BLOG 18 de Tal SCHALLER

« Quand un Etat est en danger de périr, l'aspect du ciel change... Un arc-en-ciel se montre » Huainan Zi

 

Chers amis

Quelle période incroyable ! En ces temps de désinformation hallucinante de nos dirigeants (qui arrivent à compter tous les jours des tests PCR positifs comme si cela signifiait des « contaminés ») on peut dire qu’il n’y a pas épidémie de covid 19 mais épidémie de tests ! Les hôpitaux surchargés,

c’est la même chose chaque année à cette période. En réalité le seul chiffre important dans une épidémie c’est le nombre de morts ! Or, dans cette pseudo deuxième vague il est presque 100 fois élevé qu’en mars 2020 !

Voici donc ces infos que la TV et la presse ne vous donnent pas puisqu’elles obéissent aux ordres de ces psychopathes qui veulent détruire la plus grande partie des êtres humains et mettre les survivants en esclavage, soumis par les nanoparticules des vaccins et la 5G à l’Intelligence Artificielle…

Il est grand temps de pratiquer la désobéissance civile à tous les niveaux possibles comme nous en parlons  tous les jeudis à 20h dans l’Info en Questions (sur youtube  tal schaller)

 

18:44 / 19:00

Youtube :[VOSTFR] Robert F. Kennedy, Jr : Message pour la liberté et l'espoir 24 oct. 2020

Aujourd'hui, 24 octobre 2020, il y a de nombreux rassemblements dans le monde entier. Les militants de ces pays s'unissent pour parler d'une même voix : Allemagne, Argentine, Bolivie, Pérou, Uruguay, Italie, Pologne, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni, Irlande, Suède, Danemark, France et Autriche. Les citoyens de tous les pays paient un prix énorme pour l'épidémie. Ils ont non seulement perdu leurs proches, mais aussi leurs libertés, leurs moyens de subsistance, leur joie. Les enfants et les jeunes souffrent également de cette crise. Sans leurs amis et leurs activités sociales, les problèmes de santé mentale chez nos jeunes atteignent un niveau sans précédent. Partout dans le monde, les gens demandent à être épargnés des conséquences dévastatrices de l'épidémie. Robert F. Kennedy, Jr, Président de Children's Health Defense, fournit un message inspirant pour la liberté et l'espoir aux activistes du monde entier. Rejoignez le mouvement. https://childrenshealthdefense.org/

 

LIBRE CHOIX /UNE INITIATIVE DE GRANDE VALEUR :

EXTRAIT D’UNE LETTRE ECRITE PAR Rober Kennedy, Luc Montagnier et d’autres savants et jusristes :

Chers présidents et ministres,

en tant que groupe international de scientifiques, de médecins et d'avocats, nous vous contactons aujourd'hui au sujet de la pandémie de SRAS-CoV-2, qui a changé la vie dans le monde.

Divers aspects du virus SRAS-CoV-2 et des traitements associés se sont révélés erronés. Celles-ci comprenaient des informations fournies par l'OMS, l'UE et des organismes gouvernementaux dans de nombreux pays européens.

Nous sommes particulièrement préoccupés par le mécanisme par lequel le virus fonctionne et les protocoles thérapeutiques utilisés de manière presque identique dans le monde.

Plusieurs aspects cliniques du comportement du SRAS-CoV-2 que nous avons observés contrastent fortement avec ce que les autorités et les médias ont rapporté.

La suite sur/

https://www.internationalfreechoice.com/

CECIF-COV

Commission d'Enquête Citoyenne Internationale Francophone.

+352 691 18 34 12.

DE CHRISTOPHE BRANA : Si vous pensez que les choses vont changer en notre faveur, alors lisez cet article et préparez-vous. Je vous avais parlé de ce programme de base universel, c'est prévu pour 2021.

 

https://dissinews.wordpress.com/2020/10/25/une-note-du-haut-commissariat-au-plan-devoile-notre-avenir/?fbclid=IwAR2M1h9V6daUZkOqWijgvzO-gracmKUjstAqtxesuHy6Ua-Wef45UGScdyU

 

Pas beau pour la suite si on ne les arrête pas, donc ya intérêt à ce qu'il se passe quelque chose

De beaux criminels !

Voici ce qu'ils nous préparent en France avec Bayrou comme chef d'orchestre

Q INFOS - Une note du Haut Commissariat au Plan dévoile notre avenir.

Sur  youtube  JASPER MADER

Vous retrouverez successivement « verite-covid19.fr »,

« 30 ans d'histoire du covid »: « sauve-qui-peut ! » « la vérité sur TOUS les vaccins » avec le dr schaller et le professeur jb fourtillan

Jean Bernard FOURTILLAN : Notre dernière vidéo « La Vérité sur tous les vaccins », que j’ai réalisée avec Tal Schaller et notre magicien de la vidéo, Frédéric Chaumont, a rencontré beaucoup de succès. Vous trouverez les 3 dernières reprises de cette vidéo qui datent de ce matin

https://reseauinternational.net/la-verite-sur-tous-les-vaccins/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=la-verite-sur-tous-les-vaccins

https://myriamir.wordpress.com/2020/10/26/la-verite-sur-tous-les-vaccins-dr-christian-tal-schaller-professeur-jean-bernard-fourtillan-explique-ne-manquez-pas-decouter-cette-video-3837/

https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/10/25/france-coronacircus-stoppons-la-dictature-sanitaire-en-marche/

 

Youtube : Les questions qu'on ne pose pas dans les médias Ema KRUSI

Le 3 octobre 2020, l’avocat Me Reiner Fuellmich a publié une vidéo pour parler de son action en justice à venir. Suite à son allocution, plusieurs équipes de « fact-checkers » ont fait censurer sa vidéo sur des réseaux sociaux car elle « contenait de fausses informations ». Dans cette vidéo, je reviens sur certains points mentionnés entre autres par l’agence France presse et propose d’oser un débat utile en posant les questions que tous se posent actuellement. Les vraies questions sont-elles celles qui fâchent ? Les médias essayent-ils de les éviter ? A l’époque du « fact-checking », il serait bon de rappeler le devoir des agences de presse : informer les citoyens avec tous les angles nécessaires à la compréhension d’une crise qui se pourrait actuellement être plus politique que sanitaire. Dans cette vidéo, vous entendrez le Pr Raoult parler des cycles d’amplification et Mr Pierre Charneau, directeur du laboratoire commun Pasteur-Theravectys, donner son point de vue sur le confinement et l’immunisation des personnes ayant déjà contracté la maladie.

Ma vidéo sur les cycles d’amplification 👉https://www.youtube.com/watch?v=zchEA...

Ma vidéo sur la prise de parole de Me Fuellmich et son action en justice 👉https://www.youtube.com/watch?v=o7y8H...

Dr Louis Fouché IHU Marseille 👉https://www.youtube.com/watch?v=r1hOy...

Données actuelles mondiales 👉https://www.worldometers.info/coronav...

Le Pr Raoult parle des cycles d’amplification 👉https://www.youtube.com/watch?v=ZeTI1...

IHU Marseille, mention sur l’espérance de vie 2020 par le Pr Raoult 👉https://www.youtube.com/watch?v=ZeTI1...

 

Le plus grand crime organisé ! Vers la fin sordide de notre Humanité (sous couvert d’un « vaccin »)

Attention, ce titre est à prendre au premier degré, et cela commence maintenant. Si nous laissons faire, nous perdrons ce qui caractérise notre Humanité et ce qu’il en restera ne sera pas enviable… Écoutez les explications concordantes de Jean-Jacques, de Roch et du Dr Schaller. Petit complément pour qui n’aurait pas bien compris. Et pour terminer sur une note moins… enfin plus…

https://odysee.com/@ArtemisiaCollege:7/le-plus-grand-crime-organise:b (31 mn)

 

Le Nüremberg des crimes contre l'humanité du Covid-19 s’ouvrira bientôt - 4ème partie

https://www.medias-presse.info/le-nuremberg-des-crimes-contre-lhumanite-du-covid-19-souvrira-bientot-4eme-partie/125863/

Les efforts du Dr Fuellmich pour traduire en justice les responsables politiques qui gèrent la crise de manière inadmissible et sans bases scientifiques

 

Youtube sud radio :Professeur Christian Perronne : "On est train d'inventer une deuxième vague artificielle !" #COVID19

Sortie le 25 oct. 2020

Le bon sens du professeur Perronne : on détruit l’économie et la culture par une fausse lecture des faits réels. Pour des raisons d’argent, on préconise un vaccin pour le covid19 alors que ce virus mute et n’est pas dangereux sauf pour gens à risque. Ne soyons pas des mougeons ( des moutons-pigeons)

Pour sauvegarder votre santé mentale, éteignez la télévision :

 

BONJOUR,

Sous le fallacieux prétexte de lutte contre les séparatismes, Macron s'attaque en fait à l'enseignement par correspondance, que choisissent de plus en plus de parents qui refusent la dictature vaccinale et ses innombrables effets collatéraux sur la santé très mal déclarés voire reniés par les institutions sanitaires, afin de pouvoir encore plus accroître les couvertures et contrôles vaccinaux. C'est ainsi qu'il a abaissé l'âge de rentrée à l'école à 3 ans par la loi parue au JO du 28.07.2019 nécessitant une copie du carnet vaccinal pour l'inscription, afin d'accentuer encore plus les contrôles. Ce qui se passe actuellement sur le terrain est inadmissible, une atteinte à la liberté et aux droits des citoyens...

Il agit sur ordre du lobby pharmaceutique qui est aux manettes avec Bill Gates et les institutions sanitaires corrompues et complices depuis l'OMS jusqu'aux agences de santé.

Nous n'avons jamais constaté pareil délire, aucunement justifié au niveau sanitaire.

Notre démocratie est vraiment en danger !

A votre disposition.

Serge RADER, pharmacien. Paris.

 

Pourquoi le Salon de l'Agriculture est-il un passage obligé des politiques ?

Parce que les politiques prennent les électeurs pour des veaux qui votent comme des moutons, qu'on peut plumer comme des coqs en leur disant de travailler comme des bœufs pour des salaires de rats, et qui se retrouvent dindons de la farce à force de se faire traire comme des vaches à lait, en gobant comme des ânes des promesses électorales qui seront tenues quand les poules auront des dents !

 

Youtube : Ce que vous devez savoir Ema KRUSI avec le dr STUCKELBERG

Vous souvenez-vous de ce que vous faisiez le jour où l’on vous a dit : demain, tu seras confiné ? Un virus dévastateur est parmi nous, il fera des millions de morts selon les prévisions de l’Imperial College de Londres et il n’y a pas de remède. Vous souvenez-vous que ces prévisions se sont avérées fausses ? Dans cette vidéo, j’avais envie de poser des questions à une experte en santé publique, une personne qui avait travaillé avec les plus grosses institutions mondiales. Elle nous parlera de l’isolation du virus, des tests PCR, des cycles d’amplification, des réglementations internationales bafouées, du vaccin…

👉Site du Dr Astrid Stuckelberger https://www.astridstuckelberger.com/bio/

Retrouvez le Dr Astrid Stuckelberger dans le prochain film de Pierre Barnérias, HOLD UP https://tprod.fr/project/hold-up/

 

Youtube : Pr Toussaint – « L'État détruit méthodiquement la société et l'avenir de la jeunesse »

 

Vaccin contre la grippe et covid19 - Quinze questions

Vous trouverez ci-dessous des questions/réponses posées à un médecin généraliste espagnol :

Juan Gérvas, médecin généraliste rural à la retraite, Equipo CESCA, Madrid. Membre de NoGracias.

1.- QUESTION : Existe-t-il des preuves raisonnables pour soutenir la vaccination des travailleurs de la santé afin de prévenir la grippe chez les personnes âgées de 60 ans ou plus résidant dans des établissements de soins de longue durée ?

REPONSE : Non. Il n'y a pas de preuves à l'appui de cette vaccination.

https://www.cochrane.org/CD005187/ARI_influenza-vaccination-healthcare-workers-who-care-people-aged-60-or-older-living-long-term-care

 

2.- QUESTION : Le vaccin antigrippal diminue-t-il la transmission interhumaine, par exemple des professionnels de la santé aux patients ?

REPONSE : Non. Il n'y a pas de preuve pour soutenir la mise en œuvre éthique de la vaccination antigrippale obligatoire des travailleurs de la santé

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0163586

 

3.- QUESTION : Les professionnels de la santé courent-ils le même risque de contracter la grippe que les travailleurs d'autres secteurs du même âge ?

REPONSE : Oui. Les professionnels de la santé courent le même risque de contracter la grippe que les travailleurs d'autres secteurs du même âge

https://www.cambridge.org/core/journals/infection-control-and-hospital-epidemiology/article/are-healthcare-personnel-at-higher-risk-of-seasonal-influenza-than-other-working-adults/83B5DC59182EECE133BBE1BC2697DED6

 

4.- QUESTION : La vaccination contre la grippe a-t-elle un effet de troupeau et protège-t-elle les contacts des personnes vaccinées contre l'infection par le virus de la grippe ?

REPONSE : Non. La vaccination antigrippale n'a pas d'effet sur les troupeaux et ne protège pas les contacts des personnes vaccinées.

https://www.eurosurveillance.org/content/10.2807/1560-7917.ES.2016.21.42.30378

 

5.- QUESTION : Le vaccin contre la grippe est-il efficace pour réduire l'infection, l'hospitalisation, la pneumonie et la mortalité chez les enfants, les adultes et les personnes âgées en bonne santé ?

REPONSE : Non. Il existe peu de données sur la prévention des complications, de la transmission ou des absences du travail.

https://community.cochrane.org/news/why-have-three-long-running-cochrane-reviews-influenza-vaccines-been-stabilised

https://www.cochranelibrary.com/es/collections/doi/10.1002/14651858.SC000006/full/es?cookiesEnabled

https://www.bmj.com/content/346/bmj.f3037.full

https://www.cochrane.org/news/featured-review-three-updated-cochrane-reviews-assessing-effectiveness-influenza-vaccines

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6677258/

https://www.acpjournals.org/doi/10.7326/M19-3075

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/7661497 /

 

6.- QUESTION : En pleine pandémie de COVID19, se faire vacciner contre la grippe n'a jamais été aussi important, n'est-ce pas ?

REPONSE : Non. Même pendant le « pic » de la grippe saisonnière hivernale, la plupart des hospitalisations ne sont pas dues au virus de la grippe, mais à l'ensemble des autres virus respiratoires (rhinovirus, virus syncytial, coronavirus et autres)

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4281811/

 

7.- QUESTION : Le vaccin contre la grippe protège-t-il contre d'autres virus respiratoires ?

REPONSE : Non. En fait, il pourrait augmenter les maladies causées par d'autres virus respiratoires.

https://academic.oup.com/cid/article/54/12/1778/455098

https://academic.oup.com/jid/article/212/11/1701/2911893?fbclid=IwAR0CeeSUC_Ci-H6ziikbtOvHZPuCvgAkvmZsg8DzRXo0Jm8KFE9-_Y2j7C8

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0264410X19313647?fbclid=IwAR1dhMn_DBjGKUUSvYTRp-EY90ynAABRhkqOC7bc7-SqcQucJtzp8PpZU4I

https://www.nature.com/articles/s41577-020-0285-6

 

8.- QUESTION : Les personnes vaccinées contre la grippe qui contractent la grippe, répandent davantage de virus de la grippe ?

REPONSE : Oui. La vaccination contre la grippe est associée à la production d'aérosols avec le virus de la grippe dans l'air qui est exhalé. La personne vaccinée contre la grippe qui a la grippe exhale 6,3 fois plus de particules de virus de la grippe que la personne non vaccinée.

https://www.pnas.org/content/pnas/early/2018/01/17/1716561115.full.pdf

 

9.- QUESTION : Quelle est la durée du dernier vaccin contre la grippe ?

REPONSE : Son effet dure un peu plus de deux à trois mois. C'est pourquoi il doit être renouvelé chaque année, même si les virus changent selon la saison. Par exemple, « Pour 2014-15, le vaccin homologué contiendra les MÊMES souches virales que le précédent vaccin 2013-14 »

https://www.sciencemag.org/news/2019/04/how-long-do-vaccines-last-surprising-answers-may-help-protect-people-longer

https://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml

 

10.- QUESTION : Comment mesure-t-on l'efficacité de l'influenzavaccine ?

REPONSE : L'efficacité du vaccin contre la grippe est mesurée en prévenant les consultations médicales externes dues à une grippe confirmée en laboratoire (ni mortalité, ni complications).

https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/69/wr/mm6907a1.htm

 

11.- QUESTION : Combien de cas de grippe évitent le vaccin antigrippal ?

REPONSE : Sur 100 personnes en bonne santé vaccinées, 99 n'obtiennent aucun avantage contre la grippe confirmée en laboratoire. De plus, cette diminution ne réduit pas la fréquence des « cas grippaux » d'infection respiratoire aiguë, car il semble que les autres germes occupent la « niche vide » de la grippe elle-même.

https://theconversation.com/the-flu-vaccine-is-being-oversold-its-not-that-effective-97688

https://academic.oup.com/jid/article/216/4/415/3958807

 

12.- QUESTION : Si nous nous faisons vacciner contre la grippe, y aura-t-il moins de surcharge dans les urgences et les centres de santé ?

REPONSE : Non. Chaque année, des millions de citoyens sont vaccinés, et la demande de santé augmente et se développe pendant la saison de la grippe saisonnière d'hiver

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5635331/

 

13.- QUESTION : En vaccinant contre la grippe, nous éviterons de confondre les images de la grippe avec celles du COVID19, n'est-ce pas ?

REPONSE : Non. Il n'y a pas de symptômes ou de signes qui permettent de diagnostiquer avec précision le covid19. En pratique clinique, les « symptômes grippaux » causés par les germes des infections aiguës des voies respiratoires supérieures sont souvent impossibles à distinguer. Par exemple, les médecins « sentinelles », spécialement formés pour diagnostiquer la grippe, se trompent dans environ la moitié des cas suspectés de « syndrome grippal ». Même pendant le « pic » de la grippe saisonnière hivernale, la plupart des hospitalisations ne sont pas dues au virus de la grippe, mais à l'ensemble des autres virus respiratoires (rhinovirus, virus syncytial, coronavirus et autres).

https://www.cochrane.org/news/featured-review-can-symptoms-and-medical-examination-accurately-diagnose-covid-19-disease

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4514250/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4281811/

 

14.- QUESTION : S'attend-on à une augmentation des cas de grippe et de rhume cet hiver dans le nord de l'équateur ?

REPONSE : Non, nous nous attendons à moins de cas car le port du masque [de lavage des mains] et la distanciation sociale pour le COVID19 pourraient avoir réduit le nombre de cas de grippe et de rhume au sud de l'équateur.

https://www.argentina.gob.ar/sites/default/files/biv_504_se_28.pdf

https://www1.health.gov.au/internet/main/publishing.nsf/Content/cda-surveil-ozflu-flucurr.htm/$File/flu-10-2020.pdf

https://www.scientificamerican.com/article/flu-season-never-came-to-the-southern-hemisphere/

 

15.- QUESTION : Les scientifiques et les experts de la grippe ont-ils souvent des conflits d'intérêts ?

REPONSE : Oui. Les scientifiques et les experts ont très fréquemment des conflits d'intérêts comme ceux du « European Scientific Working group on Influenza » (ESWI) parrainé par les mêmes industries qui produisent le vaccin contre la grippe, ou comme les conflits jamais déclarés des experts qui ont conseillé l'Organisation mondiale de la santé sur la pandémie de grippe A (H1N1).

https://www.bmj.com/content/333/7574/912

https://eswi.org/

 

Résumé

Le vaccin antigrippal est un vaccin raté, inutile au mieux, qui discrédite les vaccins en général. La situation créée par la pandémie #COVID19 ne change rien à la recommandation de ne pas l'utiliser.

https://www.actasanitaria.com/influenza-flu-vaccine-in-times-of-covid19/

Excellente journée à vous

Marie-Pierre Tondella

Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations

 

Les vaccinés “contre” la grippe ont beaucoup plus de risques de mourir que les autres

À voir (et à diffuser) sur nos nouvelles chaînes :

https://odysee.com/@ArtemisiaCollege:7/les-vaccines-contre-la-grippe-ont-beaucoup-plus-de-risques-de-mourir:e (52 mn)

https://tvs24.ru/pub/watch/2167/les-vaccin-s-contre-la-grippe-ont-beaucoup-plus-de-risques-de-mourir-que-les-autres/ (52 mn)

 

Un envoyé spécial de l’OMS dénonce le confinement comme principale mesure de lutte contre la COVID-19

https://www.journaldemontreal.com/2020/10/12/un-envoye-special-de-loms-denonce-le-confinement-comme-principale-mesure-de-lutte-contre-la-covid-19?fbclid=IwAR18UxE6cJE4FDcDjVPZO95FUNsWuo2zlwMtCy8wCLy7T6Be3dgBA-nxrXA

 

sur YouTube :

La dictature progresse plus vite que le virus !"

Maitre BRUSA

https://youtu.be/vbqAw7FcJ4A

 

L'ÉPIDÉMIE ESPAGNOLE D'INFLUENZA DE 1918 A ÉTÉ CAUSÉE PAR LES VACCINATIONS

Extrait de l'aiguille empoisonnée de Leonora Mac Bean

Comme cela a été dit précédemment, toutes les autorités médicales et non médicales en matière de vaccination conviennent que les vaccins sont conçus pour provoquer un cas bénin des maladies qu’ils sont censés prévenir. Mais ils savent et admettent également qu'il n'y a aucun moyen de prédire si le cas sera bénin ou grave - voire mortel. Avec autant d'incertitude quant à la vie même des gens, il est très peu scientifique et extrêmement dangereux d'utiliser une procédure aussi douteuse que la vaccination.

De nombreux vaccins provoquent également d'autres maladies que celle pour laquelle ils sont administrés. Par exemple, le vaccin contre la variole provoque souvent la syphilis, la paralysie, la lèpre et le cancer. (Voir les chapitres sur la variole et les fléaux.) Les vaccins contre la polio, la toxine diphtérique-antitoxine, le vaccin contre la typhoïde, ainsi que la rougeole, le tétanos et tous les autres vaccins provoquent souvent divers autres stades de la maladie tels que l'encéphalite post-vaccinale (inflammation du cerveau), paralysie, méningite vertébrale, cécité, cancer (parfois dans les deux ans), tuberculose, (deux à vingt ans après l'injection), arthrite, maladie rénale, maladie cardiaque (insuffisance cardiaque parfois dans les minutes qui suivent l'injection et parfois plusieurs heures plus tard). Des lésions nerveuses et de nombreuses autres affections graves suivent également les injections.

Lorsque plusieurs injections (différents vaccins) sont administrées en quelques jours ou quelques semaines d'intervalle, elles déclenchent souvent une intensification des cas de toutes les maladies à la fois, car le corps ne peut pas gérer une quantité aussi importante de poison mortel injecté directement dans la circulation sanguine. Les médecins appellent cela une nouvelle maladie et suppriment les symptômes.

Lorsque le poison est pris par la bouche, le système de défense interne a la possibilité d'en éjecter rapidement une partie en vomissant, mais lorsque les poisons sont injectés directement dans le corps, contournant toutes les garanties naturelles, ces poisons dangereux circulent immédiatement dans tout le corps en quelques secondes et continuent à circuler jusqu'à ce que toutes les cellules soient empoisonnées.

J'ai entendu dire que sept hommes étaient morts dans le cabinet d'un médecin après avoir été vaccinés. C'était dans un camp militaire, j'ai donc écrit au gouvernement pour vérification. Ils m'ont envoyé le rapport du secrétaire américain à la Guerre, Henry L. Stimson. Le rapport a non seulement vérifié le rapport des sept personnes décédées des vaccins, mais il a déclaré qu'il y avait eu 63 décès et 28.585 cas d'hépatite résultant directement du vaccin contre la fièvre jaune pendant seulement 6 mois de la guerre. Ce n'était qu'une des 14 à 25 injections données aux soldats. On peut imaginer les dégâts que toutes ces injections ont fait aux hommes. (Voir le chapitre sur ce que les vaccinations ont fait à nos soldats.)

La première guerre mondiale a été de courte durée, de sorte que les fabricants de vaccins n'ont pas pu utiliser tous leurs vaccins. Comme ils étaient (et sont toujours) en affaires à but lucratif, ils ont décidé de le vendre au reste de la population. Ils ont donc lancé la plus grande campagne de vaccination de l'histoire des États-Unis. Il n'y avait pas d'épidémie pour le justifier, ils ont donc utilisé d'autres astuces. Leur propagande affirmait que les soldats rentraient de pays étrangers avec toutes sortes de maladies et que tout le monde devait avoir tous les vaccins sur le marché.

Les gens les croyaient parce que, premièrement, ils voulaient croire leurs médecins, et deuxièmement, les soldats de retour étaient certainement malades. Ils ne savaient pas que c'était à cause de maladies causées par des vaccins, car les médecins de l'armée ne leur disent pas des choses comme ça. Beaucoup de soldats de retour ont été handicapés à vie par ces maladies d'origine médicamenteuse. Beaucoup étaient fous à cause de l'encéphalite post-vaccinale, mais les médecins l'ont appelé choc de la coquille, même si beaucoup n'avaient jamais quitté le sol américain.

La maladie du conglomérat provoquée par les nombreux vaccins empoisonnés a dérouté les médecins, car il n'y avait jamais eu de frénésie de vaccination auparavant avec autant de vaccins différents utilisés. La nouvelle maladie qu'ils avaient créée présentait des symptômes de toutes les maladies qu'ils avaient injectées à l'homme. Il y avait une forte fièvre, une faiblesse extrême, une éruption abdominale et des troubles intestinaux caractéristiques de la typhoïde. Le vaccin contre la diphtérie a provoqué une congestion pulmonaire, des frissons et de la fièvre, un gonflement, un mal de gorge obstruée par la fausse membrane et une suffocation en raison de difficultés respiratoires suivies de halètement et de mort, après quoi le corps est devenu noir à cause du sang stagnant qui avait été privé de l'oxygène au stade de la suffocation. Au début, ils l'appelaient Black Death. Les autres vaccins provoquent leurs propres réactions - paralysie, lésions cérébrales, mâchoire serrée, etc.

Lorsque les médecins ont essayé de supprimer les symptômes de la typhoïde avec un vaccin plus puissant, cela a provoqué une pire forme de typhoïde qu'ils ont appelée paratyphoïde. Mais quand ils ont concocté un vaccin plus fort et plus dangereux pour supprimer celui-ci, ils ont créé une maladie encore pire pour laquelle ils n'avaient pas de nom. Comment devraient-ils l'appeler ? Ils ne voulaient pas dire aux gens ce que c'était vraiment - leur propre monstre Frankenstein qu'ils avaient créé avec leurs vaccins et médicaments suppressifs. Ils voulaient éloigner le blâme d'eux-mêmes, alors ils l'appelèrent la grippe espagnole. Ce n'était certainement pas d'origine espagnole, et le peuple espagnol n'aimait pas que le fléau mondial de cette époque lui soit imputé. Mais le nom est resté et les médecins et fabricants de vaccins américains n'ont pas été soupçonnés du crime de cette dévastation généralisée - l'épidémie de grippe de 1918. Ce n'est qu'au cours des dernières années que les chercheurs ont déterré les faits et prouvé leur responsabilité.

Certains des soldats étaient peut-être en Espagne avant de rentrer chez eux, mais leurs maladies provenaient de leurs propres camps de l'armée américaine à domicile. Nos médecins utilisent toujours cette même esquive. Lorsque leurs propres vaccins (nécessaires pour voyager) provoquent des maladies vaccinales à l'étranger, ils s'en servent pour justifier une campagne effrayante visant à précipiter les gens dans les centres de vaccination. Vous souvenez-vous de la grippe de Hong Kong et de la grippe asiatique et de la grippe de Londres ? Ce sont toutes des épidémies d'origine médicale mélangées aux rhumes communs habituels que les gens ont chaque année.

Maintenant (1976), les fabricants d'épidémies de vaccins travaillent de nouveau pour forcer une autre vente de vaccins de plusieurs millions de dollars. Leurs escrocs ont déjà persuadé le président Ford de remettre plus de 135 millions de dollars pour démarrer leur racket de vaccins. Même les compagnies d'assurance ont refusé de s'impliquer dans un plan aussi dangereux et tordu. Ainsi, encore une fois, les fraudeurs médicaux et les vendeurs de drogues ont incité les responsables gouvernementaux appropriés à garantir une assurance contre les éventuels milliards de dollars de poursuites qui pourraient être intentées contre les promoteurs de vaccins si la campagne de vaccination est menée comme prévu. C'est une bonne chose que Ford ait été démis de ses fonctions. Dommage qu'il n'ait pas été « largué » avant d'avoir payé l'équipe anti-poison. L'ARGENT pour empoisonner toute la population. Cependant, nous ne savons pas encore si le président Carter sera meilleur. Sera-t-il sous l'emprise de la dictature médicale et de la drogue ? Où va-t-il enquêter - apprendre la vérité - renverser les décisions et obliger les fabricants de vaccins à rembourser l'argent pris aux contribuables sous de faux prétextes ?

La déclaration des promoteurs du vaccin contre la grippe porcine selon laquelle le vaccin est inoffensif, est fausse et la déclaration selon laquelle il protégera contre la grippe est fausse. Cinquante-six personnes sont mortes après les injections, certaines dans les 48 heures. Il y a confusion et désaccord parmi les médecins sur tous les aspects du vaccin, de l'innocuité et de l'efficacité à la nécessité de celui-ci, qui devrait l'avoir et qui devrait être mis en garde contre.

Leur cri de campagne effrayant est que la grippe porcine est comme la grippe de 1918 qui a tué 20.000.000 de personnes. Ils n'ont pas d'échantillons de sang utilisables pour prouver l'épidémie de grippe de 1918. C'était il y a 58 ans, et les médecins étaient tout aussi confus et inefficaces à l'époque que maintenant. Cependant, une chose est certaine: la grippe espagnole de 1918 était une maladie induite par le vaccin causée par une intoxication corporelle extrême due à l'agglomération de nombreux vaccins différents. Les soldats de Fort Dix qui auraient eu la grippe porcine ont reçu une injection d'une grande variété de vaccins comme les vaccins qui ont provoqué l'épidémie de grippe de 1918. L'épidémie de grippe à Fort Dix n'était en aucun cas liée au porc. Il n'y avait pas de porc au camp (à moins que nous ne voulions appeler sarcastiquement les promoteurs du vaccin qui ont causé les maladies – « porc »).

Pour ajouter à la confusion, les médecins disent aux gens qu'il existe de nombreux types de grippe ; celui que les soldats de Fort Dix avaient était la grippe AVictoria, il existe d'autres souches de virus de la grippe, et aussi, que le vaccin contre la grippe porcine que tant de gens ont déjà pris ne les protégera pas contre les nombreux autres types de grippe. Il sera utilisé comme « sortie » en cas de poursuites judiciaires plus tard lorsque de nouvelles victimes commenceront à apparaître. Les médecins diront que le vaccin a échoué parce que ce n'était pas le bon type de grippe pour le vaccin. Bien sûr, personne ne peut le prouver d'une manière ou d'une autre car les virus sont des organismes illusoires, invisibles, instables et imprévisibles. Une définition du dictionnaire du virus est « un poison morbide ». Les vaccins injectés dans l'organisme sont du poison et provoquent les réactions toxiques typiques. Le virus (poison) ne vole pas et n'attaque pas les gens.

Par conséquent, il n'y aura pas d'épidémie de grippe porcine à moins que les promoteurs du vaccin n'en fassent un comme ils l'ont fait lors de l'épidémie de grippe de 1918. Il ne tuera pas 20.000.000 de personnes à moins que les gens ne se soumettent aux injections provoquant la maladie. Il existe également d'autres causes de maladie en plus des vaccins, comme la mauvaise nourriture, qui a été dévitalisée et contaminée par des conservateurs poisons et des concoctions de médicaments artificiels. Il existe de nombreuses autres causes de maladie, mais aucune maladie n'est contagieuse (voir le chapitre sur la théorie des germes).

Les campagnes de vaccination vont et viennent aussi souvent que les promoteurs de vaccins peuvent faire détruire la moindre prétention à la raison. En 1957, ils tentaient de déclencher une campagne de vaccination contre ce qu'ils ont décidé d'appeler la grippe asiatique. Un éditorial du Herald and Express du 29 août 1957 était intitulé « Fear of Flu Propaganda ». Une partie de la pièce était la suivante :

« Quelle tempête dans une théière a explosé sur la probabilité que ce pays connaisse une épidémie de grippe asiatique au cours des prochains mois d'automne et d'hiver. »

« Même le Département américain de la Santé est un larbin pour la panique - et a publié des déclarations qui font peur au public, plutôt que de les rassurer en soulignant que cette épidémie, bien que répandue, ne donne aucune indication d'être plus dangereuse que notre inondation habituelle des rhumes de type grippal à l'approche de l'hiver. »

« Ceux qui lisent entre les lignes se demandent même si tout cela ne serait pas un peu de super vente de la part de ceux qui fabriquent et vendent les vaccins en cours de préparation ... »

J'ÉTAIS UN OBSERVATEUR SUR PLACE DE L'ÉPIDÉMIE D'INFLUENZA DE 1918

Tous les médecins et les personnes qui vivaient au moment de l'épidémie de grippe espagnole de 1918 disent que c'était la maladie la plus terrible que le monde ait jamais connue. Des hommes forts, de bon teint et solides, un jour seraient mort le lendemain. La maladie avait les caractéristiques de la mort noire ajoutées à la typhoïde, à la diphtérie, à la pneumonie, à la variole, à la paralysie et à toutes les maladies contre lesquelles le peuple avait été vacciné immédiatement après la Première Guerre mondiale. Pratiquement toute la population avait été injectée « ensemencée » avec une douzaine ou plus de maladies - ou de sérums toxiques. Lorsque toutes ces maladies provoquées par des médecins ont commencé à éclater d'un coup, c'était tragique.

Cette pandémie a duré deux ans, maintenue vivante avec l'ajout de plus de poisons administrés par les médecins qui ont essayé de supprimer les symptômes. Pour autant que je sache, la grippe n'a touché que les vaccinés. Ceux qui avaient refusé les injections ont échappé à la grippe. Ma famille avait refusé tous les vaccins donc nous sommes restés bien tout le temps. Nous savions grâce aux enseignements de Graham, Trail, Tilden et d'autres sur la santé que les gens ne peuvent pas contaminer le corps avec des poisons sans provoquer de maladie.

Lorsque la grippe était à son apogée, tous les magasins étaient fermés ainsi que les écoles, les entreprises - même l'hôpital, car les médecins et les infirmières avaient également été vaccinés et étaient atteints de grippe. Personne n'était dans les rues. C'était comme une ville fantôme. Nous semblions être la seule famille à ne pas avoir contracté la grippe ; alors mes parents sont allés de maison en maison faire ce qu'ils pouvaient pour soigner les malades, car il était alors impossible de trouver un médecin. S'il était possible que des germes, des bactéries, des virus ou des bacilles provoquent des maladies, ils auraient eu de nombreuses occasions d'attaquer mes parents lorsqu'ils passaient de nombreuses heures par jour dans les chambres des malades. Mais ils n'ont pas attrapé la grippe et n'ont ramené aucun germe à la maison qui se seraient attaqué aux enfants et provoqué quoi que ce soit. Aucun membre de notre famille n'avait la grippe - pas même un reniflement - et c'était en hiver avec de la neige profonde sur le sol.

Quand je vois des gens grincer des dents quand quelqu'un près d'eux éternue ou tousse, je me demande combien de temps il leur faudra pour découvrir qu'ils ne peuvent pas l'attraper - quoi que ce soit. La seule façon dont ils peuvent contracter une maladie est de la développer eux-mêmes en mangeant, en buvant, en fumant ou en faisant d'autres choses qui provoquent un empoisonnement interne et une baisse de vitalité. Toutes les maladies sont évitables et la plupart sont guérissables avec les bonnes méthodes, inconnues des médecins, et tous les médecins en dehors de leurs drogues ne les connaissent pas non plus.

On a dit que l'épidémie de grippe de 1918 a tué 20.000.000 de personnes dans le monde. Mais, en fait, les médecins les ont tués avec leurs traitements et médicaments brutaux et mortels. Il s'agit d'une accusation sévère mais elle est néanmoins vraie, à en juger par le succès des médecins sans drogues par rapport à celui des autres médecins.

Alors que les médecins et les hôpitaux médicaux perdaient 33% de leurs cas de grippe, les hôpitaux non médicaux tels que BATTLE CREEK, KELLOGG et MACFADDEN'S HEALTH-RESTORIUM bénéficiaient de presque 100% de guérisons avec leur cure d'eau, leurs bains, leurs lavements, etc., le jeûne et certaines autres méthodes de guérison simples, suivis par des régimes soigneusement élaborés d'aliments naturels. Un médecin n'a pas perdu de patient en huit ans. Le traitement médical très réussi de l'un de ces médecins sans drogues qui n'a perdu aucun patient sera donné dans l'autre partie de ce livre, intitulée VACCINATION CONDAMNÉE, qui sera publiée un peu plus tard.

Si les médecins avaient été aussi avancés que les médecins sans drogue, il n'y aurait pas eu ces 20 millions de décès dus au traitement médical de la grippe.

Il y avait sept fois plus de maladies parmi les soldats vaccinés que parmi les civils non vaccinés, et les maladies étaient celles contre lesquelles ils avaient été vaccinés. Un soldat qui était revenu d'outre-mer en 1912 m'a dit que les hôpitaux militaires étaient remplis de cas de paralysie infantile et il s'est demandé pourquoi les hommes adultes devraient avoir une maladie infantile. Maintenant, nous savons que la paralysie est une séquelle courante de l'empoisonnement par les vaccins. Ceux qui étaient à la maison n'ont eu la paralysie qu'après la campagne mondiale de vaccination en 1918.

Eleonora Mac Bean.

 

Écoutez le formidable Dr Fouché !

Yves RASIR

EXTRAITS

Étant accaparé par la préparation de la revue Néosanté du mois de novembre, je ne vous écris pas d’infolettre « personnelle » cette semaine. Mais vous ne perdez pas au change, loin de là, car je vous laisse en compagnie du Dr Louis Fouché. Il y a quatre jours à peine, je ne connaissais pas l’existence de ce médecin anesthésiste-réanimateur officiant dans un hôpital Marseillais. Je ne savais donc pas que ce jeune concitoyen et collègue de Didier Raoult s’était déjà exprimé sur les réseaux sociaux à propos de la pandémie et de sa gestion calamiteuse. Samedi, l’un d’entre vous m’a envoyé le lien vers une vidéo enregistrée le 7 octobre et le montrant donner un petit séminaire sur le covid à l’IHU Méditerranée. Quel choc émotionnel positif ! Je suis resté scotché devant mon ordinateur et je me suis repassé deux fois ce speech d’une demi-heure que je vous invite cordialement à visionner. Bien qu’il soit émaillé d’explications médicales un peu absconses pour le profane, ce petit film va en effet vous permettre de comprendre pourquoi le « terrifiant coronavirus » n’a pas dévasté Marseille et n’a pas occasionné les mêmes pertes humaines qu’ailleurs en France et dans le monde. Vous allez saisir pourquoi le covid n’y a guère fait plus de victimes qu’une banale épidémie de grippe saisonnière.

Médecine à visage humain

Le secret de la cité phocéenne tient dans l’adage hippocratique « Primum non nocere » (d’abord ne pas nuire). Suivant l’exemple du Pr Didier Raoult, le Dr Fouché et ses confrères ont pris en charge les patients avec des traitements légers et éprouvés (chloroquine, antibiotiques, cortisone, anticoagulants…), tout en pratiquant le « triage éthique » et en cherchant à diminuer au maximum l’interventionnisme iatrogène. Dès le départ, ils ont remis en cause le « dogme réanimatoire » imposé depuis Paris et ils ont limité tant que possible l’intubation et la ventilation mécanique au profit d’une oxygénation plus douce. Ayant vite compris que ce virus n’était pas Ébola et que la maladie était relativement bénigne, ils ont également très rapidement perçu que les cas sévères se limitaient à une catégorie bien précise de la population souffrant déjà d’hypertension, d’obésité, de diabète ou d’immunodépression. Ils ont surtout fait la part des choses et n’ont pas mis une étiquette « Covid » sur les dépouilles des patients perdus. Selon Louis Fouché, il y a bien eu manipulation statistique en haut lieu et 3 « covidécédés » sur 8 sont morts de leurs autres maladies préalables, notamment des cancers en phase incurable. Aux dires du réanimateur, on ne peut pas non plus accuser le virus couronné d’avoir tué les autres car TOUS étaient porteurs de comorbidités ! « Il y a toujours quelque chose de sous-jacent chez les malades. Pour vous et moi, pour les gens de la rue, tout va bien » assure ce « rassuriste » qui attend toujours de voir une étude montrant que la fermeture des bars ou des restaurants présente une quelconque utilité. A Marseille-la-rebelle, on pratique une médecine à visage humain et on n’interdit pas les visites des familles ni l’assistance aux mourants. Terminant par un accès de colère, le Dr Fouché s’en prend à cette médecine délirante du Big Data qui « industrialise la fabrication du savoir » et qui possède « un pouvoir prescriptif sur le réel », autrement dit qui crée le problème qu’elle prétend vouloir résoudre. « La réalité, ce n’est pas ce que vous disent les médias, il faut éteindre la télé », conclut ce brillant praticien de terrain.

On nous martyrise

Pour lui, ce qui se passe actuellement n’est rien de moins que de la « maltraitance traumatique » infligée aux gens par des autorités perverses. La narration anxiogène de l’épidémie et les mesures liberticides insensées sont à ses yeux comparables à la torture des enfants battus. On réveille quotidiennement le traumatisme à coups de fouets médiatiques, on détruit psychiquement la victime par des messages contradictoires (« Je te bats mais je t’aime, je te punis mais c’est pour ton bien ») et on va jusqu’à lui faire croire qu’elle est responsable de son triste sort : si le souffre-douleur est martyrisé, c’est parce qu’il s’est mal conduit. C’est comme ça que les bourreaux fonctionnent et qu’ils parviennent à faire perdre tout discernement à leurs proies. Celles-ci en arrivent même à trouver des excuses à leurs tourmenteurs ! De toute évidence, le Dr Fouché est en tout cas persuadé que l’on nous ment intentionnellement et que la tromperie est motivée par des enjeux d’argent.

Relations diplomatiques

D’autant que le réanimateur est aussi un hypnothérapeute qui utilise l’hypnose pour apaiser la peur et prévenir les douleurs chez les patients en passe d’être opérés. Dans une autre vidéo mise en ligne le 29 septembre, il laisse entendre que cette méthode de mobilisation de l’inconscient est sciemment utilisée par les dirigeants pour manipuler les foules. Et il donne des exemples, notamment celui-ci : on vous suggère d’abord que l’épidémie est très grave, puis on vous ancre la croyance selon laquelle le masque facial permet de la juguler. Une fois ces deux mensonges travestis en vérités, il suffit enfin de décréter le port du masque obligatoire. Et hop, vous voilà bâillonnés en ayant l’impression que la généralisation de la muselière est scientifiquement justifiée ! Le Dr Fouché décrit très bien la technique du « choix illusoire » abondamment employée ces derniers mois par les autorités. Après avoir vu ces trois vidéos, je ne doutais plus de la lucidité de ce jeune homme exceptionnellement intelligent et cultivé. Mais je n’étais pas encore au bout de ma surprise. Selon lui, les virus « galopent sur terre » pour nous permettre de nous adapter au monde qui nous entoure et pour maintenir dans nos corps un « thermostat immunitaire » en état de marche. Tout comme les maladies infantiles ont une finalité adaptative, les infections à l’âge adulte auraient pour fonction d’interagir salutairement avec l’environnement. À l’inverse du chef de guerre Macron, le Dr Fouché estime que nos relations au microcosme viral ne sont pas d’ordre conflictuel mais qu’elles relèvent plutôt du « domaine diplomatique ». Peut-on plus clairement prendre position contre la théorie du germe chère à Pasteur et adopter la vision biologique commune à Claude Bernard, Antoine Béchamp ou Ryke-Geerd Hamer ? « On peut considérer qu’il est bon de laisser les gens faire leur immunité et que les marqueurs sérologiques en sont de mauvais marqueurs » insiste l’anesthésiste éveillé à la subtilité de la nature. Si ce n’est pas dit textuellement, c’est une banderille limpide contre la vaccination, et en tout cas une invitation à méditer plus avant sur la complexité du vivant. Ce qui est frappant, c’est que ce Louis aux paroles d’or ne cesse de mettre en garde contre les effets délétères de la médecine moderne et de mettre en valeur la sagesse ancienne selon laquelle l’art de guérir implique prioritairement de ne pas nuire. En écoutant le Dr Fouché, on a le sentiment que la médecine naturelle et la médecine conventionnelle n’ont jamais été aussi près de se réconcilier. Grâce au covid et à des gars comme lui, je pense et j’espère que la crise va accoucher bientôt d’un nouveau paradigme médical réunifiant en son sein les dimensions somatique, psychique et spirituelle de l’être humain. Pour hâter la délivrance, écoutez et partagez au maximum les vidéos de ce toubib hors du commun. Il y en a encore d’autres, tout aussi passionnantes, à découvrir sur le net.

 

GRAND REQUISITOIRE COVID,  le mythe des masques

Archives pour références

Tout ce qui suit est factuel et sourcé de façon systématique. Autant que faire se peut, nous reprenons les propos de médecins et d’experts relayés par des grands médias.

1) LES GRANDS-PARENTS PEUVENT ALLER CHERCHER LEURS PETITS-ENFANTS A L’ECOLE ET LES EMBRASSER SANS RISQUES !

Source France Soir du 02/09/2020 : https://bit.ly/3kBeqEi

Voici quelques extraits de cet article.

“ Tribune : « Lors de sa conférence du 26 août, le premier ministre a déconseillé aux grands parents d’aller chercher leurs petits enfants à l’école. Une telle recommandation paraît ignorer les données acquises de la science. Ses conseillers lisent-ils la littérature médicale internationale ? l’informent-ils ? ”

« L’enfant et l’adolescent (jusqu’à 19 ans) n’ont aucune raison scientifique de porter un masque. »

Les masques courants en papier ou en tissu sont incapables d’arrêter les virus (c’est d’ailleurs spécifié sur leur emballage).

« Ils ne sont pas destinés à protéger l’individu qui le porte mais ambitionnent de diminuer le risque de contaminer l’entourage. »

« Les masques courants, incapables d’empêcher la transmission d’un virus d’un enfant qui ne le transmet pas même sans masque n’a donc aucune justification chez l’enfant.

Or il gêne les travaux scolaires, empêche la communication non verbale si précieuse pour apprécier le suivi d’un cours et sa compréhension par les élèves. Il retire une grande partie de leur humanité à ses voisins au moment où se nouent l’essentiel des contacts, des amitiés et des amours adolescentes. »

« Sanitairement inutile chez l’enfant, il est scolairement et socialement très toxique. Les petits-enfants n’infectent pas leurs grands-parents. »

« Sur près de 25 millions de contaminations comptabilisées par l’OMS le 30.08.2020 et dans plus de 5000 articles étudiant les Covid infantiles référencés par PubMed (publication médicale), aucun cas de contamination de grands-parents par leurs petits-enfants n’a été démontré. »

On peut donc rassurer les aînés : le contact avec les petits-enfants (de moins de 19 ans) ne les expose aucunement à la contamination par le coronavirus.

Les enfants ne transmettent pas la maladie !

Les enfants ne propagent pas le coronavirus, ni à leurs grands-parents, ni aux autres adultes, ni à leurs camarades.

2) Dr. Nicole DELÉPINE

Pédiatre, oncologue et ancien chef de service en cancérologie pédiatrique à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

« Le port obligatoire du masque pour les enfants, c’est de la maltraitance »

Source France Soir du 21/08/2020 : https://bit.ly/3c0hrv3

3) Docteurs Américains de 1ère ligne, Hydroxychloroquine et masques

Des médecins américains dénoncent la désinformation autour du Covid, de l’hydroxychloroquine et des masques inutiles voire nocifs.

Source : https://cutt.ly/6fA6zxI

Les traitements préventifs et curatifs existent : Pas besoin de muselière ni de vaccin

Il existe un protocole simple et peu cher qui soigne avec succès les gens à risque (comorbidités), c'est le protocole de Raoult : Hydroxychloroquine (HCQ) + Azithromycine (AZ) + Zinc. Et l'HCQ est aussi un très bon préventif à faible dose. Ce sont des médecins américains en première ligne du Covid qui le disent. Leur vidéo a subi une censure sur tous les réseaux.

Le gouvernement français a refusé de soigner les gens avec l'HCQ et nos anciens ont même été achevés en EHPAD avec des injections de Rivotril. Les pays qui ont le moins de morts ont utilisé des tisanes, ou le protocole de Raoult : HCQ + AZ. Il le tient d'ailleurs des premiers bons résultats obtenus en Chine au début de la crise. Un article chez France Soir compare la France à l'Allemagne qui a 5 fois mieux géré la mortalité grâce à l'HCQ.

Source France Soir : https://bit.ly/2FKet22

Observez également en temps réel avec les liens ci-dessous, que les pays qui ont utilisé l'HCQ de façon précoce ont 74,9% de morts en moins :

Source : https://hcqtrial.com/

4) Dr. Maria VAN KERKHOVE, OMS, masque et bloc opératoire

L’OMS a déclaré le 8 juin 2020 que :

« Les individus asymptomatiques ne transmettent pas le COVID » selon l’OMS

Source vidéo : https://bit.ly/32ev3Qd

RAPPEL :

Effets indésirables & inconvénients du masque selon l’OMS

Documentation officielle de l’OMS : https://bit.ly/3jX6WLB

« Les inconvénients probables de l'utilisation du masque par des personnes en bonne santé dans le grand public comprennent :

potentiel accru de risque d'auto-contamination en raison de la manipulation d'un masque facial et du contact ultérieur avec les yeux avec des mains contaminées.

une auto-contamination potentielle qui peut survenir si les masques non médicaux ne sont pas changés lorsqu'ils sont mouillés ou sales. Cela peut créer des conditions favorables à l'amplification des micro-organismes.

maux de tête potentiels et / ou difficultés respiratoires, selon le type de masque utilisé

développement potentiel de lésions cutanées du visage, de dermatite irritante ou d'aggravation de l'acné, en cas d'utilisation fréquente pendant de longues heures.

difficulté à communiquer clairement.

• inconfort potentiel.

problèmes de gestion des déchets ; élimination incorrecte des masques entraînant une augmentation des déchets dans les lieux publics, risque de contamination des nettoyeurs de rue et danger pour l’environnement.

• difficulté à communiquer pour les personnes sourdes qui se fient à la lecture labiale.

• désavantages ou difficulté à les porter, en particulier pour les enfants, les personnes ayant des troubles du développement, les personnes souffrant de maladie mentale, les personnes âgées souffrant de troubles cognitifs.

• danger de le porter pour les personnes souffrant d'asthme ou de problèmes respiratoires ou respiratoires chroniques, celles qui ont subi un traumatisme facial ou une chirurgie buccale maxillo-faciale récente, et ceux qui vivent dans des environnements chauds et humides.

• ... »

Maintenant réfléchissez au budget masques jetables d'une famille avec 2 enfants. A 95 centimes d'euros le masque, il est estimé à plus de 220 euros par mois. Pensez-vous que des gens modestes qui ont perdu leur emploi avec le Covid-19 vont faire passer leurs derniers deniers dans des masques. Bien sûr que non.

En revanche, par crainte de l'amende ou par peur du Covid-19, ils vont porter un masque souillé, périmé, dangereux et qu'ils auraient dû jeter depuis longtemps. Et s'il s'agit de masques en tissu, discutez avec les gens et constatez que le lavage de ce dernier n'est pas effectué ou de façon insuffisante.

Bref, un peu à la façon des médicaments dont nous ignorons les effets secondaires indiqués dans la notice sous prétexte de faire confiance à des praticiens désinformés voire achetés, nous portons des masques par pur dogmatisme et cela peut avoir de graves conséquences à long terme. Car on ne peut comparer des chirurgiens qui restent relativement statiques dans l'air conditionné d'un bloc opératoire à des gens qui déambulent activement, parfois à l'extérieur par plus de 30°C. Les effets secondaires des masques sont alors incomparables.

5) Dr. Eric LORIDAN

Témoignage d’un chirurgien français au sujet du masque

« Si vous trouvez une étude qui montre que le port du masque au bloc opératoire permet de limiter les infections de sites opératoires, ben dites-le moi, merci. »

Témoignage vidéo : https://bit.ly/2ZWqXdL

6) Pr. Denis RANCOURT

Chercheur et ancien professeur titulaire de physique, ancien directeur de laboratoire reconnu internationalement, a publié plus de 100 articles dans des revues scientifiques de 1er plan.

« Aucune étude ne prouve une quelconque utilité du masque pour prévenir les maladies respiratoires virales, que ce soit en intérieur ou en extérieur. Point final. »

« Le virus se transmet par des particules aérosols et le masque ne peut rien contre cela. »

« Il n’y a pas plus de gens qui meurent depuis 1972 de toutes les maladies respiratoires ou toute cause. »

« L’état impose une règle qui n’est pas basée sur la science, le danger c’est qu’on s’habitue à obéir à des règles absurdes de l’autorité pour un futur totalitaire. C’est une hiérarchie de dominance, driftée vers un état totalitaire »

« Atteinte au souffle de vie, charge virale évacuée lors de l’expiration, en plein air il n’y a pas de stagnation de charge virale. »

Pendant le confinement, les médias dominants ont reproché à Raoult l’absence d’Essai Contrôlé Randomisé (ECR) attestant de l'efficacité de l'HCQ. Sachez qu'il existe des dizaines d'ECR montrant que le masque est parfaitement inutile contre les virus.

C'est ce qu'explique le Pr Denis Rancourt dans deux vidéos :

Sources : https://bit.ly/3hPj005 et https://bit.ly/2FUAScu

Pour plus d’informations, consultez la traduction en français de l'étude du Pr Denis Rancourt :

Sources : https://bit.ly/3ibstzJ ou https://bit.ly/2R2QHAk

Source originale en anglais : https://bit.ly/337IrVs

Une autre étude au sujet du masque montre que les résultats de 14 Essais Contrôlés Randomisés […] n'ont pas permis de conclure à un effet substantiel sur la transmission de la grippe (confirmée en laboratoire). De même, nous avons trouvé des preuves limitées de l'efficacité d'une meilleure hygiène et d'un meilleur nettoyage de l'environnement.

Source : https://bit.ly/3bBCRhG

Encore une étude ? Celle-ci explique : « Notre étude systématique a trouvé peu de preuves que l'utilisation de masques puisse réduire le risque d'infections respiratoires virales.

Dans le cadre communautaire, nous n'avons trouvé aucune preuve concernant l'utilisation de masques par le grand public en dehors de la maison... »

Source : https://bit.ly/35gvwTz

Une dernière étude ? Elle explique que l’usage du masque dans le milieu médical ou le grand public n’apporte aucune différence en termes de transmission de maladies grippales confirmées en laboratoire.

Source : https://bit.ly/32b6gMJ

Bref la science de la meilleure qualité disponible nous montre que tous ceux qui imposent le port du masque font appel à leurs suppositions et leurs croyances, pas à la science factuelle. Porter un masque (chirurgical, FFP1, 2, 3) dans le but de prévenir les maladies respiratoires virales, ce n'est pas de la science c'est de la religion.

Voici une vidéo montrant que même les médias dominants parlent de l’effet asphyxiant du masque.

Source : https://bit.ly/3bELY1h

Comment expliquer qu'en termes d'incidence COVID (morts par million d'habitants), la Suède s'en tire mieux sans confinement et sans masques que la Belgique, le Royaume-Uni, l'Espagne, l'Italie, le Brésil et les USA ?

Source : https://bit.ly/2FSM7Cm

7) Dr. Steven GUNDRY

Pionnier de la chirurgie cardiaque chez le nourrisson.

Le rôle du masque est de bloquer la chute de bactéries dans des plaies ouvertes en bloc opératoire.

Il n'a jamais été question de filtrer des virus.

Et même en bloc opératoire, c'est UN DOGME, une tradition.

Le masque a été conçu pour filtrer les bactéries et non pas les virus (bien trop petits) mais l'abrasion de la peau par le masque génère des fragments (avec bactéries) qui se détachent et tombent quand même dans les plaies.

Source vidéo : https://bit.ly/3hbOVHQ

 

8) Pr. G. DESUTER

Laryngologue aux cliniques universitaires Saint-Luc (Bruxelles)

« Les enseignants masqués ne tiendront pas ! »

Un médecin laryngologue s’inquiète de la multiplication des pathologies qui découleront du port du masque imposé aux enseignants pendant plusieurs heures.

Une hérésie physiologique :

Dès lors, demander à un enseignant, ou toute autre profession vocale, de porter un masque en permanence est une hérésie physiologique. Non seulement les flux d’air sont ralentis mais le masque constitue une barrière à la propagation de l’onde sonore. Cela rend déjà la voix conversationnelle fastidieuse mais surtout cela rend la voix projetée im-po-ssi-ble !

A quoi le professionnel de la voix s’expose-t-il ?

Outre une fatigue professionnelle d’installation quasi immédiate, il sera à haut risque de lésions traumatiques des cordes vocales. En effet, au déficit respiratoire répondra une tentative de compensation – bien illusoire – par un forçage laryngé créant hémorragies, polypes et nodules.

Ces lésions rendent dysphonique et parfois même aphonique. La sanction est sans appel : chirurgie suivie d’une longue rééducation logopédique avec convalescence de trois mois. Certains présenteront malgré tous des séquelles permanentes.

Déjà des premiers cas :

En forçant les enseignants à porter le masque en classe, nous nous exposons à un afflux de pathologies vocales dans les mois qui viennent.

Les premiers cas frappent déjà à nos portes de laryngologistes.

L’absentéisme massif menace et il n’est pas interdit de penser que la continuité des cours sera impactée.

Pour conclure je dirais qu’imposer le masque aux enseignants durant leurs cours est comparable à l’action de placer un sabot dans un métier à tisser tels qu’y procédaient les ouvriers nordistes au XIXe siècle afin de démarrer une grève. Mesdames, Messieurs les décideurs, sans modifications des règles vous allez casser l’outil… et ce sera du sabotage !

Source Le Soir du 07/09/2020 : https://cutt.ly/rfA5l4r

9) Pr. Christian PERRONE

Médecin et professeur des universités-praticien hospitalier français, spécialisé dans le domaine des pathologies tropicales et des maladies infectieuses émergentes, et ancien président de la commission spécialisée Maladies transmissibles du Haut Conseil de la santé publique.

« Les masques ne servent à rien sauf pour les soignants, sauf pour les personnes qui ont des symptômes, pour leur entourage dans certaines circonstances. »

« Même dans les endroits clos, pour moi le masque à l’école c’est un délire total, alors que les gamins ne sont pas malades. Même dans les open space dans les entreprises ont devrait dire aux gens si vous avez des symptômes restez chez vous, appelez votre médecin faites un test, on vous dépiste l’entourage notamment les collègues au travail. Sinon on va le porter pendant des mois jusqu’au vaccin du printemps. »

Source : https://cutt.ly/8fA83qD

10) UN COMITE DE 200 MEDECINS A LANCE UN MESSAGE D’ALERTE MONDIAL

Message d’alerte international de professionnels de la santé aux gouvernements et aux citoyens du monde : STOP : à la terreur, à la folie, à la manipulation, à la dictature, aux mensonges et à la plus grande arnaque sanitaire du 21e siècle.

Le dossier international contient 29 pages : https://cutt.ly/pfA82uX

Nous invitons les professionnels de santé du MONDE ENTIER à être forts et courageux et à faire leur devoir de dire la vérité, à nous rejoindre MASSIVEMENT dans le collectif :

United Health Professionnals et à signer cette lettre en envoyant les 4 informations suivantes :

prénom, nom, profession et pays à : [email protected]

11) Dr. Martine WONNER

Médecin psychiatre et élue députée dans la 4ème circonscription du Bas-Rhin.

Elle rejoint le Pr. Perronne et confirme la « Privation de liberté » : car elle a voté contre la loi titrée : Sortie de l’état d’urgence sanitaire, mais cette loi votée avant l’été permet au gouvernement, à l’exécutif de prendre toutes les décisions qu’ils veulent sans les parlementaires.

« C’est la première fois depuis la 5ème république que les parlementaires sénateurs ou députés, n’ont plus leur rôle fondamental à jouer, d’évaluation et de contrôle du gouvernement. La démocratie aujourd’hui ; elle est masquée, bâillonnée et les parlementaires aujourd’hui ne servent à rien. »

Source débat vidéo « Wonner - Perronne – Sibilia » : https://bit.ly/33IFoTL

« Des bureaucrates de la haute administration, des ministères de Paris ont interdit en France, aux médecins d’exercer leur ART par 2 décrets du 25 et 26 Mars, qui étaient en plus là encore illicites. Puisque la loi qui s’impose et qui est dans le code de santé publique, article 515-1 qui donne l’obligation aux médecins de traiter, et dans notre constitution le droit inaliénable c’est l’accès au soin, et l’obligation de protéger la santé de tout le monde, et encore + les plus vulnérables. »

12) Soignants Belges : 24 professionnels de santé belges témoignent

Un collectif de 250 professionnels de la santé recommande :

- de prendre soin de son système immunitaire par la compréhension du rôle essentiel de la respiration, de la nourriture.

- d’apprendre à connaître l'artemisia une plante simple qui guérit

« Plus de 26 soignants ont déposé plainte à l'Ordre des Médecins, contre la Ministre belge fédérale Maggie De Block, 9 autres experts et Mme Wilmès Sophie (1ère ministre provisoire). »

« Ils ont écrit à tous les parlementaires, pour demander l’arrêt immédiat de tout ce qui est une atteinte à l’intégrité physique et une violation de la loi sur les droits du patient qui prévoit le libre consentement. »

Site du collectif Transparence Coronavirus : https://cutt.ly/3fA5NOk

Site d'Initiative Citoyenne : https://cutt.ly/bfA5Fm4

Source des propos en vidéo : https://cutt.ly/Ef0mWKQ

13) Dr. Marisa GARCIA ALONSO

Pharmacienne spécialisée en analyses cliniques et directrice d’une pharmacie et d’un laboratoire microbiologique à Madrid. Elle est spécialiste en micro-immunothérapie, en microbiote intestinale et en maladie de Lyme.

Marisa Garcia Alonso a décidé de faire des tests microbiologiques sur les masques qu’ils soient en tissu ou chirurgicaux, qu’ils aient été peu ou trop utilisés, mais dans tous les cas, des masques qui avaient été portés par des personnes réelles dans des situations réelles. Le 17.07.2020

Le Masque est dangereusement contaminé selon l’infectiologue espagnole

« Il faudrait qu’on les enlève avec des pincettes, puis les déposer dans un sac, de préférence en papier, ou en tissu, pour qu’il puisse absorber la transpiration, car les sacs en plastique favorisent la poussée des champignons.

Rallonger la vie d’un masque pourrait occasionner de l’acné jusqu’au problème digestif. 

Plusieurs pathologies dermiques sur le visage, des patients qui ont présenté de la sinusite ou beaucoup d’autres, avec des herpès sur les lèvres, ou des otites, des maux de gorge par infection. Il y a diverses pathologies si nous favorisons la prolifération des bactéries rhino-buccales. »

« L’utilisation des masques en continu sans les changer ni les laver régulièrement peut favoriser la prolifération anormale des bactéries dans notre cavité buccale. »

« J’ai juste l’intention de mettre tout le monde au courant. »

Un grand merci à Marisa Garcia Alonso compte Instagram pour avoir pris l’initiative de faire ce test et nous montrer ces expérimentations empiriques éclatantes !

 

Source vidéo traduite en français : https://bit.ly/3hgjV9z

14) Dr. Eliane ROO

Dermatologue de l’Académie espagnole de dermatologie et vénérologie, explique :

« Comment les températures élevées affectent la peau de notre visage quand celle-ci est couverte en permanence : Acnée, dermatite péribuccale, problèmes de rosacées, parce que les masques retiennent la chaleur et l’humidité »

« Le bureau des affaires sanitaires ordonne que les communes renvoient les masques FFP2 en provenance de Chine en raison d’incompatibilité avec la norme Européenne. »

Il est intéressant de noter que les masques chirurgicaux (exigés dans les avions plutôt que les masques en tissu) sont souvent fabriqués dans des conditions d’hygiène déplorable. De plus il est marqué sur les boîtes de masques que ces derniers ne protègent pas contre les virus.

Source vidéo qui illustre cela : https://bit.ly/3hiIHGh

15) Pr. Luc MONTAGNIER vaccination

Biologiste virologue, Prix Nobel de physiologie ou médecine de 2008, pour la découverte, en 1983, du virus de l'immunodéficience humaine (VIH).

« Je crois que les vaccinateurs oublient ce principe d’Hippocrate : ne pas nuire. »

« On est dans un monde de fous, un monde de fous ! »

« Les scientifiques sont achetés, américains, français, anglais. Ils sont payés pour dire ce qu’ils disent. »

« Les vaccins parfois sont mauvais, il faut le dire et je le dis vraiment il faut le dire très fort, si vous avez quelqu’un qui est atteint par le Covid-19, vous risquez de le faire mourir dans les jours ou semaines qui suivent. Si vous avez quelqu’un qui a une chimiothérapie bien équilibrée contre un cancer, vous le vaccinez contre la grippe, vous allez le tuer aussi très rapidement, il faut le dire ça, les vaccinations interférentes sont très mauvaises, donc ceci doit être retenu. »

« Un vaccin je répète, il peut être très mauvais, il peut être bon, mais il faut le démontrer et ceci prend du temps, et il y a des exemples en Italie du Nord notamment où l’on a vacciné contre la méningite toute une population et c’est là qu’on a vu le pic de mort augmenter de façon très importante. Je crois que les vaccinations oublient ce principe d'Hippocrate : ne pas nuire. Ce sont des médecins qui vaccinent donc c’est à eux de mettre la barrière éthique. »

Source ThanaTV: https://cutt.ly/ufA7oXX

« Le virus covid19 est une manipulation humaine »

« Nous sommes arrivés à la conclusion qu’effectivement y avait eu une grande manipulation au sujet de ce virus. On a ajouté par-dessus des séquences notamment du VIH le virus du sida. Ce n’est pas naturel c’était un travail de professionnel, un travail de biologiste moléculaire, un travail très minutieux on peut dire d’horloger, au niveau des séquences. »

« Dans quel but, ça n’est pas clair... Mon travail c’est d’exposer les faits c’est tout, je n’accuse personne; je ne sais pas qui a fait ça et pourquoi. »

Source : https://bit.ly/3iR3nXm

16) Dr. Pascal TROTTA

« Peu de médecins osent élever la voix, pourquoi j’ose élever la voix, c’est parce que nous sommes face à une immense manipulation, une manipulation d’opinions. »

« Vous respirez un véritable bouillon de culture. On a laissé mourir les personnes âgées dans les EHPADS. Ce n’est pas un problème médical, c’est un problème politique et cela c’est beaucoup plus grave. La France est devenue la Corée du nord de la médecine naturelle. »

« Ces juges intelligents du Tribunal Administratif le 25 Septembre 2020 ont rétorqué l’arrêté préfectoral et ont dit : Le masque est une atteinte grave à la liberté d’aller et de venir, c’est une atteinte à la dignité de la personne.

Il s’agit d’une dictature virale à des fins politiques. On prépare par cette soumission généralisée au masque, à la soumission généralisée aux vaccins. On est donc face à une immense manipulation financière qui n’a rien à voir avec la médecine que nous pratiquons, nous les médecins de terrain, nous sommes en train de rentrer dans un régime soviétique. »

« Dr Michel Geffard un chercheur, un excellent médecin qui a trouvé un traitement efficace de la sclérose en plaque, il est docteur à Bordeaux.

Et bien il y a 4 ans, Il a été radié de l’ordre des médecins parce qu’il guérissait la sclérose en plaque. 30 gendarmes sont venus le 23 septembre à son domicile et l’ont arrêté parce qu’il continuait à soigner des patients.

C’est ça la réalité de la médecine en France. Voilà ce qui est arrivé à ces médecins courageux qui trouvent des traitements, ils sont enfermés à domicile, ils n’ont plus le droit de parler à leur malade, plus le droit de parler à leurs élèves, plus le droit de continuer leurs recherches.

C’est ça l’état de la médecine en France et dans d’autres pays. »

«  La vérité, c'est comme l'eau : ça finit toujours par passer. » Dr. Trotta

Source ThanaTV : https://cutt.ly/RfA6dWR

17) François DUCROCQ chef d’entreprise

« La pénurie des masques pendant l'épidémie du Covid 19 a été voulue, organisée et assumée. Tel est le sens de mon témoignage de chef d'entreprise à travers les nombreuses démarches, les mails reçus et échangés. La vidéo est longue, (13.33 min) mais elle va vous permettre de comprendre ce qui s'est réellement passé. »

François Ducrocq, chef d’entreprise, témoigne sur la pénurie voulue des masques

Source : https://cutt.ly/PfA6Q9c

18) Masque, hypoxie (O2), hypercapnie (CO2) et comorbidités Covid

Une expérience de Del Bigtree mesure l’oxygène sous un masque et montre le danger de le porter. Analyse du niveau de dioxyde de carbone et les problèmes de santé potentiels : 10.000 PPM en 10 respirations, soit un seuil extrêmement dangereux atteint en moins d’une minute.

Source : https://cutt.ly/7fA6Zmq

Une autre vidéo nous montre la baisse du niveau d'oxygénation liée au port du masque.

Source : https://cutt.ly/RfA6V2S

Rapport du CDC aux Etats Unis : 94% des morts du Covid19 étaient à risque (comorbidités).

Source CDC (voir le texte sous comorbidities) : https://cutt.ly/ofA6MiR

Porter le masque n’est pas sans DANGER. Ceux qui le recommandent aveuglément sont des irresponsables. Voici ce à quoi on s'expose :

- Intoxication par accumulation de pathogènes (champignons, bactéries, etc.)

- Hypoxie par obstruction suite à l'humidification du masque par la respiration

- Maux de tête (dûs à l'hypoxie et l'hypercapnie)

- Baisse des capacités cognitives à commencer par la vue (impeccable pour conduire donc…)

On met son corps en stress chronique en portant le masque, cela fait monter le cortisol, l’hormone du stress, et baisser les lymphocytes T qui sont en 1ère ligne des défenses immunitaires contre les maladies respiratoires virales. Plusieurs médecins le disent, comme le Dr Rashid A Buttar. Donc en portant le masque en permanence on devient la cible idéale pour la prochaine grippe saisonnière…

Sans parler plus généralement de l'effet nocebo de la société anxiogène que cela génère. On ne voit plus un seul sourire, c'est terrifiant.

L’hormone du stress, le cortisol est liée au manque de respirations complètes et profondes.

« Un stress chronique conduit à sa production chronique, responsable d’une série de dérèglements comme l’hypertension, la baisse de la réponse immunitaire, la dépression, les troubles cardio-vasculaires et le cancer. »

19) Dr. Catherine KORBA BOUDGHENE

« Les dangers du port du masque sont un manque d’oxygénation des cellules, une diminution de l'échange entre l'oxygène et le dioxyde de carbone, et des problèmes de peau comme staphylococcie de la face… »

« Alors l’organisme se met en acidose respiratoire, et là on devient déjà malade avec une baisse de l’immunité et une fatigue chronique. »

Source : https://cutt.ly/gfZzPEa

20) Dr. Sandro PROVENZANO

Médecin généraliste

Là on essaye de nous affaiblir en nous forçant, obligatoirement à porter le masque dans des endroits clos, maintenant même dans des endroits ouverts, on se balade en pleine nature et on doit porter des masques, c’est de l’ineptie.

Je crois qu’en 25 ans de médecine je n’ai jamais vu une telle mascarade et alors quoi, il faut oublier tous nos cours, tous nos cours d’immunité ?

Mais ce n’est plus ça la médecine, c’est de la prescription pour big pharma, c’est de suivre « les guidelines » inscrite pas par les scientifiques, mais de nouveau par les lobbyistes.

« J’espère que beaucoup de gens vont se réveiller de cette situation. »

Source : https://cutt.ly/OfA7Le6

21) Présentation des “Médecins pour la vérité” composés de 140 professionnels de santé

            1. La conférence s’est tenue le 25 juillet 2020 avec les orateurs suivants :
            2. Le Dr. Natalia Prego Cancelo, le Dr. Rafael Gazo Lahoz, le Dr. María José Martínez Albarracín, le Dr. Angel Ruiz-Valdepeñas Herreros et le Dr Heiko Schöning.
            3. Les médecins prestigieux d’Argentine comme le Dr. Chinda Brandolino, le Dr. Mario Borini, le Dr. Eduardo Yahbes, le Dr. Ramiro Salazar des épidémiologistes argentins, entre autres, y ont également participé.

Les médecins María José Martínez Albarracín et Angel Ruiz-Valdepeñas Herreros ont été licenciés et menacés d’être professionnellement radiés.

Le collectif a présenté une conférence remettant en cause la version officielle du Coronavirus. Plus de 140 professionnels de santé le composent.

L’événement a commencé par l’intervention du Dr.Heiko Schöning, représentant de la Commission d’enquête extra-parlementaire sur la Corona allemand et s’est terminé par un examen des 4 points fondamentaux d’enquête auprès du gouvernement et des autorités espagnoles par l’association Médicos por la Verdad.

« Avec des données, des chiffres et des analyses bien fondés, il a été révélé l’incohérence et l’erreur des décisions qui sont prises dans le monde pour lutter contre la pandémie de covid-19. »

Source vidéo : https://bit.ly/3iPkhpk

Le port du masque est très dangereux pour les gens qui travaillent en mouvement, avec énergie comme le personnel des EHPADS, des restaurants, des collèges et lycées qui sont pris pour des déménageurs et des nettoyeurs de Covid-19.

 

22) Dr. Jean-Michel CRABBÉ adresse une seconde lettre au Conseil de l’Ordre des Médecins

« Je dénonce publiquement de graves violations du Code de Déontologie et du Serment d’Hippocrate par l’Ordre des médecins lui-même. »

« Le port du masque, l’isolement des sujets en bonne santé et la distanciation sociale sont des mesures inventées en 2020, qui ne s’appuient sur aucune expérience passée, sur aucune étude scientifique, et ne figurent dans aucun ouvrage de médecine. »

« Au service des médecins dans l’intérêt des patients », l’Ordre des médecins devait informer les praticiens d’une façon objective, dénoncer les mesures de prévention non validées scientifiquement et dangereuses.

« En conclusion, l’Ordre des médecins doit être traduit devant ses propres instances disciplinaires et jugé pour manquements graves aux missions qui lui sont confiées et à l’éthique médicale.

Source lettre du 27 août 2020 : https://bit.ly/3iOVzVW

23) Maître Carlo Alberto Brusa lutte contre les mesures illégales du gouvernement : confinement, masque...

« Le masque n’est pas une thérapie. »

« Le droit est plus fort que les lois injustes et les règles détournées. »

« Utilisez le droit pour porter l’esprit de la liberté. »

Selon un courrier réponse de l’ordre des médecins à Maître Brusa, les docteurs peuvent faire un certificat pour déroger au port du masque.

Source : https://bit.ly/33AZteE

Les amendes sont illégales, vous pouvez contacter l’association Réaction19 de Maître Brusa et vous y inscrire pour la somme modique de 10€. Vous pourrez alors obtenir une aide personnalisée ainsi que des documents utiles et prêts à l’usage :

- feuille de route pour contester une contravention

- lettre type de contestation de contravention pour non-port du masque

- déclaration d'illégalité des contraventions en cas de défaut de port du masque

- etc.

Site association Réaction19 : https://reaction19.fr/

24) Tests pas fiables, blessants, et tests Chinois contaminés

Ils obligent les gens à se faire tester juste pour un éternuement, ou un rhume ou un « cas contact », alors que la personne n’a aucun symptôme !

Une personne guérit simplement de ses maux de tête, de ventre, ou gorge par une tisane de menthe, thym, ortie, sans même parler d’artémisia ...

Ces tests ne sont pas fiables : IHU Marseille Pr. RAOULT expert infectiologue :

« Nous on a eu jusqu’à 44% de faux positifs, donc il faut faire attention »

Source vidéo : https://cutt.ly/gfZnHvl

Ce test blesse les parois internes des narines. Nous avons tous des témoignages d’enfants qui saignent du nez, et d’adultes dont la narine les démange pendant 24 heures.

Ce test coûte cher :

« Avec 1,19 million de tests réalisés dans la semaine du 7 septembre, la France, devenue troisième pays testeur au monde, a dépensé 88 millions d'euros pour détecter les cas contaminés.

Depuis le début de la pandémie, plus de douze millions de contrôles, très majoritairement par la technique dite RT-PCR, avec prélèvement nasal par écouvillon, ont été réalisés, portant la facture globale à près de 917 millions d'euros cette semaine.

Facture prise en charge à 100 % par l'Assurance maladie. A ce rythme, 30 millions de tests auront été réalisés à la fin d'année et plus de 2,2 milliards d'euros dépensés. »

« Profitant de la tension, quelques laboratoires parisiens en abuseraient, promettant des résultats sous 48 heures, moyennant 80 ou 100 euros le test, a révélé Europe 1. Des pratiques fermement condamnées par l'Assurance maladie ce mercredi 16 septembre. »

Source : https://bit.ly/3cj8EnY

Se faire tester alors que l’on est pas réellement malade créer un effet nocebo (du latin : « je nuirai ») qui a lui seul peut rendre malade :

« La maladie du désenchantement » c’est prouvé par le scanner cérébral, « des zones s’éteignent ». Pr. RAOULT.

Les gens risquent de devenir de + en + hypocondriaques : déjà 8.5 millions et agoraphobe : peur, panique de l’autre ; 2 millions, à cause de leur propagande de peur d’être contaminant contaminé.

Avec ces tests on peut vous contaminer au Covid-19.

« 7.000 écouvillons contaminés de la part de l’Agence de la santé publique du Canada. En Colombie-Britannique, il y en avait 30.000.

Au Manitoba, 8.800 tests de dépistage en provenance du Laboratoire national de microbiologie étaient contaminés.

Le Nouveau-Brunswick a également reçu 6.400 trousses de dépistage contaminées.

En Ontario, le premier ministre Doug Ford a lui aussi confirmé qu'une livraison de 100.000 écouvillons en provenance d'Asie était arrivée contaminée par de la moisissure plus tôt ce mois-ci. »

Source du 22 avril 2020 : https://bit.ly/33NRPhi

25) Le retour à l'école à Wuhan sans masque ni distance de sécurité

Le journal « L'Indépendant » diffuse un article sur la rentrée des classes à Wuhan.

Source : https://bit.ly/2HlhsOU

26) Dr. FOUCHÉ : l’imposture du masque

Médecin anesthésiste-réanimateur

« Le masque... tout le monde le sait que c’est une imposture.

Renouez avec le réel, ayez du contact social, c’est très important. »

Source : https://cutt.ly/VfLicU6

27) Pr. TOUSSAINT 

Le Professeur a signé un manifeste avec 200 chercheurs de toutes les disciplines et médecins : 

« Nous ne voulons plus être gouvernés par et dans la peur. »

A tous les docteurs merci de rejoindre ce manifeste.

« Plus de la moitié actuellement et probablement les trois quart, voir 9 sur 10 des cas positifs diagnostiqués sont des gens qui ne sont pas contagieux… »

Source du 14/09/20 : https://bit.ly/2ZXw7pY

« Pendant la canicule les personnes à risque ont 10 fois plus de chance de mourir du fait de la chaleur que du Covid. Il faut enlever les vêtements chauds et ce qui bloque les voies aériennes supérieures, donc le masque. »

Source du 12/08/2020 (à 9m28s) : https://bit.ly/3kRRtgs

« Le gouvernement annonce et assume de ne plus gouverner sur la réalité des choses. »

« On arrive maintenant à des situations aussi dramatiques que de faire croire que les petits enfants sont responsables de la mort de leur grand parents, c'est cette séquence unique qui se trouve projetée actuellement sur les écrans de télévision.

Et la 2ème qui aboutit à faire, naître des enfants alors que leur mère est sous un masque avec des difficultés respiratoires, et au moment le plus important où elle donne la vie, les faire passer pour des tueuses en séries. »

Source Cnews du 28.09.2020 : https://cutt.ly/6f2dU9D

28) Dr. Louis FOUCHÉ

 

« Dans des temps de tromperie généralisée, le seul fait de dire la vérité est un acte révolutionnaire. » Georges Orwell.

Apprendre, réfléchir, comprendre, évoluer... La littérature nous offre cette chance.

Saisissons-la et ne nous laissons pas anesthésier par l'indifférence et la paresse !

29) Pr. RAOULT

Spécialiste français des maladies infectieuses et professeur de microbiologie. Il est un spécialiste émergent des maladies infectieuses tropicales à l'École de médecine et de médecine assistante de Marseille et à l'Institut des maladies infectieuses (IHU) du CHU de Marseille.

Des mots et des chiffres réels qui rassurent :

1. « Des études cliniques observationnelles ou randomisées dont la somme montre que l'hydroxychloroquine (à 4.70 euros) est efficace pour prévenir la mort. Dans certains de ces travaux il y a une diminution de 50% de la mort. C’est un point important je vous rappelle, ni le médicament Remdesivir (à 2.450 euros qui a de graves effets secondaires sur les reins) ni le Lopinavir/Ritonavir, n’ont jamais eu une étude publiée montrant qu’il y a avait une prévention de la mortalité : 0 ! »

« Donc le seul produit dans lequel il y a une prévention de la mortalité c’est l’Hydroxychloroquine, seule ou associée à l’Azithromycine. »

2. « De toutes les études publiées avec le portage viral, seul l’hydroxychloroquine diminue le portage viral. »

« Dans ce monde on finit par avoir l’impression qu’il suffit d’avoir droit à la parole ou de faire des communications pour que ce soit la vérité. Mais la vérité c’est pas ça, c’est les études, c’est les chiffres, c’est la mortalité, et ça on ne peut pas tricher, ça finit par sortir. »

Source du 23/07/2020 : https://bit.ly/2RSLWtG

« Faire les choses raisonnablement, faut faire attention on a beaucoup de PCR à contrôler, qui sont positifs en dehors, il faut faire attention tout le monde n’a pas les mêmes critères.

On a entre 30 et 40% de PCR (test avec prélèvement naso-pharyngé par écouvillon) qui sont faussement positifs ; qui viennent se faire contrôler, et qui sont négatifs en réalité, donc il faut faire attention.

Nous on le signale à nos autorités pour qu’ils ne soient pas pris en compte comme des nouveaux cas. » (les médias ne parlent pas des faux positifs, ils préfèrent relayer la peur.)

« Pendant plus de 3 jours y a eu 1 mort ce qui fait 0.06% de létalité » (soit 99.94% de gens guéris)

Source du 01/09/2020 : https://bit.ly/3clWgUv 

30) Prévention, vaccins, consentement, manipulation et erreurs médicales

La médecine aurait-elle oublié la véritable prévention ? Plutôt que de vous administrer à tout prix des substances chimiques fabriquées en laboratoire, pourquoi ne vous recommande-t-elle pas :

- de cultiver une bonne immunité naturelle en prenant soin de votre corps (alimentation saine, sommeil, exercice doux et régulier, soleil, forêt, mer...)

- de ne pas mettre de masque

- de vous interroger sur le rapport bénéfice/risque des vaccins

- de limiter les ondes électromagnétiques (WIFI, DECT, mobile…)

- et d’éviter les médias anxiogènes

A ce stade du document vous avez compris que les intérêts de l’industrie pharmaceutique dictent la conduite de nos dirigeants et des médias dominants. Et après les masques, ils ont l’intention de vous imposer des vaccins...

Le futur vaccin Covid 19

Voici deux vidéos traitant du futur vaccin Covid19. Toutes les données mentionnées ont été scrupuleusement vérifiées par des médecins. Maintenant c’est à vous de choisir.

Vidéos : https://cutt.ly/hfCL2XJ

https://cutt.ly/ofCL95y

Le libre consentement face aux vaccins

Le site « Info Vaccin France » décrit en détail la manière de faire valoir vos droits face à l’obligation vaccinale. Il explique comment plaider votre cause mais aussi comment déjouer toute tentative d'intimidation ou de chantage.

Lien vers le site Info Vaccins France : https://bit.ly/3cy3AfK

En complément, le Pr Jean Bernard Fourtillan se bat pour mettre fin au scandale de l’aluminium dans les médicaments à usage humain : pansements gastriques, vaccins, etc. Téléchargez son certificat d’expertise qui vous permet de vous opposer, pour vos enfants ou vous-même, à l’administration de ces médicaments mortifères interdits d'après les normes de la FDA depuis 1989 et de l’OMS depuis 1996.

Lien vers le certificat d’expertise : https://bit.ly/3kGjlE1

Dans une interview, le Pr Fourtillan s’explique en détail sur :

- ses découvertes révolutionnaires (cycle éveil sommeil)

- sa lutte avec l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

- l’aluminium dans les médicaments et les vaccins et les solutions pour s’en débarrasser

Lien vers l’interview : https://cutt.ly/dfCKASf

Rappel important sur les erreurs médicales

Des données de l’OMS ont permis d’avancer ceci en 2015 : « Avec 15 millions d’hospitalisations en France en 2013, le nombre de décès liés aux erreurs médicales pourrait ainsi avoisiner les 50.000 (137 par jour), en faisant la troisième cause de mortalité du pays après les cancers et les maladies cardio-vasculaires. »

En 2013, un rapport sur la iatrogénie (conséquences néfastes liées aux soins), rédigé par le pharmacologue Bernard Bégaud et par l’épidémiologiste Dominique Costagliola, relevait que « des études de pharmacovigilance permettent d’avancer la fourchette de 10.000 à 30.000 décès attribuables chaque année en France à un accident médicamenteux (soit 27 à 82 par jour) ». Sans compter ceux dus à d’autres causes médicales ou chirurgicales.

Source Le Monde du 03/05/2016 : https://bit.ly/35YjcI8

Vous pensez toujours que les dirigeants de ce monde vous protègent ? Observez de quelle manière les politiques sanitaires et sociales agissent sur l'évolution de la mortalité d’un pays. Faites appel à votre intuition et vous saurez si le système prend réellement soin de vous.

Tout ceci pourrait être évitable si on faisait de la vraie prévention…

 

Merci à vous tous d’avoir lu et partagé cette œuvre collective, pour aider les gens à respirer.

 

PHILANTHROPOIMPERIALISME

extrait du livre de Vandana Shiva Oneness vs. the 1% : Shattering Illusions, Seeding Freedom

Source : CounterPunch - Traduction Sott.net

Selon l'Organisation internationale du travail,1,6 milliard de travailleurs de l'économie informelle (représentant les plus vulnérables sur le marché du travail), sur un total mondial de 2 milliards et une main-d'œuvre mondiale de 3,3 milliards, ont subi des dommages considérables dans leur capacité à gagner leur vie. Cela est dû à des mesures de verrouillage et/ou au fait qu'ils travaillent dans les secteurs les plus touchés.

Selon le Programme alimentaire mondial, un quart de milliard de personnes supplémentaires seront poussées à la faim et 300.000 pourraient mourir chaque jour. Il s'agit là aussi de pandémies qui tuent des gens. Tuer ne peut pas être une prescription pour sauver des vies.

La santé est une question de vie et de systèmes vivants. Il n'y a pas de « vie » dans le paradigme de la santé que Bill Gates et ses semblables promeuvent et imposent au monde entier. Gates a créé des alliances mondiales pour imposer par le haut des analyses et des directives pour les problèmes de santé. Il donne de l'argent pour définir les problèmes, puis il utilise son influence et son argent pour imposer les solutions. Et dans le processus, il s'enrichit. Son « financement » entraîne un effacement de la démocratie et de la biodiversité, de la nature et de la culture. Sa « philanthropie » n'est pas seulement du philanthrocapitalisme. C'est du philanthroimpérialisme.

La pandémie du coronavirus et le confinement ont révélé encore plus clairement comment nous sommes réduits à des objets à contrôler, avec nos corps et nos esprits comme nouvelles colonies à conquérir. Les empires créent des colonies, les colonies renferment les biens communs des communautés indigènes vivantes et les transforment en sources de matières premières à extraire pour en tirer des profits. Cette logique linéaire et extractive ne permet pas de voir les relations intimes qui soutiennent la vie dans le monde naturel. Elle est aveugle à la diversité, aux cycles de renouvellement, aux valeurs de don et de partage, et au pouvoir et au potentiel d'auto-organisation et de mutualité. Elle est aveugle au gaspillage qu'elle crée et à la violence qu'elle libère. Le confinement prolongé du coronavirus a été une expérience de laboratoire pour un avenir sans humanité.

Le 26 mars 2020, au plus fort de la pandémie de coronavirus et en plein confinement, Microsoft s'est vu accorder un brevet par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). Le brevet WO 060606 déclare que « l'activité du corps humain associée à une tâche donnée à un utilisateur peut être utilisée dans un processus d'extraction d'un système de cryptographie monétaire.... ».

« L'activité corporelle » que Microsoft veut exploiter comprend les radiations émises par le corps humain, les activités cérébrales, la circulation des fluides corporels, la circulation sanguine, l'activité des organes, les mouvements du corps tels que les mouvements des yeux, du visage et des muscles, ainsi que toute autre activité pouvant être détectée et représentée par des images, des ondes, des signaux, des textes, des chiffres, des degrés ou toute autre information ou donnée.

Le brevet est une revendication de propriété intellectuelle sur notre corps et notre esprit. Dans le cadre du colonialisme, les colonisateurs s'attribuent le droit de prendre les terres et les ressources des peuples indigènes, d'éteindre leurs cultures et leur souveraineté et, dans des cas extrêmes, de les exterminer. Le brevet WO 060606 est une déclaration de Microsoft selon laquelle nos corps et nos esprits sont ses nouvelles colonies. Nous sommes des mines de « matières premières », c'est-à-dire de données extraites de notre corps. Plutôt que d'être des êtres souverains, spirituels, conscients et intelligents, qui prennent des décisions et font des choix avec sagesse et selon des valeurs éthiques concernant les conséquences de nos actions sur le monde naturel et social dont nous faisons partie et auquel nous sommes inextricablement liés, nous sommes des « utilisateurs ». Un « utilisateur » est un consommateur sans choix dans l'empire numérique.

Mais ce n'est pas la totalité de la vision de M. Gates. En fait, il est encore plus sinistre de coloniser l'esprit, le corps et l'âme de nos enfants avant même qu'ils aient la possibilité de comprendre à quoi ressemblent la liberté et la souveraineté, en commençant par les plus vulnérables.

En mai 2020, le gouverneur Andrew Cuomo de New York a annoncé un partenariat avec la Fondation Gates pour « réinventer l'éducation ». Cuomo a qualifié Gates de visionnaire et a affirmé que la pandémie a créé « un moment de l'histoire où nous pouvons réellement intégrer et faire avancer les idées [de Gates]... tous ces bâtiments, toutes ces salles de classe physiques - pourquoi avec toute la technologie dont vous disposez ? »

En fait, Gates essaie de démanteler le système d'éducation publique des États-Unis depuis deux décennies. Pour lui, les étudiants sont des mines de données. C'est pourquoi les indicateurs qu'il préconise sont la fréquentation, l'inscription à l'université et les résultats à un test de mathématiques et de lecture, car ils peuvent être facilement quantifiés et exploités. En réimaginant l'éducation, les enfants seront suivis par des systèmes de surveillance pour vérifier s'ils sont attentifs alors qu'ils sont obligés de suivre des cours à distance, seuls à la maison. La dystopie est une situation où les enfants ne retournent jamais à l'école, n'ont pas la possibilité de jouer, n'ont pas d'amis. C'est un monde sans société, sans relations, sans amour et sans amitié.

Lorsque je regarde l'avenir dans le monde de Gates et de barons de la technologie, je vois une humanité qui se polarise encore davantage en un grand nombre de personnes « jetées » qui n'ont pas leur place dans le nouvel Empire. Ceux qui sont inclus dans le nouvel Empire ne seront guère plus que des esclaves numériques.

Ou alors, nous pouvons résister. Nous pouvons semer un autre avenir, renforcer nos démocraties, récupérer nos biens communs, régénérer la terre en tant que membres vivants d'une seule et même famille terrestre, riche de notre diversité et de notre liberté, unie dans notre unité et notre interconnexion. C'est un avenir plus sain. C'est un avenir pour lequel nous devons nous battre. C'est un avenir que nous devons revendiquer.

Nous sommes au bord d'un précipice d'extinction. Allons-nous permettre que notre humanité, en tant qu'êtres vivants, conscients, intelligents et autonomes, soit anéantie par une machine à cupidité qui ne connaît pas de limites et qui est incapable de mettre un terme à sa colonisation et à sa destruction ? Ou allons-nous arrêter la machine et défendre notre humanité, notre liberté et notre autonomie pour protéger la vie sur terre ?

 

Masques - Test PCR : Bonnes Nouvelles !

Le Néti indien pour éviter les « PCR faux positifs »

Ceux qui ne s’alimentent pas exclusivement sur les chaines TV nationales officielles et BFM TV ont compris depuis longtemps que le test PCR est une opération bidon.

Je rappelle que Kary Mullis - l’inventeur - a dit lui-même que cette méthode était réservée à la recherche mais inadaptée pour le dépistage des maladies, et en particulier pour le Covid.

Les professeurs Péronne et Toussaint ont parfaitement expliqué techniquement pourquoi ça ne peut pas marcher :

Les échantillons prélevés doivent être amplifiés pour être mesurables. Or, plus on effectue de cycles d’amplification, plus on trouve des résidus de virus de toutes sortes qui représentent en fait un historique des contacts viraux que l’on a eu et qui n’ont rien à voir avec le Covid. En Allemagne et en Italie, on réplique 20 à 24 fois ce qui est raisonnable. Mais en France et en Suisse, on réplique 40 à 45 fois… C’est du grand n’importe quoi, totalement aléatoire.

Cela veut dire qu'il n'y a quasi que des faux positifs… qui se portent parfaitement bien, mais sont considérés comme DANGEREUX !

En clair un positif en France aurait peu de chance de l’être en Allemagne ou en Italie ; cela rappelle les tests Elisa et Western Blot pour le SIDA. Le but est évidemment de ratisser le plus large possible pour amener au piège du « vaccin magique ». Et je ne parle pas des 75 € pour le test gratuit, remboursés par la SS, donc par les contribuables.

 

Ecoutez ce qu’Ema Krusi pense de tout cela 12 min

https://www.youtube.com/watch?v=zchEAWywtes&fbclid=IwAR2Vw2h5NLhBrCO7-cJ_ahJbQ-N-C44TpWKGDZD0yj6MpNsU4EK88xYTwe0

 

Peut-on échapper à cette arnaque généralisée ?

Pour ce qui est du test lui-même, difficile dès que vous voulez bouger. Par contre un médecin ingénieux, bien sûr anonyme (vu que nous sommes en dictature) a confié un super tuyau d’une logique évidente pour éviter d’être catalogué à tort positif. Ceci m’a été transmis par Yves Rasir, rédacteur de NEOSANTE.

 

La cavité nasale : un filtre à air « Hight Tech »

Elle comprend des poils, des cellules ciliées, et des muqueuses gluantes avec des replis pour augmenter la surface de contact, où viennent se coller les poussières et les germes organiques indésirables. Un drainage naturel autonettoyant s’effectue régulièrement par le mouchage.

Maintenant imaginons une commission d’hygiène industrielle qui – constatant - toutes sortes de poussières, bactéries, virus, levures, etc., dans les filtres d’air conditionné d’une entreprise, la ferait fermer pour insalubrité. Ce serait stupide puisque la charge des filtres ne reflète pas l’état de l’air des locaux, mais celui de l’air extérieur aspiré (il suffit donc de changer les filtres). C’est le même raisonnement stupide en simplifié qui est tenu concernant les tests PCR positifs, votre organisme pouvant être absolument sain. Cette référence dite sanitaire arbitraire est pourtant capable de vous bloquer tous les accès et vous envoyer en confinement.

La solution avant un test PCR

Merci au docteur X de m’avoir mis sur la voie en proposant intelligemment un lavage du nez avec du sérum physiologique comme il est fait pour les bébés.

Mais ce lavage partiel m’a ramené à une pratique ancestrale beaucoup plus complète, que les swamis indiens utilisent quotidiennement ; c’est le Néti, lavage complet de la cavité nasale tous les matins, ce qui fait qu’ils n’attrapent jamais de rhumes.

Cela se pratique avec un Lota, sorte de petite théière en plastique ou en cuivre qui se vend couramment en boutique diététique – d’ailleurs, à défaut, vous pouvez prendre une vraie théière dont le bec verseur est souvent bien adapté aux narines. Je vous propose de taper « néti » sur google et vous trouverez des photos de la pratique :

Les indiens effectuent cela avec de l’eau tiède salée (assez pour faire dégorger les muqueuses mais pas trop pour éviter la sensation de brûlure).

Comme vous voyez il faut bien pencher la tête en entrouvrant la bouche au-dessus d’un lavabo ou dehors sur une pelouse.

L’eau doit atteindre l’arrière palais et ressortir par l’autre narine.

Recommencer à l’envers en penchant la tête de l’autre côté.

Puis mouchez-vous abondamment (sans mouchoir) – vous serez étonné(e) de tout ce qui sort de votre nez….

Vous verrez la sensation de bien-être et de légèreté de la tête qui s’ensuit.

Ne vous étonnez pas si ensuite à plusieurs reprises en vous penchant en avant, un peu d’eau résiduelle s’écoulera de votre nez.

Vous aurez ainsi très peu chance de vous retrouver faux positif vu que votre cavum sera débarrassé de tout miasme récurrent.

NOTA : Personnellement j’utilise parfois du chlorure de magnésium à 20 g/litre à la place de l’eau salée.

Peut-être serez-vous assez séduit(e) pour continuer cette pratique régulièrement – Pourquoi pas ? A noter que Le Néti peut résoudre efficacement les rhinites chroniques ainsi que les problèmes ORL qui en découlent

 

« 'L'appel de Jean-Dominique Michel (anthtopologue) à Olivier Véran » (ministre de la santé)

Monsieur le ministre je vous en prie démissionnez !

https://youtu.be/KFxNKrx9lw0 (5min 34)

 

La guerre des masques

Nous avons connu toutes sortes de guerres : guerres tribales, guerres politiques, guerres de religions, guerres économiques, guerres du pétrole, guerres raciales, guerres du sexe, et même la « guerre des boutons » (film), et à présent voici pour nous occuper « la guerre des masques » où, comme d’habitude, il y a deux camps adverses : les PRO-masques et les ANTI-masques. A savoir maintenant qui a tort et qui a raison ?

Pour le savoir, essayons de faire une étude comparative de chaque profil d’individu.

Le PRO-masque :

  • Il se sent sécurisé en portant le masque.
  • Il a même une certaine (coquetterie ?) fierté à porter le masque.
  • Il considère les anti-masques comme de dangereux irresponsables.
  • Il pense que les dissidents du masque sont des ennemis potentiels.
  • Il a très peur de la maladie et du Covid en particulier.
  • Il ne remet pas en question des habitudes alimentaires toxiques.
  • Il ne fait pas confiance à la sagesse de son corps.
  • Il fait confiance totale à la médecine officielle.
  • Il est addict à la télé et il la place comme référence absolue.
  • Il obéit aveuglément aux injonctions officielles.
  • Il rejette tout ce qui ne correspond pas aux allégations de la télé.
  • Il n’a aucun sens critique face à la Loi.
  • Il compte sur l’assistanat protecteur du gouvernement.
  • Il ne cherche pas à se renseigner sur Internet.
  • Il n’essaye pas de faire le point par lui-même.
  • Il ne retient que les infos qui lui font peur.
  • Il ne condamne pas les incohérences évidentes du système.
  • Il écoute religieusement les menteurs corrompus des grands labos.
  • Il se détourne des sommités médicales de valeur.
  • Il refuse d’admettre les résultats des remèdes interdits.
  • Il fait la queue pour faire le test PCR
  • Il attend impatiemment le vaccin promis
  • Il pense que la maltraitance scolaire de ses enfants les protège
  • Il pense être un acte civique de dénoncer aux autorités les insoumis du masque.
  • Il pense que les autorités lui veulent du bien.

L’ANTI-masque :

  • Il respecte la liberté d’option des PRO-masques.
  • Il n’a pas peur de la maladie et du Covid en particulier.
  • Il fait confiance à l’intelligence de son corps.
  • Il entretient ses défenses naturelles par une alimentation la plus saine possible.
  • Il consomme de préférence des remèdes alternatifs naturels non dangereux.
  • Il refuse toute proposition illogique.
  • Il opte pour des comportements cohérents, même à contre-courant.
  • Il peut être entièrement autonome et non assisté.
  • Il ne s’occupe pas de la télé et ne tient pas compte de ce qu’on y dit.
  • Il se renseigne sur de nombreux sites Internet de ré-information.
  • Il confronte les données les mieux documentées.
  • Il réfléchit par lui-même.
  • Il ne se réfère qu’à des professionnels non sponsorisés par des labos.
  • Il prête surtout attention à ceux qui n’ont pas accès aux grands médias.
  • Il est attentif aux alerteurs persécutés.
  • Il suit ses instincts de conservation.
  • Il affirme être le protecteur attitré de ses enfants.
  • Il refuse de livrer ses enfants à des règlementations irresponsables.
  • Il est farouchement contre toute obligation sanitaire suspecte.
  • Il n’a pas peur de s’afficher insoumis face à la privation arbitraire de libertés.
  • Il interprète le port du masque comme un signe de soumission.
  • Il pense que les autorités ne lui veulent pas du bien.

Une démonstration très simple

La preuve que le masque est encore plus dangereux que ce que l’on savait déjà : IL EST CANCEROGENE

Les 2 poisons cancérogènes relevés par l’appareil au bout de seulement 13 secondes : le formaldéhyde et le Toluène

https://youtu.be/v_Cjet14e9M 3 min 37 (le son n’est pas très bon)

 

Enfin, une bombe inattendue !

  • Le CDC (Center of Disease Control) vient de s’excuser auprès des américains en disant que le port du masque ne sert strictement à rien !
  • Notre équivalent français, conseil scientifique, vient d’admettre que la transmission se fait par les mains.

Ils sentent que le vent tourne, mais ils veulent ré-attaquer autrement car il faut trouver un prétexte pour nous imposer un nouveau confinement. Alors ils se rabattent sur cette manu-contamination.

Mais pas de chance, l’officiel gel hydroalcoolique (qui pénètre au travers de la peau) a été suspecté par plus de 200 chercheurs de 29 pays, de favoriser les CANCERS DU SEIN.

En effet deux composants antiseptiques, le Triclosan et le triclocarban, en plus de ne pas avoir démontré leur fiabilité dans l’élimination bactérienne, ils sont suspectés d’être de graves perturbateurs endocriniens et d’accroitre les allergènes. Ainsi ils préconisent de se laver les mains au savon, tout simplement.

En attendant il faudrait que tous ceux qui ont payé une amende de 135€ s’associent pour attaquer l’état en justice et exiger le remboursement des amendes pour défaut du port du masque !

 

Pour suivre les vidéos de Silvano TROTTA, c'est ici : https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f

Une association est née qui nous fédère tous, c'est le moment où jamais ! Michel et moi sommes inscrits, faites comme nous !: www.bonsens.org

LA THEORIE DU GERME


"Les médecins se basent sur la théorie du germe pour les maladies… Mais la théorie du germe est déjà en perte de vitesse et doit être écartée.

 

Les Dr Fraser au Canada et Powell en Californie ont fait des expériences avec des milliards de germes de toute nature, mais ils ont été incapables de créer une maladie par l'introduction de germes sur des sujets humains.

 

Le Dr Waite a tenté pendant des années de prouver la théorie du germe, mais il a échoué. Pendant la première Guerre mondiale, une expérience a été menée à Gallop's Island Massachusetts, où l'on a injecté des millions de germes de la grippe à plus d'une centaine d'hommes de l'hôpital du gouvernement, et personne n'a eu la grippe. Les germes sont des charognards."

Dr E.W. Cordingley, Principles and Practice of Naturopathy

Comme disait le fondateur de la médecine expérimentale Claude Bernard : 


"Béchamp a raison, le microbe n'est rien, c'est le terrain qui est tout, Pasteur est fou !"

 

https://www.quartierlibre.tv/la-crise-du-covid-nous-a-t-on-vraiment-tout-dit/

 

EXTRAIT D’UN EDITORIAL DE YVES RASIR

François Jortay démonte implacablement la façade faussement scientifique du covidisme et en démontre les multiples erreurs  de raisonnement et de calcul.  L’économiste féru de mathématiques a dernièrement peaufiné le chapitre consacré à « la charge hospitalière »,et je vais me contenter d’en citer le paragraphe  de conclusion : « Les "informations" assénées quotidiennement, selon lesquelles la capacité hospitalière globale (c-à-d toutes causes) était "au bord de la rupture" durant l'épidémie de covid-19 étaient donc biaisées voire mensongères, en ce sens que la situation des hôpitaux n'a pas été rendue plus difficile par le  covid-19, mais par la panique qui a été sciemment entretenue par la presse et les décideurs politiques. Toute la perversité de la manipulation médiatique repose ici sur un biais de compte rendu journalistique consistant à reprendre le (justifié) discours médical concernant les annuelles surcharges hospitalières, et à le corréler à la crise du covid-19 non pas en tant que cause participante mais comme conséquence de cette crise. En inversant ainsi la relation de causalité la presse a pu faire passer une crise politique pour une crise sanitaire. On comprend alors pourquoi les gouvernements ont allègrement surfé sur cette vague médiatique, participant ainsi à l'amplifier. De nombreux soignants du milieu hospitalier, médecins et infirmières, se sont très naïvement laissés embarquer dans cette opération d'enfumage. Or ils en seront victimes si l'absurde systématisation du confinement est appliquée comme substitut à une hausse de capacité hospitalière ... ce qui semble être la volonté des décideurs politiques. » 

 

 Youtube : Lorsque A. Buzyn mentait effrontément sur les adjuvants lors du passage aux 11 vaccins obligatoires

https://www.insee.fr/fr/statistiques/4487861?sommaire=4487854

 

Pourquoi un reconfinement ?
que risque-t-il de se passer ?

Rappelons que l’idée du confinement est née d’un psychopathe du Parti communiste chinois, ennemi juré de l’humanité toute entière (pas mal comme référence de la part d’un organisme qui s’appelle Organisation Mondiale de la Santé !).

Bien sûr, Macron le "Terminator" de la France a appliqué immédiatement cette mesure de démolition du pays.
Beaucoup d’autres présidents ont accepté contre d’énormes "cadeaux confidentiels" de la part de branches du gouvernement mondial, ce deal pourri à l’encontre de leur propre peuple.
La mèche a été vendue par le président de la Biélorussie à qui il avait été proposé 960 millions de dollars pour martyriser son pays. N’ayant pas accepté, il lui fut - a-t-il dit - proposé 10 milliards qu’il n’a toujours pas acceptés. On peut comprendre que la corruption soit bien tentante…

Contre toute attente, l'OMS fait volte-face

Devant la contestation mondiale grandissante à cause des dégâts économiques et sanitaires, ainsi que de la désolidarisation de plus en plus d’états (Inde, pays Africains, partie des USA contrôlée par Trump, etc.), et par ailleurs, de sa mise à l’index par de nombreux scientifiques et praticiens de médecine qui ont signé la Déclaration de Great Barrington, stipulant que "les politiques de confinement actuelles produisent des effets dévastateurs sur la santé publique à court et à long terme", l’OMS essaie-t-elle de se refaire une virginité en faisant subitement machine arrière sur le confinement ?

 

Elle avoue donc (accidentellement ?) que le COVID n’est pas plus dangereux qu’une grosse grippe. Les hauts responsables de l’OMS ont fait cette annonce lors d’une session spéciale du conseil exécutif de l’OMS, composé de 34 membres, le lundi 5 octobre.
David Nabarro dans une interview diffusée le 8 octobre au quotidien The Spectator, après avoir souligné les dommages collatéraux que les fermetures ont dans le monde entier, en particulier parmi les populations les plus pauvres, a déclaré : "Nous, à l’Organisation mondiale de la santé, ne préconisons pas le confinement comme principal moyen de contrôle du Covid."

 

Mais ne vous y trompez pas, ce n’est qu’une manœuvre qui cache un plan B, car il ne faut pas perdre de vue la solution finale qui est d’éradiquer 90% de l’humanité.
L’utilisation de la force étant très impopulaire, il faut employer des armes douces et invisibles : le mensonge, la tromperie, des addictions à des futilités, le subliminal et la psychotronique…

Le problème étant d’amener gentiment les gens au fameux (faux) vaccin qui va piloter les uns et éradiquer les autres via les nanoparticules programmées par le WIFI, les compteurs Linky et la 5G.
Voilà pourquoi une nouvelle poussée épidémique est si indispensable pour l’OMS - en dépit des vrais chiffres des sommités médicales non corrompues que tous les internautes connaissent - montrant que le Covid est maintenant usé.
C’est là que le port dictatorial du masque - pourtant démontré comme étant un nid de bouillon de culture générant des infections pulmonaires plus ou moins graves - s’avère être la porte de secours grandement renforcée par les chiffres des faux positifs du test PCR, pour amener à la seconde vague, que l’on pourrait appeler "l’épidémie du masque". Celle-ci sera bien entendu faussement attribuée au Covid.

Arrivée à justifier ainsi une nouvelle captivité générale du peuple à la maison, il va être facile à l’OMS via les gouvernements d’échanger votre libération contre l’acceptation du fameux vaccin, d’autant plus que désœuvrés vous vous rabattrez sur votre télé qui vous infusera un formatage mental continu (ce qu’en outre elle fait déjà, de longue date).
Et là, peu auront l’audace d’échapper à la trappe, l’enjeu du refus étant terrible (rappel : plus d’accès aux banques, aux moyens de transport, aux emplois, aux lieux publics, etc.), et vous serez traités en pestiférés par vos voisins, vos amis, peut-être même votre famille ! qui sont soumis et n’ont pas résisté au formatage.

Ne parlons pas de l’insécurité conséquente qui va immanquablement s’installer de par les gens acculés par la faim et la survie qui deviendront violents et ingérables.

NOTA : Une nouvelle séduction arrive d’Amazon pour ceux qui redoutent les vaccins

Il s’agit parait-il d’un patch muni de multiples microdarts, un peu semblables à ceux des insectes, que l’on se colle sur la face interne d’un bras. J’ai relevé cela dans "La minute de Ricardo" que j’apprécie beaucoup. Mais comme vous pouvez voir, la censure a encore frappé :      https://youtu.be/EXbTKYzUaqk

Mais tout cela n’aura lieu que si nous obtempérons !

Voici un sage conseil que Pierre Hillard - célèbre historien et écrivain - donne aux pacifistes lors d’une interview sur TV Libertés - en 2 min 27.

https://www.youtube.com/watch?v=0mqSTnOZiWQ&feature=youtu.be

 Pierre Hillard: « On a devant nous les ennemis du genre humain, ils veulent notre peau, ils veulent nous asservir, nous laisser crever ». Repensez au génocide commis dans les CHSLD, les effets délétères du masque, l'appauvrissement des familles qui ont dû fermer leur entreprise, le taux de suicides en croissance depuis le début de la "pandémie", l'écouvillon qui endommage une membrane protectrice du cerveau, les micro-ondes nocives des tours 5G en interaction avec des adjuvants dans les vaccins, la chloroquine interdite, Couillard qui avait fluoré les eaux du Québec... On ne fabule pas un complot contre la populace mondiale, ce sont des faits irréfutables.

 

HEIKO SCHÖNING présente la WORLD DOCTORS ALLIANCE
 à Berlin (Allemagne) – 10 octobre 2020

https://odysee.com/@Miniver:4/Alliancemondialemedecin:1 

ou https://youtu.be/Q_FwG1n5rX4

Un site remarquable plein d’infos utiles : https://jbl1960blog.wordpress.com

Petits extraits :

Le directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch, a estimé vendredi 24 octobre « possible » que la « deuxième vague » du Covid-19 en France « soit pire que la première », soulignant que la situation était « redoutable pour chacun d’entre nous » ► http://www.francesoir.fr/actualites-france/covid-19-hirsch-ap-hp-craint-une-deuxieme-vague-pire-que-la-premiere

1) Y’a que lui qui le dit.
2) Si elle est pire que la 1ère ce serait bien la preuve que TOUS les gestes barrières, port OBLIGATOIRE de la muselière, confinement et couvre-feux = NE SERVENT À RIEN !

Hé Ho ? Y’a kékun pour lui dire, ou pas ?

Les Microcellules 5G arrivent dans nos bâtiments

Samsung à l’offensive dans la 5G pour la faire rentrer dans le bâtiment
Auréolé de son méga contrat avec l’opérateur télécoms américain Verizon, Samsung accentue son offensive dans les équipements de réseaux 5G en lançant une micro cellule pour la couverture de bâtiment. L’objectif est d’aider les opérateurs à étendre leurs réseaux à l’intérieure des bureaux, usines, entrepôts, centres commerciaux, hôpitaux, etc.

De quoi renforcer encore nous rendre malades… et associer les symptômes de la 5G au covid pour faire croire à une fausse pandémie

et nous re-confiner… un véritable cercle vicieux, mais à quoi s’attendre d’autre … l' »agenda 21″ le veut!
http://stoplinky28.blogg.org/les-microcellules-5g-arrivent-dans-nos-batiments-a203885234

LES ITALIENS EN ONT MARRE !


Q SCOOP – ITALIE: Turin, Lecce, Milan, Trieste, Naples, Manifestations monstres.

par Qactus

 


Des manifestants jettent des cocktails Molotov sur une voiture de police à #Milan.

https://qactus.fr/vvanyw7hphrqg90j-mp4/


Les forces de l'ordre retirent leurs casques en solidarité avec les manifestants à #Trieste.

https://qactus.fr/nkr3fnxval6xngw5-mp4/


Ca vire à l'émeute à Turin.

EN COURS - Situation très tendue les rues de #Turin. Les manifestants construisent et incendient des barricades. Les forces de l'ordre sont dépassés par la situation.

https://qactus.fr/vystpwm4uphmmr7z-mp4/

La manifestation tourne à l'émeute à #Turin. Certains manifestants s'attaquent à des boutiques. Des affrontements signalées avec les forces de l'ordre.

https://qactus.fr/ubbopwekix-qiym5-mp4/


Les manifestants brisent un cordon de police à #Lecce. Les manifestations contre les restrictions sanitaires touchent tout le pays ce soir.

https://qactus.fr/ixlaalktpghti1fo-mp4/


Images impressionnantes de Naples sur la Piazza Plebiscito: des milliers de personnes contre le verrouillage, le couvre-feu et le gouvernement Conte: "Liberté!" Restons ensemble, nous écrirons l'histoire.

https://qactus.fr/hm0tj80jperi-ots-mp4/

Le vaccin a moins de 5 % de chances d’être utile contre la Covid, alors pourquoi en parle-t-on autant ?

Xavier BAZIN

Cher(e) ami(e) de la Santé,

On le savait, mais Emmanuel Macron vient de l’avouer, publiquement :

« Les gens qui vous disent : "on aura un vaccin au mois de mars prochain ou en avril", très sincèrement vous trompent »[1].

C’est vrai : dans le meilleur des cas, on n’aura pas de vaccin avant l’été prochain.

Donc, le vaccin ne servira à rien.

Même si la recherche scientifique fait un petit miracle en accouchant d’un vaccin sûr et efficace en 18 mois, il arrivera trop tard.

Car tout indique que l’essentiel de l’épidémie sera terminé, à l’été prochain.

Déjà aujourd’hui, même avec le retour de la saison hivernale, on n’assiste pas à une vague exponentielle, comme en mars dernier.

Si le coronavirus circule largement cet hiver, l’immunité collective sera certainement acquise au printemps.

Cela ne veut pas dire que le coronavirus disparaîtra totalement.

Simplement, il s’ajoutera aux 200 virus de l’hiver et aux infections respiratoires habituelles, sans « faire de vague », si j’ose dire.

C’est clairement le scénario le plus crédible.

A la sortie de l’hiver, on aura donc atteint le même résultat qu’avec un vaccin efficace : la majorité des gens devraient être immunisés contre la Covid-19.

Donc, si cela se confirme, même le plus parfait des vaccins ne servira à rien.

Suite de l’article sur

www.sante-corps-esprit.com

Pour conclure :

Que se passe-t-il lorsque les interactions humaines normales, à commencer par  les expressions faciales avec les nourrissons,  sont muselées? Créons-nous toute une génération de zombies? Les zombies se conforment sans aucun doute. Les zombies pourraient-ils, dans un acquiescement silencieux, conduire le reste d'entre nous dans le piège d'une réinitialisation globale et d'un monde transhumaniste et posthumain dirigé par des technocrates? Pour un aperçu de ce à quoi ressemble la technocratie dans le cadre du  Programme 2030 des Nations Unies (ONU) , consultez la réinitialisation du  point de vue du Forum économique mondial , un partenaire de l'ONU.

En tant qu'humains, pour arrêter le cycle, nous devons reprendre le récit, reprendre notre moralité et récupérer nos véritables identités individuelles. Nous devons rejeter la technocratie, être prêts à dire NON lorsque les libertés sont restreintes, et être prêts à agir en conséquence. Nous pouvons retirer notre consentement lorsque de nouvelles lois nous regroupent en zombies. Nous pouvons choisir de nous rassembler dans des communautés où nous avons de l'influence. Le temps de créer quelque chose de nouveau est à nos portes.

Rosanne LINDSAY (Prepare for change)

Chers amis, le temps est venu d’ouvrir les yeux pour comprendre que nous sommes dirigés par de dangereux psychopathes qui veulent détruire l’économie, la culture et la santé ! L’heure de la désobéissance civile a sonné !

 

Dernière heure :

VIDEO : l’heure est grave, message de l’anthropologue Jean-Dominique Michel au Président de la République

 Publié le 27/10/2020 à 13:55 - Mise à jour à 15:13

Auteur(s): FranceSoir

-A+A

Dans une vidéo de douze minutes, l’anthropologue et expert en santé publique Jean-Dominique Michel s’adresse au Président de la République Française. Cette vidéo intervient après
- les interrogations du professeur Raoult au sujet du refus de l’Agence Nationale du médicament et de santé de donner un règlement temporaire d’utilisation à l’hydroxychloroquine, du rôle joué par Sanofi et le ministère de la Santé dans une possible interférence dans la fourniture de stock en hydroxychloroquine,
- et avant les annonces « dures prévues » d’un couvre-feu à 19h les soirs de semaine accompagné de télétravail généralisé́ et d'une attestation pour prendre les transports, d'un confinement le weekend et de la fermeture des commerces non essentiels.

Hier de nombreuses manifestations ont eu lieu en Italie.  Plusieurs manifestations sont prévues ce weekend dans des capitales européennes. Le mécontentement monte alors que des questions de plus en plus nombreuses restent sans réponse et les traitements de certains chiffres demeurent questionnables. De son côté le CDC (centre de contrôle des maladies) américain prône une approche moins basée sur les tests et prenant en considération les symptômes, ce qui reviendrait à redonner la main aux médecins de terrains pour l’identification des malades.

Dans son message, Jean-Dominique Michel déclare : « nous devons revenir aux fondamentaux de l'état de droit et aux bonnes pratiques sanitaires au plus vite. Ce qui implique de sortir de l'engrenage de mesures absurdes et destructrices. C'est le sens de mon adresse au Président de la République française. »

En avril 2020, Jean-Dominique Michel avait dit à propos de son livre « Anatomie d’une crise » qu’il aurait presque pu l’appeler « Anatomie d’un désastre » ! Je pars de la théorie des catastrophes: La plupart des crashs d’avions n’ont pas une cause unique, mais le cumul de petits effets aboutit à une destructivité disproportionnée avec chacun d’entre eux pris isolément.  Nous y sommes, depuis le mois d'avril, une multitude de petites décisions prises en France. 

J’ai donc cherché à comprendre quels sont les chainons ayant transformé une épidémie, qui aurait pu être banale, en une catastrophe énorme. Le virus ne va sûrement pas tuer plus de personnes que les mauvaises années de la grippe (comme en 1957-58 ou 1968-69) alors que le taux de suicide va énormément progresser dans l’après-coup. Les meilleures modélisations anticipent que le coût en santé physique et psychique dépassera de loin celui de l’épidémie elle-même.

Dans son adresse au Président, il reprend tous les éléments de la crise et établit un parallèle intéressant « nous avions les mêmes informations que l’Allemagne » et explique « qu'il y a eu une somme de manipulation autours de l'hydroxychloroquine qui fera frémir les historiens ».

Jean Dominique Michel nous dit:

« On s’approche d’une forme d’heure de vérité même si celle-ci risque d’être longue ».

 

Confinement : l’OMS met en garde

Chère lectrice, cher lecteur,

Dans la confusion générale au sujet du Covid, il faut rappeler que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne recommande le confinement que comme solution de dernier recours :

« Le seul cas où nous pensons qu'un confinement est justifié, c'est pour permettre de gagner du temps pour vous réorganiser, vous regrouper, rééquilibrer vos ressources, protéger vos travailleurs de la santé qui sont épuisés, mais dans l'ensemble, nous préférons ne pas le faire », a déclaré le Dr David Nabarro, un des six envoyés spéciaux de l'OMS pour le Covid-19 [1].

Le Dr David Nabarro a exhorté les dirigeants du monde entier à cesser d'utiliser le confinement comme principale méthode de contrôle contre la propagation du virus.

Les ruines, faillites, destructions massives d'entreprises, d'emplois, vies humaines, investissements, provoqués par le confinement aboutissent à tuer beaucoup plus de personnes qu'à en sauver, estime-t-il.

Les pays riches qui confinent ne se contentent pas de se ruiner et de détruire des millions d'emplois sur leur territoire.

Ils détruisent encore plus d'emplois et ruinent des millions de personnes dans les pays pauvres. Car, en cas de confinement, nous cessons de commercer avec toutes sortes de gens qui dépendent de cela pour survivre au quotidien.

Doublement de la pauvreté mondiale, en un an !

Le Dr David Nabarro évoque un doublement de la pauvreté mondiale, en un an, à cause des mesures de confinement.

C'est la plus grande catastrophe qui ne soit jamais arrivée dans l'histoire :

«  Il suffit de voir ce qui est arrivé aux petits exploitants agricoles dans le monde entier (...). Regardez ce qu'il advient des niveaux de pauvreté. Il semble que nous pourrions bien voir la pauvreté mondiale doubler d'ici l'année prochaine. Il semble que nous pourrions bien avoir au minimum un doublement de la malnutrition infantile parce que les enfants ne reçoivent pas de repas à l'école et que leurs parents, dans les familles pauvres, ne peuvent pas se le permettre  », explique David Nabarro.
 
«  Il s'agit en fait d'une terrible catastrophe mondiale épouvantable  », a-t-il déclaré. «  Et nous lançons donc un appel à tous les dirigeants du monde: Cessez utiliser le confinement comme votre principale méthode de contrôle, développez de meilleurs systèmes pour le faire, ensemble et apprenez les uns des autres, mais rappelez-vous que les confinements ont une seule conséquence que vous ne devez jamais négliger qui est de rendre les pauvres beaucoup plus pauvres  ».

L'égoïsme des pays riches

Mais ses appels doivent bien être complètement ignorés dans les pays riches.

Chez nous, on n'a que faire des pauvres, qu'ils se trouvent sur notre sol ou dans les autres pays.

La Suisse n'a pas hésité à dépenser près de 18 milliards d'euros contre le Covid durant la première vague, ce qui représente la somme hallucinante de 10 millions d'euros par décès  (il y a eu environ 1800 morts du Covid dans le pays ).

Mais la France, pays pourtant moins riche à la base, a fait encore plus fort : la facture de la première vague a été évaluée à 500 milliards par Emmanuel Macron, soit 15 millions d'euros  par décès (30 000 décès).[2] Même pour ces pays très développés, il s'agit d'un coût colossal. Il va peser de façon dramatique sur les classes laborieuses et les jeunes générations qui vont devoir assumer cela dans les années qui viennent, sans compter toutes les dépenses supplémentaires engagées avec les nouvelles mesures qui vont être prises prochainement.

La presse annonce pourtant un "bain de sang" social dans nos pays. Ce bain de sang, n'ayons aucun doute à ce sujet, se traduira bel et bien par des restrictions de soin dramatiques qui vont faire des morts en grande quantité dans les années à venir, tant la richesse nationale est en train de fondre, accélérant notre pays dans la voie de la paupérisation. Il est donc absolument faux de prétendre que l'on est en train de sacrifier l'économie pour sauver des vies, comme on le lit partout dans la presse.

C'est l'inverse, exactement : sacrifier l'économie, c'est provoquer des souffrances et des morts en grand nombre dans un système de santé déjà en déficit avant la crise, mais qui sera en ruine dans quelques mois et années parce qu'il n'y aura tout simplement plus de quoi le financer correctement. Et il en ira de même pour l'éducation, la culture et, plus grave encore, l'environnement car nous n'aurons plus l'argent pour financer les urgentes mesures de protection de la nature, qui sont extrêmement coûteuses.

Nous redécouvrirons certains problèmes que connaissent tous les pays pauvres actuellement, où l'environnement est massacré, étant le cadet des soucis des dirigeants comme de la population qui n'ont tout simplement pas les moyens de pouvoir s'inquiéter de l'avenir :

Scènes courantes dans le pays pauvres, qui n'ont souvent pas les ressources financières nécessaires même au traitement des ordures, et encore moins à l'application de normes environnementales.

Des millions d'enfants vont mourir

Le Covid ne tue pas les jeunes directement ; par contre, des millions d'enfants sont déjà frappés par les mesures anti-Covid.

Le Dr Nabarro estime en effet que les mesures contre le Covid sont en train de provoquer au minimum un doublement de la malnutrition des enfants dans le monde.

Dans les pays riches, quelques millions - ou même milliards - en moins, n'impliquent pas encore, directement, de cadavres dans les rues.

C'est autre chose dans les pays pauvres. Selon la Banque Mondiale,  700 millions de personnes dans le monde vivent avec moins de 2 dollars par jour. Une baisse même minime de revenu n'entraîne pas alors de «simples» difficultés passagères: c'est la différence entre la vie et la mort !!

Mort de malnutrition, mort d'épuisement, mort d'infections qui auraient pu être soignées pour quelques euros. C'est le triste sort qui attend de dizaines de millions d'enfants, qui pour la plupart ne seront pas évoqués, ni même décomptés au journal de 20 heures.

Mais peu importe.

Nos experts s'en moquent - et pour cause : ils ne risquent rien personnellement

Chez nous, les spécialistes, les experts, les professeurs, les épidémiologistes, se bousculent au portillon pour appeler au reconfinement.

Sans complexes.

Avec la douce certitude d'être des héros de la nation, il faut remercier, décorer, pour avoir sauvé des vies.

Qu'ont-ils à perdre à réclamer des mesures fortes, des moyens supplémentaires ?

Rien.

Strictement rien.

Il ne peut que gagner de la célébrité, des promotions, des budgets supplémentaires.

Tous vivent bien au chaud dans les bureaux des hôpitaux publics (pas auprès des malades !), les universités, les instituts de recherche financière par l'État. Les plans sociaux, les licenciements, les faillites, les bons de rationnement, et a fortiori la famine, n'existent dans leur univers que sous forme de vagues concepts qui n'existent que dans des livres, et qui n'arrivent qu'aux autres.

Ils peuvent, en toute sécurité, avec des airs compatissants, tirer la «sonnette d'alarme». Inciter à des mesures radicales dont les conséquences négatives ne frapperont, justement, que «les autres». Eux ne risquent pas de perdre leur emploi !

Et une fois la crise terminée, ils s'attribueront uniquement, bien sûr, le mérite des décès évités. Les dommages collatéraux, ce sera aux autres de gérer.

Quant à la logique qui consiste à estimer que faire gagner quelques années à un Occidental justifie de faire mourir un enfant dans un pays pauvre, ne cherchez pas, il n'y en a pas.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

PS : le Dr Nabarro n'est pas le seul scientifique à s'opposer au confinement. Près de 35 000 scientifiques et praticiens de médecine ou de santé publique ont signé la Déclaration de Great Barrington qui stipule que « les politiques actuelles de confinement produisent des effets dévastateurs sur la santé publique à court et à long terme ».

Parmi les premiers signataires associés au Dr Martin Kulldorff, professeur de médecine à l'université de Harvard, biostatisticien et épidémiologiste spécialisé dans la détection et la surveillance des épidémies de maladies infectieuses et dans l'évaluation de la sécurité des vaccins ; le Dr Sunetra Gupta, professeur à l'université d'Oxford, épidémiologiste spécialisée dans l'immunologie, le développement de vaccins et la modélisation mathématique des maladies infectieuses et le Dr Jay Bhattacharya, professeur de l'université de Stanford, médecin, épidémiologiste, économiste de la santé et expert en politique de santé publique, spécialisé dans les maladies infectieuses et les populations vulnérables.

Je vous invite à lire cette déclaration en français ici : https://gbdeclaration.org/la-declaration-de-great-barrington/