Chers amis,

Il faut comprendre la détresse des journalistes…Que peuvent-ils faire à part obéir aux ordres de la direction qui elle-même obéit aux ordres du gouvernement qui lui-même obéit aux ordres de oligarques ?

Le Figaro, Le Monde, La Croix sont des employés du Gouvernement. Salaires annuels respectifs : 5.800.000 € les deux premiers, 5.600.000 € le troisième. 

   La caractéristique normale d’un  employé n’est-elle pas de satisfaire son employeur ? Quelqu’un aurait peut-être un meilleur terme à suggérer ? Dites toujours, on verra !

Vous voulez quelques chiffres sur la situation actuelle ?

Plus de 155 000 décès américains excédentaires au cours des 9 premiers mois de 2023

https://www.theepochtimes.com/health/more-than-155000-excess-american-deaths-in-first-9-months-of-2023-post-5547562?utm_source=Health&src_src=Health&utm_campaign=health-2023-12-19&src_cmp=health-2023-12-19&utm_medium=email&est=BKCyIsXdwaAEZywbEP050OtIOHePx3sE08SSNwrl0CcG2ji2BHTLsKaPjfr7T8uj9w%3D%3D

 

Dans un article du 1er décembre sur X, anciennement connu sous le nom de Twitter, le commissaire de la Food and Drug Administration, le Dr Robert Califf, a déclaré que les États-Unis sont « confrontés à des vents contraires extraordinaires en matière de santé publique, avec une baisse importante de l’espérance de vie ».

 

« Le déclin majeur aux Etats-Unis n’est pas seulement une tendance », a-t-il déclaré. « Je dirais que c’est catastrophique »

 

Le phénomène de surmortalité n’est pas isolé des États-Unis. L’Australie a enregistré plus de 14 000 décès supplémentaires au cours des 34 premières semaines de l’année, selon les données de l’OCDE. Le Canada a enregistré 22 808 décès supplémentaires en 28 semaines, tandis que le Royaume-Uni a enregistré 46 654 décès supplémentaires en 41 semaines. La Suède était une exception avec moins de décès.

Des études ont établi un lien entre la surmortalité et les vaccins contre la COVID-19. Un rapport du 17 septembre de Correlation Research in the Public Interest a révélé que dans les 17 pays analysés, la mortalité toutes causes confondues augmentait lorsque les vaccins contre le COVID-19 étaient distribués.

 

Neuf de ces 17 pays n’ont enregistré aucun excès de décès détectable après la déclaration de la pandémie par l’OMS en mars 2020. La surmortalité n’a commencé qu’avec la campagne de vaccination.

Crowdbunker : Covid 2024 – Fin.

 

Christophe montre à quel point le ministre de la santé, en France, est totalement hors de la réalité…il montre l’efficacité de la nattokinase !

CROWDBUNKER /Direct avec Next Dose, Ricardo Delgado, Astrid Stuckelberger et Dominique Guillet 

 

Rien de biologique dans les vaxxins,  que des nanotechnologies métalliques. L’être humain est « hacké », implanté, hybridé avec des matériaux synthétiques…on fabrique des transhumains ! La pandémie de graphène est en route.

A1h15 Dominique GUILLET (Xochipelli)apporte sa vision du danger de la graphénisation de l’humanité. Depuis un siècle, les vaxxins sont des armes léthales. Il montre que Raoult, Fouché, Henrion-Caude et d’autres n’ont rien compris au vrai problème : le graphène et autres particules métalliques qui sont partout et ont pour but de génocider l’humanité (avec la 5G)

Delgado (Quinta Columna) : Il y a des « prédateurs invisibles », des « entités énergétiques » (les archontes) qui se nourrissent des émotions négatives et de la souffrance humaine et agissent à travers la franc-maçonnerie et les gouvernements. Il s’agit d’une « lutte pour les âmes ». Les prédateurs passent inaperçus en contrôlant les institutions et en traitant de « non scientifiques » ceux  qui  leur résistent.

Ceux qui occultent le graphène sont les jouets des forces sataniques…Graphène et 5G sont des outils pour neuromoduler ou tuer les êtres humains.

D’autres civilisations avant la nôtre ont été implantées, domestiquées, maniupulées, parasitées…

Tout le monde a été trompé, sur toute la planète, avec la supercherie vaxxinale.

Combien  faut-il de millions de gens conscients pour lever enfin le « secret  défense » qui règne encore ?

Chacun, ayant reçu ces informations capitales, doit de repositionner  et sortir de cette « usine du mensonge »Aucune entité ne peut vous dominer si vous vous reliez à votre souverainté pour dire NON à leur domination.

 

Note de TAL : cette vidéo est IMPORTANTE,  faites circuler !! Le temps est venu de montrer la vérité du combat titanesque entre les forces de l’ombre  et les forces de la lumière, qui ne peuvent que gagner lorsque les consciences s’éveillent !

👉 PROTÉGEZ-VOUS DE LA 5G ET DE L’ÉLECTROSMOG ⚠️ 

CROWDBUNKER / L’Oxyde de Graphène dans le vaccin Covid-19 _ la mort télécommandée par simple pression d’un bouton

En quelques phrases tout est dit sur le drame du graphène !

Crowdbunker : Déconfiture européenne !

https://odysee.com/@JasperMader:d/D%C3%A9confiture-europ%C3%A9enne:d

Frédéric CHAUMONT apporte des informations importantes en parlant de tout ce qu’ALEX JONES a révélé et qui a été vu par des dizaines de millions de gens aux USA

Note de TAL : j’en ai aussi parlé dans mon émission sur tvadp.fr  du 13.12.2023 « message du dr tal schaller »

«Arrêtez Bill Gates !»  cris de Canadiens rassemblés à l’extérieur de Vancouver exigeant des réponses sur les raisons pour lesquelles Bill Gates qui n’est pas médecin… paraît être en charge de la santé de notre monde par l’intermédiaire de l’OMS financée aussi par les contribuables. https://t.co/XRfVgI9jq1

— SILVANO TROTTA OFFICIEL (@silvano_trotta)

Vaccins anti-Covid : Couronne-nécro-moléculaire

C’est la Nécro-Couronne de « Spikes Moléculaires d’Oxyde de Graphène » qui induit un SMOG dans l’organisme humain… et non pas le coronavirus invisible.

https://x.com/Xochipelli1953/status/1736325321358483511?s=20

Note de TAL : Excellent article sur la toxicité du graphène, très détaillé et documenté.

L’auteur Xochi en dit :

« Ce présent essai est à appréhender en relation avec les deux précédents portant sur la même problématique: “La Couronne Nécro-Moléculaire de Graphène” [20] et “Le Nom du Graphène Tout Irradiant! La Spike Moléculaire d’Oxyde de Graphène génère un SMOG dans le cerveau humain et au coeur de son système énergétique”. [21] Il est, également, à mettre en corrélation avec les parties portant sur la chitine et le chitosan dans mon essai “Homo chimericus: les processus de Chitinisation, par l’alimentation insectivore, en synergie avec les processus de Graphénisation, vont engendrer un nouvel organisme humain chimérique et connecté”. [30]

Franchement, dans ma jeunesse, lorsque je lisais, à perte de nuits blanches, les grands maîtres de la science-fiction je n’aurais jamais imaginé que je serais plongé, 50 années plus tard, dans un univers totalement dystopique forçant à vacciner, tester, confiner, distancer, masquer, en bref persécuter, des enfants… légalement – et avec les encouragements forcenés des Autorités.

Tout cela afin de lutter, prétendument, contre un virus invisible… parce qu’inexistant.

Où sont les Guerriers et les Guerrières en Défense de la Vie? »

Sommaire

Avant-Propos et Déclaration d’Intentions

Brouillage électromagnétique au parfum de graphène

Amélioration des processus futurs d’oxyde de graphène biocompatible et injectable

Présentation de quelques études avec de nombreuses photographies de nécro-couronnes moléculaires

Autres Photographies de nécro-couronnes moléculaires

Photographies prétendues de l’invisible Sars-CoV-2

Nécro-couronnes moléculaires chez les Humains et autres Animaux

Nécro-couronnes moléculaires chez les Plantes

Nécro-couronnes moléculaires chez les Aliments

CROWDBUNKER :Died Suddenly VF 2022 mort 

soudainement

Un documentaire exceptionnel, traduit en français,, tous les mensonges du COVID dévoilés,

UN COMMENTAIRE :

Ils devront porter la responsabilité de leurs sales parôles, par lesquelles ils sont se trahis. Ils doivent en répondre.. Nous avons presque tous autour de nous ou si ce n’est soi même, des personnes touchées par l’ampleur de ce crime contre l’humanité. Ils ne pourront pas dire qu’ils ne l’ont jamais exprimé et à ciel ouvert et sous forme de conférences ou colloques auxquels beaucoup ont participé.

Crowdbunker : Out fo Shadow (fr)  avec traduction française ! le satanisme contrôle hollywood, ce doumentaire le prouve.

PDG de Beef Company : « L’argument du changement climatique contre les vaches est une poubelle et nous ne nous y conformerons pas »

Par

 Édouard Morgan

10 décembre 2023

La volonté de remplacer le vrai bœuf par d’autres formes de protéines s’est intensifiée ces dernières semaines. Les pouvoirs en place veulent que nous arrêtions de manger des steaks et que nous mangions plutôt des hamburgers de grillons ou des substituts de viande cultivés en laboratoire comme protéines. L’Irlande envisage même d’abattre 200 000 vaches pour atteindre ses objectifs en matière de lutte contre le changement climatique.

Mais leur argument sur le changement climatique est manifestement faux. Des études récentes ont montré que la culture de viande en laboratoire est en fait 25 fois pire pour l’environnement que la production de la même quantité de vrai bœuf. Les grands médias en parlent à peine, mais ils ont été contraints de le mentionner au cours des dernières semaines grâce à la persévérance de ceux qui défendent la vérité.

L’un de ces champions est le Dr Joseph Mercola, qui a récemment souligné :

ALORS QUE L’INDUSTRIE DE LA FAUSSE VIANDE EST PRÉSENTÉE COMME UN MOYEN ÉCOLOGIQUE ET DURABLE DE NOURRIR LE MONDE, LA VÉRITABLE INTENTION EST DE RECRÉER LE TYPE DE CONTRÔLE MONDIAL QUE MONSANTO ET D’AUTRES ONT OBTENU GRÂCE AU DÉVELOPPEMENT DE SEMENCES OGM BREVETÉES. EN FIN DE COMPTE, LES VIANDES CRÉÉES EN LABORATOIRE SONT PIRES POUR L’ENVIRONNEMENT QUE LE BÉTAIL ET DÉTÉRIORERONT SANS AUCUN DOUTE LA SANTÉ HUMAINE, TOUT COMME LES CÉRÉALES OGM.

Étude explosive sur le « changement de cadre ribosomal » du vaccin : Dr Paul Marik | 

https://www.theepochtimes.com/epochtv/bombshell-study-on-vaccine-ribosomal-frameshifting-dr-paul-marik-atlnow-5548921?utm_source=braze

 « Ce que montre l’étude, c’est que lorsque vous placez une pseudouridine à l’endroit où devrait se trouver une uridine, le ribosome saute ou interprète mal l’ARN messager. Et en conséquence, il en résulte la production d’une fausse protéine. Ainsi, au lieu de produire une protéine de pointe, cela produit une protéine absurde qui est peut-être toxique.

Dans cet épisode, le médecin de soins intensifs, le Dr Paul Marik, analyse une nouvelle étude publiée dans la revue médicale Nature sur le changement de cadre ribosomique associé au vaccin génétique COVID-19.

« Personne ne lisant cet article ne pourrait comprendre à quel point il s’agit d’un désastre fondamental, car il remet en cause l’ensemble des prémisses de la plateforme d’ARNm », explique le Dr Marik.

Nous revenons également sur les différents problèmes entourant le vaccin, de la contamination de l’ADN à l’excrétion des pics.

« La pandémie est terminée. Il n’y a aucune raison de continuer à vacciner. Et je pense que nous devons mettre un terme à ces vaccins et évaluer honnêtement, scientifiquement, objectivement et de manière transparente ce qui s’est passé et où nous en sommes », déclare le Dr Marik.

DES BOMBES PLUS GROSSES

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a demandé le mois dernier à Israël d’utiliser des « bombes plus petites » pour limiter les pertes civiles à Gaza, pour ensuite faire demi-tour quelques semaines plus tard et envoyer aux forces de défense israéliennes plus de 100 brise-bunkers de 2 000 livres.

LES ÉTATS-UNIS ONT FOURNI À ISRAËL DE GROSSES BOMBES ANTI-BUNKER, PARMI DES DIZAINES DE MILLIERS D’AUTRES ARMES ET OBUS D’ARTILLERIE, POUR AIDER À DÉLOGER LE HAMAS DE GAZA, ONT DÉCLARÉ DES RESPONSABLES AMÉRICAINS.

L’AFFLUX D’ARMES, DONT ENVIRON 15 000 BOMBES ET 57 000 OBUS D’ARTILLERIE , A COMMENCÉ PEU APRÈS L’ATTAQUE DU 7 OCTOBRE ET S’EST POURSUIVI CES DERNIERS JOURS, ONT INDIQUÉ LES RESPONSABLES. LES ÉTATS-UNIS N’ONT PAS ENCORE DIVULGUÉ LE NOMBRE TOTAL D’ARMES QU’ILS ONT ENVOYÉES À ISRAËL NI LE TRANSFERT DE 100 BOMBES ANTI-BUNKER BLU-109 DE 2 000 LIVRES.

Israël et les États-Unis prévoient d’achever l’expulsion de Gaza. La famine menace. « Un enfant est tué toutes les dix minutes »

prepareforchange

Par Marc Vandepitte,

Expulser tous les habitants de Gaza est le plan commun des États-Unis et d’Israël. Selon le plan, les Palestiniens seront « relocalisés » en Égypte, en Irak, en Turquie et au Yémen. Ce nettoyage ethnique à grande échelle est cyniquement présenté comme un plan d’aide « morale et humanitaire »

Meurtrier

Dans l’histoire récente de la guerre, il y a rarement eu un massacre aussi intense et massif de civils et d’enfants qu’à Gaza, l’un des endroits les plus densément peuplés du monde. La destruction du nord de Gaza en moins de sept semaines se rapproche de la dévastation causée par les années de bombardements massifs des villes allemandes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, un enfant est tué  toutes les dix minutes .

Plus de la moitié de la ville de Gaza a été détruite, y compris les écoles et les mosquées. Les hôpitaux ne peuvent plus fonctionner. Les boulangeries sont fermées  et il n’y a presque plus d’eau potable. La destruction et le massacre se produisent à l’échelle industrielle, avec l’aide de  l’intelligence artificielle .

Les gens ont d’abord été chassés du nord, mais maintenant le sud est attaqué par de lourds bombardements et une offensive terrestre contre la ville de Khan Younis. Selon un haut responsable de l’agence d’aide humanitaire des Nations Unies, les conditions y sont désormais  apocalyptiques . 

Aucun enfant n’a encore un accès illimité  aux soins, à la nourriture ou à l’eau . La famine menace. Et comme les égouts ne fonctionnent plus, des épidémies massives vont se produire.

Les Gazaouis sont désormais invités à partir vers Rafah, le point le plus au sud de Gaza, où se trouve également le poste frontière avec l’Égypte.

Officiellement, l’objectif d’Israël est d’éliminer le Hamas. Mais l’intensité et la cruauté avec lesquelles l’armée israélienne agit révèlent qu’il s’agit là d’un prétexte pour un autre objectif : l’expulsion complète de la population de Palestine, à commencer par Gaza. Selon le philosophe juif  Moshé Machover , ce projet existe depuis longtemps : « Nous attendons en réalité le moment où ils pourront être définitivement expulsés vers les pays voisins. Cela ne sera possible que lors d’une guerre à grande échelle et je crains qu’Israël ne soit prêt à la provoquer. » Il a dit cela en 2017.

Nouveau plan de déportation

Israël veut augmenter le niveau d’inhumanité à un point tel que les habitants de Gaza n’auront finalement d’autre choix que de partir. Cela semble être le plan caché, même si ce plan devient de plus en plus clair de jour en jour.

Un plan émanant du ministère israélien des renseignements avait déjà été divulgué fin octobre. Ce plan prévoyait une déportation définitive de la population de Gaza vers le désert égyptien du Sinaï. Cela s’est heurté à un refus catégorique du Caire.

Mais Israël est déterminé à poursuivre ce nettoyage ethnique à grande échelle. Dans une récente  tribune  du  Wall Street Journal , deux membres israéliens de la Knesset ont appelé les pays occidentaux à accepter les réfugiés palestiniens. Gila Gamliel, ministre du Renseignement, a écrit un  article similaire  dans le  Jerusalem Post , proposant la « réinstallation volontaire » des Palestiniens de Gaza vers d’autres pays du monde.

Le ministre de l’Agriculture  Avi Dichter  n’hésite pas à qualifier la guerre actuelle de  « Nakba 2023 » , faisant référence à l’expulsion massive des Palestiniens de Palestine   lors de la fondation de l’État juif en 1948. 

« Nous déployons actuellement la Nakba à Gaza. D’un point de vue opérationnel, il n’y a aucun moyen de mener une guerre – comme Tsahal cherche à le faire à Gaza – avec des masses entre les chars et les soldats. (…) Nakba à Gaza 2023. C’est comme ça que ça se terminera.»

Et ce ne sont pas que des mots. Un nouveau plan commun américano-israélien a maintenant fait surface, dans lequel ils veulent expulser la population de Gaza vers quatre pays : la Turquie, l’Égypte, l’Irak et le Yémen. Dans ce nouveau plan, l’Égypte ne devrait plus supporter seule le fardeau.

Les chiffres par pays sont déjà connus : un million de Palestiniens iraient en Égypte, un demi-million en Turquie, 250 000 en Irak et 250 000 autres au Yémen.

Les quatre pays cités reçoivent une aide généreuse de Washington. Le plan précise que ce soutien sera lié à la volonté d’accueillir les Gazaouis. En d’autres termes, les quatre pays seront soumis à de sérieuses pressions financières et peut-être diplomatiques pour « héberger » les Gazaouis.

Le pays clé est l’Égypte, qui doit ouvrir ses frontières. Joe Wilson , ancien député républicain et  l’un des initiateurs  de ce plan, est très clair à ce sujet. Selon lui, « la seule manière morale [de résoudre le problème de Gaza] est de garantir que l’Égypte ouvre ses frontières ».

« Israël essaie de maintenir le nombre de victimes civiles dans la bande de Gaza aussi bas que possible, mais le Hamas ne permet pas aux réfugiés de partir et l’Égypte n’est pas disposée à ouvrir ses frontières », écrivent les auteurs du plan dans le premier paragraphe. Pendant ce temps, six enfants sont massacrés toutes les heures…

Pour le déplacement prévu de la population, le plan fait référence à d’autres points chauds de conflits récents. « Ce ne serait pas la première fois que d’autres pays acceptent des réfugiés », indique le plan. Les auteurs font ici référence aux six millions d’Ukrainiens qui ont fui le pays, entre autres vers la Pologne, l’Allemagne et la République tchèque. Près de cinq millions de Syriens se sont également « déplacés » vers la Turquie, le Liban et la Jordanie, tandis que d’autres pays du Moyen-Orient et d’Europe ont accueilli des centaines de milliers de Syriens.

Le plan a été soumis à des personnalités clés de la Chambre des représentants et du Congrès américain et  bénéficie du soutien  des démocrates et des républicains. Le nettoyage ethnique à grande échelle prévu est cyniquement présenté comme un plan d’aide « morale et humanitaire » : « Les frontières voisines sont fermées depuis trop longtemps, mais il est désormais clair que pour libérer la population de Gaza de l’oppression tyrannique du Hamas et lui permettre de vivre sans guerre ni effusion de sang, Israël doit encourager la communauté internationale à trouver des solutions. les voies correctes, morales et humaines pour la réinstallation de la population de Gaza. 

Vraiment un beau morceau de novlangue.

Nous sommes peut-être à la veille d’une déportation massive de Palestiniens, d’une seconde Nakba. Si les pays occidentaux veulent conserver une once de crédibilité, ils doivent agir immédiatement.

Ils doivent immédiatement imposer des sanctions économiques et diplomatiques contre Israël et également convoquer le Conseil de sécurité pour condamner et contrecarrer le sinistre plan des États-Unis et d’Israël. Dans le cas contraire, ils se rendent complices de ce désastre humanitaire déclaré.

Marc Vandepitte  est un économiste et philosophe belge. Il écrit sur les relations Nord-Sud, l’Amérique latine, Cuba et la Chine. Il contribue régulièrement à Global Research.

Sources

De hauts législateurs américains examinent le plan liant la réinstallation des réfugiés de Gaza à l’aide américaine aux pays arabes

Les législateurs américains examinent le plan liant la réinstallation des réfugiés de Gaza à l’aide américaine aux pays arabes

Le Congrès américain examine un plan visant à faciliter un nettoyage ethnique des Palestiniens à Gaza

Le projet israélien et américain de déplacer la population de Gaza vers l’Irak, l’Égypte, la Turquie et le Yémen

« Nous déployons Nakba 2023 », déclare le ministre israélien à propos de l’évacuation du nord de la bande de Gaza

YOUTUBE : Deuxième Guerre de Gaza : Netanyahou est tombé dans le piège 

Idriss J. Aberkane

Comme nous l’avions expliqué dans nos précédentes vidéos, l’administration Netanyahou / Ben Gvir ne pouvait pas remplir son objectif politique « officiel » par des moyens militaires, parce que le Hamas, comme les Talibans en Afghanistan, ne peut être battu de cette façon. Dès lors cette administration tentait en réalité d’imposer aux israéliens, et dans le feu de l’action et des émotions, un plan politico-militaire qu’ils n’auraient jamais été assez fous pour voter à la Knesset: l’évacuation pure et simple de toute la bande de Gaza vers l’Egypte, en un minimum de temps. Ce plan a été confirmé par des fuites (très probablement orchestrées par des israéliens d’ailleurs) qui ont bien démontré qu’il était non seulement envisagé mais même considéré comme réalisable. Pourquoi un tel plan était-il une folie dès le départ? Parce que même en admettant qu’il ait été réalisé, il ne pouvait entraîner que deux réactions géopolitiques mutuellement exclusives de la part du monde Musulman: 1) la destruction massive (ie. l’arsenal nucléaire du Pakistan) 2) la construction massive qui aurait mené à une encerclement économique, diplomatique et politique total d’Israël (à commencer par un « New Gaza » à la frontière même) Aucune de ces deux situations ne pouvant évidemment être gagnante pour Israël, Netanyahou ne pouvait imposer un tel cours des choses que dans le feu de la guerre, et certainement pas devant la Knesset. Or il n’existe aucun « Plan B » pour l’administration Netanyahou / Ben Gvir, la seule et unique approche concrète qu’elle avait envisagée pour Gaza était cette évacuation, supposant un agrément international, et celle-ci est rigoureusement impossible. Dès lors cette administration ne peut plus que sauter, et c’est à la suivante d’exploiter politiquement la situation non plus pour la guerre, mais pour la paix durable dans la région. Nous explorons ce scénario dans cette vidéo.

Crowdbunker : Didier Raoult les DÉGLINGUE TOUS _ Darmanin, Buzyn, Braun, Rousseau 

Les vrais risques des vaccins infantiles

Par Alan Brough

Au cours des deux dernières années, nous avons tous assisté avec horreur à la révélation de l’ampleur des dommages et des dommages causés par les injections de Covid, avec de plus en plus de preuves irréfutables de décès et d’invalidités inutiles révélées presque quotidiennement. .

Si jamais nous avions besoin de preuves du danger des soi-disant « vaccins», nous les avons désormais par bateau.

Est-il temps de remettre en question tous les vaccins ?

Malheureusement, même si la prise de conscience du public prendra beaucoup plus de temps à être prise en compte, même si nous avons la preuve des méfaits des injections de Covid-19, il faudra quelques années avant que cela soit largement accepté.

Mais qu’en est-il de tous les autres vaccins que les gens ont administrés à nos bébés et à nos tout-petits au cours des cinquante dernières années ? Nous savons que le mensonge « sûr et efficace » s’applique à tous, mais à la suite de la « révélation » du vaccin Covid, il est temps que nous amenions le public canadien à remettre en question tous les vaccins.

Les décès d’enfants ont chuté de 30 % pendant la pandémie

En 2011, Neil Miller, Ph.D., et Gary Goldman, Ph.D., dans la revue Human & Experimental Toxicology , ont montré comment les taux de mortalité infantile étaient corrélés aux taux de vaccination des enfants, les pays à forte vaccination ayant une mortalité infantile plus élevée. Cela a été confirmé par une nouvelle analyse des données en février 2023, publiée dans la revue à comité de lecture Cureus. Le document a confirmé sa conclusion de 2011 selon laquelle il existe une corrélation positive entre les doses de vaccin et les taux de mortalité infantile.

En 2020, les autorités sanitaires nationales et internationales (et même les auteurs de la Déclaration de Great Barrington) ont déploré le fait que les craintes liées au Covid et les confinements aient eu pour effet secondaire « malheureux »  de réduire les taux de vaccination systématique des enfants. Pourtant, il apparaît désormais clairement que la baisse prévue des vaccinations pourrait en réalité avoir un impact positif.

Selon le Dr Mercola, les données des premiers mois de la pandémie de Covid semblent confirmer ce lien ; le taux de mortalité des enfants américains a chuté pendant les confinements, lorsque de nombreux parents n’ont pas pu emmener leurs enfants se faire vacciner comme prévu. Au cours de cette période, les décès d’enfants ont chuté de 30 %, passant d’une moyenne de sept cents décès par semaine à moins de cinq cents au cours des mois d’avril et mai 2020.

 

Prévenir le SMSN

Les vaccins infantiles sont soupçonnés depuis longtemps d’être un facteur contribuant au syndrome de mort subite du nourrisson et, selon la chercheuse australienne Viera Scheibner, « la vaccination est sans aucun doute la cause la plus importante et la plus évitable de mort subite du nourrisson… » autrement connue sous le nom de SMSN.

Les vaccins recommandés ont quadruplé

Depuis la fin des années 1980, le CDC a continué à ajouter des vaccins au calendrier recommandé sans retirer aucun vaccin du calendrier. Par conséquent, le nombre de vaccinations actuellement recommandées pour les enfants en Amérique du Nord a plus que quadruplé depuis les années 1970.

Dans le même temps, la santé des enfants aux États-Unis a connu un déclin marqué et de nombreux parents ont commencé à se demander si leurs enfants ont réellement besoin d’autant de vaccins pour être en sécurité et en bonne santé. La question que beaucoup d’entre eux se posent (enfin) est de savoir si la sur-vaccination contribue à certains des problèmes de santé qu’ils constatent chez leurs enfants.

Et « quelques problèmes de santé » semble être un euphémisme. Selon un rapport publié par Children’s Health Defense en 2022, 54 % des enfants américains souffrent de maladies chroniques et 13 % sont scolarisés dans un enseignement spécialisé. Près de 11 % souffrent d’un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Une personne sur six souffre d’un trouble du développement, 15 000 ont reçu un diagnostic de cancer (rien qu’en 2022) et des millions de personnes souffrent d’allergies, notamment d’allergies mortelles à l’arachide, du jamais vu il y a à peine cinquante ans.

 

Une recrudescence de l’autisme

Et cela n’inclut pas la montée choquante de l’autisme. En 1980, avant notre obsession actuelle pour les vaccins infantiles, l’incidence de l’autisme était d’environ un enfant sur dix mille. En 2002, c’était un sur deux cent cinquante, en 2013 c’était un sur cinquante et on estime aujourd’hui qu’il est un sur vingt-cinq ! Il s’agit certainement à lui seul d’une pandémie critique de santé publique qui devrait retenir toute notre attention. Pourtant, ni le CDC, ni l’OMS, ni les grands médias n’en parlent.

L’effondrement de la santé et du bien-être des enfants

Pouvons-nous attribuer cet effondrement de la santé et du bien-être des enfants aux vaccins destinés aux enfants ? Il est difficile d’envisager la manière dont les grandes sociétés pharmaceutiques peuvent influencer la recherche et l’interprétation des résultats de la recherche. Cependant, il semble plus qu’une coïncidence que les États-Unis donnent aux enfants de moins d’un an le plus grand nombre de doses de vaccin au monde (soit 26 doses – le Canada est juste derrière avec 24 doses) et qu’avec toute cette « protection », les États-Unis Les États-Unis ont également le taux de mortalité infantile le plus élevé de tous les premiers pays développés du monde. Alors, qu’est-ce qui fait que tous ces enfants meurent ou souffrent de maladies débilitantes ?

Le Dr Paul Thomas a récemment révélé des statistiques choquantes dans sa présentation à Vaccine Choice Canada plus tôt cette année. Les diapositives qu’il a partagées avec nous étaient basées sur sa présentation au Health Freedom Summit 2022 comparant l’incidence des maladies chroniques (par opposition aux décès réels) dans tous les groupes d’âge au sein des populations vaccinées et non vaccinées des États-Unis. Dans l’ensemble, il a montré que ceux qui avaient réussi à éviter les vaccins infantiles étaient en bien meilleure santé et moins sujets à une dégradation de leur santé.

Par exemple, ses données ont confirmé que dans la population vaccinée, le pourcentage de personnes souffrant d’une certaine forme de maladie ou de trouble cardiaque était de 48 %. Dans la population non vaccinée, il était nul. De même, dans la population vaccinée, 16,67 % des personnes ont développé de l’arthrite. Dans la population non vaccinée, il était nul.

L’incidence accrue du diabète de type 1

Le Dr John Classen de l’Université du Maryland et son frère David ont commencé à étudier les maladies auto-immunes dans les années 1990. Leurs travaux accumulés et les nombreux documents de recherche qu’ils ont publiés au cours des deux dernières décennies démontrent clairement que plus nous vaccinons nos enfants, au moins après l’âge de deux mois, plus ils risquent de développer un diabète de type 1. Il s’agit d’une maladie très grave, potentiellement mortelle, qui surcharge considérablement le système de santé.

Encore une fois, cela est confirmé par les conclusions du Dr Thomas, qui conclut que, parmi la population vaccinée, 10 % des personnes deviennent diabétiques. Dans la population non vaccinée, c’était zéro !

 

Combien seront le « point de basculement vaccinal » ?

Les enfants semblent toujours souffrir d’otites et de liquide dans l’oreille (appelé otite moyenne avec épanchement, abrégé en OME). Cela aussi semble être une malédiction pour les vaccinés. Les enfants du groupe vacciné ont une probabilité de 90 % de souffrir d’OME, tandis que les enfants du groupe non vacciné ont une probabilité de 0,1 %. Les troubles d’apprentissage sont une autre condition, puisque 8 % des enfants du groupe vacciné ont des troubles d’apprentissage, tandis que seulement 0,72 % des enfants du groupe non vacciné ont des troubles d’apprentissage.

Selon le Dr Collin Lynn, médecin de famille basé en Californie : « Il est tout à fait possible que nous soyons à un point critique où nous administrons trop de vaccins. Parfois, je me demande si à l’avenir nous regarderons les années 2000 et dirons : « À quoi pensions-nous ? Pourquoi donnions-nous autant de vaccins ?

Il ne s’agit pourtant pas d’une question philosophique légère sur laquelle nous pouvons nous permettre de réfléchir. La santé, le bien-être et, dans de nombreux cas, la longévité des gens sont sacrifiés au nom du profit des entreprises, ce qui constitue sans doute une réponse inconfortable à la question du Dr Lynn.

Le fait est que les maladies chroniques aux États-Unis sont en augmentation, à tel point que près de la moitié de la population souffre désormais d’une maladie chronique, dont la grande majorité, selon le Dr Thomas, est vaccinée. Ces conditions représentent 86 pour cent des coûts des soins de santé aux États-Unis, paralysant à la fois les économies des familles aux États-Unis et les services de santé gouvernementaux au Canada.

 

Vos enfants sont-ils trop vaccinés ?

Selon la journaliste Jennifer Margulis dans son rapport « Les parents doivent savoir : vos enfants sont-ils trop vaccinés ? », elle conclut sobrement : « …au lieu de réévaluer les pratiques actuelles en matière de vaccination, la communauté médicale conventionnelle soit ignore la science réalisée par des chercheurs en médecine comme Classen et Miller ou les décrit comme des extrémistes anti-vaccins aux yeux fous. Les scientifiques qui prouvent que des produits pharmaceutiques populaires et rentables peuvent causer des dommages [comme le Dr Paul Thomas] risquent de perdre leurs moyens de subsistance ainsi que leur position au sein de la communauté scientifique.

La troisième loi de Newton à considérer

Par conséquent, il n’y a pas beaucoup de critiques virulentes à l’égard de la vaccination, et celles qui s’expriment ne durent pas longtemps. Il n’est donc pas surprenant que la plupart du grand public soit si attaché au calendrier de vaccination des enfants ; ils ne songeraient pas à remettre en question les vaccins comme autre chose que les miracles salvateurs de la médecine moderne.

Eh bien, la vraie science montre que ce n’est tout simplement pas vrai !

La troisième loi de Newton stipule que pour chaque action dans la nature, il existe une réaction égale et opposée. Bien que personne n’y pense, cette loi s’applique également à « l’action » de la vaccination, dans la mesure où elle aura une conséquence ou une « réaction » et les parents devraient en tenir compte avant d’aligner aveuglément leurs enfants pour se faire vacciner. .

La raison pour laquelle les parents font vacciner leurs bébés, leurs jeunes enfants et leurs enfants est de les sauver des horreurs potentiellement mortelles de la polio, de la diphtérie, de la rougeole, des oreillons et de toutes ces autres maladies mortelles (sans parler du fait que la plupart d’entre elles étaient déjà en vie). grave déclin avant les vaccinations, grâce à l’amélioration de l’assainissement, de l’alimentation et de l’hygiène personnelle). En raison de cette peur et de la crainte d’être perçus comme des « parents irresponsables », peu de gens réfléchissent aux inconvénients et au « prix » réels de ces vaccinations infantiles.

Les coûts invisibles et non reconnus

Eh bien, le Dr Paul Thomas nous a expliqué sans équivoque quels sont ces coûts invisibles et non reconnus. Ils sont:

  • Une probabilité 400 % plus élevée que votre enfant souffre d’une maladie chronique avant l’âge de 18 ans, et qu’il soit ensuite dix fois plus susceptible de souffrir d’une maladie chronique à l’âge adulte ;
  • Un risque de 48 % de contracter une maladie cardiaque ;
  • 208 fois plus de risques de souffrir d’une sinusite chronique ;
  • 45 fois plus de risques de souffrir de troubles digestifs ;
  • 20 fois plus de risques de développer un TDAH ;
  • 17 fois plus de risques de souffrir d’épilepsie ;
  • 12 fois plus de risques de développer l’autisme ;
  • 11 fois plus de risques de développer des troubles d’apprentissage ;
  • 10,5 fois plus de risques de développer de l’asthme ;
  • 9,6 fois plus de risques de développer des troubles de la parole ;
  • 7 fois plus de risques de développer de l’eczéma ;
  • 6 fois plus de risques de développer une allergie alimentaire ;
  • 5,6 fois plus de risques d’avoir une déficience intellectuelle ;
  • Un risque de 16,67 % de développer de l’arthrite plus tard dans la vie ;
  • Une chance de 10 % de contracter le diabète.

 

Partager ces statistiques choquantes avec d’autres

Si les nouveaux et jeunes parents connaissaient ces statistiques choquantes, on se demande combien d’entre eux iraient encore de l’avant pour inscrire leur bébé au calendrier de vaccination des enfants.

C’est notre travail de commencer à leur dire.

 

Espérons que nous sortirons de la débâcle de Covid et de tous les morts et blessés inutiles qui ont été causés par ce « tir » (et bien sûr des milliards de dollars de bénéfices qui ont rempli les poches de sociétés comme Pfizer), avec un peu de chance. le public va commencer à réaliser qu’il doit commencer à remettre en question tous les vaccins !!

Références et ressources

Que nous réserve 2024 ?

Jean HUDON

Alors que le monde fonce à toute allure vers un avenir incertain, à quoi pouvons-nous nous attendre en 2024 ?

Globalement, les choses ne s’annoncent pas bien. Malheureusement. 
Alors que la folie de la guerre dévore les derniers lambeaux de décence humaine, et que les sbires de l’État profond complotent pour concocter de nouvelles arnaques liberticides afin de repousser l’éveil mondial des âmes à notre souveraineté sacrée et à notre pouvoir d’être tout Ce Que Nous Sommes, la course à l’armement de l’IA semble en passe de produire le pire résultat possible pour ses apprentis sorciers et pour nous tous, d’un seul coup de singulière.

Pendant ce temps, le Pentagone et le vortex militaro-CIA-industriel ont réussi à diluer et à affaiblir la loi américaine que certains considéraient comme le levier qui devait ouvrir la boîte de Pandore de tous les secrets les plus profonds liés aux OVNIs, cachés depuis 80 ans dans un réseau mondial de bases souterraines profondes et de flottes spatiales parcourant la galaxie, construites avec des dizaines de milliers de milliards d’argent des budgets noirs siphonnés dans les poches des contribuables et provenant du commerce illicite de la drogue et de la traite des êtres humains dans le monde entier.

Les médias traditionnels cooptés, entièrement soumis au faux narratif psycho-manipulateur de l’élite richissime, des adorateurs sataniques et des comploteurs uber-nazis, continuent de débiter leurs récits toxiques de désempuissancement pour tenter de maintenir les brebis dans un état d’adoration du veau d’or, dans le style « Passez votre chemin. Rien à voir ici ».

Quiconque croit sérieusement que les prochaines élections changeront les choses vit dans le conte d’Alice aux pays des merveilles. La démocratie n’est pas en panne. Elle n’a tout simplement jamais fonctionné à notre avantage. C’est une imposture conçue pour créer une illusion de pouvoir dans les esprits dupés pendant que les marionnettistes des grandes entreprises continuent à tirer les ficelles des pouvoirs économiques, réglementaires et politiques qui ont toujours été hors de portée du commun des mortels.

À quoi devons-nous donc nous attendre pour 2024 ? Tout dépend de ce que vous souhaitez. Souhaitez-vous reprendre les rênes du pouvoir des mains sanguinolentes de l’élite et rendre ce monde meilleur, ou préférez-vous renoncer à votre pouvoir de guider la roue du destin et être complètement sous l’emprise des Mafiosi déguisés en hommes d’affaires et en politiciens respectables ? C’est à vous de décider.

Si vous optez pour la première solution, veillez à ne pas utiliser le même mode opératoire de la mentalité dualiste, au risque de créer simplement l’anarchie et de tomber dans le même piège que celui qui nous a conduits à ce gâchis. On ne crée pas une nouvelle réalité en répétant les mêmes erreurs. Vous avez besoin d’une conscience plus élevée, holistique et intégrée à l’âme. Et vous devez larguer votre ego. C’est ça, bébé. Il est temps de devenir une âme adulte.

Être ou ne pas être. S’épanouir ou ne pas s’épanouir. S’élever toujours plus haut ou tomber toujours plus bas.

Comment faire pour être, s’épanouir, s’élever toujours plus haut ? Ce n’est pas à moi ni à personne de le dire. Nous avons eu notre dose de gourous et de sauveurs, ne croyez-vous pas ? Nous sommes tous ceux-là même que nous attendions. Capiche ?

Si vous avez des questions, cherchez les réponses en vous. Commencez à croire en votre âme. Elle ne fait qu’un avec la Source, elle l’a toujours été et le sera toujours. Ne faites confiance à rien d’autre qu’à vos feelings les plus profonds. Et vous saurez quoi faire. Le chemin vers un Maintenant lumineux brillera devant votre conscience. Vous avez tout ce qu’il faut pour sortir un miracle du chapeau de votre âme. Il ne vous reste plus qu’à le faire.

👉 PROTÉGEZ-VOUS DE LA 5G ET DE L’ÉLECTROSMOG ⚠️

Share
Telegram
WhatsApp