Chers amis

En cet été calme il est utile de se recentrer et de voir avec quelles valeurs nous voulons vivre car la rentrée risque d’être pleine de surprises et de chaos !

On le sait, en tout cas les mondialistes le savent : faire suffisamment peur aux masses pour leur faire accepter, avaler peut-on dire, l’inacceptable dans des conditions  normales. Ce sera donc des pandémies bidon ou pas,  des menaces de guerre mondiale, tout ce qui peut faire trembler de peur sera mis en oeuvre. En être conscient est évidemment nécessaire pour résister efficacement, étant entendu que les masses elles-mêmes sont passives et incapables d’initiatives ordonnées. Tout dépendra donc, comme d’habitude, de minorités clairvoyantes et décidées. Soyons-en !

Crowdbunker : FINAL DAYS : le plan de corruption de l’ADN humain par les nanotechnologies – Karen Kingston

Sous-titré en français, cette vidéo DIT TOUT  sur l’orgueil de ceux qui veulent dominer le monde et asservir les êtres humains tout en prétendant qu’ils veulent le bien de tous

separateur1

BELLE NOUVELLE !!!! 

Les législateurs de Floride ont annoncé leur intention de désigner officiellement les vaccins à ARNm Covid comme des « armes biologiques » dangereuses pour la santé humaine. 

La loi proposée vise à INTERDIRE l’administration d’injections d’ARNm à quiconque… https://t.co/p9ypRi9sI4

— SILVANO TROTTA OFFICIEL (@silvano_trotta)!

separateur1

blog103a

Les Secrets Cachés derrière l’Oxyde de Graphène – José Sevillano 

1692947152 blog 103 termine 2

Angle Mort Tv

Dans cette discussion approfondie, José Sevillano explore les mystères et les révélations qui se cachent derrière l’Oxyde de Graphène. Préparez-vous à une plongée dans les avancées scientifiques et les implications intrigantes de cette substance énigmatique.

separateur1

Des enfants mineurs âgés de quatre ans vivent un enfer sur Terre pour que VOUS puissiez conduire une voiture électrique : un coût humain épouvantable dans la sordide mine de cobalt du Congo que Michael Gove n’a pas pris en compte dans sa croisade pour l’énergie « propre »

Article avec photos bouleversantes

https://prepareforchange.net/2023/08/18/child-miners-aged-four-living-a-hell-on-earth-so-you-can-drive-an-electric-car/

separateur1

UN SQUATTEUR PEUT ATTAQUER UN PROPRIÉTAIRE, SI LE BIEN EST MAL ENTRETENU…

 

https://youtube.com/shorts/YF4WxW4iNOc?feature=share

 

Vive la France et ses lois abracadabrantes…

separateur1

Youtube Le GRAND REVEIL : c’est maintenant !

Philippe WEBER montre comment les gens se réveillent…peu à peu grâce aux informations que l’on fait circuler !

separateur1

Dr MALONE Approbation frauduleuse

Robert Malone The Forgotten Side of Medicine 

L’une des stratégies utilisées par les grandes sociétés pharmaceutiques pour mettre en lumière les personnes blessées par les produits pharmaceutiques consiste à insister sur le fait qu’il n’existe aucune donnée reliant les blessures au médicament. Cependant, ces blessures ont souvent été observées au cours de l’essai, mais simplement dissimulées pour créer l’illusion que le produit pharmaceutique était sans danger.

De nombreuses personnes ont courageusement témoigné que de graves erreurs de conduite en recherche avaient eu lieu tout au long des essais sur la COVID-19. Cette mauvaise conduite a entraîné un coût humain élevé. L’inconduite observée est similaire à ce qui s’est produit lors d’essais précédents et prouve que l’approbation du vaccin contre la COVID-19 était frauduleuse.

separateur1

Youtube Affaire Brichel : la justice va-t-elle convoquer de force Jean-Michel Trogneux et Brigitte Macron ? 

Toujours introuvable, alors qu’il est la clé du problème, Jean-Michel Trogneux est-il la même personne que Brigitte Macron? Il suffirait pourtant d’une simple preuve : acte de naissance, photo, test ADN, etc. ou conférence de presse par l’intéressé, pour faire taire définitivement une rumeur qui coure depuis des années et ne cesse d’enfler en France et à l’étranger. 

NB / Déterminer le sexe biologique d’une personne est très facile. Il suffit d’établir le génotype par frottis ou par prise de sang. On peut aussi faire appel à l’endocrinologie pour chercher la présence d’hormones féminines ou masculines. En général le labo n’a aucune chance de se tromper même en cas de changement de sexe et prise d’hormones artificielle.

separateur1

Comment ça se passe avec l’empoisonnement de l’Amérique ? 

Prepareforchange

Depuis qu’Elon Musk a acheté Twitter (maintenant “X”), l’application a développé un système immunitaire renforcé contre la censure qui lui est destinée par le FBI, la CIA, le DHS et la Maison Blanche. Twitter est à nouveau un moyen populaire d’échange d’informations, où les nouvelles circulent assez librement ces jours-ci. Même les nouvelles de la censure et de l’annulation précédentes sortent et avec des possibilités intéressantes de conséquences.

Les nombreux médecins courageux qui ont remis en question l’histoire du “vaccin” sont maintenant entendus. D’autres analystes entrepreneuriaux sur Twitter – par exemple, Edward Dowd, The Unity Project, “The Ethical Skeptic”, “Chief Nerd” – publient régulièrement des données et des graphiques montrant l’Amérique et le reste du monde à quel point les injections d’ARNm ont causé des dommages à des millions de personnes. personnes, combien ont été handicapés et tués par eux. D’ici septembre, la prise de conscience de ce qui a été fait, et le degré psychopathe du mensonge officiel à ce sujet, pourraient franchir ce seuil au-delà duquel  tout le monde sait  et le grand crime est révélé. Attendez-vous à un ajustement majeur de l’attitude politique américaine.

separateur1

Géopolitique africaine : Au cours du dernier demi-siècle, la France a mené 67 coups d’État militaires dans 26 pays du continent noir.

Sur le net  quactus

blog103b

Seize d’entre eux sont des pays où l’influence française est encore préservée. Il existe une “taxe coloniale” dans 14 pays africains qui étaient autrefois des colonies françaises. Chaque année, la France en reçoit d’énormes sommes d’argent, environ 500 milliards de dollars. Cela inclut les États africains qui étaient sous le joug de la France jusqu’en 1958, puis ont obtenu leur indépendance. Les pays qui remboursent encore les impôts coloniaux sont le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, le Congo, la Guinée équatoriale et le Gabon.

La population totale de ces pays est de 174 millions de personnes, le PIB total nominal est de 196 milliards de dollars américains, le PIB en PPA est de 411 milliards de dollars américains.

Officiellement, la France a arrêté sa politique de colonisation, mais la soi-disant colonisation économique de 14 États africains se poursuit. Une partie du budget des colonies afflue à la banque centrale française sous différents noms et avec différents postes.

Ainsi, la France prélève environ 85 % du revenu annuel de ses anciennes colonies. Essayer de subsister avec les 15% restants du budget conduit les pays africains à avoir des difficultés financières et à devoir récupérer leur argent sous forme de dette auprès de la banque centrale française. Pour prendre leur argent, les pays africains ne peuvent pas demander plus de 20 % du montant qu’ils ont transféré à la France.

separateur1

Le message du Général Christian Blanchon rendant hommage aux non-vaccinés

https://reseauinternational.net/le-message-du-general-christian-blanchon-rendant-hommage-aux-non-vaccines/

blog103c

Ils sont là, à vos côtés, ils semblent normaux, mais ce sont des super-héros.

Même si j’étais entièrement vacciné, j’admirerais les non-vaccinés pour avoir résisté à la plus grande pression que j’ai jamais vue, y compris de la part de conjoints, de parents, d’enfants, d’amis, de collègues et de médecins.

Les personnes qui ont été capables d’une telle personnalité, d’un tel courage et d’une telle capacité critique incarnent sans aucun doute le meilleur de l’humanité.

On en retrouve partout, dans tous les âges, niveaux d’éducation, pays et opinions.

Ils sont d’un genre particulier ; ce sont les soldats que toute armée de lumière souhaite avoir dans ses rangs.

Ils sont les parents que tout enfant souhaite avoir et les enfants que tout parent rêve d’avoir.

Ce sont des êtres au-dessus de la moyenne de leurs sociétés, ils sont l’essence des peuples qui ont construit toutes les cultures et conquis les horizons.

Ils sont là, à vos côtés, ils semblent normaux, mais ce sont des super-héros.

Ils ont fait ce que les autres ne pouvaient pas faire, ils ont été l’arbre qui a résisté à l’ouragan des insultes, de la discrimination et de l’exclusion sociale.

Et ils l’ont fait parce qu’ils pensaient être seuls, et croyaient être seuls.

Exclus des tables de Noël de leurs familles, ils n’ont jamais rien vu d’aussi cruel. Ils ont perdu leur emploi, ils ont laissé leur carrière sombrer, ils n’avaient plus d’argent… mais ils s’en fichaient. Ils ont subi d’incommensurables discriminations, dénonciations, trahisons et humiliations… mais ils ont continué.

Jamais auparavant dans l’humanité il n’y a eu un tel « casting », nous savons maintenant qui sont les résistants sur la planète Terre.

Des femmes, des hommes, des vieux, des jeunes, des riches, des pauvres, de toutes races et de toutes religions, des non vaccinés, les élus de l’arche invisible, les seuls qui ont réussi à résister quand tout s’est effondré.

C’est vous, vous avez passé un test inimaginable que beaucoup des marines, commandos, bérets verts, astronautes et génies les plus coriaces n’ont pu surmonter.

Vous êtes fait de l’étoffe des plus grands qui aient jamais vécu, ces héros nés parmi les hommes ordinaires qui brillent dans l’obscurité.»

Christian Blanchon, général de l’armée française

source : Medias Presse

separateur1

Detox injections 

Nattokinase 2000 FU (100 mg) par voie orale deux fois par jour, bromélaïne 500 mg par voie orale une fois par jour, curcumine 500 mg par voie orale deux fois par jour, comme base empirique Régime Spike Detox (BSD) selon McCullough, dissout le pic

protéine (agent pathogène endothélial) qui circule dans le sang suite à une injection de gène basée sur la technologie de l’ARNm (Pfizer, Moderna); 

Dr Paul Alexandre

separateur1

Ces toubibs criminels qui ont refusé de

soigner les malades du covid

DICTATURE SANITAIRE 37 

Les profits faramineux de Big Pharma et les bakchichs versés àceux qui «vaccinaient» à tour de bras ont abouti à unemarchandisation de la santé, en même temps qu’à une perte deconfiance dans les soignants, suspects d’être des médicastrescorrompus.
Ou des lâches n’osant pas se rebiffer contre desordres monstrueux pour ne pas nuire à leur carrière.
C’est très injuste car de nombreux médecins de quartier ou de village,s’ils n’ont pas revendiqué leurs actes (comme avec l’euthanasiecompassionnelle) ont agi conformément à leur conscience.
En avisantleurs patients des risques encourus avec les mixtures à ARN messager.
Eten piquant avec du sérum physiologique ou de l’eau distillée ceux quiavaient besoin de l’immonde pass sanitaire pour pouvoir travailler.
Aprèstout, les politicards bien informés faisaient semblant eux aussi.
Malgré ces actes de résistance, la mafia mondialiste a imposésa loi Les différentes agences de contrôle des médicaments et des vaccins sontdevenues des relais de publicité des labos.
Et les médecins des télés ontagi tels des dealers poussant à la consommation de substances toxiques.
Tandis que certaines organisations professionnelles, sous la tutelle d’unÉtat-voyou, abusaient de leur pouvoir réglementaire, en détournant leursprétendues compétences pour agir contre l’intérêt des malades.
Mêmes remarques pour l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) filiale du NWO où Macronescu a recasé la Buzyn avecstatut diplomatique pour lui éviter d’avoir un jour à répondreà la question : « Qui vous a donné l’ordre de classer commepoisons la chloroquine et ses dérivés, utilisés sans dommagesdepuis plus de 70 ans ? »L’ivermectine fonctionne, mais elle n’est pas assez chère !Cette molécule protège des symptômes d’une infection au covid 19, enlimitant l’inflammation des voies respiratoires et la perte d’odorat.
Leconfort apporté au malade n’est pas négligeable.
Ses détracteursobjectent qu’elle n’éradique pas le virus.
Mais elle l’inhibe et de ce fait,diminue les taux de mortalité.
Ce qui est déjà un bon résultat… De toutefaçon, le covid n’est qu’une grosse grippe que lesanticorps naturels (associés chez moi au punch goyave) sont à même deneutraliser en quelques jours.
De nombreux médecins ont témoigné de l’efficacité de l’ivermectinecontre la grippe covidienne.
Mais ce remède a subi les mêmes critiques etdérobades que les autres traitements efficaces et bon marché.
Le fait quele premier usage de ce produit était de combattre les parasites cutanésn’exclut pas d’autres usages thérapeutiques.
Mais question parasites,ceux qui pullulent au gouvernement et dans les ministères ont dû sesentir visés.
Un usage dans le traitement anti-covid 19 s’est révélé efficace dans 80 %des cas selon plusieurs dizaines d’études menées dans divers pays.
Maisl’ANSM, l’agence française du médicament, et son équivalent étasunienla FDA, ont récusé dès mars 2021 ces travaux reposant sur la pratiqueclinique, sans entreprendre de leur côté la moindre étude objective.
Dès lors, faute de l’approbation de tuteurscorrompus, il fallait choisir entre se soigneret vivre en marginal, ou crever en restant politiquement correct.
Car s’il n’était pas questiond’autoriser formellement un médicament qui aurait fait perdre desmilliards de dollars de pseudo-vaccins à Big Pharma… On s’est gardé del’interdire, en faisant tout pour qu’on n’en trouve plus.
Le genre demanœuvre sournoise que Macronescu affectionne.
Subterfuges et échappatoires de la FDA pour minimiser lamultiplication des accidents chez les cobayes injectés à l’ARNmImbue de sa science bancale, l’autorité médicale compare les malades àdes bovins au prétexte que l’ivermectine a aussi un usage vétérinaire (enoubliant que Albert Bourla le PDG de Pfizer est luimême vétérinaire !).
Cependant, dans un tweet du 21 août2021, la FDA préconise une pause temporaire dans l’administration desvaccins Johnson et Johnson (seulement ceux-là) en raison de rapportsfaisant état de caillots sanguins rares mais graves (sic).
On couvre sesarrières sans affoler le populo.
Brad Kimberly, l’auteur du message (félicité par sa hiérarchie) étale le 23août auprès d’Erica Jefferson, commissaire aux affaires extérieures de laFDA, son abjecte duplicité.
En interne (mais tout fuite aujourd’hui) ilprécise qu’il fallait rassurer le public sur le sérieux de leurs tests, aumoment où l’approbation des vaccins était sur le point d’être officialisée.
Premier grand procès des complices des tueurs à la seringueTrois médecins, Mary Talley Bowden, Paul Marik et Robert Apter,portent plainte contre la FDA lui reprochant les entraves à la prescriptiond’ivermectine, qui aurait pu sauver des dizaines de milliers de vies.
Rienqu’aux USA.
Ce procès plaidé en Cour d’appel le 8 août 2023 pointaitentre autres fautes les allégations frauduleuses et illicites faites parl’agence à l’encontre de l’ivermectine.
Par la voix de ses avocats, une équipe de pénalistes confirmés, la FDA sedéfausse en arguant qu’elle n’a jamais interdit la prescriptiond’ivermectine.
Mais qu’elle l’a seulement « déconseillée ».
En théorie lesmédecins étaient libres d’en prescrire.
Mais où en trouver puisque despressions considérables furent exercées sur les médecins et lespharmaciens pour que les uns ne prescrivent sous aucun prétexte cemédicament, et que les autres le fassent disparaître des rayons.
En France, on joue aussi sur les mots L’ANSM affirme le premier avril 2021 (date bien choisie) quel’ivermectine n’a absolument aucun effet, ni curatif ni prophylactique.
Quand 18 publications mondiales démontrent le contraire, à partir de casconcrets bien documentés.
L’ANSM, les CPAM et l’Ordre s’appuient sur des affirmationstendancieuses publiées dans des revues professionnelles financées parl’industrie pharmaceutique, qui discréditent systématiquementl’ivermectine.
Mais bien conseillée par ses juristes qui envisagent lessuites possibles, l’ANSM désobéit à Macronescu et à son âme damnéele Varan incommodo, en écrivant « vous pouvez prescrire ».
Bienentendu, on a exercé les pressions idoines pour que ce médicament enrupture de stock ne soit plus renouvelé.
Puisque la production et la ventesont laissées à la discrétion des canailles de Big Pharma.
Ce produit n’a pas été interdit, même s’il n’est pratiquement pluscommercialisé, est l’argument massue opposé à ceux qui poursuiventl’ANSM.
Mais ses responsables refusent de communiquer les comptesrendus des réunions sur ce sujet, qui devraient être publiques commeprescrit par la loi… Après diverses tergiversations, ils avouent qu’il n’y apas eu de réunions.
On ignore qui a décidé, quand, et en vertu de quelscritères.
Le summum d’une bureaucratie qui se croit au dessus des lois etfait ce qu’elle veut.
Sans que personne puisse discuter ses argumentséventuels.
On parle la même langue des deux côtés de l’AtlantiqueLes tartuffes de la FDA comme ceux de l’ANSM tiennent à peu près lemême langage.
Nous avons déconseillé, nous n’avons pas interdit.
Si desmédecins ont eu peur de prescrire un produit contesté, ce n’est pas denotre faute.
Et encore moins si les circuits commerciaux ont suspendu leslivraisons en raison d’une baisse de la demande.
La FDA dépasse l’ANSM dans l’ignominie en reprochant auxmédecins de les avoir écoutés et de ne pas avoir prescritl’ivermective ! Les rendant seuls responsables en cas de suitesfâcheuses.
Reste à voir comment les juristes vont qualifier les pressionsexercées sur les toubibs, qui pourraient s’apparenter à de l’intimidation,de la tromperie sur la marchandise, du refus de vente, voire deschantages et des menaces.
Reste un argument bizarre, qui se tient peut-être en droit mais esttotalement illogique : la FDA est dirigée par des politiques, et bien qu’ellesoit supposée vérifier l’innocuité et l’efficacité des médicaments, elle ne prend pas des décisions scientifiques.
Et ce ne serait pas aux tribunauxd’en vérifier la pertinence au nom de la séparation des pouvoirs.
Aux USA, pays où quoi qu’on en dise, la justice est plus libre qu’enFrance puisque la plupart des magistrats sont élus, et danscertains États peuvent être révoqués par référendumd’initiative populaire à mi-mandat, on peut espérer une certaineimpartialité.
Qui n’existe plus en France dans quelques prétoires.
Oùcertains juges sont des exécutants zélés trop occupés à gérer leur carrière.
Et d’autres, des commissaires politiques très motivés à promouvoir leursconvictions en condamnant ceux qui ne pensent pas comme eux.
La solution ne peut être que politiqueL’ ivermectine déconseillée par l’OMS fut d’usage courant, avec succèscontre le covid 19, dans presque toute l’Amérique latine, en Inde et dansquelques pays d’Europe de l’Est.
En Océanie aussi, mais il ne faut pas ledire.
Le seul médecin qui s’est publiquement prononcé contre les vaccinsassassins a été tabassé par les nervis de Macronescu, et interditd’exercer son art.
Quand à la chloroquine, son usage habituel contre la malaria en Afrique alimité les dégâts du covid.
Comme un remède ne perd pas de sonefficacité, ni ne gagne en toxicité en passant la frontière, il tombe sous lesens que sa prescription ou son interdiction ne relèvent pas de lamédecine, mais des diktats de politiciens véreux (pléonasme) sansformation scientifique, qui savent mieux tendre la sébile que prendre enconsidération l’intérêt général.
Quoi que décident les tribunaux sur quelques cas précis, il est patent queles organismes chargés de la certification des médicaments ont failli àleur mission une fois de plus.
Une fois de trop.
En se soumettant à lapuissance financière de l’industrie pharmaceutique, dont les intérêtspassent avant ceux des patients.
Ces organismes inutiles et félons devraient être dissous, et la liberté deprescrire rendue aux médecins.
Mais cela impliquerait une révolution quifoute en l’air les rouages pourris de la ploutocratie.
Et je crains quenos chers compatriotes, gorgés de désinformation, ne soient pas prêts àen découdre avec la mafia mondialiste pour que ça change.

Christian Navis

https://climatorealist.blogspot.com/

 

separateur1

Vers une dictature climatique?

 

par Idriss Aberkane avec Christian Gerondeau

L’OCDE compte 1,32 milliard d’habitants et on y parle déjà publiquement de leur faire manger des insectes et de rationner leurs déplacements à vie. Les BRICS comptent 3,3 milliards d’habitants et enchaînent les commandes d’avions de ligne et les mégaprojets d’infrastructure. La Chine à elle seule coule plus de béton en 2 ans que tous les USA durant tout le 21ème siècle… et ce même quand la construction représente presque 30% des émissions de CO2 mondiales.

Christian Gerondeau a vécu assez longtemps pour connaître l’époque où les catastrophistes climatiques prédisaient publiquement – et dans la presse – une nouvelle ère glaciaire pour les années 1990, ou encore les prédictions de fonte totale des glaces arctiques pour 2010. Il vient partager avec nous sa très haute expérience de la politisation extrême des enjeux climatiques. Oui il existe des défis environnementaux, et disons-le même des crises, mais leur résolution n’est absolument pas l’enjeu cardinal du catastrophisme ambiant. Pour les nouveaux Savonarole et autres prêcheurs de l’apocalypse, seule la confiscation massive des libertés publiques compte.

source : Idriss J. Aberkane

separateur1

La Commission européenne tente d’arrêter le réveil avec une loi de censure qui entrera en vigueur le 24 août prochain. Cette loi punit d’une peine de prison la publication en ligne de toute information qualifiée de “désinformation”.

https://stopworldcontrol.com/one-million-flyers/

 

C’est exactement ce que les nazis ont fait en Europe, pendant la seconde guerre mondiale. L’extrait de journal ci-dessous, datant de 1940, montre comment il était interdit d’écouter des sources d’information qui n’étaient pas officiellement du gouvernement.

Journal

 

Traduction : “Interdiction d’écouter des stations étrangères. Protection de la population néerlandaise contre la désinformation.”

 

C’est exactement ce qui se passe dans le monde aujourd’hui, avec par exemple l’initiative Trusted News, financée par Bill Gates, où le public est invité à éviter toute information qui ne provient pas de certains médias appartenant à la cabale. L’Organisation mondiale de la santé fait de même avec son article 18 du traité sur la pandémie, qui lui donnera le pouvoir de fermer toute source d’information qui va à l’encontre de son récit. Le Forum économique mondial appelle également à la “gouvernance de l’Internet” afin d’empêcher que la vérité ne soit dite.

Cela montre à quel point les tyrans sont terrifiés par l’explosion massive de vérité qui éclate.

 

Ils tenteront de supprimer toutes les informations en ligne sur Google, Facebook et toutes les autres grandes plateformes, qui informent avec précision les gens. Naturellement, cela alertera beaucoup plus de gens et alimentera le feu de forêt du réveil mondial. Ils creusent leur propre tombe avec ces actes de tyrannie flagrante, qui violent le droit humain fondamental à l’information.

separateur1

Crowdbunker 5G : L’onde d’un doute ? Un lien entre la 5G et le CORONA ?

 

Les insectes et les oiseaux disparaissent, les plantes sont malades, les arbres meurent, les enfants sont de plus en plus souvent atteints de cancers, autisme et maladies auto-immunes… Les antennes sont installées partout, aussi laides que des armes de guerre. Elles servent nous dit-on à la téléphonie alors que nous avons déjà bien assez de ce côté. L’Etat donne carte blanche à ce développement criminel pour toute forme de vie sur terre !

Les études existent … https://odysee.com/@circusmind:4/Expérience-des-ondes-GSM-sur-les-fourmis:2

separateur1

Comment les villes intelligentes (Smart cities) vont enfermer l’humanité dans des camps de concentration à ciel ouvert

Les coeurs unis MagazineStop World Control met en garde l’;humanité contre leprogramme de domination mondiale;Nous sommes les 99 %, lestyrans ne sont que les 1 %.
Mais le problème est que la plupartd’entre nous ne font rien.
Ils affirment que;la majorité refusemême de voir ce qui se trouve juste devant leur nez;.
Vous trouverez ci-dessous une publication de Stop World Control quimet en évidence le danger réel et imminent des Smart Cities, et quiprévient que si nous ne faisons rien à leur sujet et que nous;restonsdans cet état flagrant de bêtise, nous sombrerons dans le cauchemarle plus horrible que ce monde ait jamais connuUne ville intelligente est un environnement urbain où les technologies desurveillance et de collecte de données sont omniprésentes et où lesdétails les plus intimes et personnels de chacun sont surveillés etenregistrés.
L’objectif est de tout savoir sur chacun : ce que vous mangez etbuvez, où vous allez, ce que vous achetez, qui vous rencontrez, ceque vous pensez, ce que vous ressentez, vos opinions, voshabitudes, votre état de santé et de vaccination, etc.
Tout.
Chaque.
détail.
Cette surveillance tous azimuts est justifiée parle fait qu’elle est soi-disant essentielle pour;sauver la planète; duchangement climatique.
Ils garantissent également que cela rendravotre vie plus connectée, plus sûre et plus saine.
Chaque aspect de la vie dans une ville intelligente sera surveillé par unlarge éventail de technologies de collecte de données : SMART Lights,SMART Poles, SMART Cars, SMART Neighbourhoods, SMART Homes,SMART Appliances, SMART Energy, SMART Transportation et biend;autres technologies SMART.
Ensemble, elles formeront une grille desurveillance omniprésente, collectant en permanence toutes lesinformations sur les moindres détails de la vie des habitants.
Les villes intelligentes créent l’;Internet des corpsCes dispositifs SMART externes sont synchronisés avec des dispositifsdirectement connectés au corps humain, comme les montres SMART ànotre poignet ou les téléphones SMART dans nos mains.
Ces appareils sont capables de recueillir des informations sur ce qui sepasse à l’intérieur de notre corps et même de modifier les fonctions ducorps humain.
Dans un avenir proche, ils seront implantés à l’intérieur ducorps humain pour collecter encore plus de données et avoir une plusgrande influence sur ce qui se passe à l’;intérieur de nous.
Les informations personnelles recueillies par ces milliards d’appareilsdans le monde entier forment un réseau appelé l’;Internet des corps.
Actuellement, nous connaissons tous l’;internet des objets (IdO), qui nouspermet d’accéder à des informations illimitées sur tout.
L’internet descorps sera essentiellement le même, sauf qu’il rassemblera toutes lesinformations personnelles et les plus intimes sur tout le monde.
Cesdonnées seront entre les mains des entreprises mondiales, desgouvernements, des impériums bancaires, etc.
Une ville intelligente limite vos déplacementsAfin de s’;assurer que chacun reste dans le périmètre de collecte desdonnées, les déplacements dans les villes intelligentes seront limités à15-20 minutes du domicile.
Ce concept a donné naissance à l’;expression« villes de 15 minutes »; et est présenté comme la meilleure idée qui soitpour sauver la planète du changement climatique.
Tout ce dont vous avez besoin sera disponible à une courte distance, desorte que personne n »aura jamais besoin d »aller au-delà de ce périmètre.
Pour les distances plus longues, un permis sera nécessaire.
En outre, 30% des zones sauvages seront fermées afin d »encourager les gens àchercher leur bonheur dans les villes intelligentes au lieu de s’aventurerdans la nature majestueuse.
Des réalités virtuelles sont créées pourremplacer le temps passé dans la nature.
Le MetaVerse et toutes ses alternatives en sont des exemplesLe Forum économique mondial a écrit un article sur Forbes.
com quidécrit l’expérience d’un citoyen à l’intérieur d’une ville intelligente, qui laqualifie de paradis sur terre : ;Comment se fait-il que nous n’y ayonsjamais pensé auparavant ? L’une des caractéristiques sera quepersonne ne possédera rien.
Tout sera partagé : les maisons, lesvoitures, les outils, les voitures et même les vêtements.
À la fin de sonbillet, le citoyen exprime une inquiétude concernant la vie dans une villeintelligente :De temps en temps, je suis agacé par le fait que je n’ai pas de véritablevie privée.
Je ne peux aller nulle part sans être enregistré.
Je sais quequelque part, tout ce que je fais, pense et rêve est enregistré.
J’espèreseulement que personne ne l’utilisera contre moiLe système nerveux central des villes intelligentes sera la 5G.
SelonL’ancien président chilien Sebastián Piñera, la 5G est non seulementcapable de lire nos pensées, mais aussi d’insérer des pensées et desémotions dans tout le monde.
Il a déclaré qu’elle deviendrait le systèmenerveux central de la société et a garanti qu’;elle atteindrait tous lesfoyers du pays.
Il est intéressant de noter que tous les lampadaires desvilles intelligentes sont également équipés d’antennes 5G.
Les villes intelligentes récoltent les données de chacunPourquoi veulent-ils que tout le monde vive dans des villes intelligenteset quelle est leur motivation pour enregistrer chaque petit détail surchacun d’entre nous ? La réponse est donnée par le professeur israélienYuval Noah Harari, conseiller du Forum économique mondial.
Ilexplique : Les nouveaux maîtres du monde seront ceux qui possèdent lesdonnées.
La richesse d’aujourd’hui n’est plus l’or ou le pétrole.
Ce sont lesdonnées.
Plus une entreprise, un gouvernement ou un empire bancairedispose de données sur la population, plus il a de pouvoir.
Les villesintelligentes seront un moyen sans précédent d’;utiliser l’humanitécomme un immense troupeau de vaches à données.
Les données personnelles seront exploitées tout au long de la journée,et même pendant notre sommeil.
Outre la collecte d’;énormes quantitésde données, ces technologies permettent également des niveaux decontrôle inédits dans les civilisations précédentes.
Un ancien ingénieurde la Silicon Valley, Aman Jabbi, tire la sonnette d’;alarme : les villesintelligentes seront essentiellement des camps de concentration àciel ouvert :;En leur fournissant vos données, vous leur donnez la possibilité desurveiller et d’évaluer votre comportement, qui peut maintenant êtreconverti en un score de crédit social.
Ce score est ensuite utilisé pourdéterminer les privilèges auxquels vous avez droit et ceux auxquels vousn’avez pas droit dans la nouvelle société esclavagiste.
Ce système de crédit social est déjà en cours de déploiement enChine et, lors de la pandémie de 2020, de nombreux pays ont misen œuvre les premières étapes de ce système de contrôle.
Lesidentifiants et les monnaies numériques seront au centre de cette grille.
Lorsque les gens désobéiront ou critiqueront le système, leurs dépensesseront réduites et l’accès aux aspects fondamentaux de la société serabloqué.
‘Les villes intelligentes vont-elles modifier le génome humain ?Un fait inquiétant concernant les villes intelligentes est que tous leslampadaires sont des lampes LED, qui ont la capacité de manipuler legénome humain.
L’expression des gènes peut être désactivée ou activéeà l’aide de lampes LED, qui peuvent également activer l’ARNm àl’intérieur du corps humain.
Les études scientifiques documentant cesfaits abondent en ligne.
D’;où la question suivante : est-ce la raison pourlaquelle les autorités insistent pour injecter à l’ensemble del’humanité des technologies d’ARNm qui peuvent être activées parla lumière LED ?‘L’ARNm peut être activé par des diodes électroluminescentes (LED)‘Klaus Schwab, fondateur du Forum économique mondial, promeut leprogramme d’édition de gènes humains.
Il affirme ouvertement que celachangera ce que signifie être humain.
Yuval Harari, conseiller du WEF,va même jusqu’à affirmer que les élites financières se sépareront del’humanité, car elles seront génétiquement modifiées pour devenir biensupérieures aux personnes normales.
L’inégalité économique deviendraune inégalité biologique.
Harari affirme que les élites deviendront destHomo Deus : des êtres divins, ou des dieux.
Si toutes ces idées n’étaient pas promues dans le monde entier par despersonnes et des groupes tels que Bill Gates, Barak Obama, CNN,Facebook, les Nations unies, le Forum économique mondial etD’innombrables autres organes des élites, nous pourrions certainementpenser qu’il s’agit du scénario d’un film de science-fiction ! Mais il s’agitd’une réalité horrible qui est poussée à une échelle énorme.
Klaus Schwab a déclaré que ces développements n’étaient plus à venir, mais qu’ilsétaient en cours d’élaboration dès maintenant.
Ses mots exacts étaientles suivants :;ls arriveront comme un tsunami :Et en effet, ils sont en train de se déployer à toute vitesse.
À Rio deJaneiro, par exemple, 450 000 lampadaires sont en train d’;êtreremplacés par des lampes LED équipées de la 5G.
Le graphique ci-dessous montre comment les grandes villes d’;Amérique latine setransforment en villes intelligentes.
Il en va de même à Londres, à Paris et dans toutes les autres grandesvilles du monde.
Des millions et des millions de lampadaires LED 5Gsont placés tous les quelques mètres dans chaque rue de chaque ville.
Bill Gates a même investi dans la construction d’une nouvelle villeintelligente en Arizona qui peut accueillir 80 000 personnes, toutescentrées autour d’énormes centres de données.
Destruction de 3 000 fermes pour une méga-ville intelligenteAux Pays-Bas, le gouvernement a récemment annoncé la destruction de3 000 fermes afin de faire de la place pour une monstrueuse villeintelligente appelée TriState City Network, qui accueillera 40 millions depersonnes de Belgique, d’Allemagne et des Pays-Bas.
Leur logique;pour s’;emparer des terres et détruire les animaux de 3 000 fermes estqu’elles;émettent trop de CO2", ce qui ;détruit la planète;.
Et pourtant,remplacer les verts pâturages par une monstrueuse ville intelligente estbon pour l’environnement ! Actuellement, la majeure partie des Pays-Bas est constituée d’une belle campagne avec de verts pâturages,des moulins à vent, des ruisseaux et des fermes historiques.
Le gouvernement veut transformer toute cette belle campagnepittoresque en une gigantesque ville intelligente appelée HollandCity.
En Australie, le gouvernement a adopté une loi qui permet aux habitantsdes zones rurales d’être déplacés de force vers des villes intelligenteslorsque leur région a été contaminée par des toxines dangereuses.
Ledéraillement d’un train dans l’Ohio nous a montré à quel point il est facilede contaminer une vaste zone.
Avecl’organisation de quelques accidents de train, des millions de personnes pourraient être retirées des zones rurales et forcées de s’;installer dansdes villes intelligentes.

L’humanité doit se réveiller !

Si nous restons dans cet état flagrant de bêtise, nous sombrerons dansle cauchemar le plus horrible que ce monde ait jamais connu.

Il ne s’agit pas d’une théorie du complot, car elle sedéploie dans le monde entier à une vitesse insondable.
Sous le couvertde la pandémie, des millions de tours 5G ont été érigées dans tous lespays du monde.
Des lampes LED sont installées partout.
Tous les vaccins sont maintenant prêts à devenir des ARNm, même siMark Zuckerberg, PDG de Facebook, a été enregistré lors d’une réunionde zoom avec son personnel, disant que les vaccins ARNm modifient eneffet l’ADN et l’ARN humains, et que les partisans n’ont aucune idée desautres mutations ou risques qui peuvent exister à long terme.
L’objectif des élites est de garantir des injections régulières de latechnologie ARNm à l’ensemble de la population mondiale jusqu’à la finde nos jours.
Manquer une injection pourrait bloquer l’accès à la société et aux services bancaires.
Que pouvons-nous faire pour arrêter cette folie ?Existe-t-il un moyen de mettre fin à cette folie ? Oui.
D’abord et avanttout, nous devons éduquer les membres de nos communautés.
La seuleraison pour laquelle les tyrans sont capables de faire cela, c’estl’ignorance des masses.
Les gens n’ont pas la moindre idée de ce qui lesattend.
Ils acceptent sans broncher tout ce qui les oriente vers cecauchemar dystopique.
Il est de notre devoir de les informer par tous lesmoyens possibles.
Nous vous invitons à diffuser largement cet article.
Envoyez-le à voscontacts par courriel, publiez-le sur les médias sociaux et envoyez-le auxautorités locales de votre communauté.
Diffusez-le largement.
Nous sommes les 99 %, les tyrans ne sont que les 1 %.
Mais leproblème est que la plupart d’entre nous ne font rien.
La majorité refusemême de voir ce qu’elle a sous le nez.
Ils ont les aiguilles dans les bras,les smartphones dans les mains, les lumières LED dans les rues, lescompteurs intelligents dans les maisons, la technologie intelligente dansles voitures… et ils continuent à dire que;tout cela n’est qu’une théoriedu complot.
La folie de ce refus de voir la réalité n’;est rien de moinsqu’une véritable psychose.

separateur1

blog103d

blog103e

blog103f

Tous vaccinés, tous protégés ? Vaccins Covid-19 – Chronique d’une catastrophe sanitaire annoncée

LA LETTRE DE LA LNPLV

 

blog103h

Ce livre, préfacé par Laurence Muller-Bronn et Michèle Rivasi, écrit par Christine Cotton, ex-PDG d’une société de sous-traitance spécialisée dans la gestion des essais cliniques, qui a été pendant 23 ans biostatisticienne experte pour l’industrie pharmaceutique.

Les plus grands laboratoires du monde lui ont confié plus de 500 essais cliniques.
Après une première contre-enquête analysant les non-dits des essais cliniques préliminaires de Pfizer, destinée à des avocats, Christine Cotton œuvre depuis 2 ans et met son expertise et son réseau professionnel au service des victimes des vaccins anti-Covid, qui souffrent de dommages post-vaccinaux. Elle les aide, en les accompagnant pour les démarches de déclaration et de reconnaissance des effets secondaires.

Ce livre se lit comme un “roman”, l’auteure apporte son regard de scientifique aguerrie pour éclairer les lecteurs sur les deux années de non-dits, voire de mensonges éhontés, avec une analyse méthodologique implacable, mais malgré tout pleine d’humour.

Quelle est l’efficacité réelle de ces vaccins autorisés dans l’urgence, pourquoi n’empêchent-ils ni la transmission du virus ni la contamination, sont-ils vraiment sûrs, quels sont les risques de ces injections expérimentales et de leurs doses de rappel ?

Il y a aussi les témoignages bouleversants de plusieurs dizaines de victimes d’effets secondaires, tels myocardite, troubles neurologiques, perte de l’audition, troubles menstruels ou de la circulation sanguine… les mois passent, et de nouveaux effets secondaires apparaissent.

Vous trouverez dans ce livre des explications indépendantes des conflits d’intérêts financiers de Big Pharma.

Editeur : GUY TRÉDANIEL ÉDITEUR

https://www.editions-tredaniel.com/tous-vaccines-tous-proteges-p-11212.html

separateur1

YouTube INTERDIT la santé naturelle !Boîte de réception

Permet de rechercher tous les messages associés au libellé Boîte de réception

Supprimer le libellé Boîte de réception de cette conversation

 

Le chou magazine !

 

 

 

 

 

L’annonce de YouTube a ébranlé le monde numérique en révélant son intention de censurer le contenu lié à la « santé », prétendument pour combattre la désinformation. Le mardi 15 août 2023, la plateforme a dévoilé un ensemble de mesures qui évoque une démarche digne du monde orwellien, menaçant la liberté d’expression et l’accès à des informations alternatives.

 

Un bouleversement majeur dans la diffusion de l’information

Sous prétexte de lutter contre la désinformation médicale, YouTube a tracé une ligne draconienne pour la diffusion de contenus liés à la santé. Cette approche unilatérale, qui suppose que YouTube a le pouvoir de définir la vérité, rappelle étrangement les pages sombres du livre « 1984 » de George Orwell. En cherchant à monopoliser la vérité médicale, YouTube, vraisemblablement influencé par l’OMS, les lobbys pharmaceutiques et les gouvernements, restreint la liberté des utilisateurs à chercher et partager des informations alternatives, mettant ainsi en péril les principes fondamentaux de la liberté d’éducation. Les choix éclairés ne semblent plus être qu’une illusion.

Le silence des opposants est ordonné !

Dans ce paysage où dire « non » semble être un acte interdit, le silence complice prévaut en toute tranquillité. Les créateurs de contenu tels que Thierry Casasnovas, actuellement victime de cette censure, Jérémi Mercier, qui a déjà choisi l’exil, le Dr. Christian Tal Schaller et le CHOU, se retrouveront bientôt à devoir changer de vie ou à se dissimuler au cœur d’une forêt reculée.

Il y a quatre mois à peine, j’ai lancé un espace membre dans le but de protéger une voix discordante. Tout comme Jérémie

 Thierry et Tal, l’avons-nous fait par simple plaisir ou appât du gain ? Assurément pas ! Notre motivation était de continuer à inspirer et informer, tout en ayant un toit au-dessus de la tête, et surtout faire davantage encore pour ceux qui y sont réceptifs !

Étouffer la Pensée Critique

Le plan de YouTube consiste à regrouper toute désinformation médicale en trois catégories arbitraires : Prévention, Traitement et Déni. Cette classification ignore les nuances …

separateur1

Co-fondateur de Greenpeace, il avertit : l’objectif émissions zéro carbone signifie qu’«au moins 50% de la population mourrait»

Les coeurs unis Magazine

Patrick Moore a aidé à co-fonder Greenpeace en 1971. Il avertit

maintenant que le “zéro carbone” est “vraiment un souhait de mort déguisé”.

Le co-fondateur de Greenpeace, Patrick Moore, a déclaré que l’objectif d’émissions de carbone “nettes zéro” dans le monde entraînerait la mort d'”au moins 50% de la population”.

“Si nous le faisions réellement, si nous atteignions réellement le zéro carbone, au moins 50% de la population mourrait de faim et de maladie”, a déclaré Moore dans une récente interview pour BizNewsTv .

“Et sans aucun doute, à cause d’une seule chose, qui est l’engrais à base d’azote, qui a remporté deux prix Nobel”, a-t-il poursuivi. « Un pour développer le processus de combinaison du gaz naturel avec de l’azote dans l’atmosphère pour fabriquer de l’ammoniac. Et l’autre prix Nobel, était pour la personne qui l’a mis à l’échelle industrielle ».

« Et il y a des gens qui essaient de l’interdire. Et les Pays-Bas et le Sri

Lanka ont déjà fait ce genre de démarches. »

“C’est donc vraiment un souhait de mort déguisé”, a-t-il poursuivi.

« Et le déguisement est de sauver la terre. Qui n’a pas besoin particulièrement d’être sauvée. »

Moore a mentionné le Forum économique mondial (WEF) et son fondateur Klaus Schwab comme faisant partie des personnes qui poussent l’agenda “Zéro carbone”, affirmant “je pense qu’ ils sont nos ennemis”.

“Pas seulement nos ennemis, mais les ennemis de la Terre.”

Le CO2 est bon pour l’environnement, selon Moore

Moore a fait valoir qu’avoir des niveaux de CO2 plus élevés dans l’atmosphère est bénéfique pour l’environnement car “la vie est faite de carbone”.

“Ils ont créé un faux récit sur le CO2, qui est en fait nécessaire pour toutes les choses de toute vie”, a-t-il déclaré. « C’est la partie la plus essentielle de la vie. C’est pourquoi la chimie organique est la chimie du carbone.»

Moore a en outre affirmé que la vie sur terre pourrait prospérer avec des niveaux de CO2 dans l’atmosphère beaucoup plus élevés que les 417 parties par million (ppm) actuelles.

“La vie qui est ici maintenant pourrait s’épanouir dans 4000 ppm de CO2, ce qui est dix fois ce qu’elle est maintenant”, a-t-il déclaré. “Je ne pense pas qu’il y ait assez de combustibles fossiles pour le ramener à 4000 ppm parce que la majeure partie est enfermée dans les roches, le calcaire, la craie, le marbre et la dolomite.”

Moore a exprimé son mécontentement à l’idée de considérer les combustibles fossiles comme une source d’énergie “sale”, car “remettre du CO2 dans l’environnement d’où il vient en premier lieu est l’une des choses les plus importantes qui se soient produites dans l’histoire de la vie sur Terre.”

« C’est une chose stupide qu’ils aient pu s’en tirer en qualifiant les combustibles fossiles de sales. Parce que si notre nourriture est cultivée dans la terre, elle est aussi “sale”, a déclaré Moore concernant la façon dont les mots sont utilisés pour peindre certains types d’énergie sous un jour négatif.».

Plaidoyer pour l’énergie nucléaire

Moore a fait valoir que la seule façon de réduire la dépendance aux combustibles fossiles sans que beaucoup de gens ne meurent de faim serait de passer des soi-disant «énergies renouvelables» comme le solaire et l’éolien à l’énergie nucléaire.

Il a déclaré que les combustibles fossiles devraient être principalement utilisés pour les machines lourdes telles que “les tracteurs et les machines agricoles”, tandis que la plupart des autres choses pourraient être alimentées par l’énergie nucléaire, qui, selon lui, est très sûre.

« Il y a plus de 100 centrales nucléaires entre le Canada et les États-Unis », a déclaré le cofondateur de Greenpeace. “Aucun être humain n’a jamais été blessé par elles, encore moins tué. Par contre, les combustibles fossiles ont tué beaucoup de gens dans des explosions et des incendies, et nous les utilisons toujours. »

« Pourquoi interdire l’énergie nucléaire si personne n’a été tué sauf à Tchernobyl ? C’est le seul endroit où quelqu’un a été tué. Et ce sont surtout les pompiers qui ont travaillé pendant neuf jours pour éteindre le feu qui en sont morts. Et ils étaient juste là, au cœur du réacteur, là où c’était vraiment radioactif. »

« Sinon, vous savez, quelques enfants sont morts d’un cancer de la thyroïde à cause d’un diagnostic tardif. Ils auraient pu être sauvés s’ils avaient été amenés à l’hôpital plus tôt. Donc ce n’était pas comme le plus gros accident qui soit jamais arrivé au monde ou quoi que ce soit. »

Moore a aidé à cofonder Greenpeace en 1971 et a depuis rejoint 1 100 scientifiques et professionnels pour signer la Déclaration mondiale sur le climat (WCD), affirmant qu’il n’y a pas d'”urgence climatique”. Il a quitté l’organisation mondiale 15 ans plus tard après que “des militants politiques de gauche en Amérique du Nord et en Europe aient fait passer

Greenpeace d’une organisation scientifique à une organisation politique de collecte de fonds”.

Il est titulaire d’un doctorat. en biologie forestière et est membre du conseil d’administration de la CO2 Coalition, une organisation scientifique dont l’objectif est d’éduquer le public sur les avantages du CO2 et de lutter contre l’alarmisme climatique.

separateur1

Odysee Omerta Despotique – Victimes Coupables – Vidéo Importante de Jasper Mader

Frédéric CHAUMONT  toujours aussi percutant ! La mégacensure arrive à grands pas… pédocriminalité et incendies criminels de Maui sont aussi passés en revue…

separateur1

Le chef des forces de protection nucléaire, biologique et chimique (NBC) de la Russie a publié cette semaine une déclaration suggérant que des fonctionnaires néfastes des États-Unis ont développé et déployé la COVID-19 à des fins offensives et pourraient être en train de préparer une nouvelle pandémie.

 

Les coeurs unis Magazine

 

EXTRAITS

Le gouvernement américain affirme officiellement que ses scientifiques

étudient les agents pathogènes dans des laboratoires biologiques du

monde entier afin de mettre au point des mesures préventives contre les

virus potentiels, mais Moscou n’est pas de cet avis.

Le lieutenant-général Igor Kirillov a déclaré que les États-Unis

pourraient avoir joué un rôle dans l’introduction de l’agent pathogène

COVID-19 dans le monde et qu;ils pourraient être à l’origine d’;une

nouvelle crise biologique.

Moscou pense qu’il y a eu collusion entre Big Pharma et USAID par l’intermédiaire d’EcoHealth Alliance, une organisation non gouvernementale basée aux États-Unis et dirigée par Peter Daszak, pour mettre au point de nouvelles souches de coronavirus.

.Le général a souligné le fait troublant que l’Organisation mondiale de la

santé, la Fondation Gates et l’;Université Johns Hopkins ont organisé

l’exercice Event 201 à New York le 18 octobre 2019, deux mois

seulement avant que les premiers cas de COVID-19 ne soient officiellement signalés en Chine.

M. Kirillov a commenté les documents choquants récemment découverts

par les forces spéciales russes, qui révéleraient les activités de

recherche d’armes biologiques de l’armée américaine en Ukraine.

Selon le média russe, l’ancien directeur du NIAID, Anthony Fauci, suscite

de plus en plus d’inquiétudes en Russie, surtout depuis que le candidat

démocrate à la présidence, Robert Kennedy Jr., a déclaré à Tucker

Carlson, lors d’une récente interview, que M. Fauci avait transféré ses

expériences risquées à l’étranger, dans des endroits comme Wuhan

(Chine) et l’Ukraine, afin d’échapper à un moratoire de 2014 sur la

recherche sur les gains de fonction aux États-Unis.

En octobre dernier, Moscou a demandé aux Nations unies une enquête

internationale sur les laboratoires biologiques internationaux des États-

Unis, mais sa demande a été rejetée par le Conseil de sécurité de

L’ONU, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ayant voté contre.

separateur1

No Masquaran !

ttps://www.neosante.eu/wp-content/uploads/Parole_de_Masque_221006-copie.pdf

Bonjour,

L’EPIDEMIE DE MASQUES, qui semblait avoir disparu avec les obligations, menace de devenir une PATHOLOGIE CHRONIQUE. C’est du moins l’objectif du ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, interrogé sur les frasques du dernier variant et le retour éventuel du masque obligatoire :

On verra, élude-t-il, mais « ce sont des mesures de précaution, et ce sont des mesures, si je puis dire, qui de plus en plus devront être banales : on portera le masque évidemment à l’hôpital, mais aussi quand on aura des symptômes, un rhume ou une toux (…) » France Inter, 19/08/2023.

Encore risible il y a quatre ans, la banalisation de cette énormité est une parfaite illustration d’un concept central en politique, la Fenêtre d’Overton, qui permet de rendre progressivement acceptable et populaire – au point d’en faire une norme – une idée considérée jusque là comme  impensable, voire contre-nature. https://fr.wikipedia.org/wiki/Fen%C3%AAtre_d%27Overton

PLUS C’EST GROS, PLUS ÇA PASSE. Les vagues de virus, qui vont et viennent depuis la nuit des temps, continuent de se bousculer aux portillons de l’OMS et des plateaux télé : des vagues propagées artificiellement par la PRATIQUE ENDÉMIQUE DES TESTS qui alimentent l’outil n°1 de la propagande gouvernementale et médiatique, à savoir des statistiques notoirement fausses,

basées sur les données de tests non signifiants, voire même sur de simples suspicions.

Cette propagande cousue de fil blanc est rendue possible par la corruption du langage mathématique et l’escroquerie intellectuelle qui consiste à nous faire croire qu’il est possible de modéliser une épidémie et de remplacer l’observation du vivant par le calcul (démonstration par a+b dans « Le

Débat Interdit » référencé au point 3 de notre kit de réinformation).

LA DÉPENDANCE AU MASQUE, encouragée par le ministère de la Santé, entretient la flamme du trauma, mais ceux qui en sont affligés souffrent surtout d’un trouble curable : le CONSENTEMENT NON ÉCLAIRÉ à des injonctions terrorisantes, culpabilisantes et infondées.

Pour y remédier, nous vous proposons un kit de réinformation avec 5 axes d’exploration qui devraient contribuer à FAIRE TOMBER LES MASQUES, TOUS LES MASQUES :

1. La présentation des faits : un siècle de recul médical et plus de 150 études scientifiques référencées permettant de faire un choix éclairé concernant le port du masque (assurément inutile et néfaste).

Même en chirurgie, le masque ne protège que des projections de sang et autres fluides, pas des infections post-opératoires.

2. Le rôle critique du masque (non pas sanitaire mais politique) : l’incohérence fondatrice qui a permis de faire avaler toutes les autres.

3. Les raisons de l’INTERDICTION DU DÉBAT qui, s’il avait lieu, invaliderait toutes les

oppressions à commencer par celle du masque.

4. Une démonstration édifiante du processus de soumission à l’autorité, à l’œuvre dans tous les systèmes totalitaires, alimentés aujourd’hui comme hier par une idéologie sanitaire déconnectée du réel. Ça commence toujours de manière ‘’anodine’’ : accepter de porter un masque qui ne sert à rien, par exemple. Ça continue de façon moins anodine : accepter de maltraiter ses enfants ou ceux des autres en le leur imposant ou en LAISSANT FAIRE.

Cette seule étape aurait dû allumer tous les voyants rouges et stopper net le train fou des ‘’mesures”. Or c’est l’inverse qui s’est produit…

5. Le message historique du masque-muselière, symbole de l’esclavage d’hier et d’aujourd’hui : «”Plus jamais ça” ne veut rien dire si vous réduisez au silence ceux qui essaient d’empêcher que cela arrive à nouveau ».

La situation pressante à laquelle nous sommes confrontés demande une mise en perspective, ci- après illustrée de façon percutante, afin d’en penser les véritables enjeux, aussi impensables soient-ils dans le confort illusoire qui est encore le nôtre…

Parole de Masque, Catherine Courson, 

No Masquaran !

2

1. La présentation des faits et des études scientifiques permettant de faire

un choix éclairé concernant le port du masque

Les masques : quels fondements scientifiques ? (Aucun) par le Conseil Scientifique Indépendant (CSI n°62), réunion publique du 07/07/2022

Vidéo 1h35 : https://crowdbunker.com/v/PB9hobdK (exposé très accessible):

• Présentation des études et des faits – un siècle de recul médical – par le Dr Eric Loridan, chirurgien viscéral, avec la participation du Dr Louis Fouché, médecin anesthésiste et réanimateur, Dr Eric Ménat, Dr Olivier Soulier, Dr Philippe de Chazournes, et Jean- Dominique Michel, anthropologue de la santé

• Diaporama de la présentation téléchargeable au format pdf (79 diapos) :

https://www.aimsib.org/wp-content/uploads/2022/06/eric-loridan-aimsib-25-juin-2022.pdf

Pour aller plus loin et consulter les études :

Le masque est inefficace et même néfaste indiquent 167 études et articles scientifiques.

• Revue de la littérature scientifique par le Dr Paul Elias Alexander, 14/01/2022.

Les conclusions sont claires : les masques ne permettent pas de contrôler les virus et présentent des dangers, en particulier pour les enfants. Ils favorisent le Covid long et le ‘’Syndrome d’épuisement induit par le masque’’ (MIES).

https://www.covidhub.ch/plus-de-150-etudes-comparatives-et-articles-montrent-l’inefficacité-et- les-effets-néfastes-du-masque/ :

• Synthèse de l’ensemble des études téléchargeable ici : https://www.covidhub.ch/wp- content/uploads/2022/01/Compilation-de%CC%81tudes-et-articles-montrant-l’inefficacité %CC%81-et-les-dangers-du-port-du-masque-contre-le-Covid.pdf

• Revue bibliographique montrant que le masque en chirurgie n’a aucun effet sur les infections post-opératoires, il ne protège que des projections de sang et autres fluides.

Collectif Reinfocovid, 02/08/2022 : https://reinfocovid.fr/science/et-si-vous-decouvriez-que- meme-le-masque-de-votre-chirurgien-ne-vous-protège-pas-des-infections/

No Masquaran !

3

2. Le rôle critique et politique (non sanitaire) du masque : l’incohérence

fondatrice qui a permis de faire avaler toutes les autres

L’acharnement du gouvernement à imposer ou promouvoir l’usage du masque pour un oui ou pour un non, contre toute logique sanitaire, trouve au moins deux explications :

A. Le port du masque est inutile mais constitue le signe visible de la lutte contre l’invisible Covid.

Et il permet d’alimenter un climat anxiogène ‘’pédagogique’’, pourrait-on ajouter en écho aux propos crus de Yuval Harari, conseiller du Forum Economique Mondial, compilés dans une vidéo de 6mn36 :

https://odysee.com/@laileastick:4/Harari:b

B. L’obligation du masque est l’incohérence fondatrice qui, une fois admise, a permis d’avaler toutes les autres.

Un point de vue finement analysé dans un ouvrage qui fera date : « Le Débat Interdit – Langage,

Covid et Totalitarisme », d’Ariane BILHERAN et Vincent PAVAN (références : voir point 3).

Extrait de la 1ère partie : La perversion de la science et de la langue à des fins

politiques – Chapitre « L’éviction du principe de non-contradiction », p.107/108

(Dans la gestion de la crise dite Covid) « La certitude délirante qui a fondé les décisions politiques n’a, en outre, jamais fait cas d’un nécessaire principe de non-contradiction dans la logique de départ. Le principe de non-contradiction en logique est que l’on ne peut affirmer une chose et son contraire à la fois. On parle alors de ‘’consistance’’. (…) Il serait dangereux de sous-estimer les déclinaisons pratiques et psychologiques de cette vérité car elle demande

la plus grande vigilance (…) : dès que l’on aura réussi à faire accepter à une personne une contradiction profonde, fondamentale, alors il existe pour elle un risque que tout devienne contradictoire, ou plutôt que rien ne le soit plus.

De ce point de vue, la position de l’exécutif sur le port du masque revêt une importance cruciale, et l’on peut penser que dans le long combat qui opposera la population à son gouvernement pour le recouvrement de ses libertés, la mesure du masque obligatoire sera la dernière à laquelle s’accrochera le pouvoir avant de céder. Et pour cause : le changement de position sur le masque constitue la plus évidente marque de contradiction qu’il faut absolument faire accepter, de sorte que, si l’on s’en accommode, toute forme de contradiction disparaîtra ensuite conformément au modèle d’inconsistance que nous avons présenté.

Ainsi, le fait d’avoir d’abord affirmé que le masque n’avait aucune utilité, avant de l’avoir fermement rendu obligatoire [cf. florilège gouvernemental au début de la présentation du Dr Loridan : voir point 1], permet de s’affranchir ensuite de toute forme de cohérence : dans un système inconsistant, la valeur de vérité devient uniforme ; le vrai et le non-vrai sont confondus, ils valent tout autant. (…) »

3. Les raisons de l’interdiction du débat qui, s’il avait lieu, invaliderait

toutes les oppressions à commencer par celle du masque

Pourquoi le débat est rendu impossible…

• Parce que les hommes de l’art issus du terrain et les véritables experts – des chercheurs intègres qui questionnent et renouvellent en permanence leurs connaissances – sont ostracisés, censurés, voire même destitués. Ils ne sont jamais invités par les médias mainstream ou alors empêchés de s’exprimer.

• Parce que les médecins de plateaux télé, bardés de conflits d’intérêts et néanmoins omniprésents et omnipotents, se contentent de citer les agences de presse ou de santé et de s’entre-citer entre eux. Ils ne se réfèrent pas aux études scientifiques. Malhonnêteté ou paresse intellectuelle ? Dans les deux cas, absence de conscience professionnelle.

Quoiqu’il en soit, si les ‘’grands’’ médias s’avisaient de confronter ces derniers aux experts dignes de ce nom, leur argumentaire serait immédiatement balayé par son indigence et eux- mêmes ridiculisés par leur ignorance… Dès lors on comprend mieux pourquoi le débat est ,soigneusement évité.

No Masquaran !

4

… et même interdit :

Lire « Le Débat Interdit – Langage, Covid et Totalitarisme », d’Ariane BILHERAN, philosophe, psychologue clinicienne et docteur en psychopathologie, spécialiste des dérives totalitaires, et Vincent PAVAN, maître de conférences et chercheur en mathématiques à l’université d’Aix-Marseille

(éditions Guy Trédaniel, 2022).

Un ouvrage de référence intelligent, rigoureux et courageux, par de véritables experts qui explorent de manière implacable la perversion de la science, de la médecine, de la langue et de la morale, l’idéologie sanitaire et le paradigme totalitaire, avec une perspective historique absolument nécessaire : https://www.arianebilheran.com/post/interview-de-ariane-bilheran-et-vincent-pavan-sur-

le-d%C3%A9bat-interdit.

4. Avec le masque, une démonstration du processus de soumission à

l’autorité, à l’œuvre dans tous les systèmes totalitaires, alimentés aujourd’hui

comme hier par une idéologie sanitaire déconnectée du réel

Ça commence toujours de manière ‘’anodine’’ : accepter de porter un masque qui ne sert rien, par exemple, si ce n’est à vous empêcher de respirer correctement tout en vous polluant.

Et ça continue de manière moins anodine : accepter de maltraiter ses enfants ou ceux des autres en le leur imposant ou en LAISSANT FAIRE.

Cette seule étape aurait dû allumer tous les voyants rouges (voir point 5) et stopper net le train fou des ‘’mesures”. Or c’est l’inverse qui s’est produit…

• MAIS OUF, C’EST DU PASSÉ : « Circulez, y a plus rien à voir » nous dit la loi du 30 juillet 2022 qui met fin au régime d’exception sans toutefois dissiper les mensonges qui ont permis de l’instaurer, ce qui revient à pousser des grenades dégoupillées sous le tapis.

• SAUF QUE POUR NOS DIRIGEANTS, C’EST L’AVENIR : ils le nomment fièrement Great Reset, Grande Réinitialisation, Transhumanisme ou 4ème Révolution industrielle, pour ne pas dire 4ÈME REICH.

Mais quel que soit son nom, cette ”nouvelle normalité” avance à marche forcée dans les programmes et règlements de toutes les institutions internationales qui ont maintenant la primauté sur le droit national et les droits humains.

Ne nous croyez pas, ÉCOUTEZ-LES, LISEZ-LES.

Klaus Schwab, auteur de « Covid 19, La Grande Réinitialisation » et de « La 4ème Révolution Industrielle » mise en oeuvre par le Forum Economique Mondial :

– Entretien avec Charlie Rose, 13/11/2015 : « La différence avec cette 4ème

Révolution industrielle, c’est qu’elle ne change pas ce que vous faites, elle vous

change vous, prenez la modification génétique par exemple, c’est vous qui êtes

changé, et bien sûr cela a un impact important sur votre identité. »

– Davos 2016 : « La 4ème Révolution industrielle apportera des changements à une vitesse, une échelle et une force sans commune mesure avec ce que nous avons vu auparavant. Elle affectera l’essence même de notre expérience humaine ».

– Interview RTS, 10/01/2016 : « Ce que nous voyons, c’est une sorte de fusion du

monde physique, digital et biologique », extrait 2mn25, en français :

https://www.youtube.com/watch?v=UmQNA0HL1pw

Nous sommes dans une gigantesque « expérience de Milgram » qui montre une fois de plus qu’une majorité de la population est capable de renoncer à son évidence perceptive et d’obéir aveuglément aux ordres les plus ineptes, voire cruels, s’ils sont donnés par une figure d’autoritévalidée par un environnement institutionnel. Des ordres, ou même de simples ‘’recommandations’’,

dont la monstruosité est comme effacée par la ‘’légitimité’’ de leur source (Frédéric Gros, ‘’Désobéir’’,

2017)

Excellente démonstration de cette expérience et du processus de soumission à l’autorité dans cet

extrait de « I comme Icare », docu-fiction de Henri Verneuil, basé sur l’histoire de l’assassinat de JFK : (19mn38) : https://www.youtube.com/watch?v=0zZSOVvu_6Y

No Masquaran !

5

5. Le message historique du masque-muselière, symbole de

l’esclavage d’hier et d’aujourd’hui

• Inversion du sens des mots et des valeurs : l’exemple du masque

Aux Antilles, les masques véhiculent encore avec eux les blessures d’une histoire tout aussi violente que son déni.

En 2020, partout dans le monde, cette puissante symbolique de l’esclavage et de la dépersonnalisation a été travestie dans une rhétorique politicienne affirmant que le port du masque est maintenant une nouvelle norme pour tous et un symbole de liberté ! Le discours d’endoctrinement passe non seulement par la corruption du langage, mais aussi par la déconstruction du sens du symbole pour égarer les esprits et manipuler la psyché humaine.

• Vera Sharav, un grand témoin de l’Histoire :

Survivante de l’Holocauste, Vera Sharav raconte que libérée à l’âge de 7 ans après trois ans d’internement dans un camp en Ukraine, elle a entamé un périple de dix mois vers sa Roumanie natale. N’ayant ni père ni mère pour la protéger, il lui a fallu apprendre à évaluer les gens en observant l’expression de leur visage pour savoir si elle pouvait leur faire confiance. « Cela

m’a sauvé la vie », dit-elle, dénonçant la perte de connexion sensorielle et humaine causée aujourd’hui par le port du masque. Un traumatisme lourd de conséquences, également signalé par nombre de pédopsychiatres.

Défenseur des droits humains depuis 50 ans et de l’intérêt public dans la recherche biomédicale,

Vera Sharav ne mâche pas ses mots : « ”Plus jamais ça” ne veut rien dire si vous réduisez au silence ceux qui essaient d’empêcher que cela arrive à nouveau ».

Il faut prêter attention aux préludes, à la montée en puissance d’une idéologie totalitaire avant qu’elle n’atteigne son apogée criminelle : l’Holocauste est l’aboutissement d’un processus initié ouvertement dix ans auparavant. Si vous ne reconnaissez pas la similarité des signes avant-       coureurs, vous êtes condamnés à revivre l’expérience jusqu’à son terme, et elle est aujourd’hui

d’envergure planétaire.

À son arrivée au pouvoir, les gens ne prenaient pas les allocutions d’Hitler au pied de la lettre, c’est pourquoi je vous avertis, nous dit-elle, « vous devriez prendre très, très ausérieux les propos de Klaus Schwab » (voir point 4).

– à écouter, Conférence de presse du 23 janvier 2022, VF sous-titrée ou doublée, 9mn :

https://childrenshealthdefense.eu/fr/union-europeenne/vera-sharav-plus-jamais-ne-veut-rien- dire-si-vous-reduisez-au-silence-ceux-qui-essaient-dempecher-que-cela-arrive-a-nouveau/

– à lire, Discours du 20 août 2022, à l’occasion du 75ème anniversaire du Code de

Nuremberg : https://childrenshealthdefense.eu/fr/union-europeenne/vera-sharav-a-moins-que- nous-ne-resistions-tous-plus-jamais-ca-cest-maintenant-discours-nuremberg-le-20-aout-2022/

– à regarder et diffuser, Documentaire « Plus jamais ça, c’est maintenant », 2023

Un avertissement à l’humanité de la dernière génération des survivants de l’Holocauste

5 épisodes sous-titrés en français (6h) : https://plusjamais.eu/

• Notre tour est venu de témoigner en nous positionnant :

https://www.neosante.eu/manifeste-pour-la-desobeissance-civique-a-loppression-du-masque-et-a-lobligation-vaccinale/

« À l’heure où les décisions des ‘’experts’’ se présentent comme le résultat de statistiques glacées et de calculs anonymes, désobéir devient une affirmation d’humanité. » Frédéric Gro

separateur1

Eris, le nouveau Covid circule partout… mais il est INDÉTECTABLE ! Ils sont trop forts nos journalistes

blog103i

par Patrice Gibertie

blog103j

BFM TV : «Le nouveau variant du Covid nommé Eris se propage rapidement dans certaines régions et il serait indétectable… Question : Si ce nouveau variant qui se propage «rapidement» est totalement «indétectable», comment ont-ils fait pour le détecter aussi rapidement ?

blog103k

En Espagne CNN  El Pais

En Italie Euronews Fanpage

Au Portugal O Globo Diaro de Noticias

En Belgique Le Soir   Moustique

blog103l       

                                 blog103n

source : Patrice Gibertie

Une autre vague de virus est-elle fabriquée pour relancer “vaccinations” et confinements ?

dans Bioéthique, Santé et Science —

L’angoisse sanitaire doit s’entretenir indéfiniment car c’est la principale justification de la grande réinitialisation.

Dans de nombreux pays occidentaux, parmi lesquels on retrouve bien sûr la France, les

médias préparent les esprits au retour des restrictions sanitaires en annonçant que le Covid fait

sa réapparition.

Examinons la situation aux Etats-Unis, qui en dit long sur ce qui se trame.

À l’automne 2022, les médias grand public ont commencé à mettre en garde contre une

«triple épidémie» potentielle, la COVID, la grippe saisonnière et le virus respiratoire syncytial

(VRS) étant en circulation en même temps. L’attention soudaine portée au VRS a coïncidé

avec les annonces selon lesquelles les vaccins contre le VRS étaient en fabrication accélérée.

La Food and Drug Administration des États-Unis a approuvé les tout premiers vaccins contre

le VRS à l’été 2023 pour les personnes âgées de 60 ans et plus – un par Pfizer (Abrysvo) et un

par GlaxoSmithKline (Arexvy). Les deux vaccins sont des vaccins sous-unitaires

recombinants et les deux fabricants ont signalé le syndrome de Guillain-Barré comme effet

secondaire.

Alors que nous nous dirigeons vers l’automne 2023, la «triple épidémie» de COVID, de VRS

et de grippe fait à nouveau la une des journaux. Une recherche Google des mots clés « triple

pandémie 2023 » a permis de recueillir un nombre stupéfiant de 41,1 millions d’articles, et

comme nous l’avons vu tout au long de la pandémie de COVID, les agences de presse utilisent exactement les mêmes titres et éléments de langage. C’est une preuve sans équivoque que le récit tripledémique est coordonné par une source centrale.

Pour cet automne, les responsables de la santé américains recommandent un vaccin contre la

grippe pour tous, un rappel d’ARNm COVID-19 mis à jour ciblant la souche Omicron

XBB.1.5 (les détails sur qui devrait se faire vacciner et quand sont encore indéterminés), et un

Vaccin contre le VRS pour les personnes âgées de 60 ans et plus.

La peur fait vendre et c’est certainement l’adage utilisé par les grandes sociétés

pharmaceutiques en matière de vaccins.

L’attention soudaine portée sur le VRS en particulier, qui existe depuis des décennies, a

coïncidé avec les annonces selon lesquelles les vaccins contre le VRS étaient en fabrication

accélérée – une entreprise risquée s’il en est une, étant donné que les fabricants de vaccins ont

essayé de concevoir un vaccin contre le VRS depuis environ 60 ans, sans succès en raison de

problèmes de sécurité.

Sans surprise, Pfizer et Moderna travaillent également sur des “vaccins” combinés d’ARNm

contre le COVID, le VRS et la grippe, qui devraient arriver sur le marché en 2024 ou 2025.

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé les tout premiers vaccins

contre le VRS à l’été 2023 pour les personnes âgées de 60 ans et plus – un de Pfizer

(Abrysvo) et un de GlaxoSmithKline (Arexvy ).

Les deux vaccins sont des vaccins sous-unitaires recombinants, ce qui signifie que certaines

protéines virales sont utilisées pour déclencher une réponse immunitaire, et les deux

fabricants ont signalé le syndrome de Guillain-Barré comme effet secondaire de leurs

injections.

Le vaccin de Pfizer contre le VRS coûtera probablement entre 180 $ et 270 $, tandis que GSK

a l’intention de facturer le sien de 200 $ à 295 $. GSK avait initialement annoncé un prix de

148 $ par dose, mais a décidé de doubler le prix en raison de données plus récentes suggérant

que l’efficacité pourrait se poursuivre dans une deuxième saison.

La propagande tripledémique continue

CNN, le 10 août 2023 :

Les responsables de la santé des États à travers les États-Unis se préparent à une augmentation

des maladies respiratoires cet automne, et ils prévoient d’exhorter tous ceux qui sont en âge à

se faire vacciner contre le COVID-19, la grippe et le virus respiratoire syncytial une fois que

ces vaccins seront disponibles…

Trois injections recommandées pour cet automne

Il est important de réaliser que les « menaces » posées par le COVID, la grippe et le VRS sont

amplifiées pour une raison. L’angoisse sanitaire doit être entretenue indéfiniment car c’est la principale

justification du Great Reset. À intervalles réguliers, il doit y avoir une annonce indiquant que le ciel

continue de nous tomber sur la tête et que nous ne devons pas baisser la garde.

À un moment donné, vous devez réaliser que plus vous cédez et obéissez, plus vous devrez céder et obéir. Il n’y a vraiment aucune limite à ce qu’ils peuvent et vont vous prendre.

Il est également important de réaliser que votre gouvernement n’est pas le vrai pouvoir. Nos responsables gouvernementaux reçoivent des ordres émanant d’organismes internationaux. Il ne s’agit pas du tout d’un gouvernement, mais d’une structure de pouvoir mondiale qui n’a de comptes à rendre à personne, tout en influençant et en manipulant tout le monde pour instaurer un nouvel ordre mondial.

En 2020, le Forum économique mondial est apparu sur la scène publique et a annoncé la

Grande Réinitialisation, qui n’est rien d’autre que le Nouvel Ordre Mondial rebaptisé.

Les épidémies, les quarantaines et les couvre-feux relèvent de la boîte à outils de la classe dirigeante

pour instaurer la société de contrôle.

Ces trois outils indispensables au contrôle totalitaire font partie de notre réalité depuis 2020.

Ils vous ont déjà dit quelle est la fin du jeu

Bien que le nom et l’origine du virus diffèrent, le scénario présenté dans le document

“Scénarios pour l’avenir de la technologie et du développement international” publié par la

Fondation Rockefeller correspond étroitement à ce que nous avons vécu à l’ère du COVID, en

particulier son effet mortel sur les économies.

Le scénario prévoyait un arrêt brutal de la mobilité internationale, affectant les entreprises, le

tourisme et les chaînes d’approvisionnement mondiales. “Même localement, des magasins et

des immeubles de bureaux normalement animés sont restés vides pendant des mois,

dépourvus d’employés et de clients”, indique le document.

Dans le récit de Rockefeller, la Chine est saluée pour l’imposition rapide de quarantaines

imposées à tous les citoyens, présentées comme efficaces pour freiner la propagation du virus.

Il est important de noter que la mise en quarantaine générale – le confinement des personnes

en bonne santé – n’a jamais été utilisée auparavant dans le contrôle des maladies infectieuses,

et il y a une raison à cela. Nous savions déjà que cela ne fonctionnerait pas.

De nombreux autres pays où les dirigeants «ont fait preuve d’autorité» et imposé de sévères

restrictions à leurs citoyens – «du port obligatoire de masques faciaux aux contrôles de la

température corporelle aux entrées des espaces communs comme les gares et les

supermarchés» – se sont également bien comportés, selon ce scénario de Rockefeller.

Mais le document de la Fondation Rockefeller conclut surtout : “Même après la disparition de

la pandémie, ce contrôle et cette surveillance plus autoritaires des citoyens et de leurs activités

sont restés, et même intensifiés”.

Ne vous trompez pas deux fois

Nous ne pouvons plus nous permettre de ne pas croire que cette cabale mondialiste peut et va

tout faire pour prendre le contrôle total. Ils nous ont déjà dit quel est le plan ultime – contrôler

les ressources, les richesses et les personnes dans le monde entier.

La seule chose qui leur donne le pouvoir d’imposer leur volonté est notre peur. Tant que nous cédons à

la peur et exigeons que notre gouvernement s’occupe de tout, il a toutes les chances de gagner.

Espérons qu’une nette majorité de gens auront désormais appris cette leçon et ne tomberont plus

dans les mêmes pièges.

Abandonnez la peur et prenez le contrôle de votre santé

À ce stade, la plupart des gens ont également eu le COVID et sont ici pour attester de sa non-

létalité. Malheureusement, ceux qui ont reçu plusieurs vaccins contre le COVID appartiennent

désormais à la catégorie à haut risque.

Léo Kersauzie

 

Share
Telegram
WhatsApp