BLOG 46 de Tal SCHALLER

"Qui regarde dehors, rêve

Qui regarde à l'intérieur, se réveille"

Karl Gustav Jung.

GRANDE ET BELLE VICTOIRE LES AMIS ! Vous savez que tout est OUVERT ET SANS MASQUE en Angleterre depuis le 19 juillet ! Discothèques, et pubs sont archis pleins, sans distanciation, sans masque, et TOUT VA BIEN !! 2 fois moins de personnes en "réas" Covid que la France !!! Pourtant le gouvernement voulait justement instaurer un pass pour aller dans ces endroits ! Les Anglais sont allés massivement et bruyamment dans la rue et Boris Johnson annoncera cette semaine qu'il abandonne les plans qui auraient exigé des passeports vaccinaux pour entrer dans les boîtes de nuit, les cinémas et les terrains de sport.
https://www.thetimes.co.uk/article/covid-vaccine-pass..

 

Chers amis,

Voici des infos importantes en ce temps de résistance envers un ennemi qui se dévoile toujours plus…Nous sommes à la croisée des chemins : voulons-nous obéir à ceux qui gouvernent le monde et nous disent ce qui est bon pour nous (obéir à leurs ordres !) ou allons-nous oser dire NON et faire ce que nous sentons comme juste pour nous et pour le monde  ?

Vous trouverez ci-dessous des « stratégies de résistance » précieuses :

OBLIGATION VACCINALE, le Sénat confirme que le décret d'application n'est pas paru.

Alors que les médias rabâchent en boucle que les soignants (et autres) doivent se faire vacciner, que les ARS rappellent cette obligation par courrier, le Senat confirme que le décret est "en attente de publication".

En clair, tant que le décret n'est pas publié, l'obligation vaccinale n'est que propagande mensongère et nul n'a l'obligation de se faire vacciner sinon par son propre choix.

Quiconque reçoit une injonction de se faire vacciner devrait envoyer ce document du Sénat en réponse; A son employeur, à l'ARS, au supérieur hiérarchique, employeur, etc...

https://www.senat.fr/application-des-lois/pjl20-796.html

https://reinfocovid.fr/article_juridique/plan-de-defense/

 

COMMENT AGIR POUR SE PROTEGER ?

Plusieurs lois nationales et internationales nous protègent contre les abus en matière de santé. Poursuivez en justice toute personne qui vous propose la vaccination anticovide-19 pour tentative d'empoisonnement, pour extorsion du consentement, pour harcèlement incitant à participer comme cobaye à une étude expérimentale, pour abus d'autorité, pour abus de faiblesse, pour non-assistance à personne en danger, etc.

Portez plainte contre les premiers intervenants, leur hiérarchie et incluant contre X pour que cela inclue les responsabilités criminelles jusqu'aux présidents et aux ministres, etc. Que la peur qu'ils cherchaient à nous imposer se retourne contre eux !

Voir sur le Web, il y a plusieurs site et organisation qui produisent des lettres types pour porter plainte dans les différents tribunaux et instances légales.

Exemple de gens qui poursuivent ces criminels :

2021-01-11 Dossier du greffe - CV-21-00085478-00CP.pdf :

https://www.bitchute.com/video/5yacwAUAomni/

2021-07-20 REINER FUELLMISH - FRAUD PANDEMIC version intégrale 1h20 :

https://rumble.com/vk2x3y-reiner-fuellmish-pandemic-fraud-version-intgrale-1h20.html

Les avocats du peuple se lèvent avec leurs fourches !
Page principale CSAPE-FRA-CRIME CPI :

https://drive.google.com/drive/folders/15p8urv_iJT3EisYYZ-_mPND4PNbqeHMM

PLAINTE CSAPE-FRA-CRIME CONTRE HUMANITE.pdf :

https://drive.google.com/file/d/1ExYqVqowPXgSfDwMhftrcv4kjDY1elj-/view?usp=sharing

Plaintes au CSA contre Emmanuel Lechypre et Martin Blachier - Virginie de Araujo-Recchia :

https://odysee.com/@francesoir:2/DEBRIEF_araujo_recchia:f

Informations et d'exemple type pour faire votre propre poursuite :

https://reinfocovid.fr/
https://www.infovaccin.fr/
http://www.verite-covid19.fr/

https://reaction19.fr/reaction19/actualites/responsabilite-penale-civil/declaration-de-responsabilite-civile-et-penale-du-medecin/

2009 H1N1 échec d'une vaccination mondiale :
https://odysee.com/@Dissidence-2.0:f/video_2021-08-03_10-28-36:3

 

GUIDE JURIDIQUE LOI PASS SANITAIRE

La Ligue nationale pour la liberté des vaccinations (LNPLV) vient de publier un « Guide juridique pour la liberté vaccinale » pour aider les Français à contrer par des moyens légaux une ségrégation sanitaire manifestement hors-la-loi. 

La nouvelle loi instaurant le pass sanitaire pour les activités du quotidien et l’obligation vaccinale, bien qu’adoptée par les deux assemblées le 25 juillet dernier , puis validée par le Conseil Constitutionnel le 5 août 2021, entre en totale contradiction avec tous les textes de Droit, qu’ils soient nationaux, européens ou internationaux. 

Conformément à sa mission et ses statuts, la Ligue entend contribuer à faire respecter les droits et libertés des citoyens, notamment leur intégrité physique.

Face au désarroi manifeste des Français confrontés à un Etat désormais sans foi ni loi, nous mettons à disposition un guide juridique de 40 pages qui rassemble : 

- les avis juridiques de plusieurs cabinets d’avocats
- des modèles de courrier à adresser aux employeurs ou aux institutions
- un « rappel à la loi » vis-à-vis de toute personne qui obligerait à la vaccination ou interdirait l’accès à un lieu, comme les hôpitaux
- un mémo récapitulatif à joindre à vos courriers, réalisé par Me de Araujo-Recchia

C’est un devoir citoyen urgent de se défendre par tous les moyens juridiques possibles contre cette nouvelle discrimination !
Nous appelons donc nos concitoyens à se saisir massivement de cette boîte à outils juridique en la partageant avec le plus grand nombre et en passant rapidement à l’action !

https://www.infovaccin.fr/06-08-2021-guide-juridique.html

 

Création du Syndicat Liberté Santé :

les professionnels de santé envisagent en masse d'interrompre leur activité, de différentes manières. Appel à la grève illimitée des professionnels de santé du secteur privé le 15 septembre 2021 : https://www.syndicat-liberte-sante.com/
> C’est un appel à solidarité pour les soignants en difficulté du fait de leur situation. Les soignants en activité menacés peuvent adhérer. Ils exhortent également les syndicats historiques à les rejoindre dans cette lutte, pour ne pas laisser les salariés du secteur public dans l’impossibilité de défendre leurs droits fondamentaux. Les citoyens qui ont proposé d’alimenter une cagnotte, sont les bienvenus.


Youtube : David Guyon Avocat Montpellier le 11 Sept 2021

Il explique comment les soignants peuvent éviter l’injection de manière légale.

Résistons !

 

Ne refusez pas le vaccin car vous êtes contre la vaccination ou contre ce vaccin. Vous seriez en tort. Louis FOUCHE

Mais vous pouvez utiliser la législation actuelle :

-Demandez si le vaccin contient du MRC5, tous les vaccins en ont. Ce sont des cellules de foetus humain avorté ou de traces d’ADN humain. Vous avez le droit de le refuser pour des motifs religieux par exemple.  Droit fondamental reconnu par la plus haute justice de l’UE.

-Demandez s’il y a une possibilité de réaction iatrogène. Le médecin vous dit forcément oui… donc vous ne pouvez pas vous faire vacciner puisqu’il y a un risque.


 

COMMENT REFUSER LÉGALEMENT UN VACCIN

Quelques conseils bien utiles pour ne pas se faire vacciner !

Ne refusez pas le vaccins ou vous serez considéré comme belligérant.
Demandez au médecin si le vaccin contient de la MRC5. Tous les vaccins en ont, ce sont des cellules de fœtus humains avortés ou de traces d’ADN humain. Si c’est le cas vous avez le droit de refuser pour des motifs religieux. C’est un droit constitutionnel, un droit fondamental reconnu par les plus hautes instances de justice européenne, de la France. Demandez également s’il y a une possibilité de réaction iatrogène. C’est une réaction indésirable au vaccin, causée par de multiples composants du médicament agissants les uns sur les autres. Tous les vaccins en ont. Lorsque le médecin vous dit oui, remerciez le et partez. Les médecins ont prêté le serment d’hippocrate qui est de ne pas faire de mal, « primum non nocere » (d’abord ne pas nuire), et ils doivent le respecter. C’est ainsi que nous refusons légalement et respectueusement les services qu’ils nous offrent sur une base obligatoire, et il n’y a absolument rien qu’ils puissent faire pour nous en empêcher.

 

VACCINATION FACULTATIVE


La résolution 2361 adoptée le 28/01/2021 par le Conseil de l’Europe stipule en articles 7.3.1 et 7.3.2 que la vaccination ne devra PAS être obligatoire et que personne ne devra subir de pressions politiques, sociales ou autres, pour se faire vacciner, si il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement.

L’article 7.3.2 stipule que personne ne devra être victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison des risques potentiels pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner.

Vaccinated Can't Donate Blood, COVID Vaccine Wipes Out Antibodies - Red Cross [VIDEO]

 

Le sang des vaccinés n'est pas bon (contaminé à la protéine SPIKE). Mais pourquoi alors poussent-ils si fort pour que tout le monde se fasse vacciner ?

Selon la Croix-Rouge toute personne ayant reçu son vaccin contre la COVID-19 et après avoir eu le COVID 19 ne peut pas donner son sang pour guérir un autre patient atteint de COVID-19.

En effet, malgré que le premier patient soit guéri et qu’il ait développé des anticorps naturels avant vaccination, le vaccin injecté par la suite élimine les anticorps, ce qui rend le transfert sanguin ou de plasma inefficace pour traiter d’autres patients atteints de COVID 19.

Très peu de choses sont dites à ce sujet dans les médias.

 Les personnes non vaccinées ne sont pas dignes de soins de santé parce qu’elles sont en bonne santé, mais surtout pour ne pas qu’elles deviennent essentielles pour sauver des vies de ceux qui ont besoin de sang, pour pas qu’elles soient donneuses de sang plasmatique de convalescence !!!

 En d'autres termes, la Croix-Rouge joue le jeu politique de pousser les sociétés pharmaceutiques à vacciner au lieu de sauver des vies. "

 Cris d’alarme en Australie au monde entier « Nous avons besoin sang de personnes non vaccinées »

  Un ancien employé de Pfizer confirme le poison dans le « vaccin » contre la COVID en date du 28 juillet : 82% des femmes enceintes dans une étude « vaccinale » ont perdu leur grossesse.

Source :

Vaccinated Can't Donate Blood, COVID Vaccine Wipes Out Antibodies - Red Cross [VIDEO]

 

Faut-il fuir les vaccinés ?

Yves RASIRFaut-il se méfier des vaccinés et ne plus les fréquenter, en tout cas pas  de trop près ?  C’est la question que je posais dans mon infolettre du 12 mai et à laquelle je répondais, en ce qui me concerne,  par la négative. Mon argument principal était que la fameuse étude du Salk Institute était, à mon sens, nulle et non avenue. Les êtres humains ne sont pas des hamsters de laboratoire et les vaccinés n’agressent pas les non-vaccinés avec des seringues pour leur injecter des milliards de protéines Spike. De manière générale, je suis toujours réticent à reconnaître la valeur des recherches menées sur l’animal. Les animaux  de labos sont très stressés d’être manipulés et  soumis à des épreuves, quand ils ne sont pas carrément torturés par les expérimentateurs. Et dans le moins pire des cas, les bêtes sont placées dans des conditions artificielles qui n’ont rien à voir avec la vie réelle mais qui permettent d’obtenir des résultats conformes au préjugé de départ. C’est ce qu’on appelle en science créer un « artefact ». En l’occurrence, je n’étais pas du tout convaincu que l’étude américaine permette de conclure que les personnes vaccinées contre le covid  et productrices de protéines pointues représentaient un quelconque danger pour leur entourage. À mes yeux, elle devait faire flipper tous les mougeons qui se sont conduits en moutons et se sont laisser pigeonner par les marchands de vaccins, mais elle ne devait pas troubler la quiétude des réfractaires à l’injection. Même si la spicule est une toxine et que les vaccinés en excrètent des kilos, je ne voyais pas de raison,  jusqu’à plus ample informé, de s’alarmer.
 
Tel Saint-thomas
 
Certes, il y avait quand même les témoignages. Tous ces récits fleurissant sur le net et  relatant des symptômes curieux apparus chez des personnes non-vaccinées mais proches de personnes vaccinées. Pouvait-on s’y fier  et comment faire la part entre rumeur et réalité ?  Le phénomène d’hystérie collective, que j’ai abordé dans ma lettre du 18 mars 2020, est plus fréquent qu’on l’imagine et ne doit pas être confondu avec la surexcitation d’une foule électrisée. En psychologie, l’hystérie collective désigne une peur sociale, une angoisse partagée par une communauté et s’exprimant par des somatisations diverses chez certains de ses membres. Il y a quelques mois, je ne m’interdisais pas de soupçonner  qu’un pareil scénario fût à l’œuvre. Personnellement, je n’avais  pas encore été témoin qu’un non-vacciné  se sente mal et tombe malade après avoir côtoyé des vaccinés, or j’ai tendance à ne croire que ce que je vois de mes yeux et entends de mes propres oreilles. Cela vous étonne ? C’est pourtant une  saine attitude quand on exerce le métier d’informer. Comme je  le dis souvent, l’apôtre Thomas devrait être le saint patron des journalistes. Selon l’évangile, ce disciple incrédule a attendu de mettre sa main dans les plaies de Jésus pour commencer à croire à sa survie après  la crucifixion. Il ne s’est pas contenté d’écouter les témoins et  de croiser des sources concordantes, il a voulu vérifier de visu et se faire sa propre opinion. Il y a un peu plus de trente ans, quand on m’a raconté que le Dr Ryke Geerd Hamer pouvait diagnostiquer n’importe quel cancer sur  la base d’un scanner cérébral, je n’y  ai pas cru d’emblée et j’étais très sceptique lorsque j’ai assisté pour la première fois à pareil « exploit ».  Comme j’ai vu le médecin allemand reproduire ce prodige à maintes reprises et qu’il n’y avait pas de trucage, j’ai fini par admettre que le cerveau portait la trace de chocs émotionnels et que ces traumatismes étaient les vraies causes des pathologies cancéreuses. Rien ne vaut l’expérience vécue ou le récit recueilli en droite ligne de ceux qui l’ont vécue pour se forger un avis. Et justement, mon jugement sur la « contagion vaccinale » a évolué depuis que des cas troublants m’ont été rapportés directement.
 
Coïncidences troublantes
 
Mon ami O. est un solide quadragénaire en pleine force de l’âge. Rompu aux longues randonnées et aux séjours de survie en pleine nature, c’est aussi un adepte convaincu du jeûne et un végétarien tendance alimentation vivante. Anticovidiste de la première heure, il n’a jamais porté le masque ni respecté les gestes barrières, a été de toutes les manifs organisées en Belgique et a participé à mes week-ends d’ « immunisation naturelle » à la campagne.  Fin juillet, il a été choqué par les grandes inondations qui ont frappé la Belgique et a été ému par la détresse des sinistrés qu’il est parti secourir comme bénévole. Il  a d’abord aidé au nettoyage avant de prendre en charge une cuisine collective et de préparer des centaines de repas par jour pour les sans-logis. Une belle solidarité et un beau travail d’équipe qu’il a cependant effectué  - il s’en rendra compte en bavardant le soir  avec ses camarades secouristes – aux côtés de personnes  toutes vaccinées. Or au bout d’une semaine, il s’est retrouvé cloué au lit avec une fièvre de cheval, une fatigue intense et des maux de tête à se la taper au mur. Cette « crève » a duré dix jours  et samedi dernier encore, malgré un jeûne et une cure de Kombucha, O. ne tenait pas encore bien droit sur ses guibolles. « Si j’avais su que j’allais me choper leur variant delta ou leurs protéines Spike, je me serais abstenu » m’a-t-il confié un peu dépité. Proche collaborateur français de Néosanté, E. a vécu une expérience similaire après avoir séjourné dans un camping et s’être adonné à plusieurs activités au milieu de gens vaccinés. Il a fait une sorte d’angine qui a tourné en grippe et qui l’a mis au tapis, lui qui mange pourtant très sainement et connaît tous les trucs naturels de santé. Âgé de 32 ans, X. est le neveu d’une dame croisée samedi dernier à la marche  bruxelloise de soutien aux  soignants. Grand sportif et sans antécédents, il souffre depuis quelques semaines d’une myocardite qui l’a laissé sur le flanc et résiste aux traitements. Particularité ? Il travaille dans un bureau où tout le monde est vacciné sauf lui. Bien sûr,  les covicroyants diront que O., E. et X. n’avaient qu’à l’être et qu’ils ont contracté le virus dont ils ne se méfiaient pas assez. Mais d’où vient que ces trois gaillards sont passés « à travers » pendant un an et demi en fréquentant assidument les réfractaires et qu’ils ont subitement dégusté en côtoyant des vaccinés ? La coïncidence spatiale et temporelle est pour le moins troublante. Au demeurant, X. a passé un test PCR et un test antigénique qui se sont avérés négatifs, ruinant ainsi le diagnostic de myocardite d’origine virale. Vous avez dit bizarre ?
 
Hémorragies soudaines
 
Ce qui est encore beaucoup plus étrange, c’est le nombre de problèmes « typiquement  féminins » engendrés par la vaccination. Beaucoup de vaccinées rapportent l’arrêt de leurs règles ou, au contraire et le plus souvent, la réapparition de menstruations abondantes. L’hyperménorrhée  est un effet secondaire possible aujourd’hui reconnu par les autorités sanitaires. Mais comment se fait-il que les non-vaccinées soient si nombreuses à rapporter le même genre d’événements ? Ambulancière bénévole, mon amie A.  a convoyé il y a quelques mois une femme qui venait de se faire vacciner. Dans les jours qui ont suivi, cette amie a constaté que les Russes, qui se faisaient pourtant rares et discrets, avaient redébarqué en force. Pour elle, ce flux menstruel inattendu n’avait rien de naturel.  Plus fort encore,  je connais une femme médecin qui était ménopausée depuis un an. Il y a quelques semaines, elle passe quelques jours de vacances en France et passe quelques heures avec un homme vacciné. Vous avez deviné ? Eh bien oui, ses règles sont revenues sans crier gare et sans lésiner sur la quantité de sang déversé. Sur les réseaux sociaux, d’autres femmes qui leur avaient  dit adieu ont témoigné de la réapparition de leurs écoulements périodiques après avoir eu des contacts avec des vacciné(e)s. Croisée à la manif de samedi,  où elle  a déclaré face caméra que la moitié de sa patientèle vaccinée subissait des effets indésirables, une autre  toubib m’a confié off the record qu’elle voyait aussi des trucs pas nets se produire chez ses patientes pas vaccinées. Par exemple une dame qui  a déclaré une rectocolite  hémorragique fulgurante quelques jours après la vaccination de son mari. Ou une autre dont la veine d’une jambe s’est brutalement enflammée après une nuit avec un amant vacciné. « Comme la causalité est impossible à prouver, je n’en parle pas, mais je m’interroge »  m’a glissé cette médecin engagée. Elle et d’autres confrères constatent que la fréquentation de personnes vaccinées expose à des troubles sanguins potentiellement dangereux voire mortels. Ce n’est pas rien et il y a même un médecin américain, j’ai lu ça quelque part,  qui recommande aux « no vax » de fuir la compagnie des « vax », ou du moins d’éviter de toucher leur peau et de s’approcher de leurs voies respiratoires, voies de sortie des protéines Spike.
 
Invasion protéique ou empoisonnement ?
 
En dehors de l’explication pasteurienne de la contagion virale -  il est admis aujourd’hui que les vaccinés peuvent  toujours trimbaler du virus dans leurs fosses nasales - c’est en effet l’hypothèse de la migration protéique qui semble la plus plausible. Qu’ils soient à ARN ou à ADN, les vaccins commercialisés en Occident ont pour principe de forcer les cellules à fabriquer  la célèbre protéine crochue. Une bonne partie de cette production  artificielle serait évacuée de l’usine corporelle de plusieurs façons (sudation, expectoration, aérosols…)  et aurait  ainsi le pouvoir de « contaminer » l’entourage en causant les symptômes du covid. Mais ne faudrait-il pas plutôt  explorer la piste de l’empoisonnement ?  Dans cette émission de Ricardo Boutry, le Dr Astrid Stuckelberger, anciennement experte  auprès de l’ONU, rappelle opportunément que l’intoxication par des produits chimiques est l’une des quatre hypothèses majeures de la science épidémiologique. Et elle est d’avis que celle du graphène (voir ma newsletter du 30 juin) mérite certainement d’être étudiée. La présence de nanoparticules d’oxyde de graphène dans les vaccins pourrait également éclairer la « transmission » de symptômes à des  non-vaccinés. Si le dossier du graphène  vous passionne, sachez que Dominique Guillet, fondateur de l’association Kokopelli et grand pourfendeur des empoisonneurs industriels, s’est emparé du sujet depuis quelques semaines et qu’il va de découverte en découverte. Selon lui, la couronne épineuse du supposé coronavirus  pourrait tout aussi bien être la forme que prennent les nanoflocons de ce nouveau  matériau  quand ils envahissent le corps humain ! Vous pouvez suivre son enquête  « Une pandémie d’oxyde de graphène ? » en cliquant ici. Pour ma part, j’ai fait par hasard une autre trouvaille intrigante : selon cette étude chinoise parue en octobre 2020 et dont, à ma connaissance, aucun média n’a parlé, la létalité  de la grippe covid pourrait provenir d’un empoisonnement au mercure car les complications de la maladie (tempêtes de cytokines, lymphopénie, hypercoagulation…) et ses facteurs de risque (obésité, hypertension, diabète…) sont exactement les mêmes que celles et ceux de l’intoxication au mercure. En lisant ce document, je me suis rappelé que le Dr Zach Bush a évoqué de son côté la piste du cyanure car l’exposition à ce poison génère hypoxie silencieuse et micro-thromboses dans les capillaires pulmonaires,  deux caractéristiques des covid sévères. Bref, ce ne sont pas les pistes toxicologiques qui manquent et  qui pourraient disculper un innocent virus dont l’existence n’est même pas sûre. L’oxyde de graphène est mon suspect numéro un car sa présence probable dans les vaccins expliquerait au passage la « contamination » des non-vaccinés par les vaccinés, étant donné l’extrême volatilité des nanoparticules et même leur aptitude à traverser la peau.   Je ne sais pas  exactement d’où vient ce « rapport blanc »  reçu dernièrement mais il me semble que ses auteurs scientifiques savent de quoi ils parlent et  ont analysé les fioles avec un équipement très performant. Pour eux, les quatre vaccins occidentaux contiennent du graphène et il  a déjà été démontré que la présence de graphène dans la circulation sanguine peut susciter de sérieux problèmes de santé.
 
Prudence n’est pas psychose
 
Avec les témoignages, ces nouveaux éléments récents m’incitent à tempérer mon insouciance  du printemps et  à prêcher désormais la prudence envers les  personnes vaccinées. Prudence mais pas psychose !  Personnellement, je ne vais certainement pas les traiter en pestiférées et fuir leur contact, même rapproché. Pas question de virer parano comme les covidingues piqouzés de mon équipe de minifoot  qui viennent de m’exclure au motif que je les mettrais en danger.  Mais c’est facile pour moi de dire ça parce que je ne connais qu’une vaccinée parmi mes proches et  que  je ne fréquente quasiment plus que des « complotistes » farouchement opposés à l’injection génique. La femme que j’aime ne risque certainement pas de me refiler du graphène par voie cutanée ou salivaire !  Par ailleurs, je me dois de préciser que mon ami  O. et notre collaborateur E. avaient un terrain affaibli quand ils ont pâti de leur proximité avec des vaccinés. O. m’a avoué qu’il avait très peu dormi durant sa semaine de bénévolat et qu’il était déjà exténué quand la fièvre lui est tombée dessus . Quant à E., il m’a raconté le contexte psycho-émotionnel de son gros coup de fatigue grippal et il était clair pour lui que ce facteur essentiel avait joué à plein. Pour se protéger d’une menace extérieure, rien de tel que de soigner son intérieur par une saine hygiène de vie, aspects relationnels compris. Par précaution, j’ai cependant commencé à me supplémenter en glutathion (ou plutôt en son acide aminé précurseur , le N-Acétyl Cystéine) car cet antioxydant serait le meilleur antidote à l’oxyde de graphène. J’ai également commandé des aiguilles de pin sylvestre (en gouttes et en capsules d’huile essentielle) car cette plante a aussi la réputation de neutraliser le graphène  et  de le « démagnétiser ». Mais ce que je fais surtout, c’est  me gaver de pinène – le composant aromatique dégagé par tous les types de pins – en multipliant les promenades en forêt de résineux.  Fastoche quand on vient de déménager dans les Ardennes !

 

Contenu des injections QUE SAIT-ON VRAIMENT ?Contenu des injections QUE SAIT-ON VRAIMENT ?

Contenu des injections QUE SAIT-ON VRAIMENT ?

Jeremie Mercier et Astrid Stuckelberg

https://crowdbunker.com/v/U4gAdvog6a?utm_source=ActiveCampaign&utm_medium=email&utm_content=Contenu%20et%20effets%20des%20injections%20anti-Covid%20%20que%20sait-on%20r%C3%A9ellement%20%3F&utm_campaign=Contenu%20et%20effets%20des%20injections%20anti-Covid%20%20que%20sait-on%20r%C3%A9ellement%20%3F&fbclid=IwAR0RXwNzkDg2jbvuZVQ7-_eZhInw1AW8g8KxDxxHyjOUG3NCbssTnBH50z8

 

Paranaoia pandémique

Yves RASIR

Il y a dix mois, dans son numéro de novembre 2020, la revue Néosanté publiait une interview de la psychologue et philosophe Ariane Bilheran. Titre en couverture  de cet entretien : « La paranoïa pandémique mène au totalitarisme ». Avec des mots très forts, cette docteure en psychopathologie dénonçait la « déferlante totalitaire » orchestrée par les gouvernements sous couvert d’urgence sanitaire. Les propos d’Ariane Bilheran étaient tellement secouants que je les avais partagés en partie dans l’infolettre du 28 octobre.  Aujourd’hui, c’est une nouvelle et longue interview de l’écrivaine française que je reproduis gratuitement et intégralement ci-dessous. Si je vous l’offre sans la monétiser, c’est parce que la lecture de ce texte  m’a à nouveau ébranlé et  que je trouve important de le diffuser largement. Dans son analyse de la « crise », Ariane  Bilheran invite en effet à ne plus se bercer d’illusions et à prendre conscience d’une évidence : une bande de ploutocrates a pris le contrôle de la planète et se sert du covid  pour instaurer une domination totale des populations. C’est bien une guerre qui a lieu, mais une guerre contre les peuples ! Se référant souvent à Hannah Arendt, l’auteure de « Psychopathologie de la paranoïa » ose également la comparaison avec le nazisme  et souligne qu’il ne faut pas confondre « dictature » ou « tyrannie » avec « système  politique totalitaire ». Les deux premières sont généralement éphémères tandis que le totalitarisme transhumaniste peut s’installer  sournoisement dans la durée en supprimant progressivement les libertés et en faisant croire aux gens que c’est pour leur bien. Il est crucial, nous dit Ariane, de savoir discerner le Mal et de le nommer car c’est en nommant  l’« illusion délirante » des pervers au pouvoir que nous pourrons leur échapper. Sinon, nous sommes peut-être partis pour une période très sombre de l’Histoire qui pourrait durer des siècles ! Cette vision peut sembler pessimiste mais Ariane Bilheran conclut pourtant l’entretien par un message réjouissant: il n’est pas indispensable de comprendre pour combattre et il y a beaucoup d’individus qui ont le courage d’entrer en résistance par instinct du bien et simple bon sens  terrien. Si nous savons nous mettre en lien, nous organiser et nous préparer à « l’état de siège » (le paroxysme du harcèlement liberticide), elle nous voit bien gagner assez rapidement cette révolte décisive contre l’oppression covidiste. Comment ?  Elle distille quelques pistes et ponctue l’interview par une allusion au rôle des poètes engagés dans la lutte. Par curiosité, je suis allé voir quels étaient les artistes qu’elle cite et qui ont signé en 2015  la chanson « Para Cuando La Vida ?»    (C’est pour quand la vie ? ». Je vous le donne en mille : il s’agit de HK & les Saltimbanks, les mêmes qui nous ont aidés à « danser encore » et à « leur dire qu’on s’aime »  depuis le début de la mascarade plandémique. Il y a six ans,  ce groupe précurseur résistait déjà à la folie morbide et mortifère qui s’emparait du monde ! Bonne écoute de leurs chansons et bonne lecture des percutantes paroles d’Ariane. Leurs consignes se rejoignent, il est temps de désobéir,  se rebeller et  passer à autre chose !

Yves Rasir

 

Lire l’interview de Ariane BLIHERAN sur le site de néosanté.

Livre LES VACCINS EN QUESTION

De Pamela ACKER

Préface de Alexandra HENRION-CAUDE

(Livre avec 400 références scientifiques(

Une biologiste apporte des lumières sur l’histoire de la vaccination…montrant que c’est l’amélioration des conditions d’hygiène-et non les vaccins- qui ont apporté des changements positifs pour la santé des pays occidentaux.

Elle montre ensuite que les idées que l’on avait du temps de Pasteur sur le système immunitaire ont énormément changé, notamment par la compréhension du fait que les anticorps ne sont pas  synonymes d’immunité.

Au contraire les vaccins peuvent , en créant une immunité artificielle , bouleverser les mécanismes subtils de l’organisme et provoquer des allergies ou des maladies auto-immunes.

L’immunité créée par les vaccins est de courte durée par rapport à l’immunité naturelle.

De plus, les vaccins, pour déclencher une réponse immunitaire, doivent être accompagnés d’adjuvants dont la plupart sont toxiques ! Ainsi l’aluminium et le mercure sont la cause de nombre de maladies comme la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer qui surviennent de nos jours chez des individus de plus en plus jeunes.

L’auteur montre à quelles aberrations une médecine matérialiste a abouti comme la croyance que les amygdales et l’appendice étaient des organes inutiles que l’on pouvait enlever sans vergogne.

Les effets secondaires des vaccins sont terriblement sous -estimés : le docteur Sears estime le nombre de réactions

indésirables chez les nourrissons aux Etats-Unis à 1 sur 5300. Masi en réalité ce chiffre doit être plus proche de 1 sur 530 voire même de 1 sur 53 !

Les allergies et les maladies auto-immunes sont directement liées à l’abondance de vaccins. Certains pensent que ce sont les adjuvants qui sont les principaux responsables.

En plus de la toxicité du mercure et de l’aluminium, qui sont montrés du doigt dans l’effroyable augmentation des cas d’autisme aux Etats-Unis, il semble que l’utilisation de cellules fœtales avortées joue un rôle dans  cette « épidémie d’autisme »

De plus les vaccinations entraînent un affaiblissement de l’immunité générale d’une population.

Ainsi la vaccination contre la varicelle s’est accompagnée d’une augmentation de l’incidence du zona.

La vaccination de masse a fait augmenter de manière dramatique l’apparition de cancers

On brandit par exemple quelques cas de rougeole pour vacciner à tour de bras mais, au Etats-Unis, en 2019, plus de personne sont mortes d’attaques de requins que de la rougeole au cours des quinze dernières années !

Il faut comprendre que l’exposition aux infections pendant l’enfance fait partie du processus pour développer un système immunitaire mature et que les vaccinations perturbent ce phénomène naturel.

L’un des arguments les plus courants en faveur de la vaccination obligatoire est le maintien d’une immunité collective. Cela devient un question éthique pour protéger les membres les plus vulnérables de la société !

Des études montrent que cette immunité collective est un mythe car elle est basée sur des hypothèses qui ne se confirment pas dans la réalité, notamment l’uniformité selon l’âge dans la population, puisqu’on suppose que les individus de toutes les tranches d’âge bénéficient d’une protection vaccinale égale malgré les politiques de vaccination différentes pour les enfants et les adultes.

Donc tous les individus n’ont pas la même probabilité de transmettre la maladie de sorte que la vaccination d’un grand nombre de personnes n’élimine pas la possibilité de transmission de la maladie. Lorsqu’une maladie traverse une population elle produit une immunité collective naturelle bien plus efficace que l’immunité artificielle des vaccins.

L’auteur passe en revue les problèmes de certains vaccins et insiste sur le côté éthiquement inadmissible de l’utilisation de cellules foetales d’embryons avortés pour la fabrication de nombreux vaccins.

Elle conclut : « plutôt que de se fier à un vaccin pour se prémunir d’une maladie, mieux vaut veiller à maintenir son système immunitaire en bonne santé »

Il faut rappeler que le français Jean DAUSSET a reçu le Prix Nobel en 1980 pour ses travaux sur l’histocompatiblité, travaux qui montent que nous ne disposons pas tous du même système immunitaire ce qui détruit le mythe du « même vaccin pour tous ».

Note de TAL : je salue ce livre comme une « arme » de plus pour avancer vers la FIN DU MYTHE VACCINAL. Mon ebook vaccins,bienfaiteurs ou assassin ?  a comme sous-titre la faillite de l’empire vaccinal…Je suis persuadé que cet empire, le premier empire planétaire qui ait existé, ne peut que disparaître lorsque les êtres humains oseront sortir de la peur et se rappeler que la santé est l’affaire de chacun. Big Pharma, avec son mythe de la santé qui vient de mesures médicales (vaccins et médicaments chimiques) est un monstre qui se nourrit de la vie de millions de gens mais qui ne survivra pas à l’éveil des consciences qui est en train de se produire dans tous les pays du monde.

Sur le net:

Etats-Unis : Des infirmières ont déclaré qu'elles étaient dans leur domaine depuis plus de 20 ans, qu'elles avaient été traitées comme des héros l'année dernière en tant que travailleurs de première ligne dans les services COVID, mais qu'elles étaient maintenant ridiculisées et ostracisées pour ne pas vouloir prendre un vaccin COVID-19. L'une des raisons pour lesquelles elles ne veulent pas se faire vacciner est parce qu'elles ont vu de leurs propres yeux comment ces injections ont tué et blessé des personnes, y compris des membres de leur famille.

Une infirmière a expliqué comment les médias mentent en affirmant que la plupart des travailleurs de la santé sont désormais entièrement vaccinés contre le COVID-19. Elle a dit que ce n'était pas vrai et qu'elle connaissait des départements qui n'étaient vaccinés qu'à environ 20 %, et que les travailleurs des urgences avaient un pourcentage particulièrement faible de travailleurs qui étaient complètement vaccinés pour COVID-19.

Elle a dit qu'elle dirigeait un service d'urgence et qu'il était tragique qu'ils voient autant de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux, et qu'il est évident qu'ils sont liés aux injections de COVID-19.

 

COVID 19: DECHIRANTE LISTE (AVEC PHOTOS) DES VICTIMES D'INJECTION.

https://healthimpactnews.com/2021/nurses-speak-out-at-minnesota-town-hall-meeting-on-covid-19-vaccine-injuries-and-lack-of-reporting-to-vaers/

Note de Tal : ce document est très impressionnant car il montre les photos de tous ces gens que les injections expérimentales ont tué…il s’agit vraiment d’un GENOCIDE PLANETAIRE !

 

Le Dr Robert Young a réussi à identifier la composition des 4 fioles de big pharma

 https://threadreaderapp.com/thread/1431529015853080577.html

NOTE DE TAL : dans la vidéo de l’info en question du 2. Septembre 2021 (qui es visible en replay sur le site santeglobale.world dans les vidéos qui ne seront  jamais supprimées) chloé frammery présente un diaporama très complet sur ce sujet… à voir !

 

MONTAGNIER DIT TOUT !

Du site du professeur JOYEUX

Chers Amis de la Santé

Le 7 aout 2021 le Pr Luc Montagnier s’est exprimé publiquement et scientifiquement à propos du coronavirus et des vaccins à ARNmessager. Beaucoup de personnes ont demandé des explications pour mieux comprendre les propos du Prix Nobel. A ma demande, Luc Montagnier a accepté que soient publiées sur mon site internet ses explications suivantes en 10 points. Je le remercie chaleureusement pour vous tous. N’hésitez à diffuser ce texte intégralement et très largement.

« Une erreur stratégique qui impacte l’avenir de l’humanité » : appel du Pr Luc Montagnier

Auteur(s): FranceSoir

https://www.francesoir.fr/societe-sante/une-erreur-strategique-qui-impacte-lavenir-de-lhumanite-appel-du-pr-luc-montagnier

Depuis le début de la pandémie, le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, a fait plusieurs déclarations qui ont défrayé la chronique. L’un d’elles est sur l’origine « fabriquée » du virus et de ses insertions identifiées au travers de modèles mathématiques permettant d’identifier les ruptures d’harmonie attendue. Cette révélation a été confirmée dans une étude, revue par les pairs, écrite avec le mathématicien Jean-Claude Perez, puis sur le plateau de FranceSoir, ainsi que par de nombreux experts internationaux jusqu’à devenir une des hypothèses les plus probables et non plus une thèse complotiste comme nombre de médias mainstream l’ont représentée.

Aujourd’hui, le professeur Montagnier lance un appel à la lumière de ses analyses et nombreuses conversations avec des experts de par le monde entier.

« Ceci est un appel aux dirigeants qui font la promotion dans leur pays et au niveau international d’une vaccination massive pour la prévention de la diffusion du coronavirus Covid-19.

Sur la base de données encore expérimentales, ils ont permis et encouragé des campagnes d’inoculation massive de nouveaux types de vaccins.

Ces vaccins portent une partie de l’ARN du virus codant pour sa protéine de surface permettant sa fixation sur des cellules-cibles. Les fabricants de ces vaccins ont naïvement cru et fait croire que les organismes injectés allaient monter une forte réponse en anticorps neutralisant cette protéine de surface et ainsi empêcher la transmission du virus.

Or les faits contredisent cet espoir : les vaccins Pfizer , Moderna, Astra Zeneca n’empêchent pas la transmission du virus de personne à personne et les vaccinés sont aussi transmetteurs que les non-vaccinés .

Par conséquent l’espoir d’une « immunité collective » par une augmentation du nombre de vaccinés est totalement vain.

L’explication de cet échec est simple : la haute capacité de mutation du virus liée à sa haute transmissibilité permettent la sélection de variants résistant aux vaccins.

C’est une course où le virus aura toujours une longueur d’avance. Il faut l’abandonner, et refuser la vaccination obligatoire, notamment des personnels médicaux déjà bien informés des effets secondaires des vaccins actuels.

Je propose aux autorités des solutions salvatrices:

  1. Une vaccination par un vaccin générant une forte immunité cellulaire de type T tel le BCG (les pays pratiquant cette vaccination ont une faible incidence de Covid19),

(Note de Tal : je pense que cette mesure est aberrante…le BCG a tué beaucoup de gens !)

2. Le traitement précoce de l’infection par ivermectine et antibiotique bactérien car il existe un cofacteur bactérien amplifiant les effets du virus. »

Le professeur Montagnier a donc pesé chacun de ses mots en lançant cet appel qui est reçu favorablement par la communauté des soignants, dont certains sont dévastés par la décision du Conseil constitutionnel de rendre la vaccination obligatoire.

 

 CERTITUDES et INCERTITUDES en 10 points
du Pr Luc MONTAGNIER – Prix Nobel

1/ Les Coronavirus d’une manière générale ne sont pas dangereux.

Ils sont responsables de syndromes grippaux. Mais le SARS-Cov2 peut en outre être responsable de troubles temporaires de certains sens (goût, odorat et même audition). Ils peuvent se compliquer s’ils ne sont pas traités précocement. Les complications les plus dangereuses sont surtout au niveau respiratoire (infection et insuffisance respiratoire nécessitant assistance) et au niveau cardiaque (myocardites et péricardites) mettant la vie en danger. Ils atteignent surtout des personnes en co-morbidités (surpoids-obésité, diabète, hypertension artérielle, immunodépressions connues ou inconnues…).

En mutant le virus original se transforment en ”variants”. Ceux-ci heureusement diminuent leur dangerosité (charge pathogène) au fur et à mesure de leur évolution à partir du virus original.

2/ Le Coronavirus SARS-COV2 a une origine naturelle qui a été modifiée dans un laboratoire d’où il est sorti. C’est une chimère pathogène.

Quel laboratoire, je ne sais pas. Celui de Wuhan en Chine désormais très connu a été inauguré en présence des plus hautes personnalités françaises.

Ce SARS-Cov2 est un virus à ARN. Il contient deux parties qui appartiennent étonnamment :

a) l’une au virus du Sida, virus également à ARN, très instable contre lequel depuis 1982 la science cherche encore un vaccin efficace d’importance mondiale.

Des morceaux d’ARN du coronavirus sont identiques à des séquences présentes dans le génome des virus du Sida VIH-1 et VIH-2. Elles sont localisées dans la région du gène codant pour la protéine de fixation (protéine Spike) du coronavirus sur les cellules où le virus peut se multiplier.

Bien que petites les séquences des VIH peuvent coder pour un motif antigénique de la protéine d’enveloppe du VIH.

b) l’autre au plasmodium du parasite du Paludisme contre lequel aussi les chercheurs s’acharnent pour mettre au point un vaccin efficace d’importance mondiale.

New Microbes New Infect. 2020 Nov; 38: 100817. Published online 2020 Nov 19. doi: 10.1016/j.nmni.2020.100817
SARS-CoV-2 and Plasmodium falciparum common immunodominant regions may explain low COVID-19 incidence in the malaria-endemic belt – M.A.M. Iesa, and al.

Ces deux parties que viennent-elles faire là ? Peut-être pour la recherche dans un but vaccinal contre le Sida et le Paludisme. Une forte probabilité.

Tout ceci implique des manipulations expertes d’origine humaine.

Note de TAL : tout cela est confirmé sur le site verite-covid19.fr

3/ Les virus à ADN comme à ARN sont constitués des bases azotées qui appartiennent à des nucléotides.

Dans tout organisme vivant existent 5 bases azotées (molécules contenant plusieurs atomes d’azote) symbolisées par des lettres (A, T, G, C, U) : A pour Adénine, T pour Thymidine, G pour Guanine, C pour Cytosine et U pour Uracile.

L’ADN ou acide désoxyribonucléique est dans le noyau de la cellule.

L’ARN ou acide ribonucléique est fabriqué par transcription à partir de l’ADN du noyau cellulaire. A partir de l’ARN, les ribosomes, petites usines, présente s dans la cellule, fabriquent par traduction des protéines.

ADN et ARN sont constitués d’un enchaînement de nucléotides. Chaque nucléotide contient un groupe phosphate, un sucre (le ribose ou le desoxyribose) et une base azotée (ou base nucléique).

Les nucléotides s’accrochent les uns aux autres pour constituer les brins d’ARN et/ou d’ADN. C’est la base azotée qui fait la différence des nucléotides.
Une base ne peut se lier qu’à une autre base.

Dans l’ADN, les 4 bases azotées qui se succèdent sont A-T et G-C. Elles sont fixées au sucre, le desoxyribose, d’où le nom Acide Désoxy…

L’ADN a une structure très stable de double hélice constituée de 2 brins entrelacés.

La densité de l’ADN est à 1,7 car elle contient une molécule d’eau supplémentaire avec le desoxyribose.

Dans l’ARN, les 4 bases azotées ou ”lettres” qui se succèdent sont A-U et G-C. Elles sont fixées au sucre qu’est le ribose, d’où le nom Acide Ribo…

L’ARN est une copie d’une région de l’un des 2 brins de l’ADN. L’ARN a généralement un seul brin indépendant.

Les liaisons G-C sont plus fortes, plus solides que les liaisons A-U.

Ces liaisons G-C sont présentes dans les vaccins à ARN messager pour se maintenir plus longtemps dans l’organisme.

Le génome du coronavirus est constitué de 30 000 lettres, publié pour la première fois le 11 janvier 2020, tandis que le génome humain est constitué de 3 milliards de lettres.

4/ Les variants sont d’autant plus fréquents que les vaccins se généralisent.

Le coronavirus comme tous les virus à ARN, a une forte capacité à changer, se modifier, varier, on dit aussi muter.

Les nouveaux variants se forment d’autant plus que l’on vaccine. Ils sont causés par des mutations sur la protéine Spike. Le virus sait parfaitement contourner les vaccins dont l’efficacité se réduit au fur et à mesure de leur utilisation. Les vaccins ont déjà perdu 50% de leur efficacité face au variant delta.

Les mutations affectant la protéine Spike sont très suivies par les scientifiques. Au 15 décembre 2020, les chercheurs qui analysent les coronavirus britanniques avaient déjà identifié 1777 mutations différentes qui modifient la protéine Spike.

On a mesuré que pour SARS-CoV-2, environ 2 mutations apparaissent chaque mois.

Le virus est plus malin que les vaccins. Quand il mute, il mute sur la protéine Spike fabriquée après vaccination. La vaccination favorise donc la fabrication des variants.

Ainsi les variants peuvent devenir plus contagieux, mais ne l’oublions pas, ils sont moins dangereux.

5/ Les vaccins à ARN messager ont pour but de fabriquer un antigène toxique : la protéine Spike.

Après un vaccin à ARNm (vaccins Pfizer et Moderna) ou à protéine recombinante (Johnson & Johnson), le système immunitaire peut contrer cette protéine en fabricant des anticorps anti-protéine Spike dont la durée de vie risque d’être courte, d’où les revaccinations prévues chaque année, et déjà la 3ème puis on voit venir la 4ème dose.

Les vaccinés ont donc un système immunitaire qui va fabriquer essentiellement des anticorps anti-protéine Spike (anti-S) qui seront libérés dans leur circulation sanguine.

Les non-vaccinés qui ont développé la Covid, avec ou sans symptômes, ont dans leur circulation sanguine, dosables dans une simple prise de sang deux types d’anticorps :
– les anticorps anti-protéines Spike (anti-S) ;

– les anticorps anti-protéine N (anti-N) contre la Nucléocapside du virus laquelle protège son génome : ces anticorps anti-protéine N (anti-N) peuvent persister longtemps (au moins 8 mois*) et peut être à vie (l’avenir nous le dira), si le système immunitaire de la personne fonctionne bien.

* Immunological memory to SARS-CoV-2 assessed for up to 8 months after infection. Dan JM, et al. Science. 2021. PMID: 33408181

Ainsi la protection immunitaire après avoir eu la Covid peut être meilleure et plus longue qu’après la vaccination.

Chez ces personnes, au moins 10 millions, c’est une aberration scientifique d’imposer même une seule injection d’un vaccin à ARN messager. Ils ont suffisamment d’anticorps pour neutraliser un nouveau variant, et éventuellement développer une nouvelle Covid à minima en accueillant un nouveau variant.

6/ Le devenir du virus

Isolé, il meurt. Dans une cellule, il peut se multiplier et muter en devenant un variant, virus plus contagieux mais moins dangereux.

Les cellules infectées par le virus deviennent inflammatoires et peuvent en outre être infectées par les bactéries présentes dans le microbiote respiratoire.

Le SARS-Cov2 et ses vaccins ne sont en rien comparables aux virus et vaccins contre les diphtérie-tétanos-polio (DTP), les rougeole-oreillons-rubéole (ROR) ou la variole ou même le bacille de la tuberculose.

Pour être efficace, le vaccin a besoin d’un bon système immunitaire.

Chez les personnes fortement immuno-déprimées, les vaccins ne sont pas efficaces.

7/ Vacciner en période épidémique est un non-sens, augmentant les effets indésirables : les épidémiologistes le savent.

En Europe actuellement, il est très difficile de savoir le nombre exact dans chaque pays des effets secondaires et des éventuels décès liés aux différents vaccins.

Plusieurs raisons permettent de comprendre :

les services de pharmacovigilance partout en Europe ont toujours minimisé les effets indésirables des médicaments et des vaccins en particulier.

– les décès liés aux vaccins sont systématiquement contestés : les ”experts”parlent de temporalité et jamais de causalité.

– les contrôles post mortem sont rarement réalisés et même quand ils sont faits, il serait très difficile de relier la mort à la vaccination.

au ”pays de Pasteur”, la politique de santé est parvenue à imposer cette affirmation : ”vaccins=vie” avec l’argument majeur du rapport ”bénéfices/risques”, sans expliquer que les bénéfices sont financiers pour peu de personnes et les risques pour tous.

Il est également précisé : « depuis le 3 avril 2021, les femmes enceintes, à partir du 2e trimestre, sont prioritaires pour accéder à la vaccination avec un vaccin à ARNm (Comirnaty des laboratoires Pfizer BioNtech et Moderna). Un suivi spécifique des effets indésirables rapportés avec l’ensemble des vaccins chez les femmes enceintes a donc été mis en place. » Les femmes enceintes jouent le rôle de cobaye.

Evidement les agences de santé dans le monde entier affirment sans complexe : ”tous les effets indésirables ne remettent pas en cause le rapport bénéfices/risques des vaccins. »

En Suisse l’Institut des produits thérapeutiques au 10 août 2021 compte chez les personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin : « 34,7% des déclarations sont considérés comme des cas graves.
Pour les USA, le Docteur Jessica Rose, de l’Institute for Pure and Applied Knowledge (IPAK) – Public Health Policy Initiative (PHPI) publie en mai 2021 les différents effets indésirables des vaccins en analysant les données officielles du Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) de la Food & Drug Administration (FDA) américaine.**
L’analyse suggère que les vaccins sont probablement aussi la cause de fausses couches, de réactions allergiques anaphylactiques, de maladies auto-immunes, cardiovasculaires et neurologiques. La vaccination des femmes enceintes n’est certainement pas conseillée.

** A Report on the U.S. Vaccine Adverse Events – Reporting System (VAERS) of the COVID-19 Messenger Ribonucleic Acid (mRNA) Biologicals – Jessica Rose, PhD, MSc, BSc – Science, Public Health Policy, and The Law Volume 2:59–80 -May, 2021

8/ La nature est plus forte que les scientifiques : l’immunité collective est un leurre.

La nature a choisi de s’adapter en utilisant les séries harmoniques de nombres, que les artistes connaissent mais peu les scientifiques.

Il s’agit surtout de la série Fibonacci que l’on retrouve dans les coronavirus, comme dans la nature.

De quoi s’agit-il ? La suite de Fibonacci (Leonardo Fibonacci, mathématicien italien, 1175-1250) apparaît sous de nombreuses formes biologiques : la répartition de la ramification des arbres, la disposition des feuilles sur une tige, la disposition d’une pomme de pin, la coquille d’escargot, le nombre de pétales des marguerites, le nombre d’or…

Le nombre d’or est appelé « divine proportion » ou « rectangle d’or ». Il explique entre autres qu’une structure a trois qualités, la force, l’utilité et la beauté, et surtout que l’architecture peut être une imitation de la nature.

Etonnamment, tous les variants du SARS-Cov2 ont de plus en plus de séries Fibonacci à partir du rapport des nucléotides A-U sur G-C ; mais pas les vaccins parce qu’ils sont enrichis en liaisons fortes G-C.

Les vaccins ont donc des difficultés à s’adapter, d’où la prévision des fabricants de vaccins qui promettent de changer l’ARNm autant de fois que nécessaire.

9/ Le passe sanitaire impose la vaccination quasi obligatoire à trop de personnes, pour éviter la responsabilité du gouvernement ou des fabricants.

Il y aura de plus en plus d’accidents car on ne sait rien à l’heure actuelle des effets indésirables des vaccins expérimentaux à ARNmessager, à moyen et long terme.

Vacciner les femmes enceintes dès le premier trimestre de la grossesse est une erreur scientifique énorme, qui utilise femmes et enfants à naître comme des cobayes.

10/ Message à 227 300 médecins français

– comportez-vous en vrai médecin, soignez avec des médicaments peu coûteux qui on fait leur preuve : Hydroxychloroquine, Ivermectine, Antibiotiques (Azithromycine) selon l’état infectieux du malade; anticoagulants selon le bilan biologique (D-Dimères); et anti-inflammatoires (corticoïdes). De plus, complémentez vos patients en Zinc, Vitamines D et C en plus d’une alimentation très végétale de qualité.

– ne vous faites pas vacciner, ne vaccinez pas, entrez en RESISTANCE et unisssez-vous
– ne vaccinez ni les enfants, ni les jeunes, ni les femmes enceintes TOUS en bonne santé. Les risques de la vaccination pour ces populations sont supérieurs aux bénéfices attendus. Leurs défenses immunitaires suffisent pour qu’ils développent la covid à minima et sans danger.

Pr Luc Montagnier

 

Après Israël les derniers chiffres anglais donnent une protection vaccinale nulle pour la contamination et réduite à 50% pour les décès

sans prendre en compte les effets secondaires

par Patrice Gibertie

En Angleterre les plus de 50 ans vaccinés deux doses représentent 90% de la population  et 89% des cas, la protection contre la contamination est bien nulle, rien de surprenant.Les non vaccinés avec 10% de la population représentent moins de 10% des cas et 20% des décès.

Pour couper court à toute caricature, je n’ignore pas qu’avec 100 % de vaccinés 100% des décès seront vaccinés mais il y a dans cette étude 10% de non vaccinés, ils ne représentent pas plus parmi les positifs et ils sont deux fois plus que leur part pour les décès Le vaccin protège de ces derniers dans une limite de 50%. C’est bien moins qu’il y a un mois….

Fait nouveau la protection contre les cas graves et surtout les décès s’effondre, elle n’est plus de 95% mais de 50%. Un non vacciné malade aurait deux fois plus de risque  de décéder (sans soins de type ivermectine ) qu’un vacciné (sans tenir compte d’effets secondaires dus à la vaccination. La balance bénéfice risque pour les plus de 50 ans ne semble plus évidente.

Les chiffres seraient même pires selon le professeur Fenton :

« Enfin, je suis arrivé à la conclusion que nous ne pouvons faire confiance à aucune des statistiques » officielles « qui alimentent le récit de Covid19. »

Le professeur Fenton est professeur de gestion de l’information sur les risques à l’Université Queen Mary de Londres.

Même évolution en Islande qui enregistre des décès depuis peu  et surtout en Israël, partout, pour les plus de 50 ans la protection du risque de décès est tombée des 95% officiels à 50% et la protection des risques de contamination de 95% à rien…. Sans tenir compte des effets secondaire

source:https://pgibertie.com/

 

UNE IMAGE QUI DIT TOUT :

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=4123224171137964&id=100003512656809&sfnsn=scwspmo

 

ODYSEE : Hécatombe et Solutions avec Pierre Barnerias - L'analyse du contenu des vaccins

Une excellente vidéo de Frédéric CHAUMONT avec une interview chaleureuse de Pierre BARNERIAS

Sur le net :

Donc...un "vaccin" , qui est une injection expérimentale à ce stade , dont les effets sont très courts , qui ne protège pas , qui n’empêche pas de transmettre , qui provoque de plus en plus de blessures graves , de décès.....le tout vendu par des labos déjà condamnés a des milliards de dommages et intérêts pour avoir tué plein de gens avec leur poison , le tout vendu en toute opacité , sans aucunes garanties ni recours en cas de problèmes ! Et ça serait les gens qui ne veulent pas se faire picouser qui auraient un problème ???..On nage en plein délire qui n'a plus rien avoir avec la médecine et la science ! Et le plus beau dans tout ça pour pfizer....sans AMM ....! Cerise sur le gâteau....partout ou ils injecte en masse.....les cas flambent de plus belle ! Quand au test PC à  45 cycles c'est quasi 100% de faux...une vraie fabrique a malade !!! Docteur Knock....quand tu nous tiens !

 

Olivier Chambon : La mort expliquée aux enfants

https://www.youtube.com/watch?v=-i2A7Wuqr8U&t=322s 39 minutes

 

Une prière amérindienne :

Laisse-moi partir, quand je pars !

Car j’ai tellement de choses à faire et à voir.

Ne pleure pas quand tu penses à moi !
Remerciements pour les bonnes années
Dans lequel je t’ai donné mon amour ! Vous ne pouvez que deviner

Le bonheur que tu m’as apporté !
Je vous remercie pour l’amour que vous m’avez témoigné.
C’est le moment de voyager seul.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.

Nous ne serons séparés que pour une courte période de temps.
Laisse les souvenirs apaiser ta douleur.
Je ne suis pas loin et la vie continue ! Si vous avez besoin de moi, appelez-moi et je viendrai.

Même si tu ne peux pas me voir ou me toucher, je serai là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous entendrez clairement
La douceur de l’amour que je vais apporter !

Quand le moment sera venu pour moi de partir,

Je serai là pour vous accueillir,
Absent de mon corps, présent avec Dieu.

Ne pleurez pas sur ma tombe !
Je ne suis pas là, je ne suis pas endormi !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière à travers les champs de maïs,
Je suis la douce pluie d’automne,
Je suis le réveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l’étoile qui brille dans la nuit !

Ne va pas pleurer sur ma tombe
Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

Note de TAL : le ebook ECHANGER AVEC NOS DEFUNTS AVEC LE TELEPHONE DU CŒUR, les aventures de Laetitia dans les mondes de lumière peut être précieux pour ceux qui ont perdu un être cher. Préfacé par Anne et Daniel MEUROIS-GIVAUDAN et Maddly BAMY ce livre a déjà aidé un très grand nombre de gens à ne pas rester dans le deuil et le chagrin mais à développer une communication de cœur à cœur avec ceux que l’on aime qui sont partis dans les mondes célestes. L’amour ne meurt jamais, nous sommes tous UN !

    

Victoire en France : Les juges annulent le décret de Macron visant à refuser la nourriture aux "non-vaccinés" (Vidéo)

https://rairfoundation.com/victory-in-france-judges-overturn-macrons-decree-to-deny-food-the-unvaccinated-food-video/

 

RAIR
(https://rairfoundation.com/victory-in-france-judges-overturn-macrons-decree-to-deny-food-the-unvaccinated-food-video/)

Le président français en difficulté, qui avait précédemment déclaré qu'il ne rendrait jamais obligatoires les "vaccins" contre le coronavirus, n'a pas seulement cassé le décret sur les aliments pour les "non-vaccinés".

Article traduit déterminant pour contrer la propagande qui a fait croire début septembre à l'approbation du Pfizer à la FDA

Un important cabinet d'avocats confirme que la FDA a trompé l'Amérique en " approuvant " le vaccin de Pfizer.

Extraits
Lorsque la Food and Drug Administration (FDA) a annoncé, le 23 août, qu'elle avait approuvé le premier "vaccin" Covid sous la marque Comirnaty, les grands médias ont immédiatement repris le récit.
Joe Biden a sauté devant un micro pour dire aux entreprises qu'elles devaient "intensifier" l'obligation de faire vacciner leurs employés.
Le Dr Anthony Fauci a déclaré aux médias nationaux qu'il s'attendait à ce que toute une série de nouveaux "mandats" soient alimentés par l'"approbation" de la piqûre de Pfizer.
Il n'y a qu'un seul problème. L'"approbation" donnée par la FDA ne concernait pas le vaccin Pfizer actuellement disponible sur le marché américain.
Le diable se cache toujours dans les détails. Certains d'entre nous n'ont pas été dupes.: La FDA "joue à l'appât et à l'échange" avec les Américains, en leur faisant croire que les vaccins actuellement proposés ont reçu une approbation complète alors que ce n'est pas le cas.
Mais parce que nous et quelques autres personnes avons regardé derrière la façade et vérifié les faits de ce que la FDA a réellement fait et non ce que les médias et l'administration de Joe Biden ont dit qu'elle avait fait, nous avons subi quelques pressions. Même certains de nos propres abonnés se sont demandés si nous n'avions pas eu tort.
Non, ce sont les médias qui se sont trompés. En conséquence, des milliers d'Américains ont sans doute capitulé et ont retroussé leurs manches, pensant qu'ils n'avaient légalement pas d'autre choix que de succomber aux mandats de leurs employeurs.
Aujourd'hui, le 27 août, le Liberty Counsel, basé à Orlando, en Floride, peut-être le cabinet juridique chrétien le plus respecté du pays, a publié un communiqué de presse qui confirme notre histoire.
Mat Staver, fondateur et président de Liberty Counsel, a déclaré : " La FDA a apparemment essayé de tromper les gens en publiant ses deux lettres déroutantes sans explication appropriée. Malgré la légèreté de la FDA, il n'y a actuellement aucune injection de COVID approuvée par la FDA disponible aux États-Unis. Même si une injection de COVID approuvée par la FDA était disponible, les gens peuvent toujours demander aux employeurs, aux écoles et à l'armée de tenir compte de leurs croyances religieuses sincères."
https://leohohmann.com/.../boom-major-law-firm.../...

 

Le Dr. Ryan Cole, pathologiste, expose les images des tissus humains lésés par la protéine spike suite aux injections. Cœur, poumons, reins, ovaires, testicules, foie... | Résistance

https://resistance-mondiale.com/le-dr-ryan-cole-pathologiste-expose-les-images-des-tissus-humains-leses-par-la-proteine-spike-suite-aux-injections-coeur-poumons-reins-ovaires-testicules-foie

 

ZEOLITE

Raymond REYMONDIER
De très nombreuses personnes m'ont demandé comment se protéger non pas du virus ( qui au demeurant n'est pas si méchant qu'on veut bien le dire)  mais de la production artificielle de la spike protéine qui risque de faire des dégâts insoupçonnés dans notre corps.

Explications:

Nous allons toujours plus vite vers la catastrophe.

Comme nous sommes en train de jouer à la roulette russe avec les nouveaux vaccins, il serait temps de prendre des précautions pour se débarrasser dans votre corps de ses dangereux trublions que sont ces pseudo-vaccins ( rappelons qu'un vrai vaccin pasteurien, vous y souscrivez disons à la naissance et puis c'est fini pour le reste de la vie: là, vous êtes parti pour une piqûre tous les 6 mois, au bas mot en 25 ans vous aurez 50 injections dans l'épaule)...
Oui, peut-être, mais serez-vous en meilleure santé ?

Après le doping à l'ARN messager croyez-vous pouvoir faire le marathon de New-York toutes les années à venir ?

 

L'intoxication engendrée par une production continue de spike protein ça donne quoi ?

Le point que personne n'aborde ou dont personne ne parle, c'est ce qui pourrait arriver si vous demandez à votre corps de fabriquer en permanence des protéines Spike contre plusieurs types de virus différents, peut-être pendant des années, voire le reste de votre vie.

Personne ne sait combien de temps les instructions cellulaires restent viables, car ces études n'ont jamais été réalisées. Pire encore, nous ne saurons pas qui a été vacciné et qui ne l'était pas lorsque les individus décèdent, ce qui rend impossible de pouvoir blâmer le vaccin.

Déjà, une liste croissante de médecins et de scientifiques avertissent que les injections contre le COVID-19 pourraient finir par être une forme d'euthanasie de masse. 

Beaucoup prédisent que des décès de masse parmi les vaccinés se produiront au cours des prochaines années à mesure que leur fonction immunitaire se détériore et que des dommages cardiovasculaires s'installent. L'idée que nous allons ajouter plusieurs injections de thérapie génique selon un régime annuel ne fera qu'exacerber les décès prévus.

En revenant à notre point de départ, vous pouvez vous attendre à voir une nouvelle vague de peur surgir tandis que nous nous dirigeons vers l'automne et l'hiver, cette fois vous incitant à vous faire vacciner contre la grippe saisonnière en plus du vaccin contre le COVID-19, plus un rappel.

Selon la PDG de Moderna, Stéphanie Bancel, ceux qui ont reçu leurs premier et deuxième vaccins en décembre 2020 et janvier 2021 devraient se préparer à recevoir une troisième injection vers septembre 2021. Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a également déclaré qu'un rappel pourrait être nécessaire de 8 à 12 mois après les deux premières doses.

Qui sait, à la vitesse à laquelle vont les choses, peut-être que le vaccin combiné contre le COVID et la grippe à base d'ARN de NovaVax sera également prêt pour les heures de grande écoute à la télé. 

Je déteste être pessimiste, mais je ne prévois pas une fin heureuse à cette tendance. 

Votre meilleur pari est de prendre votre temps et de ne pas être si prompt à offrir votre corps comme cobaye pour ces injections génétiques. Avec le temps, la vérité deviendra apparente, si ce n'est déjà fait.

Il est temps de prendre l'un des meilleur agent de dépollution du corps il se nomme:

La zéolithe clinoptilotite 

Le neurophysiologiste de Berlin, le professeur Karl Hecht la nomme la roche volcanique aux pouvoirs fascinants.

C’est une substance cristalline qui contient des cavités ouvertes sous la forme de cages et de canaux formée d’alvéoles et canaux microporeux, qui possède une charge négative, rare minéral ayant cette propriété, qui  emprisonne dans sa structure métaux lourds et toutes autres substances toxiques chargées positivement.

Ce qui permet de grands échanges ioniques et des échanges moléculaires responsables d’une détoxification incroyable de l’ensemble du corps humain.

Les radiations

En Russie, c’est en 1986 que l’on a commencé une recherche intensive sur les effets positifs de la zéolithe suite à la catastrophe de Tchernobyl. Cette roche a été utilisée pour la filtration des effluents radioactifs et grâce à elle, la radioactivité fut réduite de 70 à 80%. 

Dans la ville de Chelyabinks, près de la centrale, des enfants intoxiqués furent traités avec la roche et, au bout de quatre semaines, les signes d’intoxication par les radioéléments disparaissaient.

Toujours en Russie, la zéolithe permet la décontamination de mineurs intoxiqués au plomb et cela par une prise de 5 semaines et l’administration de 5 g de cette roche.

La roche qui détoxifie

 Les métaux lourds, un des polluants importants, se collent aux parois cellulaires empêchant ainsi, l’absorption des minéraux indispensables à la vie.
Dans ce cas, vous pouvez prendre autant de calcium, potassium, magnésium que vous voulez…

 Les récepteurs de ces parois cellulaires occupés par les mauvaises substances bloquent leur entrée dans les cellules, les minéraux sont rejetés.

La zéolithe, grâce à ses capacités d’échangeurs d’ions, canalise les substances toxiques et les élimine.

Tout en apportant à la cellule des minéraux utiles. !

La detox

Au fil du temps, le corps ne sait plus quoi faire des toxines qu’il accumule.

Il se crée alors des dépôts de déchets dans les articulations, les tissus adipeux, le foie, la peau, les intestins, les reins… ce qui provoque un vieillissement prématuré, maladies chroniques, artériosclérose, cancers, diabète, inflammation de l’intestin, rhumatismes

Pendant le processus de digestion, de nombreux polluants se créent continuellement et devraient être éliminés.

Mais les organes sont incapables de gérer cette quantité de poisons (aliments non physiologiques) mais aussi LA SPIKE PROTEIN qu'on vous a injecté mais aussi avec..

l'aluminium, le graphène etc..etc...

Le corps s’empoisonne lui-même par ses déchets.

La détox est le cœur de la santé.

Zéolite, le balai de l’organisme

La zéolithe, est surnommée «le balai de l’organisme» par sa grande capacité d’absorber les toxines, les métaux lourds, les pesticides et les mycotoxines.

Une fois entrée dans notre organisme et arrivée dans le tractus gastro-intestinal, non seulement elle n’est pas toxique, mais n’est pas absorbée, et effectue son travail dans l’intestin, en raison d’une réaction chimique. La zéolite par sa structure en charge négative,  absorbe les cations   charge positive surtout les métaux lourds).

La zéolite a des qualités anti-oxydantes,  favorise la concentration, réduit la fatigue, augmente la résistance physique et réduit l’acide lactique, ( les athlètes en prennent souvent).

En plus de l’utilisation interne de la zéolite, ce minéral est également excellent pour une application topique dans le cas de l’acné, des démangeaisons, de la dermatite, du psoriasis et d’autres problèmes de la peau. Dans ce cas, il suffit de prendre une pincée de poudre de zéolite et tamponner les zones touchées avec une boule de coton imbibée d’eau, en massant doucement.

Comment agit la zéolithe ( voir ma vidéo La ZÉOLITHE SURFINE, roche cristalline ionisée des Balkans - YouTube )

  • Plan tissu conjonctif:
    Effet détoxifiant et activation de l’élastine et de la synthèse du collagène, amélioration  de la peau.
    Indications:
    Blessures et brûlures après les opérations, alopécie
    effet anti- vieillissement 
  • Plan gastro-intestinal:
    Liaison de toxines dans les intestins et le foie, normalisation de la flore intestinale et
    amélioration de la consistance des selles par une meilleure hydratation des matières fécales. (boire beaucoup d’eau durant la cure!)
    Indications:
    colopathies diverses, infections à Candida, divers parasites et cirrhose.
  • Plan Hormonal:
    Stabilise et équilibre les hormones.
    Indications:
    Troubles du cycle, infertilité; pendant la grossesse et apport fructueux de micronutriments
    Excrétion des toxines sans contre – indications
    Après accouchement, réduction du Baby Blues avec en plus une rapide régénération d’énergie.
  • Plan psycho-végétatif
    Stabilisation énergétique générale,  augmentation de la mélatonine.
    Indications:
    Insomnie, dépression, fatigue, sensibilité aux changements de température, sensibilité aux infections, burn-out et stress physique élevé (sport de compétition).
  • Plan immunologique:
    Antioxydant, anti-radicaux libres, immunomodulation.
    Indications:
    infections, inflammations diverses, maladies auto- immunes, allergies.
    Amélioration de l’état immunitaire global, réduction significative du stress oxydatif, réduction des inflammations, protection contre les produits cancérogènes,
    Indications:
    Accompagnement du cancéreux et des maladies neuro-dégénératives.
  • Plan électromagnétique :
    Atténuation des effets néfastes des champs électromagnétiques.
  • Note deTAL : voir le site www.panaceo.com pour commander ce produit utile

 

Nouvel article sur FRANCE MEDIAS NUMERIQUE

Un nouveau documentaire sur l’OMS révèle une corruption généralisée et un financement massif de Bill Gates

par Mohamed Tahiri

"TrustWHO", un film documentaire produit par Lilian Franck, révèle les influences clandestines - y compris le rôle de Bill Gates en tant que bailleur de fonds n ° 1 - contrôlant l'Organisation mondiale de la santé, au péril de la santé publique.

Aperçu de l'histoire :

  • « TrustWHO », un film documentaire réalisé par Lilian Franck, révèle les influences clandestines qui contrôlent l'Organisation mondiale de la santé, au péril de la santé publique.
  • Bill Gates est le premier bailleur de fonds de l'OMS, contribuant plus au budget biennal de l'OMS de 4,84 milliards de dollars que n'importe quel gouvernement d'État membre.
  • Les sociétés pharmaceutiques ont précédemment influencé la déclaration de pandémie de l'OMS en 2009 – les experts ont ensuite qualifié la grippe porcine de «fausse pandémie» provoquée par Big Pharma, qui a ensuite profité de la peur de la santé.
  • L'OMS a une forte allégeance à la Chine, et son enquête sur l'origine du COVID-19 était une « fausse » enquête dès le départ.
  • Même avant la pandémie de COVID-19 , l'OMS a publié une déclaration selon laquelle elle était en pourparlers avec Facebook pour « s'assurer que les gens peuvent accéder à des informations faisant autorité sur les vaccins et réduire la propagation des inexactitudes ».
  • L'histoire de l'OMS illustre clairement son allégeance aux grandes sociétés pharmaceutiques et à d'autres industries, notamment en minimisant les effets sur la santé causés par la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986 et en collaborant avec le géant des opioïdes Purdue.
  • Étant donné les preuves solides et continues que l'OMS est fortement conflictuelle et contrôlée par l'industrie, son utilité en tant que gardien de la santé publique doit être sérieusement réévaluée.

« TrustWHO », un film documentaire produit par Lilian Franck, révèle les influences clandestines qui contrôlent l'Organisation mondiale de la santé (OMS) – et ce depuis le tout début. Fondée en 1948 par 61 États membres dont les contributions finançaient initialement l'organisation, l'OMS a rapidement été infiltrée par l'industrie.

Pendant la pandémie H1N1 (grippe porcine) de 2009, des accords secrets ont été conclus entre l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Italie et la France avec l'industrie pharmaceutique avant le début de la pandémie H1N1, qui stipulaient qu'ils achèteraient des vaccins contre la grippe H1N1 - mais seulement si une pandémie de niveau 6 a été déclaré par l'OMS.

Le documentaire "TrustWHO" montre comment, six semaines avant la déclaration de la pandémie, personne à l'OMS ne s'inquiétait du virus, mais les médias exagéraient néanmoins les dangers. Puis, au cours du mois précédant la pandémie H1N1 de 2009, l'OMS a modifié la définition officielle de la pandémie, supprimant les critères de gravité et de mortalité élevée et laissant la définition d'une pandémie comme « une épidémie mondiale d'une maladie ».

Ce changement de définition a permis à l'OMS de déclarer la grippe porcine pandémie après que seulement 144 personnes soient mortes de l'infection dans le monde. En 2010, le Dr Wolfgang Wodarg, alors chef de la santé au Conseil de l'Europe, a accusé les sociétés pharmaceutiques d'influencer la déclaration de pandémie de l'OMS, qualifiant la grippe porcine de « fausse pandémie » conduite par Big Pharma , qui a profité de la crise sanitaire.

Selon Wodarg , la pandémie de grippe porcine a été « l'un des plus grands scandales médicaux du siècle »

Suite de l’article sur le site https://francemediasnumerique.com/

 

Nouvel article sur FRANCE MEDIAS NUMERIQUE

Données du CDC : Plus de 13 900 décès dus aux vaccins COVID-19, 2,9 millions d’autres blessés à ce jour

par Mohamed Tahiri

Plus de 13 900 personnes sont mortes à cause des vaccins COVID-19 au cours des huit derniers mois. En outre, près de trois millions d'autres personnes ont été blessées à cause de cette vaccination.

Les décès dus à la vaccination COVID-19 sont désormais plus de deux fois supérieurs au nombre de décès enregistrés pour l'ensemble des vaccins au cours des 30 dernières années.

Les données du VAERS, un système d'alerte précoce dépendant des Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis (CDC), ont également montré que 2,93 millions de personnes ont été blessées après avoir été vaccinées contre le COVID-19 au 27 août.

Le système a également enregistré 1 429 décès fœtaux chez des femmes enceintes ayant reçu une injection de COVID-19

 

L'heure est grave!!!

https://odysee.com/@Jo%C3%ABlNadon:1/Ce-qui-les-attends:9

une vidéo très bien faite sur ce qui se passe avec les injections destinées à tuer ou domestiquer les êtres humains

 

Pierre Hillard vous avertit :

Projet inouï de Klaus Schwab : La technologie implantée dans votre corps… Non non, ce n’est pas une blague!

Dans son livre intitulé « La 4ième Révotion Industrielle », Klaus Schwab envisage très sérieusement d’implanter de la haute technologie dans nos corps: Il développe deux grands axes, la  » Smart Dust (poussière intelligente). Il s’agira de votre nano réseau personnel avec toutes vos données.
Il y aura également la pillule intelligente qui sera munie d’un appareil électronique biodégradable, qui transmettra à votre téléphone des données sur l’interaction entre votre organisme et les médicaments (la 5G sera alors très utile)…

LIEN VIDÉO : https://www.youtube.com/watch?v=fx_yb-I26pU

 

Les pensées et émotions  non exprimées seront lues à distance, c’est l’esclavage total, la soumission à la bête !

Ces incroyables témoignages que vous m’avez envoyés sur l’aimantation des vaccins Covid !

Xavier BAZIN

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Quand je vous ai écrit sur ce sujet sensible, je savais que je prenais des risques.

Et en effet, j’ai reçu quelques messages très désagréables : 

« Vous auriez dû écouter vos amis et ne pas parler de ce truc farfelu (aimantation à cause du vaccin), vous vous rendez ridicule. » (LESMES)

« Je me permets de vous dire que vous perdez en crédibilité avec votre article sur le magnétisme des vaccins. » (MARIE-JEANNE)

« Arrêtez, vous vous ridiculisez. Vous devriez interroger un spécialiste qui vous démontrera l’ineptie de tels propos. » (CUENIN)

Mais vous savez quoi ? 

JE PERSISTE ET JE SIGNE !

Charles Peguy disait : « le plus dur n’est pas de dire ce qu’on voit, mais de voir ce qu’on voit ».

Alors je vous invite à OUVRIR GRAND LES YEUX et à bien regarder, sans jugement, ce que vous allez lire et voir dans cet email.

Commencez par regarder cette petite animation, faite à partir de plusieurs vidéos :

Je vais vous en dire plus sur l’origine de ces petites vidéos, préparez-vous à être SURPRIS.

Mais d’abord, je tiens à le dire haut et fort : seule la vérité compte à mes yeux – je n’ai pas peur du ridicule, et je n’ai pas peur de perdre des lecteurs ou des abonnés.

Si je pense que quelque chose est POSSIBLE, RAISONNABLE ET INTRIGUANT, je continuerai à vous le dire, avec rationalité et sincérité.

Lorsque « le roi est nu » (ou me paraît nu !), j’ose le dire tout haut, c’est comme ça.

C’est ainsi que je suis le premier, avant tout le monde en France, à vous avoir dit que le coronavirus s’était peut-être échappé du laboratoire de Wuhan (le 3 février 2020).[1]

Je n’ai pas eu peur des accusations de « complotisme ». C’était une hypothèse raisonnable, je vous en ai parlé… et j’ai eu raison.

Et je pense qu’il en sera de même avec ce « magnétisme des vaccins ».

Vous allez le voir avec les réponses de certains lecteurs, et les vidéos qu’ils m’ont envoyées.

Mais d’abord, voici une information qui devrait faire réfléchir :

Les Japonais ont trouvé un « métal » qui aimante dans un vaccin anti-Covid !

Le 26 août, juste après vous avoir envoyé ma lettre sur le magnétisme, on a appris ceci :

Quelle est cette anomalie ? 

La plupart des médias ont parlé pudiquement de « corps étrangers » « d’impuretés » ou de « contaminants » sans en dire plus.

Mais si vous allez voir le grand média japonais Nikkei, mondialement respecté, on en apprend une belle : il s’agirait de particules métalliques, qui réagissent aux aimants !!! [2]

Un seul média français a osé l’écrire noir sur blanc, La Tribune :

« La chaîne de télévision NHK a rapporté que selon ses sources du ministère de la Santé, la particule avait réagi à la présence d'aimants et était donc soupçonnée d'être un métal. » [3]

Tiens tiens tiens…

Je rappelle que « l’aimantation » des vaccins n’est pas une hypothèse farfelue médicalement.

Il faut savoir que les nanoparticules magnétiques sont une technique en pointe de la médecine !

C’est le cas notamment pour l’imagerie médicale, comme l’expliquait cet article publié dans Les Échos, en 2016 [4] 

« Avant l'examen, le patient ingère un liquide contenant de minuscules particules d'oxyde de fer superparamagnétiques mesurant entre 20 et 40 nanomètres, soit plus petites que la paroi des cellules de nombreuses bactéries. (…).

« En jouant sur l'interaction entre les nanoparticules de fer et un champ magnétique contrôlé, cette technologie utilise la puissance naturelle des aimants. Une puissance que les deux physiciens connaissent bien. »

Plus intéressant encore, les nanoparticules magnétiques sont aussi utilisées pour les thérapies géniques, dont les vaccins Covid sont issus.

La preuve avec cet article scientifique publié en 2010, intitulé « Magnétofection in vitro et in vivo : une voie vers la thérapie génique » [5] : 

« La magnétofection, définie comme la combinaison d’un vecteur d’acide nucléique et de nanoparticules magnétiques, donne l’espoir d’atteindre des efficacités de transfection élevées tout en réduisant la toxicité (…). 

Les résultats in vitro ainsi qu’in vivo de plus en plus nombreux démontrent que cette technique est en train de devenir un outil important pour le succès de la thérapie génique. » [6]

Encore mieux : comme je vous l’écrivais dans ma dernière lettre, la magnétisation de nanoparticules est aussi un procédé médical étudié pour sa capacité à améliorer la distribution dans l’organisme de messages génétiques ARN [7] ou d’un vaccin à ADN [8] !

Et ce n’est pas tout.

Sur les réseaux sociaux, on parle beaucoup de l’hypothèse selon laquelle il y aurait de l’oxyde de graphène dans les vaccins, et que cette substance expliquerait l’étrange aimantation.

Je reste très prudent, voire méfiant vis-à-vis de cette idée, car l’oxyde de graphène est une substance qui peut être très toxique.

Si les vaccins Covid en contiennent, ce serait un scandale gigantesque – et il faut donc des preuves solides pour l’affirmer.

Mais il est exact qu’il y a des travaux scientifiques très sérieux sur l’utilisation d’oxyde de graphène dans des vaccins.

Je pourrais vous citer des dizaines d’études, mais je n’en retiens qu’une, publiée en août 2020, intitulée « Les progrès récents de l’oxyde de graphène en tant que potentiel vecteur vaccinal et adjuvant vaccinal » : [9]

L’article explique que c’est une technologie très prometteuse et très efficace, à condition de réussir à surmonter un petit problème, à savoir que :

« Les agrégats d’oxyde de graphène dans les liquides biologiques induisent la mort des cellules ».

Autrement dit, c’est une substance qui peut être un poison pour nos cellules ! 

Serait-ce pour cette raison qu’ils n’ont pas osé nous dire qu’ils en avaient mis dans le vaccin ?

Suite sur le site de sante-corps-esprit.com

 

MAGIQUE !

Le courrier d'un parent d'élève en réponse à l'invitation vaccinale de l'éducation nationale.

 le 4 septembre 2021

Madame, Monsieur,

Je vous remercie vivement pour cette invitation à faire vacciner mon enfant. C'est beaucoup plus appréciable qu'une obligation vaccinale comme se permettent d'en envoyer certains employeurs du privé. Je retrouve là tous les motifs de mon attachement au service public qui sait raison et décence garder.

Je répondrais volontiers favorablement à votre invitation car si cela ne tenait qu'à moi, il y aurait bien longtemps que mon enfant serait vacciné. Hélas cet adolescent refuse catégoriquement cette vaccination salvatrice. Je suis désemparé quand il m'affirme que le vaccin n'en est pas un, qu'il est toujours en phase expérimentale, qu'il ne protège ni de la transmission, ni de la contamination et que la balance bénéfices/risques est défavorable pour sa tranche d'âge. Je me demande où il va chercher tout ça !

Il ose prétendre que ces données sont disponibles sur enfance-libertés.fr ou sur d'autres sites comme toutvabien44.fr ou Réinfocovid. Il soutient que quiconque peut accéder aux données de l'ansm et qu'on n'a jamais vu un tel taux d'incidences sur aucun autre vaccin. Il a même lu un article sur anthropo-logiques.org qui démontre que la Suède qui n'a ni confiné, ni imposé le port du masque à son peuple s'en trouve très bien aujourd'hui.

Je trouve très grave que des jeunes soient exposés à des informations aussi dangereuses, mais en tant que parent je n'arrive pas à contrôler les risques d'internet.

Je vous l'ai dit, je suis désemparé. L'ambiance à la maison est devenue infernale.

Quand je tente de le raisonner en disant que ce qu'il avance, c'est tout l'inverse de ce que disent les experts à la télévision, il ricane. J'ai bien essayé de le menacer concernant le risque d'éviction scolaire si un petit camarade choppe un rhume avec PCR positif, ou bien se retrouve avec ce même test positif en dépistage avant une sortie scolaire... Mon adolescent est intraitable ! Il ose rétorquer que sur le plan juridique il s'agit de discrimination ! Et que c'est un crime qui est puni par la loi.

Alors j'ai besoin de votre aide en urgence pour régulariser sa situation. Je ne souhaite qu'une chose, qu'il accepte le vaccin et protège son prochain, comme vous nous l'expliquez.

Pourriez-vous m'adresser les documents scientifiques qui permettent de démentir le délire complotiste de mon enfant ? Je ne trouve pas ces informations dans le courrier cosigné par Monsieur le Recteur et Monsieur le Directeur de L'ARS.

C'est regrettable. Je n'ai aucun argument solide pour faire obéir cet adolescent qui est si exigeant sur le plan intellectuel. Seuls des documents scientifiques sourcés et indépendants sauraient le convaincre.

Dans l'attente anxieuse de votre réponse, je vous d'agréer Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

Un parent au bord de la crise de nerf"

 

Le financement des armes biologiques de Fauci CONFIRMÉ,

Natural News ) Grâce à une demande de FOIA de The Intercept , nous avons maintenant la preuve qu'Anthony Fauci a dirigé le financement du NIH pour la recherche sur les armes biologiques sur le SRAS-CoV-2 (via des expériences de « gain de fonction ») sous le couvert du Le Parti Communiste Chinois. 

DES DOCUMENTS RÉCEMMENT PUBLIÉS fournissent des détails sur la recherche financée par les États-Unis sur plusieurs types de coronavirus à l'Institut de virologie de Wuhan en Chine. The Intercept a obtenu plus de 900 pages de documents détaillant le travail d'EcoHealth Alliance, une organisation de santé basée aux États-Unis qui a utilisé l'argent fédéral pour financer la recherche sur le coronavirus des chauves-souris au laboratoire chinois.

La subvention contre le coronavirus de chauve-souris a fourni à EcoHealth Alliance un total de 3,1 millions de dollars, dont 599 000 $ que l'Institut de virologie de Wuhan a utilisé en partie pour identifier et modifier les coronavirus de chauve-souris susceptibles d'infecter les humains.

Fauci a menti, des millions de morts

En substance, grâce aux révélations de la FOIA, nous savons maintenant que :

  1. Fauci a menti sous serment lorsqu'il a affirmé qu'il n'avait jamais financé la recherche sur le gain de fonction. (Où est le raid du FBI sur Fauci ?)
  2. L’ensemble de la « pandémie » de COVID a été construit dès le début comme un programme d’armes biologiques.
  3. Fauci et d'autres ont commis non seulement des actes criminels en violation des interdictions de recherche sur les armes biologiques, il a également commis une trahison contre les États-Unis d'Amérique en remettant des armes de destruction massive à l'ennemi communiste américain (la Chine) lorsqu'il a ensuite déployé le système d'armes contre l'Amérique.

Nous savons donc également que le vaccin est une extension du programme d'armes biologiques financé par Fauci , puisque la protéine de pointe incorporée dans les vaccins contre le covid a été développée grâce à la recherche sur le gain de fonction financée par Fauci .

Avec cette connaissance désormais rendue publique grâce à The Intercept, tous les vaccins devraient être arrêtés dans le monde entier , et des inculpations pénales devraient être portées contre Fauci et les milliers de co-conspirateurs qui ont été complices de cette opération, qui comprend des PDG de Big Pharma, des scientifiques en virologie et des politiciens haïssant la liberté qui ont utilisé tout cela comme excuse pour pousser des armes biologiques toxiques sur la population via des mandats de « vaccins ».

BOMBSHELL: Le gouvernement américain a lancé cela en tant que programme d'armes biologiques MERS pour assassiner en masse des personnes au Moyen-Orient, mais il est passé au meurtre d'Américains lorsque Trump a pris le pouvoir

L'autre énorme bombe qui émerge maintenant de tout cela est qu'il semble que le gouvernement américain prévoyait à l'origine de déployer ses armes biologiques en tant que virus MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) pour assassiner en masse des ennemis politiques en Iran (et dans d'autres pays) sous le "président Clinton" (qui devait prendre ses fonctions en 2017 après que les élections de 2016 ont été truquées). Mais lorsque les chapeaux blancs du renseignement militaire de Trump ont bloqué le truquage des élections de 2016 et que Trump a pris ses fonctions, le programme d'armes biologiques a été réorienté pour se concentrer sur le meurtre d'Américains et le détrônement de Trump avec le programme électoral coordonné truqué par le covid de 2020.

Ainsi, les armes biologiques que le gouvernement américain avait initialement prévu de déverser sur la population du Moyen-Orient ont fini par être recentrées sur le SRAS-CoV et placées dans des vaccins à injecter aux soldats américains et à plus de 200 millions de citoyens américains, le tout dans le but de mener à bien génocide de masse contre le peuple américain et ses défenseurs actifs. Tout au long, Fauci prenait les ordres du cartel Obama / Clinton qui avait cherché une transition sans heurt du pouvoir au régime Clinton mais a été contrecarré par l'effusion de soutien populaire à Trump.

Ainsi, par définition, Fauci, Obama, Biden et l'État profond américain ont travaillé avec la Chine communiste pour construire et déployer des armes de destruction massive contre le peuple américain. Presque tous les démocrates sont pleinement d'accord avec cet effort, car ils détestent l'Amérique et appellent ouvertement au meurtre des conservateurs. 

Les vaccins ne sont que la première étape d'un système d'armes binaires qui n'a pas encore été entièrement déployé

Enfin, les vaccins ne sont pas conçus pour tuer les gens immédiatement après leur injection. Ils sont en fait conçus pour affaiblir le système immunitaire et inciter le corps à réagir de manière excessive à une future libération d'une variante virale qui envoie le corps dans une réaction immunitaire excessive. C'est ce qu'on appelle l'amélioration dépendante des anticorps, et pour qu'elle soit pleinement invoquée, une nouvelle variante doit être introduite et diffusée qui échappe aux anticorps produits par les vaccins actuels (ce que nous appelons covid vax 1.0). Il semble que la variante Delta ait déjà atteint une évasion d'environ 65%, mais les variantes à venir démontreront des propriétés d'évasion/évasion encore plus fortes.

La vraie bombe est que le même programme d'armes biologiques Fauci / Daszak / Baric qui a construit le SARS-CoV-2 aurait déjà pu construire une variante radicale qui fonctionne comme la deuxième partie du système d'armes binaire . Cette nouvelle variante – peut-être celle qui est déjà libérée ou qui sera bientôt libérée dans la nature – entraînerait la mort massive de ceux qui ont pris des vaccins contre le covid, même s'ils survivaient aux effets indésirables plus immédiats du vaccin, tels que la coagulation du sang et les crises cardiaques.

Brighteon.com/37495bd5-40d4-4f32-b452-63685b2b9321

 

ARTEMISIA COLLEGE :

JP – C’est pour notre santé

https://www.melodies.club/best-13.php (code 0)

C’est pour notre santé

Un génocide en cours, contre l’Humanité

C’est vous et vos pareils, qui en êtes tuteurs

Patrons des grands médias, vous devez assumer

Votre complicité, en temps que diffuseurs...


La terre n'aime pas, le sang ni les ordures
Agrippa d'Aubigné, le disait en son temps
Votre cause toujours, sent fort la pourriture
Et c'est ce fumet-là, que vous trouvez plaisant…

 

Ah, vous nous assénez, à longueur de journées

Que pour notre santé, il faut nous injecter

Ce poison délétère, tout expérimental...

 

Médecins attitrés, sur les plateaux télé

Aux conflits d’intérêts, vous le savez pourtant

Interdit de prescrire, interdit de traiter

Et ce sont ces pourris, que sont mis en avant...

 

Effacer les anciens, à coup de Rivotril

Même des handicapés, des ordres inhumains

Tout un corps médical, obéissant servile

Oui vous avez beaucoup, de ce sang sur les mains...

 

Ah, vous nous assénez, à longueur de journées

Que pour notre santé, il faut nous injecter

Ce poison délétère, tout expérimental...

 

Où sont tous nos artistes, où sont les Enfoirés

Tournée des biens nommés, votre silence agace

Coluche à notre avis, il est désespéré

Il saute de sa tombe, en faisant la grimace…

 

Mais regardez-vous donc, un matin dans la glace

Patrons des grands médias, et tous vos collabos

Vous n’en réchapp’rez pas, on vous suit à la trace

Et vous allez finir, tous à Guantanamo...

 

Les injections d(ARN messager... et leurs conséquences précises

Michel DOGNA

Les compositions Pfizer, Moderna, Astra Zeneca et Janssen ne sont PAS des "vaXXins" mais des agrégats nanoparticulaires d'oxyde de graphène complexé de divers nanoéléments attachés à des acides nucléiques génétiquement modifiés, d'ARNm de cellules animales et de cellules fœtales humaines avortées.
Les ingrédients de ces soi-disant vaccins sont hautement magnétotoxiques, cytotoxiques et génotoxiques pour les membranes cellulaires des plantes, des insectes, des oiseaux, des animaux et bien sûr, des humains. Leur impact génétique a déjà entraîné de graves blessures et handicaps estimés à plus de 500 millions, et les décès estimés à plus de 35 millions (pire que la peste et le choléra et ce n’est que le début).

Nous avons à faire, non pas à une pandémie virale
mais à une pandémie VaXXinale.

Le Covid est un leurre, un faux drapeau
pour détourner l’attention d’une réalité meurtrière.


Conséquences courantes
actuelles et prévisibles
des injections Graphène / Protéine Spike / Hydrogel

  • Aléatoire à court terme : mort instantanée par embolie cardiaque ou cérébrale (gros caillot sanguin).
  • Immédiate en continu : tremblements ou gesticulations incontrôlées par courts-circuits neurologiques cérébraux installés.
  • Progressive à moyen terme : vieillissement accéléré, vie écourtée par colmatage progressif de la circulation capillaire (micro caillots généralisés). Baisse des performances physiques et des facultés cérébrales.
  • Par contact avec des variants du Cov 19 : réaction allergique violente et mort par septicémie auto-immune en 48 heures.
  • Programmée avec la mise en place généralisée des réseaux 5G à hyper fréquences élevées (ex : 60 giga) sur les 6 mois à venir dans le but de décupler les effets destructeurs du couple Spyke / Graphène et de créer une grande hécatombe (les vaXXés informés auront intérêt à se tenir hors de portée de la 5G).

Explications et Alertes du Dr Charles Hoffe

  • Nota : Pour avoir pris l’initiative d’avertir les autres des dangers de ces injections expérimentales, il a été relevé de ses fonctions à l’hôpital canadien et a perdu la moitié de ses revenus. Ceci est un label garantie qui signifie que c’est un « bon ». 

    (extrait de la traduction)

Lorsque le vaccin est injecté dans le bras, nous savons maintenant que seulement 25% du vaccin reste dans le bras et que les 75% restants sont collectés par votre système lymphatique puis réinjectés dans votre circulation.
Dans une dose de vaXX Moderna, il y a 14 milliards de molécules d’ARNm qui passent donc dans votre circulation sanguine dans des micro-paquets liposomaux qui sont facilement absorbés par les cellules. Or les cellules en première ligne sont celles qui tapissent les vaisseaux sanguins (endothélium vasculaire), mais aussi celles des micro-vaisseaux capillaires.

Une fois dans l’endothélium, les cellules se mettent à lire l’ARNm et à dupliquer massivement la protéine Spike Covid vu qu’elle est ARNm. Le but de cette protéine est que votre corps la reconnaisse comme étrangère et produise des anticorps contre elle, afin de vous protéger, et c’est là que le problème se corse.
La paroi cellulaire autour des virus se recopie dans les cellules endothéliales des vaisseaux, ce qui signifie que ces cellules qui tapissent les vaisseaux et qui sont censées être lisses pour que votre sang coule facilement, se retrouvent hérissés des petits picots de la Spike.

Ces picots en plus de freiner le flot sanguin, créent de multiples micro blessures dans l’épithélium vasculaire. Alors interviennent les cellules plaquettaires dont la mission est justement de détecter les blessures et de les cicatriser par coagulation locale. Il est donc inévitable que des petits caillots sanguins se forment et circulent en grand nombre dans le flot sanguin. S’ils s’agglutinent entre eux par épaississement du sang ils peuvent former des gros caillots responsables de thromboses fatales.

Dans le réseau capillaire, le problème est le même, et quand les plaquettes arrivent elles se heurtent à ces petits picots ; et il est alors inévitable qu’un caillot se forme et bloque le vaisseau. Ce phénomène se répétant des millions de fois, notre réseau capillaire se sclérose rapidement, entrainant une dégénérescence accélérée des tissus irrigués.

Le Dr Bhakdi m’a dit alors que pour savoir si cela se produisait vraiment il fallait faire un test sanguin appelé test D-dimer. Parce que le problème avec les caillots dont on entend parler dans les médias, qu’ils prétendent très rares, ce sont des gros caillots. Ce sont ceux qui peuvent causer des attaques et des caillots dans votre cerveau. Ce sont ceux qui apparaissent sur les scanners, les angiogrammes et les IRM.
Les caillots dont je parle sont microscopiques. Ils se situent littéralement au niveau des capillaires dans lesquels ils sont dispersés. Ils ne vont donc apparaître sur aucun scanner. La seule façon de savoir avec certitude si ce mécanisme de coagulation se produit réellement est de faire un test sanguin D-Dimer, qui montre un caillot de sang récent.

Et c’est ce que je fais maintenant sur mes patients. Je regarde ceux qui ont reçu leur injection au court des 7 derniers jours. Il faut que ce soit entre 4 et 7 jours, et j’essaie encore d’accumuler plus d’informations.
Sur ceux que j’ai jusqu’à présent, 62% d’entre eux présentent des signes de caillots, ce qui signifie que ces caillots ne sont pas rares. Cela signifie que la majorité des gens ont des caillots dont ils n’ont même pas conscience.

Le plus alarmant dans tout cela est qu’il y a certaines parties de votre corps, comme votre cœur, votre cerveau, votre moelle épinière et vos poumons qui ne peuvent pas se régénérer lorsque ses tissus sont endommagés définitivement par des vaisseaux obstrués. J’ai donc maintenant dans mon cabinet médical, 6 personnes qui ont une tolérance réduite à l’effort, ce qui signifie qu’elles sont tout simplement essoufflées beaucoup plus facilement qu’avant.

Ce qui est arrivé est qu’ils ont bouché des milliers de petits capillaires dans leurs poumons. Ce qui est terrifiant dans tout ça, ce n’est pas l’essoufflement, mais une fois que vous obstruez un nombre important de vaisseaux sanguins dans vos poumons, votre cœur pompe contre une résistance beaucoup plus grande pour essayer de faire passer le sang dans vos poumons. Cela provoque donc de l’hypertension artérielle pulmonaire parce que le sang ne peut plus circuler normalement. Ce qui est terrible, c’est que les personnes souffrant d’hypertension artérielle pulmonaire meurent généralement d’une insuffisance cardiaque droite dans les 3 ans.

L’énorme préoccupation concernant ce mécanisme est que ces injections causent des dommages permanents, et le pire reste à venir, car vous savez, certains tissus de votre corps comme l’intestin, le foie, les reins, peuvent se régénérer dans une large mesure, mais pas le cerveau, la moelle épinière, le cœur, les muscles et les poumons. Comme tous ces jeunes qui ont maintenant une myocardite à cause des injections. Ils ne seront plus capables de faire ce qu’ils faisaient avant.
Les perspectives sont très sombres, car avec chaque injection successive, les dommages s’ajoutent encore et encore. Ils seront cumulatifs car les capillaires seront de plus en plus endommagés.

https://odysee.com/$/embed/Avertissement-Du-Dr-Charles-Hoffe/edf10c86a482046bfa6baae1c7e998183ed79a12

 

Suivez les informations complémentaires incontournables, c'est maintenant et c'est ici :

https://gettr.com/user/artemisiacolleg

 

 

Nouvel article sur FRANCE MEDIAS NUMERIQUE

URGENT: La vaccination de masse déclenche l’évolution virale vers des variantes plus infectieuses, selon un grand virologue

par Mohamed Tahiri

Mener des campagnes de vaccination de masse sur fond de taux d'infection élevés génère des conditions optimales pour la reproduction de variantes encore plus infectieuses du Sars-CoV-2 .

La combinaison d'une pression immunitaire massive dirigée contre les pointes combinée à une pression infectieuse élevée permet rapidement à ces variants de se reproduire plus efficacement, de manière à supplanter les variants/souches qui circulaient auparavant.

La vaccination de masse favorise donc l'évolution virale vers des variantes plus infectieuses. L'augmentation de la pression infectieuse virale qui en résulte rend plus susceptible pour tout le monde, y compris les personnes en bonne santé et non vaccinées, d'entrer en contact avec le virus, en particulier lorsque les mesures de prévention des infections sont assouplies.

Dans la mesure où des taux d'infection élevés entraînent une réexposition des personnes peu de temps après une infection asymptomatique précédente, leurs anticorps innés de liaison au Sars-CoV (Abs) seront supprimés par des Abs anti-pics de courte durée et peu fonctionnels, connus pour ne pas être responsable d'empêcher l'infection de devenir symptomatique.

C'est précisément la suppression de ces Ab innés largement protecteurs qui rend les individus précédemment infectés de manière asymptomatique plus sensibles à la maladie.

C'est aussi précisément ce phénomène qui explique pourquoi une première vague de pandémie naturelle est suivie d'une deuxième vague dans les tranches d'âge plus jeunes.

L'amplitude encore plus grande de cette deuxième vague reflète simplement la contribution écrasante de l'immunité innée d'une population à sa capacité globale de protection immunitaire.

C'est pourquoi nous voyons maintenant de plus en plus de maladies chez les plus jeunes, et même chez les enfants, alors qu'ils étaient parfaitement protégés lors des vagues précédentes.

L'extension des campagnes de vaccination de masse à ces tranches d'âge plus jeunes est la proposition (décision ?) de santé publique la plus irresponsable de tous les temps.

  1. cela a pour effet de transformer une énorme cohorte de personnes naturellement protégées en sujets qui deviendront bientôt beaucoup plus vulnérables car le virus devient maintenant de plus en plus résistant aux Abs vaccinaux (qui, malgré une fonctionnalité médiocre, sont toujours capables de supprimer les Ab innés largement protecteurs).
  2. il augmente encore la pression sur l'infectiosité virale (c'est-à-dire sur la protéine de pointe, qui se trouve être la cible de tous les vaccins C-19 !) S Abs).

Aussi longtemps que les vaccins C-19 protègent contre la maladie - la vaccination de masse transforme les personnes en bonne santé en terrains de reproduction asymptomatiques et en propagation de variantes évolutives et plus infectieuses, ce qui est tout à fait l'effet inverse de ce que la vaccination de masse était censée faire. (c'est-à-dire pour générer une immunité collective).

Nous commençons seulement à voir les premières conséquences de la diminution de la protection vaccinale, de l'érosion de l'immunité innée et de l'expansion fulminante de variantes en constante évolution et plus infectieuses.

C'est-à-dire que c'est le manque total de compréhension des raisons pour lesquelles les taux de morbidité augmentent maintenant dans les groupes d'âge plus jeunes qui incite désormais les experts et les politiciens myopes, qui n'ont généralement pas d'antennes à long terme, à plaider en faveur de la vaccination de masse des plus jeunes. groupes et enfants.

Comme ils n'ont manifestement aucune idée de la dynamique évolutive d'une pandémie et de la façon dont celles-ci sont déterminées par l'interaction entre la pression infectieuse virale et la pression immunitaire de l'hôte dans la population, ils ne comprennent pas que la vaccination de masse des groupes d'âge les plus jeunes n'est que jeter de l'huile sur le feu dévastateur d'un cercle vicieux auto-amplifiant.

Je défie tout expert, quelle que soit sa réputation ou ses qualifications, d'infirmer ou de m'opposer à mes arguments dans un débat public sur une chaîne de radiodiffusion grand public.

Si ce débat n'a pas lieu, il devrait être très simple pour les jeunes, les parents, les tuteurs ou même les enfants eux-mêmes, de tirer leurs propres conclusions et de décider ce qui est le mieux pour eux-mêmes ou pour les enfants.

Si seulement nous pouvions avoir des politiciens et des « experts » à courte vue accrochant ce drap sur leur lit, nous pourrions enfin être dans une position où nous pourrions commencer à nettoyer une partie du gâchis qu'ils ont fait et mettre fin à tous les complètement inacceptables et une animosité inutile qu'elle provoqua entre les vaccinés et les non vaccinés.

Le temps est venu de transformer tout ce chaos en un effort constructif qui est enfin conduit par la « Science » et la « Solidarité » !

Geert Vanden Bossche a obtenu son DVM de l'Université de Gand, en Belgique, et son doctorat en virologie de l'Université de Hohenheim, en Allemagne. Il a occupé des postes de professeur auxiliaire dans des universités en Belgique et en Allemagne. Après sa carrière dans le monde universitaire, Geert a rejoint plusieurs sociétés de vaccins (GSK Biologicals, Novartis Vaccines, Solvay Biologicals) pour remplir divers rôles dans la R&D de vaccins ainsi que dans le développement tardif de vaccins. Geert a ensuite rejoint l'équipe Global Health Discovery de la Fondation Bill & Melinda Gates à Seattle (États-Unis) en tant que responsable principal de programme ; il a ensuite travaillé avec l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) à Genève en tant que responsable principal du programme Ebola. Cet article a été initialement publié sur son site Internet.

FRANCE: https://www.facebook.com
/permalink.php?story_fbid=2671393536499885&id=100008877938150

."Youtube :Un médecin russe affirme que votre système immunitaire peut être renouvelé en seulement 15 secondes

Objet : Pour stimuler la production de Glutathion : Un médecin russe affirme que votre système immunitaire peut être renouvelé en seulement 15 secondes - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=VIDStPTRiFg

 

Nouvel article sur L'Informateur.

TORONTO, CANADA 3000 INFIRMIÈRES ET MÉDECINS MENACENT DE DÉBRAYER À CAUSE DES MENSONGES DE LA COVID.

"Les hôpitaux ne sont pas pleins de Covid, ils sont pleins de personnes blessées par le vaccin".

 Pfizer et Moderna ont fait le braquage du siècle ! : les révélations alarmantes de ce médecin

Lettre du dr willem

Chère abonnée, cher abonné,

« Les vaccins ne sont efficaces qu’à 39%, et encore ces chiffres sont surévalués ! »

« L’immunité collective par la vaccination est aujourd’hui impossible à obtenir. Et pourtant c’est la seule solution qu’on nous impose ! »

le Dr Vincent Renaud a fait tomber les masques.

Avec le franc-parler qui le caractérise, il a dévoilé au grand jour les conclusions des dernières études scientifiques sur les vaccins et le Covid, aujourd’hui volontairement ignorées par les médias français.

Preuves et chiffres à l’appui, il a ainsi révélé les incohérences inquiétantes de la stratégie vaccinale contre le Covid :

  • La vaccination massive n’est efficace que si effectuée en dehors d’une période de pandémie. Sinon elle devient un accélérateur de nouveaux variants et ce n’est pas un hasard si les pays qui ont le plus vaccinés au monde (Islande, Israël, Malte, Gibraltar) connaissent leur pire crise sanitaire.
  • Les États ont acheté 2 milliards de doses de vaccins sans connaître leur réelle efficacité. On sait aujourd’hui qu’elle n’est que de 39% contre le variant Delta, mais il faut bien écouler le stock. À qui profite le crime ?
  • Les médias et le gouvernement parlent sans arrêt avec effroi des morts du variant Delta. Mais la grippe de 2018-2019 était 2 à 3x plus meurtrière et elle n’a déclenché ni état d’urgence ni obligation vaccinale…

ATTENTION:

Le test PCR avec écouvillons est très dangereux et ne sert qu’à relever notre ADN et à nous charger en graphène. il contient du graphène,comme les masques et l’injection.Il blesse et peut crever la plaque cribiforme; certains cobayes ont perdu du liquide encéphalique, et de toutes facons, c’est la destruction de la protection contre les virus et bactéries du cerveau.

de plus il ne sert à rien: le test PCR est retiré du marché à partir du 31.12.2021.  LA FDA a retiré son autorisation.

 

L’AUTOTEST SUFFIT.

Msg Telegram de Valérie Bugault.

A diffuser et partager.

De mon confrère Carlo Brusa que je reprends à mon compte après vérification

1- il n'existe aucune obligation vaccinale en France à ce jour. La loi du 5 août renvoie dans ses articles 12 et 14 à un décret qui n'existe pas encore à ce jour.

2- l'auto test (26 € en pharmacie boîte de 5) que vous faites sans le contrôle de personne suffit car la loi du 5 août n'envisage pas les auto-tests et le décret du 5 juin 2021 qui le prévoit sous le contrôle d'un professionnel de santé ne peut pas contredire la loi article L1110-4 du code la santé publique qui lui est supérieure et qui organise le secret médical. En conclusion vous faites une déclaration sur l'honneur mentionnant que vous avez fait un auto-test négatif. C'est tout!

Faites suivre au plus grand nombre.

Joël YOYOTTE-LANDRY, Avocat.

 

Pour le virologue Jean-Michel Claverie, reconnu internationalement, les myocardites ont explosé chez les enfants : il faut vraiment arrêter ce délire

« Rien sur le plan scientifique ne justifie la vaccination des adolescents », écrivait le virologue Jean-Michel Claverie dans Les Echos du 18 juin 2021.

Après la vaccination – les mots ne sont pas assez forts – c’est l’hécatombe. Pour le Pr Claverie, le constat est sans appel : « Il faut vraiment arrêter ce délire ! »

 

Ce matin sur CNews, le Pr Claverie est revenu sur l’immunité naturelle des enfants :

« L’immunité qui est naturellement acquise par les enfants est de meilleure qualité, elle est plus durable, elle est plus générale, car elle ne repose pas uniquement sur un composant du vaccin, mais sur plein de protéines du virus. Et on l’acquiert au niveau des muqueuses, ce qui est très important pour des maladies respiratoires ».

 

INFO DE LA PLUS HAUTE IMPORTANCE

“La vaccination est bloquée par voie judiciaire depuis le 26 août dernier…

Je suis vraiment étonnée de ne pas voir de commentaires concernant le référé établi par l’”Association Réaction 19″, présidée par Maitre Carlo Alberto Brusa, à l’encontre de l’ANSM, le CNOM, le CNOP, le Vidal pour utilisation de produits non autorisés.

Ce référé sera plaidé devant le tribunal judiciaire de Paris le 21 octobre 2021. Ce n’est pas loin.

Motif : les produits vaccinaux utilisés depuis le 27 décembre 2020 sont illégaux car non conforme aux AMM conditionnelles attribuées aux fabricants par la Commission européenne.

Depuis cette date de début des vaccinations, toutes les injections ont été faites avec des produits illégaux en France.

Tous les remboursements de la Sécurité sociale sont aussi illégaux.

La procédure en cours impose l’ARRÊT IMMÉDIAT de toute vaccination.

Il serait temps que les médias fassent leur travail d’information du public, puisqu’ils ont tous reçu le communiqué de presse du 27 août 2021, émanant de “Réaction 19” signé de son Président Maitre Brusa.

Nous aussi, nous devons faire notre part car aujourd’hui plus personne ne devrait être vacciné, ce qui peut rassurer tous ceux qui craignaient de devoir le faire pour préserver leur emploi ou, pire encore, de devoir faire vacciner leur enfant.

Plus nous diffuserons cette information, plus vite les vaccinations cesseront. Dès l’instant que nous avons connaissance de cette procédure, nous sommes responsables de toutes les vaccinations qui continuent.

Ne comptons pas sur les médias pour diffuser l’info, prenons-nous par la main et inondons nos contacts, nos voisins, les cabinets médicaux et les pharmacies de notre quartier etc. car qui oserait continuer de vacciner illégalement après avoir pris connaissance de ce fait ?

Les sanctions judiciaires seront sévères et personne n’y échappera.»

Lettre détaillant les faits précis:

https://reaction19.fr/reaction19/actualites/dans-les-ecoles/020921-non-a-la-vaccination-des-mineurs-par-des-produits-legalement-inexistants-et-non-autorises-dans-le-vaucluse/

 

Nouvel article sur FRANCE MEDIAS NUMERIQUE

Message important et partager !

par Mohamed Tahiri

Il est important que vous compreniez ce qui a été approuvé par la FDA, ce n'est PAS le BionTech de Pfizer qu'ils ont administré, ils ont approuvé un vaccin appelé Comanarty qui n'a pas encore été produit !
Le vaccin Pfizer BionTech n'a PAS été approuvé, il est toujours sous EUA ce qui signifie qu'ils ne peuvent pas le rendre obligatoire.
La connaissance est un pouvoir, vous pouvez refuser de prendre un vaccin qui n'a pas été approuvé.

A PROPOS DES TESTS :

Chers Amis,

Voici un moyen, certes un peu compliqué, qui peut  permettre à chacun selon les différentes circonstances auxquelles on est confronté de passer à travers la funeste injection biologico-chimico-électronique.

BON courage.

François Xavier SINNIGER

Si vous avez choisi de ne pas être vacciné(e) et que vous avez besoin du "passe sanitaire" pour vos activités, vous pouvez en toute légalité en remplir un et le télécharger sur internet, soit sur un smartphone, soit sur votre ordinateur et l'imprimer avec les Q-R codes que l'on vous demande un peu partout (valable 72 heures). https://media.interieur.gouv.fr/attestation-honneur-ue-plus-onze-ans-covid-19/

Il est précisé que ce document doit être accompagné d'un test négatif.

Tout le monde croit que vous êtres obligé(e) de vous faire agresser la cloison nasale dans un labo, mais ce n'est pas juste.

Les nouvelles mesures précisent que les autotests pratiqués chez soi sont aussi valables, précisant qu'ils doivent être supervisés par un professionnel de santé. Or, aucun pharmacien ni aucune infirmière ne sont prêts à le faire (ils ne sont pas rémunérés pour cela alors qu'ils ont 25 € s'ils font eux-même le test et résultat 12 h plus tard). Cette supervision peut être remplacée par une "déclaration sur l'honneur" tout aussi valable. (Voir modèle en pièce jointe). Beaucoup de choses peuvent changer d'ici la mi-octobre, au moment où les tests PCR des labos vont devenir

payants.

Les pharmaciens peuvent fournir des autotests au prix d'environ 5 €, mais uniquement en PCR rétronasal. Vous pouvez commander aussi des tests sur le site Omedicis : https://omedicis.com/

Il y a au choix des tests antigéniques avec écouvillon qui peuvent être fait comme le PCR dans le nez ou dans la bouche, résultats en 20 minutes. Les autres tests sont sérologiques à partir d'une goutte de sang et donnent les résultats en 10 minutes. Ces test sont beaucoup plus fiables car permettent de voir si on est immunisé ou non suite à la maladie asymptomatique ou à la vaccination. Ils sont très simples à réaliser. Ils sont légèrement plus chers (environ 8 € plus frais de livraison). On trouve aussi des tests nasaux pour 2.8 € HT : https://promenoch-medical.com/accueil/102-auto-test-valide-par-l-has-.html?gclid=EAIaIQobChMIqe_mmOjO8gIVEpftCh3jxgcqEAAYAyAAEgL4CvD_BwE

A diffuser auprès de toutes les personnes qui sont encore dans la frayeur des mesures contraignantes gouvernementales !

 

Sur le NET :

Fin mars 2020, micron a edicté le rivotril pour tuer les "vieux" dans les ephads. Aujourd'hui on "vaccine" ( phase 3 jusqu'en 2023 = ce n'est pas un vaccin), et ils vont tuer les classes intermédiaires (vacciner les enfants, mais quel infamie...), tout en montant les français les uns contre les autres. Il ne sont pas incompétents, ils savent très bien ce qu'ils font, on utilise pas des entreprises criminelles comme mckinsey (scandale des opioïdes) ou pfizer, on ne fait pas de la propagande sur des "vaccins", on ne menace pas, on ne discrimine pas, par incompétence...

 

INDE : INTRANTS VERSUS IVERMECTINE


> 6 septembre 2021 Le seul État où l’épidémie flambe actuellement est celui qui a le plus vacciné. L’Inde est un État fédéral, aussi la politique de santé relève-t-elle de chaque État. De très nombreux états ont massivement utilisé l’ivermectine et l’utilisent encore.
>
> 1/ L'Uttar Pradesh (230 M d’hab.) a été le premier État du pays à introduire l'utilisation prophylactique et thérapeutique à grande échelle de l'Ivermectine. : quand il y a un malade, toute sa famille reçoit de l'ivermectine. Cette directive a été mise à jour le 17 mai 2021 et continue d'incorporer l'ivermectine, donc très peu d’intrants. Injectés (moins de 5 % de la population).
>
> 2/ Le Tamil Nadu et Le Kerala n’ayant pas suivi ces traitement précoces, mais utilisant l’ivermectine uniquement en traitement tardif (donc inutile) déplorent un désastre fin Août. Avec sa suppression et en ajoutant le taux élevé d’injections, la contamination, avec la première dose a atteint 56 % de la population. L’État indien du Kerala se classe dans le top cinq des 29 États indiens les plus injectés.
> Conclusion : une personne vaccinée propage le virus alors qu'une personne sous ivermectine ne le fait pas…..


https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/etat-du-kerala-inde-vaccination-et-contamination

 

AUTO-TESTS

SALIVAIRES et CONTRE-INDICATION PRELEVEMENT NASAL

> Petit rappel: ils sont règlementaires, mais sur l’ordonnance doit figurer aussi la mention CONTRE INDICATION PRELEVEMENT NASAL
> Pourquoi est-ce si laborieux à obtenir, vous l’aurez bien sûr deviné, parce que les tests PCR (plus chers) ont l’avantage de délivrer beaucoup plus de faux positifs et peuvent continuer à terroriser la population … pour qu’elle se soumette à la solution finale et incontournable de l’injection toxique.
 https://www.has-sante.fr/jcms/p_3237053/fr/tests-rt-pcr-salivaires-la-has-etend-leur-utilisation-et-definit-les-modalites-pratiques-de-realisation?portal=p_3058934

 

La grande libération de la planète Gaia avance à toute vitesse

du site prepare for change

Aurora RAY

Si vous êtes éveillé depuis quelques années, vous savez…

Les gouvernements de notre monde sont dirigés par des sociopathes psychopathes. Quiconque pense avoir son intérêt à cœur doit vérifier s'il y a un cerveau dans sa tête.

Cela fait une dizaine d'années que nous anticipons cet « événement ». Nous savions qu'il y avait une guerre spirituelle dans les coulisses. Nous attendons patiemment que des arrestations massives aient lieu et nous sommes au courant de l'empoisonnement stratégique de notre nourriture, de notre eau, de notre air et de notre corps par les vaccins.

La Fédération Galactique me prépare à cette époque depuis l'âge de 7 ans. Oui, il y a la Earth Alliance mais aussi une Star Alliance qui assiste cette planète…

Encore une fois, les cadavres que sont les sociétés qui dirigent ce monde sous le déguisement de fonctionnaires gouvernementaux sont déjà morts. Ce système est en train de mourir d'une mort douloureuse.

L'évolution de la conscience est à portée de main pour la race humaine. Comme la Terre elle-même augmente en fréquence, nous devons, en tant qu'espèce, nous adapter à la nouvelle réalité vibratoire de notre planète natale. C'est sa montée en fréquence qui rend tout cela possible. La grande libération de la planète Gaia avance à toute vitesse.

Les réalités de troisième, quatrième et cinquième dimensions  sont toutes accessibles maintenant sur terre. Chacun représentant une réalité de conscience.

La 3D  est la matrice. (inconscient, effrayé, inconscient)

La 4D  est le royaume astral. (questionner la réalité, se réveiller, se rendre compte que tout n'est qu'une illusion mais aussi se laisser facilement piéger dans une version illusoire du moi-ego)

La 5D  est le paradis sur terre. Amour. paix, liberté, souveraineté, unité.

Quelle réalité choisissez-vous ?

Toutes les possibilités disponibles. A partir de là, c'est tout le choix.

Portez la grâce de Dieu.

Les codes sont dans votre être. Stocké dans votre ADN.

Il n'y a pas d'être plus puissant sur terre que la race humaine. Réclamer.

Mettez l'armure complète de Dieu. Connaître la vérité. Tenez cette lumière. Ne doute pas. Ne vous soumettez pas à la peur !

La peur est l'illusion de la matrice 3D. La peur est ce qui vous a contrôlé pendant des milliers d'années. La peur est le véritable ennemi. La peur est ce dont ils se nourrissent.

Abandonnez la peur. C'est un choix.

Les tyrans sont hors de contrôle. Ils le perdent.

Ne vous soumettez pas à leurs ordres fascistes.

La désobéissance est notre pouvoir.

 Nous sommes nombreux. Ne savez-vous pas qu'ils sont peu nombreux ?

Démolissez ces masques ridicules et récupérez vos pouvoirs divins inhérents.

Nous sommes les habitants légitimes de cette planète. Pas les psychopathes sociopathes qui se ridiculisent avec leurs dernières tentatives désespérées et infructueuses d'un Nouvel Ordre Mondial.

Cette planète est notre monde. IL N'APPARTIENT PAS AUX CULTES DU SANG . Il n'appartient pas aux prêtres babyloniens. Il n'appartient pas aux corruptionnistes qui se réfèrent à nous comme à leur bétail.

VOUS DEVEZ RÉVEILLER L'HUMANITÉ.

 C'est ton heure. Réclamez votre divinité maintenant.

Vous en avez assez des mensonges, de la tromperie, des conneries, de l'empoisonnement, du vol de votre souveraineté et de vos pouvoirs ?

La dernière chose que vous avez à perdre est votre dignité.

Si vous en avez assez, répétez après moi :

"Je suis Dieu.

  JE SUIS un être souverain de l'univers.

  JE SUIS tout ce qui était, est et sera à jamais.

  JE SUIS prêt à entrer dans mes pouvoirs maintenant.

Avec amour et bénédictions

Puissiez-vous, chers amis, faire bon usage de toutes ces informations et avancer vers une vie toujours plus consciente, toujours plus aimante et plus ouverte à la beauté de la vie, cette incroyable beauté qui s’exprime à travers les minéraux, les plantes, les animaux, les êtres humains de tous les peuples, les habitants des planètes plus « adultes » que la Terre, ces planètes qui vivent déjà dans la joie de vivre dans l’unité et la fraternité avec toutes les formes de vie !

Concluons par un poème extrait du ebook La poésie qui guérit :

CONSCIENCE PURE

Je sens mon corps qui se détend

Je laisse couler mes émotions

Comme une eau vivante

Qui parcourt toutes mes fibres

Et plonge dans la terre

Qui la reçoit comme un cadeau

Comme une mère accueille avec amour

Les pleurs de son enfant

Je laisse partir mes pensées

Avec le vent qui souffle et purifie

Me voilà libre

Dans mon corps, mon coeur et ma tête

Sensations, émotions,pensées

Se dissolvent

Dans une conscience si vaste

Qu'elle contient tout

Qu'elle accepte tout

Qu'elle est tout

Les limites ont fondu

Et je deviens lumière

Je suis l'amour créateur

Père et Mère des univers

Force divine qui pulse partout

Et dit à chaque être

A chaque expression de la vie

Je t'aime, tu es mon enfant, ma chair

A travers toi ma joie de créer

Se dilate dans l'immensité

Dans les multiples formes

De ma créativité

Je donne la vie

A tout ce qui est

Et perpétue mon amour

En créant à son tour !

 

Dernière minute :

Oui, les médias disent tous la même chose et pourtant voici ce qui se passe réellement en Martinique et tout ce qu'on fait pour bloquer les soins des gens POUR NOUS FAIRE PEUR.

C'est une attitude de crapuleux magouilleurs qui seringues en main veulent nous rendre addicts à leur vaccins et si vous regardez trop ce "qu'ils nous disent" vous allez finir par y croire et pourtant que disent vraiment les gens qui vivent là-bas ?
et bien voilà

Témoignage en Martinique : L'état a fait réquisitionné les stocks d'ivermectine et d'oxygène (rumble.com)

Et ce mail de jb fourtillan

Chers amis,

J’ai le plaisir de vous adresser la dernière vidéo Jasper Mader et Agora TV que je viens de faire avec mon ami mousquetaire Frédéric Chaumont, notre 57 ème vidéo, intitulée "Piqure ou Suppo ? », que vous pouvez visionner sur notre www.verite-Covid19.fr. Vous allez surement apprécier le dernier exploit de l’Institut Pasteur dont la dernière trouvaille, pour nous sauver de la fausse pandémie causée par le virus Covid-19 qu’ils ont fabriqué, est de mettre sur le marché des suppositoires d’Octofène dont l’AMM a été retiré en 2005, à juste titre, compte tenu de sa toxicité qui interdit son administration à l’homme. D’autres surprises vous attendent dans cette vidéo, concernant la toxicité du Paracétamol, qui interdit son administration à l’homme, alors que l’Aspirine, comme l’hydroxychloroquine et l’Ivermectine, sont dépourvus de toxicité contrairement à ce qu’on veut nous faire croire.

 

Confusion scientifiquement programmée dans les esprits

Beaucoup de gens s’imaginent, à tort que parce qu’il avance tout et son contraire, le gouvernement est incompétent.
Mais, tout a sciemment été fait pour brouiller les cartes et la compréhension des Français, qui ont été soumis à de nombreuses “injonctions paradoxales”, également appelées “doubles contraintes” incompatibles.

Si la personne est ou se sent prisonnière de la situation, surtout si elle est dans l’incapacité de communiquer à son sujet, cela rend le problème insoluble et engendre à la fois des troubles et des souffrances mentales.
Les exemples sont innombrables dans la gestion de cette pandémie :

  • Confinez-vous, mais allez travailler ;
  • Le masque est inutile, mais il est pourtant obligatoire ;
  • Ne vous rencontrez pas, mais soyez solidaires ;
  • Restez chez vous, mais faites du sport ;
  • Pour protéger nos enfants, acceptons de les maltraiter ;
  • Pour sauver nos aînés, laissons-les mourir de solitude ;
  • Pour éviter les attroupements, fermons les petits magasins ;
  • Pour préserver notre santé, fermons les salles de sport ;
  • Pour sauver nos hôpitaux, détruisons notre économie…

Et force est de constater que cette stratégie est redoutablement efficace, puisque la plupart des gens perdent tout esprit critique et sont comme hébétés, incapables de la moindre réaction.
L’acceptation généralisée aux règles les plus absurdes ne peut fonctionner que grâce au conformisme et à l’instinct grégaire de la plupart des individus.