BLOG 51 de Tal SCHALLER

"Seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le Monde y parviennent"

Henri Dunant Prix Nobel de la paix 1901

 

"Ne laissez pas un monde fou vous dire que le succès est autre chose qu’un moment présent couronné de succès."

Eckart Tolle,

 

Chers amis,

L’heure est grave ! Vous trouverez juste ci-dessous la preuve des mensonges éhontés du gouvernement français. Il ne s’agit plus de  « vacciner pour protéger » mais d’embarquer toute le monde dans une incroyable expérimentation génocidaire avec des produits de haute toxicité !

Ceci dit, déjà les vaccins obligatoires pour les nourrissons, depuis 2018, étaient délirants : onze vaccins avec plus de 70 antigènes différents dedans et des doses d’aluminium plus de quarante fois plus élevées que ce que la FDA et l’OMS considéraient comme la dose maximale tolérable par un individu, comme l’a bien montré le professeur Fourtillan,  actuellement incarcéré à la prison de la Santé à Paris (Nous disposons maintenant d’un numéro d’écrou si vous souhaitez lui écrire, n’hésitez pas, cela lui fera très plaisir !Professeur Jean-Bernard FOURTILLAN  Ecrou 31008 Prison de la Santé 42 Rue de la Santé 75014 Paris)

IL EST TEMPS D’AGIR POUR UN GRAND EVEIL DES CONSCIENCES !

 

Voici la preuve que le gouvernement impose un essai clinique sauvage sur toute la population française !

https://by-jipp.blogspot.com/2021/11/voici-la-preuve-que-le-gouvernement.html

 

 

Voici la preuve que le gouvernement impose un essai clinique sauvage sur toute la population française !

 

Comme vous pouvez le lire avec vos yeux et sans l’aide des journalistes corrompus des médias mainstream, sur ce site du gouvernement vous pouvez lire le plus simplement du monde que la phase 3 de l’essai clinique, ce qui a été confirmé par Pfizer, doit se réaliser à l’hôpital, en centre privé ou chez des médecins habilités uniquement. 

C’est après la validation de cette phase 3 que l’autorisation de mise sur le marché (AMM) peut-être donnée au laboratoire.

 On est donc dans un essai clinique sauvage imposé à toute la population par la peur et le chantage, l’extorsion de consentement. C’est tout simplement CRIMINEL !

 

Comme tout médicament, les vaccins contre la Covid-19 ne peuvent pas être commercialisés sans autorisation de mise sur le marché. 

Comment les laboratoires obtiennent-ils ce précieux sésame ? Décryptage.

Covid-19 ou pas, la décision d’autoriser ou non un vaccin ne relève pas du Gouvernement, mais appartient aux autorités scientifiques indépendantes qui sont en charge de l’évaluation des produits de santé.

En Europe, c’est l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui organise l’évaluation des vaccins contre la Covid-19, en s’appuyant sur l’expertise des 27 agences nationales. En France, il s’agit de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Avant de détailler la procédure d’autorisation d’un vaccin contre la Covid-19, penchons-nous d’abord sur les différentes étapes d’élaboration du vaccin lui-même…

Les essais cliniques sur l’homme se déroulent en trois phases (plus une quatrième phase après l’autorisation de mise sur le marché pour vérifier l’innocuité du vaccin à long terme et son efficacité à grande échelle et chez des personnes présentant des affections chroniques) :

  • phase 1 et 2 : dans des centres cliniques spécialisés, sont étudiés la tolérance et la production d’anticorps sur un petit groupe de personnes en bonne santé (entre 10 et 500) ;
  • phase 3 : à l’hôpital, en centres d’essais privés ou chez les médecins traitants habilités, le vaccin prometteur est comparé à un placebo ou à un vaccin comparateur ayant déjà une autorisation de mise sur le marché.
  • L'Association du barreau indien rapporte que des accusations de meurtre ont été déposées devant la Haute Cour de l'Inde

  • From: Health Impact News
  • contre deux milliardaires responsables du vaccin COVID-19 d'AstraZeneca, Covishield, pour le meurtre d'un homme de 23 ans qui a reçu une injection.
  • Les deux accusés nommés sont Bill Gates et Adar Poonawalla, PDG du Serum Institute of India (SII), qui serait le plus grand fabricant de vaccins au monde. Selon des sources d'information d'entreprise, la société d'Adar Poonawalla produit non seulement le vaccin COVID-19 Covishield, mais également plus de 50 % des vaccins dans le monde qui sont injectés aux bébés.
  • Les accusés anonymes sont « d'autres responsables gouvernementaux et dirigeants impliqués dans le meurtre d'un homme de 23 ans, qui a perdu la vie à cause de la vaccination ».
  • Le défunt a pris le vaccin Covishield en croyant au faux récit selon lequel le vaccin est totalement sûr et également en raison de l'exigence de conformité fixée par les chemins de fer selon laquelle seules les personnes doublement vaccinées seraient autorisées à voyager.
  • R  Reymondier :
  •  Chers amis,
  • Les vaccins ne marchent pas et vous avez dû vous en rendre : par contre ils peuvent engendrer, pas toujours, des effets secondaires créateurs de malaises assez incroyables et bien d'après notre gouvernement cela provient essentiellement d'individus souvent en bonne santé qui se passent des fantastiques médicaments chimiques.
  • Et vous savez à cause de qui ?
  • Des personnes comme moi !
  • Alors vous savez quoi ?
  • Dr Eli David explique une chose : « Pour la 1ère fois dans l’histoire, la baisse d’efficacité d’un médicament est imputée à ceux qui ne le prennent pas »
  • Si je comprends bien la principale source de cette maladie vient de gens peu ou pas malade, qui par l'absence de maladie et de vaccination, créé une pandémie dans le monde entier car ils refusent de se faire piquer pour éradiquer une maladie qui ne cèdent qu'à partir du moment où tout le monde est piqué.
  • Alors si je reste le dernier à me faire piquer, si vous êtes malade avec les vaccins c'est de ma faute ! Et bien si ça se trouve, seul et sans contact vrai avec plein de gens, je serais responsable d'une pandémie de vaccinés qui ne se débarrasseront jamais du virus puisque je vais l'héberger gracieusement, là au plus profond de mes cellules se reproduisant sans qu'il me trouble vraiment.
  • En fait comme nous sommes 6 millions de personnes à faire la culture gratuite du virus, OUI 6 millions qui faisons de la résistance aux vaccins, nous empêchons l'efficacité des vaccins comme le prouve sur son corps notre Jean Castex !
  • 6 millions de personnes saines qui refusent d'adhérer au recours de la troisième dose sous prétexte qu'ils revendiquent vouloir rester en bonne santé !
  • Mais c'est un comble, une infamie, ces 6 millions revendiquent le droit à la santé sans seringue mais dites moi comme on le dit en langage fleuri qui sont les plus piqués dans cette affaire ?

 

POUR CEUX QUI DOUTENT ENCORE :

Graphène : l'empoisonnement mondialisé du sang. - Dr. Astrid Stuckelberger -

https://crowdbunker.com/v/yzcidP5t3I

 

LETTRE D’UN COLONEL

Messieurs, je ne vous salue pas car un militaire ne salue jamais des criminels." Colonel Jacques Amiot

Besançon le 28 juillet 2021

Monsieur le Président de la République,

Monsieur le Premier Ministre,

Monsieur le Ministre de la santé,

Quoi qu’il puisse m’en coûter je n’hésite pas à affirmer que vous êtes des criminels et j’associe à cette accusation tous ceux qui vous soutiennent dans votre funeste besogne : certains élus, journalistes, (je ne généralise pas).

Vos premiers crimes remontent au début de 2020 quand, par décret, vous avez refusé aux médecins généralistes la possibilité de soigner leurs patients sous des prétextes fallacieux. Depuis cette époque vous avez des dizaines de milliers de morts sur la conscience car beaucoup de nos concitoyens auraient pu être traités et sauvés.

Je vous défie de me prouver le contraire, car, partout dans le monde, des médicaments ont prouvé leur efficacité. Début 2020 on a aussi découvert que la Chloroquine, largement utilisée depuis plus de 70 ans notamment en Afrique, était mystérieusement devenue un produit dangereux.

Le seul but de cette décision totalement illogique et condamnable a été de pouvoir imposer un « vaccin » en tentant de justifier qu’il n’y avait pas d’autres solutions.

La vérité finira par éclater ; vous ne pourrez pas encore la cacher bien longtemps.

Depuis plus d’un an le général Delawarde fait des recherches minutieuses et publie des analyses approfondies par lesquelles il a démontré que les pays qui pratiquent les traitements précoces ont proportionnellement beaucoup moins de décès que la France ; bien tardivement l’Institut Pasteur vient d’ailleurs de confirmer l’intérêt de l’Ivermectine. Le général a également démontré que la « pandémie » était très largement surfaite et qu’elle pouvait être gérée de manière beaucoup moins destructrice. D’autres maladies sont beaucoup plus meurtrières mais on en parle très peu.

Vous êtes des criminels car, toujours en raison de ce refus de soins, les hôpitaux ont été engorgés, des opérations et des soins urgents ont été repoussés avec pour conséquences de nombreux décès ; sans parler de « l’assassinat » de personnes âgées par le Rivotril par manque de moyens en raison de votre incurie.

Vous êtes des criminels car, toujours pour cette raison, vous avez provoqué l’effondrement de l’économie avec pour conséquence un chômage de masse, des suicides…

Messieurs de l’exécutif je ne suis pas anti vaccin ; depuis des années, avec mon épouse, nous nous faisons vacciner contre la grippe et je ne critique pas ceux qui se font « vacciner » car c’est leur choix qui, souvent, a été largement provoqué par la propagande de médias aux ordres.

Il ne faut pas s’étonner de cette attitude de nombreux médias car beaucoup sont la propriété de ceux qui vous ont propulsé au pouvoir par effraction, avec l’aide efficace de la justice, qui a bien opportunément disqualifié monsieur Fillon.

Il est par contre monstrueux de vouloir injecter de force aux Français des produits, toujours en cours d’expérimentation et dont on ne connait absolument pas les effets notamment à moyen-long terme. Les Français, à vos yeux, ne sont rien d’autres que des cobayes soumis au bon vouloir de puissants laboratoires pharmaceutiques.

Manifestement vous accomplissez scrupuleusement la feuille de route prévue depuis longtemps par les mondialistes dont le seul souci est d’imposer un «vaccin » afin d’engranger des milliards de dollars.

Pour imposer cette feuille de route vous avez constamment menti aux français et gouverné par la peur, des cas, des hospitalisions, des décès largement surévalués.

Les mesures que vous avez décidées le 12 juillet sont le fruit de l’imagination de psychopathes tyranniques. Nous faisons partie des cinq pays du monde à être rentré dans une tyrannie plus que draconienne. Qu’est devenue la patrie des droits de l’homme ?

Par plusieurs lectures j’ai compris que pour imposer une gouvernance mondiale les mondialistes devaient préalablement éliminer les nations souveraines ; j’avais encore un léger doute mais je n’en ai plus.

Messieurs Klaus Schwab, Jacques Attali, Georges Soros, Bill Gates, Anthony Faucy, et beaucoup d’autres ne s’en cachent pas ; pour s’en convaincre il suffit de retrouver les déclarations et écrits de ces oligarques qui se prennent déjà pour les maitres du monde.

Avec eux vous participez donc activement à la destruction de la France, et actuellement vous nous préparez le coup du variant Delta, certainement pas plus létal que les précédents, de manière à soumettre encore un peu plus le peuple.

Le Conseil Constitutionnel et le Conseil d’Etat démontrent que l’on ne peut rien attendre d’eux ; ils sont complices.

Nous avons bien compris que vous voulez culpabiliser les non « vaccinés » et, surtout, que votre principal but est de dresser les Français les uns contre les autres. J’espère qu’ils auront l’intelligence de ne pas tomber dans ce piège maléfique ; sans quoi tout peut arriver.

Pour moi il ne s’agit pas uniquement de liberté de choix mais, surtout, de préserver mon intégrité physique et celle de mes proches. Affirmer que les « vaccins » ne présentent pas de risques graves relève de la « voyance » et non de la science.

A vos places je ne serais pas tranquille car l’histoire a montré que les tyrans et leurs collaborateurs finissent en général très mal. Je comprends que des Français, peut- être naïfs et crédules pour certains, veuillent devenir députés (c’est une bonne place) ; je comprends que des journalistes veuillent préserver leur emploi, mais beaucoup devraient se méfier de ne pas trop collaborer avec un pouvoir devenu tyrannique car ils risquent d’en payer le prix fort. On surveille, on note.

Je ne vous salue pas car un militaire ne salue pas des criminels.

Colonel Jacques Amiot

 

EXPLOSIF : Pfizer a menti sur le nombre de décès dans un essai clinique clé sur le « vaccin » – les décès étaient BEAUCOUP plus élevés

par mirastnews

Le 28 juillet, Pfizer et BioNTech ont publié des données sur six mois sur un essai clinique clé de « vaccin » (Covid-19) contre le coronavirus de Wuhan selon lequel 15 participants qui ont reçu les injections sont décédés contre 14 qui ne l'ont pas reçu. Il s'avère que le duo pharmaceutique a menti sur les chiffres, car il y a eu en fait 21 décès associés aux vaccins.

Pfizer-BioNTech a essentiellement éliminé 30% des décès pour donner l'impression que ceux qui ont reçu ses injections s'en sont mieux tirés que ceux qui ne l'ont pas fait. La réalité est que plus de personnes sont décédées après avoir été « vaccinées » que de personnes sont décédées en recevant un « placebo » (qui n'était en réalité qu'un autre type d'injection).

"Ce n'étaient pas que des décès de Covid", a rapporté Alex Berenson à propos de cette découverte. « En fait, ils n’étaient pour la plupart pas de Covid. »

« Seules trois des personnes participant à l’essai sont décédées de maladies liées à Covid – une qui a reçu le vaccin et deux qui ont reçu l’injection de solution saline. Les autres décès étaient dus à d'autres maladies et maux, principalement cardiovasculaires. »

Dans des circonstances normales, les chercheurs auraient qualifié les décès de « mortalité toutes causes confondues ». Mais Pfizer-BioNTech a caché cette information dans une annexe au rapport, car elle ne soutenait pas le récit selon lequel les vaccins sont « sûrs et efficaces ».

"Mais la mortalité toutes causes confondues est sans doute la mesure LA PLUS importante pour tout médicament ou vaccin - en particulier celui destiné à être administré à titre prophylactique à un grand nombre de personnes en bonne santé, comme le sont les vaccins", note Berenson.

Pfizer a menti, et potentiellement des millions de personnes mourront

Fait intéressant, les données « fraîches » que Pfizer-BioNTech a publiées fin juillet dataient en fait déjà de quatre mois au moment de leur publication. Les deux sociétés avaient apparemment cessé de collecter des données sur les décès liés aux vaccins au 13 mars.

Même à cette époque, cependant, les chiffres étaient troublants. Dans le rapport de sécurité initial que Pfizer-BioNTech a fourni à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, qui contenait des données jusqu'en novembre 2020, les chercheurs ont déclaré que quatre receveurs de «placebo» et deux receveurs de «vaccin» sont décédés.

L'un des receveurs du vaccin est décédé après la première dose tandis que l'autre est décédé après la seconde. La mise à jour de juillet a inversé cette tendance en affirmant qu'entre novembre 2020 et mars 2021, 13 receveurs de vaccin sont décédés contre seulement 10 receveurs de placebo.

"En outre, neuf receveurs du vaccin sont décédés d'événements cardiovasculaires tels que des crises cardiaques ou des accidents vasculaires cérébraux, contre six receveurs du placebo qui sont décédés de ces causes", a expliqué Berenson.

"Le déséquilibre était faible mais notable, étant donné que les régulateurs du monde entier avaient découvert que les vaccins à ARNm Pfizer et Moderna étaient liés à l'inflammation cardiaque chez les jeunes hommes."

Au mieux, dit Berenson, les résultats donnés par Pfizer-BioNTech prouvent que les vaccins, « ont maintenant poussé près d'un milliard de personnes dans le monde pour un coût de dizaines de milliards de dollars et des restrictions ruineuses et aggravées des libertés civiles » n'ont absolument rien fait « pour réduire les décès en général.

« Pire, Pfizer et BioNTech avaient vacciné presque tous les receveurs de placebo dans l'essai peu de temps après que la Food and Drug Administration a approuvé le vaccin pour une utilisation d'urgence le 11 décembre 2020 », a-t-il ajouté.

Il s'avère que de nombreux membres du comité de la FDA qui ont donné leur feu vert aux injections de Pfizer-BioNTech, y compris les rappels (boosters), ont des liens financiers directs avec ces deux sociétés.

Cachée dans le « Summary Basis for Regulatory Action » de la FDA se trouve une petite note de bas de page expliquant que beaucoup plus de personnes vaccinées sont décédées au cours des essais Pfizer-BioNTech que les deux sociétés ne l’ont laissé entendre dans leur mise à jour de juillet. D'une manière ou d'une autre, cela n'a pas affecté la décision de la FDA d'approuver les injections.

« Pfizer a en quelque sorte mal compté – ou mal rapporté publiquement, ou les deux – le nombre de décès dans l’un des essais cliniques les plus importants de l’histoire de la médecine », a averti Berenson.

Les dernières nouvelles sur la tromperie d'injection de virus chinois peuvent être trouvées sur ChemicalViolence.com

Les sources de cet article incluent :

AlexBerenson.substack.com

NaturalNews.com

 

Médecines extraordinaires

11 millions d’américains émus devant cette femme

 

Cher(e) abonné(e)

Regardez cette femme : elle a ému 11 millions d’américains !

D’habitude si triste et renfermée, cette patiente atteinte d’Alzheimer explose littéralement de joie en écoutant une musique de sa jeunesse.

Elle a été filmée dans un documentaire inédit, “ Alive Inside : A story of Mucic and Memory” (“Vivant à l’intérieur : une histoire de musique et de mémoire”).

Cette femme est la preuve vivante que la musique a le pouvoir d’activer certaines zones du cerveau liées à la mémoire.

Et des exemples comme celui-ci, il y en a des centaines :

  • Atteinte d'Alzheimer, une pianiste de 92 ans a interprété merveilleusement la Sonate au Clair de Lunede Beethoven ;
  • En écoutant les premières notes du Lac des Cygnes de Tchaïkovski, une ancienne ballerine s’est remémorée la chorégraphie intégrale qu’elle effectuait lorsqu’elle était danseuse.

Comment expliquer ces phénomènes ?

La musique synchronise vos neurones pour activer votre mémoire

Votre corps est un instrument.

C’est physiologique : les sons émettent des vibrations qui font réagir vos cellules.

Lorsque vous écoutez de la musique :

  • Les vibrations sonores activent les zones de votre cerveau liées à votre mémoire et à vos émotions (elles ravivent les bons souvenirs) ;
  • La musique module l’activité de votre tronc cérébral : la partie de votre système nerveux qui calme votre respiration et ralentit votre rythme cardiaque ;
  • Vous libérez de la dopamine, l’hormone du plaisir (adieu tristesse et bleus à l’âme)

Ce n’est pas nouveau : les vertus de la musique sont connues depuis des millénaires !

Chez les Hébreux, on l’utilisait pour ses propriétés apaisantes : rien ne pouvait calmer les crises d’angoisse du roi Saül, le 1er roi d’Israël…mis à part le son de la harpe de David !

Les guérisseurs indigènes utilisent la musique, leur voix et des chants rituels pour secourir et guérir avec succès des membres de leur communauté.

Tous connaissaient le formidable pouvoir thérapeutique de la musique.

Peut-on en conclure que nous pourrions :

Utiliser les vibrations sonores pour se soigner ?

La journaliste Corine Sombrun en a fait son sujet de recherche.

Elle raconte son histoire dans le film : “Un monde plus grand”.

Il retrace l’incroyable vie à laquelle rien ne la prédestinait :

Quand elle part faire un reportage sur les sons guérisseurs en Mongolie, Corine Sombrun est en deuil. Elle vient de perdre l’amour de sa vie.

Et alors qu’elle enregistre les chamanes faire vibrer leurs tambours, elle entre soudainement en transe.

Cette expérience la transforme.

Sa vie bascule.

Elle veut alors prouver que l’on n’utilise qu’une infirme partie de nos capacités cérébrales…

Et fait tout pour convaincre des scientifiques d’étudier avec elle ces phénomènes de transe.

Elle est persuadée que c'est un moyen d’accéder à l’auto-guérison de son âme.

Au début, les scientifiques la prennent pour une illuminée.

Mais elle finit par les convaincre...et les résultats sont stupéfiants !

Ils observent bel et bien les états modifiés de conscience produits par la musique.

Un champ inédit de possibilités thérapeutiques s’ouvre à eux, notamment pour les personnes victimes de traumatismes.

Mais cela va encore plus loin.

Le protocole du pansement Schubert : un anti-douleur sans effets secondaires !

Lorsqu’elle n’est pas en concert à travers le monde, Claire Oppert est au chevet des malades.

Elle y pratique « le protocole du pansement Schubert ! »

Douleurs, anxiété, angoisses de fin de vie…elle soulage les douleurs des patients des EPHAD et des hôpitaux au son de son violoncelle.

Elle sait que la musique adoucit les moeurs, mais en 2016 elle décide de prouver les effets cliniques de sa musique sur les malades.

Les résultats de son étude confirment l’évidence : la présence de la musique lors d’un soin douloureux diminue la douleur et l’anxiété du patient de 10 à 50%.

Mais ce n’est pas tout :

Écouter des morceaux de Mozart diminue l’hypertension artérielle ;

La musique apaise et détend : en Floride, il existe même une « Baby Bill ». Cette loi oblige la diffusion de musique dans les garderies de Floride pour favoriser le bien-être des enfants ;

La musique diminue anxiété et dépression en régulant la sérotonine dans le cerveau ;

Elle améliorerait même la motricité des patients atteints de la maladie de Parkinson !

Le plus incroyable : nul besoin d’être malade pour bénéficier des bienfaits de la musicothérapie. Vous pouvez gagner en joie et optimisme dès aujourd’hui grâce à :

Cette prescription musicale en 4 temps

Une simple musique peut changer votre état d’esprit et votre humeur.

Et même si nous n’avons pas tous les mêmes goûts musicaux, il a été prouvé que certains types de musiques ont des bénéfices bien particuliers sur votre état psychique :

La sonate k448 de Mozart a un véritable pouvoir thérapeutique. Des chercheurs ont prouvé son effet calmant, notamment sur le cerveau de patients épileptiques dont les médicaments ne faisaient aucun effet !

Pour vous relaxer, le “Canon de Pachelbel” est extraordinaire ! On l’utilise dans certains centres de soins palliatifs pour limiter l’utilisation de médicaments tranquillisants. Lorsque vous l’écoutez, votre cerveau déclenche un puissant effet “anti-stress”. Essayez, vous serez surpris !

Pour mieux dormir : la “gymnopédie No.1 d’Eric Satie” a un formidable effet soporifique. Vous pouvez également écouter des musiques de méditation, à connotation bouddhiste. Ce type de musique permet à votre conscience de passer d’un état bêta à alpha (l’état de détente suprême).

Pour vous redynamiser, favorisez des musiques au tempo dynamique. Si vous avez besoin d’un coup de peps, vous pourriez écouter « la Marche turque de Mozart » ou bien du jazz énergisant comme « Take Five » de Dave Brubeck. Ces mélodies ont un effet énergisant car elles agissent sur votre rythme cardiaque.Pour vous redynamiser, favorisez des musiques au tempo dynamique. Si vous avez besoin d’un coup de peps, vous pourriez écouter « la Marche turque de Mozart » ou bien du jazz énergisant comme « Take Five » de Dave Brubeck. Ces mélodies ont un effet énergisant car elles agissent sur votre rythme cardiaque.

 

Note de Tal : Le dernier livre de Corine Sombrun La diagonale de la joie est passionnant et montre comment des neuroscientifiques ont pu étudier le phénomène de la transe chamanique afin de mieux comprendre sa valeur…Le chamanisme peut ainsi entrer  dans les universités et hôpitaux avec des lettres de noblesse. On ne peut plus dire désormais que le chamanisme n’est pas scientifiquement démontré et est une « dérive sectaire » somme dit encore la MIVILUDE en France. Ce livre rendrait heureux Michael HARNER, ce grand professeur de chamanisme parti dans les mondes de lumière et dont je décris l’enseignement  dans L’Univers des Chamanes et Le pouvoir des Chamans.

Après tous les -ismes conflictuels, comme le catholicisme, le communisme, le matérialisme et le covidisme, je crois que dans un proche futur il ne restera que deux -ismes : le tourisme et le chamanisme !

 

 AH-SI EMISSION SPÉCIALE AVEC ASTRID STUCKELBERGER ET FRANCIS LALANNE – L'Alliance Humaine 2020"

 https://www.ah2020.org/2021/11/26/ah-si-emission-speciale-avec-astrid-stuckelberger-et-francis-lalanne/

Vous y verrez l’équipe de Marc Henry (marchenry.org) le spécialiste de l’eau quantique.Ils ont développé une science fabuleuse . la musicothérapie des plantes. Voir les sites www.vickyapp.org, naturasounds et musiquedesplantes.fr… c’est vraiment passionnant !

 

Un rapport de la FDA montre que les essais cliniques de Pfizer ont révélé un taux de mortalité toutes causes 24% plus élevé parmi les vaccinés par rapport au groupe placebo. Le rapport souligne qu' »aucun des décès n’a été considéré comme étant lié à la vaccination ».

 

Covid : l’incroyable aveu de Santé Publique Angleterre : “les personnes vaccinées meurent plus que les non-vaccinées”

Un rapport de Public Health England (Santé Publique Angleterre) cité par le média Scitechdaily.com révèle qu’il y a plus de morts chez les personnes vaccinées que chez les non-vaccinées

Un rapport qui ne va pas plaire aux autorités sanitaires qui sont presque sûres à 99% que le vaccin reste la seule arme pour s’immuniser contre le Covid-19. Pourtant, dans les faits, (en tout cas pour ce qui concerne l’Angleterre), les experts ont noté qu’il y a plus de personnes vaccinées qui meurent de Covid que de non-vaccinés,

/les7duquebec.net/archives/265888

https://francemediasnumerique.com/2021/11/28/un-rapport-de-la-fda-revele-que-la-mortalite-toutes-causes-confondues-est-plus-elevee-chez-les-vaccines/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=les-newsletter-total-derniers-articles-de-notre-blog_4

 

Un dirigeant de Bayer affirme que les injections d’ARNm des vaccins COVID sont une “thérapie génique” faussement commercialisée en tant que “vaccins

Par Cogiito

https://www.afinalwarning.com/572102.html

Stefan Oelrich, président de la division pharmaceutique de Bayer, a admis devant des « experts » internationaux lors d’une récente conférence mondiale sur la santé que les deux « vaccins » à ARNm (ARN messager) de Pfizer-BioNTech et Moderna ne sont pas du tout des vaccins , mais plutôt des injections de « thérapie cellulaire et génique » déguisées.

Lors du récent Sommet mondial de la santé, qui s’est tenu à Berlin du 24 au 26 octobre, 6 000 participants de 120 pays ont pu entendre Oelrich le ddéclarer. 

Ils ont également pu l’entendre expliquer que si ces injections avaient été commercialisées pour ce qu’elles sont réellement, la plupart des gens les auraient probablement rejetées.

“NOUS FAISONS VRAIMENT CE SAUT POUR STIMULER L’INNOVATION – NOUS, BAYER, EN TANT QU’ENTREPRISE – DANS LES THÉRAPIES CELLULAIRES ET GÉNIQUES … EN FIN DE COMPTE, LES VACCINS À ARNM SONT UN EXEMPLE POUR CETTE THÉRAPIE CELLULAIRE ET GÉNIQUE”, A DÉCLARÉ OELRICH.

« J’aime toujours dire : si nous avions interrogé le public il y a deux ans, seriez-vous prêt à suivre une thérapie génique ou cellulaire et à l’injecter dans votre corps ? – nous aurions probablement eu un taux de refus de 95 %.

La seule raison pour laquelle il n’y a eu aucun “succès” pour amener les masses à retrousser leurs manches, c’est parce que Big Pharma s’en est tiré en mentant au public sur ce que sont ces choses et ce qu’elles sont censées faire.

«NOS SUCCÈS AU COURS DE CES 18 MOIS [LA DURÉE DE LA PANDÉMIE COVID] DEVRAIENT NOUS ENCOURAGER À NOUS CONCENTRER BEAUCOUP PLUS ÉTROITEMENT SUR L’ACCÈS, L’INNOVATION ET LA COLLABORATION POUR LIBÉRER LA SANTÉ POUR TOUS, SURTOUT AU MOMENT OÙ NOUS ENTRONS, EN PLUS DE TOUT CE QUI EST PASSE, UNE NOUVELLE ÈRE DE LA SCIENCE – BEAUCOUP DE GENS PARLENT DE LA BIO RÉVOLUTION DANS CE CONTEXTE », SE VANTAIT OELRICH LORS DE L’ÉVÉNEMENT.

Les « vaccins » de Covid reprogramment le corps des gens pour devenir une nouvelle race d’esclaves dirigée par l’IA

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis étaient également complices , ayant modifié la définition du « vaccin » pour inclure les injections d’ARNm.

La fausse agence fédérale, qui n’est en réalité qu’une société privée déguisée , a décidé que l’ancienne définition du vaccin était « problématique » dans le but de véhiculer le mensonge de la plandémie . L’agence l’a donc entièrement abandonné et a proposé une toute nouvelle définition qui correspondait au récit.

Cette « bio révolution » à laquelle Oelrich a fait référence lors de son discours est décrite par le McKinsey Global Institute comme

” UNE CONFLUENCE D’AVANCÉES EN SCIENCES BIOLOGIQUES ET D’ACCÉLÉRATION DU DÉVELOPPEMENT DE L’INFORMATIQUE, DE L’AUTOMATISATION ET DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE QUI ALIMENTE UNE NOUVELLE VAGUE D’INNOVATION. “

“Cette bio révolution pourrait avoir un impact significatif sur les économies et nos vies, de la santé et de l’agriculture aux biens de consommation, en passant par l’énergie et les matériaux”, a déclaré McKinsey.

En d’autres termes, les injections d’ARNm de Big Pharma jettent les bases d’une transformation totale de l’humanité en une race d’esclaves dirigée par l’intelligence artificielle et contrôlée par tout ce que les mondialistes ont prévu d’installer dans le corps des gens via la « vaccination ».

Oelrich a en outre plaidé pour le dépeuplement de la planète en distribuant davantage de contraceptifs à « cent millions de femmes supplémentaires » à travers l’Europe.

« NOUS AVONS INVESTI 400 MILLIONS CETTE ANNÉE DANS DE NOUVELLES USINES DÉDIÉES À LA PRODUCTION DE CONTRACEPTIFS À LONGUE DURÉE D’ACTION POUR LES FEMMES DES PAYS À REVENU FAIBLE OU INTERMÉDIAIRE », A-T-IL EXPLIQUÉ.

« Avec Bill et Melinda Gates, nous travaillons en étroite collaboration sur des initiatives de planification familiale. »

 

L’ADMINISTRATION CONTINUE DE VACCINS COVID, COMBINÉE À CES AUTRES MÉTHODES DE DÉPEUPLEMENT FINIRA PAR CRÉER UN MONDE «DURABLE», DIT OELRICH.

Oelrich est également un fervent partisan de la soi-disant initiative « Great Reset », qui, selon le Forum économique mondial (WEF), est en grande partie motivée par la plandémie .

« Pour obtenir un meilleur résultat, le monde doit agir conjointement et rapidement pour réorganiser tous les aspects de nos sociétés et économies, de l’éducation aux contrats sociaux et aux conditions de travail », a déclaré le fondateur du WEF (World Economic Forum), Klaus Schwab.

Vous pouvez vous tenir au courant des dernières nouvelles sur la tromperie plandémique en visitant Pandemic.news .

Les sources de cet article incluent :

LifeSiteNews.com

NaturalNews.com

 

Immunité naturelle et Covid-19 : 29 études scientifiques à partager avec les employeurs, les responsables de la santé et les politiciens

 

 par Mohamed Tahiri France media numérique

Détails sur le site de brownstone.org / 29 Studies on Vaccine Efficacy that Raise Doubts on Vaccine Mandates

Depuis le début des confinements de mars 2020 pour le virus SARS-CoV-2, le sujet de l'immunité naturelle (également appelée immunité post-infection) a été négligé. Une fois que la vaccination est devenue largement disponible, ce qui a commencé par un quasi silence au début s'est presque transformé en un black-out complet du sujet. Même maintenant, il y a une absence de discussion ouverte, vraisemblablement dans l'intérêt de promouvoir la vaccination universelle et la documentation requise d'une telle vaccination comme condition de participation à la vie publique et même au marché du travail. Pourtant, la science existe. De nombreuses études existent. Leurs auteurs méritent crédit, reconnaissance et faire entendre leur voix. Ces études démontrent ce qui était et est déjà connu : l'immunité naturelle contre un virus de type SRAS est robuste, durable et largement efficace même en cas de mutations, généralement plus que les vaccins. En fait, une contribution majeure de la science du XXe siècle a été de développer et d'éclaircir davantage ce principe connu depuis le monde antique. Tous les experts le savaient probablement bien avant les débats actuels. L'effort de prétendre le contraire est un scandale scientifique de premier ordre, en particulier parce que la négligence continue du sujet affecte les droits et libertés de milliards de personnes. Les personnes qui ont contracté le virus et se sont rétablies méritent d'être reconnues. La prise de conscience que l'immunité naturelle - qui concerne maintenant peut-être la moitié de la population américaine et des milliards de personnes dans le monde - est efficace pour fournir une protection devrait avoir un effet dramatique sur les mandats de vaccination. Les personnes dont les moyens de subsistance et les libertés sont dépréciés et supprimés doivent avoir accès à la littérature scientifique en ce qui concerne ce virus. Ils devraient envoyer un lien vers cette page au loin.

UN EXEMPLE D’UNE DE CES ETUDES /. Observation longitudinale des réponses en anticorps pendant 14 mois après l'infection par le SRAS-CoV-2, par Puya Dehgani-Mobaraki, Asiya Kamber Zaidi, Nidhi Yadav, Alessandro Floridi, Emanuela Floridi. Immunologie clinique, septembre 2021. « En conclusion, les résultats de notre étude sont cohérents avec les études récentes rapportant la persistance des anticorps suggérant que l'immunité induite par le SRAS-CoV-2 par une infection naturelle pourrait être très efficace contre la réinfection (> 90 %) et pourrait persister. depuis plus de six mois. Notre étude a suivi des patients jusqu'à 14 mois, démontrant la présence d'IgG anti-S-RBD chez 96,8 % des sujets COVID-19 récupérés. »

 

Articles dans les médias populaires 

Pourquoi les vaccins COVID-19 ne devraient pas être requis pour tous les Américains , par Marty Makary, US News, 21 août 2021

Avoir le SRAS-CoV-2 confère autrefois une immunité beaucoup plus grande qu'un vaccin, mais la vaccination reste vitale , par Meredith Wadson, Science, 26 août 2021

Infection naturelle vs vaccination : qu'est-ce qui offre le plus de protection ? Par David Rosenberg, Israel National News, 13 juillet 2021.

Les survivants de la grippe sont toujours immunisés après 90 ans , par Ed Yong, National Geographic, 17 août 2008.

Annulation des mandats de vaccination : lettre ouverte aux sociétés médicales, hôpitaux, cliniques et autres établissements de santé , Association of American Physicians and Surgeons, 31 août 2021.

Les mandats universitaires en matière de vaccins violent l'éthique médicale , par Aaron Kheriaty et Gerard V. Bradley, Wall Street Journal, 14 juin 2021.

Immunity to the Coronavirus May Last Years, New Data Hint , par Apoorva Mandavilli, New York Times, 17 novembre 2020.

Le COVID-19 induit une protection durable par les anticorps , Tamari Bhandara, Washington University School of Medicine, 24 mai 2021.

L'Organisation mondiale de la santé a survendu le vaccin et déconseillé l'immunité naturelle , par Jeffrey Tucker, Brownstone Institute, 29 août 2021.

Pourquoi le CDC reconnaît-il l'immunité naturelle contre la varicelle mais pas le Covid ? Par Paul Elias Alexander, Brownstone Institute, 17 septembre 2021.

Rand Paul et Xavier Becerra Square Off on Natural Immunity, with Devastating Results , par Brownstone Institute, 2 octobre 2021.

Verrouillages, mandats et immunité naturelle : Kulldorff vs. Offit , par Brownstone Institute, 6 octobre 2021.

Les hôpitaux devraient embaucher, pas licencier, des infirmières avec immunité naturelle , par Martin Kulldorff, 1er octobre 2021.

L'étrange négligence de l'immunité naturelle , par Jayanta Bhattacharya, Brownstone Institute, 28 juillet 2021. 

 

Personnes naturellement immunisées à faible risque de réinfection, maladie grave due au COVID-19 : étude

Les personnes qui se sont remises du COVID-19 courent peu de risques de contracter à nouveau la maladie, selon une étude publiée cette semaine.

threeepochtime

Des chercheurs du Qatar ont examiné une cohorte de plus de 353 000 personnes à l'aide de bases de données nationales contenant des informations sur les patients atteints d'infections confirmées par réaction en chaîne par polymérase.

La population étudiée a contracté COVID-19, la maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois), entre le 28 février 2020 et le 28 avril 2021.

Les réinfections ont été comptées si une personne était testée positive au moins 90 jours après sa première infection.

Après avoir exclu environ 87 500 personnes ayant un dossier de vaccination, les chercheurs ont découvert que les personnes immunisées après s'être rétablies du COVID-19 avaient peu de risque de réinfection et de cas graves de la maladie.

Seulement 1 304 réinfections ont été identifiées. Cela signifie que 0,4% des personnes ayant une immunité naturelle et sans carnet de vaccination ont contracté le COVID-19 une deuxième fois.

Selon l'étude, les probabilités de maladie grave étaient de 0,1 % par rapport à la primo-infection. Seuls quatre cas de ce type ont été détectés.

Aucun cas de décès n'a été enregistré parmi ceux qui ont été infectés une deuxième fois.

 

MODERNA LES GRANDS ESCROCS !

De Nexus 137

Cette société a reçu en 2020 4 ;1 milliard de dollars du gouvernement américain pour développer des vaccins. Elle met une marge bénéficiaire dans la vente de ses vaccins de plus de 40%..Un chercheur affirme : « Le fait que MODERNA tire du profit du vaccin est scandaleux .En tant que collectivité, nous payons trois fois : nous finançons la recherche sur le développement des vaccins, nous payons des prix démesurés pour acheter ces vaccins et ensuite MODERNA utilise des montages fiscaux pour éviter les impôt sur les société »

 

La FDA admet que les PCR ont été conçus sans Covid et rappelle 2 millions de kits

https://fos-sa.org/2021/08/02/fda-document-admits-covid-pcr-test-was-developed-without-isolated-covid-samples-for-test-calibration-effectively-admitting-its-testing-something-else/

https://www.npr.org/2021/11/11/1054606822/fda-recalling-2-million-ellume-at-home-covid-19-test-kits-because-of-false-posit

 

LES VACCINS ont tué 150.000 personnes aux Etats -Unis

Du site prepare for change

Depuis theexpose.uk :

Les scientifiques ont conclu que les vaccins Covid-19 ont tué au moins 150 000 personnes rien qu'aux États-Unis après avoir mené des recherches scientifiques approfondies sur des données accessibles au public, et appellent maintenant la communauté médicale à s'opposer à la vaccination obligatoire Covid-19 comme leurs résultats le prouvent que ce n'est pas justifiable.

Maintenant, dans une analyse approfondie du Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) ainsi que des données disponibles à partir de plusieurs études scientifiques, y compris les études d'essais cliniques de Pfizer, Jessica Rose PhD a conclu en utilisant un calcul modeste qu'au moins 150 000 Américains ont été tués par les vaccins Covid-19.

Dans un article qui peut être lu dans son intégralité ici, intitulé « Estimation du nombre de décès dus au vaccin Covid en Amérique », Jessica Rose PhD déclare qu'elle et son équipe ont déterminé le multiplicateur de sous-déclaration VAERS en utilisant un événement indésirable grave spécifique qui devrait toujours être signalée – anaphylaxie.

L'anaphylaxie après la vaccination contre le COVID-19 est rare et survient chez environ 2 à 5 personnes par million vaccinées aux États-Unis sur la base des événements signalés au VAERS selon le rapport du CDC sur les « Evénements indésirables sélectionnés signalés après la vaccination contre le COVID-19 ».

Cependant, une étude scientifique menée à Mass General Brigham, publiée le 8 mars 2021 sur JAMA, a révélé que « des réactions graves compatibles avec l'anaphylaxie se sont produites à un taux de 2,47 pour 10 000 » personnes complètement vaccinées.

Cela implique que le VAERS reçoit des rapports d'anaphylaxie entre 50 et 123 fois moins que ce qui se produit réellement parmi la population vaccinée, bien qu'il s'agisse d'un effet secondaire bien connu que les médecins sont tenus de signaler.

Jessica Rose PhD conclut dans son article qu'après la publication de l'étude JAMA, les médecins ont été plus prudents dans l'évaluation des vaccins pour les antécédents d'anaphylaxie, afin de calculer le véritable multiplicateur de sous-déclaration, elle et son équipe ont décidé d'évaluer les chiffres de la base de données VAERS rapportée avant la publication de l'étude Mass General Brigham, et a calculé que le taux de sous-déclaration était 41 fois inférieur à ce qui s'est produit et se produit dans la population vaccinée.

Le taux a été calculé en prenant le nombre de personnes vaccinées depuis le début du déploiement du vaccin Covid-19 jusqu'à la fin mars 2021 aux États-Unis, et le nombre de déclarations de réactions anaphylactiques soumises au VAERS dans la même période.

 

Invitation à une méditation planétaire le 21 décembre :

https://www.youtube.com/watch?v=sHrOMN5GUqw

https://www.youtube.com/watch?v=5iPy434RG_s

 

Pétition pour la Libération Planétaire

Pour signer la pétition : https://www.thepetitionsite.com/576/3...

 

Pr Luc Montagnier : des cas de Creutzfeldt-Jakob liés au vaccin contre le Covid ?

Auteur(s): FranceSoir

C’est à nouveau pour endosser le costume de « lanceur d’alerte » que le professeur Luc Montagnier est de retour chez FranceSoir. La première fois que le prix Nobel de médecine 2008 s’était rendu sur notre plateau, il avait expliqué que le virus du Covid-19 était issu d’une manipulation en laboratoire. La seconde, il avait averti que les vaccins contre le Covid-19 auraient de graves effets secondaires. Deux hypothèses balayées d’un revers de main par l’intelligentsia à l’époque. Depuis, le temps, l’analyse et l’information ont donné du crédit à ces analyses.

Cette fois, le professeur de médecine, âgé de 89 ans mais « toujours actif intellectuellement » et prompt à donner son avis, surtout « s’il y a des vies humaines en jeu », alerte sur les liens entre les vaccins et des cas de maladies à prions.

« Mortelles et non curables »

De quoi s’agit-il exactement ? « Une maladie à prions est une protéine qui change de conformation. […] La pathologie [intervient] quand la protéine prend une forme anormale. C’est une sorte d’aplatissement de la structure, ce qu’on appelle des Beta sheets. À ce moment-là, cette structure devient insoluble dans les cellules et ne fonctionne plus », détaille Luc Montagnier. Pour le dire plus simplement, les maladies à prions se caractérisent par une dégénérescence du système nerveux central. « Elles sont mortelles et non curables ».

La plus connue d’entre elles est celle de Creutzfeldt-Jakob, qui est attachée à un scandale sanitaire survenu en France au début des années 1980. « 120 enfants sont morts de cette maladie. Pourquoi ? Parce qu’ils avaient reçu une injection d’hypophyses prélevées chez des personnes âgées dans une maison de retraite. »

Mais quel est le lien avec les vaccins Covid-19 ?  L’ancien chef du service Sida et rétrovirus à l’Institut Pasteur explique : « Grâce à une étude en Espagne, on a montré que l’aluminium présent dans les vaccins pouvait, par lui-même, induire des maladies à prions. » Or, il est fort probable qu’il y ait de l’aluminium dans les vaccins Covid. Au même titre que dans les vaccins contre la grippe. « Je me demande si les maladies à prions développées par certaines personnes âgées sont liées aux injections répétées contre la grippe, car on se vaccine contre la grippe tous les ans. » Accumulant ainsi de l’aluminium dans le cerveau.

« Il faut cesser le vaccin. Le plus tôt sera le mieux »

À l’heure actuelle, le professeur Montagnier affirme avoir détecté de façon formelle cinq cas de maladies à prions chez des personnes jeunes et en bonne santé, quelques semaines après avoir reçu des injections Pfizer. Et selon lui, il pourrait y en avoir « des dizaines et des dizaines ». « Il y a des gens qui décrivent le même phénomène que moi, mais ils disent : "Cela ne peut pas être le vaccin." C’est une folie. C’est le vaccin. Il faut le cesser. Le plus tôt sera le mieux. On sauvera des vies. Surtout à l’heure où l'on parle de vacciner des enfants.

 

Décès par Covid en Angleterre : Non vaccinés : 21,5 % - Vaccinés complets : 78,5 % ! 

Semaines 41 à 44 :

2 620 bébés morts dans le VAERS après les injections de COVID – Plus de morts fœtales en 11 mois qu'au cours des 30 dernières années après TOUS les vaccins alors que l'Écosse entame une enquête

Éditeur, Health Impact News

Les décès fœtaux à la suite d'injections de COVID-19 injectées à des femmes enceintes continuent d'augmenter, car il y a maintenant 2 620 décès fœtaux signalés dans le VAERS (le Vaccine Adverse Events Reporting System).

Lorsque nous effectuons exactement la même recherche dans VAERS et excluons les injections COVID-19, nous trouvons 2 225 décès fœtaux suite à TOUS les vaccins injectés à des femmes enceintes au cours des 30 dernières années et plus. ( Source .)

Nous sommes actuellement sur le point de voir un total annuel de 2 838 décès fœtaux enregistrés suite aux injections de COVID-19, tandis que la moyenne annuelle des décès fœtaux enregistrés suite à la vaccination des femmes enceintes au cours des 30 dernières années a été en moyenne de 74 décès fœtaux par an. .

Le mois dernier (octobre 2021), le  New England Journal of Medicine a  admis que l'étude originale utilisée pour justifier le CDC et la FDA en recommandant les injections aux femmes enceintes était erronée. ( Source .)

Depuis lors, des chercheurs néo-zélandais ont mené  une nouvelle étude  sur les données originales et ont conclu :

Une nouvelle analyse de ces chiffres indique une incidence cumulée d'avortements spontanés allant de 82 % (104/127) à 91 % (104/114), 7 à 8 fois plus élevée que les résultats des auteurs originaux. ( Source .)

Le CDC et la FDA ont recommandé les injections pour les femmes enceintes, même si une analyse correcte des données d'origine montre que 82 % à 91 % des femmes enceintes subiront des fausses couches si leur enfant à naître a moins de 20 semaines. ( Source .)

Et pourtant, le CDC et la FDA continuent de recommander les injections de COVID-19, qui incluent désormais également des injections de rappel de Pfizer et Moderna, ce qui signifie qu'une femme enceinte peut désormais recevoir 3 injections de COVID-19 pendant sa grossesse (si cela dure assez longtemps).

Sur les 2 620 morts fœtales dans le VAERS à la suite des injections de COVID-19, 2 015 de ces morts fœtales font suite aux injections de Pfizer, et 689 d'entre elles font suite aux injections de Moderna. ( Source .)

Le VAERS est un système passif qui est gravement sous-déclaré. Le CDC et la FDA n'ont jamais mené d'étude pour déterminer ce qu'est ce facteur sous-déclaré, mais des scientifiques indépendants l'ont fait, et nous avons déjà publié l'analyse menée par le Dr Jessica Rose, qui a déterminé qu'un facteur sous-déclaré conservateur serait X41. Voir:

ÉTUDE : Les propres données du gouvernement révèlent qu'au moins 150 000 MORTS sont probablement morts aux États-Unis à la suite des vaccins contre le COVID-19

Cela signifie qu'il y a probablement eu au moins 107 420 morts fœtales à la suite d'injections de COVID-19 jusqu'à présent. Et combien de ces femmes pourront à nouveau tomber enceintes ?

Comment est-ce que ce n'est pas l'actualité ?? Même dans les médias alternatifs, pour autant que je sache, je suis le seul à déterrer ces morts fœtales contenues dans les propres données du gouvernement suite aux injections de COVID-19 et à les publier.

Et maintenant, on rapporte en Écosse qu'ils reconnaissent ce pic de décès chez les nouveau-nés, et ils ont lancé une enquête pour essayer de comprendre pourquoi tant de nouveau-nés meurent.

EFFETS SECONDAIRES :

https://resistance-mondiale.com/une-minute-et-tout-est-dit-data-oms-officielles

 

HUMOUR

Je suis allé me promener avec ma nouvelle copine et nous avons vu des chiens s'accoupler.

Elle a dit :

Comment le mâle sait-il quand la femelle est prête pour le sexe?

J'ai répondu : Il peut sentir qu'elle est prête.

C'est comme ça que la nature fonctionne.

Nous sommes ensuite passés devant un champ où il y avait des moutons et le bélier était en train de s''accoupler avec la brebis.

Ma petite amie m'a demandé à nouveau : comment le bélier savait-il que la brebis était prête pour le sexe ?

J'ai répondu : C'est la nature. Il peut sentir qu'elle est prête.

Nous sommes ensuite passés devant un pré où il y avait des vaches et le taureau s'accouplait avec une vache.

Ma copine m'a dit : C'est bizarre. Ils en sont tous là.

Le taureau ne peut sûrement pas sentir quand elle est prête.

Je lui ai dit : Écoute, c'est la nature.

Tous les animaux peuvent sentir quand la femelle est prête pour le sexe.

Après la promenade, je l'ai déposée chez elle et je lui ai dit au revoir.

Elle m'a dit : Prends soin de toi et fais-toi faire le test du Covid-19.

Surpris, je lui ai demandé : Pourquoi ???

Elle a répondu : Je crois que tu as perdu ton odorat!!!!!...

 

Une vidéo bombe qui circule : une infirmière de Slovénie démissionne et donne des codes inscrits sur les fioles des vaxx.

Si c'est marqué 1 : c'est le sérum physiologique.

Si c'est marqué 2 : c'est ARN messager.

Si c'est marqué 3 : c'est ARN messager plus les cellules cancérigènes.

Évidemment, les hommes politiques reçoivent le numéro 1.

https://fb.watch/9p434RE1H2/

Nous y sommes, la chasse aux non-vaccinés est lancée, ils devront céder, de gré ou de force, afin que ce vaste plan de contrôle des populations se mette en place. La technologie est disponible et va rapidement être effective, avant deux ans, les gens découvriront qu'ils se sont faits pucer sans s'en rendre compte !

L'avenir de l’humanité est donc dans les mains des "ADN Free", les non-vaccinés, leur détermination seule peut encore stopper cette folie de l'oligarchie, ces malades congénitaux.

http://echelledejacob.blogspot.com/2021/11/code-alphanumerique-et-vaccination.html

 

Youtube / L’État profond : les dessous du secret Défense

Ministre assassiné, journaliste noyé, lanceur d’alerte suicidé, informateur défenestré, contrats préférentiels et guerres aux motivations pas si humanitaires… En France aussi, la raison d’État fait des victimes depuis un demi-siècle. Peut-on mettre fin aux dérives de l’État profond? Le journaliste Pascal Jouary a enquêté sur quarante affaires polluées par le secret Défense

Les contrats des vaccins sont marqués « secret défense » !.

 

Brésil : une collaboration étroite entre les dauphins et les pêcheurs

Sur les rivages de la ville brésilienne Laguna, le spectacle est étonnant ! On y observe une étrange collaboration entre les dauphins et les pêcheurs locaux. Les dauphins apportent leur aide pour pêcher les poissons. Alors qu’ailleurs, il est considéré comme un concurrent aux pêcheurs, à Laguna, la situation est tout autre. Qu’en est-il vraiment ?

Ici, les pêcheurs s’alignent au bord du rivage, en position debout. Au loin, les dauphins lancent un signal : soit en sautant dans l’eau, soit en agitant la queue, afin de rabattre les poissons vers les côtes. Les pêcheurs lancent alors leurs filets dans l'eau pour récupérer les poissons. Les prises sont bonnes et profitent aux deux parties : les pêcheurs ont leurs filets remplis, tandis que les mammifères marins se régalent des poissons en fuite. En effet, grâce à cette pêche coopérative, les dauphins sont également gagnants : selon Paulo Simoes-Lopes, professeur à l’université fédérale de Santa Catarina, la pêche collaborative permet aux dauphins d’attraper des proies plus grosses.

« Environ 200 pêcheurs artisanaux locaux dépendent presque entièrement des dauphins pour la capture de leurs poissons »,  a déclaré Fabio Daura-Jorge, un chercheur de l’université fédérale de Santa Catarina, au Brésil. Il a observé cette relation pendant quelque temps. Il ajoute que « les pêcheurs ne pêchent pas sans l’aide des dauphins ». Ces recherches ont révélé qu’un groupe de vingt dauphins travaillaient avec les pêcheurs locaux.

Cette collaboration, selon Brut, aurait débuté dans les années 1847 et se transmet d’hommes à hommes et de dauphins à dauphins. En effet, aucun dressage n’a eu lieu.

Vidéo sur le site de france soir

https://francemediasnumerique.com/2021/11/23/nouveau-rapport-choquant-plus-de-30-000-deces-lies-a-linjection-de-covid-et-11-million-de-reactions-indesirables-au-medicament/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=les-newsletter-total-derniers-articles-de-notre-blog_4

De nouvelles données de la base de données officielle de l’Union européenne sur les sites Web de réactions médicamenteuses suspectées ont frappé le monde. Les vaccins COVID 19 ne sont définitivement pas bons et tous les mandats de vaccin DOIVENT être résiliés ! L’Agence européenne des médicaments a déclaré que les données sur les effets indésirables des injections de COVID-19 ont été publiées sur un portail ADRreports.eu qui « permet aux utilisateurs de consulter le nombre total de rapports individuels sur les effets secondaires suspectés (également appelés rapports de sécurité individuels ou ICSR) .  » Ces données ont ensuite été soumises à EudraVigilance par voie électronique par « les autorités nationales de réglementation des médicaments et les sociétés pharmaceutiques qui détiennent des autorisations de mise sur le marché (licences) pour les médicaments . Et voici les informations sur les décès de Pfizer :

  • Les troubles du système sanguin et lymphatique comprennent 200 décès et 12 412 non guéris
  • Les troubles cardiaques comprennent 2 095 décès et 10 336 non guéris
  • Les troubles congénitaux, familiaux et génétiques comprennent 32 décès et 125 non guéris
  • Les troubles de l’oreille et du labyrinthe comprennent 10 décès et 7 561 non guéris
  • Les troubles endocriniens comprennent 5 décès et 512 non guéris
  • Les troubles oculaires comprennent 31 décès et 6 636 non guéris
  • Les troubles gastro-intestinaux comprennent 573 décès et 25 520 non guéris
  • Les troubles généraux et les conditions au site d’administration comprennent 4 057 décès et 82 029 non guéris
  • * Les troubles hépatobiliaires comprennent 73 décès et 334 non guéris
  • Les troubles du système immunitaire comprennent 74 décès et 1 911 non guéris
  • * Les infections et infestations comprennent 1 545 décès et 11 502 non guéris
  • * Les blessures, les empoisonnements et les complications liées aux procédures comprennent 235 décès et 1 915 non guéris
  • * Les enquêtes incluent 440 décès et 7 080 non récupérés
  • Les troubles du métabolisme et de la nutrition comprennent 247 décès et 2 249 non guéris
  • Les troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif comprennent 177 décès et 45 626 non guéris
  • * Les néoplasmes bénins, malins et non spécifiés (y compris les kystes et les polypes) comprennent 111 décès et 369 non guéris
  • * Les troubles du système nerveux comprennent 1 532 décès et 60 907 non guéris
  • * Les conditions de grossesse, puerpérales et périnatales comprennent 55 décès et 253 non guéris
  • Les problèmes de produit incluent 2 décès et 26 non récupérés
  • Les troubles psychiatriques comprennent 172 décès et 6 633 non guéris
  • Les troubles rénaux et urinaires comprennent 223 décès et 1 213 non guéris
  • Les troubles de l’appareil reproducteur et du sein comprennent 5 décès et 19 918 non guéris
  • Les troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux comprennent 1 599 décès et 15 449 non guéris
  • Les troubles de la peau et du tissu sous-cutané comprennent 123 décès et 17 883 non guéris
  • Les circonstances sociales incluent 19 décès et 888 non récupérés
  • Les procédures chirurgicales et médicales comprennent 55 décès et 237 non récupérés
  • Les troubles vasculaires comprennent 613 décès et 8 618 non guéris
  • Pour le vaccin Moderna, il y a eu 8 385 décès et 155 793 effets indésirables au 13/11/2021.
  • Avec le vaccin Johnson & Johnson, il y a eu 1 793 décès et 37 038 effets indésirables au 13/11/2021.
  • Pour l’AZD1222/VAXZEVRIA (CHADOX1 NCOV-19) d’Oxford/AstraZeneca, il y a eu 6 070 décès et 408 312 cas au 13/11/2021.

 

Michel Cymes : positif malgré lui

Chère lectrice, cher lecteur,

J’avais parlé de lui dans ma toute première lettre… 

Je crois qu’il est grand temps de reprendre des nouvelles de ce bon monsieur Cymes !

Rappelez-vous en septembre, il s’était insurgé contre les médecins anti-vaccins1

“Ce sont des tarés ! (...) Leur chance à ces médecins antivax, ou qui font circuler de fausses informations, c'est que je ne sois pas président du conseil de l'Ordre” avait-il dit… 

Un ORL bien excité, improvisé spécialiste en virus et pro-vax-sans-esprit-critique donc...

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, on le retrouve une fois encore en tête d’affiche des tabloïds… 

Non, pour un énième coup de gueule, mais parce que, coup du sort, il a contracté le virus après deux doses de vaccin2 !

Ironique non ? 

Ce Monsieur vaccin, fier d’avoir été “parmi les premiers à se faire vacciner dans le but de “médiatiser la vaccination”3, s’est donc retrouvé positif comme Monsieur et Madame tout le monde… Ces “tarés4” qui refusent le vaccin, comme il disait.

Lui qui fanfaronnait encore en août :

“Moi je suis vacciné, j’ai mon passe sanitaire et je peux vous dire que si demain je vais au cinéma ou que je retourne au Parc des Princes, je préfère avoir à côté de moi des gens qui sont vaccinés et qui ont leur passe sanitaire et pas des égoïstes qui ne pensent qu’à eux et pas à la collectivité5.”

Il a vraisemblablement mal choisi son entourage, non ?

Prenez soin de vous,

Thibaud de Santé Non Censurée


Subject: UN ARTICLE DU LANCET DENONCE LA DISCRIMINATION DANGEREUSE DES NON VACCINES par pgibertie – Titre du site
https://lettreelectronique.wordpress.com/2021/11/22/un-article-du-lancet-denonce-la-discrimination-dangereuse-des-non-vaccines-par-pgibertie/

 

Fwd: CES CARTES QUI DEMONTRENT COMBIEN CHRISTIAN PERRONNE A RAISON | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

TRES intéressant

https://pgibertie.com/2021/11/22/ces-cartes-qui-demontrent-combien-christian-perronne-a-raison/

 

50 fois plus de grossesses extrautérines en 2021 suite aux vaccins que dans les 30 années précédentes !

Les grossesses extra utérines abourissant généralement à une fausse couche ou avortement médical provoqué

https://healthimpactnews.com/2021/vaers-data-reveals-50-x-more-ectopic-pregnancies-following-covid-shots-than-following-all-vaccines-for-past-30-years/
 

La « cinquième vague », nouvel épisode d’un feuilleton qui a trop duré

Laurent Toubiana

http://recherche.irsan.fr/fr/documentation/index/voir/159-Analyse-du-17-novembre-2021-:-la-cinqui%C3%A8me-vague

Depuis quelques jours, la petite musique tant de fois entendue d’un nouvel épisode du feuilleton sanitaire en France se
fait de nouveau entendre. Ce nouvel épisode s’appelle la « 5e vague ». Depuis plus d’un an et demi, la population
française est soumise à un flot quasi continu de mauvaises nouvelles dont l’un des acteurs principaux est un virus du
nom de Sars-Cov-2. Nous voici donc entrés dans une nouvelle zone de turbulence.

Le scénario est maintenant bien rodé. En amont, il commence par des avis de scientifiques qui, alors que tout est
supposé « sous contrôle », annoncent la possibilité du retour d’une nouvelle vague épidémique. Ces oracles sont
bientôt confirmés par des données venant de pays plus ou moins lointains ; tout va bien en France, mais ailleurs c’est
très grave. Les hypothèses de nos scientifiques s’avèreraient donc exactes. Les articles de presse pleuvent sur la
panique engendrée dans ces pays et les mesures très dures en passe d’être mises en œuvre. Ces mesures nous
paraissent démesurées, mais une petite voix nous dit qu’il faut se préparer à ce que ce soit bientôt notre tour. Enfin,
Santé Publique France donne l’estocade et annonce à son tour une élévation « inquiétante de l’incidence » sans
vraiment expliquer ni de quoi il s’agit exactement, ni en quoi elle est inquiétante. Cette information est
immédiatement relayée par de puissants organes médiatiques. Elle est ensuite reprise par les autorités qui remettent
en place des mesures contraignantes (masque obligatoire dans toutes les écoles et dans la rue de départements de
plus en plus nombreux). « En même temps », le porte-parole du gouvernement nous assure de ne pas nous inquiéter.
Cela inquiète encore plus car, à chaque fois qu’il ne faut pas s’inquiéter, nous pouvons être sûrs du contraire ; cela est
en général confirmé quelques jours plus tard. Quelques dissidents sont invités à s’exprimer pour faire bonne mesure car nous sommes en démocratie, juste le temps de les décrédibiliser incompétents, naïfs, inconscients, irresponsables, dangereux, complotistes.
Depuis toujours, une épidémie se caractérise essentiellement par le nombre de malades et de morts qu’elle
provoque. Ainsi, ce que l’on appelle normalement « incidence » est le nombre de nouveaux malades en une semaine
rapporté à la population, lequel permet d’évaluer la dynamique d’une épidémie de maladie transmissible à évolution
rapide. L’arrivée des tests et la massification de leur utilisation dévoyée à partir d’août 2020 a permis de redéfinir
l’essence même de la définition classique de l’épidémie. Dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, les estimations de
l’incidence à destination du grand public ne se réfèrent plus aux nouveaux malades ou morts engendrés par le virus
mais à des porteurs de virus qui, à plus de 80 %, ne sont pas malades et ne le seront jamais. De fait, le nombre de
porteurs de virus est beaucoup plus important que le nombre de malades ou de morts. Il est donc fallacieux d’utiliser
le même mot « incidence » pour représenter une réalité différente de la définition communément admise par les
épidémiologistes, l’incidence d’une pathologie.
Pourtant, l’incidence d’une pathologie est un outil élémentaire utilisé pour le suivi de toutes les épidémies sous
surveillance depuis des dizaines d’années (dont la plus emblématique est celle des syndromes grippaux). Pourquoi
n’est-il pas appliqué pour l’événement épidémique du siècle ? Probablement parce que les incidences de la maladie
covid-19 (et non des tests positifs) sont tellement faibles qu’elles ne peuvent être décemment invoquées pour justifier
les mesures de contrôle qui apparaîtraient à l’évidence disproportionnées : confinements généralisés de la population,
port du masque obligatoire dans la rue, taux de couverture vaccinale aberrant, passe sanitaire. Si l’incidence «
classique » était utilisée, les populations n’auraient plus peur et n’accepteraient pas ces mesures considérées dès lors
comme extravagantes.

Justement, quelles sont les valeurs de l’incidence du Covid-19 ? En France, sur les 90 semaines depuis le
commencement de la crise du Covid-19, la plus forte incidence a été observée entre le 23 et le 29 mars 2020, au tout
début de la crise Lors de cette semaine paroxysmique, 140 nouveaux malades pour 100 000 habitants
ont été estimés par le Réseau Sentinelles (premier réseau de surveillance de maladies transmissibles en France) ;
les autres sources de médecins généralistes de terrain, dits de premier recours, sont concordantes. Pour fixer les
idées, 100 000 habitants, c’est environ la population d’une préfecture importante (Caen, Nancy, Avignon...). À titre de
comparaison, le même réseau de médecins estimait dans les mêmes conditions à plus de 600 malades de
syndromes grippaux en une semaine pour 100 000 habitants en moyenne lors des pics épidémiques des années
antérieures depuis 20 ans. Pourtant, connues depuis des siècles, les épidémies de grippe ont toujours été désignées
comme des épidémies « banales » alors que le tableau clinique de la grippe est considéré comme touchant les
individus plus durement que celui du Covid-19 dans la plupart des cas. Depuis mars 2020, aucune autre semaine n’a
montré une incidence du Covid-19 supérieure. L’amplitude des pics saisonniers de l’incidence du Covid-19, fin octobre
2020, fin mars 2021 correspondant à ce qui a été improprement appelé « vagues » n’a cessé de décroître. Pour la
dernière, dite 4ème vague, début août 2021, l’incidence du Covid-19 a atteint le chiffre dérisoire de 31 nouveaux
malades en une semaine pour 100 000 habitants (cf. fig. 1).
Il en va de même pour les hospitalisations et les décès. 31 nouvelles personnes avaient été hospitalisées et 9
sont décédées pour 100 000 habitants au cours de la semaine la plus impactée en 1 an et demi de crise.
Ces chiffres sont à peine crédibles tellement ils sont faibles. Toutefois ils sont cohérents avec ceux qui ont été publiés
par l’ATIH et qui indiquent que seulement 2 % de l’activité des hôpitaux ont été consacrés au Covid-19 en
2020. Par ailleurs, il a été établi que cette période de crise sanitaire prétendue « majeure » n’avait provoqué aucune
surmortalité pour les personnes âgées de moins de 65 ans, soit 80 % de la population française, et une
surmortalité de moins de 4 % pour les autres.
De nombreux articles scientifiques ont montré que, sans pouvoir limiter l’épidémie, les mesures prises ont eu de
nombreux effets délétères directs et indirects sur les individus et les populations. Ceux-ci ne font que commencer,
comme la dégradation de l’état psychique, notamment chez les jeunes, la baisse du niveau scolaire ainsi que les
conséquences sur la santé de la dégradation économique du pays suite à la politique du « quoi qu’il en coûte »
décidée pour mettre en place le premier confinement et que les Français subissent du fait de l’augmentation de la
facture énergétique. Quant au taux de couverture vaccinale aberrant avoisinant les 90 % de la population des plus de
12 ans, les autorités l’ont imposé aux populations en usant de méthodes d’intimidation ou de culpabilisation au motif
de les protéger collectivement. Nous venons de montrer que l’impact réel en termes de morbidité et mortalité a
été extrêmement faible. Mais cela ne suffit toujours pas : les populations, ayant déjà beaucoup souffert des
mesures censées les protéger, doivent encore endurer un nouvel épisode de ce feuilleton insupportable.

Tous les chiffres cités sont disponibles pour le grand public, accessibles sur Internet. Ils crèvent les yeux mais
décidément, ils semblent difficiles à voir.

 

FAITES CIRCULER LES INFORMATIONS RÉELLES: IL EN VA DE VOTRE SANTE ET CELLE DE VOS PROCHES 

R.Reymondier

A VOIR IMPERATIVEMENT:

 SI VOUS ETES ROMPUS AUX CHIFFRES ET STATISTIQUES ET ADDICT AUX IMPÉRATIFS VACCINAUX DE NOS GOUVERNANTS

Laurent Toubiana : la "cinquième vague", une "farce" ? - YouTube

Chers amis,

C'est reparti Jérôme le Croque Mort refait son apparition à la télévision.

Même scénario, même vedette: dans les films d'horreur c'est Dracula, dans la covid ce sont Veran et Salomon.

r.

L'art de prendre les individus pour du bétail prompt à se faire piquer ça a l'air de toujours assez bien fonctionner.

Oui, vous l'avez sûrement compris, nous ne sommes pas à la Guadeloupe, ici le troupeau est autrement plus discipliné, d'ailleurs il en est un peu partout pareil.

On ne change pas la troupe de clown tout de suite: alors si je comprends bien; on va reprendre pour 5 années avec les mêmes scénarios, les mêmes intonations, les mêmes mimiques, les mêmes outrances de langage.

J'ai simplement l'impression que, finalement, beaucoup d'entre nous ont accepté la précarité d'une santé qu'on entretien à grand renfort de piqûres et de meurtrissures faites à la population.

 

Mais l'épidémiologie la vraie, elle se trouve où d'après vous ?

Quand ma fille a été jugée positive, sans trouble, sans fièvre, sans symptôme et qu'elle a dû s'isoler cela l'a privé de plein de choses mais pas de sa santé.

Quand elle a dû subir le vaccin pour ses études, elle a gardé un mal et une induration au bras ainsi qu'une asthénie sans fond pendant des semaines.

Combien de gens vont être frappés de la maladie de Guillain Barré, un syndrome neurologique grave à la suite de La 3ème injection ?
Combien de pathologies vasculaires  et d'autres encore pire comme Creutzfeldt Jacob vont sévir dans la population saine qui, sans réagir va aller à l'abattoir vaccinal ?

Les faits m'ont été rapportés par des médecins chevronnés, mais les faits on s'en fout, on courre après le mirage vaccinal tout en tombant malade comme Castex et même Macron et d'autres au gouvernement ...Drôle de monde, drôle de maladie, drôle de thérapie.
Alors que penser des chiffres du professeur 

Que cachent ces alarmes continuelles ?

Que cachent  ces manipulations incompréhensibles aux yeux d'un vrai épidémiologiste ?
Réponse du professeur Toubiana : 

 

La politique sanitaire en France relève d'un vrai film d'horreur absurde...

Avec la constitutionnalisation du pass sanitaire, les vaccinés, gros contaminateurs, vont infecter les personnes non vaccinées qui auront payé leur test PCR afin de prouver qu'elles ne sont pas infectées.

Les Académies de Médecine, de Pharmacie et de Sciences viennent quant à elles de faire, de manière conjointe, l'apologie du vaccin ARNm et de la "vaccination universelle" sur la base d'arguments totalement biaisés.

Les cas de COVID suspectés, vingt fois plus nombreux que les cas de COVID confirmés par PCR et présents en quantité similaire dans le groupe vaccin (1594) et le groupe placebo (1816), ne sont en effet même pas reportés dans les études finales sur les vaccins ARNm... (FDA, Suspected COVID-19 cases, p42).

Ces études de mise sur le marché ne sont mêmes pas réalisées en double aveugle : effet placebo garanti dans la population...

Aucune étude de carcinogénicité, d'immunotoxicité, aucune prise de sang sur les vaccinés dans les groupes d'études... alors qu'une augmentation des D-dimères post-vaccination, biomarqueurs des troubles de la coagulation, a été signalée par des médecins. Il y a donc sûrement une sous-estimation de la mortalité par incidents cardiovasculaires post-vaccination et induite, au moins en partie, par la vaccination, notamment chez les personnes âgées à risque...

L'Etat, les institutions et les médias font passer les publicités éhontées de la technoscience commerciale désignées par l'industrie pharmaceutique pour de la science.

Au Chili, les données de terrain montrent que l'immunité naturelle est très supérieure à la vaccination pour prévenir les hospitalisations et mettre fin à l'épidémie :

"Les personnes ayant fait une infection ancienne au Covid-19 sont protégées à 100% contre le variant Gamma ; mieux que les vaccinées !

Les personnes non vaccinées, sans antécédents de Covid ont des charges virales inférieures (Ct) aux vaccinés !"

ReinfoCovid, 4 août 2021

 

L'immunité naturelle peut être favorisée par une alimentation végétale saine, réduisant les risques de COVID modérée à grave d'au moins 73%, et si nécessaire, par une prise en charge et un traitement précoce de la COVID-19.

Contrairement à ce qu'affirment les Académiciens, parlant de "lourdes conséquences" en ce qui concerne l'infection naturelle, les personnes non à risque, une majorité de la population, et notamment les jeunes, sont pour beaucoup asymptomatiques ou ne font qu'un "mauvais rhume" lorsqu'ils sont infectés par le variant delta. 

Raison de plus de promouvoir l'immunité naturelle face à ce variant moins létal et moins dangereux, comme le recommandait déjà la Déclaration de Great Barrington en 2020, et ce afin d'assurer une protection plus efficace d'une grande partie de la population contre l'apparition ou la propagation possible de variants plus dangereux dans le futur, qui ont toujours un train d'avance sur la vaccination.

Selon le Pr Luc Montagnier, la vaccination massive est "une erreur stratégique qui impacte l'avenir de l'humanité".

 

Vers un brumisateur de wakçin dans les grandes surfaces... ?

ou bien dans des légumes OGM ? C'est déjà en cours de fabrication.

https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/lenvers-du-decor-7-le-danger-nest-pas-toujours-la-ou-lattend

 

LE FILM A VOIR ABSOLUMENT : HOLD-ON (primum non nocere) de de Barnerias et son équipe

HOLD-ON le film [ Primum Non Nocere ] 

https://odysee.com/@La-V%C3%A9rit%C3%A9:d/hold-on-complet:7

Si le film est censuré vous pourrez toujours le voir dans Les vidéos qui ne seront jamais censurées sur santeglobale.world

C’est la suite de Hold-Up le film vu par des millions de gens et qui montre la face cachée du covidisme.

 Film Hold On
Ce film a été piraté et s'est retrouvé
en accès libre sur des plateformes.
J'en suis désolé. De façon à soutenir le collectif de journalistes,
je vous invite à faire un don sur leur site

www.holdup-lefilm.fr

 
   
 

Association de Senta Depuydt/Robert F. Kennedy, Jr.

Children’s Health Defense Europe:

www.chdeurope.org

Kennedy en Suisse :

Article et clips videos de Robert F. Kennedy,Jr. Catherine Austin Fitts et Senta Depuydt invitant à rejeter la loi Covid en Suisse:

https://childrenshealthdefense.eu/fr/union-europeenne/cette-victoire-doit-etre-un-symbole-pour-tous-les-citoyens-du-monde-referendum-suisse-28-11/

Lettre avec les discours de la manifestation à Berne et article de fond:

https://childrenshealthdefense.eu/fr/union-europeenne/robert-f-kennedy-jr-sur-le-referendum-suisse-la-suisse-restera-t-elle-le-dernier-bastion-de-la-democratie/

Livre de Kennedy sur Anthony Fauci:

En anglais: 

https://childrenshealthdefense.org/defender/robert-f-kennedy-jr-the-real-anthony-fauci-bookstores/

En français:

La version française est prévue pour fin janvier. Il n’y pas de pré-commande en français pour l’instant.

Ancien article qui présente le livre:

https://childrenshealthdefense.eu/fr/union-europeenne/my-new-book-the-real-anthony-fauci-now-available-for-pre-order-2/

 

COVID 19,VOUS VOULEZ FAIRE UNE TROISIÈME INJECTION, ?

1) Plus de 27.000 patients en Europe sont déjà morts après les pseudo « vaccins » COVID 19 . ( Pharmacovigilance Européenne eudravigilance).Union Européenne : près de 2,7 millions de cas d'effets indésirables ,près de 30 000 morts et 3.000.000 d’effets secondaires ;

2) Plus de 700.000 effets secondaires très graves, dont cécités à vie,a.v.c, hémorragies cérébrales,thromboses sévères,syndromes GUILLAIN-BARRE , paralysés etc.

3) 91 % des victimes dans le monde étaient comme à Taïwan des vaccinés, 82 % des morts COVID étaient des vaccinés au Royame Uni ( vaccine surveillance report u.k ), 64 % en Israël ( Ministère de la Santé), 50 % en France,en Belgique ,Luxembourg où les médecins ont interdiction de l’Ordre des médecins de déclarer tous les effets secondaires des pseudo-vaccins COVID 19 par ARN MESSAGER comme à l’ île BOURBON, LA REUNION  où récemment sur 13 décès du COVID 19, 1 n’était pas « vacciné », 8 avaient reçu de 2 injections et 4 patients 1 injection .

4) Que le « vaccin) va seulement vous protéger 5 mois ( https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)02183-8/fulltext #%20)

5) Risques accrus de contamination pour les « vaccinés » : deux fois plus de risques entre 40 et 80 ans ( vaccine surveillance report uk ),

6) Que des traitements existent, ( l’ hydroxychloroquineivermectine interdits en France par BUZYN & MACRON) ,alors que très efficaces,utilisés dans de nombreux pays comme le Japon ( https://twitter.com/Data is louder),l’ Indonosie,l’Inde ….

7) Les vaccinés et non vaccinés ont la même charge virale ( 2021.09 .28.21264262v1.full.pdf)

8) Plus on vaccine,plus on aura le risque d’effets secondaires ( https://www.Ici.fr/amp/sante/covid-19-pourquoi-y-a-t-il-plus-d-effets-secondaires

après 2ième dose)

9) Que le « vaccin » va seulement vous protéger à 42 % du variant DELTA ( mayo clinic )

10) Que PFIZER va faire 33 milliards de $ cette année de bénéfice et MODERNA 18 milliards

11) Que les a.v.c ont augmenté de 25% depuis la «vaccination» COVID 19 en Écosse https://www.thetimes.co.uk/article/mystery-rise-in-heart-attacks-from-blocked-arteries-m253drrnf)

12) Qu’une plainte dans la gestion du COVID 19 d’un Collectif des Syndicats et Associations Professionnels Européens ,C.S.A.P.E a été déposée le 28.06.21 devant la C.P.I,par plus de 400 avocats, pour CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ contre ceux qui nous gouvernent,

13) Que les vaccins ARM MESSAGER sont élaborés à base de cellules de fœtus humains avortés,d’une centaine de bébés opérés des reins en 1980, sans anesthésies,pour préserver la vitalité de la culture des cellules.Alors que Dieu nous interdit de tuer.Est-ce que la fin justifie les moyens !?Pour être 500 millions en 2025,soit 6,666% de 7,5 milliards de terriens ,selon the guides stones de Géorgie aux USA, édifiées en 1980 par le N.O.M !?

Bon surf sur les sites ci-dessous :

https://www.notre-planete.info/actualites/4849-vaccins-COVID-19-risques-morts

https://rumble.com/vmjkjx-dpeuplement-la-fda-savait-lavance-pour-les-effets secondaires.

www.verite-covid19.fr

jeresiste974.re

Cela nous vient du Canada et s’applique à toute la planète : 18 minutes de bon sens et d’éthique, de questions aussi pertinentes que censurées.

 

Dr Julie Ponesse, professeur d'éthique à l’université : la covid révèle les dangers du conformisme, la banalité du mal, et la nécessité de l'héroisme

(novembre 2021) https://odysee.com/@ivermectine-covid.ch:5/Julie-Ponesse-sur-les-dangers-du-conformisme-et-la-n%C3%A9cessit%C3%A9-de-l'h%C3%A9roisme-(novembre-2021):7 

https://t.co/Vtdio8cFUz

https://t.co/Vtdio8cFUz

A écouter avec le cœur pour que le bon sens se réveille partout et que les actions nécessaires s’ensuivent.

Comme dit le Dr Luc Bodin dans une présentation récente : « Votre cœur connait la route. Maintenant, aurez-vous le courage de le suivre ? ».

Note de TAL : Cette vidéo est vraiment bouleversante, un grand témoignage d’humanité et un appel à l’éveil des consciences : nous ne sommes plus en démocratie mais dans un totalitarisme pervers qui a pris le prétexte d’un virus pour instaurer une pandémie d’obéissance et de soumission à des autorités. Celles-ci ont totalement perdu de vue le bien des peuples pour obéir à des psychopathes génocidaires. Mais si 10% d’un peuple dit « non »  alors tout peut changer ! Résistons et agissons en suivant notre intuition profonde.

 

Odysse :Nouveau tour de vis pour contraindre la population à enrichir les laboratoires et à s'empoisonner

Frédéric CHAUMONT toujours aussi percutant !

https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/67_Tour-de-vis:7

 

Pour conclure, un poème de Johanne :

PRIÈRE A L’ANGE

Ange de Lumière

Reste tout près de moi

Ange de Lumière

Aide-moi à m’en sortir

Dans cette vie que je ne comprends pas

Sur cette planète-école

Et qui me peine souvent

En me courbant les épaules

Ange de Lumière

Souris-moi en te montrant

Ange de Lumière

Aide-moi à m’élever

Prends-moi donc dans tes bras

Je suis un p’tit peu fatigué

Laisse-moi compter sur toi

Et pouvoir me reposer

Ange de Lumière

Chante-moi une berceuse

Ange de Lumière

Aide-moi à avoir la foi

J’ai envie de m’en aller

Fuir cette existence dure

J’ai envie de jouer

Avec des personnes matures

Ange de Lumière

Retiens-moi dans le bonheur

Ange de Lumière

Je résiste à revenir

Je suis un peu désespéré

Je ne sais plus quoi faire

Je ne sais plus qui je suis

Je doute de tout et je juge

Ange de Lumière

Porte-moi donc dans tes bras

Ange de Lumière

Donne-moi une goutte d’espoir

Aide-moi à y voir clair

J’ai peur de l’obscurité

Je ne sais plus l’essentiel

Je perds le sens de la vie

Ange de Lumière

Approche-toi plus près de moi

Ange de Lumière

Je t’aime tant !

 

Et un sourire de Tahiti pour garder le moral en ces temps de crise !

 

Cerise sur le gâteau !

Youtube  Dr Louis Fouché : « Il faut rester ouvert et en lien avec le monde »

Un vrai régal !!!

 

La Blague de Tal