BLOG 59 de Tal SCHALLER

Chers amis,

Nous vivons une période passionnante qui demande à chacun de sortir de la peur soigneusement distillée par les autorités et les médias qui ont perdu toute dignité pour devenir des outils de propagande afin de choisir les valeurs qui valent la peine d’être mises en avant et de suivre sa guidance personnelle pour agir en paix en cultivant la joie de vivre à chaque instant !

Je vous signale que l’émission du jeudi soir l’INFO EN QUESTION  a vécu sa 95 ème édition le 7 avril mais que ses animateurs, dont je fais partie depuis deux ans, ont décidé de mettre un terme, en tout cas pour quelques temps à cette prestation afin de souffler un peu et de trouver de nouveaux canaux d’expression.

Néanmoins vous pouvez voir toutes les émissions sur LES VIDEOS QUI NE SERONT JAMAIS SUPPRIMEES sur santeglobale.world.

 

Et maintenant place à des infos utiles !

Sur le net : :

La proportion de vaccinés décédés n’a cessé d’augmenter depuis le début de la vaccination pour atteindre là aussi près de 72% des statistiques de décès en mars.

Alors certes, il est “normal” que 80% des personnes hospitalisées soient vaccinées.

Mais quand on annonce depuis le début au malade que ce vaccin les protégera des formes graves.

Il est beaucoup moins normal d’observer 72% de décès chez des personnes vaccinées !

Comment expliquer qu’après trois campagnes de vaccination les vaccinés soient aussi nombreux en proportion à mourir ?

La vaccination n’a-t-elle donc servi à rien ?

Prallèlement, le pass vaccinal est suspendu et pourtant, un ami à moi a récemment reçu un rappel pour sa quatrième dose…

Toutes les personnes de plus de 60 ans sont d’ailleurs concernées depuis hier7

Visiblement, le Ministre Olivier Véran pense que l'objectif sanitaire du moment est de proposer une 4e dose aux personnes âgées…

Drôle de conclusion quand on connaît l’efficacité très relative du vaccin !

Thibaut Masco de Santé Non Censurée

 

FREDERIC CHAUMONT SUR LES TECHNOLOGIES ULTIMES :

https://odysee.com/88_Technologies-ultimes:7ec0b09f6cc97e4a2f38ba26d36c477eae037d83

 

Fwd: ALERTE INFO VACCIN ! Le Conseil Mondial de la Santé (WCH) Appelle à un Arrêt Immédiat des « Vaccins » Expérimentaux Contre la Covid-19 ! –

https://planetes360.fr/alerte-info-vaccin-le-conseil-mondial-de-la-sante-wch-appelle-a-un-arret-immediat-des-vaccins-experimentaux-contre-la-covid-19/

Les derniers chiffres officiels de l'Agence britannique de sécurité sanitaire montrent que les personnes triplement vaccinées âgées de 30 à 70 ans ont maintenant perdu au moins 70 % de la capacité de leur système immunitaire par rapport au système immunitaire naturel des personnes non vaccinées.

Leur système immunitaire se détériore entre 10 et 30 % par semaine en moyenne, avec une détérioration beaucoup plus importante et plus rapide chez les plus jeunes.

Si cela continue au rythme actuel, tous les 18 à 39 ans triplement vaccinés verront leur système immunitaire se dégrader à 100 % d'ici la mi-avril 2022, et tous les autres groupes d'âge triplement vaccinés suivront peu de temps après.

En d'autres termes, les données officielles du gouvernement britannique suggèrent fortement que la population triplement vaccinée développe rapidement un syndrome d'immunodéficience acquise.

https://dailyexpose.uk/2022/03/13/gov-report-proves-triple-vaccinated-have-ade/

 

Les conséquences sociétales catastrophiques de la politique anticovid de la présidence Macron

 Gerard.Delepine

https://nouveau-monde.ca/les-consequences-societales-catastrophiques-de-la-politique-anti-covid-du-gouvernement-macron/

 

SCANDALE MC KINSEY

https://planetes360.fr/a-ecouter-en-urgence-ce-qua-decouvert-la-deputee-europeenne-virginie-joron-sur-le-cabinet-mckinsey-est-tout-simplement-enorme/

Energie À partager partout partout! Il faut que ça se sache !!

https://rumble.com/vxkfv9-lessence-la-pompe-est-une-arnaque-mondiale-.html?mref=gge29&mc=c7xc7

 

COMPTEURS LINKY /ROBIN DES TOITS

Une nouvelle fiche RDT:

https://www.robindestoits.org/Fiche-info-Linky-Linky-et-le-secret-de-nos-vie-privees-une-cohabitation-a-hauts-risques_a3125.html

et mise à jour de 3 fiches:

https://www.robindestoits.org/LES-FICHES-INFO-LINKY-3-CPL-rayonnement-et-EHS_a2675.html

Antennes relais, fiche juridique:

https://www.robindestoits.org/attachment/2283099/

https://www.robindestoits.org/Quelle-automobile-pour-les-EHS-8-12-2021-mise-a-jour-mars-2022_a3094.html

 

La vérité brutale

Du Québec, Amélie PAUL toujours aussi drôle et percutante !

https://youtu.be/hByR86yC8tI

 

L'arrivée du test PCR

https://mail.google.com/mail/u/2/#inbox/WhctKKXPkpHHTbFSlzqmHXfFFLgdrhsDWjMjmSpTmhxJXzzhtSPnpHBTLjGMWZGNrKKdZRb

.Alors que dans le passé, les cliniciens devaient déterminer par une évaluation et des tests minutieux ce qui constitue un cas, le clinicien a été remplacé par un test PCR.

Christian Drosten de La Charité Berlin, en collaboration avec Olfert Landt de TIB MolBiol (société de biotechnologie), disposait déjà le 15 janvier de la documentation d'un kit de test PCR pour le "nouveau" coronavirus-2019.

Ce kit de test a finalement été acheté et distribué par Roche.

Le 17 janvier, un laboratoire en Slovénie avait déjà effectué une " évaluation approfondie " et mis en œuvre le protocole PCR.

Le protocole PCR Drosten complété a été soumis à Eurosurveillance le 23 janvier. Je suis sûr que la plupart des gens connaissent maintenant les pièges du test PCR, mais passons-les en revue ici.

Les tests PCR ne peuvent pas vous dire si une personne a une infection active.
Les PCR avec des cycles d'amplification > 25 ne sont pas utiles.
Un protocole avec > 33 cycles d'amplification sont presque tous des faux positifs. Il s'agit de bruit génétique.

Les fabricants de tests de TIB MolBiol ont fixé leur propre protocole à 30 cycles d'amplification:

Le protocole PCR de Drosten soumis à l'OMS le 17 janvier 2020 suggère toutefois un protocole légèrement modifié.

45 cycles !

C'est le protocole que Drosten a soumis à l'OMS.

C'est le protocole que l'OMS a diffusé aux États membres.

Les États membres ont acheté le kit de test à TIB Molbiol/Roche, et l'ont déployé sur leur population.

Et, comme le dicte le RSI, tout résultat de test qui revenait positif était soumis à l'OMS. Celle-ci, lors de sa réunion du 30 janvier, a pu confirmer une augmentation des cas de ce nouvel agent pathogène dans plusieurs juridictions.

La PHEIC a été déclarée. Les droits ont été violés.

L'OMS recommence…
Il est clair que l'infrastructure nécessaire pour exécuter le type de stratégie de réponse à une pandémie qui a ruiné la vie et la santé des citoyens du monde entier, a été lentement mise en place par l'OMS et ses membres et partenaires non élus depuis le début des années 2000.

L'arrivée du test PCR
Comme plusieurs consultants et membres de l'OMS l'ont évoqué dans le passé, la pandémie de SRAS-CoV-2 a été unique en son genre, car elle a été principalement alimentée par des tests de " diagnostic ". Le centre du processus de dénombrement des cas était un test moléculaire, qui n'est techniquement pas diagnostique. Alors que dans le passé, les cliniciens devaient déterminer par une évaluation et des tests minutieux ce qui constitue un cas, le clinicien a été remplacé par un test PCR.

Christian Drosten de La Charité Berlin, en collaboration avec Olfert Landt de TIB MolBiol (société de biotechnologie), disposait déjà le 15 janvier de la documentation d'un kit de test PCR pour le "nouveau" coronavirus-2019.

Ce kit de test a finalement été acheté et distribué par Roche.

Le 17 janvier, un laboratoire en Slovénie avait déjà effectué une " évaluation approfondie " et mis en œuvre le protocole PCR.

Le protocole PCR Drosten complété a été soumis à Eurosurveillance le 23 janvier. Je suis sûr que la plupart des gens connaissent maintenant les pièges du test PCR, mais passons-les en revue ici.

Les tests PCR ne peuvent pas vous dire si une personne a une infection active.
Les PCR avec des cycles d'amplification > 25 ne sont pas utiles.
Un protocole avec > 33 cycles d'amplification sont presque tous des faux positifs. Il s'agit de bruit génétique.

Les fabricants de tests de TIB MolBiol ont fixé leur propre protocole à 30 cycles d'amplification:

Le protocole PCR de Drosten soumis à l'OMS le 17 janvier 2020 suggère toutefois un protocole légèrement modifié.

45 cycles !

C'est le protocole que Drosten a soumis à l'OMS.

C'est le protocole que l'OMS a diffusé aux États membres.

Les États membres ont acheté le kit de test à TIB Molbiol/Roche, et l'ont déployé sur leur population.

Et, comme le dicte le RSI, tout résultat de test qui revenait positif était soumis à l'OMS. Celle-ci, lors de sa réunion du 30 janvier, a pu confirmer une augmentation des cas de ce nouvel agent pathogène dans plusieurs juridictions.

La PHEIC a été déclarée. Les droits ont été violés.

L'OMS recommence…
Il est clair que l'infrastructure nécessaire pour exécuter le type de stratégie de réponse à une pandémie qui a ruiné la vie et la santé des citoyens du monde entier, a été lentement mise en place par l'OMS et ses membres et partenaires non élus depuis le début des années 2000.

 

Nouvel article sur L'Informateur.

USA : Filmé à son insu, le Directeur du FDA déballe comment BigPharma Programme notre extermination !!!

par Qactus

On a tout expliqué, même la pénurie, l'inflation, la dangerosité du VAC...... tout le monde se moquait de nous et nous insultait de complotiste. Maintenant qui était dans le vrai ??.. Les Vaccinés vont flipper de terreur et vont devenir hystériques et très violents dans les semaines à venir. C'est ça qu'on appelle les 3 jours de ténèbres, où on nous demande de ne pas sortir : Car, cette violence et chaos arrivent.

PAS BESOIN DE NOUS EN FAIRE, CETTE HORDE D'ASSASSINS A DÉJÀ ORCHESTRÉ LA FAÇON DONT ILS COMPTENT NOUS ÉLIMINER TRANQUILOU !!!

- Voilà à quoi sert la supercherie COVID, maintenant il faut prendre la mesure de cette opération NAZI-TAIRE du IVème REICH enclenchée par la minorité, 1%, qui dirige illégalement notre monde et qui veut pourtant régner sans partage sur la majorité, 99% du TROUPEAU DE BÉTAIL QUE NOUS REPRÉSENTONS À LEURS YEUX.

Et pour réaliser ce projet funeste, ils doivent éradiquer un maximum d'INUTILES comme ils s'évertuent à le répéter !!!

- Nous voyons sur cette vidéo James O’Keefe, journaliste et fondateur de Project Veritas en train de piéger en caméra cachée Christopher Cole qui est tout de même le directeur général de la FDA - USA (Food and Drug Administration), l’Agence fédérale des États-Unis qui autorise ou non les vaccins avec ses 24 ans d’expérience il avoue être impliqué dans le processus d’approbation des différents vaccins Covid.

Résumé de la conversation :

- Cole :
“Biden veut vacciner le plus de monde possible. Donc vous aurez un vaccin annuel. Il ne l’a pas encore annoncé, car il ne veut pas énerver les gens. Les entreprises de
médicaments, les entreprises alimentaires, les entreprises vaccinales, nous paient des centaines de millions de dollars par an pour embaucher et garder les examinateurs pour approuver leurs produits. Ils veulent s’assurer d’avoir un maximum de gens pour un vaccin/an, c'est un retour de monnaie récurrent pour leur compagnie.»
- Journaliste :
“Et comment vous savez que c’est déjà approuvé ?”
- Cole :
“(Long silence) - De ce que j’ai entendu, la FDA ne va pas désapprouver le vaccin pour les enfants. ». ” Je pense que ça va être progressif. Les écoles vont l’obliger. (N.B : la 3ème dose)»
- Journaliste :
“Pourquoi les tout-petits ont besoin d’une 3ème dose ?”
- Cole :
«Eh bien pour la même raison que vous ou moi en avons besoin. Les 3 doses ( renforcent votre système ???????. Et ensuite il y aura un vaccin Covid annuel. Comme le vaccin de la grippe.»
- Journaliste :
“Pour les... Bambins (1-2 ans)?”
- Cole :
”Pour tout le monde.”
- Journaliste:
«Ok donc les tout-petits devront en faire un par an.»
- Cole :
«Probablement. Je ne suis pas complètement d’accord avec leur...procédé.»
- Journaliste :
«Vous voulez dire quoi par là ? »
- Cole :
«Ce que je veux dire c’est qu’ils n’ont pas tous les tests... Donc je suis d’accord qu’il faut les inoculer, mais on ne peut pas fournir aux parents autant de garanties qu’on le voudrait en général. C’est une autorisation d’utilisation d’urgence pour tous les groupes d’âges, tous les vaccins, et ensuite on doit obtenir l’approbation par groupe d’âge spécifique en se basant sur l’étude.»
- Journaliste :
«Vous pensez vraiment que c’est une urgence pour les tout petits ?»
- Cole :
«Eh bien ils sont tous approuvés sous urgence. La donnée concernant l’efficacité n’a pas besoin d’être aussi élevée. La norme quand elle est sous «autorisation d’utilisation d’urgence, c’est que ça fasse plus de bien que de mal.»
- Journaliste :
«Je pensais que les cas n’étaient pas si élevés pour les enfants de 6 mois à 4 ans.»
- Cole :
«C’est vrai, mais comme c’est relié au Covid, c'est pourquoi c’est sous ce processus d’approbation. (N.B: «Autorisation d’utilisation d’urgence»).»

Sources : YouTube et Project Veritas

 

LIBRE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ

Au Canada, les « va xi nés » développent le SIDA

L’édito politique de Libre Consentement Éclairé

Une étude qui devrait terriblement inquiéter ceux qui se sont soumis à la propagande étatique française organisée par l’Exterminateur des personnes âgées, Emmanuel Macron, et son nazi de ministre des intérêts de Big pharma, en général, et de Pfizer, en particulier, celui que certains surnomment « Le tueur au Ri -- vo -- tril et aux injections d’ARNm », Olivier Véran (nous voulons parler des injectés au « va x in » tueur de Pfizer & Co).

C’est tout simplement effrayant !

En effet, « THE EXPOSÉ » vient de publier une étude réalisée d’après les données officielles du gouvernement canadien, et c’est tout simplement effrayant.

Cette étude compare la situation face au « C19 » des Canadiens non-« va xi nés », aux Canadiens doublement et triplement-« va xi nés » au cours du mois de février 2022.

Statut « va xi nal » de la population au Canada en février 2022.

   Pour la dernière semaine de février 2022, nous avions :

   - 13,11 millions de Canadiens non-« va xi nés » (« Unvaccinated »).

   - 10,6 millions de Canadiens doublement-« va xi nés » (« Double vaccinated »).

   - 12,9 millions de Canadiens triplement « va xi nés » = (« Triple vaccinated »).

   Population générale prise en compte : 36,61 millions de Canadiens, dont 35,8 % de Canadiens non-« va xi nés ».

   Au Canada, les malades atteints du « C19 » sont très largement « va xi nés » en février 2022.

   Nombre de malades du « C19 » selon le statut « va xi nal » au Canada

     2 993 cas pour les non-« va xi nés » (« Unvaccinated »)

     9 103 cas pour les doublements « va xi nés » (« Double vaccinated »)

   10 893 cas pour les triplements « va xi nés » (« Triple vaccinated »)

   Nombre total de cas : 22 989, dont seulement 13 % de non-« va xi nés » alors qu’ils représentent 35,8 % de la population générale canadienne.

   Cas de « C19 » parmi les Canadiens « va xi nés » : 19 996, soit 0.055 % des 36,61 millions de Canadiens.

   Cas de « C19 » parmi les Canadiens non-« va xi nés » : 2 993, soit 0.000082 % des 36,61 millions de Canadiens.

   Nombre de malades du « C19 » selon le statut « va xi nal » au Canada

   Non-« va xi nés » = Unvaccinated - Doublement « va xi nés » = Double vaccinated

   Triplement « va xi nés » = Triple vaccinated

   Un nombre de cas incroyablement plus élevé chez les « va xi nés ».

   Le nombre de cas rapportés à 100 000 personnes de chaque population (Non-« va xi nés », doublement « va xi nés » et triplement « va xi nés ») a été incroyablement plus élevé chez les doubles et triples vaccinés depuis au moins le 31 janvier 2022.

   Comment attribuer un % d’efficacité aux « va x ins » ARNm de Pfizer & Co. ?

   Les statisticiens appliquent la formule suivante : Taux de cas « va xi nés »/ (divisé par) Taux de cas non-« va xi nés » X (multiplié) par 100.

   D’après cette formule, on remarque que pour la semaine 31 janvier 2022 – 6 févier 2022, l’« efficacité » du « va x in » chez les doubles « va xi nés » est négative, et pas légèrement, elle est de moins 221,16 % et à la fin de la semaine qui se termine le 27 février 2022, les choses se sont aggravées puisque la négativité tombe à moins 276,16 % (on obtient respectivement moins 197,79 % et moins 269,87 % chez les triples « va xi nés »).

   3,8 fois plus de risques d’attraper le « C19 » pour les doubles « va xi nés ».

   D’après ces données, les doubles « va xi nés » ont 3,8 fois plus de risques d’être contaminés au « C19 » que les non-« va xi nés » (3,7 fois plus de risques pour les triples « va xi nés »).

   Cette efficacité négative mise en lumière par les statisticiens recouvre une terrible réalité : l’affaiblissement continu du système immunitaire des « va xi nés »

   Cette réalité est naturellement maquillée par les Autorités, par les « journalistes » et les « médecins » tueurs aux injections d’ARNm de Pfizer & Co.

   Ils inversent la réalité et parlent de « baisse d’efficacité des « va x ins » », alors qu’il s’agit en réalité de la baisse de performance du système immunitaire qui est directement induite par l’activité de l’ARNm injectée dans les corps et que l’on peut apprécier en mesurant la performance du système immunitaire des non-« va xi nés ».

   Comment calculer la performance du système immunitaire ?

   Pour calculer la performance du système immunitaire, les statisticiens utilisent la formule : « Taux de cas non-« va xi nés » - (moins) Taux de cas « va xi nés » / (divisé) par le taux de cas non vaccinés OU par le taux de cas vaccinés X (multiplié) par 100 = % de performance du système immunitaire »

   Exemple : Taux non-« va xi nés » du 21 février au 27 février 2022 au Canada = 22,83 – (moins) Taux triple vacciné : 84,44 / (divisé) par  84,44 X (multiplié) par 100 = -72,96 %.

   Une perte de 73,42 % du système immunitaire !

   Ainsi, selon ces calculs faits à partir des données officielles du gouvernement canadien, un triple « va xi né » a perdu 72,96 % de la capacité d’action de son système immunitaire et un double « va xi né » a perdu 73,42 % de cette capacité.

   Ainsi, le système immunitaire d’un double « va xi né » n’a plus que 26,58 % d’efficacité par rapport à un non-« va xi né » (ce qu’il serait s’il ne s’était pas fait injecter) pour combattre les attaques de son organisme par les virus, les bactéries ou encore les cellules cancéreuses (27,04 % pour un triple « va xi né ».

   Le « Syndrome d’immunodéficience acquise » frappe les « va xi nés » !

   Ce que révèlent ces terribles chiffres, c’est que les « va xi nés » voient la déficience de leur système immunitaire augmenter avec le temps qui passe, à un tel point que les experts se demandent si cela ne va se terminer pour eux par une immunodéficience totale et semblable à celle qui a provoqué le mort des malades atteints du SIDA dans les années 1980 (pour ceux qui ont reçu le produit actif à l’ARNm et non le placébo).

Nombre de morts « C19 » selon le statut « va xi nal » au Canada

Non-« va xi nés » : 10,44, puis 9,39, puis 2,44 pour 100 000 non-« va xi nés »

Doublement « va xi nés » : 11,57, puis 11,91, puis 8,02 pour 100 000 doublements « va xi nés »

Triplement « va xi nés » : 16,42, puis 12,14, puis 12,56 pour 100 000 triplement « va xi nés »

   Ce tableau réalisé d’après les données officielles du gouvernement du Canada confirme que le taux de mortalité est très nettement plus bas chez les non-« va xi nés » que chez les « va xi nés ».

   C’est le taux de mortalité qui apparaît entre le 14 février 2022 et le 27 février 2022 qui inquiète les experts : assiste-t-on à une augmentation de la déficience du système immunitaire des « va xi nés » avec le temps alors que celui des « non-« va xi nés » se renforcerait ?

   Une chute vertigineuse du système immunitaire !

   D’après les statisticiens, si au 7 février 2022 l’efficacité du « va x in » était à -10,79 % chez les doubles « va xi nés », elle chute à -228,52 % au 27 février 2022, et pour les triples « va xi nés », c’est encore plus grave, puisque l’on passe de -57,25 % au 7 février 2022 à -414,49 % au 27 février 2022.

   La mort 5,1 fois plus présente chez les « va xi nés ».

   Ramenés aux décès, ces chiffres signifient qu’un double « va xi né » a 3,3 fois plus de risques de mourir du « C19 » qu’un non-« va xi né », et on passe à 5,1 fois plus de risques de mourir du « C19 » qu’un non-« va xi né » chez les triples « va xi nés ».

   Les « va x ins » tueurs de Pfizer & Co. détruiraient le système immunitaire.

   Ces terribles chiffres confirment que l’effondrement du système immunitaire chez les « va xi nés ».

Non seulement les injections du « va x in » tueur de Pfizer & Co., ne protègent de rien, mais en plus elles induisent une performance négative du système immunitaire chez les « va xi nés ».

 

CONFLITS D’INTERETS AUX USA

https://childrenshealthdefense.org/defender

Une étude publiée lundi a révélé que 95% - 19 des 20 membres - des États-Unis Le comité dirigé par le gouvernement chargé d'établir des directives diététiques pour les Américains a un ou plusieurs conflits d'intérêts (COI) avec des acteurs de l'industrie dans Big Food, Big Ag et Big Pharma.

Les Etats Unis. Le Dietary Guidelines for Americans Advisory Committee (DGAC) établit les lignes directrices utilisées par les États-Unis. décideurs, prestataires de soins de santé, éducateurs en nutrition et opérateurs de programmes fédéraux de nutrition, y compris ceux responsables des programmes de repas scolaires, sur les aliments et les boissons qui « répondent aux besoins en nutriments, favorisent la santé et préviennent les maladies ».

 

Pourquoi le site Web officiel de l’ambassade des États-Unis a-t-il supprimé toutes les preuves des laboratoires d’armes biologiques ukrainiens ?

https://cogiito.com/category/nature/

https://citizens.news/598360.html

Le site officiel de l’ambassade des États-Unis a récemment SUPPRIMÉ toutes les preuves de laboratoires biologiques en Ukraine . 

Ces laboratoires biologiques sont financés et exploités conjointement par le Département américain de la Défense (DOD). 

Les documents du laboratoire étaient de notoriété publique jusqu’au 25 février 2022.

Ces documents contiennent des détails importants sur la construction, le financement et les permis des laboratoires d’armes biologiques en Ukraine. 

Mais maintenant, le gouvernement américain supprime ces documents d’Internet et devient moins transparent avec ces informations critiques. Cela survient à un moment où la population mondiale prend conscience de la réalité de la recherche sur les armes biologiques à gain de fonction, des fuites de laboratoire et du développement de vaccins et de diagnostics prédateurs. Ces bio-laboratoires génèrent des agents pathogènes à potentiel pandémique qui exploitent le système immunitaire humain et sont à l’origine de la fraude médicale, des fautes professionnelles, des décès induits par les vaccins et du génocide.

L’EXISTENCE DE CES LABORATOIRES D’ARMES BIOLOGIQUES POURRAIT-ELLE AVOIR QUELQUE CHOSE À VOIR AVEC LA “MISSION MILITAIRE SPÉCIALE” DE LA RUSSIE ? 

Pendant des années, la Russie a accusé les États-Unis de développer des armes biologiques près de ses frontières. Les Russes recueillent-ils actuellement des preuves dans ces laboratoires ? 

Quel est l’état actuel de ces installations ? 

Et si la Russie ne menait pas une invasion et une occupation impérialistes de l’Ukraine – une réalité qui a été propagée par les médias occidentaux ? 

Et si la Russie ciblait plutôt les syndicats du crime international et s’en prenait aux éléments criminels du gouvernement ukrainien qui ont nui au peuple ukrainien et à d’autres dans le monde ?

Les États-Unis ont érigé un vaste réseau de laboratoires biologiques en Ukraine et nettoient les détails du net

Le DOD américain a financé au moins 15 laboratoires biologiques différents en Ukraine. Ce ne sont pas des laboratoires biologiques chinois ou russes. 

Au moins huit d’entre eux sont des laboratoires d’armes biologiques exploités exclusivement par les États-Unis. 

Ces laboratoires «consolident et sécurisent les agents pathogènes et les toxines préoccupants pour la sécurité» afin de mener «des mesures renforcées de biosécurité, de biosécurité et de biosurveillance» grâce à des «partenariats de recherche internationaux». 

Chaque installation coûte aux contribuables américains entre 1,8 et plus de 3 millions de dollars. Le DOD a facilité le processus d’autorisation pour permettre aux scientifiques ukrainiens de travailler avec des agents pathogènes à potentiel pandémique.

Le DOD des États-Unis travaille directement avec le ministère ukrainien de la Santé, le Service d’État ukrainien pour la sécurité alimentaire et la protection des consommateurs, l’Académie nationale des sciences agraires et le ministère de la Défense. .

Ces dernières années, bon nombre de ces laboratoires ont atteint le niveau de sécurité biologique 2, permettant aux scientifiques d’expérimenter des virus et des bactéries. Au cours des deux dernières années, ces laboratoires, en coopération avec le ministère ukrainien de la Défense, ont érigé quatre autres laboratoires mobiles pour effectuer une surveillance épidémiologique du peuple ukrainien. Ces laboratoires font partie d’un groupe de travail multinational qui crée des réseaux de surveillance des maladies qui «renforcent la sécurité sanitaire mondiale».

Jusqu’au 25 février 2022, l’existence et les détails de ces laboratoires d’armes biologiques étaient de notoriété publique. L’ambassade des États-Unis avait précédemment divulgué les emplacements et les détails de ces laboratoires dans une série de fichiers PDF en ligne. Le 26 février 2022, le site Web officiel de l’ambassade a fermé les liens vers les 15 laboratoires d’armes biologiques. Tous les documents associés à ces laboratoires ont été supprimés d’Internet. 

Si vous cliquez sur l’un des liens, les fichiers PDF ne sont plus disponibles. Heureusement, ces fichiers ont été archivés et sont toujours accessibles . 

Qu’est-ce que l’ambassade américaine essaie-t-elle de cacher ?

 

« Macron assassin ! »

L’édito politique de Libre Consentement Éclairé

   « Macron assassin ! », « Macron assassin ! », « Macron assassin ! », cela aurait duré 10 secondes.    

   Dix secondes d’une vérité scandée par des dizaines de milliers de personnes (50, 70, 90 000 ?), et cela effraye la pourriture médiatique française ainsi que les politiciens professionnels au pouvoir qui sont bel et bien des complices directs des assassinats indiscutablement dus aux décisions de l’Exterminateur des personnes âgées, de l’Éborgneur en chef des Gilets Jaunes et du Liquidateur des actifs de la France, Emmanuel Macron lui-même.

   Bien sûr que Macron et ses cliques de nazis qui sont aux manettes nous assassinent (on ne peut même plus parler de néonazis) !

   Détruire le système immunitaire naturel des enfants.

   Cela a commencé dès la première loi votée à la quasi-unanimité, droite et gauche confondues, sous le quinquennat du laquais des milliardaires mondialistes (qui est très bien payé) qui a été adoubé par les psychopathes de Davos, Emmanuel Macron.

   Il s’agit de la loi d’extension « va xi nale » qui oblige l’injection à des nourrissons de 8 semaines de prétendus « va x ins », qui sont des produits qui contiennent jusqu’à 320 substances hautement toxiques (comme du formol et de l’aluminium pour les plus connus), et dont le seul but est de « détruire » le système immunitaire naturel des enfants selon l’aveu même d’Antony Fauci (une des nombreuses révélations faites dans le livre dont le titre sera sans doute « « C19 » TUEZ-LES, MAIS SAUVEZ BIG PHARMA ! ») de Patrick Ledrappier et de Pierre Lefevre qui est déjà commandé par 534 résistants).

   Tabasser, gazer, éborgner, mutiler les Gilets Jaunes qui manifestaient pour leurs droits, dont celui d’avoir une vie décente grâce à leur travail, n’est-ce pas des distractions d’assassins ?

   Le cynisme de ces assassins est sans retenue, à l’image de celui de Christophe Castaner qui a sur ses mains le sang des Gilets Jaunes éborgnés, mutilés et tués par les fonctionnaires éborgneurs qu’il commandait, les véritables « Tontons macoutes » de la macronie agonisante.

Lavrenti Beria

Christophe Castaner

« Une même idée de ce que doivent être les libertés individuelles unit ces deux monstres. »

   Le sanguinaire Christophe Castaner, véritable « Lavrenti Beria » (1899-1953) d’Emmanuel Macron lorsqu’il était ministre de l’Intérieur et des fonctionnaires éborgneurs, ose se scandaliser que des Français qui ne veulent pas mourir et qui ne veulent pas voir disparaître la France, puissent ainsi dénoncer à tue-tête l’assassin Emmanuel Macron (Lavrenti Beria était le bras droit de Joseph Staline qui régna sur la répression sanguinaire et les assassinats des opposants au stalinisme entre 1938 et 1953).

   Qu’il se scandalise tant qu’il le peut encore, dans le « Monde d’après », lui et tous les siens seront traduits devant une Cour pénale citoyenne qu’il nous faudra mettre rapidement sur pied, et sans qu’aucun des juges actuels ne puisse y siéger.

   Entre 25 000 et 35 000 personnes âgées supprimées dans les EPHAD en moins de 2 mois en 2020, ce ne serait pas des assassinats ?

   La décision de « piquer » comme des chiens mourants les personnes âgées dans les EHPAD à coups de Ri – vo -- tril, celle de les isoler de tout contact humain, de les enfermer sans soins dans leurs chambres où de nombreuses seraient mortes déshydratées, le corps recroquevillé sur leurs excréments desséchés, n’a-t-elle pas été prise ou validée par l’Exterminateur des personnes âgées, Emmanuel Macron ?

   N’a-t-elle pas été prise après avis de son « conseil scientifique » dont les décisions sont classées « Secret défense » pendant 50 ans (on se demande pourquoi) et mise en œuvre avec une incroyable célérité par son ministre des intérêts de Big pharma en général et de Pfizer en particulier, Olivier Véran, ainsi que par les responsables et personnels soignants des EHPAD (cela fonctionnait ainsi dans les camps de la mort nazis entre 1940 et 1945) ?

   Les dizaines de milliers de morts dus aux injections des « va x ins » tueurs de Pfizer & Co., ce ne sont pas des assassinats ?

   Le négationnisme des effets meurtriers des injections à l’ARNm, au graphène et à l’Hydra vulgaris et des millions d’effets indésirables graves qui se transformeront rapidement en pathologies chroniques mortelles (cancer, cardiopathies, syndrome d’immunodéficience acquise, etc.) résisterait-il à une victoire électorale des Républicains et de Donald J. Trump aux élections du « midterm » du 8 novembre 2022, on en doute sérieusement.

   La « légitime défense par anticipation » de Vladimir Poutine.

   Si grâce à Dominion, les milliardaires mondialistes auront quand même réussi l’exploit d’installer à la Maison-Blanche un homme dont la place est dans une unité de soins neurologiques ; compte tenu de l’état de délabrement neurologique de plus en plus visible de Joe Biden et du scandale du financement des laboratoires d’armes biologiques en Ukraine pas son cocaïnomane de fils, Hunter Biden, même la guerre qu’ils ont imposée à Vladimir Poutine pour sauver leur peau, ne suffira pas (selon les révélations sur les plans offensifs des bataillons nazis, armés et financés par l’OTAN et la Commission européenne avec le soutien actif des gouvernements allemands et français, selon les révélations sur le projet d’utiliser des armes biologiques contre le peuple russe du Donbass (qui subit depuis plus de 8 ans des bombardements et des atrocités de la part de ces bataillons nazis) ne devons-nous pas considérer que Vladimir Poutine a agi en état de « légitime défense par anticipation » pour sauver le peuple russe ?

   Au sujet de « Dominion », qui a si bien réussi aux milliardaires mondialistes de Washington pour truquer l’élection présidentielle aux États-Unis en 2020 et voler l’élection au Président Donald J. Trump, réussira-t-elle à faire « gagner » de la même manière l’Exterminateur des personnes âgées, Emmanuel Macron ?

   C’est ce que laisse supposer l’apparente conviction de ce dernier à ce sujet : il ne semble pas douter un instant, et les cliques d’assassins qui l’entourent et le servent non plus, qu’il restera à l’Élysée en mai 2020, et « quoi qu’il en coûte » !

Message d’Adolph Hitler depuis l’Enfer à ses fils spirituels préférés que sont Emmanuel Macron et Gérard Darmanin :

« Ah, si j’avais eu Dominion ! Poutine et Trump ne seraient pas là ! La machine à tricher Dominion, une idée géniale, et ils acceptent sans broncher ?  »

La « fin de vie anticipée » à coups d’injections de Ri- -vo- -tril, à coups d’injections de « va x ins » tueurs de Pfizer & Co. et de tirs flashball, c’est ce qui reste du premier quinquennat d’Emmanuel Macron.

   « Il y a un âge, lorsqu’on devient un poids financier très important pour la société, où la question de la fin de vie anticipée doit être posée ; il faut en finir avec les tabous. », cette fausse déclaration prêtée à Amélie de Montchalin publiée sur le compte Twitter du compte parodique « Le journal de l’Élysée » fait référence à une vraie déclaration, celle de Jacques Attali dans le livre « L’avenir de la vie » publié en 1981 : « Mais dès qu’on dépasse 60-65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. »

   « Il est temps de mettre fin à la surpopulation mondiale ! »

   « Il va y avoir un nouvel ordre mondial et nous devons le diriger ! » a déclaré le 22 mars 2022 Joe Biden, officiellement Président des États-Unis.

   Aucun « journaliste » qui œuvre pour la pourriture médiatique française ne l'a qualifié de « complotiste » ou de « paranoïaque » comme cela a été fait à l’encontre de tous ceux qui le dénoncent depuis des décennies.

   À Libre Consentement Éclairé, on attend qu’il déclare « Il est temps de mettre fin à la surpopulation mondiale, et c’est nous qui allons le faire avec le « va x in » tueur de Pfizer & Co. »

   Rappelons que le 8 janvier 2010, le journal « Le Monde » titrait l’article d’Audrey Garric « Faut-il réduire la population mondiale pour sauver la planète ? »

   Faut-il éliminer, la classe politique française actuelle pour sauver la France ?

   Nous en sommes convaincus à Libre Consentement Éclairé, et tant qu’à faire, éliminons-les avant qu’ils arrivent à tous nous injecter avec les « va x ins » tueurs de Pfizer, car n’en doutez pas, la première loi que la clique d’assassins qui sera au Parlement une fois Emmanuel Macron réélu par Dominion (ou un des autres candidats exceptés Éric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan), sera de rendre obligatoires, pour tous et dès l’âge de 8 semaines, ces mortelles injections.

   Résistons, luttons, sauvons notre peau !

   Pierre Lefevre


Qu’est-ce que la Shaken ideology du Nouvel Ordre Mondial ?

   Mgr Carlo Maria Viganò aborde dans sa deuxième lettre au Président Donald J. Trump, le combat que nous devons mener contre le « Nouvel Ordre Mondial », qui représente pour lui les forces du mal, l’expression séculière de Satan.

   Pour nous, le Nouvel Ordre Mondial repose sur une sorte de « Shaken ideology » (mélange idéologique) qui fusionne les grandes idées du parti nazi allemand des années 1930 [et détaillées dans « Mein Kampf » (Mon combat), d’Adolph Hitler], avec celles de Karl Marx et des communistes [détaillées dans « Das Kapital. Kritik der politischen Ökonomie » (Le Capital)] et celles de l’Islam, qui sont détaillées dans le Coran.

   La Shaken ideology du Nouvel Ordre Mondial, n’est qu’un « packaging », un maquillage, un déguisement, de la fusion des objectifs de déshumanisations qui sont empruntés au nazisme, au communisme (et au socialisme) et à l’Islam par l’Église Mondialiste, afin de plaire aux « belles âmes » et aux « bisounours » qui en seront les premières victimes.

   Georges Soros et Bill Gates en sont ses grands prêtres mondiaux.

   Si l’Éborgneur en chef des Gilets Jaunes, la Grande Faucheuse des EHPAD, l’Exterminateur des personnes âgées et des nourrissons, Emmanuel Macron, en est le chef de file en France, ne doutez pas un seul instant qu’il représente le « complexe étatique néonazi français », auquel appartient l’intégralité de la classe politique actuelle, et dont vous voyez régulièrement les représentants masqués dans les médias mainstream, si justement dénoncés par Mgr Carlo Maria Viganò.

 

Pour ceux qui ont peur
d'une attaque nucléaire

Michel DOGNA
 

Depuis quelque temps, je reçois régulièrement des demandes de rappels des mesures à prendre face à une éventuelle guerre nucléaire, suite à la diabolisation de Vladimir Poutine entretenue par les mensonges médiatiques.
Bien que je n’adhère pas à cette crainte qui serait une redite stupide de la guerre en Irak ayant généré 1,2 millions de morts - sans compter les milliers de malformations congénitales et handicapés à vie - à cause de l’utilisation massive de rockets antichars à l’uranium appauvri, je concède à faire les rappels basiques jamais faits sur une News.

Il faut dire qu’avec nos 52 réacteurs nucléaires, nous ne sommes pas à l’abri d’un Fukushima français, ou d’un missile Terminator nazi (Deep State) ciblant une ou des centrales - sous faux drapeau - faisant croire qu’ils viennent de la Russie…

Que faire dans une zone contaminée ?

Les moyens ne manquent pas, mais les services officiels n’en parlent guère. Pour ma part, il y a près de 30 ans que j’informe régulièrement sur ce sujet.
Au départ il faut laisser tomber la méthode officielle ringarde consistant à saturer la thyroïde d’iode dont elle est gourmande pour qu’elle ne puisse pas fixer le dangereux isotope 131 radioactif ambiant.
OK on sauve la thyroïde, mais on fait quoi pour le reste du corps ? RIEN ! Belle logique !!!

La sagesse est de s’équiper par avance avec les produits qui vont être cités, car en cas de catastrophe vous n’aurez pas le loisir d’aller faire de courses et les offices seront dévalisés en un rien de temps.

Des classiques (au choix ou en association)
 

- MISO (en diététique) : le grand classique à toujours avoir en réserve. C’est soit du riz soit du soja qui a longuement fermenté, vendu en diététique sous forme de pots ou de petits pains sous plastique. Il n’est pas cher et se garde indéfiniment. Il est très Yang et annule le grand Yin radioactif.

  • RAPPEL : Son histoire remonte à la 2e bombe atomique à Nagasaki où tous les malades d’une clinique pour pauvres (dirigée par un médecin maître Zen) ont été retrouvés sains et saufs, bien qu’elle soit en zone rouge avec zéro chance de survie.
    À savoir qu’avec ce type de bombe, on était, selon l’endroit, soit carbonisé, soit « ionisé », ce qui amenait une mort plus ou moins rapide par leucémie. Les enquêteurs essayant de comprendre le miracle ont trouvé dans l’arrière cuisine de nombreux paquets de MISO, qui servaient quotidiennement pour des soupes à bon marché.
    Cette pathologie étant du type yin, le médecin chef pensa qu’il était probable et logique selon le principe Zen que la radioactivité étant hyper YIN soit compensée par le MISO hyper YANG. Cette découverte étonnante fut consignée dans un petit ouvrage en anglais édité par le mouvement macrobiotique de l’époque Oshawa.

Utilisation : dissoudre 1 cuil. à café de Miso dans un bol d’eau chaude. On obtient une sorte de soupe de bouillon cube. Prendre 4 soupes par jour.
 

- ARGILE BLANCHE (en pharm. et bout. diététiques)

L’argile est légèrement radioactive. Dans les 12 théorèmes du Principe Unique du Tao, on trouve :
"Le grand Yin attire le petit Yin et inversement" - transcription : la petite radioactivité attire la grande radioactivité. 

Utilisation : 1 cuil. à soupe d’argile à tremper dans un verre d’eau. Le premier jour, ne pas mélanger avant de boire.

L’argile peut aussi s’utiliser par voie externe (bains de boue ou cataplasmes de boue).
 

- CHARBON VÉGÉTAL SURACTIVÉ

Ce produit a la capacité de tout absorber, de tout drainer, bien sûr y compris les produits radioactifs.

  • NOTA : Le charbon est le remède roi des centres antipoison.

Utilisation : Dissoudre la poudre dans de l’eau. Bien mélanger. Prendre entre les repas. Boire beaucoup pour éviter la constipation et se munir de suppositoires à la glycérine si besoin est.

2 à 3 cuil. à soupe par jour mais on peut augmenter les doses en cas de nécessité.

Commande :

https://apoticaria.com/products/carbophyt-eliphe-ca8?ref=4

 

- CHLORURE DE MAGNESIUM (en pharm)

Il est connu pour être aussi un grand chélateur de la radioactivité.
C’est un produit très yang (amer-salé) qui compense le yin de la radioactivité.
Il peut être utilisé simultanément en interne, et en externe pour les brûlures provoquées (on l’utilise pour les grands brûlés) - je rappelle qu’une compresse de chlorure de magnésium sur une brûlure - même au 3ème degré efface presque immédiatement la douleur.

Utilisation : Dissoudre 20 g dans 1 litre d’eau - 40 ml toutes les 3 heures pour un adulte de 65 kg environ. Pour les enfants et les animaux, faire une règle de 3 pondérale.

Commande :

Version fossile naturelle en pot de 1kg – économique (10 fois moins cher) :

https://apoticaria.com/products/chlorure-de-magnesium-fossile-zechstein-inside?ref=4

Version chimique en sachets de 20g (en pharm.).
 

- PHYCOCYANINE – concentré de spiruline –

Enraye leucémie, cancer, hépatite…

Expérience sur des enfants irradiés de Tchernobyl

Après l’accident de Tchernobyl, 270 enfants irradiés ont été traités à la phycocyanine. Leurs globules blancs étaient au plus bas et leur organisme ne se défendait plus contre les maladies. Les cellules souches de leur organisme, endommagées par l’effet toxique de l’irradiation, ont pu être ainsi restaurées après 6 semaines de traitement.

La phycocyanine a pu corriger les effets de l’exposition aux rayons X, normaliser les lymphocytes T et réduire le taux de radioactivité des jeunes malades. 80% des enfants traités pendant 3 à 6 mois n’ont pas fait de cancer de la thyroïde par la suite, alors que la majorité des enfants non-traités l’a développé.

Posologie : 1 ampoule au lever

Commande :

https://apoticaria.com/products/phycocyanine?ref=4


- DES ENZYMES MANGEUSES DE RADIOELEMENTS : Une découverte stupéfiante !

Partant des expériences sur les sites polluées de Tchernobyl et Fukushima, j’ai découvert que les EM (effective micro-organisms = micro-organismes efficaces) avaient l’incroyable capacité de digérer complètement les particules radioactives.

  1. La catastrophe de Tchernobyl a nécessité dans les régions nordiques d’abattre des dizaines de milliers de rennes irradiées et non consommables. Pourtant, il a été trouvé un troupeau parqué sur un champ qui ne répondait pas au compteur Geiger. Ni l’herbe, ni les bêtes n’avaient la moindre trace de radioactivité. Ce champ avait été traité aux EM.
     
  2. A Fukushima, on a trouvé un jardin fruitier en pleine zone rouge et dont les pêches, abricots, poires et pommes étaient miraculeusement exempts de radioactivité, et donc parfaitement consommables. Ces arbres avaient été traités aux EM… Curieusement, on a peu parlé de cela, mais j’ai bien sûr relégué ces infos dans mon journal Contr’infos. L’on dirait même que l’on a essayé de faire ignorer cette fabuleuse expérience !…

C’est pour cela qu’en curatif "quand le mal est fait", je propose d’abord la boisson enzymatique EM-X GOLD qui comme les EM - également issue des travaux du professeur japonais TUERO HIGA – est un grand mangeur de radionucléides.

Posologie : 1 cuil à soupe matin et soir.

Commande :

https://apoticaria.com/products/em-x-gold-500ml?ref=4

NOTA : Ce produit étant relativement cher pour traiter toute une petite famille, il existe un élixir T1 d’Andréas Corté peu coûteux, élaboré sur la base de la vibration du site de Tchernobyl qui paraît-il est efficace aussi...

Commande :  www.source-claire.com


Alors, un conseil : la prudence est de faire vos réserves…


Recommandations préventives en cas de pollution nucléaire

  • Respirer au travers d’un chiffon humide ou mieux, d’un masque.
  • Attention à la poussière.
  • Mettre une combinaison type peinture par-dessus les vêtements.
  • Se doucher abondamment et souvent.
  • Ne boire que de l’eau qui a été protégée ou osmosée.
  • Ne pas manger de légumes ni de fruits (les pires : champignons et thym).
  • Aucun produit laitier frais. 
     
  • Nota : il peut être utile de se procurer un compteur Geiger Muller… et d’apprendre à s’en servir...

 

Ukraine : Les Objectifs Russes entrent en Deuxième phase opérationnelle par E. Castel.

par Qactus

Dans ce conflit entre l'Ukraine et la Russie, l'Europe est entrée dans un nouveau chapitre de son histoire et que j'estime être des plus dangereux, par l'addition de la puissance destructrice des arsenaux militaires modernes, laquelle a déjà atteint son paroxysme avec l'arme nucléaire utilisée par les USA sur le Japon en 1945, avec l'irrationalité idéologique des responsables occidentaux du pouvoir mondial et les objectifs élitistes sont devenus totalement amoraux et suicidaires pour les peuples qui se soumettent à leur ploutocratie hégémonique. 

En première partie de cet article, il m'a paru important de remettre dans la perspective de l'OTAN ce conflit qui n'existerait pas sans son exponentielle stratégie agressive arrivée depuis 20 ans aux portes de la Fédération de Russie.

"Quand la souris joue avec la queue du chat"

Aujourd'hui, la quasi-majorité du monde occidental semble découvrir depuis le 24 février seulement une guerre qui pourtant ravage depuis 8 ans ce qui était encore hier l'Ukraine, pays qui se désagrège depuis le coup d'État du Maïdan pour être devenu le chien fou de la stratégie agressive de l'OTAN contre la Russie. 

Je pourrai vous renvoyer ici aux synthèses géostratégiques récentes réalisées par le président Poutine depuis la mi-décembre 2021 et que j'ai relayé sur ce blog, mais sans nul doute rejeté par le commun de "l'opinion internationale" autoproclamée, au vu de l'actuelle diabolisation de la Russie et dont l'hystérie aussi haineuse que stupide démontre que l'obscurantisme dogmatique est loin, très loin, d'avoir disparu des cervelles occidentales embrumées par 2000 années de pensée unique protéiforme et conditionnée par le consumérisme de cette nouvelle bien pensante où les banquiers et les journalistes ont remplacé les princes et les clercs, mais toujours pour soumettre les peuples à leurs intérêts et leurs pouvoirs, et jusqu'à piétiner dans leurs prosélytismes criminels leurs propres valeurs religieuses, économiques, politiques ou idéologiques.

Donc je partagerai ici les opinions de hauts responsables occidentaux qui depuis 30 ans préviennent que l'entrée dans l'OTAN de ce pivot stratégique européen qu'est l'Ukraine serait considéré comme un "Casus Belli" par la Russie

Noam Chomsky, l’un des intellectuels vivants les plus importants en 2015 :

  • « L’idée que l’Ukraine puisse rejoindre une alliance militaire occidentale serait tout à fait inacceptable pour n’importe quel dirigeant russe. Cela remonte à 1990, lorsque l’Union soviétique s’est effondrée. La question de savoir ce qui allait se passer avec l’OTAN se posait. Gorbatchev a accepté que l’Allemagne soit unifiée et rejoigne l’OTAN. Il s’agissait d’une concession très remarquable, assortie d’une contrepartie : l’OTAN ne s’étendrait pas d’un pouce vers l’est. Ce qui s’est passé. L’OTAN a instantanément incorporé l’Allemagne de l’Est. Puis Clinton a étendu l’OTAN jusqu’aux frontières de la Russie. Le nouveau gouvernement ukrainien a voté en faveur de l’adhésion à l’OTAN. Le président Porochenko ne protégeait pas l’Ukraine, mais la menaçait d’une guerre majeure.»

:Enfin, n'oublions pas Obama, par qui est arrivée la crise ukrainienne avec le Maïdan, et à qui est cyniquement attribué un "prix Nobel de la Paix" comme à Kissinger dont l'ombre plane au-dessus des charniers du Vietnam ou ceux des dictatures latino-américaines

Donc l'émotion, l'indignation, la surprise des occidentaux ne sont que des émotions feintes pour mobiliser leurs foules abêties, car non seulement les responsables du Nouvel Ordre Mondial connaissaient le risque militaire à cette expansion de l'OTAN vers la Russie, mais ils ont persisté, malgré les avertissements du Kremlin en Géorgie, en Crimée etc... 

Ce ne sont que des criminels pratiquant l'inversion accusatoire pour mieux légitimer leurs guerres, leurs coups d'État ou terrorismes organisés et organiser le chaos en Europe et dans le Monde !

Quelques jours avant le début des opérations militaires russes en Ukraine, entre autres provocations, le président ukrainien Zelensky a déclaré publiquement :

  • Que l'Ukraine ne respectera jamais les accords de paix de Minsk,
  • Que l'Ukraine poursuivra le processus d'intégration dans l'OTAN,
  • Que l'Ukraine se dotera prochainement d'un arsenal nucléaire,

En conséquence de quoi depuis le 24 février les forces russes ont engagé par la force  : 

  • L'annulation de l'offensive ukrainienne contre le Donbass
  • La démilitarisation de l'Ukraine en détruisant ses dépôts, ses bases, ses unités
  • La destruction des unités et groupes armées d'obédience nazie.

Résultats : 

Les forces russes ont pénétré dans la profondeur du territoire ukrainien, cassé la ligne de front du Donbass, détruit environ 70 % des dépôts et bases militaires ukrainiennes...

  • La stratégie offensive russe n'est pas de mener des assauts sur les villes ukrainiennes (à l'exception du Donbass) puisque les objectifs ne sont pas d'envahir le pays mais 

- d'annihiler son potentiel militaire offensif qui est au service de l'OTAN, 

- détruire les unités nationalistes qui animent la résurgence du nazisme,  

- imposer pour l'Ukraine une réelle indépendance politique et neutralité militaire, 

- obtenir une reconnaissance officielle de la Crimée et du Donbass.

Sur le terrain, on peut observer non pas un "enlisement des forces russes" comme le pérorent les occidentaux, mais bien une prudence dans les actions menées, laquelle par exemple donne une priorité à l'emploi posé des missiles de précision après les assauts aériens et terrestres audacieux, mais couteux en hommes et matériels observés pendant les 2 premières semaines. Cette évolution tactique visant à sécuriser le personnel militaire, les civils des zones attaqués est justement rendue possible aujourd'hui par la destruction du potentiel de réaction stratégique ukrainienne (même si ici et là on observe des contre attaques locales) qui ne dispose plus de forces aériennes et dépôts stratégiques suffisants pour tenter une contre-offensive générale. Et ce ne sont pas les aides militaires occidentales même maximales qui pourront compenser les pertes subies, d'autant plus que les voies d'approvisionnement venant de la lointaine Pologne sont de plus en plus soumises aux frappes aériennes russes.

Je ne doute pas que la Russie gagne militairement ce conflit, car elle dispose de la motivation pour en supporter la durée nécessaire et les moyens pour venir à bout des forces ukrainiennes même si ces dernières sont gavées d'aides militaires de l'OTAN et de mercenaires à canon, et même si les pays occidentaux poursuivent leur guerre économique contre la Fédération (dont les dommages collatéraux subis par eux deviendront insupportables). 

Mais il ne faut jamais crier victoire trop tôt, car l'évolution en durée et en dureté de ce conflit, et surtout son extension potentielle à d'autres pays, peut faire évoluer cette crise internationale dans une autre dimension, tout comme le conflit du Donbass a fini au bout de 8 ans par exploser en Ukraine. Cela dépendra de l'implication de l'OTAN dans le conflit qui, de soutiens politiques en soutiens militaires de plus en plus radicaux, menace d'étendre à son tour ce conflit dans le jeu infernales des alliances.

Aujourd'hui dans leurs progressions et leurs victoires, les forces russes et républicaines capturent de nombreuses armes et munitions de l'OTAN, lesquelles sont aussitôt réemployées contre les forces ukrainiennes, commepar exemple ici un missile antichar étasunien "Javelin" sur lez front de Donetsk.

Comme on peut donc l'observer, tant dans la genèse de ce conflit ukrainien qui a commencé les objectifs du Maïdan que dans sa résolution avec leur abandon définitif, tout dépend de l'OTAN, dont je pense que seule sa dissolution sera une réelle garantie pour protéger la Paix mondiale. Mais malheureusement nous n'en sommes pas encore là !

Erwan Castel

Dr Bryan Ardis: Fauci sait que le remdesivir tue des gens

Sur naturalnews.com :

Le Dr Bryan Ardis, chiropraticien et chercheur sur le coronavirus de Wuhan (COVID-19), pense que le conseiller médical en chef de la Maison Blanche, le Dr Anthony Fauci, sait que le médicament toxique remdesivir tue les personnes qui le reçoivent et qu'il est d' accord .

"Comment est-il possible que les États-Unis d'Amérique, l'un des pays les plus industrialisés au monde, y compris dans nos systèmes de santé, comment est-il possible que nous soyons toujours en tête du monde en termes de décès dus au COVID-19 ?" a déclaré Ardis lors d'une interview avec Pete Santilli sur "The Pete Santilli Show".

«Il n'y a qu'une seule chose que nous ayons faite depuis le début que personne d'autre ne faisait – et c'était le protocole de mort d'Anthony Fauci dans les hôpitaux utilisant un médicament appelé remdesivir dont il savait qu'il tuerait soit un quart à 30% de toutes les personnes à qui il a donné le médicament dans les hôpitaux dans cinq à 10 jours. (En relation: les patients COVID-19 doivent savoir qu'ils ont le droit de REFUSER un traitement par remdesivir .)

Santilli a convenu avec Ardis que Fauci est très probablement directement responsable de l'utilisation du remdesivir par les hôpitaux de tout le pays, même si d'autres médecins experts l'ont déconseillé. Même la  Food and Drug Administration  (FDA) a lancé des alertes avertissant les professionnels de la santé et les prestataires des risques potentiels associés au remdesivir .

Dans un avertissement publié au début de l'année dernière, la FDA a déclaré que le remdesivir pouvait provoquer des lésions hépatiques , des réactions allergiques, des changements soudains de la pression artérielle et du rythme cardiaque, un faible taux d'oxygène dans le sang, de la fièvre, un essoufflement, une respiration sifflante, un gonflement autour des lèvres et des yeux, nausées, transpiration et frissons.

Lorsque le remdesivir est pris avec d'autres médicaments dans le cadre des protocoles de traitement hospitalier COVID-19, les risques d'apparition des effets secondaires mentionnés ci-dessus augmentent et environ un quart des personnes qui continuent à prendre du remdesivir sont décédées.

Santilli a même noté que Fauci était capable de faire taire toute opposition au remdesivir en affirmant que les personnes qui critiquent le médicament « défient la science ».

Fauci savait que le remdesivir était dangereux depuis le tout début

Ardis avertit le monde des dangers du remdesivir depuis le début de 2020 , lorsqu'il a parlé lors d'une audience publique d'avertissement sur le nombre de personnes qui mourront après avoir reçu du remdesivir dans le cadre des protocoles hospitaliers COVID-19.

Il a calculé le taux de mortalité de 25 à 30% des patients en utilisant des données provenant de patients âgés de Medicare dans l'État de New York qui ont été placés sous un protocole de remdesivir de cinq jours.

De plus, lors de son entretien avec Santilli, Ardis a souligné que l'Amérique n'est pas le seul pays au monde à faire face à une augmentation du nombre de décès causés par le médicament toxique remdesivir.

Au Brésil, Ardis a noté que le remdesivir est le seul médicament utilisé dans les hôpitaux. Pour cette raison, le nombre total de décès dus au COVID-19 au Brésil est le deuxième après les États-Unis avec plus de 600 000.

Au moment de son entretien avec Santilli, les États-Unis comptaient environ 850 000 décès officiels dus au COVID-19. Ardis a souligné qu'il est certain qu'environ 90% de ces personnes sont décédées non pas à cause du coronavirus mais à cause du remdesivir qui leur a été administré par les médecins des hôpitaux.

"Ils sont [le Brésil] le seul pays avec nous qui compte plus de 600 000 morts", a déclaré Ardis. "Aucun autre pays n'en compte même 700 000, et nous en avons 850 000. Pourquoi? Parce que nous étions le seul pays à utiliser le remdesivir pendant la première année de la pandémie, et Anthony Fauci a demandé à notre gouvernement fédéral de ne pas exporter le remdesivir vers un autre pays avant la fin de 2020. »

"Nous avons eu 25% du nombre total de décès dans le monde dus au COVID-19", a-t-il poursuivi. «Dans ce grand système de santé des États-Unis, nous avons eu 25% du total mondial des décès. Cela a-t-il un sens pour vous ? »

Plus d'histoires connexes peuvent être trouvées sur FauciTruth.com .

Regardez l'interview complète de Pete Santilli avec le Dr Bryan Ardis sur "The Pete Santilli Show" alors que ce dernier explique comment Fauci a sciemment condamné à mort des patients COVID-19  en leur donnant du remdesivir.

Cette vidéo provient de la  chaîne Topical Digest sur  Brighteon.com .

 

Et si notre organisme n’était pas du tout stérile, un siècle d’erreurs scientifiques

Brigitte Fau nous propose de revoir ici une expérience singulière et dérangeante que chacun peut vérifier dans sa cuisine, tendant à infirmer totalement les hypothèses pasteuriennes qui président à la vision actuelle du vivant et de son interaction avec les microbes. Abandonner définitivement Pasteur, êtes-vous prêt ? Bonne lecture.

En Juillet 2017 dans une lettre ouverte à notre ministre de la santé (1), le Pr A. Fougerousse parle des « dogmes erronés de PASTEUR »et demande que les travaux de Béchamp et Tissot soient repris avec les moyens modernes par des universitaires indépendants. Il y a de quoi interpeller quiconque s’interroge sur l’obligation vaccinale.

En Janvier 2019, un article (2) étudiant le « microbiome circulant » nous présente sous une forme discrète, comme anodine dans les nombreux méandres de la science :
« Alors que la colonisation de diverses niches corporelles (l’intestin, par exemple) par des communautés dynamiques de micro-organismes est maintenant universellement acceptée, l’existence de populations microbiennes dans d’autres zones « classiquement stériles», y compris le sang, est un concept relativement nouveau »

« classiquement stériles » « concept nouveau » : Non ! Pas pour ceux qui connaissent les travaux de Béchamp. C’est ainsi 140 années d’erreurs, d’errance, pour la science se basant sur des principes non démontrés, et combien encore ?

 

Remontons l’histoire

Dans la pratique des sciences, …l’imagination … qui tend à nous porter continuellement au delà du vrai, l’amour-propre et la confiance en nous-mêmes qu’il sait si bien nous inspirer, nous sollicitent à tirer des conséquences qui ne dérivent pas des faits…

-« il n’est donc pas étonnant que dans les sciences physiques en général, on ait souvent supposé au lieu de c

La vaccination et la pathologie sont basées sur les principes de Pasteur suivants (5) :

  • Le milieu intérieur est stérile (« asepsie des organismes vivants »),
  • Il faut le protéger des « microbes » venant de l’extérieur (« panspermie atmosphérique »)

Suivant les conseils sages de Lavoisier, posons-nous la question : Ces principes sont-ils des suppositions devenues des vérités ou bien sont-ils tirés des faits ? Comment Pasteur a-t-il tenté de prouver l’asepsie ?

Une expérience consiste à laisser à température ambiante un morceau de viande fraichement prélevé à un animal sain, totalement débarrassé et isolé des germes de l’air. En l’absence de germes externes et internes (asepsie des animaux), celle-ci ne doit pas subir de putréfaction.

Voyons quelles expériences de ce type ont été menées :
De nombreux chercheurs ont utilisé des méthodes diverses et parfois très sophistiquées pour s‘assurer qu’aucun germe de l’air ne pouvait intervenir (6). Pasteur s’est inspiré des expériences de ses prédécesseurs (Schwann, Helmholtz, Cl. Bernard…) légèrement modifiées. Dans le principe il fait bouillir des infusions (ici, le morceau de viande) pendant quelques minutes de façon que les vapeurs balaient et tuent les germes puis il l’expose dans de l’air calciné ou filtré par du coton… Sans rentrer dans les détails, tous sont d’accord pour s’être assurés qu’aucun germe de l’air n’intervient.

Résultat des expériences :
Toutes les expériences aboutissent systématiquement à une altération de la viande avec dégagement gazeux malodorant. Exception faite des cas où la viande a subi une ébullition prolongée au point d’en coaguler tous les sucs (Expérience de Schoeder et Dusch). Pasteur dit : « j’ai constaté que la viande se faisande d’une manière prononcée si elle est en petites quantités et qu’elle se gangrène si elle est en masse plus considérable » (7)

Pasteur, convaincu que les germes ne peuvent provenir que de l’air, nie que cette altération soit due à une quelconque cause provocatrice interne à la viande. Et en l’absence d’approfondissement voilà l’explication servant de conclusion qu’il donne : « loin de la putréfaction…la gangrène me paraît être l’état … d’une partie d’organe conservé, malgré la mort, à l’abri de la putréfaction… …Il est impossible aux températures ordinaires de soustraire cette chair à la réaction des liquides et des solides les uns sur les autres » (7)

Pasteur a ainsi admis l’asepsie des êtres vivants.

Comment la « science » a-t-elle pu se contenter d’une si faible conclusion ayant autant de conséquences ? Ce qu’en disait A. Béchamp : « J’affirme que si on mettait ensemble tous les liquides et tous les solides du même organisme, mais préalablement réduits à l’état de principes immédiats, ils ne produiraient rien de semblable à ce que M. Pasteur appelle viande faisandée ou réduite à l’état de gangrène ». Et il s’inquiète :

«… Je ne pouvais m’empêcher de faire remarquer qu’ayant pris pour bases de ses derniers travaux sur l’étiologie des maladies, une hypothèse non vérifiée et des principes que l’observation n’a jamais confirmés, il engageait la médecine dans une mauvaise voie »

Et en effet, la médecine et la science n’ont jamais remis en question les dogmes de Pasteur, qui ont été admis comme des vérités absolues sans jamais avoir été vérifiés. Demandons-nous quelles devraient être les conclusions de l’expérience. Béchamp (et son équipe) démontre que l’analyse des produits issus de l’altération de la viande, témoignent d’une fermentation donc de la présence de ferments internes d’une part et cela explique que dans le cas de l’ébullition prolongée, les ferments sont détruits entièrement grâce à quoi la viande ne subit aucune altération.

30 années de recherche ont été consacrées à comprendre le rôle de ce ferment qu’il a su isolé, qu’il appelle microzyma. On trouve des microzymas dans l’air, mais également dans la craie, et surtout dans tous les êtres organisés, au sein de leurs tissus, de leurs humeurs … dans lesquels ils jouent un rôle essentiel et ils peuvent devenir morbides et évoluer (polymorphisme) en bactéries uniquement si le milieu dans lequel ils exercent leur fonction se déséquilibre.

 

Retour à nos jours

La science découvre donc ENFIN, la présence d’un microbiome dans nos milieux si longtemps considérés stériles, remettant en cause le dogme de l’asepsie des organismes supérieurs. Il faut bien comprendre la nuance entre « microbiote » et « microbiome » :

Le terme microbiome décrit le matériel génétique codant pour les différentes populations microbiennes (microbiote) qui peuplent notre corps.

Les scientifiques détournés (volontairement, sans aucun doute) des découvertes de Béchamp, n’ont encore aucune idée de la localisation de ce matériel génétique, ADN / ARN « bactérien » et l’associe à d’éventuelles bactéries qui seraient en dormance dans les individus sains. Nous n’en avons pas fini avec ce lavage de cerveau que nous avons tous subi en suivant la voie de Pasteur ; les scientifiques ne peuvent s’empêcher de penser pasteurien, ils admettent toujours que ces éléments microbiens sont étrangers à nos organismes. Ils admettent toujours qu’ils sont de formes invariables (monomorphisme).

Pourtant constatant que le premier dogme de Pasteur est faux, il devrait douter de ses autres dogmes admis, non ? Eh bien non, parce qu’ils ne connaissent pas les travaux de Pasteur, ils font confiance à ce qu’ils ont appris et « ce qui appartient à l’histoire est du passé ». Dommage ! En remontant à la source des erreurs, on peut repartir sur de meilleures bases. Alors combien d’années encore et de détours sans fin attendrons-nous pour comprendre que ces éléments sont vitaux.

Comprenez-bien ce qu’Antoine Béchamp a démontré : Prenez tous les constituants de notre organisme, sans ces petits êtres qui nous peuplent, rien ne se passerait, rien ne bougerait ;

  • Qu’est-ce qui anime tout ce qui se passe dans nos corps ?
  • Comment la cellule se constitue, s’organise ?
  • Comment l’ADN se retrouve dans un noyau, dans une cellule, elle-même transitoire ?
  • Comment …. ?

Notre science analyse nos constituants, constate des événements, des changements qui s’opèrent, mais il manque un chainon essentiel : Qui est l’organisateur ? « les microzymas sont à la racine même de l’organisation, sans eux pas d’organisation, pas de matière vivante »

Les microzymas nous survivent !…

Les découvertes d’A.Béchamp sont toujours en avance sur notre science malgré nos moyens techniques impressionnants. Pourtant rien ne sera fait pour faciliter la tâche des scientifiques. Il faut savoir que les travaux de Béchamp ont été cachés. Pour preuves :

  • Il n’apparaît même pas dans l’encyclopédie Universalis qui nous servait de référence dans nos recherches estudiantines à une époque pas si lointaine.
  • Anecdote que m’a confiée le Pr A. Fougerousse : « En visitant la Faculté de Médecine de Montpellier à l’occasion des journées du patrimoine (il y a quelques années), j’ai vu que le portrait de BECHAMP avait été retiré de la Salle des Actes, où figurent tous ses collègues. C’est dans cette salle que se déroulent toutes les soutenances. Il y a certes une petite ruelle située en face de la Fac de Médecine qui porte le nom d’Antoine BECHAMP. Et une rue porte son nom à OSTWALD, ville de la banlieue de Strasbourg, depuis 1982, ville dont j’ai été le maire de 1979 à 1991 ».
  • Il ne faut pas tuer la poule aux œufs d’or et tout sera fait pour détourner toute velléité de s’y intéresser.
  • Une étude datant de 2017 (8), commanditée probablement, analyse des particules du sang, inférieurs à 0,2 μ et n’y trouvant aucun matériel génétique, conclut à l’inexistence de particules vivantes et balaye ainsi sans autre approfondissement les travaux considérables de Béchamp, Enderlein, Naessens, Villequez…

Alors, que ces personnes nous expliquent où se situe ce fameux microbiome ! Et s’ils n’ont pas trouvé ce matériel génétique dans les particules qu’ils ont analysés, ils n’ont sans doute pas analysé les bonnes particules dont les tailles sont variables suivant les centres où elles se trouvent. Béchamp les mesurait de l’ordre de 0,5 μ dans le foie et les trouvaient effectivement plus petites, logées plutôt dans la fibrine du sang (9). Mais ont-ils seulement tenté d’utiliser un filtre entre 0,2 et 0,5 μ ?

Les scientifiques se contentent parfois de vraiment peu pour confirmer leur vision. Beaucoup auraient des leçons à prendre de Béchamp précisément qui remettait sans cesse en cause ses propres résultats pour être sûr de ne rien laisser passer.

Il avait aussi conscience des limites techniques de son époque et posait les questions auxquelles je suis impatiente de connaître les réponses grâce à nos nouvelles techniques. Alors quand ? Ces travaux sont publiés, ils ont été étouffés par la propagande pasteurienne, dont on découvre seulement les mensonges. Il faut plus que jamais rétablir cette injustice.

 

Sur le net :(Health Impact News)

41 834 MORTS 3,9 millions de blessés suite aux vaccins COVID dans la base de données européenne alors que les décès dans l'armée américaine montent à 1100%

65 615 décès sont désormais signalés en Europe et aux États-Unis suite aux vaccins contre le COVID-19 - Les médias d'entreprise refusent de publier ces données

GÉNOCIDE! Les dénonciateurs médicaux militaires révèlent que les fausses couches, les malformations congénitales et les taux d'infertilité ont explosé en 2021 à la suite des vaccins COVID

Parallèlement à l'augmentation de 300 % des fausses couches, nous avons également une augmentation de 150 % des malformations congénitales.

Hommes, si vous voulez que les choses ne fonctionnent pas pour vous, nous avons vu la moyenne à 2100 pour l'infertilité masculine grimper à 7551. C'est une augmentation de 350 %.

L'infertilité féminine a augmenté de 471 %.

Crise en Amérique : les décès ont augmenté de 40 % parmi les personnes âgées de 18 à 64 ans sur la base des réclamations d'assurance-vie pour 2021 après le déploiement du vaccin COVID-19

Les adolescents sont 50 fois plus susceptibles d'avoir une maladie cardiaque après des injections COVID que tous les autres vaccins approuvés par la FDA en 2021 combinés - Le CDC admet vrai mais le recommande toujours

Outre les décès fœtaux, les bébés allaités meurent et tombent malades à la suite des injections COVID des mères

 

GÉNOCIDE! 

Le mot « génocide » vient du mot grec genos,  d'où proviennent des mots comme « génération », et du suffixe latin – caedo , qui signifie « l'acte de tuer ».

Alors est-ce que j'exagère ou que j'utilise une hyperbole lorsque je décris ces vaccins COVID-19 comme provoquant un "génocide" en rendant infertile toute une génération de personnes en âge de procréer ?

Conclusion

Suivons attentivement les travaux sur le microbiome et attendons (patiemment !) la suite, puisque notre gouvernement refuse de confier à des universitaires indépendants la reprise des travaux de Béchamp, Tissot … avec les nouveaux moyens, malgré les demandes insistantes du Pr A. Fougerousse… (1)

 

Sources
(1) http://www.andrefougerousse-recherche.fr/435764009
(2) https://www.researchgate.net/publication/330453639_Multi- Method_Characterization_of_the_Human_Circulating_Microbiome
(3) Matériel génétique associé à des microbes
(4) Lavoisier Extrait du discours préliminaire du Traité élémentaire de chimie
(5) L.Pasteur. Recherches sur la putréfaction p.1189. « le corps des animaux est fermé dans les cas ordinaires, à l’introduction des germes des êtres inférieurs…
(6) A. Béchamp : « les microzymas . avec l’hétérogènie… » 4ième conférence
(7) L. Pasteur. Recherches sur la putréfaction p.1194 – A noter que Pasteur reconnaîtra beaucoup plus tard (s’inspirant, seulement en partie malheureusement, des travaux d’Antoine Béchamp) et parlant de fruits blets, que les fruits subissent effectivement une fermentation « de leur cellule » après la mort, persistant donc à nier toute cause provocatrice interne, et ne démontrant aucunement cette conclusion. (cf. L. Pasteur, « Faits nouveaux pour servir à la théorie de la fermentation »). A. Béchamp explique que les cellules disparaissent beaucoup trop rapidement pour en être la cause.
(8) https://www.nature.com/articles/s41598-017-10479-8
(9) Des condensés des travaux de Béchamp sont à votre disposition sur mon site https://www.bonnes-habitudes.fr/comprendre/polymorphisme-microbien/

 

Plus de 400 études sur l'échec des interventions Covid obligatoires

Des études de recherche comparatives et des éléments de preuve et des rapports de haute qualité jugés pertinents pour cette analyse

https://www.theepochtimes.com/c-health-news

Le grand nombre de preuves montre que les fermetures de COVID-19, les politiques d'abri sur place, les masques, les fermetures d'écoles et les mandats de masques ont échoué dans leur objectif de freiner la transmission ou de réduire les décès. Ces politiques restrictives ont été des échecs inefficaces et dévastateurs, causant un tort immense, en particulier aux plus pauvres et aux plus vulnérables au sein des sociétés.

Presque tous les gouvernements ont tenté des mesures obligatoires pour contrôler le virus, mais aucun gouvernement ne peut prétendre avoir réussi. La recherche indique que les mandats de masque, les verrouillages et les fermetures d'écoles n'ont eu aucun impact perceptible sur les trajectoires des virus.

Bendavid a signalé  « dans le cadre de cette analyse, rien ne prouve que des interventions non pharmaceutiques plus restrictives (« confinements ») aient contribué de manière substantielle à infléchir la courbe des nouveaux cas en Angleterre, en France, en Allemagne, en Iran, en Italie, aux Pays-Bas, en Espagne ou aux États-Unis au début de 2020. » Nous le savons depuis très longtemps maintenant, mais les gouvernements continuent de doubler, causant de la misère aux gens avec des ramifications qui prendront probablement des décennies ou plus à réparer.

Les avantages des confinements et des restrictions sociétales ont été  totalement exagérés  et les dommages causés à nos sociétés et à nos enfants ont été graves : les  dommages causés aux enfants , la maladie non diagnostiquée qui entraînera une surmortalité dans les années à venir,  la dépression, l'anxiété, les idées suicidaires  dans nos jeunes,  les surdoses de drogue  et les suicides dus aux politiques de confinement, l'isolement écrasant dû aux confinements,  les préjudices psychologiques ,  la violence domestique et  envers les enfants , les abus sexuels sur les  enfants ,  la perte d'emplois et d'entreprises  et l'impact dévastateur, et le  nombre massif de décès  résultant des fermetures  qui auront un impact important sur les femmes et les  minorités .

Maintenant, nous avons à nouveau des chuchotements pour les nouveaux verrouillages en réponse à la  variante Omicron  qui, selon mes estimations, sera probablement contagieuse mais pas plus mortelle.

Comment on est venu ici? Nous savions que nous ne pourrions jamais éradiquer ce virus mutable (qui a un réservoir animal) avec des confinements et qu'il deviendrait probablement endémique comme les autres coronavirus du rhume en circulation. Lorsque nous savions qu'une approche stratifiée selon l'âge et le risque était optimale (protection ciblée comme indiqué dans la déclaration de Great Barrington) et non des politiques de carte blanche lorsque nous avions des preuves d'un différentiel de 1 000 fois le risque de décès entre un enfant et une personne âgée. Nous connaissions la puissance et le succès du  traitement ambulatoire précoce  pour réduire le risque d'hospitalisation et de décès chez les personnes vulnérables.

Il était clair très tôt que les groupes de travail, les conseillers médicaux et les décideurs ne lisaient pas les preuves, n'étaient pas au courant de la science ou des données, ne comprenaient pas les preuves, n'obtenaient pas les preuves et étaient aveuglés. à la science, souvent motivés par leurs propres préjugés, préjugés, arrogance et ego. Ils restent enfermés dans la négligence et la paresse académiques. Il était clair que la réponse n'était pas une réponse de santé publique. C'était politique dès le premier jour et continue aujourd'hui.

Une  étude récente  (pré-imprimée) capture l'essence et la catastrophe d'une société de confinement et l'évidement de nos enfants en examinant comment les enfants apprennent (de 3 mois à 3 ans) et en constatant dans toutes les mesures que « les enfants nés pendant la pandémie ont considérablement réduit leurs performances verbales, motrices et cognitives globales par rapport aux enfants nés avant la pandémie. Les chercheurs ont également signalé que «les hommes et les enfants des familles socio-économiques défavorisées ont été les plus touchés. Les résultats mettent en évidence que même en l'absence d'infection directe par le SRAS-CoV-2 et de maladie à COVID-19, les changements environnementaux associés à la pandémie de COVID-19 affectent de manière significative et négative le développement du nourrisson et de l'enfant.

La suite de l’article passe en revue plus de 70  études prouvant cela.

Un exemple :

65)  Les masques fonctionnent-ils ?  Un examen des preuves , Anderson, 2021

«En vérité, les directives antérieures du CDC, du Royaume-Uni et de l'OMS étaient beaucoup plus cohérentes avec les meilleures recherches médicales sur l'efficacité des masques pour prévenir la propagation des virus. Cette recherche suggère que les nombreux mois de port de masque par les Américains n'ont probablement apporté que peu ou pas d'avantages pour la santé et pourraient même avoir été contre-productifs pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus.

Un autre :

62)  Masquer les jeunes enfants à l'école nuit à l'acquisition du langage , Walsh, 2021

"Ceci est important parce que les enfants et/ou les élèves n'ont pas la capacité de parole ou de langage que les adultes ont - ils ne sont pas également capables et la capacité de voir le visage et surtout la bouche est essentielle à l'acquisition du langage que les enfants et/ou les élèves sont. engagé à tout moment. De plus, la capacité de voir la bouche est non seulement essentielle à la communication mais aussi essentielle au développement du cerveau.

Encore une :

59)  Les mesures physiques telles que le lavage des mains ou le port de masques arrêtent-elles ou ralentissent-elles la propagation des virus respiratoires ? , Cochrane, 2020

« Sept études ont eu lieu dans la communauté et deux études chez des travailleurs de la santé. Par rapport à l'absence de masque, le port d'un masque peut ne faire que peu ou pas de différence dans le nombre de personnes qui ont contracté une maladie pseudo-grippale (9 études ; 3507 personnes) ; et ne fait probablement aucune différence dans le nombre de personnes atteintes de grippe confirmée par un test de laboratoire (6 études ; 3005 personnes). Les effets indésirables ont rarement été signalés, mais comprenaient un inconfort.

NTÉ

 

Vos pensées contrôlent votre ADN :

https://www.theepochtimes.com/your-thoughts-control-your-dna-biologist_523100.html?utm_source=healthnoe&utm_campaign=health-2022-03-27&utm_medium=email&est=HhfYqYxDqD9eXfUIdAQojO%2B%2F8sWmOVzSijCPCqr2db%2BmTAlGMfWlWxYQFAQixfwv00M%3D

L'idée commune selon laquelle l'ADN détermine une grande partie de qui nous sommes - non seulement la couleur de nos yeux ou de nos cheveux, par exemple, mais aussi nos dépendances, nos troubles ou notre susceptibilité au cancer - est une idée fausse, a déclaré le biologiste des cellules souches Bruce Lipton, Ph. RÉ.

"Vous vous retrouvez plus ou moins victime de votre hérédité", a déclaré Lipton dans le documentaire "Biology of Belief". "Le problème avec ce système de croyances est qu'il s'étend à un autre niveau. … Vous devenez irresponsable. [Vous dites,] 'Je ne peux rien y faire, alors pourquoi essayer ?' »

Ce concept "dit que vous êtes moins puissant que vos gènes", a expliqué Lipton.

Il a dit que la perception d'une personne, et non la programmation génétique, est ce qui stimule toute action dans le corps : "Ce sont en fait nos croyances qui sélectionnent nos gènes, qui sélectionnent notre comportement."

Pour expliquer comment cela fonctionne, il a commencé au niveau des 50 à 65 billions de cellules qui composent le corps humain. Il a montré comment une cellule fonctionne indépendamment de l'ADN et comment ses perceptions des stimuli environnementaux affectent l'ADN. Il a ensuite appliqué les mêmes principes au corps humain dans son ensemble, montrant le pouvoir que nos perceptions, nos croyances, ont sur l'ADN.

Ce qui suit est un résumé simpliste de la compréhension de Lipton. Pour plus de détails, vous pouvez regarder son documentaire ci-dessous.

Explication en 5 étapes

1. La cellule est comme un corps humain et fonctionne sans ADN

La cellule est comme un corps humain. Il est capable de respirer, de digérer, de se reproduire et d'autres fonctions vitales. Le noyau, qui contient les gènes, est traditionnellement considéré comme le centre de contrôle, le cerveau de la cellule.

Pourtant, lorsque le noyau est retiré, la cellule continue ses fonctions vitales pendant un mois ou plus et elle peut encore reconnaître les toxines et les nutriments. Il semble que le noyau - et l'ADN qu'il contient - ne contrôle pas la cellule.

Il y a 50 ans, les scientifiques ont supposé que les gènes contrôlent la biologie. "Cela semblait tellement correct, nous avons acheté l'histoire", a déclaré Lipton. "Nous n'avons pas les bonnes hypothèses."

2. L'ADN est contrôlé par l'environnement

Les protéines remplissent les fonctions dans les cellules et sont les éléments constitutifs de la vie. On a longtemps pensé que l'ADN contrôle ou détermine les actions des protéines.

Lipton propose un modèle différent. Les stimuli environnementaux qui entrent en contact avec la membrane cellulaire sont perçus par les protéines réceptrices de la membrane. Cela déclenche une réaction en chaîne de protéines transmettant ce qui pourrait être décrit comme des messages à d'autres protéines, motivant l'action dans la cellule.

L'ADN est recouvert d'une gaine protectrice de protéine. Les signaux environnementaux agissent sur cette protéine, l'amenant à s'ouvrir et à sélectionner certains gènes à utiliser, des gènes spécifiquement nécessaires pour réagir à l'environnement actuel.

Fondamentalement, l'ADN n'est pas le début de la réaction en chaîne. Au lieu de cela, la perception de l'environnement par la membrane cellulaire est la première étape.

S'il n'y a pas de perceptions, l'ADN est inactif.

Les gènes ne peuvent pas s'activer ou se désactiver... ils ne peuvent pas se contrôler", a déclaré Lipton. Si une cellule est coupée de tout stimulus environnemental, elle ne fait rien. "La vie est due à la façon dont la cellule réagit à l'environnement."

3. La perception de l'environnement n'est pas nécessairement la réalité de l'environnement

Lipton a cité une étude de 1988 de John Cairns publiée dans la revue Nature intitulée "L'origine des mutants". Cairns a montré que les mutations de l'ADN n'étaient pas aléatoires, mais se produisaient de manière prédéterminée en réponse à des stress environnementaux.

"Dans chacune de vos cellules, vous avez des gènes dont la fonction est de réécrire et d'adapter les gènes si nécessaire", a expliqué Lipton. Dans un tableau illustrant les découvertes de Cairns dans le journal, les signaux environnementaux se sont révélés distincts de la perception des signaux environnementaux par l'organisme.

La perception de l'environnement par un être agit comme un filtre entre la réalité de l'environnement et la réaction biologique à celui-ci.

"La perception réécrit les gènes", a déclaré Lipton.

4. Croyances humaines, choisir de percevoir un environnement positif ou négatif

Tout comme une cellule possède des protéines réceptrices pour percevoir l'environnement à l'extérieur de la membrane cellulaire, les humains ont les cinq sens.

C'est ce qui aide une personne à déterminer quels gènes doivent être activés pour une situation donnée.

Les gènes sont comme des programmes sur un disque d'ordinateur, a déclaré Lipton. Ces programmes peuvent être divisés en deux classes : la première concerne la croissance, ou la reproduction ; le second concerne la protection.

Lorsqu'une cellule rencontre des nutriments, les gènes de croissance sont activés et utilisés. Lorsqu'une cellule rencontre des toxines, les gènes de protection sont activés et utilisés.

Lorsqu'un être humain rencontre l'amour, les gènes de croissance sont activés. Lorsqu'un être humain rencontre la peur, les gènes de protection sont activés.

Une personne peut percevoir un environnement négatif alors qu'il existe en fait un environnement favorable ou positif. Lorsque cette perception négative active les gènes de protection, la réponse du corps est de passer en mode combat ou fuite.

5. Combat ou fuite

Le flux sanguin est dirigé des organes vitaux vers les membres, qui sont utilisés pour se battre et courir. Le système immunitaire devient de moindre importance. Si vous imaginez les réponses dont nous avions autrefois besoin pour fuir un lion, par exemple, les jambes auraient été infiniment plus importantes dans cette situation immédiate que le système immunitaire. Ainsi, le corps privilégie les jambes et néglige le système immunitaire.

Ainsi, lorsqu'une personne perçoit un environnement négatif, le corps a tendance à négliger le système immunitaire et les organes vitaux. Le stress nous rend aussi moins intelligents, moins lucides. La partie du cerveau liée aux réflexes a plus d'importance en mode combat ou fuite que la partie liée à la mémoire et aux autres fonctions mentales.

Lorsqu'une personne perçoit un environnement aimant, le corps active les gènes de croissance et nourrit le corps.

Lipton a donné l'exemple des orphelinats d'Europe de l'Est, où les enfants reçoivent beaucoup de nutriments, mais peu d'amour. Il a été constaté que les enfants placés dans ces institutions présentaient un retard de développement en termes de taille, d'apprentissage et d'autres domaines. L'incidence de l'autisme est également élevée. Lipton a déclaré que l'autisme dans ce cas est un symptôme d'activation des gènes de protection, comme la construction de murs.

"Les croyances agissent comme un filtre entre l'environnement réel et votre biologie", a-t-il déclaré. Ainsi, les gens ont le pouvoir de changer leur biologie. Il est important de garder une perception claire, a-t-il dit, car sinon vous ne développerez pas biologiquement les bonnes choses pour l'environnement réel qui vous entoure.

"Vous n'êtes pas victimes de gènes", a-t-il dit, demandant au public de réfléchir "Avec quelles croyances sélectionnez-vous des gènes?"

 

COVID permet à l’OMS d’amorcer son travail sur la modification du génome humain

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/03/22/covid-permet-a-loms-damorcer-son-travail-sur-la-modification-du-genome-humain/

20

L’information n’a pas été relayée par les médias ou très discrétement : L’OMS annonçait, à l’été 2021, de nouvelles recommandations sur la modification du génome humain pour « faire progresser la santé publique ». Mais ce sont aussi des mécanismes de gouvernance mondiale que l’organisation privée s’arroge au détriment de la souveraineté des Etats. La vaccination contre Covid est bien le cheval de Troie qui permet l’instauration d’une gouvernance mondiale autour d’un projet transhumaniste.

La semaine dernière, nous évoquions les mécanismes des vaccins à ARNm et la modification de l’ADN humain à l’échelle planétaire avec des produits expérimentaux. L’OMS, qui a validé l’inoculation de ces produits en faisant fi des principes de précaution en santé publique, travaille aujourd’hui à la mise en place et au financement de recherches visant à modifier le génome humain. Toujours sous le vocable d’une « justification en santé publique », termes galvaudés et cités chaque fois qu’il faut justifier des pratiques contestées.

 

Un rapport annonçant les ambitions transhumanistes de l’OMS

Comme à chaque fois, l’organisation internationaliste des Nations-Unies, présente un rapport de recommandations qu’elle a elle-même commandé et qu’elle valide par la suite. Par « elle », il faut entendre l’Assemblée mondiale de la Santé – organe décisionnel de l’OMS – et ses principaux bailleurs de fonds, à savoir le gouvernement américain et la fondation Bill et Melinda Gates.

Depuis sa création en 1948, l’OMS est passée d’une mission essentiellement construite autour d’un appui technique aux pays membres à une activité de régulation et de gouvernance mondiale en matière sanitaire. L’instauration du règlement sanitaire international (RSI) en 2005 et le programme « One Health », développé par la suite et visant notamment à coordonner la lutte mondiale contre les zoonoses, lui ont permis de s’imposer avec l’appui de financements internationaux de plus en plus issus du secteur privé.

Que nous dit le rapport de recommandations OMS intitulé Human Genome Editing[1] ? Que l’application récente d’outils, tels que CRISPR-Cas9, pour modifier le génome humain dans l’intention de traiter ou de prévenir la maladie est une voie recommandable pour examiner les défis scientifiques, éthiques, sociaux et juridiques. Si ces nouvelles technologies offrent de réelles opportunités pour le traitement de maladies génétiques, elles peuvent aussi être utilisées à mauvais escient et l’OMS valide potentiellement des travaux d’apprenti sorcier.

Le rapport indique également que «… les orientations normatives de l’OMS seront alimentées par des développements à la frontière de nouvelles disciplines scientifiques telles que la génomique, l’épigénétique, la génétique, la création (de génome), l’intelligence artificielle et le big data, qui présentent tous des opportunités de transformation mais aussi des risques pour la santé mondiale ». L’OMS a montré par le passé qu’elle n’a aucune capacité à diriger la gestion des grandes épidémies et pas davantage les orientations de recherches médicales, notamment celles nombreuses et appliquées à l’élaboration de pathogènes dangereux pour l’homme. Ces recherches sont davantage destinées au développement d’armes biologiques qu’au développement de traitements. L’affaire des 26 biolabs financés par le Pentagone en Ukraine n’est qu’un exemple révélé à la lumière du conflit russo-ukrainien.

 

L’OMS et la vocation eugéniste des Nations-Unies

Toujours selon le rapport « les avantages potentiels des travaux d’amélioration du génome humain incluent de nouvelles stratégies pour le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies génétiques ; de nouvelles opportunités pour traiter l’infertilité… ».

L’idéologie des investigateurs de ce programme n’est pourtant pas à la procréation comme le rappelle un porte-parole mondialiste, le Dr Oelrich : « Nous nous sommes engagés, l’année dernière, à donner à cent millions de femmes supplémentaires l’accès à la contraception dans le monde. Nous avons investi 400 millions cette année dans de nouvelles usines destinées à produire des contraceptifs à longue durée d’action pour les femmes des pays à revenu faible ou intermédiaire… Avec Bill et Melinda Gates, nous travaillons en étroite collaboration sur des initiatives de planification familiale ».

Les vaccins ont déjà permis d’inoculer d’autres substances à l’insu des personnes vaccinées dans les pays en développement comme l’antigène hCG via des sérums antitétaniques ou antipolio. hCG est un inhibiteur de la fonction reproductive chez la femme, il a été frauduleusement utilisé depuis plusieurs décennies dans le seul but de réduire la croissance démographique des pays pauvres. L’OMS avait largement participé à ces travaux dans les années 90 comme l’indique les publications scientifiques citées dans « L’élimination des pauvres ».

Suite de l’article sur le site

 

COMMENT LA PANDÉMIE A ÉTÉ FABRIQUÉE

Par Dr. Joseph Mercola

https://marie-claire-tellier.over-blog.com/2022/03/comment-la-pandemie-a-ete-fabriquee.html

EXTRAITS /

  • Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) et les différents États reviennent sur leurs statistiques de décès liés au COVID, montrant que ceux d'entre nous qui affirmaient que les décès étaient surestimés avaient raison depuis le début.
  • Le 14 mars 2022, les CDC ont supprimé 72 277 décès dus au COVID, dont 24 % attribués à des enfants de moins de 18 ans. Ils affirment qu'une "erreur logique de codage", un algorithme défectueux, a "accidentellement" compté des décès qui n'étaient pas liés à la COVID, tels que des décès par noyade et des surdoses de médicaments.
  • En novembre 2021, les CDC ont utilisé les fausses statistiques de décès d'enfants pour réclamer l'injection de COVID pour les enfants de 5 à 7 ans.
  • Depuis le 2 février 2022, le ministère américain de la santé et des services sociaux ne recueille plus de données sur les hospitalisations et les décès dus au COVID-19.
  • Les décès ont d'abord été exagérés à des fins politiques - tant nationales que géopolitiques - et maintenant ils sont minimisés pour la même raison. Les démocrates savent qu'ils ne peuvent pas gagner les élections de mi-mandat s'ils ne déclarent pas la victoire sur le COVID-19
  • Le CDC a utilisé les fausses statistiques de décès chez les enfants pour faire pression en faveur des vaccins COVID pour les enfants de 5 à 7 ans. En novembre 2021, Rochelle Walensky, directrice du CDC, a cité ces données pour justifier la recommandation de délivrer une autorisation d'utilisation d'urgence de l'injection Pfizer pour ce groupe d'âge5.
  • "Le CDC n'est pas une agence de santé publique. C'est une agence de propagande publique qui collecte une quantité massive de données. Le CDC mobilise son énorme bibliothèque de données pour créer des présentations qui soutiennent les politiques de santé publique de l'administration actuelle.
  •  

PANDEMIE, CORRUPTION, MEURTRES DE MASSE

Cohen parle de la fabrication du virus SARSCOV par l’Institut PASTEUR et le but caché du test PCR (voler votre matériel génétique) ainsi que des expériences avec des tissus fœtaux humains.

Il n’ y a jamais eu de pandémie.

https://odysee.com/Corruption-pand%C3%A9mie-meurtre:c83df094faa250d7f4d1b5032a2968add8baa1ef

 

Fantastique et rallume nos espoirs... du plastic au pétrole !

https://www.facebook.com/groups/484242062030500/permalink/1414578402330190/?sfnsn=mo&ref=share

 

Si le pain vient à manquer

Yves RASIR

 

 

 

 

Après la terreur sanitaire, la terreur alimentaire. Il ne vous aura pas échappé que nos gouvernementeurs agitent à présent l’épouvantail d’une crise majeure menaçant l’approvisionnement en aliments de première nécessité comme le maïs,  le tournesol, le soja et surtout le blé. Motifs ?  L’Ukraine  et la Russie en sont exportatrices tandis que l’Europe pourrait également souffrir du manque d’engrais russes et endurer ainsi une réduction drastique de ses rendements agricoles. Histoire de mieux faire paniquer, la Commission Européenne a décrété le 23 mars dernier la  suppression des jachères pour les semis  du printemps et la France macroniste a aussitôt traduit en décret cette mesure destinée à augmenter la surface destinée aux grandes cultures. Comment réagir face à ce discours de la peur ? Mon conseil : en gardant son calme et en restant zen.  Ils nous refont le coup du catastrophisme covidiste alors que des solutions simples existent pour compenser la baisse attendue des productions céréalières. Savez-vous par exemple que deux tiers de la production agricole européenne est destinée à l’alimentation des animaux d’élevage? Il suffirait de jouer sur les variables « bétail» et « consommation de viande » pour écarter le risque de pénurie végétale. Et savez-vous qu’en Europe, 3,8 millions d’hectares de terres sont dévolues aux biocarburants ? Il suffirait également de stopper cette gabegie faussement favorable à l’environnement pour chasser le spectre des magasins vides. Aux États-Unis, 40% du maïs s’écoule dans la filière du combustible « vert ». Au Brésil, le bioéthanol phagocyte plus de la moitié de la production de maïs, de blé et de canne à sucre. Vu que la production mondiale de biocarburant a été multipliée par 9 entre 2000 et 2020, une légère marche arrière permettrait  déjà de corriger les déficits de production alimentaire engendrés par le conflit en Ukraine et les sanctions antirusses.  On peut évidemment subodorer que les plandémistes mondialistes ne vont pas faire les bons choix et que la situation va  continuer d’empirer. L’offre va peiner à satisfaire la demande, les prix vont grimper de plus belle et certains pays  du Sud très dépendants des céréales importées risquent effectivement de passer de sales moments. Chez nous, l’inflation galopante va faire que le pain et d’autres produits céréaliers dérivés pourraient également se raréfier dans les paniers et les estomacs. Un drame  ? Sachons raison garder et ne pas nous effrayer inutilement car la peur de manquer et de ne pas manger à sa faim est très mauvaise pour la santé.  Comme l’a démontré le Dr Hamer, c’est même l’origine principale des  affections touchant le foie, organe central du système digestif et du bien-être global. En guise de prévention informative, voici 5 suggestions  d’attitudes à adopter pour affronter une éventuelle disette en aliments céréaliers.
 

  1. Apprenez à vous passer de céréales

 Ayons d’abord à l’esprit que les céréales en général, et le blé en particulier, ne sont pas des aliments indispensables. Nos lointains aïeux préhistoriques glanaient bien quelques  grains par-ci,par-là  mais cela fait seulement 10.000 ans que l’Homme les transforme et les cuit pour assurer sa subsistance. Pendant 4 millions d’années, Homo Sapiens  s’est très bien débrouillé sans sa baguette  et son croissant beurré, sinon nous ne serions pas là pour en parler.  Dans la revue Néosanté, cela fait 11 ans que nous préconisons l’alimentation paléo, autrement dit un régime alimentaire renouant avec  celui de nos ancêtres qui était pauvre ou totalement dépourvu en céréales. Cette catégorie d’aliments a de nombreux inconvénients, notamment sa teneur en lectines et en gluten, et est parfaitement remplaçable dans notre assiette. Les médias, qui ne parlent jamais des trains arrivant à l’heure, oublient également de vous dire que l’envolée actuelle des prix concerne assez peu, voire pas du tout les fruits et les légumes. Avec les noix, ces deux sources ancestrales de nourriture peuvent très bien parer à toute carence et remplacer les céréales dans nos menus quotidiens.
 

  1. Découvrez le pain essénien

 Si vous êtes un granivore impénitent, c’est peut-être le moment de faire germer vos graines vous-mêmes  et de les consommer telles quelles dans vos salades. La germination a l’avantage d’augmenter la richesse des graines en micronutriments et  de désactiver le gluten dans celles qui en contiennent (blé, épeautre, seigle, orge). Et si le pain classique vous manque trop, c’est  l’occasion de découvrir comment les Esséniens le confectionnaient jadis, justement en faisant germer les graines, en les  broyant dans de l’eau et en faisant sécher cette pâte pour former des galettes. Ce  dernier week-end , j’ai eu l’occasion de goûter un pain essénien qu’un de mes amis « complotiste » avait préparé pour l’auberge espagnole concluant notre réunion festive : un vrai délice, que dis-je, une véritable tuerie !  Si j’ai bien mémorisé la recette,  il y avait une base de sarrasin et de graines de lin, plus des graines de chia, du poivron et diverses épices. Mais en cherchant un peu sur internet, vous allez trouver plein d’autres manières d’autoproduire votre pain essénien et d’en diversifier les goûts. J’avoue qu’en ce qui me concerne, j’en achète du tout fait  de différentes marques en magasin bio.  Leur consistance est plus proche de celle du pain « normal » et leur pouvoir rassasiant me semble supérieur. Mais il est dans mes projets de fabriquer moi-même ce type d’aliment  sain, vitalisant et sacrément économique.
 

  1. Mettez-vous au jeûne

 Comme la « crise du covid » l’a mis en lumière , le diabète et l’hyperglycémie chronique sont les réels fléaux sanitaires de notre époque. Or ce désastre très occidental  est dû en bonne partie à la consommation excessive de céréales. Cette orgie de glucides  glycémiants sucre le sang et génère progressivement  la résistance à l’insuline. Ce n’est pas pour rien que la réduction des apports glucidiques est au cœur de tous les régimes qui marchent pour perdre du poids ou retrouver la santé. Les recherches en nutrition montrent que la restriction calorique est  efficace pour combattre certaines maladies (dont le cancer) et qu’elle procure un gain de longévité. Pour vivre plus longtemps, rien de tel que s’habituer à manger moins et moins souvent. Le jeûne intermittent consiste à ne plus s’alimenter après le repas du soir, à  sauter le petit-déjeuner du lendemain et à laisser ainsi  le ventre au repos pendant 14 à 16 heures. Ou bien à ne pas s’alimenter pendant un jour de la semaine, comme le faisaient autrefois les bons Chrétiens invités à faire abstinence le vendredi. Le  jeûne peut aussi se pratiquer durant quelques jours aux changements de saison ou en stages accompagnés  durant des périodes plus longues. Quelle que soit la formule, elle est  gagnante pour l’équilibre pondéral, l’état de forme général et la santé du portefeuille puisqu’un jeûne  - tous ses praticiens vous le diront – n’est pas suivi  par des envies de « se rattraper». Au contraire, se priver de manger fait plutôt le lit de la frugalité et de la tempérance alimentaire journalière. Si le pain vient à manquer ou à coûter trop cher, profitez-en pour découvrir les vertus de l’ascèse.
 

  1. Tournez-vous vers les plantes sauvages

 Mon ami François Couplan, ethnobotaniste renommé, m’a un jour fait cette révélation étonnante qu’il a aussi partagée dans un de ses livres : si les Irlandais n’avaient  pas perdu la connaissance des plantes sauvages comestibles, ils n’auraient pas massivement succombé à la grande  famine qui a sévi sur l’île verte entre 1845 et 1851 ! Rappelons-nous en effet que cette catastrophe humanitaire a été essentiellement provoquée par le mildiou, un champignon qui a ravagé les cultures locales de pommes de terre. Privés subitement de patates, les citoyens d’Irlande ont crevé de faim par centaines de  milliers alors qu’ils étaient assis sur un garde-manger  sauvage dont ils avaient oublié l’usage ! À l’heure qui court, il faudrait  peut-être méditer sur cette tragédie et faire en sorte de retrouver le savoir disparu. Un jour, j’ai participé à un atelier avec François Couplan et le grand chef cuisinier belge Christophe Hardiquest : le premier nous a emmené cueillir des plantes dans la forêt de Soignes (sa partie bruxelloise) et le second nous les a mitonnées avec sa créativité légendaire. On s’est régalé et on a même bâfré car je peux vous assurer que  le repas était copieux !  Je me souviens notamment d’un potage d’orties à tomber par terre et d’un pesto sublime aux faînes de hêtre. Je ne savais même pas que ça se mangeait, ces petits fruits rappelant le pignon de pin et que nos forêts de feuillus produisent par mégatonnes en automne. Je ne savais pas non plus ce que j’ai lu il y a quelques jours,  à savoir  que la  « bête » feuille d’aubépine peut se manger tendre au printemps, or j’en ai des mètres de haie dans mon jardin !  Bourrée de vitamine C et de protéines, l’ortie est à elle seule un instrument de survie difficilement épuisable. Et elle a plein de copines qui ne demandent qu’à se faire croquer puis  à repousser dans les bois et les prés.  Bref, il faut en finir avec l’ignorance qui permet aux psychopathes de nous épouvanter.  La nature peut suffire à nous nourrir si d’aventure l’agriculture… se plante.
 

  1. Apprenez à conserver

 Ce dernier conseil n’est pas une invitation à dévaliser les supermarchés et  à stocker compulsivement des denrées non périssables dans vos armoires. Se ruer par exemple sur l’huile et la farine ne peut que contribuer à raréfier ces produits, à les renchérir et à alimenter… la peur. Ma suggestion est plutôt de vous initier aux modes de conservation d’aliments frais comme les fruits, les légumes et les plantes sauvages.  Mentionnée ci-dessus, la déshydratation  est une méthode à privilégier tant qu’il y a de l’électricité pour faire marcher les déshydrateurs domestiques, ustensiles ménagers très bon marché. On peut sécher de tout (viande et poisson compris) et se ménager ainsi un garde-manger à toute épreuve. En septembre, j’ai séché  les raisins de ma vigne qui n’étaient pas très bons en raison de l’été pourri. J’en mets systématiquement dans mes salades et je viens pourtant seulement d’épuiser mes pots. Et que dire de la lacto-fermentation ! J’ai participé dimanche dernier à un atelier d’initiation et j’ai kiffé à donf, comme disent les ados. Je croyais que c’était compliqué alors qu’en fait, c’est bête comme chou. C’est le cas de le dire puisque cette technique de conservation permet notamment de conserver longtemps  tous types de choux, rien qu’avec un peu de sel et  parfois un peu d’eau.  Dans les bocaux que j’ai ramenés, j’ai aussi de la carotte, de l’ail et de la betterave rouge. Non contente de conserver les aliments et d’en exalter les saveurs, la lacto-fermentation fait apparaître  des vitamines  et des bonnes bactéries qui profitent au microbiote. Que demander de plus ? Une chose assurément : que les médias et les gouvernants déments arrêtent de distiller  l’angoisse de ne pas manger à  sa faim  parce que le pain, les pâtes et  d’autres produits céréaliers viendraient  à manquer.

 

La vaccination est-elle la seule voie possible pour éradiquer le SRAS CoV2 qui a muté actuellement 6 fois ?

Il faut savoir que les virus à ARN mutent et que cette mutation est responsable de la difficulté extrême à fabriquer un vaccin efficace.
Tout le monde est conscient que cette "épidémie" a été très mal gérée.

Sommes-nous gouvernés par des incompétents? Je ne le crois pas.

Ce que nous savons, en tout cas,  c'est que deux à trois personnes gouvernent et que les autres suivent.

Il y a eu beaucoup de retard de diagnostic et de prise en charge qui ont été responsables de nombreux morts, non pas à cause de la covid mais du manque de lits, de personnels soignants et de matériel.

C'est ce que j'appelle la comortalité de la covid 19 maladie qui dans ce cas tue sans atteindre les patients. C'est une mort par ricochet.

Nos grands-parents, papi et mamie sont morts seuls rivrotilisés dans les Ehpad sans pouvoir bénéficier des traitements salvateurs connus et efficaces.
 
Il s'agit là d'un meurtre "sur une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de son auteur" (article 221-4 du code pénal). La sanction est très lourde.

Sans remettre en question les tests, la positivité ne suffit pas pour affirmer une immunité protectrice.
Le virus a muté au moins 6 fois et un vaccin préparé en utilisant une souche virale ne protègera pas des autres souches

ANTICORPS FACILITATEURS

Les patients atteints par le virus SRAS CoV 2 et guérit ce qui représente plus de 98% des patients risque de faire en subissant le vaccin une forme grave de covid car il n'existe sans doute pas d'immunité croisée entre les six souches de virus.
N'oublions pas le scandale récent du vaccin contre la dingue (Dengvaxia) aux Philippines en 2018: sur 800 000 enfants vaccinés, 600 sont morts.
Le dengvaxia a été interdit.
Les enfants qui étaient en bonne santé ne reviendront pas à la vie.

 
Actuellement, "Manu a dit" qu'il faut vacciner tout le monde, bien que cette vaccination ne sera pas obligatoire. La terre entière, dit le petit Bill Gates qui compte vacciner 7 milliards de personnes. 
Rappelons que la létalité de la covid 19 est de 0,05%. Pas de quoi avoir peur !

MISE EN SCÈNE (très mauvaise: 0 pointé à l'examen)

  1. Cette épidémie n'a pas été plus importante que les épidémies de grippe précédentes qui n'ont pas nécessité toute cette mise en scène.
  2. Un médicament connu à l'avance par nos "élites" comme efficace contre le SRAS CoV 2 a été sciemment classé toxique bien avant le déclenchement officiel de l'épidémie. Il s'agit de l'hydroxychloroquine. vendu sous le nom de Plaquénil. Étonnant, non ?
  3. Interdiction dès le début de l'épidémie, aux médecins de prescrire l'hydroxychloroquine. Étonnant, non ?
  4. L'explication de ce blocage thérapeutique s'explique par les nombreux conflits d'intérêts entretenus par le Conseil scientifique et le gouvernement auprès de l'industrie pharmaceutique et en particulier du laboratoire Gilead qui veut écouler (pas soigner, mais écouler) un antiviral de sa fabrication (qu'il n'arrive justement pas écouler depuis celle-ci), j'ai nommé le remdésivir à 3000 euros le traitement et injecté par voie intraveineuse tous les jours pendant 10 jours. Effet thérapeutique NUL et effets secondaires graves en particulier sur les reins.. Bénéfice-risque = 0 en faveur du bénéfice.
  5. La mise en scène se termine par la vaccination anti-covid 19.
    Elle ne sera pas obligatoire MAIS sans elle vous ne pourrez pas:

          -         Travailler
          -         Prendre le train ou l'avion, donc passer les frontières
          -         Entrer dans les magasins
          -         Prendre le métropolitain ou le tramway etc. etc.

 VACCINS PROPOSÉS

Les vaccins proposés n'ont AUCUNE sécurité

          -         L'immunité protectrice est trop faible
          -         Le virus a muté et va continuer de muter
          -         La vaccination peut favoriser une forme plus grave chez les personnes qui ont été en contact une fois avec le SRAS CoV 2 (anticorps facilitateurs)
          -         Pour justifier une vaccination de masse il faut une importante létalité (ce qui n'est pas le cas) et qu'il n'existe pas de traitement contre cette maladie (ce qui n'est pas le cas)

          -         Se faire vacciner pour protéger les autres est uns aberration car nous n'avons AUCUNE preuve de l'efficacité de ce vaccin à empêcher la transmission du virus

Les vaccins à ARNm que l'on veut vous imposer sont des vaccins d'apprentis-sorciers. Les laboratoires Pfizer et Moderna déclarent leur vaccins sûrs à 90%.
Parfait, mais AUCUNE étude scientifique n'a pu être compulsée par les médecins et les scientifiques. AUCUNE étude indépendante n'a pu être réalisée
La seule chose dont on est sûr, est la flambée de la bourse suite à la vente des actions des PDG de Pfizer et de Moderna.
On revit avec le vaccin anti covid 19 l'histoire du remdesivir contre lequel j'ai lancé une pétition qui comptabilise aujourd'hui 58657 signatures.

Dans les vaccins à ARNm ce sont vos cellules qui vont produire les antigènes du virus (protéine spike) tout comme vous vous faites les attestations pour pouvoir sortir respirer l'air frais de votre masque. Le prix de ces vaccins à ARNm va osciller entre 16 et 32 euros contre 6 pour le vaccin grippal alors que la production est bien plus économique à réaliser.

Cet ARN mesager peut fort bien s'intégrer dans le génome humain. Pour cela il a besoin d'une retrotranscriptase et d'une intégrase qui sont des enzymes non présentes chez l'individu sain mais présentes chez les patients VIH positifs ou HTLV1 (virus oncogène) positif.
Il faut cependant savoir que nous possédons des rétrovirus intégrés dans notre génome qui pourraient se réveiller sur le long terme et être responsables de maladies graves auto-immunes. ces maladies ne seraient bien entendu pas imputées au vaccin.

 Rappelons que lors de la crise H1NI de 2009 le vaccin Pandemrix a été responsable de graves cas de narcolepsie

Enfin, les laboratoires fabriquant les vaccins ne seront pas responsables des effets secondaires et l'État ne fera rien pour indemniser les victimes comme d'habitude. C'est pour cela que les laboratoires se foutent complètement de la sécurité des vaccins.
Voilà une grande partie des raisons (difficile d'être exhaustif) pour lesquelles je vous demande de bien vouloir signer cette pétition.

Cette vaccination  est un prétexte politique pour vous soumettre. D'autre virus fabriqués vont apparaître avec d'autres vaccins. C'est maintenant qu'il ne faut pas louper le coche.

« Aucun acte médical ni traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne » (article L.1111-4 du code de la santé publique).

 Si vous ne REFUSEZ pas le vaccin en masse et si vous ne dites pas 
NON, C'EST NON, VOUS NE POURREZ PLUS RIEN FAIRE, VOUS SEREZ COINCÉ ET L'AVENIR ME PARAÎT BIEN SOMBRE.

EST-CE CELA QUE VOUS VOULEZ POUR VOUS ET SURTOUT VOS ENFANTS !

PENSEZ A VOS ENFANTS, A VOS PETITS-ENFANTS  ET A VOUS !

VOUS NE RISQUEZ RIEN !


NOUS SOMMES TOUS MORTELS, POURQUOI AVEZ-VOUS PEUR DE DÉFENDRE VOS LIBERTÉS !


SOYEZ FERMES, COURAGEUX !


PRENEZ EXEMPLE SUR L'ENGAGEMENT DU Pr CHRISTIAN PERRONNE ET DE NOMBREUX AUTRES MÉDECINS QUI N'HÉSITENT PAS A S'ENGAGER POUR VOUS

 

IL FAUT REFUSER TOTALEMENT CE VACCIN !

Shttps://www.youtube.com/watch?v=dZvVBBRQEVc&feature=youtu.be

 

LIVRE DECOUVREZ COMMENTGUERIR LE DIABETE EN UN MOIS de JEAN NKOUTA

Edition d’auteur site www.santecorpsesprit.com

Préface du dr Christian  Tal Schaller

Un livre exceptionnel de 397 pages qui donne tous les moyens naturopathiques et psychologiques  pour la guérison de tous les diabètes !  Il est triste de nos jours que tant de diabétiques se croient condamnés à vie à la prise de médicaments ou d’insuline, croyance hélas entretenue par l’ignorance de la plupart des médecins formés  par les facultés de médecine soumises aux dogmes de BIG PHARMA  qui affirment que la maladie  doit être combattue par la médecine allopathique et que la guérison des maladies chroniques est impossible !

Savez-vous que le diabète concerne actuellement 463 millions de personnes dans le monde et qu’il touchera, si rien ne change dans les consciences, 578 millions de personnes en 2030 et 700 millions en 2045 ?

Jean NKOUTA , naturopathe, humaniste et hypnothérapeute, vit à Paris et est l’auteur de plusieurs livres remarquables et précieux

-Comment guérir votre dépression en trois mois

- Comment vaincre votre rhumatisme, votre fibromyalgie rapidement

- Libérez-vous facilement  en 9 jours du tabac, alcool, toxicomanie

Souhaitons plein succès à son dernier ouvrage qui peut redonner espoir à tant de diabétiques que la médecine officielle soulage sans les guérir…

MAIL RECU :

Je vous transmets un travail très fouillé de presque 5 années: 

En pièce jointe vous trouverez une plainte à Madame HEDON concernant les enfants. Elle est dirigée en premier lieu sur les 11 vaccins pédiatriques obligatoires, la vaccination des femmes enceintes et les vaccins en général. 
Elle démontre par des centaines d'études scientifiques que la vaccination tue, rend gravement malade, fait baisser l'intelligence et la sociabilité, ne prévient pas les maladies, et est contraire à la bonne santé. 

Elle démontre donc, contrairement au leitmotiv incantatoire et hypnotique répété jour et nuit comme une prière aux idoles, affirmant que les vaccins sont sûrs et efficaces, que la balance bénéfices/risques est défavorable ; ce qui est attesté par des milliers d’analyses et d’études de scientifiques, qui se sont réellement penchés sur la question.
Ma plainte démontre aussi qu'il existe heureusement des alternatives efficaces et sûres... 

Bonne lecture.

QUELQUES EXTRAIT DES CE REMARQUABLE DOCUMENT DE 270 PAGES /

Les données nationales (USA) sur les enfants vaccinés montrent qu'environ 54 % d'entre eux ont une maladie chronique.

Mais dans le groupe de contrôle des enfants non vaccinés, ce chiffre n'est que de 6 %. Cela signifie que la vaccination entraîne un risque accru de 800 % de maladie chronique chez les enfants.

 

5G Technologie et induction de coronavirus dans les cellules de la peau

Résumé : « Dans cette recherche, nous montrons que les ondes millimétriques 5G pourraient être absorbées par des cellules dermatologiques agissant comme des antennes, transférées à d'autres cellules et jouer le rôle principal dans la production de Coronavirus dans les cellules biologiques. L'ADN est construit à partir d'électrons et d'atomes chargés et possède une structure semblable à celle d'un inducteur. Cette structure peut être divisée en inducteurs linéaires, toroïdaux et ronds. Les inducteurs interagissent avec les ondes électromagnétiques externes, se déplacent et produisent quelques ondes supplémentaires à l'intérieur des cellules. Les formes de ces ondes sont similaires aux formes des bases hexagonales et pentagonales de leur source d'ADN. Ces ondes produisent des trous dans les liquides à l'intérieur du noyau. Pour remplir ces trous, des bases hexagonales et pentagonales supplémentaires sont produites. Ces bases peuvent se joindre les unes aux autres et former des structures semblables à celles des virus, comme le Coronavirus. Pour produire ces virus dans une cellule, il est nécessaire que la longueur d'onde des ondes externes soit plus courte que la taille de la cellule. Ainsi, les ondes millimétriques de 5G pourraient être de bons candidats pour la construction de structures virales telles que les Coronavirus (COVID-19) dans les cellules. »

La science suggère donc que le mérite ne revient pas aux cartels médicaux, mais plutôt aux ingénieurs qui nous ont apporté les chemins de fer et les autoroutes pour le transport des aliments, les réfrigérateurs électriques, les usines de traitement des eaux et des eaux usées chlorées, etc. Il faut noter que les baisses se sont produites tant pour les maladies infectieuses que pour les maladies non infectieuses, indépendamment de la disponibilité des vaccins.

 « Au total, 37 études utilisant une grande variété de méthodes de surveillance ont été identifiées dans 12 pays. Celles-ci ont généré 43 estimations numériques de sous-déclaration. Le taux médian de sous-déclaration dans les 37 études était de 94 % ».

Et effectivement, pour le ROR, la Région Italienne des Pouilles a décidé de prendre le problème à bras le corps et de comparer la fréquence des effets secondaires graves en fonction des modes de signalement:

– Signalement passif, on attend qu’un médecin ou une famille signale aux autorités un effet secondaire grave (ESG) du vaccin dans les 20 jours suivants une vaccination, (notre technique rassurante française, soyons clairs)

– Signalement actif, un fonctionnaire prendra personnellement contact avec les familles et le vaccinateur au 20ème jour.

Résultat, la fréquence des Effets Secondaires Graves du ROR est multipliée par 33 908 % quand on les recherche vraiment plutôt que quand on attend benoîtement qu’ils se signalent tout seul. Quant aux effets secondaires non

graves il faut multiplier par 152 900 % !!!!

Il est absolument inimaginable, intolérable et scandaleux que des produits comme le formol, le mercure ou l’aluminium, connus pour leur extrême toxicité à large spectre depuis des dizaines d’années voire même des millénaires, deviennent soudain inoffensifs lorsqu’ils sont injectés dans les veines des nouveaux nés ou de leurs mères.

La pluparts des études qui font croire à l’innocuité des adjuvants ont fait l’objet de remise en cause suite à des fraudes gravissimes. Cela toujours en lien avec des conflits d’intérêts flagrants, ou des biais méthodologiques risibles. Ceux qui ont fraudés devront tôt ou tard répondre de crimes ou de complicité de crimes.

Il y a tant de vidéos sur le net où l'on voit des enfants en pleine santé perdre pied du jour au lendemain. Un lendemain ou quelques heures suivant une vaccination.

Les quatre sociétés pharmaceutiques qui fabriquent les 72 doses de vaccin pour les enfants Américains (mais aussi pour les Enfants Français) sont des criminels reconnus coupables qui ont collectivement payé plus de 35 milliards de dollars au cours de la dernière décennie en amendes civiles et pénales pour avoir soudoyé, extorqué et menti aux médecins et avoir fraudé les autorités réglementaires pour promouvoir d'autres produits

AUSSI INIMAGINABLE QUE CELA PARAISSE, LES VACCINS

CONTRAIREMENT AUX AUTRES MEDICAMENT N’ONT JAMAIS ETE TESTES CONTRE  UN VERITABLE PLACEBO EN VU DE LEUR AUTORISATION DE MISE

SUR LE MARCHE. PAS MOINS QUE LEUR EFFET COCKTAIL.

Comment font-ils pour vendre un vaccin ? C’est très simple. Prenons le Gardasil (Vaccin OGM) qui s’impose comme le vaccin le plus dangereux de l’histoire. Dans un procès en cours contre Merck pour fraudes diverses, l’avocat

Robert Kennedy a décrit une série de stratagèmes frauduleux utilisés par Merck pour tromper les organismes de réglementation au cours des essais cliniques, y compris l'utilisation d'un placebo AAHS extrêmement toxique " enrichi " plutôt que d'un véritable placebo inerte qui est la norme pour les groupes témoins dans les études de sécurité des autres produits pharmaceutiques.

L'utilisation d'un placebo toxique dans le groupe témoin a permis à Merck de masquer la cascade de blessures subies par les filles du groupe Gardasil pendant les essais cliniques.

La moitié des filles du groupe Gardasil et la moitié des filles du groupe placebo ont subi des blessures graves, y compris plusieurs décès, au cours des sept premiers mois des essais cliniques, mais Merck a pu affirmer que les réactions du groupe d'étude " étaient semblables à celles du groupe placebo " et que le vaccin était donc sûr.

Merck a signalé la plupart de ces blessures graves comme étant de "nouvelles conditions médicales" et non des événements indésirables, rejetant tout lien avec le vaccin.

L'information sur ce défilé de blessures graves n'apparaît nulle part

Merck a commis sa fraude la plus audacieuse dans son principal essai clinique, le protocole 18.

Merck a déclaré à la FDA que le protocole 18 était la seule étude dans laquelle ses chercheurs ont donné au groupe témoin un véritable placebo inerte. C'est pourquoi la FDA a déclaré le Protocole 18 "d'intérêt particulier".

Toutefois, en réalité, Merck semble avoir pris la précaution de retirer la moitié de l'aluminium des vaccins administrés à ce groupe d'étude. De plus, la Société a mélangé le "placebo" avec un mélange d'autres produits chimiques toxiques.

Cette étude, la seule étude " contrôle " qui incluait des enfants de la cohorte cible des 9-12 ans, n'a peut-être pas testé le vaccin que Merck a injecté à des millions de jeunes enfants dans le monde.

Kennedy a dit au juge qu'il ne s'agit pas seulement d'une faute professionnelle scientifique, c'est de la fraude pure et simple !

"Les propres données de Merck montrent que les chances de contracter une maladie auto-immune avec ce vaccin sont 1000 fois plus élevées que le risque de mourir du cancer du col de l'utérus."

Non seulement 50 % des sujets du groupe d'étude et du groupe placebo ont connu un événement indésirable grave dans les sept mois suivant l'essai, mais les taux de mortalité chez les filles de l'étude étaient deux fois plus élevés que les taux de fond.

En fait, le taux chez les filles pendant les essais cliniques (85/100 000) était 37 fois plus élevé que le taux de mortalité par cancer du col de l'utérus !!!!!!!!!!!!

Merck a grassement payé les deux groupes d'experts de la FDA et des CDC qui ont approuvé Gardasil. Il a montré que l'industrie pharmaceutique paie en fait 45% du budget annuel de la FDA et que le NIH et ses fonctionnaires détiennent une partie des brevets pour le vaccin Gardasil et perçoivent des redevances sur chaque vaccin vendu.

Les NIH perçoivent des dizaines de millions de dollars chaque année grâce aux ventes de Gardasil.

Enfin, 45 % du budget de la CDC est consacré à la promotion et à l'achat de vaccins. Merck exerce un contrôle le CDC en versant des millions de dollars en contributions à la fondation du CDC, qui permet de financer les projets qui servent leurs intérêts.

Ce niveau de soutien donne à Merck le pouvoir de punir également la CDC en retenant le financement si elle n'est

pas satisfaite de l'agence.

« Ce que vous devez comprendre, c’est que le régime des vaccins a considérablement changé depuis 1986. La raison pour laquelle il a changé, c’est que le Congrès sous l’influence de l’industrie pharmaceutique, a fait ce qui n’a jamais été réalisé pour aucune autre industrie – le Congrès a accordé une immunité légale générale pour tous les fabricants de vaccins.

« Donc peu importe les protocoles, peu importe l’absence de contrôle de la qualité, peu importe la toxicité des ingrédients ou les dommages graves qui peuvent être causés aux enfants, il vous est impossible d’entamer des poursuites à leur encontre.

« Il n’y a donc pas de témoignage, pas de découverte, pas de recours collectifs et... tout à coup les vaccins deviennent éminemment rentables.

Autrement dit : les morts subites du nourrisson sont multipliées par 2350% dans les 2 jours suivant la vaccination et par 3130% dans l’année.

Voilà ce que dit son auteur le Dr J. Bart Classen (Immunologiste qui a créé et supervisé des projets de recherche sur les effets indésirables des vaccins à l’Institut National de Santé, ainsi qu’à l’Institut National des Allergies et de Maladies Infectieuses).: “« Les meilleurs données indiquent que les maladies chroniques induites par le vaccin sont aujourd’hui d’une telle ampleur qu’elles éclipsent presque tous les précédents types d’intoxications de l’être humain, y compris l’empoisonnement par des produits comme l’amiante, les radiations à faible dose, le plomb et même les cigarettes.

La plupart des patients ne réalisent même pas qu’ils souffrent des effets indésirables des vaccins. Plus grave encore, les patients et/ ou leurs parents sont harcelés, accusés d’avoir adopté de pauvres régimes alimentaires ou des habitudes qui mènent finalement au développement de l’obésité et du diabète, alors qu’en fait ils souffrent d’obésité et de diabète induits par les vaccins. »

« Depuis des années, nous avons publié une information qui montre que les vaccins sont à l’origine d’une épidémie de maladies inflammatoires telles que le diabète, l’obésité et l’autisme. Le nombre de vaccins administrés aux enfants a continué d’augmenter à un point tel que nous avons atteint un état de surcharge immunitaire chez presque

la majorité des jeunes enfants américains ».

ll est utile de rappeler que les maladies auto-immunes constituent la troisième cause de morbidité et de mortalité sur un plan mondial.

L’Ecrivaine Claire Sèverac, récemment décédée, et qui semble avoir été assassinée au polonium compte tenu des symptômes, paix à son âme, avait découvert que 80000 enfants sont en fauteuil roulant après avoir contracté la sclérose en plaque suite à la vaccination Hépatite B et que nos autorités sont au courant, mais reconnaître ce problème signifierai des indemnisations sans précédent. Donc on continue...

Alors que les Autistes en Amérique n’étaient que 1 sur 10 000 en 1970, voilà les taux en 2016: 1 Enfant autiste sur 36

Pour passer de 1/10000 à 1/40.48 en 2016 on obtient + 24703 % d'augmentation.

L’autisme n’est pas seul concerné. On voit aussi dans cette étude que le les retard du développement et les diagnostics de déficience intellectuelle autre qu'un trouble du spectre autistique explosent !

L’obligation vaccinale de 127 valences ou souches (germes) est plus forte aux USA qu'en France avec 73 valences ou germes réparties dans 11 vaccins).

Nous sommes à 1 autiste sur 80 enfants en France.

La déficience Intellectuelle chez les Enfants va bien au-delà des 1 sur 36 ou 1 sur 80 Autistes. Elle atteint maintenant 1 Enfant sur 6

Le QI moyen des Enfants baisse depuis les années 90 alors qu'il avait toujours monté jusque-là. Jamais personne n’a pu expliquer cela autrement que par la chimie que l’on nous fait ingurgiter de gré ou de force ! La vaccination en tout premier lieu selon tous les chiffres ci dessous! Nous dépensons donc des millions pour des vaccins qui ne fonctionnent pas, ou très mal mais qui mettent en danger et détruisent la santé de millions d'Enfants.

Les maladies chroniques en plein explosion touchent à peu près 20% de la population Française soit 15 millions de Personnes.

L’OMS estime à 36 millions le nombre de décès causés par les maladies non transmissibles dans le monde. Cela représente plus de 60% de l'ensemble des décès dans le monde.

Le lien entre maladies chroniques (comprenant les maladies auto-immunes) et vaccinations est largement démontré par des centaines d’études, et nous voyons maintenant ces problèmes de santé chez les enfants à des taux jamais vus

auparavant.

Promettant d'éradiquer la polio avec 1,2 milliard de dollars, M. Gates a pris le contrôle du Conseil consultatif national (NAB) de l'Inde et a imposé l'administration de 50 vaccins contre la polio (au lieu de 5) à chaque enfant avant l'âge de 5ans. Les médecins indiens accusent la campagne de M. Gates d'être à l'origine d'une épidémie de polio dévastatrice qui a paralysé 496 000 enfants entre 2000 et 2017.

En 2017, le gouvernement indien a abandonné le programme de vaccination de M. Gates et a expulsé ce dernier et ses acolytes du NAB. Le taux de paralysie due à la polio a chuté de façon précipitée.

En 2017, l'Organisation mondiale de la santé a admis à contrecœur que l'explosion mondiale de la polio est principalement due à la souche vaccinale, ce qui signifie qu'elle provient du programme de vaccination de Gates.

Les épidémies les plus effrayantes au Congo, aux Philippines et en Afghanistan sont toutes liées aux vaccins de Gates.

En 2018, à peu près 3⁄4 des cas de polio dans le monde provenaient des vaccins de Gates.

Le pourcentage des revenus annuels qui découlent en moyenne de l’acte vaccinal pour les pédiatres français est de 33%, et de 12,6% pour les Généralistes selon un rapport de la Cour des Comptes Française d’octobre 2012. Vous rajoutez les nouvelles consultations dues aux effets secondaires et le fait qu’ils soient en première ligne vis-à-vis d’une défiance populaire malheureusement justifiée, du fait de leur réquisition par les pouvoirs publics et les laboratoires quant à l’administration qui frôle l’obligation de l’administration de traitements dangereux.

 

Message en channelling

https://www.ecoledelumiere.ch/single-post/lettre-de-sagesse-12?utm_campaign=ce198aa8-7930-4b71-aed4-fed13a6edfcc&utm_source=so&utm_medium=mail&cid=a98dc080-7aff-42cb-9e21-86f6078128b5

  • Faites de ce moment un hymne à la découverte de votre nouveau Moi, celui qui ose affronter le regard des autres en dévoilant l’être profond qui est en lui, celui qui est empli de béatitude, de gratitude et de joie.
  • Aujourd’hui, définissez comment vous souhaitez créer votre nouvelle vie.
  • Vous avez compris l’essentiel par les connaissances qui sont en vous pour éveiller votre Présence. Accueillez chaque événement avec sagesse pour débusquer les fausses perceptions, celles qui vous engluent dans le marasme de la négativité.
  • Vous voulez transformer le monde, commencez par atteindre ce niveau duquel vous pouvez vous rendre utile. Rien de plus simple : apprenez la loi du contentement. Voyez en vous l’être lumineux qui s’éveille et qui prend toute la place.
  • Si vous regardez l’avenir avec la vision altérée par les peurs, vous n’y verrez que du sombre. La peur assombrit le tableau de telle façon qu’il devient difficile d’y voir l’essentiel. L’espace-temps qui vous relie au futur est le champ de tous les possibles, dans lequel vous pouvez créer, par votre conscience, votre chemin.
  • L’ensemble de l’humanité construit l’avenir. Il suffirait que le cœur des hommes s’ouvre pour que la terre soit un paradis pour tous.
  • Pourquoi vous cacher derrière un masque composé de peurs, de colère et de tristesse ? Alors que vous pourriez ensemencer les cœurs meurtris de paix, de fraternité, d’amour, de liberté.
  • Pourquoi doutez-vous encore de la force de l’Amour ?
  • Réfléchissez à tout ce que l’Amour vous a permis de faire, d’évoluer, de donner, de transmettre. Réfléchissez. A chaque fois que vous avez ressenti une force décuplée en vous et que vous avez agi avec intuition pour vous-même, pour les autres, il s’agissait de l’énergie AMOUR.
  • Aujourd’hui, enlevez votre coque de protection du jugement des autres et propager la joie, les rires, les sourires. Vous verrez à quel point, ils peuvent être contagieux. Et dans la joie, se trouve l’Amour.
  • Yehaweh
  • A partager en mentionnant la source :
  • reçu en channeling par Cathy

www.ecoledelumiere.ch

 

Voilà, chers amis, faites bon usage de ces informations et avançons ensemble vers le construction d’une société nouvelle fondée sur la suppression des privilèges de ce 1% d’êtres humains qui veulent nous contrôler tous en faisant de nous des transhumains décérébrés et dociles… Mais si nous nous libérons de la peur, de la colère et du désespoir pour cultiver  l’amour, la conscience spirituelle et la solidarité, ils n’ont plus aucun pouvoir sur nous… VIE LA VIE  car elle triomphe toujours…

EN TOUTE FRATERNITE 

TAL SCHALLER

 

Dernière heure :

Boucha - une propagande false flag de l'État profond des États-Unis

En 2014, l'État profond américain a investi 5 milliards de dollars américains en Ukraine pour y préparer une guerre civile. Les guerres civiles sont des crimes de guerre programmés.

Aujourd'hui, ces criminels contre l'humanité récoltent leurs mauvais fruits, car la Russie est désormais intervenue dans le conflit au côté des Ukrainiens russophones.

Votre reportage du lundi 03.04.22 au journal télévisé du soir de la télévision étatique suisse romande parle maintenant du prétendu crime de guerre perpétré par les Russes à Boucha.

Quel est votre niveau de connaissance de l'ukrainien ou du russe ? Quelle est votre expérience en tant que correspondant de guerre ?

La journaliste Lucy KOMISAR NY, que je connais depuis 20 ans, m'a envoyé le paquet de liens ci-dessous sur les coulisses de ce massacre.

Voici un résumé du déroulement des événements sur la base de ces vidéos :

Mercredi, 30.03.22

Les derniers soldats russes quittent Boucha.

Jeudi, 31.03.22

Le maire de Boucha annonce sur le web la libération de la ville - pas de nouvelles alarmantes.

Vendredi, 01.04.22

La police ukrainienne a mis en ligne une vidéo détaillée de son intervention à Boucha. On n'y voit qu'un seul cadavre.

Samedi, 02.04.22

L'organe de l'Etat profond, le New York Times, rapporte des images satellites fortement pixellisées de Boucha, où des cadavres traîneraient dans les rues.

Dimanche, 03.04.22

Des journalistes du dimanche sont acheminés de Kiev pour couvrir les crimes de guerre prétendument commis par les soldats russes.

 

Conclusions :

Il s'agit d'un reportage false flag auquel vous avez participé. A quel point prenez-vous l'armée russe pour idiote ?

Pendant l'occupation russe, les nationalistes ukrainiens avaient identifié et dénoncé les sympathisants de la Russie, reconnaissables à leur brassard blanc. Le simple fait de prendre un paquet d'aide humanitaire distribué par l'armée russe faisait passer ces gens pour des traîtres.

En effet, dans la nuit du 02 au 03.04.22, des unités nazies de l'armée ukrainienne ont « nettoyé » Boucha de ses « saboteurs » et sympathisants, c'est-à-dire les ont massacré. Ces fascistes n'ont pas hésité à filmer leurs atrocités et à les diffuser sur Internet, contre les directives du régime sanguinaire de ZELENSKY. Les services secrets russes peuvent facilement identifier les coupables grâce à leur adresse IP informatique.

Sauvez votre honneur et avouez publiquement que vous vous êtes laissé piéger par les criminels nazis ukrainiens.

Avec mes compliments

Gerhard ULRICH, Suisse

PS: Dans sa dernière vidéo, Ernst WOLFFF soulève la question de savoir si Vladimir POUTINE est de mèche avec son promoteur Klaus SCHWAB pour créer le chaos qui doit conduire au Nouvel ordre mondial. On est perplexe. Je n’ai pas la réponse.