est ce qui nous attend si DUCK DUK ne passe pas)

 

Claire Edwards a été membre de l’ONU en tant que rédactrice et formatrice de 1999 à 2017. Elle explique l’agenda mondial en cours, cite  les noms des principaux responsables de la mascarade Covid19 et en appelle aux peuples du monde.

Depuis mai 2018, elle collabore avec Arthur Firstenberg pour la publication de l’Appel international pour arrêter la 5G sur Terre et dans l’espace. (www.5gspaceappeal.org).elle confirme que les personnes ne sont pas malades du COVID-19 , mais qu’elles sont impactées par les symptômes des EXPOSITIONS AUX RADIATIONS ELECTRO-MAGNETIQUES -5G-(Je l’avais dit dans mes news hebdo en février/mars dernier et cela m’avait valu plusieurs milliers de désabonnement……)

https://odysee.com/@fabroots2:3/Claire-Edwards-d%C3%A9nonce-le-g%C3%A9nocide-du-Covid---vid%C3%A9o-censur%C3%A9e-sur-YouTube:4

ou

http://www.urantia-gaia.info/2020/11/19/appel-aux-populations-du-monde/#more-9268

image_2020-11-18_070206-e1605687763859

Elle n’est active que sur ODYSEE.

La traduction en Français a été réalisée.

Bonne écoute à vous tous.

En téléchargement :

https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v3/streams/free/Claire-Edwards-d%C3%A9nonce-le-g%C3%A9nocide-du-Covid—vid%C3%A9o-censur%C3%A9e-sur-YouTube/46164c7499c90a9f54ec9eb7b00d6b81c24bc698/2a1faf

Ou

https://t.co/k08duHELtr?amp=1

Voici une série de liens que m’a transmis le Dr Nicole Delépine et qui sont tous très intéressants à lire.

 

Espoir pour les restaurateurs : le judiciaire international (economiematin.fr) 

 L'objectif des 5000 cas par jour : encore une énorme arnaque - Riposte LaïqueRiposte Laïque (ripostelaique.com)

« Le test PCR va au tribunal » : au Portugal, mais aussi en Allemagne et dans de nombreux pays (francesoir.fr)

Vers le faire part de décès des tests PCR (francesoir.fr)

http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/les-implications-capitales-de-la-jurisprudence-portugaise-concernant-les-tests-pcr

 Procédures internationales en cours sur le TEST PCR contre fabricants et politiques – Docteur Nicole Delépine (nicoledelepine.fr)

recours collectif international contre les fabricants du test PCR, pilier fabriqué des mesures liberticides mondiales – Docteur Nicole Delépine (nicoledelepine.fr)

Terrorisme d’Etat, crime contre l’humanité ? – Docteur Nicole Delépine (nicoledelepine.fr)

 

[Source et auteur : Dr Nicole Delépine]

« Terrorisme d’Etat, crime contre l’humanité. Une avocate dénonce les mesures sanitaires et la manipulation autour du Covid-19 [Interview] (breizh-info.com) 3/12/2020 »

Une avocate française dénonce les mesures sanitaires et la manipulation autour du Covid-19 sur breizh-info.com. Après la plainte allemande initiée par Reiner Fuellmich en vue d’un Nuremberg 2[1], et la jurisprudence portugaise condamnant l’utilisation du test PCR comme moyen insuffisant de diagnostic, d’autres juristes s’intéressent au sujet. Nous citerons come exemple, une interview de l’avocate Virginie de Araujo-Recchia sur Breizh-info (reprise par dreuz info) relatant son point de vue particulièrement sévère de la situation de notre pays, depuis presque un an.

A la suite de l’article de Breiz info s’interrogeant sur la possibilité de faire reconnaitre les mesures sanitaires et leurs conséquences sur la population française avec la dénomination de « torture », l’avocate a adressé au site cité un rapport accablant pour l’Etat Français.

Elle rapporte avoir relevé de nombreuses et graves atteintes à l’intégrité physique, psychique et morale des citoyens ainsi que de nombreuses atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation. Elle fait part de son analyse au regard des principes juridiques applicables et son anticipation des problématiques relatives à la vaccination.

Ce rapport contient une partie spécifique concernant le port du masque obligatoire pour les enfants et adolescents dès six ans, car l’atteinte à leur développement et à leur santé est extrêmement préoccupante.

Conclusions de l’avocate :

« Les mesures prises depuis le début de la crise et les techniques de manipulation employées tendent à qualifier pénalement ces actes de terrorisme d’Etat et de crime contre l’humanité, étant donné les graves atteintes portées à la santé physique et mentale des citoyens et plus généralement aux intérêts fondamentaux de la Nation, en troublant l’ordre public par l’usage de la peur et de la terreur.

En ce qui concerne les enfants et les adolescents, le fait d’imposer le port du masque obligatoire dès 6 ans, avec les conséquences que cela implique pour leur santé, correspond pénalement à un acte de maltraitance et de torture.

En outre, dans l’hypothèse où le vaccin/thérapie génique serait imposé dans le futur (à un groupe ou à l’intégralité de la population) par la voie légale ou par la terreur, alors qu’il s’agit d’un traitement expérimental, des poursuites pénales pourraient alors être engagées par dépôt de plainte pour acte de terrorisme et crime contre l’humanité. »

Virginie de Araujo-Recchia dit avoir analysé les faits pris dans leur ensemble afin de les qualifier juridiquement. Les actes de terrorisme et les crimes contre l’humanité sont clairement définis par le Code pénal français (articles du Code pénal repris in extenso dans le rapport).

« Pensez-vous que le fait de bâillonner et de confiner toute une population sans justification scientifique établie, le fait de manipuler la population en employant des techniques de torture décrites dans la Charte de Biderman ou les expériences de Milgram pour soumettre la population ne sont pas des procédés disproportionnés et criminels ? »

dit -elle.

Les griefs énoncés correspondent aux faits constatés et croyez-moi, cela ne me réjouit absolument pas de faire ce terrible constat.

 D’après Virginie de Araujo-Recchia : des actions juridiques sont envisageables à plusieurs niveaux :

– Sur le plan pénal, les tests PCR, utilisés pour justifier toutes les mesures liberticides prises en cascade ont déjà été condamnés par la cour d’appel de Lisbonne (arrêt du 11 novembre 2020 – 1783/20.7T8PDL.L1-3, Margarid Ramos de Almeida). Ce jugement a déclaré illégale une mesure de quarantaine car basée sur les seuls tests PCR positifs [2]

L’Allemagne a engagé des poursuites pour crime contre l’humanité et des associations de consommateurs italiennes ont déposé plainte auprès de neuf parquets, pour délit de fraude aggravée, fausse idéologie et homicide involontaire à l’encontre du gouvernement italien.

– L’avocate imagine encore que des parlementaires intègres pourraient engager les procédures suivantes :

« Une procédure de destitution du président de la République étant donné les graves manquements à ses devoirs manifestement incompatibles avec l’exercice de son mandat dont la mise en péril des intérêts fondamentaux de la Nation, terrorisme d’Etat et crime contre l’humanité (article 68 de la Constitution).

Une procédure de motion de censure à l’égard du gouvernement étant donné le caractère objectivement disproportionné des mesures prises depuis le début de la crise et pour les mêmes raisons sus-indiquées (article 49,3 de la Constitution) ».

L’avocate pense qu’il est urgent d’agir car « un test d’obéissance a été effectué à grande échelle et il porte ses fruits ». L’Europe serait pour elle, « un véritable champ d’expérimentation pour les plus grandes fortunes de la planète, adeptes du transhumanisme, vers un monde aux antipodes des aspirations de la majorité des citoyens ».

Virginie de Araujo-Recchia souhaite dire aux citoyens, qu’il n’est pas trop tard pour agir et revendiquer nos libertés les plus fondamentales, mais le temps nous est compté.

Quant aux dirigeants,

« ils sont responsables de dommages conséquents et irréversibles. A ce titre, l’atteinte est telle qu’ils ne pourront jamais indemniser les citoyens du temps de vie perdu tout au long de ces mois confinés, masqués, réprimés, abusés, manipulés, torturés, humiliés. »

« Il est encore temps de limiter les conséquences désastreuses de leurs décisions. Il est temps pour eux de démissionner pour laisser place à des personnes compétentes et intègres, qui ne seront pas à la solde d’intérêts supranationaux. Les citoyens français ont besoin qu’on leur fasse confiance et ils ont besoin de faire confiance pour avancer et reprendre le cours normal de leur existence ». [3]

Le rapport de l’avocate est très intéressant.[4] Il rappelle que 

« le principe de respect de la dignité de la personne humaine fait partie du bloc constitutionnel (i.e. ensemble des principes et dispositions que doivent respecter les lois, cet ensemble prime sur les Traités, les Conventions et le Droit européen dans la hiérarchie des normes).

« Concrètement, le principe de dignité exige, pour reprendre la formule du Conseil constitutionnel, de sauvegarder la personne humaine « contre toute forme d’asservissement ou de dégradation ». La dignité implique que la personne reste maître de son corps et d’elle-même, ce qui suppose qu’elle ne se trouve pas aliénée ou asservie à des fins étrangères à elle-même. »

Elle détaille dans son rapport des Décisions allant à l’encontre des intérêts fondamentaux de la Nation et des citoyens :

« Depuis la publication de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19, des ordonnances, décrets, lois de prorogation ont été appliqués sans qu’aucun pouvoir n’ait été en mesure de remettre en cause le caractère inconstitutionnel de ces mesures.

Nous pouvons notamment le constater à la lecture de la décision du Conseil constitutionnel n°2020-808 DC du 13 novembre 2020, relative à la loi autorisant la prolongation de l’état d’urgence sanitaire , par laquelle le Conseil constitutionnel refuse  de censurer ladite loi alors que: – le gouvernement a utilisé la procédure des votes bloqués (art. 44, al.3 de la Constitution), empêchant ainsi d’adopter un amendement réduisant la période de confinement (amendement qui avait été adopté lors du premier vote), l’exécutif bafoue continuellement le bloc constitutionnel depuis le début de la crise.

Les conséquences découlant de ces confinements sont désastreuses pour la santé,

– la vie des citoyens et l’économie du pays en violant par là même les droits du peuple :

  • Violation de la liberté individuelle et du principe de sauvegarde de la dignité de la personne humaine contre toute forme d’asservissement et de dégradation.
  • Violation de la liberté de circuler/d’aller et venir : en ce sens l’Etat est coupable de détention arbitraire à l’égard des citoyens en temps de paix. Les citoyens qui contreviennent à une mesure de confinement sont verbalisés.
  • Volonté de mettre à l’isolement des citoyens « positifs » au test et non pas malades s’apparentera à des mesures de séquestration. L’État entend verbaliser les personnes qui enfreindraient la « quarantaine » à hauteur de 10 000 euros.
  • Violation du principe général du droit de mener une vie familiale normale par l’interdiction d’aller rendre visite à un proche en EPHAD, de restreindre la possibilité d’assister aux funérailles et d’interdire toute possibilité de se réunir en famille.
  • Violation de la liberté d’entreprendre et inégalité de traitement : les P.M.E. soit les commerçants, les indépendants, le secteur tout entier de la culture, la restauration, le secteur de l’habillement, le secteur de l’esthétique, le secteur du tourisme, le secteur de l’évènementiel etc.

En somme tous les non-fonctionnaires (or alimentaire, pharmacie, journaux et tabac) pâtissent de ces mesures liberticides et mortifères. De nombreuses procédures de liquidation judiciaire sont attendues, mais les mesures ne sont pas levées malgré l’appel du peuple.

  • Violation du droit de manifester et de se rassembler : violences à l’encontre des manifestants ou interdiction pure et simple.
  • Violation du droit à l’éducation durant le premier confinement.
  • Violation de la liberté de culte en refusant la tenue de messes dans les Églises de France alors que les croyants ont besoin d’apaisement.
  • Accord de la France concernant le plan de relance européen, lequel ouvre la porte à l’intégration européenne en créant un budget européen, sans qu’aucun débat politique n’ait été mené en France. Les citoyens doivent désormais s’attendre à la création d’un impôt européen. »

Il est évident que ce rapport est une mine d’informations qui justifiera plus amples commentaires et permettra à l’auteur de défendre les citoyens devant les tribunaux. Merci à elle pour cette immense aide pour tous.

Nos droits fondamentaux sont bafoués sans aucune raison sanitaire réelle. Nous ne pourrons retrouver nos libertés qu’en appuyant les plaintes en justice par des actions collectives massives.


[Notes]

[1] L’objectif des 5000 cas par jour : encore une énorme arnaque

« Le test PCR va au tribunal » : au Portugal, mais aussi en Allemagne et dans de nombreux pays

Vers le faire part de décès des tests PCR

http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/les-implications-capitales-de-la-jurisprudence-portugaise-concernant-les-tests-pcr

Procédures internationales en cours sur le TEST PCR contre fabricants et politiques – Docteur Nicole Delépine

Recours collectif international contre les fabricants du test PCR, pilier fabriqué des mesures liberticides mondiales – Docteur Nicole Delépine

[2] Car les tests PCR positifs réalisés chez des sujets asymptomatiques avec plus de 40 cycles d’amplification correspondent dans 90% des cas à des personnes ni malades ou ni contagieuses.

[3] Propos recueillis par YV Breiz-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

[4] Télécharger ici.

 

LA VICTOIRE EST PROCHE ! UNISSONS NOS CONSCIENCES ET NOS EFFORTS PACITI

Réveillons-nous et enterrons la planemie de Big Pharma !

A aucun moment en 2020, nous n'avons observé de mortalité excessive dans notre région, sauf pour les victimes de la panique, au printemps dernier. La stratégie de panique est basée sur le nombre de "cas" identifiés par le test PCR. Ce sont les virologistes allemands Christian DROSTEN et Victor CORMAN qui ont déterré ce test en février 2020 avec une publication qui a échappé à l'examen des pairs et a été immédiatement recommandée par l'OMS, sans que ce test ne soit soumis à un examen d'approbation gouvernemental en bonne et due forme, où que ce soit dans le monde.

22 scientifiques du monde entier viennent de se rattraper. Ils ont trouvé 10 défauts sérieux dans ce test et demandent sa rétractation. Voici deux de ces grosses erreurs : les auteurs n'avaient pas à leur disposition une culture pure de Covid-19. En fait, le test détecte tous les types de virus corona morts ou actifs, y compris leurs débris. Cela explique le taux d'erreur très élevé (80 à 90% d'erreur), c'est-à-dire l'inefficacité absolue du test.

L'autre grand défaut est que M. DROSTEN, qui s'est rempli les poches en commercialisant ce test par l'intermédiaire d'une société dans laquelle il détient des actions, se trouve ainsi en situation de conflit d'intérêts : https://lesdeqodeurs.fr/les-scientifiques-attaquent-un-document-qui-a-etabli-un-confinement-mondial/  (français)

 

 

Tal Schaller